LES ANGES GARDIENS

La Bible nous enseigne clairement que le Seigneur envoie un ange pour veiller sur chacun des fidèles. Le Psalmiste affirme cette vérité comme suit : " Car il donnera charge de toi à ses anges, afin qu'ils te gardent dans toutes tes voies. " Ps. 91:11. Cela est consolant pour ceux qui comprennent la nature des ennemis auxquels nous avons affaire dans la lutte du chrétien. Dans nos combats avec les puissances des ténèbres, seuls les " anges puissants en force " peuvent nous prêter le secours nécessaire. Ils peuvent nous donner de la lumière, de la force et du courage, et sont à même de nous protéger de dangers tant visibles qu'invisibles. Satan ne l'ignore pas, et aussi disait-il à l'Eternel à propos de Job : " Est-ce gratuitement que Job craint Dieu ? N'as-tu pas toi-même mis une haie tout autour, pour lui, pour sa maison et pour tout ce qui lui appartient ? " Job 1:9,10, Lausanne. David nous apprend en quoi consiste cette haie dont le Seigneur entoure ses enfants : " L'ange de l'Eterne l campe autour de ceux qui le craignent, et les garantit. " Ps. 34:8. C'est ainsi que l'ange de Dieu veillait constamment sur Job et sur tout ce qui lui appartenait, afin qu'aucun mal ne l'approchât sans la permission spéciale de Dieu. Ce qui avait lieu pour Job, a lieu pour tout enfant de Dieu. Voici ce que Christ dit de ceux qui croient en lui : " Prenez garde de ne mépriser aucun de ces petits ; car je vous dis que leurs anges voient sans cesse dans les cieux la face de mon Père qui est aux cieux. " Mat. 18:10. L'expression " leurs anges " montre bien qu'il y a des anges mis en rapport immédiat, personnel et constant avec les serviteurs de Christ. Quand Rhode, la servante de Marie chez qui les frères étaient assemblés pour demander à Dieu la délivrance de Pierre, quand Rhode, dis-je, vint leur dire que Pierre était à la porte, ils lui dirent : " C'est son ange. " Act. 12:15. Ils n'entendaient point par là que c'était l'esprit de Pierre, car ils supposaient qu'il vivait encore, et qu'il était en prison. Ils parlaient de ce dont Christ les avait instruits, de son ange gardien. Il nous est dit positivement qu'un ange accompagnait le camp des Israélites. " Et l'ange de Dieu, qui allait devant le camp d'Israël, partit, et s'en alla derrière eux. " Ex. 14:19. " Ne permets pas que ta bouche te fasse pécher, dit l'Ecclésiaste, et ne dis pas devant l'ange de Dieu que c'est ignorance. " Eccl. 5:6. Il ressort de ces paroles qu'il y a toujours devant nous, quand nous parlons, un ange qui nous entend. C'était la conviction de l'apôtre : " Dieu nous a exposés .... nous faisant servir de spectacle au monde, aux anges et aux hommes. " 1 Cor. 4:9. Parce que nous ne pouvons voir les anges de nos yeux naturels, nous sommes portés à oublier qu'ils sont constamment avec nous, q u'ils nous voient et nous entendent, et qu'ils prennent note de nos paroles et de notre conduite. Ce n'en est pas moins là le cas. Nous en trouvons une belle illustration dans 2 Rois 6. Le roi de Syrie faisait la guerre au roi d'Israël. Mais le prophète Elisée révélait au roi d'Israël tous les plans et tous les mouvements de l'ennemi, de telle manière qu'il les battait et les déconcertait chaque fois. Le roi de Syrie ayant appris ce que faisait Elisée, dit à ses serviteurs : " Allez, et voyez où il est, afin que je l'envoie prendre. Et on lui fit ce rapport : Le voilà à Dothan. Et il envoya là des chevaux, et des chariots, et de grandes troupes, qui vinrent de nuit et qui environnèrent la ville. Or, le serviteur de l'homme de Dieu se leva de grand matin, et sortit ; et voici des troupes, et des chevaux, et des chariots qui environnaient la ville. Et le serviteur de l'homme de Dieu lui dit : Hélas ! mon seigneur, comment ferons-nous ? " La situation

était critique, dans cette petite ville, entourée d'une armée d'ennemis. Mais quels étaient les sentiments d'Elisée ? " Et il répondit : Ne crains point ; car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. " Nous pouvons facilement nous imaginer l'étonnement du serviteur du prophète. " Et Elisée fit une prière et dit : Je te prie, ô Eternel ! ouvre ses yeux, afin qu'il voie. Et l'Eternel ouvrit les yeux du serviteur et il regarda ; et voici, la montagne était pleine de chevaux et de chariots de feu autour d'Elisée. Le serviteur pouvait maintenant comprendre le calme et le sang-froid de l'homme de Dieu. Des légions de l'armée angélique l'entouraient pour le délivrer, conformément à la sûre promesse de Dieu. Le serviteur ne les avait pas vues ; mais son maître savait qu'elles étaient là. Quand Agar errait seule dans le désert, un ange s'adressa à elle. C'est alors seulement, semble-t-il, qu'elle se rendit compte du fait qu'elle n'était pas seule. " Alors elle appela le nom de l'Eternel qui lui parlait : Tu es le Dieu fort qui m'a vue. " Gen. 16:13. Elle affirme par ces paroles le fait que les anges sont toujours présents près de nous, qu'ils voient nos actions, qu'ils discernent nos pensées, et sont prêts à nous aider si notre confiance est en Dieu. Quand Abraham était sur le point d'égorger Isaac, un ange, qu'il n'avait pas vu, l'appela et arrêta sa main. Evidemment, l'ange était avec lui depuis longtemps, quoique Abraham ne l'eût point vu. Le cas de Jacob aussi (Gen. 28:10-22) est une illustration frappante de cette vérité. Après avoir quitté la maison paternelle fuyant son frère Esaü, le soir étant venu, il se coucha, seul dans la campagne. " Alors il songea ; et dans son songe il vit une échelle qui était appuyée sur la terre, et dont le haut touchait jusqu'aux cieux, et les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. Il vit aussi l'Eternel qui se tenait sur l'échelle. " L'Eternel lui parla. " Et quand Jacob fut réveillé de son sommeil, il dit : Certainement l'Eternel est en ce lieu-ci, et je n'en savais rien ! " Les anges de Dieu étaient tout autour de lui, et les yeux du Seigneur étaient sur lui, mais il n'en avait rien su. Si nous pouvions, nous aussi, nous pénétrer de ces vérités solennelles et glorieuses, nous serions souvent dans les sentiments qu'éprouvait Jacob. Nous avons donc devant nous un fait abondamment prouvé, à savoir que les anges de Dieu sont toujours avec les enfants des hommes. Quelle consolation pour l'humble chrétien, affligé, méprisé, honni et persécuté, de savoir que ces messagers célestes sont ses compagnons ; qu'ils sympathisent avec lui dans toutes ses épreuves, le protègent contre la puissance du diable, et le fortifient dans le service de Dieu ! Ces saints anges prennent un profond et ardent intérêt au salut des enfants des hommes. Cela ressort clairement des nombreuses allusions qui y sont faites dans les Ecritures. L'apôtre Pierre parle du " salut qui a été l'objet de l'exacte recherche et de la profonde méditation des prophètes .... choses dans lesquelles les anges désirent de voir jusqu'au fond. " 1 Pier. 1:10-12. Les anges se réjouirent de la naissance du Sauveur. " Alors l'ange leur dit : N'ayez point de peur ; car je vous annonce une grande joie qui sera pour tout le peuple... Et au même instant il y eut avec l'ange une multitude de l'armée céleste, louant Dieu, et disant : Gloire soit à Dieu au plus haut des cieux ! Paix sur la terre, bonne volonté envers les hommes ! " Luc 2:10-14. Cela nous montre le vif intérêt qu'ils portent au plan du salut. Ils aident en outre, dans le ciel, à Jésus notre souverain Sacrificateur dans son uvre en faveur des élus. Parlant de ce qu'il vit dans le ciel, Jean nous dit : " Et il vint un autre ange qui se tint devant l'autel, ayant un encensoir d'or, et on lui donna beaucoup de parfums pour

les offrir, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône. " Apoc. 8:3. C'est ainsi que les anges portent nos prières devant Dieu. Qu'elles sont touchantes ces paroles de Christ : " Je vous dis qu'il y a de même de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui s'amende. " Luc 15:10. Ils connaissent la valeur d'une âme ; ils peuvent apprécier le prix du ciel et le sort terrible des impies. Ils travaillent laborieusement, patiemment, avec un zèle infatigable, à racheter les hommes de la puissance de Satan. Quand une âme a été gagnée au service de Dieu, tous les anges se réjouissent. Et aussi quel tendre intérêt, quelle douloureuse sollicitude, quelle sympathie profonde ils doivent éprouver pour l'âme qui lutte ! O mon âme ! prend courage en Dieu qui a pourvu avec tant d'amour à ton secours présent et à ton salut éternel. Jean, le disciple bien-aimé, avait été exilé sur une île solitaire ; mais les anges de Dieu l'y avaient suivi. L'un d'eux reçut l'honorable mission de lui remettre la révélation du Fils de Dieu. Apoc. 1:1. Le Père la donna à son Fils, qui envoya son ange pour la faire connaître à Jean. Elle nous est parvenue à travers les âges après avoir été une source d'instruction et de consolation à des milliers de fidèles. Paul dit : " Si la parole qui a été annoncée par les anges a eu son effet .... " Héb. 2:2. Etienne disait aux Juifs : " Vous qui avez reçu la loi par le ministère des anges, et qui ne l'avez point gardée. " Act. 7:53. Or, les anges ont maintenant le même intérêt pour notre bien-être qu'ils avaient anciennement dans l' uvre du salut. Les promesses de Dieu sont toujours fermes pour chacun ; ses anges sont toujours au service des héritiers du salut. Extrait de "Le Ministère des Anges", traduit de l'anglais et complété par le pasteur J.-H. Waggoner, Genève, Société internationale de Traités, 1909. REFERENCE: L\'ange de l\'Eternel campe autour de ceux qui le craignent, et les garantit. \" Ps. 34:8

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful