P. 1
Edition du 11/07/2010

Edition du 11/07/2010

|Views: 82|Likes:
Published by Compétition

More info:

Published by: Compétition on Jul 11, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/21/2015

pdf

text

original

LES ITALIENS CONTRE-ATTAQUENT

Queens Grass réclame son argent
LE QUOTIDIEN 100 % FOOT

La Lazio met 6 M € sur Belhadj
Menace sur le terrain du 5-Juillet D i m a n c h e 1 1 j u i l l e t 2 0 1 0
n°2532 prix 20 DA France 1.6 € - ISSN 111

Les adjoints de Saâdane sont pour

EN : SAÏB FAIT L'UNANIMITÉ
Ziani : tous les chemins mènent à Wolfsburg Antar à Bari
Angelozzi :«On est en contact avec Bochum»

Hambourg :

Bougherra
pour remplacer Boateng
Finale Espagne-Hollande

Del Bosque à Compétition
«On prouvera qu'on est les meilleurs»
Ismaily-JSK (J-7) Les Egyptiens préparent un accueil chaleureux aux Kabyles
Chérif El Ouazzani :«On n’ira pas en Egypte pour limiter les dégâts»

M C A Les cadres rassurent
BABOUCHE : «Le MCA est ma maison» ZEMMA : «Il ne reste que la signature»

2
Compétition
édition du dimanche 11 juillet 2010

RE 6 M € LAZIO OFF LA R BELHADJ
SMOUTH POU À PORT
revenir en charge pour s’attacher les services de l’international algérien. Comme nous l’avions annoncé toujours dans notre dernière édition, même le directeur sportif de Portsmouth, D a v i d Lampitt, a confirmé qu’il a eu une discussion avec le président de la Lazio qui lui a même proposé une somme pour le transfert de Belhadj. Selon toujours notre source, on a appris que le président de la Lazio, Claudio Lotito, a placé la barre à 6 millions d’euros pour le transfert de Nadir Belhadj dans son club, ce qui montre l’intérêt du club romain, alors qu’au début des négociations, les Romains avaient proposé 4,7 millions d’euros aux responsables de Portsmouth. Par ailleurs, l’avocat du joueur que nous avons eu au téléphone hier nous a fait savoir qu’une rencontre est prévue demain entre l’agent de Belhadj et les responsables de la Lazio pour finaliser la transaction, surtout que l’international algérien est plus intéressé par le maillot de la Lazio qu’un autre club, ce qui explique que le transfert de Nadir Belhadj pourrait se faire au cours de cette semaine. Le directeur sportif de la Lazio, Igli Taré, a déclaré hier à notre confrère italien de Corrier del Sport que Belhadj est l’une des priorités du club romain, surtout que le défenseur bulgare, Koralov, est bien parti pour rejoindre Man City. C’est l’une des raisons qui a poussé les dirigeants de la Lazio à réactiver la piste de l’international algérien. «Belhadj nous intéresse toujours. Nous avons appris qu’il n’a pas signé dans

M

 Par M. Zerrouki 

ême si un accord a été trouvé entre les dirigeants de Portsmouth et le club qatari d’Al Saad pour le transfert de l’international algérien, Nadir Belhadj, ce dernier a déclaré ouvertement qu’il ne jouera pas au Qatar dans notre édition d’hier.

 Il connaîtra sa prochaine destination cette semaine
le club qatari et qu’il ne veut pas jouer dans ce club. Nous avons alors sollicité les responsables de Portsmouth pour trouver un accord qui arrange les deux parties», a déclaré Taré à notre confrère italien hier aprèsmidi. que jamais à recruter l’international algérien. Il faut dire que la concurrence sera très rude entre les Anglais de West Ham et les Romains de la Lazio pour s’attacher les services de l’international algérien. D’un autre côté, nous avons appris que les Anglais vont proposer leur offre pour avoir Belhadj dès ce lundi aux dirigeants de Portsmouth. Cela dit, les Anglais sont obligés de dépasser les 6 millions d’euros pour avoir Belhadj, puisque Lotito n’est pas prêt à dépasser cette somme. Ainsi donc, le transfert de Nadir Belhadj connaîtra son épilogue cette semaine. Quelle sera donc la destination de l’international algérien, West Ham ou Rome ? La réponse sera connue certainement ce mardi. M. Z.

LES RESPONSABLES de Portsmouth se retrouvent dans une position délicate, surtout que le joueur en question a le droit de choisir le club où il veut jouer. D’un autre côté, nous avons appris de notre source à la Lazio que les responsables du club romain sont au courant que Belhadj n’a pas encore signé de contrat avec le club qatari et qu’il n’est pas intéressé par le championnat qatari, ce qui les a poussés à

Tout le monde sait que l’international algérien est suivi de près par la formation anglaise de West Ham qui veut renforcer son effectif par le latéral gauche des Fennecs. C’est l’entraîneur Avram Grant qui insiste pour avoir Belhadj dans son effectif, surtout qu’il connaît bien les qualités de Belhadj quand il était l’entraîneur de Portsmouth. Les Anglais semblent décidés plus

Avram Grant insiste toujours

Nadir préférerait la Lazio
 Par M. Stitou

SELON SON ENTOURAGE

BARI A CONTACTÉ OFFICIELLEMENT HIER LES RESPONSABLES DE BOCHUM

C

à Bari ce mercredi ou jamais
liste du directeur sportif du club de Bari : «On a deux autres défenseurs qui nous intéressent. Comme je vous l’ai dit, on recrutera deux défenseurs, on n’a pas encore tranché sur le cas des trois joueurs», nous a confié Angelozzi. Interrogé sur les chances de l’international algérien de faire partie de l’équipe de Bari, Angelozzi nous dira : «Je ne peux pas répondre à votre question. Tout ce que je peux vous dire, c’est que Yahia nous intéresse, mais d’ici mercredi, on tranchera sur les défenseurs qu’on recrutera.» Il faut dire que les chances de l’international algérien sont grandes pour jouer la saison prochaine dans le championnat italien, surtout que le transfert du joueur de Bologne coûtera cher pour la trésorerie de Bari. Ainsi donc, l’avenir du héros d’Oumdourman sera connu ce mercredi, et on saura s’il rejoindra son coéquipier de l’EN, Abdelkader Ghezzal, chez les Rouge et Blanc de Bari. M. Z.

ANTAR YAHIA

ONTRAIREMENT à tout ce qui a été dit, les dirigeants du club italien de Bari ont sollicité officiellement leurs homologues allemands de Bochum hier en début de journée, comme nous l’a confirmé leur directeur sportif italien, Guido Angellozzi : «Effectivement, on a discuté avec les responsables de Bochum aujourd’hui (Ndlr, entretien réalisé hier) pour le transfert de Yahia à Bari, mais on n’a rien conclu, c’est juste le premier contact. Pour le moment, on est sur les traces de trois défenseurs, et Antar Yahia en fait partie. D’ici mercredi, on tranchera sur les deux joueurs qu’on va recruter.»

Le club italien de Bari est sur les traces de deux autres défenseurs qui peuvent faire partie de l’effectif de Bari la saison prochaine. Il

Andréa Raggi et Kamil Glik, ses concurrents

s’agit du défenseur de Bologne, Andréa Raggi, et de l’international polonais de Palermo, Kamil Glik. Ces deux joueurs font partie de la

AISANT la une des gazettes de transferts depuis plusieurs semaines, Nadir Belhadj, dont le club Portsmouth désire tirer le maximum de dividendes de son transfert, a, par le biais de ses conseillers, fait savoir qu’il n’irait pas au Qatar, quitte à engager un bras de fer. La belle somme proposée par la direction d’Al Saad (7,5 millions d’euros) semble aiguiser le goût de marchandage des dirigeants anglais, lesquels, sans consulter le joueur, ont donné leur accord et clament haut et fort que seuls les Qataris pouvaient s’offrir les services de Belhadj. Leur but était de dissuader les autres clubs désireux de s’attacher les services de notre international, on a même prêté à ce dernier d’avoir répondu positivement à la sollicitation des Qataris. En fin de compte, ce ne sont que des tentatives pour décourager les autres clubs qui sont sur les traces de notre international, à savoir West Ham et la Lazio. Toutefois, selon son entourage, Nadir préférerait s’exiler en Italie. Premièrement pour découvrir un autre championnat de niveau élevé, et deuxièmement, étant un homme de parole, notre international avait promis aux recruteurs romains de signer pour la Lazio, une parole qu’il est décidé à …honorer. Enfin, selon son entourage, l’arrière gauche de l’EN s’était promis un grand club européen pour ses 28 ans, c’était le jour où il avait établi un plan de carrière à ses débuts en pro. Pour toutes ces raisons, Nadir Belhadj privilégie plus la piste de

F

la Lazio qu’une autre. Ce lundi, il est fort possible qu’on mette fin à tout ce suspens qui entoure le transfert de notre international.

Pourquoi on en est arrivé là…

Pourtant, avec sa cote actuelle, Nadir Belhadj devait facilement trouver un club à la mesure de son talent. Malheureusement, comme à chaque fois qu’il songe à quitter un club, il est souvent victime de blocages, si ce n’est pas son employeur qui oppose son veto ou se montre trop gourmand, c’est souvent l’équipe qui désire le recruter qui hésite à engager des négociations fermes. En effet, le fait qu’il travaille avec plusieurs agents le pénaliserait, estiment les spécialistes, puisque souvent, dès qu’un contact est ébruité, ils sont plusieurs interlocuteurs à vouloir participer directement aux négociations afin, bien entendu, de prendre une commission conséquente. Souvent, les clubs recruteurs finissent par reculer dès qu’ils se rendent compte qu’ils ont affaire à plusieurs interlocuteurs. Entre un club désireux de renflouer ses caisses (Portsmouth) et des agents qui font pression pour placer leur poulain, le perdant dans l’affaire est, incontestablement, celui qui n’est pas toujours fixé sur son avenir. Après avoir laissé passer plusieurs opportunités (Barcelone, Spartak Moscou, Celtic Glasgow, etc.), Nadir n’a désormais entre les mains que trois opportunités, West Ham, la Lazio et Al Saad, bien que cette dernière ne l’intéresse plus. M. S.

3
Compétition
édition du dimanche 11 juillet 2010

LES ADJOINTS DE SAÂDANE SONT POUR

EN : Saïb fait l'unanimité
Verts, Lamine Kabir, voue un grand respect à Saïb et ne voit aucun inconvénient à l’arrivée de l’ex-joueur d’Auxerre dans le staff technique de la sélection algérienne. Même son de cloche chez l’entraîneur des gardiens de la sélection algérienne, Hacène Belhadji, qui connaît bien Saïb pour avoir travaillé avec lui à l’ASO quand Moussa était le coach de Chlef. Belhadji a dit beaucoup de bien de Saïb, notamment sur sa façon de conduire le groupe et d’entraîner l’équipe. Belhadji est catégorique, Saïb est l’homme qui peut faire le consensus au sein des membres du staff technique. Même si Saâdane n’a pas encore demandé l’avis officiel de ses adjoints actuels sur la personne de Saïb, il n’en demeure pas moins que Moussa est bien considéré par les proches du Cheikh, ce qui le place en pole position pour éventuellement renforcer la barre technique des Fennecs. Reste maintenant à savoir si Saâdane fera une proposition officielle à Raouraoua lors de la réunion entre les deux hommes

  Par Kamel Hassani

elon une source sûre, le nom de Saïb Moussa fait l’unanimité parmi les collaborateurs de Saâdane. C’est ainsi qu’on a appris que les adjoints de Saâdane, en l’occurrence Djelloul Kabir et Belhadji, sont favorables à l’intégration de l’ex-international dans le staff technique des Verts dès le prochain regroupement de la sélection algérienne pour préparer le match amical du 11 août contre le Gabon.
LE PREMIER adjoint du Cheikh, Zoheir Djelloul, a déclaré à l’un de ses proches que Moussa possède toutes les qualités pour travailler en collaboration avec le staff, même Saâdane est favorable à cette option eu égard au vécu du joueur et ses qualités morales. L’expérience de Saïb comme entraîneur plaide également en sa faveur, car il a décroché le titre de champion d’Algérie avec la JSK en 2007. La carrière professionnelle de Saïb est également un atout qui pèsera beaucoup dans le choix de Saâdane. De son côté, le second entraîneur adjoint des

S

Belhadji encense Moussa

cette semaine. Cette réunion est attendue par l’opinion sportive algérienne quant au maintien officiel ou non de Saâdane à la tête des Verts. Pour rappel, Saâdane avait annoncé jeudi passé avoir donne son accord de principe pour poursuivre l’aventure avec la sélection algérienne.

Pourquoi BOUALI ne peut pas être dans le staff de l’EN
epuis le retour de la sélection nationale de la Coupe du monde, on ne cesse d’évoquer un changement au niveau de la barre technique des Verts. Avant que Saâdane ne confirme son maintien comme sélectionneur de l’équipe nationale, beaucoup de noms ont été évoqués pour figurer dans la nouvelle composante du staff national, mais rien n’est confirmé pour le moment.
PARMI les noms évoqués, celui de l’entraîneur du Widad de Tlemcen, Bouali. Ce dernier était le plus proche pour un poste d’adjoint de Cheikh Saâdane, mais il s’est avéré que Bouali ne peut pas figurer dans le staff de l’équipe nationale puisqu’il ne remplit pas les conditions pour ce poste. En effet, l’entraîneur du WAT possède un diplôme d’entraîneur 1er degré, alors que pour faire partie du staff de l’équipe nationale, il est exigé le diplôme 3e degré au minimum. C’est ainsi qu’on ne parle plus de la piste Bouali ces derniers temps dans l’entourage de l’équipe nationale. Il faut rappeler qu’à un certain moment, Bouali était pratiquement sûr de rejoindre le staff technique des Verts, on l’avait même inscrit dans la liste des entraîneurs candidats pour le 3e degré, il y a quelque temps afin que ce diplôme lui permette d’intégrer le staff, surtout que Bouali avait montré des qualités réelles par rapport au travail qu’il a fait avec le WAT. En outre, plusieurs noms sont proposés à la FAF pour former le nouveau staff de l’équipe nationale, mais rien n’est encore décidé, surtout que Saâdane vient tout juste de confirmer qu’il poursuivra sa mission en tant que sélectionneur de l’EN. Ce dernier aura donc largement le choix de sélectionner de nouveaux candidats ou alors maintenir le staff actuel. A. I.

ZIANI : tous les chemins mènent à Wolfsburg
L
 Par N. Boumali

Par ailleurs, notre source nous a précisé que Rabah Saâdane n’est pas chaud pour l’engagement d’un ex-international de 1982 ou 1986 pour renforcer le staff technique, il voit d’un mauvais œil l’arrivée d’un joueur de cette génération, craignant qu’il lui mette les bâtons dans les roues, ce qui risque de déstabiliser l’équipe par la suite. Pour toutes ces raisons, Saâdane n’est pas favorable aux internationaux de 1982 et 1986, ce qui laisse la porte ouverte à Saïb pour entamer une grande aventure avec la sélection algérienne, mais cette fois sur le banc de touche comme collaborateur de Saâdane. K. H.

Saâdane n’est pas favorable aux internationaux de 1982 et 1986

D

Par Ahmed Ifticen 

’international algérien de Wolfsburg, Karim Ziani, ne s’est toujours pas fixé sur son avenir. Malgré les multiples offres qu’il a reçues, notamment après son retour de l’Afrique du Sud, l’ancien Marseillais n’est pas certain de quitter le club allemand.

de question de revoir à la baisse la mensualité de Karim. C’est dire qu’il est difficile, notamment pour les équipes françaises, de s’offrir Ziani.

AU CONTRAIRE, tout indique qu’il pourrait poursuivre son aventure avec cette équipe. Sous contrat pour trois autres saisons, le milieu des Verts n’est pas maître de son destin. Il lui faut l’aval de ses dirigeants pour pouvoir signer dans le club de son choix. C’est ce qui bloque son transfert, d’ailleurs. Les responsables de Wolfsburg ont placé la barre très haut et cela n’a fait que compliquer les choses. L’an dernier, Ziani a signé un bail de 4 ans pour 8 millions d’euros. Pour rentabiliser son transfert, la direction du club ne veut en aucun cas le brader. Même pour le prêt, elle a exigé une somme jugée faramineuse par les clubs souhaitant le recrutement de Ziani. Cela n’arrange pas les affaires de ce dernier qui ne sait plus de quoi sera fait demain. Son désir est de retrouver le championnat français, or, au train où vont les choses, il serait peut-être obligé de rester, malgré son souhait de partir.

Il n’y a pas que les exigences financières de la direction de Wolfsburg qui bloquent le départ de l’international algérien. Même la mensualité de Ziani qui est de l’ordre de 300 000 euros pose problème aux clubs qui veulent l’enrôler. Si certains d’entre eux sont disposés à racheter son contrat, ils veulent néanmoins revoir à la baisse sa mensualité arguant qu’ils ne peuvent pas assurer un tel salaire au joueur. On a appris l’information de l’un des agents de Ziani qui a tenu à nous préciser que dans leurs négociations, ils ont clairement fait savoir aux clubs désirant bénéficier des services du milieu des Verts qu’il est hors

Sa mensualité est de 300 000 €

Après le départ de Martins pour Rubin Kazan, c’est le concurrent direct de Ziani qui risque de quitter Wolfsburg pour Manchester City. Le richissime propriétaire du club anglais a mis le paquet pour s’attacher les services des meilleurs joueurs. Si le départ de Dzeko se confirme, cela arrangera les affaires de Ziani. Ecarté injustement la saison précédente, notamment après son retour de l’Angola, Karim a annoncé son intention de quitter le championnat d’Allemagne avant même la fin de l’exercice. L’arrivée de l’entraîneur Steve McClaren est déjà une bonne chose pour lui, vu qu’il n’avait de problèmes qu’avec son coach. En revanche, les dirigeants ont toujours affirmé qu’ils comptent beaucoup sur l’international algérien. Il est certain que si le transfert de Dzeko à Manchester City se concrétise, Karim restera non seulement à Wolfsburg, mais sera assuré de jouer titulaire. N. B.

Le départ de Dzeko l’arrangera

4
Compétition
édition du dimanche 11 juillet 2010

SAÂDANE PHASE 2

LES RUPTURES NÉCESSAIRES
Par Djamel Abed

Saâdane a été conforté dans son poste avec en sus des prérogatives plus étendues d’une part, et des changements souhaités par les puristes d’autre part. Ces changements sont vitaux et obligatoires afin que le Cheikh puisse poursuivre son aventure dans la sérénité.
Une nouvelle ère débute ainsi pour cette sélection new-look qui, à l’approche du premier rendez-vous face au Gabon, le 11 août prochain, devra bénéficier des solutions que Rabah Saâdane apportera.

changement profond. Elle incitera certainement les instances footballistiques à reconduire le même staff accompagné de la même politique pour le Mondial brésilien de 2014.

Un effectif à rééquilibrer
Notre sélection nationale n’a jamais été aussi nantie sur le plan de l’effectif. Certains joueurs talentueux sont parvenus à s’imposer dans cette équipe, à l’image de Meghni, Yebda et Lacen qui en un laps de temps très court sont devenus des pièces maîtresses. En revanche, d’autres pour diverses raisons, n’arrivent pas à démontrer toute l’étendue de leur talent. Abdoun en est l’exemple vivant ; un joueur aux qualités techniques intrinsèques qui, malheureusement pour lui et pour les Verts, n’arrive pas à voler de ses propres ailes. N’ayant pas admis son statut d’éternel remplaçant, Abdoun afficha des sautes d’humeur qui n’ont pas plu au sélectionneur. Une situation qui a poussé Djamel à réclamer plus de confiance et un temps de jeu plus conséquent. Boudebouz, considéré comme le messie par les puristes, pourra lui aussi se retrouver dans la même galère que le Nantais. Les Algériens aimeraient retrouver le jeu à l’algérienne basé sur l’intuition et l’improvisation, mais Abdoun et Boudebouz auront-ils les épaules assez larges pour endosser cette responsabilité ? La

L’ossature constituée avec un effectif jeune et une expérience acquise durant les deux tournois CAN et CM sont les signes précurseurs qui ne trompent pas quant à la dimension future de la sélection. Le plus souvent, l’intensité ressentie par cette jeune équipe en matches officiels est quasi inexistante en joutes amicales alors que le principe est le même : faire honneur aux couleurs portées. Saâdane devra bûcher sérieusement pour gommer de l’esprit des joueurs cet esprit d’autosatisfaction. Peut-on approuver un bilan aussi maigre que Saâdane a réalisé en Afsud ? Forcément non ! Et cette période de deux années accordée au driver sera celle du

2010-2012, un nouvel état d’esprit

préparation psychologique est fortement recommandée. Saâdane a montré une certaine frilosité sur la gestion du groupe et la gestion technique lors du Mondial. Ses choix ne devraient aucunement faire l’objet de rouspétage comme ce fut le cas au Mondial où certains joueurs ont exigé de jouer comme titulaires. Cela a eu des répercussions négatives sur l’ambiance et la sérénité du groupe.

visages en deux temps. Si durant les éliminatoires, elle s’est imposée avec brio et arraché son ticket par la volonté des joueurs, la suite, en revanche, n’a été qu’une succession de déceptions et d’humiliations. Pour contrecarrer cette instabilité, l’entraîneur national devra exploiter et mettre en valeur le talent de ses éléments, sans oublier de les placer dans de bonnes dispositions tactiques afin qu’ils puissent mieux s’exprimer. Durant de longs mois, Matmour a dépanné la sélection en occupant le flanc droit, Guedioura a été pressenti pour lui succéder, mais en vain. Finalement, cette tâche a échu à Kadir, un joueur formé pour distiller la dernière balle et animer le secteur offensif. A présent, l’heure n’est plus au bricolage, il faut remettre les choses dans leur contexte. Les améliorations dans le jeu passent inévitablement par l’assimilation des dispositifs tactiques. Les schémas sont appelés à être modifiés, mais avec des joueurs évoluant dans leur poste de prédilection.

toujours été esseulés devant et n’avaient point d’appui et cela les a amenés à gêner l’adversaire dans son périmètre seulement. L’animation n’est pas exempte de tout reproche, car si les joueurs censés approvisionner l’attaque ne sont pas au point physiquement, fallaitil gagner sans marquer ? Un artilleur, un catalyseur et un latéral droit renforceront cette équipe qui n’a pas besoin d’être remaniée. Saâdane pourra faire ses emplettes dans le championnat local ou ailleurs ; des joueurs de qualité attendent au portillon, à l’instar de Ghazali, Djallit, Djabou et Ziaya en plus de ceux qui restent à convaincre, entre autres Brahmi, Tafer et Feghouli, ajoutés à Chakouri, Soltani et Benyamina. Le staff national ne pourra rêver de meilleur échantillonnage.

L’équipe nationale a montré deux

Une équipe à renforcer

Ce compartiment est bien parti pour battre un record d’inefficacité. Sur les dix dernières rencontres disputées, les Verts n’ont pu scorer qu’une seule fois. Un penalty transformé par Ziani face aux EAU. Ce mutisme n’est pas seulement imputé aux attaquants, accusés de tous les maux, mais bien à la lecture tactique du sélectionneur. Matmour, Djebbour et Ghezzal ont

L’attaque, un secteur à parfaire

Le staff technique est à renforcer par un technicien local pour faire taire les mauvaises langues, il est vrai que les adjoints ont toujours été la cible des techniciens et des supporters. Ils ne font pas l’unanimité, d’où la nomination d’un grand nom est aussi primordiale que bénéfique. Un staff étoffé ouvrira encore plus de perspectives offensives, la prudence excessive a ouvert la voie, au fil des rencontres, à la crainte. Tous les techniciens sont unanimes à dire que le potentiel existe, mais l’audace n’y est pas. Ce à quoi doit s’atteler le nouveau staff technique. Dj. A.

Un lifting pour le staff s’impose

LE DEPORTIVO, SARAGOSSE ET L’ESPAGNOL LE PISTENT

ÇA BOUGE POUR LACEN
 Par Ahmed Ifticen

Les choses commencent à bouger pour le milieu de terrain algérien du Racing de Santander, Mehdi Lacen. A l’approche de la reprise des entraînements de son club, on a appris que certaines équipes de la première division espagnole s’intéressent à lui. D’APRÈS le journal sportif espagnol Marca, trois clubs envisagent d’enrôler Lacen dans leur effectif. Selon le journal espagnol, le Deportivo la Corogne, l’Espagnol de Barcelone et le Real Saragosse l’ont déjà noté dans leurs calepins. La source rapporte que jusque-là ces clubs n’ont pas entamé les vraies négociations et que Lacen les intéresse seulement du fait qu’aucun montant n’a été avancé pour déterminer la valeur du joueur. De son côté, son club, le Racing de Santander, ne s’est pas encore manifesté quant à son éventuel transfert. Au niveau du Racing, on ne sait pas encore si Lacen sera mis sur le marché des transferts ou

pas, puisque les dernières informations parvenues d’El Sardinéro laissent croire que le Racing souhaite bien le garder, pour preuve, on ne cesse de le convier à prolonger son contrat, ce que le joueur refuse toujours. Son entraîneur Portugal nous a clairement avoué qu’il souhaite garder Lacen encore plus, au moins pour cette saison qui le lie encore au club. Mais rien de cela n’est encore clair.

stage de préparation de l’équipe en Allemagne.

C’est à partir de ce lundi que la situation commencera à se clarifier. Le Racing de Santander reprendra les entraînements demain, mais cette reprise sera marquée par l’absence de Mehdi Lacen qui manquera le rendez-vous, il a eu l’autorisation de prolonger son repos du fait qu’il a participé au Mondial. Selon le site officiel du club, Lacen est attendu dans quelques jours, plus exactement à l’entame du

Reprise des entraînements sans Mehdi

«Mehdi Lacen se joindra aux entraînements de l’équipe plus tard, après avoir joué la Coupe du monde en Afrique du Sud avec la sélection d’Algérie, tandis que le club étudie le transfert de Brian Sarmiento.» C’est ce que le site officiel du Racing Santander avait rapporté hier. Cela explique que le club n’étudie pas encore la possibilité du transfert de Lacen contrairement à Brian Sarmiento, en justifiant sa non-convocation pour la reprise des entraînements.

Le site officiel du club ne le met pas sur le marché

tional algérien n’a pas émis le vœu de prolonger son contrat et que les dirigeants de Santander savent pertinemment que certains clubs le visent du fait qu’ils n’arrivent pas à le convaincre de prolonger et qu’il serait préférable pour eux de vendre son contrat cette saison afin de bénéficier financièrement de son transfert. Et pour ne pas tomber dans le besoin en cas de départ de Lacen, le Racing affiche le vœu de recruter un milieu de terrain en plus d’un attaquant, c’est ce que rapporte toujours le site officiel du club, sans donner de noms précis des joueurs souhaités.

Même si la direction du club souhaite faire prolonger Lacen, on n’écarte pas l’éventualité de le voir quitter le club du fait que l’interna-

On cherche à recruter un milieu de terrain

Le Racing avait recruté 3 joueurs pour la nouvelle saison, il s’agit d’un latéral gauche, Schisme, venu d’Almeria, François, arrière droit de Xeres, et un autre arrière gauche, Bakircioglu d’Ajax Amsterdam. En parallèle, le Racing s’envolera en Allemagne

3 nouvelles recrues pour le Racing

pour un stage jusqu’au 1er août avant de rejoindre après l’Italie pour jouer deux matchs amicaux avant de revenir à Santander le 11 août. A. I.

5
Compétition
édition du dimanche 11 juillet 2010

HAMBOURG : BOUGHERRA POUR REMPLACER BOATENG
Malgré les déclarations de Walter Smith dans lesquelles il affirme que son club n’a reçu aucune proposition pour Bougherra, la presse allemande d’hier rapporte que l’international algérien des Glasgow Rangers est proche plus que jamais de Hambourg.
LA DIRECTION de Hambourg est prête à casser sa tirelire afin de renforcer son compartiment défensif. Selon l’Evening Gazette de Hambourg, les responsables hambourgeois sont disposés à dépenser pas moins de 15 millions d’euros pour le renforcement de leur défense. Ainsi, pour pallier le départ de Jérôme Boateng, parti à Manchester City, les dirigeants de Hambourg ne lésinent pas sur les moyens pour engager des défenseurs athlétiques et expérimentés qui ont le même profil que Boateng. Ils veulent des renforts de qualité et c’est pour cela qu’ils ont mis autant d’argent pour réussir leur opération. D’après toujours, Evening Gazette, deux défenseurs attisent leurs convoitises. Il s’agit de l’international allemand d’origine turque du VFB Stuttgart, Serdar Tasci, et de l’international algérien d e s Glasgow Rangers, Madjid Bougherra. L’entraîneur de ce dernier joueur, Walter Smith, n’arrête pas d’affirmer que les dirigeants écossais n’ont reçu aucune offre concernant le défenseur algérien. Mais si on se réfère à la presse allemande, et anglaise notamment, Magic est très sollicité par plusieurs clubs en ce mois de juillet. postes de sa défense. Cependant, sa priorité est le renforcement de l’axe. Si on se réfère au journal Evening Gazette, les dirigeants de SVH sont très chauds pour engager Serdar Tasci et Bougherra. Ce dernier serait l’une de leurs priorités. A la recherche d’un défenseur capable de remplacer Jérome Boating, l’entraîneur Armin Veh serait très intéressé par le profil de l’international algérien des Glasgow Rangers. Son gabarit et son expérience n’ont pas laissé indifférent le coach de Hambourg. Il veut l’associer à l’international hollandais Mathijsen dans l’axe. Mais pour le moment, rien n’a été conclu. Heiko Westermann, l’international allemand de Schalke 04, est aussi pisté par Armin Veh. Lié par un contrat jusqu’en 2014, sa libération est fixée à 8 millions d’euros. «Heiko Westermann serait certainement un renforcement très bon pour le HSV», dira Klaus-Michael Kuehne, qui veut investir jusqu’à 15 millions sur les nouveaux arrivants. N. B.

 Queens Grass réclame son argent  L’OCO exige une meilleure pelouse

MENACE SUR LE TERRAIN DU 5-JUILLET ?
 Par Kamel Hassani

Les choses ne semblent pas tourner rond entre la société hollandaise Queens Grass et les responsables de l’OCO du 5Juillet en raison d’un différend qui oppose les deux parties. Les relations sont devenues très tendues dernièrement, à cause d’un litige financier qui date depuis 9 mois.
LA SOCIÉTÉ Queens Grass, qui a importé et installé le gazon du stade du 5-Juillet en juin 2009, doit assurer une maintenance et une garantie de son produit, ainsi que de ses prestations pour une durée de 24 mois. En effet et malgré les efforts de cette société, la pelouse du 5-Juillet, et selon son responsable chargé du projet du stade du 5-Juillet Hans Fareinks, les responsables algériens n’ont pas honoré leurs engagements financiers relatifs à des prestations techniques effectuées par la société hollandaise, qui s’élèvent à plus de 100 000 dollars. «On a fait notre travail suivant le contrat établi entre les deux parties, mais à notre grand étonnement, les responsables de l’OCO ont refusé de nous payer. On a essayé de trouver un terrain d’entente, mais ils refusent toujours d’honorer leurs engagements. Le directeur commercial de notre société s’est déplacé même à Alger pour convaincre les responsables algériens. Un PV a été même signé par le secrétaire général du MJS et le directeur de l’OCO, mais finalement et jusqu’à maintenant, on n’a rien reçu. Vraiment, tout ça est anormal et désolant. De notre côté, on ne veut pas aller loin et traîner le dossier devant la justice. Après plusieurs réunions, on a décidé d’assumer nos responsabilités et continuer notre mission. D’ailleurs, on compte faire un grand entretien au début du mois prochain pour rendre la pelouse en très bon état.»

consiste à régler la planéité du terrain et la seconde, à régler l’imperméabilité du terrain. Le matériel n’arrivera que d’ici trois semaines, en raison d’un problème de transport. J’espère que si tout va bien, on pourra entamer notre travail au début du mois d’août. Normalement si tout va bien, les travaux vont durer une semaine. Après, je vous assure que la pelouse sera en excellent état», a précisé Hans Freinks.

Pour avoir l’avis de la partie algérienne, nous avons pris attache avec le directeur de l’OCO du 5-Juillet Belmihoub, pour nous éclairer sur le conflit qui les oppose à la société hollandaise. «On a conclu un accord avec la société néerlandaise pour réaliser les travaux nécessaires pour rendre la pelouse du 5-Juillet parfaite. Après plusieurs tests, on a constaté que la pelouse reste loin des espérances. C’est la raison pour laquelle on a pris la décision de ne pas payer la société hollandaise. On ne va pas jeter l’argent par les fenêtres. Notre souci principal est de ne pas dépenser cet argent inutilement. On leur a exigé de continuer les travaux jusqu’à la fin. Si on voit que la pelouse est devenue praticable, on payera la société hollandaise. Notre rôle est de respecter les modalités du contrat suivant les conditions que nous avons posées avant la signature de l’accord», affirmera Belmihoub.

Belmihoub (Directeur de l’OCO) : «S’ils n’arrangent pas la pelouse, ils ne seront pas payés»

Heins Fareinks nous a révélé également que sa société va acheminer un matériel spécial de Hollande pour assurer l’opération grand entretien. «Faute de matériel en Algérie, on a été obligés d’envoyer des machines spéciales pour accomplir deux missions bien précises. La première

Heins Freinks : «On va ramener du matériel de Hollande»

Par ailleurs et pour savoir si le match du 3 septembre qui opposera l’Algérie à la Tanzanie se jouera au 5Juillet, Belmihoub nous fera savoir qu’il n’a rien reçu pour le moment de la part de la FAF. « A l’heure où je vous parle (hier), on n’a été destinataires d’aucune correspondance de la part de la FAF pour que la rencontre aura lieu au stade du 5-Juillet. On attend toujours. De notre côté, nous serons prêts à accueillir ce match si la FAF nous fait une demande officielle.» K. H.

«On n’a rien reçu concernant Algérie-Tanzanie»

Le souci de Klaus Michael Kuehne est de renforcer tous les

Bougherra, la priorité de Hambourg

6
Compétition
édition du dimanche 11 juillet 2010

● D'UN DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX EN AFRIQUE DU SUD : HALIM DJENDER

SHAKIRA : «MON CŒUR
Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre une star de l’envergure de Shakira, une chanteuse de renommée mondiale qui, plus est, anime une conférence de presse pour parler de foot. Hier, c’était indéniablement l’événement de la journée, pour ne pas dire du Mondial. La salle a affiché comble et lorsque Shakira a pris place face aux journalistes, beaucoup sont restés en admiration et ont oublié leurs questions. Et quand elle a fini son show, certains ont été jusqu’à suggérer de lui décerner le trophée de la Coupe du monde ! Voici, pour les lecteurs de Compétition, les propos que la grande Shakira a tenus la veille de la finale du Mondial 2010.
- Shakira, quel est votre sentiment en découvrant la Coupe du monde en Afrique du Sud ?
- Je suis très heureuse et très contente, ce sont des moments fabuleux de ma vie. Je suis devenue une véritable fanatique de football. Je me rends compte que je parle tous les jours de football. Je vous l’assure, je suis maintenant une grande passionnée de cette discipline. Ajouter à cela le fait que je participe au Mondial avec la chanson «Waka Waka» qui est l’hymne officiel du Mondial, c’est vraiment extraordinaire. C’est le plus fort moment de ma carrière. Lorsqu’on m’a vue chanter pendant la cérémonie d’ouverture, mes proches ont été heureux, ma famille a été particulièrement comblée de joie, certains en ont même pleuré. Je suis encore ravie de chanter ce dimanche lors de la cérémonie de clôture. Pour moi, c’est un grand honneur d’être ici en Afrique du Sud, le pays qui a accueilli tous les peuples du monde. Je suis ici depuis un mois et ce pays m’inspire beaucoup de belles choses. Je n’ai jamais rencontré des gens qui sourient autant que les Sud-Africains. On fête une chose ensemble et c’est merveilleux. J’ai compris ce qu’est le pays de Mandela. dans le sac. Aujourd’hui, je suis très contente d’être invitée et de chanter cette chanson au Mondial. que j’ai un faible pour l’Espagne. Comme vous devez le savoir, j’ai des origines hispaniques et j’ai le devoir moral d’être aux côtes de l’Espagne. Aussi, je dois ajouter que je compte plusieurs amis au sein de cette équipe espagnole. Cela étant, les deux équipes qui vont animer la finale ont accompli toutes les deux un parcours incroyable durant ce tournoi. Les Pays-Bas n’ont pas perdu un seul match. Quant aux joueurs qui m’ont plu, je dirai que les buts de David Villa ont été extra, j’ai bien aimé. Pique aussi me paraît très fort en défense.

- Quels liens y a-t-il entre le foot et la musique ?
- La musique et le football ont en commun le fait d’avoir un langage universel. La musique, les ondes sonores donnent la même envie que celle ressentie par les fans de football. Je comprends l’obsession des gens qui adorent le foot, je réalise que cette discipline unit tout le monde quelles que soient les origines.

➧ «J'ai compris ce qu'est le pays de Mandela»

- Quel a été votre sentiment en suivant les prestations de l’Uruguay ?
- Avant de répondre à cette question, je dois préciser une chose, j’ai oublié d’ajouter Messi parmi les joueurs que j’ai admirés pendant ce Mondial. Cette précision faite, je suis contente du parcours accompli par

- Comment vous est venue l’idée de composer la chanson «Waka Waka» ?
- Cette chanson m’est très chère. L’idée m’est venue un jour alors que je me reposais en Uruguay, le pays où je possède une ferme. Tout d’un coup, en marchant, l’inspiration est venue, tout s’est très vite enchaîné. J’ai rapidement trouvé les paroles et la musique. Les trois premiers vers sont très vite sortis de ma tête et la chanson a pris naissance aussitôt ou presque. Je suis rentrée dans ma chambre, j’ai joué de la guitare et l’affaire était

Les gens ont dansé « ur le capot de ma s ure, c'est extra !» voit

◗ Shakira présente le ballon de la finale.
On regarde les matches ensemble, on discute des erreurs des arbitres, cela émancipe énormément. Aussi, le foot peut être pratiqué par n’importe qui, tout le monde peut s’y exercer, cela concerne toutes les classes sociales et toutes les religions. l’Uruguay en Afrique du Sud. Ce fut une bonne surprise. J’espère que dans la soirée, l’Uruguay prendra la troisième place face à l’Allemagne. Je dis bonne chance à l’Uruguay où, comme je l’ai déjà dit, je possède une ferme. Je suis très fière du tournoi que les Uruguayens ont réalisé.

- Quel est votre joueur préféré durant ce Mondial et qui va gagner ce dimanche ?
- C’est un peu difficile de le dire, mais j’avoue quand même

- Comment avez-vous trouvé le peuple sud-africain ?

➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠

7
Compétition
édition du dimanche 11 juillet 2010

BATTRA POUR L'ESPAGNE»
➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠
- L’Afrique du Sud possède une force extraordinaire, c’est son peuple. En un mois, j’ai vu et apprécié un peuple ouvert d’esprit, intelligent et tout le temps souriant. Les paysages sont magnifiques, j’ai vu des petits lions même. Cela me nourrit affectivement et intellectuellement.

- Pourquoi avez-vous choisi de reprendre «Waka Waka», la chanson du groupe camerounais ?
- Quand j’étais petite, à l’âge de 1012 ans, ce groupe camerounais a fait la Une dans mon pays avec cette chanson. Quand j’ai appris que «Waka Waka» veut dire briller, j’ai pensé que ce serait bien de la reprendre et de l’interpréter, car briller est ce que veulent faire les joueurs durant la Coupe du monde.

- La Colombie est absente depuis longtemps de la Coupe du monde, cela vous affecte-t-il ?

ise a façonné rigine libana «Mon o de danser» ma manière
emporter un à votre départ ? vos racines arabes ?
Vous imaginez la chose ? Cela ne m’est jamais arrivé auparavant. Vous savez, en réalité, je suis un peu timide et ce n’est que quand je joue que je me débarrasse de mes inhibitions. Alors, voir les - Je songe uniquement à comment préparer la cérémonie de dimanche. Posez la question à quelqu’un d’autre, pas à moi. Cette question me distrait un peu.

- Oui, naturellement, car il s’agit de mon pays. La Colombie est absente et c’est dommage, j’aurai tellement aimé qu’on soit de la partie en Afrique du Sud. En Colombie, on adore le foot. On a du talent, espérons qu’on se qualifiera pour la prochaine édition au Brésil.

- Pourquoi n’avez-vous pas chanté «Waka Waka» en espagnol pour rester fidèle à vos origines hispaniques ?

➧ «La musique et le football ont un langage universel»
officiels de l’émigration danser pour moi, ça m’en a bouché un coin. Le deuxième fait que je relève est le jour où je me sui retrouvée bloquée dans la circulation alors que j’allais assister à un match de l’Argentine. Les gens sont montés danser sur le capot de ma voiture, voir cette scène a été extraordinaire. Il y a sans doute beaucoup d’autres faits que je ne peux relater ici, mais ils sont tous inoubliables, ils ne vont pas me quitter. J’ai beaucoup d’histoires à raconter à mes enfants, quand j’en aurai.

- Où avez-vous préparé la cérémonie de clôture ?

- La FIFA m’a demandé de chanter en anglais, je l’ai fait. Et puis, il ne faut pas oublier que je suis une invitée, donc je ne dois pas me plaindre. Pour tout vous dire, je suis vraiment contente de chanter au Mondial quelle que soit la langue dans laquelle je le fais. Je participe à une fête magnifique et, bien sûr, j’espère que l’Espagne connaîtra le succès ce dimanche. Mon cœur battra pour l’Espagne, j’espère que «monsieur poulpe» ne fera pas d’erreur à ce propos !

- J’ai rencontré des gens à Londres où j’ai préparé les habits, les robes. Dans cette ville, j’ai effectué plusieurs répétitions des chansons que j’interprèterai ce dimanche. J’ai préparé quelque chose de différent avec de très jeunes petites filles sud-africaines. C’est pour rendre hommage aux femmes de ce pays, car je sens que je suis une fille d’Afrique. Il y a comme un cordon ombilical qui me lie à l’Afrique. Pour la cérémonie de clôture, je ne voulais avoir que des femmes sur scène.

- Effectivement, j’ai des racines arabes parce que je suis à moitié libanaise. J’ai été élevée dans une famille d’origine libanaise et cela a façonné ma musique ainsi que ma façon de danser. C’est pour cela aussi que je dis que suis une enfant africaine et une étudiante de la musique d’Afrique. Dans mon pays, en Colombie, on parle encore quelques dialectes africains. J’ai toujours ressenti l’Afrique en moi, elle définit ma personnalité artistique. Je suis latino-américaine mais aussi africaine. H. D.

- Vous serez la seule Sud-Américaine en finale, qu’en dites-vous ?
- Il est vrai que je serai la seule femme sud-américaine en finale, mais je suis très fière de ce que les pays du continent ont réalisé durant cette Coupe du monde. Ils ont bien joué, même s’ils n’ont pas réalisé le rêve de remporter le trophée. Mais c’est comme ça, c’est le football !

- Quels sont les meilleurs moments que vous retiendrez de votre séjour en Afrique du Sud ?
- J’ai vécu plusieurs moments intenses en Afsud, mais il en est peutêtre deux que je ne suis pas près d’oublier. Les responsables de l’émigration en Afsud, lorsqu’ils m’ont accueillie, ils l’ont fait en dansant.

- L’Afsud est le pays du diamant, avez-vous songé à en

- Que dites-vous à propos de

➧ «J'ai aimé les buts de David Villa»

8
Compétition
édition du dimanche 11 juillet 2010

● D’UN DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX EN AFRIQUE DU SUD : NABIL BOUFATIT

À COMPÉTITION DEL BOSQUE

prouver qu'on «On doit les meilleurs» est

ZAMORANO :

our la troisième fois dans ce Mondial, le sélectionneur espagnol Vicente Del Bosque se confie en exclusivité à Compétition. Il nous fallait attendre plus d’une heure dans la zone mixte mercredi dernier à Durban pour s’offrir le luxe d’interviewer le très sympathique ex-coach du Real Madrid. Bien qu’il soit le dernier Espagnol à quitter le stade, Del Bosque a accepté avec plaisir de nous accorder quelques minutes de son précieux temps avant la grande finale d’aujourd’hui face à la Hollande. Mais c’est surtout notre approche singulière qui l’a attiré vers nous.
- Savez-vous qu’à chaque fois que notre journal couvre un match de l’Espagne durant ce Mondial, elle finit par gagner. Nous n’étions pas présents ici à Durban quand vous avez perdu votre premier match face à la Suisse…
- (Il éclate de rire) C’est vrai ça ? Alors, je vous supplie de continuer à nous couvrir pour la finale. J’espère que vous serez toujours là pour nous porter encore une fois chance. Juste un match! (rires). content pour tout notre peuple qui mérite vraiment qu’on lui fasse vivre de tels moments. Maintenant, il reste qu’un seul match à gagner. On verra avec quelle manière on va le gagner pour remporter cette Coupe du monde qui nous tend les bras.

P

«Vamos Espana !»

- Ok, mais à une condition. On veut une interview…
- (Il rit encore) C’est tout ? Juste une interview ? Mais avec plaisir ! Allez-y, je tiens beaucoup à la gagner cette Coupe du monde.

- Del Bosque est aussi le portebonheur de la sélection espagnole. Vous êtes le premier entraîneur à conduire l’Espagne à une finale de Coupe du monde. Vous devez être fier de ce que vous avez accompli en attendant mieux ce dimanche ?
- Non, sérieusement je ne pense pas être le porte-bonheur. Car, ce n’est pas une question de magie, mais le fruit du travail qui a été fait durant de longues années. La sélection regroupe des joueurs très talentueux qui jouent ensemble depuis longtemps. Il y a deux années cette même équipe avait remporté l’Euro, et là elle est en train de confirmer sa force en se qualifiant à la finale de la Coupe du monde. Donc, rien n’est dû au hasard.

tions sont réunies pour que notre équipe soit présente de la meilleure manière à ce rendez-vous historique pour le football espagnol. Nous avons des joueurs qui ont assez d’expérience pour pouvoir évacuer toutes sortes de pression qui pourrait subir en ces jours-ci. C’est un match qui s’annonce très difficile pour nous, vu la force de l’adversaire. La Hollande est sans doute l’équipe la plus régulière de la compétition. Elle est aussi forte par son collectif que par la valeur de ses individualités, capables de faire basculer le cours d’un match à tout moment.

beau jeu comme le souhaite tout le monde. Je dirais tant mieux pour le football.

- Vous attendiez-vous à une Allemagne frêle lors de votre demi-finale ?
- Je pense que l’Allemagne a réalisé un match honnête. Elle a eu le mérite de ne pas fermer le jeu. Elle aurait pu être beaucoup plus dangereuse si on ne l’a pas privée du ballon. C’est vrai que nous avons eu une très grande maitrise dans ce match. C’était moins compliqué que nous l’avons prévu. Je suis content que tout se soit très bien passé pour nous. A présent, on est si près du but. Il faut qu’on reste concentrés pour atteindre cet objectif.

- On imagine bien le bonheur qui vous envahit en ce moment historique pour toute l’Espagne, n’est-ce pas ?
- Absolument. C’est un moment non seulement historique dans le football espagnol, mais aussi dans le sport de notre pays. Notre joie est évidemment très grande pour avoir permis enfin à l’Espagne de gagner le droit de disputer une finale de Coupe du monde. Je suis surtout très

- Comment voyez-vous cette finale inédite de Coupe du monde ?
- Je pense que toutes les condi-

- Tous les spécialistes s’accordent à dire que l’Espagne trouve des difficultés à se défaire des équipes supposées être faibles. Mais dès qu’elle est en face d’une grande équipe comme ce fut le cas face à l’Allemagne, elle sort le grand jeu. Vous attendezvous à la même chose ce dimanche ?
- Je l’espère de tout cœur. On va essayer de perpétuer cette tradition. Ce qui m’enchante, c’est que l’Espagne a toujours privilégié le

- Flairez-vous le coup ?
- J’espère gagner cette Coupe du monde, à l’instar de tous les Espagnols. Maintenant, si on pense qu’on est vraiment les meilleurs, on a une occasion énorme pour le prouver encore une fois. J’espère qu’on sera à la hauteur ce dimanche, car ça serait frustrant d’échouer tout près du but. N. B.

aurait été un bon renfort pour nous»

INIESTA : «Messi

surtout dans une finale de Coupe du monde.

L

e talentueux milieu de terrain de la sélection espagnole et du FC Barcelone Andrés Iniesta s’attend d’ores et déjà à des débats très serrés ce dimanche face aux Pays-Bas. - L’Espagne n’a laissé aucune chance à l’Allemagne que beaucoup avaient donnée comme favorite pour le sacre. Finalement, tout s’est très bien passé pour vous. Comment cela fut possible ?
- C’est simple, il fallait qu’on garde notre style de jeu, propre à l’Espagne, à savoir garder le ballon le plus longtemps possible, tout en cherchant à progresser dans le camp adverse. Et quand on réussit à le faire, ça devient moins compliqué. Je crois que le plus important est d’avoir une idée de jeu. Nous avons fait le match qu’il fallait. Nous avons dominé largement les débats. Nous n’avons pas volé cette qualification. Maintenant, on doit aspirer à faire mieux ce dimanche si on veut être champions du monde. J’espère que la chance sera de notre côté face à la Hollande, car ça risque fort d’être un facteur déterminant,

Pour que l’Espagne soit sacrée championne du monde pour la première fois, il lui reste juste à gagner son dernier match face à la Hollande. A quel genre de match vous vous attendez au juste ?
- Une finale reste toujours une finale, sauf que celle de dimanche a un enjeu crucial pour deux équipes qui n’ont jamais remporté une Coupe du monde. Naturellement, la pression et la motivation seront doubles chez les joueurs. Ça va être certainement dur pour nous, car on

aura en face une grande équipe des Pays-Bas avec des joueurs exceptionnels, notamment devant. Elle est en train de réaliser un grand Mondial. D’ailleurs, elle a gagné tous ses matches. J’attends à ce que le match soit très disputé et aussi ouvert, puisque les deux équipes jouent d’une façon très technique.

- Votre adversaire a une journée de repos supplémentaire. Est-ce un inconvénient pour vous ?
- Non, nous partons à chances égales avec la Hollande. Nous avons eu quatre jours pour récupérer. Je pense que cela suffit.

- Si Messi pouvait jouer avec vous, comment serait l’Espagne ?
- (il rit) Si Messi était avec nous en sélection ? Et bien, ça aurait été vraiment un bon renfort pour notre équipe. N. B.

’ancien attaquant international chilien du Real Madrid, Ivan Zamorano, qualifie de rêve la finale qui opposera aujourd’hui l’Espagne, championne d’Europe en titre, aux Pays-Bas, vu la similitude du style des deux équipes. «L’Espagne et la Hollande sont deux équipes agréables à voir. Leur principal credo reste le football offensif. Donc, ce sont deux formations qui ont une similitude dans leurs styles de jeu. C’est vraiment une finale de rêve. C’est une première pour l’Espagne et une troisième pour les PaysBas. Il y aura au bout un huitième champion du monde. C’est bien pour le football, ça change un peu», nous dira Zamorano que nous avons rencontré à Durban où il a commenté la demi-finale EspagneAllemagne. «L’hélicoptère» s’attend même à des débats très relevés entre «les deux meilleures équipes du tournoi», comme il les a qualifiées. «L’Espagne a réussi à prendre en main la situation après un début très difficile. Et au fil des matches, elle est montée en puissance en montrant une certaine solidité dans tous ses compartiments, notamment en défense où rien ne passe. Quant à la Hollande, à mon avis, c’est l’équipe la plus régulière. Tout comme l’Espagne, elle est solide défensivement. Elle a des joueurs qui vont vite avec le ballon, notamment Robben et Van Persie, soutenus par Schneider qui est en train de réussir une grande Coupe du monde. Ça promet un grand match», assure notre interlocuteur qui ne cache pas son soutien pour la Furia Roja. «J’aimerais bien que l’Espagne l’emporte, il ne faut pas oublier que j’ai joué de très nombreuses années en Espagne que ce soit avec le Real Madrid ou le FC Séville. Je serai de tout cœur avec la Roja qui mérite d’être sacrée championne du monde après un long règne dans le football européen et mondial», nous dira Zamorano, surnommé également «Ivan le terrible». N. B.

L

9
Compétition
édition du dimanche 11 juillet 2010

Le billet de la finale dépasse les 2000 $
P
roposé à son prix d'achat, il y a à peine une semaine, le billet d'entrée de la finale de la Coupe du monde est devenu en quelques jours seulement une denrée rare, voire introuvable.

D’UN DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX EN AFRIQUE DU SUD : NABIL BOUFATIT

Mort subite

Par En-Nems

Modique récompense…

P

M

LA TRÈS BELLE AFFICHE qu'offre cette ultime rencontre du Mondial suscite un engouement jamais égalé depuis le début de l'événement sud-africain. Cette fois, la demande dépasse de loin l'offre, et ceux qui avaient des soucis pour écouler leurs tickets avant cette finale ont pu le faire non en vendant le fameux sésame à son prix d'achat comme ils entendaient le faire dans le pire des cas, mais mieux. Selon des témoignages crédibles, la barre des 20 000 rands, soit l'équivalent de 2 000 dollars, a été pulvérisée pour le prix du billet de la catégorie 1, soit la plus chère du stade qui a été proposée par la FIFA à son prix d'achat à 10 000 rands. Quant au ticket de la catégorie 4 (la moins chère), il a été cédé également à son double prix, soit à 10 000 rands, environ 1 000 dollars. Des chiffres qui peuvent encore doubler ou tripler en ce jour du match, même si pour nombre de Sud-Africains, un tel fait risque de ne pas se produire pour la simple raison que d'ici là, il n'y aura aucun billet en circulation.

algré son statut de méga-star dans ce Mondial, David Villa s’est arrêté devant nous dans le couloir de la zone mixte lorsque nous l’avions sollicité à la fin du match EspagneAllemagne.

DAVID VILLA :
Finalement, l’Allemagne n’a pas pesé lourd devant la Furia Roja ?

A moins de vingt-quatre heures de la grande affiche planétaire, tout porte à croire que le Soccer City Stadium de Johannesburg connaîtra sa plus grande affluence depuis son inauguration peu avant le début de la Coupe du monde. Ce joyau architectural pourra même arriver à sa contenance qui est de 94 700 places depuis sa rénovation en 2007. Il risque fort d'y a voir plus de Hollandais que d'Espagnols pour des raisons évidentes. D'abord, il faut signaler que la majorité des 9,5% de Blancs qui peuplent l'Afrique du Sud est d'origine néerlandaise. On les appelle les Boers, nom qui a été donné aux premiers Néerlandais qui ont afflué vers le pays de Mandela au XIXe siècle. Et depuis le début de la compétition, ils sont nombreux à assister aux sorties des Oranje comme lors du

4 000 Espagnols au milieu de l'océan orange

premier match des camarades de Van Persie face au Danemark où ils étaient carrément majoritaires dans le Soccer City Stadium. A la veille de la finale, des milliers de Boers, qui se concentrent précisément dans la ville de Cape Town, ont afflué vers Johannesburg pour encourager leurs "frères" des Pays-Bas. Pendant ce temps, ils seront seulement 4 000 fans espagnols à être attendus au stade. Un nombre très inférieur par rapport à l'importance de l'événement que le journaliste Juan Ignacio Ochoa de Marca tente de nous expliquer : "C'est encore les effets de la crise économique mondiale. L'Afrique du Sud est un pays lointain et cher. Tout le monde ne peut se permettre un tel voyage en Espagne", justifie notre interlocuteur lequel, tout comme ses compatriotes, compte sur le soutien pour cette grande finale des Noirs sud-africains… N. B.

our être arrivés en petite finale parmi les quatre meilleures équipes de cette Coupe du monde, les joueurs allemands percevront la somme de 100 000 euros chacun. C’est en tout cas ce qui a été convenu avec les responsables de la Fédération allemande avant même le début du Mondial. Vous trouvez que ce n’est pas assez pour une jeune équipe qui a quand même fait sensation dans cette World Cup ? Vu sous cet angle-là, c’est vrai que ça paraît modique comme pactole, tout juste de quoi acheter un coupé Mercedes, quoique… me direzvous, ils doivent certainement en avoir déjà une ces joueurs de la Mannschaft. Mais ce qui surprend le plus, c’est qu’ils n’auraient touché que 150 000 euros seulement s’ils étaient arrivés en finale et 250 000 s’ils avaient gagné la Coupe du monde. Et pourtant aucune «Bankrott» n’a été signalée ces derniers temps sur les bords du Rhin. Je ne peux, en outre, en apprenant cela, m’empêcher de faire la comparaison avec nos internationaux qui ont littéralement fait exploser la tirelire de la FAF et du Trésor public ces derniers mois. J’ose à peine imaginer ce que les hommes de Saâdane auraient perçu s’ils avaient gagné la Coupe du monde. Un Boeing 747 chacun ou l’équivalent ? On a franchement pas grand mal à le croire quand on aura vu les flots de dinars et d’euros qui se sont déversés sur nos prodiges lors de la qualification pour le Mondial.

GUY ROUX :

«Il faut les priver du ballon»
elle a le ballon. C’est la meilleure façon de gagner un match. Cependant, ça sera plus compliqué face à la Hollande qui possède pratiquement les mêmes vertus. En plus, c’est une équipe très forte avec de très grands joueurs, notamment devant. Il est clair que ça va être plus compliqué que face à l’Allemagne.

L

«La Hollande a un jour de plus…»

’expérimenté exentraîneur français de l’AJ Auxerre, Guy Roux, pense que la Hollande peut être avantagée dans cette finale de la Coupe du monde par rapport à l’Espagne en terme de récupération après leurs deux demi-finales disputées à la fin de la semaine écoulée.

- Oui, c’est vrai que ce n’est pas l’Allemagne qu’on attendait. Elle n’a pas été du tout dangereuse. Cela dit, le fait de les avoir privés du ballon les a rendus fragiles. Et avec notre supériorité numérique, c’était moins compliqué que prévu. C’est notre philosophie d’insister sur la possession de ballon et ça a marché encore une fois.

- Comment voyez-vous l’issue de cette finale ?

- On ne va rien changer à nos habitudes. L’Espagne a toujours été dangereuse quand

Allez-vous rester fidèles à cette philosophie de jeu ?

- Etes-vous confiants ?

- Difficile de le dire. Ça risque de se jouer très serré. Les deux équipes ont chacune des arguments à faire valoir. Les deux équipes sont en forme. - Oui, on doit l’être. C’est pour nous tous un rêve de disputer une finale de Coupe du monde. On a besoin de sérénité pour préparer ce match et de le gagner. Je pense qu’on n’a jamais vécu un moment pareil dans notre carrière. Maintenant, à nous de bien finir le travail. N. B.

«LES HOLLANDAIS ont un jour de récupération supplémentaire, comme les Espagnols l’avaient sur les Allemands. Et dans une finale de Coupe du monde, ça peut jouer», dira l’excoach de Moussa Saïb et Abdelhafid Tasfaout, qui pense, toutefois, que La Hollande risque de souffrir face au football léché des Espagnols. «Toutes les équipes souffrent lorsqu’elles jouent contre l’Espagne. Car c’est un ensemble qui vous fait courir de par sa circulation fluide du ballon. Les Espagnols font des passes en utilisant toute la largeur du terrain. Ça risque de gêner les Hollandais même si ces derniers ont aussi les moyens d’exploiter les espaces que laissent souvent les défenseurs espagnols.» Enfin, le Bourguignon, qui se réjouit

que les deux équipes jouent aujourd’hui au complet puisqu’aucun joueur blessé ni suspendu n’est à déplorer. «Je voudrais tirer un coup de chapeau aux arbitres des deux demifinales pour avoir bien géré leur match en tenant parfaitement les joueurs, et ce, malgré l’enjeu de taille. Le fait qu’il n’y ait aucun joueur suspendu pour une finale de Coupe du monde, je trouve ça exceptionnel», conclut Guy Roux qui travaille comme consultant dans ce Mondial pour Canal+. N. B.

10
Compétition
édition du dimanche 11 juillet 2010

PAYS-BAS-ESPAGNE

TTEND ONDE A LE M OUVEAU ROI UN N
se dresse sur leur chemin. Avec des joueurs d’exception comme Sneijder, Robben, Van Der Vaart, Kuyt, Van Bronckhorst, Van Persie, De Jonk… les Pays-Bas semblent plus que jamais avoir les moyens de faire oublier leurs douloureuses défaites de 1974 et 1978.

aujourd’hui à 19h30

amais depuis sa création, la Coupe du monde n’a offert un plateau final aussi inattendu. Ce dimanche (18h30 GMT), au Soccer City de Johannesburg, l’opposition finale entre les Pays-Bas et l’Espagne pour la couronne mondiale est une première. Ces deux formations ne se sont jamais rencontrées en finale d’une Coupe du monde. Mieux, aucune de ces deux équipes n’a encore remporté ce trophée mondial. A la fin de cette finale inédite donc, la planète foot aura un nouveau roi qui viendra s’ajouter à la liste très restreinte des sept pays qui ont jusque-là remporté cette prestigieuse compétition.

J

L’Espagne veut le monde après l’Europe
C’est incontestablement la meilleure équipe européenne de ces deux dernières années. Championne d’Europe en 2008 et quasiment invaincue sur le vieux continent depuis plusieurs années, la Roja passe pour être ce qui se fait de mieux dans le football aujourd’hui. L’Espagne, qui n’a jamais disputé une finale de Coupe du monde, a l’occasion de faire d’une pierre deux coups. Jouer sa première finale et monter sur le toit du monde. Ce qui viendrait renforcer son titre de champion d’Europe et certainement lui permettre d’être la meilleure formation du monde. Elle trône actuellement à la deuxième place derrière le Brésil. Et ce ne sont pas les arguments qui manquent à son ingénieux entraîneur, Vicente Del Bosque, qui a déjà remporté deux Ligues des champions. Le technicien hispanique a bâti son groupe autour du noyau du FC Barcelone. Un milieu fort et créateur avec des joueurs doués comme Xavi Hernandez, Andres Iniesta et Sergio Busquets. A qui il a ajouté le madrilène Xavi Alonso. Sa défense est confiée aux axiaux catalans, Piqué et Puyol et commandée par l’infranchissable Iker Casillas du Real Madrid. Sur les côtés, un autre Madrilène veille à gauche. C’est Sergio Ramos et à droite Capdevilla de Villareal boucle cette défense assez solide. En attaque, le néo-Barcelonais David Villa enchaîne les buts (5 buts). Il est épaulé par le Red, Torres qui est de plus en plus remplacé par l’autre perle du FC Barcelone, Pedro. Et quand on jette un coup d’œil sur le banc et qu’on aperçoit des garçons comme Fabregas, David Silva, Raul Albiol, Navas…On comprend la richesse de la formation espagnole. Mais, c’est surtout dans le jeu produit sur le terrain que les Espagnols font peur. Ils privent facilement leurs adversaires de ballons. Les font courir avant de les assommer par un coup de boutoir. C’est le scénario classique depuis le début de ce Mondial. Tous les adversaires sont avertis mais aucun d’entre eux n’a réussi à déjouer ce plan. A l’exception de la Suisse qui, lors du premier

Les Bataves veulent oublier 1974 et 1978
C’est la troisième fois que les Néerlandais disputeront la finale de la Coupe du monde. Avec une génération dorée, les Pays-Bas n’ont pourtant jamais réussi à inscrire leur nom sur le trophée le plus convoité de la planète. Johan Cruijff et ses copains d’alors ont échoué coup sur coup en 1974 face à l’Allemagne de Gerd Müller et en 1978 face à l’Argentine de Mario Kempes. Et depuis, la malédiction semble poursuivre la formation Oranje. En 1998, elle semblait réunir tous les atouts pour monter sur le toit du monde mais le Brésil lui a finalement barré le chemin en demi-finales. Cette année, hors du continent, les Pays-Bas veulent vaincre le signe indien. Depuis les éliminatoires jusqu’à la phase finale, les poulains de Bert Van Marwijk ont clairement affiché leur intention majeure. Disputer d’abord cette finale et tout donner pour la remporter. «Notre objectif est de nous qualifier pour la finale. Et on se moque de savoir qui sera devant nous», avertissait l’entraîneur néerlandais au lendemain de la fin des éliminatoires. Invaincus depuis lors, les PaysBas ont fait un parcours sans faute jusque-là dans ce Mondial. Ils ont dominé de la tête aux pieds le groupe E avec trois victoires en autant de matchs. Dominés la Slovénie en huitièmes de finale et éliminé le grand Brésil en quarts. Face à l’Uruguay en demi-finales, Robben et ses camarades ont déroulé pour finalement l’emporter (3-2). Comme en 1974 et 1978, les Pays-Bas sont certainement favoris de cette finale vu leur parcours depuis les éliminatoires jusqu’à maintenant. Les Oranje n’ont pas encore perdu de match. Ils totalisent 16 matchs pour 14 victoires contre deux nuls. Un sacré parcours qui doit donner à réfléchir à l’Espagne qui

◗ Paul le poulpe a choisi l'Espagne, le terrain le démentira-t-il ?
match, avait réussi à battre la Roja. En demi-finales face à l’Allemagne, les Hispaniques ont encore fait mal. La Mannschaft n’a eu que ses jambes pour courir après le ballon et ses yeux pour pleurer avec la défaite (1-0).97 ans après la création de sa fédération, l’Espagne a l’occasion d’inscrire son nom sur le prestigieux trophée de la Coupe du monde ce dimanche. Mais il lui faudra donner plus face à une équipe néerlandaise prête à se battre jusqu’au bout. Voilà qui augure d’une finale palpitante entre les deux meilleures équipes qui auront livré, tout au long de cette première Coupe du monde en Afrique, les meilleures prestations.

MMEL AN BO MILIEU V
RISER LE «B AGNOL» ESP

Johan Cruijff, Ronald Koeman et Ruud Van Nistelrooy pronostiquent une victoire de l’Espagne en finale de la Coupe du monde. Les grandes stars de la sélection batave ont affiché un optimisme très relatif quant à une victoire des leurs face aux Espagnols. Pour Ruud Van Nistelrooy, qui a évolué au Real Madrid pendant 4 saisons, «le football pratiqué par la Roja est juste incroyable», explique-t-il dans Marca. Pour l’idole des idoles, Johan Cruijff, l’Espagne est la digne héritière du football prôné par le Barça et inventé par... Johan Cruijff : «Le jeu qu’elle a développé contre l’Allemagne le prouve : tyle l’Espagne, qui s’inspire du FC ans son s erD Barcelone, est la meilleure putation. té, il peut c ri as à sa ré e faillit p limite de la régula rrain espagnol. équipe au monde». Enfin pour mel n la de te n Bom Ronald Koeman, ancien Mark Va ession, toujours à blèmes au milieu n Van Bommel vin e joueur et entraîneur adjoint ent u s conc ser de gros pro ire et c san égalem jeu spectacula ouve t po du Barça, «cette finale sera r milieu tainemen Guardian, on retr ne produit un briser leu un grand match. Je ns The entif : «L’Espag a. Nous devrons uer. C’est notre Da iatt eç de jo soutiendrai les Pays-Bas dicatif et ile de lutter contr meneurs de jeur des talents form le c t mais je ne serai pas sera diffi et empêcher leurs i et Iniesta son leur style». Dans el v mécontent si l’Espagne de terrain rincipale car Xa du monde dans teur, Van Bomm èp gagne. Les deux équipes meilleurs le version gladia cie tout particuli mission c in s sont les ré vont se départager lors de dables. Il e diplomatie et ta van Marwijk app on milieu de terra u ç s la prolongation et c’est la sien, entr mal non plus. Bert polir l’image de s disent. Il n’a re é de gen ontr pas Roja qui n’est ’ailleurs avec ce que les tion, il s’est m on tente d l’emportera.»Comme quoi rement et uis pas d’accord ndant la compéti u-père de Mark, l’amour du jeu peut : «Je ne s l carton jaune pe e Bert est le bea u u dépasser tous les idéaux qu’un se liné.» Sachant q le protéger. u patriotiques très discipu’il veuille un pe agine q im

Paul Fletcher, chroniqueur sur le site de la BBC, a demandé à Neuer, le gardien allemand qui allait gagner la finale et ce dernier répondu immédiatement : «L’Espagne».

Neuer voit l’Espagne

Les stars néerlandaises misent sur la Roja

11
Compétition
édition du dimanche 11 juillet 2010

DEL BOSQUE LE DÉBONNAIRE
C’est ainsi que le quotidien L’Equipe qualifie l’entraîneur de la sélection espagnole ce samedi : «La démarche lourde, le visage un peu las, Vidente Del Bosque a parfois de airs de Droopy à la moustache...», lance l’accroche d’un portrait plus flatteur qu’il n’y paraît. Fils d’un cheminot enmmené à 19 ans dans un camp de concentration espagnol pendant la guerre civile, il estime imposer son leadership par la «compétence et le comportement».«Pour d’autres, c’est hausser le ton, je ne dis pas qu’il y a une manière unique. Mais je suis fidèle à ce que je suis», ajoute celui qui a passé 36 ans au Real Madrid. Sur Marca, on trouve également ce qui ressemble déjà à un hommage : «Del Bosque mérite lui aussi un titre de MVP» et de citer ses choix judicieux de coaching pendant le Mondial : Fabregas à la place de Xavi, Llorente à la place de Torres, Pedro titulaire...

Hiddink : «Les Néerlandais sont devenus Allemands»

des Pays-Bas ◗ L’ancien sélectionneur«au réalisme à Guus Hiddink attribue l’allemande» la réussite actuelle des

Oranje. «Les Néerlandais sont devenus un peu comme les Allemands jadis : le réalisme prime sur la beauté du geste», a estimé l’actuel sélectionneur de la Turquie. «Bien sûr, ce n’est pas toujours brillant, j’aimerais pouvoir davantage profiter du jeu, voir plus de pressing, mais ce que (le sélectionneur Bert) van Marwijk et ses hommes réussissent est extraordinaire», a-t-il poursuivi. Selon Hiddink qui avait amené les Oranje en demi-finales du Mondial-98 en France, critiquer la qualité du jeu néerlandais «serait trop facile». «Qui suis-je pour critiquer alors que je n’ai jamais coaché une équipe finaliste d’un Mondial ?», avoue-t-il, estimant que Van Marwijk «a donné beaucoup d’assurance» à son équipe. «On a pu voir face au Brésil (en quarts de finale) combien il est difficile de jouer contre ces Pays-Bas-là», a conclu Hiddink, qui s’interdit toutefois tout pronostic sur l’issue de la finale.

SERGIO RAMOS CHAMBRE SNEIJDER PAR SMS
Aujourd’hui, les Pays-Bas affronteront la Roja pour le trophée le plus prestigieux du monde. Le milieu de terrain de l’Inter Milan, Wesley Sneijder, a dévoilé que son ex-coéquipier à Madrid, Sergio Ramos, lui a envoyé un texto pour le chambrer : «Wes, reste calme, tu as déjà gagné trois titres (ndlr Champions League, Serie A et la Coupe d’Italie)». «Cela veut tout dire. L’Espagne nous craint avant la finale. En tout cas, nous jouerons pour gagner demain soir», a dévoilé Sneijder.

Champion et premier du classement FIFA ?

SENNA & CAZORLA
INVITÉS
La Fédération espagnole de Football a invité cinq joueurs pour la finale de la Coupe du monde. Il s’agit de Santiago Cazorla, Diego López, Marcos Senna, Dani Güiza & Rúben De la Red, cinq des sept rejetés par Vicente del Bosque lors du choix de la liste des 23 pour le Mondial. Mais ces cinq joueurs ont aussi gagné l’Euro avec la sélection espagnole il y a deux ans. La Fédération a donc voulu que ces footballeurs, très appréciés et aimés par les joueurs qui font partie de la sélection actuelle soient présents pour ce grand rendez-vous.

Le titre de champion du monde ne sera pas la seule conséquence de la finale du Mondial. En effet, la première place du classement FIFA est également en jeu. Certes c’est un titre honorifique qui ne consolera pas le perdant mais c’est un des bonus dont pourrait bénéficier l’une des deux formations. L’Espagne et les PaysBas n’auront que le trophée suprême en tête mais la tête du classement FIFA sera également en jeu. L’Espagne est actuellement deuxième derrière le Brésil tandis que les Pays-Bas sont 4e devancés par le Portugal. Une victoire ou un match nul (quelle que soit l’issue des tirs au but) assurerait la première place aux hommes de Vicente Del Bosque. En revanche côté batave, seule une victoire serait synonyme de première place. Nul doute que si l’Espagne perd lors de la séance des penalties, ce fauteuil de leader aura une saveur bien amère.

SERA AMENÉ PAR FABIO CANNAVARO
Pour la première fois, c’est le capitaine du précédent lauréat qui amènera le trophée si convoité sur le terrain où se déroule la finale. La FIFA a annoncé ce samedi que le trophée Jules Rimet sera désormais remis en jeu le jour de la finale par le capitaine des champions du monde en titre. Par conséquent, c’est donc l’Italien Fabio Cannavaro qui amènera la Coupe sur la pelouse du Soccer City Stadium de Johannesburg dimanche en préambule de la finale entre les Pays-Bas et l’Espagne. La Fédération internationale a voulu symboliser le passage de témoin entre l’ancien et le

LE TROPHÉE

PASSÉ PRÈS DE L'AMPUTATION

LE JOUR OÙ DAVID VILLA EST
David Villa a failli ne jamais fouler les terrains de football. Enfant, l’ancien joueur de Valence s’était brisé la jambe à la suite d’un choc et les médecins ont pensé un moment à l’amputation. Âgé d’à peine quatre ans, David Villa a subi un accident qui aurait pu faire basculer sa vie, révèle The Sun. Alors qu’il jouait au football avec des amis, un garçon plus costaud tomba sur sa jambe droite et celle-ci fut brisée gravement au niveau du fémur. Les médecins ont pensé à l’amputation mais le futur joueur du Barça échappa miraculeusement à cette alternative en restant plâtré six mois. Comble de l’histoire, c’est à cette période que le talent de Villa s’est révélé. Son père José Manuel, un mineur, passait deux heures chaque jour après son retour du travail à jouer au football avec son fils, droitier, qui devait shooter avec le pied gauche : «On ne manquait pas une journée pour jouer. Je pense que c’est grâce à cela que maintenant il joue bien des deux pieds.» David Villa a toujours été reconnaissant envers son père qui l’a élevé et poussé à devenir footballeur : «Je ne me souviens pas d’un entraînement où mon père n’était pas là. Je n’ai jamais été seul sur un terrain de football. Quant à moi, je n’aurais jamais voulu devenir mineur. Avec toutes les catastrophes qu’ils subissent et les heures que ma mère a passées à s’inquiéter à l’hôpital.»

nouveau lauréat. Reste maintenant à savoir qui de Giovanni Van Bronckhorst ou d’Iker Casillas prendra cette responsabilité dans quatre ans au Brésil

Platini est sorti de l’hôpital
va mieux! ◗ Michel Platinimalaise Victime d’un samedi soir dans un restaurant de Johannesbourg et transporté à l’hôpital, Michel Platini a finalement passé la nuit en observation avant de quitter les lieux samedi à 9 heures du matin. L’ancien n°10 de l’équipe de France a passé des examens médicaux qui n’ont révélé aucune anomalie selon le site officiel de l’UEFA. Le président de l’instance dirigeante du football européen pourra finalement également assister à la rencontre entre l’Espagne et les Pays-Bas, dimanche, au Soccer City Stadium de Johannesburg pour la finale de la Coupe du monde 2010.

12

MC ALGER

Compétition

édition du dimanche 11 juillet 2010

LES CADRES SIGNERONT LE 14 JUILLET
LA REPRISE des entraînements pour le Mouloudia d’Alger est prévue le 15 juillet. Les cadres, qui se trouvent en fin de contrat, n’ont pas encore prolongé leur bail officiellement. Mais ils ont donné leur accord de principe. Cependant, pour éviter de mauvaises surprises, la direction du Doyen veut clore ce dossier le plus tôt possible alors que les cadres veulent profiter de leurs vacances avant de venir à Alger rencontrer la direction du club. Omar Ghrib a contacté ses protégés et leur a demandé de venir à Alger avec leurs passeports afin de préparer les visas pour la Pologne. Il leur a aussi fait savoir qu’ils sont attendus pour parapher leurs contrats. Omar dira dans ce sens : «Les joueurs en fin de contrat prolongeront leur bail le 14 juillet, mis à part Harkat qui ne se trouve pas actuellement en Algérie. Il est attendu le 17 juillet.»

BABOUCHE :
«Le MCA est ma maison»
«Je n’ai pas encore négocié avec Omar, mais je ne pense pas qu’il y aura de problème. Il faut savoir que le MCA est ma maison. J’aimerais continuer cette aventure et faire encore mieux l’an prochain dans toutes les compétitions.»

ZEMMA :
«Il ne reste que la signature»
«Je n’ai pas changé de discours. Je le redis, j’ai donné mon accord de principe à Omar. Il ne reste que la signature qui se fera prochainement. Je suis chez moi en famille. Dès que je rentre à Alger, je prolongerai mon bail, sans souci.»

ZEDDAM :
«Je reste»
«Cette semaine, je rentre normalement à Alger pour conclure. En fait, Omar m’a demandé de ramener le plus tôt possible mon passeport, mais sincèrement, je ne sais pas si j’enverrai mon passeport pour venir après. Car il ne reste qu’une semaine avant la reprise du travail et j’ai envie de profiter beaucoup plus de mes vacances en famille. Cela dit, je pense que c’et parti pour une autre aventure avec le Doyen. Normalement, je reste.»

BOUGUÈCHE aujourd’hui à Alger
Avant-hier, Omar Ghrib nous a confié qu’il allait rallier samedi Arzew pour rencontrer Bouguèche. En fin de compte, les deux hommes vont se revoir à Alger. Pour le week-end, Bouguèche a décidé d’aller à Béjaïa avec sa famille, mais avant il appellera Omar pour lui faire savoir qu’il passera dimanche matin à la villa. Ghrib dira à cet effet : «Je ne vais pas me déplacer à l’Ouest du pays. Bouguèche se trouve à Béjaïa pour quelques jours. Il m’a fait savoir qu’il va passer dimanche à Chéraga. On va en profiter pour faire signer la prolongation de contrat à Bouguèche.» Donc, le feuilleton Bouguèche connaîtra sa fin aujourd’hui. Ainsi, Khemas, attendu à la villa pour signer son contrat, Ammour qui devrait faire de même et Bouguèche pourrait former un trio de choc en attaque.

Benali, entraîneur des juniors
■ Après le limogeage de Mekhazni qui a eu un accrochage avec Omar Ghrib à la villa de Chéraga, la direction du Doyen a choisi Benali pour prendre la tête de la barre technique des juniors. Le club compte sur lui pour réaliser de grandes choses avec les juniors qui ont terminé seconds après l’ESS, l’an dernier.

Harkat rentrera d’Espagne le 17 juillet
■ Il a choisi l’Espagne pour passer ses vacances. Il a vibré au même rythme que les Espagnols quand leur sélection a su se qualifier en demi-finale de la Coupe du monde. Il a programmé son retour à Alger le 17 juillet, car il n’a pas envie de rater le moindre événement en Espagne. Donc, Harkat retrouvera ses camarades le 18 juillet pour attaquer la préparation.

édition du dimanche 11 juillet 2010

Compétition

MC ALGER

13

GHRIB: «Inchallah, Khemas et Ammour signeront en même temps»
● Par Amina Z.

AMMOUR :
«Cela devrait se régler»
CONTACTÉ à midi hier pour avoir plus d’informations sur son contact avec le Doyen, Amar Ammour assurera : «A l’heure où je vous parle, je n’ai pas pris de décision.» Ce qui est sûr, les Mouloudéens sont super motivés à l’idée de le voir avec Khemas aujourd’hui à la villa pour signer au profit du Doyen. Pour cela, on a demandé à Ammour son avis, il se contentera de dire : «Je vais appeler Omar tout à l’heure pour le rencontrer afin de régler une fois pour toute cette affaire.» Est-ce qu’il signera aujourd’hui avec le MCA, Ammour dira : «Incha Allah. Sincèrement, je n’ai pas encore décidé, mais je peux vous dire que c’est presque fait. Tout dépendra de l’entrevue que j’aurai avec Omar Ghrib.» A. Z.

Comme tout le monde le sait, le Doyen veut jouer sur tous les fronts. Donc, un recrutement de qualité est indispensable.
APRÈS l’enrôlement de Douadi, Belkheir, Bouhafer et Bouhedda, les Mouloudéens estiment qu’il faut renforcer le compartiment offensif. Pour cela, Khemas et Ammour ont été contactés. Omar Ghrib veut faire signer à ces deux joueurs leurs contrats en même temps. D’ailleurs, il nous le dira clairement : «Comme vous le savez tous, on attend l’arrivée de Khemas de France. Il va signer son contrat dimanche. Ce que je veux, c’est que Khemas et Ammour signent en même temps dimanche.» Si pour Khemas, les choses sont claires, puisqu’il nous a confié dernièrement : «Je vais venir en Algérie pour signer un contrat de deux ans avec

le MCA», ce n’est pas le cas pour Ammour qui maintient le suspense jusqu’à la dernière minute, puisqu’il n’a pas encore tranché sur la question. Mais d’après ses dires, l’enfant d’Aïn Lahdjel va parapher son contrat avec le Doyen. En fait, ce qui pousse à croire que l’ex-Usmiste sera Mouloudéen dans les prochaines heures, c’est le fait que ce joueur a envie de relancer sa carrière. Il a aussi envie de relever de grands défis comme celui de faire sensation en Champions League ou encore jouer le titre de champion, puisque le MCA est appelé à défendre son trophée. Il sait aussi qu’entre la Coupe d’Algérie et le Mouloudia d’Alger, il y a une grande histoire d’amour et qu’à chaque occasion, les Mouloudéens se battent corps et âme pour la reconquérir. Il y aura aussi la Super coupe. En clair, le challenge ne manquera pas pour cet accélérateur qui peut réaliser des merveilles avec le Doyen. En plus du chal-

lenge sportif, au sein du Mouloudia, il y a un groupe solidaire. Des joueurs qui ont envie de jouer au foot, des joueurs qui ne sèment pas la zizanie. A son arrivée, Ammour ne trouvera pas de souci pour se fondre dans le décor des Vert et Rouge. Mais, car il y a toujours un mais, Ammour a signé pour deux milliards au CABBA. Il n’aura pas cette somme au MCA. S’il met l’argent en haut du tableau, il ne signera pas, mais si l’offre de Ghrib est raisonnable, lors de son entrevue avec ce dernier, prévue hier en fin d’après-midi, Ammour donnerait son accord pour endosser le maillot mouloudéen, surtout que pour la durée, Ammour certifiera : «Ce n’est pas un problème». Une façon de dire que si le climat du MCA lui plaît, il pourrait sans souci terminer sa carrière chez le vieux club algérois. Mais on n’en est pas encore là, puisque jusqu’à l’heure actuelle, Ammour n’a pas encore dit son dernier mot. A. Z.

■ Il avait le billet pou r Khemas voulait arriver à Alg21h samedi, mais Hier à midi, on l’a contac er un peu plus tôt. té, lier l’aéroport : «Je suis en il s’apprêtait à ralport. J’ai le billet pour 21h route pour l’aéro, ma peux trouver une place dan is je vais voir si je Heureux, le joueur a env s un vol plus tôt.» ie de se relancer et le MCA peut lui offrir cet D’ailleurs, il a envie de se te opportunité. distinguer et ce qui lui arrive actuellement, il le qualifie de génial.

«C’est génial»

Khemas aujourd’hui Mouloudéen :

14

JS KABYLIE

Compétition

édition du dimanche 11 juillet 2010

NAÏLI ET REMACHE L’ABSENCE DE HANNACHI BLOQUE LEUR SIGNATURE
● Par Abdellah Haddad

Comme nous l’avions rapporté dans notre édition d’hier, les licences africaines des deux émigrés libérés par la JSK seront remplacées par celles de Naïli et Remache.
CES DEUX joueurs du championnat qui ont donné leur accord de principe aux responsables kabyles devaient signer à la JSK hier matin et officialiser par la même occasion leur venue au club le plus titré du pays. Or, l’absence du premier responsable du club phare de la Kabylie a bloqué la signature de ces deux joueurs. A la JSK, on a préféré attendre le retour de Hannachi au pays pour faire signer Naïli et Remache.

soir. Les dirigeants kabyles doivent activer pour obtenir le visa pour l’Egypte et la France pour ce joueur afin qu’il puisse partir avec l’équipe.

● Les responsables kabyles ont passé toute la journée d’hier au siège du club. Doudane, Boukhari, Ouaked et le secrétaire Hocine avaient du travail à faire. Les dirigeants kabyles préparaient les dossiers de visas des joueurs. Pis encore, les responsables Jaune et Vert avaient d’autres choses à faires en plus de ces dossiers de visas. Les dirigeants des Canaris n’ont quitté le bureau qu’en fin de journée.

Journée trop chargée hier pour les dirigeants

Course contre la montre
En plus de ces dossiers, les dirigeants kabyles préparaient le départ aussi de l’équipe en Egypte et les contrats de Naïli et Remache ainsi que leurs dossiers pour les visas de la France et de l’Egypte. A. H.

Remache a été installé hier à l’hôtel de Bab Ezzouar
De son côté, Remache est arrivé à Alger hier matin. A son arrivée à la capitale, le désormais ex-joueur de l’USMAn a trouvé des proches du club kabyle qui l’ont conduit à l’hôtel de Bab Ezzouar où il a été installé. Remache qui devait signer hier à la JSK attendait lui aussi le retour de Hannachi au pays pour officialiser sa venue à la JSK par la signature de son contrat.

RDV CE MATIN À 8H AU CONSULAT DE FRANCE

Les papiers de Naïli depuis vendredi chez les dirigeants kabyles
Les responsables kabyles qui ont jeté leur dévolu sur Naïli pour remplacer Kasri ont réussi à arracher l’accord de principe de ce joueur. Mieux encore, les responsables Jaune et Vert ont récupéré les papiers de ce joueur vendredi

Les 2 joueurs signeraient aujourd’hui
Sauf surprise de dernière minute, Remache et Naïli signeraient aujourd’hui en début de l’après-

midi à la JSK. Hannachi devrait rentrer aujourd’hui au pays, ainsi donc, les deux joueurs en question pourraient officialiser leur venue à la JSK. Les supporters kabyles attendent avec impatience la venue

de ces deux joueurs qui ont fait leurs preuves dans le championnat national. A. H.

● Les coéquipiers de Hamiti doivent être présents ce matin au niveau du consulat de France afin de déposer les dossiers de visa.

EDI DERNIER ES AVOIR RATE LE VOL DE SAM APR aroc

REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS CE SOIR À ALGER

● Libérés en fin de stage de Casablanca par le staff technique des Canaris, les deux émigrés, Kasri et Amiri, étaient hier à Tizi Ouzou. Ces deux derniers ne sont pas encore rentrés chez eux en France. Ayant signé des contrats avec la JSK, les deux joueurs veulent d’abord régler leur situation administrative avant de retourner en France. Ainsi donc, Amiri et Kasri veulent d’abord rencontrer Hannachi. Par ailleurs, la JSK a toujours respecté les contrats des joueurs et elle n’a jamais bloqué un joueur. Cela nous laisse dire que la situation des deux joueurs sera réglée avant le départ de l’équipe en Egypte. S. T.

Kasri et Amiri veulent rencontrer le président

n’a pas LE PRÉSIDENT kabyle r avec s le vol de vendredi dernie vol pri it un son équipe. Hannachi ava prèsmême jour en début de l’a boss le le midi avec Air Algérie. Or, . Hier, Canaris a raté ledit vol des trer avec Hannachi devait aussi ren RAM e, la la compagnie marocain re fois, en l’occurrence. Or, une aut a raté chi faute de place, Hanna

Le président bloqué au M
iode estiaussi ce vol. En cette pér est difficile de trouver des vale, il Casa et places sur les vols Alger- nnachi ersa. Ainsi donc, Ha vice-v . est resté bloqué au Maroc

s de Selon des sources proche

Il devrait rentrer aujourd’hui

nnachi la direction kabyle, Ha ourtrer au pays auj devrait ren s-midi. d’hui au début de l’aprè s ont nsables kabyle Les respo pour la trouvé une solution on et Hannachi serait réservati au pays, de retour aujourd’hui se de dernière minusauf surpri te. A. H.

● La reprise des entraînements est prévue pour ce soir. Les Canaris reprendront le chemin des entraînements à Alger, plus exactement à la caserne de la Protection civile de Dar El Beïda.

PAS DE MATCH AMICAL AVANT LE DÉPART EN EGYPTE

Younès proposé aux Kabyles
AYANT appris que la JSK cherche un bon attaquant pour le championnat, plusieurs agents de joueurs n’ont pas hésité la moindre seconde pour proposer des noms aux responsables kabyles. Le dernier nom proposé n’est autre que celui de l’ex-coqueluche du MCA et joueur du CRB, Younès en l’occurrence. Pour un petit rappel, ce joueur était sur le point de signer à la JSK il y a deux ans de cela avant qu’il rempile au MCA à la dernière minute.

● En fin de compte, la formation du Djurdjura ne jouera pas un match amical avant son départ en Egypte, comme le staff technique voulait le faire. Les responsables du CRB n’ont pas rendu de réponse aux Kabyles et la rencontre n’aura pas lieu.

Le joueur veut jouer à la JSK
De son côté, le joueur qui a passé une saison mi-figue miraisin au CRB veut jouer à la JSK. Ce dernier qui a toujours rêvé de porter le célèbre maillot kabyle veut réaliser ce rêve d’enfance cette fois-ci. S. T.

DÉPART LE 14 JUILLET…

● C’est mercredi prochain que la formation du Djurdjura quittera le sol algérien en direction du Caire.

… ET RETOUR LE 19

● Le retour de la délégation est prévu pour le lendemain de la rencontre, c’est-à-dire pour lundi prochain.

CHERIF EL OUAZZANI : «On n’ira pas en Egypte pour limiter les dégâts»
Le lutin kabyle estime que son équipe a effectué un bon stage de préparation à Casa. Chérif El Ouazzani nous parle aussi de la rencontre de son équipe devant l’Ismaily dimanche prochain.
- Vous avez bénéficié de deux jours de repos après votre retour au pays… - Je pense qu’on mérite vraiment ces deux jours de repos vu les efforts qu’on a fournis depuis le début de la préparation. Et puis, lors de notre stage de Casa, on n’a pas bénéficié des jours de repos. Cela a fait beaucoup de bien aux joueurs avant la reprise des entraînements prévue pour ce soir. - Sinon, le stage a été une totale réussite pour vous, non ? - On a effectué un bon stage au Maroc. Sur le plan physique, les joueurs ont atteint un bon niveau. Sur un autre plan, le jeu de l’équipe s’est amélioré. D’une manière générale, on est satisfait de ce stage. - Donc, vous serez prêts pour le match d’Ismaily ? - Cette rencontre sera la première de la saison pour les joueurs. Notre mission ne sera pas facile, mais on n’ira pas en Egypte pour limiter les dégâts, la JSK a aussi une image à défendre. A. H.

édition du dimanche 11 juillet 2010

Compétition

JS KABYLIE

15

AL ISMAILY PRÉPARE UN ACCUEIL CHALEUREUX AUX KABYLES
● Par Ahmed Ifticen

A une semaine du déplacement de la JS Kabylie à Al Ismailia, en Egypte, pour le compte du premier match des poules de la Champions League africaine, les Egyptiens commencent à préparer l’événement. Vu la rivalité et la crise qui entourent les relations sportives entre les deux pays, la rencontre Al Ismaily-JSK s’annonce sous haute tension. Tous les Kabyles se demandent quel accueil leur sera réservé.
LE 18 JUILLET prochain aura lieu la première rencontre algéroégyptienne depuis le match d’Oum Dourman entre les sélections des deux pays. La JSK aura deux déplacements à effectuer en Egypte, puisqu’elle rencontrera dans cette phase deux clubs égyptiens, Al Ismaily dans quelques jours, et Al Ahly du Caire plus tard, du fait que ces deux clubs égyptiens se trouvent dans le même groupe de la JSK avec Hartlande. Dans la ville d’Al Ismailia, qui se trouve à 200 km de la capitale Le Caire, les choses commencent à bouger pour préparer le match de la JSK, que ce soit sur le plan technique au niveau de l’équipe ou organisationnel de la rencontre. Cette rencontre servira de test pour l’avenir après ce qui s’est passé lors des rencontres Algérie-Egypte pour les qualifica-

tions au Mondial, car la tension n’est pas encore totalement apaisée. Du côté égyptien, on essaye toujours de calmer les esprits au point où on est arrivé au changement de certains responsables de la Fédération. Du côté d’Al Ismailia, on prépare le meilleur accueil pour le représentant de l’Algérie en cette compétition en tentant de soigner l’image non seulement de leur club, mais aussi des relations algéroégyptiennes.

Une commission d’accueil spéciale a été créée
Une réunion a eu lieu hier présidée par le gouverneur de la ville d’Al Ismailia, M. Abd El Djalil Al Fakhrani où il a donné naissance à une commission spéciale de haut niveau pour s’occuper de l’organisation de l’accueil de la JSK dès son atterrissage sur le territoire égyptien. «Il est exigé de cette commission un accueil plus que chaleureux pour toute la délégation de la JSK dès son arrivée à l’aéroport du Caire et durant son séjour à Al Ismailia jusqu’à son départ», avait lancé le gouverneur d’Al Ismailia lors de cette réunion.

Al Ismaïly en plein stage de préparation
Après avoir bénéficié de 10 jours de repos juste après avoir perdu la coupe contre Haras Al Houdoud, les Jaune et Bleu d’Al Ismaïly ont entamé un stage de préparation de 10 jours en dehors du cheflieu. Cela fait déjà 10 jours que les Darawiches, comme on les surnomme en Egypte, sont en stage de préparation au Caire. Le prochain adversaire de la JSK en Champions League a déjà effectué deux matchs de préparation ; le premier l’a opposé à une équipe de la capitale, où les coéquipiers d’Abd Rabou se sont imposés sur le score de 9 buts à 0. La seconde joute amicale s’est jouée contre le nouveau promu en première division égyptienne, Ouad Edadjla, Al ismaïly s’est aussi imposé sur le score d’un but à zéro. L’entraîneur hollandais d’Al Ismaïly n’a pas encore achevé son programme de préparation, il a profité de la présence de l’équipe d’Al Hilal du Soudan qui est aussi en préparation en Egypte pour organiser un match amical contre eux hier. En outre, c’est à partir de cette semaine que les Jaune et Bleu vont rejoindre la ville d’El Ismailia où ils continueront leur préparation pour le match de la JSK qui devrait se méfier surtout de cette attaque d’El Ismaïly, qui est le compartiment le plus dangereux, c’est leur arme fatale ces dernières années. A. I.

Le Gouverneur invite tous les responsables de la JSK
D’autre part, le Gouverneur de la ville d’Al Ismailia, Al Fakhrani, a lancé une invitation spéciale aux responsables de la JSK. Il paraît qu’il a même ordonné à un de ses

collaborateurs de contacter le président Hannachi et de le rassurer d’un accueil exemplaire. Il a même donné l’autorisation à Hannachi d’inviter tous ses collaborateurs à assister au match le 18 juillet, et ce sont les dirigeants d’Al Ismailia qui assureront leur bien-être tout au long du séjour.

Les supporters aussi rassurent
Selon une correspondance spéciale à Al Ismailia, on assure bien un bon accueil pour la délégation

de la JSK. La presse locale ne mène aucune campagne d’hostilité par rapport au conflit entre les deux pays, bien au contraire, soit elle n’évoque pas le problème, soit elle fait dans l’apaisement de la situation. De leur côté, les supporters d’Al Ismailia ne montrent aucune hostilité vis-à-vis de la JSK. On prépare le match dans une sportivité exemplaire. A Al Ismailia, on cherche plus à préserver une image exemplaire du fair-play et les messages courent dans ce sens dans toutes les rues de la ville. A. I.

AL ISMAILY AVAIT SUIVI LE STAGE DE LA JSK AUr MAROC première

MARCK VOTA DE RETOUR À LA BARRE TECHNIQUE D’AL ISMAILY

● En préparant leu rencontre de la Champions l d’A League, le staff technique n’a pas manqué Ismaily s le l’occasion de suivre de prè r stage de la JSK au dernie Maroc. Le staff technique égyptien avait même eu l’occasion de voir le match il y a amical de la JSK face au Raj Il a a quelques jours. sur certainement pris des notes te il va étudier cet les Canaris qu’ les semaine. On se demande si ? même chose nôtres ont fait la

● Les Darawiche ont engagé un nouvel entraîneur cette saison, le Hollandais Marck Volta, qui connaît bien la maison, puisqu’il était entraîneur de cette même équipe en 2007 avant de la quitter pour une expérience dans le Golfe, plus exactement au Qatar. L’ancien coach de Wolverhampton, en Angleterre, est de retour à Al Ismailia cette saison.

ABD RABOU ET CHADI EN RENFORT

● En plus des 3 joueurs professionnels que les dirigeants d’Al Ismaily ont recrutés, ils ont aussi renforcé l’équipe avec deux internationaux, il s’agit du milieu du terrain, Hosni Abd Rabou, enfant du club, qui est de retour après une expérience au Golfe. L’autre international, Mohamed Chadi, est aussi recruté du Ahly pour renforcer le milieu de terrain des Darawiche. Il est à noter que le gardien Al Hadary ne fait plus partie de l’équipe d’Al Ismaily, puisqu’il a été libéré en fin de saison.

● Les dirigeants d’Al Ismaily misent gros cette saison, ils souhaitent réaliser le meilleur résultat possible, que ce soit en championnat ou en Coupe d’Afrique. Pour cela, ils ont renforcé leurs effectifs avec trois joueurs étrangers, il s’agit du Tunisien Mohamed Essilti, Abdoullah Coulibaly de la Côte d’Ivoire, et Faukaj, un Albanais. Nous avons appris également que le club cible deux autres joueurs professionnels étrangers qu’il compte recruter dans les jours à venir.

PROFESSIONNELS RECRUTÉS

3

«La rivalité est plus avec Al Ahly, la JSK sera notre invitée»
A ENTENDRE les supporters d’Al Ismaïly, il semble que la rivalité est plus entre les Darawiches et les Ahlaouis. «La JSK n’a rien à craindre, les Kabyles seront dans leur deuxième ville, ici à Al Ismailia, nos ennemis jurés sont ceux d’Al Ahly, la rivalité est plus avec eux dans cette compétition qu’avec la JSK ou les Heartland», témoignent les supporters d’Al Ismaïly. C’est pour dire que la JSK n’a rien à craindre lors de son séjour en Egypte. A une semaine de la rencontre et d’après une correspondance particulière, les quartiers d’Al Ismailia sont plus calmes en attendant la rencontre face à la JSK. «On n’aime pas Al Ahly, toutes les autres équipes sont nos amies. Au cours de cette Coupe du monde, la ville d’El Ismailia était pratiquement la seule qui supportait l’Algérie. Pour nous, notre ennemi juré, c’est Al Ahly qui a de l’influence sur la Fédération égyptienne, et c’est pour cela que nous sommes toujours contre eux», a confié un journaliste d’El Ismailia. A croire notre confrère d’Al Ahram, le ministre de l’Information égyptien a, dans un discours, appelé au calme et à bien mettre en valeur l’hospitalité des Egyptiens. Il faut souligne aussi que lors de la rencontre Al Ismaïly – USM Alger en 2008 dans le cadre de la Coupe arabe, les Darawiches ont fait un accueil plus que chaleureux aux dirigeants de l’USMA qui sont prêts à en témoigner, sauf qu’à l’époque, le différend algéro-égyptien n’existait pas encore. Cette fois, la conjoncture est exceptionnelle. A. I.

LES DARAWICHES RASSURENT :

Félicitations
C’est avec une grande joie que les familles Khelfaoui et Sadok ont appris que leur fils MOHAMEDRAFIK a eu son bac (mention «assez bien» 15.50/20). En cette occasion, sa maman, son oncle Hocine ainsi que ses amis de Tipasa le félicitent et lui souhaitent plein d’autres succès.

16

MC ORAN

Compétition

édition du dimanche 11 juillet 2010

«Je veux retourner au MCO»
Entretien réalisé par M. Stitou

BELLABES
Libre après avoir quitté la JSK, ce jeune défenseur fait partie des éléments que le MCO désire récupérer cet été.
geants du MCS m’ont fait une offre que j’ai jugée insuffisante, mais ce que je n’ai pas admis, c’est qu’on dise après, que j’étais assez gourmand. Certes, je remercie les dirigeants du MCS pour leur intérêt pour moi, mais les conditions que j’ai posées se situent par rapport au marché, quant à leur proposition, elle ne m’arrange pas. énorme désir de retourner jouer au MCO, un club que je connais très bien, en plus je compte dans l’effectif de nombreux amis. Cependant, il faudrait que les décideurs du club fassent vite, car déjà on a perdu beaucoup de temps et même le MCO a toujours fonctionné ainsi, mais cette fois, on va évoluer dans un championnat professionnel, mais je constate que la plupart des équipes de l’élite ont pris de l’avance dans le recrutement, certaines ont déjà commencé la préparation.

Un trio inédit dans le staff
Parmi les décisions que le candidat Tayeb Mehiaoui songerait à prendre une fois à la tête du club, c’est celle d’installer un trio formé d’anciennes gloires du club dans le staff technique. Son choix serait porté sur Chérif El Ouazzani, Sebbah Benyagoub et Belatoui. A ce sujet, Mehiaoui a déjà sondé Chérif El Ouazzani sur la question, il paraît que l’ancien capitaine de l’EN aurait donné son OK pour reprendre du service. A. G.

Un horaire mal choisi
L’horaire de l’AG, qui est prévu à 17h, soit près de

deux heures avant le coup d’envoi de la finale du Mondial, fait des mécontents au sein de la composante de l’AG, d’où le risque de voir de nombreuses absences.

- Existe-t-il des contacts entre vous et le MCO ?

Chaïb pisté par un club marocain
Le meilleur buteur de l’équipe la saison dernière a

- Un retour dans votre ancien club ne vous déplairait pas…

- Effectivement, j’ai été approché par mon ancien club, d’abord il y a eu Tayeb Mehiaoui, que je connais très bien, puisqu’il était mon président à l’ASMO, qui m’a appelé il y a une semaine pour connaître mes intentions, évidemment, je lui ai dit que le MCO ne se refuse pas. Cependant, on s’est mis d’accord pour entamer les négociations une fois que le président du club sera désigné, pas avant. La deuxième personne qui m’a appelé, c’est le manager Abdenour, lequel m’a tenu un même discours. Enfin, comme je l’ai promis à Mehiaoui, je ne discuterai officiellement qu’avec le président qui sera désigné par les futurs actionnaires du club, pas avant.

été sollicité par un manager, qui lui aurait proposé d’aller jouer dans un club de la division une au Maroc. Le nom de ce club n’a pas été révélé, pour rappel, durant la trêve hivernale, Chaïb avait failli opter pour Fès, mais avait buté sur le refus de la direction du club qui l’avait bloqué à l’époque. Maintenant qu’il est libre, la donne va probablement changer.

- Allez-vous attendre jusqu’à ce que la situation se débloque ?

- Et avec la JSK, pourquoi n’avez-vous pas renouvelé ?

- Vous avez déjà rejeté une, celle du MCS…

- D’après ce qui se dit dans le club, d’ici lundi, la situation s’éclaircira. Cela dit, même si le MCO est ma priorité, je suis à l’écoute des éventuelles sollicitations qui pourraient me parvenir. - Là vous m’offrez l’occasion d’apporter une petite mise au point. Effectivement, les diri-

- Ah oui ! Je suis animé d’un

- Hannachi m’a proposé un nouveau contrat, mais j’ai exigé d’abord qu’il me régularise, une condition qu’il n’a pas voulu satisfaire. Franchement, j’aurais aimé continuer à la JSK dont je garde de bons souvenirs, mais mon départ était devenu inéluctable, je lui souhaite bonne chance pour son aventure africaine. M. S.

Benchiha convoite le poste d’entraîneur des gardiens
Après une expérience enrichissante et ponctuée de

plusieurs titres à l’ESS, Nasreddine Benchiha, qu’on a croisé récemment, nous a avoué son vœu de revenir au MCO pour entraîner les gardiens. Le futur patron du club fera-t-il appel à lui ? Attendons pour voir. M. S.

C’est cet après-midi que l’actuel président Kacem Elimam donnera sa démission aux membres de l’assemblée générale. Tombé malade depuis la fin de saison, on ne sait pas si Elimam, dont on ignore l’évolution de son état de santé, fera le déplacement au siège (lieu de l’AG) cet après-midi.

officiellement sa démission
La page Kacem Elimam, qui a eu le mérite de rendre au MCO sa véritable place dans le football national (accession puis maintien en D1), est définitivement tournée. Comme il l’a toujours déclaré, sa mission prendra fin le jour où le MCO passera au statut de club professionnel. «Avec ma vision de dirigeant amateur, je risque d’être inutile pour mon club», répétait souvent Elimam. D’autres, par contre, essaient de s’accrocher, en feignant d’ignorer que désormais on démarre une nouvelle ère où tout un chacun doit apporter de l’argent, sinon des idées. Dorénavant, le MCO ne sera plus cette vache à traire. Pour se rendre à l’évidence, il faudra lire attentivement le cahier des charges qui a été transmis aux clubs par la FAF. Le MCO ne doit pas rater cette opportunité, c’est une page de son histoire qui va s’ouvrir. Ce qui veut dire que demain tout ce qui arrivera au club en bien ou en mal sera marqué dans l’histoire. Que ceux qui s’agitent en privilégiant leurs intérêts d’abord prennent conscience que l’heure de vérité est arrivée. A chacun donc d’assumer ses responsabilités ! M. S.

ELIMAM annoncera
Vite une décision… historique !

EN EFFET, il prendra, d’après un membre de sa famille, une décision à la toute dernière minute. Dans le cas où il sera incapable de quitter son lit, il chargera son avocat de transmettre sa lettre de démission à l’AG. Reste à savoir si le quorum sera atteint. D’après les rumeurs qui circulent, une bonne partie des membres compte bouder ces travaux, car ses membres auraient émis le vœu que cette AG se déroule ailleurs qu’au siège. Une demande en ce sens a été formulée à la DJS et cette dernière a été rejetée, sous prétexte que le président a le droit de provoquer l’AG dans le lieu qu’il souhaite et puis, il ne s’agit pas d’une assemblée élective, puisque le seul point qui sera à l’ordre du jour c’est la démission du président.

Compétition / PUB

ANEP 816 355 du 11/07/2010

édition du dimanche 11 juillet 2010

Compétition

DIVISION UNE

17

CR BELOUIZDAD

BOUHILA, BOUDJENANE ET BOUDJELTI DIRIGENT LA REPRISE

Aujourd’hui, retour au 20-Août
● Le Chabab retrouvera aujourd’hui son antre du 20-Août, et ce, pour clore le programme de préparation tracé par les hommes en charge de la préparation du match de coupe de la CAF. Le reste de la préparation se déroulera ainsi au 20-Août, pour peaufiner le volet technico-tactique mais aussi physique.

LE CHABAB PASSE À LA VITESSE SUPÉRIEURE
● Par M. Memmoud

Mekehout rejoint le groupe

Comme prévu, la direction du CRB a renforcé la barre technique de l’équipe, qui était jusqu’à hier sous la responsabilité de Boudjelti.
BOUHILA et Boudjenane rejoignent l’équipe, et ce, pour accélérer la préparation en prévision du match aller face à Djoliba de Bamako. La reprise a été plus animée que les séances précédentes et les joueurs ont affiché une plus grande motivation et détermination à relever le défi malien, qui s’annonce difficile, mais pas perdu d’avance. Les trois hommes ont des consignes précises et ont déjà tracé un programme

spécifique pour le reste des séances d’entraînement afin de prendre ses dispositions sur tous les plans. Boudjenane reste néanmoins un simple apport et a été nommé par la direction pour superviser le volet technique, en attendant qu’il cède sa place à Gamondi qui devait arriver avant-hier, mais qui après un empêchement pour raison personnelle, était attendu hier. Avec l’apport de Bouhila et Boudjenine à la barre technique, la direction souhaite donner un autre élan à l’équipe en prévision du match de coupe d’Afrique, et le choix des deux hommes n’a pas été fortuit, car pour la reprise des entraînements à Bouchaoui, les joueurs ont accueilli avec réconfort Bouhila et Boudhenine avec qui le courant passe. Alors, place au travail. M. M.

● Pour la reprise des entraînements à Bouchaoui, un seul élément nouveau a été enregistré parmi le groupe du Chabab. Il s’agit de Mekehout qui a repris les entraînements avec ses coéquipiers et sera certainement du voyage au Mali, vu les nombreuses contraintes, notamment au niveau des licences qui ne dépasse pas pour le moment 14.

Les joueurs attendaient leur dû hier

MAZIZ : «Au Mali en conquérants»
MAZIZ souhaite que l’équipe puisse aller au Mali avec une détermination spéciale vue les circonstances et il prend l’exemple du Soudan où l’équipe nationale, quatre jours après la rencontre du Caire, a livré un match héroïque. «Nous sommes en train de nous préparer selon le programme tracé par le staff et on est tous conscients de la difficulté de la tâche, mais rien n’est perdu et nos

chances restent intactes. La situation du club nous a handicapés, mais cela ne doit pas altérer notre motivation et notre détermination à aller au moins aux poules, tel que notre objectif était la saison passée après notre honorable parcours. Nous devons serrer les coudes et jouer ce match particulier avec un esprit conquérant et jouer sans complexe, comme ce fut le cas de l’équipe nationale face à l’Egypte au Soudan, car nous y tenons à cette qualification», dira Maziz, qui sera certainement un élément sur qui va compter le Chabab vu les absences de Mebarki et Aksas.

● La direction du Chabab a assuré aux joueurs de les régulariser hier, et ce, au plus tard dans la soirée. Les joueurs espèrent que la direction pourra enfin les soulager d’un gros poids et avoir leur dû avant le départ M. M. au Mali.

USM EL HARRACH

BECHOUCHE : «On se prépare dans la sérénité»
● Par Djamel Abed

USMA-SPA, dans l’attente de l’accord de la justice
● Par Fouzi Kenouche

USM ALGER

LE COMPLEXE sportif d’Aïn Témouchent est un lieu qui offre toutes les commodités pour une préparation parfaite. Outre la quiétude, premier paramètre pour une préparation en bonne et due forme, les infrastructures sportives n’ont rien à envier à celles existantes chez nos voisins tunisiens et marocains. L’entraîneur adjoint Bechouche est très satisfait de ce lieu : «C’est un excellent endroit qui offre tous les services, c’est un lieu que nous connaissons déjà, puisque la veille de notre rencontre face au WAT, nous sommes passés

par ce complexe, où nous étions restés deux jours. Ce centre nous permet de travailler actuellement dans la sérénité la plus totale. Pour le staff, c’est une aubaine de pouvoir travailler dans de telles conditions.» Pour ce qui est de l’effectif, il poursuit : «Dommage qu’il y ait encore des retardataires à ce stade de la préparation, c’est le seul hic jusqu’à présent. Heureusement que nous disposons de la majorité des joueurs. Concernant les nouveaux venus, personnellement, je n’ai pas une idée précise sur leurs capacités, mais puisqu’ils ont été retenus par l’entraîneur en chef, cela m’amène à en déduire qu’ils sont

bons.» Quant au programme établi, Bechouche dira : «On a abordé la phase préparatoire qui comprend l’aspect physico-technique, le matin est consacré entièrement à la charge physique, mais la seconde séance sera physiquement moins intense, mais avec ballon.»
Dj. A.

ABDENNEBI ET ANOUAR NON RETENUS

● Les deux joueurs Abdennebi de l’ES Guelma et Anouar du MC Ouargla n’ont pas été retenus par l’entraîneur en chef Charef, pour insuffisances techniques et ont dû quitter le stage hier.

la justice, «la seule démarche qui nous a un Le dossier pour la création peu retardés, c’est la trade la SPA pour le passage duction du français à l’arabe de tout le dossier du club au professionnalisme est au afin de le déposer au niveau de la justice, c’est niveau de la justice, les ce qui a pris un peu de responsables usmistes temps», nous a précisé attendent l’accord de notre source. D’ailleurs, cette dernière pour il est à rappeler que les inaugurer la nouvelle situation professionnelle nouvelles lois de la de leur club. C’est ce que République exigent que tous les documents transnous avons appris d’une mis à la justice soient trasource très proche de la duits en langue arabe. direction des Rouge et

ra avec tout cela très bientôt, si tout va comme attendu, bien sûr», conclut notre source.

Une AGE sera tenue prochainement
Les responsables usmistes ont décidé de tenir une assemblée générale extraordinaire dès la création officielle de la SPA, c’est ce que nous avons appris d’une source digne de foi, et ce, afin de rendre public le lancement de la SPA, s’occuper d’éventuels remaniements du bureau exécutif et du staff technique. Notre source précise à cet effet : «Effectivement, il y aura un remaniement, mais tout cela sera connu lors de l’assemblé générale extraordinaire.» Il est utile de rappeler que plusieurs changements ont été enregistrés ces derniers jours dans la maison usmiste, comme l’installation du nouvel adjoint de l’entraîneur en chef, Wahib Bouzrag, tandis que l’ancien adjoint, Mahieddine Meftah, a été appelé à d’autres fonctions.
F. K.

Noir.

LIMANE ET TOUAHRI NE TERMINERONT PAS LE STAGE

LE 24 JUILLET EN TUNISIE
● La formation harrachie poursuivra sa préparation d’intersaison en Tunisie, à Bordj Cedria, et ce, à partir du 24 du mois en cours.

● Les deux internationaux olympiens, le gardien de but Limane et son coéquipier Touahri devront écourter le stage avec l’USMH pour rejoindre la sélection nationale des U20 qui, elle, sera regroupée à partir du 15 juillet afin de préparer les prochaines échéances internationales.

NAÏLI OPTE POUR LE JAUNE ET… VERT

DOUKHA ET GRICHE SONT ARRIVÉS HIER

● Le fougueux milieu de terrain Naïli a remis ses papiers aux responsables kabyles avec lesquels il a trouvé un terrain d’entente qui devrait abouti à une signature imminente. Après avoir perdu Maroci (JSMB), les Kabyles, en manque de récupérateurs chevronnés, ont réactivé la piste du Harrachi, devenu une cible prioritaire. Parallèlement, celui-ci attendait vainement un signe encourageant de la direction quant à la poursuite de l’aventure avec son club de toujours l’USMH, mais Naïli a opté pour une grosse cylindrée du championnat, qui lui offrira l’opportunité de connaître d’autres sensations.

MASKRI, LA CHEVILLE OUVRIÈRE

● La réussite d’un club passe incontestablement par le dévouement et la disponibilité de sa composante à tous les niveaux, Ali Maskri est de ceux qui se donnent à fond pour faciliter le travail du staff, des joueurs et de l’administration.

● Le gardien de but Doukha a rallié la ville d’Aïn Témouchent hier en fin de matinée, en compagnie du revenant Griche, qui vient de finaliser avec la direction, en y signant pour une saison, également pour le dernier rempart Doukha, ce dernier a, un certain moment, connu des complications lors des pourparlers avec le chairman harrachi, qui a su trouver les mots justes pour le convaincre. Après une saison passée en Jordanie, le défenseur central Griche retrouve ainsi la formation harrachie où il aura à recomposer la paire axiale avec Benabderrahmane.

LES dirigeants usmistes attendent la finalisation du rapport final du commissaire aux apports, selon une source bien informée qui ajoute : «Le commissaire aux apports nous a rendu le rapport final de la valorisation du club, c’est le document principal dans une telle procédure, ainsi que les document qui justifient le nom propre, le domicile, la nationalité, le patrimoine représenté par des parts, la durée de vie et l’objet social de la future SPA.» En outre, une fois le rapport entre les mains des responsables, ces derniers ont entamé l’opération de la traduction des documents pour

Après la justice, ce sera au tour du notaire
Selon notre source, «après la justice, ce sera le tour du notaire de prendre en charge la suite de la procédure afin d’exécuter l’accord de la justice, établir les statuts, compléter le dossier et valider la naissance de la nouvelle société usmiste.» Ainsi, la plus importante des démarches administratives est faite, il ne reste que ces petits détails, et le bercail usmiste connaîtra sa propre société dans les jours à venir. «On est en phase finale, cela ne va pas trop tarder, on en fini-

18

JSM BÉJAÏA

Compétition

édition du dimanche 11 juillet 2010

ALISER AVEC RIV ES MEILLEURS L
● Par Rahib Medhouche

Les matches en nocturne pour l’exercice 2010/2011
L’ON se rappelle que lorsque nous avons posé une question au directeur de l’OPOW de Béjaïa, Nadjib Zerrari, à propos des matches en nocturne pour les deux clubs phares de la wilaya, il nous a avoué que «cette saison (ou du moins ce qui reste de cette saison sportive 2009/2010), je ne crois pas que l’équipe pourrait recevoir ces adversaires en nocturne. C’est vrai que l’éclairage est achevé et qu’on vient de l’essayer avec ce match amical entre la JSMB et la JSIO, mais il faut attendre la saison prochaine pour voir la JSMB ou le MOB recevoir en nocturne. En d’autres termes, il va falloir tout d’abord que le terrain soit homologué», nous avait déclaré le premier responsable du stade UMA, avant même la fin de l’exercice écoulé. Donc, il faut s’attendre à ce que les matches de la JSMB, surtout ceux du début du championnat, se déroulent en nocturne. Cela permettra à coup sûr aux supporters de venir en masse supporter leur équipe fétiche, surtout les mardis, où la plupart d’entre eux travaillent et ne peuvent pas se libérer. R. M.

Maintenant que la préparation d’intersaison a débuté hier, tous les yeux seront braqués sur cette équipe de Béjaïa qui, en se renforçant par des joueurs de qualité, sera perçue comme étant une équipe avec laquelle il faudra compter.
NORMAL lorsque l’on sait que la direction a réussi certaines meilleures opérations en s’attachant les services de deux joueurs de la JSK et pas des moindres et trois autres de l’USMAn, qui ont aussi des qualités. Avec un renforcement pareil, tout le monde reste convaincu ou plutôt croira en cette équipe, dont les principaux objectifs pour la saison sportive 2010/2011 sont de figurer parmi les prétendants au titre, ou à la limite la deuxième ou la troisième place et d’aller le plus loin possible en coupe d’Algérie de cette saison.

Les joueurs en savent quelque chose et sont décidés à se donner à fond, car sans la volonté, des objectifs pareils ne peuvent point se réaliser, du moment que d’autres équipes se sont renforcées par des joueurs aussi talentueux, et qui ne sont pas prêtes, elles aussi, de céder du terrain à des équipes qui semblent les déranger ces dernières années, comme l’a fait la JSMB en rivalisant avec les meilleurs de notre championnat, mais aussi en se forgeant un nom parmi les grands de l’élite. Ce n’est donc pas l’ESS, le MCA, l’USMA ou même la JSK qui vont nous contredire, puisque ces mêmes équipes ont trouvé du mal à surpasser cette équipe de Béjaïa. Cette dernière veut rivaliser encore avec les meilleurs et la venue des joueurs de la trempe de Maïza, Meftah et Maroci, pour ne citer que ces trois-là, ne pourra que lui faire du bien, cela même si certains qui sont libérés sont aussi bons. R. M.

AXIAL E UE UN DÉFauNSEUER ma, lui qui IL MANQ MC El ul essali
be occu de Sétif. , la JSMB aura Zafour Brahim léer la défection de l’enfant endra une ur supp li qui pr Megat axial po ntraire, ce sera poste d’arrièDans le cas co e, et Meftah s’occupera du place dans l’ax ste de prédilection). re droit (son po de part de M en compagnie r ■ Avec le dé fenseur axial d’un défenseu le poste de dé pait soin

C IFIER ? JOUEURS SAent Ripule que chaque QUELS st ueurs que le règlem

Du moment e de 23 joueurs, avec les jo ns sé , sa pe sera compo ntrats 8 et les 9 nouveaux équi ifi, s saisons (Kel e é 5, sous co pour troi renouvel unes recrutés , le compt oublier les 5 je ui, Aït Ferguene et Bezzaz) séparer de Ziane, Merzoug devrait par conséquent se B est 27. La JSM R. M. urs. deux joue

République Algérienne Démocratique et Populaire
MINISTERE DE L'HABITAT ET DE L'URBANISME O.P.G.I. DE MEDEA

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DE L'A.O. N°21/2010
Conformément aux dispositions de l'article 43 alinéa 2 du décret présidentiel n°02/250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n°08-338 du 26/10/2008, portant réglementation des marchés publics, la Direction Générale de l'Office de Promotion et de Gestion Immobilière (O.P .G.I) de Médéa, porte à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à l'appel d'offres national n°21/2010, paru sur le journal «Compétition» le 06/06/2010 et après prolongation du délai paru sur le quotidien national «El Moustakbal» le 15/06/2010, relatif aux projets suivants :

que l'analyse et l'évaluation des offres ont donné le résultat suivant : ● Programme Résorption Progressive de l'Habitat Précaire 3000 logements Année 2008 :
N° Projet 01 Entreprise retenue Note technique Délai (Mois) SAFIA Wassim 55 18 Mois Montant soumission en TTC Montant logements : 32.423.328,32 DA Montant RD : 3.593.445,20 DA Montant logts + RD : 36.016.773,52 DA Montant logements 36.113.503,66 DA Montant V : 5.231.016,00 DA Montant logts + V : 41.344.519,66 DA Montant logements : 26.797.365,26 DA Montant VRD : 3.256.037,82 DA Montant logts + VRD : 30.053.403,08 DA Montant logements : 28.292.682,34 DA Montant Ass+AEP : 2.970.320,00 DA Mt logts + Ass/AEP : 31.263.002,34 DA Montant logements : 77.291.904,75 DA Montant VRD : 12.214.036,63 DA Montant logts + VRD : 89.505.941,37 DA Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant, peut introduire un recours dans les dix (10) jours qui suivent la date de publication du présent avis d'attribution provisoire auprès de la commission des marchés compétente conformément à l'article101 du décret présidentiel n°02/2005 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n°08-338 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics. Observations Pli unique conforme au cahier des charges

14/30 logements sociaux, y/c Réseaux divers des 30 logts à Derrag (Lot 01)

02 16/30 logements sociaux, y/c Voirie des 30

SAFIA Wassim

55

18 Mois

Pli unique conforme au cahier des charges

logts à Derrag (Lot 02)

03 12/30 logements sociaux, y/c VRD à

MESSAOUDI Bachir 59

17 Mois

Pli unique conforme au cahier des charges

Sidi-Zahar (Lot 11)

04 14/30 logements sociaux, y/c Assainissement

KHAITAR Faïza

53

14 Mois

Pli unique conforme au cahier des charges

+ AEP des 30 logts à El-Aouinet (Lot 02)

● Programme Résorption Progressive de l'Habitat Précaire 2500 logements Année 2009 : 05 40/60 logements sociaux, y/c VRD des 60 logts à Sidi-Naâmane (Lot 05) BOUADLA AEK 54,75 16 Mois Offre moins disante conforme au cahier des charges

Compétition / PUB

ANEP 817 154 du 11/07/2010

édition du dimanche 11 juillet 2010

Compétition

DIVISION UNE
WA TLEMCEN

19

IL A OFFICIALISE AVEC LE CLUB CHELIFIEN

ASO CHLEF

IGHIL : «J’AI OPTÉ POUR LA STABILITÉ»
● Par Amine Djaâfar

HANAFI poursuit les négociations
● Par A. Zoubir

Le néo-entraîneur de la formation chélifienne, Meziane Ighil, a animé une conférence de presse hier matin au siège du club, après la signature de son contrat.
CETTE CONFÉRENCE de presse a été animée en la présence du président Medouar et l’entraîneur adjoint Benchouia. Lors de cette conférence de presse, Ighil a voulu clarifier les raisons qui l’ont incité à opter pour cette équipe, surtout avec les offres qu’il avait de la part de plusieurs clubs, entre autre le NAHD, son club de toujours, qu’il a refusé pour des raisons personnelles.

ce sera l’ancien entraîneur de l’ASO. «Benchouia sera mon adjoint et on tentera de travailler en collaboration pour atteindre les objectifs tracés, car cet homme connaît parfaitement la maison et je ne pourrai faire confiance à quelqu’un d’autre. J’espère qu’on parviendra à atteindre nos Ighil s’est étalé sur les raisons qui objectifs.» l’ont incité à faire ce choix : «J’ai préféré opter pour l’ASO pour que je puisse accomplir ma tâche comme il se doit puisque toutes les conditions sont réunies. Il faut reconnaître que j’étais un peu hésitant au début, mais Le nouvel entraîneur chélifien a après mûre réflexion et les conseils de certains de mes proches, j’ai fini affirmé que le début de la préparapar accepter cette offre. En bref, j’ai tion a été fixé à la fin du mois de juillet et il a précisé aussi que la date opté pour la stabilité.» du stage de préparation prévu au Maroc dépendra du début du championnat. «Le début des entraînements est prévu à la fin de ce mois. Ighil a tenu à dévoiler le nom de Je tenterai en compagnie de l’entraîson adjoint durant la conférence de neur adjoint, Benchouia, de trapresse. C’est ainsi qu’on a appris que vailler la première partie de la prépa-

«Au début, j’étais un peu hésitant»

ration. Quant à la date exacte du stage de préparation au Maroc, elle dépendra du début du championnat. Donc, on doit attendre la décision de la FAF pour établir notre programme.»

«Début des entraînements à la fin du mois»

«Je tenterai de donner de l’allure à ce club»
Avant de conclure, l’entraîneur Ighil a tenu à préciser qu’il fera de son mieux pour remettre les pendules à l’heure au sein de cette équipe et lui donner une autre allure qui lui permettra de rivaliser avec les autres clubs de la D1. «Je ferai de mon mieux pour remettre les choses en place au sein de cette équipe et lui rendre son allure et son prestige, d’autant que ce club a toujours été une réserve pour l’équipe nationale. Donc, c’est un challenge pour moi et je tenterai d’atteindre cet objectif.»
A. D.

VÉRITABLE cheville ouvrière de la formation tlemcénienne du WAT, Lakehal Hanafi, président de section, mène tambour battant les négociations en prévision du recrutement de nouveaux joueurs. Après avoir conclu avec Hadjaoui, Zazoua, Berramla et Gueder, Hanafi veut clôturer le recrutement en enrôlant d’autres éléments susceptibles de consolider davantage l’effectif er de pourvoir ainsi les postes laissés vacants après le départ de Yaâlaoui, Benmoussa, Djallit et Ghazali. C’est pour dire aussi que la mission pour choisir les dignes remplaçants de ces derniers n’est pas une simple sinécure. Ainsi, d’autres éléments seront testés à la reprise des entraînements par le staff technique. Toujours est-il qu’au moins ils ont donné leur accord de principe. On parle notamment de Madouni de l’ESM et Boushaba du CRB. D’autres joueurs, qui arriveront incessamment dans la capitale des Zianides, subiront des tests d’usage. Il s’agit de trois jeunes émigrés qui jouaient dans des clubs de

deuxième et troisième division au milieu offensif. Ces derniers, dit-on, possèdent un talent remarquable et peuvent ainsi répondre aux attentes de la direction du WAT. Cependant, il faudra attendre les tests avant de se prononcer. D’autant plus que le club des Zianides n’a jamais réussi dans ce genre de recrutement, puisqu’il y a déjà deux saisons, un jeune émigré venu de Suède avec un CV impressionnant a été remercié après trois mois passés à Tlemcen. C’est pour dire que les dirigeants tlemcéniens ne veulent pas prendre trop de risque en s’embarrassant d’éléments non rentables dans l’immédiat et dont la prise en charge reviendrait chère à la trésorerie du club. Aussi, à quelques jours seulement de la reprise, la direction du WAT est en train de réussir son pari. Celui de présenter une équipe compétitive, capable de jouer les premiers rôles et répondre ainsi à l’attente des inconditionnels des Bleu et Blanc qui attendent avec une grande impatience la reprise des entraînements pour voir à l’œuvre leur équipe préférée et surtout les nouvelles têtes. A. Z.

«Benchouia sera mon adjoint»
MC SAIDA

● Selon le président de section du WAT, Hanafi Lakehal, l’attaquant belouizdadi Brahim Boussehaba, auteur d’un parcours remarquable la saison précédente, est très proche des Zianides. En effet, les deux parties sont parvenues à un accord permettant à l’attaquant du CRB de porter les couleurs bleu et blanc du Widad, la saison prochaine. Cela pourrait même se faire dans les toutes prochaines heures. La lettre de libération lui sera remise incessamment. Ainsi, avec Boussehaba, le WAT aura réussi sa cinquième recrue. Ce qui reste une bonne opération pour les Tlemcéniens qui ne veulent plus A. Z. jouer le maintien.

Boussehaba, c’est presque fait

Les Saïdis en course contre la montre
● Par K. Djelloul

A moins de cinq jours de la clôture de la période des transferts, la direction du MCS n’a assuré les services d’aucun joueur.
CETTE DERNIÈRE pourrait entamer le prochain exercice avec des joueurs de la catégorie juniors ou espoirs, c’est ce que la direction essaye d’éviter en se lançant dans une course contre la montre afin d’avoir la possibilité d’enrôler de nouveaux joueurs. Par ailleurs, plusieurs contacts ont été noués, mais aucun n’a pu aboutir, à l’instar de ceux avec Hadiouche,

Akouche, Mebarakou, Fellah, Saâdi, Mokdad et Amiri. Ces derniers étaient au cours de cette semaine à Saïda pour négocier leurs contrats, mais rien n’est officialisé encore.

ses précautions si jamais elle n’arrive pas à recruter des nouveaux.

ASSAS veut maintenir Hamened
LE PREMIER responsable de la barre technique, Mokhtar Assas, veut maintenir Omar Hamened au poste d’adjoint. Assas devra attendre la décision de Zaïm à ce sujet, le dernier mot lui revient. En outre, le driver blidéen devra tenir une réunion avec son employeur qui sera consacrée à la préparation du lieu du stage, qui est prévu en Tunisie et Assas devra soumettre son programme de travail à Zaïm et aussi tracer les grandes lignes de son plan de travail, y compris les objectifs attendus d’ici la fin de saison.

USM BLIDA

«Il a déjà travaillé avec moi»
Contacté par nos soins pour connaître ses intentions au sujet de l’adjoint qu’il devra choisir pour l’aider dans sa tâche, Assas nous dira : «Je suis pour le maintien de Hamened qui a déjà travaillé avec moi, je connais parfaitement ses qualités. Cependant, le dernier mot revient à Zaïm que je dois rencontrer incessamment pour régler la question.»
A. D.

Kechaïri et 2 émigrés sont convoités
Le latéral droit de l’ES Mostaganem est convoité par le MCS, c’est ce que nous avons appris d’une source digne de foi. En effet, les dirigeants sont déjà en contact avec le joueur. Par ailleurs, selon notre source, les responsables ont pris contact avec deux jeunes émigrés, l’un est un défenseur et l’autre évolue dans le milieu du terrain, ces deux derniers seront aujourd’hui à Saïda pour négocier. K. D.

● Finalement, la direction annabie a décidé de garder le gardien Houamed dans son effectif. Placé sur la liste des partants, Houamed qui n’a pas apprécié son rôle de second gardien a été sollicité par de nombreux clubs de D2, entre autres le MSPB et le CSC, sans toutefois parvenir à un accord. La direction de l’USMAn s’est mise alors à chercher un deuxième gardien remplaçant pour boucler ce poste, mais n’a pas trouvé le profil souhaité. C’est finalement Menadi qui est arrivé à convaincre Houamed de rester au club, lui, qui porte ses couleurs depuis 7 ans. Il est à signaler que Houamed compte finalement s’installer définitivement à Annaba, ce qui a aussi motivé son choix de rester.

Houamed reconduit

USM ANNABA

Les anciens joueurs étaient hier à la direction pour négocier
Les douze joueurs, qui sont toujours liés par contrat avec l’équipe phare de Saïda, se sont présentés hier au niveau de la direction, afin de négocier pour le prochain exercice. A rappeler que la direction saïdie n’a pas encore arrêté la liste des libérés, d’ailleurs, elle temporise pour prendre

L’ancien attaquant de l’USMB et de l’EN, Manssour Boutabout, a débuté les entraînements avec le club de la troisième division du championnat français, le FC Tournand qui a sollicité le joueur et qui veut l’enrôler pour donner du dynamisme à son compartiment offensif. Boutabout a, en effet, débuté les entraînements avec cette formation du FC Tournand en attendant l’octroi de sa lettre de libération, le joueur compte sur le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, pour la récupérer et confirmer son recrutement par ce club français.

Boutabout se rapproche du FC Tournand

● On apprend de source sûre à la Tabacoop que la direction de l’USMAn s’intéresse de près à l’attaquant du MCEE, Bekrar. Des émissaires de Menadi sont en contact permanent avec le joueur et ce dernier est attendu au courant de cette semaine à la Tabacoop pour passer à la table des négociations. On pense à Annaba que ce joueur, pétri de qualités, peut s’épanouir à l’USMAn.

Bekrar pisté

«J’ai débuté les entraînements avec le FC Tournand qui a insisté pour m’enrôler. J’ai tout réglé avec la direction de ce club en attendant ma lettre de libération que je dois récupérer incessamment auprès de la direction de mon ancien club. J’espère que je pourrais récupérer mes qualités avec ce club afin de finir ma carrière en beauté», nous a déclaré Boutabout. A. D.

«J’attends ma lettre de libération pour finaliser»

● On apprend que la direction annabie vient d’arrêter définitivement le staff pour la saison qui s’annonce. C’est Amrani qui est l’entraîneur en chef, secondé par Habi comme entraîneur des gardiens et Boussada comme préparateur physique. C’est l’ex-adjoint d’Amrani qui a ainsi fait les frais de la politique de rigueur que suit le club.

Arab limogé

Bachir Redjel

20

PUBLICITÉ

Compétition

édition du dimanche 11 juillet 2010

République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA : BORDJ BOU ARRERIDJ DAÏRA : MEDJANA COMMUNE : HASNAOUA

République Algérienne Démocratique et Populaire
MINISTERE DE L'HABITAT ET DE L'URBANISME DIRECTION DE L'URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION WILAYA DE BECHAR

En application de l'article 43 du décret présidentiel n°02/250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n°03/301 du 11/09/2003 et le décret présidentiel n°08/338 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics, il est porté à l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'appel d'offres national ouvert n° 02/2010 relatif à l'assainissement Lakherab, Azali Mehanni, qu'à l'issue du jugement des offres, le marché est attribué provisoirement à l'entreprise suivante :
Projet Entreprise Montant de l'offre en DA/TTC Délai Observation

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE

La Direction de l'Urbanisme et de la Construction de la wilaya de Béchar lance un avis d'appel d'offres national restreint pour : Etude, réalisation et équipements d'un poste MT/MT 30KVA

Intitulé aménagement nouveau pôle universitaire Centre universitaire

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT

Les entreprises intéressées par le présent avis et qualifiées en maîtrise des équipements électriques ou concessionnaires (homologation SONELGAZ exigée) peuvent retirer le cahier des charges auprès du CAU BENKHEDDA sis Cité Aïssat Idir Béchar. La date de dépôts des offres est fixée à trente (30) jours à midi (12h00) à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou dans le BOMOP. Cette date est reportée au premier jour ouvrable si cette date coïncide avec un week-end ou jour férié. Les plis doivent être présentés obligatoirement selon les prescriptions contenues dans le cahier des charges. Ils doivent être déposés sous double enveloppe anonyme et portant la mention "Soumission à ne pas ouvrir - Etude, réalisation et équipements d'un poste MT/MT 30KVA" A La Direction de l'Urbanisme et de la Construction de la Wilaya de Béchar L'ouverture des plis sera effectuée en présence des soumissionnaires (selon la capacité d'accueil de la salle de réunion), le jour correspondant à la date de dépôt des offres à 14h00 qui est tacitement reportée au premier jour ouvrable si cette date coïncide avec un week-end ou jour férié. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant cent-quatre-vingt (180) jours à partir de la date de soumission.

Assainissement SNC BOUMEZZOUGH Lakherab Azali FRERES Mehanni "Boumezzough Ahmed"

16.717.685.40 149 jours Moins disant

Tout soumissionnaire qui conteste ce choix, peut introduire un recours dans les dix (10) jours, à compter de la première publication du présent avis sur les quotidiens nationaux auprès de la commission des marchés de la commune de HASNAOUA, ceci en application de l'article 101 du décret présidentiel n°02/250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n°03/301 du 11/09/2003 et le décret présidentiel n°08/338 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics.
Compétition / PUB ANEP 817 182 du 11/07/2010

Compétition / PUB

ANEP 816 359 du 11/07/2010

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire MINISTERE DE L'HABITAT ET DE L'URBANISME
DIRECTION DE L'URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE DJELFA SERVICE DE L'ADMINISTRATION ET LES MOYENS N°2121/DUC/2010

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE

AVIS DE RECRUTEMENT
Le Président de l'Assemblée Populaire Communale de Chabet-El-Ameur, wilaya de Boumerdès, organise un concours sur titre ou sur épreuves pour recrutement des postes suivants :
POSTE Ingénieur d'Etat en génie-civil Technicien supérieur en construction et urbanisme Documentalistearchiviste communal Nombre 01 Mode de CONDITIONS recrutement Concours sur titre Concours sur titre Parmi les candidats titulaires d'un diplôme d'ingénieur d'Etat, ou d'un titre reconnu Parmi les candidats titulaires d'un diplôme de technicien supérieur, ou d'un titre reconnu

WILAYA DE BOUMERDES DAÏRA D'ISSER COMMUNE DE CHABET -EL-AMEUR

Conformément aux dispositions de l'article 43 alinéa 02 du décret présidentiel n°02-250 du 24/07/2002 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété par le décret présidentiel n°03-301 du 11/09/2003, modifié et complété par le décret présidentiel n°03-301 du 11/09/2003 modifié et complété par le décret présidentiel n°08/338 du 26/10/2008, le directeur de l'urbanisme et de la construction de la wilaya de Djelfa informe l'ensemble des soumissionnaires ayant répondu à l'avis d'appel d'offres national n°10/2010, qu'à l'issue de l'analyse des offres conformément au cahier des charges, les lots sont attribuées provisoirement aux entreprises suivantes :
Lot Entreprise Montant retenue proposé Montant corrigé Délais (Mois) Obs. Moins disant

01 01

Lot : Gacem Aménagement Adnane d'une entrée (partie 01) Lot : Hamedi Aménagement Ahmed d'une entrée (partie 02)

10.932.390,50 10.932.390,50 3 Mois

Concours Parmi les candidats titulaires d'une sur épreuves licence en bibliothéconomie, ou d'un titre reconnu

11.300.173,56 11.300.173,56 12 Mois Conforme au C.CH

Composition de dossier
        

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant dispose d'un délai de 10 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP pour introduire un recours auprès de la commission des marchés de wilaya et ceci en application de l'article 101 de décret présidentiel n° 02-250 du 24/07/2002, portant réglementation des marchés et complété par le décret présidentiel n° 301 du 11/09/2003 modifié et complété par le décret présidentiel n°08/338 du 26/10/2008.
Compétition / PUB ANEP 816 217 du 11/07/2010

Demande manuscrite de participation au concours. Situation vis-à-vis du Service national. Photocopie de diplôme légalisée. Casier judiciaire. Nationalité. Certificat médical (générale et phtsiologie). Extrait de naissance. Fiche familiale. 6 photos d'identité.
ANEP 816 207 du 11/07/2010

Compétition / PUB

édition du dimanche 11 juillet 2010

Compétition

ES SETIF

21

ES SETIF

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À HAMMAM BOURGUIBA : KACEM A.

Zekri parle de la préparation de son équipe
Le stage de l’Entente de Sétif en Tunisie a connu hier son septième jour. Entre préparation physique et tactique, le staff technique de l’Entente multiplie les séances d’entraînement. Tout est mis en œuvre pour que ce regroupement soit une réussite afin que l’équipe soit d’aplomb en prévision du premier match de la Ligue des champions face à l’Espérance de Tunis.
UN CLUB que Zekri connaît bien vu qu’il figure parmi les plus grosses cylindrées du football africain. «Ce premier match sera très difficile, je sais qu’on n’aura pas la tâche facile devant cette équipe tunisienne réputée à l’échelle continentale. Notre mission consiste justement à chercher les meilleures solutions possibles pour les battre. Ce sera une vraie bataille offensive, et c’est maintenant que nous devons bien nous préparer en conséquence.» ment condamnés à poursuivre sur qui ont rejoint l’Entente cet été, le même chemin et à aller encore le Zekri dira : «Je suis le premier responsable de la barre technique et plus loin possible.» c’est à moi que revient la mission de créer un certain équilibre dans l’effectif. Je ne ferai pas jouer les sept d’un coup, pour ne pas chambouler l’équipe ; par contre, ils devraient vite s’adapter à notre système de jeu, Le but de cette préparation est très car on n’a pas beaucoup de temps clair, ajoute Zekri. «On veut, à l’is- devant nous.»

«On veut avoir des joueurs très dynamiques»

sue de cette préparation avoir des joueurs très dynamiques à même de jouer cette compétition de haut niveau sans aucun souci.»

Zekri semble très confiant et rassuré tant il estime que son équipe pourra montrer un bon niveau en ce mois de juillet. Pour preuve, rappelle-t-il, avant la phase des poules, l’ESS a écarté de la course deux sérieux candidats, le FC Zanaco et l’Union de Douala. «Nous n’allons pas affronter l’Espérance avec la peur au ventre, car battre des équipes très solides comme celles du FC Zanaco et de l’Union de Douala reste à mon avis une belle performance. On est vrai-

«Battre le FC Zanaco et l’Union de Douala n’est pas rien»

Evoquant la reprise du championnat fixée pour le mois de septembre prochain, le coach de l’ESS nous a révélé qu’une autre préparation aura lieu à la fin du mois de Ramadhan, soit à quelques jours du coup d’envoi de la nouvelle édition du championnat national de première division. Ce sera le deuxième stage de préparation de l’Entente en l’espace de trois mois, puisque l’équipe se déplacera à Paris pour la seconde étape de la préparation en prévision du championnat national en septembre prochain. «Nous serons à Paris au mois de septembre prochain après notre retour de Tunis, là aussi, ce sera de l’affûtage pour le championnat et le reste du parcours de la Ligue des champions», nous a affirmé Zekri.

«Après le Ramadhan, on effectuera une autre préparation»

L’entraîneur Zekri nous a confié qu’avant de partir en vacances en Italie, il avait laissé à la direction des consignes concernant certains postes à pourvoir. Même s’il dit n’avoir pas insisté pour les noms, préférant laisser le soin à la direction d’en décider, il n’en demeure pas moins qu’il aurait tant aimé trouver à son retour deux joueurs qu’il ne s’est pas privé de citer nommément : «Pour ne rien vous cacher, j’avais espéré avoir dans l’équipe Derrag et Gasmi.»

«J’aurais aimé avoir Derrag et Gasmi dans mon effectif cette année»

«C’est à moi que revient la mission d’assurer l’équilibre dans l’équipe»

DJABOU : «Le meilleur est à venir»
- Ce sera certes un - Qu’avez-vous à nous dire sur ce premier match amical qui vous a match très difficile, touopposés à la formation de tefois, c’est une rencontre qu’on jouera à Hammam Sousse ? - En dépit du résultat qui ne compte pas dans ce genre de rencontre, je pense qu’on a réalisé une belle prestation lors de cette rencontre. C’est un bon test pour nous avant de croiser le fer avec l’Espérance. domicile. Et pour cette raison, on doit récolter les trois points de la rencontre pour entamer cette phase des poules en force. Une victoire lors - Un commentaire sur le but que ce match nous permettra vous avez inscrit dans cette joute de jouer le reste de la compétition plus à l’aise. amicale ? - Ça fait toujours plaisir de mar- - Vos fans rêvent de vous voir quer. J’ai donné le meilleur de moi- remporter ce trophée… - Nos fans méritent de voir leur même et le meilleur est à venir, je ferai le maximum pour être à la hau- équipe gagner un titre chaque saison. teur pour honorer mon engagement et Je saisis cette occasion pour leur procurer de la joie aux fans sétifiens. demander d’être en masse le 16 de ce - Votre vrai premier test sera le 16 mois pour nous soutenir. Je leur prode ce mois face à l’Espérance de mets qu’on fera l’impossible pour les Tuni, comment se présente pour satisfaire.

Parlant des objectifs qui lui sont assignés, Zekri a rappelé que l’Entente joue chaque année pour un titre au minimum. Cette fois encore, elle est engagée sur quatre fronts, et il souhaite seulement que le calendrier soit plus clément que celui de la précédente édition : «Nous avons vraiment sué la saison passée entre Coupe d’Afrique et Parlant des sept nouvelles recrues compétitions nationales, on était

«J’espère que le calendrier de la prochaine saison sera plus clément que le précédent»

contraints de jouer trois matchs par semaine, ce qui a affaibli les joueurs vers la fin. C’est pour cela que j’espère que pour la saison prochaine, la proAvec Zekri, nous avons évoqué le grammation sera plus clémente. Cela cas de Berguiga que lui-même prend nous aidera beaucoup.» en charge sur le plan physique afin qu’il soit en mesure de participer à la compétition nationale. «Hamid Berguiga n’est pas très en retard par rapport à ses coéquipiers, et avec un peu plus de séances, il pourra retrouver sa forme. D’ailleurs, il a travaillé pendant une heure et demie avantZekri estime que les choses vont hier et cela veut tout dire», a affirmé bon train et que d’ici quelques jours, Zekri. K. A. la situation sera encore meilleure vu que plusieurs joueurs commencent vraiment à atteindre le niveau recherché. Pour la seconde étape aussi, un programme similaire sera élaboré. A  Berguiga vient de rejoindre son notre question de savoir si l’Entente équipe cinq jours après son arrivée sera en mesure de tenir le rythme en à Hammam Bourguiba et a été championnat, dont le coup d’envoi a soumis uniquement à un travail en été décalé jusqu’à septembre pro- solo sous l’œil vigilant de Salim chain, Zekri estime qu’une troisième Touati qui le suit en même temps étape devra être mis en action à la que Zekri afin de veiller à ce qu’il veille du coup d’envoi du champion- rattrape le plus vitre possible le nat. Ce volet concernera, comme il retard. Enfin, hier après-midi, l’explique, le volet développement de Berguiga a été, à son grand bonla forme physique des joueurs. heur, autorisé à rejoindre le grou«Après avoir travaillé la performance pe. Mieux, il a même participé au pendant ce premier stage et ce sera match amical hier matin, bien sûr aussi le cas pour le deuxième, je dois avec beaucoup de prudence afin avouer qu’un autre travail de dévelop- d’éviter tout risque, ceci, même pement devra être effectué», ajoute s’il ne lui reste qu’à accélérer le Zekri. programme pour atteindre le niveau de ses coéquipiers.

Berguiga peut revenir plus tôt que prévu

«L’équipe devra encore se développer à l’approche du début du championnat»

Berguiga a réintégré le groupe

Le meneur de jeu sétifien, Djabou, nous parle dans cet entretien de la préparation de son équipe en Tunisie. Il estime que toutes les conditions sont favorable et que l’ESS sera prête pour le rendez-vous du 16 juillet prochain.
- Comment se déroule le stage ici en Tunisie ?
- Le stage se déroule dans d’excellentes conditions. C’est tout le monde qui travaille d’arrache-pied pour réussir une bonne préparation pour être prêt pour le mach de l’Espérance.

Ghazali et Hadj Aïssa absents  Le meneur de jeu, Hadj Aïssa,

LES JOUEURS EN COLÈRE

et l’attaquant, Ghazali, étaient absent lors du premier match amical disputé par l’ESS face à Hammam Sousse pour cause de blessure. Ce duo risque de rater le second match aujourd’hui pour la même raison. Toutefois, leurs blessures ne sont pas méchantes et ils seront prêts pour le match face à l’Espérance prévu pour le 16 du mois en cours.

- Donc, vous êtes satisfaits des conditions de travail ?

 Les joueurs sétifiens sont en colère contre leur direction qui ne leur a pas encore donné leurs frais de mission. Ces derniers ont attendu vainement que le président de section leur donne leurs dus.

- Vous avez apparemment intégré amical, hier matin, contre la formation l’Espoir de Hammam Sousse (1re division le groupe facilement… tunisienne). Même si l’adversaire ne fait pas le poids avec les Sétifiens, cela reste
- De ce côté-là, il n’y a pas de souci. Les joueurs je les connaissais déjà, du fait que qu’on a déjà joué ensemble. En plus, les joueurs que vient de recruter le club sont des éléments que je connais en EN A’ et les anciens nous ont facilité l’intégration, c’est pour vous dire qu’on travaille comme une famille.
une victoire bonne pour le moral. Les deux buts ont été inscrits par Djabou et Djallit.

- Comme je viens de vous le dire, toutes les conditions sont favorables et tous les moyens sont mis à notre vous cette rencontre ? K. A. disposition pour assurer la meilleure ES SÉTIF 2 - ESPOIR HAMAM SOUSSE 1 préparation possible. Toutefois, il y a seulement la chaleur qui nous gêne un peu. Les poulains de Zekri, ont enregistré leur première victoire de cette saison en

AMRANI N’A PAS ACCEPTÉ SON CHANGEMENT

Ouziala Chaïra-Ahlam-Souhila a réussi son baccalauréat. Sa maman Djamila, sa sœur Amel, son frère et son père la félicitent vivement et lui souhaitent d’autres réussites.

Félicitations

Test réussi pour les hommes de Zekri

 L’attaquant Amrani n’a pas accepté son changement par Berguiga après son remplacement à la 25’ de jeu lors de la première joute amicale. Très en colère, il a rejoint directement l’hôtel.

