Note d’alignement

L’alignement est la capacité d’un élève à se mettre en accord avec le discours pédagogique du professeur et son projet personnel tout en prenant en considération son environnement et les besoins du groupe. L’alignement constructif a été mis en évidence par Biggs dans des travaux de recherches sur la réalisation d’une taxonomie des modes d’apprentissage et d’enseignement. On peut consulter un résumé ICI. Supposons que la note d’alignement soit composée de 20 cases. Cette note peut s’alimenter par la gauche avec des croix et par la droite avec des ronds. Les croix sont des indicateurs positifs de comportement de l’alignement (travaux, bonne volonté, intérêt, sens de l’entraide,…), les ronds mesurent les freins (mauvais esprit, perturbation, bavardages intempestifs, passivité ostentatoire, attitude décalée, pas de travail, refus de l’entraide…). On peut suivre la taxonomie SOLO pour l’évaluation de ces compétences positives dont le nombre de points associés correspond au niveau SOLO (cf. taxonomie SOLO) En ce qui concerne les freins à l’alignement on peut utiliser la grille suivante : Niveau 1 : Absence presque systématique Niveau 2 : L’attitude est décalée, négative, en opposition systématique face à la possibilité d’un alignement constructif pour lui et son entourage Niveau 3 : Ne pense qu’à lui et ne prend pas en compte son environnement. Ne perturbe pas le groupe Niveau 4 : Répond aux exigences minimales d’alignement le concernant ainsi que son entourage proche Niveau 5 : Agit sur lui, l’environnement général du groupe et sur l’enseignant afin de permettre un alignement constructif du plus grand nombre Quelques exemples : Thomas est agréable, pas très travailleur, il a rendu un devoir sur deux et encore ce n’était pas terrible. Il s’est fixé comme objectif d’avoir un bac ES avec mention AB pour faire une Fac de Droit. Demander de l’aide à son voisin est souvent pour lui une occasion rêvée de raconter les anecdotes de son week-end ! Agréable : xx Pas très travailleur : 0

Un devoir pas terrible : x Alignement personnel : xx Demande de l’aide : xx Bavardages : 000 Résultats : 7 x et 4 0 il reste donc 9 cases vides a compléter par l’enseignant qui choisit de le remplir de la moyenne de Thomas ou de baisser ou d’augmenter cette note moyenne. x x x x x x x 0 0 0 0

Avec cet exemple Thomas, récolte une note d’alignement de

. Cette première note 13

est encourageante mais Thomas devra quand même surveiller quelques points s’il ne veut pas que cette note baisse avec une analyse différentielle qui suivra pour la note suivante.

Charles est un élève de très bon niveau, mais il n’est pas agréable. Il a rendu les deux devoirs dont l’un était facultatif mais à bâclé la rédaction de celui qui était obligatoire. Lorsqu’il aide ses camarades, il le fait la plupart du temps avec un air condescendant, si bien que les autres ne préfèrent rien lui demander. Il montre souvent des signes d’ennui pendant le cours qu’il maîtrise pourtant totalement.

Très bon niveau : rien Pas agréable : 000 Remise du devoir obligatoire bâclé : x Remise de devoir facultatif : xxx Aide ses camarades avec un air condescendant : x Signes d’ennuis 0 Alignement général : 00 Résultats : 4 x et 7 000 x x x x 0 0 0 0 0 0 0

En appliquant le même calcul que précédemment on obtiendrait une moyenne de

,

cependant le volume des 0 n’est pas suffisant pour empêcher Charles d’atteindre la moyenne. Pour cette première fois Charles aura 10 à la note d’alignement. Cette médiocre performance pour un

élève brillant sera prise en compte dans le diagnostic différentiel de la note suivante, positivement s’il parvient à pallier les manques et négativement s’il ne parvient pas à le faire. Imaginons donc qu’au mois suivant Charles continue dans la même attitude. Cette persistance lui vaudra 000 ce qui le fera passer à 11 0 et l’empêchera d’avoir la moyenne. Par contre, s’il progresse dans son attitude, le simple fait d’être couplé avec un bon niveau augmentera de façon considérable les x et diminuera certainement les 0 ce qui lui permettra d’avoir une excellente note d’alignement, ce qui est l’objectif cherché.

Alice est très timide, elle n’a visiblement pas un très bon niveau et cherche à se faire oublier aussi bien de ses camarades que du professeur qui d’ailleurs a bien du mal à avoir prise sur elle. Elle souhaite faire une école d’art et souffre de la section dans laquelle elle se trouve et plus particulièrement du cours de mathématiques. Pour elle l’objectif semble simple : finir au plus vite ce calvaire. Elle a rendu un des deux devoirs mais bute sur beaucoup de points car les lacunes sont importantes. La rédaction de la copie montre une bonne volonté et de façon évidente que les objectifs demandés semblent hors de portée. Le deuxième devoir était trop difficile. Niveau faible : rien Timidité comme frein personnel à l’alignement : 000 Timidité comme attitude positive faisant que la classe est plus calme : xx Pas de prise possible, fuyante : 00 Souffrance et difficulté d’alignement : xx Remise d’un devoir avec lacunes et bonne volonté : xx Résultats : 6 x et 5 0 x x x x x x 0 0 0 0 0

Là encore rien n’interdit à ce qu’Alice ait la moyenne et même la note de

, ce 11 est

relativement encourageant semble-t-il compte tenu des difficultés importantes et le fait de subir un cours plutôt que d’être demandeur. La note suivante fera état de celle-ci. Alice pourra encore l’augmenter en passant outre sa timidité prononcée, en demandant de l’aide à ses camarades, en arrêtant ce comportement fuyant ou au contraire la faire baisser en faisant réapparaître de vieux démons qui lui seront néfastes de façon plus générale. Etc, etc…

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful