UNIVERSITÉ DE HUÉ ÉCOLE DE LANGUES ÉTRANGÈRES DÉPARTEMENT DE FRANÇAIS   

COURS DE GRAMMAIRE DE FRANÇAIS II

HUYNH DIEN TUONG THUY HUÉ - 2006

GRAMMAIRE II Total de périodes: 45 Public: Etudiants de première année
Ce cours s’adresse à des étudiants de Français Langue Etrangère en première année ayant déjà suivi de 45 périodes du premier semestre (niveaux intermédiaire et avancé).

CONTENU
1. Les pronoms relatifs 2. Le participe présent – Le gérondif 3. Les discours direct et indirect 4. La voix passive 5. La place des pronoms personnels 6. Le conditionnel 7. Les hypothèses avec SI 8. L’expression de la comparaison 9. L’expression de la négation 10. L’expression du temps 11. L’expression de la condition et de l’hypothèse 12. L’expression de la cause et de la conséquence 13. L’expression du but 14. L’expression de l’opposition et de la concession

LEÇON 1: LES PRONOMS RELATIFS
A. LES PRONOMS RELATIFS SIMPLES Objectifs: - Utiliser les pronoms relatifs simples: qui, que, où, dont ... - Durée: 2 périodes Exemples: Tu te rappelles ma cousine qui habite à Genève? J’attends une lettre que ma soeur doit m’envoyer. Il a visité le quartier où se trouve le nouveau musée. C’est un monument d’où on peut voir tout Paris. Catherine est l’amie dont je vous ai souvent parlé. Définition: Le pronom relatif relie deux énoncés en évitant la reprise du nom ou du pronom qui le représente. Pronoms relatifs Qui Fonctions des pronoms Qui est le sujet Exemples * Je connais un homme, - il est assis sur le banc. - cet homme est assis sur le banc. - celui-ci est assis sur le banc.  Je connais l’homme qui est assis sur le banc. * Je mange les pommes, - tu as acheté les pommes. - tu les as achetées. - tu as acheté ces pommes.  Je mange les pommes que tu as achetées. * J’ai un ami, - la mémoire de cet ami est exceptionnelle. - sa mémoire est exceptionnelle.  J’ai un ami dont la mémoire est exceptionnelle. * Prenez ces médicaments, - vous avez besoin de ces médicaments. - vous en avez besoin.  Prenez ces médicaments dont vous avez besoin. * J’ai un fils, - je suis fier de mon fils. - je suis fier de lui.  J’ai un fils dont je suis fier.

Que

Que est le complément d’objet d’un nom Dont remplace un complément précédé de la préposi- d’un verbe tion DE, il est complément: d’un adjectif

Dont

- de lieu * Ce quartier est très animé, - j’habite dans ce quartier. Où est le comlément - j’y habite. circonstanciel - j’habite là.  Le quartier où j’habite est très animé. - de temps * Vous vous rappelez ce jour, vous avez pleuré ce jour-là.  Vous vous rappelez le jour où vous avez pleuré. B. LES PRONOMS RELATIFS COMPOSÉS

Objectifs: - Utiliser les pronoms relatifs composés: lequel, laquelle, lesquels, lesquelles, duquel, de laquelle, auquel, à laquelle ... - Durée: 2 périodes Exemples: C’est la raison pour laquelle je suis ici. La conférence à laquelle nous avons assisté était faite en anglais. Elle habite dans une maison près de laquelle il y a un bois. Pronoms relatifs À qui Auquel À laquelle Auxquels Auxquelles Fonctions des pronoms Le pronom relatif remplace un complément construit avec la préposition À - À qui est réservé aux personnes Exemples

* Ils ont demandé de l’aide à des gens. Ils ont bien réagi.  Les gens à qui ils ont demandé de l’aide ont bien réagi. * Je pense à une voiture, elle est trop - Les pronoms relatifs composés chère pour moi. sont obligatoires pour les objets et  La voiture à laquelle je pense est les idées. trop chère pour moi. Ils peuvent aussi s’utiliser pour * Nous participons à des réunions, les personnes. elles sont ennuyeuses.  Les réunions auxquelles nous participons sont ennuyeuses. 1. Le pronom relatif remplace un complément construit avec: - la préposition DE - un groupe prépositionnel avec * La jeune fille pue le parfum, je suis assis à côté d’elle  La jeune fille à côté de qui je suis assis pue le parfum.

De qui

Duquel De laquelle Desquels Desquelles

DE ( à cause de, à côté de, près de, loin de, à droite de, à gauche de, au milieu de, au-dessus de, au-dessous de, en face de, en dehors de, etc.) De qui est réservé aux personnes. Les formes composées sont obligatoires pour les objets et les idées, possibles pour les personnes. 2. Le pronom relatif remplace un complément d’un nom précédé d’un groupe prépositionnel avec DE

* J’habite en face d’un pont, il est très beau.  Le pont en face duquel j’habite est très beau. * Je pense à l’avenir de ce garçon, il n’écoute pas mes conseils  Ce garçon à l’avenir de qui je pense n’écoute pas mes conseils.

Avec En qui Sous lequel Pour + laquelle Par lesquels Sur lesquelles Dans

Le pronom relatif remplace un complément précédé d’une préposition autre que À ou DE

* J’ai sacrifié ma vie pour cette femme. Elle se moque de moi.  Cette femme pour qui j’ai sacrifié ma vie se moque de moi. * J’ai usé ma vie sur ces travaux. Ils sont enfin récompensés.  Les travaux sur lesquels j’ai usé ma vie sont enfin récompensés.

EXERCICES PRATIQUES 1. Reliez les phrases avec qui, que, où comme dans l’exemple. Hier nous avons vu un film; ce film a été tourné en Colombie.  Hier nous avons vu un film qui a été tourné en Colombie. a. Elle vit dans une petite ville de province; dans cette petite ville elle s’ennuie.  …………………………………………………………………………… …….. b. J’ai rencontré par hasard un ami; je n’avais pas vu cet ami depuis trois ans.  …………………………………………………………………………… …….. c. Ils ont loué une maison; elle se trouve près de celle de leurs parents.  …………………………………………………………………………… …….. d. C’est une boutique d’antiquités; on y trouve surtout des objets du XIXe siècle.  …………………………………………………………………………… ……..

e. J’ai lu un livre magnifique; tous les jeunes devraient l’avoir lu.  …………………………………………………………………………… …….. 2. Complétez le texte avec qui, que, où. Le film que nous avons aimé Le film ………….……. nous avons vu hier à la télévision se passe en Australie. C’est l’histoire d’une jeune femme peintre …………….. quitte l’Angleterre …………... elle fait ses études pour aller vivre en Australie. La vie ……………... elle mène là-bas n’est pas aussi rose qu’elle pensait. En effet, elle rencontre des difficultés ………….…. l’empêchent de peindre comme elle le voulait. Après une année difficile …………….. elle travaille beaucoup, elle connaît enfin le succès ………….…… elle attendait et devient célèbre. 3. Complétez les phrases avec les relatifs composés. Choisissez parmi les prépositions proposées. pour – sans – avec – pendant – sur – sous – dans – d’après – selon – parmi  C’est un magazine pour lequel il a travaillé pendant 5 ans. a. Tu vois ce chêne au fond du jardin? C’est l’arbre ………….. on fait des pique-niques en été. b. Qu’est-ce que tu fais? – Je cherche la boîte ………..…… tu as mis les dés. c. Là, on va fixer des étagères ……………... on mettra des épices. Comme ça, ce sera plus pratique pour cuisiner! d. Voilà les différentes couleurs ……………….. vous pouvez choisir. e. Cette revue vient de publier un article ……….……. il pourrait y avoir un deuxième Big Bang. f. C’est un stylo ……….……. je ne peux pas écrire. g. Elle vient de contacter une société ……….……. elle aimerait travailler. Elle n’a pas encore reçu de réponse. h. Est-ce que tu retrouveras le chemin ………..……….. nous sommes passés la semaine dernière? i. Ce sont bien les vacances ………………. on s’est le plus amusés! j. On présente souvent l’argument ………………… la protection de l’environnement passe par l’éducation des jeunes citoyens. 4. Reliez les deux phrases par le pronom qui précédé de la préposition qui convient, comme dans l’exemple. Simon est un ami sûr; je lui confie tous mes secrets.  Simon est un ami sûr à qui je confie tous mes secrets. a. C’est un médecin compétent. On peut avoir confiance en lui.  ……………………………………………………………………………… ….. b. Je te présente mon amie Maud; j’allais au lycée avec elle.

 ……………………………………………………………………………… ….. c. Il a une grande admiration pour cette homme; sans lui il n’aurait pas réussi.  ……………………………………………………………………………… ….. d. C’est une amie de longue date; je lui ai proposé de partir en vacances avec nous.  ……………………………………………………………………………… ….. e. Nous avons reçu Christian et Caroline. Nous avons dîné chez eux il y a quelques jours.  ……………………………………………………………………………… ….. 5. Complétez en utilisant la locution prépositionnelle manquante comme dans l’exemple. C’est un festival de cinéma à la fin duquel une palme d’or est attribué au meilleur film. (à la fin). a. On lui a envoyé une carte postale …………..….. on a tous signé. (au bas de) b. C’est une organisation ………………..…nous avons trouvé de l’aide. (auprès de) c. Il y a deux grandes fêtes pendant l’année …………………. la famille est réunie. (à l’occasion de) d. Ce sont des immeubles modernes ………….……… on a construit un centre sportif. (près de) e. Il y a une date …………………. on ne peut plus s’inscrire. (au delà) f. C’est un sujet ……………………..ils se disputent toujours. (à propos de) g. Il a fait une allocution à la télévision ……………….. il a annoncé des mesures économiques nouvelles. (au cours de) h. Il a eu des élections …………….….. il a changé de Premier ministre. (à la suite de) i. J’ai retrouvé des vieux livres ……….……. il y avait des fleurs séchées. (à l’intérieur de) FIN

LEÇON 2: LE PARTICIPE PRÉSENT – LE GÉRONDIF
Objectifs: - Utiliser le participe présent et le gérondif. - Durée: 2 périodes Exemples: Sur le tableau de gauche, on voit un enfant jouant à la balle. Le 11 novembre étant férié, nos magasins seront fermés. Nous cherchons une voiture ayant moins de 1000 km. Elle l’a fait, en sachant très bien qu’elle ne devait pas le faire. En arrivant au croisement, nous tournerez à gauche. Elle fait la vaisselle en écoutant la radio. Tu trouveras son numéro de téléphone en regardant dans l’annuaire. 1. Formation du participe présent et du gérondif: 1.a. Le participe présent est formé à partir du radical de la première personne du pluriel de l’indicatif Nous jouons  jouant Nous choisissons  choisissant Nous commençons  commençant Nous disons  disant Certains participes présents ont une forme irrégulière Etre  étant Avoir  ayant Savoir  sachant Il a une forme composée ayant ou étant + participes passé qui indique une antériorité. Les personnes ayant déjà acheté leurs billets peuvent se présenter au contrôle. Les marchandises n’étant pas arrivées, on ne pourra pas vous les livrer. 1.b. Le gérondif est formé comme le participe présent mais il est précédé de “en” Nous écoutons la radio  Il prend le petit déjeuner en écoutant la radio. Nous mangeons des fruits  Elle lit le journal en mangeant des fruits. Le participe présent est surtout utilisé à l’écrit, dans la presse, la correspondance et la langue administrative Cherchons vendeuse parlant l’anglais. N’ayant pas reçu à cette date de confirmation, nous annulons notre réservation. 2. Emploi: 2.a. Le participe:

Le participe présent peut remplacer la relative avec “qui”. C’est un sportif qui a des qualités techniques rares. C’est un sportif ayant des qualités techniques rares. L’action exprimée par le participe se passe en meme temps que l’action du verbe principal. J’ai vu Pierre lisant un journal.  J’ai vu Pierre qui lisait un journal. Je vois Pierre lisant un journal.  Je vois Pierre qui lit un journal. Tu verras Pierre lisant un journal.  Tu verras Pierre qui lira un journal. En construction indépendante, il peut marquer un temps différent de l’époque du verbe principal. Les deux sujets sont différents. La pluie ne cessant pas, j’ai décidé de rester à la maison. Dans ce cas, le participe exprime la réalité de l’événement. Il peut exprimer la cause, il remplace dans ce cas “comme”, “étant donné que”: Comme la pluie tombait très fort, nous avons du rentrer. La pluie tombant très fort, nous avons du rentrer. Etant donné qu’elle a vécu en Asie, elle situe souvent ses romans dans cette région. Ayant vécu en Asie, elle situe souvent ses romans dans cette région. Quand il exprime la cause, le sujet du participe présent peut être semblable ou différent de celui de l’autre phrase. Il peut exprimer la supposition: Il finirait cet exercice s’il fournissait plus d’effort. Il finirait cet exercice fournissant plus d’effort. 2.b. Le gérondif: Le gérondif indique qu’une action se passe en même temps qu’une autre action, les deux actions sont dites simultanées. Le sujet est obligatoirement le même pour les deux verbes. Il prend son bain en chantant. Elle conduit sa voiture en téléphonant. Le gérondif peut exprimer simplement la simultanéité  complément circonstanciel de temps: Fais attention au moment où tu traverseras le boulevard. Fais attention en traversant le boulevard. Le gérondif peut exprimer la cause  complément circonstanciel de cause: Comme il a fait trop de sport, il s’est fait mal au dos. En faisant trop de sport, il s’est fait mal au dos. Le gérondif peut exprimer le moyen ou le manière  complément circonstanciel de manière:

Il s’est cassé la jambe en skiant. Il s’approche en tremblant. Le gérondif peut exprimer la condition  complément circonstanciel de condition: En prenant l’autoroute, ce serait plus rapide. Vous arriverez à l’heure en vous levant plus tôt. Quand il est précédé de “tout”, il peut aussi exprimer l’opposition ou souligner la simultanéité: Il est malheureux tout en étant très riche.  Il est malheureux; pourtant il est très riche. Il lit tout en mangeant. EXERCICES PRATIQUES 1. Réécrivez ces phrases en utilisant le participe présent à la place des éléments soulignés. a. C’est un tableau qui représente la Nativité.  ……………………………………………………………………………… ….. b. Comment appelle-t-on ce poisson qui a la tête de chat?  ……………………………………………………………………………… ….. c. Sur cette photo, c’est ma fille qui dansait au bal de l’école.  ……………………………………………………………………………… ….. d. C’est un livre qui dépeint la vie des habitants de Terre-Neuve.  ……………………………………………………………………………… ….. e. Nous cherchons un appartement qui ait une vue sur la mer.  ……………………………………………………………………………… ….. f. Nous engageons un commercial qui sache parfaitement le japonais.  ……………………………………………………………………………… ….. g. Nicolas qui est d’origine américaine a beaucoup de facilités en anglais.  ……………………………………………………………………………… ….. h. Les personnes qui se trouvent dans une situation difficile peuvent s’adresser au service social.  ……………………………………………………………………………… ….. 2. Utilisez les éléments suivants pour exprimer la cause avec le participe présent. a. Le 23 – jour férié – aucun magasin ouvert.

 ……………………………………………………………………………… ….. b. Ce film – peu de succès – rapidement retiré des salles.  ……………………………………………………………………………… ….. c. Le brouillard – se lever – décider de dormir en route.  ……………………………………………………………………………… ….. 3. Réécrivez ces phrases en utilisant le gérondif. a. Il lit son journal et il fume la pipe.  ……………………………………………………………………………… ….. b. Elle mange des amandes et regarde la télévision.  ……………………………………………………………………………… ….. c. Ils font des devoirs et écoutent de la musique.  ……………………………………………………………………………… ….. d. Il téléphone et conduit sa voiture.  ……………………………………………………………………………… ….. 4. Exprimez la cause par l’emploi d’un gérondif. a. Comme il travaillait sur un ordinateur, il s’est rendu compte que sa vue baissait.  ……………………………………………………………………………… ….. b. Elle a gagné un voyage parce qu’elle a participé à un concours de mots croisés.  ……………………………………………………………………………… ….. c. J’ai eu un accident car je me suis endormi au volant.  ……………………………………………………………………………… ….. d. Comme tu regardais la télévision, tu as amélioré ton français.  ……………………………………………………………………………… ….. e. Tu feras les courses puisque tu passes devant le supermarché.  ……………………………………………………………………………… ….. f. Comme tu consultais le Minitel, tu as retrouvé l’adresse de Lucie.  ……………………………………………………………………………… ….. g. Il voyage beaucoup parce qu’il travaille dans une compagnie aérienne.

 ……………………………………………………………………………… ….. h. Vous vous rencontrez souvent car vous habitez dans la même rue.  ……………………………………………………………………………… ….. 5. Indiquez dans les phrases suivantes si le gérondif exprime la simple simultanéité, la cause, le moyen, la condition ou l’opposition. a. Il a failli se noyer en faisant de la planche à voile.  ……………………………………………………………………………… b. Elle ne se concentre pas assez en prenant ses cours.  ……………………………………………………………………………… c. En ne jetant pas l’argent par la fenêtre, il aurait moins de soucis. ……………………………………………………………………………… d. Fais attention en lui parlant; il est susceptible. ……………………………………………………………………………… e. En travaillant trop, elle a fini par avoir une dépression. ……………………………………………………………………………… f. Il est très heureux tout en ayant peu de moyen. ……………………………………………………………………………… g. Vous faites vos achats en ne comparant pas les prix. ……………………………………………………………………………… h. Patricia a changé en vivant en Inde. ……………………………………………………………………………… i. Ce magasin change ses heures d’ouverture en ne prévenant pas ses clients. ……………………………………………………………………………… j. Elle a répondu en hésitant. ……………………………………………………………………………… 6. Reliez ces phrases comme il convient et réécrivez-les en utilisant le gérondif. a. Elle s’est cassé un bras 1. pourtant j’économise autant que je peux. b. Vous ne tousserez plus 2. tu iras beaucoup plus vite. c. Elle s’est brûlée 3. elle s’habille pourtant pour pas cher. d. Je n’arriverai pas à acheter cette maison 4. si vous arrêtez de fumer. e. Prends le métro 5. elle a glissé sur de la neige verglacée. f. Elle est toujours élégante 6. elle était en train de faire la cuisine. FIN

LEÇON 3: LES DISCOURS DIRECT ET INDIRECT
Objectifs: - Utiliser les discours direct et indirect. - Transformer les phrases au discours direct et inversément. - La concordance des temps dans le discours indirect. - Durée: 2 périodes Exemples: Jacques a téléphoné. Il a demandé si nous étions libres dimanche prochain. Il voulait savoir si nous emmènerions les enfants. Il affirme qu’il n’a pas pris le journal qui était à la table. Elle lui demanda s’il venait avec eux. Il lui répondit qu’il ne pouvait pas parce qu’il était attendu et qu’il ne pouvait absolument pas se permettre d’être en retard. Style direct Marie dit à Paul, instituteur: “Mon fils a de la fièvre, il n’ira pas à l’école.” “ Mon fils a de la fièvre, dit Marie à Paul, et il n’ira pas à l’école.” “Mon fils a de la fièvre, il n’ira pas à l’école.” dit Marie à Paul.  Le message est précédé par deux points et il est introduit et fermé par des guillemets. Le verbe introducteur peut se mettre avant, au milieu ou à la fin du message. Style indirect Marie dit à Paul, instituteur, que son fils a de la fièvre, et qu’il n’ira pas à l’école.

1. Ordre des mots. Ponctuation

 Le verbe introducteur précède obligatoirement le message. Les deux points sont remplacés par un mot de subordination (que). Les guillemets disparaissent.

* La phrase énonciative: Le directeur dit à ses employés: “Les bureaux sont fermés la 2. Modalité de la semaine prochaine.” phrase et mot de * La phrase interrogative: subordination

* Mot de subordination = QUE Le directeur dit à ses employés que les bureaux sont fermés la semaine prochaine. * Mot de subordination = SI (pour l’interrogation totale) = le même mot interrogatif (pour l’interrogation partielle) - Yves à Bernard: “Est-ce que ta - Yves demande à Bernard si sa mère est arrivée?” mère est arrivée. - Claude à Marc: “ Qui partira - Claude demande à Marc qui

avec toi?” partira avec lui. - Luc à ses voisins: “Qu’est-ce qui - Luc demande à ses voisins ce s’est passé avec vous?” qui s’est passé avec eux. * La phrase impérative: * Mot de subordination = QUE + subjonctif = DE + infinitif - Pierre à ses amis: “Entrez vite !” - Pierre demande à ses amis - Le père dit à son fils: “Aide ta d’entrer vite. soeur !” - Le père dit à son fils qu’il aide sa soeur . 3. Changement des pronoms Bernard dit à son frère Luc: “J’ai Bernard dit à son frère Luc qu’il personnels et perdu mes clés, peux-tu me prêter a perdu ses clés, et lui demande des pronoms et les tiennes?” s’il peut lui prêter les siennes. adjectifs possessifs

4. Changement de temps

a. Le verbe introducteur est - au présent - à l’impératif - au futur - au conditionnel présent M. Martin demande à son voisin: “Est-ce que le facteur est passé?” b. Le verbe introducteur est: à un des temps du passé de l’indicatif ou au conditionnel passé: * Le verbe du message est : - à l’imparfait, - au plus-que-parfait - aux conditionnels présent ou passé Sébastien a demandé à Irène: “C’était bien cette fête? Tu avais prévenu les amis de mon absence? Tu pourrais me dire qui était là? J’aurais tant aimé être avec vous.”

Aucun changement de temps du verbe au style indirect. M. Martin demande à son voisin si le facteur est passé.

Pas de changement de temps

Sébastien a demandé à Irène si cette fête était bien, si elle avait prévenu les amis de son absence; si elle pourrait lui dire qui était là; il a ajouté qu’il aurait tant aimé être avec eux.

* Le vebe du message est: - au présent - au passé composé - au futur - au futur antérieur Valérie a téléphoné à ses parents: “J’ai raté mon train, il n’y en a plus ce soir. Je reviendrai demain. J’aurai bientôt fini ces voyages.” c. Cas de l’impératif: Quels que soit le temps du verbe introducteur, si le verbe du message est à l’impératif, il change au style indirect: impératif

Imparfait

Plus-que-parfait Conditionnel présent Conditionnel passé Valérie a téléphoné à ses parents qu’elle avait raté son train, qu’il n’y en avait plus ce soir-là, qu’elle reviendrait le lendemain et qu’elle aurait bientôt fini ces voyages.

de + infinitif

5. Les verbes du - Le maire déclare: “De nouveaux - Le maire déclare (affirmer, discours bâtiments sociaux vont être assurer, répéter, raconter, rapporté construits”. attester, garantir, promettre…) que de nouveaux bâtiments sociaux vont être construits. - Un adjoint demande: “La date Un adjoint demande est-elle déjà fixée?” ( interroger, vouloir savoir, questionner, poser une question…) si la date est déjà fixée. - Le maire répond: “Nous allons la - Le maire répond ( rétorquer, fixer au prochain conseil riposter…) qu’ils vons la fixer au municipal.” prochain conseil municipal. - Un membre de l’opposition dit - Un membre de l’opposition dit: (demander, vouloir, exiger, “Il faudra que cette date soit ordonner, souhaiter, être d’avis, respectée!” proposer, suggérer, conseiller…) qu’il faudra que cette date soit respectée. EXERCICES PRATIQUES 1. Transformez ces phrases au discours indirect en faisant les changements de pronoms et d’adjectifs qui conviennent. a. Est-ce que tu peux me prêter ton livre? – Elle me demande …………………………………………………………… …... b. Quand est-ce que vous viendrez me voir? – Il veut savoir ……..………………………………………….……………… …... c. J’ai laissé mes clés dans ta voiture? – Il me dit ….……………………………………………..…………………… …... d. Où est-ce que j’ai pu oublier mes lunettes? – Elle se demande …………………………………………………………… …..… e. J’ai rencontré ta soeur devant chez moi? – Il dit ………………………………………………………………………… … f. Est-ce que vous pourrez m’accompagner? – Elle ne sait pas ………………………………………………………………... g. Pourrais-tu me prêter le tien? – Elle demande ……………………………………………………………….… h. Où avez-vous rangé ma veste?

– Il veut savoir ………………………………………………………………… …. 2. Même exercice. a. Est-ce que tu peux me prêter ton livre? – Elle m’a demandé ………………………………………………………… …... b. Quand est-ce que vous viendrez me voir? – Il voulait savoir ……………………………………………………………… …. c. J’ai laissé mes clés dans ta voiture? – Il m’a dit ……………………………………………………………………… … d. Où est-ce que j’ai pu oublier mes lunettes? – Elle s’est demandée ………………………………………………………… ….. e. J’ai rencontré ta soeur devant chez moi? – Il a dit ……………………………………………………………………….. ….. f. Est-ce que vous pourrez m’accompagner? – Elle ne savait pas …………………………………………………………… …... g. Pourrais-tu me prêter le tien? – Elle a demandé ……………………………………………………………… …… h. Où avez-vous rangé ma veste? – Il voulait savoir ……………………………………………………………… …. 3. Transposez au discours indirect au passé les propos suivants. “J’ai réussi ma vie”  Maurice constatait qu’il avait réussi sa vie. a. “J’ai travaillé toute la nuit”.  Vincent jurait ………………………………………………………………. …. b. “On ne nous a pas laissé le temps de finir notre devoir”.  Les enfants disaient ………………………………………………………… …… c. “Ma mère m’a battu pendant des années”.  Lionel affirmait …………………………………………………………… …..… d. “Nous n’avons tué personne”.  Grégoire et Louis criaient …………………………………………………. ……. e. “Je suis parti trop en avance”.

 Je constatais ………………………………………………………………… ……. f. “J’ai construit moi-même ma maison”.  Alice disait ………………………………………………………………… ……… g. “Tu as changé de moquette”.  Je remarquais ……………………………………………………………… ……… h. “Nous avons lu tout Balzac”.  Elles prétendaient …………………………………………………………… …….. 4. Même exercice. “J’ai trop mangé hier soir”  J’ai reconnu que j’avais trop mangé hier soir. a. “J’ai pêché une truite de 3 kilos la semaine dernière”.  Christian a dit ……………………………………………………………… ….….. b. “Qu’avez-vous fait en Espagne?”  Les Delmas nous ont demandé ……………………………………………… …….. c. “Gustave n’a pas écrit à Bruno avant de partir.”  Isabelle m’a annoncé ……………………………………………………….. d. “J’ai perdu ta montre en or depuis longtemps.”  Je lui ai avoué ……………………………………………………………… ………. e. “Nous sommes allés voir le film de Cedric Klapish jeudi dernier”.  Vous avez dit ……………………………………………………………… ……….. f. “L’autre jour, j’ai rencontré Axel en faisant les courses”.  Tu as prétendu ……………………………………………………………… ………. g. “Emilie et Estelle ont eu un accident le mois dernier”.  Tu m’as appris ……………………………………………………………… ………. h. “Le vétérinaire a bien soigné mon chat”.  Vous m’avez assuré ………………………………………………………… …….… 5. Rapportez les déclarations suivantes en écrivant un article dans un journal; variez les verbes introducteurs. Au tribunal l’accusé affirme: “Je n’ai pas tué le caissier et je n’ai pas emporté les lingots d’or; je n’ai pas volé la voiture du directeur pour une simple raison: j’étais venu encaisser un chèque et je suis rentré en métro…” Le journal Ouest-France rend compte du procès:

a. L’accusé affirme que …………………………………………………… ……… ……………………………………………………………………………… …….. ……………………………………………………………………………… …….. ……………………………………………………………………………… …….. b. L’accusé a affirmé que ………………………………………………. …… ………………………………………………………………… …… ….…… …………………………………………………………………… ……..……….. ……………………………………………………………………………… …….. 6. Rapportez à un ami le contenu de cette lettre que vous venez de recevoir en faisant toutes les transformations nécessaires et en variant les verbes introducteurs. Chère Isabelle, Je t’écris de Cuzco où je suis enfin arrivé après un voyage épuisant. Nous avons dû faire une escale technique à Asuncion, ce qui m’a permis de voir les chutes du Parana. C’était grandiose! Comme il n’y avait pas de quoi réparer le réacteur, nous avons attendu dans un hall non climatisé, sans rien à boire ni à manger. L’horreur pendant 6 heures! Enfin nous avons pu repartir avant d’être morts de faim et de soif. A l’arrivée j’aurais voulu aller me coucher sans attendre, mais comme le Consul était venu nous chercher, je n’ai pas pu refuser son invitation à dîner. Tu vas être surprise d’apprendre que pendant cette soirée, j’ai revu notre ami Jean-Christian… Je te raconterai tout ça dans ma prochaine lettre. Pierre.  J’ai reçu il y a un mois une lettre de Pierre dans laquelle il me disait qu’il … ……. FIN

LEÇON 4: LA VOIX PASSIVE
Objectifs: - Utiliser la voix passive. - Transformer la phrase active en phrase passive et inversément. - Durée: 2 périodes Exemples: Les trois suspects ont été arrêtés par la police. Dix personnes ont été blessées dans l’accident. Il est apprécié de tout le monde. Le jardin sera décoré de sapins. 1. Construction et contraintes d’utilisation Forme active Le directeur sujet actif (il fait l’action) a reçu verbe les étudiants complément d’objet direct (il subit l’action)

Forme passive

par le directeur introduit complément le compd’agent lément (il fait l’action) La forme passive est une transformation qui permet de mettre en valeur le complément d’objet du verbe à la forme active. Les étudiants organise une fête chaque année.  Une fête est organisée par les étudiants chaque année. Le complément de la forme passive est introduit par la préposition “par”. “Etre” intervient dans la transformation. Il est congugué au temps du verbe à la forme active et il est suivi du participe passé de ce verbe; il s’accorde toujours avec le sujet. Les enfants feront les décorations Les décorations seront faites par les enfants. Seuls les verbes qui ont un complément d’objet direct peuvent être transformés. La tour Eiffel a été construite à la fin du XIXe siècle. (construire quelque chose) 2. Emplois

Les étudiants sujet passif (il subit l’action)

ont été reçus être + participe passé du verbe

- La forme passive est utilisée pour mettre en valeur le sujet en tête de phrase: Deux toiles ont été volée au musée d’Amsterdam. - Elle est utilisée dans les descriptions: La maison a été entièrement repeinte en blanc. - Elle est utilisée pour remplacer le pronom indéfini “on” quand on ne connaît pas l’auteur de l’action: L’appartement a été cambriolé entre 13 et 17 h. - Avec certains verbes, “par” est allors remplacé par “de”: Cette avenue est bordée d’arbres centenaires. * PAR met en valeur le caractère d’agent réel qui fait vraiment l’action: Les cambrioleurs ont été arrêtés par les policiers. *DE se rapproche du complément de cause, de moyen ou de manière (construction moins fréquente). Voici quelques verbes qui sont suivis de la préposition DE: a. Ils donnent des renseignements sur l’état: couvrir de, border de, accompagner de, décorer de, équiper de, suivre de, entourer de, remplir de, orner de, précéder de, etc. Le panier était rempli de fruits. b. Ils expriment des sentiments: aimer de, estimer de, adorer de, apprécier de, respecter de, etc. Ce professeur est respecté de tous les étudiants. EXERCICES PRATIQUES 1. Mettez ces phrases à la forme passive. Les parents accompagneront leurs enfants à la gare.  Les enfants seront accompagnés par leurs parents à la gare. a. On a distribué un badge à chaque enfant.  ……………………………………………………………………………… ….. b. Les moniteurs rassembleront les bagages.  ……………………………………………………………………………… ….. c. On n’a pas autorisé les parents à monter dans le train.  ……………………………………………………………………………… ….. d. On communiquera l’adresse du centre de vacances aux familles.  ……………………………………………………………………………… ….. e. Le directeur du centre a invité les parents à écrire souvent.  ……………………………………………………………………………… ….. 2. Ecrivez ces phrases à la forme active.

Une stagiaire a été recrutée.  On a recruté une stagiaire. a. Son dossier avait été examiné par le directeur du personnel.  ……………………………………………………………………………… ….. b. Cette personne a été présentée par l’université.  ……………………………………………………………………………… ….. c. Son contrat sera signé pour une durée de six mois.  ……………………………………………………………………………… ….. d. Des tâches administratives lui sont actuellement confiées.  ……………………………………………………………………………… ….. e. Des responsabilités plus importantes pourraient lui être attribuées dans quelques semaines.  ……………………………………………………………………………… ….. f. Une prime de fin de stage lui sera versée par l’entreprise.  ……………………………………………………………………………… ….. 3. Développez ces gros titres de journaux comme dans l’exemple. Election hier du Président: 250 voix contre 198.  Le Président a été élu hier avec 250 voix contre 198. a. Arrêt ce matin de trois suspects en plein centre-ville.  ……………………………………………………………………………… ….. b. Possibilité de mise au point d’un vaccin avant l’an 2010.  ……………………………………………………………………………… ….. c. Organisation d’une conférence au sommet avant la fin de l’année.  ……………………………………………………………………………… ….. d. Sampras bat Agassi: 2 sets à 1.  ……………………………………………………………………………… ….. e. Abolition de la peine de mort en 1981.  ……………………………………………………………………………… ….. 4. Transformez à la forme passive quand c’est possible. a. Quatre grands fleuves arrosent la France.  ……………………………………………………………………………… …..

b. L’opinion publique prend ses mesures au sérieux.  ……………………………………………………………………………… ….. c. Le nouveau locataire a constaté une fuite d’eau.  ……………………………………………………………………………… ….. d. Toute la ville a parlé de l’incident.  ……………………………………………………………………………… ….. e. La presse locale a exagéré les détails de l’incident.  ……………………………………………………………………………… ….. f. Les habitants croient à ces mesures.  ……………………………………………………………………………… ….. 5. Ecrivez ces phrases de ce texte à la forme passive. Tout le monde le connaissait et tous l’appréciaient. Il ouvrait sa maison à tout le monde. Des livres dans toutes les langues composaient sa bibliothèque. Des peintures anciennes et modernes couvraient les murs. Des objets exotiques remplissaient les coins laissés libres par les livres et les tableaux.  Il était …………………………………………………………………… …. ……………………………………….. ………………………………….. ……… …… …………………………………………………………………………………… …. …. ……………………………………………………………………………………… …. .. ……………………………………………………………………… …………… …….. ……………………………………………………………………………………… ….. . 6. Complétez les phrases suivantes par de, d’, du, des ou par. a. Le ciel est couvert ……………….. nuages noirs. b. Gérard Dépardieu est l’acteur préféré ……………….………. Américains. c. Les grands artistes sont rarement reconnus ……….………… leurs contemporains. d. Notre maison de campagne est entourée ……….……… champs. e. Pour Noël, les rues ont été ornées ……………….. guirlandes lumineuses. f. Les visiteurs seront guidés …………………… une conférencière. g. Les films d’art et d’essai ne sont généralement pas vus …………… le grand public. h. La manifestation a été surveillée ……………….… le service d’ordre.

i. Les vitrines des grands couturiers sont décorées ………………. objets raffinés. j. Le débat sera précédé …………….…. un documentaire. FIN

LEÇON 5: LA PLACE DES PRONOMS PERSONNELS
Objectifs: - Utiliser les pronoms compléments personnels. - La place des pronoms compléments personnels doubles. - Durée: 2 périodes

Exemples: Il a offert des roses à sa soeur? – Oui, il lui en a offert. Elle vous donne le livre de français? – Non, elle ne me le donne pas. Vous m’invitez au restaurant? – Oui, je t’y invite. Tu t’intéresses à la littérature? – Oui, je m’y intéresse. 1. Les pronoms personnels Les pronoms Sujets personnels Singulier 1 je / j' 2 tu 3 il / elle Pluriel 1 nous 2 vous 3 ils / elles 2. Les pronoms EN et Y Compléments d'objet direct me / m' te / t' le / la / l' nous vous les Compléments d'objet indirect me / m' te / t' lui nous vous leur Toniques moi toi lui / elle nous vous eux / elles

LIEU D'où on vient (provenance, origine) Où on est, où on va (situation,  EN destination) Y Il vient de Paris Il habite à Paris du Canada au Canada de Belgique en Belgique  Il y d'Italie  Il en vient habite des États-Unis en Italie du théâtre aux États-Unis de la Faculté Il va au théâtre de l'école à la Faculté  Il y va à l'école Le livre est sur la table derrière l'étagère  Il y est

Préposition DE

dans la chambre Préposition A

OBJETS ET IDÉES NOMS Il prend du thé Il pense au projet de la viande  Il en prend à la famille  Il y pense des fruits aux inondations Il ne prend pas de café Elle s'intéresse au cinéma d'oeuf  Il n'en prend pas à la mode  Elle s'y in téresse Tu parles du film de la pièce  Tu en parles de l'école des études PHRASES Il rêve de vivre en Amérique  Il en rêve Il pense à voyager à l'étranger  Il y pense PERSONNES Il parle de Pierre  Il parle de lui Il pense à Sophie  Il pense à elle Elles s'occupe des enfants  Elle Tu écris à Sophie  Tu lui écris s'occupe d'eux 3. La place des pronoms personnels dans la phrase Les pronoms se placent toujours avant le verbe dont ils dépendent sauf à l'impératif affirmatif. - Tu vois le paysage, là-bas? - Oui, je le vois bien. Il me plaît beaucoup. - J'ai acheté une maison dans ce quartier. Je vais vous inviter à la visiter. Venez chez moi cet après-midi. - J'aime bien les tartes. Donne-moi une tarte aux pommes. - On va offrir ces fleurs à Sophie et Sylvie? - Oui, offre-leur! 4. La combinaison des pronoms personnels Quand on utilise deux pronoms compléments, on les place dans l'ordre suivant: 1 Me Te 2 Le La 3 Lui Leur 4 Y 5 En

Se Nous Vous

L' Les

Les combinaisons possibles: 1+2 1 +4 1+5 2+3 3+5 Exemples: - Vous m'envoyez le dossier par fax? - Oui, je vous l'envoie. - Jean envoie des lettres à Éric? - Oui, il lui en envoie. - Le concierge vous apporte des lettres? - Non, il ne nous les apporte pas. EXERCICES PRATIQUES 1. Répondez affirmativement en remplaçant les groupes de mots soulignés par le pronom qui convient. a. Il a offert des roses à sa soeur? – Oui, il …….. ………………………………………………………………… … b. Vous avez envoyé la facture au client? – Oui, ………………………………………………………………………… …. c. Tu me laisseras ton adresse de vacances? – Oui, ………………………………………………………………………… …. d. Vous avez prêté une chaise aux voisins? – Oui, ………………………………………………………………………… …. e. Tu nous as conviés à ton exposition? – Oui, ………………………………………………………………………… …. 2. Utilisez l’impératif et les pronoms compléments selon le modèle. Tu leur diras la vérité  Dis-la-leur! a. Tu me donneras de tes nouvelles.  ……………………………………………………………………………… …. b. Vous ne leur donnerez pas de conseils.  ……………………………………………………………………………… …. c. Tu lui offriras un livre.  ……………………………………………………………………………… …. d. Tu ne lui présenteras pas ton petit ami.

 ……………………………………………………………………………… …. 3. Remettez les phrases dans l’ordre comme l’exemple. as / le / vendu / tu / lui  Tu le lui as vendu. a. ta / te / a / mère / l’ / juré ……………………………………………………………………………… …. b. nous / Luc / ne / l’ / pas / a / dit  ……………………………………………………………………………… …. c. parlé / leur / nous / en / avons  ……………………………………………………………………………… …. d. ne / elle / me / l’ / a / avoué / jamais  ……………………………………………………………………………… …. e. l’ / reproche / on / a / vous  ……………………………………………………………………………… …. f. deux / lui / proposé / il / a / en ……………………………………………………………………………… …. g. lui / Maroc / je / raporterai / du / le ……………………………………………………………………………… …. h. leur / encore / Léa / veut / en ……………………………………………………………………………… …. 4. Répondez par la négative en utilisant deux pronoms compléments avec le futur proche. Tu vas dire à Yolaine qu’il est malade? – Non, je ne vais pas le lui dire. a. Ce docteur va te faire la piqûre? – Non, ………………………………………………………………………… …….. b. Il va avouer la vérité au juge? – Non, ………………………………………………………………………… ……. c. Vous allez nous laisser les clés? – Non, ………………………………………………………………………… …… d. Vas-tu prêter ta moto à Gilles? – Non, ………………………………………………………………………… ……

e. Tu vas me rapporter les journaux? – Non, ………………………………………………………………………… ……. f. Va-t-il expliquer la situation à l’inspecteur? – Non, ………………………………………………………………………… ……. g. Vous allez montrer vos photos aux grands-parents? – Non, ………………………………………………………………………… ……. 5. Répondez aux questions avec deux pronoms. Il t’a descendu à Nice en voiture? – Non, il m’y a descendu en moto. a. Vous confiez les clés à vos enfants? – Non, ……………………………………………..………, ils sont trop petits. b. Il vous envole le rapport par la poste? – Non, ……………………………………………………………....par fax. c. Elle prépare le dîner à son mari? – Oui, ……………………………………………………….. s’il rentre tard. d. Tu accompagnes ton fils à la crèche? – Oui, ………………………………………………………... chaque matin. e. Tu dis aux techniciens ce qu’il faut faire? – Oui, …………………………………………………… en détail. f. Votre ami vous offre-t-il des fleurs? – Non, ………………………………………………..… jamais. g. Son gendre lui fait-il les courses? – Oui, …………………………………………..…………… tous les mercredis. h. Tu achètes des croissants à ton enfant? – Oui, ……………………………………….………….. le dimanche matin. 1. Posez des questions corrspondant aux pronoms soulignés. Imaginez ce qu’ils remplacent (attention aux accords des participes passés). Est-ce que j’ai dit à Jacques que j’étais malade? – Oui, tu le lui as dit. a. ………………….………………………………………………? - Oui, nous les lui avons rendues hier. b. ………………………………………….……………………………? - Non, je m’y suis opposé. c. ……………………………………………………………..………? - Oui, je la lui ai envoyée hier soir. d. ………………………………………………………………………? - Non, il ne nous l’a pas prêtée. e. ……………………………………………………………..…………? - Non, je vous l’interdis. f. …………………………………………………………………………? - Oui, je les leur ai vendues.

g. ………………………………………………………………………? - Non, il ne la leur a pas demandée. h. …………………………………………………………………….…? - Non, elle ne nous en a jamais donné. FIN

LEÇON 6: LE CONDITIONNEL
Objectifs: - La formation du conditionnel présent et conditionnel passé. - Les valeurs du conditionnel présent et conditionnel passé. - Durée: 2 périodes Exemples: Ils partent en voyage au Mexique: j’aimerais tellement partir avec eux! Emma pourrait partir aussi. Elle aurait aimé être actrice mais ses parents n’ont pas voulu. Le ciel est encore gris: il pourrait pleuvoir cette nuit. 1. Formation et caractéristiques: 1.a. Le conditionnel présent est formé du radical du futur suivi des terminaisons de l’imparfait. Aimer  j’aimer – ai  j’aimer – ais Aller  tu ir – as  tu ir - ais Venir  il viendr – a  il viendr – ait Avoir  nous aur – ons  nous aur – ions Etre  vous ser – ez  vous ser – iez Faire  ils fer – ont  ils fer – aient 1.b. Le conditionnel passé est formé avec “avoir” ou “être” au conditionnel suivi du participe passé. Elle aurait aimé ……. Nous serions venus … Je me serais baignée … 1.c. Caractéristiques Il exprime un fait dont la réalisation est éventuelle: On pourrait aller à la piscine. Il est différent de l’indicatif qui exprime que la réalisation de l’action est certaine ou probable. Rentrons, il pleut. Le ciel est encore gris: il pourrait pleuvoir cette nuit. Il se distingue du subjonctif qui exprime que la réalisation de l’action n’est pas certaine, elle est possible. Il fait beau mais il se peut qu’il pleuve demain. Le temps change très vite. Il a plu toute la nuit; le ciel est encore gris: il pourrait pleuvoir dans la journée. 1.d. Le conditionnel ou le futur dans le passé.

Le conditionnel présent remplace le futur dans le discours indirect quand le premier verbe est au passé. Il dit qu’il téléphonera de l’aéroport.  Il a dit qu’il téléphonerait de l’aéroport. Le conditionnel passé remplace le futur antérieur dans le discours indirect quand le premier verbe est au passé. Il promet qu’il écrira dès qu’il sera arrivé.  Il avait promis qu’il écrirait dès qu’il serait arrivé. 2. Les emplois du conditionnel. 2.1. Il peut exprimer des faits fictifs, une vie imaginaire. On vivrait au bord de la mer. On irait à l’école le matin. L’après-midi on se baignerait, on pêcherait. 2.2. Il peut exprimer le souhait, le désir. Ça me ferait plaisirde te revoir. Je voudrais tellement être en vacances. Ce serait si agréable de passer une journée ensemble. 2.3. Le conditionnel passé sert à exprimer le regret, le reproche. Elle aurait voulu être médecin mais ses résultats en mathématiques n’étaient pas bons  le regret. Tu aurais pu me laisser les clés chez le voisin!  le reproche. On aurais préféré que tu nous mettes au courant!  le reproche. J’aurais apprécié que tu m’envoies un petit mot d’encouragement!  le reproche. 2.4. Le conditionnel passé sert à annoncer des informations dont on n’est pas sûr. Violentes innondations dans le Sud: il y aurait des dizaines de maisons détruites. Selon notre dernier sondage, le nombre de célibataires aurait augmenté de 20% en dix ans. Le chef de service aurait des ennuis avec la direction: il aurait donné sa démission. 2.5. Le conditionnel sert à “atténuer”, “adoucir” une demande, à exprimer un conseil ou une suggestion. J’aimerais connaître les heures de départ pour New York le dimanche, s’il vous plaît?  une demande polie. J’aurais voulu un billet pour samedi prochain.  une demande polie. Tu devrais mettre un manteau, il fait froid.  un conseil. Vous pourriez lui envoyer une lettre pour l’inviter.  une suggestion. 2.6. Il peut exprimer la probabilité avec “devoir”. Son avion devrait arriver à 17h. Ils ont quitté Paris à midi, ils devraient être à Lyon vers 18h. Sa lettre aurait dû arriver aujourd’hui (mais elle n’est pas arrivée).

2.7. Il est employé avec “si” + imparfait pour exprimer un souhait qui n’est pas réalisable. Si j’avais de l’argent, je t’en prêterais (je voudrais avoir de l’argent pour t’en prêter). Avec “si” + plus-que-parfait, le conditionnel présent et le conditionnel passé peuvent être utilisés: S’il avait vu cette pièce, il l’aurait aimée. Si tu avais assisté à la présentation de son livre, tu comprendrais mieux les idées qu’il contient. Pour formuler des hypothèses, on peut également dire: J’aurais 100 euros, je vous les donnerais avec plaisir. Vous auriez pris l’avion, vous seriez arrivé plus tôt. EXERCICES PRATIQUES 1. Complétez ce rêve par le conditionnel présent des verbes entre parenthèses. Si j’étais une célébrité, j’aimerais être une actrice. J’(avoir) ……………….… … une garde-robe magnifique. Avec quelques amis, nous (sortir) ……………… …..…. tous les soirs. J’(habiter) ……………………….. dans un pays chaud et accueillant. Ma maison (donner) …………………..… sur une plage. Nous (aller) …………..…………. nous baigner dès le réveil. Après avoir gagné assez d’argent, j’(arrêter) ……….………….. de travailler. Je (se marier) …………….. ……. et j’(avoir) ………………….….. plusieurs enfants. Nous (voyager) ……… …………….... partout dans le monde et nous (être) ……………………. très heureux. A votre tour, racontez ce que vous aimeriez être. 2. Associez les situations et les paroles correspondantes. a. Vous montez dans un taxi 1. “Auriez-vous un plan de la ville?” b. Vous invitez votre nouvelle collègue 2. “Je voudrais aller 10 rue SaintPlacide, à déjeuner s’il vous plaît.” c. Vous arrivez au bureau d’accueil d’une 3. “ Vous serait-il possible de porter ma entreprise valise?” d. Il y a une panne d’électricité 4. “Aurais-tu une bougie?” e. Vous êtes perdu dans Marseille 5. “Seriez-vous libre à midi?” f. Vous arrivez un peu tard à la 6. “Pourriez-vous m’indiquer la route boulangerie pour Brest?” g. Vous n’avez pas envie d’aller seule au 7. “Ça te dirait de sortir avec moi ce cinéma soir?” h. Vous cherchez votre chemin 8. “Vous resterait-il du pain?”

i. Vos bagages sont très lourds auprès de

9. “Voudriez-vous m’annoncer

M. Leblanc?” 3. Imaginez des questions correspondant aux réponses fournies. - Auriez-vous du feu?  Tenez, voici mon briquet. a. …………………………………………………….………..  Oui, il est 18 h 50. b. ………………………………………………………....  Je regrette, je n’ai plus de tomates. c. ……………………………………………….  Avec plaisir, on peut se retrouver à midi. d. …………………………………………………………..  Désolée, Mme Dufour vient de sortir. Rappelez demain. e. ………………………………………..….……………………..  Le métro le plus proche se trouve place de la Révolution. f. …………………………………….……………….………..  Volontiers, je peux t’accompagner à l’aéroport. g. ……………………………..…………………………………..  Oh, oui, j’adore aller au théâtre. h. ………………………………………………….………..  Le docteur Lévy peut vous recevoir le 18 décembre à 15h. 4. Complétez ces phrases exprimant une hypothèse ou une condition. Mettez les verbes entre parenthèses au conditionnel présent. Je (être) serais contente si on allait voir l’exposition sur Vésuve. a. Si tu apportais le dernier disque de Bashung, elle (aimer) …………..……. l’écouter. b. On (pouvoir) ………..……. aller à l’Institut du Monde Arabe si vous ne travaillez pas samedi. c. Je (conseiller) ……………….. à mes amis d’aller à Barbizon, là où se trouvaient les peintres impressionnistes. d. Si vous aviez plus de patience, vous (avoir) ………….……….. l’occasion d’admirer les oeuvres de Cézanne. e. Vous (acheter) ……………. un ordinateur multimédia si vous étiez à notre place? f. On (assister) ………….……. au festival d’Avignon si on prenait des vacances en juillet. g. En suivant l’actualité, elle (savoir) ……………… que le gouvernement a changé. h. Mon frère (apprécier) …………………. vraiment Bach, il (s’offrir) ….… ……… les enregistrements de Glenn Gould. 5. Faites des hypothèses en associant les éléments suivants. a. a. Si vous buviez moins de café 1. on s’achèterait un beau voilier.

b. Si tu rentrais après minuit c. Si les enfants étaient plus sages d. Si elle se maquillait un peu gorge. e. Si on gagnait au Loto f. Si Philippe avait des amis Eurodisney. g. S’il y avait moins de sel dans la soupe le tapis. h. Si tu fumais moins FIN

2. ce serait meilleur. 3. vous dormiriez mieux. 4. tu n’aurais pas mal à la 5. Sabine serait plus jolie. 6. on les emmènerait à 7. la clé se trouverait sous 8. sa vie serait moins triste.

LEÇON 7: LES HYPOTHÈSES AVEC SI
Objectifs: - Faire des hypothèses avec le mot “si” - Durée: 2 périodes Exemples: Si tu veux, tu pourras aller au cinéma avec nous. Si le gardient du musée n'avait pas fait attention en reculant, il aurait cassé la vase Ming. Si votre voiture tombait en panne tous les deux jours, vous la laisseriez au garage. Hypothèse ou condition de réalisation située

Conséquence

Exemples

Valeurs

dans

P O S S I B L E

PRÉSEN T IMMÉDI -AT AVENIR

+IMPÉRATIF SI + PRÉSENT +PRÉSENT

Si ton voisin est bruyant, appelle la police. Si tu m’embêtes, je te quitte. Si vous avez de l’argent, nous pouvons déjeuner.

conseil menace

+FUTUR

+CONDITIONNEL PRÉSENT + PRÉSENT PASSÉ SI + PASSÉ COMPOS É + IMPÉRATIF

+ PASSÉ COMPOSÉ + FUTUR + FUTUR ANTÉRIEUR AVENIR SI + IMPARFA -IT + CONDITIONNEL PRÉSENT

proposition soumise à condition S’il fait beau demain, projet ferme sous j’irai à la piscine. condition Si tu veux, la semaine forte probabilité prochaine, nous pourrons aller au théâtre. Si tu veux, la semaine éventualité prochaine, nous pourrions aller au théâtre. S’il a réussi, il doit être On ne sait pas s’il content. a réussi: hypothèse. Si tu as fini ton travail, condition viens avec nous. accomplie, conséquence immédiate. S’il a réussi, il a On ne sait pas ce sûrement fêté ça. qui s’est passé. S’il a réussi, il réussira condition passée tout le reste! remplie, conséquence future certaine. Si tu as fini avant 4h, tu condition et auras fait vite. conséquence. Si je rencontrais un c’est possible, gentil garçon, je me mais pas certain marierais. du tout: souhait.

I R R É E L

PRÉSEN T + CONDITIONNEL PRÉSENT + CONDITIONNEL PASSÉ

PASSÉ

SI + PLUSQUEPARFAIT

Si j’étais martien, je Mais je ne suis parlerais martien. pas martien: hypothèse, souhait. Si nous avions étudié, Mais nous nous serions diplômés. n’avions pas étudié (hier), et nous ne sommes pas diplômés (aujourd’hui). Si nous avions étudié, regret nous aurions réussi.

EXERCICES PRATIQUES 1. Si + présent + futur  une probabilité, un projet possible Exemple: - Je vais demander une augmentation à mon patron. - Et s'il refuse, qu'est-ce que tu feras? Sur ce modèle, réagissez aux déclarations suivantes, en utilisant les indications entre parenthèses. a . Nous allons vendre notre appartement, acheter un bateau et partir faire le tour du monde. (Vous - perdre le bateau - vivre où?)  ………………………………………………………………………………… ……… b. Ils veulent partir en voyage sans argent ou presque. (Ils - avoir des problèmes revenir comment?)  …………………………………………………………………..……………… ……… c. Elle pense que la carrière est plus importante que la vie familiale. (Son fiancé penser le contraire - accepter facilement?)  …………………………………………………………………..……………… ……… d. Il pense qu'une femme doit suivre son mari partout pour l'aider dans sa carrière. (Sa femme - refuser de déménager - Il - divorcer?)  …………………………………………………………………..……………… ……… 2. Continuez ces phrases en utilisant le futur du verbe a. S'il pleut demain, .....…………………………………………………………… …….... b. Si le film n'est pas bon, .......…………………………………………………… ………. c. Si tu vois cette jolie robe, ..……………………………………………………… ……..

d. S'il fait beau ce week-end, …………………………………………………… ….......... e. Si tu ne travailles pas sérieusement, ...…………………………………………… …….. f. Si vous réussissez à l'examen, ...………………………………………………… ……... 3. Si + imparfait + conditionnel présent  une hypothèse, un souhait Faites des hypothèses. a. Si vous buviez moins de café, vous (dormir) .............…………............. mieux. b. Si tu rentrais après minuit, la clé (se trouver) ........……...................... sous le tapis. c. Si on gagnait au Loto, on les (emmener) ..............………..……............... à Eurodisney. d. S'il y avait moins de sel dans la soupe, ce (être) ...……….......................... mieux. e. Si tu fumais moins, tu (ne pas avoir mal) ........................................... à la gorge. Que feriez-vous, si vous étiez un(e) acteur(trice) célèbre? (au moins 5 phrases). 4. Si + plus-que-parfait + conditionnel passé  une hypothèse irréelle, qui ne s'est pas passé au passé. Faites une seule phrase avec les deux en mettant la négation dans la phrase avec SI. Si le gardient du musée n'avait pas fait attention en reculant, il aurait cassé la vase Ming. a. La manifestation – ne pas être interdite - rassembler plus de monde.  ………………………………………………………………………………… …….. b. Ce film – ne pas avoir autant de publicité - attirer moins de spestateurs.  ………………………………………………………………………………… …….. c. Pierre – ne pas avoir un grave accident - émigrer en Australie.  ………………………………………………………………………………… …….. d. Les amis de Marie - arriver plus tôt - le rôti – ne pas brûler.  ………………………………………………………………………………… …….. a. Nous – na pas laisser la porte ouverte - posséder toujours notre chaîne hi-fi.  ………………………………………………………………………………… …….. 5. Phrases avec Si - Synthèses Complétez avec les temps qui conviennent. a. Si le vent (être) ............…......………....... bon, nous partirons demain matin. b. Si le vent (être) .............……................ bon, nous aurions avancé plus vite.

c. Si tu (vouloir) ..................……….............. , tu pourrais être ingénieur. d. S'ils (vouloir) ..................………….............., ils auraient pu devenir ingénieurs. e. Si Pierre (ne pas arriver) .…...................................... à l'heure, il ratera le train. f. Si tu (ne pas se casser) ....……..... .......... la jambe, on serait partis en voyage ensemble. g. Si elle (ne pas perdre) ....……….......... ....... son sac, elle ne serait pas obligée de faire ces démarches administratives. h. Si votre voiture (tomber) .………................ en panne tous les deux jours, vous la laisseriez au garage. i. Si je (savoir) .....……....................... que tu venais, j'aurais préparé de bonnes tartes. j. Si elle (aller) ....…..................... souvent chez le dentiste, elle ne souffirait pas des dents. FIN

LEÇON 8: L’EXPRESSION DE LA COMPARAISON
Objectifs: - Exprimer la comparaison. - Durée: 2 périodes Exemples: Ça ne s’est pas passé comme je l’aurais voulu. La deuxième partie était beaucoup plus intéressante que la première. Cette voiture consomme autant d’essence que l’autre. Il faut réfléchir davantage. Il a le même visage que son père. A. LA COMPARAISON 1 La comparaison porte sur: un adj / un adv un nom * plus + adj (+ que) * plus de + n (+ que) * plus + adv (+ que) * davantage de + n Ex: - Anne est plus (+ que) grande que Nicole Ex: - Nous avons - L’avion va plus vite que davantage de (plus le train. de) travail que lui. Attention aux irréguliers: - Nous achetons plus - bon  meilleur d’oranges que de - mauvais  plus mauvais bananes. / pire - bien mieux Ex: - Les champagnes sont meilleurs que les vins mousseux. - Ses notes sont pires que celles de son frère. - Elle chante mieux que ses amis. * moins + adj (+ que) * moins de + n (+ * moins + adv (+ que) que) Ex: - Il est moins attentif Ex: - Ils cultivent que son frère. moins de blé que - Cet enfant comprend leurs voisins. moins facilement . - Ils cultivent moins un verbe * v + plus ( + que) Ex: - Nous travaillons plus que lui.

La supériorité

L’infériorité

* v + moins (+ que) Ex: - Elle mange moins que sa soeur.

L’ égalité

* aussi + adj (+ que) * aussi + adv (+ que) Ex: - Cette robe est aussi chère que ce pantalon. - Il conduit aussi prudemment que sa femme.

de blé que de riz. * autant de + n (+ que) Ex: - Elle achète autant de pain que nous. - Elle achète autant de pain que de viande.

* v + autant ( + que) Ex: - La Renault 5 consomme autant que la Peugeot 205.

B. LA COMPARAISON 2 La comparaison porte sur: un adj / un adv un nom un verbe La * plutôt + adj (+ * un(e) autre + n (+ * v + autrement ( + que) différence que) que) Ex: - Elle travaille autrement Ex: - Ce manteau Ex: - Elle a un autre que moi. est plutôt noir visage que sa soeur. que gris. L’ * le / la même + n (+ identité que) * les mêmes + n (+ que) Ex: - Il a les mêmes cheveux que sa mère.

La ressemblance

* adj + comme Ex: - Elle est jolie comme un coeur

ressembler à se ressembler être égal à équivalent à pareil à semblable à identique à comparable à Ex: - Sa robe était pareille à un arc-en-ciel. - Jean ressemble à son père.

comme + n / pronom comme + phrase comme si quand lorsque phrase le jour où au moment où comme pour + infinitif comme + n / pronom comme avec + n/pronom comme avant + n après + n pendant + n Ex: - Il mange comme quatre. - Il travaille comme il l’a toujours fait. - Il criait comme si on l’avait battu. - On fait la fête comme quand on était jeune.

C. LES SUPERLATIFS L’expression de l’intensité porte sur: un adj / un adv un nom un verbe

Les superlatifs absolus (le plus haut dégré de qualité)

* très + adj / adv * bien + adv * trop + adj / adv * super hyper extra + adj archi si (exclamation) extrêmement drôlement Ex: - Ce film était très drôle, super drôle, si drôle. * le plus + adj (+de) * la moins + adv (+de) * les Ex: - Jean est le plus sympathique (de tous). - Ces livres sont les moins intéressants (de ceux que tu m’as prêtés. - C’est Alain qui court le plus rapidement (de la classe). Attention aux irréguliers: -bon  le/la meilleur(e) les meilleurs -mauvais  le/la pire les pires -bien  le mieux

* beaucoup de *trop de * beaucoup trop de + n * bien trop de * énormément de Ex: - Il y a énormément d’étudiants.

beaucoup trop beaucoup trop * v + bien trop si bien énormément Ex: - Elle chante si bien. - Il mange beaucoup trop.

Les superlatifs relatifs (degré de qualité le plus haut ou le plus bas dans un ensemble)

* le plus de + nom *v+ le plus * le moins de le moins Ex: - Dans le groupe, Ex: - C’est Sophie qui c’est Sophie qui a le plus travaille le plus. de vitalité et Claude qui a le moins d’énergie.

Remarque: Certains adjectifs portent en eux l’idée superlative et ne peuvent donc se mettre au superlatif: excellent, unique, exquis, hideux, etc… EXERCICES PRATIQUES 1. Comparaisons et expressions idiomatiques “Dormir comme un loir” – “ Têtu comme un mule”

Il existe en français de nombreuses expressions idiomatiques qui ont cette structure. Les comparaisons sont faites sur un verbe ou sur un adjectif suivis de comme et d’un élément donnant une sorte d’image. a. Associez les verbes suivants aux noms d’animaux proposés. Aidez-vous des définitions. Verbes: dormir, chanter, siffler, être fait, courir, sauter, souffler Adjectifs: têtu, gai, paresseux, bavard, frisé, rusé, sale + Dormir comme un loir Loir: petit animal rongeur qui se niche dans le creux des arbres ou des rochers et qui ne sort pas tout l’hiver. + .…………………... comme un rat Rat: petit mammifère rongeur à très longue queue que l’on attrappe avec un piège. + .…………………….. comme un rossignol Rossignol: petit oiseau passereau qui charme par ses mélodies très harmonieuses. + .……………………… comme un cabri Cabri: petit de la chèvre qui se déplace presque toujours en faisant de bonds. + .…………………… comme un merle Merle: oiseau passereau au plumage noir qui émet un son aigu et modulé. + .…………………. comme un phoque Phoque: mammifère amphibie aux membres courts et palmés, au cou très court et au pelage ras qui respire très fort. + …………………….. comme une gazelle Gazelle: mammifère d’Afrique à longues pates fines qui se déplace très vite. + Têtu comme une mule Mule: hybride de l’âne et de la jument qui a la réputation de ne pas bien obéir. + .……………………… comme une pie Pie: oiseau à plumage noir qui fait toujours beaucoup de bruit. + .………………….. comme un pinson Pinson: petit oiseau passereau qui chante tout le temps. + .……………………. comme un lézard Lézard: petit reptile saurien qui aime rester immobile au soleil. + .……………………… comme un cochon Cochon: animal domestique souvent malpropre. + .…………………. comme un renard Renard: mammifère canivore sauvage au pelage très fourni qui a une réputation d’adresse et de fourberie. + …………………….. comme un mouton Mouton: animal domestique à toison laineuse et bouclée. b. Complétez les situations données avec les expressions idiomatiques suivantes: - être rouge comme une tomate - être accueillant comme une porte de prison - crier comme un putois - être muet comme une carpe

- être comme un coq en pâte - manger comme un oiseau - parler comme une vache espagnole - pousser comme un champignon - être bête comme un chou - se voir comme le nez au milieu de la figure 1. Arrête de courir, repose-toi un peu, regarde ton visage, tu es rouge comme une tomate. 2. Imagine comme il est bien: il vit encore chez ses parents, sa mère prépare ses repas, lave ses vêtements, range sa chambre, il ......................…………………… ….......... 3. C’est un secret, d’accord, je ne dirai absolument rien, je ..........…………… …............... 4. Écoute-le protester, il n’est vraiment pas content, il ............……………………. … …. ……………………..... 5. Il est en France depuis longtemps mais il ne fait pas d’efforts pour apprendre la langue, il …………………………………………………....... 6. Comme elle est grande, votre fille! Et ! Oui, elle a beaucoup grandi, elle ……… … …………… …………………..……........... 7. Tu n’y arrives pas! Et pourtant cet exercice est très simple, il ....……………… …....... …………………………………… 8. Elle a été très malade, elle est encore très fatiguée, elle ne peut presque rien avaler, alors, elle ..……………………………………………........... 9. Cette secrétaire n’est pas sympathique, on n’ose pas aller lui demander des renseignements, elle ........………………………………………………............ 10. Il ment, c’est évident, ça ......…………………………………………............... c. Imaginez des comparaisons. Terminez les phrases proposées en laissant libres cours à votre imagination. 1. Elle est belle comme …………………………………………………….… ………. 2. Elles se ressemblent comme …………………………………….………… ………. 3. Cette voiture est rapide comme …………………………………..………… …….. 4. Elle marche lentement comme ……………………………………………… … 5. Ils ont faim et ils mangent comme ……………………………………….… …….. 2. Faites des phrases à partir des éléments donnés. Utilisez: plus … plus, plus … moins, moins … moins, moins … plus. (Attention au sens des phrases, tous les cas ne sont pas toujours possibles) Je le vois / je l’aime  Plus je le vois, plus je l’aime. a. Mon père travaille / je le vois  ……………………………………………………………………………… ………

b. Elle étudie ce dossier / elle trouve des erreurs  ……………………………………………………………………………… ……… c. On boit / on est triste  ……………………………………………………………………………… ……… d. On s’aime / on risque les disputes  ……………………………………………………………………………… ……… e. Je suis en vacances / j’ai envie de travailler  ……………………………………………………………………………… ……… À votre tour, faites des phrases sur ce modèle et présentez-les à vos voisins. 3. Complétez avec aussi …que, autant de … que, ou autant que. a. Ils ne viennent pas ………….…….. souvent ……………..……. avant. b. Il n’a pas plu ………………….. hier. c. Je n’ai jamais vu quelqu’un qui a ………………………. énergie ……… ….….. lui. d. Tu peux crier ………………….……. tu veux, je ne t’écoute pas. e. En France, il y a ……………..………… sortes de fromage …. de jours dans l’année. 4. Exprimez l’intensité. Complétez les phrases avec: très, trop, beaucoup, beaucoup trop 1. Elle voulait voir le directeur, mais elle est arrivée ………….……… tard, il était déjà parti. 2. Du champagne? Mais oui, j’en veux, je l’aime …………….…………. 3. Vous êtes …………..……… jolie, mais votre robe est un peu ……………… longue. 4. Mon mari a ……… mal à la gorge parce qu’il a fait son exposé en parlant … …. fort. 5. Pendant 3 heures, tout le monde s’est ennuyé; je pense que son discours était ………………..…… long. 6. Qu’est-ce qu’il y a pour le déjeuner? J’ai ………………………… faim. 7. Je vais vite prendre quelque chose à manger, je ne peux plus attendre. J’ai …… ………………….…… faim. 8. Cette voiture est très chère, mais il peut l’acheter, il a …………..………… d’argent. 9. Vous travaillez tous les soirs jusqu’à 20 h, le samedi, le dimanche et vous êtes fatigué? Ça ne m’étonne pas, vous travaillez ……………………… 10. Le lait est ………………….……… bon pour la santé. Il faut en boire ……… ……… FIN

LEÇON 9: L’EXPRESSION DE LA NÉGATION
Objectifs: - Exprimer la négation. - Les différentes formes de la négation. - Durée: 2 périodes Exemples: Je ne l’ai trouvé nulle part. Nous n’avons reçu ni lettre ni appel téléphonique. Je ne l’ai pas encore vue. Elle ne rêve que de voyage. Je n’ai jamais vu personne dans cette maison blanche. Nous ne pouvons vous donner une réponse dans l’immédiat. LES DIFFÉRENTES FORMES DE LA NÉGATION Formes La négation porte sur l’ensemble de la phrase * non Correspondances à la formes affirmatives Exemples - Tu viens? Non, je reste ici.

La négation porte sur le verbe

* ne … pas… * ne … point … * ne … plus … * ne … jamais… * ne … guère … * sans

* toujours / encore * toujours / souvent * quelquefois / déjà * beaucoup * avec * encore * déjà * quelque part

Elle ne parle pas français. Nous ne sommes point partis. Je ne fume plus. Mon père ne fait jamais de ski. Avec les enfants, je n’ai guère le temps de sortir. Il est parti sans son manteau. Mireille ne travaille plus dans cette entreprise. Il n’a pas encore voyagé en avion. Je l’ai cherché partout, je ne l’ai vu nulle part.

La négation porte sur un complément de circonstance

* ne … plus … * ne … pas encore… * ne … nulle part

* rien ne … * ne … rien L’élément négatif à fonction de sujet ou de complément * personne ne … * ne … personne * aucun (e) … ne * pas un(e) … ne * ne … aucun (e) * ne... ni … ni … La négation porte sur deux éléments * ne … pas … ni … * ne … ni ne … * ne … jamais personne * … personne nulle part * … plus personne * … jamais rien * … rien nulle part * … plus rien * …plus jamais * …plus jamais rien * … plus jamais personne * …plus nulle part * non seulement

* quelque chose

* quelqu’un * quelques * des + nom

Rien n’est pareil depuis qu’il est parti. Elle n’a vraiment rien compris à mon explication. Personne n’est venu avec moi. En rentrant chez elle, elle n’a rencontré personne. Ses filles étaient là mais aucune ne m’a parlé, pas une ne m’a parlé. Ces livres étaient trop chers, je n’en ai acheté aucun. Elle ne parle ni allemand ni italien. Son père ne veut pas qu’elle sorte ni qu’elle invite ses amis. Elle n’entend ni ne voit bien.

* toujours quelqu’un * quelqu’un quelque part * encore qu’un * toujours qch * qch quelque part * encore qch * encore souvent * encore souvent qch * encore souvent qu’un * encore quelque part

Je ne vois jamais personne dans ce magasin. Il n’y a personne nulle part. Je suis fatigué, je ne veux plus voir personne. Elle ne fait jamais rien d’intéressant le dimanche. Il n’y a rien d’intéressant nulle part. Non, merci, je ne veux plus rien manger. Je ne voyagerai plus jamais avec lui. Je ne pourrai plus jamais voir personne avec les mêmes yeux. Elle ne peut aller nulle part sans son appareil. Non seulement il fume mais

Combinaison de différentes négations

Autres formes

… mais encore… * non sans … * rien que …

encore il boit. Nous sommes arrivés non sans problèmes. Rien qu’à la voir, on a senti qu’elle allait bien. Le matin il ne boit que du café. Il boit seulement du café.

Restriction

* ne … que … * seulement

EXERCICES PRATIQUES 1. Assemblez questions et réponses. a. – Avez vous une préférence? 1. – Personne b. – Connaissez-vous quelqu’un ici? 2. – Jamais c. – Quand vous marierez-vous? 3. – Aucune d. – A qui penses-tu? 4. – Non e. – Que répondras-tu? 5. – Nulle part f. – Où allez-vous pour Pâques? 6. – Rien g. – Voulez-vous sortir? 7. – A personne h. – Allez-vous parfois au théâtre? 8. – Quelquefois a. …………….. b. ……………….. c. …………………. d. …………… …….. e. …………….. f. ……………….. g. ………………… h. …………… ……… 2. Réécrivez ce texte à la forme négative. Anne a choisi de vivre à la campagne. Elle apprécie beaucoup la nature. Elle a toujours quelque chose à faire. Styliste de métier, elle travaille toujours: elle a acheté un fax et un ordinateur. Elle peut ainsi envoyer ses modèles partout. Elle va parfois à Lyon qui se trouve loin de chez elle. Elle a souvent quelqu’un à rencontrer ou quelque chose à voir. Elle a d’autres activités et elle est très contente de son mode de vie.  ………………………………………………… ……………………………… …….. ……………………………………………………………………………………. …….. ……………………………………………………………………………………. …….. ……………………………………………………………………………………. …….. ……………………………………………………………………………………. …….. ……………………………………………………………………………………. …….. 3. Terminez les phrases avec la négation qui convient (variez les négations).

a. Quand nous habitions à la campagne, nous avions un chat; aujourd’hui, nous habitons en ville, et ………………………………………………… …..…… b. Autrefois, j’allais souvent au théâtre, maintenant ………………………...… …… ………………………………………………………………………………… …… c. Tous mes amis sont déjè allés voir le dernier film avec Dépardieu; moi … …… ………………………………………………………………………………… …. d. Elle a lu beaucoup de livres de Balzac; moi, au constraire, ……………… ….. ………………………………………………………………………………… …. e. J’ai cherché la clef dans toute la maison, mais ………………………….… …. ………………………………………………………………………………… …. 4. Faites des phrases négatives avec les éléments comme dans l’exemple. ne – jamais – rien  Elle ne m’a jamais rien dit à ce sujet. a. ne – jamais – personne  ………………………………………………… ……… b. ne – plus – personne  …………………………………………………… …….. c. ne – plus – rien  ………………………………………………………… …….. d. sans – rien  ……………………………………………………………… ……. e. sans – jamais  …………………………………………………………… ……. f. sans – personne  ………………………………………………………… …….. 5. Répondez négativement aux questions suivantes en employant ne … plus, ne …jamais, ne … rien, ne …personne, ne …aucun(e), ne … nulle part, ne … guère. a. Avez-vous beaucoup de travail cette semaine?  ……………………………………………………………………………… ……. b. De temps en temps, partez-vous en week-end?  ……………………………………………………………………………… ……. c. Où passez-vous en vacances?

 ……………………………………………………………………………… ……. d. Avez-vous beaucoup d’amis?  ……………………………………………………………………………… ……. e. Suivez-vous toujours des cours de peinture?  ……………………………………………………………………………… ……. f. Voyez-vous souvent votre famille?  ……………………………………………………………………………… ……. g. Faites-vous des projets pour l’avenir?  ……………………………………………………………………………… ……. h. Que faites-vous pendant votre temps libre?  ……………………………………………………………………………… ……. i. Qui avez-vous vu en sortant du magasin ce matin?  ……………………………………………………………………………… ……. 6. Dites le contraire. J’aime la musique classique et le jazz.  Je n’aime ni la musique classique ni le jazz. a. Elle étudie la littérature et les langues.  ……………………………………………………………………………… ……. b. Le piano et la flûte sont mes instruments préférés.  ……………………………………………………………………………… ……. c. Nous jouons au tennis et au voleyball.  ……………………………………………………………………………… ……. d. Bertrand et Martine viendront nous rejoindre.  ……………………………………………………………………………… ……. e. Nous avons visité le musée Picasso et le Centre Pompidou.  ……………………………………………………………………………… ……. f. Ils ont vécu au Japon et en Allemagne.  ……………………………………………………………………………… ……. g. Ma mère et ma soeur veulent s’installer en province.

 ……………………………………………………………………………… ……. h. La télévision et le cinéma l’intéressent.  ……………………………………………………………………………… ……. FIN

LEÇON 10: L’EXPRESSION DU TEMPS
Objectifs: - Exprimer le temps. - Les prépositions et les conjonctions de temps. - Durée: 2 périodes Exemples: Elle arrivera demain matin. Il a plu tout le mois de juillet. Il y a 8 jours qu’il est dans le coma. Nous serons au travail dans 2 jours. Vous recevrez la convocation sous huitaine. Je suis partie pour quelque temps. A. EXPRESSION DE LA DATE mardi ce mardi mardi 25 (janvier) le mardi tous les mardis un mardi de janvier un mardi 25 janvier le mardi 25 janvier en janvier au mois de janvier en hiver, en été, en automne, au printemps en 1968 au XXe siècle

Nous avons rendez-vous

Elle est née

B. PRÉPOSITIONS DE TEMPS Préposition + nom Antériorité - avant son arrivée - en attendant Point de départ d’un événement - à midi, à Noël - dès son retour - en hiver - depuis leur - au moment de mariage l’accident - à partir de cette Moment précis Durée - dans un mois - depuis quelques jours - pendant (durant) Postériorité - après sa naissance

l’été - jusqu’à lundi

semaine - d’ici à samedi

le voyage - au cours de (lors de) cette annonce - partir pour un mois - finir en une semaine

C. CONJONCTIONS ET PRÉPOSITIONS Mode Indicatif Antériorité * Avant le moment où * En attendant le moment où * Jusqu’au moment où Simultanéité 1. Moment précis: * quand * lorsque * au moment où * le jour où 2. Durée courte: * comme * alors que * tandis que 3. Durée longue: * Pendant que * alors que  nuance d’opposition * tandis que 4. Deux actions évoluent parallèlement: * à mesure que 5. Deux actions durent ensemble: * aussi longtemps que * tant que 6. Habitude: * toutes les fois que * chaque fois que  2 actions se répètent ensemble * quand + présent * quand + imparfait 7. Point de départ de 2 actions: * depuis que Postériorité 1. Succession de deux faits: * après que * une fois que 2. Succession rapide de deux faits: * dès que * aussitôt que * sitôt que

* maintenant que Subjonctif * Avant que * Jusqu’à ce que * En attendant que Infinitif Participe présent * Avant de * En attendant de * Au moment de * En D. MARQUEURS TEMPORELS Par rapport au moment du locuteur - jadis - autre fois - naguère - il y a un (e) an (née), un mois, dix jours... - l’année dernière, le mois dernier, ... - la semaine passée - l’autre jour - avant-hier - hier - ce matin - aujourd’hui, en ce moment - à l’heure actuelle, actuellement - ce mois-ci, ce soir - demain - après-demain - la semaine prochaine, le samedi prochain, l’an prochain Par rapport à un autre moment (passé ou futur) - jadis - autre fois - naguère - un (e) an (née) avant / auparavant ... - l’année précédente (d’avant), ... - la semaine précédente (d’avant)... - un jour - l’avant-veille - la veille - ce matin-là - ce jour-là, à ce moment-là - alors - ce mois-là, ce soir-là - le lendemain - le surlendemain - la semaine suivante (d’après), l’année suivante (d’après) * Après + infinitif passé

EXERCICES PRATIQUES 1. Complétez par un déterminant lorsque c’est nécessaire. a. ……….. année dernière, l’été a été particulièrement chaud. b. J’ai déjeuné avec ta soeur ………………… lundi dernier. c. ………… 1995 est …………. année exceptionnelle pour la chaleur. d. Nous avons passé ……………. semaine au Québec, …….…….. première semaine …….. mai. e. Tu es libre ………….. mardi prochain? Non, …….…….. mardi soir, je prends toujours des cours de natation. 2. Utilisez les prépositions à, au, en, de, d’ lorsque c’est nécessaire.

a. …….……. mars ……….…… juin, c’est le printemps. b. ….…………. juin, arrive la saison des fruits rouges. c. ….………. mois ………..octobre, de nombreux étudiants entrent à l’université. d. Les températures sont les plus basses en France …….……. javier et …… …. février. e. C’est ……………….. printemps que la campagne est la plus belle. f. On pratique les sports d’hiver en France, à partir ……….. décembre. g. Les agriculteurs travaillent beaucoup ……………….. été. h. La saison de la pêche est ouverte …………… mois …….……. avril. 3. Complétez ce texte par depuis ou pendant en mettant les verbes au temps convenable. Nous (être) …..……..….. au service militaire ensemble mais après avoir été libérés, (être) …………….….. perdus de vue et …….……..….. nous ne nous (être) …..……….. jamais revus. Mais ………………. hier, j’ai retrouvé sa piste, grâce au journal. On n’en est pas sûr, mais il (avoir fait) ………..………. de la contrebande au Paraguay …………..… plusieurs années. Mais ………………. les mesures d’extradition prises par le gouvernement, il (être) …….………….. rentré en France où il (être resté) …………………. caché …………...………tout ce temps. 4. Complétez à l’aide de pendant ou en. a. Il a neigé ………….…….. toute la nuit, mais la route a été dégagée …….. ………. une heure. b. Je lis Le Monde chaque jour …………….…… deux heures, alors que mon ami qui lit rapidement arrive à le parcourir ……………………. 40 minutes. c. Il a économisé …………….…….. des années pour s’acheter une voiture qu’il a abîmée …………………… quelques jours. 5. Complétez les phrases suivantes par dès, à partir de, avant de, au début de, jusqu’à, au bout de, après, d’ici là. a. Hier soir, nous avons veillé ………………….. 3 heures, je n’en pouvais plus! b. ……………..………….. de partir, n’oubliez pas de faire sortir le chat! c. Elle s’est endormie ………….………….. les premières minutes; quel dommage! d. Quand tu seras majeur, tu feras ce que tu voudras mais, ………….………., tu fais ce que je te demande. e. Le magasin ouvrira ……………..…….. 1er septembre. f. Le tonnerre a grondé; quelques secondes ……………….. on a senti les premières gouttes. g. Je n’aime plus du tout Orléans, pourtant, ……….………….. de mon séjour, je m’y plaisais. 6. Complétez ces phrases par sous, dans, en, d’ici, vers, par, pour, ou depuis a. ………………..… une semaine, ce sera l’été.

b. Le peintre aura terminé la chambre ……..…………….. vendredi; il me l’assuré. c. Olivier n’a pas donné de nouvelles ………….………. la Pentecôte; c’est étrange! d. Vous recevrez vos prestations …………….…….. la fin décembre. e. Les Français aimeraient travailler 35 heures …………….. semaine au lieu de 39. f. M. Lenoir a dû s’absenter ……………………. quelques jours; il sera de retour lundi matin. g. Vous pourriez nous adresser votre chèque ………………. huitaine? h. Des agences japonaises proposent souvent une visite de l’Europe ……… …..……. une semaine. 7. Exprimez la durée. Complétez les phrases suivantes par en, dans ou sur. a. Il aura terminé son service national …………..…….. 4 mois. b. Jeanne a fait le tour de l’Inde ………………..…. trois semaines. c. L’avion pour Hong-Kong décollera …………………… une demi-heure. d. Nous avons pris un emprunt ………………... 10 ans. e. Il a obtenu sa licence d’anglais ……………….……. 3 ans. f. Nicolas a lu ce roman de Maurice Leblanc ……..………….. quelques heures. g. …………….. quelques mois, la Banque de France émettra de nouveaux billets. h. Ce magasin est ouvert 24 heures ……..…………. 24. 8. Exprimez la durée avec depuis, il y a, ça fait. Mettez les verbes au présent ou au passé composé. a. Sophie est parite vivre aux Etas-Unis l’année de ses vingt ans; ça fait maintenant trois ans qu’elle y (habiter) …………………… b. Alain était mon copain au lycée; on (ne pas se revoir) ……….…………… ….. depuis 12 ans. c. Il y a 6 mois que son père est malade; depuis le début de sa maladie, il (ne plus boire) ……………..……. une goutte d’alcool. d. Depuis qu’on (déménager) …………..……… , on n’a plus de nouvelles de nos cousins. e. Il y a 15 ans que vous (jouer) ………….……… au tennis? Alors vous devez avoir un excellent niveau! f. Ça fait seulement une semaine que je (travailler) ………..…………ici et je ne connais pas encore tous les employés. g. Depuis qu’il (arrêter) …………….………. de fumer, Jean-Marc se sent beaucoup mieux. h. Ça fait des années qu’on (ne plus parler) …………………………. et je le regrette! FIN

LEÇON 11: L’EXPRESSION DE LA CONDITION ET DE L’HYPOTHESE
Objectifs: - Exprimer la condition et l’hypothèse. - Les propositions subordonnées de condition et d’hypothèse - Durée: 2 périodes A. LA CONDITION Exemples: Si j’ai le temps, je passerai vous voir. Si on avait une voiture, on irait te chercher à la gare. Pourvu que le temps le permette, nous sortirons en mer. Vous aurez la paix à condition que vous vous taisiez.

Définition: La condition exprime qu’un fait ou un état est indispensable pour qu’en conséquence, un autre fait ou état existe. 1. Par SI + présent * Si + Présent + impératif + Passé + futur composé + futur antérieur - Si tu es prêt, nous partons. - Si tu es prêt, partons. - Si tu es prêt, nous partirons. - Si c’est prêt, tu auras fini ce travail rapidement.

* Sinon = condition négative présent + sinon + futur - Il faut faire vite, sinon nous raterons le train. impératif + futur - Dépêche-toi, sinon nous allons rater le train. proche 2. Par des conjonctions + Subjonctif à condition que - Nous partirons à condition qu’il n’y ait pas pourvu que + subjonctif de grève. - J’irai te chercher à la gare pourvu que tu me pour peu que fasses savoir l’heure d’arrivé de ton train. (il suffit que) - Pour peu qu’on lui fasse un compliment, elle se met à rougir. 3. Par des prépositions a. + infinitif

à condition de faute de (ne...pas) à défaut de à moins de = sauf si au risque de b. + nom avec sans moyennant

- Nous irons en Chine à condition d’avoir un = si visa. - Faute de trouver une chambre d’hôtel, vous pourrez toujours aller dans un camping. - À moins d’avoir un travail de dernière minute, je serai chez vous à 7h précises. - Au risque de te vexer, je n’aime pas beaucoup ta robe. - Avec un peu de patience, tu y arriveras. - Sans lunettes, je n’arriverai pas à lire. - Vous obtiendrez ce service moyennant un pourboir.

4. Autres moyens Gérondif + verbe au futur - En travaillant davantage, tu réussiras à ton Verbe au présent et + présent examen. futur - Tu lui fais une remarque anodine et elle pleure. elle pleurera. B. L’HYPOTHÈSE Exemples: Si tu arrivais assez tôt, nous pourrions dîner ensemble. Si j’avais touché ma bourse, je t’aurais invité à dîner. Au cas où il n’y aurait pas de taxis, appelez-nous à la gare. En supposant que vous la rencontriez, ne lui parlez pas de moi.

Définition: L’hypothèse exprime qu’un fait ou un état est imaginé. Sa conséquence est donc éventuelle. 1. Par SI - Si tu mangeais moins, tu maigrirais. si + imparfait + conditionnel - Si tu avais travaillé davantage, tu prése aurais ton diplôme. nt - Si tu avais travaillé davantage, tu si + plus-que-parfait + conditionnel aurais réussi. passé - Elle n’avait pas dû venir, sinon elle aurait laissé un mot.

sinon + conditionnel ( = autrement) 2. Par des conjonctions a. + subjonctif - Nous pourrions aller faire une à supposer que promenade en montagne, à supposer en supposant que qu’il fasse très beau. en admettant que - Soit que tu veuilles voir une pièce de soit que... soit que théâtre, soit que tu préfères l’opéra, je à moins que (+ ne) = sauf si pourrais te prendre des places. b. + conditionnel - C’est Pierre qui t’accompagnera, à au cas où moins que cela ne te déplaise. dans le cas où pour le cas où - Au cas où il aurait un malaise, il dans l’hypothèse où faudrait le faire hospitaliser. 3. Par des prépositions a. + infinitif - Faute de revenir le vendredi soir, vous faute de / à défaut de devriez être là le samedi avant midi au à moins de plus tard. (le verbe principal est au - À moins de prendre un train rapide, conditionnel) vous ne pourriez pas être présent à la b. + nom réunion. avec - Avec (moyennant) cinq cents francs moyennant de plus, vous auriez un travail beaucoup plus soigné. sans -En l’absence des locataires. il faudrait en l’absence de laisser le paquet au concierge. faute de - À moins d’un travail inattendu, il à moins de pourrait vous emmener à l’aéroport. en cas de -En cas de retard, nous n’aurions pas la (le verbe qui suit est au conditionnel) correspondance. 4. Autres moyens gérondif + verbe au conditionnel -En revenant une semaine plus tôt, tu verbe au conditionnel + verbe au lui ferais plaisir. condition -Tu me l’aurais dit, je serais allé te nel chercher EXERCICES PRATIQUES 1 . Utilisez le temps qui convient pour exprimer la condition et la conséquence. a. Si vous (être) ……….……… d’accord, vous (partir) ………….……. ensemble le week-end prochain. b. Si vous (envoyer) ……………………. une lettre aujourd’hui, vous (avoir) ………………..….. une réponse demain.

c. Ce soir, si la télévision (donner) ………………… un bon film, nous le (regarder) ……………………… d. Si son état (ne pas s’améliorer) ………….……… avant la fin du mois, on (devoir) ………………………. l’hospitaliser. 2. Utilisez le temps qui convient pour exprimer l’hypothèse et la conséquence. a. Si elle (se décider) ……………… … avant la fin de la semaine, on y (voir) …………..…. plus clair. b. Si Paris (être) …………….…… au bord de la mer, nous (pouvoir) ……… ………….. faire du bateau. c. Si la boulangerie (être) ……………..…….. ouverte, je (aller) ………….. … acheter du pain frais. d. Si tu me (appeler) ……………..…. hier matin, nous (pouvoir) …………… ……. passer la soirée ensemble. e. Si tu (travailler) ……………… dès le début du semestre, tu (réussir) …… ………..….. f. Si elle (recevoir) ……………..………. un chèque de sa famille, elle (rembourser) ……………………. ses dettes aujourd’hui même. g. Si je (être) ………………..…… moins paresseux, je (participer) ………… …….. au marathon dimanche dernier. h. Si elle (ne pas être) …………….…… toujours de mauvaise humeur, elle (avoir) ……………………….. plus d’amis. 3. Employez la forme verbale qui convient en fonction des indications temporelles qui vous sont proposées. (quand elles étaient plus jeunes) trouver / prolonger: Elles auraient trouvé plus facilement du travail si elles avaient prolongé leurs études. a. (hier soir) ne pas manger / être: Si nous ………………….. d’huîtres, nous ne ……………………..…… pas malades. b. (il y a une heure) arriver / prendre: Nous …………………… à l’heure si nous ………………………….. le métro. c. (l’autre jour) prêter / rouler: Si je te ……………….. ma voiture, tu ………. …. prudemment? d. (la semaine dernière) être / changer d’avis: Vous ………….…….. riches si vous …………….… .. à temps. e. (samedi dernier) ne pas être fatigué / sortir: Si elle …………………, elle ……………….. avec moi. f. (après les vacances) penser / téléphoner: Elle ……………….…. que j’insistais trop si je lui ……………..……… 4. Mettez les verbes au mode et au temps qui convient. a. Il vaut mieux emporter des devises au cas où les banques (être fermé) …… ………..….. à votre arrivée. b. Vous irez mieux à condition que vous (prendre) ………………….. régulièrement les médicaments.

c. Vous pourrez prendre le train pourvu que vous (réserver) ………………… une place avant de partir. d. J’irai lui rendre visite en suposant qu’elle (vouloir) ………………… bien me recevoir. e. Prends les clés au cas où je (arriver) ……………………. tard. f. En admettant que vous (avoir) ………………….….. raison, la question n’est pas résolue. 5. Imaginez une suite ou une fin logique aux phrases suivantes. a. S’il y avait plus de tranquilité dans ce quartier, …………………… …….. …… ………………………………………………………………………… ……………. b. Si cet enfant avait obtenu tout ce qu’il voulait, …………………… ………. ……………………………………………………………………………… ………. c. Si l’étudiant avait lu cet article avec plus d’attention, ……..……………… …… ………………………………………………………………………… …………. d. Si vous aviez fourni plus d’efforts, ………………………………………… ….. ………………………………………………………………………… ……………. e. …………………………………………………., ils auraient emporté les médailles d’or. f. …………………………………………….…………., nous n’aurions pas grelotté de froid. g. ……………………………………………….…………., tu n’aurais plus mal à la tête. h. ………………………………………………………..….., vous ne seriez pas dans cette situation. FIN

LEÇON 12: L’EXPRESSION DE LA CAUSE ET DE LA CONSEQUENCE
Objectifs: - Exprimer la cause et la conséquence. - Les propositions subordonnées de cause et de conséquence. - Durée: 2 périodes A. LA CAUSE Exemples: Il est allé voir le médecin parce qu’il avait de la fièvre depuis plusieurs jours. Comme je n’avais pas ton adresse, je n’ai pas pu t’écrire. L’autoroute a été fermée en raison du verglas. C’est grâce à lui que l’équipe a gagné. Expressions Suivis de... Nuance Place dans la phrase Exemples

Parce que Car En effet

cause inconnue de l’interlocuteur dans une argumentation explique ce qui est juste avant cause présentée comme connue de l’interlocuteur - intensité sur la cause - cause connue de tous la cause est un fait constaté deux causes s’ajoutent la première cause est contestée, la seconde est affirmée cause contestée, le locuteur ne croit pas

- après la principale - en début de réponse - forme emphatique - après la principale - après la principale - après une virgule ou un tiret - après la principale - en début de réponse dans des phrases stéréotypes - au début de la phrase

Puisque Comme Étant donné que Indicatif D’autant plus (moins) que Ce n’est pas parce que mais... Sous prétexte que

- Tu viendras parce que je le veux - Tu viendras? – Oui, parce que papa le veut. - C’est parce que tu le veux que je viens. - L’interdiction du tabac est justifiée car il est mauvais pour la santé. - Le directeur a démissionné. En effet, on lui a proposé un poste plus intéressant. - J’irai à ta place puisque tu ne te sens pas bien. - Tu m’embêtes! – Puisque c’est comme ça, je pars!

- Comme c’est le 1er mai, personne ne travaille.

- au début de la phrase - après la principale - après une virgule - au début de la phrase puis au milieu - après la principale

- Étant donné que le chômage augmente, vous aurez des problèmes pour trouver un emploi. Il travaille dur, d’autant plus que sa femme est infirme Ce n’est pas parce qu’il était ivre qu’il a eu un accident mais parce qu’il pensait à une autre chose. - La direction a augmenté le temps de travail sous prétexte que les commandes sont importantes.

Sous prétexte de Pour Pour

Infinitif Infinitif passé récompenses punitions - après la principale

- Il s’absente le vendredi soir sous prétexte d’aller au club. - Les étudiants ont reçu des félicitations pour avoir bien réussi leur examen. - Le chauffard a été condamné à 2000 F d’amande pour le dépassement de vitesse.

Nom À cause de sens général (ou défavorable) cause négative cause technique, juridique, scientifique cause positive, conséquence favorable - après la principale - en début de réponse - forme emphatique - après la principale - Il a déménagé à cause de son travail. - Il est parti, pourquoi? – À cause de toi. - C’est à cause d’elle qu’il est tombé malade. - Les routes de Savoie sont bloquées en raison du mauvais temps. - Il n’a pas pu participer à la course du fait de son grand âge. - Il a trouvé un emploi grâce à son père. - Il l’a trouvé comment? Grâce à son père. - C’est grâce à son père qu’il a trouvé un emploi. - Il est devenu riche à force de travail. - C’est uniquement à force de travail qu’ila réussi. - Ils ne sortent jamais faute d’argent. - Faute d’argent, ils ne sortent jamais.

En raison de Du fait de Grâce à

À force de

Faute de

- après la principale - en début de réponse - forme emphatique cause répétée - après la avec principale insistance - forme emphatique cause - après la marquante principale - en début de phrase

Participe présent

écrit soutenu

- en début de phrase

- Étant fatigué, je ne pourrai me rendre à votre invitation.

B. LA CONSÉQUENCE B.1. CONSÉQUENCE SIMPLE Exemples: Elle était en retard, alors on est parti. Le film contenait des éléments racistes, c’est pourquoi il a été censuré. J’avais oublié les clés au bureau, si bien que je n’ai pas pu rentrer. Il était si tard que j’ai dû aller dormir à l’hôtel. Ce chien est tellement agressif qu’il aboie. Il y a trop de monde ici pour que nous puissions installer notre tente.

Expressions

Suivi de...

Toujours après la principale Dans la Après même un phrase point

Remarques

Exemples

Alors + Aussi C’est pourquoi Donc De sorte que Si bien que Par conséquence Résultat: Du coup I N D I C A T I F + + + + +

à l’oral, “alors” est souvent intégré dans une phrase unique. Il est lié au temps langage soutenu. Attention à l’inversion résultat logique. Argumentation résultat logique conséquence simple. Assez rare conséquence simple. Assez courant langage administratif

+

+

+ + D’où Nom +

oral: exprime une conclusion exprime un résultat inattendu et soudain exprime un résultat déjà connu

- Ils ne s’entendaient plus depuis longtemps. Alors, ils se sont séparés. Il était épuisé. Aussi a-t-il annulé ses rendez-vous. Il était fatigué, c’est pourquoi il n’est pas venu. Tu n’aimes pas la glace, donc tu n’auras pas de dessert. Ils ont augmenté la production de sorte que les ventes ont augmenté aussi. La crise économique s’aggrave si bien que le nombre des chômeurs augmente. Le conducteur n’a pas respecté le stop, par conséquence nous avons procédé à un retrait de permis. Il avait trop bu. Résultat: il a brûlé un stop. Le cinéma était fermé. Du coup nous sommes allés au restaurant. Il a une hépatite; d’où sa fatigue.

B.2. INSISTANCE B.2.1. Si, tellement, tant ... si peu Insistance sur l’intensité du fait présenté dans la principale la quantité 1. tellement + ... + que - Ils étaient tellement en colère si qu’ils ne trouvaient plus leurs mots.

- Ils avaient si faim qu’ils avaient mal à l’estomac. 2. tellement + adj / adv + que - Elle marchait tellement lentement si qu’il était difficile de l’accompagner - Elle était si fatiguée qu’elle trébuchait. 3. tellement + de + nom + que - Il a tellement de travail qu’on ne le tant voit plus jamais. 4. verbe + tellement + que - Il parle tellement (tant) qu’on ne tant l’écoute plus. si peu ( - insistance sur la petite quantité - Elle était si peu fatiguée qu’elle ne du pouvait s’endormir. fait - fonctionne pour 1,2,3,4) B.2.2. Trop, assez, pas assez, ...trop peu Le fait exprimé par la principale est jugé suffisant (assez), insuffisant (pas assez, trop peu) ou excessif (trop) pour que la conséquence de la subordonnée se réalise. 1 verbe + 2 + trop assez pas assez trop assez pas assez + adjectif trop peu trop verbe + assez + adverbe pas assez trop verbe + assez + de +nom pas assez pour + infinitif (lorsque les sujets de deux propositions sont identiques) - Il mange trop pour pouvoir maigrir. - Il n’est pas assez sérieux pour qu’on lui confie ce travail. - Il est trop bavard pour garder un secret. - Il n’est pas assez discret pour qu’on lui confie un secret. - Il est trop fatigué pour travailler encore. pour que + - Il conduit assez bien pour participer subjonctif à ce rallye. ( quand les - Il conduit trop mal pour que je lui sujets sont laisse ma voiture. différents) - Elle a trop peu de compétences pour savoir répondre. - Il a assez de connaissances pour qu’on puisse lui demander des informtions. - Il y a trop de monde ici pour que nous puissions installer notre tente.

3

4

EXERCICES PRATIQUES 1. Répondez aux questions en utilisant parce que. a. Pourquoi est-ce que tu pars tôt?  ……………………………………………………………………………… …… b. Pourquoi est-ce qu’elle rentre dans son pays?  ……………………………………………………………………………… …… c. Pourquoi n’étiez-vous pas à la réunion hier soir?  ……………………………………………………………………………… …… d. Pourquoi ne lui a-t-il pas dit la vérité?  ……………………………………………………………………………… …… e. Pourquoi est-ce qu’il va voir le médecin?  ……………………………………………………………………………… …… 2. Complétez avec puisque comme dans le modèle. Puisque tu es bon en maths, explique-moi ce problème de géométrie! a. ………………………………………………………….., partons sans lui! b. ………………………………………………………….., je ne t’en reparlerai pas! c. ……………………………………………….…………, allons voir un autre film! d. …………………………………………………………, nous restons à la maison! e. ……………………………………………..………………, je n’ai pas pu t’écrire! f. …………………………………….…………………, je ne bois pas d’alcool! 3. Complétez avec grâce à ou à cause de a. Il a pu continuer ses études …………..…………. un bourse de ministère. b. Elle a été sauvée ……. ……………….…… un nouveau médicament. c. J’ai mal aux pieds ………………….………… mes chaussures neuves. d. Je me suis enrhumé …………………. changement de temps et ………… ….…….. l’humidité. e. Cette entreprise a continué à fonctionner ………….…… une subvention de la région. f. Ils sont arrivés en retard ………………..…. une panne de voiture. 4. Remplacez les groupes de mots soulignés par les mots entre parenthèse. Il est tombé malade parce que l’air était pollué. (à cause de + n)  Il est tombé malade à cause de la pollution de l’air.

a. Je ne pourrai pas aller à ce cocktail parce que j’ai un rendez-vous à la même heure. (à cause de + n)  ……………………………………………………………………………… …… b. Vu qu’il est souvent absent, il risque de se faire renvoyer. (à force de + inf)  ……………………………………………………………………………… …… c. Les otages ont été sauvés parce que la police a été efficace. (grâce à + n)  ……………………………………………………………………………… …… d. Comme il n’y avait plus de sandwich, j’ai commandé un croque-monsieur. (faute de + n)  ……………………………………………………………………………… …… e. Les magasins sont fermés parce que c’est le 1er Mai. (en raison de + n)  ……………………………………………………………………………… …… f. Tu prends trop de risques, tu va avoir un accident. (à force de + inf)  ……………………………………………………………………………… …… g. Vu qu’il fait chaud, je m’en vais faire la sieste! (vu + n)  ……………………………………………………………………………… …… 5. Terminez les phrases. a. Les magasins sont illuminés en raison de ………………………………… …….… b. J’ai raté mon train à cause de ……………………………………………… ………. c. Il a réussi son examen grâce à ……………………………………………… …..…. d. Le poisson est cher en raison de …………………………………………… …..….. e. Les banques seront fermées en raison de …………………………….…… ……….. f. Il a raté son examen à cause de …………………………………………… ………. g. Ils ont pu faire ce voyage grâce à ………………………………………… ……... 6. Complétez en exprimant la conséquence. a. Le bébé avait de la fièvre tant et si bien que ……………………………… ……….. b. La situation s’est aggravée si bien que …………………………………… ………..

c. Le gouvernement a pris une mesure impopulaire tant et si bien que ………. …….. ………………………………………………………………………………… ……… d. Il a arrêté de prendre les médicaments si bien que ………………………… …….. ………………………………………………………………………………… ……… e. La voiture n’avait pas été révisée si bien que ……………………………… …….. f. Il avait plu pendant une semaine si bien que ……………………………… ……… g. Elle voyageait sans billet de sorte que ……………………………………… …….. h. Je n’avais pas payé ma facture de téléphone de sorte que ………………… ………. ………………………………………………………………………………… ………. 7. Exprimez la conséquence avec les éléments donnés. Variez les expressions de la conséquence. a. Etre très ému – ne plus pouvoir parler  ……………………………………………………………………………… …… b. Un grand choix de vêtement – difficile de choisir  ……………………………………………………………………………… …… c. Beaucoup de bruit – ne pas entendre l’orateur  ……………………………………………………………………………… …… d. Avoir très faim – avoir mal à l’estomac  ……………………………………………………………………………… …… e. Manifestations violentes – intervention de la police  ……………………………………………………………………………… …… f. Augmentation du travail des femme – baisse du taux de naissance  ……………………………………………………………………………… …… g. Un train a déraillé – fermeture de la ligne pendant trois jours  ……………………………………………………………………………… …… 8. Reformulez ces phrases en employant tant (de) …que ou si …que. Elle roulait trop vite; elle n’a pas pu freiner.

 Elle roulait si vite qu’ elle n’a pas pu freiner. a. Ma soeur a mangé beaucoup de chocolats; elle a le fois malade.  ……………………………………………………………………………… …… b. Julien est très bavard; j’ai du mal à le supporter.  ……………………………………………………………………………… …… c. La tour Montparnasse est très haute; personne n’y monte à pied.  ……………………………………………………………………………… …… d. Beaucoup d’automobilistes empruntent le boulevard périphérique; la circulation y est difficile.  ……………………………………………………………………………… …… e. Sa mère a beaucoup vieilli; j’ai failli ne pas la reconnaître.  ……………………………………………………………………………… …… f. Ils étaient très pressés; ils n’ont même pas pris le temps de s’asseoir.  ……………………………………………………………………………… …… g. Beaucoup de gens sont malheureux; on n’a pas le droit de se plaindre.  ……………………………………………………………………………… …… h. Elles ont parlé très longtemps; elles n’ont pas vu le temps passer.  ……………………………………………………………………………… ……
FIN

LEÇON 13: L’EXPRESSION DU BUT
Objectifs: - Exprimer le but. - Les propositions subordonnées de but. - Durée: 2 périodes Exemples: Ils nous ont téléphoné afin que nous allions dîner avec eux. Elle est venu pour s’excuser. Nous avons préféré rester à la maison de peur qu’il (ne) fasse de l’orage. Il ne fait pas de bruit pour ne pas réveiller ses enfants. Il faut passer au bureau pour prendre les documents. Il lui suffit d’un compliment pour être heureux. + + + Signification Exemples sub- infi nom - remarques jon- nitif ctif -sens général - Nous avons fait le nécessaire pour qu’ils viennent. - idée de but - Il a approché le fauteuil de sa - idée de mère de la fenêtre de façon qu’ manière (de manière qu’) elle puisse + voir le paysage. - but à éviter - Ils ne veulent pas autoriser leurs enfants à aller à l’étranger de peur qu’ils aient des (pour qu’ils n’aient pas de) problèmes.

Pour que Afin que De sorte que De manière que De façon que Pour que ... ne pas Afin que ... ne pas De peur que ... (ne) De crainte que ... (ne)

Dans le but de Afin de Pour De façon à De manière à De crainte de De peur de Pour ne pas Afin de ne pas En vue de

+ + + +

+

- valeur générale - idée de manière - but à éviter

+

+

+

- but présenté comme proche ou lointain dans le temps

- Il a acheté toutes ces roses pour l’anniversaire de sa femme. - Depuis leur dispute ils agissent de façon à (de manière de) ne pas se rencontrer. - Elle ne veut plus aller regarder les vitrines de peur de (de crainte de) dépenser trop. - Il n’élève pas la voix pour ne pas réveiller son fils. - Elle répète constamment qu’elle est fatiguée en vue de pouvoir refuser du travail supplémentaire. - Il a commencé à économiser en vue de son départ à la retraite.

2. Il y a une condition nécessaire pour réaliser le but But Conséquence Il faut Il faudra Il faudrait Il aurait fallu Il a fallu Il aura fallu

+

-infinitif + - nom - que + subjonctif

- pour + infinitif - pour que + subjonctif

Exemples But Exemples Conséquence

- Il faut passer au bureau pour prendre les documents. - Il faudra que tu ailles chez le coiffeur pour qu’il te coiffe. - Il a fallu qu’elle se mette à crier pour qu’on l’écoute. - Il aura fallu des heures de discution pour éclaicir le problème.

Remarque: Il me faut, il te faut,... etc On trouve en français la même structure + infinitif ou nom, précédée du pronom indirect: - Il me faut du pain pour faire les sandwichs. - Il lui faudra du temps pour finir ce livre.  avec le nom, cette structure est assez fréquente. - Il te faudra travailler beaucoup pour réussir le bac. - Il nous faudra crier pour nous faire entendre.  En français courant, on préfère utiliser: - Il faudra que tu travailles beaucoup pour réussir le bac. - Il faudra qu’on crie pour se faire entendre. 2. Il y a une condition minimum pour réaliser le but Il suffit Il suffira Il suffirait Il a suffi Il suffisait Il aura suffi Il aurait suffi Infinitif + Nom Pour que + subjonctif Pour que + subjonctif Pour + Infinitif

Quand la phrase exprime une habitude ou quelque chose qui vient de l’expérience, c’est l’idée de conséquence. Ex: Il suffit de lui parler gentiment pour qu’elle devienne toute douce  habitude. Autrement, elles expriment un but: Il suffira que j’achète quelques gâteaux pour que le repas soit parfait.  but. Remarque: Il existe également: Il me suffit d’un rayon de soleil pour être heureux. Il lui suffit de paraître pour plaire. EXERCICES PRATIQUES 1.Terminez les phrases suivantes à partir des éléments donnés. Tu auras un bureau afin d’être plus tranquille./ être a. Vous me téléphonerez afin que ………………………..…………………./ ne pas s’inquiéter. b. Elle fera des courses afin que ……………………………………………… / dîner.

c. Je mettrai un chapeau afin que ……………………………………………… ….. / reconnaître. d. Nous suivrons le plan afin de …………………………………… / ne pas se perdre. e. Nous irons voir ce médecin afin de ……………………………… / se faire soigner. 2. Utilisez pour que suivi du subjonctif et les éléments donnés pour faire des phrases. Je ne dois pas être en retard. Marie m’accompagne à la gare.  Marie m’accompagne à la gare pour que je ne sois pas en retard. a. Elle ne doit pas prendre froid. Sa mère lui met un pull.  ……………………………………………………………………………… …… b. Il ne doit pas faire d’efforts. On lui prépare tout.  ……………………………………………………………………………… …… c. Paul ne doit pas commettre d’erreurs. Je lui donne les bonnes réponses.  ……………………………………………………………………………… …… d. Tu ne dois pas avoir de soucis. On te facilite les démarches.  ……………………………………………………………………………… …… e. Elle doit mieux conduire. Il lui a acheté une voiture automatique.  ……………………………………………………………………………… …… f. Je dois mieux comprendre. Il faut m’expliquer clairement.  ……………………………………………………………………………… …… g. Ils ne doivent pas venir ici. Ne les appelez pas.  ……………………………………………………………………………… …… h. Tu dois guérir. Je te donne ce médicament.  ……………………………………………………………………………… …… 3. Complétez les phrases suivantes par de sorte que/de, de crainte que /de, pour/pour que, afin que/de, en vue de, de façon que/à, …(parfois plusieurs possibilités). Elle se prépare en vue de son entrée en scène. a. Il refait ses calculs ………………………… se tromper. b. Voici ma carte ………………….... vous ne perdiez mon adresse. c. Elle travaille …………………….. réussir. d. Il a quitté son bureau ………………………. aller déjeuner.

e. Ils achètent un minibus ……………..……… les enfants aient plus de place. f. Elle réfléchit ……………………..… son prochain départ en retraite. g. Je fais un régime ……………………..….. les pantalons m’aillent mieux. h. …………………..………. réussir vos plats, prenez un bon livre de cuisine. 4. Terminez les phrases suivantes. On ne mangera plus de poisson cru de manière à ne pas lui déplaire. a. Je te préviendrai à l’avance de sorte que …………………………………. ………. b. Pour ………………………………………………..………, elle a refusé ce travail. c. Ils se sont séparés afin que ……………………………………………….… …….. d. J’ai pris de l’essence pour ne pas …………………………………………… …….. e. Elle m’a tout raconté de manière que …………………………………….. ………. f. De crainte de …………………………………….., on a préféré rester à la maison. g. Ils ont acheté un grand congélateur de façon à ……………………….…… ……… h. Cet entraînement a pour but de …………………………………………… …….... i. Nous passons nos vacances au bord de la mer pour que ………………… ….…… ………………………………………………………………………………… …….. j. Elle a caché sa robe de peur que …………………………………………… …….. k. Il a emporté des chèques de voyage pour ne pas …………………………… …….. l. Ils n’ont rien dit à leurs parents de peur que ……………………………… …..…… ………………………………………………………………………………… ……… FIN

LEÇON 14: L’EXPRESSION DE L’OPPOSITION ET DE LA CONCESSION
Objectifs: - Exprimer l’opposition et la concession. - Les propositions subordonnées de l’opposition et de la concession - Durée: 2 périodes a. L’OPPOSITION Exemples: Elle défense sans compter alors qu’elle a peu d’argent. Ils regardaient la télévision tandis qu’elle lisait. Il n’aime pas les légunes, par contre il adore les pâtes. Il m’a promis de venir mais il est allé voir son frère. Contrairement à lui, je n’aime pas la peinture moderne. Au lieu de reconnaître ses torts, il a été agressif.

Définition: Si deux faits de même nature (événements, comportements...) sont rapprochés de façon à mettre en valeur des différences, il y a opposition. L’opposition est exprimée par: Une * alors que, tandis que, si + indicatif conjonction  opposition de personnes, de comportement, d’actions, de descriptions. * autant... autant  opposition et comparaison symétrique. Un adverbe * au contraire  introduit généralement une proposition affirmative après une proposition négative. * à l’opposé  situations éloignées * inversement  situations contraires en ordres ou en sens. Exemples -Mon mari aime la natation alors que je préfère le cyclisme. - Si elle est travailleuse, elle n’est pas très intelligente. - Autant Pierre travaille, autant Marie s’amuse. - Je n’avais plus mal, au contraire je ressentais un bienêtre très agréable. - Certaines personnes téléphonent souvent, à l’opposé d’autres fréfèrent écrire. - Mes deux enfants ont évolué différemment. Mon fils est devenu très travailleur, inversement ma fille est paresseuse.

* en revanche  langue soutenue * par contre  langue parlée Une préposition * contrairement à * à l’opposé de

- Au lycée, j’aimais bien étudier les langues, en revanche /par contre je détestais les mathématiques. - Contrairement aux prévisions météorologiques qui annonçaient du beau temps, il pleut depuis six jours. - Natalie s’habille toujours en noir à l’inverse de sa soeur qui ne porte que du blanc. -Au lieu de faire ses exercices, il regardait la télé. - Elle a été déçue de recevoir des fleurs au lieu d’un bijou. - Mon frère aime la natation, moi, je préfère la course à pied. - Mes amis ont presque tous fait des études scientifiques, quant à moi, j’ai fait des études littéraires.

+ nom

* à l’inverse de * à la place de * au lieu de

+ pronom + infinitif

D’autres moyens

* un pronom personnel de reprise * Les expressions: - quant à + pronom - pour ma (ta, notre,...) part - de mon (son, leur, ...) côté en ce qui me (te, vous, les,..) concerne B. LA CONCESSION

Exemples: Bien qu’il y ait de la neige, nous allons skier. Ils étaient pauvres, pourtant ils se sentaient heureux. C’est un bon romancier même s’il n’a pas reçu de prix littéraire. Elle est venue sans que je l’aie invitée. Malgré son air farouche, c’est un gentil garçon. Définition: La concession englobe l’opposition et la restriction. Elle exprime qu’une cause n’entraîne pas la conséquence qu’on attendait.

La concession est * bien que, quoi que, sans que

Une conjonction

Exemples - valeur - Bien qu’il pleuve générale nous avons fait une promenade. - nuance une - Nous avons pu terminer la réunion affirmation sans que vous soyez - idée * encore d’intensité, il dérangé. - Tous les élèves de la que s’agit d’un jugement per- classe devraient réussir * tout + sonnel portant l’examen; encore que certains puissent adj + que sur une échouer. * si + adj qualité. + subjonctif - Tout/ si intéressant + que qu’il soit le film ne * m’a pas plu. quelque - la - Quelque déçue que + adj + concession vous soyez, vous que porte sur une devez recommencer. personne, une - Quelques chose, une transformations que action, un vous fassiez, vous * qui que lieu, une devez demander une * quoi qualité autorisation. que - Qui que vous aimiez, * où que vous souffrirez. * quel - Quoi que je fasse, il (les) que n’est pas content. - Où que je sois, je *même si + indicatif - concession pense à toi. + idée - Quels que soient les d’hypothèse résultats, je partirai en * quand + vacances. bien conditionnel - Même si elle même s’excuse, je ne lui pardonnerai pas. - Quand bien même je travaillerais jour et nuit, je n’y arriverais pas.

Un adverbe

* pourtant * cependant * quand même * néanmoins * toutefois

- après le verbe

* malgré * en dépit de Une préposition * sans * au risque

Un * mais coordonnant * or * par ailleurs D’autres moyens * il n’en reste pas moins que / il n’empêche que avoir beau + infinitif n’importe qui / quoi / où / quand / comment

- Je gagne bien ma vie, pourtant j’ai d’énormes difficultés financières. -Elle le suppliait de rester, il est parti quand même. - Ce jeu est intéressant, et très instructif, toutefois il coûte cher. - Il fait toujours des + nom remarques acerbes + pronom malgré lui. - En dépit de son handicap, il fait beaucoup de sport. - Il est parti sans moi. + infinitif - Il est parti sans nous dire au revoir. - Elle a pris cette décision au risque de lui déplaire. - opposition - Ce film est ennuyeux simple mais il attire beaucoup de spectateurs. - nuance un - Ce député, par jugement ailleurs très négatif sympathique, n’est pas capable d’assumer ses - nuance un responsabilités. point de vue - Il n’a pas réussi, il - rend une n’en reste pas moins/ affirmation n’empêche qu’il a plus objective beaucoup travaillé. - Il a beau avoir travaillé, il n’a pas réussi. - Je ne veux pas que tu ailles n’importe où et que tu parles à n’importe qui.

EXERCICES PRATIQUES

1. Terminez les phrases suivantes. a. Ce candidat est populaire auprès des jeunes alors que …………………… ….…… ………………………………………………………………………………… ……….. b. Cet avion fait escale à Athènes tandis que ………………………………… …….... ………………………………………………………………………………… ……… c. Elle ressemble à sa mère alors que ………………………………………… …….. ………………………………………………………………………………… …… d. Ils ont commencé par traduire le texte alors que ……………………….… …….. ………………………………………………………………………………… ……… e. Elle a un appétit d’oiseau, contrairement à ………………………………… …… ………………………………………………………………………………… ……… f. Tout le monde se prépare pour la fête pendant que ………………………… ….... ………………………………………………………………………………… ……… 2. Remettez dans le bon ordre les éléments opposés pour en faire une phrase. Thérèse est en excellente forme / elle a perdu son travaille / en revanche  Thérèse a perdu son travaille, en revanche elle est en excellente forme. a. avoir gagné trois millions au tiercé / elle se met en grève pour être augmentée / non contente de  ……………………………………………………………………………… ……. b. Luis est en excellente santé / il est au chômage / par contre  ……………………………………………………………………………… ……. c. un cahier / je t’ai dit de rapporter / une rame de papier / et non pas  ……………………………………………………………………………… ……. d. tandis que moi / je suis laid, pauvre et intelligent / il est beau, riche et stupide  ……………………………………………………………………………… ……. e. je n’aimerais pas vivre ailleurs / pourtant / Paris est une ville très pollué

 ……………………………………………………………………………… ……. f. malgré / nous avons adoré le spectacle de Planchon / la chaleur qu’il faisait dans la salle  ……………………………………………………………………………… ……. g. j’exige une garantie d’un an / toutefois / je suis d’accord pour acheter cette montre  ……………………………………………………………………………… ……. h. je ne peux pas aller au cinéma ce soir / j’aimerais changer les idées / bien que  ……………………………………………………………………………… ……. 3. Conjuguez les verbes au mode et au temps qui conviennent. a. Bien que …………………..…(être) une ville médiévale, il y a beaucoup d’immeubles modernes. b. Ce magasin a beaucoup de clients, même si les vendeurs ………………..… …… (ne pas être) aimables. c. Quoique des accords de paix …………………..…..(signer) l’an dernier, la tension dans la région persiste. d. Je lui envoie une lettre de temps en temps, bien qu’elle ……………….…. (écrire) jamais. e. Elle paraît jeune, même si elle ………………….… (fêter) ses quarante ans le mois dernier. 4. Assemblez les éléments suivants pour faire des phrases. a. En dépit un travail régulier, 1. bien qu’il ait réussi le concours d’entrée. b. Joseph n’a pas intégré cette école 2. on préfère s’installer à la campagne. c. M. Lafarge est absent pour la semaine; 3. vous aurez au moins un petit souvenir du week-end. d. Quitte à changer d’endroit, 4. bien que le temps ait été maussade. e. Pour venir chez nous, c’est très simple: 5. il suffit que vous preniez le bus 156: il s’arrête devant l’immeuble. f. Emportez ce bouquet, 6. Susanne n’a pas été admise dans la classe supérieure. g. Les vacances se sont bien passées, 7. toutefois, vous pouvez lui laisser un message. a. …………………..b. ……………………c. …………………… d. …………… ……… e. ………………… f. ……………………... g. ………………………. 5. Complétez ces phrases pour exprimer une concession.

a. Il avait promis de venir me voir mais ……………………………………… …… ………………………………………………………………………………… …….. b. Les voitures polluent les villes; pourtant …………………………………… ….. ………………………………………………………………………………… ……. c. Elle se plaignait toujours de rester seule; cependant ……………………… ……. ………………………………………………………………………………… ……. d. Les gens se disent volontiers écologistes. Néanmoins, …………………… ……. ………………………………………………………………………………… ……. e. Il devient aveugle à l’âge de trente ans. Toutefois ………………………… …… ………………………………………………………………………………… ……. 6. Continuez ces phrases pour exprimer une concession. Employez le subjonctif. a. M. et Mme Lefranc critiquent leurs employés quoi qu’ ……………………. …. ………………………………………………………………………………… ……. b. Où que ………………………………………………….., il est toujours possible de téléphoner. c. Les Legrand prendront bientôt leur retraite encore que …………………… ….. ………………………………………………………………………………… ……. d. Cet enfant n’est jamais content, que ……………………………………… …… ou que ………………………………………………………………… ………………. e. Quoi que ………………………………………………… . , vous devriez réfléchir davantage. f. Nous nous soutiendrons quelque …………………………………………… ….. ………………………………………………………………………………… ……. FIN

REFERENCES: 1. Boularès M., Frérot J-L., 1995. Grammaire progressive du français avec 400 exercices. Niveau avancé. Cle International. Paris. France. 2. Descotes-Genon C., Morsel M., Richou C., 1993. L’exercisier. Presse Universitaire de Grenoble. France. 3. Monnerie A., 1987. Le français au présent – Grammaire. Didier / Hatier. France. 4. Sirejols E., Claude P., 1997. Grammaire avec 450 nouveaux exercices. Niveaux intermédiaire et avancé. Le nouvel Entraînez-vous. Cle International. Paris.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful

Master Your Semester with Scribd & The New York Times

Special offer for students: Only $4.99/month.

Master Your Semester with a Special Offer from Scribd & The New York Times

Cancel anytime.