P. 1
LES IDEES IMAGES

LES IDEES IMAGES

|Views: 88|Likes:
Published by ZENON.D'OLBIA
Les idées, association de symbolisme, d'images, poussant à la créativité
Les idées, association de symbolisme, d'images, poussant à la créativité

More info:

Published by: ZENON.D'OLBIA on Nov 25, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/06/2013

pdf

text

original

§ Muent par une volonté religieuse dite de
polichinelles, Ils se donnent par un droit acquis, la
part la plus belle. Soit disant par ce qu’ils sont l’élite
de la belle société, Ces fourbes qui par l’apparence se
disent sans péchés.
§ Rien ne les atteint ni ne les touche, ils sont la
perfection, Ils sont si blancs et immaculés mais sans
aucuns pardon. On hésite presque à leur dire bonjour
de peur de les salir, Étant le point culminant de toute
la veule société le fanion.
§ Le pécheur reconnu, le pauvre bougre doit rester
dehors, S’il entre en leur église il risque ce sale,de
leur porter tort ; C’est que voyez vous on trie les gens
par leur position sociale, Les autres, les gueux ne
valent pour la religion queue dalle.
§ L’esprit chrétien est une théorie rarement mise
en pratique, Sauf pour ceux qui ont encore un cœur
que l’on dit épique. Heureusement l’amour du
prochain existe encore malgré tout, Ne cherchez pas
trop dans les églises c’est une vision de fous.
§ Car aimer comme soi même et le partage de tout
ses biens, Allons soyons donc sérieux ce n’est tout de
même pas rien ! Seuls quelques braves esseulés sont
encore le sel de la terre, Le reste n’est que du superflu
qui rend la populace si amère.

27

§ Car on fini par perdre la foi quand on sait qu’ils
n’adorent, Que ce qui de nos jours EST devenu leur
nouveau veau d’or ! Non la foi, c’est aimer sans
espérer un quelconque retour, Sachant que nous
sommes tous pécheurs dans une même cour.
§ Ceux qui se donnent le visage aimant chose
qu’ils ne sont pas, Laissons les aller à leur fausse
sainteté vers l’inévitable trépas, Quand leurs cœur de
musaraigne sera dans la divine balance, On verra ce
que le Dieu Un, de leur hypocrisie ce qu’il en pense.
§

28

La vision des choses vient du cœur.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->