You are on page 1of 32

a transformation d’énergie Prin ci pe

Le moteur DIESEL LM / 09.99


a transformation d’énergie Applicat ion

COMBUSTIBLE MOTEUR ALTERNATEUR


Energie thermique Energie mécanique Energie électrique
GAZOLE

Le moteur DIESEL LM / 09.99


es moteurs thermiques Les différ ents
types

1/ Moteurs à combustion externe

La machine à vapeur

2/ Moteurs à combustion interne

à allumage par compression (Diesel)

à allumage commandé (essence, gaz)

à allumage entretenu (turbine)

Le moteur DIESEL LM / 09.99


es moteurs thermiques La machine à v apeu r

Le moteur DIESEL LM / 09.99


es moteurs thermiques La tur bine

Le moteur DIESEL LM / 09.99


es moteurs thermiques Moteur Di es el - Moteur Gaz
Moteur Diesel 3408E

Moteur G3508 TA EIS

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Le moteur DIESEL Hi storique

1860 Le français JEAN LENOIR présente à PARIS le premier moteur thermique fonctionnant au pétrole.

L ’ingénieur français BEAU DE ROCHAS dépose le brevet d ’une machine à combustion interne fonctionnant
1862 sous le cycle 4 temps (avec compression préalable d ’un mélange combustible et allumage par étincelle).

L ’ingénieur allemand OTTO réalise le premier moteur thermique fonctionnant suivant le principe de BEAU
1876 DE ROCHAS (c ’est l ’ancêtre des moteurs à combustion interne actuels).

L ’ingénieur allemand DIESEL dépose le brevet d ’un moteur à combustion interne utilisant le cycle 4 temps,
1892 mais fonctionnant en auto-allumage par injection de combustible en fin de compression d ’air pur.

DIESEL présente pour la première fois au public son invention fonctionnant sous le principe décrit ci-dessus.
1895 Le combustible employé est alors du charbon pulvérisé.

La société MAN produit les premiers moteurs DIESEL avec injection de combustible par un jet d ’air
1897 comprimé.
Alésage: 250mm Course: 400mm Puissance: 20 HP à 172tr/mn Rendement: 26.2%

La société DEUTZ construit un moteur DIESEL à injection mécanique.


1912 Dés ce moment, le moteur Diesel se répand et est utilisé dans les domaines du transport, de l ’énergie de
l ’industrie….

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Le moteur DIESEL Domaines
d’ utilisat ion
Les moteurs Diesel qui peuvent atteindre une puissance de 4000 kW sont développés et construits par plus
de 100 constructeurs à travers le monde.
La gamme des moteurs est divisée en trois groupes principaux en fonction de leur vitesse de rotation.

1/. Les moteurs rapides - N>=1200tr/mn :


Plus de 5 millions d ’unités sont fabriqués chaque année. Ils occupent tous les domaines d ’application:
véhicules routiers et ferroviaires, groupes électrogènes, moto-pompes, machines agricoles et industrielles,
propulsion de petits navires.

2/. Les moteurs semi-rapides - 600tr/mn=<N<1200tr/mn :


Produits à environ 2000 exemplaires par an, les domaines d ’application sont:
- groupes électrogènes
- propulsion de navires

3/. Les moteurs lents - 85tr/mn<N<300tr/mn :


La puissance de ces moteurs est normalement très élevée, comprise entre 7 et 40 MW.
Ces moteurs assurent la propulsion de gros navires. En raison de leur faible vitesse de rotation, ils sont
directement couplés à l ’arbre d ’hélice.

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Le moteur DIESEL Descri ption

Description sommaire du moteur:

Les parties fixes:

1- Cylindre : guidage du piston


2- Culasse : ferme le cylindre et sert de
chambre de combustion
3- Carter : sert de réservoir d ’huile

Les parties mobiles:

4- Piston : reçoit la poussée des gaz


5- Bielle : transforme le mouvement
6- Vilebrequin : recueille le mouvement tel une
manivelle

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Le moteur DIESEL Ter minologie

PMH: point mort haut. Position haute du piston


PMB: point mort bas. Position basse du piston
COURSE: distance que parcourt le piston du pmB au
pmH. L ’unité employée est le mm ou le cm.
PMH
Chambre de
ALESAGE: diamètre du cylindre
combustion
CYLINDREE: volume du cylindre calculé à partir de la Alésage
course et de l ’alésage. L ’unité est exprimée encm3 pour

Course
les petits moteurs et en dm3 ou litre pour les plus gros.

RAPPORT VOLUMETRIQUE: appelé aussi taux de


compression, c ’est le rapport entre le volume au-dessus du
piston avant compression (PMB) et le volume au-dessus du PMB
piston en fin de compression (PMH).

Σ = V + vo_ (13 pour le moteur CAT 3500D)


vo

PUISSANCE: ce paramètre très important représente le


travail mécanique du moteur. La puissance est exprimée en
kilowatt. Auparavant, on employait le « Cheval »
1 cv = 0.736 Kw.

Pression Moyenne Effective: la pression dans le


cylindre varie continuellement. Aussi, pour permettre les
calculs pratiques et la comparaison entre différents
moteurs, on utilise la valeur moyenne de pression agissant
sur le piston durant un cycle complet. Cette pression
moyenne est appelée pression moyenne indiquée. La
pression moyenne effective en découle après soustraction
des pertes mécaniques du moteur.

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Le moteur DIESEL Classification

Le classement des moteurs peut être fait de différentes façon:

1/. en fonction de la disposition des cylindres.

2/.en fonction de la disposition des soupapes:


- arbre à cames en tête et soupapes en tête
- arbre à cames latéral et soupapes culbutées
- arbre à cames latéral et soupapes latérales.

3/. en fonction du mode de refroidissement:


- refroidissement par eau
- refroidissement par air

4/. en fonction du mode de répartition du combustible:


- à injection directe
- à injection indirecte

5/. en fonction du mode d ’admission d ’air:


- à aspiration naturelle (NA)
- suralimenté (T)
- suralimenté et à refroidisseur d ’air d ’admission (TA)

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Le moteur DIESEL Disposition des cylindres

Moteur en W
Moteur en ligne

Moteur V16 à 45°

Moteur à plat
Moteur en X

Moteur V8 à 90° Moteur en H Moteur à piston opposé Moteur en étoile

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Disposition des soupapes e
Le moteur DIESEL t arbr e à came s

Soupapes latérales verticales Soupapes opposées, admission Soupapes culbutées Soupapes en tête
à arbre à cames latéral en tête, échappement latérale à arbre à cames latéral avec arbre à cames en tête

Soupapes en tête deux rangs Soupapes en tête deux rangs Soupapes en tête deux rangs Soupapes en tête deux rangs
arbre à cames latéral deux arbres à cames latéraux un arbre à cames en tête deux arbres à cames en tête

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Le moteur DIESEL Ter mi nol ogie
Cat erpillar
Des termes normalisés doivent être utilisés pour situer et nommer les différents points du moteur. Pour cela,
l ’observateur se place face au côté avant du moteur pour situer les cylindres et tout organe moteur (paliers).
Afin de situer le sens de rotation moteur, l ’observateur se place face au volant moteur.

ORDRE D ’INJECTION:

Série 3500: V8 : 1-2-7-3-4-5-6-8


V12: 1-12-9-4-5-8-11-2-3-10-7-6
V16: 1-2-5-6-3-4-9-10-15-16-11-12-13-14-7-8

Série 3400: L6 : 1-5-3-6-2-4


V8 : 1-8-4-3-6-5-7-2
V12: 1-4-9-8-5-2-11-10-3-6-7-12

Sens de rotation: S.I.H


Moteurs CAT (toutes séries excepté 3400) Moteurs CAT série 3400)

Côté avant
Côté volant
Côté avant
Côté volant

Pompe d ’injection

Le moteur DIESEL LM / 09.99


e cycle 4 temps Diesel
Fonctionnement
Admissio Compression
1er temps: ADMISSION
n
Le piston descend du pmH au pmB:
Soupape admission ouverte - soupape échappement fermée
⇒ Aspiration d ’air pur

2ème temps: COMPRESSION


Le piston monte du pMB au pmH:
Soupape admission fermée - soupape échappement fermée
⇒ Compression de l ’air avec forte élévation de température
(500 à 750) environ)

Combustion détente Échappement


3ème temps: COMBUSTION DETENTE
Le piston descend du pmH au pmB:
Soupape admission fermée - soupape échappement fermée
⇒ On injecte le carburant dans l ’air porté à haute température et
celui-ci s ’enflamme à son contact. L ’augmentation de pression
qui en résulte provoque le refoulement du piston.
C ’est le temps MOTEUR

4ème temps: ECHAPPEMENT


Le piston monte du pmB au pmH:
Soupape admission fermée - soupape échappement ouverte
⇒ Les gaz brûlés sont chassés à l ’extérieur

Le moteur DIESEL LM / 09.99


e cycle 4 temps Diesel Réal isat ion
prat ique

Culbuteur

Injecteur

Culasse

Soupapes d ’échappement
Pignon de commande
Tige de culbuteur
arbre à cames N/2
Poussoir à galet
Pignon de commande
Piston pompe d ’injection N/2

Arbre à cames
Pignon de vilebrequin N
Bielle

Pompe d ’injection

Vilebrequin

Le moteur DIESEL LM / 09.99


cycle 4 temps gaz ou essence
Fonctionnement
Admissio Compression
1er temps: ADMISSION
n
Le piston descend du pmH au pmB:
Soupape admission ouverte - soupape échappement fermée
⇒ Aspiration du mélange air/gaz

2ème temps: COMPRESSION


Le piston monte du pMB au pmH:
Soupape admission fermée - soupape échappement fermée
⇒ Compression du mélange carburé

3ème temps: ALLUMAGE COMBUSTION DETENTE


Le piston descend du pmH au pmB: Combustion détente Échappement
Soupape admission fermée - soupape échappement fermée
Allumage du mélange par l ’étincelle de la bougie.
⇒ L ’étincelle engendrée par la bougie enflamme le mélange.
Un front de flamme se propage très rapidement, brûlant quasi
instantanément le mélange contenu dans le cylindre.
L ’augmentation de pression qui en résulte provoque le
refoulement du piston.
C ’est le temps MOTEUR

4ème temps: ECHAPPEMENT


Le piston monte du pmB au pmH:
Soupape admission fermée - soupape échappement ouverte
⇒ Les gaz brûlés sont chassés à l ’extérieur

Le moteur DIESEL LM / 09.99


cycle 4 temps gaz ou essence Réalisat ion
prat ique

Le moteur DIESEL LM / 09.99


rmodynamique appliquée au moteur Définit ion
Branche de la physique classique regroupant l'ensemble des phénomènes où interviennent des échanges de chaleur.

Cycle de Carnot (diagrammes PV). Le cycle de Carnot


décrit les transformations que subit le fluide (air, gaz,
vapeur d'eau...) qui assure le fonctionnement d'une
machine thermique. Ce fluide échange de la chaleur
avec deux sources, une chaude et une froide. Pour la
simplicité du raisonnement, Carnot suppose qu'entre
les sources le fluide évolue sans échanger de chaleur
avec quoi que ce soit (transformations adiabatiques),
mais en fournissant du travail. En utilisant comme
fluide un gaz parfait, et en supposant que tout se passe
de façon réversible, Carnot peut calculer le rendement
de la machine, dont il démontre qu'il est alors le plus
élevé possible. On représente souvent les différentes
transformations que subit le fluide dans un
diagramme pression-volume, où l'aire du cycle est
proportionnelle au travail fourni au cours du cycle. V

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Cycle t hé or ique
modynamique appliquée au moteur gaz
HYPOTHESES: DI AGRAMME DE CAR NOT
1/. Aucun échange de chaleur avec les
parois
2/. Aucune fuite de gaz dans le cylindre
3/. Aucune perte de charge à
l ’aspiration et au refoulement des gaz
4/. Combustion instantanée et complète
du mélange carburé.

PHASES DE TRANSFORMATION:
0-1: Admission du mélange air/gaz
1-2: Compression du mélange carburé.
2-3: Allumage et combustion du mélange
3-4: Détente
4-1: Échappement
1-0: Échappement

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Cycle t hé or ique
modynamique appliquée au moteur Diesel
HYPOTHESES: DI AG RAMME DE SABAT HE OU MI XT E
1/. Aucun échange de chaleur avec les

Pression (kPa)
parois
2/. Aucune fuite de gaz dans le cylindre 3 4
3/. Aucune perte de charge à
l ’aspiration et au refoulement des gaz
4/. Combustion instantanée et complète
du combustible

PHASES DE TRANSFORMATION:
0-1: Admission d ’air frais
1-2: Compression de l ’air
2-3: Injection et allumage du combustible 2
3-4: Injection/combustion/détente
4-5: Détente
5-1: Échappement
1-0: Échappement

5
0
1

pmH pmB V (cm3)

Le moteur DIESEL LM / 09.99


modynamique appliquée au moteur Diesel Cycle r ée l
DI AG RAMME I NDI QU E

Pression (kPa)
P

pmH pmB V (cm3)

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Not ions d e rendement
modynamique appliquée au moteur Diesel
µ Diagramme
µ Indiqué
µ Effectif
µ Global

W apporté µ Thermo.

