Cours Controverses – ENSMP 2008 – A.

Debourdeau

L’ENQUÊTE DE TERRAIN ’ Ê & L’ENTRETIEN

PLAN

Comment procéder à une enquête de terrain si l’occasion se présente ? Conduire une enquête ethnographique : les observations sur le terrain Différents types d’entretiens sociologiques yp gq Préparer l’entretien Conduire l’entretien 1 & 2 Retranscrire et analyser l’ R i l l’entretien i
2

   

COMMENT PROCÉDER À UNE ENQUÊTE DE TERRAIN SI L’OCCASION SE PRÉSENTE ?

L’enquête de terrain n’est pas exigée par l’exercice d’analyse de controverse. Cependant, si l’occasion se présente et si vous le souhaitez, vous pouvez d’inclure des données , p provenant d’observations (par exemple, une réunion à laquelle vous assistez) ou d’entretiens. Cela suppose d’identifier : un (ou plusieurs) terrain(s) d’investigation ethnod investigation ethno graphique: tel ou tel laboratoire, tel ou tel site sur q p ( lequel porte la controverse (ex : les anciens marais salants du groupe Salins en Camargue), telle réunion (ex. une conférence de citoyens) 3 des acteurs que vous souhaitez interviewer

 

CONDUIRE UNE ENQUÊTE ETHNOGRAPHIQUE:
LES OBSERVATIONS SUR LE TERRAIN

En fonction du sujet et du temps dont vous disposez pour l’enquête ethnographique, se concentrer les actions menées par les différents acteurs.

« L’enquête de terrain est un art des interactions ordinaires, qui découvre, rassemble et analyse des données dont les acteurs euxmêmes sont en grande partie détenteurs. »

Vos observations doivent ainsi faire l’objet d’un journal d’enquête, dans lequel vous rendez compte du contexte, des différents actants/acteurs, des actions qui vous ont marquées. Ajoutez-y d’éventuelles remarques sur les « erreurs » commises, l pistes à suivre, etc. i les i t i t Ces observations doivent ensuite être classées et intégrées 4 à votre dossier d’enquête.

DIFFÉRENTS TYPES D’ENTRETIENS
SOCIOLOGIQUES

L entretien L’entretien dit directif : les questions demandent des réponses très concises, fermées, entretiens de type quasi questionnaire. Peu conseillé, car un questionnaire seul peut aboutir à des résultats aberrants :
Ex : Dans son ouvrage de 1911, intitulé Les Demi-Savants, « Le questionnaire ou les enquêtes ethnographiques », Van Gennep parodie les mésaventures de l ethnographe l’ethnographe Désiré Papin en Afrique orientale: —« Avez-vous plusieurs femmes légitimes? – Oui. — La polygamie existe-t-elle dans vos tribus? – Non. — Les rapports sexuels sont-ils libres avant le mariage? – Oui. — Les femmes conservent-elles toutes leur virginité? – Oui » CQFD.

L’entretien non directif o « o ert » repose s r une non-directif ou ouvert sur ne question générale qui laisse libre court au récit de la personne interrogée. Entre les deux, l’entretien semi-directif : les réponses aux questions sont plus libres, plus développées. L'entretien semi directif semi-directif est le plus couramment utilisé en sociologie sociologie. 5

PRÉPARER L’ENTRETIEN

Un entretien suppose d’être préparé. Pour cela, vous devez, dans la mesure du possible, collecter des informations sur vos différents interlocuteurs, interlocuteurs élaborer un guide d entre-tien d’entre-tien et l ajuster l’ajuster éventuellement au cas par cas.

LE GUIDE D'ENTRETIEN :

Le guide d'entretien prévoit les deux, trois grands thèmes à aborder lors de l'entrevue et leurs sous-thèmes éventuels l entrevue, sous thèmes éventuels. Il prévoit leur ordre d'apparition et pour chacun des grands thèmes une question ouverte introductive. Au début, l questions sont plutôt « générales », i d A déb les i l ô é é l ie demandent à d l’enquêté une explication relativement longue. Ensuite les questions se font plus pointues pointues. = "modèle de l'entonnoir" : commencer avec une question générale au départ pour finir avec une ou des questions fermées portant sur des d points précis. é Tout l'art et la difficulté de l'entretien semi-directif consiste à 6 donner à un travail préparé l'impression de spontanéité l impression spontanéité.

 

CONDUIRE L’ENTRETIEN 1
L’ENTRÉE EN MATIÈRE
   

Expliquer toujours l’objet de l’entretien, et le faire en termes compréhensibles pour l’interlocuteur, qui font sens pour lui (selon les p p , q p ( interlocuteurs, on présentera donc différemment l’enquête) Demander l’autorisation d’enregistrer. Se présenter toujours personnellement au début Demander le nom de l’interlocuteur (au début ou à la fin, peu importe)
LA CONDUITE DE L’ENTRETIEN L ENTRETIEN Prévoir à l’avance la première question, de type descriptif ou narratif, souvent biographique Ne pas utiliser le "guide" comme un questionnaire : ce n’est qu’un pense bête guide n est qu un pense-bête, qui permet de ne pas oublier certains points ; il vaut mieux éviter de poser des questions trop «personnelles», et/ou inadaptées à l’interlocuteur; il n’est évidemment pas nécessaire de toujours suivre l’ordre des thèmes/questions  il f l faut pouvoir s’éloigner d canevas, et parfois même l’ bl ’él du f ê l’oublier, quitte à y revenir ensuite… Ne pas aborder forcément tous les thèmes du guide/canevas avec tous les enquêtés: se f êté focaliser sur l li les thè thèmes qui relèvent d i lè t des compétences d ét de l’interlocuteur, ou qui suscitent son intérêt, sur ce qui « le branche ». Éviter les questions trop générales, trop abstraites. 7 Certains entretiens sont manifestement improductifs : ne pas s’acharner, y mettre fin dès que possible tout en respectant du mieux possible la bienséance…

 

 

CONDUIRE L’ENTRETIEN 2
      

Accepter les digressions de l’interlocuteur: les encourager si elles sont pertinentes / ne pas relancer si elles sont «Hors sujet»... Si l’enquêté est manifestement féru d’un thème du guide l’encourager l enquêté d un guide, l encourager au max, ne pas passer à une autre question, ne pas le couper… Encourager l’enquêté à donner des exemples, développer tel ou tel cas. Demander (si possible) à l’enquêté d’énumérer/ lister/ classer ses propositions, ou encore de définir certains termes. S appuyer S’appuyer si possible sur les propos de l’interlocuteur pour poser la l interlocuteur question suivante. Improviser des questions nouvelles, en fonction du déroulement de l’entretien (les t l’ t ti (l noter au f et à mesure qu’elles vous viennent à l’ fur t ’ ll i t l’esprit) it) UN ENTRETIEN, C’EST COMME UNE CONSULTATION D’INTERNET 2 : surgissement q , p fréquent de nouvelles «fenêtres» à ouvrir, voire ouvertes par l’interlocuteur  le bon enquêteur ouvre et/ou consulte les fenêtres, le mauvais les ferme… Dans ses propos l’enquêté laisse parfois des «zones d’ombre» : lui propos, l enquêté d ombre» deman-der d’y revenir, d’expliciter, de développer (au lieu de passer directement à la question suivante) 8 Avoir en permanence un comportement d’écoute en hochant la tête en d écoute, tête, montrant, par des interjections usuelles dans les langues locales, que l’on suit de près, avec intérêt.

RETRANSCRIRE ET ANALYSER L’ENTRETIEN

Il n’est pas toujours nécessaire de retranscrire l’entretien n est l entretien en intégralité. En revanche il faut analyser attentivement l’entretien et revanche, l’entretien, en intégrer les données dans le «dossier». Écoutez-le une f É l fois en intégralité et identifiez l é l é d f les passages à retranscrire — et éventuellement à mettre en mp3 sur le site web web. En fonction des thèmes abordés, classifiez ces passages dans votre corpus/dossier. d t /d i Ne sélectionnez au final que des passages très courts et particulièrement «parlants», qui s’insèrent dans votre description de la controverse (sans se substituer au travail 9 de description) description).

BIBLIOGRAPHIE INDICATIVE & LIENS

Daniel CÉFAÏ (dir.), L’Enquête de terrain, Paris, La , , p p Découverte, 2003, 624 p. Introduction disponible à l’adresse : http://www.revuedumauss.com.fr/media/CEFA.pdf Howard S. BECKER, Les ficelles du métier : comment conduire sa recherche en sciences sociales, La Découverte, Guides Repères, 2003, 352 p. J.-P. J P OLIVIER DE SARDAN , « L’ L’enquête socioêt i anthropologique de terrain : synthèse méthodologique et recommandations à usage des étudiants » n° 13 », n 13, Octobre 2003
(http://www.lasdel.net/spip/IMG/pdf/13methodologie.pdf)
10

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful