LIVRES ET EDITIONS DIVERSES

1
AGHION (Janine). TOUSSAINT (Franz). “Grain de poivre”.
Paris,
Editions
André
Delpeuch,
1927,
petit
in4,
broché,
couverture
titrée
rempliée,
154
pages.
Janine AGHION, peintre et illustratrice française, expose au Salon
d’Automne (Bénézit, I, 54) mais se fait connaître surtout par sa participation à l’Avant-garde. La galerie Bernheim-Jeune lui consacre
plusieurs expositions, en 1912 avec Eugène Boudin, en 1914 avec Juliette Roche et Madeleine Bunoust. Elle travaille avec le styliste Paul
POIRET à l’Atelier Martine et collabore à la revue “Le Goût du jour”;
elle illustre certains livres et revues dans les années 1920, notamment aux célèbres Editions Bernouard. Elle expose avec Kees VAN
DONGEN ( une liaison a été évoquée) et cette influence explique
ce fameux regard de profil, envoutant, doté de ces yeux de biche.
Ce conte oriental est poivré par sa liberté et pourrait être sous-titré
“Leçons d’amour” de la Sultane Zahia. Huit pochoirs orientalistes et
sensuels de Janine AGHION, ainsi que de nombreux dessins in-texte
en couleurs bleus, verts, noirs ou sanguines, ornent cette “leçon de
poésie” légère à l’érotisme subtil. Un des 400 exemplaires sur vélin
du Marais. Petites usures et légère fragilité au brochage. [20880]
900€

2
ALECHINSKY (Pierre). NOURISSIER (François). De la mort.
Images de Pierre ALECHINSKY. Bruxelles, Editions La Balance, typographie imprimée sur les presses de la Ruche, gravures imprimées
sur les presses de Georges Visat, sur les presses de Clot, Bramsen
et Georges pour les remarques lithographiques et la reproduction
des 9 dessins, Julio Silva assurant la mise en page, 1967,in-folio,
couverture bleue toilée reliée par un cordon dit à la Japoniase,
titre contrecollé. 4 aquatintes in-fine, 9 planches lithographiées
hors-texte, 9 photolithographies reproduites d’après dessin composent cet ouvrage .Tirage limité à 112 exemplaires. Un des 90 exemplaires sur Vélin d’Arches contenant 4 gravures en noir de Pierre
ALECHINSKY justifiées et signées par l’artiste. Exemplaire signé et
justifié par l’auteur (N°26). Décharges sur les lithographies, infimes
griffures sur la couverture. Pierre ALECHINSKY (Bruxelles 1927), illustrateur et peintre, il est marqué par la calligraphie japonaise dont
il s’inspirera notamment dans la gestuelle. Ses dessins gagnent
en rapidité, deviennent plus précis, avec une sinuosité associée à
des couleurs vives. Il rejoignit, en 1949, le groupe COBRA dont il
devint un membre actif avec avec Karel Apel, Asger Jorn... [20936]
1600€

1

3
BALZAC (Honoré de). La Bourse.
Paris, Librairie de l. Hachette et Cie, 1853, in-12, demi-maroquin noir à grains longs, titre et auteur doré en long
sur le dos lisse orné de fleurons dorés, date en quaue,
tête dorée, couvertures conservées, (Pierre-Lucien Martin relieur), 2 feuilles, 54 pages, 1 feuille blanche, in-fine
cataogue de la Bibliothèque des Chemins de fer. La bibliothèque des Chemins de Fer est composée de livres qui
se vendent dans les principales gares de chemins de fer et
est destinée aux voyageurs, raison pour laquelle ils sont
imprimés dans un format portatif et en caractères lisibles.
“Première édition séparée de cet opuscule paru d’abord
dans “Scènes de la vie privée” édition de 1830 “ Hyppolite, jeune peintre, tombe dans son atelier et est secouru
par ses deux voisines, pauvres mais d’une grande dignité.
Il tombe éperdument amoureux de la jeune Adélaïde et
n’aura de cesse de découvrir le passé que la mère et la
fille lui cache... (Talvart p.166), Vicaire I-232. Infimes usures et griffures à la reliure, taches et usures aux couvertures, cachet de colportage sur la page de titre. [20948]
300€

5
BARBIER (George). REGNIER (Henri de). La double
Maîtresse.
Illustration de George BARBIER. Paris, Mornay, Collection
“Les Beaux livres”, Imprimerie Coulouma, 1928, in-8, reliure
en maroquin orange ornée d’un décor composé de filets
dorés formant encadrement sur les plats et d’entrelacs, sertissage mosaïqué répondant harmonieusement aux motifs
dorés, dos à 4 nerfs orné des mêmes filets, filet or sur les
coupes, gardes de maroquin taupe serties de filets dorés et
de listels mosaïqués en maroquin orange encadrant un décor stylisé de fleurettes et de petites étoiles, contre-gardes
de soies moirées oranges, tranches dorées, couvertures
et dos conservés, sous emboîtage papier moucheté bordé de maroquin, 406 pages, (Relieur Semet et Plumelle).
Exemplaire personnel de George BARBIER, qui collabora
souvent avec Henri de REGNIER. Henri de REGNIER (1864
-1936), conteur, romancier et poète de premier plan, est
élu à l’Académie française en 1912. La biographie qui lui
est consacrée par les Immortels le compare à Valéry et
Verlaine. “Critique littéraire également, il tint longtemps le
feuilleton littéraire du Figaro. Admirateur de Mallarmé, aux
« mardis » duquel il assistait régulièrement dans sa jeunesse, il avait été d’abord influencé par Leconte de Lisle et
surtout par José Maria de Heredia dont il épousa, en 1896,
l’une des filles, Marie (...). Henri de Régnier a composé une
œuvre originale dans laquelle se rencontrent le Parnasse
et le symbolisme.” (Notice biographique de l’Académie
française). La double Maîtresse est le quarante-quatrième
ouvrage de la collection “Les beaux Livres” des éditeurs
Mornay qui furent les premiers à lancer des éditions de
qualité, mais abordables où l’illustration, qui était une exception jusqu’alors, devenait la norme. Au fil du temps et
au vu de leur succès, les éditeurs s’orientèrent vers une
illustration en couleurs, à l’aquarelle. Cette collection “les
Beaux livres”, dans laquelle les quatre oeuvres de Régni-

4
BARBIER (George). HOUVILLE (Gérard d’). Falbalas et
Fanfreluches, Almanach des Modes présentes, passées
& futures.
Paris, Meynial, 1925, quatrième année, in-8, en feuilles, sous
couverture rempliée illustrations au pochoir en couleurs, 12
planches hors-texte en couleurs, 36 pages. Cet almanach,
moins extravagant, remplace la Guirlande des Mois. George
BARBIER (Nantes 1882-1932), “glorifie” avec élégance, en
12 hors-texte au pochoir, Les septs péchés capitaux et des
variations sur des tableaux célèbres avec notamment la
représentation de l’Avarice, la Colère, l’Orgueil, la Paresse,
la Gourmandise.... Avec l’accord de BARBIER l’éditeur ne
fit jamais relier ces ouvrages qui se présentaient toujours
de la même manière. Un texte court écrit par un ami de
George BARBIER, suivi d’un calendrier, d’une page vierge
pour les annotations et de douze illustrations hors-texte
au pochoir de George BARBIER. Cet almanach disparut
après cinq années de parution. Après la publication des
premiers albums BARBIER gagna la reconnaissance de
ses pairs et de nombreux articles furent consacrés à son
talent. Manque au Carteret et au Monod. (George Barbier “The Birth of Art deco” Barbara Martorelli). Infimes salissures et habituels reports. [20878] (Voir couverture).
1800€
2

er illustrées par BARBIER occupent une place de choix,
est aujourd’hui recherchée pour sa qualité et son format.
La double Maîtresse est illustrée de nombreux bandeaux,
cul-de-lampes, lettrines et pleines pages au pochoir de
George BARBIER.(dans une très belle reliure de Semet et
Plumelle), Tirage limité à 1.000 exemplaires. Un des 65
exemplaires numérotés sur Japon Impérial et nominatif
(Exemplaire de George BARBIER justifié). Bel envoi d’Henri de Régnier adressé à son illustrateur fétiche. Exemplaire
à grandes marges truffé d’une lettre de l’auteur, adressée
à George Barbier, lui faisant part de son enchantement
pour la qualité de l’illustration de l’ouvrage. Infime insolation du dos et très légères usures. Ex-libris “M C”. [20985]
2500€
7
BATAILLE (Henri). BATAILLE (Henri). Tête et pensées.
Paris, Ollendorf, Société d’Éditions Littéraires et Artistiques,
1901, in-folio, sous étui à un rabat, demi-toile verte, gardes
aux motifs floraux rose pâle Art nouveau, 22 portraits. 22
portraits lithographiés de Catulle Mendes, Jean Lorrain,
Henri de Régnier, Georges Rodenbach, André Gide, Jean
de Tinan, Jules Renard, Lucien Muhlfeld, Tristan Bernard,
Robert de Montesquiou, Paul Fort, Pierre Louÿs, Maurice
Donnay, Fernand Vanderem, Gustave Kahn, Octave Mirbeau, Jules Case, Willy, Alfred Capus, André Picard, Pierre
Valdagne, Edmond Sée. Chaque portrait est accompagné
d’un petit poème en prose sur une serpente. Bien complet des 22 portraits numérotés en chiffres romains dans
l’angle inférieur droit. Planches avec plis, piqures et infimes manques marginaux. Plats insolés avec manque
de papier, salissures et griffures, rabat intintérieur légèrement passé sur les bords, reports internes. [20947]
750€

6
BARBIER (George). LEPAPE (Georges). BOYLESVE (René).
Le Carosse aux deux lézards verts, conte de fées.
Illustrations de George BARBIER. Paris, Editions de la
Guirlande, Jean Saudé, 1921, in-8, en feuilles, sous couverture rempliée titrée et illustrée, illustré de nombreuses
aquarelles et enluminures rehaussées au pochoir en couleur, in et hors-texte, sous chemise et étui orné d’une pièce
de titre or sur chagrin , 144 pages. Ce conte charmant de
René BOYLESVE est ici généreusement illustré de 40 dessins in-texte entièrement coloriés au pochoir jusqu’en 38
tons, dont 8 hors-texte, gravés à l’eau-forte et coloriés au pochoir dans un ensemble de 125 tons. Ces délicats pochoirs,
hauts en couleur, de George BARBIER sont enluminés par
le maître Jean Saudé. Tirage limité à 300 exemplaires. Un
des 50 exemplaires sur papier Hollande Van Gelder Sonen.
Joint le bon de souscription de l’ouvrage. Exemplaire de
Georges LEPAPE qui le personnalise d’un dessin à la mine
de plomb pour une illustration du “Carosse aux deux lézard
verts” qu’il titre. Mouillures sur le dos, fines piqures éparses,
chemise et étui postérieurs. “Belle publication cotée” (Carteret, 4, 79 pp.), (Monod, I, 1845). [v] (Voir 2e de couverture)
2300€

8
BEARDSLEY (Aubrey). - WILDE (Oscar). Salomé, a tragedy in one act.
Drawnings by Aubrey Beardsley. Boston, W. Luce Company,
1906, in-12, percaline noire, décor d’or représentant Salomé
en costume de scène et titré, 87 pages. Aubrey Beardsley
(Brighton, 1872 ; Menton, 1898) est l’un des dessinateurs
les plus représentatifs de l’Art Nouveau, il fut très lié aux
Préraphaélites, c’est sur la recommandation de Burne-Jones
qu’il entra à la Westminster Art-School. Il fut surtout autodi3

11
BRENOT (Pierre-Laurent). Brenot Girls n°1 : “De nos
compagnes... et de l’automobile...”.
Grosrouvre, Vibert, (1960), in-4, broché format long couverture illustrée en couleurs d’une Pin-up tenant dans ses mains,
en offrande, un cabriolet, 28 pages. BRENOT présente “12 dessins originaux, pour Messieurs seulement- For Gentleman
only. De nos compagnes... et de l’automobile... Découpezmoi et placez-moi sur la vitre arrière de votre voiture.” Ce
numéro de BRENOT Girls comprend 12 pin-up en noir et blanc
posant avec des éléments automobiles. Légères déchirures sur la couverture, infimes taches et accrocs. [20976]
190€

dacte, sachant utiliser les différents courants qu’il aimait,
comme ceux du Japon, de la Grèce antique et de la peinture
française du XVlllème Siècle, ce qui permet de dire de lui qu’il
fut l’une des figures les plus intéressantes de l’histoire de
l’illustration, par son originalité et son esprit novateur. Douze dessins aux accents symbolistes ornent cette première
édition américaine. Petites mouillures et tâches, fragilités au brochage, et légers frottements aux coins. [21004]
400€

9
BLANCHE (Jacques-Emile). GOUNOD (Charles). Le Don
Juan de Mozart.
Paris, Ollendorff Éditeur, 1890, in-12, cartonnage Bradel jaspé, pièce de titre en chagrin noir, couvertures conservées,
216 pages. Édition originale de cet ouvrage littéraire sur
le célèbre opéra de Mozart. Envoi de Gounod, musicien
et compositeur français (1818 Paris-1893 Saint-Cloud), à
l’artiste Jacques-Émile BLANCHE sur le faux-titre. Charles
Gounod fut le professeur de musique de Jacques-Emile
BLANCHE, notamment lors de son exil en Angleterre, dont
il disait qu’il jouait du piano “comme un petit Mozart” (in
“Jane Roberts “Jacques-Emile Blanche”). Petites usures
à la reliure, fines piqures sur les tranches pages jaunies.
Edition originale de cet ouvrage littéraire sur le célèbre
opéra de Mozart. Envoi de Gounod, musicien et compositeur français (1818 Paris-1893 Saint-Cloud), à l’artiste
Jacques-Émile BLANCHE sur le faux-titre. Charles Gounod
fut le professeur de musique de Jacques-Emile BLANCHE,
notamment lors de son exil en Angleterre, dont il disait qu’il jouait du piano “comme un petit Mozart” (in “Jane
Roberts “Jacques-Emile Blanche”). Petites usures à la reliure, fines piqures sur les tranches pages jaunies. [20892]
900€

12
BRUNELLESCHI (Umberto). LOUYS (Pierre). Les Aventures du Roi Pausole.
Contenant dix-sept illustrations en couleurs dont neuf
hors-texte de Umberto BRUNELLESCHI. Paris, L’Estampe
Moderne, 1930, broché, in-4, couverture rempliée titrée,
325 pages. Ce conte nous livre les mésaventures d’un roi
aux prises avec son harem. Umberto BRUNELLESCHI (1879
Toscane-Italie, 1949 Paris), peintre, portraitiste, illustrateur,
illustrateur de mode, publicitaire, affichiste, décorateur
italien. Dès 1900 il collabora au journal Le Rire, puis en
1902 à l’Assiette au Beurre journal dans lequel il parodia
les oeuvres des artistes de son époque qu’il signa de son
pseudonyme Haroun-Al-Rachid. Il fournit de nombreuses illustrations pour Fémina, le Journal des Dames et des
Modes, La Gazette du Bon Ton, La Vie Parisienne... il exposa au Salon des Indépendants et fut le directeur artistique
de la Guirlande.< Premier tirage des 17 compositions d’Umberto BRUNELLESCHI, dont neuf hors-texte, gravés par
l’aquafortiste Gorvel, les gravures au trait ont été tirées en
noir par Adolphe Valcke et mis en couleurs par le maître
du pochoir Jean Saudé. L’impression typographique a
été confiée à l’imprimerie Coulouma à Argenteuil. Tirage limité à 499 exemplaires numérotés. Exemplaire
hors-commerce sur vergé d’Arches d’un tirage de 450 exemplaires. Légères insolations à la chemise, petites usures au dos de l’ouvrage. [20984] (Voir 3e de couverture)
1100€

10
BONNARD (Pierre). NANSEN (Peter). Marie.
Roman traduit du danois par Gaudard de Vinci. Dessins de
Pierre Bonnard. Paris, Editions de la Revue Blanche, 1898,
in-12, broché, couverture illustrée, 243 pages et 6 pages de
présentation de La Revue Blanche. Edition originale en tirage
limité, sans justificatif, avec mention fictive de troisième édition. A propos de ce livre, il reçoit une lettre de RENOIR : “Je
venais d’illustrer de quelques dessins au pinceau un petit
livre édité par La Revue Blanche, quand je reçus un mot de
Renoir. Je ne le connaissais pas et ne l’avais jamais vu. Renoir
m’écrivait que mes dessins lui avaient plu. Vous avez une
petite note de charme. Ne la négligez pas. Vous recontrerez
des peintres plus forts que vous, mais ce don est précieux”
(Osterwalder, I, 152). Petites brunissures au papier, infimes
taches, exemplaire partiellement non coupé. [20938]
300€
4

13
BUFFET (Bernard). SAGAN (Françoise). Toxique.
Illustrations de Bernard BUFFET. Paris, Julliard, 1964, in-4,
broché, couverture illustrée imprimée et rempliée. Edition
Originale. illustrée de nombreux dessins de Bernard BUFFET
pour ce journal venu d’un enfer que connût Françoise Sagan
après un accident. (Monod 10052). Taches, mouillures, coiffes
et mors fragiles, légères usures à la couverture. [20893]
300€

15
COLIN (Paul-Emile). RENARD (Jules). Les Philippe.
Précédés de Patrie !
Paris, Editions d’Art Édouard Pelletan, 1907, in-8, vélin orné
d’un triple double filet, bleu , rouge et or, dos titré et orné
d’un décor polychrome floral, tête dorée, couvertures et
dos conservés, sous étui cartonné, 136 pages (reliure Ch.
de Haas). Jules RENARD (1864 Châlons-sur-Mayenne - Paris
1910), enfant complexé, trouva refuge dans la littérature. Il
écrivit des poèmes, des nouvelles, des pièces de théâtre et
collabora à de nombreuses revues, dont “Le Gil Blas” et “La
Presse”. Cofondateur du Mercure de France et membre de
l’Académie Goncourt (en remplacement de J.K. Huysmans),
il obtint -également- la Légion d’Honneur. C’est avec “Poil
de Carotte” qu’il devint célèbre. “Les Philippe” est le portrait
vivant d’un monde rural qu’il connaît bien. Il s’inspire des
domestiques, qui tiennent la maison de Chaumot, pour croquer leurs “moeurs rustiques”, la pauvreté, la naïveté de ce
couple ainsi que le rapport qu’ils entretiennent avec leurs
maîtres. Edition originale décorée de cent un bois originaux, dont huit camaïeux, de Paul-Emile COLIN (1867-1949).
Membre de la Société Nationale des Beaux-Arts et du Salon
d’Automne, Vice-Président de la Société de la Gravure sur
bois originale. Colin, pour la première fois, essaie la gravure
en “taille d’épargne” pour illustrer avec fidélité, simplicité et
concision le portrait vivant des “Philippe”. Il deviendra un
maître reconnu de la gravure sur bois. “Le texte est composé en caractère Grasset, qui possède une solide assise et
convient à tout ce qui respire la force et la simplicité” (in
Specimen). Exemplaire enrichi, in-fine, des pages spécimen.
Tirage limité à 1.100 exemplaires numérotés. Un des 1.000
exemplaires sur papier de pur chiffon des Papeteries du
Marais justifié par l’éditeur (N°148). Infimes usures et salissures à la reliure, reports internes. “P.-E. Colin est un graveur
original sur bois d’un grand talent. Il a fort bien réussi l’illustration en noir et a eu la sagesse de conserver la tradition des anciens.” (Carteret, IV-338 ; Monod 9625). [20998]
350€

14
BUFFET (Bernard). SAINT-GOBAIN (COMPAGNIE DES
GLACES DE). BAUDELAIRE, MONTESQUIEU, BROSSES,
CHATEAUBRIAND, NERVAL, LAMARTINE, LARBAUD,
GAUTIER, STENDHAL, DUMAS, TAINE, FRANCE, GIDE.
Naples.
Préface de Gino Doria, Paris, Imprimerie Daragnès aux
dépens de la Compagnie de Saint-Gobain, (1960), in-folio
en feuilles, premier plat titré, sous étui, 117 pages. “Je sais
pourquoi là-bas le volcan s’est rouvert...” (Nerval). La Compagnie des Glaces de Saint-Gobain, à l’occasion de l’inauguration de sa glacerie, de Caserta, près de Naples, édite cet
ouvrage sur Naples composé de textes, d’auteurs célèbres
français, s’échelonnant sur deux siècles et chantant les
beautés de la ville mythique de Naples ; Ce bel hommage
est rythmé par les 14 pointes-sèches de Bernard BUFFET,
à la fois expressives et modernes, comme un reflet à la
modernité de la glacerie. Joint la lettre d’Arnaud de Vogüé,
Président Directeur Général de la Compagnie des Glaces de Saint-Gobain, présentant l’ouvrage. Préface de Gino
Doria en italien, texte en français. Tirage limité à 300 exemplaires sur pur fil d’Arches, xemplaire N°295, justifié par
l’artiste. Légères piqures et reports, étui restauré. [20799]
1300€
5

17
CRAMER (Rie). VRIES (P.-J.-C. de). Das Märchen vom
weiben Heidekraut- Le conte de la bruyère weiben.
Leipzig, Anton & Co, [1925], in-8 carré, demi-percaline verte,
plats cartonnés illustrés d’une vignette centrale contrecollée, De charmantes illustrations, in et hors-texe ornent ce
conte merveilleux. Petites usures et salissures à la couverture, pages très légèrement jaunies, très léger manque de
papier en page de garde, fines jaunissures et taches. [20944]
270€

16
COSTER (Germaine de). SAINT-EXUPERY (Antoine de).
“Vol de Nuit”.
Préface de André Gide. Burins de Germaine de Coster. Paris,
Les Centraux Bibliophiles, Imprimerie Nationale, 1957, in-folio, sous chemise bleue-nuit estampée d’une étoile et titrée,
sous étui demi-toile bleue et coffret, 166 pages. SAINT-EXUPERY (Lyon 1900-1944) nous fait rêver à cette première
ligne commerciale que cette poignée de pilotes ont ouverte avec Pierre Latécoère au dessus de La Cordillère des
Andes. Ils bâtissent ensemble “Une grande oeuvre...”. Les
pleins et les déliés des burins de Germaine de COSTER se
marient avec précision à ces évolutions aéronautiques:
“Et voici qu’il montait vers des champs de lumière...”.
Joint la présentation de “Vol de Nuit” par le Président des
Centraux Bibliophiles. La composition typographique en
caractères “Romain du Roy” gravés par Grandjean sur l’ordre
de Louis XIV en 1694 et l’impression ont été exécutées par
l’Imprimerie Nationale. Les dix-neuf burins (dont 3 hors-texte et 16 in-texte) composés et gravés par Germaine de Coster
ont été imprimés sur les presses de Georges Leblanc. Tirage
limité à 140 exemplaires sur vélin de Rives et vingt suite à
part sur Japon. Exemplaire sur vélin de Rives, nominatif et
justifié par l’artiste (N°29). Joint un dessin à l’encre noire et
mine de plomb sur papier fort, 27 x 18.5 cm, signé. Mentions
manuscrites sous le dessin. Petites usures, restauration
à l’étui et légères piqures à l’étui. (Monod-10070). [20810]
1700€

18
DELAUNAY (Robert). DELTEIL (Joseph). Allo ! Paris !.
Avec vingt lithographies de Robert Delaunay. Paris, Editions
des Quatre Chemins, 1926, in-4 broché, couverture rempliée titrée, 111 pages et 2 pages de tables. Edition originale,
exemplaire sur papier d’Arches justifié 278 d’un tirage de
375. Dans une pure expression cubiste Robert DELAUNAY
réalise ces vingt lithographies originales qui ornent ce “Panorama” de Paris avec 6 superbes vues de la Tour Eiffel. Un
spécimen de parution du Baudelaire a été encarté générant
un report. infimes usures et léger pli à une serpente. [20974]
2600€
19
DESCLOZEAUX (Jean-Pierre). DU FROUT (JeanNAQUET-RADIGUET, dit). “Fableries”.
Paris, Editions Fishbacher, 2012, in-8 oblong, broché,
couverture illustrée en couleurs, 87 pages. Jean-Pierre Desclozeaux (né à Serhac en 1938) est un affichiste, auteur d’albums (“L’oiseau Moqueur”, “Entre chien et chat”, “Mine de
rien”...) et illustrateur à l’humour incisif. Il collabore à Télérama, Le Nouvel Observateur, Le Monde dans la rubrique “La
Table”... Il fut l’élève de Paul Colin (de 1957 à 1960). Il a reçu
le prix Grandville de l’Humour Noir (1967) et le prix Honoré
Daumier (1982). Il expose dans de nombreuses galeries (à
Paris, Munich, Londres, Avignon, L’Ile aux Moines...). Président de l’Association des Amis de Ronald Searle et Fondateur de la Société Protectrice de l’Humour, il est un fervent
défenseur de la cause des illustrateurs. L’artiste, dans ses
dessins, aime passer en revue les différents aspects de la vie
quotidienne sans indulgence mais sans aucune méchan6

ceté. Il aime à croquer ses contemporains, leurs moeurs et
leurs travers. (Dico-Solo, 229 ; Desclozeaux-Galerie Incognito 1987). Jean-Pierre DESCLOZEAUX illustre avec humour
ces courtes fables poétiques et spirituelles... 34 fables de
Jean Du Frout véritable “funambule des mots”. [20858]
25€

20
DETHOMAS (Maxime). REGNIER (Henri de). Esquisses
Vénitiennes.
Avec 10 planches hors texte, gravées en taille-douce et
des dessins dans le texte par Maxime DETHOMAS. Paris,
Collection de l’Art Décoratif, 1906, in-4, broché, couverture illustrée rempliée, 82 pages. Ouvrage faisant pendant à la Vie Vénitienne d’Henri de Régnier. L’atmosphère
poétique, fantaisiste -voir symboliste, qu’affectionne tout
particulièrement Henri de REGNIER, est magnifiée par
les dessins de Maxime DETHOMAS. Tirage des planches en taille-douce exécuté par Louis Fort. Dos fragile,
coiffe en queue cassée, mors fendu, salissures et piqures
à la couverture, piqûres interne, papier jauni. [20856]
150€

22
DUFY (Raoul). BERR de TURIQUE (Marcelle). Raoul
Dufy.
Paris, Librairie Floury, 1930, petit in-4 broché, couverture illustrée en couleurs, 286 pages et tables. Edition originale.
Monographie illustrée de 6 eaux-fortes originales de Raoul
DUFY, de 15 hors-texte sous serpente légendées dont 9 en
couleurs et une double page. 1 des 200 exemplaires sur papier Japon à la forme enrichis d’un frontispice pointe-sèche
originale et 5 eaux-fortes originales et inédites supplémentaires de Raoul DUFY (N°60). Infimes taches et usures. [20951]
850€
23
DUFY (Raoul). VOLLARD EDITIONS. Catalogue complet
des Editions Ambroise VOLLARD.
Les Editions Ambroise VOLLARD. Paris, Le Portique,
imprimerie. Lecram, 1930,
petit in-4, broché, couverture rempliée titrée, 72
pages. Intéressant catalogue des éditions Ambroise Vollard, marchand
de tableaux devenu éditeur, dont il nous fait le
récit dans sa préface. Tiré
à 625 exemplaires celuici sur vergé de Rives
enrichi d’un portrait
d’Ambroise VOLLARD à l’eau-forte
par Raoul DUFY. Et
du portrait de l’éditeur par Renoir
(fac-similé d’une
lithographie). Petites usures, dos légèrement insolé. [20852]
200€

21
DEVERIA (Achille). SEVIGNE (Madame de). RABUTIN-CHANTAL, Marquise de SEVIGNE (Marie). Lettres
de Madame de Sévigné, de sa famille et de ses amis...
Edition ornée de 25 portraits dessinés par Devéria. Paris, Dalibon, 1823, 12 volumes in-8, demi-basane beige, dos à 4 nerfs
ornés d’une roulette florale, pièces de titre en maroquin noir.
Ouvrage illustré de 25 portraits de DEVERIA, sept fac-similé
et un tableau généalogique. Edition en partie originale contenant plusieurs lettres inédites... On trouve également des
notes et notices de Grouvelle et des réflexions de l’Abbé
de Vauxelles ainsi qu’une nouvelle notice biographique de
Madame de Sévigné par Gault de Saint-Germain. Les portraits sont d’Achille DEVERIA (1800-1857), peintre, élève de
GIRODET. On lui doit plusieurs tableaux religieux, et des
aquarelles fort recherchées. Il est le premier qui ait su appliquer la couleur à la lithographie. Il réalise les illustrations
du Faust de Goethe et des gravures érotiques. En 1849, il est
nommé directeur du département des gravures de la Bibliothèque Nationale et assistant curateur du département
égyptien du Louvre. Petites usures, infimes déchirures, plis
et piqures internes. Ex-libris Catoire de Bioncourt. [20876]
600€

7

24
DUMUR (Marie Françoise). L’oiseau Transparence.
Manuscrit, livre peint. Reliure en buffle de Java, papier arche blanc teinté
avec des poudres de couleur fixées au vernis, coutures et éventails apparents, in-8, septembre 86, (15 x 20 cm.), dos au monogramme en creux de
l’artiste, gardes gouachées et aquarellées, sous étui toilé monogrammé,
36 pages, dont 14 pastels et aquarelles, (Reliure Marie-Françoise Dumur).
Evocation d’oiseaux à la gouache, ciels. Exemplaire unique de ce livre
d’artiste manuscrit, composé, orné et relié par Marie-Françoise DUMUR,
artiste du livre contemporaine formée dans l’Atelier Lacourière Frélaut.
Ancienne élève de l’Ecole des Arts Aplliqués de Paris, de l’Ecole supérieure
des Beaux-Arts de Paris, professeur honoraire d’Arts Plastiques. Elle
participe à plusieurs expositions personnelles et de groupe. [21006]
600€

25
DUMUR (Marie Françoise). Mille Fleurs.
Manuscrit, livre peint. Reliure en box, décor estampé à froid en damier, coutures et éventails apparents, in-8 format carré, août 86, (18 x 16
cm.), dos au monogramme en creux de l’artiste, gardes gouachées et
aquarellées, sous étui toile monogrammé, 32 pages, dont 20 aquarelles,
(Reliure Marie-Françoise Dumur). Exemplaire unique de ce livre d’artiste
manuscrit, composé, orné et relié par Marie-Françoise DUMUR. [21005]
600€

26
DUMUR (Marie Françoise). Mots muets.
Manuscrit, livre peint. Reliure en veau à système composant
le titre en deux volets, l’un ajouré bleu sur son support vert
pâle estampé à froid, in-8 oblong, ( 20 x 29 cm.), dos au monogramme en creux de l’artiste, gardes gouachées et aquarellées,
sous étui toilé monogrammé, 20 pages, dont 16 poèmes sur
gouaches et deux pages de poèmes manuscrits à l’encre
verte, (Reliure Marie-Françoise Dumur). Exemplaire unique
de ce livre d’artiste manuscrit, composé, orné et relié par Marie-Françoise DUMUR. Petites usures et légères insolations. [21001]
900€

27
ERNST (Max). YEATS (William Butler). Le Vent parmi les roseaux.
Traduit de L’anglais Roger Giroux. Paris, L’ Age d’ Or, Editions Premières,
1950, broché, in-8, couverture bleue illustrée d’un dessin de Max
Ernst, 61 pages. Edition originale française parue dans la collection
“L’ Age d’ Or”, dirigée par Henri Parisot, second volume de la “série
contemporaine”. Un des 750 exemplaires sur Alfama numérotés, n°
78, après 25 sur Marais Crèvecoeur et quelques exemplaires hors
dommerce. Très légère insolation, partiellement non coupé. [20993]
80€
8

GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés
des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au
Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il
prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les
voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA,
les pièces d’Harold PINTER... Il travaille la matière de façon
ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la
maison c’est Michel GOMA qui est choisi comme directeur
artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans
les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus
fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle
visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans
L’Officiel de la Mode (N°736, 1987) : “Il vient d’inventer une
jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l’habille de jupes
toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés
corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le
soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale
de la collection avec des robes d’infante aux corsets brodés,
aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité
désamorcée par l’humour”. Déchirures marginales. [20989]
300€

28
GEETERE (Frans de). NERCIAT (Andréa de). Les Aphrodites ou fragments thali-priapiques pour servir à
l’histoire du plaisir.
Ouvrage illustré de 30 eaux-fortes, 1795-1925. Paris, Libraire
Denis, (1925), deux volumes, basane marbrée, tome premier,
numéros un à quatre ; tome second numéros cinq à huit. T.1,
215 pages, 1 f. ; T.2, 227 pages, table, 1 f. Tirage limité à 332 exemplaires. Un des 300 exemplaires sur papier vergé teinté
d’Arches avec 30 eaux-fortes tirées sur chine volant (1/300),
N°150. Les trente eaux-fortes sont réparties sur les 2 tomes.
Les eaux-fortes publiées par le libraire DENIS sont dues au
graveur belge Frans de GEETERE (Pia, I, 59/77). Le chevalier
de NERCIAT, de retour au château de sa mère, met en scène
ses fantasmes les plus libertins. Reports aux illustrations,
infimes plis et taches internes et légères usures. [20986]
1000€

30
GUS BOFA. La Croisière incertaine.
Illustrations de GUS BOFA. Librairie des Champs-Elysées,
1950, in-4, en feuilles, sous couverture rempliée, titre imprimé, sous chemise et étui cartonné vert. “J’ai fait ces
dessins pour accompagner des histoires que j’avais écrites
(...) J’en ai gardé seulement quelques petits morceaux,
que j’ai placés en face des dessins, à l’intention du lecteur
scrupuleux qui voudrait absolument savoir “de quoi il est
question”. Les autres ne sont pas forcés de lire ces textes
et peuvent inventer n’importe qu’elles autres histoires à
leur gré, pour accompagner les dessins” GUS BOFA. Exemplaire justifié 125 sur grand vélin d’Arches d’un tirage de
360 exemplaires. Illustré de 3 lithographies originales en
couleurs tirées sur les presses de Mourlot. Infimes taches
et insolation, petites usures et griffures à l’étui. [20997]
500€

29
GOMA (Michel). “Couple nu enlassé”.
Fusain sur papier, signé au feutre noir en bas à droite, (1980),
65 x 49 cm. Un homme et une femme se tiennent debout
nus. Elle les cheveux longs pose sa tête sur l’épaule de
l’homme qui lui rend un baiser. Michel GOMA par son trait
mélange les deux corps qui deviennent ainsi fusionnels.
Michel GOMA (Moncrabeau 1932) est un couturiers français
cosmopolite. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il
ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille
pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d’opéra, il sera le
mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul
9

31
HARTUNG (Hans). DAIX (Pierre). Hans Hartung.
Paris, Editions de Grenelle et Daniel Gervis, 1991, in-4, plein chagrin bordeaux, dos orné de deux nerfs, titre en long sur le dos,
tête dorée, joint 3 gravures originales de Hans Hartung sous étui
en demi-chagrin bordeaux, 404 pages. Belle et intéressante monographie, abondamment illustrée (469 reproductions dont 274
en couleurs), consacrée à Hans Hartung, l’une des figures de
proue de la peinture abstraite du XXème siècle -et plus particulièrement de l’abstraction lyrique. Il a été tiré de l’édition originale de cet ouvrage deux cents exemplaires, impression offset accompagnés d’un portefeuille comportant trois gravures
originales de Hans Hartung signées et numérotées (45/200).
Joint l’invitation au vernissage de l’exposition des oeuvres de
Hans Hartung et le bon de souscription de l’ouvrage. [20930]
1200€

32
JOB (Jacques Onfroy de Bréville, dit). MONTORGUEIL (Georges).
Napoléon.
Paris, Ancienne Librairie Furne, Boivin, 1921, grand in-4, percaline verte
éditeur illustrée d’une composition en couleurs avec une représentation
de Napoléon sur son cheval blanc surmontant une image de la terre,
monté sur onglets, tranches dorées (Engel), gardes bleues, dos lisse titré, 80 pages. Bel exemplaire de ce rarissime ouvrage de JOB, le plus
célèbre de la série, sur Napoléon. Texte hagiographique sur la légende
Napoléonienne. Chaque image, très soignée, reprend l’iconographie de
tableaux célèbres représentant la légende impériale, GROS, DELAROCHE, MEISSONNIER, RAFFET et CHARLET. Petites usures au dos et aux
coiffes, légers frottements et très légères griffures et taches. [20994]
1000€

33
JOSSO (Camille-Paul). LA VARENDE (Jean Mallard, Vicomte de).
La Navigation sentimentale.
Burins de Camille-Paul JOSSO. Aux Dépens d’un amateur, 1962, in-4,
en feuilles, couverture verte rempliée, sous chemise et étui cartonnés verts, 182 pages. Jean de La Varende, dresse un récit historique
sur la marine, à la fois érudit et instructif, avec cette élégance de style
qui le caractérise. Tirage limité à 175 exemplaires numérotés. Un des
65 exemplaires sur Vélin de Rives B.F.K. comprenant une suite sur
Auvergne et un croquis (N°59). Le croquis, à l’encre de Chine de JOSSO, représente à pleine page le départ d’un deux mats, illustration
de la page 117, signé en bas à droite. La typographie ainsi que le tirage des burins ont été confiés aux presses de Dominique Viglino.
Camille JOSSO (1902-1986) est l’illustratrice de nombreux livres de
bibliophilie où, en gravant au burin, elle accompagne les auteurs tels
Saint-Exupéry, Chateaubriant, La Varende ... Elle voyage au Maroc et,
orientaliste, y expose ainsi qu’au Salon d’Automne en 1930. Petits accidents à la chemise contenant la suite des illustrations. Très légères
usures et salissures à la chemise et à l’étui, petite fente à l’étui. [20972]
400€
10

34
JOUVE (Paul), AUCLAIR
(Lucien). DELALEU DE
TREVIERES (J.-P.). Quinze
ans de grandes chasses
dans l’Empire français. Du
tigre de la jungle au tigre
des mers.
Paris, Flammarion, 1944, in-8,
couverture brochée rempliée
illustrée en noir par JOUVE
d’une tête de lion, 151 pages.
L’auteur conte son expérience de chasses africaines
dans cet ouvrage, que Paul
JOUVE, grand artiste animalier, illustre en rendant la force et
l’expression des animaux. Il décrit aussi bien le petit gibier que
les grands fauves. Couverture, hors-texte et suite d’esquisses de JOUVE. Dessins de Lucien AUCLAIR d’après les croquis de l’auteur. Exemplaire partiellement non coupé. Tirage
limité à 639 exemplaires. infimes taches et usures [20866]
350€

36
LAURENCIN (Marie). LAURENCIN (Marie). FLAMENT
(Albert). Mariana. Pensées, remarques & réflexions.
Recueillies et préfacées par Albert Flament. Ornées de quatre lithographies inédites, dessinées & gravées par Marie
LAURENCIN. Paris, François Bernouard, La Belle Édition,
1932, in-4, broché, couverture imprimée en noir et illustrée
de la rose d’Iribe, sous chemise et étui cartonnés. Edition
rare et recherchée de ce texte écrit et illustré par Marie
LAURENCIN, préfacé par Albert Flament. Marie Laurencin
fut une artiste aux talents multiples (peintre, aquarelliste,
lithographe et graveur à l’eau-forte). Elle illustra des albums
ou des livres, souvent dans des tons pastels (rose-bleu et
vert pâles), tels que Gide “La Tentative amoureuse”, Lewis Caroll “Alice in wonderland”, Verlaine “Fêtes galantes”...
Tirage limité à 220 exemplaires numérotés. Un des 120
exemplaires sur velin de Rives (N°103). Les gravures et les
suites en couleurs sont tirées sur Chine. Exemplaire spécialement imprimé pour Albert Flament avec un envoi
de Flament (in Carteret T.3). Petits accidents, salissures
et usures à la chemise, légères usures à l’étui, infimes salissures à la couverture, fines piqures interne. [20940]
480€

35
LA ROCHEFOUCAULD d’ENVILLE (Duc Louis-Alexandre de). FRANKLIN (Benjamin). Constitution des treize
Etats-Unis d’Amérique.
Philadelphie et Paris, 1792, 2 volumes in-8, basanne marbrée ornée d’un triple filet d’or, roulette
sur les tranches, dos au décor solaire, gardes papier reliure, titrés
sur tomaison en maroquin vert et
rouge, 324 et 317 pages. Première
édition française française de
la Constitution des Etats Unis
d’Amérique Philadelphie et Paris,
Pierres et Pissot, 1783. du papier.
PREMIÈRE ÉDITION FRANÇAISE
DE LA CONSTITUTION DES
ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE. Cette
traduction, réalisée par le duc
Louis-Alexandre de La Rochefoucauld-d’Enville, le fut probablement à l’initiative de Benjamin
Franklin, ardent propagateur du
système politique américain en
France. Le tirage de cet ouvrage
a été limité à 200 EXEMPLAIRES,
comme stipulé au verso du second feuillet qui correspond à
l’«extrait des minutes ». Outre
la DÉCLARATION D’INDÉPENDANCE DU 4 JUILLET 1776 qui
occupe les pages 419 à 427, cet
IMPORTANT OUVRAGE comprend les CONSTITUTIONS DES
TREIZE ÉTATS INDÉPENDANTS DE L’AMÉRIQUE DU NORD:
New Hampshire, Massachusetts, Rhode Island, Connecticut, New York, New Jersey, Pennsylvanie, Delaware, Maryland, Virginie, Caroline septentrionale, Caroline méridionale et Géorgie (pp. 3 à 415), les ARTICLES DE LA [20975]
2000€

37
LAURO, SERRES (Raoul), ORAZI (Manuel). ROSENTHAL
(Léonard) et DETREZ (Alfred). Les Arcades des ChampsÉlysées. Une merveille de Paris.
11

Paris, Devambez S.A., 1927, in-folio, en feuilles, 6 hors-texte en pleine page dont deux en couleurs, un plan en double page sur papier calque bistre, sous couverture rempliée, titre imprimé en noir sur fond or frappé de l’Arc de
Triomphe et contre collé, sous chemise éditeur cartonnée
fermée par deux rubans. Six grandes aquarelles au style
Art déco de MM. Lauro et Raoul SERRES, dessins de MM.
Orazi et Raoul SERRES, illustrent avec magnificence ce passage commercial de luxe établit par Léonard Rosenthal :
c’est un triomphe néo-classique de décors, de lumières
et de bouquets de fleurs. De grandes colonnes en marbre rouge surmontées de chapiteaux dorés soutiennent
un plafond vitré élevé, les fontaines en verre de Lalique
« gargouillent entre les parterres à l’orientale qui dessinent sur le sol des arabesques fleuries ». Au centre de la
galerie, qui héberge plusieurs centaines d’appartements
et de commerces, une terrasse de café accueille l’estrade
pour un orchestre.” in http://www.devambez.com/unemerveille-de-paris-moderne-les-arcades-des-champs-elysees. Tirage limité à 1.000 exemplaires numérotés. Un
des 980 exemplaires sur vélin Alfa. Légères taches et usures à la chemise et internes, cordons raccourcis. [21000]
390€

39
LEGRAND (Louis). - CARCO (Francis). “Quelques unes”.
Eaux-fortes originales de Louis Legrand. Paris, Pro Amicis,
Darantière, 1931, in-4 en feuilles sous chemise rempliée titrée, sous emboitage vert demi-toile dos titré et étui, 117
pages. Louis Legrand (1863-1951), peintre, graveur et dessinateur français, élève de l’Ecole des Beaux-Arts de Dijon, vint
à Paris étudier la gravure à l’eau-forte chez Félicien Rops. En
1884 il eut sa première commande : une série de 4 eauxfortes pour une collection de livres intitulée “Les Premières
Illustrées” pour l’éditeur E. Monnier. Par la suite il travailla
à partir de 1892 pour l’éditeur Gustave Pellet. En 1896, il fit
une importante exposition avec 200 gravures dans la galerie L’Art Nouveau. A l’Exposition Universelle de 1900 à
Paris il obtint une médaille d’argent. En 1908, le magazine
“L’Art et le Beau” lui consacra un numéro (...) “Quel homme,
ce Legrand, il trouverait des angles dans une boulle de billard” affirma Félicien ROPS. (Osterwalder “Dictionnaire des
illustrateurs 1800-1914” page 605). Le talent de Louis LEGRAND en fait un des maîtres aquafortistes du courant symboliste de la fin du XlXème siècle.Rare ouvrage de 46 eauxfortes de Louis LEGRAND, dont 13 hors-texte, exemplaire
sur Arches justifié 42 d’un tirage de 130 exemplaires. Bel
hommage à la femme : “Le bonheur empêche de les voir:
elles se confondent avec lui ...”. Petites piqures éparses, griffures et usures à l’emboitage, déchirure à la coiffe. [21002]
500€

38
LEFEVRE-UTILE. Album des Célébrités Contemporaines publié par Lefèvre-Utile.
Nantes, (1905), in-8 oblong, couverture imprimée estampée
d’un décor floral mêlé d’épis de blé or et argent au style Art
nouveau, 21 pages. Exceptionnel ensemble de cartes chromolithographiées, provenant des paquets de gâteaux L.U.,
collectionnées par les enfants et les plus grands. Les cartes
sont rangées dans cet album publicitaire grâce au support
dans un style végétal, Art nouveau et en relief. Chacune est
illustrée par un artiste de talent tel que Luigi LOIR, René
LELONG, Albert GUILLAUME, Charles LEANDRE, Fernand
CORMON, HARPIGNIES, NADAR ..., et présente un personnage célèbre, mis en scène dans l’illustration et photographié
en médaillon dans la carte : Jean CHARCOT, La Belle OTERO,
Anatole FRANCE, la duchesse d’UZES, Victor MARGUERITE,
Cléo de MERODE, Victorien SARDOU, REJANE... Est joint la
série des aviateurs composée de 8 cartes avec les noms
prestigieux de Blériot, Wright, Sommer, Santos Dumont,
Robert Esnault-Pelterie, Henri Demanest, Hubert Latham,
Farman ... Infimes usures, taches et salissures. [20881]
750€

40
LORELLE (Lucien). LORELLE (Lucien). Photos et propos
sur le nu.
Avec 97 photographies et 27 dessins de l’auteur. Paris, Publications Photo-Cinéma Paul Montel, Sapho, 1956, demi-toile
in-8 sous jaquette rempliée illustrée d’une photo surréaliste, 119 pages. De nombreux conseils avisés, prodigués par
un professionnel, sont délivrés dans ce guide agrémenté
de nombreuses photographies en noir : Respect des proportions, le corps humain et sa “géographie”, l’éclairage,
le décor naturel, le cadrage... Fantaisie et surréalisme animent la fin de l’ouvrage ainsi que 4 pages publicitaires.
Petites usures et griffures, légers plis à la jaquette. [19347]
190€
12

41
LORIOUX (Félix). LANCEL. Orfèvrerie d’art. Bijoutier-Joaillier-Orfèvre-Maroquinier.
Paris, Chanloup, 1925, in-8 oblong, broché, couverture
crème illustrée d’un pochoir de Félix LORIOUX au décor
féminin., 50 pages. Ce catalogue de vente présente l’art
de la table selon l’Orfèvrerie d’Art LANCEL. La couverture
illustrée par Félix LORIOUX, est richement ornée d’un décor
théâtral Usures, plis et déchirures à la couverture et piqures
internes. “Pages d’Or de l’édition publicitaire” N°55. [20937]
200€

43
MARQUET (Albert). BROSSES (Charles de).
Séjour à Venise. Quatre lettres familères du Président
de Brosses.
Avec 31 gravures à l’eau-forte d’Albert MARQUET. Paris, Edition Textes-Prétextes, 1947, petit in-4, en feuilles, couverture
illustrée d’une aquarelle, sous étui cartonné gris, 76 pages, [6] pages de notes et [4] pages de table. Ensemble de
4 lettres écrites par le Président de Brosses à trois de ses
amis, lors d’un séjour à Venise, en août 1739. Une aquarelle
d’Albert MARQUET reproduite sur le plat supérieur ouvre un panorama sur la lagune de Venise, complété par
les eaux-fortes en couleurs du frontispice et des 4 têtes
de chapitre. 26 eaux-fortes en noir in-texte illustrent l’ouvrage, montrant des vues pittoresques de Venise avec une
infinie sensibilité. tirage limité à 290 exemplaires. Un des
240 exemplaires sur papier vélin de Lana. Légères usures, salissures et insolation à l’étui. (Monod 1995). [20996]
1700€

42
MARIN MARIE, MEHEUT, BRENET, VERCEL (Roger). Pêcheurs des quatre mers.
Illustrations d’Albert BRENET, MARIN-MARIE, Mathurin MEHEUT. Nantes, Imprimerie Moderne de Nantes, Beuchet et Vanden Brugge, 1957, in-4 oblong, broché, couverture cartonnée rempliée, 302 pages. Les bandeaux et culs-de-lampe en noir sont de Mathurin
MEHEUT. Chapitre sur la pêche scientifique et les techniques norvégiennes. bel envoi
dessiné de MARIN MARIE avec le départ d’un bateau. Petites usures et taches. [20977]
1800€

13

44
MARTY (André-Edouard). “Golfeuse sous la pluie”.
Aquarelle et encre de Chine,1920, signée et datée en bas à gauche,
27.5 x 19.5 cm. André-E. MARTY (Paris 1882-1974), pilier du mouvement Art-Déco, illustrateur de mode (Gazette du Bon Ton, Journal
des Dames et des Modes, Costumes Parisiens, Vogue, Fémina,
l’Homme Elégant...) réalise cette aquarelle où une jolie golfeuse
joue sous la pluie, protégée par un superbe parapluie, que
porte son caddy. Son sens de la mesure et du bon ton révèle
son talent illustratif en tant que collaborateur de La Gazette
du Bon Ton, Comoedia Illustré, Fantasio, Fémina... Sociétaire
des Humoristes A.-E. MARTY expose dans de nombreux Salons dont celui de L’Araignée. Chef-d’oeuvre abouti du talent
de A.-E. MARTY, cette aquarelle figurait dans le catalogue
et l’exposition de la Galerie du Luxembourg “A.-E. MARTY
1882-1974”, 1976, N°10. [20942] (Voir 4e de couverture)
2000€

46
ROBIDA (Albert). TOUDOUZE (Georges Gustave).
François Ier le roi chevalier.
Paris, Ancienne Librairie Furne, Boivin & Cie, Collection
d’Albums Historiques, 1909. Grand in-4, percaline grise
estampée d’un plat historié illustré en couleurs présentant
François Ier, tranches dorées, monté sur onglets, 82 pages.
Albert ROBIDA (Compiégne 1848 - 1926 Neuilly-sur-Seine)
dessinateur et illustrateur français, passionné de Moyen-Age
et grand voyageur, a participé à de trés nombreuses revues,
L’image, La Vie Parisienne, l’Illustration, l’Assiette au beurre...,
et illustré de nombreux auteurs, Rabelais, Balzac, Walter
Scott, des livres pour enfants et des récits d’anticipations
(Dico Solo, 568 - 569). Album historique Illustré d’aquarelles
en chromotypogravure et d’une très belle couverture illustrée du roi-chevalier en costume Renaissance, regardant
Paris avec à ses pieds, les savants Nostradamus et Léonard
de Vinci, et, en fond, Notre-Dame et salamandre. Légères
usures, petites taches, minimes restaurations. [20971]
550€
45
MEHEUT (Mathurin). VARENDE (Jean de La). LE MINOR
(M.A.). Broderies en Bretagne chez les Bigoudens.
Pont l’Abbé, Le Minor, Beuchet Vanden Brugge, 1947, in-4,
broché, couverture illustrée, 34 pages. Ouvrage sur les broderies bretonnes édité par M.A. Le Minor, atelier de broderie de
Pont-L’Abbé, illustré par Mathurin MEHEUT. Exemplaire sur
vélin. Infimes taches et légère fragilité au brochage. [20882]
300€

47
RODIN (Auguste). A la Vénus de Milo.
Préface de A. H. Martinie. Paris, La Jeune Parque, 1945,
in-8, broché, couverture illustrée rempliée, XII-23 pages. Exemplaire non justifié d’un tirage limité à 2500 exemplaires sur Vélin de Lana. Le musée Rodin a permis la
présentation de ces célèbres dessins de danseuses et de
nus qui illustrent l’ouvrage exprimés ainsi par le maître
qu’est RodinéPetites usures et légère insolation. [20964]
120€
14

48
ROUBILLE (Auguste).
COLETTE. La paix
chez les bêtes.
Illustrations de Auguste
ROUBILLE. Paris, Editions du Capitole, 1926,
in-4, broché, frontispice
et nombreuses gravures sur bois originales en couleurs in-texte,
couverture rempliée,
146 pages. Colette confie : “J’ai rassemblé des bêtes dans ce
livre, comme dans un enclos où je veux qu’ “il n’y ait pas la
guerre”. L’écriture de Colette se charge d’images puisées au
coeur de la nature et s’incarne tout particulièrement dans
cette chronique de la vie de nos bêtes familières. Auguste
ROUBILLE (1872-1955) humoriste modern-style, réalise des
illustrations au parti-pris décoratif. Sociétaire des “Humoristes”, il expose aux “Indépendants” et à “L’Araignée” ; il illustre durant 30 ans la couverture de “Fantasio”, et collabore
à “Le Rire”, “La Vie Parisienne”, “La Baïonnette”, “L’Assiette
au beurre”... (Dico Solo, 753-754). Un des 710 exemplaires
numéroté sur papier Vélin de Rives. Petites taches. [20915]
280€

50
SAUVAGE (Sylvain).
RONSARD, GOURMONT,
LOUYS, MAROT, VERHAEREN, REGNIER, SAMAIN, VOITURE, VILLON,
VERLAINE ... Le Florilège
des Dames.
Paris, Se trouve chez Sylvain Sauvage dans la
rue Cassini au N°XVI en
face des Filles Repenties, 1938, in-8, broché,
couverture illustrée, rempliée sous boite verte titrée et
illustrée d’une vignette contrecollée, 152 pages. Ce charmant florilège de la poésie française, tout en couleur,
grâce aux nombreuses illustrations de Sylvain SAUVAGE,
est composé de. Exemplaire numéroté 413 sur Annam.
Petites taches, usures, légèrement débroché. [20958]
320€

51
SEMPÉ. Les Musiciens de Sempé.
Paris, Édition Denoël, imprimerie Paul Attinger S.A., 1979,
in-folio, en feuilles, sous chemise et étui jaune toilé, deux
gravures numérotées et signées par l’auteur accompagnent cet ouvrage sous chemise jaune toilée. Edition originale de ce volume tiré à 125 exemplaires sur vélin chiffon
Kupferdrück des papeteries Zerkall. Un des cent exemplaies
numérotés (FX77). Jean-Jacques SEMPÉ (Pessac 1932), croque avec humour et justesse l’univers de ces musiciens
amateurs ou professionnels, s’illustrant dans la musique
classique ou le Jazz. La finesse et à la légèreté de son trait
rendent touchant ses dessins en noir et blanc ou en couleurs.
Sa rencontre, en 1959, avec Gosciny donnera naissance aux
aventures du “Petit Nicolas” et en 1962 il publiera son premier
album de dessins humoristiques “Rien n’est simple” aux éditions Dénoël. Il collabore avec de nombreux journaux (Le Rire,
Ici Paris, France Dimanche, L’Express, Paris Match, Le Figaro...) dont le fameux New-Yorker pour lequel il dessine des
couvertures. Infimes taches à la chemise et à l’étui. [20949]
680€

49
SAUVAGE (Sylvain). CHODERLOS de LACLOS (Pierre de).
Les Liaisons dangereuses ou lettres recueillies dans
une société et publiées pour l’instruction de quelques
autres.
Avec des figures en couleurs de Sylvain SAUVAGE avec des
figures de D.A. Maillart. Chez l’Artiste, Imprimé par Pierre
Bouchet, 1930, 2 volumes in-4, en feuilles, 211 et 218 pages.
De ce recueil traitant d’une correspondance amoureuse
et des jeux de l’amour au XVIIIème siècle, Sylvain SAUVAGE, donne une belle réplique alliant dans ses aquarelles
préciosité et raffinement. Grâce à son talent l’élégance du
siècle des Lumières y est exalté. Ouvrage imprimé par
Pierre Bouchet et gravures de Paul Haasen. Exemplaire
d’un tirage limité à 175 exemplaires sur papier Montval. Infimes taches, plis, chemise et étui toilés restaurés. [20883]
950€
15

54
VINCENT (René). BERLIET-AUTOMOBILES. BERNARD (Tristan). Une visite
chez Berliet à Lyon.
Paris, Draeger, 1908, broché
couverture imprimée pastichant une reliure armoriée,
56 pages non numérotées.
C’est avec humour que
Tristan BERNARD nous fait
voyager de Paris à Lyon et
ce sans encombre, grâce
aux automobiles Berliet
! René VINCENT illustre
avec humour cette collection automoblile ornée de 4 beaux hors-textes. Usures, taches, brochage fragile et piqures. [20891]
270€

52
TREMOIS (Pierre-Yves). CHRISTEN (Yves). Griffures et
morsures.
Paris, Vision Nouvelle, 1988, in-folio, en feuilles sous chemise
en grand parchemin, sous étui plexiglas, 53 pages. “Comment donner au monde ses contours vrais ?”, telle est le
thème de l’ouvrage illustré de 13 gravures originales, burins
et eaux-fortes de Pierre-Yves TREMOIS, titre de la couverture gravé au burin et titré sur grand parchemin. Un des 165
exemplaires (N° CXII) sur vélin de Rives, numéroté et signé
par l’artiste et l’auteur. Pierre-Yves TREMOIS est né en 1921,
il est peintre mais aussi graveur et sculpteur. Son travail de
graveur et son expérience du burin donnent à sa peinture
une grande force qui tient à la simplicité et à la franchise de
son trait. Après une formation à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, il reçut en 1943, le Grand Prix de Rome de peinture. Infime
marque sur le premier plat et très légères usures. [20865]
850€

55
WEGENER (Gerda). ALLATINI (Eric). Contes de mon père
Jars.
Paris, L’Édition Française illustrée, sur les presses de Lucien
de Matteis, 1919, in-4, broché, couverture rempliée illustrée en noir, titre rouge sur le dos, 173 pages. Bel ouvrage
orné de douze compositions reproduites en fac-similé,
hors texte en couleurs, protégées par des serpentes légendées. Têtes de chapitre, lettrines, vignettes, encadrements et culs-de-lampe gravés sur bois. Tirage limité à
650 exemplaires numérotés. Un des 488 exemplaires sur
velin teinté grenu (N°590). Usures, salissures à la couverture, brochage fragile. Carteret V ; Monod 180, Osterwalder
I. Artiste danoise, Gerda WEGENER (1885-1940), après des
études à l’Ecole des Beaux-Arts de Copenhague, s’installe
à Paris en 1912 et participe aux Salons d’Automne, des Humoristes et des Indépendants. Elle illustra de nombreux
livres et revues (Vogue, Journal des Dames et des Modes,
La Vie Parisienne, La Baïonnette, Le Rire...) et remporta un
grand succès grâce à ses dessins teintés d’humour et de
sensualité. Son mari Einar Wegener, premier transsexuel,
sous le nom de Lili Elbe, est son modèle favori. [20869]
390€

53
VAN DONGEN (Kees). BAUËR (Gérard). Venise 1921.
Seize reproductions d’après
des tableaux de VAN DONGEN. Texte de Gérard
Bauër. Paris, Editions Bernheim-Jeune,
Typographie
de la Moderne Imprimerie,
Reproductions de Daniel Jacomet, 1921, grand
in-4, en feuilles, sous chemise violette rempliée.
Manque une planche. Petites usures à la chemise,
coiffe supérieure cassée,
griffures à la couverture,
légère insolation. [20941]
280€
16

56
ZAO WOU-KI. JUIN (Hubert).
Les terrasses de Jade.
Paris, Editions Sources, Ateliers Crommelinck, 1962, petit
in-4 carré, sous chemise rempliée titrée et étui et chemise
cartonnés noir et titrée, 44
pages. Exemplaire sur Vélin
de Rives justifié 37 d’un tirage de 60 exemplaires. Zao
Wou-Ki (1920-2013) et le poète
Hubert Juin (1926-1987) réalisent ce bel ouvrage orné de
4 eaux-fortes et aquatintes
en couleurs dont le frontispice. Infimes usures. [20999]
4600€

OEUVRES ORIGINALES
Dessins, estampes, affiches, aquarelles, gouaches...

58
ASLAN (Alain GOURDON, dit). SUNKIST-FRUITS. Affiche
publicitaire “SUNKIST”
Affiche publicitaire, signée en bas à droite, H.59 x 76,5 cm.
Né en 1930, Alain ASLAN est peintre, illustrateur, mais avant
tout sculpteur. Il entre aux Beaux Arts à l’âge de 14 ans, rencontre à 16 ans le sculpteur CESAR qui deviendra son ami
et est nommé peintre et sculpteur officiel de l’Armée à 22
ans. C’est lui qui fait découvrir à toute une génération ses
créatures de rêve, pulpeuses, émoustillantes et sensuelles.
Dès 1953, il crée des Pin’up pour des publicités de
marques de voitures (Fiat, Peugeot, Renault) mais aussi
pour les affiches des Folies Bergères, du Crazy-Horse Saloon, du Casino de Paris, de l’Olympia et de l’Alcazar…
Mais c’est surtout son travail pour le magazine LUI de 1963
à 1981 qui restera dans toutes les mémoires. Pendant 18 ans,
Petites taches, plis, brisures et usures. [20897]
280€

57
ACCARY (Claire). “Lueur pourpre”.
Papiers de soie et pigments marouflés sur toile signés en
bas à droite, 2009, 50 x 40 cm. Claire ACCARY (Versailles
1965), designer textile se particularise par ses créations abstraites inspirées de son observation de la nature à la recherche de la lumière, des contrastes et de la transparence.
Ses oeuvres sont présentées régulièrement à Paris, au Luxembourg et en Normandie. “Lueur pourpre” est une oeuvre abstraite où la lumière se joue des couleurs. [20973]
800€
17

61
BARBIER (George). “Mademoiselle Sorel en grand
habit”.
Gravure rehaussée au pochoir, signée dans la planche en
bas à droite, Reidel, 1921, in-4. Mademoiselle Sorel en robe de
soirée, un loup à la main, se regarde dns la glace, dans un décor
d’inspiration XVIIIe, un buste posé sur la cheminée. Coiffée
d’un chapeau à plumes d’autruche rouge, elle esquisse un
tour vers le miroir. Planche du “Bonheur du Jour” parue
aussi dans Femina. Mouillure et tache marginale. [20885]
600€

59
BARBIER (George). “Cosaque”.
Aquarelle sur papier greige signée et datée en bas à droite,
1921, 27 x 20 cm., encadrée. George BARBIER (Nantes 18821932), peintre et illustrateur, a beaucoup travaillé pour la
mode et le théâtre (Ballets Russes, “Casanova”, ), composant
des dessins de costumes et des décors. L’artiste a également
illustré de nombreux ouvrages “Les Chansons de Bilitis”,
“Aphrodite”, “Personnages de Comédie”, “Tamar Karsavina”, “Nijinsky”, “Poèmes en prose”, “Falbalas et Fanfreluches”, “Le Bonheur du jour”, ... Cette aquarelle met en scène
un cosaque pour une revue d’un spectacle parisien. [20877]
900€

62
BOUTET DE MONVEL (Bernard) “Portrait de Maurice
Halma Grand”.
Eau-forte en couleurs au repérage, tirée à 60 exemplaires,
monogrammée et datée dans la plaque, signée au crayon sous le trait carré, 1907, 30 x 24.5 cm., encadrée. Avenue du Bois, sur fond ensoleillé d’hôtels et de maisons,
un homme aux gants beurre frais et chapeau melon se
promène, pensif. Equipages, cavaliers et promeneurs forment l’arrière-plan, merveilleux jeu d’ombre et de lumière.
Petites taches en marge, insolation marginale. [20965]
350€

60
BARBIER (George). “Tamar Karsavina”.
Dessin à l’encre de Chine sur papier signé du monogramme
en bas à droite, 1914, 16.5 x 20.5 cm. Croquis préparatoire
à l’album de Geoge BARBIER et Jean-Louis VAUDOYER “Tamar Karsavina” où la danseuse étoile russe est
représentée demi-nue dans un pagne vaporeux, un page
agenouillé à ses pieds. Infimes taches, essais et, au verso,
croquis de son profil à la mine de plomb. [20825]
500€
18

63
CARRIER-BELLEUSE (Albert-Ernest). - “Jambe nue
sous drapé”.
Mine de plomb, signée en bas à droite avec envoi, datée
“67” et monogrammée en bas à gauche, 13 x 9 cm., cadre mouluré or. Albert-Ernest CARRIER-BELLEUSE (Anizy-le-Château 1824 - Sèvres 1887), est un peintre, sculpteur et céramiste français. Il a été l’un des artistes les
plus prolifiques du XIXe siècle et connut les plus grands
succès sous le Second Empire, bénéficiant du soutien
personnel de Napoléon III. Carrier-Belleuse a fortement
contribué à l’amélioration des arts décoratifs et industriels. Il a formé de grands artistes tels que Alexandre
Falguière (1831-1900), Jules Dalou (1838-1902), il est le
maître incontesté de Auguste Rodin (1840-1917). En 1875,
Carrier-Belleuse est nommé directeur des travaux d’art
de la Manufacture de Sèvres. Ce dessin d’une grande
délicatesse est une étude pour une jambe, un drapé
tombe sur le haut de la cuisse. Petites piqures. [20992]
550€

65
Diana Slip DIANA SLIP-LINGERIE. “Lingeries érotiques,
Diana Slip”.
Pochoirs à la gouache
sur papier transparent, numérotés et titrés en bas à droite,
in-8, (1930), 18 x 12 cm.
Sept pochoirs de lingerie
libertine, dessinés sur papier transparent, chaque
planche montée sur un papier cartonné de teinte ocre.
Diana Slip est une entreprise de
lingerie française des années 1930
appartenant à Léon Vidal, qui avait
étendu son activité au dessous et
vêtements fétichistes et érotiques.
Les dessous érotiques de ces
planches faisaient partie de catalogue, d’où la numérotation et le
titre imprimé en bas de chaque
transparent à droite. Ces dessins
de dessous coquins reflètent un
certain art de vivre, nourri de désirs et d’excentricité dont les filles
des maisons closes sont adeptes.
planche 9.”Sapho”, déchirée en haut
à gauche ; planche 10.”séduction”,
déchitée en ht à droite ; planche
11.”1910”, infime déchirure en haut
au milieu; planche 13.”poupette”,
déchirure transversale ; planche
14.”opium”, petites déchirures sur
le côté et en haut à droite ; planche
16.”garçonne”,petite déchirure en
haut à droite ; planche 18. “asservie”, petite tache brune à gauche
n’affectant pas le dessin. [20894]
380€

64
DESCLOZEAUX (Jean-Pierre). “Entre chien et chat”.
Aquarelle, mine de plomb, 1983, signée en bas à droite, 18
x 25.5 cm., encadrée. Jean-Pierre Desclozeaux (né à Serhac
en 1938) est un affichiste, auteur d’albums (“L’oiseau Moqueur”, “Entre chien et chat”, “Mine de rien”...) et illustrateur
à l’humour incisif. Il collabore à Télérama, Le Nouvel Observateur, Le Monde dans la rubrique “La Table”... Il fut l’élève
de Paul Colin (de 1957 à 1960). Il a reçu le prix Grandville de
l’Humour Noir (1967) et le prix Honoré Daumier (1982). il est
un fervent défenseur de la cause des illustrateurs. L’artiste,
dans ses dessins, aime passer en revue les différents aspects
de la vie quotidienne sans indulgence mais sans aucune
méchanceté. Il aime à croquer ses contemporains, leurs
moeurs et leurs travers. Ce dessin plein de fraicheur croque un chien, type basset, suivi d’un chat, tigré, baluchons à
l’épaule partant en vacances. Cette oeuvre originale illustre
la page 55 du livre “Entre chien et chat” sur un texte de Louis Nucéra et l’illustration de Jean-Pierre Desclozeaux parue
dans la Collection Humour chez Denoël en 1983. [20668]
900€
19

66
FALKE (Pierre). Un verre de trop !
Aquarelle et fusain contrecollé sur carton, signée en
bas à droite au crayon gras, (1905), 12.2 x 28.6 cm.
Un homme attablé, devant un verre de vin à moitié plein,
pose sa tête sur son bras et laisse ainsi apparaître un nez
rouge. A ses côtés reposent des cadavres de bouteilles tandis que par terre gît un de ses compagnons de beuverie,
tandis que le second est allongé sur un banc. Pendant ce
temps un corbeau se délecte du nectar... Pierre FALKE (Paris
1884-1947 Coulevroult) peint avec humour cet atmosphère
rural. Bel envoi amical de Pierre FALKE à Joseph HEMARD.
Jaunissures, insolation, légères taches et petit manque
de papier sur le carton. Trace de colle au verso. [20889]
160€

65 bis
DOMERGUE (Jean-Gabriel). VIVIEN (Renée, Pauline
Mary TARN, dite). Poèmes.
Etudes et Préludes, Cendres et Poussières, Evocations, Sapho, La Vénus des Aveugles, Les Kitharèdes, A l’heure des
mains jointes, Sillages, Flambeaux éteints... Paris, Alphonse
Lemerre, 1923 -1924, 2 volumes in-8, brochés, couvertures titrées rempilées, sous-étui, de papier reliure, 244 et 267 pages.
Renée VIVIEN, née Pauline Mary Tarn (Londres 1877-Paris
1909) est surnommée “ Sapho 1900 “ou “ Sapho cent pour
cent “ par André Billy, dans “L’Époque 1900”. Renée Vivien
est une poétesse anglo-americaine de langue française
du courant parnassien de la Belle Époque. Installée à Paris en 1899 et portée sur la gente féminine elle entretient
une liaison amoureuse avec la Baronne Hélène de Zuylen.
Ses liaisons tumultueuses entretiennent les commérages
dans la coterie lesbienne parisienne. Poétesse au talent
reconnu elle publiera une vingtaine d’ouvrages. Exemplaires en 2 volumes justifiés suplémentaire sur papier
de Chine d’un tirage de 20 exemplaires. Sont joints 3 dessins de nus féminins (les 2 premiers recto-verso représentent son amie la Baronne Hélène Louis van Zuylen nue et
voluptueuse) à la mine de plomb et crayons de couleurs
sur 2 feuilles à pleine page, 19 x 13 cm., une double page
de poèmes manuscrits et corrigés ainsi qu’une photographie originale légendée “Tombeau de Renée Vivien à
Passy”. Manuscrit explicatif au crayon , en page de garde
signé du monogramme “J.C.C.”, petites piqures. [21008]
1200€

67
FERRACCI (Antonio). “La charmeuse de serpents”.
Pastel sur papier teinté, signé en bas à droite, 53 x 41,5 cm.
(1930). Antonio ou Antoine Ferracci (Bonifacio en 1890 -1984)
est un peintre de l’école française. Elève de Luc-Olivier Merson
(1846-1920), de Fernand Cormon (1845-1924), il débute aux
Salon des Artistes Français en 1920. L’artiste est connu pour
ses portraits et ses scènes de genre. Son nom est répertorié
dans le dictionnaire des artistes de l’école de Montmartre.
Une femme à la chevelure noire est assise de profile, presque nue sur un piédestal, des bijoux ornent ses oreilles
et sa poitrine, des ballerines rouges à ses pieds délicats. Deux serpents noirs et gris s’enroulent autour de
ses bras tendus. Elle sourit, fière de dompter les deux
bêtes sauvages. Ce dessin montre également l’émancipation de la femme. Déchirures marginales. [20968]
250€
20

70
GARNIER (François). “Nu marin I”.
Photographie originale, tirage argentique mat sur papier baryté, en noir et blanc, datée 1997, titrée et signée
en bas à gauche, 18 x 26.5 cm. L’artiste François GARNIER né au Havre en 1935 est un autodidacte ami de
Fernando, Arrabal, Michel Butor, Eugène Guillevic ... Il
réalise des illustrations de poèmes en utilisant la technique de la surimpression. Femme bercée par l’écume. Justifiée 11 d’un tirage de 20 exemplaires. [19956]
300€

68
FORAIN (Louis-Henri dit Jean-Louis). “Vernissage”.
Lavis, encre de Chine avec réhauts d’aquarelle, (1910),19
x 23 cm. Présentation quasi caricaturale d’une scène de
vernissage mettant en présence sept personnages dont
l’artiste confortablement installé dans son fauteuil et des
amateurs penchés observant ses tableaux. Jean-Louis
FORAIN (1852-1931) étudie la peinture sous la direction de
CARPEAUX et GERÔME. Caricaturiste, anti-dreyfusard, il
fonde avec CARAN d’ACHE le quotidien Psst, au moment
de l’affaire. Il entretient des liens réguliers avec VERLAINE,
RIMBAUD, MANET et DEGAS avec qui il partage sa passion pour l’univers du spectacle et de la danse. [20961]
400€

71
GARNIER (François). BUTOR (Michel). “La Vie du corail”.
Décalcomanie photographique avec encre de Chine et
aquarelle, (2014), 43 x 29.7 cm, signée par l’artiste et le
poète, numérotée 5/12. Poème autographe de Michel Butor,
illustré par François GARNIER selon la technique de décalcomanie appliquée à la photographie. Technique inventée
par Oscar Dominguez qui consiste à appliquer à la photographie quelques gouttes d’encre de Chine déposées dans
une pochette de terphone servant de négatif à la photographie sur tirage argentique. L’image est coloriée à l’encre
aquarelle pébéo. Tirage justifié et numéroté 5/12. [20475]
390€

69
FRANCOIS (André). Nu rose.
Eau-forte signée en bas à droite et justifiée 16 d’un tirage de
60 exemplaires, (1960), 55 x 37 cm. André FRANCOIS (19152005), roumain d’origine arrive en France en 1934 et se fait
naturaliser en 1939. Graphiste, peintre, sculpteur, affichiste,
décorateur de théâtre et écrivain de livres pour enfants. Il
illustra une dizaine de livres pour enfants et collabora à plusieurs reprises avec son voisin du Cotentin Jacques Prevert.
Une rétrospective à la Bibliothèque Forney salua l’oeuvre multiple d’André FRANCOIS. Ce nu rose a cette épure que nous
retrouvons chez son confrère Hans Bellmer. Infimes taches
et petites projections d’encre marginales au tirage. [20845]
350€
21

74
JONVELLE (JeanFrançois) PETIT
BATEAU-LINGERIE.
Petit-bateau
Tirage
argentique
noir et blanc, H.29,5 x
L.19,5 cm. (1980) JeanFrançois
JONVELLE
(Cavaillon 1943 - Paris 2002) est un photographe de mode et
de publicité, réputé
pour ses portraits de
femmes, d’actrices ... Ce
tirage représente une
jeune femme blonde,
muse au regard complice, en légers dessous. Spontanéité, fraîcheur, naturel, complicité caractérisent ette photographie de Jean-François Jonvelle. [20895]
180€

72
GUS BOFA. Vive l’Empereur ! Dranem
Gouache et aquarelle, (1902), 33.5 x 28.5 cm., titrée au milieu à gauche et signée au milieu à droite, encadrée. Maquette originale pour l’affiche de l’opérette “Poléon” jouée
et chantée au Théâtre de l’Eldorado par Dranem. Pièce en
2 actes “poléon” dont la première eut lieue le 3 décembre
1909, d’André Vercourt, Jean Bever et Géo Clarett. Première
le 3 décembre 1909. Traces d’oxydation au plomb. [20828]
1800€

73
IRIBE (Paul). - “François-Joseph... Le perd la victoire”.
Dessin à la mine de plomb, 1915, signé en bas à gauche, 22
x 18 cm. Paul IRIBE (Agoulême 1883-1935), artiste fécond
aux talents multiples, fut tour à tour illustrateur de mode
et humoriste, dessinateur, publicitaire, directeur de revues,
éditeur, décorateur, créateur de meubles, de tissus, de bijoux, d’objets décoratifs, directeur artistique... (Osterwalder,
I, 526 ; Dico Solo, 430-431). Dessin satirique préparatoire
de Paul IRIBE pour la couverture du journal “le mot”, n°7,
du samedi 23 janvier 1915, intitulé “François Joseph... Le
perd la victoire.” L’empereur montré, malgré son grand
âge, comme un homme encore alerte, au regard vif et
sournois, sa canne sur l’épaule, courbé par le poids des
décorations. Petites tache et légères salissures. [21003]
550€

75
JONVELLE (Jean-François). LINGERIE. “A la campagne”.
Quatre Tirage argentique noir et blanc, (1980), 27,5 x
18,8 cm. Dans ces quatre tirages, une jeune femme illustre la campagne, muse en train de jardiner, de balayer, ou d’essuyer assise sur une pile en pierre des assiettes, toutes en légers dessous. Elles ne sont pas les
jeunes ingénues de David Hamilton, mais des jeunes
femmes de chaque jour, dont la spontanéité, la fraîcheur,
le naturel sont immortalisés par l’oeil de Jean-François
Jonvelle. Usures des coins, petites pliures. [20896]
300€
22

76
JUILLARD (Claude-Henri). DRALL (F.). “Le Fantôme
Noir”.
Série de 8 planches de Bandes Dessinées sur carton et
calques préparatoires à l’encre de Chine, à la mine de
plomb et crayons de couleurs, datées au dos, 1967, 35 x
30 cm. Claude-Henri (pseudonyme de Claude-Henri Juillard) (1915-1990), a notamment créé dans Vaillant avec
Roger Lécureux et Jean Ollivier les personnages “Hourrah Freddi!” (1948) un sportif, et “Charles Oscar” (1950) un
vieux détective. Il a ensuite repris, toujours dans Vaillant,
la série “Lynx”, de 1952 à 1961. A partir de 1965 et jusqu’au
milieu des années 70, il se spécialise dans les illustrés
pour jeunes filles et collabore à “Lisette” (récits divers),
“Line” (Valentine), et “J 2 Magazine” (Anita, Flower Jane).
Nous présentons 8 planches cartonnées, illustées en noir
à l’encre de Chine, avec les calques préparatoires en couleurs, qui forment un récit complet intitulé “Le Fantôme
Noir” : la jeune Marina Boroni, fille orpheline de son père et
d’une famille de 6 enfants, joue les détectives pour découvrir en son ainé, Joseph, un champion de catch surnommé “le fantôme noir”. Traces de scotch sur les calques,
petites déchirures, plis, manques et annotations manuscrites au dos, tampon d’éditeur au “27 avril 1967”. [20943]
600€
78
KOW (Alexis KOJEWNIKOW, dit). AUTOMOBILES-HOTCHKISS. “XIXe Rallye Automobile de Monte-Carlo”.
Gouache, et encre de Chine, signée en bas à droite, (1949),
36 x 24 cm., encadrée. Cette maquette pour le programme
du 19ème Rallye de Monte-Carlo présente une course, entre deux Hotchkiss, tournant autour d’une piste encerclant
un globe terrestre et dévoilant, en son bas, le port de Monaco. Le pavillon monégasque y flotte. Les automobiles
Hotchkiss ont de nombreuses fois triomphées, dans les années trente, lors des Rallyes à Monte-Carlo ; en 1949 elles
font leur grand retour. Ces automobiles, destinées à une
clientèle bourgeoise et familiale, témoignent ainsi de leur
andurance et fiabilité. Maquette sur papier entoilée. [19102]
1700€

77
KOW (Alexis KOJEWNIKOW, dit). AUTOMOBILE-SALON.
“Cinquantenaire de l’automobile”.
Aquarelle et gouache signée en bas à droite, titrée, (1936),
36 x 24.5 cm., encadrée. Alexis KOJEWNIKOW, dit KOW
(Saint-Petersbourg 1900-1978), artiste russe part faire ses
études à Lausanne puis au Collège Technique des Arts et
Métiers de Genève, la révolution russe le coupant de son
pays natal. Il réalise des maquettes pour des constructeurs
automobiles dont Panhard et Levassor puis Hotchkiss et Englebert et de nombreuses marques. Peu de temps avant son
décès, un ouvrage intitulé “ A. KOW, 40 ans de création publicitaire automobile “ aux Editions de l’Automobiliste édité
par Adrien Maeght, rend hommage à sa carrière d’artiste
publicitaire de premier plan. Cette maquette KOW la réalise pour un salon de l’automobile confrontant l’ancêtre et la
nouvelle voiture titrée avec mention “Avant projet”. [20870]
900€

79
LAUZIER. “Les sextraordinaires aventures de Zizi et
Peter Panpan”.
Dessin à la mine de plomb, 1979, 29 x 43.5 cm. Croquis préparatoire au frontispice et à la page 7 de cet album d’aventures érotico-philosophiques dans une bourgeoisie libérée pot-soixantehuitarde. Petits plis et taches. Joint le livre. [20853]
500€
23

80
LE BAS (M.). TOUTOU JOURNAL. MANUSCRIT. Toutou
devient ours
Réunion de onze maquettes originales gouachées recouvertes d’un calque agrafé surlequel est collé le texte dactylographié, références du journal apposées sur chaque
illustration en bas à droite,1970, Société Française de
Presse, 32.2 x 28 cm. Maquette originale pour le Numéro
45 -octobre 1970- de “TOUTOU Journal” ; revue mensuelle
destinée aux jeunes enfants fondée en mars 1967 par la
Société Française de Presse. Vingt-quatre pages de dessins et histoires destinées à la jeunesse, au format 24x24
cm. Chaque journal propose deux historiettes de TOUTOU illustrées soit par LE BAS, soit par OULIÉ. Les seconds
épisodes de la revue étaient souvent illustrés par M. LE
BAS. “Toutou devient Ours” est une histoire en 8 pages
dessinée par M. LE BAS, numérotés de la page N°3 à la page
n°10 ; la page N°2 illustre une page de jeux, la page N°14
est une planche de dessin à colorier et la page N°24 illustre une petite histoire “Le Renard et la cigogne”. Ce magazine publiera son dernier numéro (N°182) en mai 1982.
Infimes salissures, petits trous, légères traces de rouille,
tampon de la revue. Joint “Toutou Journal” N°8. [20890]
700€

81
LE MIRE (Elisabeth ROLLAND dit). “Les Pas”.
Eau-forte en couleur sur papier fort, signée et titrée à la
mine de plomb, épreuve d’artiste, (1990), 24,5 x 29,5 cm.
Elisabeth LE MIRE-ROLLAND est née à Vannes en 1949.
Elle prépare dans l’atelier de Yves BRAYER (1907 - 1990)
à l’Académie Charpentier le concours national de l’Ecole
Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Reçue, elle étudie
dans l’atelier de CHAPELAIN-MIDY (1904-1992). Elsabeth
LE MIRE sort diplômée de l’E.N.S.B.A en 1972 en gravure
et en peinture. La même année, elle expose au Salon des
Artistes Français où elle reçoit le prix de peinture de la
Fondation Baron Taylor. Devenue professeur d’arts plastiques, elle enseigne à Paris. Depuis les années 70, elle
participe à de nombreuses expositions en province et
à Paris et notamment à celles du Groupe de Vibraye.
Cette eau-forte d’une grande délicatesse montre la maîtrise de l’artiste avec le procédé de gravure en taille douce.
Dans un paysage de campagne enneigé aux tons bleutés,
des traces de pas se diffusent et s’incrustent dans la feuille.
Le ciel se reflète délicatement au premier plan. [20980]
250€

82
LE MIRE (Elizabeth ROLLAND, dit). “Le rêve”.
Eau-forte en couleur sur papier fort, signée, titrée et
numérotée 9/30 à la mine de plomb, (1990), 21,5 x 28,5
cm. Cette eau-forte d’une grande délicatesse montre
la maîtrise de l’artiste avec le procédé de gravure en
taille douce. Une belle endormie à la chevelure rousse déployée repose sur son lit. Elle est de dos. Son corps
est recouvert d’un drap blanc et d’une couverture aux
dégradés de tons orangés, rappel des boucles auburn.
Face à elle, un fond gris-bleu, des pinceaux dans un pot.
Calme et volupté émanent de cette eau-forte. [20981]
250€

24

85
MADRASSI (Lucien). “Samba Diouf”.
Cuivre matrice, 1927, 15 x 12 cm.
Lucien MADRASSI (1881-1956)
est un peintre orientaliste et illustrateur qui avait son atelier
7 rue Paul-Louis Courier à Saint
Germain des Prés. Légères
griffures et usures. [20950]
300€

83
LEPAPE (Georges). “Le dentiste à l’ouvrage-autoportrait”.
Gouache et aquarelle signée et datée en bas à droite, 1911,
17 x 25 cm., encadrée. Cette maquette originale réalisée à
la gouache par Georges LEPAPE représente le Docteur
Chompret, âgé de 42 ans, chirurgien-dentiste opérant un
client avec énergie, ce client n’est autre que notre artiste
Georges Lepape qui se met ainsi en scène dans cet autoportrait. Un tableau repose à ses pieds représentant un
mannequin de Paul Poiret avec à ses pieds, posée sur un
plateau, la tête du grand couturier, référence à cette collection du couturier qu’il présentait la même année et à
Salomé inspirants les Ballets Russes de Diaghilev faisant
alors fureur à Paris. L’humour de Georges LEPAPE alors
âgé de 24 ans donne à la scène une atmosphère tragi-comique. Annotations et attributions au verso. [20801]
1400€

86
PRODHOMME (F.). BLAIZOT (Pierre). Librairie L. Bernard-Blaizot.
Billet-Encart publicitaire du Sieur Blaizot, Versailles, (1770), in8, 11 lignes entourées d’une frise florale, papier au filigramme
animal. Joint maquette à l’encre de Chine, signée dans la
marge inférieure gauche au décor d’une femme à l’emblème
de la Ville de Versailles et portant ses armes en blason, titrée Librairie-L. Bernard-Blaisot, 33.5 x 20 cm. Double document publicitaire concernant le Libraire-éditeur-marchand
d’estampes-de musique et de papiers peints Blaizot. L’un
est un billet-réclame 18ème siècle (légères taches) et l’autre la maquette originale d’une affiche, Art-nouveau, pour
le successur de la Maison Blaizot à Versailles. Pierre Blaizot,
libraire géographe de la Reine Marie Antoinette, proche du
couple royal, à qui LOUIS XVI avait demandé dés 1787 de
lui faire parvenir tout ce qu’il trouverait de brochures et de
pamphlets relatifs aux incidents du jour afin de s’éclairer
personnellement de l’état de l’opinion publique. Avec le titre de “Libraire du Roi” il succède à son oncle dès 1770 au
9 rue de Satory à Versailles. Il fournit la Maison Royale en
livres, estampes et tontisses (pièce de papiers peints en
tenture à la maison de le Reine Marie Antoinette). [21009]
700 €

84
LEPAPE (Georges). VOGUE-REVUE. “L’Été - Summer
Fashions”.
Encre de Chine signée au milieu à droite, (1930), 22 x 22.5
cm, sous Marie-Louise. Dessin à l’encre de Chine pour un
projet de couverture de la revue de mode Vogue. Une
jeune-femme allongée sur un hamac accroché entre
deux arbres, profite d’un moment de quiétude pour faire
la sieste. Salissures au dessin et légère insolation. Mentions manuscrites, à la mine de plomb, au verso. [20862]
1000€
25

87
THEIMER (Ivan). Fontana Arimer
Aquarelle et crayons de couleurs, titré daté et signé en bas à droite, 2000-2013, 19 x 26 cm. Ivan THEIMER, sculpteur, peintre et
illustrateur, (Olomouc-Moravie-1944), s’initie à l’Ecole des Arts Décoratifs de Uherské Hradiste puis se réfugie en France en 1968
et reprend ses études à l’Académie des Beaux-Arts de Paris. Sa participation au Salon de la Jeune Sculpture est le point de départ
d’expositions internationales en France, Suisse, Italie, Etats-Unis ... La célébrité lui sourit grâce à ses réalisations monumentales
: sculpture pour le “Monument de la Déclaration des Droits de l’Homme” au Champs de Mars à Paris, “Obélisques” au Palais de
l’Elysée, la “Fontaine d’Orion” à Olomouc, “L’Obélisque” de la Place de la Victoire à Bordeaux ... Il réalise les décors pour “Le Barbier
de Séville” pour l’opéra de Rossini au Festival d’Aix en Provence, et ceux de “Julius Caesar” de Häendel pour l’Opéra de Götebourg
en Suède. Graveur à l’eau-forte de talent il illustre “ Le passegiate” de J.J. Rousseau, “Le Roi Cophetua” de Julien Gracq, “La nuit
de Gheel” de Jean Mistler, “Trois tortues et quelques autres” de Roger Grenier, “Chère Charlotte” de Bohumil Hrabal ... Maquette
d’une sculpture, sur une stèle se tient une tortue faisant face à une autre ainsi qu’à un serpent. Petits trous d’épingles. [20654]
2800€

88
VALLEE (Armand). FANTASIO-REVUE. “Une attraction qui
vous met la tête à l’envers”.
Aquarelle et mine de plomb signée en bas à gauche, 1927, 28.7
x 19.8 cm. Armand VALLEE (Paris 1884-1960 Paris), membre
des Humoristes, décorateur à l’Opéra de Paris, dessinateur de
mode, de livres, de publicités et d’affiches... Il collabora à de
nombreuses revues “Le Témoin”, “Le Sourire”, “Le Journal des
Dames des Modes” “L’Image”, “La Gazette du Bon Ton”, “Le
Rire”, “La Vie Parisienne”, “Fantasio”...Illustration pour le Numéro
483 du 15 mars 1927 de la revue Fantasio. sous un chapiteau,
un clown goguenard, regarde deux acrobates féminines évoler dans les airs. Le titre de l’édition imprimée est : “Ne lâchez
pas !” et la légende indique :”Encore une liaison qui ne devient
vraiment dangereuse que lorsqu’elle se rompt” Pâles salissures
et léger manque de papier au coin supérieur gauche. Titré
manuscritement et à la mine de plomb sous le dessin. [20822]
1200€
26

89
VERA (Paul-Bernard). “Les Baigneuses”.
Aquarelle signée en bas à droite, (1938), 17.5 x 25.5 cm, cadre doré mouluré. Paul-Bernard VERA (1882-1957), peintre,
graveur sur bois, cartonnier de tapisseries pour Aubusson,
Beauvais et les Gobelins, sculpteur, céramistes (Sèvres)
Paul Vera étudie à l’académie Julian avec Jules Lefebvre
et Tony Robert-Fleury. Il expose au Salon d’Automne dès
l’année 1904, puis part en Italie. À son retour il s’inscrit à
l’académie Ranson et devient l’élève de Maurice Denis et
de Paul Sérusier. L’artiste expose aux Indépendants en 1911
et en 1912 participe à la deuxième exposition, en tant que
français, du Blaue Reiter à Munich avec Braque, Picasso, Derain, La Fresnaye. Paul Vera est le fondateur de la Compagnie
des Arts français avec Louis Süe et André Mare. Il pratique
aussi la sculpture et devient décorateur à la Manufacture
de Sèvres de 1932 à 1951, l’artiste utilise des techniques
variées, la peinture, le dessin, les projets de jardins, les cartons pour tapisseries, la décoration intérieure et la céramique.
Il illustre plusieurs ouvrages et expose aux Arts Décoratifs de 1925. (http://www.universdesarts.com/ ; Benezit 439).
Dans un jardin, six naïades s’essuient, sensuellement, après leurs ablutions. Paul VERA et son frère André (théoricien), privilégient tout particulièrement, le thème du jardin et réaliseront en 1938 une série sur le thème des baigneuses.Le décor de cette aquarelle est largement inspiré du jardin de la propriété “la Thébaïde” des frères Véra. [20846]
700€

90
WEGENER (Gerda). “Délassement d’Eros”.
Aquarelle et gouache signée en bas au centre, (1925), Ovale, 36.5 x 31 cm., cadre ancien doré. Artiste
danoise, Gerda WEGENER (1885-1940), après des études à l’Ecole des Beaux-Arts de Copenhague, s’installe à Paris en 1912 et participe aux Salons d’Automne, des Humoristes et des Indépendants. Elle illustra de nombreux livres et revues (Vogue, Journal des Dames et des Modes, La Vie Parisienne, La
Baïonnette, Le Rire...) et remporta un grand succès grâce à ses dessins teintés d’humour et de sensualité. Son mari Einar Wegener, premier transsexuel, sous le nom de Lili Elbe, est son modèle favori. Une
rétrospective lui a été consacrée à la maison du Danemark. Certaines de ses oeuvres sont exposées à
Paris au Musée d’Art Moderne et au Centre Pompidou. Aquarelle préparatoire aux “Douze sonnets lascifs pour accompagner la suite d’aquarelles intitulée les Délassements d’Eros” sur un texte du poète
Louis Perceau. Une jeune musicienne, fort dévêtue, offre son intimité à une jeune elphe sortie d’un bal
costumé ayant jeté son masque à ses pieds. Infimes taches et très légers accrocs au cadre. [20886]
3200€
27

LIBRAIRIE CHRÉTIEN
JEAN IZARN
Membre de la Chambre Européenne des Experts d’Art
MAISON FONDEE EN 1878
SYNDICAT DE LA LIBRAIRIE ANCIENNE ET MODERNE
ACHAT DE TOUTE BIBLIOTHEQUE AU COMPTANT
EXPERTISE-VENTE

Jean Izarn et la Librairie Chrétien
seront heureux de vous accueillir au “Salon du Livre et Papiers Anciens”
Espace Champerret - Paris XVIIè
Stand 210, du 26 au 29 février 2016
Tous les jours de 11h à 19h, le lundi 29 février de 11h à 17h

Catalogue rédigé par Jean et Caroline IZARN
Design & infographie : Benjamin Bourque

LIBRAIRIE CHRÉTIEN
178, Faubourg Saint-Honoré – 75008 Paris
Tél. : 01 45 63 52 66 librairie_chretien@yahoo.fr
Ouverture du lundi au samedi de 10h30 à 13h et de 14h à 19h00
(Métro Saint Philippe du Roule – Parking à 200 m)

• Conditions de vente conformes aux usages du Syndicat de la Librairie Ancienne et Moderne
et aux règlements de la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne.
• Les prix indiqués sont nets : port en sus, emballage et assurance à la charge du client.
• Pour l’étranger, les règlements par chèque doivent être majorés de 20 euros
• Pour les œuvres encadrées, dont le cadre n’est pas annoncé dans la fiche, celui-ci sera facturé en plus.
• Nos factures sont établies en Euros et payables dans cette monnaie.

28