Chapitre VI

Les examens de l¶oeil et de la vision

L¶acuité visuelle
En dessous d¶un angle minimal E, deux points A et B sont vus confondus A angle E B
Cet angle E s¶exprime en minutes d¶arc

oeil

AV = 1 / E ce qui donne pour un sujet normal pour lequel E = 1¶ AV = 1 / 1 = 10 / 10

Le sujet normal a donc une acuité visuelle de 10 dixièmes

L¶acuité visuelle est variable avec l¶âge, et diminue lorsque l¶âge augmente
:

10 ans angle E acuité AV 0,5 20

20 ans 0,66 15

40 ans 1 10

80 an 2 5

L¶acuité visuelle est également variable avec l¶éclairement (vision diurne = photopique, vision nocturne = scotopique) et varie en fonction de la position d¶une image sur la rétine (rétine centrale = fovéa, et rétine périphérique) : Acuité visuelle en dixièmes

10

vision photopique

vision scotopique

1
fovéa rétine périphérique

En pratique, on utilise l¶optotype de Snellen et Monoyer (à regarder à une distance de 5 m) pour tester la vision de loin, et le test de Parinaud (lecture à 30 cm) pour la vision de près

L¶examen de la rétine
Le « fond d¶ il » peut être visualisé au moyen d¶un ophtalmoscope

médecin

patient

éclairage

En cas de besoin, il peut être nécessaire de dilater la pupille (mydriase) à l¶aide d¶atropine, par exemple

Le champ visuel

« campimétrie »

Voies optiques

Altérations pathologiques du champ visuel

OD
chiasma

optique

cortex visuel

OG

1 - lésion uni-latérale = scotome (non systématisé)

OD
chiasma

optique

cortex visuel

OG

2 - Lésion du chiasma optique = hémianopsie bitemporale

OD
chiasma

optique

cortex visuel

OG

3 - lésion rétro-chiasmatique = hémianopsie latérale homonyme

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful