La m éthode Lee - ou La Voie du Combattant, selon Bruce Lee

-

(C itations col lectées et traduites par Ol iv ie r Schmouke r )

INTRO DUCTION B ruce Lee est considéré comme le plus grand acteur de fi lms de kung -fu du XXe siècle. Il était aussi , on le sait moins, un enseignant de kung- fu soucieux de diffuser les pensées phi losophiques attachées à cet art ma rtia l. P lus ieu rs ouv rages compi lant ses p rop res pensées phi losophiques ont été publ iés depuis sa mort en 1973, à l’âge de 33 ans. On y découvre le cheminement d’un homme sur la voie de la sagesse. On y trouve surtout des enseignements susceptibles de nous aider à p rogresser dans la vie, ou tout simp lement au travai l. Voici quelques -unes des pensées de B ruce Lee, p résentées en cinq étapes pour qui souhaite dynamise r sa car r iè re :

ÉT A P E 1. TROUVE Z L’ ID É E QUI FE RA TILT

Une bonne idée est source de réussite
Les idées sont à l’o r igine de toute réussite. Ce sont les idées qui ont fait l ’Amér ique. Une seule bonne idée peut permettre à son auteur de deveni r ce qu’i l a toujou rs voulu être. I l ex iste trois sortes d’idées : les idées accidentel l es, cel les qui nous viennent des autres et cel les que l ’on trouve soi - même.

Comment élaborer une idée
Voici cinq étapes à suiv re pour élabore r une idée : - Amassez beaucoup d’info rmations sur le su jet qui vous intéresse; - P renez le temps de digére r toutes ces info rmations; - Mettez tout de côté et détendez -vous;

ca r i ls se contentent de bava rder . qu’el les soient sensées ou décousues en apparence. pas par la pensée. Ne pensez pas. I l faut savoi r agi r. La fatigue de l’athlète est p roportionnel le au sentiment qu’i l en ép rouve. . La volonté ne suffit pas.la jusqu’à ce qu’el le p renne tournu re. i l dépassera ses l i mites et continue ra jusqu’à l ’atteinte de son objectif. toute votre énergie sera consommée par votre pensée. Ceux qui ne parv iennent pas à concrétise r leu r action sont innombrables. L’une des idées va nature l lement émerger du lot : ret ravai l lez . Si vous passez votre temps à cogite r . r ien ne se crée. S’i l est v ra iment déterm iné à vainc re. Pendant qu’i ls pa r lent. Si vous voulez app rendre à nager. ÉT A P E 2. d’évoquer m i l le et une façons de réussi r à fai re ceci et cela. ce n’est pas à ter re que vous y parviendrez. Faîtes preuve de volonté Conna ît re ne suffit pas. L’ego rep résente un obstacle. voi re à rêve r . Même avec la mei l leu re volonté du monde. Agissez.- Réflechissez au sujet en question et laissez veni r à vous toutes les idées qui vous viennent. Car ceux qui croient gagner sont ceux qui pe rdent. sautez à l’eau. C’est la volonté qui fait l’homme. Vous vous ret rouve rez alo rs englué dans le piège de l’ inaction. ÉT A P E 3. r ien ne s’accompl it. C’est la r igidité de l’ego qui nous empêche de voi r la situation tel le qu’el le est vra iment. ADO PT E Z L’ E S PRIT DU COMBATTANT Maîtrisez votre ego Devenez un calme spectateur de ce qui se passe autour de vous. I l faut savoi r appl iquer. Le succès est le fr u it de la persévé rance. en les notant. PA S S E Z À L’ ACTION Arrêtez de tergiverser C’est par l ’action que l’on s’accompl it.

est vouée à l’échec. Soyez vous -même en toute ci rconstance. L’incapacité à s’adapter entra îne la destruction. calculée à l’ infin i . mais p rend cel le des autres : la forme de la tasse. entrep r ise dans un objectif p récis et r igide. L’action parfaite consiste ni à s’opposer ni à céder. Toute action p réméditée. du vase. Ne cherchez surtout pas à singer une personne qui vole de succès en succès. L’eau n’a pas de forme p ropre. c’est savoi r rester immobi le dans la tourmente. Pu is. Videz . C’est une p reuve d’intel l igence.VOUS DU WU-W EI Qu’est-ce que le wu-wei ? Le wu . Enfin.vous. pa r lu i. C’est l ’élément le plus doux de la Ter re. Soyez comme l’eau Soyez suffisamment flex ible pour vous adapter aux changements à veni r. L’action spontanée est adaptée aux besoins tels qu’i ls se p résentent. L’adaptation. pas de se laisse r manipule r . D’ai l leu rs . la mer.L’impo rtant est d’user à bon escient son ego. mais à s’adapter à la situation. ÉT A P E 4. etc. s i vous la p ressez trop. mais à une action qui ne déclenche pas d’opposition. IM PR É G N E Z . son objectif demeure toujou rs le même. el le s’échappe rap idement. ouv rez . Ayez confiance en vous. qu’el le s’écoule rap idement ou lentement. Le wu-wei au quotidien .we i ne consiste pas à l’ inaction. El le est l’action pa rfaite. et pourtant i l vient à bout du plus dur des rochers.vous. Le wu . à l ’ image du roseau exposé au vent. voi re aveugle r .we i est un p r incipe d’action basé sur la spontanéité. Même si el le semble séduisante a priori . Soyez comme l’eau.

je v ra iment peur de lui ? » . I l sait pl ie r aux ex igences de la situation. infi lt rez . LA NC E Z . tentez de vous adapter à leu rs points de vue.we i s’exp r ime par des actions qui ne visent pas à vous permettre d’accapare r quoi que ce soit. ÉT A P E 5. Alo rs percevez la comme une averse. ou encore «Suis .VOUS SA NS CRAINT E Appliquez votre idée sans avoir peur de l’adversité N’ayez peur de r ien. Si quelqu’un vous p rovoque. et ensuite. Évitez toute confrontation sur le plan technique : au début. agi r. en particul ie r des lau r ie rs. Soyez hermétique à toute forme de distraction. ca r l ’angoisse ne sert à r ien. si nécessaire Au l ieu de cherche r à imposer vos vues aux autres. mais ne s’aventure pas à l’aveuglette. I l accepte de se la issser guider pa r la situation où i l se trouve. Face à l ’advers ité. Soyez prêts à la confrontation.vous la question suivante : «En réal ité. El le nous obl ige à comp rendr e les autres et à être comp r is d’eux. Car s i vous forcez.we i se p ratique par des actions qui ne nécessitent pas d’effort pa rticul ie r. Soyez efficace. el le tourne toujou rs à l ’antagonisme. Car une volonté puissante finit tou jou rs pa r domine r.vous nature l lement dans la moind re fissu re. mais en bout de l igne. vous vous exténuerez et vous n’atteindrez pas votre objectif. L’advers ité a du bon. Le fort sait rester calme.wei agit conformément à la situation. el le semble amicale. quel le que soit la situation.je encore suffisamment en p roie au doute pour . S’angoisser ne fait que gaspi l le r votre énergie. Vei l lez simp lement à ne pas exp r ime r votre puissance trop tôt dans le but d’a r rache r pa r la force ce qui n’est pas parvenu à matur ité. Celui qui est imp régné du wu . Le wu . Re j etez toute occasion de vous la isse r entra îne r à l ’ép reuve de force. Comme l’eau qui aborde un rocher . posez . en vous disant bien que c’est grâce à el le qu’éclosent les bourgeons. inébranlable. vous r isquez d’être ébranlé au plus p rofond de vous -même. Sachez p réserve r votre puissance. ai . le wu .Dans la vie quotidienne.

la neutra l ité et l’ indiffé rence ne sont pas une solution. oubl iez la notion de gain ou de perte. I l faut alo rs se di re : « Pou rquoi me suis . et p renez conscience de cette i l lus ion. Seule la transcendance l’est. fa îtes comme s’i l n’y avait personne en face de vous. plus rapide et plus puissant vous serez. contractez . . « St r i k ing Thoughts» .même. étendez vous.vous qu’i l ne s’agit que d’une i l lus ion à perce r . si l ’on ne parvient pas à toucher au cœur du p roblème.qu’i l s’imagine qu’i l a une chance de gagner ? ». En plein combat. Quand l’adversai re p rend de l’espace. passez outre la p rovocation. Qu’est -ce que la défaite? R ien d’autre qu’une leçon. qui re jette toute forme d’asservissement et de concur rence. écr it pa r B ruce Lee. Mo ins vous ferez d’effort dans un combat. Oubl iez l ’honneur et la douleur.vous. aphor ismes de Bruce Lee. Si vous échouez malgré tout I l n’y a pas de honte à être envoyé à ter re. On ne règle jamais de maniè re définitive un combat. écr it pa r B ruce Lee. En combat. Quand aucun des deux adversai res n’est susceptible de l’emporte r . E N S AVOIR P LUS… Quelques livres sur le même sujet « B r uce Lee’s F ighting Method». D îtes . qu’un p rem ie r pas vers quelque chose de mieux. Une tel le ambition ne convient pas à celui qui suit la Voie du Combattant. Se poser la question est déjà une victoi re en soi. « The Tao of Jeet Kune Do». Le combat permet de mieux se conna ît re soi .je ret rouvé par ter re ? ». écr it pa r John Little. Quand i l se contracte. S i une tel le cra inte n’est pas justif iée. Le monde est remp l i de personnes qui veulent être en tête ou ressorti r du lot.

la vie de Bruce Lee. .« The Tao of B ruce Lee». écr it par Davis M i l le r.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful