P. 1
sombat_Stage d’interprétariat et traduction

sombat_Stage d’interprétariat et traduction

|Views: 32|Likes:
Published by Sombat Khruathong

More info:

Published by: Sombat Khruathong on Apr 16, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PPT, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/12/2014

pdf

text

original

PLAN DE L¶EXPOSÉ
-Introduction -Fondements théoriques -Mise en pratique -Application à l¶enseignement du français en général

INTRODUCTION
-Qu·est-ce que la traduction ? -Qu·est-ce que l·interprétation ?

INTRODUCTION ± QU¶EST-CE QUE LA TRADUCTION ?
La traduction, comme l·architecture ou la médecine (ou tant d·autres activités humaines ayant pour l·objet l·homme) est, ou peut être, ou doit être à la fois une science et un art : un art sous-tendu par une science. C·est la linguistique elle-même qui nous enseigne le plus clairement que les opérations de traduction comportent à la fois des problèmes linguistiques et des problèmes nonlinguistiques. Georges Mounin

permettant de transmettre de l·information entre locuteurs de langues différentes.QU¶EST-CE QUE LA TRADUCTION ? « La traduction est un cas particulier de convergence linguistique : au sens le plus large. elle désigne toute forme de « médiation interlinguistique ». le texte-cible lui-même (sens statique) » Jean-René Ladmiral (1994 :11) . l·activité du traducteur (sens dynamique) et le résultat de cette activité. La « traduction » désigne à la fois la pratique traduisante. La traduction fait passer un message d·une langue de départ (LD) ou langue-source dans une langue d·arrivée (LA) ou langue-cible.

d·abord en ce qui concerne le sens. Dancette (1995 : 48-50) . ensuite en ce qui concerne le style ».QU¶EST-CE QUE LA TRADUCTION ? « la traduction consiste à reproduire dans la langue réceptrice le message de la langue source au moyen de l·équivalent le plus proche et le plus naturel.

rendue nécessaire à toutes les époques et dans toutes les parties du globe par les contacts entre communautés parlant des langues différentes.QUELLE IMPORTANCE ? « une activité humaine universelle. Jean-René Lamiral . par exemple) ». accidentels ou permanents. qu·ils soient liés à des courants d·échanges économiques ou apparaissent à l·occasion de voyages ou qu·ils fassent l·objet de codification institutionnalisées (traités bilingues entre Etats. que ces contacts soient individuels ou collectifs.

OBJET DE LA TRADUCTION Objet = du sens et non des mots Tentative de comparaison : Sens = bernard l·hermite sans coquille Coquille vide ² mots sans sens Langue = signifiant+signifié (mots+significations) .

I. .La théorie de la traduction de l¶E. Danica Seleskovitch.S. a proposé une nouvelle théorie de la traduction qui repose sur une triple étape : -compréhension. fondatrice de cette école. -déverbalisation -reformulation.T.

Le contexte cognitif est comme une mémoire à court terme qui fonctionne tant que la relation entre le traducteur/récepteur et le texte demeure connectée. En d·autres termes. elles sont généralement de courte durée. Le bagage cognitif Le bagage cognitif est entendu par Lederer comme l·ensemble des connaissances linguistiques et extralinguistiques qu·un individu a retenu dans sa mémoire à long terme : Le contexte cognitif Ici. c·est un « stock mnésique constitué au cours de la compréhension d·un texte qui correspond à des connaissances détaillées . 1994 : 213) . laissant place au bout d·un temps à un amalgame plus général. » (Lederer. la notion de contexte est identifiée avec le discours qui est le texte que le traducteur/récepteur a commencé à lire ou à écouter.COMPRÉHENSION le bagage cognitif et le contexte cognitif.

Il s·agit d·un affranchissement des signes linguistiques concomitant à la saisie d·un sens cognitif et affectif.DÉVERBALISATION « le stade que connaît le processus de la traduction entre la compréhension d·un texte et sa réexpression dans une autre langue. » .

.DÉVERBALISATION La déverbalisation est un processus cognitif dont le résultat est une sorte de connaissance. . » (Ibid. dépourvue de toute forme sensorielle (orale) ou écrite (texte). p. est une mémoire cognitive. 23) Autrement dit. Elle ne ressemblera pas à celle des ordinateurs où toute connaissance doit obligatoirement être formalisée. ni avec la mémoire verbale qui permet d·apprendre par c ur un poème ou de fredonner une mélodie. fruit de la déconstruction verbale. Cette connaissance. La déverbalisation est donc comme un processus que le traducteur/lecteur utilise pour se détacher de l·emprise des significations linguistiques qui peuvent le tromper. le résultat de la déverbalisation est comme une sorte de synthèse faite à travers l·élaboration mentale héritée de la compréhension.

