You are on page 1of 2

Question de synthèse 2 B/I- Les inégalités de revenus

I. Dossier documentaire

Document 1 :
La répartition de la richesse en France
Répartition du revenu disponible par tranche de niveaux de vie
Unité : %
Part du total Part du total
en 1997 en 2007
10 % les plus bas 3,3 3,7
entre 10 et 20 % 5,3 5,3
entre 20 et 30 % 6,2 6,4
entre 30 et 40 % 7,3 7,3
entre 40 et 50 % 8,3 8,1
entre 50 et 60 % 9,2 9,1
entre 60 et 70 % 10,3 10,2
entre 70 et 80 % 12,0 11,7
entre 80 et 90 % 14,5 14,1
entre 90 et 100 % 23,4 24,1
Lecture : en 2007, les 10 % les plus pauvres reçoivent 3,7 % de la richesse nationale
Source : Insee, Enquête revenus fiscaux

Document 2 :
S’agissant de l’action sur l’éventail des revenus, on voit s’affirmer deux traits qui ne sont
qu’apparemment contradictoires : il n’est plus question de plafonner les hauts revenus ; en revanche
on va s’efforcer d’assurer un minimum de ressources aux plus défavorisés(…), en particulier sous les
gouvernements de droite à partir de 2002 :
-réduction progressive des taux d’imposition ( le taux maximum est aujourd’hui de 40%)
-instauration du bouclier fiscal (2006, renforcé en 2007)
Dans le même temps, cependant, on va essayer de faire face aux situation nouvelles d’exclusion en
mettant en place des planchers ou filets de protection pour les plus pauvres.
Une société de plus en plus inégalitaire peut ainsi se donner bonne conscience
Ce dispositif est mis en place dans plusieurs domaines.
En ce qui concerne les revenus salariaux le filet de protection du SMIC existait déjà depuis longtemps.
Il a perduré et la politique du SMIC est restée relativement active même si, comme l’a souligné
Guillaume Duval, le SMIC français n’est pas aujourd’hui le plus élevé en Europe.
Pour tous ceux qui ne peuvent bénéficier du SMIC c’est un nouveau filet de protection qui sera mis en
place avec, en 1988, l’instauration du RMI remplacé en 2009 par le RSA.
Source : J.Fournier, 28/9/2009 http://jacquesfournier.blog.lemonde.fr/2009/09/28/trente-ans-de-lutte-
contre-les-inegalites-coup-d%E2%80%99oeil-retrospectif-sur-les-poltiques-publiques/

Document 3 :
Éternel féminin et sempiternelle virilité : les modèles traditionnels sont loin d'être détrônés. Pas par les
adolescents, en tout cas. Les stéréotypes liés aux genres semblent en effet avoir résisté à des décennies
de mixité obligatoire. Depuis les années 1960, garçons et filles ont beau être éduqués ensemble, ils se
réfèrent toujours aux mêmes clichés pour définir leurs différences. La femme ? Elle se caractérise
avant tout par ses atouts physiques - féminité et séduction - puis par la maternité et la sensibilité, selon
la grande majorité des 800 adolescents interrogés par Ipsos Santé pour le forum adolescences 2010 de
la Fondation Wyeth, qui débute ce mercredi.
Quant à l'homme, il se distingue avant tout par sa virilité, son machisme et son travail, affirment les
15-18 ans sans que leurs aînés leur aient soufflé les réponses.(…)
Ces stéréotypes se retrouvent dans la perception de différents métiers, note Marie-Jeanne Philippe,
rectrice de l'académie de Besançon et présidente du comité de pilotage interministériel pour l'égalité
entre les filles et les garçons dans le système éducatif. «L'image des métiers reste sexuée. Il est encore
difficile de faire valoir que les filières technologiques sont ouvertes aux femmes. Elles n'y sont
d'ailleurs pas très bien admises, regrette Marie-Jeanne Philippe. Malgré tous nos efforts, nous avons du
mal à équilibrer les statistiques.»
Source : Agnès Leclair , Les adolescents fidèles aux clichés hommes-femmes, Le Figaro 02/02/2010

Document 4 :
Part de femmes dirigeantes selon la taille de l'entreprise et le secteur d'activité
Unité : %

Secteur d'activité
Industrie 13,1
Commerce 21,2
Services 20,3
Taille de l'entreprise
moins de 10 salariés 18,9
de 10 à 249 salariés 15,1
250 salariés et plus 8,6

Total 17,2

Source : Insee. Année des données : 2008

II. Travail préparatoire

1. Donnez le mode de lecture et de calcul des chiffres en gras (documents 1et 4) 2 points
2. Distinguez revenu primaire et revenu disponible (document 1 pluis connaissances) 2 points
3. Quels mécanismes entrent en jeu dans le revenu disponible ? (connaissances) 2 points
4. Comment ont évolué les inégalités de revenu disponible entre 1997 et 2007 ? (document 1) 3
points
5. Comment pouvez-vous expliquer l’évolution de la part du revenu disponible détenue par les
10% les plus riches et celle détenue par les 10% les plus pauvres ? (document 2) 3 points
6. Quelles inégalités le document 4 fait-il apparaître ? (document 4) 4 points
7. Comment pouvez-vous expliquer ce phénomène ? (document 3) 4 points

III. Question de synthèse

Dans une première partie vous constaterez que les inégalités de revenus disponibles persistent et vous
en donnerez les raisons. Dans une seconde partie, vous montrerez que d’autres inégalités existent,
entre sexes et vous les expliquerez