L’équipe alignée en première mi-temps En seconde période :

UNE LÉGÈRE SÉANCE AUJOURD’HUI

Ferradji, Raho, Yakhlef, Belkaïd, Laïfaoui, Zouaoui, Bouazza, Kacem, Lemmouchia, Djabou, Hemani. Benmalek, Hachoud, Benmoussa, Benchadi, Benchergui, Diss, Boucherit, Delhom, Metref, Amrani, Djallit.

 L’ESS disputera cette après-midi son seconde match de préparation contre la formation de Gabes. Cependant, le staff technique setifien a préféré programmer une légère séance d’entraînement la matinée avant de disputer cette seconde joute amicale.

Cela fait 14 mois que notre chère et regrettée HASSIBA ALIANE nous a quittés à jamais. En ce triste jour, les familles ALIANE et KADDOUR, son mari SidAli et ses filles MELISSA et SABRINA prient pour elle et demandent à tous ceux qui l’ont connue et aimée d’avoir une tendre et pieuse pensée en sa mémoire. Que Dieu Tout-Puissant lui accorde sa miséricorde et lui ouvre les portes de son Vaste Paradis.

Pensée

22

DÉTENTE
Dans la flatterie, aucune précaution à prendre, aucune limite à respecter. On ne va jamais trop loin
Michel Audiard

Jeux proposés par Saïd BENSIHECINE

Compétition

édition du dimanche 11 juillet 2010

CITATION

Victoria Beckham : séparée de David ? Elle parle !
INSOLITE
 Ces derniers jours, les rumeurs les plus folles circulent sur le couple Beckham. David Beckham serait seul à Nice avec les enfants, tandis que Victoria Beckham serait repartie, dépitée en Angleterre ! L’ancienne Spice Girl qui viennent de fêter leur onze ans de mariage a tenu à démentir la rumeur - Il était temps !- «Malheureusement, on s’habitue aux rumeurs ridicules. Il faut juste les ignorer. Mais quand vous avez des enfants, vous ne voulez pas entendre d’histoires blessantes, du coup c’est assez bouleversant. Nous sommes toujours très amoureux. Nous sommes les meilleurs amis du monde. Nous ne nous mettons pas de pression. C’était notre anniversaire de mariage le week-end dernier. Nous avons bien fêté ça. Les gens pensent que je ne bois pas, mais je suis humaine, il m’arrive d’exagérer et d’avoir la gueule de bois comme tout le monde. C’était fabuleux. Nous sommes un vieux couple plus soudé que jamais !» Voilà c’est dit !

DU

LA BLAGUE

N° 1100

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage. abêtissements arbre fruitier sentiment de compassion retrait

JOUR

dément relater

issue sélectionna

5

bat le pavé fin de participe

Un petit vieux de 95 ans est interrogé par un journaliste : - Hé bien, mon brave monsieur, quel est le secret de votre longévité ? - J'ai une vie bien réglée, moi monsieur. Le matin, à 6 h, je fais pipi. Vers 6h30, je fais caca. - Ha bon ? et ensuite ? - Ben ensuite... je me lève.

13
revenir insurgé

3 10
pécheresse patrie d’Abraham autre nom du Scanmandre lac de Lombardie

SUDOKU
5 7 1 8 1 6 2 8 2 5 7 1 8 9 4 2 1 7 3 4 5 6 1
REGLE DU JEU Une grille est composée de plusieurs carrés. Chaque carré contient tous les chiffres de 1 à 9. Chaque ligne comme chaque colonne contient aussi tous les chiffres de 1 à 9. Certains chiffres vous sont donnés, à vous de trouver les autres. Pour cela, procédez par déduction et élimination.

N° 1100

chevalets cri de charretier en ville frotter d’huile genre musical

9 14
points opposés altère

2 5 7 3 1 8 6 1 5
2 4 9 3 1 7 6 5 8 1 7 5 6 8 2 9 4 3
S N O A N P C I A T A U A S D

4

marque vin italien

administrer

6 8 2

12
un allemand affermer

1 6 11
actinium tendus siège royal Etats arabes personnage campé par un acteur courte nouvelle renard polaire

être fou furieux bouc émissaire

SOLUTION DU NUMERO PRECEDENT

6 9 1 8 5 3 7 2 4
C A E N O T O G A L A R I O G

4 8 2 9 7 6 1 3 5
N I R L R G E R A H L T M N O

8 3 7 2 4 1 8 6 9

8 6 3 4 9 5 2 1 7
S E T D O M U R N T D B N G O

3 1 4 7 6 9 5 8 2

9 5 8 1 2 4 3 7 6

7 2 6 5 3 8 4 9 1
O E I R E I B I I S O L E R N R N H D S O R L L A B D N A H

tour symbolique mise à l’écart

art (initiales) plumard

7

patronage armée irlandaise va avec la mariée note

8 2

cargaison

parcours des yeux

4
pieds de vers quantités déterminées

injustice grave

SOLUTIONS

R E T N E M E T E B M E J E E

E E T H E O R I C I E N I T I

E D M T E R D A C S E R R R R

S G R P E M A R E E E M E E E

E S A U O U E R A T R O T F U

A G I E D A I R B G P I I D R

I M S E F A N A T T I U N E E

C T I O R E S P A R A D R A P

A R N P R T R E V U O C E D U

LES MELÉS

N° 1100

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

F O S I D T C O

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres restantes vous serviront à composer les nom et prénom du sportif caché.
ALLIAGE ATTIRER BAGAGE BROUETTE CARNAGE CROISSANCE DECOUVERT DROGUERIE EMBETEMENT ESCADRE FOND GARNISON GOURDE HANDBALL HISTOIRE IMITER ISOLER LEADER MAREE MORT NENUPHAR NUIT PIRATERIE PROBANT REMPOTER RIDEAU SAIGNEMENT SPARADRAP THEORICIEN TREFONDS

B R E D O U I L L E E U R O S

O P E R C U L E G A M I N E

S T I S O L T A R M A C R

T S F N E

D E C O R S

M O U

R E

M C O

S P

A I

D E G A G E M E N T

D E P R A V E A D I P E U S E

N A R R E N T A R T R A M

A T L A N T I D E O I S E S

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4

D A N I
5 6 7 8 9

LES MELÉS FAYCAL AZIZANE

A L V E S

édition du dimanche 11 juillet 2010

Compétition

DIVISION DEUX
SA MOHAMMADIA

23

MEDJAHED : «J’attends du concret»
 Entretien réalisé par L. M. Azzi

ASM ORAN

LE NOUVEAU BUREAU TIENT SA 1re REUNION

Pour beaucoup d’Asémistes, El-Djamîya - Certes, on a parlé de cette devra poursuivre son éventualité comme on l’a fait chemin dans la continuité depuis la fin de l’exercice écoucomme l’a souhaité et lé. Pour être clair, j’ai dit à M. Oumamar que le club doit régler continue de le faire mes arriérés avant de commenl’entraîneur Medjahed. Joint par téléphone avant- cer à parler de la nouvelle saison. En fait, j’attends du concret hier soir, il a montré qu’il avant de prendre une décision. était prêt pour une autre - Et c’est quoi ce concret ? aventure avec l’ASMO, - C’est de percevoir mes arriémais à une condition. Cette rés de la saison passée. Puis condition, on vous la laisse signer un contrat me permettant d’entamer mon travail en toute découvrir dans cet quiétude. Je crois que c’est entretien. simple ce que je demande.
tion qui s’est déplacé pour vous voir à Alger...

- Reste que vous avez certainement pu discuter des modalités d’un prolongement du contrat…

- Et ce contact avec le RCK, où en est-il ?

volonté de vouloir continuer le travail ensemble, il m’a demandé un temps de réflexion. J’attends donc. - A vrai dire, avec les responsables de Kouba, les pourparlers sont bien avancés. Je dirais que les contacts avec le RCK sont plus avancés qu’avec l’ASMO.

MOKHTAR BESSEDIK PRÉSIDENT DE SECTION
dent de section est un homme courageux, je vais rester derrière lui pour que nous LE NOUVEAU bureau du SAM a tenu réussissions notre challenge.» sa réunion au siège du club, vendredi passé. Le président du CSA/SAM, Benfetta Habib, s’est excusé de ne pas avoir invité la presse, vu la sensibilité du premier contact avec ses nouveaux collaLe président Benfetta Habib tiendra sa borateurs. Mais on nous a informés de la 1re réunion avec les joueurs aujourd’hui au désignation d’un ex-acteur du SAM des siège du club à 18h. Seront présents lors années précédentes, Mokhtar Bessedik, de cette réunion le président de section qui a été nommé président de section. Le Mokhtar Bessedik, le DAF et le SG ainsi président du SAM, Benfetta Habib, nous que Salguia Medjdoub, ex-gardien de but a informé aussi : «Le choix des nouveaux international de l’EN (1974 à 1978). Ce membres a été adopté à la demande des dernier connu pour ses relations sportives personnes volontaires, qui ont voulu sur le territoire national a été sollicité par m’aider après la défection des sept le président du SAM pour un coup de membres démissionnaires.» Concernant main dans le but est de mettre la locomole nouveau président de section, le boss tive sur les rails. R. B. samiste nous témoigne : «C’est une personne qui a déjà exercé dans se poste dans le passé où il a acquis beaucoup expérience. En  La direction du SAM, qui souffre d’un handicap plus, c’est une personne qui financier, est impatiente de percevoir une enveloppe de s’est montrée volontaire de 300 millions de centimes. Un montant qui entre dans le travailler avec moi dans des cadre du fonds de wilaya dans le mandatement au moments de crise, et ce n’est niveau du trésor qui accuse un retard. Une bouffée pas facile de présenter des d’oxygène qui allégera la souffrance du président offres dans de tels moments, Benfetta au cas où elle sera perçue ces jours-ci. je dis que le nouveau prési Par Rachid B.

Benfetta se réunira avec les joueurs aujourd’hui

- Tout ce que je peux dire à ce propos, c’est qu’une personne m’a appelé au téléphone pour connaître mon avis sur le fait de prendre en main le MCS. Cette personne, que je ne connais pas, - Quelle a été la réponse du parlait au nom du MCS. Il n’y a - Parlez-nous de ce rendez- président de section ? eu que ce coup de fil, puis plus vous avec le président de sec- En réalité, il m’a montré sa rien. L. M. A. - Effectivement, le président de section M. Oumamar m’a appelé. Il voulait me rencontrer pour discuter, mais comme j’étais occupé par des affaires personnelles, cette rencontre n’a pas eu lieu. Apprenant que la piste du gardien Benmoussa Sofiane s’est envolée, la direction du club asémiste songe à Habbi Billel, le portier du MCO. En effet, une source proche de l’ASMO affirme que les dirigeants asémistes auraient évoqué le nom de ce keeper qui a déjà enfilé le maillot vert et blanc d’El-Djamîya. Injustement relégué au poste de remplaçant après le départ de Mezaïr, ce gardien devrait pallier le départ de Bouhedda. A suivre.

- On laisse croire qu’à un certain moment, le MCS insistait pour vous engager, est-ce exact ?

On parle de Habbi

Les 300 millions du fonds de wilaya tardent à venir

RC KOUBA

CR TEMOUCHENT

PARADOU AC

CHOUIEB : «J’ai des touches avecChouieb, qui se trouve actuellement chez lui à Jijel pour passer ses vacances la JSD et M’sila» Ouahid

auprès des siens, a reçu la visite des clubs de la superdivision de l’Est. «Des dirigeants de différentes formations, telles que la JSD, M’sila… se sont approchés de moi pour me faire savoir l’intérêt de m’enrôler. Je veux bien changer d’air, malheureusement je reste tributaire de la lettre de libération», souligne-t-il. Cet élément, indispensable pour les Koubéens, ne sera certainement pas cédé par la direction koubéenne. Les clubs désirant recruter Chouieb doivent user de toute leur diplomatie pour convaincre le premier responsable des Vert et Blanc pour leur faciliter la tâche afin de s’attacher les services de ce joueur qu’ils convoitent tant.

Remane nouveau DTS sera Remane le nouveau DTS du club, il On laisse entendre du côté koubéen que ce

 Le jeune défenseur du CRT, Mokdad Chafik, ne veut plus endosser le maillot des Rouge et Blanc cette saison. Etant lié toujours par un contrat, il n’a eu de cesse d’exiger sa lettre de libération. Mais la direction du club lui a signifié un niet catégorique. N’ayant pas été régularisé sur le plan financier, le joueur affirme avoir été contacté par le nouveau promu de la nationale 1, le MC Saïda. Selon Mokdad, ce club lui a proposé une offre intéressante pour s’attacher ses services.

Mokdad veut rejoindre le MCS

J-P Odydeli est arrivé hier

 L’entraîneur français P-P Odydeli, arrivé hier à Alger en provenance de Marseille, a été accueilli par les dirigeants. Ce coach dont on dit le plus grand bien, sera d’un grand apport pour les Jaune et Bleu pour la formation d’autres talents. Ce technicien a été footballeur avec l’O Marseille avec lequel il a remporté la coupe d’Europe des clubs champions en 1993. Il a par la suite embrassé la carrière d’entraîneur où il a réalisé de bons résultats là où il est passé.

Lazreg n’est pas sur les tablettes
 Le jeune Lazreg, libéré par le MC Alger, a été annoncé signataire au Paradou. Et pour confirmer si l’information est exacte, nous avons contacté le DG du club paciste. Ce dernier nous a fait savoir que cet élément ne figure pas sur la liste des arrivées et lors de la réunion dernièrement, le nom de Lazreg n’a pas été évoqué. «Pour le moment, on est concentrés sur les matches de sélection qui permettront au staff technique de retenir les meilleurs», dira-t-il.

aura à superviser toutes les catégories. A rappeler que ce dernier a déjà drivé le RCK par le passé, il est aussi derrière l’éclosion de jeunes talents. Si cela se confirme, les dirigeants auront fait le bon choix. Avec ce technicien, leur équipe retrouvera son lustre d’antan.

Repriseseront appelés à reprendre aujourd’hui du service au stade Benhaddad. aujourd’hui Les Koubéens
Mais les camarades de Belahni, qui n’ont pas perçu le reste de leur argent, peuvent sécher cette séance de travail.

O. A.

 Selon une source proche du club, l’entraîneur Benmechta sera reconduit à la tête de la barre technique du CRT la saison prochaine. Une séance de travail est prévue dans les jours à venir et qui regroupera le staff technique et la direction pour arrêter la liste des joueurs susceptibles de porter les couleurs du CRT la proM. M. chaine saison.

Benmechta à la tête de la barre technique

USMM HADJOUT

Où sera domicilié le PAC ?
quelques joueurs, afin de les faire signer dans les prochains jours, il s’agit d’éléments connus dans le milieu footballistique hadjouti, d’ailleurs beaucoup d’entre eux ont déjà endossé le maillot de l’IRBH comme Chouireb, Bouikini et Benchergui. Ces derniers ont laissé une bonne impression, puisque c’est eux qui ont réussi à faire accéder le club en division 2 et ils connaissent très bien la maison, c’est pour cela que Taybi veut faire regrouper l’équipe qui a donné beaucoup de joie aux supporters.

TAYBI OFFICIELLEMENT PRÉSIDENT
 Par Hilel Kaci

MAINTENANT, c’est officiel, Taybi est le nouveau président du club. Suite à la démission surprise du président Djidaïmi après deux ans à la tête du club, Taybi lui a succédé, il faut rappeler qu’il a déjà pris les commandes de l’équipe il y a deux ans et a même fait accéder le club à l’inter-régions. Son retour à la tête du club a énormément fait plaisir aux supporters qui l’apprécient beaucoup. Le nouveau président a déjà commencé sans travail et a pris attache avec

Le nouveau président du club Mohamed a déjà pensé à l’entraîneur qu’il veut désigner. Ce sera également un ancien coach qui connaît très bien la maison, il s’agit de Bouzid Maghraoui qui a travaillé dans ce club plusieurs fois, il sera secondé par Djahmoun Mourad lui qui a joué dans ce club quand il était en division deux, il y a 8 ans et il était le meilleur buteur hadjouti.
H. K.

Bouzid entraîneur, Djahmoune, son adjoint

 Contrairement à ses adversaires qui s’entraînent et reçoivent sur leur terrain, le Paradou AC fait du nomadisme. Pourtant, il dispose d’un stade ou tous les moyens existent pour disputer des matches de championnat. Malheureusement, le Paradou était contraint d’aller jouer ailleurs. La saison écoulée, il a changé trois fois de lieu. La première fois au stade 20-Août-55, puis celui des Frères Lamali, à Chéraga. Enfin, ce sera à Boudouaou d’accueillir les Pacistes. Cette saison, ses inconditionnels se demandent si leur équipe continuera à vadrouiller ou sera-t-elle autorisée à jouer à Hydra ?

O. A.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA S.A.R.L «TOP SPORT»
Directeur de la publication : Djamel GUESSOUM Directeur de la rédaction : Rafik ABIB Rédacteurs en chef : Hamouche BENSLIMANE, Asma HALIMI TAÏBI Halim DJENDER Chef de rubrique :
Noureddine BOUMALI

Rédaction : Abderrahmane MIMOUN, Maâmar ZERROUKI, Amina ZERROUKI, Mohamed Amokrane SMAÏL, Ahmed IFTICEN, Kamel HASSANI, Fouzia TITOUAH

Direction-Rédaction 17, rue Réda-Houhou Tél. : (021) 74 76 94 Fax : (021) 74 76 95 Site Internet : www.competition.dz Compte bancaire CPA agence Didouche n° 101-400-24762-3

Impression SIA Diffusion Compétition Tél : (0770) 92 92 82 Publicité Fax : (021) 63 53 31 Adressez votre courrier à Compétition BP 331 - RP Alger

édition du dimanche 11 juillet 2010

Nos internationaux reviennent en force

KADIR, MATMOUR ET BOUDEBOUZ REPRENDRONT CE LUNDI

Par Kamel Hassani 

Après avoir bénéficié de plusieurs jours supplémentaires de vacances en raison de leur participation au Mondial sud-africain avec la sélection algérienne, plusieurs de nos internationaux reprendront les entraînements avec leurs clubs respectifs dès ce lundi.
C’EST LE CAS de Kadir à Valenciennes, Matmour au Borussia Moenchengladbach et Boudebouz à Sochaux. Fouad Kadir, révélation du Mondial sud-africain avec les Verts, sera attendu avec curiosité ce lundi à la reprise des entraînements. Lié à valenciennes jusqu’en 2011, le joueur pourrait prolonger son contrat de deux années supplémentaires s’il trouve un accord avec les responsables valenciennois. De son côté, Karim Matmour, qui restera à

coup sûr au Borussia Mönchengladbach, tentera de confirmer son talent en réalisant une saison époustouflante en Bundesliga. Le talentueux joueur de Sochaux, Ryad Boudebouz, qui a fait sensation avec les Verts depuis son arrivée en EN, va essayer de confirmer avec Sochaux ses grands progrès dans le championnat de France. Le défenseur d’Ajaccio, Carl Medjani, dont le contrat avec son club court jusqu’en 2011, pourrait changer d’air si l’offre de Nantes aboutit. K. H.

CAN 2012 : possible retrait de la Centrafrique

FINALE TOURNOI GILLETTE SOCCER TOUR

Confrontée à des difficultés financières, la République centrafricaine pourrait se retirer des éliminatoires de la CAN 2012. Si cela se confirme, la Confédération africaine de football (CAF) sera appelée à réaménager le système de décompte final. Ainsi pour l’Algérie, l’équation sera simple, il faudra battre la Tanzanie en aller et retour et prendre au moins 3 points face au Maroc.

Béjaïa vainqueur

Les cartons jaunes annulés

Le comité d’organisation du Mondial 2010 a décidé d’annuler tous les cartons jaunes reçus par les joueurs lors de cette compétition, une bonne nouvelle pour Saâdane qui pourra compter sur ses deux porteurs Lacen et Yebda pour la première rencontre officielle face à la Tanzanie le 4 septembre prochain dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN 2012. Antar Yahia, quant à lui, manquera ce rendez-vous, ayant écopé d’un carton rouge, il est automatiquement suspendu pour un match.

Malgré la chaleur torride qui sévit ces derniers jours à Alger et ses environs, les organisateurs ont décidé de maintenir ce tournoi. La finale entre les Oranais et les Béjaouis, contrairement aux autres confrontations, a drainé la grande foule entourant l'aire de jeu. Les deux équipes se sont présentées avec l'effectif suivant : la triplette d'Oran composée de Serati Abdelaziz, Ferhaoui Abdelkdar et Mahrouz Mohamed. Celle de Béjaïa avec Benhellal Djahid, Rili Rafik et Chekkal Lamine. La coupe mise en jeu a été remportée par les gars de Yemma Gouraya sur le score de 10 à 7, alors que les présents s'attendaient à la victoire des Oranais. Les camarades de Ferhaoui Abdelkader étaient abattus à la fin de la rencontre et ont accusé l'arbitrage qui, selon eux, est responsable de leur revers. Oukili Ali

officiellement au CRB pour 2 ans
Le milieu de terrain de l’USM Alger, Bilel Benaldjia, vient de signer son nouveau contrat avec le CR Belouizdad pour 2 ans. Finalement, le joueur a réussi à avoir sa lettre de libération de l’USMA qui lui permettra d’intégrer l’effectif du Chabab lors de la nouvelle saison. Il faut signaler que le joueur était en négociations avec le Chabab depuis plusieurs mois. Sa venue au CRB était retardée par le fait que son ex-club, l’USMA, où il était sous contrat, ne voulait pas le libérer. Il fallait que le président du club de Laâquiba, Kerbadj, intervienne auprès de son homologue de l’USMA, Allik, pour réussir à avoir sa lettre de libération.

BILEL BENALDJIA

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->