FEV 11

Mensuel OJD : 41210 Surface approx. (cm²) : 2942 N° de page : 58-63
51 RUE DE VIVIENNE 75095 PARIS CEDEX 02 - 01 44 88 55 00

Page 1/6

,WF

SKAYPS iWF do-SILZ MF re State >WT uh moon,

'"'te likts DIS-GORJD

FOR SE-vm
»,
Shocks u

HAH-spituhb
"i JAYLZ

and
Wlill

UhRAVND ATIÏIIDNYT

IWORZ

bnlliant

uhUHbway and wur dragd oî thé rooî
waving gemtals

anrf

SKREEJHfi

un *
bTHROQ
lhair ofl tire rool lo cas! lli«r

ballot1"
i'turnite

mthejliostly
Mnd

dash

clothes of jazz in

jjlffi together

goldhorn

mping -"" ration of

FOTOVISTA 4306596200524/CLA/ALA/2

Eléments de recherche : PIXMANIA : service de vente ligne de produits électroniques, toutes citations

FEV 11
Mensuel OJD : 41210 Surface approx. (cm²) : 2942 N° de page : 58-63
51 RUE DE VIVIENNE 75095 PARIS CEDEX 02 - 01 44 88 55 00

Page 2/6

collection privée

Steve et Chiara Rosenblum ont débuté leur collection d'art contemporain en 2006, préférant les jeunes artistes aux grands noms. Une passion vive qu'ils partagent désormais avec le public, dans un nouveau lieu à Paris, inauguré en octobre dernier.

Steve et Chiara Rosenblum, l'art en partage
texte Guillaume Morel

out a commencé en 2006, à la Fiac. Sur le stand de la galerie Hauser & Wirth, Steve et Chiara Rosenblum découvrent AKh 0489 PE, un container à bagages après l'explosion d'une bombe, une œuvre de l'artiste suisse Christoph Buchel (ne en 1966) Un choc, et une acquisition immédiate « Cette pièce monumentale nous a frappés Elle nous reliait au 11 septembre, témoignait de noire époque en nous confrontant aux limites d'un monde qui ne serait plus jamais le même », se souviennent-ils. Après, cet achat, tout va très vite Cinq ans plus tard, leur collection compte déjà cent cinquante pièces produites depuis 1945, avec une large majorité de jeunes

T

Ci-dessus : Matthew Day Jackson, Second Home, 2010, néon, dimensions variables, détail (Courtesy Rosenblum Collection. ©Jeremy Herman) Ci-contre : Matthew Day Jackson, Return to Heaven, 2009, crâne en résine, 194,5 x 24,5 x 30,5 cm (Collection privée. ©Jeremy Herman}. Page de gauche • Chiara et Steve Rosenblum (©Bernard Saint-Cènes). FOTOVISTA 4306596200524/CLA/ALA/2

artistes. En octobre dernier, ils ont ouvert un espace à Paris afin de présenter leurs découvertes. Derrière une lourde porte noire, rue du Chevaleret dans le xnt e arrondissement, se cache la Rosenblum Collection & Friends, installée dans un ancien laboratoire de photographie entièrement réagence par l'architecte Joseph Dirand Elle accueillera chaque année en ses murs une exposition thématique, ainsi que des rencontres et des performances Symbolique et forte, l'œuvre de Christoph Buchel donne le ton de l'accrochage inaugural intitulé « Born in Dystopia », qui réunit des œuvres engagées d'artistes internationaux comme Duane Hanson, Andréas Hofer, Aleksandra Mir, Mark Handforth, Barbara Kruger ou Tald Madani « C'est Chiara qui m'a intéressé à l'an Je n'y connaissais rien,je me suis plongé dans les bouquins,j'ai beaucoup lu. Nous avons visité ensemble les foires, les salons, les galeries », explique le président-directeur général de Pixmania, société qu'il a fondée avec son frère en 2000, un an après avoir rencontré Chiara. Il s'est rapide-

Eléments de recherche : PIXMANIA : service de vente ligne de produits électroniques, toutes citations

FEV 11
Mensuel OJD : 41210 Surface approx. (cm²) : 2942 N° de page : 58-63
51 RUE DE VIVIENNE 75095 PARIS CEDEX 02 - 01 44 88 55 00

Page 3/6

ment laissé prendre au jeu « Aujourd'hui, il en sait plus que moi ' », s'amuse son épouse En 1995, la jeune femme avait quant à elle travaillé aux Etats-Unis chez une marchande d'art moderne et contemporain, ou elle avait découvert les artistes en se plongeant dans les catalogues de ventes Puis elle a suivi des cours d'histoire de l'art
Un vaste réseau social

« Nous ne connaissons pas grand-chose a l'art contemporain et en tant que novices, nous apprenons par la curiosité, confie sans fausse modestie Steve Rosenblum, qui a un temps collectionne des objets d'art africain Je consulte énormément le web, je repère, je m'informe,je rassemble de la documentation sur les artistes et les œuvres susceptibles de m'intéresser, j'échange beaucoup avec d'autres collectionneurs » Cet expert en nouvelles technologies envisage d'ailleurs volontiers la collecFOTOVISTA 4306596200524/CLA/ALA/2

tion, le lieu d'exposition et le site Internet qui l'accompagne comme un vaste reseau social qui réunit des passionnes et dont les artistes forment le cœur et le lien Steve et Chiara achètent principalement des œuvres d'artistes de leur génération, avec pour seul critère de choix, l'émotion qu elles procurent Sans spéculation, avec une fraîcheur et une simplicité du discours qui font du bien « Le contact avec les artistes est pn mordial Le fait que la plupart ne soient pas encore très connus facilite la démarche, il suffit de les contacter sur Facebook, sur Twitter, ou par email », explique Chiara Rosenblum Pour leur premier accrochage, le moins que l'on puisse dire est qu'ils n'ont pas choisi la facilite La thématique est sombre « Born m Dystopia » traite de l'échec des utopies, des totalitarismes, de la guerre et du terrorisme Pour le jeune couple l'art est une matière de

reflexion, qui leur semble être la meilleure manière d'exprimer leurs propres préoccupations Si l'art ne résout rien, il peut encourager à ouvrir les yeux sur
Ci dessus, a gauche Matthew Day Jackson, Second Home, 2010, néon, détail (Courtesy Rosenblum Collection ©Jeremy Herman) A droite Kristof Kintera, Révolution, 2005, métal, installation électrique, polyuréthane, 110 x 40 x 35 cm (Rosenblum Collection & GRL Collection, Londres ©Jeremy Herman). Page de droite, en haut Matthew Oay Jackson, Second Home, 2010, technique mixte, dimensions variables (Courtesy Rosenblum Collection ©Jeremy Herman) Au centre Kelley Walker, Black star press, 2005, chocolat et impression digitale sur toile, 213 x 264,2 cm chaque panneau (Courtesy GRL Collection, London ©Jeremy Herman) En bas Andrei Molodkm, C8 2007, acrylique, tuyaux, photographie sur toile, 300 x 400 cm (Courtesy Rosenblum Collection ©Jeremy Herman)

Eléments de recherche : PIXMANIA : service de vente ligne de produits électroniques, toutes citations

FEV 11
Mensuel OJD : 41210 Surface approx. (cm²) : 2942 N° de page : 58-63
51 RUE DE VIVIENNE 75095 PARIS CEDEX 02 - 01 44 88 55 00

Page 4/6

le monde et a s'interroger sur ce qui nous entoure Autre particularité de la collection, et donc de l'exposition elle ne comprend - a l'exception de Chris tian Boltanski - aucune des « stars » de l'art contemporain que l'on retrouve dans nombre de grandes collet tions pn vees souvent plus « tape-a I œil » La majorité des artistes présentes ici sont inconnus du grand public Une belle occasion de découvrir les travaux de l'Irakien Ahmed Alsoudam, du Marocain Mounir Fatini, du Canadien Steveri Shearer ou de l'Américain Kelley Walker En tout, une vingtaine d'artistes venus du monde entier, pour un accro chage qui présente un tiers des pemtu res sculptures, installations photogra phies ou dessins réunis par le couple Rosenblum Sans oublier deux commandes spécifiques passées a Matthew Day Jackson (un abri anti atomique) et a Loris Greaud Ce dernier a lealise un remarquable ensemble de peintures et de sculptures, dont cinq rhinocéros monumentaux moules en résine métal et sihcone, qui constitue une vraie petite exposition « Nous avons crée la salle autour des œu vres rappelle les collectionneurs et non l'inverse Lons souhaitait que ses pieces soient présentées dans l'obscurité, avec un son étouffe qui instaure une atmosphère de gravite » Steve et Chiara Rosenblum aiment proposer des ensembles d'un même artiste, pour permettre au public d'entrer dans un univers et de le comprendre Pour cela, ils n'hésitent pas a faire appel a certains de leurs amis collectionneurs, qui prêtent une ou deux de leurs œuvres pour enrichir l'accrochage Vivre l'art contemporain « C'est la première fois que nou-, exposons nos pieces, explique Steve II fallait le faire, l'envie était très forte Notre rôle de collectionneurs est aussi de montrer de contn huer a faire connaître les artistes que nous aimons Présentées ensemble, les œuvres se révèlent On se rend compte de leur force, de leur intensité, de celles qui ont un petit
FOTOVISTA 4306596200524/CLA/ALA/2 Eléments de recherche : PIXMANIA : service de vente ligne de produits électroniques, toutes citations

FEV 11
Mensuel OJD : 41210 Surface approx. (cm²) : 2942 N° de page : 58-63
51 RUE DE VIVIENNE 75095 PARIS CEDEX 02 - 01 44 88 55 00

Page 5/6

lité d'ouvrir davantage, une journée par semaine par exemple. « Nous aimerions que les gens qui viennent ne fassent pas seulement le tour des salles, mais qu'ils y passent du temps, qu'ils s'installent dans les fauteuils et les canapés pour discuter, échanger, partager », confie Chiara. Dans cette optique, un coin bibliothèque original a été créé. Au fil des expositions, chaque artiste représenté y apportera des éléments, les livres, les disques, les films qu'il aime, qui ont compté dans le développement de son travail ou dans sa vie, ainsi qu'un objet de son enfance qu'il déposera dans l'espace dédié aux plus jeunes visiteurs Une jolie idée Les Rosenblum en ont beaucoup d'autres, et pensent déjà à la deuxième exposition prévue pour octobre prochain, au moment de la Fiac, qui dévoilera une autre facette de leur collection. Elle sera consacrée à l'abstraction. Ou plutôt, « aux formes d'abstraction », précise Steve. « II n'y aura pas de Malevitch ni de Robert Ryman, mais des jeunes artistes qui ont tous entre 25 et 40 ans. Ce sera notre abstraction à nous ! » Encore de belles surprises en perspective... •

À VOIR

supplément d'âme, et de celles qui, finalement, n'en ont pas. Car nous avons aussi le droit de nous tromper I Lorsque nous achetons directement sur Internet, par exemple, nous prenons un nsque. » Ils savaient qu'ils ne voulaient pas créer un musée classique, entrer dans un cadre. Alors ils ont conçu cet espace de mille cinq cents mètres carrés « comme le prolongement d'un appartement, pour abolir la distance que le public peut ressentir devant l'art d'aujourd'hui dans un musée ». Le couple souhaite organiser ici des soirées, des réceptions, des dîners avec des amis, pendant que les enfants - trois petites filles - joueront dans l'espace qui leur est réservé à l'étage.
FOTOVISTA 4306596200524/CLA/ALA/2

La Rosenblum Collection & Friends propose une nouvelle façon de vivre l'art contemporain, à mille lieues de l'élitisme qui intimide ou rebute bien souvent un public non-spécialiste. La médiation, I accompagnement des visiteurs sont une pnorité pour le couple de collectionneurs. « NOMS soignons les textes, les cartels, et nous sommes heureux lorsque nous voyons des visiteurs prendre des notes, recopier les noms de certains artistes qu'ils découvrent. » Les Rosenblum tenant à assurer eux-mêmes les visites guidées, celles-ci se font uniquement sur rendezvous. Ce qui ne les satisfait pas pleinement Soucieux d'accueillir un public plus large, ils réfléchissent à la possibi-

• Rosenblum Collection & Friends (183, rue du Chevaleret, 75013 Pans www rosenblumcollechon eu) L exposition inaugurale, « Born m Dystopia ; est ouverte jusqu'en juillet 2011 Contact et réservations pour les visites mfo@rosenblumcollecnon eu

Ci-contre, en haut : Christoph Bùchel, AKl 0489 PE, 2006, technique mixte, 162 x 198 x 148 cm (Courtesy Rosenblum Collection. © Jeremy Herman). En bas : Loris Gréaud, Non existence of thé pose, death of thé future, and thé infinité poss/bifities of thé présent, 2010, résire, métal et silicone, 450 x 850 x 140 cm (Courtesy Rosenblum Collection. ©Thomas Laisné). Page de droite : Duane Hanson, House Pointer (I, 1984, bronze, peinture et accessoires, 180,3
x

68,6 x 45,7 cm (Courtesy

Rosenblum Collection. ©Jeremy Herman).

Eléments de recherche : PIXMANIA : service de vente ligne de produits électroniques, toutes citations

FEV 11
Mensuel OJD : 41210 Surface approx. (cm²) : 2942 N° de page : 58-63
51 RUE DE VIVIENNE 75095 PARIS CEDEX 02 - 01 44 88 55 00

Page 6/6

y

\
FOTOVISTA 4306596200524/CLA/ALA/2 Eléments de recherche : PIXMANIA : service de vente ligne de produits électroniques, toutes citations