You are on page 1of 63

Conception des machines

Cours 6

Les roulements

1

• Guidage en rotation
• Roulements
– Composition d'un roulement
– Types de roulement
– Facteurs affectant le choix d’un roulement
• Calcul de la durée de vie en fatigue d’un roulement
– Relation durée-charge
– Fiabilité
– Charge radiale

2

Guidage en rotation

Le guidage en rotation consiste à réaliser une liaison
pivot entre un arbre et un alésage (moyeu) :

Arbre

Moyeu

3

Montage d’une roue de vélo sur roulement 4 .

Poulie sur roulement pour câble d’acier 2 tonnes 5 .

Fonctions d’un guidage en rotation • Positionner l’arbre et le logement • Permettre un mouvement relatif (rotation) • Transmettre les efforts • Résister au milieu environnant • Être d’un encombrement adapté (voire minimal) • Minimiser les niveaux de bruit et de vibrations 6 .

Le guidage est assuré avec précision avec un frottement minimal. bruit diminué. 7 . usure reportée sur les bagues) • Liaison indirecte avec éléments roulants (roulement): Cette solution constructive est très utilisée.Types de guidage en rotation • Liaison directe: risque d’échauffement (n’est possible qu’à faible vitesse et efforts transmissibles très petits) • Liaison indirecte avec éléments antifriction (paliers lisses): le principe du contact direct est amélioré en interposant des bagues de frottement (coefficient de frottement réduit. durée de vie augmentée.

• On choisit un roulement en ramenant les conditions particulières de l’application aux conditions normalisées. Cet organisme établit des normes relatives aux dimensions des roulement vis-à-vis de la capacité de chargement.Les roulements • Les roulements sont fabriqués en série. • Les capacités de charges sont évaluées en prenant des conditions de vitesse et de durée normalisées. D’autres associations et normes existent. 8 . • Plusieurs manufacturiers ont formé une association: l’AFBMA (AntiFriction Bearing Manufacturing Association). Ils sont offerts en plusieurs dimensions et capacités de charge.

Composition d’un roulement 1 2 3 4 1 : Bague extérieure. liée à l’arbre 3 : Cage. situés entre les deux bagues: 9 . liée à l’alésage (logement du roulement) 2 : Bague intérieure. assure le maintien des éléments roulants 4 : Eléments roulants.

Types d’éléments roulants Convexe Conique Cylindrique Sphérique (bille) 10 .

Roulement à bille démonté 11 .

Roulement à bille 12 .

13 .

14 .

Roulement à rouleau 15 .

Types de rouleaux 16 .

17 .

Roulement à aiguilles 18 .

Roulement conique 19 .

20 .

21 .Roulements à rouleaux coniques spécialement conçu pour les applications de ponts de camions.

Roulement plan 22 .

23 .

Roulement intégré au moyeu de roue 24 .

Désignation des dimensions des roulements 25 .

Désignation des roulements (AFBMA) 26 .

T ou H (en mm) 27 .Séries de roulement selon ISO 355 Type B.

Types de charges supportées par les roulements Charge radiale Charge axiale Charge combinée 28 .

* une combinaison de charges radiales et axiales. En général : Charges radiales avec charges axiales faibles ou moyennes ==> Roulements à bille Charges radiales avec charges axiales élevées ==> Roulements à Rouleaux Charges axiales == > Butées 29 .Types de Roulements Les roulements sont construits pour subir : * une charge radiale seulement. * une charge axiale seulement.

La bague fixe par rapport à la direction de la charge est montée glissante (avec jeu) sur sa portée.Règles de montage des roulements La bague tournante par rapport à la direction de la charge est montée serrée sur sa portée. 30 .

Montage arbre tournant Montage moyeu tournant La bague intérieure est tournante La bague intérieure est fixe La bague extérieure est fixe La bague extérieure est tournante 31 .

Cotation des portées de roulement Ød ØD Seul le diamètre des portées de l’arbre Ød et de l’alésage ØD sont à coter. 32 .

FIXE TOURNANT Ajustement serré Ajustement avec jeu Les bagues intérieures montées serrées sont arrêtées en translation par quatre obstacles.. 33 . Les bagues extérieures montées glissantes sont arrêtées en translation par deux obstacles..Exemple de montage des roulements à billes à contact radial avec arbre tournant par rapport à la charge …. ∅13 k6 H7 ∅40 ….

. ∅40 M7 TOURNANT FIXE Ajustement avec jeu Ajustement serré Les bagues intérieures montées glissantes sont arrêtées en translation par deux obstacles..Exemple de montage des roulements à billes à contact radial avec alésage tournant par rapport à la charge …. 34 . Les bagues extérieures montées serrées sont arrêtées en translation par quatre obstacles. ∅13 g6 ….

.. C A B TOURNANT A B D C Ajustement serré Ajustement avec jeu Les bagues intérieures avec l’arbre: obstacles en A et B Les bagues extérieures avec l’alésage: obstacles en C. H7 ∅45 …. réglage axiale du montage en D 35 .Exemple de montage des roulements à rouleaux coniques. cas d’un arbre tournant par rapport à la charge (Montage directe en « X ») FIXE D ∅14 m6 ….

réglage axiale du montage en D Les bagues extérieures avec l’alésage : Obstacles en A et B 36 . cas d’un alésage tournant par rapport à la charge (Montage indirecte en « O ») TOURNANT A B A B D D C …. ∅14 f6 P7 ∅45 ….. C C FIXE D D C A B A B Ajustement avec jeu Ajustement serré Les bagues intérieures avec l’arbre: Obstacles en C..Exemple de montage des roulements à rouleaux coniques.

on applique les mêmes règles de montage que pour les roulements à rouleaux coniques. Pour les roulements à une rangée de billes à contact oblique. 37 . on applique les mêmes règles de montage que pour les roulements à billes à contact radial.Montage des autres types de roulements Pour les roulements à rouleaux cylindriques. les roulements à deux rangées de billes à contact oblique et les montages mixtes.

Dimensions • Diamètre intérieur Calculé à partir du diamètre de l’arbre • Diamètre extérieur • Largeur Limités par l’espace disponible 38 .

Facteurs affectants le choix des roulements • Frottement dû au lubrifiant • Rigidité des roulements • Faible bruit de fonctionnement • Précision • Compensation des défauts d’alignements • Facilité de montage et démontage 39 .

Vitesse maximale Elle dépend du type de galet et du type de lubrifiant 50 mm 10000 tours/min x 1000 r/min 40 .

Température de fonctionnement • Elle dépend du matériau . 41 . • Elle peut aller jusqu’à 100°C . • Pour T>100°C. il faut prévoir des rouleaux spéciaux stabilisés et une réduction de la capacité de charge.

rouleaux sur épaulement).Coefficient de frottement Le frottement comprend le roulement (déformation). le cisaillement du lubrifiant ainsi que le cisaillement entre le métal et le lubrifiant de réserve. 42 . entre billes et cages. le glissement (entre billes.

Compensation des défauts d’alignement 43 .

Durée du roulement en fatigue Condition d’application de la théorie de la fatigue : • lubrification efficace et maintenue. • excellent montage. • protection anti-saleté. 44 .

Durée «L» d’un roulement soumis à une charge et à une vitesse constante Durée nominale Durée moyenne Expérimentalement: L50 = 5 L10 45 .

La durée est une relation inverse de la charge L1  F2  =  L 2  F1  a (1) a = 3 roulements à billes a =10/3 roulements à rouleaux 46 .

lorsque la bague intérieure tourne. • Ce taux est noté C • Les catalogues des fabricants donnent la valeur de C dans les conditions normalisées (définies ci-dessus) 47 .Taux de charge dynamique (Basic load rating) • C’est la charge radiale qui cause la faillite par fatigue de 10% des roulements avec un million de révolutions à la vitesse 33 1/3 tours par minutes. et ce.

Choix d’un roulement en fonction de la
durée désirée L1
Pour choisir un roulement, on doit ramener les conditions d’opération
aux conditions normalisées.

L1 = durée désirée = N d × H10 × 60
Nd: vitesse de rotation de l’une des deux parties en tours/min
H10: nombre d’heures d’opération désirées à une fiabilité de 90%

L 2 =106 = (33 +1/3)×500×60
F2 = C
F1 = R e

1/ a

 (33 +1/3)×500 
Re =C

N
×
H
d
10

Charge équivalente à ne pas dépasser

48

Fiabilité différente que 90%
Loi de Weibull

  H b 
R = exp −  R  
  mH10  

m = 6.84 , b =1.17
D’où

HR
1
H10 =
6.84   1 1/1.17
ln  R 


49

Charge radiale équivalente
Elle est donnée selon l’AFBMA par:

R e = max {VFr , XVFr + YFa }
Re: charge équivalente en N
Fr: charge radiale appliquée en N
Fa: charge axiale appliquée en N
V: facteur tenant compte de la bague qui tourne
X: facteur multipliant la charge radiale
Y: facteur multipliant la charge axiale
V=1 si la bague intérieure tourne ou roulement à rotule
V=1.2 si la bague extérieure tourne

50

Valeur de «X» et «Y» Pour le calcul de la charge équivalente. 51 . on utilise les deux groupes de valeurs et on prend la plus grande des deux.

Charge radiale équivalente à partir d’un abaque 52 .

Charge radiale équivalente à partir d’un abaque 53 .

la profondeur totale de cette déformation dans l’élément roulant et dans les pistes de roulement ne doit pas excéder 0.Charge statique de base Pour que le fonctionnement ultérieur du roulement en rotation normale ne soit pas affecté par la déformations statique au repos.0001 du diamètre de l’élément roulant. 54 . La charge correspondant à cette déformation s’appelle la charge statique de base C0 La valeur de cette charge est donnée dans les catalogues et on trouve la charge statique équivalente par la même démarche qu’en dynamique.

.Vitesse variable et charge constante Vitesse moyenne: q1N1 q 2 N 2 q 3 N3 N dm = + + +. 100 100 100 qi: pourcentage associé à Ni 55 ..

  100 100 100  a R 2q 2 a R 3q3 qi: pourcentage associé à Ri 56 .Charge variable et vitesse constante Charge moyenne:  R1a q1 1/ a  R em =  + + + ...

Charge variable linéairement et vitesse constante Charge moyenne: R min + 2R max R em = 3 57 .

Vitesse et charge variables Charge moyenne:  R1a N1 R em =   N dm 1/ a  q3 q1 q2 + + +.  100 N dm 100 N dm 100  R a2 N 2 a R 3 N3 qi: pourcentage associé à Ni 58 ...

Choix du roulement Les séries 02 et 03 sont les plus utilisées. 59 .

Série 02 60 .

Série 03 61 .

a – k : relatifs aux conditions de fonctionnement (Ils sont donnés dans des tableaux) 62 .Usure fV: facteur d’usure.

Facteurs d’usure et caractéristiques de fonctionnement 63 .