µ Mécanique

W Thermodynamique

µ Électrique
W indiqué

W effectif

W électrique

Le moteur DIESEL LM / 09.99


modynamique appliquée au moteur Diesel Bilan éner gétique
Exemple de bilan énergétique pour une alimentation en gazole de base 100
Puissance utile
Échappement
Refroidissement
Rayonnement

33%

22%

40%
5%

Le moteur DIESEL LM / 09.99


combustion dans un moteur Diesel Définit ion

La combustion est une réaction chimique à évolution rapide (1/1000ème de seconde)


accompagnée d ’une émission de lumière et un dégagement notable de chaleur.

GENERALITES:

• Le combustible est injecté dans le cylindre du moteur vers la fin de compression. Un brouillard
de fines gouttelettes (diamètre = 1µm à 100µm) est introduit dans la chambre de combustion.

De ce mode de combustion, résulte une hétérogénéité du mélange.


On aura:
des foyer extrèmement riches en combustible
des foyers extrèmement pauvres en combustible
des foyers ayant des richesses voisines de la limite d ’inflammabilité
Ces foyers existent en milliers d ’exemplaires et leur distribution est très hétérogène.

• Si la température de fin de compression est suffisante ( 500°C), après un certain temps, les
foyers les plus favorisés s ’enflamment les premiers (par auto-inflammation). Immédiatement, la
flamme se généralise, brûlant la quasi-totalité du combustible présent.

Le moteur DIESEL LM / 09.99


Procédés de répartition du comb
combustion dans un moteur Diesel ustible
MOTEUR A INJECTION DIRECTE: MOTEUR A INJECTION INDIRECTE:
• Espace mort unique • Espace mort subdivisé
• L ’injecteur débouche directement dans l ’espace mort • L ’injecteur débouche dans une
• Forte pulvérisation, injecteur à trous multiples chambre séparée
• Rendement élevé • Forte turbulence, l ’air cherche le
combustible
• Combustion plus souple
• Nécessite un préchauffage pour le
départ à froid

• Le combustible va chercher son air:

Sans turbulence: Avec turbulence:


Chambre toroïdale L ’air va chercher son combustible
Chambre ouverte

Le moteur DIESEL LM / 09.99


De scrip tion d es dif fér entes ph as es
combustion dans un moteur Diesel

2/. Auto inflammation du combustible


1/. Début d ’injection sans combustion Phase de combustion rapide ou
Délais d ’auto inflammation détonante

Le moteur DIESEL LM / 09.99


De scrip tion d es dif fér entes ph as es
combustion dans un moteur Diesel

3/. Combustion entretenue par l ’injection. 4/. Coupure de l ’injection et fin


Phase de combustion diffusante. progressive de la combustion.

Le moteur DIESEL LM / 09.99


De scrip tion d es dif fér entes ph as es
combustion dans un moteur Diesel

Le moteur DIESEL LM / 09.99


combustion dans un moteur Diesel Analyse des paramètr es
INFLUENCES DE LA CONCEPTION DU MOTEUR SUR LA COMBUSTION:
La variation de puissance
Le rapport volumétrique

LE DELAI D ’INFLAMMATION: P.M.H

Pression en bars
Le délai d ’inflammation est le temps qui 4’
70
s ’écoule entre le début d ’injection et le 4
début de la combustion. Les facteurs
occasionnant ce délai sont de deux natures: 60
Le délai physique
Le délai chimique 50
3’
40
2’
30
3
20 2
Courbe sans injection 1
Courbe avec délai court D1
10 D2
Courbe avec délai long

40° 30° 20° 10° 0 10° 20° 30° 40° Angle vile.
Avance
injection

Le moteur DIESEL LM / 09.99


combustion dans un moteur Diesel Analyse des paramètr es

INFLUENCE DES PARAMETRES MOTEUR SUR LA COMBUSTION:

Le régime moteur

La charge

La température d ’air d ’admission

La température d ’eau de refroidissement

Le tarage des injecteurs

La qualité du combustible

Le moteur DIESEL LM / 09.99


tre type de moteur 4 temps Le moteur rotat if

Le moteur DIESEL LM / 09.99