. l·autre sur ceux de la langue d·arrivée une fois actualisés les essais de solution. l·activité traduisante comporte « une double interprétation : l·une prend appui sur les signes originaux. selon Delisle (1980 : 85). les équivalences provisoires .DÉVERBALISATION Si. le sens est l·unique objet de cette double interprétation ».

la reformulation sert à reconstruire le sens compris dans la langue cible. » (Lederer. est maître de l·expression. . le traducteur est en quelque sorte un « auteur non inspiré qui. des représentations mentales résultant de l·analyse interprétative du traducteur/lecteur. le traducteur a pour tâche de restituer le sens saisi. De ce point de vue. 1993 : 42) Autrement dit. compris en fonction des idées.REFORMULATION / RÉEXPRESSION -Opération inverse de la déverbalisation qui est une sorte de déconstruction. faute d·être maître du contenu.

»(Ibid.. on peut dire que la traduction interprétative met en relief l·acte de la réécriture du traducteur comme la dernière activité traduisante car. « l·extérieur seul change.36) . À cet effet. p.REFORMULATION / RÉEXPRESSION Il résulte de ce qui précède que le traducteur. le contenu est le même . qui est maître de l·expression en langue cible. selon Lederer (2001 : 36). la pensée et la parole ». on le traverse d·une langue dans une autre. selon le même auteur. doit rechercher dans la formulation la plus pertinente ce qui est. « la concordance entre le sens et la langue. on ne calque pas une langue sur l·autre.

Traduction littérale 8. Emprunt 5. Chassé-croisé 4. Adaptation 2. Modulation 7. depuis le retour à mon université Thaï èé ú õúø è õ üõ êú ú ã å è ââ â â âúõ è úè ( è úè) ã ê åô è öè öö úøý â û ø . Calque 3. Équivalence 6.LES PROCÉDÉS DE TRADUCTION 1.Perrichon fin de semaine Je traverse le canal à la nage. Transposition Français Le voyage de M. coquet les cordonniers sont les plus mal chaussés Sortie d·un film Vous courez vite.

adaptée en thaï par le roi Rama 6. on adaptera la parabole du figuier en utilisant une autre plante ». L·exemple littéraire le plus connu concerne une pièce de théâtre. Les noms de personnage. les noms de lieu ont été complètement adaptés en thaï. . c·est une « utilisation d·une équivalence reconnue entre deux situations. Le voyage de Monsieur Perrichon.L¶ADAPTATION D·après Jean-Paul Vinay et Jean Darbelnet (1977 :4-5). Ex : dans un pays où le figuier est considéré comme une plante nuisible. sous le nom de plume de « Sri Adydhya ». écrite par Eugène Labiche.

. Ex : « fin de semaine » (pour « week-end ») ». On peut dire que ce cas est très productif. Le problème qui se pose est que l·équivalence structurale n·est pas parfaite. Dans ce qui suit. 6).LE CALQUE Selon le même auteur (Ibid.wiktionary. j·ai recours à une triple liste de termes trilingues anglais-thaï-français .org/wiki/calque . c·est « å ü ø é â ú ». c·est un « emprunt d·un syntagme étranger avec traduction littérale de ses éléments. En thaï.comme suit : http://th.

clean town 3. spreadsheet 4. brainwash Thaï è è 2. spreadsheet software è õ ýúö èø â ì ö ýú ö èø â Français faire un lavage de cerveau (à) ville propre tableau tableur (logiciel) .LE CALQUE Anglais 1.

L·exemple le plus connu chez les théoriciens de traduction est : « Je traverse le canal à la nage ». il faut rendre la phrase ainsi : « êú ú ã å è ». « à la nage » qui. En thaï. C·est un cas particulier de la technique de transposition. ce procédé de traduction s·opère par la permutation lexicale entre eux et le changement de catégorie grammaticale. La permutation se fait entre « nager » et « traverser ». en français. est un groupe adverbial change de catégorie grammaticale : « nage » qui est un nom féminin en français devient le verbe principal de la phrase thaï.LE CHASSÉ-CROISÉ Comme son nom l·indique. .

LE CHASSÉ-CROISÉ .

« õ (dôme) » . « â â (coquet) ».L¶EMPRUNT Ce procédé se définit par les nouveaux mots qu·une langue emprunte à une autre sans le traduire. Exemples : « ãú üè / pain». « âè (consul) ». « åü è (coupon) ». « â ú (casino) ».

par essai de traduction littérale.L¶ÉQUIVALENCE C·est un procédé qui rend une forme dans une langue cible qui. ne correspond pas du tout à la forme de la langue source. .

aimable comme une porte de prison ö è âõ ú ö âúÿë ö âú ú ëû üû öú è ÿ õ úâü ëî è ÿ è ú ú é . mammals 2. carnivorous 4. profiteer 5.L¶ÉQUIVALENCE Anglais 1. like a bear with a sore head Thaï Français mammifères herbivore carnivore profiteur L erreur est humaine. herbivorous 3. to err is human 6.

vacuum bottle 3. school book 2. d·éclairage. banana leave Thaï úè â öâú / ú ú ý Français livre de classe bouteille thermos se laver les cheveux feuille de bananier *feuille de banane ûâ . to wash one s hair 4. Anglais 1. et très souvent de catégorie de pensée.LA MODULATION Ce procédé demande nécessairement un changement de « point de vue.

. on parle de la traduction littérale à proprement parler. Cela s·appelle une traduction littérale quand on ne peut pas ne pas traduire littéralement car les éléments de la langue source se trouvent en équivalence parfaite dans la langue cible .LA TRADUCTION LITTÉRALE Ici.

Nous marchons. ÿ â 3. Nous marchons. êúâú 2.LA TRADUCTION LITTÉRALE Thaï 1. . ÿ â õú õú Français Je mange.

LA TRADUCTION LITTÉRALE Thaï 1. õú è ã èý ÿõ ú èÿ è . Nous marchons. Elles chantent. ÿ â ã 4. ÿ 5. ý âú 2. ÿ â Français Je mange. ÿ â 3. Mes parents parlent. Ils courent.

Il y a plusieurs types de transposition. Chaque langue a ses façons de catégoriser les mots.LA TRANSPOSITION C·est un « procédé par lequel un signifié change de catégorie grammaticale » (Darbelnet et Vinay :16). C·est l·auteur qui a mis ce terme en italique. . on peut comprendre que c·est le sens qui peut se déguiser sous différentes catégories grammaticales. Voyons maintenant quelques exemples à l·appui. D·après la définition citée.

ã úúø Thaï Français Dès son lever Dès son lever Avant son retour Avant son retour Il a dit du bien de vous. ã ÿõ÷èåô ú èõ 6. Il a dit du mal de vous. â úø ã é â û 5.prép/nom verbe/loc.verb loc.LA TRANSPOSITION 1. Type verbe/nom phrase/nom verbe/nom phrase/nom loc. â úøé â û 4.prép/nom loc. øúøø ã öú 3. ã ÿõ÷èåô ú è 7. Il a dit du mal de vous. . ã úúø åô 8. øúøøöú 2.verb/express û èåô Il a cassé du sucre sur votre dos.

QU¶EST-CE QUE L¶INTERPRÉTATION ? .

.

à la différence de la traduction qui est un procédé écrit.QU¶EST-CE QUE L¶INTERPRÉTATION ? L·interprétation. est un procédé oral. 2 groupes distincts : -l·interprétation consécutive -l·interprétation simultanée .

L¶INTERPRÉTATION CONSÉCUTIVE -L·interprète prend des notes pendant qu·un orateur s·exprime. . Il reformule le discours de ses notes dans une autre langue. Cette interprétation se pratique dans des réunions de négociations.

L¶INTERPRÈTE DE LIAISON Champs d·activités : -rendez-vous -réunion -visite -débat -etc. .

. Cette pratique est courante lors de conférences (au sein des institutions internationales par exemple) ou de discours télévisés. L·interprète aura alors un léger décalage par rapport au discours de l·orateur.LA TRADUCTION SIMULTANÉE Elle consiste à retranscrire un discours dans une autre langue au même moment où l·orateur s·exprime.

QUALIFICATIONS POUR DEVENIR INTERPRÈTE -excellente connaissance de plusieurs langues étrangères -maîtrise parfaite de la langue maternelle -fluidité orale bien développée -bonne connaissance culturelle .

UN BON TRADUCTEUR = UN BON INTERPRÈTE ? Non. . pas forcément. pourquoi ? -un bon traducteur a l·habitude d·écrire et de prendre le temps de la réflexion pour trouver la meilleure reformulation -un interprète n·a pas droit à l·erreur et doit s·exprimer correctement du premier coup.

.

BONJOUR õå / õå û .

BONSOIR õå / õå û õö ú úå / úå û õö ú .

QU¶EN PENSEZ-VOUS ? QU¶EN PENSES-TU ? QU¶EST-CE QUE VOUS EN PENSEZ ? QU¶EST-CE QUE TU EN PENSS ? åôåõ åôåõ *åôåõ è èå / å û è â âû èú â âû èú Pourquoi la 3ème solution n·est-elle pas acceptée ? .

COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? åôåõ åô ú åôåõ è èå / å û è ú üú è è Quel est le rôle de « le » ? .

COMMENT LA TROUVEZ-VOUS ? åôåõ åô ú åôåõ è èå / å û è ú üú è è Quel est le rôle de « la » ? .

OÙ EST LE GARÇON ? õâ ú õâýë õâåúúú ú ú Le garçon / l·enfant .

OÙ EST LA FILLE ? õâ ú õâý îè õâåúúú La fille / l·enfant ú ú .

OÙ EST LA FILLE ? õâ ú õâý îè õâåúúú La fille / l·enfant ú ú .

LA BELLE FERME LE VOILE. ú . üõý å ú åúúúüõý å La belle / ferme le voile.

LA BELLE FERME LE VOILE. ûè( ú/ ã ) ( èúú)ûè( ú/ ã ) La belle / ferme le voile. .

LA BELLE FERME LE VOILE. . ûè( ú/ ã ) ( èúú)ûè( ú/ ã ) La belle ferme / le voile.

LA BELLE FERME LE VOILE. ý úåè / ûè( ú/ ã ) ý úåèåúúú /ûè( ú/ ã ) ú / ûè( ú/ ã ) La belle (accentué) ferme / le voile. .

LA BELLE FERME LE VOILE.

åú

/ ûè( ú/ ã )

La belle, ferme / le voile.

LA PETITE BRISE LA GLACE.

úú õâú

/ øûâ / øûâ

éâ éâ

La petite / brise la glace.

LA PETITE BRISE LA GLACE. ë /ø ( ú/ ã ý îè) ú â ø ë û /ø ( ú/ ã ý îè) ú â
La petite brise / la glace.

LA PETITE BRISE LA GLACE.

õâú úú

/ éèøûâ éâ / éèøûâ éâ

La petite, / brise(s) la glace.

LE RETOUR DU FROID â â â û ã èå ú â û ã è â ú â â û ú â â ú â Problème de « de » .

LE RETOUR AU FROID â â û ü â ú Problème de « à » .

UN VERRE DE VIN ú úè â / * â ú Problème de « de » ú â úè .

UN VERRE À VIN â â ú úè û ú û úè ú úè â * Problème de « à » .

UNE UNIVERSITÉ DE CHÔMEURS ø è úè (ã è)åú èè ú Problème de « de » .

UNE UNIVERSITÉ À CHÔMEURS * Problème de « à » ø è úè ø è úè ý öåú èè ú èè ú (ã è)åú .

LE JOURNALISTE A INTERVIEWÉ LA FILLE DU COLONEL QUI A EU L¶ACCIDENT. úâ úè ÿ ÿ/ý ã ô â ú ÿ ø ü û ûö ö úâ úè ÿ ÿ/ý ã ô â ã èú ÿ øü û ûö ö úâ úè ÿ ÿ/ý ã ô â ú ÿ ý ü û ûö ö úâ úè ÿ ÿ/ý ã ô â ã èú ÿ ýü û ûö ö Problème du complément de nom .

QUELQU¶UN A TIRÉ SUR LA SERVANTE DE L¶ACTRICE QUI ÉTAIT AU BALCON AVEC SON MARI. .

EMPLOI MÉTONYMIQUE Un trou noir sous un manteau blanc : le conducteur d'un chasse-neige a fait connaissance avec un nid-de-poule dont il se souviendra. .

les pays méditerranéens et l·Europe centrale. ouverte à la fois sur la mer du Nord. la France a toujours été une plaque tournante entre les pays du Nord. la Manche. l·océan Atlantique et la mer Méditerranée.Située à peu près à égale distance du pôle Nord et de l·équateur ( entre 42 et 51 de latitude Nord ). .

.

le simple fait de voir un médecin régulièrement pour renouveler son ordonnance améliore leur suivi puisque cela donne lieu à chaque fois à une consultation et permet de dépister d'éventuels problèmes . "Il y a plusieurs raisons : d'abord. en particulier ceux du côlon et du rectum. la pilule fait encore l'objet de nombreuses études. "Globalement. la pilule donne une meilleure santé aux femmes qui la prennent"." . chef du service de gynécologie-obstétrique à l'hôpital de Bicêtre (Val-de-Marne). elles font moins de pathologies cardiovasculaires et moins de cancers. de fibromes ainsi que de cancers de l'ovaire et de l'endomètre . Alors que l'on en est actuellement à la troisième génération.LA PILULE CONTRACEPTIVE AMÉLIORE LA SANTÉ DES FEMMES Plus de cinquante ans après sa mise au point. affirme Hervé Fernandez. C'est ce qu'a encore démontré une vaste enquête publiée l'an dernier dans le British Medical Journal. ensuite. la contraception orale diminue les risques de kystes ovariens. il est désormais prouvé que ses bénéfices sont loin de se limiter au domaine de la contraception. enfin.

.

.

.

.

.

messagers du coeur La mi-février marque le début de la saison des amours pour certains oiseaux. un moineau. elle épouserait un homme riche. elle épouserait un marin. þèúâ ý èã è é úâ è õ úâ ÿúù üúâ öúã è ø â èå â û úâ ö ú åâ è å ë úèø ÿ ü èü ø þ è ü ø èâ ö ú úú÷âÿû úè ú ã úã èúâ ã úë èâ øë Geoffrey Chaucer ú ö ø 14 ÷ îè åú úè úúâ ûûú ù é õ öèè úâûâ ù õö èè ú è å ã÷ ù ú úââ é â ù é õ öèè ú è å ãâûýë ø ëåõ âú ÷ ù úúâ â õ ú ù é õöèè úâûýë ø . Au Moyen Äge. elle ferait un mariage heureux avec un homme peu fortuné et un chardonneret.Les oiseaux. une croyance se répandit en France et en Angleterre. Si une jeune fille voyait un rouge-gorge. Cette légende est racontée dans les écrits de l'auteur anglais Geoffrey Chaucer au XIVe siècle.

Les Français voyagent d·abord en France et la destination privilégiée est le bord de la mer. . on part plus souvent et moins longtemps. LES SOURIS DANSENT. avec le système de 35 heures de travail hebdomadaire. La plupart du temps. les vacanciers vont rendre visite à de la famille ou à des amis en province.C¶EST LES VACANCES. La France est sans doute le pays où les gens ont le plus de congés payés. Les citadins (surtout les Parisiens) et les jeunes partent plus souvent que les autres. Depuis quelques années. les pratiques sont plus variées. on est passé à parfois huit semaines. Avant. de nombreux Français prenaient presque toutes leurs vacances en une seule fois en été et allaient souvent au même endroit chaque année. De deux semaines en 1963.

Mais de plus en plus. les Français aiment « faire quelque chose » de leurs vacances (d·où le développement des séjours à thème et stages en tout genre).C¶EST LES VACANCES. Le dernier slogan publicitaire d·un voyagiste en dit long sur l·importance que les Français accordent à leurs vacances : « On peut tout rater. mais pas ses vacances ! » . Le tourisme de santé connaît d·ailleurs un essor important (cures et thalassothérapies«). Ils veulent avant tout se reposer. oublier le stress et se ressourcer. LES SOURIS DANSENT.

Lire la suite l'article Quels sont les risques pour les zones traversées par les particules radioactives libérées par les centrales endommagées du Japon? La France peut-elle être touchée.LE NUAGE RADIOACTIF PEUT-IL ATTEINDRE LA FRANCE? Alors que les inquiétudes persistent quant à la capacité du Japon à éviter une catastrophe nucléaire. un niveau de radiation de 400 millisieverts (mSv) par heure a en effet été détecté autour du réacteur n°3 de la centrale pendant quelques minutes avant de retomber à un niveau plus bas. . les habitants du monde entier se demandent s'ils pourraient être affectés par un éventuel nuage radioactif. comme elle l'avait été après l'explosion de la centrale de Tchernobyl en 1986? Le porte-parole du gouvernement japonais Yukio Edano a affirmé mardi 15 mars que le niveau des radiations autour de la centrale nucléaire de Fukushima était assez élevé pour affecter la santé humaine. Mardi matin.

. Les hommes qui tentent d'empêcher la catastrophe nucléaire à Fukushima sont donc exposés à des doses potentiellement dangereuses. la somme des doses reçues par la population du fait des activités nucléaires ne doit pas dépasser 1 mSv par an en France. et il suffirait de 3 minutes d'exposition à ce niveau de 400 mSv par heure pour atteindre la limite annuelle autorisée pour les personnels exposés (20 mSv sur 12 mois. Mais le risque reste pour l'instant très localisé autour de la centrale. Autre point de comparaison: un scanner du bassin expose à une dose proche de 10 mSv.Pour comparaison. d'après le code du travail). à tel point que le gouvernement japonais a été obligé de relever la dose de radiation maximale des travailleurs exposés de 100 à 250 mSv par an.

com/video/iLyROoafvq_2 .kewego.http://www.html .

dailymotion.com/video/xd0yra_melissa-m-message-deremerciements_music .http://www.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->