Le Pâques

Le Pâques (ou dimanche de Pâques) est une fête religieuse chrétienne et commémore la résurrection de Jésus-Christ, le troisième jour après sa passion. C'est le jour le plus saint du calendrier chrétien. Il marque la fin du jeûne du Carême. Pour les chrétiens, le symbolisme de la lumière de Pâques a un sens cosmique. La référence à l'équinoxe et à la pleine lune (voir plus haut la date de Pâques) n'est pas pour eux quelque chose de fortuit : elle est voulue par Dieu lui-même. Ce n'est qu'à l'équinoxe que le Soleil éclaire toute la Terre tandis que, au même moment, la pleine lune continue à réfléchir ses rayons pendant la nuit.Certains symboles de la fête de Pâques sont à retrouver parmi ceux de la fête juive de Pessa'h et ont pris une autre signification par rapport au Christ. D'autres se rapportent aux épisodes relatés dans les Évangiles.On ne trouve aucune mention aux ufs dans les textes liturgiques. Cette coutume a donc des origines païennes. L¶ uf est un symbole de vie et de naissance. Dans de nombreuses mythologies, la terre et le ciel sont originaires d¶un uf. Ainsi, selon un mythe chinois, le monde serait né d¶un uf de tortue. Dans la mythologie finlandaise, c¶est un uf d¶or qui, en se brisant, donna naissance au ciel, à la terre et aux astres. Des mythes semblables nous viennent de Phénicie ou d¶Hawaï. Des contes hindous associent l¶ uf et le soleil. Enfin, de nombreux contes retracent comment l¶âme peut être enfermée dans un uf. Mais l¶ uf peut aussi être un symbole de mort et de renaissance. Ainsi, de nombreux peuples déposaient des ufs dans les sépultures.

L¶introduction des ufs dans les coutumes pascales daterait du XIIe siècle et les 1ers textes y faisant allusion en Europe datent du XVe siècle. On peut penser que cette coutume vient des symbole et des vertus associées aux ufs. Une autre hypothèse, plus pragmatique, lie cette

les égyptiens et les perses avaient pour habitude de teindre des oeufs aux couleurs du printemps et de les offrir à leurs proches pour symboliser le renouveau de la vie. ne pouvant offrir des douceurs à ses enfants. Les Croisés ramenèrent en France cette coutume qu¶ils avaient découverte chez les coptes. Ainsi. A l¶opposé. Tout d¶abord. le lapin de Pâques était un lièvre. Là est l'origine de la légende selon laquelle les cloches vont à Rome. Ainsi. on développa l¶art de décorer les ufs au printemps dès la préhistoire. la croix est le signe d¶un événement unique. en Ukraine. Entre la croix et l¶ uf existent plusieurs oppositions symboliques. la croix renvoie à la mort et l¶ uf à la vie. pensèrent que c¶était lui qui avait pondu les ufs« Les cloches En signe de deuil. On est ici dans un temps linéaire. On se mit aussi à les teindre.tradition au Carême pendant 40 jours. dans les traditions celtiques et scandinaves. l'Église romaine interdit que les cloches sonnent pendant les 3 jours précédant la résurrection du Christ. chez les Saxons. . Ceux-ci. aurait décoré et caché des ufs dans le jardin avant d¶y envoyer ses enfants. il est en effet interdit par l¶Eglise de consommer des ufs. De même. le lièvre était le symbole de la déesse mère. Dès lors. on conservait les ufs jusqu¶à Pâques. Ensuite. Le lapin de Pâque Il semble qu¶à l¶origine. La coutume de décorer les ufs est elle aussi très ancienne. qui a d¶ailleurs donné son nom à Easter (Pâques en anglais). on honorait au printemps la déesse Eastre. la crucifixion du Sauveur. Le mythe du lapin apportant des ufs aux enfants se baserait sur une légende allemande : une pauvre femme. apercevant un lapin. De manière similaire. où on les offrait aux enfants. Le lièvre était l¶animal emblématique de la déesse et est resté associé aux fêtes de Pâques. qui a changé le cours de l¶histoire. les deux symboles évoquent des conceptions de la temporalité différentes : l¶ uf évoque le temps cyclique et l¶éternel recommencement.

elles partent à la recherche des oeufs pour les enfants.D'après certaines versions. pour d'autres. . les cloches se font bénir par le pape et.