Le goût de l’avenir

Jean-Claude Guillebaud, Editions Seuil, 398 p., Paris 2003 Jean-Claude Guillebaud estime que nous vivons une rupture si radicale que les changements vont plus vite que les idées. Témoins inquiets de cette rupture radicale, nous nous sentons de moins en moins capables d'agir sur le cours des choses et sommes tentés de déserter l'histoire. Comment retrouver, dans ces conditions, le goût de l'avenir, refonder la démocratie, reprendre possession de notre destin ? En surmontant nos contradictions, celles qui habitent les sociétés et celles qui traversent les individus, assure Jean-Claude Guillebaud. Mais pour ce faire, il nous faut d’abord en prendre conscience. Travail préalable, difficile mais indispensable.

Copyright © Club des Vigilants. Tous droits réservés.