Les représentations sociales

Etudier le social dans l'individu
Francoise MULKAY 2ô avril 2ôôô
Une représentation.
c`est .
· Un ensemble
d`idées.
d`images.
d`informations.
d`opinions.
d`attitudes
. par rapport a un obiet
Une représentation. c`est .
· Un ensemble d`idees. d`images.
d`inIormations. d`opinions. d`attitudes
.fonctionnellement articulées entre
elles.
· C`est le resultat d`une activité mentale par
laquelle l`individu (re)constitue le réel et
lui donne une signification.
La représentation est une
construction mentale.
· L`individu est un acteur qui remodèle et
catégorise les informations.
· S`interesser aux representations. c`est
s`interesser a la manière dont les individus
construisent le monde qui les entourent.
Une représentation est
composée .
· D`informations
· D`une attitude générale par rapport a
l`obiet
· D`une structure qui organise les elements
d`inIormations entre eux.
Une représentation sociale. .
C`est une maniere socialement construite de
voir le monde.
Elle se construit .
· dans l`interaction avec les autres
· dans l`interaction avec le contexte social et
culturel.
Une représentation sociale .
· DeIinit une realite propre a un groupe donne
· Produit un système d`anticipation et
d`attente.
Les fonctions des
représentations sociales.
· Comprendre et expliquer la realite
· Guider les comportements et les pratiques
· 1ustifier les prises de position et les
comportements
· Définir l`identité et permettre la
sauvegarde de la speciIicite des groupes
La maltraitance
· Une deIinition iuridique (art 19 CIDE)
« Toute forme de violence. datteinte ou de
brutalite phvsique ou mentale. dabandon. de
negligences. de mauvais traitements ou
dexploitation. v compris la violence sexuelle »
Effets de la définition juridique
· EnIant ÷ victime
· Adulte maltraitant (parent) ÷ coupable
· La loi partage le monde en deux : les « bons »
( nous) et les « mauvais » (les autres)
· Il Iaut proteger l`enIant. Iaire barrage entre lui et
l`adulte maltraitant
· placement de l`enIant et/ou reeducation du
parent.
· L`appreciation du « bon » comportement educatiI
est du côte du proIessionnel.
La maltraitance
· Une deIinition psychopedagogique
« Est maltraitant tout comportement et/ou attitude
qui ne tient pas compte de la satisfaction des
besoins dun enfant et constitue par le fait même
une entrave importante a son epanouissement.
Une attitude ou un comportement maltraitant peut
être intentionnel ou le resultat de la negligence ou
de defaillances sociales »
Effets de la définition
psychopédagogique
· EnIant ÷ être de besoin
· Adulte ÷ doit être « suIIisamment bon »
· Tout adulte (y compris le proIessionnel) est susceptible
d`avoir a un moment donne un comportement maltraitant
· La maltraitance est une question de degre. On repond trop
peu aux besoins de l`enIant
· La protection de l`enIant se Iait dans le dialogue avec les
parents en diIIiculte Construction de ce qui Iait
probleme.
· construction commune d`une solution
Définition de la représentation
sociale
Forme de connaissance courante. dite « du sens
commun »
· Socialement élaborée et partagée
· Ayant une visee pratique d`organisation. de
maîtrise de l`environnement
· D`orientation des conduites et de la
communication
· Concourant a la construction d`une réalité
commune à un ensemble social donné.
Les représentations sociales
dans l`architecture de la pensée
· Opinions
· Attitudes
· Representations sociales
· Ideologie
Valeurs
Normes
Croyances generales
Architecture de la pensée :
schéma d`intégration.
Opinions
Attitudes
Representation
sociale
¹
Niveau
d`integration
-
Niveau ideologique -
Variabilite
intra et inter
individuelle
¹ ¹
Pratiques commerciales et
représentation dans l`artisanat.
· Les artisans presentent les lacunes dans la
gestion commerciale.
· Rationnellement. ils devraient s`interesser
aux pratiques commerciales mais ils ne le
Iont pas.
· Comment les artisans decodent-ils la realite
economique ?
Etudier les representations des
artisans
· Pour modifier des comportements. il Iaut
prendre en compte le terrain
psychologique des recepteurs. Sinon. on
risque de se heurter a une acceptation de
Iacade et a une absence de mise en ouvre
concrete des solutions proposees.
Etudier les representations des
artisans
· Representation de soi
· Representation de l`environnement
concurrentiel
· Representation des clients
· Systeme de valeurs
Methodologie
· Choix de trois proIessions
Boulangers
Menuisiers
CoiIIeurs
· Construction d`un indicateur de dynamisme
commercial
Artisan dynamique (D)/ artisan non dynamique
(ND)
Quelques resultats . les artisans non
dvnamiques
· Conviction d`avoir raison et d`être une victime.
Immobilisme rationnalise.
· Se vit comme un travailleur manuel
· Client est enigmatique. insaisissable. irrationnel
· Met en avant les points Iaibles de la concurrence.
idealise leurs Iorces
La concurrence a acquis son avantage de maniere
deloyale
Les artisans dvnamiques
· Se vit comme un travailleur manuel mais aussi en
terme d` « entreprise »
· Contradictions
Attirance et reIus de la gestion
Conscience de ses points Iaibles mais diIIicultes pour
changer de comportement
· Client : complique mais accessible. logique
· Vision de la concurrence plus obiective : elle a des
points Iorts. tandis que l`artisan se reconnaît des
points Iaibles
Identification de personne-artisan
à son entreprise
· Pas de distance entre l`individu et l`obiet de
son entreprise
Critiquer son travail. c`est le critiquer lui en
tant que personne.
Comparer son prix. c`est le comparer. lui en
tant que personne. a d`autres
D sont moins identifiés à leur entreprise.
donc plus conscients de ses points Iaibles
Deux dimensions de clivage
Conception
artisanat
Conception
entreprise
ObiectiI : travail bien
Iait
ObiectiI :
gain/rentabilite
Boul.. Men.
ND
CoiI.
ND
Boul.. Men..
CoiI. D
ND l`injustice sera un jour réparée
· Se vivent comme des victimes
· Ne sont pour rien dans leur situation actuelle
· Les autres (Etat. « gros ». clients) les
persecutent. sont deloyaux. ne les
comprennent pas
· Il n`y a rien a Iaire
· Cela Iinira par s`arranger independamment
d`eux
D gérer un dilemme
· Image de soi des ND artisan. travailleur
manuel
· Image de soi des D artisan. travailleur
manuel. cheI d`entreprise. gestionnaire
Hypothese : modiIication du noyau central
de la representation.
Pratiques commerciales
peu actives
Pratiques
commerciales actives
Soi-même
· Artisan
· Travailleur manuel
· Victime
Soi-même
·Gestionnaire
·Artisan
·Maître de son destin
Clients
· Apathiques
· Insaisissables
Concurrents
· Deloyaux
· Inaccessibles
Clients
· EvolutiIs
· ReactiIs
Concurrents
· Accessibles
Valeurs
·Vision pessimiste et critique du monde
actuel
·Centration sur un passe idealise
Valeurs
·Vision nuancee du monde actuel
·Perception positive de l`avenir
Paramètres en jeu dans le
comportement commercial de l'artisan
Dimension
psychologique
Environnement
Pratiques Representations. valeurs
1
2
3
4
5
6
Etudier les représentations
sociales.
On étudie quoi ?
· Contenus
· Les relations entre les contenus
Noyau central
Elements peripheriques
· Le lien entre representations sociales et
pratiques sociales
Méthodes de recherche (1)
On étudie comment ?
· Recueil du contenu
Methodes interrogatives
· Entretien approIondi
· Questionnaire
· Planches inductrices
· Dessins et supports graphiques
· Approches monographiques
Méthodes de recherche (2)
· Recueil de contenu
Les methodes associatives
· L`association libre
· La carte associative
Carte associative (exemple)
Fonction infirmière
Soins
Ecoute
Tâche
Relations
Carte associative (suite)
Fonction infirmière Relations
Soigner autrement
Education
Carte associative (suite)
Fonction infirmière Relations
Soigner autrement
Education
Promotion
professionnelle
Autonomie
malade
Partenaire
Carte associative (suite)
Fonction infirmière
Ecoute
Rôle propre
Formation
Disponibilité
Maîtrise
de soi
Psychologie
Méthodes de recherche (3)
· Reperage de la structure et de l`organisation
de la representation
Constitution de couple de mots
Comparaison pairee
Constitution d`ensemble de mots
· Contrôle de la centralite
Technique de mise en cause du noyau central

! " .

# # # " .

$ " % ! ! ! " .

# & " .

! " ! # ! ! .

' ( * ) #%+ .

! ' + ! " ! !2 / / +.$ % ' * . 0' 1 0! " % / + ! 0 ! . ! .

3 !4 /% ! " .

5 .$ & % 6 . 5 / '! 3 ! ! ! ! $ ! " ! ! ! ! "7 ! 0 + ! .

# ' ! ( -3 * # ! ! + ) " 0 ) / ! .

& 7 8 * 9 : 3 ! ! .

. < . & & . : : 8 ! 7 . 9 .

/ ! ! 8 ! " ! ! = < ! ! " .

# & & 4 > ! !$ ! " ! " !! ? .

# 8 8 ! ! 8 3$ ! .

$ 4 @ A ! ! ! ' :#+ 3 ! ' 1 #+ 3 3 .

% ! * ! A ! ! ! 3 ! ! & 5 " ! " ! ! $ ! .

B .' ! / ! ! !4 ! ! ! ! 0 . ! 9 ! ! ! !! ! ! .

0 + & ! ! " ! # ! ! ! + ! ! . .

# 7 ! 1 " :# ! . @ " A " "# ! @ " A " :# 7 ! . .

1# ! : ' % ! ! * 3 % ! % ! / 3 0 ! + .

! " 3 ! :# # .# * * !4 C3 4 $ .

( . 2 * 4 # 3 % 8 ! -!! * !! 3 9 ! ! 9 & ! ! 3 ! . 2 6 9! D A B ( .

! # 3 !4 6 5 4 % 9 7 & 8 8 .

$ " # $ ! : 3 ! % 4 ! ! .

: & " # 8 ! A 4 % E & # - & $ ! & 4 !4 !4 ! ! 4 4 .

: & 8 ! 4 ! ! ! & ! ! & 5 .

< & $ .( = ' .

( = ' $ .

/ ( . = ' / $ .

' # ) $ ' => : * / & .

: & 8 ! & ! & 6 2 6 !4 ! ! 3 ! .