You are on page 1of 1

artisans d’art polar

Par Astrid Deroost Photos Sébastien Laval dizaines de papiers, à l’aspect, aux
grammages et aux formats différents. Hugues Pagan, auteur de polars, a quitté Paris il y a quatre ans
Issus de pâtes faites à base de lin, de
Remonter le temps chanvre, de coton ou de bois, ils sont
répartis en quatre grandes familles
pour s’installer dans un hameau au sud de Jonzac

du papier correspondant à des utilisations


précises : papiers fantaisie avec
Entretien Christophe Pouchol Photos Sébastien Laval

inclusions de fleurs ou de paille (cartes


« e fait que je sois devenu J’ai commencé par apprendre seul, dans de visite, faire-part...), papiers à usage
L papetier, je crois que c’est le site
qui en a décidé. Le moulin du Verger
est un endroit fait pour fabriquer du
les livres, puis en procédant par
expérimentation et élimination.
Aujourd’hui, on peut faire à peu près
graphique (dessins, aquarelles),
fac-similés de papiers anciens destinés
à l’édition, à la reliure, à la restauration
Caché chez les Gaulois
papier et il en fabrique depuis 450 ans. tous les papiers. Le seul obstacle serait d’ouvrages (du XIVe au XIXe siècle)
Si cela avait été une ferme, je serais le manque de curiosité.» et, enfin, papiers dits de recherche. hez Gonin n’est pas inscrit sur les L’Actualité. – Comment vous la campagne, le tempo est plus lent, le
devenu paysan.» Jacques Bréjoux
évoque son coup de cœur et désigne,
Le catalogue du Moulin propose des Dans son atelier, Jacques Bréjoux met en
effet au point des techniques innovantes
C cartes. Ce hameau de «sept faux» êtes-vous installé Chez Gonin ? décor moins familier. La ville, il suffit
n’est desservi ni par le train, ni par le Hugues Pagan. – Par hasard. Je d’écrire le mot «rue» pour que tout le
des yeux, la bâtisse qui l’environne. de greffe ou de comblage de lacunes, bus. Il n’y a que des routes incertaines venais d’obtenir mes droits à la retraite, monde la visualise. La campagne, vous
Jacques L’édifice, restructuré au XVIIe siècle, travaille sur les couleurs, s’intéresse à la et cabossées pour l’atteindre. Chez le 16 avril 1996. Nous allions acheter devez décrire les champs, les arbres, les
Bréjoux, niché dans la vallée des Eaux-Claires à fabrication des premiers papiers. Et sa Gonin se trouve près de Jonzac et Saint- dans la Creuse mais ma femme eut maisons… Faire passer au lecteur
papetier à Puymoyen, raconte à lui seul l’alliance pratique, désormais rare, est indissocia- Ciers-sur-Champagne. C’est ici envie d’essayer la Charente-Maritime. l’émotion procurée par un paysage est
Puymoyen
de la fibre et de l’eau. Le labeur, aussi, ble de l’intérêt qu’il porte à l’histoire des qu’habite Hugues Pagan, 54 ans, ex- excessivement difficile. D’autre part,
en Charente :
que réclamait l’élaboration du papier hommes, à l’évolution des usages et des prof de philo, ex-flic, écrivain et auteur avec mon dernier livre, Dernière
«En France,
fabriqué à la main, feuille à feuille. techniques. Le maître papetier transmet de la série Police District (M6). Sa station avant l’autoroute, j’ai passé une
nous sommes
sept à Devenu propriétaire du fonds en 1972, d’ailleurs ses connaissances, sous forme maison ressemble aux autres : basse, étape. C’était l’aboutissement d’une
fabriquer le Jacques Bréjoux a souhaité développer d’articles réservés aux revues spéciali- solide, paysanne, pierreuse, spacieuse et trilogie, après Tarif de groupe et
papier feuille cette production artisanale. «J’ai connu, sées, ou lors des visites qu’il organise au isolée dans les champs. Voilà quatre L’Etage des morts. Aujourd’hui, je ne
à feuille, avoue-t-il, les avantages et les inconvé- moulin. Il explique alors patiemment la ans qu’Hugues Pagan y a posé ses veux plus faire de polar narratif comme
à la main.» nients liés au fait d’être un autodidacte. différence entre un vélin et un vergé, valises, après sept romans noirs ravagés dans mes précédents bouquins. Je veux
détaille le délissage (coupe des chiffons d’un blues aussi lyrique que lancinant. resserrer, éviter l’anecdote.
qui servent à l’élaboration de la pâte),
raconte la qualité et la diversité des Vivre ici influe donc sur votre
fibres... travail ?
Hugues Pagan dans son jardin
«Lorsque j’accueille le public, j’essaie Oui, c’est ici que je bosse. Pas de
de faire une présentation rigoureuse de et la citadelle de Brouage.
bavardage et les gens sont sympas.
l’ensemble du processus de fabrication, Ils savent ce que je fais et nous
des points de vue historique et techni- Nous sommes allés voir un moulin près sommes sur un pied d’égalité. Ici,
que, précise-t-il. Je montre, sans fard, la de Baignes. Et nous sommes tombés sur c’est le terreau idéal pour écrire.
totalité de la réalité. Le moulin n’est cette maison. On a acheté tout de suite. Depuis deux ans, j’ai écrit huit
pas un musée, c’est un lieu dans lequel J’avais surtout envie d’être loin de Paris. scénarios de 52 minutes. A Paris, ce
on travaille tous les jours.» La pollution, les embouteillages, le bruit, ne serait pas possible. On est sans
tous ces gens qui brassent du vent, c’est cesse capté par des choses sans
Jacques Bréjoux a publié dans La terrifiant. Je n’en pouvais plus. Avec les intérêt. Paris, la télévision, c’est un
Gazette du livre médiéval, participe à Gaulois de Chez Gonin, j’ai trouvé ce jeu. Comme Police District marche
des colloques et met ses connaissances que je cherchais. bien, on essaie de m’acheter à
à la disposition de tous sur
longueur de temps ! Ils ne compren-
www.moulinduverger.com. On y trouve
Tous vos livres ne parlent que de nent pas. Je ne suis pas obligé
également les modalités de visite.
la ville. Allez-vous maintenant d’écrire, ni de vendre ou de publier,
écrire sur la ruralité? je n’ai pas de calendrier éditorial.
Oui. J’ai en tête plusieurs histoires. Pas Cette agitation parisienne paraît
encore la bonne mais… j’écris un tellement futile vue d’ici. Le TGV
scénario qui serait une suite télévisée aux me sert de sas lorsque je vais à Paris.
Rivières pourpres de Mathieu Kassovitz Vraiment, pour rien au monde je ne
et j’aimerais le tourner à Brouage. Cet quitterais Chez Gonin. ■
endroit est tellement magique, avec les
murailles, les marais, surtout l’hiver.

LE CHOIX D’HUGUES PAGAN Ne plus raconter la ville change-


Typhon, Joseph Conrad, Folio Gallimard t-il votre écriture?
Voyage au bout de nuit, L-F Céline, Folio Gallimard C’est beaucoup plus difficile. L’urbain
Adieu ma jolie, Raymond Chandler, Folio Gallimard permet facilement les digressions. Avec

110 ■ L’ACTUALITÉ POITOU-CHARENTES ■ N° 53 ■ ■ L’ACTUALITÉ POITOU-CHARENTES ■ N° 53 ■ 103

Related Interests