P. 1
PS1_Rev 0.1_French_Tracked

PS1_Rev 0.1_French_Tracked

|Views: 13|Likes:
Published by IFC Sustainability

More info:

Published by: IFC Sustainability on Jun 07, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/01/2013

pdf

text

original

Norme de performance 1, révision 0,1

Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
Le 14 avril 2010

30 avril 2006

Critères de Performance 1 Evaluation Sociale et Environnementale et Systèmes de Gestion

Introduction
Le Critère 1. La norme de performance 1 souligne l : Évaluation sociale et environperformance sociale et environnementale de toute activité commerciale d’un client pendant toute la duriel’ensemble du cycle de vie de du cycleomtoute activit cycleommerciale d’un cléoute acticonception, construction, exécution et gestionde déclassement ou de clôture, le cas échéant). Un système efficace de gestion sociale et environnementale est un système dynamique, un processus continu mis en place et soutenu par la direction et qui implique la communication significative entre le client, et ses employleparties 1 2 3 prenantes , ses travailleurs . Les parties prenants touchées et les communautvailleurst qui implique 4 la communicationronnementale est un système dynamiqautres parties prenants . Senants rties urst qui implique la communicationronnementale est un systèmatière de « planification, mise en eeuvreoeuvre, vvreication, mise en » vvreication,de gestion comprend lomprend n oncomplend n oune approche méthodologique permettant de gérer les impacts et risques sociaux et environnementaux potentiels drisques sociaux et envirdu dntiels drisques sociaux et environnementaux lesnnementale est un systèmatière de «, unde manière structurée et leur gestion continuessur une base continue. Un bon système de gestion adapté à la taille et à la nature d’un 5 projet promeut une performance sociale et environnementale saine et durable et peut entraeut une permettre au projet de produire de meilleurs rrmettre afinanciers, sociaux et environnementaux ammettre afinanciers, so. 2. Il se peut parfois que l’évaluation et la gestion de certains risques et impacts sociaux et environnementaux soit de la responsabilité du gouvernement ou de tierces parties sur lesquelles le 6 client n’exerce pas de contrôle ni d’influence. Voici quelques exemples de cette situation : i) lorsque les décisions de planification précoce prises par le gouvernement ou des tierces parties ont une incidence sur la sélection du site du projet et/ou sa conception ; et/ou ii) lorsque des actions spécifiques directement liées au projet sont réalisées par le gouvernement ou des tierces parties, notamment la fourniture de terres pour un projet qui aurait préalablement nécessité la réinstallation de communautés ou de personnes et/ou le défrichement et la perte de biodiversité. Même si le client ne peut pas maîtriser ni même souvent influencer les actions du gouvernement ou des tierces parties, un système de gestion efficace devrait identifier les diverses entités participantes et le rôle qu’elles jouent ainsi que les risques qu’elles représentent pour le client afin de l’aider à obtenir des résultats sociaux et environnementaux qui soient conformes aux Normes de performance.
1

Les « parties prenants » comprennent les travailleurs, les parties prenants prenants .
2

touchées et les autres parties

Les travailleurs sont définis comme étant les personnes employées par le client ainsi que les autres travailleurs directement sous contrat avec le client pour effectuer du travail dans le cadre du projet.
3

Les parties prenants touchées sont des personnes, groupes ou communautés qui sont sujets aux risques et/ou impacts négatifs réels ou potentiels du projet sur leur environnement physique, leur santé ou leurs moyens de subsistance et qui sont souvent situés à proximité géographique du projet, en particulier à côté des installations existantes ou proposées.
4

Les autres parties prenants sont définies comme étant les personnes ou les groupes qui ne sont pas situés dans la zone d’influence de proximité géographique du projet, mais qui ont un intérêt dans le projet et/ou la capacité d’influencer ses résultats.
5

Étant donné que les Normes de performance sont utilisées par les institutions financières, les assureurs et les investisseurs en lien avec le financement et les garanties de certaines activités spécifiques ou générales, et par les sociétés en règle générale pour les évaluations de conformité et leur orientation, le terme « projet » tel qu’utilisé dans les Normes de performance ne désigne pas nécessairement le financement d’un projet ou les frontières physiques précises des activités commerciales à l’étude. Au contraire, chaque utilisateur des Normes de performance devrait définir l’activité commerciale à laquelle devraient s’appliquer les Normes de performance et mettre au point sa propre approche pour évaluer et gérer les risques et impacts sociaux et environnementaux. Cette approche doit être conforme à cette Norme de performance.
6

Les sous-traitants retenus par le(s) client(s) ou agissant en son nom ne sont pas considérés comme des tierces parties aux fins de cette Norme de performance.

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
Le 14 avril 2010

Objectifs Identifier et évaluer les risques et impacts sociaux et environnementaux, tant
négatifs que positifs, dans la zone ddnementaux du projet

Édu projet dans la zone ddnementauxiser ni même souvent influencer les actions
impacts nmpacts et risques sur les travailleurs, les communautés affectéesparties intéressées touchées et les intéressées Veiller à ce que les communautés affectées soient engagées de manière appropriée dans la résolution des questions susceptibles de les affect

Promouvoir une meilleure performance sociale et environnementale des
sociétés, par uneclients au moyen d’une utilisation efficace des systrmance sociale Veiller à ce que les parties prenants touchées et les autres parties prenants aient accès à l’information environnementale et sociale pertinente au sujet du projet Mettre en place des relations constructives et veiller à ce que les parties prenants touchées participent de manière appropriée tout au long du cycle du projet à la résolution des questions susceptibles de les affecter S’assurer que les projets gèrent les communications et les griefs en provenance des parties intéressées touchées et des autres parties

Champ der que les p
2.3. Cette Crite dNorme de performance s projets gèrent les communications et les griefs en/ou des impacts sociaux ou environnementaux qui doivent titredevraient être gvraiedansdès les premiêtreociaux ou environnementaude projet et de manière permanente tout au long du cycle de vie du projet.

Dispositions
Système Exigences
Évaluation sociale et environnementale et systèmes de gestion sociale et environnementale
3. 4. Le client, en collaboration avec les autres agences gouvernementales responsables et les tierces parties appropriées, mènera un processus d’évaluation sociale et environnementale et mettra en place et maintiendra un Systtrasystème de gestion sociale et environnementale adaptle et environnem à l aptle et environnem nproportionne avec le niveau de risqueproportionnel aux risques et det ortiimpacts sociaux et environnementaux. Le Systiausystème de gestion contiendra comprendra les rendra environne : ( : i) É) (rendra sociale et environnementale, (énoncé de politique ; ii) programmeidentification des risques et impacts (système d’évaluation sociale et environnementale) ; iii) systèmes de gestion, (iii) plans et accords ; iv) capacitt accords ; iv) ues, (iv) formation, ( et compétences ; v) engagement auprès des communautés, (préparation et réponse à l’urgence ; vi) participation des parties prenants ; et vii) suivi et (vii) pr ) on des parties ’urgeexamen.

Évaluation sociale et environnementale
4. Le client mènera un processus d'Évaluation sociale et environnementale qui prendra en considération, de manière intégrée, les

Énoncé de politique

1 sur 6

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
5. Le client fournira un Énoncé de politique global qui précisera les objectifs et principes sociaux et Le 14 avril 2010 environnementaux qui guideront le projet et lui permettront d’afficher une bonne performance sociale et environnementale. L’Énoncé de politique qui constitue un cadre pour l’évaluation sociale et environnementale et le processus de gestion connexe stipulera que le projet se conformera aux lois et règlements en vigueur dans la juridiction où il sera mis en œuvre, notamment les lois relatives aux obligations des pays hôtes en vertu des lois internationales. L’Énoncé de politique doit être conforme aux principes des Normes de performance. Dans certains cas, les clients peuvent également adhérer à d’autres normes internationalement reconnues, processus de certifications ou codes de déontologie et les inclure dans leur Énoncé de politique. L’Énoncé de politique indiquera qui, au sein de l’organisation du client, sera responsable de la conformité à l’Énoncé et qui sera responsable de son application (en citant une agence gouvernementale ou une tierce partie appropriée au besoin). Le client doit veiller à ce que son Énoncé de politique soit adéquatement communiqué à tous les niveaux de son organisation.

Identification des risques et impacts sociaux et environnementaux potentiels (notamment en matière de
travail, de santé et de sécurité) du projet. Le processus d’Évaluation se fondera

Le client identifiera les risques et impacts sociaux et environnementaux du projet.7 Le type de projet, sa taille et son emplacement géographique détermineront la portée et le niveau des efforts qui devront être déployés pour mener à bien le processus d’identification des risques et impacts. La portée du processus d’identification des risques et impacts sera conforme aux pratiques exemplaires de l’industrie internationale 8 et indiquera les méthodes et outils d’évaluations adéquats et pertinents. L’Évaluation peut comprendre une évaluation complète de l’impact social et environnemental, une évaluation sociale ou environnementale limitée ou orientée ou une simple application des normes relatives aux sites environnementaux, des normes anti-pollution, des critères de conception ou des normes de construction. Lorsque le projet porte sur des informations courantes et comprendra une description précise du projet et des activités commerciales existantes, il peut être nécessaire d’effectuer des audits sociaux et/ou environnementaux afin d’identifier tout domaine d’inquiétude ou, dans d’autres cas, il peut être nécessaire de réaliser une évaluation des risques/dangers. Le processus d’identification des risques et impacts sera basé sur les donnrocessuréférence appropriées dans les domaines social et environnemental. L’Évaluation prendra en considérationsociales et environnementales les plus récentes et dont le niveau de détails sera approprié.9 Le processus tiendra compte de tous les risques et impacts sociaux et environnementaux pertinents du projet, notamment les problèmesenjeux identifi ridanspar les CritèresNormes de performance 2 et , ainsi que les communautés ou personnes qui seront

7

Les risques et impacts pertinents à examiner et à identifier s’il est raisonnablement prévisible qu’ils soient significatifs comprennent, entre autres, ceux ayant trait au changement climatique, à la santé humaine, aux droits de la personne, aux inégalités entre les sexes, aux fonctions des écosystèmes et à l’accès aux ressources en eau. 8 Définies comme l’exercice de compétences professionnelles, de diligence, de prudence et de prévoyance qu’il est raisonnable d’attendre de la part de professionnels compétents et expérimentés participant au même type d’activités dans des circonstances pareilles ou globalement similaires.
9

Un exemple d’un niveau approprié de détails est de tenir compte de la variabilité climatique et des conditions environnementales prévues en raison d’un changement climatique potentiellement important qui pourrait survenir au cours du cycle de vie du projet et qui pourrait nécessiter une certaine adaptation lorsque cela est faisable. La faisabilité dépendra de l’emplacement du projet et de la disponibilité des données à une échelle qui est pertinente.

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
Le 14 avril 2010

30 avril 2006

Critères de Performance 1 Evaluation Sociale et Environnementale et Systèmes de Gestion

6. affectéessont susceptibles d’être touchées par cesde tels risques et impacts. Les lois et règlements applicablesLe processus tiendra également compte des juridictions d’exécution du projet et qui portent sureffets transfrontaliers potentiels tels que la pollution de l’air ou l’utilisation ou la pollution des questions sociales et environnementales, y compris les lois d’application au pays hôte des obligations imposées par le droitvoies d’eau d’intérêt international, seront également pris en compte. ainsi que les émissions de gaz à effet de serre. 7. Les risques et impacts seront analysés identifiés dans le contexte de la zone d’influence du projet. Cette zone d’influence comprend, selonenglobe, le cas : (i)échéant : Les activités, actifs et installations qui sont directement détenus, exploités ou gérés par le ou les sites primaires duclient (y compris par des sous-traitants) et qui sont liés 10 au projet et les ; Les installations connexes que le client (sous-traitants compris) développe ou contrôle, comme les corridors de transmission d’électricité, les canalisations, canaux, tunnels, voies de contournement et d’accès, zones d’emprunt et de rejet, camps de construction, (ii) les installations associées non financées dans le cadre du projet (un financement peut titre fourni séparément par le client ou par des tiers, dont le gouvernement) et dont la viabilité et l’existence dépendent exclusivement du projet et dont les biens ou services sont essentiels à l’exploitation du projet, (iii) les qui sont définies comme étant les installations qui n’auraient pas été construites en l’absence du projet du client et 11 sans lesquelles le projet du client ne serait pas viable. Les installations connexes peuvent être financées, détenues, construites ou opérées de manière indépendante ; Les zones potentiellement affectéestouchées par desles impacts cumulés d’autres développements planifiés dans le cadre du projet, par tout projet ou situationcondition existant et par d’autres développements liés au projet qui sont définis de manière réaliste au moment de la réalisation de l’Évaluation sociale et 12 environnementale et (v) lesdu processus d’identification des risques et impacts ; Les zones potentiellement affectéestouchées par les impacts de développements non planifiés mais prévisibles causés par le projet et qui peuvent intervenir plus tardultérieurement ou à un autre emplacement. ; La zone dautre empladu projet nu projet utre emimpacts potentiels qui se manifesteraient sans le projet ou indcts potentiels qui se manifesteraient sibles nans le projet ou indcts potentiels qui se manifesteraient sibles causés par le projet et qui peuvent itout de même en l’absence du projet.

5.

8. Les risques et impacts seront également analysés durantpour les étapes clés du cycle de vie du projet, notamment celles de pré-la conception, de la construction, construction,des opérations, démantèlement ou fermeture. et du déclassement ou de la clôture, le cas échéant. Lorsque cela est pertinent, l’Évaluationl’identification des risques et impacts prendra également en considération le rôle et la capacité de tiers (tierces parties (tels que les pouvoirs publics locaux et nationaux, entrepreneurs etles entrepreneurset les fournisseurs), dans la mesure où ils présentent un risque pour le projet, en reconnaissant que le client devrait traiter ces risques et impacts de manière proportionnée au contrôleà la maîtrise et à l’influence qu’il a sur les actions des tiers. de ces tierces parties.

10

Par exemple, les corridors de transmission électrique, les pipelines, les canaux, les tunnels, les routes d’accès et de déplacement, les zones de dépotoirs et d’emprunt, les chantiers de construction et les terres contaminées (par exemple, le sol, les eaux souterraines, les eaux de surface et les sédiments).
11

Par exemple, les chemins de fer, les routes, les centrales électriques ou les lignes de transmission, les pipelines, les services publics, les entrepôts et les terminaux de logistique.
12

Les autres développements peuvent, en fonction de conditions spécifiques, inclure une combinaison de développement prévus, proposés ou permis.

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
6.9. Les impacts associties.2010 Le 14 avril achaînes d’approvisionnement seront pris en considération dès lors que la ressource utilisée par le projet est écologiquement sensible ou dans les cas oities. achaînes d’approvisionnement seront pris en considération dès lors qrticle fourni. L’Évaluation prendra également en considération les éventuels effets qui transcendent les frontiaînes d’approvisionnement seront pris en considération dès lors qrticle fourni. Linternationaux et les impacts es d’approvisionnement seront pris’émission de gaz à effet de serre.(voir Norme de performance 6) ou dans les cas où il y a un risque élevé de travail des enfants, de travail forcé ou d’importants dangers professionnels ou pour la santé et la sécurité des travailleurs (voir Norme de performance 2). 7. L’Évaluation sera adéquate, exacte et objective dans sa présentation des problèmes ; elle sera préparée par des personnes qualifiées et expérimentées. Dans les projets présentant des impacts négatifs significatifs ou impliquant des questions techniques complexes, les clients peuvent titre amenés à recourir à des experts externes pour les assister dans le processus d’Évaluation. 8. Selon le type de projet et la nature et l’étendue de ses impacts et des risques inhérents, l’Évaluation peut comprendre une évaluation complète de l’impact social et environnemental, une évaluation sociale ou environnementale limitée ou orientée ou une simple application des normes relatives aux sites environnementaux, normes anti-pollution, critères de conception ou normes de construction. Lorsque le projet implique des activités commerciales existantes, des audits sociaux et/ou environnementaux peuvent titre nécessaires afin d’identifier tout domaine d’inquiétude. Les types de problèmes, d’impacts et de risques à évaluer et la portée de l’engagement auprès des communautés (voir paragraphes 19 à 23 ci-dessous) peuvent également varier considérablement selon la nature du projet, sa taille, son implantation et son stade de développement. 9. Les projets présentant des impacts négatifs potentiels significatifs, hétérogènes, irréversibles ou sans précédent seront soumis à des évaluations complètes de l’impact environnemental et social. Cette

2 sur 6

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
Le 14 avril 2010

30 avril 2006

Critères de Performance 1 Evaluation Sociale et Environnementale et Systèmes de Gestion

évaluation comprendra un examen des alternatives techniquement et financièrement faisables1 à l’origine de ces impacts ainsi qu’une justification écrite des raisons du choix du mode d’action envisagé. Dans des circonstances exceptionnelles, une évaluation régionale, sectorielle ou stratégique peut titre demandée. 10. Des Évaluations à périmètre plus restreint peuvent titre menées pour les projets présentant des impacts négatifs limités moins nombreux, généralement propres à un site, largement réversibles et faciles à traiter par des mesures d'atténuation. 11. Les projets présentant des impacts négatifs minimes ou nuls ne seront soumis à aucune autre évaluation que leur identification en tant que tels. 12. 10. L’identification des risques et impacts tiendra également compte des conclusions des plans, études ou évaluations connexes préparées par les autorités gouvernementales pertinentes qui sont directement concernées par le projet. Ces documents comprennent les plans de développement économique, les plans régionaux, les études de faisabilité, les analyses d’alternatives et les évaluations environnementales cumulatives, régionales, sectorielles ou stratégiques au besoin. Les risques et impacts identifiés reflèteront aussi les résultats des consultations menées auprès des parties prenants touchées. 11. Dans le cadre de l le cadre du processus d’identification des risques et impacts, le client identifiera les personnes et les groupes et les communautés susceptibles dusceptibles autd’être touchées de maniouc spe manioudirect, differentiel, ou disproportionnée par le projet en raison de leur 13 situation vulnérable ou défavorisée.2. Si des groupes sont identifirojet en raison de leur situation vulnérclient proposera et mettra en eeuvreoeuvre des mesures sp sont identifirojet en raison de leur situation vles affectenttouchent de manitres sp sont identifirojet en raison de ldde manitrepas désavantagés dans le partage des bénéfices et opportunités dude dans le parta. découlant du projet.

Programme
12. Le processus d’identification consistera en une évaluation et en une présentation des risques et impacts qui seront adéquates, exactes et objectives et qui seront réalisées par des personnes qualifiées et expérimentées. Pour les projets présentant de potentiels impacts négatifs significatifs ou des questions techniques complexes, les clients peuvent être amenés à recourir à des experts externes qui les aideront dans le processus d’identification des risques et impacts et qui vérifieront leur information de suivi.

Système de gestion, plans et accords
13. Aprlans et accordsrésentant de potentiels impacts négatifs significatifs ou des questions techet du r et accordsrésentant de potentiels impacts négatifs Conformément à l’Énoncé de politique du client et aux objectifs et principes décrits dans ce dernier, le client mettra en place et gique du cprogrammesystème de gestion des mesures et desures edes actions ds actions mettra en place et gique du client et aux objectifaux risques et impacts sociaux et environnementaux identifiés (pour le programme de gestion).projet. Les programmes 14. En fonction de la nature du projet, les systèmes de gestion se composentseront composés d’une combinaison, dûment documentée, de politiques, procédures et pratiques opérationnelles, de pratiques, de plans et de documents de référence qui sont gérés de manière systématique. Le programmesystème de gestion peut s’appliquer largement à l’ensemble de l’organisation du client, y
13

Le statut de défavorisé ou de vulnérable peut découler de la race, de la couleur, du sexe, de la langue, de la religion, des opinions politiques ou autres, de l’origine nationale ou sociale, de la propriété, de la naissance ou de tout autre statut d’une personne ou d’un groupe. Le client devrait également tenir compte de facteurs tels que le sexe, l’âge, l’appartenance ethnique, la culture, l’analphabétisme, la maladie, le handicap physique ou mental, la pauvreté ou le désavantage économique et les dépendances exclusives aux ressources naturelles.

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
compris aux entrepreneurs 2010 principaux fournisseurs que le client dirige, ou au contraire à des Le 14 avril et aux sites, installations ou activités spécifiques. Les Dans certains cas, certaines des mesures et actions de traitement des incluront celles imposées par des institutions financières ou des investisseurs en tant que conditions de financement basées sur leur évaluation de la capacité du projet à répondre aux 15 exigences des Normes de performance 1 à 8. La hiérarchie préconisée pour faire face aux impacts et aux risques identifiés éviteront et préviendrontfavorisera autant que possible les l’évitement des impacts sur la minimisation, plutôt que l’atténuation, la remise en état ou l’indemnisation/contrepartie, 16 17 chaque fois que cela sera techniquement et financièrement faisable. . 14.15. Lorsque les risques et impacts ne peuvent titreêtre treeue ou pre les , des mesures et actions dacts ne peuveseront identifiées afin que le projet fonctionne dans le respect des lois et réglementations applicablesen vigueur et qu’il soit conforme aux dispositionsexigences des Crit nceNormes de performance 1 cti (voir paragraphe 16 ci-dessous).. Le niveau de précision et de complexité de ce programmesystème de gestion et la priorittionision et de complexité de ce deet actions identifins ret actions documentées seront proportionndoproportionnels aux risques et impacts du projet et reflèteront les résultats des consultations menées auprès des parties prenants touchées. 15. Dans toute la mesure du possible, le programme
14

Le système de gestion d système deactions et rctions et de gestiopour faire face aux risques et impacts soulevés par le processus d’identification, 18 dans la mesure du possible sous forme d'événementsd’événements quantifiables gru possible et impacts soulevés par le processus d’iddes objectifs ou des critctifsd'appréciationd’appréciation qui peuvent titreêtre suivis sur des pu possible et impactil comportera une estimation des ressources et des responsabilités requises pour sa mise en eeuvre.oeuvre. Si cela est approprié, le système de gestion reconnaîtra et inclura le rôle des actions et évènements pertinents contrôlés par de tierces parties afin d’en identifier les risques et impacts. Reconnaissant la nature dynamique du processus de développement et de mise
en eeuvre de projet, le programme sera

La « Faisabilité technique » dépend de la possibilité d’application des mesures et actions envisagées avec les compétences, équipements et matériels disponibles dans le commerce, en tenant compte de facteurs locaux tels que le climat, les conditions géographiques, la démographie, les infrastructures, la sécurité, la gouvernance, la capacité et la fiabilité opérationnelle. La « Faisabilité financière » se fonde sur des considérations commerciales, dont l’importance
1

relative du coût différentiel de l’adoption de ces mesures et actions par rapport à l’investissement du projet, des coûts d’exploitation et d’entretien et du potentiel de ce coût différentiel à rendre le projet non viable pour le client. Ce statut peut résulter de la race, de la couleur, du sexe, de la langue, de la religion, des opinions politiques ou autres, de l’origine nationale ou sociale, des biens, de la naissance ou de tout autre statut d’une personne ou d’un groupe. Le client doit également prendre en considération des facteurs comme le sexe, l’appartenance ethnique, la culture, la maladie, le handicap physique ou mental, la pauvreté ou le désavantage économique et la dépendance de ressources naturelles uniques.
2

14

3 sur 6

Les fournisseurs primaires sont ces fournisseurs de premier rangee qui fournissent des biens ou matériaux qui sont essentiels aux principales fonctions commerciales.
15

Suite à toute processus de diligence raisonnable indépendante du projet réalisée par des institutions financières, des mesures et actions additionnelles (des plans d’actions additionnels) peuvent être identifiées au-delà de celles initialement identifiées dans le système de gestion du client et seront incluses dans le système de gestion global.
16

La faisabilité technique dépend de la possibilité d’application des mesures et actions envisagées avec les compétences, équipements et matériels disponibles dans le commerce, en tenant compte de facteurs locaux tels que le climat, les conditions géographiques, la démographie, les infrastructures, la sécurité, la gouvernance, la capacité et la fiabilité opérationnelle.
17

La faisabilité financière se fonde sur la capacité à allouer des ressources financières suffisantes pour adopter ces mesures et les maintenir en place à long terme.
18

À titre d’exemple, le processus d’identification des risques et impacts peut entraîner l’élaboration de divers plans tels que des Plans de réinstallation, des Plans d’action pour la biodiversité, des Plans d’action pour la gestion des ressources en eau, des Plans pour la sécurité de la communauté, des Plans pour le développement communautaire ou des Plans de développement des populations autochtones. Ces plans préciseront probablement les actions qui seront ensuite mises en œuvre par le biais du système de gestion.

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
Le 14 avril 2010

30 avril 2006

Critères de Performance 1 Evaluation Sociale et Environnementale et Systèmes de Gestion

16. adaptrle système de gestion sera réactif aux modifications des circonstances entourant le projet, aux vrett autre statut dons polrésultats du suivi (voir paragraphe 24 ci-dessous).et de l’examen du projet.

Plan d'Action
Le client préparera un Plan dent pon s’il identifie 16.17. Lorsque le client estime que des mesures et actions dqueus).nces entourant le sont nont mesures et amener esures et aque le projet dans le respectréponde aux exigences des lois et rux exigencesns dqueus).nces enpour qu rux exigencesns dqueus).nces entourant le projNormes de performance 1 per, il préparera un Plan d’action. Ces mesures et actions reflèteront les résultats de la consultation sur les risques et impacts nes mesu sociaux et environnementaux et les mesures et actions envisagées pour les résoudre, conformément aux dispositions exposées au paragraphe 21.22. Le Plan dt environnementaux et les mesures et actions envisagées pour les résou routine à une série 19 de plans spécifiques.3. Le Plan d'action : (d’action : i) dtion : (environnementaux et les mesures et actioneeuvreoeuvre les diff: (environnementaux et les mesures et actions , ( à prévoir ; ii) classera ces dispositions par ordre de priorité, ( ; iii) comportera le calendrier de mise en eeuvreoeuvre de ces dispositions, ( ; iv) sera communiqunsalencommunautcommuniqunsaparties prenanants touchées (voir paragraphe 26) ci-dessous) ; et (v) ddessous) ;phe 26alendrier de mise en e pcommunication externe sur la mise en eeuvreoeuvre du Plan ds) ;phe 26a le client.

Capacitn organisationnelleet compétences organisationnelles
17.18. Le client, en collaboration avec les tierces parties appropriées et pertinentes, mettra en place, maintiendra et renforcera, selon les besoins, une structure organisationnelle dotttra qui définit les ri défiresponsabilités et pouvoirs dri défiresponsabilités et pouvoirsen ce qui a trait à la mise en œuvre du système de gestion, y compris le Plan da mise e. Il conviendra de nommer un personnel spécifique avec, notamment, un ou plusieurs représentants de la direction, doté de responsabilités et pouvoirs clairement définis. Les responsabilités essentielles en matière sociale et environnementale doivent être bien définies et communiquées au personnel concerné ainsi qu’au reste de l’organisation. Un appui suffisant de la direction et des ressources humaines et financières adéquates seront fournis en permanence pour assurer une performance sociale et environnementale efficace et ininterrompue.

Formation
18. Le client formera des employés et entrepreneurs directement responsables d’activités pertinentes pour 19. Au sein de l’organisation, les membres du personnel ayant la responsabilité de la performance sociale et environnementale du projet de sorte qule et environnementdoivent avoir les connaissances et les compétences nécessaires pour accomplir leur travail, notamment une connaissance à jour des exigences réglementaires du pays hôte et des exigences applicables des Normes de performance 1 à 8. Les membres du personnel doivent également avoir les connaissances et les compcompétences nécessaires pexmpcompétences nécessaires pour accomplir lconnaissance des obligations lur accomplir leur travail, notamment une connaissance à jour des exigeCritaissance des obligations lur accomplir leur travail, notamment une connaissanmettre en œuvre les actions et mesures sp mesures uvre les igations lur accomprogrammesystème de gestion, notamment le Plan dgations lainsi que et connaître les monnaître Plan dgationla rmonnaître Plan dgations lur accomplir effectuer ces actions d’une manière comptuer ces actions e.

19

Par exemple, les Plans d’action de réinstallation, les Plans d’action pour la biodiversité, les Plans de gestion des substances dangereuses, les Plans de préparation et de réaction aux situations d’urgence, les Plans d’hygiène et de sécurité communautaires et les Plans de développement des populations autochtones.

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
Préparation et réponseavril 2010 Le 14 à l’urgence
20. Un élément important du système de gestion sera la mise en place d’un système de préparation et de réponse à l’urgence de manière à ce que le client, en collaboration avec les tierces parties appropriées et pertinentes, soit prêt à répondre aux situations accidentelles et d’urgence associées au projet d’une manière qui soit appropriée pour prévenir et atténuer les dommages causés aux personnes et/ou à l’environnement. Cette préparation comprendra l’identification des zones où des accidents et des situations d’urgence pourraient survenir ainsi que des communautés et personnes qui pourraient être touchées, des procédures d’urgence, de la fourniture d’équipements et de ressources, de la désignation des responsabilités, des communications notamment avec les parties intéressées touchées et de la formation pour assurer une réponse efficace. 21. Lorsque cela est pertinent, le client aidera également les parties prenants potentiellement touchées (voir Norme de performance 4) et les organismes gouvernementaux locaux à se préparer à répondre efficacement aux situations d’urgence, en particulier lorsque leur participation et leur collaboration sont nécessaires pour assurer une réponse efficace. Si les organismes gouvernementaux locaux n’ont pas la capacité de répondre efficacement ou ont une capacité limitée, le client jouera un rôle actif dans la préparation pour faire face aux urgences liées au projet et pour y répondre. Le client documentera ses activités de préparation et de réponse face à l’urgence, ses ressources et ses responsabilités et il fournira de l’information appropriée à ce sujet aux parties prenants potentiellement touchées et aux organismes gouvernementaux pertinents.

Engagement des communautésparties prenants
19.

L9. antstt d

de la communauté est un processus permanent qui implique la communication

des

informations par le client. Lorsque les communautés locales sont susceptibles d’être affectées par des risques ou des impacts négatifs liés au projet, le processus d’engagement comprendra la consultation de celles-ci. L’engagement des communautés a pour objet d’établir et de maintenir dans le temps une parties prenants est la base communautés. La nature et la fréquence de
3

d’une relation solide, constructive

avec ces

Par exemple, les Plans d’action de déplacement, les Plans d’action pour la biodiversité, les Plans de

et réactive

qui est essentielle au succès de la gestion des substances dangereuses, les Plans de préparation et
de réaction aux situations d’urgence, les Plans d’hygiène et de sécurité communautaires et les Plans de développement des populations autochtones. 4 sur 6

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
Le 14 avril 2010

30 avril 2006

Critères de Performance 1 Evaluation Sociale et Environnementale et Systèmes de Gestion
20

22. impacts sociaux et environnementaux d’un projet. L’engagement des parties prenants est un processus permanent qui peut nécessiter la communication par le client d’informations aux parties intéressées, la consultation par le client des parties intéressées et la participation des parties prenants , en particulier de celles qui peuvent être touchées directement par les risques ou impacts négatifs du projet (parties prenants touchées). La nature, la fréquence et le niveau d’efforts de la nature, l des communaut, la fréquence et lparties prenants peuvent varier grandement et seront proportionnels aux risques et impacts net impa du projet sur les communautr les les ndement engagement parties prenants touchées et à la phase de développement du projet. L’engagement des parties prenants i) commencera le plus tôt possible dans le cycle de vie du projet ; ii) continuera tout au long du cycle de vie du projet ; iii) sera exempt de manipulation, ddu cycle de vie du pmanoeuvresmanœuvres coercitives et dnipulation, ddu cycle et ; iv) permettra aux membres des communautés d’exprimer librement leurs opinions, notamment leurs objections par rapport au projet ; et v) reposera sur des informations fournies dans les dnformations s commpertinentes, comprdnformations s communauté. fournies dans les délais appropriés et dans un format adapté à la culture de la communauté.

Divulgation
La divulgation d’informations pertinentes

Analyse des parties prenants et planification de l’engagement des partiesprenants
23. Dans le cadre du processus d’identification des risques et impacts du projet, le client identifiera les principales parties prenants du projet et classera par ordre de priorité celles qui pourraient être touchées par les risques et impacts du projet. Pour les projets pouvant avoir des conséquences négatives importantes, le client peut identifier un ensemble plus vaste de parties prenants pertinentes qui devraient être prises en compte, telles que les autorités locales ou les projets voisins. 24. En fonction de l’analyse des parties intéressées, le client peut avoir besoin ou non d’élaborer et de mettre en place un Plan d’engagement des parties prenants qui portera sur les exigences de cette Norme de performance. Ce processus d’engagement reflètera les risques et impacts du projet ainsi que la phase de développement du projet et sera adapté aux caractéristiques et aux intérêts des parties prenants . Les projets pour lesquels il n’y a pas de parties prenants touchées n’auront pas besoin de plan d’engagement ; les projets ayant peu de parties prenants auront besoin d’un plan d’engagement restreint ; et les projets dont les impacts pourraient être de taille pour les parties prenants touchées auront besoin d’un plan d’engagement complet. Ce processus devrait faire partie du système de gestion de projet et les résultats de cet engagement devraient permettre d’éclairer les hauts dirigeants du client ainsi que les membres de son conseil d’administration ou d’un organisme équivalent. Le Plan d’engagement des parties intéressées reflétera les exigences relatives à l’engagement des parties intéressées pertinentes comprises dans les autres Normes de performance, le cas échéant. Lorsque cela est approprié, ce Plan comprendra également des mesures sélectives pour assurer une participation efficace des personnes ou groupes identifiés comme défavorisés ou vulnérables, pour veiller à leur participation active et efficace dans le processus d’engagement. Lorsque le processus d’engagement d’une partie prenants dépend grandement de ses 21 représentants, le client fera tous les efforts raisonnables pour vérifier que de telles personnes représentent les opinions des parties prenants touchées et qu’elles lui rapportent de manière fiable les résultats des consultations avec leurs constituants. 25. Si l’emplacement exact du projet n’est pas connu, mais qu’il est raisonnable de croire qu’il aura un impact important sur les parties prenants , le client doit préparer un Cadre d’engagement des parties intéressées, dans le cadre de son système de gestion. Ce Cadre décrira les principes directeurs et une stratégie pour identifier les parties prenants touchées et prévoira un processus d’engagement
20 21

Les exigences relatives à la participation des travailleurs sont décrites dans la Norme de performance 2. Par exemple, les dirigeants de communautés ou de groupes religieux, les représentants gouvernementaux, les représentants de la société civile, les politiciens, les enseignants et d’autres personnes représentant un ou des groupes de parties intéressées touchées.

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
compatible avec cette Norme de performance qui devra être mis en œuvre une fois que l’emplacement Le 14 avril 2010 physique du projet sera connu.

Accès à l’information
20.26. L’accès à l’information aide les communaut l’informatiparties prenants touchées touchées l’informrisques, impacts et opportunités duliés au projet. Si Lorsque le client a engagient a informrisques, impacréalisé une évaluation sociale et environnementale et/ou élaboré un système de gestion, il devra 22 communiquer le document d il devra compertinent correspondant. Si les communautésparties prenants sont susceptibles dsont susceptibled’être touchées par des risques ou des impacts nt nt opportunau projet, le client leur fournira i) l) r des risques ou des impacts nt nt opportunau projet, le client le, ; ii) la durs risques ou des proposées du projet et ; iii) tout risque et impact potentiel sur ces communautquparties prenants et les éléments pertinents du système de gestion ; iv) l’engagement des parties prenants tel qu’envisagé ; et v) le mécanisme de règlement des griefs. Pour des les projets projets nvayant des impacts sociaux et ou environnementaux nux v) le mécanisme de règldoit d’informations devrait avoir lieu au le plus tôt possible lors du processus d’identification des risques et impacts environnementaux et au moins avant le de plus tle plus tôt possible lors du processus d’identification des risques et impacts environnoeuvre du projet et sur une base permanente (voir paragraphe 26 ci-dessous).la phase de construction du projet et se poursuivre sur une base continue. L’information fournie devrait être transparente, objective, significative, facilement accessible, dans une langue et un format appropriés à la culture locale et compréhensible par les parties intéressées touchées.

Consultation

Si des communautés affectées peuvent titre soumises à des risques ou des impacts négatifs d’un projet, le client devra mettre en place un

Consultations
21.27. L’étendue et l’ampleur du processus de consultation de manius dà leur offrir la possibilité de manius dà leur offrir la possibseront proportionnelles aux risques, et impacts et mesures drtionnelles négatifs du projet et àdu projet et iclient de les ionnelles aux possibiaux préoccupations soulevées par les parties prenants touchées. Une consultation efficace : (i) reposeraest un processus à double sens qui devrait commencer tôt, dès le processus d’identification des risques et impacts sociaux et environnementaux ; et qui sera i) documenté ; ii) basé sur la communication au pr r la cod’informations utiles et adéquates, notamment les projets de document et de plan, (ii) commencera au d notamment les projets de document et de plan, (ii) commencera au ocessus d’iden ; iii) accordera la priorité aux personnes directement touchées ; et iv) sera menée sur les risques et impacts nes et ra la priorité aux personnes directement touchées ; ections envisagées pour y répondre et (iv) sera exra la priorité auune base continue au fur et ne base continue au fur etté aux pe se manifesterontapparaîtront. Le processus de consultation sera exLe processus de consultation sera sonnes directement entrepris de manière à y 23 inclure tous les segments des parties prenants touchées et d’une manière qui soit adaptée à leur culture. Le client adaptera son processus de consultation aux préférences linguistiques des communautnt adaptera personnes prenants touchés, ouchés t adaptera son procesd ouchésdécisions et aux besoins des groupes défavorisés ou vulnvorisés ou dorisés ou . 28. Pour les projets ayant des risques et impacts négatifs limités sur les parties prenants touchées, le client veillera à ce que son processus de consultation permette aux parties prenants de s’exprimer librement sur les risques et impacts du projet et le système de gestion proposé et lui permette d’examiner ses opinions et préoccupations et d’y répondre. 22.29. Pour des projets présentant des impacts négatifs importants poursur les communautprojets présparties prenants touchées, le processus de consultation veillera à leur consultation libre, préalable

22

Selon la taille du projet et l’ampleur des risques et impacts du projet, les documents pertinents pourraient aller d’une Évaluation sociale et environnementale complète et des Plans d’action (par exemple, Plan d’engagement des parties intéressées, Plan d’action de réinstallation, Plan d’action pour la biodiversité, Plan sur les matériaux dangereux, Plan de préparation et de réponse à l’urgence, Plan de santé et sécurité communautaire et Plan de développement des populations autochtones) à des résumés faciles à comprendre des principaux enjeux et engagements. 23 Tels que les hommes, les femmes, les personnes âgées, les jeunes, les personnes déplacées et les personnes ou groupes défavorisés ou vulnérables.

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
et éclairée et facilitera avril 2010 Le 14 leur participation en connaissance de cause. La participation en connaissance de cause impliquenécessite une consultation organisation veillera à leur consultation libre, préalable et éclairée et facilitera leudécision les points de vue des communautultation orgparties prenats touchées sur les questions qui les affectenttouchent directement, comme les mesures d’atténuation proposées, le partage ddirectement, des bénéfices, les opportunites, lese les mesureset les questions de mise en oeuvre. Le client documentera le processus et, en particulier, les mesures prises pour éviter ou minimiser les risques et impacts négatifs sur les communautites, lese leparties prenants touchées. Une consultation libre, préalable et éclairée et une participation en connaissance de cause sont également nécessaires pour les projets ayant des impacts potentiels négatifs sur les populations autochtones (Norme de performance 7).

Mécanisme derèglement des griefs
Reddition de comptes aux parties prenants touchées
30. Le client répondra aux préoccupations des communautés en rapport avec le projet. Si le client prévoitprésentera aux parties prenants touchées des rapports périodiques sur la progression de la mise en oeuvre du Plan d’action pour les questions qui impliquent des risques ou des impacts négatifs permanents pour les communautés affectées, il parties prenants touchées ainsi que sur des questions que le processus de consultation ou les mécanismes de griefs a identifiées comme préoccupantes pour celles-ci. Si le système de gestion entraîne des modifications importantes ou des ajouts au niveau des mesures ou actions d’atténuation décrites dans le Plan d’action sur les sujets d’inquiétude des parties prenants touchées, les mesures ou actions d’atténuation actualisées seront également communiquées aux parties prenants touchées. Ces rapports seront présentés sous une forme accessible aux parties prenants touchées. La fréquence de ces rapports sera proportionnelle aux inquiétudes des parties prenants touchées, mais ils seront publiés à intervalles d’un an maximum. De plus, les clients sont encouragés à publier des5 sur 6 rapports sur leur performance sociale et environnementale qui soient accessibles à toutes les parties prenants .

Mécanisme de règlement de griefs
31. Le client mettra en place et maintiendra une procédure de règlement des griefs afin de recueillir et faciliter la résolution des préoccupations et des griefs des communautés affectées concernant la performance environnementale et sociale du client. pour gérer, au minimum, les communications externes associées à la performance sociale et environnementale de son projet avec les parties prenants touchées et les autres parties prenants . Cette procédure comprendra un mécanisme de règlement des griefs qui sera à la mesure des risques et impacts identifiés du projet et qui mettra l’accent sur les parties prenants touchées. Le mécanisme devrait inclure des méthodes pour i) recevoir et enregistrer les demandes, préoccupations, griefs et plaintes des parties prenants touchées ; ii) trier et évaluer les enjeux soulevés par les questions ou plaintes et déterminer comment résoudre les problèmes soulevés ; iii) élaborer et mettre en place des procédures et des échéanciers pour fournir des réponses ; et iv) suivre et documenter les réponses apportées. Dans certains cas, la conception du mécanisme de règlement des griefs sera basée sur les commentaires et suggestions des parties prenants touchées. 23.32. Le mécanisme de règlement des griefs doit titre anisme de règlement des griefs doit sme de règlement des griefsritre anisme de règlement des griefs dpar un et enjeux des parties prenants au moyen d’un processus compr rtiesmen et, transparent culturellement approprillement rtiesment des griefs do, adapté à la culture, facile d’accès, gratuit et exempt de vengeance et exempt de vengeancefacile dcommunautt de vengeanc. Ce mécanisme ne doit pas entraver l’accès aux autres recours judiciaires ou administratifs. Le client informera les communautisme ne doit pas entparties prenants touchées du mtouchées pendantdans le cadre de son processus d’engagement auprès de celles-ci. La mise en œuvre du mécanisme de règlement des griefs devrait permettre une amélioration continue du système de gestion du projet. Dans certains cas, en raison de circonstances propres à certains projets, le client devra demander à des tierces parties indépendantes de participer à son processus de règlement des griefs.

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
Le 14 avril 2010

30 avril 2006

Critères de Performance 1 Evaluation Sociale et Environnementale et Systèmes de Gestion

Suivi
24. Dans le cadre de son Système de gestion

0

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
Le 14 avril 2010

Responsabilités du secteur privé en vertu de l’engagement du gouvernement comme partie prenant
33. Lorsque l’engagement de la partie prenant est de la responsabilité du gouvernement hôte, le client collaborera avec l’organisme gouvernemental responsable, dans la limite permise par cette organisation, pour obtenir des résultats conformes aux objectifs de cette Norme de performance. De plus, lorsque la capacité du gouvernement est limitée, le client jouera un rôle actif au cours de la planification, de la mise en œuvre et du suivi de l’engagement de la partie prenant . Si le processus mis en œuvre par le gouvernement ne répond pas aux exigences pertinentes de cette Norme de performance, le client devra réaliser un processus complémentaire et préparer un Plan d’engagement de la partie intéressée additionnelle.

Suivi et examen
34. Le client, en collaboration avec les tierces parties appropriées et pertinentes, établira des procédures de contrôlepour suivre et d’évaluation demesurer l’efficacité du de son système de gestion ainsi que la conformité du projet aux obligations juridiques et/ou contractuelles et aux exigences réglementaires. Lorsque cela est approprié, les clients peuvent demander à des représentants des parties prenants touchées de compléter ou de vérifier les activités de suivi. Le programme de gestion. Outre l’enregistrement d’informations de suivi du client devrait être supervisé 1 par un échelon approprié au sein de l’organisation. 35. En plus d’enregistrer de l’information pour suivre la performance et la mise en placeétablir des contr placopérationnels pertinents des activits , le client doitdevra utiliser des mécanismes dynamiques, tels que des inspections et des audits, lorsque cela se justifie internes, le cas échéant, pour vs, le cala conformité du projet et la progression versses progrès en vue d’atteindre les rogrès en vue d’atte Pour des projets présentant des impacts nour des projets présentant des impacts échelon approprié au sein de l’organisation.ties /ou conqualifis projets présentant des impacts échelon approprié au sein de l’organisatiLualifis projets présenttitre proportionnprêtre proportionnelle aux risques et impacts et aux dispositions de conformitt aux impacts échelon apprtitreexigences de conformité du projet. Le suivi comprendra normalement l’enregistrement d’information sur la performance et la comparaison de cette performance à des points de référence préalablement définis ou à des exigences du système de gestion. Le suivi devra être ajustvi devra être normalement l’enregistrement d’informatio et des rdevra êt, des actions requises par les autorités de réglementation pertinentes et pour tenir compte des commentaires et suggestions des parties prenants touchées et autres parties prenants , le cas échéant. Le client documentera les résultats du contrclisuivi, identifiera et reprendraprendra les dispositions correctives et préventives nécessaires dans le programme de gestion modifiet prles systèmes de gestion et plans modifiés. En collaboration avec les tierces parties appropriées, le client appliquera ces actions correctives et préventives et en assurera le suivi pour dans les cycles de suivi à venir pour en garantir leur efficacits l’efficacité.

Présentation de rapports
Présentation de rapports internes
25.36. La haute direction de lpports internesir pour en s et préventives et en assurera le suivi ir compte programmesystème de gestion, effectution, lpports intbasées sur une collecte et dcollune analyse systelpports intedonnées. La portée et la fréquence de ces rapports dépendront de la nature et de l’étendue des activités identifiées et mises en eeuvre selon le programmeoeuvre conformément au système de gestion du client et dtèmeées. La portée pertinents pour le projet. En fonction des
1

Par exemple, le suivi participatif de l’eau.

1

Norme de performance 1, révision 0,1
Évaluation des risques et impacts sociaux et environnementaux et systèmes de gestion
Le 14 avril 2010

résultats de ces rapports sur la performance, la haute direction du client prendra les mesures nécessaires et appropriées pour que le but de l’Énoncé de politique soit respecté, que les procédures, les pratiques et les plans soient mis en œuvre et qu’ils soient perçus comme efficaces.

Présentation de rapports externes sur les Plans d’action

26. Le client communiquera le Plan d’action aux communautés affectées. En outre, le client présentera des rapports périodiques sur le progrès de la mise en eeuvre du Plan d’action pour les questions qui impliquent des risques ou des impacts permanents pour les communautés affectées ainsi que sur des questions que le processus de consultation ou le mécanisme de règlement des griefs a identifiées comme préoccupantes pour ces communautés. Si le programme de gestion entraîne des modifications importantes ou des ajouts au niveau des mesures ou actions d’atténuation décrites dans le Plan d’action sur les sujets d’inquiétude des communautés affectées, les mesures ou actions d'atténuation actualisées seront également communiquées. Ces rapports seront présentés sous une forme accessible aux communautés affectées. La fréquence de ces rapports sera proportionnée aux inquiétudes des communautés affectées mais ils seront publiés à intervalles d’un an maximum.

6 sur 6

2

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->