P. 1
TUTLAYT TAMAZIGHT

TUTLAYT TAMAZIGHT

3.33

|Views: 5,987|Likes:
Published by Masin

More info:

Published by: Masin on Jun 27, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

10/12/2015

pdf

text

original

Les adverbes

I. Définition

Les adverbes sont des mots invariables qui indiquent les circonstances dans lesquelles se
déroule un fait exprimé par un verbe ou un groupe verbal.

On peut classer les adverbes selon les circonstances qu'ils expriment.

1. Le lieu : da (dagi), sya, sufella, dihin, zdat, akkin, ...
2.
Le temps : assa, azekka, idhelli, ilindi, ticki, zik, tura, imir (imiren), taswiät, ...
3.
La manière : akka, akken, dayem, äinani, ...
4.
La quantité : adtas, cwidt, drus, nezzeh, annect, ...
5.
L'affirmation/négation : ih, ala, ndah, xadti, mazal, werdjin, weräad, matci, leämerh, ...

On peut aussi avoir des locutions adverbiales :

− manière : es t'azzela, es te ghawalt, yiwet yiwet, acemma kan, ...
− temps : adtas aya, zik en zik, sya gher da, sya ar imir, ass u ass, sell azekka, send idhelli,
t'ikli en w'ass, ...

Remarques :

1. Certains adverbes sont formés par agglutination de deux autres mots, nous les écrirons
cependant en un seul mot.

préposition + nom

: es + a fella

> sufella

(par dessus)

: es + adda

> swadda

(par dessous)

préposition + adverbe

: es + da

> sya

(par là)

: es + dihin

> syihin

(par là-bas)

nom + démonstratif

ass + a/agi

> assa/assagi

(aujourd'hui)

nom + conjonction

ass + mi

> asmi

(lorsque / le jour où...)

2. Les mots formant les adverbes peuvent aussi être employés en tant que noms, tout dépend de
la place et du rôle qu'ils occupent dans la phrase. Par exemple :

azekka est un adverbe dans « a-dd yawedh azekka » (il arrivera demain)
zekka est un nom dans « a-dd yawedh ue zekka » (demain arrivera)

T’utlayt ta mazight

119

Exemples :

matc'akka (ce n'est pas comme cela) ; ughal-dd azekka (reviens demain) ; susem cidtuh' (tais-toi
un peu) ; werdjin yughal s a xxam (il n'est jamais retourné à la maison) ; yettas-dd sya gher da (il
vient de temps en temps) ; syen ed te sawent yughal s a xxam (plus tard, il retourna à la
maison) ; sya ar imir a-dd yawedh (d'ici là, il arrivera) ; yettrah' t'ikli en w'ass (il sent de très loin;
Litt. à une journée de marche).

II. Cas particulier : l'adverbe « annect »

L'adverbe « annect » se rencontre dans deux types d'expressions :

1. Avec le verbe « li » (avoir) : annect yela-t (énorme, très grand)

2. Pour exprimer la taille, l'âge ou la quantité :

annect en mmi (de la taille de mon fils, du même âge que mon fils - selon le contexte -)

amek yedhra w'annect a ? (comment tout cela s'est passé ?)

Remarques :

1. « Annect yela-t » peut s'employer avec presque tous les pronoms personnels régime direct, on

peut dire :

annect yela-tt; annect yela-kkwen; annect yela-tent; etc.

2. Parfois « annect » exprime l'idée de « autant que; aussi ... que » :

Exemple : Ulac ayen rzsagen annect im (Ait Menguellet) (Il n'y a pas de chose aussi amère que
toi / il n'y a pas une chose amère autant que toi)

3. Lorsqu'il exprime la taille, « annect » peut être traduit par :

− de la taille de ... : annect iw (de ma taille)
− aussi petit que ... : annect en te wedttuft (aussi petit qu'une fourmi)
− aussi grand que ... : annect en ue derar (aussi grand qu'une montagne)

4. Dans son ouvrage « Tajerrumt n tmazight », Mouloud Mammeri décompose « annect » en
« an » suivi de « iket » :

an (radical interrogatif)
iket (quantité - sens que garde encore ce mot chez les Touareg-)

III. Ecriture

1. L'adverbe sera toujours écrit seul, quelles que soient les circonstances qu'il exprime et sa

place dans la phrase.

2. Les locutions adverbiales formées de mots distincts seront écrites sans signe de liaison aucun
entre les mots qu'ils les forment :

sya gher da (de temps en temps), yiwet yiwet (pas à pas), es te ghawalt (rapidement, avec
vélocité), etc.

T’utlayt ta mazight

120

3. Les adverbes formés par agglutination de deux mots distincts forment un mot nouveau, celui-ci
sera écrit en un seul tenant, sans séparation entre les mots d'origine :

syagi

< es + dagi

(par là)

sufella

< es + a fella

(par dessus)

swadda

< es + adda

(par dessous)

asmi

< ass + imi

(le jour où)

assa / assagi< ass + a/agi

(aujourd'hui)

* * *

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->