P. 1
Grand Evangile de JeanV1 Jacob Lorber

Grand Evangile de JeanV1 Jacob Lorber

|Views: 46|Likes:
Published by FreeAmeLove

More info:

Published by: FreeAmeLove on Aug 30, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/29/2013

pdf

text

original

Un homme intègre témoigne en faveur de Jésus et tient tête avec courage aux
Pharisiens
II affirme la divinité de Jésus

1. Un notable des environs de Capharnaüm s'avança en disant : «Très vénéra-
bles serviteurs de Jahvé du Temple de Jérusalem, ce Jésus, au sujet duquel
vous vous interrogez, est pour ainsi dire natif de cette ville ; il a toujours
montré une parfaite crainte de Dieu ; très souvent on le voyait arrêté en prière ;
personne ne l'a jamais vu rire, il pleurait le plus souvent dans les lieux cachés
qu'il visitait en silence.

2. Dès son plus jeune âge, il s'est passé de bien curieuses choses. Maintenant
qu'il a entrepris un voyage comme un grand médecin dont il n'existe pas son
pareil sur toute la terre, il guérit d'une seule parole, comme Dieu seul en est
capable.

3. Tout ce qui s'est passé, depuis Moïse jusqu'à nous, n'est rien en
comparaison. Il guérit instantanément, à longueur d'année, des paralysés tout
recroquevillés. À sa parole, les pires fièvres tombent, les sourds, les muets et
les aveugles de naissance sont parfaitement guéris. Il chasse les mauvais
esprits, des légions de démons ; il rappelle à la vie des morts qui se lèvent,
mangent et boivent, marchant comme si de rien n'était. Il commande les
éléments qui lui obéissent comme les plus fidèles et les plus soumis serviteurs.

4. Tout son enseignement se résume ainsi : «C'est par les actes qu'il faut aimer
Dieu et son prochain comme soi-même !»

5. Comme il fait de tels miracles et qu'il annonce sa parole à ses disciples, nous
le considérons comme un prophète tout à fait exceptionnel, que Jahvé nous
envoie du ciel dans nos tribulations, comme il a envoyé autrefois Elie. C'est
tout ce que nous savons, moi et beaucoup d'autres, de ce merveilleux Jésus, et
nous ne pouvons assez louer Dieu d'avoir pensé à son pauvre peuple si affligé !

190

6. Beaucoup de gens le prennent pour l'Oint du Seigneur de la Promesse. Je
n'en sais rien, mais je me demande si le Christ, qui doit venir, fera de plus
grandes choses.»

7. Le prêtre répondit : «Tu parles comme un aveugle des couleurs. Où est-il
écrit qu'un prophète sortira de Galilée ? Nous te le disons, votre Jésus n'est
qu'un pauvre magicien qui sent le fagot. Son enseignement n'est qu'un masque
infâme qui cache son être illusoire. Ce n'est pas avec Dieu qu'il fait ses
miracles, mais par le pouvoir du prince des démons et, dans votre aveuglement,
vous le prenez pour l'Oint de la Promesse ! En vérité vous méritez tous d'être
brûlés vifs !»

8. L'homme tint bon et dit : «Oui, s'il n'en tenait qu'à vous, si nous n'étions pas
Galiléens, si je n'étais pas moi-même à moitié Romain, et si nos maîtres
précisément n'étaient pas les Romains, nous serions déjà brûlés vifs depuis
longtemps ! Mais heureusement pour nous Galiléens, votre règne est passé
depuis longtemps ; nous dépendons des Romains et nous n'avons plus rien à
faire avec vous, si ce n'est de vous chasser de Galilée, si vous osez toucher au
plus petit d'entre nous qui sommes tous Romains !

9. En ce qui concerne notre grand phophète Jésus, j'ajouterai : — Malheur à
vous si vous osez lever la main contre lui ! —

10. Car II est pour nous un Dieu véritable ; il a fait, devant nous, des choses
qui ne sont possibles qu'à Dieu seul.

11. Un Dieu qui vient en aide aux pauvres hommes qui souffrent doit être un
Dieu juste et vrai. Mais un dieu comme le vôtre, qui ne peut être apaisé que par
l'or, des sacrifices d'agneaux gras et des prières par trop coûteuses, et qui, de
plus, ne fait quasiment rien, n'est semblable qu'à vous-mêmes qui vous dites
ses disciples et qui n'êtes que des méchants qui méritent d'être chassés d'ici !

12. Vous prétendez que Jésus n'est qu'un loup lacérant la toison des moutons,
mais qui êtes-vous donc ? En vérité, vous êtes vous-mêmes ce que vous dites
de ce Jésus, cet homme doux comme un agneau !

13. Vous écoutez nos revendications d'un air amical, mais, dans vos coeurs,
vous couvez une vengeance implacable et vous souhaitez déjà nous châtier du
feu de Sodome. Mais il n'en est pas question, race de vipères et de scorpions ;
nous sommes Romains, nous sommes les maîtres ici, nous allons vous faire
voir quel est le chemin de Jérusalem, si vous ne vous mettez pas en route
immédiatement !»

14. Ces paroles déclenchèrent chez ces trois lévites la pire des colères. Mais
devant le peuple si nombreux, ils n'osèrent s'exprimer et, par une porte cachée,
ils tentèrent de prendre la clef des champs, dans la direction de Capharnaüm où
la plupart des lévites et des Pharisiens de Jérusalem séjournaient, livrés à toutes
sortes de prostitutions et d'impostures.

15. Quand ces trois lévites eurent quitté la synagogue, un homme s'approcha de
celui qui venait de parler et lui exprima sa gratitude au nom de tous ceux qui
étaient présents en disant : «Si nous n'agissons pas comme les Samaritains, ces
sales bêtes ne nous laisseront pas en paix. Leur nom est plus maudit que Gog et

191

Magog et nous pouvons pisser sur le nom de Jérusalem si nous voulons nous
débarrasser d'une plaie pire que la peste.»

16. Ils lui donnèrent tous raison, disant : «Si l'on savait où se trouve notre Jésus
qui fait des miracles, nous irions le chercher et nous en ferions notre maître et
notre Grand-Prêtre !»

17. L'interlocuteur dit : «Ce serait aussi mon idée, mais il faudrait nous
renseigner à Capharnaüm auprès du Gouverneur pour avoir son accord, car la
situation avec ces prêtres n'est pas si facile pour les Romains ; le Temple, en
effet, entretient une correspondance secrète avec l'Empereur à Rome.

18. Ils furent tous du même avis et quittèrent la synagogue l'un après l'autre !

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->