ORGANISATION

Structures organisationnelles

© École des HEC de Montréal, 2004. Tous droits réservés.

page 1

Tous droits réservés. 2004. page 2 . 1987) Analystes situés à l extérieur de la ligne hiérarchique formelle Responsables de: p standardisation du travail opérationnel et intellectuel p systèmes de planification Sommet stratégique Cadres dirigeants et conseillers Responsables de : p mission de l entreprise p développement stratégique p allocation des ressources p relations avec l environnement Cadres intermédiaires constituant la ligne hiérarchique formelle Acheminent de haut en bas : p politiques.Les composantes de l¶organisation (Mintzberg. directives et orientations stratégiques de bas en haut : p rapports. réclamations Technostructure Personnel fonctionnel Fournissent les services de soutien et les informations nécessaires aux activités de l organisation Élément médian Centre opérationnel Travaillent directement à la production des biens et des services de l organisation © École des HEC de Montréal.

Tous droits réservés.P. page 3 . 2004.Types de postes dans la structure organisationnelle Conseil d¶administration Président Comité Personnel directeur attaché au Président Sommet stratégique Technostructure Planification stratégique Comptabilité Contrôle Formation V. Opérations V.P. Marketing Conseil juridique Relations publiques Recherche et développement Tarification Paie Personnel fonctionnel Recherche opérationnelle Ordonnancement de la production Méthodes Élément médian Directeurs d¶usines Responsables régionaux des ventes Réception Maintenance Cafétéria Chefs d¶Ateliers Responsables Des Ventes (Districts) Acheteurs Opérateurs sur machines Assembleurs Vendeurs Expéditeurs Centre opérationnel © École des HEC de Montréal.

2004.Éléments constitutifs de la structure : mécanismes de coordination (Mintzberg. Tous droits réservés. 1987) Spécialisation des tâches Spécialisation horizontale p Nombre de tâches et ampleur des tâches exécutées par l¶employé # de tâches élevé = faible spécialisation horizontale Exemple : employé au service au comptoir chez McDonald 1 ou 2 tâches = forte spécialisation horizontale Exemple : professeur de management à HEC Spécialisation verticale pAutonomie et contrôle exercé par l¶employé Beaucoup de contrôle et d¶autonomie = faible spécialisation verticale Exemple : professeur de management à HEC Peu de contrôle et d¶autonomie = forte spécialisation verticale Exemple : employé au service au comptoir chez McDonald © École des HEC de Montréal. page 4 .

Éléments constitutifs de la structure : mécanismes de coordination (Mintzberg. de descriptions d¶emploi« Structure bureaucratique p standardisation du travail par la standardisation des processus Structure organique p standardisation du travail par la supervision directe et l¶adaptation mutuelle © École des HEC de Montréal. de codes de conduites. Tous droits réservés. de procédures/processus. page 5 . 1987) Formalisation du comportement p Standardisation du travail au moyen de règles et de normes. 2004.

2004. 1987) Décentralisation verticale p degré de délégation du pouvoir formel vers le bas de la chaîne d¶autorité hiérarchique Décentralisation horizontale pniveau de circulation du pouvoir informel hors de la chaîne d¶autorité hiérarchique © École des HEC de Montréal. page 6 .Éléments constitutifs de la structure : mécanismes de coordination (Mintzberg. Tous droits réservés.

page 7 .Facteur contextuels (Mintzberg. 2004. Tous droits réservés. 1987) Ancienneté et taille de l¶organisation Organisation ancienne p comportement formalisé Organisation de grande taille p comportement formalisé Environnement Environnement dynamique p structure organisationnelle organique (standardisation du travail par supervision directe et adaptation mutuelle) Environnement complexe p structure organisationnelle décentralisée (pouvoir formel délégué à travers la chaîne hiérarchique et circulation du pouvoir informel hors de la chaîne hiérarchique) © École des HEC de Montréal.

page 8 . 2004.(Mintzberg. 1987) Hypothèse de congruence et de configuration Hypothèse de congruence p Concordance des facteurs contextuels et de l¶élément structurel p La structure de l¶organisation doit être adaptée à sa situation Hypothèse de configuration p Une structure organisationnelle efficace dépend de la cohérence interne entre ses éléments © École des HEC de Montréal. Tous droits réservés.

page 9 .Structure simple (Mintzberg. Tous droits réservés. 1987) p Sommet stratégique est l¶élément clé p Contrôle par supervision directe p Circulation informelle de l¶information p Environnement simple et dynamique p Organisation jeune et de petite taille © École des HEC de Montréal. 2004.

Bureaucratie mécanique (Mintzberg. 2004. 1987) p Technostructure est l¶élément clé p Contrôle via un ensemble de normes et une standardisation des processus de travail (établis par la technostructure) p Tâches très spécialisées et routinières p Communication et prise de décision formelles et hiérarchiques p Centralisation verticale p Environnement simple et stable p Organisation mature et de grande taille exemples : Bombardier. Tous droits réservés. page 10 . Air Canada © École des HEC de Montréal.

1987) p Centre opérationnel est l¶élément clé p Contrôle via la standardisation des compétences p Professionnels du centre opérationnel hautement qualifiés et détenant beaucoup d¶autonomie p Décentralisation verticale p Environnement complexe et stable p Organisation de grande taille exemples : HEC. 2004. page 11 .Bureaucratie professionnelle (Mintzberg. Tous droits réservés. Hôpital Sainte-Justine © École des HEC de Montréal.

Tous droits réservés. 2004. 1987) p Élément médian est l¶élément clé p Organisation nécessite seulement un minimum de coordination p Structure en unités chacune responsable d¶un segment de marché p Chaque unité relève du sommet stratégique p Décentralisation verticale p Environnement simple et stable p Organisation mature et de grande taille exemples : Kraft Foods.Organisation décomposée en divisions (Mintzberg. Hydro Québec © École des HEC de Montréal. page 12 .

page 13 .Adhocratie (Mintzberg. 1987) p Constellations » de travail : petites équipes et projets « infiniment plate » p Mécanismes de communication et de liaison développés p Contrôle par l¶ajustement mutuel p Environnement complexe et dynamique « toile d¶araignée » exemples : Cirque du Soleil. 2004. Tous droits réservés. non-récurent « en étoile » © École des HEC de Montréal. Festival de Jazz de Montréal Cossette Communications ad hoc = spécial.

2004. 1987) CONFIGURATION STRUCTURELLE COMPOSANTE DOMINANTE MÉCANISME DE COORDINATION DOMINANT EXEMPLE Structure simple Bureaucratie mécaniste Bureaucratie professionnelle Structure divisionnalisée Adhocratie Sommet stratégique Technostructure Supervision directe Standardisation du travail Standardisation des qualifications Standardisation des résultats Ajustement mutuel Air Canada Bombardier HEC Hôpital Sainte-Justine Kraft Foods Hydro-Québec Cirque du soleil Festival de Jazz Centre opérationnel Cadre intermédiaires Soutien © École des HEC de Montréal. page 14 .Les configurations structurelles (Mintzberg. Tous droits réservés.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful