Textile - Habillement Chine : état des lieux et perspectives

Synthèse : La croissance économique chinoise est passée de 14% à 9% entre 2007 et 2009, un ralentissement essentiellement du à la baisse des exportations (-16%) consécutive à la chute de la demande mondiale sur cette période.

Le gouvernement chinois a réagi par la mise en place d'un important plan de relance visant à développer la demande intérieure pour rééquilibrer son système économique jusque là fortement dépendant des commandes externes : une action efficace puisque la croissance s'est redressée à 12 % au 1er trimestre 2010 !

Premier exportateur mondial de textile, la Chine a considérablement augmenté ses parts de marché entre 2000 (10%) et 2008 (26%) en s'appuyant principalement sur un coût de main d'oeuvre très compétitif. La politique actuelle de hausse des salaires en Chine (cf Atmopshère Internationale de mai 2010 ) va réduire cet avantage par rapport aux autres pays d'Asie, mais le gouvernement compte bien rééquilibrer la tendance en misant sur une revalorisation qualitative de sa production. La Chine se démarque également de ses concurrents asiatiques par la solidité de ses infrastructures logistiques.

Ses principaux clients textile sont les Etats-Unis et le Japon : sur ces marchés, la Chine qui facture en dollar US a aujourd'hui un net avantage sur ses concurrents européens gênés par un euro fort.

Comptant pour 1/3 des exportations mondiales d'habillement en 2008, la Chine connait aujourd'hui un ralentissement de sa progression en termes de parts de marché (+10 points 2002 -2006 et +3 points depuis 2007) et ce malgré une augmentation de son volume d'exportations. La concurrence est donc bien présente et surtout capable d'exploiter les moindres faiblesses de la Chine, en jouant notamment sur les avantages liés aux préférences tarifaires (cf Atmosphère Internationale de juin 2010).

Côté marché intérieur, un Chinois dépense en moyenne 70 /an en habillement (350 /an si l'on considère uniquement les populations les plus riches) mais grâce au plan de relance et à l'appréciation des salaires, le gouvernement espère bien voir augmenter la consommation nationale. La Chine importe peu de vêtements : l'Italie et le Japon sont ses principaux fournisseurs, principalement en produits de luxe. A la 6ème place, on retrouve la France particulièrement bien positionnée sur les écharpes et les châles en soie (17% de part de marché).

ACTE International est présent en Chine depuis de nombreuses années et peut vous accompagner dans vos démarches d'accès au marché chinois et mettre en place les solutions optimales de gestion de vos opérations export et/ou distribution directe : contactez-nous ! Chine : l'inflation des salaires minimums ! Synthèse : Face à la pénurie de main d' uvre sévère de certaines régions chinoises (cf Atmosphère Internationale de mars 2010). mais impacte les prix de revient ! Chine : l'inflation des salaires minimums ! ..Avis de l'expert : Le plan de relance de la consommation nationale du gouvernement chinois ne profitera pas uniquement aux industriels locaux : la revalorisation des salaires devrait avoir un impact bénéfique à moyen terme sur le pouvoir d'achat des consommateurs chinois. Les augmentations varient en fonction des provinces et des secteurs de production (tableau détaillé à disposition de nos abonnés sur simple demande). Guangdong et Shanghai ont suivi entre mars et avril 2010. Attention cependant aux barrières mises en place en Chine pour essayer de contrôler les flux entrant de marchandises et auxquelles sont soumis bon nombre de produits : batteries de tests de conformité. la réévaluation régulière du salaire minimum semble désormais nécessaire. friands de produits de luxe et haut de gamme.. Suspendu au moment fort de la crise. La province de Jiangsu a ouvert la marche en augmentant le taux horaire du revenu minimum de 12% au 01/02/2010 ! Les provinces de Zhejiang. Une bonne carte à jouer pour les marques occidentales sur ce créneau puisque la production nationale ne semble pas (encore) prête à satisfaire cette demande. le principe de réévaluation du salaire minimum tous les deux ans contribue à rendre plus attractives des provinces délaissées par les ouvriers . taux de droits de douane élevés. Fujian.

Fujian. mais impacte les prix de revient ! Chine : l'inflation des salaires minimums ! Synthèse : Face à la pénurie de main d' uvre sévère de certaines régions chinoises (cf Atmosphère Internationale de mars 2010). . la réévaluation régulière du salaire minimum semble désormais nécessaire.Synthèse : Face à la pénurie de main d' uvre sévère de certaines régions chinoises (cf Atmosphère Internationale de mars 2010). la réévaluation régulière du salaire minimum semble désormais nécessaire. Suspendu au moment fort de la crise. Guangdong et Shanghai ont suivi entre mars et avril 2010. le principe de réévaluation du salaire minimum tous les deux ans contribue à rendre plus attractives des provinces délaissées par les ouvriers . mais impacte les prix de revient ! Chine : l'inflation des salaires minimums ! Synthèse : Face à la pénurie de main d' uvre sévère de certaines régions chinoises (cf Atmosphère Internationale de mars 2010).. Fujian. la réévaluation régulière du salaire minimum semble désormais nécessaire. Guangdong et Shanghai ont suivi entre mars et avril 2010... Les augmentations varient en fonction des provinces et des secteurs de production (tableau détaillé à disposition de nos abonnés sur simple demande). le principe de réévaluation du salaire minimum tous les deux ans contribue à rendre plus attractives des provinces délaissées par les ouvriers . La province de Jiangsu a ouvert la marche en augmentant le taux horaire du reven minimum de 12% u au 01/02/2010 ! Les provinces de Zhejiang. Suspendu au moment fort de la crise.. La province de Jiangsu a ouvert la marche en augmentant le taux horaire du revenu minimum de 12% au 01/02/2010 ! Les provinces de Zhejiang. Les augmentations varient en fonction des provinces et des secteurs de production (tableau détaillé à disposition de nos abonnés sur simple demande).

soit une baisse de 12. Les augmentations varient en fonction des provinces et des secteurs de production (tableau détaillé à disposition de nos abonnés sur simple demande)..La province de Jiangsu a ouvert la marche en augmentant le taux horaire du revenu minimum de 12% au 01/02/2010 ! Les provinces de Zhejiang.. le principe de réévaluation du salaire minimum tous les deux ans contribue à rendre plus attractives des provinces délaissées par les ouvriers ..2% en valeur par rapport à janvier-février 2010. les chiffres des deux premiers mois de l¶année 2011 sont plutôt encourageants puisque les exportations marocaines seraient en augmentation de 1.763 millions de dirhams en février 2010 à 1. Fujian. mais impacte les prix de revient ! Chine : l'inflation des salaires minimums ! Synthèse : Face à la pénurie de main d' uvre sévère de certaines régions chinoises (cf Atmosphère Internationale de mars 2010).. Guangdong et Shanghai ont suivi entre mars et avril 2010. Suspendu au moment fort de la crise.8% pour ceux confectionnés en chaîne et trame.6% contre seulement 9. .3%. le principe de réévaluation du salaire minimum tous les deux ans contribue à rendre plus attractives des provinces délaissées par les ouvriers . Suspendu au moment fort de la crise. mais impacte les prix de revient ! Les exportations marocaines d¶habillement sont passées de 1. Les augmentations varient en fonction des provinces et des secteurs de production (tableau détaillé à disposition de nos abonnés sur simple demande).547 millions en février 2011. la réévaluation régulière du salaire minimum semble désormais nécessaire. Fujian. Toutefois. Guangdong et Shanghai ont suivi entre mars et avril 2010. Les vêtements en maille ont ainsi chuté de 18. La province de Jiangsu a ouvert la marche en augmentant le taux horaire du revenu minimum de 12% au 01/02/2010 ! Les provinces de Zhejiang.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful