You are on page 1of 1
IR os Teo EUs sau aa AAU Famille, je te tiens... Alors que nous prenions un peu de bon temps, le ler juillet, notre gou- vernement lance une économie de 400 ME sur 2015 en divisant par 2 voire 4, le montant des allocations familiales. En effet, la loi de finance prend maintenant en compte les ressources de la famille dans son calcul. Jusqu'a présent, le calcul des allocations était identique pour toutes les familles. La France avait fait le choix d’une politique familiale universelle et simple a comprendre. En outre, des aides complémentaires prennent en compte les revenus de la famille. La vitalité de notre démographie qui en adécoulée, est un atout pour l’avenir. Pourquoi changer ce qui marche ? Une partie importante des familles cachanaises va donc perdre cette aide financiére défiscalisée. Comment notre ville pourra-t-elle prendre en compte cette distorsion dans sa politique tarifaire des services pour redonner une certaine égalité entre les citoyens ? De plus, notre maire, également député, persiste en votant a l’Assem- blée une loi qui complexifie le systeme d’attribution en y intégrant une nouvelle variable. N’aurait-il pas pu proposer a ses amis, une solution plus simple, évitant bien des complications et certainement des erreurs/réclamations a savoir : intégrer les allocations familiales et de rentrée dans les revenus de la famille pour les soumettre a 1’imp6t sur le revenu ? Ne faudrait-il pas un jour, aller plus loin, en intégrant également dans les revenus toutes les aides, quelle qu’en soit la nature 2 Ainsi, l’assiette de calcul de l’imposition serait plus équitable. La com- paraison des niveaux de vie et des tarifications des services de la ville en serait facilitée. Comment nous joindre ? tél : 09 72 13 40 36 Alfred Spehner - Christelle Prache - Joél Langlais