1

Les cytokines : messagers chimiques du
système immunitaire

Document redige par Guillaume Calu (guillaume(spectrosciences.com)
1. Définitions

Les cytokines sont des glycoproteines regulatrices secretees par de nombreuses cellules
blanches et par certaines cellules constitutives de l`organisme. Leur taille est generalement
inIerieure a 30 kDa. Elles ont pour but d`induire. de contrôler ou d`inhiber l`intensite et la
duree de la reponse immunitaire. ainsi que les mecanismes d`hematopoïese et certaines
diIIerenciations et proliIerations tissulaires.

Leur mode d`action est autocrine (action des cellules secretrices sur elles-mêmes).
paracrine (action sur cellules proches) ou endocrine (secretion dans le sang). A ce titre. les
cytokines sont souvent decrites comme des « hormones » propres au systeme immunitaire. En
se liant a des recepteurs de cellules-cibles. elles declenchent des voies de transduction de
signal modiIiant l`expression des genes de ces cellules.

Leurs aIIinites avec leurs recepteurs sont Iortes. de 10
-8
M a 10
-12
M. Des concentrations
picomolaires sont dans certains cas suIIisantes pour induire un eIIet biologique. Elles ont une
demi-vie tres courte. ce qui limite leur temps d`action ainsi que leur rayon d`action.

Les cytokines agissent rarement seules. mais de maniere coniointe avec d`autres cytokines.
creant tout un reseau de communication cellulaire. AIin de mieux etudier ces interactions. des
deIinitions ont ete donnees a leurs attributs :

Pléïotropie : capacite pour une cytokine d`induire diIIerents eIIets biologiques suivant
leur cible ou d`activer plusieurs cibles diIIerentes.

Exemple . lIL-4 produite par les lvmphocvtes T
H
actives stimule la proliferation des
lvmphocvtes B. des thvmocvtes dans le thvmus et des mastocvtes.

Redondance : diIIerentes cytokines ont le même eIIet biologique.

Exemple . lIL-2. lIL-4 et lIL-5 induisent la proliferation des lvmphocvtes B.

Synergie : les eIIets combines de deux cytokines sont superieurs a leurs eIIets separes.

Exemple . lIL-4 et lIL-5 induisent une commutation de classe vers la production
dIgE chez les lvmphocvtes B.

Antagonisme : capacite d`une cytokine d`inhiber un eIIet biologique.

Exemple . lIL-10 bloque la production de cvtokines chez les macrophages et freine
indirectement la reponse immunitaire.

Induction de cascades : une chaîne de communication cellulaire s`etablit.

2
Exemple . les lvmphocvtes T
H
actives produisent de lIL-2 qui va activer dautres
lvmphocvtes T
H
qui vont secreter des cvtokines activant les lvmphocvtes B qui a leur tour
secreteront des cvtokines pour activer la fabrication danticorps chez les plasmocvtes.

2. Les famiIIes de cytokines

AutreIois. les cytokines etaient divisees en deux grands groupes : les lymphokines. produites
par les lymphocytes ; et les monokines. secretees par les macrophages.

Auiourd`hui. les cytokines sont rassemblees en quatre grandes Iamilles :

Les Hématopoïétines (cvtokines de classe I ): GM-CSF. G-CSF. IL-2 a 7. IL 11 a 13.
IL-15 .
Les Interférons (cvtokines de classe II ): IL-10. INF u. þ. v. .
Les Chémokines : IL-8. .
Les Tumor Necrosis Factor : TNF u. þ. .

3. Les fonctions des cytokines

Leurs Ionctions sont connues grâce a l`etude de modeles in vitro. dans des concentrations
non physiologiques. necessitant l`utilisation de cytokines recombinantes et de cultures
cellulaires. Ces etudes ont permis de comprendre leurs Ionctions separement. mais ne donnent
pas un modele exact de la realite dans l`organisme. ou leurs actions coniointes peuvent avoir
diIIerents attributs (voir section 1).


Figure 3.1 : L`Interleukine-2 est au cour de
nombreuses activations de cellules immunitaires.
Modelisation obtenue par diIIraction aux rayons X
(resolution : 1.99A). Les helices u sont representees en
rouge et le Ieuillets þ en iaune (d`apres Arkin et al..
2003. Fichier 1M47 sur la Protein Data Bank).


Dresser un tableau exhaustiI des diverses cytokines et de leurs Ionctions serait une tâche trop
imposante. dont la premiere critique serait de veriIier si iustement leurs eIIets conioints sont
3
decrits ou non. Le nombre de cas de Iigure est impressionnant. mais certains serveurs Internet
ont releve le deIi (http://www.copewithcytokines.de/).

Pour notre part. nous nous limiterons a l`etude de quelques exemples ci-dessous. pioches
parmi les cytokines les plus Irequemment rencontrees :


Cytokine Sécréteurs Activité biologique
Interleukines-1 Monocytes. macrophages.
lymphocytes B. cellules
dendritiques. cellules
endotheliales. autres types
cellulaires
Lymphocytes T
H
: Hausse de l`activation
Lymphocytes B : Maturation et expression clonale
Iavorisees
Cellules NK : Hausse de l`activite
Cellules endotheliales vasculaires : intensiIie
l`expression des molecules d`adhesion
intercellulaire
Macrophages et neutrophiles : attires par
chimiotaxie
Hepatocytes : synthese de proteines de phase aigue
Hypothalamus : provoque de la Iievre
Interleukine-2 Lymphocytes T
H
1 Lymphocytes T
H
et T
C
actives par l`antigene :
permet leur proliIeration
Clones de lymphocytes T speciIiques d`un
antigene : croissance de longue duree assuree
Certaines cellules NK et lymphocytes T
C
: hausse
de l`activite
Interleukine-6 Monocytes. macrophages.
lymphocytes T
H
2. cellules
stromales de la moelle
osseuse
Lymphocytes B en proliIeration : diIIerenciation
terminale en plasmocytes
Plasmocytes : Secretion des anticorps
Cellules souches myeloïdes : Entraîne leur
diIIerenciation
Hepatocytes : Synthese des proteines de la phase
aigue
Interleukine-10 Cellules T
H
2 Macrophages : Bloque la production de cytokines
Cellules presentatrices de l`antigene : Baisse
l`expression des proteines de CMH de classe II
Interleukine-11 Cellules stromales de la
moelle osseuse
Plasmocytes : soutient la croissance
Cellules progenitrices B : Iavorise la
diIIerenciation
Megacaryocytes : Iavorise la diIIerenciation
Hepatocytes : induit la synthese de proteines de la
phase aigüe
Interleukine-12 Macrophages.
Lymphocytes B
Lymphocytes T
C
activees : action en synergie avec
IL-2. induit la diIIerenciation en CTL.
Cellules NK. LAK. T
H
1 activees : stimule leur
proliIeration
4
Interleukine-15 Lymphocytes T Lymphocytes T et epithelium intestinal : stimule la
croissance de l`epithelium intestinal et la
proliIeration des lymphocytes T
Cellules NK : soutient leur proliIeration cellulaire
Interleukine-18 Macrophages actives Cellules T : secretion d`IFN-v activee
Cellules NK : la cytotoxicite de ces cellules est
augmentee
Interféron gamma
(INF-y)
Lymphocytes T
H
1. T
C
et
cellules NK
Cellules non inIectees : inhibe la replication virale
Macrophages : hausse de leur activite
Nombreux types cellulaires : hausse de
l`expression des molecules de classe I ou de classe
II du CMH
Lymphocytes B en proliIeration : Induit la
commutation de classe vers l`IgG2a.
Lymphocytes T
H
2 : bloque la commutation de
classe vers l`IgG1 et l`IgE
Cellules inIlammatoires : inhibe leur proliIeration
Mediateur de divers eIIets importants dans
l`hypersensibilite retardee
Facteur de nécrose
tumorale o (TNF- o)
Macrophages. mastocytes Cellules tumorales : eIIets cytotoxiques
Cellules inIlammatoires : bloque la secretion de
cytokines.
Tableau 3.1 : cytokines : origines. cibles et activites speciIiques. (Repris d`apres Goldsby et al.. 2003).

4. Antagonistes et maIadies associées aux cytokines

De nombreuses proteines sont des inhibitrices de l`activite biologique des cytokines :

Soit elles se Iixent directement sur un recepteur sans pouvoir activer la cellule
Soit elles se lient a une cytokine dont elles inhibent l`activite.

L`antagoniste IL-1Ra au recepteur de l`Interleukine 1. par exemple. bloque la liaison de l`IL-
1u ou de l`IL-1þ. Suppose avoir un rôle dans la regulation de l`intensite de la reponse
inIlammatoire.

Certains virus creent des proteines susceptibles de se lier aux cytokines ou de reproduire
l`action des cytokines :

Les Poxvirus codent dans leur genome viral pour une proteine soluble qui se lie au TNF et
pour une autre proteine qui se lie a l`IL-10. empêchant ou diminuant les eIIets inIlammatoires
des cytokines.
Le virus d`Epsein-Barr produit une IL-10 virale. se liant au recepteur IL-10R et supprimant
les reponses immunitaires a mediation cellulaire des T
H
1 eIIicaces contre certains parasites et
virus.

5

Figure 4.1 : Monomere d` Interleukine-10 humaine.
Modelisation obtenue par diIIraction aux rayons X
(resolution : 1.6 A). Les helices u sont representees en
rouge (d`apres Zdanov et al.. 1996. Fichier 2ILK sur la
Protein Data Bank). In vivo. l`IL-10 est sous Iorme
d`homodimere.

BibIiographie

Arkin M. A.. Randal M.. Delano W. L.. Hyde J.. Luong T. N.. Oslob J. D.. Raphael D. R..
Taylor. L.. Wang J.. Wells J. A.. Mcdowell R. S.. Wells J. A.. Braisted A.C. (2003).
Binding oI Small Molecules to an Adaptive Protein-Protein InterIace. Proc.Nat.Acad.Sci..
100. pp. 1603.

COPE : Horst IbelgauIts' Cytokines Online PathIinder Encyclopaedia |En ligne|. Consulte le
21/03/2006. http://www.copewithcytokines.de/

Goldsby R.A.. Kindt T.J.. Osborne B.A. Les Cytokines. In : Immunologie : le cours de Janis
Kuby. Editions Dunod. Paris. 2003. ISBN : 2-10-007396-6

Zdanov. A.. Schalk-Hihi. C.. Wlodawer. A. (1996): Crystal Structure oI Human Interleukin-
10 at 1.6 A Resolution and a Model oI a Complex with its Soluble Receptor Protein Sci.
5. pp. 1955.

! . / ! ! " + ! & . E F %$ 3 $GGH @ 1!! 9 0I. % + $ 5 $ . ( ! #. ( & 2 2 C 1 . ! ) $ ( ! $ $ $ D 2 ! 0 "#$ 3 : )1 . 3 $ + 2 $ : ) <= & 3 3 60)789$ 6)789$ : )1 .$ : $ 3 : ) !$ :>9 ?$ @$ A$ = 3 : )/$ = ! 3 B>9 ?$ @$ = C & 7 ( . 2 J ? " ( + K " $ .! .

0 . N N 3 3 ( & >O 3 N ' . 3 3 P ( () BN 7 ( 7 3 BN B7 B >O & ( 3 B7 3 (* 0 $ BN1$ P $ J 7 N P K 38 ' 38 ( 3# 3 4 ($+ 7 BN1 0 7 . 3K & ( 3K 70N :: ($$ 7 P J 7 0 N Q 3 K3 3 3 ( ($) 0 $ K : )1$ 7 B7 >O$ +O$ BN 3 7B 3 . ) $ : ($ 0 & $ K$ $ $ $ % & BN 3 N K30 7 7 .$ 3LLMMM J $ & M L & 3 & .

!(/0 >O 7 0 > . :: 3 3 . 3 ($- 0 7 7 BN $ B7 . & 3 ? : ) R : ) @ 8 : % $ . & B>9 : ) !R I . & # )K : ) !$ : ) ! * $ BN . 70N K BN1 3 : 6 & : # 3 3: : 61 3 : 7 0 ! 1. & !( 10 "#$ 3 0 $ 7 7 & R 3 3 ( 6 & .($.& 3 $ %$ 1!! " 8 8 . $ & : ) 7 3 J . B B B 7 >O 3 B3 >O 3 :9>)A .

! 0 2#$ 3 0 3 $S H ( T " K ( ( : ? %$ GGS 9 !! $ : ) ! ) ! .M 8 8 R 3 V $ 7$ U N : 0 ) 3 % < . GS)S M $+ 0 GGS 3 7 7 . 1: O F J !" # + 0 +$ R B $ $ U K 8 !!$ S! 0$ " V$ U 0 U $N V$ B >$ W V "$ R " R$ V +$ 0 M R 8$ U V +$ K + 7 1!! + J )J : 0 %1 %2 %3 $ 7WJ# 3 N : 1 L! L1!!S 6 O T ! <$ X7 3LLMMM W M J L # Y# Z 7 R+$O BV$W # " $J $ +$ 8 )N S+R % G<< K+ 7 : 3: $ 1!! :8K> 3 1) !)!!.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful