You are on page 1of 1

Cinq bougies pour notre association

Par Sylvie Nahum, présidente
En décembre dernier, notre association a fêté ses cinq ans d’existence. C’est
l’occasion de raconter cet engagement.
En 2002, l’association française Assistance Médicale Toit du Monde, dont fait partie
Francis Laune, fonde un centre d’accueil pour enfants défavorisés à Katmandou. Ce
centre est dirigé par Phinzo Sherpa et son épouse Beena. On y accueille aussi bien
des orphelins que des enfants issus de familles très défavorisées.
Après avoir découvert l’existence de cet orphelinat, Olivier Revaz, professeur au
campus de La Châtaigneraie (Suisse) décide de partir au Népal avec un groupe
d’élèves de l’Ecole internationale. Ce premier voyage, organisé en 2006, sera suivi
de plusieurs autres. L’objectif de ces séjours dans le centre d’accueil de Katmandou
est de faire découvrir aux jeunes une réalité autre que celle du confort occidental
dans lequel ils grandissent, et de tisser des liens d’amitié entre enfants d’horizons si
différents.
Avant chaque voyage, les élèves de l’Ecole internationale récoltent des fonds afin de
payer, entre autres, l’écolage des quelque 50 enfants du Centre Sagarmatha, tous
scolarisés dans une école se trouvant à dix minutes de l’orphelinat.
En 2008, Olivier et moi-même organisons un dîner sur le campus de la
Châtaigneraie afin de promouvoir auprès des parents d’élèves les projets
humanitaires au sein de l’école, dont celui du Népal. Lors de la présentation du projet
par Francis Laune, je suis touchée par son enthousiasme. Aussi je décide de partir à
Katmandou avec lui cette année-là.
Katmandou était la destination dont j’avais rêvé dans ma jeunesse. Mais le destin en
a décidé autrement et je n’y suis allée finalement pour la première fois qu’en 2008.
Le coup de foudre fut immédiat pour la ville d’abord, certes surpeuplée mais
possédant un charme indescriptible, et pour le Centre Sagarmatha ensuite. Mon
engagement auprès de la famille Sherpa et tous ces jeunes est devenu pour moi
quelque chose de naturel. Au retour, la précarité des finances de Sagarmatha décide
Olivier Revaz, Francis Laune et moi-même, à créer une association en Suisse pour
récolter des fonds qui puissent servir à pérenniser ce magnifique projet.
C’est ainsi que le 13 février 2011, l’Organisation Suisse Sagarmatha voit le jour.
Depuis, beaucoup de choses se sont mises en place. Notre association est
aujourd’hui reconnue d’utilité publique, et plusieurs personnes sont venues rejoindre
notre comité. D’autres personnes nous aident bénévolement, et j’aimerais les
remercier ici chaleureusement : sans tous ces coups de main, ponctuels mais
indispensables, nous ne pourrions réaliser toutes nos actions.
Il me tarde de retourner au Népal. Le tremblement de terre ce printemps a encore
fragilisé la vie d’une partie de la population népalaise, mais n’a pas entamé notre
enthousiasme. Alors rendez-vous dans 5 ans pour notre dixième anniversaire …

Related Interests