P. 1
FOUCAULT, Michel - Dits Et Ecrits - I (1954 - 1969)

FOUCAULT, Michel - Dits Et Ecrits - I (1954 - 1969)

|Views: 267|Likes:

More info:

Published by: Faika Berat Pehlivan on Nov 15, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/08/2014

pdf

text

original

dates et imbrique les phénomènes, bouleversé de fond en comble et remplacé par une
autre tâche: au lieu de voir dans l'événement pathologique le crépuscule où l'oeuvre
s'effondre en accomplissant sa vérité secrète, il faut suivre ce mouvement par lequel l'oeuvre
s'ouvre peu à peu sur un espace où l'être schizophrénique prend son volume, révélant ainsi, à
l'extrême limite, ce qu'aucun langage, hors du gouffre où il s'abîme, n'aurait pu dire, ce
qu'aucune chute n'aurait pu montrer si elle n'avait été en même temps accès au sommet.
Tel est le trajet du livre de Laplanche. Il débute à bas bruit dans un style de
«psycho-biographie». Puis, parcourant la diagonale du champ qu'il s'est assigné, il découvre
au moment de conclure la position du problème qui, dès l'origine, avait donné à son texte
prestige et maîtrise: comment un langage est-il possible qui tienne sur le poème et sur la folie
un seul et même discours? Quelle syntaxe peut passer à la fois par le sens qui se prononce et
la signification qui s'interprète?
Mais peut-être, pour éclairer d'un jour qui est le sien le texte de Laplanche dans son
pouvoir d'inversion systématique, il faudrait que fût, sinon résolue, du moins posée en sa
forme d'origine cette question: d'où nous vient la possibilité d'un tel langage et qu'il nous
paraisse depuis bien longtemps si «naturel», c'est-à-dire si oublieux de sa propre énigme?

*

Lorsque l'Europe chrétienne se mit à nommer ses artistes, elle prêta à leur existence la
forme anonyme du héros: comme si le nom devait jouer seulement le rôle pâle de mémoire
chronologique dans le cycle des recommencements parfaits. Les Vite de Vasari se donnent la
tâche de rappeler l'immémorial; elles suivent une ordonnance statutaire et rituelle *. Le génie
s'y prononce dès l'enfant: non sous la forme psychologique de la précocité, mais par ce droit
qui est le sien d'être d'avant le temps et de ne venir au jour que déjà dans l'achèvement; il n'y
a pas naissance mais apparition du génie, sans intermédiaire ni durée, dans la déchirure de l

1

'histoire; comme le héros, l'artiste rompt le temps pour le renouer de ses mains. Cette
apparition toutefois n'est pas sans péripétie: une des plus fréquentes forme l'épisode de la
méconnaissance

* Vasari (G.), Le Vite de piu eccelenti pittori, scultori e architetti italiani, Lorenzo
Torrentino, 1550 (Les Vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes italiens, trad. et
éd critique sous la dir. d'A. Chastel, Paris, Berger-Levrault, coll. «Arts», 1981-1985, 9 vol.).

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->