LES DÉFIS DE LA COMPÉTENCE PLURILINGUE

Cristina Avelino (FLUL)

APPFAPPF-Octobre 2003

1

Germain (1993) APPFAPPF-Octobre 2003 2 . M. C.Education et enseignement/apprentissage des langues  Conceptions ‡ Traditionnaliste  Méthodologies ‡ Traditionnelle ‡ Reconstructionniste ‡ Audiovisuelle ‡ Progressiste Cf. Skilbeck(1982) ‡ Approche communicative Cf.

Puren 1994) APPFAPPF-Octobre 2003 3 .Evolution de l·approche communicative  Années 1980 ² 2000  Enjeu: la compétence de communication en LE  Niveau-Seuil (1976) Niveau Approche liée à des principes  Cohérence ouverte et variable Ecléctisme méthodologique (C.

Evaluer (2001) Perspective actionnelle Cohérences multiples APPFAPPF-Octobre 2003 4 .Evolution de l·approche communicative  Années 2000  Enjeu: la compétence plurilingue    Cadre Européen Commun de Référence. Apprendre. Enseigner.

Cadre Européen Commun de Référence. Enseigner. Apprendre. Evaluer (2001) Instrument de planification ‡Description de tous les paramètres de l·enseignement/apprentissage ‡Définition des niveaux de compétence dans les activités langagières Apports: ‡ L·apprentissage des langues construit la compétence globale de communication (plurilingue) et d·apprentissage ‡ L·apprentissage des langues passe par des tâches pédagogiques et communicatives ‡ L·évaluation est partie intégrante du processus APPFAPPF-Octobre 2003 5 .

Les défis institutionnels  Définition d·une politique d·enseignement des langues étrangères  Langues et curriculum : lesquelles? combien? quand? quel type d·apprentissage? quelles compétences?  Langues et autres disciplines: expériences de décloisonnement  Valorisation de la diversité des langues dans les communautés scolaires APPFAPPF-Octobre 2003 6 .

Les défis à l·école Lieux d·intervention: ‡ ‡ Dans le département curriculaire Dans l·équipe des professeurs de français ‡ ‡ Dans le «conseil de classe» Dans la salle de classe APPFAPPF-Octobre 2003 7 .

normative et systématique de l·enseignement et de l·apprentissage ‡ Importance des contenus et des produits fermés ‡Atomisation de comportements non significatifs pour l·élève APPFAPPF-Octobre 2003 ‡Conception interne. holistique et expérientielle de l·enseignement et de l·apprentissage ‡Importance du processus.Les défis à l·école OBJECTIFS ‡ Conception COMPÉTENCES externe. de la tâche et des produits ouverts ‡Ensemble d·actions significatives en fonction d·une tâche 8 .

dès la rentrée des classes.»   Perrenoud Ph. ni une planification indicative. APPFAPPF-Octobre 2003 9 . Paris Ph. ce qu·on traitera en décembre.» groupe«L·approche par compétences amène à faire moins de choses.» «Ne pas planifier dans le détail n·interdit ni les scénarios. car tout dépendra du niveau et de l·implication des élèves. l¶école.» indicative. «On ne peut pas enseigner par compétences en sachant. ESF. des projets qui auront pris corps. de la dynamique du groupe-classe. (1997): Construire des compétences dès l¶école. à s·attacher à un petit nombre de situations fortes et fécondes qui produisent des apprentissages et tournent autour de savoirs importants.

etc. Définition des modalités d·évaluation et de ses modes d·intégration Sélection et validation des instruments d·évaluation    APPFAPPF-Octobre 2003 10 .Le département curriculaire  Construction d·une compétence plurilingue et pluriculturelle dans une perspective transversale Sélection des compétences à développer dans chaque langue en fonction des diagnostics établis. du nombre d·élèves. des charges horaires.

compétences.L·équipe des professeurs de français  Organisation du processus d·enseignement/apprentissage en fonction du statut de la langue et du projet du département curriculaire Planification indicative (Tâches. ressources et évaluation) APPFAPPF-Octobre 2003 11 .

Le «conseil de classe»  Diagnostic des acquisitions et des difficultés des élèves Relevé des problèmes prioritaires et communs à différentes disciplines Définition de procédures pour travailler à leur résolution au niveau des savoirs. des savoirsavoir-faire. du savoir-apprendre et du savoirsavoirsavoir-être APPFAPPF-Octobre 2003 12   .

Planifier le parcours dans la salle de classe Thème / Intérêt Situations Tâches et activités intermédiaires Compétences et opérationnalisation Tâche / Projet Contenus Ressources Produit Evaluation APPFAPPF-Octobre 2003 13 .

Turner et Paris (1995) APPFAPPF-Octobre 2003 14 . des pairs . de la communauté scolaire ou autre.Une bonne tâche Une tâche qui contient les six «C»: «C  Choice : la tâche laisse une marge de liberté à l·élève dans les choix à effectuer  Challenge: la tâche constitue une mise à l·épreuve Challenge: des compétences de l·élève  Control: la tâche laisse une marge de manoeuvre à Control: l·élève dans le contrôle de sa réalisation  Collaboration: la tâche est le fruit d·un travail Collaboration: collaboratif  Constructive comprehension: la tâche donne un comprehension: sens aux informations fournies ( prof ou autres sources)  Consequences: la tâche donne lieu à un feedback Consequences: du professeur.

.I. (2001) APPFAPPF-Octobre 2003 15 . Araújo e Sá M.H.Les défis de la formation  De la didactique spécifique (FLE) à la didactique des langues/du plurilinguisme ‡ Particularités de la gestion cognitive et sociale de la compétence plurilingue ‡ Variations dans les compétences en langues ‡ Dynamique interdisciplinaire de l·enseignement/apprentissage des langues ‡ Gestion des compétences transversales et des ressources en diverses langues Andrade A.

"L'avantage principal au fait de parler plusieurs langues est la découverte d'autrui. la réaction contre cette forme de racisme qu'est l'ignorance de l'altérité de l'autre dont on n'a pas pris la peine d'apprendre la langue. L'apprentissage des langues est une très bonne formation à l'ouverture à l'autre". (Claude Hagège. linguiste) APPFAPPF-Octobre 2003 16 .

Instituto de Inovação Educacional.238). (Eds.. d·histoire. (1993). Inovação. and learning (pp. ( 1982) : School Based Curriculum Development. APPFAPPF-Octobre 2003 17 . M.Bibliographie ANDRADE A..). WEINSTEIN C.H. nov. 149GERMAIN C. NJ. 1(pp. (2001). 1-2. SKILBECK.«Situated Motivation» in PINTRICH P. Paris: Didier. La didactique des langues étrangères à la croisée des méthodes.. Escola 95Superior de Educação de Santarém.. (1994). E. BROWN D. Paris: CLE International. I. Essai sur l·éclectisme. (pp. ARAÚJO E SÁ M. FERRÃO TAVARES C. 149-169). London: Harper & Row. PARIS S. «Para um diálogo entre as línguas: da sala de aula à reflexão sobre a escola» in Inovação. cognition. C. (2002). R. «L·approche actionnelle est-elle arrivée?» estin Intercompreensão nº 10. G. 213PUREN C. nº14.R. 213. (1994). Student motivation. Development. 95-104): Edições Colibri. Evolution de l·enseignement des langues: 5000 ans d·histoire. LEA: Hillsdale. l·éclectisme. TURNER J.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful