PROJET INDUSTRIEL DE FIN D’ETUDES

Présenté
Pour l’obtention du titre :

Ingénieur d’Etat Arts et Métiers
Par
EL ALAOUI Asmae

Titre :
Etude et traitement des non conformités des plaques de carton
ondulé au niveau de la zone Onduleuse au sein de GPC Kenitra

Jury:
M. M.ALAMI……………………………………………….

Encadrant académique (ENSAM)

M .Z.KAF ………………………..………….....................

Encadrant industriel (GPC Kenitra)

M. N.BOUTAMMACHATE ………………………….......

Rapporteur (ENSAM)

Mme L. Ezzine ……………………………………………

Présidente et Examinatrice (ENSAM)

Année universitaire 2012/2013

PIFE n°

i

Dédicace

Je dédie ce modeste travail
A mes chers parents Ahmed EL Alaoui et Rachida Sabqi
A mes chers frères Mohamed, Mohsin et Achraf
A mes chers oncles Kamal et Mohamed.
Aux deux familles EL Alaoui et Sabqi
A mes chères amies : Sanae, Sara, Nadia, Imane, Guizlane, Mona,
Halima, Islam, Madiha, Farida, Mariam……
A la direction de l’ENSAM (le directeur, le directeur adjoint et le
Groupe professoral et Administratif).
A tous ceux qui m’ont soutenu de près ou de loin.
Merci à vous tous.

ii

Rapport de projet de fin d’études

Remerciement

Au terme de ce Projet Industriel de Fin d’Etudes, je tiens à exprimer ma
profonde gratitude à M.BOUIDIDA, Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure
d’Arts et Métiers de Meknès, M.BENGHABRIT le Directeur adjoint, tout le
cadre administratif et professoral pour leurs efforts considérables et
spécialement le département Génie des Matériaux et Ingénierie des Procédés.
Il m’est agréable de m’acquitter d’une dette de reconnaissance auprès de
toutes les personnes dont l’intervention au cours de ce projet a favorisé son
aboutissement. Ainsi, mes remerciements vont à mon cher professeur M. Alami
pour ses directives précieuses et ses conseils pertinents qui m’ont été d’un appui
considérable dans mon travail. Aussi je remercie énormément mon encadrant
industriel M.Kaf pour ses judicieuses directives.
Aussi je remercie M. Tourabi et M.ROUCH pour leur collaboration, Mme
lmouatassime, M.Outach, M. Nabih et M.Chahboun pour leur
précieux aide. Je remercie tout le personnel de GPC Kenitra surtout
M.Boukaroune et M.Namouh.
Je tiens également à remercier tous les membres du jury qui m’ont fait
l’honneur d’accepter de juger ce travail.
Enfin, que tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à l'accomplissement de
ce travail trouvent ici l'expression de ma reconnaissance et de mes
remerciements.

iii

Rapport de projet de fin d’études

Pour cette fin. nous avons diagnostiqué et analysé la situation actuelle des non conformités. non-conformité . Mots clés Tuilage. C’est ainsi dans cette perspective que s’oriente mon projet. Finalement pour remédier aux différents problèmes détectés nous avons proposé plusieurs solutions. Des réunions quotidiennes se font pour l’évaluation des performances de ces machines révèlent un taux de ralentissement important. nous avons suivi la démarche QC Story. carton ondulé.Résumé Assurer la qualité des produits est le défi le plus important pour GPC Kenitra. humidité. qualité. Dans cette même optique GPC a lancé le projet Lean au niveau la zone Transformation. Pareto. Une analyse Pareto faite par la suite a permis de sélectionner les défauts responsables de 80% de la surface non conforme. grille d’évaluation. QC Story. L’utilisation de quelques outils d’aide à la décision et de la méthode des 5 pourquoi a permis la détermination des problèmes et leurs causes racines donnant naissance à ces défauts. Onduleuse. la cause était le mauvais passage des plaques ayant des défauts de qualité. vote pondéré. iv Rapport de projet de fin d’études . permettant ainsi de prédire le pourcentage de tuilage et par conséquent intervenir au moment opportun. Vu la particularité du défaut de tuilage et sa relation étroite avec l’humidité nous avons fait une analyse de corrélation entre les deux paramètres.5 Pourquoi. Cette analyse a permis la détermination d’une relation mathématique liant les deux paramètres. tuilage. plaques . L’entreprise étant consciente de l’importance du problème de non conformités des plaques au niveau de la zone Onduleuse a lancé le chantier qualité au niveau de cette zone. Pour pouvoir mener à bien mon projet dont l’objectif est l’étude et le traitement des ces non conformités. Dans le cadre de ce projet on fait le suivi d’un indicateur qui est le taux des ralentissements.

This one will allow predicting the Tuilage value for a fast intervention. plates. 5 why. Pareto. In order to select the quality defects responsible for 80% of the none conform surface.Abstract Ensuring product quality is the most important challenge for GPC Kenitra. non-conformity. Therefore. To carry out my project whose objective is the study and treatment of these nonconformities we followed the QC Story approach. Therefore GPC Kenitra has launched the Lean project at different area’s Transformation. corrugated cardboard. Finally. evaluation grid . The company is aware of the importance of the problem of none conform plates has launched the quality project at this site area. Given the peculiarity of the quality defect “le Tuilage” and its close relationship with the humidity we have analyzed the correlation between the two parameters. Key words “Tuilage”. humidity. the cause was the corrugated plates with defects quality. weighted voting. Daily meetings are held to evaluate the performance of some machines show a high rate of slowdown. to avoid problems detected we proposed several solutions. It is in this perspective that my project takes place. The use of some tools to aid decision and the 5 Whys method allowed the identification of the issues giving rise to these quality defects. This analysis allowed identifying a mathematical relationship between the two. QC Story. quality. v Rapport de projet de fin d’études . “Onduleuse” . we diagnosed and analyzed the current situation of non-conformities .In addition a Pareto has been done. Through this project they follow an indicator which is the rate slowdowns.

‬اخترنا نهج طريقة ‪.‫ملخص‬ ‫يعتبر ضمان جودة المنتج التحدي األكبر الذي يواجه ‪ GPC‬للورق و التلفيف ‪.‬‬ ‫و للعمل على هذا المشروع الذي يهدف إلى معا لجة عيوب جودة المنتج‪. QC Story‬لهذا قمنا‬ ‫بإجراء دراسة للوضع الحالي و تشخيص عام لعيوب الجودة في منطقة ‪٠Onduleuse‬‬ ‫قمنا ايضا بإعداد المعطيات الالزمة الستعمالها في تحليل بار يطو الذي مكن من تحديد عيوب الجودة المسئولة عن‬ ‫‪ %80‬من مساحة الكرتون الغير جيدة‪٠‬‬ ‫و كان استعمال بعض األدوات المساعدة على القرار ضروريا لتحديد المشاكل المؤدية لهذه العيوب ‪.‬في نفس السياق أطلقت ‪ GPC‬في‬ ‫اآلونة األخيرة مشروع لين في منطقة التحويل الذي في اطاره تتم متابعة مؤشر التباطؤ لآلالت الموجودة في ذلك الحيز‬ ‫من المصنع ‪٠‬و من خالل االجتماعات اليومية تبين ارتفاع هذا المؤشر و السبب هو المرور الصعب للوحات الكرتون‬ ‫التي بها عيوب في الجودة‪.‬و لتحديد المشاكل‬ ‫الجذرية تم استعمال طريقة األسئلة الخمسة ‪٠‬‬ ‫و أخيرا اقترحنا عدة حلول لمعا لجة هذه المشاكل ‪٠‬من جهة أخرى قمنا بتحليل العالقة بين نسبة الرطوبة و عيب الجودة‬ ‫"‪ " Tuilage‬لنحد د في األخير العالقة الرياضية التي تجمعهما ‪ ٠‬هذه العالقة ستمكن من التنبؤ بقيمة العيب من أجل‬ ‫تدخل سريع للعامل هناك‪٠‬‬ ‫الكلمات الرئيسية‬ ‫‪ .Tuilage‬الرطوبة شبكة التقييم ‪ ،‬الكرتون ‪ ،‬آلة صناعة الكرتون ‪ ،‬لوحات الكرتون ‪ ،‬كرتون مموج ‪ ،‬عيب الجودة ‪،‬‬ ‫التصويت المرجح‪ ،‬باريطو‪ ،‬األسئلة الخمسة‪٠‬‬ ‫‪vi‬‬ ‫‪Rapport de projet de fin d’études‬‬ .

F : New Flutting  RQP : Réunion quotidienne de performance.S : Mi chimique spécial  N.F : Double face  TL : Test liner  KL : Kraft liner  CR : Cannelure  M.  PVA : Plateau verrouillé  OF : Ordre de fabrication  S.F : Simple face  D.  PCB : Plateau collé sans couvercle.Liste des abréviations  PCA : Plateau collé avec couvercle.  QC Story : Quality Control Story vii Rapport de projet de fin d’études .

 Un dévidoir : Cette machine a pour rôle la préparation des bobines de papier pour son utilisation sur l’onduleuse  TL 170 : un papier Test liner avec un grammage de 170 g/m². viii Rapport de projet de fin d’études . Ce biomatériau biodégradable peut être employé dans diverses applications techniques. En raison de sa résistance élevée et une résistance à l'humidité..  Laize : Largeur d'une bande de papier ou de carton. C’est un papier composé exclusivement ou principalement de pâte de papiers ou de cartons à recycler.  Test liner (TL) : Le Test liner. papier kraft est utilisé en tant que couche intermédiaire et extérieure. sa force n'est pas aussi élevée que celle de papier kraft. de grammage compris entre 125 et 450 g/m². Il a une résistance élevée même dans les grammages légers. Dérivé de l’anglais « liner » désigne le « papier de couverture » et « test » les caractéristiques techniques. Ils sont à base de pâte neuve de résineux incorporant 10 à 20% de pâte de récupération de bonne qualité.  Raccordement : Opération faisant appel au raccordeur pour raccorder les bobines de papier permettant ainsi l’alimentation de la machine onduleuse avec la matière première.  Coupe : Longueur de la plaque de carton.  Mi chimique (M.Glossaire  Kraft liner (KL) : Fabriqué avec au moins 90 % de cellulose. éventuellement blanchi ou écru . on utilise pour les couches extérieures et intermédiaires du carton ondulé. en particulier dans le carton ondulé.  Papiers nobles : Papiers fabriqués à partir des fibres vierges  Papiers recyclés : Papiers fabriqués à partir des fibres recyclés.C) : Papier cannelure produit à partir de la pate mécanique et la pate chimique. Cependant. le plus souvent non blanchie Les papiers kraft sont très résistants et durables. utilisé comme face interne ou externe dans la fabrication de carton ondulé épais. car il a une teneur en fibres recyclées supérieur.  Cannelure (CR) : papier destiné à être ondulé.

................................................................................................................................. 58 Tableau 14: Grille d’évaluation pour le grillé .... 40 Tableau 8: Vote pondéré pour le mal collé ................................. ...................................................... 75 Tableau 22: Différents modèles mathématiques .......................................................................................................................................................................................... 85 ix Rapport de projet de fin d’études ............................................................................................. 35 Tableau 6: Résultat méthode des 5 P pour le mal collé ................................................................................................................................ 60 Tableau 16: Solutions pour défaut tuilage ......................... 82 Tableau 24: Liste des équipemenst à approvisionner..................................................................... 66 Tableau 19 : Caractéristiques de la tôle choisie du support ....................................................................................................... 53 Tableau 11: Modes de préparation de la colle d'amidon ...................................................................................... 55 Tableau 13: Vote pondéré pour les plaques grillées ........................................ 73 Tableau 20: Tableau résumant les données pour le calcul de la contrainte normale........... 58 Tableau 15 : Résultat des 5 Pourquoi ...... 32 Tableau 4: La grille d'évaluation pour la non-conformité tuilage ...................... ................................. 74 Tableau 21: Tableau donnant le séjour des plaques dans la salle de stockage....................Liste des tableaux Tableau 1:Types de papier ......................................... 33 Tableau 5: Classification des problèmes causant le tuilage .......................................... 9 Tableau 2:les différentes non-conformités des plaques de carton .................................... 51 Tableau 10: Résultat méthode des 5 P pour le mal collé .................................................................. 54 Tableau 12: Comparaison entre préparation Stein Hall et celle adoptée à GPC .................... 81 Tableau 23:L'indicateur TNQO ........................................................ 37 Tableau 7: Paramètres à régler sur Onduleuse ........................... 50 Tableau 9: Grille d'évaluation pour le mal collé . 65 Tableau 17: Solutions pour le défaut de collage................................................................ 21 Tableau 3: Vote pondéré pour le défaut de tuilage .... 66 Tableau 18: Les solutions pour les plaques grillées .............................................................................................

............................ 49 Figure 32: Méthode des 5 Pourquoi pour le défaut du mal collé ........... 71 Figure 43: Dessin sous Catia V5 du support des plaques ............... 67 Figure 39: Des bobines de papier emballées avec le film Trica ...................................... 10 Figure 9:image d'une partie de l'Onduleuse ............................... 52 Figure 33: Diagramme Ishikawa pr la non conformité "grillé" . ............................. 36 Figure 21: Schéma simplifié des rouleaux Docteur et Encolleur.......................................................................................................................................................... 70 Figure 42: Diagramme Fast pour le support à concevoir ................. 69 Figure 40:Diagramme bête à corne du support des plaques ................................................. 16 Figure 12:procédure pour l'établissement d'une FTNC ............................................................... 34 Figure 20: Méthode 5 Pourquoi pour la non-conformité tuilage . 57 Figure 34: Méthode 5 Pourquoi pour les plaques grillé ........................................... 6 Figure 3: Carton simple face ..................................... 44 Figure 29: Plaques de grandes dimensions posées sur un convoyeur .......................Liste des figures Figure 1: vue général de la machine Onduleuse ....... 8 Figure 6:Carton triple cannelure ..............................................................D.................................................................................................................. 70 Figure 41: Diagramme Pieuvre pour le support des plaques..................................... 11 Figure 10:Image du reste de l'Onduleuse ....... 24 Figure 16:plaques tuilés au niveau de l'entrée d'une machine de transformation ........................................................................... 43 Figure 28: Graphe d'évolution de l'humidité du papier WT 120 ............... 8 Figure 5:Carton D... 23 Figure 15:Retours client ........................... ...................... 38 Figure 22: Rouleau Docteur Figure 23: Rouleau Encolleur ....................... 38 Figure 24: Image de dispositif de réglage de distance ..... 31 Figure 19: Schéma explicitant les causes de tuilage ................................ 8 Figure 4: Carton double face ...................................................................... 59 Figure 35: Le résultat d'une fuite au niveau du bassin de colle.....................F ........ 22 Figure 14:Pareto de non-conformité de la machine Onduleuse ........................................................... ..................................... 26 Figure 18: Diagramme Ishikawa pour la non-conformité tuilage ................. 5 Figure 2:organigramme GPC Kenitra [2].......................................................................................................................................................... 9 Figure 8:Bobines de papier ..................................................... 39 Figure 25: Graphe de l'évolution de l'humidité de TL 170 (GPC Meknès)... 63 Figure 37 : Dispositif de réglage avant repérage Figure 38 : Dispositif de réglage après repérage ............................................................................................................................... 23 Figure 13:Procédure de calcul de la surface non conforme . 46 Figure 31: Diagramme Ishikawa pour la non-conformité mal collée ...................... 41 Figure 26: Graphe d'évolution de l'humidité du papier CR130 ........ 11 Figure 7:Schéma résumant le processus d'obtention de l'emballage en carton ondulé ....................................................................................................................... ........................... 72 x Rapport de projet de fin d’études ...................................................................................................................................................................................................... 11 Figure 11:Acteurs du projet....................................... 25 Figure 17:Graphe représentant l'évolution des ralentissements de la machine TOPRAD ..................................................................... 61 Figure 36: Bobine avec une bande gommée ..................................................................................................................................................................................................... 45 Figure 30: Graphes représentant l'évolution de l'humidité pour différentes commandes......................... 43 Figure 27: Graphe d'évolution de l'humidité du papier TL 185.....................................................................................................................................................................................................................

Figure 44: Résultat du calcul de la contrainte normale par RDM 6 ......................................... 74
Figure 45 : Le plan d'échantillonnage simple........................................................................... 77
Figure 46: Résultat de test de normalité sous SPSS ................................................................. 79
Figure 47: Résultat de calcul du coefficient de Pearson sous SPSS ........................................ 80
Figure 48: Résultat de la régression linéaire sous SPSS .......................................................... 80
Figure 49: Extrait de la base de données des non conformités Onduleuse .............................. 83
Figure 50: Affichage de l'indicateur TNQO
Figure 51: L'indicateur TNQO ....... 83
Figure 52: Méthode de calcul d'investissement........................................................................ 84

xi

Rapport de projet de fin d’études

Table de matières
Introduction générale…...........................................................................................1
Chapitre 1 : Contexte général du projet ............................................................................... 3
I.

Présentation de l’entreprise d’accueil ........................................................................... 4
I.1

Présentation du GPC Maroc .................................................................................... 4

I.2

Aperçu sur GPC Kenitra .......................................................................................... 4

II. Le Processus de fabrication des emballages en carton ondulé ........................................ 8
II.1

Généralités sur le carton ondulé .............................................................................. 8

II.2

Le processus de Fabrication du carton ondulé à GPC Kenitra ............................... 9

III. Présentation du projet (Projet Lean à GPC Kenitra) ..................................................... 14
III.1

Projet INMAE ....................................................................................................... 14

III.2

Problématique ........................................................................................................ 15

III.3

Méthodologie du travail ........................................................................................ 16

III.4

L’équipe du projet ................................................................................................. 16

Conclusion………………………………………………………………………………..…16
Chapitre 2 : Diangnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités au niveau
de la zone Onduleuse……………………...…………………………………………………18
I.

Présentation de la méthode QC story ............................................................................ 19

II. Déploiement de la méthode QC Story pour le problème des non-conformités au niveau
de la machine Onduleuse. ..................................................................................................... 20
II.1

Identifier le problème ............................................................................................ 20

II.2

Diagnostic de l’existent ......................................................................................... 20

II.2.1

Les différents types de non conformités au niveau de la machine Onduleuse .. 20

II.2.2
Mesure de la situation actuelle des non-conformités au niveau de la zone
Onduleuse ... …………………………………………………………………………….22
II.2.3

Les retours clients ............................................................................................... 24

II.2.4

Les ralentissements des machines de la zone de transformation ....................... 25

Conclusion…………………………………………………………………………………26
Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes ............................. 28
I.

Etude bibliographique sur le tuilage du carton ondulé ................................................. 29
I.1

La constitution du papier ...................................................................................... 29

I.2

La relation entre les propriétés de la cellulose et le tuilage du carton .................. 29

xii

Rapport de projet de fin d’études

II. Application des outils d’aide à la décision et la méthode des 5 Pourquoi pour la nonconformité tuilage ................................................................................................................. 30
II.1

Le brainstorming et le diagramme Poisson ........................................................... 30

II.2

Le vote pondéré et la grille d’évaluation pour le défaut de tuilage........................ 32

II.3

La recherche des causes racine par la méthode des 5 Pourquoi ............................ 35

III. La mise en évidence des différentes causes racines du défaut tuilage ......................... 37
III.1

Le problème du mauvais état des rouleaux Docteur et Encolleur ........................ 37

III.2 Le problème du non disponibilité d’un référentiel de réglages des différents
paramètres (Tension, température, film de colle )…. ....................................................... 39
III.3

Le problème de la sécheresse du papier GPC Meknès ........................................ 41

III.4

Le problème du stockage des plaques de cartons ................................................. 44

Conclusion…………………………………………………………………………………46
Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé ......................... 48
I. Applications des outils d’aide à la décision et la méthode des 5 Pourquoi pour la nonconformité le mal collé ......................................................................................................... 49
I.1

Brainstorming et Ishikawa .................................................................................... 49

I.2

Le résultat du vote pondéré et de la grille d’évaluation ......................................... 50

I.3

Méthode des 5 Pourquoi pour la non-conformité mal collé ................................. 51

II. La mise en évidence des problèmes causant le mal collé et de leurs racines ............... 53
II.1

La mise en évidence du problème de la mauvaise préparation de colle ............... 53

II.2

La mise en évidence du problème d’autocontrôle ............................................... 56

III. Application des outils d’aide à la décision pour la non-conformité «grillé » ............... 56
III.1

Brainstorming et Ishikawa .................................................................................... 57

III.2 Résultat du vote pondéré et de la grille d’évaluation pour la non-conformité
plaques grillées .............................. ………………………………………………………57
III.3

Méthode des 5 Pourquoi pour les plaques grillées ................................................. 58

IV. La mise en évidence des différents problèmes et leurs causes racines ........................ 60
IV.1 La mise en évidence du problème de manque de colle .......................................... 60
IV.2 La mise en évidence du problème de sur chauffage de la nappe de carton au niveau
de la table chauffante. ....................................................................................................... 61
Conclusion…………………………………………………………………………………62
Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la
différence d’humidité ............................................................................................................ 64
I.

Présentation des solutions pour les problèmes des non-conformités ............................ 65
xiii

Rapport de projet de fin d’études

.... 83 Conclusion……………………………………………………………………………….......... 79 II..2 La solution pour le problème du manque de repérage de distance entre les rouleaux Docteur et Encolleur..1 Test de normalité des deux variables ................... 78 II.... 82 IV.............................................I.. 75 I...................... 67 I..........3 La solution pour le problème de la sécheresse du papier GPC Meknès .88 Annexes xiv Rapport de projet de fin d’études ....................................................................................................................................7 Solution pour le problème de manque d’autocontrôle et du contrôle .......................5 La solution pour le problème du stockage des plaques ......... 86 Bibliographie et Webographie……………………………………………………………............................. 69 I..............................................1 La solution du mauvais état des rouleaux docteur et encolleur ........ ................8 Solution pour le problème de fuite de la colle d’amidon au niveau bassin .. 75 I... 67 I............85 Conclusion générale………………………………………………………………………................. 77 II............................. 81 III.................4 La solution pour le problème du stockage des plaques sur les convoyeurs disponibles ................ Evaluation d’investissement du projet .......................... Analyse de la corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.. 66 I.................... 78 II.... L’enregistrement et le suivi des non conformités .................................................................. 74 I.......................................6 La solution pour le problème de la mauvaise préparation de la colle .........3 Résultats de vérification des autres modèles ..............................................................................2 Calcul de coefficient de Pearson .

l’industrie du carton ondulé obligent GPC à s’organiser pour fournir des produits de qualité par le biais d’un processus d’amélioration continue permettant la diminution ou l’élimination des problèmes de qualités pouvant affecter négativement la qualité du produit fini. Le processus de fabrication du carton Ondulé. Le deuxième chapitre comprendra un aperçu sur le QC Story. Cette extension permettra de tripler la capacité de production de GPC et de s'étendre à de nouveaux secteurs permettant ainsi de gagner de nouvelles parts de marché du carton ondulé. à savoir : Une présentation sur l’organisme d’accueil -GPC Kenitra -. C’est dans cette logique d’amélioration de la qualité que s’inscrit mon projet de fin d’études visant ainsi l’étude et le traitement de la non-conformité au niveau de la zone Onduleuse. Afin de satisfaire ces besoins.Introduction générale Grâce à une organisation industrielle fiable et réactive et à sa stratégie de la performance et de la qualité. plus particulièrement la non-conformité issue du défaut de tuilage. de la méthodologie du travail ainsi que les outils utilisés. la démarche à suivre le long de ce projet. les besoins du marché local connaîtront une évolution accélérée estimée à 10 % par an. forte de son appartenance à un Groupe leader. GPC ambitionne aujourd’hui de se hisser au premier plan dans le marché de fabrication des emballages en carton ondulé. est structuré selon cinq chapitres comme suit : Le premier chapitre est une introduction portant sur le contexte général du projet. le groupe GPC a inauguré sa troisième usine à Mohammedia en 2005. La conjoncture économique et la concurrence caractérisant. Ce présent rapport comprenant les détails de cette étude. compte-tenu de la croissance industrielle et agricole et des exigences normatives en matière d’emballage. La proposition des actions d’améliorations sera une dernière étape de cette étude. Une présentation brève du projet. En outre. Les deux premières étapes de cette démarche seront abordées au niveau de ce 1 Rapport de projet de fin d’études . ainsi . qui est entrain de se substituer aux emballages à base d’autres matériaux notamment le plastique.

De même.Pour cette fin nous aurons recours aux même outils utilisés pour le défaut de tuilage. Vers la fin de ce chapitre une évaluation de l’investissement de ce projet sera abordée.chapitre. mais cette fois nous sélectionneront et nous analyseront les causes des deux autres défauts de la classe A : le mal collé et le grillé . ce chapitre portera sur un diagnostic sur les non conformités au niveau de la machine Onduleuse. Le quatrième chapitre : nous sommes encore dans la troisième étape de la QC Story. Une analyse Pareto sera faite par la suite afin d’extraire les défauts de qualités responsables sur 80% de la surface non conforme. Cette analyse n’aura lieu qu’après une recherche bibliographique sur ce phénomène. En effet. Par la suite. la grille d’évaluation et la méthode des 5 Pourquoi. Pour le cinquième chapitre : on va s’intéresser au développement d’un ensemble de solutions permettant de remédier aux problèmes causant les non conformités en question et aussi garantir leur suivi. des recommandations seront proposées pour chaque problème. nous allons présenter l’étude de corrélation entre le pourcentage de tuilage ainsi que la différence d’humidité. dans laquelle une analyse des causes du défaut de tuilage sera entamée. Dans le troisième chapitre vient la troisième étape de la QC Story. 2 Rapport de projet de fin d’études . La sélection et l’analyse des causes et des causes racines de tuilage seront faites en s’appuyant sur le vote pondéré. Pour chaque problème trouvé nous allons proposer des recommandations.

Vers la fin de ce chapitre. . son environnement et sa structure organisationnelle.Chapitre 1 Contexte général du projet Dans le présent chapitre. 3 Rapport de projet de fin d’études . nous allons présenter l’organisme d’accueil. nous allons exposer le contexte général dans lequel s’est déroulé notre projet de fin d’études. son cahier des charges. ainsi que la méthodologie du travail. Dans un premier temps. Nous allons par la suite présenter le processus de fabrication des emballages en carton ondulé. nous allons présenter la problématique de notre projet.

Ella a été initialement créée pour approvisionner les différentes sociétés de Ynna holding . GPC s’est très vite hissée parmi les grands du secteur pour approvisionner les différentes industries entre autre :l’automobile. Présentation de l’entreprise d’accueil : I.1 Présentation du GPC Maroc : Depuis 1993 GPC (Gharb Papier et Carton) développe son savoir-faire dans le domaine de l'emballage en carton ondulé. GPC fut initialement créée pour approvisionner les différentes sociétés du groupe en emballages. GPC. première région exportatrice de produits agricoles au Maroc par la suite cette unité s’est spécialisée dans la fabrication des emballages agroalimentaires.Elle était la première usine de ce groupe spécialiste de l’emballage en carton ondulé . Un nouveau créneau qui nécessita l'ouverture en avril 2002 d'une deuxième unité de fabrication à Agadir. Une première unité vit ainsi le jour à Kenitra avec une capacité de production annuelle de l'ordre de 30. GPC Kenitra est l’entreprise accueillante pour le stage de fin d’études. Reconnue pour son expertise dans les secteurs industriels. I.000 tonnes [1]. GPC poursuivit son cycle de développement par la création en 2005 d'une troisième unité de production à Mohammedia spécialisée dans la fabrication des divers emballages industriels. plus de détails seront donnés sur cette entreprise dans le paragraphe suivant.Chapitre 1 : Contexte général du projet I. Fruit de la politique de diversification d’YNNA HOLDING. attentive aux besoins diversifiés de sa clientèle décida de compléter sa gamme de production en élargissant son activité dès 1999 au secteur des fruits et légumes.Faisant de la qualité et du service le noyau de sa stratégie. l’agroalimentaire … L’usine de Kenitra est équipée des installations permettant la satisfaction d’une variété de clients. Continuant à miser sur la proximité de ses usines pour mieux servir ses clients. nous citons : La machine Onduleuse : pour la fabrication des plaques de cartons.2 Aperçu sur GPC Kenitra : Son historique : La création de GPC usine de Kenitra était en 1993. 4 Rapport de projet de fin d’études .

Ces découpes ne sont que des plateaux avec les différents types PCA. le rainage et l’encochage des caisses américaines. Quant aux découpes agricoles comme l’indique leur nom elles sont destinées aux usages agricoles .  La machine Toprad AD : pour l’impression des plaques de cartons.Chapitre 1 : Contexte général du projet Figure 1: vue général de la machine Onduleuse Les machines de Transformation à savoir :  Les machines Martin pour l’impression.  La machine Agrafeuse : pour l’agrafage des grandes caisses américaines. 5 Rapport de projet de fin d’études . Les produits de GPC Kenitra : Quant à la fameuse collection des emballages produits au sein de GPC Kenitra. les barquettes les caisses Pizza.  Les machines Bobst : il y a 4 machines Bobst.  La machine Mini line 616. Les découpes agricoles et industrielles. Pour ces dernières il y a différents types à savoir : les caisses pliantes. PVA. trois ne font que le découpage et l’autre en plus de celui –ci elle fait l’impression.  La machine Universel : pour la fabrication des grandes caisses américaines. PCB. les Box archives et séparation. elle est la suivante : Les caisses américaines standards et spéciales.

Ainsi les missions du service HSE sont inscrites dans cette même optique. santé et sécurité afin d’éviter tout incident pouvant atteindre du près ou de loin la vie du personnel de GPC ou toute autre personne se trouvant sur son territoire.Mécanique & Electrique Responsable Maintenance Préventive Secrétariat Usine Chargée Sécurité et Environnement Standard et Bureau d'Ordre Responsable Syst.  Le service Planning et ordonnancement: IL planifie le lancement de la production des différentes commandes sur l’ensemble des machines.Chapitre 1 : Contexte général du projet Son organigramme : GPC Kenitra comme toute autre société anonyme est structurée selon l’organigramme suivant : Directeur de l'usine Responsable de Transformation Responsable M.Qualité Ingénieur Maintenance Ingénieur Production Responsable Ressources Humaines Responsable MPF& Expédition Responsable MPR & MC Responsable Planning & Ordonnancement Responsable Bureau d'études Figure 2:organigramme GPC Kenitra [2] Ses services :  Le service HSE: GPC veille minutieusement aux conditions environnementales.  Le Bureau d’étude : Il a comme fonction la conception et le dimensionnement des emballages ainsi que la préparation de l’outillage (clichés et formes). 6 Rapport de projet de fin d’études .

mais bien en se basant sur un outil puissant qui est le tableau de bord. suite à un besoin déclenché par l’un des services de l’usine. au Maroc. les détails sur cette machine ne seront donnés que dans le paragraphe « Processus de fabrication des emballages en carton ondulé ». certifiée ISO 9001. en temps réel afin de pouvoir prendre des décisions et agir par d’éventuelles mesures correctives en vue de l’atteinte ces objectifs. le plus tôt possible.  Le service Livraison: Sa fonction se résume dans l’assurance de la gestion des produits finis et leur expédition.  Le service qualité : Consciente de l’importance de la qualité dans la compétitivité. les annexes (la chaudière.  Le service Achat : L’approvisionnement des matières premières. GPC a orienté son outil de pilotage vers une gestion et une production de qualité. De même. 7 Rapport de projet de fin d’études .  La zone Onduleuse : Comme l’indique son nom ce service s’occupe de la machine onduleuse qui est une machine principale dans le processus de fabrication des plaques de cartons.  Le service maintenance : Ce service veille à la disponibilité matérielle et opérationnelle des différentes machines et des équipements à savoir : l’onduleuse. Cette orientation lui a permis d’être la première société de la filière. des consommables.  Le service contrôle de gestion : Le suivi d’évolution des différentes activités au sein d’une entreprise comme GPC ne sa fait pas au hasard. des pièces de rechange et des prestations de services au sein de GPC Kenitra se fait au niveau du service Achat. les presses à bars et l’amidonnière) ainsi que les services généraux. les machines de transformation.Chapitre 1 : Contexte général du projet  La zone Transformation : Quant à ce service il veille au bon déroulement des opérations de transformations des plaques de carton en produits finis. Cet outil permet de suivre l'évolution des résultats et les écarts par rapport aux objectifs fixés par le Coorporate de GPC. ces opérations seront détaillés dans le paragraphe « Processus de fabrication des emballages en carton ondulé ».

Figure 4: Carton double face Ondulé double cannelure ou double-double face (D.Chapitre 1 : Contexte général du projet II.F) : il s’agit d’un assemblage d’une face lisse et une face ondulée .F) :C’est un assemblage de deux nappes simples faces et d’une couverture.F Ondulé triple cannelure : C’est un assemblage d’une couverture et trois nappes simples faces. Figure 5:Carton D.Son nom varie selon le nombre de feuilles : Ondulé simple face (S. Figure 3: Carton simple face Ondulé double face (D. II. 8 Rapport de projet de fin d’études .D.F):C’est un assemblage de la simple face et d’une autre face lisse nommée couverture externe.D.1 Le Processus de fabrication des emballages en carton ondulé Généralités sur le carton ondulé C’est un carton constitué par une ou plusieurs feuilles de papier cannelé collées sur une ou plusieurs feuilles de papier plan .

de la colle et de la chaleur.L) Bicoblanc (B. et tous les emboîtages de transport et de stockage.B) Cannelure recyclé (C.C) Papiers recyclés Test Liner (T. Pour le reste des papiers ils sont utilisés pour les couvertures internes et externes.S N.R) M.2 Le processus de Fabrication du carton ondulé à GPC Kenitra La fabrication du carton fait appel aux différents types de papier. le N. Le processus de fabrication du carton passe par deux grandes étapes. généralement à l’usine de GPC Kenitra ils utilisent les types de papiers suivants : Tableau 1:Types de papier Papiers nobles Kraft Liner (KL) White Top (WT) Mi-chimique (M.F et le MS.F Les papiers utilisés pour les cannelures sont le Mi-chimique. Le papier est de type recyclé (Test liner) ou vierge (kraft liner). Pour fabriquer du carton ondulé. même de grande dimension.Ces Plaques par la suite sont transformées en emballages en subissant un ensemble d’opérations sur les machines de transformation. la cannelure recyclé. la première c’est au niveau de laquelle nous obtenons des plaques de carton et cela grâce à la machine Onduleuse . il faut du papier. 9 Rapport de projet de fin d’études . La fabrication du carton est assurée par une Onduleuse.Chapitre 1 : Contexte général du projet Figure 6:Carton triple cannelure Le carton ondulé est très utilisé pour les emballages ordinaires avec une face en papier imprimé. II. Son principal défaut est qu'un écrasement à plat lui fait perdre toutes ses qualités de rigidité.

8: Schéma résumant le processus d'obtention de l'emballage en carton Ondulé II.2. permet la fabrication de planches de carton ondulé. collage et conditionnement Les machines de transformation Produit fini emballage en carton ondulé Figure 7:Schéma résumant le processus d'obtention de l'emballage en carton ondulé Figure 1. pliage. découpage.1 Principe de fonctionnement de la machine Onduleuse L’onduleuse est une machine qui. à partir de bobines de papier.Chapitre 1 : Contexte général du projet Bobines de papier couverture et cannelure Machine Onduleuse Plaques en carton Ondulé (Produit semi fini) ( Impression. 10 Rapport de projet de fin d’études .

Chapitre 1 : Contexte général du projet Figure 8:Bobines de papier Elle est un train de machines composé de plusieurs postes qui sont les suivants : Suite Figure 9:image d'une partie de l'Onduleuse Avec 1 : cylindre cannelé inférieur 2 : cylindre cannelé supérieur 3 : Presse lisse 4 : Encolleuse Suite Figure 10:Image du reste de l'Onduleuse 11 Rapport de projet de fin d’études .

D). simple face B (B désigne une cannelure avec une épaisseur de 3 mm). pour faciliter le pliage ultérieur des rabats. La simple face ni qu’un assemblage par le biais de la colle amidon d’une couverture interne et du papier de cannelure.8 mm) Dans cette section le papier cannelure est ondulé entre deux cylindres cannelés chauffés à environ 170°C à la vapeur. Les couteaux découpent longitudinalement la nappe de carton en nappes secondaires. La simple face ainsi obtenue est acheminée par le pont magasin vers la section double face. tandis que la colle à base d’amidon est déposée sur les sommets des cannelures. ainsi que des outils rotatifs circulaires de rainage. c’est à dire les écrasent suivant une ligne.  La coupeuse transversal : 12 Rapport de projet de fin d’études .F) ou double double face (D.Chapitre 1 : Contexte général du projet  Les postes simples face : C’est la section de la machine onduleuse ou la fabrication de la simple face est effectuée.  Les tables chauffantes Le carton ainsi formé s’engage dans une table chauffante. le carton est rigide. Les outils rainent longitudinalement les nappes secondaires.  Le poste double face : Son rôle est d’assembler la ou les simples faces et une couverture externe. et prêt à être découpé en plaques. Au sein de GPC on fait la fabrication de trois types de simple face : simple face C (C désigne une cannelure avec une épaisseur de 4 mm). la couverture venant s‘appliquer sur le papier cannelure grâce à un cylindre chauffé. afin de réaliser un carton double face (D. qui a pour rôle favoriser l’éclatement de la colle afin de permettre un bon collage .  La coupeuse auxiliaire Cette partie de la machine Onduleuse n’est utilisée que lorsqu’on veut se débarrasser des déchets suite à un changement de format ou un arrêt ou ralentissement de la machine. simple face E (E désigne une cannelure avec une épaisseur de 1.  La mitrailleuse : Comporte plusieurs arbres sur lesquels sont positionnés des couteaux rotatifs circulaires pour découpage. La cannelure est ensuite maintenue sur les cylindres cannelés par aspiration d’air.A sa sortie.

. Pour GPC Kenitra nous trouvons deux combinés appelés MARTIN : Le MARTIN 1224 (ou MARTIN 1) : contient 4 couleurs et permet d’avoir des caisses de type caisses américaines avec une coupe maximale de 2400mm et une laize maximale de 1200mm. II. II. 13 Rapport de projet de fin d’études .Il permet le passage organisé des plaques à travers un tapis sandwich vers un taqueur.  L’empileur : L’empileur c’est la où on reçoit le produit fini au niveau de l’Onduleuse (les plaques de carton). III : permettent seulement la découpe des plaques de carton.  Les Combinés : A partir de plaques rainées venant de l’onduleuse. nous trouvons : BOBST I. avec une laize maximale de 950mm et une coupe maximale de 1500mm. GPC Kenitra dispose de 4 presses à découper appelées BOBST.2. Le MARTIN 616 (ou Miniline) : contient 2 couleurs avec la possibilité d’obtenir des formes rotatives sur la plaque du carton. BOBST IV : permet la découpe et l’impression des plaques de carton en 2 couleurs avec une laize maximale de 950mm et une coupe maximale de 1500mm. ces machines sont les suivantes :  Les presses à découper : Les presses à découper sont des machines destinées à fabriquer des plateaux en carton ondulé.2 Machines de Transformation : Une fois passées par l’Onduleuse les plaques de cartons sont acheminées vers les machines de Transformation pour le découpage et l’impression. Ces caisses peuvent être imprimées et découpées.Cet empileur est composé d’empileur supérieur et celui inférieur pour permettre la réception des plaques provonantes des deux coupeuses inférieures et supérieure. les Combinés fabriquent des emballages ayant la structure d’une caisse. Ce dernier permet l’entassement des plaques pour les envoyer finalement au stock . Il Permet un empilage des plaques de cartons afin de préparer des piles de ces plaques à destination zone de Transformation.Chapitre 1 : Contexte général du projet Elle Permet la coupe des nappes secondaires dans le sens transversal pour avoir des plaques de carton ondulé.

1 Projet INMAE Le programme INMAA lancé en mois Mars 2011. accroître leurs performances de 30%. Il ambitionne de transformer de manière effective la PME en lui faisant adopter les principes de l'excellence opérationnelle par la formation de ses cadres. en moyenne. qui a nécessité un investissement de 10 MDH. en partenariat avec l'Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (ANPME). la variabilité et la rigidité. Toprad 1224 : Quant à cette machine. du commerce et des nouvelles technologies. Le Lean : Inventé par Toyota (entreprise japonaise) depuis 30 ans. elle permet l’impression des plaques de carton. Cette philosophie a pour objectif de perfectionner la production de l’entreprise. qui doit être confié à des leaderships forts. C’est dans cette perspective que GPC Kenitra a lancé le projet « LEAN » sur ses différentes zones visant ainsi d’atteindre l’excellence opérationnelle au sein de cette entreprise. les coûts et les délais de livraison. Présentation du projet (Projet Lean à GPC Kenitra) III. l'OCP. Attijari. capables de conduire droit au but. améliorer la qualité.  Réduire la rigidité pour d’optimiser les délais. tout en agissant sur les sources d’inefficacité de tout système opérationnel : les gaspillages. trois banques marocaines (Banque Populaire. En outre. Les PME bénéficiaires devraient.Chapitre 1 : Contexte général du projet  III. Un système Lean a pour objectifs d’optimiser la qualité. a comme objectif de promouvoir l'excellence opérationnelle «Lean manufacturing» au sein des PME marocaines pour une meilleure compétitivité. stabiliser les opérations et coïncider l’offre et la demande afin de proposer au client la valeur souhaitée et au moment souhaité. Ce projet INMAA est mené par le ministère de l'Industrie. le système Lean permet de réduire les coûts. ce n’est pas un système qui porte ses fruits une fois appliqué. les études ont permis de montrer des liens entre les trois objectifs et les sources d’inefficacité :  Éliminer les gaspillages pour diminuer les coûts . Cette approche à besoin du temps.  Supprimer la variabilité pour améliorer la qualité . 14 Rapport de projet de fin d’études . C’est un système assez complet plutôt que compliqué. BMCE) et le cabinet McKinsey. mais une fois devenu un processus d’amélioration continu.

 La machine Onduleuse est composée de sections provonantes de différents constructeurs BHS.  Mise en œuvre des solutions retenues.  La nécessité d’instaurer la culture « Lean » au niveau de cette zone. Objectifs : 15 Rapport de projet de fin d’études .  Recherche des solutions.F et la D.  Il y a un seul shift qui travaille sur cette machine.F.  Mesures et interprétation des résultats. S§S. Ainsi et dans le cadre du projet Lean manufacturing au sein de GPC Kenitra il nous a été confié le traitement des non conformités au niveau de la machine Onduleuse et la proposition de solutions permettant la stabilisation du processus au niveau de la zone Onduleuse quant à la maitrise des non conformités.  L’existence de plusieurs types de non conformités à la sortie de la machine Onduleuse. le cahier des charges de l’entreprise est reformulé ainsi :  La réutilisation de la machine Onduleuse au sein de GPC Kenitra n’a commencé qu’à partir de 2011.Chapitre 1 : Contexte général du projet III.2 Problématique La suppression des variabilités afin d’améliorer la qualité des plaques de carton ondulé au niveau de la zone Onduleuse était l’un des soucis majeurs de GPC Kenitra.  Diagnostic et analyse de l’existant des non conformités. Martin. Missions :  Se familiariser avec le procédé de fabrication des plaques de carton. Nous présentons le cahier des charges.  Etre au courant des différentes qualités des papiers utilisés pour la fabrication du carton ondulé.  Suivi des actions. les missions et les objectifs comme suit Cahier des charges : Pour répondre à la problématique.  Absence de fiches de traitement de non conformités propres à cette machine.  Comprendre comment se fait la distribution de la vapeur par le système Baviera.  Recherche des causes des non conformités et les paramètres influents. la préparation et la distribution de la colle d’amidon sur les S.

M. Tout au long cette démarche l’appellation d’un ensemble d’outils était nécessaire entre autres nous citons : Le Brainstorming. Saïd Tourabi : Responsable service qualité. le diagramme Pareto …. Ainsi nous allons adopter la démarche de résolution de problème la QC Story. Mme Ahlam Zarqelain : Responsable service HSE M . M.Rouch : Sous-traitant expert Onduleuse.Kaf Zakaria : Parrain industriel.Chapitre 1 : Contexte général du projet Ce projet a pour objectifs. l’étude et le traitement de non conformités au niveau de la zone Onduleuse. Hassaini : Responsable laboratoire.3 Méthodologie du travail L’adoption d’une démarche lors de la réalisation d’un projet quelconque est indispensable afin de garantir une meilleure exploitation de l’ensemble de données et des résultats. M. Pour ce faire.Namouh: Conducteurs Onduleuse. III. L’équipe des opérateurs au niveau de l’onduleuse.4 L’équipe du projet Pour mener à bien le projet il est nécessaire de déterminer tous les intervenants de ce projet. dans le cadre du projet Lean. nous avons illustré les acteurs dans la figure suivante : Pilotes projet : EL Alaoui Asmae (ENSAM) Firass Yaakoubi (FST Settat) (Chantier Qualité) (Chantier maintenance) Ismaili Mohammed (ENSA Fès) (Chantier TRS et 5S) Collaborateurs :          M.Boukaroune et M. M. Mme Soumia lmoatasim : Contrôleur de gestion (Ingénieur).. le diagramme. par la suite la diminution de la non qualité de 30% par l’ensemble des solutions qui seront proposées suite aux résultats de l’étude. III. Figure 11:Acteurs du projet Conclusion : 16 Rapport de projet de fin d’études . Ishikawa.Dyane : Ingénieur maintenance.

ainsi sa volonté à maintenir sa croissance en misant sur la qualité de ses produits. méthodologie et missions. Cette politique qui a donné naissance à ce projet qui s’est fixé comme objectif majeur la diminution des non conformités au niveau de la Zone Onduleuse. Dans le chapitre suivant nous menons un diagnostic sur tous les types de non conformités au niveau de la machine Onduleuse. Vers la fin de ce chapitre nous avons essayé de cadrer notre projet par la détermination des acteurs.Chapitre 1 : Contexte général du projet L’objectif de ce chapitre était d’une part de présenter GPC Kenitra. dans lequel nous allons mesurer leur situation actuelle. outils. Nous avons aussi présenté le fameux processus de fabrication des emballages en carton ondulé. 17 Rapport de projet de fin d’études . Dans un deuxième lieu nous avons parlé du projet Lean dans le cadre duquel s’inscrit notre projet.

18 Rapport de projet de fin d’études . Nous entamons par une identification du problème.Chapitre 2 Diagnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités au niveau de la zone Onduleuse Dans le présent chapitre. nous allons présenter la méthode de résolution de problème QC Story. Par la suite nous allons faire une analyse Pareto dans le but d’extraire les défauts responsables de 80% de surface non conforme. suivie d’une analyse de l’existent des différents non conformités au niveau de la zone Onduleuse. Pour ces mêmes défauts nous allons cités les différents effets néfastes.

Etape 4 : Elaborer les solutions Il s’agit à cette phase de déterminer les solutions qui vont être apportées. les causes les plus probables. et permet d’envisager l’ensemble des causes d’un problème et des solutions possibles et d’obtenir facilement le consensus du groupe [3]. 19 Rapport de projet de fin d’études . C’est à ce moment en effet que l’on se met d’accord sur la définition et l’étendue du problème. Présentation de la méthode QC story « QC STORY » est une des méthodes standards pour la résolution des problèmes. La méthode de QC Story comporte six principales étapes : Etape 1 : Identifier le problème On dit souvent qu’un problème bien posé est déjà à moitié résolu. l’étape d’analyse des causes (étape 3) dépend de la qualité de l’étape 2.Chapitre 2 : Diagnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités I. elle est utilisée par différents types d'acteurs dans le but d'optimiser une organisation existante ou de traiter un problème spécifique. Lorsque le problème est bien posé et formulé de façon satisfaisante. Tout d’abord on fait un inventaire de toutes les solutions possibles puis on trie et on analyse les idées et si possible on teste quelques solutions. Etape 5 : Mettre en place les mesures correctives Les solutions choisies sont implémentées par les responsables désignés. Notamment. Il est vrai que cette phase est particulièrement importante. selon un calendrier défini. Etape 2 : Analyse de l’existant Cette étape est essentielle dans l’ensemble du QC story et est déterminante dans le résultat final. après vérification. Tout d’abord on cherche toutes les causes possibles puis on retient. Elle est aussi une démarche structurée qui permet à un groupe de travail de résoudre collectivement un problème. on peut passer à l’étape suivante. Dans cette phase on décrit la situation de départ de façon la plus précise possible. Etape 3 : Analyser les causes Cette phase se déroule en plusieurs temps. et dans les mêmes termes que la situation désirée.

2 Diagnostic de l’existent L’objectif de cette partie est de présenter la situation actuelle de la machine Onduleuse quant à la non-conformité du carton ondulé produite... Ci-dessous un tableau présentant les différents non conformités qui apparaissent sur les plaques de carton ondulé au niveau de la machine Onduleuse. II.1 Les différents types de non conformités au niveau de la machine Onduleuse Nous rappelons que la machine onduleuse représente tout un procédé pour la fabrication des plaques de carton. l’identification des causes racines et la proposition d’un plan d’action visant la maitrise et le contrôle des non conformités ainsi que leur suivi. II. les plaques mal collées. Au niveau de la zone Onduleuse il y a les non conformités suivantes : Les plaques tuilées.1 Identifier le problème Comme nous avons mentionné dans le chapitre précédent. Déploiement de la méthode QC Story pour le problème des non conformités au niveau de la machine Onduleuse II. les plaques grillées. Comme tout autre procédé. mais n’est pas maitrisé pour l’instant. la machine onduleuse fait sortir des plaques non conformes dont l’origine diffère d’une commande à l’autre. les plaques humides. 20 Rapport de projet de fin d’études . notre travail consiste à l’étude et le traitement des non conformités des plaques de carton ondulé au niveau de la zone Onduleuse.2.Chapitre 2 : Diagnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités Etape 6 : Standardiser L’action corrective doit être standardisée pour éviter que des erreurs arrivent encore. II.

Chapitre 2 : Diagnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités Tableau 2:les différentes non-conformités des plaques de carton La non-conformité (ou défaut) Plaques mal collées Plaques grillées Image / description Due à un manque de colle sur les crêtes du papier cannelure. La plaque ne contient pas de rainage Plaques humides Poches Due à un excès d’humidité dans le papier Défaut d’alignement Due à un décalage entre le papier cannelure et celui de la couverture interne. 21 Rapport de projet de fin d’études . Due à un sur chauffage du papier Plaques tuilées Défaut de dimension Manque de rainage Les plaques ne sont plus planes à cause de ce défaut. Variation de la laize au niveau mitrailleuse ou de la coupe au niveau de la coupeuse transversale.

Analyse Pareto pour la non-conformité au niveau de la machine Onduleuse : Aperçu sur l’outil Pareto : L’outil PARETO a pour but de sélectionner. Sur ces fiches le contrôleur de qualité mentionne la quantité non conforme des plaques du carton pour chaque commande si jamais le pourcentage de nonconformité dépasse 1 . les sujets les plus représentatifs en regard d’un critère chiffrable. mais c’était en se basant sur une analyse Pareto ou encore la méthode ABC. dans une population.5% Pas de fiche de traitement de nonconformité Etablissement de la fiche de traitement de non-conformité Figure 12:procédure pour l'établissement d'une FTNC Le critère de quantification des plaques non conformes est la surface totale des plaques non conformes.Chapitre 2 : Diagnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités II.2 Mesure de la situation actuelle des non-conformités au niveau de la zone Onduleuse Nous pouvons très bien remarqué d’après le paragraphe précédent qu’il y a plusieurs types de non conformités. Généralement Le diagramme Pareto est un moyen simple pour classer les phénomènes par ordre d’importance. La détection de l’une de non-conformité citée auparavant au niveau de la zone transformation Taux de nonconformité est inférieur à 1. 22 Rapport de projet de fin d’études .2.Le choix des non conformités à traiter n’était pas du tout arbitraire.5% Taux de non conformité est supérieur à 1. Dans notre projet nous avons choisi de concentrer l’étude sur un nombre limité de non conformités . Ce diagramme et son utilisation sont aussi connus sous le nom de « règle des 20/80 » ou méthode ABC Application de la méthode : Les données utilisées sont extraites de fiches de traitement de non conformités (FTNC) de la zone transformation.5%.

Chapitre 2 : Diagnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités L’obtention de la surface totale d’une quantité de non conforme s’est fait comme suit : Ordre de fabrication (O.H+Alignement P. Surface non conforme totale est : N*Laize*coupe Figure 13:Procédure de calcul de la surface non conforme Figure 2. Quantité de plaques non conformes N pour une commande.G+P.G+dim manque de rainage plaques humides alignement +mal… Plaques… Dim+Alignement nids d'abeilles Poches+P.2 : Procédure de calcul de la surface non conforme A partir de ces données nous avons construit une base de données sur les non conformités pour les mois Décembre 2012 jusqu’au mois Mars 2013.G 0 plaques tuilées plaques mal collées plaques grillées P.F) sur le système Emapack Fiche de traitement de non conformités La laize et la coupe d’une plaque.H P.Ainsi le diagramme Pareto obtenu est comme suit : 70000 60000 50000 40000 30000 20000 Plaques… P.T collage+grillage Dimension plaques… 10000 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% surface non conforme en m² cumul Figure 14:Pareto de non-conformité de la machine Onduleuse 23 Rapport de projet de fin d’études .H+P.

4).  Défaut humidité.  Défaut variation de dimension. nous avons consulté les bons de retours clients pour les mois Décembre 2012 jusqu’au mois Mars 2013.  Défaut tuilage+humide+mauvais alignement. II.  Défaut grillé+tuilé. Figure 15:Retours client 24 Rapport de projet de fin d’études . Pour cette fin.  le défaut collage+grillé. les plaques mal collées et les plaques grillées (classe A). cette dernière nous a donné le résultat représenté dans le graphe ci-dessous (figure 2.  Quant à la classe B. Dans notre projet nous allons nous focaliser sur la résolution des problèmes causant les non conformités de la classe A (les plaques tuilées.2.Chapitre 2 : Diagnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités  Analyse du résultat diagramme Pareto : D’après la courbe de Pareto nous constatons que les défauts qualité responsables sur 80% de surface non conforme sont : les plaques tuilées. nous avons construit une petite base de données. elle est constituée des défauts suivants :  le défaut tuilage+humidité.3 Les retours clients Les retours client étaient un bon indicateur pour examiner pour quelle non-conformité les clients font des réclamations et des retours par la suite.  Le reste des défauts constitue la classe C. les plaques mal collées et les plaques grillées).

Chapitre 2 : Diagnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités Analyse du graphe et conclusion : D’après le graphe nous avons 54% des retours clients (suite à une non-conformité Onduleuse) sont causés par le défaut tuilage. il cause aussi la baisse des performances des machines de la zone Transformation. Dans le cadre du projet Lean appliqué sur cette zone. Alors le tuilage et le défaut de collage sont des non conformités qui font l’objet des retours client avec des pourcentages énormes. les responsables font le suivi de plusieurs indicateurs indiquant les performances des machines.Parmi les problèmes causant la diminution de cette vitesse (et par la suite l’augmentation des ralentissements) il y a le problème du mauvais passage des plaques lorsqu’elles sont tuilées. Suite à ce résultat nous pouvons dire que les résultats de diagramme Pareto sont confirmés par les retours clients. Entre autres il y a l’indicateur « ralentissement ».2. cet indicateur donne des renseignements sur la performance « vitesse de machine ». Figure 16:plaques tuilés au niveau de l'entrée d'une machine de transformation Afin d’examiner l’influence des plaques tuilées sur l’augmentation des ralentissements des machines de transformation. suivi de 43% pour le défaut de collage et le reste pour défaut de dimensions.4 Les ralentissements des machines de la zone de transformation L’effet néfaste des non conformités de la machine Onduleuse ne s’arrête pas juste au niveau de la zone Onduleuse. II.La vitesse de chaque machine est quantifiée en nombres de caisses produites pendant une heure de travail . pour chaque mois nous avons déterminé la machine sur laquelle 25 Rapport de projet de fin d’études .

. Pendant cette phase de diagnostic nous avons découvert qu’il y a plusieurs problèmes donnant l’apparition des non conformités de la classe A. pour ce même mois et cette même machine nous avons extrait le pourcentage de ralentissements et le comparer aux ralentissements des autres mois et cela toujours pour la même machine. le premier sera consacré pour le défaut de tuilage et l’autre pour les deux autres défauts (le mal collé et le grillé).00% 33.Chapitre 2 : Diagnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités on a fait passer le plus grand nombre de plaques tuilées. afin de cibler les problèmes les plus influents. Le même mois les ralentissements étaient plus importants que ceux des mois qui le suivent. Nous rappelons que l’étape suivante de la QC Story est « l’analyse des causes des ces non conformités ». Evolution des ralentissements pour machine TOPRAD 38. la grille d’évaluation.00% 37. le recours à des outils d’aide à la décision (le vote pondéré.00% 35. Donc nous pouvons conclure que le défaut de tuilage a provoqué la diminution de la vitesse de la machine Toprad en Janvier.Cette analyse nous allons la faire en deux chapitres.) est nécessaire à ce niveau.00% Evolution des ralentissements pour machine TOPRAD 32.00% Figure 17:Graphe représentant l'évolution des ralentissements de la machine TOPRAD Pour cette machine le passage d’un grand nombre de plaques tuilées a eu lieu le mois Janvier. à titre d’exemple nous avons choisi la machine TOPRAD.00% 34. 26 Rapport de projet de fin d’études .00% 36. Ce travail que nous avons fait nous allons le présenter pour une seule machine.

et nous allons analyser les causes et les causes racines de ce défaut 27 Rapport de projet de fin d’études . Pour les défauts de la classe A nous avons présenté quelques impacts négatifs.Chapitre 2 : Diagnostic et mesure de la situation actuelle des défauts qualités Conclusion : Dans ce chapitre nous n’avons présenté qu’un diagnostic général sur l’ensemble des non conformités au niveau de la zone Onduleuse. Dans le chapitre suivant nous allons présenter une étude bibliographique sur le tuilage. Une analyse Pareto nous a permis la détermination des défauts qualités responsables de 80% de surface non conforme.

la grille d’évaluation et la méthode des 5 Pourquoi.Chapitre 3 : Etude bibliographique du défaut de tuilage Chapitre 3 Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Dans un premier temps nous présenterons l’étude bibliographique sur le phénomène de tuilage ainsi que les causes probables de ce défaut selon la littérature. 28 Rapport de projet de fin d’études . Dans un deuxième temps nous allons faire une sélection et une analyse des causes de cette non-conformité en s’appuyant sur le vote pondéré. La mise en évidence des causes racines sera l’étape qui suit. en parallèle de laquelle des recommandations seront faites vis-à-vis les problèmes trouvés.

ces changements n'affecteront que les dimensions de la feuille – son 29 Rapport de projet de fin d’études . la lignine et d’autres extraits. donc son exposition à des variations d'humidité entraînerait un changement de forme ou de dimensions des feuilles qui le constituent.mêmes. mais ont un poids moléculaire inférieur et une structure à chaîne plus complexe. Elle est dure et cassante.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes I. Le changement des dimensions du papier n’est qu’un changement des dimensions de fibres constituant le papier. le changement relatif de dimensions (gonflement et rétrécissement) peut être jusqu'à trois fois supérieur dans leur largeur par rapport à leur longueur. Les fibres contiennent de la lignine et des hémicelluloses. elle est tendre. ce qui arrive s’il y a entre eux une différence de taux d’humidité au moment où la plaque passe dans la machine. Si le recto et le verso de la feuille de carton subissent les mêmes changements d'humidité ambiante. Etude bibliographique sur le tuilage du carton ondulé Le carton est un matériau biologique dont le taux d’humidité varie en fonction du climat. Le carton est sensible aux changements d’humidité. I. Pour les fibres de cellulose elles. il n'y a pratiquement aucun moyen de l'empêcher d'adopter un taux d'humidité en équilibre avec l'air ambiant. À l’état pur. Les hémicelluloses sont un groupe de substances voisines de la cellulose. Le carton étant un matériau biologique.1 La constitution du papier Le papier est fabriqué à partir de fibres végétales contenant de la cellulose qui représente environ 44 % de la composition de la fibre. Les autres constituants sont les hémicelluloses. Il se dilate lorsque l’humidité relative augmente et se contracte lorsqu’elle diminue. La lignine est un polymère plus compliqué et très différent de la cellulose. Une plaque de carton ondulé tuile si les variations dimensionnelles des deux papiers de couverture diffèrent. Tout changement de taux d'humidité agit sur le diamètre des fibres de cellulose et donc sur la forme de la feuille de carton. mais c’est entre les fibres que la concentration de lignine est la plus importante. I. Cette différence d’humidité est la principale cause de tuilage de carton.2 La relation entre les propriétés de la cellulose et le tuilage du carton Les fibres de cellulose sont hygroscopiques et réagissent aux changements d'humidité en gonflant quand elles absorbent de l'humidité et en rétrécissant quand elles en perdent. souple et blanche.

Parmi les facteurs faisant varier le taux d’humidité nous citons : Les changements climatiques . L’état de la machine l’onduleuse . Ainsi le résultat de ce Brainstorming était comme suit : Les problèmes causant le tuilage sont : Le mauvais embarrage. (GPC Meknès est un fournisseur de bobines de papier pour GPC Kenitra). Le travail suivant s’agit de mettre en évidence l’existence des facteurs cités la dessus au sein de GPC Kenitra. les changements de dimensions seront asymétriques et la feuille va tuiler. Application des outils d’aide à la décision et la méthode des 5 Pourquoi pour la non-conformité tuilage II. 30 Rapport de projet de fin d’études .Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes expansion ou son rétrécissement. Les propriétés du papier de carton . Cette mise en évidence sera en collaboration avec les opérateurs au niveau de la machine Onduleuse ainsi que les responsables.1 Le brainstorming et le diagramme Poisson Ce brainstorming était fait pour révéler l’ensemble des problèmes contribuant de près ou de loin à l’apparition de ce défaut qualité . Nous avons aussi participé à ce brainstorming par l’ensemble des informations obtenues par le biais de nos recherches sur ce phénomène. Un stockage défectueux des plaques du carton provoque un effet de tuilage. Papier GPC Meknès sec. si les changements d'humidité ne sont pas les mêmes sur les deux faces.Les acteurs principaux de ce brainstorming étaient l’ensemble des opérateurs de la machine Onduleuse en plus du conducteur. La configuration de l’onduleuse (l’ensemble des réglages) . Parallélisme des différents cylindres non vérifié Il n’y a pas de synchronisation entre la variation de vitesse et le réglage du film de colle. II. Non disponibilité des fiches du mode opératoire. Bobine papier déformée. En revanche.

31 Rapport de projet de fin d’études . Mauvaise façon de stockage du produit semi fini..Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Non disponibilité d'un référentiel du réglage des différents paramètres (tension. pression. quant aux grilles d’évaluation se sont les responsables ainsi que l’équipe projet qui ont participé à les remplir. Le vote pondéré était fait par l’ensemble des opérateurs de la machine Onduleuse. température . Ensuite. Taux d'humidité et de température du milieu du stockage des bobines non contrôlés. Taux d'humidité et la température de l'entourage de l’onduleuse non contrôlés. film colle. un diagramme de poisson s’est réalisé afin de classifier l’ensemble des problèmes d’une part et d’autre part afin montrer la part de responsabilité de l’opérateur dans cette affaire la..). Taux d'humidité et de température du milieu du stockage du produit semi fini non contrôlés.. Figure 18: Diagramme Ishikawa pour la non-conformité tuilage Nous constatons qu’il y en a plusieurs causes donnant naissance au défaut de tuilage. Une sélection sera faite des causes les plus influentes en se servant du vote pondéré ainsi que la grille d’’évaluation.

) Taux d'humidité et de température du milieu du 138 stockage du produit semi fini ne sont pas contrôlés Mauvaise façon de stockage des plaques du carton Manque de rigueur des opérateurs Taux d'humidité et de température de l'entourage de l'onduleuse ne sont contrôlés Mauvais état des rouleaux encolleurs et docteurs Taux d'humidité et de température du milieu du stockage des bobines ne sont pas contrôlés Papier GPC Meknès sec 136 133 126 Pas de synchronisation entre la variation de vitesse et la quantité prise de colle Bobine papier déformée (mauvaise tension) Mauvais embarrage Non disponibilité des fiches des modes opératoires 64 Non consultation des fiches machines.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes II.B : Le détail de calcul du total pondérant se trouve au niveau de l’annexe 13. Résultats du vote pondéré : Le tableau ci-dessous présente le résultat du vote pondéré : Tableau 3: Vote pondéré pour le défaut de tuilage cause Total pondérant 182 Non disponibilité d'un référentiel du réglage des différents paramètres (tension..2 Le vote pondéré et la grille d’évaluation pour le défaut de tuilage Le vote pondéré est un outil permettant d'éliminer les idées secondaires et de se consacrer aux plus importantes. 6 120 120 78 60 54 48 N. film de colle . Finalement nous avons choisi les causes suivantes : 32 Rapport de projet de fin d’études .A notre tour nous allons choisir à l’aide de la valeur du total pondérant les causes les plus importantes.. Analyse des résultats et conclusion : Nous pouvons très bien remarqué d’après le tableau que le vote nous a permis d’hiérarchiser les causes de la non conformité tuilage .. pression.

dépôt colle . film colle .  Mauvais état des rouleaux encolleurs et docteurs.. Ces critères sont été choisis selon la nature des problèmes. en fonction de critères établis.  Papier GPC Meknès sec.  Manque de rigueur des opérateurs. ils sont les suivants : Réalisable.). Résultat des grilles d’évaluation pour la non-conformité tuilage : La grille d’évaluation est un autre outil d’aide à la prise de décision.... pression.  Mauvaise façon de stockage des plaques du carton.) Papier GPC Meknès sec Mauvaise façon de stockage des plaques Manque de rigueur des opérateurs Taux d'humidité et de température du milieu du stockage des bobines ne sont pas contrôlés Taux d'humidité et de température du milieu du stockage du produit semi fini ne sont pas controlés Taux d'humidité et de température de l'entourage de l'onduleuse ne sont pas controlés Réalisable Utile Champs Total d'influence 32 32 32 96 23 25 22 70 24 20 15 13 22 21 18 17 22 22 19 18 68 63 52 48 10 15 15 40 14 10 10 34 33 Rapport de projet de fin d’études . Ainsi le résultat était le suivant : Tableau 4: La grille d'évaluation pour la non-conformité tuilage Causes Mauvais état des rouleaux encolleurs et docteurs Non disponibilité d'un référentiel du réglage des différents paramètres (. utile et champs d’influence.  Taux d'humidité et de température de l'entourage de l'onduleuse non contrôlés.. tension.  Taux d'humidité et de température du milieu du stockage du produit semi fini non contrôlés. qui permet de faire des choix entre plusieurs propositions.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes  Non disponibilité d'un référentiel du réglage des différents paramètres (tension. pression..  Taux d'humidité et de température du milieu du stockage des bobines non contrôlés.

).. nous avons mentionné que ce défaut provient du fait de l’existence d’une différence d’humidité entre les couvertures de la plaque de carton ondulé ..Cette différance d’humidité peut avoir comme sources : configuration de la machine changement climatiques la différence d'humidité Etat de la machine nature du papier mauvais stockage des plaques Figure 19: Schéma explicitant les causes de tuilage Nous allons classifier les problèmes trouvés selon les catégories dans le tableau 5 : 34 Rapport de projet de fin d’études .  Papier GPC Meknès sec.  Façon de stockage des plaques non convenables.  Non disponibilité d'un référentiel du réglage des différents paramètres (tension papier. pression..Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Analyse et conclusion : La grille d’évaluation a permis à son tour d’hiérarchiser les causes déjà sélectionnées par le vote pondéré.Nous rappelons qu’au départ nous avons parlé des causes du tuilage selon l’étude bibliographique. L’ensemble des problèmes sélectionnés après l’établissement de la grille d’évaluation sont ceux que nous allons traiter . film de colle . Ainsi les problèmes sélectionnés à ce niveau sont :  Mauvais état des rouleaux encolleurs et docteurs.

la cause principale de la défaillance. on essaie de trouver les raisons les plus importantes ayant provoqué la défaillance pour aboutir à la cause principale.. II.3 La recherche des causes racine par la méthode des 5 Pourquoi Les cinq pourquoi (en anglais : 5 Whys) est la base d'une méthode de résolution de problèmes (problem solving) proposée dans un grand nombre de systèmes de qualité. Cette méthode de travail est surtout faite pour trouver la cause principale du problème rencontré. Avec cinq questions commençant par « pourquoi ».. dépôt colle . pression.. [1] L’application de cette méthode aux problèmes de défaut du tuilage a donné le résultat suivant : 35 Rapport de projet de fin d’études . tension. selon les recherches approfondies sur ce phénomène.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Tableau 5: Classification des problèmes causant le tuilage Catégorie Configuration machine Problème Mauvais état des rouleaux encolleurs et docteurs Non disponibilité d'un référentiel du réglage des différents paramètres (.  D’après le tableau ci-dessus nous constatons qu’effectivement l’utilisation des outils d’aide à la décision nous a mené à sélectionner des problèmes pertinents causant le tuilage.) Etat de la machine Changement climatiques Nature du papier Stockage défectueux   Papier GPC Meknès sec  Façon de stockage des plaques non convenables. Il s'agit de poser la question pertinente commençant par un pourquoi afin de trouver la source.

film de colle … Manque de Quelques graduation pour Dispositifs de réglages non le réglage fonctionnels Usure des deux rouleaux 3P? Réglage serré Le stockage des plaques de carton non approprié.. 2P? 2P ? Pas de réclamations auprès de GPC Meknès Magasin du stockage des bobines à GPC Meknès n’est pas adapté Sur séchage de la pate du papier Les convoyeurs qui existent ne sont pas convenables pour les plaques de grandes dimensions 4P? L’opérateur ne peut pas savoir lors du réglage si celui-ci est serré ou non 5P? Manque d’un repérage pour distance entre les Rapportdeux de projet de fin d’études rouleaux Figure 20: Méthode 5 Pourquoi pour la non-conformité tuilage 36 .LaChapitre non-conformité tuilage 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes 1P? Mauvais état des rouleaux docteur et encolleur. Tension. Papier GPC Meknès sec 2P? 2P? Durée de vie épuisée Non disponibilité d’un référentiel de réglages des différents paramètres. température.

Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Résultat de la méthode des 5 Pourquoi : La méthode des 5 Pourquoi nous a permis la recherche de la ou des causes racines pour chaque problème. La mise en évidence des différentes causes racines du défaut tuilage : La méthode des 5 Pourquoi nous a permis la détermination de la ou des causes racines de chaque problème. 37 Rapport de projet de fin d’études . III. ainsi nous avons le résultat suivant : Tableau 6: Résultat méthode des 5 P pour le mal collé Le problème Mauvais état des rouleaux Encolleur et Docteur. La distance de raclage est celle séparant les deux rouleaux. La ou les causes racines .Quant au rouleau Docteur il permet de racler la colle prise par le colleur.Quelques Dispositifs de réglages non fonctionnels . . Non disponibilité d’un référentiel de réglages des différents paramètres.Pas de réclamations auprès de GPC Meknès . nous l’avons pas mentionnée puisque il a les mêmes Papier GPC Meknès sec causes racines que celui du problème « mauvais état des rouleaux docteur et encolleur ».Manque d’un repérage pour distance entre les deux rouleaux .1 Le problème du mauvais état des rouleaux Docteur et Encolleur : Les deux rouleaux Docteur et Colleur constituent pour la machine Onduleuse le dispositif permettant de déposer La colle sur le sommet des ondulations du papier cannelure. de telle sorte donner un film de colle uniforme sur ce dernier. N. elle est changée selon la quantité voulue de la colle à déposer sur les sommets des cannelures. III.Les convoyeurs qui existent ne sont pas Le stockage des plaques de carton non convenables pour les plaques de grandes approprié dimensions.Sur séchage de la pate du papier .Manque de graduation pour le réglage . A ce niveau de résolution de problème nous allons expliquer comment chaque cause peut provoquer le tuilage des plaques de carton. Le cylindre Colleur (7) entraîné en rotation est trempé dans le bassin dans de colle (8) permet de déposer la colle sue les sommets des cannelures .Magasin du stockage des bobines à GPC Meknès n’est pas adapté .B : Pour le problème du film de colle.

La mise en évidence du problème de l’usure et ses causes racines : Nous avons examiné sur terrain l’état des rouleaux Encolleur et Docteur et nous avons trouvé ce résultat : L’Encolleur Le Docteur Figure 22: Rouleau Docteur Figure 23: Rouleau Encolleur 38 Rapport de projet de fin d’études . donc l’irrégularité du film de colle induit une différence d’humidité.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Figure 21: Schéma simplifié des rouleaux Docteur et Encolleur. ainsi vers la sortie de l’onduleuse il y aura des plaques tuilées.Lorsque le rouleau Docteur racle la colle sur la surface du rouleau Encolleur. le film de colle obtenu n’est pas régulier à cause de l’usure. La question qui se pose est comment le mauvais état des rouleaux Docteur et Encolleur peut contribuer à l’apparition du défaut de tuilage des plaques de cartons ? Supposant qu’il y a une usure au niveau du rouleau Encolleur. L’usure engendre une irrégularité au niveau de la surface . L’irrégularité du film de colle à son tour ne permet pas une prise de colle uniforme de la part du papier cannelure. Or. la colle contribue à augmenter l’humidité du papier puisqu’elle est préparée à base de l’eau.

Quant à la deuxième cause. Lors du passage du papier dans l’onduleuse. Alors nous nous sommes contentés du résultat d’une AMDEC machine faite pour l’Onduleuse (voir Annexe 1). il fallait vérifier que la durée de vie est vraiment épuisée. sa température.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Les 5 pourquoi ont révélé deux causes racines pour cette usure :  Manque d’un repérage pour distance entre les deux rouleaux. film de colle …. Pour la première cause nous avons examiné aussi sur terrain le dispositif permettant de régler la distance de raclage entre les deux rouleaux (Voir image ci-dessous) Figure 24: Image de dispositif de réglage de distance Pour utiliser ce dispositif l’opérateur ait recours à une clé. Nous pouvons très bien remarquer l’absence d’une graduation ou autre indication sur la distance entre les deux rouleaux.Cette AMDEC avait comme résultat que le dispositif encolleur (rouleau Colleur et Docteur) est parmi les équipements critiques de la machine Onduleuse. Nous n’avons pas de documentation qui pourrait nous renseigner à propos de ce sujet la. température. Le frottement s’il se répète il diminuera automatiquement les performances des rouleaux. entre autres nous trouvons la tension du papier. Recommandation : Il est recommandé le remplacement des deux rouleaux (Docteur et Encolleur).2 Le problème du non disponibilité d’un référentiel de réglages des différents paramètres : Tension.  La durée de vie est épuisée des deux rouleaux. III. le freinage de la 39 Rapport de projet de fin d’études . Donc lors de manipulation de ce dispositif l’opérateur n’est pas sur s’il a atteint la distance minimale pouvant conduire à frotter les cylindres entre eux. plusieurs paramètres doivent être réglés par l’opérateur.

ou si la bobine est molle On augmente l’épaisseur de ce film ou la diminue selon la vitesse du papier sur la machine La vitesse du papier au niveau de section S. La mise en évidence du problème Dans le tableau ci-dessous est cité les différents paramètres à régler ainsi que le ou les dispositifs du réglage : Tableau 7: Paramètres à régler sur Onduleuse Le paramètre à régler Description Dispositif du réglage Niveaux du paramètre La température du papier La température est réglée selon l’humidité du papier. L’absence d’un standard pour le freinage au niveau du poste simple face et double face a pour effet que ce freinage n’est pas fait de sorte que la différence d’humidité soit minimale entre les deux couvertures externe et interne.La même question est posée pour ce problème sur sa contribution à l’apparition du défaut de tuilage. Le rouleau tendeur N’est pas spécifié Un mécanisme manipulé avec une clé N’est pas spécifié Bouton ou manette Spécifiée mais d’une façon grossière Dispositif de freinage Minimum 5 bars et la valeur peut changer selon le diamètre de la bobine. Supposant que le freinage est important. ainsi on aura le défaut de tuilage .F Le freinage permet de serrer le papier contre les cylindres Le réglage se fait par le système d’embarrage L’embarrage se quantifie par l’angle d’embarrage du papier sur le préchauffeur.F varie selon celle au niveau de D. ce dernier comporte un dispositif de freinage de la bobine permettant de serrer le papier contre les différents cylindres.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes bobine .Il s’agit du même raisonnement pour les autres paramètres. il est augmenté si le papier est très humide et diminué dans le cas contraire Elle est réglée si la tension de la bobine n’est pas la même sur toute la laize. cela induit que le serrage du papier contre le préchauffeur sera important. La tension du papier Le film de colle La vitesse du passage du papier sur machine Le freinage de la bobine 40 Rapport de projet de fin d’études . ce même papier perdra de son humidité plus que celui qui n’est pas trop serré contre ce préchauffeur. La première opération faite sur la machine Onduleuse est le montage de la bobine du papier sur un dévidoir.

00% 1.00% humidité TL 170 limite inférieure limité supérieure Figure 25: Graphe de l'évolution de l'humidité de TL 170 (GPC Meknès).Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Analyse : Pour la plus part des paramètres nous constatons il y a absence de niveaux de réglages spécifiques.3 Le problème de la sécheresse du papier GPC Meknès : Quand est ce qu’on peut juger qu’un papier est sec ou non ? Et comment un papier sec peut conduire au défaut de tuilage ? Selon la norme (ISO 287:2009) un papier est dit sec lorsqu’il contient un pourcentage d’humidité inférieur à 7%.00% 4.00% 6. Ainsi si l’une des couvertures est sèche et l’autre humide. on aura des plaques tuilées. 41 Rapport de projet de fin d’études .00% 2. et il est dit humide lorsque ce pourcentage dépasse 9%.00% 7.00% 8.00% 5.00% 9. La mise en évidence de ce problème : Nous avons effectué des essais d’humidité sur une bobine de GPC Meknès (TL 170) (détails des essais dans l’Annexe 2) stocké dans le magasin matière première .Le résultat est dans le graphe ci-dessous : 10. ainsi un repérage sur les dispositifs non gradués est nécessaire.00% 3. III.00% 0. Recommandation : Pour ce problème il est recommandé l’élaboration d’un standard pour le réglage des différents paramètres.Nous rappelons toujours que le défaut en question provient d’une différence d’humidité importante entre les deux couvertures du carton.

ce papier a un pourcentage d’humidité inférieur à 6%.  Pour le magasin de stockage à GPC Kenitra nous voulions examiner les fluctuations des pourcentages d’humidité pour différentes types de papier prévenant de différents fournisseurs nous avons ainsi obtenu : 42 Rapport de projet de fin d’études . donc ce papier est considéré sec.  Le stockage des bobines livrées à GPC Kenitra ne dépasse pas une durée d’un jour à GPC Meknès. cette production est considérée à papier sec. comme ça si un papier est sec on saura si c’est à cause du stockage au sein de la papeterie ou celui au sein de la caisserie (GPC Kenitra).Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Interprétations et résultats : Le graphe ci-dessus n’est qu’une représentation de l’évolution de l’humidité pour une bobine du papier TL 170 dont le fournisseur est GPC Meknès.  Il est recommandé pour GPC Meknès de faire des mesures d’humidité juste avant les livraisons. Nous pouvons très bien remarqué que généralement. nous avons eu les informations suivantes :  L’humidité du papier produit au sein de l’usine est généralement entre 5% à 8%. Du moment que le problème a relation étroite avec la fabrication du papier au sein de GPC Meknès. dans ce cas il est recommandé de revoir pourquoi la pate du papier n’a que 5% en humidité (un surcharge de la pate ou autre). Conclusion et recommandations : La conclusion que nous pouvons tirer de tout cela est représenté par les points suivant :  GPC Meknès produit des bobines de papier dont le pourcentage est 5% (<6%) donc.  L’humidité de la bobine n’est pas mesurée directement avant la livraison de la commande.

4%  Vers 06/05/2013 c.00% 6.00% humidité TL 170 2. l’humidité atteint 5.00% 8.00% 06/05/2… 05/05/2… 04/05/2… 03/05/2… 02/05/2… 01/05/2… 30/04/2… 29/04/2… 28/04/2… 27/04/2… 26/04/2… 25/04/2… 24/04/2… 23/04/2… 22/04/2… 21/04/2… 20/04/2… 0. l’humidité a augmenté de 0% à 5%.5%. après un séjour de 16 jours l’humidité a diminué pour atteindre 1.00% Evolution humidité CR 130 (Meknès) limite inférieure limite supérieure Figure 26: Graphe d'évolution de l'humidité du papier CR130 Interprétations Selon le graphe nous pouvons très bien remarquer les fluctuations d’humidité de CR 130.00% limité supérieure Figure 27: Graphe d'évolution de l'humidité du papier TL 185.-à-d.  Le changement n’était pas grossier vers 29/04/2013.00% limite inférieure 0.  Pour un séjour de la bobine de CR 130 de 4 jours dans le magasin de stockage. 43 Rapport de projet de fin d’études .00% 19/04/2… 5. Evolution de l'humidité de TL 185 ( Fournisseur CMCP) 10.00% 4.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Evolution de l'humdité de CR 130 ( Fournisseur: GPC Meknès) 10.

l’humidité des bobines du papier varie d’une manière grossière.00% 4. Evolution de l'humidité de WT120 ( Fournisseur : GPC Mohammadia) 12.00% 10.00% 8.00% 9.60% 6.00% 6.70% humidité WT 120 limite supérieure 06/05/2013 05/05/2013 04/05/2013 03/05/2013 02/05/2013 01/05/2013 30/04/2013 29/04/2013 28/04/2013 27/04/2013 26/04/2013 25/04/2013 24/04/2013 23/04/2013 22/04/2013 21/04/2013 20/04/2013 19/04/2013 limite inférieure Figure 28: Graphe d'évolution de l'humidité du papier WT 120 Interprétation : Pour le WT 120 (papier noble).00% 8.00% 10. encore une fois il s’agit d’une variation d’humidité de la bobine. il s’est avéré clair que. Conclusion et recommandation : D’après les trois graphes que nous avons présentés ci-dessus. une chose qui est normale puisque le magasin n’est pas fermé.4 Le problème du stockage des plaques de cartons 44 Rapport de projet de fin d’études . Alors il est recommandé de fermer l’espace de stockage pour éviter les fluctuations grossières de températures et d’humidité.00% 4.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Interprétations : La même chose pour le TL 185. et pour différentes qualités du papier. III. le papier a connu des changements du pourcentage d’humidité pendant son séjour dans le magasin de stockage des bobines. nous pouvons aussi remarquer une différence par rapport aux deux premières qualités du papier. et ce n’est qu’une preuve de l’influence des changements climatiques sur le climat qui règne dans le magasin de stockage.00% 0.00% 2.89% 6. pour ce papier il y a des variations mais généralement ça reste dans l’intervalle d’humidité accepté.

ce qui provoque la perte de planéité des plaques surtout que ces dernières en sortant encore chaudes de l’onduleuse peuvent s’adapter à n’importe quelle forme de stockage. Lorsqu’un carton froid est exposé à un environnement plus chaud. L’espace de stockage des plaques de carton : Le carton est par sa nature sensible aux changements climatiques et son humidité est influencé par l’atmosphère Où il est. Le nombre des convoyeurs n’est pas toujours suffisant. Les convoyeurs disponibles au niveau de l’espace de stockage ne sont pas convenables pour les plaques de très grandes dimensions. Par exemple. tantôt elle augmente tantôt elle diminue. (Voir figure ci-dessous). Figure 29: Plaques de grandes dimensions posées sur un convoyeur Les grandes plaques sont stockées sur un seul convoyeur. L’augmentation de l’humidité du carton peut manifester une tendance au tuilage au bord des plaques.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Les convoyeurs de stockage : Après la fabrication des plaques de carton au niveau de la machine Onduleuse. l’air qui l’entoure peut se refroidir sous son point de saturation (point de condensation). elles sont stockées sur des convoyeurs en attendant leur transportation vers la zone Transformation. cette humidité étant alors absorbée par le carton. est celui des rouleaux des convoyeurs qui abiment la planéité des plaques surtout lorsque elles sont encore chaudes. Parfois l’opérateur utilise plus de deux convoyeurs pour ce type de plaques. Nous avons pris des échantillons (des plaques de 45 Rapport de projet de fin d’études . Pour GPC Kenitra nous avons examiné la variation du taux d’humidité des plaques dans la salle du stockage des plaques du carton. Un autre problème que cause le stockage des plaques (cette fois ci de n’importe quelle dimensions).

cette instabilité n’est qu’une conséquence de l’influence des changements climatiques sur ces plaques. pour celle-ci sa date de fabrication a eu lieu le 10/05/2013. Conclusion et recommandation : Pour le problème de stockage du produit semi fini. aussi pour les convoyeurs de stockage puisque on ne peut pas les changer il est recommandé la réalisation d’un support de plaques.8% d’humidité.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes carton) de plusieurs commandes . Donc nous pouvons très bien remarquer l’instabilité de l’humidité pour les plaques stockées dans la salle de stockage des produits semi finis. il est recommandé de stocker les plaques dans une salle dont les variations d’humidité ne sont pas brusques.Pour ces échantillons nous avons mesuré le taux d’humidité pendant trois jours à partir du jour de fabrication.B : L’humidité des plaques doit être incluse dans l’intervalle entre 7% et 10%. le même jour le résultat de l’essai d’humidité était de 3. 14 12 Evolution de l'humidité pour commande 1 10 8 Evolution d'humidité pourcommande 2 6 Evolution d'humidité pour la commande 3 Limite supérieure 4 Limite inférieure 2 0 10/05/2013 11/05/2013 12/05/2013 Figure 30: Graphes représentant l'évolution de l'humidité pour différentes commandes. pour lequel nous avons abordé deux problèmes : les convoyeurs de stockage et la variation d’humidité des plaques dans l’espace de stockage. le jour d’après ce pourcentage a diminué jusqu’à 8%. 46 Rapport de projet de fin d’études .62%. Interprétations et résultat : Les graphes ci-dessus représentent l’évolution d’humidité de trois commandes de plaques de carton à partir du jour de fabrication. N. (Plus de détails sur ce support seront donnés dans le chapitre 5). (Voir figure 31). Si nous prenons l’exemple de la commande 1. le 11/05/2013 ce pourcentage a augmenté pour atteindre 11.

Nous nous somme servi de la méthode des 5 Pourquoi pour trouver les causes racines. Dans un deuxième temps nous avons essayé de mettre en évidence l’ensemble des causes racines sélectionnées pour des éventuelles recommandations. Par la suite et en utilisant le voté pondéré et la grille d’évaluation nous avons extrait les causes de tuilage les plus pertinentes. 47 Rapport de projet de fin d’études . Nous avons commencé par une étude bibliographique qui nous a permis d’avoir une idée sur les causes de ce défaut.Chapitre 3 : Etude du phénomène de tuilage et analyse de ses causes Conclusion Dans ce chapitre nous avons étudié et traité la non-conformité tuilage.

48 Rapport de projet de fin d’études . dans ce chapitre nous allons sélectionner et par la suite analyser les causes donnant naissance aux deux défauts : le grillé et le mal collé. par la suite des recommandations seront proposées pour chaque problème.Chapitre 4 Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé Toujours dans l’étape de l’analyse des causes de la QC Story. La mise en évidence des causes racines sélectionnées sera l’étape suivante.

Mauvaise préparation de colle. Réglage vitesse non homogène avec niveau de colle. Manque d’autocontrôle. Mauvaise aspiration au niveau du cylindre cannelé.Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé I. Mauvais état des rouleaux docteur et encolleur. Applications des outils d’aide à la décision et la méthode des 5 Pourquoi pour la non-conformité le mal collé I. Film de colle mal réglé.  Le diagramme Ishikawa pour ce défaut est le suivant : Figure 31: Diagramme Ishikawa pour la non-conformité mal collée 49 Rapport de projet de fin d’études .1 Brainstorming et Ishikawa : Le brainstorming fait sur ce défaut avec les opérateurs de la machine onduleuse a donné le résultat suivant :  Les causes du défaut mal collé sont : Mauvaise tension de la bobine. Problème au niveau de la pompe amidonnière.

nous avons utilisé les outils d’aides à la décision pour la non-conformité mal collé. 27 Pour passer à la grille d’évaluation. 65 Problème au niveau de la pompe amidonnière. 48 Manque d'auto contrôle. ainsi la grille d’évaluation obtenue pour ce défaut est la suivante : 50 Rapport de projet de fin d’études .Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé De même que la non-conformité tuilage. 96 Mauvais état des rouleaux encolleur et docteur. 98 Mauvaise préparation de colle. Le résultat de la grille d’évaluation : Nous avons gardé les mêmes critères utilisées pour la non-conformité tuilage. Réglage vitesse non homogène avec niveau de 80 colle.2 Le résultat du vote pondéré et de la grille d’évaluation Résultat du vote pondéré Tableau 8: Vote pondéré pour le mal collé Cause total pondérant Mauvaise tension de la bobine. 90 Mauvaise aspiration au niveau du cylindre 84 cannelé. il fallait sélectionner les causes les plus pertinentes à ce niveau. Film de colle mal réglé. I. nous avons gardé toutes les causes à part celle de la pompe amidonnière.

Réglage de vitesse non synchronisé avec niveau de colle.3 Méthode des 5 Pourquoi pour la non-conformité mal collé Dans la figure 33 nous allons présenter la méthode des 5 Pourquoi pour le défaut du mal collé.Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé Tableau 9: Grille d'évaluation pour le mal collé critères Réalisable Utile Champs d'influence causes Total Manque d'autocontrôle 28 27 28 83 Mauvais état des rouleaux encolleur et 28 26 27 81 26 26 27 79 Film de colle mal réglé 23 26 27 76 Mauvaise préparation de la colle 22 23 25 70 Mauvaise tension de la bobine 23 23 23 69 Mauvaise aspiration au niveau du 21 25 21 67 docteur Réglage vitesse non homogène avec niveau de colle cylindre cannelé Cette grille nous a permis de sélectionner les problèmes. Mauvaise préparation de la colle. Mauvaise tension de la bobine. I. Film de colle mal réglé. L’application de cette méthode va nous permettre la détermination des causes racines pour les problèmes trouvés. Ils sont les suivants : Le manque d’auto contrôle. Le mauvais état des rouleaux docteur et encolleur. 51 Rapport de projet de fin d’études . lesquels nous allons traiter.

Les modalités du contrôle ne sont pas claires pour l’opérateur L’opérateur n’est pas conscient de l’importance d’autocontrôle dans la diminution de non-conformité Mauvais état des rouleaux encolleur et docteur 3P? Même chose que la nonconformité de tuilage.La non-conformité : défaut de collage 1P? Mauvaise préparation de colle Mauvais état des rouleaux encolleur et docteur Manque d’autocontrôle Film de colle mal réglé 2P? 2P? 2P? Mélange de la colle neuve avec celle ancienne. Absence du standard de préparation au niveau amidonnière 2P? Même chose que la nonconformité de tuilage. 4P? Le préparateur ne possède pas de viscosimètre Figure 32: Méthode des 5 Pourquoi pour le défaut du mal collé 52 Rapport de projet de fin d’études . Mode de préparation non respecté 3P? Le préparateur n’est pas au courant des conséquences de cela.

sa mise en évidence était déjà faite dans le chapitre précédent ou nous avons traité la non-conformité tuilage).Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé Résultat de la méthode des 5 Pourquoi : La méthode des 5 Pourquoi nous a permis la recherche de la ou des causes racines pour chaque problème. La mise en évidence des problèmes causant le mal collé et de leurs racines (Pour le problème des rouleaux docteur et encolleur. La mise en évidence de ce problème a nécessité de comparer la préparation que fait l’opérateur avec celle figurant dans le standard de préparation à GPC Kenitra. Le borax (Voir Annexe 3). II. ainsi nous avons le résultat suivant : Tableau 10: Résultat méthode des 5 P pour le mal collé Le problème La ou les causes racines Mauvaise préparation de la colle -Le préparateur ne possède pas de viscosimètre -Absence de standard de préparation au niveau d’amidonnière Mauvais état des rouleaux Encolleur et Même chose que pour le défaut de tuilage Docteur. Manque d’autocontrôle. N.1 La mise en évidence du problème de la mauvaise préparation de colle La préparation de la colle se fait en se basant sur les produits suivants : L’amidon de mais (Voir Annexe 3). nous l’avons pas mentionnée puisque il a les mêmes causes racines que celui du problème « mauvais état des rouleaux docteur et encolleur ». La soude caustique (Voir Annexe 3). -Les modalités de contrôle ne sont pas claires pour l’opérateur -L’opérateur l’importance n’est pas conscient d’autocontrôle dans de la diminution des non-conformités. 53 Rapport de projet de fin d’études .B : Pour le problème du film de colle. II.

54 Rapport de projet de fin d’études .  Ajouter ensuite le BORAX.051.3 essentiellement préparés suivant les procédés bien connus STEIN HALL (brevet US 2. La conclusion que nous avons pu tiré de cette comparaison c’est que l’opérateur respecte le standard de préparation avec une différence mineure au niveau de la quantité du Borax. La préparation selon l’opérateur Les constituants :  800 L de l’eau  250 Kg amidon de mais  9 Kg de la soude caustique  3Kg du Borax Mode de préparation :  Fermer toutes les voies de colle dans le malaxeur  Verser 300 L d’eau primaire dans le malaxeur  Mettre l’agitateur en action  Chauffer l’eau à 35 °C  Ajouter 50 kg d’amidon primaire  Verser 09 kg de soude caustique déjà diluée dans 18 L d’eau dans le malaxeur  Verser après 3 min d’agitation 500 L d’eau secondaire en ajoutant simultanément l’amidon secondaire (250 Kg).307). Le procédé Stein Hall : Le procédé STEIN-HALL conduit à la préparation d'un adhésif dit "colle de type Stein Hall" présentant deux phases essentielles . elle sert d'agent suspensif ou "support" à la seconde phase ou "secondaire" constituée d'une dispersion aqueuse d'amidon granulaire natif ou modifié.025) et "NO CARRIER" (brevet US 3. la première phase ou "primaire" est constituée par un empois d'amidon natif ou modifié obtenu par gélatinisation en présence d'un agent alcalin accompagnée ou non d'un traitement thermique . Les procédés de la préparation de la colle d’amidon Les adhésifs à base d'amidon utilisés pour la fabrication du carton ondulé sont II.355.  Ajouter ensuite le BORAX.2.Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé Tableau 11: Modes de préparation de la colle d'amidon La préparation selon le standard Les constituants :  800 L de l’eau  250 Kg amidon de mais  9 Kg de la soude caustique  4 Kg du Borax Mode de préparation :  Fermer toutes les voies de colle dans le malaxeur  Verser 300 L d’eau primaire dans le malaxeur  Mettre l’agitateur en action  Chauffer l’eau à 35 °C  Ajouter 50 kg d’amidon primaire  Verser 09 kg de soude caustique déjà diluée dans 18 L d’eau dans le malaxeur  Verser après 3 min d’agitation 500 L d’eau secondaire en ajoutant simultanément l’amidon secondaire (250 Kg).

l'amidon natif ou modifié est gonflé par l'action concomitante d'un agent alcalin.  Le borax : 2% du poids de La soude caustique 18% du poids de l’amidon primaire. ainsi le résultat de la comparaison est comme suit : Tableau 12: Comparaison entre préparation Stein Hall et celle adoptée à GPC Les quantités selon Stein hall [4]  La soude caustique 18% du poids de Les quantités adoptées à GPC Kenitra  l’amidon primaire.  Le borax : 1. est celle selon ce procédé normalisé (Stein Hall). Nous pouvons très bien remarquer que pour la quantité de la soude caustique elle est la même. quant au Borax il y a une petite différence. Une enquête sur terrain a révélé l’absence du viscosimètre au niveau de l’amidonnière . 55 Rapport de projet de fin d’études . La comparaison sera faite surtout pour les quantités des constituants de la colle.Nous avons recommandé l’achat de cet appareil afin de suivre les variations de la viscosité. Vu la complexité des procédures d’achat il n’était pas possible de garantir une disponibilité immédiate de ce dispositif.2.Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé Le procédé No Carrier : Dans le procédé NO CARRIER. nous avons pensé à consulter le RTP (Rapport Total de Production) de la machine Onduleuse sur lequel figure les relevés journaliers de la viscosité de la colle.4 sein de GPC Kenitra. il est clair que celui adopté à GPC Kenitra est celui de STEIN-HALL. dosé en excès et de la température. Selon les descriptions des deux procédés de préparation de colle.6% du poids de l’amidon l’amidon. Afin de nous assurer de la qualité de cette préparation. La colle dite "NO CARRIER" ainsi obtenue est à une seule phase. Généralement la colle est bonne lorsque sa viscosité est entre 20 et 30 secondes. Comparaison des différentes préparations de la colle d’amidon L’étape suivante est de comparer la préparation selon le standard adopté réellement au II.

II. 56 Rapport de projet de fin d’études .La deuxième réception des plaques se fait au niveau de la salle de stockage. Application des outils d’aide à la décision pour la non-conformité «grillé » Pour le traitement de cette non-conformité nous nous allons procéder de la même façon comme les deux non conformités précédentes. Recommandations : Afin de remédier à ce problème nous allons proposé un mode d’échantillonnage clair (dans le chapitre suivant).il est recommandé l’enregistrement des valeurs de viscosité pour une colle préparée selon le standard déjà disponible à GPC Kenitra et les valeurs de la viscosité de la colle préparée selon Stein hall . Au niveau de la zone Onduleuse nous pouvons dire. il permet de détecter précocement les éventuelles défaillances du processus.une fiche de traitement de non-conformité (FTNC) particulière à la machine Onduleuse (voir Annexe 5) et finalement des fiches d’autocontrôle et de contrôle (voir Annexe 6). III. la cause en soit recherchée et une solution rapidement trouvée. Le vrai problème pour le contrôle ou l’autocontrôle au niveau de la machine Onduleuse c’est qu’il ne se fait pas d’une manière standardisée vu la non clarté du mode de prélèvement des échantillons à contrôler. d’après les 4 mois d’observation active à GPC Kenitra. qu’il y a un manque d’autocontrôle surtout au niveau de l’empileur où se fait la première réception des plaques de carton . Conclusion et recommandations : Pour ce problème .2 La mise en évidence du problème d’autocontrôle L’autocontrôle est un contrôle fait par l’exécuteur de la tache lui-même. Une démarche qualitative veut que dès l’apparition d'une défaillance.Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé En attendant l’achat du viscosimètre.une comparaison sera faite par la suite à base de ces valeurs afin d’examiner la préparation qui donne une viscosité dans l’intervalle imposé. le contrôle à cette étape ne se fait pas du tout. nous avons élaboré un standard de préparation de colle d’amidon selon le procédé Stein Hall (Voir Annexe 4).

Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé III. III.2 Résultat du vote pondéré et de la grille d’évaluation pour la nonconformité plaques grillées Résultat du vote pondéré : 57 Rapport de projet de fin d’études .1 Brainstorming et Ishikawa :  Le brainstorming a donné l’ensemble des causes suivant : La mauvaise préparation de la colle Les ralentissements Les arrêts Le problème de parallélisme entre rouleau docteur et encolleur Papier Sec Manque de colle Mauvaise tension de la bobine  Le diagramme Ishikawa : Figure 33: Diagramme Ishikawa ppour la non conformité "grillé" La figure ci-dessus représente le diagramme Ishikawa pour la non-conformité « grillé ».

Nous avons sélectionné les causes suivantes : Les ralentissements et les arrêts . Résultat de la grille d’évaluation Tableau 14: Grille d’évaluation pour le grillé critères causes Réalisable Utile Champs Total d'influence Ralentissement et arrêts 26 28 28 82 Problème de parallélisme entre rouleau 26 26 23 75 Mauvaise tension de la bobine 25 22 25 72 Manque de colle 18 22 23 63 Mauvaise préparation de la colle 17 15 16 48 docteur et encolleur De même pour les plaques grillées nous avons gardé les mêmes critères utilisés pour les deux non conformités précédentes. III.Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé Tableau 13: Vote pondéré pour les plaques grillées Cause Total pondérant Ralentissements et arrêts 138 Mauvaise tension de la bobine 108 Manque de colle 85 Mauvaise préparation de colle 84 Problème de parallélisme entre 78 rouleau docteur et encolleur De même pour passer à la grille d’évaluation il fallait choisir les causes les plus pertinentes. Manque de colle.3 Méthode des 5 Pourquoi pour les plaques grillées La méthode des 5 Pourquoi pour cette non-conformité a donné le résultat suivant : 58 Rapport de projet de fin d’études . Mauvaise tension de la bobine . Nous nous sommes mis d’accord pour garder toutes les causes. Le problème de parallélisme entre rouleau docteur et encolleur .

La non-conformité : plaques grillées Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé 1P? Mauvaise tension de la bobine Sur chauffage du papier au niveau table chauffante Problème de parallélisme entre rouleaux docteur et encolleur Manque de colle 2P? Bobine tendue dans un coté et molle dans l’autre coté. 2P? 2P? Ralentissement sur la machine Onduleuse important 3P ? Bobine tendue dans un coté et molle dans l’autre coté. 4P ? 2P? Fuite au niveau du bassin de colle Même chose que les deux autres non conformités 3P ? Changements de commande importants Mauvaise qualité d papier Mauvaise qualité du papier encours d’utilisation Casse papier fréquent 4P ? Existence de plusieurs bandes gommées. Mauvais raccordement 5P ? Figure 34: Méthode 5 Pourquoi pour les plaques grillé Rapport de projet de fin d’études Non disponibilité du mode opératoire du raccordement au niveau de la machine onduleuse La bobine du papier contient des cailloux 5P ? Mauvais chargement et déchargement des bobines 59 .

Mauvaise tension de la bobine IV. Le manque de colle dont nous parlons s’agit de ce manque au niveau du papier cannelure (le papier qui prend la colle). Nous avons su d’après la méthode des 5 Pourquoi que la cause racine de ce problème est une fuite au niveau du bassin de colle. Le schéma suivant explique comment la fuite au niveau du bassin de colle conduit à un manque de colle : 60 . -Mauvais chargement et déchargement des bobines du papier. Un film de colle avec une épaisseur suffisante procure au papier lors de son passage dans la table chauffante un pourcentage d’humidité lui permettant d’être à l’abri contre un sur chauffage imprévu. cette faiblesse en épaisseur ne permet pas au papier de résister à la haute température lors de son passage dans les trois sections de la table chauffante. Alors le papier est grillé.Lorsque les crêtes des cannelures prennent un film de colle de très faible épaisseur à partir du rouleau encolleur. .1 La mise en évidence du problème de manque de colle Dans ce paragraphe nous allons expliquer comment le manque de la colle d’amidon peut mener à l’apparition des plaques grillées.Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé Ainsi le résultat de la méthode des 5 Pourquoi se résume comme suit : Tableau 15 : Résultat des 5 Pourquoi Le problème La ou les causes racines Manque de colle -Fuite au niveau du bassin de colle. Problème de parallélisme entre rouleau Même chose que pour le défaut de tuilage et docteur et encolleur de mal collé.Mauvaise qualité du papier La mise en évidence des différents problèmes et leurs causes racines IV. Sur chauffage de la nappe du papier au -Changements de commande important niveau de la table chauffante -Mauvaise qualité du papier -Existence des bandes gommées -non disponibilité du mode opératoire du raccordement.

Nous allons faire un 61 Rapport de projet de fin d’études .Chaque changement dure une minute de moyenne . on aura automatiquement la nappe qui est grillée et par conséquent des plaques grillées au niveau de l’empileur. Chaque jour de production il y a en moyenne 20 commandes par jour à faire passer sur la machine Onduleuse . Ce retard est du aux ralentissements au niveau de la machine onduleuse lorsque la vitesse de cette dernière est diminuée. IV. ainsi on aura la nappe grillée au niveau de la table chauffante. Les changements de commandes : Les changements de commandes ou encore appelé changement de bobines ou de format. que dans le cas de fuite de colle la surface de contact entre l’encolleur la colle diminue ainsi nous aurons un manque de colle au niveau des crêtes des cannelures.Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé Une fuite au niveau du bassin de colle Le niveau de colle diminue dans le bassin Le rouleau encolleur prendra un film de colle de faible épaisseur Les crêtes des cannelures à leurs tours prendront un film de colle de faible épaisseur Figure 35: Le résultat d'une fuite au niveau du bassin de colle Il est clair d’après le schéma. Les ralentissements sont généralement dus au nombre de changement de commande qui est important et aux casses papier. Cette diminution prolonge le séjour de la nappe du carton dans la table chauffante. Pour faire un changement l’opérateur est censé de diminuer la vitesse de la machine pour éviter la rupture du papier au niveau du pont magasin.2 La mise en évidence du problème de sur chauffage de la nappe de carton au niveau de la table chauffante Lorsque la nappe du papier se tarde au niveau de la table chauffante. se fait lors du passage d’une commande d’un client à une autre d’un autre client pour laquelle la qualité du papier et la laize de bobine diffèrent.

Les raisons probables pour ces déchirures sont généralement :  La mauvaise qualité du papier : il s’agit du papier recyclé (TL) à 100% pour lequel les fibres perdent leur capacité de consolidation. Les non conformités dues aux changements ils ne peuvent pas les éviter donc il est recommandé d’isoler les plaques après chaque changement. 62 Rapport de projet de fin d’études . ce qui provoque ces déchirures lors du passage du papier sur la machine Onduleuse.Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé petit calcul pour examiner combien de métrage fabriqué est grillé à cause des changement de commande.  Existence de plusieurs bandes gommées : Le problème des bandes gommées apparait au niveau de l’usine de papeterie. lors du passage du papier sur la machine onduleuse. Les casses papier : Les casses papiers sont les déchirures que subit la nappe du papier lors de son passage sur la machine Onduleuse . une déchirure peut se produire aux niveaux des deux extrémités collées surtout qu’avec le chauffage le scotch perd son efficacité. On a : 20 commandes 19 minutes du temps total de changement Or : 1 minute 60 mètre linaire fabriqué Alors : 19 minutes passage de 1140 mètres linéaires grillées/jour  Conclusion et recommandation : Chaque jour nous avons en moyenne 1140 mètres linéaires qui sont grillées à cause du changement de commande. lorsque les deux extrémités collées arrivent sur machine. Lorsqu’une rupture du papier se produit lors de l’opération de bobinage et afin de garantir la continuité du bobinage l’opérateur à l’aide d’un scotch double rassemble l’extrémité du papier déjà sur bobine et de l’autre qui sera enroulé sur la même bobine. Dans la caisserie.

Chapitre 4 : Analyse des causes des deux défauts le mal collé et le grillé

Bande gommée
Figure 36: Bobine avec une bande gommée

Non disponibilité du mode opératoire du raccordement : cela peut être parmi les
problèmes causant les casses papier .L’opérateur parfois fait un mauvais raccordement
surtout lors de l’application du scotch double face d’une manière qui n’est pas
correcte vue l’absence d’un standard au niveau de la machine.

Le mauvais chargement et déchargement des bobines : Lors du chargement ou du
déchargement d’une livraison de bobines dans le magasin du stockage, il arrive que la
personne qui fait cela heurte la bobine avec le sol ce qui provoque des cailloux
enfoncent dans la bobine à des profondeurs parfois importantes .Lors du passage
d’une bobine abimée avec des cailloux, la déchirure se produit au niveau de ces
enfoncements.
Recommandations :

Il est recommandé de garantir la disponibilité du mode opératoire au niveau de la zone
Onduleuse.

Former les gens qui font le chargement et le déchargement des bobines sur les bonnes
manières pour éviter d’abimer les bobines.

Conclusion
Ce chapitre était consacré pour la recherche des causes des deux non conformités (le
mal collé et le grillé).Une sélection des causes les plus pertinentes s’est avéré nécessaire, en se
basant sur le vote pondéré et la grille d’évaluation. La recherche des causes racine était l’étape
suivante, en appliquant la méthode des 5Pourquoi.
Par la suite nous avons essayé de mettre en évidence les causes et les causes racines afin de
savoir à quel point ses causes donnent naissance aux défauts en question. Vers la fin d’analyse
de chaque cause des recommandations ont été proposées.
Dans le chapitre suivant nous donnerons des solutions pour chaque problème trouvé.
63

Rapport de projet de fin d’études

Chapitre 5
L’élaboration des solutions et l’analyse de
corrélation entre le tuilage et la différence
d’humidité.
Dans ce chapitre vient l’étape d’élaboration des solutions de la QC Story. En effet nous allons
présenter l’ensemble des solutions que nous avons proposées pour remédier aux problèmes
causant les défauts de la classe A.
Dans ce même chapitre nous allons présenter l’étude de corrélation entre le tuilage et la
différence d’humidité réalisée l’aide du logiciel SPSS.
Finalement, nous allons évaluer l’investissement de ce projet par la méthode de Pay Back
time.

64

Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.
I.

Présentation des solutions pour les problèmes des non-conformités

Nous allons proposer des solutions pour l’ensemble des problèmes détectés au niveau de
chaque non-conformité .Dans le tableau ci-dessous figure l’ensemble des problèmes classifiés
selon la nature de non-conformité et la solution correspondante .Chaque solution sera
détaillée par la suite.
Tableau 16: Solutions pour défaut tuilage

Défaut tuilage
Solution (s)
Problème
Remplacer immédiatement les deux rouleaux
Mauvais état des rouleaux docteur et
ou faire un tramage pour l’encolleur.
encolleur
Sinon procéder par un nettoyage renforcé en
attendant leur remplacement ou leur tramage.
Ajout du repérage pour le dispositif de
Manque de repérage de distance entre les
réglage de distance déjà existent
deux rouleaux
Elaboration d’un standard pour le réglage
Non disponibilité d’un standard pour le
des différents paramètres.
réglage des différents paramètres
-Couvrir les bobines du papier avec un film
Papier GPC Meknès sec
de plastique.
-La salle de stockage des bobines à GPC
Meknès et à GPC Kenitra doivent être
fermées.
-Elaboration d’un standard pour le contrôle
de qualité des bobines afin de garantir une
traçabilité des différents non conformités.
-Faire des réclamations justifiées auprès de
GPC Meknès ou autre fournisseur si jamais il
s’agit de bobines de mauvaise qualité.
Stockage des plaques de carton

-Conception d’un support pour plaques de
carton.
-Fermer la salle de stockage
-Garder la commande des plaques au moins
un jour dans la salle avant qu’elle passe vers
transformation.

65

Rapport de projet de fin d’études

L’autre solution pour l’amélioration de l’état de surface des deux rouleaux est de procéder par 66 Rapport de projet de fin d’études . -Garantir la disponibilité du mode opératoire du raccordement au niveau de la machine onduleuse -Contrôle la qualité des bobines dès leurs réceptions -Réclamer auprès des fournisseurs en cas de bandes gommées ou toute autre nonconformité au niveau de la bobine du papier.1 Les plaques grillées Solution (s) -Installation d’une jauge de mesure pour détection du niveau de colle. -Proposition d’un mode d’échantillonnage clair Tableau 18: Les solutions pour les plaques grillées Problème Fuite de la colle Casse papier I.) -Lors de l’utilisation d’un papier de mauvaise qualité les opérateurs doivent faire attention surtout à la vitesse. Défaut de collage Solution (s) Problème -Recommander l’achat d’un viscosimètre le Mauvaise préparation de colle plus tôt possible -Elaboration d’un standard de préparation de colle selon le procédé Stein hall -Former les opérateurs sur l’importance Problème du manque d’au contrôle d’autocontrôle. -Elaboration de nouvelles fiches de contrôle et d’autocontrôle. -Former les gens s’occupant de chargement et déchargement des bobines sur les problèmes à éviter (cailloux …. La contrainte imposée c’est que le remplacement ne peut se faire dans un futur proche vue la complexité des procédures d’achats qui peuvent causer jusqu’à un retard d’un an. Tableau 17: Solutions pour le défaut de collage.. la tension et au freinage des bobines afin d’éviter les casses papiers. La solution du mauvais état des rouleaux docteur et encolleur Nous avons proposé de remplacer les deux rouleaux docteur et encolleur vue leur mauvais état.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.

2 La solution pour le problème du manque de repérage de distance entre les rouleaux Docteur et Encolleur Dans le chapitre précédent nous avons présenté le dispositif avec lequel l’opérateur règle la distance entre les deux rouleaux . I. L’opérateur ne doit pas dépasser le demi-tour sinon il y aura risque du frottement des deux rouleaux I. (Voir les deux figures) Figure 37 : Dispositif de réglage avant repérage Figure 38 : Dispositif de réglage après repérage C’est à partir du trait blanc qu’on peut faire le repérage. Il est 67 Rapport de projet de fin d’études . celui-ci ne se fait qu’à l’étranger et il prend une durée moyenne de six mois. Alors en tournant l’écrou jusqu’à ce que le trait blanc fait une demi tour c’est à ce niveau la que distance entre les deux rouleaux est très minimale.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. Alors le stockage des bobines doit faire l’objet d’une attention particulière afin de toujours bénéficier d’un papier de qualité.Nous avons mentionné aussi que lors du réglage de la distance entre les deux rouleaux l’opérateur sans faire attention il fait tourner le dispositif jusqu’à ce que les deux rouleaux se frottent .La bobine peut être reçu de la part du fournisseur avec une humidité acceptable. mais vue l’influence des changements climatiques sur l’atmosphère de la salle. Donc en attendant l’application de l’une des solutions il est recommandé de faire un nettoyage renforcé d’une façon régulière pour les deux rouleaux.Cette erreur s’ elle se répète bien sur elle provoquera l’usure des deux rouleaux. un tramage du rouleau encolleur. cela provoque une variation grossière de l’humidité de la bobine du papier au sein de GPC Kenitra.3 La solution pour le problème de la sécheresse du papier GPC Meknès Dans le chapitre 3 nous avons montré les variations d’humidité des bobines de papiers lors de leur séjour dans la salle de stockage de matière première . Afin d’éviter cela nous avons proposé de marquer sur le dispositif en question de telle sorte repérer le niveau pour lequel il y aura contact entre les deux rouleaux.

Trica est un film étirable développé spécialement pour l'emballage des bobines de papier. Trica est disponible dans différentes laizes et épaisseurs entre 35 et 80 µ. Ce film apporte une qualité incomparable dans la protection des bobines de papier durant le transport et contre la poussière ainsi contre les variations grossières de l’humidité. Le nombre de couches et l'épaisseur du film dépendent du type de papier qui doit être emballé ainsi que de sa destination finale. Autres avantages du film Trica :  Fait cout d’emballage. Le chauffage est réalisé par des panneaux rayonnants Evolix EC [5]. 68 Rapport de projet de fin d’études . I.il est recommandé l’installation dans la salle fermée d’une centrale de traitement d’air .3.1 Choix de la centrale de traitement d’air Nous avons proposé à GPC Kenitra la centrale thermique Modulys TA Compo qui gère la température et l’hygrométrie de n’importe quel local industriel entre autre le local de stockage des bobines. Idéalement les bobines doivent être emballées avec 6-8 couches de film étirable Trica.Mais le fait de fermer la salle ne permet que de diminuer l’influence des changements climatiques. c’est de la couvrir avec un film de plastique.ce dispositif permet la gestion de la température et l’hygrométrie de l’espace où elle se trouve.2 Couverture des bobines avec un film de plastique Une autre solution qui peut garantir à la bobine lors de son séjour dans la salle de stockage une humidité stable. recommandé de garantir une salle de stockage fermée afin de diminuer l’influence des changements climatiques . Comment garantir un taux d’humidité et une température dans la salle de stockage permettant à la bobine du papier de garder un taux d’humidité qui entre dans les tolérances ?Pour ce faire . La diffusion de cet air est assurée par des gaines textiles Textil’Air [5] et l’extraction par des tourelles Axalia [5]. Il est préférable de les couvrir de chez les fournisseurs cela sera plus facile qu’au niveau de l’usine de Kenitra.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. I. Nous avons proposé à GPC Kenitra l’utilisation du film TRICA.  Haute résistance à la déchirure qui permet des manipulations plus vigoureuses  Recyclage simple et économique comparativement.3.

donc nous avons proposé de faire un contrôle des bobines à la réception avec des enregistrements pour une éventuelle réclamation justifiée auprès des fournisseurs des bobines. (Voir Annexe 7) I.Dans la figure 43 nous avons dressé le diagramme « bête à corne » pour le support à concevoir 69 Rapport de projet de fin d’études . Ainsi pour résoudre ce problème nous avons proposé la conception d’un support pour remplir cette mission.. celles-ci étant généralement regroupées dans un graphique appelé familièrement « bête à corne».4. bordure molle….3.1 Cahier des charges initial pour le support à concevoir Le support à concevoir va permettre de supporter les plaques de grandes dimensions tout en gardant les convoyeurs déjà existants.3 Elaboration d’un standard pour le contrôle des bobines Nous avons parlé auparavant de mauvais état des bobines (bandes gommées.4 La solution pour le problème du stockage des plaques sur les convoyeurs disponibles Nous rappelons que le problème s’agissait des convoyeurs dont les dimensions ne sont pas convenables pour supporter les plaques surtout celles avec de grandes dimensions. Il permettra aussi d’éviter d’abimer les plaques se trouvant en contact direct avec les rouleaux des convoyeurs. I.4. L’enregistrement de l’état des bobines sera fait par le biais d’une fiche que nous avons proposée.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.). il faut répondre à 3 questions. l’Amat de pate. I.2 Diagramme bête à corne Pour définir le besoin éprouvé par l’utilisateur pour un produit. Figure 39: Des bobines de papier emballées avec le film Trica I.

Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. Les plaques du carton ondulé Opérateur FC3 FP1 FC1 FC1 FP1 Support pour plaques du carton ondulé FC2 Convoyeurs FC2 Cout Figure 41: Diagramme Pieuvre pour le support des plaques 70 Rapport de projet de fin d’études . A qui rend t-il service ? Sur quoi agit t-il ? Aux plaques du carton ondulé et l’opérateur Sur les plaques du carton ondulé Support des plaques de carton ondulé Dans quel but ? Supporter les plaques de grandes dimensions Eviter d’abimer les plaques en contact direct avec les rouleaux des convoyeurs Figure 40:Diagramme bête à corne du support des plaques I. Ces différentes relations sont appelées les fonctions de service qui conduisent à la satisfaction du besoin.3 Diagramme Pieuvre Le diagramme “pieuvre” met en évidence les relations entre les différents éléments du milieu environnant et le produit.4.

 FC2 : Sera confectionné avec le moindre des couts.des plaques de n’importe quelle dimensions sur les convoyeurs. . I.4.  FC1 (Fonction contrainte) : Etre supporté par les convoyeurs déjà existant.4 Diagramme Fast Un diagramme FAST présente une traduction rigoureuse de chacune des fonctions de service en fonction(s) technique(s). Permettre à l’opérateur le stockage et le transport facile des plaques de carton Permettre à l’opérateur une manipulation facile Conception d’un dispositif de manipulation très simple avec un poids minimal Supporter les plaques de grandes dimensions Adapté les dimensions du support aux dimensions de plus grande plaque fabriquée et au plus grands poids à supporter Avoir une surface ne causant pas la détérioration des plaques Conception d’un support avec une surface plane Etre supporté par les convoyeurs déjà existant Avoir des dimensions adaptées aux dimensions des convoyeurs Sera confectionner avec le moindre des couts Choix d’un matériau pour le support de faible cout Figure 42: Diagramme Fast pour le support à concevoir 71 Rapport de projet de fin d’études . Les fonctions recherchées sont :  FP1 (Fonction principale) : Permettre à l’opérateur le stockage et le transport facile.  FC3 : Permettre de ne pas abimer les plaques de carton ondulé. puis matériellement en solution(s) constructive(s).Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.

Les plus grandes dimensions qu’on fabrique à GPC Kenitra : Laize maximale : 1782 mm Coupe maximale : 4940 mm En se basant sur le catalogue (voir Annexe 8) d’un fournisseur auprès duquel GPC approvisionne les différents composants tels que les feuilles. I. afin de permettre une confection qui ne prendra que peu du temps. Selon le diagramme Fast déjà établi nous pouvons classifier les solutions en trois catégories : Solutions pour la forme du support.4. les tôles. Solution pour le choix du matériau. raccords …Nous avons choisi une tôle dont les dimensions sont les plus proches de celles des plaques : 72 Rapport de projet de fin d’études . Solutions pour les dimensions ainsi que les charges à supporter. tubes.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.5 Proposition de solutions Nous avons essayé de concevoir un support le plus simple possible. Solutions pour la forme du support : Figure 43: Dessin sous Catia V5 du support des plaques Solutions pour les dimensions et les charges : Parmi les critères sur les dimensions du support c’est qu’il doit permettre de déposer sur lui les plaques de grandes dimensions. les plaques.

S : coefficient de sécurité Dans notre cas nous allons négliger la contrainte de cisaillement ainsi le critère sera comme suit : Détermination de Re. 73 Rapport de projet de fin d’études . Tableau 19 : Caractéristiques de la tôle choisie du support Dimensions (mm) Epaisseur (mm) Poids (Kg) 1800*6000 1. Pour le coefficient de sécurité nous avons choisi s=2 Calcul de la contrainte normale : Le calcul de ce paramètre était fait par le biais du logiciel RDM 6. s et : La détermination de Re revient au choix du matériau pour la tôle du support.5 mm 52. Nous avons consulté les responsables du service mécanique pour savoir quel matériau utilisé pour ce genre d’usage.99 Vérification de la résistance de la tôle à supporter le poids de toutes les plaques : Cette vérification est faite afin d’avoir une idée sur la susceptibilité de tôle choisie avec ses différentes caractéristiques de résister à la charge appliquée ou non. La vérification est faite en se basant sur le critère de Von mises dont l’expression est la suivante : =√ ( Avec : : La contrainte normale : La contrainte de cisaillement Re : la limite élastique du matériau de la tôle.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. c’était l’acier A42 qui a Re =255 MPa.

par temps pluvieux. Le carton peut manifester une teneur en humidité insuffisante lorsque l’air ambiant auquel il est exposé est lui. Un carton trop sec peut manifester une tendance à l’ondulation. ou de l’effet de condensation évoqué plus haut. devenir cassant. comme par exemple. Conclusion : Le support choisi avec les différentes caractéristiques de forme. Données entrées Dimensions de la tôle 1800*6000*1. résistance et la simplicité de sa manipulation répond au cahier des charges. de plus.02268 (N/mm) Section rectangulaire pleine Résultat de calcul Contrainte normale = 51. vous trouvez les données entrées ainsi que le résultat obtenu du calcul de la contrainte normale.même trop sec.45 MPa Application numérique pour vérification du critère de Von Mises : On a : et alors nous avons finalement le critère de Von mises qui est vérifié. Tableau 20: Tableau résumant les données pour le calcul de la contrainte normale. le carton peut manifester une tendance au tuilage au bord des feuilles. En raison de cette humidité excessive. Figure 44: Résultat du calcul de la contrainte normale par RDM 6 Dans le tableau ci-dessous. par temps très sec. rouler en forme de tuile et.5 (mm) 2 Appuis simples (appuis sur le convoyeur) Chargement réparti estimé à 0.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.5 La solution pour le problème du stockage des plaques L’augmentation de l’humidité du carton peut résulter de son exposition à un air très humide. I. 74 Rapport de projet de fin d’études . par exemple.

Donc nous avons proposé un standard de préparation de la colle d’amidon selon le procédé Stein Hall (Voir Annexe 4).Ci dessous un tableau du temps nécessaire pour laisser les plaques dans la salle de stockage afin de ne pas avoir du tuilage. Autrement dit s’il s’agit d’un manque d’autocontrôle de la part de l’opérateur soit pour la nappe du carton.  Absence d’une fiche d’autocontrôle de la nappe de carton. Dans ce cas il est recommandé de garder la commande dans cette salle le temps nécessaire pour parvenir à une température équilibrée de l’atelier ou elle va être transformée en emballage.6 La différence de température entre les plaques et l’atelier de transformation La solution pour le problème de la mauvaise préparation de la colle Dans le chapitre précédent nous avons parlé des causes probables d’une mauvaise préparation de colle. ce problème concerne notamment toutes les non conformités. Nous avons mentionné que peut être le mode de préparation adopté au sein de GPC Kenitra n’est pas celui convenable.cet appareil va permettre de prendre des mesures de la viscosité de la colle préparée selon les deux standards . 75 Rapport de projet de fin d’études . Solution pour le problème du manque d’autocontrôle et du contrôle I.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. pour le moment ce n’est pas possible de le fermer.pour faire nous sollicitons le responsable concerné à l’achat immédiat d’un viscosimètre . Elle est aussi recommandée de garder les plaques dans des emballages étanches et les retirer une fois la température de la salle est atteinte pour les plaques . Pour l’espace de stockage des plaques de carton au sein de GPC Kenitra.En se basant sur ces mesures un choix final du standard va être fait . Tableau 21: Tableau donnant le séjour des plaques dans la salle de stockage Le poids des plaques en (Kg) I.Ce qu’il reste à vérifier c’est lequel des modes donne des valeurs de viscosité acceptées . Ce manque d’autocontrôle et de contrôle est du principalement aux raisons suivantes :  Le mode de prélèvement pour l’autocontrôle n’est pas clair pour les opérateurs.7 Le manque d’autocontrôle. soit pour les plaques du carton une quantité importante de non conforme est laissée passée sans faire attention.

Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.  Le plan multiple. Le plan d’échantillonnage simple se présente généralement comme suit : Relever et contrôler « n » pièces K=< CA Accepter le lot K>=CR (=CA+1) Refuser le lot 76 Rapport de projet de fin d’études .  Le plan progressif.  Absence d’une fiche de traitement de produit non conforme particulière à la machine Onduleuse.  Manque d’un contrôleur au niveau salle de stockage du produit semi fini (les plaques de carton) Ainsi nous avons proposé le suivant :  Recrutement d’un contrôleur au niveau de la zone Onduleuse. Le choix du mode d’échantillonnage : Le choix du mode d’échantillonnage revient à choisir la modalité de prélèvement des échantillons en vue de faire un contrôle sur l’existence d’une non-conformité ou plusieurs. ce choix est justifié par le fait de la complexité du contrôle au niveau de l’onduleuse surtout au niveau de l’empileur où le passage des plaques du carton vers la réception se fait rapidement.  Deux fiches d’autocontrôle.F et D.  Le plan double. Il existe plusieurs types de plan d’échantillonnage :  Le plan simple.F et l’autre pour les postes empileur et salle de stockage (voir Annexe 6).  Une fiche de traitement de non-conformité particulière pour la machine Onduleuse (Voir Annexe 5). Cette modalité d’échantillonnage est appelée aussi plan d’échantillonnage. Ce plan d’échantillonnage est utilisé pour faire le contrôle par échantillonnage. une pour les postes S.  Un mode d’échantillonnage clair et efficace. Le plan d’échantillonnage choisi est celui simple.

Les autres avantages de cet appareil sont [9] :  Haute sécurité de fonctionnement. (Voir Annexe 9) I. dans ce cas l’opérateur peut intervenir sur le champ pour garantir le niveau de colle suffisant pour ne pas avoir des plaques grillées. Les critères sur lesquels nous nous sommes basés pour faire un choix judicieux sont les suivants :  La simplicité d’utilisation  Résistance aux différentes températures. Celle –ci va permettre la détection de la diminution du niveau de colle dans le bassin. 77 Rapport de projet de fin d’études . c. mais nous allons spécifier l’échantillon en nombre de plaques au lieu de métrage linéaire. D’après des recherches approfondies nous avons finalement choisi une jauge de mesure de niveau Capacitif/Admittance en se basant sur un tableau présentant un ensemble de jauges (voir Annexe 10).Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. Donc nous avons proposé à GPC Kenitra d’installer une jauge de mesure de niveau dans le bassin en question. construction mécanique robuste  Sonde raccourcissable  Aucune plage morte. Le choix de la jauge de mesure de niveau : Le marché des jauges est très riche avec les différents types de jauges de mesures. Figure 45 : Le plan d'échantillonnage simple Pour de la machine Onduleuse le besoin d’un mode d’échantillonnage se manifeste au niveau de l’empileur pour faire de l’auto contrôle ainsi pour le contrôle lorsque les plaques sont livrées au stock. la mesure est sur toute la longueur de la sonde  Une longueur allant jusqu’à 6 m. une fois une non-conformité est détectée par le biais de l’autocontrôle l’opérateur peut réagir en temps réel pour cesser la production des défauts de qualité. sans maintenance. L’autocontrôle au niveau de l’empileur est très important puisque les plaques sont encours de production. Nous allons définir le mode d’échantillonnage à partir de celui utilisé déjà.-à-d.8 Solution pour le problème de fuite de la colle d’amidon au niveau bassin Nous rappelons que la fuite a lieu au niveau du bassin de colle.

Le tuilage et la différence d’humidité sont des variables aléatoires quantitatives. il reste à vérifier la normalité de distribution des deux variables aléatoires.C’est le moment pour mettre en évidence cette relation pour une éventuelle proposition d’un modèle mathématique liant les deux paramètres. Analyse de la corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité Selon les recherches approfondies faites sur le phénomène de tuilage. II. les deux variables doivent être quantitatives chaque individu doit posséder une valeur de chacune des variables dans la population visée chaque variable doit suivre une loi normale Les trois premières conditions sont vérifiées. donc le coefficient que nous allons utiliser pour l’analyse de corrélation entre les deux variables est celui de Pearson. Ce coefficient n’est utilisé que si nous avons les conditions suivantes : les individus formant l’échantillon doivent être choisis un par un et aléatoirement dans l’ensemble de la population visée.1 Test de normalité des deux variables Cette vérification nous allons la faire par le biais du Test de Shapiro-Wilk sous SPSS.F) et le tuilage .Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. il s’agit de l’existence d’une relation entre la différence d’humidité (entre la couverture externe et le papier S. nous allons nous servir de cette base de données pour une analyse de la corrélation entre les deux variables. Ainsi nous avons eu le résultat suivant : 78 Rapport de projet de fin d’études . Après avoir construit une base de données (voir Annexe11) contenant des expériences sur l’humidité des S.F et couvertures externes ainsi que le calcul du pourcentage de tuilage. II. nous sommes sorties avec une conclusion.

il faut vérifier si la statistique Shapiro –Wilk pour chaque variable est supérieure à la statistique de Shapiro-Wilk correspondant à un risque α=5%. Résultat de calcul et interprétation : 79 Rapport de projet de fin d’études . c'est à dire de la capacité de prédire une variable x par une autre y à l'aide d'un modèle linéaire.  une valeur proche de -1 montre également une forte liaison mais la relation linéaire entre les deux caractères est décroissante (les variables varient dans le sens contraire). II.2 Calcul de coefficient de Pearson Définition : Le coefficient de corrélation de Bravais-Pearson est un indice statistique qui exprime l'intensité et le sens (positif ou négatif) de la relation linéaire entre deux variables quantitatives.  une valeur proche de 0 montre une absence de relation linéaire entre les deux caractères.930 et 0.Donc nous pouvons conclure que les deux variables aléatoires ont une distribution normale. La relation linéaire est ici croissante (c'est-à-dire que les variables varient dans le même sens).Or cette statistique pour les deux variables a les valeurs 0. Alors pour un effectif de 28 nous avons Satisticα=0. Figure 46: Résultat de test de normalité sous SPSS Afin de vérifier s’il s’agit vraiment de deux variables normales. Ainsi on a les cas suivants :  Une valeur proche de +1 montre une forte liaison entre les deux caractères. Il permet de mesurer l'intensité de la liaison entre deux caractères quantitatifs [7]. C’est une mesure de la liaison linéaire.924 [6].928.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.

8% de chance de se tromper .Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.D’après le résultat qu’a donné le logiciel on Sig=0 . lorsque la différence d’humidité augmente on a le pourcentage de tuilage qui augmente. Il y a toujours risque de donner des informations erronées sur la relation linéaire. Le coefficient de corrélation linéaire r renseigne sur l’intensité du lien entre 2 variables quantitatives.04 une valeur qui est proche de 0 . Figure 47: Résultat de calcul du coefficient de Pearson sous SPSS Le calcul du coefficient de Pearson pour cette relation sous SPSS nous a donné une valeur de 0.838 cela veut dire que nous avons 83. Pour ce faire une examinassions de la probabilité critique du test est nécessaire . Afin de nous assurer toujours en se basant sur le logiciel SPSS nous allons effectuer une régression linéaire entre les deux variables pour avoir finalement le résultat suivant : Figure 48: Résultat de la régression linéaire sous SPSS 80 Rapport de projet de fin d’études .Donc nous pouvons dire qu’il y a : Une relation linéaire mais de faible intensité La relation est positive c.-à-d. Il doit être complété afin de déterminer si l’éventuel lien mis à jour est significatif ou non.Donc cette relation n’est pas significative du tout.

02 c.00223 0.632x2 + 17.5769 y = -0.075 0.Elle est la suivante : 81 Rapport de projet de fin d’études .4.5678x3 .907x .1367x2 + 4.0023x2 + 0.6983x + 1. exponentielle et logarithmique.0433x2 + 0. Le modèle linéaire n’est pas du tout adopté. nous pouvons conclure que le modèle le plus convenable et celui correspondant à la relation puissance d’ordre 6 puisque son coefficient est le plus grand.6555 y = 0.1043x4 + 8. donc il reste à vérifier les modèles puissance.8357 y = -0.0039x3 .Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. il représente la proportion de la variance totale de Y qui peut être prise en compte par les variables X.17 Le choix du modèle le plus approprié revient à choisir celui qui a le coefficient de Pearson le plus grand.3.007ln(x) + 2. Nous avons eu le résultat suivant : Tableau 22: Différents modèles mathématiques Modèle Equation Logarithmique Puissance (ordre 2) Puissance (Ordre 3) Puissance (ordre 5) y = -0. Interprétations Nous avons R² qui est le carré du coefficient de Pearson nommé aussi le coefficient de détermination.2548 Puissance (ordre 6) Coefficient de Pearson r 0.0104x6 + 0.2393x5 .258x4 + 1. Ainsi et en se basant sur le tableau ci-dessus.1419x + 2. la différence d’humidité explique à 2% le tuilage Conclusion : D’après l’analyse de corrélation entre les variables il s’est avéré clair qu’il existe une relation linéaire entre le tuilage et la différence d’humidité mais elle n’est pas significative statistiquement. Pour notre cas on R²=0.8995x3 18.14 0.0.3 Résultats de vérification des autres modèles Sous Excel nous avons créé des courbes de tendances pour la relation logarithmique et celle de puissance avec ses différents ordres.2575x + 2.0077 y = -0.074 0.-à-d.0.2. II. Conclusion : Alors la relation la plus appropriée selon l’analyse de corrélation que nous avons fait pour la relation entre le tuilage et la différence d’humidité est celle Puissance d’ordre 6 .0151x5 .

907(%H) .8995(%H)3 . pour éviter de faire sortir des plaques tuilées. si jamais ce pourcentage sort de l’intervalle accepté (4% selon La fédération Française du cartonnage).0104(%H) 6 + 0.18. Le tableau suivant donne les informations sur ce nouvel indicateur. III.F ? Le fait de trouver une relation mathématique entre le pourcentage de tuilage et la différence d’humidité entre les deux couvertures va permettre de connaitre le pourcentage de tuilage des plaques de carton.632(%H)2 + 17. 82 Rapport de projet de fin d’études . les opérateurs peuvent intervenir au moment opportun. L’enregistrement et le suivi des non conformités L’évaluation de l’efficacité des solutions que nous avons proposées ne peut se faire qu’à l’aide d’un indicateur permettant le suivi du taux de non conformités pour la zone Onduleuse. La question qui se pose c’est que comment garantir des mesures instantanées de l’humidité des deux couvertures afin de permettre une intervention la plus rapide possible ? Nous avons proposé comme solution à cette problématique d’installer deux systèmes très utilisés dans l’industrie du carton ondulé .F et celle D.2393(%H) 5 . Tableau 23:L'indicateur TNQO Appellation de cet indicateur Formule de son calcul Taux de non qualité Onduleuse Pour le total de la surface fabriquée il est extrait à partir du RTP (Rapport Total de Production) pour la zone Onduleuse.1043(%H)4 + 8.Le premier sert à mesurer l’humidité en profil sur tout le sens travers de la nappe du papier .2.3.le deuxième permet le contrôle de ce profil avec des rayons infrarouges en compensent les déficiences pour avoir un profil plat sur toute la laize de la nappe du carton ondulé.ils sont le QCS et le PAC . %T = -0.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.2548 Pourquoi la modélisation du pourcentage de tuilage en fonction de la différence d’humidité entre la nappe S. Ainsi nous avons eu l’idée de créer un nouvel indicateur permettant le suivi de l’évolution des surfaces non conformes pour chaque mois.

il est nécessaire de définir le coût d’investissement de l’ensemble du projet et de déterminer la rentabilité de ce dernier. Pour cela. Quant au total de surface non conforme nous le calculons à partir d’une base de données que nous avons créée.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. Figure 49: Extrait de la base de données des non conformités Onduleuse L’affichage de cet indicateur nous l’avons fait sur le tableau RQP (Réunion Quotidienne de Production) pour la zone Onduleuse. En effet. Ce total est calculé pour chaque mois. l’entreprise donne beaucoup d’importance aux décisions stratégiques. Figure 51: L'indicateur TNQO Evaluation d’investissement du projet Avant de valider tout projet. Une décision d’investissement est 83 Rapport de projet de fin d’études . recettes allant au-delà de la couverture des frais d’investissement. l’entreprise attend de tout projet qu’il se révèle comme nouvelle source de recette à plus ou moins brèves échéances. Figure 50: Affichage de l'indicateur TNQO IV.

Elles ont toutes pour objectif de comparer le capital investi aux recettes générées par le projet afin d’évaluer la rentabilité de celui-ci. Comment calculer la durée de remboursement? On émet l’hypothèse que les flux de trésorerie sont constants sur toute l’année. Formule de calcul : La règle simple du remboursement Un investissement est acceptable si sa période calculée de remboursement est inférieure à un nombre prédéfini d’années de la part de l’entreprise.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. Le graphique ci-dessous représente les différentes méthodes d’évaluation de l’investissement qui existent. une décision de nature stratégique. Figure 52: Méthode de calcul d'investissement Nous allons utiliser la méthode de la Pay Bak Period (le délai de récupération simple). et l’on calcule le nombre d’années nécessaire pour que la somme des flux de trésorerie futurs soit égale à la dépense initiale. elle engage l’avenir de l’entreprise. Plusieurs techniques permettent d’évaluer un investissement. Application de la méthode pour notre projet : 84 Rapport de projet de fin d’études . Qu’est ce que c’est? Le délai de récupération simple est le temps nécessaire pour recouvrer son investissement initial. et à ce titre.

Ce compteur ne fonctionne pas donc nous avons proposé au responsable maintenance de le réparer. il s’agit d’un compteur se trouvant au niveau de l’empileur . afin de permettre la fiabilisation de la quantité non conforme par rapport au total produit.106 (DH) Remarque : Pour le compteur figurant dans le tableau.dessous présente l’ensemble des équipements nécessaires ainsi que le cout de chacun : Tableau 24: Liste des équipemenst à approvisionner L’équipement ou le dispositif Cout Nombre unitaire d’unité (DH) nécessaire Viscosimètre de colle 180 1 180 Jauge de mesure de niveau 150 4 600 Rouleau docteur 4300 2 8600 Rouleau encolleur 4300 2 8600 - 10000 660 2 1320 2000 1 2000 Travaux génie civil pour fermer le 10000 Cout total (DH) magasin de stockage des bobines Confection du support des plaques Compteur de nombre de plaques Centrale de traitement d’air Systèmes de mesure et 1 45. comme ça pour chaque commande nous pouvons avoir la quantité totale produite.105 régulation d’humidité par rayons infrarouges (QAC+PAC) Total de l’investissement : 4.Il permet le comptage du nombre de plaques. Le tableau ci. Nous aurons besoin de cette quantité pour la mentionner sur la fiche de traitement de non-conformité Onduleuse que nous avons proposée.105 1 45.5313.Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité. Pour la détermination de ces couts nous nous sommes basés sur les données du service Achat de GPC Kenitra. Calcul de l’investissement nécessaire : Le calcul du coût d’investissement nécessaire pour le financement du ce projet s’est fait en se basant sur les couts des différents équipements dont nous avons besoin pour aboutir à ce projet. 85 Rapport de projet de fin d’études .

105 DH /mois. la décision prise était d’acheter un nouveau rouleau encolleur.63.48 mois pour récupérer la somme d’argent investi pour ce projet. Nous avons essayé de proposer des solutions les plus simples possibles. Pour le flux de trésorerie nous l’avons estimé à 3. 86 Rapport de projet de fin d’études .106 / 3. La finalité derrière cette analyse de corrélation était de pouvoir déduire le pourcentage de tuilage à partir de la différence d’humidité pour une éventuelle correction en cas d’un tuilage non accepté. Jusqu’à maintenant nous avons calculé le montant initial de l’investissement. Pour le rouleau encolleur nous avons proposé soit de procéder par un tramage ou le changer carrément.Le résultat de cette évaluation a donné un délai de 12 . le mal collé et le grillé.cette analyse nous a permis de trouver une relation mathématique entre les deux paramètres.105)= 12. Finalement et après des discussions avec les responsables concernés.63. Vers la fin de ce chapitre nous avons évalué l’investissement de ce projet par la méthode de Pay Back Time .5313. Par la suite nous avons analysé la corrélation du phénomène de tuilage et la différence d’humidité (entre la S.48 mois Alors : Conclusion Dans ce dernier chapitre nous avons présenté des solutions permettant de la diminution des non conformités de tuilage. 4.F et la couverture externe ).Chapitre 5 : Elaboration des solutions et l’analyse de corrélation entre le tuilage et la différence d’humidité.

Cette modélisation a pour finalité de prédire le pourcentage de tuilage pour une éventuelle intervention en cas d’un pourcentage non accepté. ce qui nous a poussés de faire une analyse de corrélation entre les deux paramètres pour en sortir avec un modèle mathématique qui les lie. il s’agissait de l’étude et le traitement des non conformités des plaques de carton ondulé au niveau de la zone Onduleuse. Le tuilage. 87 . et pour chaque défaut qualité. En effet. dans la première étape de cette démarche il fallait identifier le problème à traiter. a eu pour objet l’étude et le traitement des non conformités au niveau de la zone Onduleuse dans la cadre de lancement du chantier qualité. Pour garantir le suivi de l’évolution de la surface non conforme nous avons créée un indicateur. Pour cette fin. le mal collé et le grillé sont été les défauts de la classe A selon Pareto. nous avons identifié les causes ainsi que les causes racines en ayant recours au vote pondéré. Cette évaluation était faite par la méthode de Pay Buy Time donnant ainsi une période de 12. nous avons proposé des solutions et des recommandations pour l’ensemble des problèmes trouvés pour les trois non conformités. afin de permettre une maitrise des sources de défauts qualités ainsi leur suivi. nous avons mené un diagnostic sur l’ensemble des non conformités au niveau de la zone Onduleuse. Dans la 3 ème étape de la QC Story (Analyse des causes).Conclusion générale Ce projet effectué au sein de GPC Kenitra. L’évaluation de l’investissement du projet était faite en dernier lieu après l’établissement d’un inventaire d’achats. dont le choix s’est fait par le biais d’une analyse Pareto. la grille d’évaluation et la méthode des 5 Pourquoi. Pour la deuxième étape (Analyse de l’existent).48 mois pour récupérer le capital investi dans ce projet. Cette analyse a permis de déceler la relation étroite entre le défaut de tuilage et les variations d’humidité. Quant à la 4 ème étape de QC Story (Elaboration des solutions). il s’agit du Taux de non Qualité Onduleuse (TNQO) dont on a commencé le suivi à partir de Décembre 2012. Nous avons choisi de focaliser l’étude sur les non conformités responsables de 80% de surface non conforme. nous avons adopté la démarche QC Story une des démarches de résolution de problèmes.

nous proposons à GPC Kenitra de continuer la démarche QC Story et mettre en place l’ensemble des solutions proposées. Nous leur proposons d’informatiser la base de données que nous avons crée pour les non conformités de l’Onduleuse. 88 Rapport de projet de fin d’études . Nous proposons de donner la priorité de la mise en œuvre des solutions pour le défaut de tuilage. freinage. Pour ce défaut nous recommandons aussi l’élaboration d’un standard de réglages des différents paramètres (tension. film de colle…). il est nécessaire de commencer à travailler avec la fiche de traitement de non conformité (FTNC) que nous avons proposée.En guise de perspectives. Afin de garantir une traçabilité fiable des non conformités au niveau de la zone Onduleuse.

 www.  [2] Documentation GPC.  [5] Guide industrie –Création France Air 2011.  [4]Procédé de production de colle pour carton ondulé (Titre Brevet :BVG Bauer).com (consulté le 10 Juin 2013).usherbrooke.  www.papercartonmachine.gpccarton. régression et causalité).Manuel Stagiaire QC Story.Bidault.papiermaki.  www.  [3] F.ac.astro.fr (consulté le 10 Mars 2013).be/cours/magain/stat/stat73 (consulté le 28 Mai 2013).ca/spss/pages/introduction (consulté le 17 Mai 2013).ulg.  www.  [6] livre de contrôle de la qualité de Luan Jaupi. Eric Lombardot (corrélation. 89 .  www.smurfitkappa.com (consulté le 6 Juin 2013).pages.  www.  [7] Cours de M.Bibliographie et webographie  [1] Dossier de Presse GPC.fr (consulté le 7 Mars 2013).