P. 1
Cours Gestion Production

Cours Gestion Production

|Views: 217|Likes:
Published by mohamedouffa

More info:

Published by: mohamedouffa on Jan 21, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/09/2012

pdf

text

original

Une politique de gestion est déterminée par la réponse à trois questions.
1. Comment l’entreprise s'informe-t-elle sur l'état des stocks ?
2. Quand (sous quelles circonstances) faut-il réapprovisionner ?
3. Combien d'unités faut-il réapprovisionner lors de chaque passation de commande ?
Passons successivement ces trois décisions en revue.

1. Information sur l'état des stocks.

On distingue deux grands principes:
inventaire permanent, ou continu: l’état des stocks est connu en permanence;
inventaire périodique: l’état des stocks est déterminé à intervalles réguliers, par exemple tous

les mois.

71

En pratique, les systèmes d'inventaire permanent sont souvent implantés via l'enregistrement
systématique des transactions entrées/sorties. De tels systèmes peuvent se révéler beaucoup plus
coûteux que les systèmes périodiques. Mais leur coût a maintenant tendance à décroître, en
fonction de l'informatisation croissante qui facilite l'enregistrement des transactions. (Exemple:
les grandes surfaces de distribution pratiquent un inventaire permanent lié à l'utilisation des
codes-barres.) L'utilisation de tels systèmes ne se justifie cependant pas nécessairement pour
tous les articles.

L'inventaire périodique impose l'inspection des stocks à intervalles réguliers, même si aucune
transaction n'a eu lieu depuis la dernière inspection. Outre sa simplicité organisationnelle, cette
approche permet de détecter des détériorations, erreurs, vols, etc. (en particulier dans le cas
d’articles à rotation très lente).

2. Quand faut-il réapprovisionner ?

A nouveau, deux types de réponses sont possibles:
gestion par point de commande: on approvisionne la référence si la position de stock est
inférieure à une certaine quantité prédéterminée s, appelée point de commande;
commande périodique: on approvisionne à intervalles réguliers, toutes les R unités de temps
(par exemple, toutes les deux semaines); R est appelé la période entre commandes.

Ces deux approches connaissent leurs avantages (+) et leurs inconvénients (−) respectifs.

• Commande périodique:
+ facilité organisationnelle: les commandes d’approvisionnement sont passées à un moment
prévisible, qui coïncide typiquement (mais pas nécessairement) avec celui de l'inventaire
dans le cas d'un système d'inventaire périodique; cette approche simplifie l’administration, le
transport, la réception des commandes, ainsi que la tâche des fournisseurs; elle facilite
également le groupement des commandes de différents articles auprès d’un même
fournisseur (si les périodicités sont coordonnées pour tous ces articles).
+ en cas de périodicité de la demande, il existe une possibilité de coordination avec la période
de commande.
− dans une application stricte du système, il n'est pas possible de réagir à des situations
inattendues se produisant entre deux instants de commande; la probabilité de rupture de
stock s’en trouve donc accrue.

• Point de commande:
+ offre plus de souplesse, et permet donc d’obtenir des coûts inférieurs à ceux du système

précédent;

+ couplée à un système d'inventaire permanent, cette politique de gestion permet de mieux
contrôler le niveau de stock, et donc de diminuer les chances de rupture tout en maintenant
des stocks de sécurité plus faibles que par la gestion périodique;
− difficultés organisationnelles, dues à l’irrégularité des époques de passation de commande.

72

3. Combien d'unités faut-il réapprovisionner ?

Ici encore, deux classes de réponses sont possibles :
• une quantité fixe Q (la quantité de commande) à chaque réapprovisionnement;
• la quantité qui ramène la position de stock à un niveau prédéterminé S (le niveau de
recomplètement
, ou up-to-level); c'est-à-dire, quantité commandée = S − position de stock (si
cette quantité est positive).

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->