P. 1
creer son serveur linux

creer son serveur linux

4.43

|Views: 4,876|Likes:
Published by mass murderer63

More info:

Published by: mass murderer63 on May 13, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/20/2013

pdf

text

original

Vous avez décidé de rendre votre futur site disponible sur Internet, ou tout simplement de
pouvoir accéder à votre serveur depuis l’extérieur ? Il va falloir que l’on sache où vous
trouver !
Nous l’avons vu plus haut, on retrouve notre petit gars bien sympa de la famille des DNS,
branche Dynamique. Permettez-moi de vous conseiller DynDns.org car les autres (ils sont
nombreux, les bougres) ne m’ont pas été présentés. Je ne les connais pas, jamais vus dans
aucune soirée, ni même dans ma salle de sport. Pas plus que sur aucune piste de ski…
Bref, si ce sont des brigands et que vous les fréquentez, vous ne m’en tiendrez pas pour
responsable !
Alors, donc, on saute direct la page de garde, pointez sur http://dyndns.org/account

Bon, là, c’est pas compliqué ! Ou vous avez un compte et tout ce que je vais dire après va
vous endormir… ou vous n’en avez pas, et dans ce cas, suivez le guide !

© wantoo.com – Contribution de Hyperion le 18/09/2005

Page 16 sur 120

Tutoriel : Divers

Toutes versions

Créez votre propre serveur Linux - Partie 1 - Version 1.0b3

Cliquez sur « Sign Up Now »…

A partir de là, enlevez vos vêtements, ne gardez que le boxer (slip ? string ??) si vous
voulez, asseyez-vous sur un bout de rocher, croisez la jambe gauche sur l’autre qui reste en
stock et placez votre coude gauche sur le genou gauche, la main repliée sous le menton.
Bien, c’est fait ? Vous ressemblez au penseur de Rodin ? Bon, alors faîtes comme lui,
réfléchissez !
Trouvez-vous un nom d’utilisateur, une adresse email et un mot de passe convenables que
vous allez noter sur votre nouveau calepin. C’est important ! On va en avoir besoin par la
suite…
N’oubliez pas de cocher votre grand intérêt pour « l’Acceptable Use Policy ». Ils y tiennent
beaucoup et ça vous évitera de cliquer plus qu’il n’en faut…

© wantoo.com – Contribution de Hyperion le 18/09/2005

Page 17 sur 120

Tutoriel : Divers

Toutes versions

Créez votre propre serveur Linux - Partie 1 - Version 1.0b3

Gagné ! Ils veulent bien de vous ! Mais il faut attendre le cirque de la confirmation par mail.

Parfaitement en veine, vous avez reçu votre mail de confirmation et validé votre compte.
Cliquez sur l’onglet « Services ».
Bien entendu, ce ne sont pas des philanthropes ! Beaucoup de leurs services sont payants
(très raisonnable, au demeurant), mais nous allons utiliser un service totalement gratuit…
J’en vois qui soufflent, au fond ! Eh bien oui, il y a encore quelques trucs gratuits sur la toile
de nos jours ! Je ne vous le fais pas dire…
Cliquez sur « Dynamic DNS ».

© wantoo.com – Contribution de Hyperion le 18/09/2005

Page 18 sur 120

Tutoriel : Divers

Toutes versions

Créez votre propre serveur Linux - Partie 1 - Version 1.0b3

Ils vous offrent jusqu’à 5 noms de domaines dynamiques rattachés à votre IP. C’est déjà
bien. Vous allez pouvoir héberger 5 sites visibles de l’extérieur. Je ne sais pas, moi,
reprenez la pause (jambe gauche, le coude, la main sous le menton) et réfléchissez !
Un site communautaire, un blog, un intranet… Tout ce que vous voulez ! Mais d’abord, il va
falloir créer votre nom de domaine principal. Celui par lequel on accèdera à votre futur
serveur.
Ah oui ! Une règle de base ! Ce tuto est dédié à la communauté Joomla ! La moindre des
choses serait que vous installiez notre CMS sur l’une de ces adresses, non ?
Cliquez sur « Add Dynamic DNS »

Alors, là, on se concentre ! Gardez la pose Rodin, faut que ça fume (oui, je sais, c’est pas
pratique, les crampes, la saisie au clavier avec la seule main droite…etc) !
Le premier champ vous demande un nom, à la fois représentatif et unique (vous allez
comprendre), tandis que le second vous donne la liste des domaines offerts. Essayez
diverses solutions disponibles mais évitez :

© wantoo.com – Contribution de Hyperion le 18/09/2005

Page 19 sur 120

Tutoriel : Divers

Toutes versions

Créez votre propre serveur Linux - Partie 1 - Version 1.0b3

Les noms trop longs
Les suffixes tarabiscotés
Car, croyez-moi, un « monserveurjoomladelaballerienkamoi.boldlygoingnowhere.org », c’est
pire que de retenir une adresse IP !
En 3, ne vous souciez pas de l’adresse IP inscrite. Elle est capturée par le site et représente
votre adresse externe actuelle. Votre futur serveur va s’occuper de son cas, dès qu’il aura
pris goût à la vie.
Enfin, en 4, cochez « Enable Wildcard ». Ca va vous permettre de faire reconnaître les
« www » avant votre nom de domaine si quelqu’un, d’aventure, osait les mettre !
Voilà, on y est !
Vous avez votre nom de domaine principal ! On va s’en servir plus tard. N’oubliez pas de
coucher tout cela sur votre calepin…

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->