CE 1 GR 01

Grammaire semaine 1

Prénom Date

Délimiter les phrases dans un texte

1. Un peu de courage, voyons !
(1) regarde comme l’automne est joli les feuilles sont déjà dorées et l’air est doux encore tu sais, maman, la journée va passer vite tu vas courir au bureau lire ton courrier, taper deux ou trois petits trucs à la machine, téléphoner à mamie et à tes amies pour leur raconter la rentrée et il sera déjà midi (2) Regarde comme l’automne est joli ! Les feuilles sont déjà dorées. Et l’air est doux encore. Tu sais, maman, la journée va passer vite. Tu vas courir au bureau lire ton courrier, taper deux ou trois petits trucs à la machine, téléphoner à mamie et à tes amies pour leur raconter la rentrée et il sera déjà midi !
Jo HOESTLANDT, La Rentrée des mamans, Bayard poche, coll. « Les Belles histoires », 1994.

Découvrir

• Lis les deux textes. Lequel est le plus facile à lire ? Pourquoi ?

2. Retrouvailles
oh, Pauline ! tu es allée à la mer ? ce que tu es bronzée ! moi, j’étais à la campagne. il y avait des cochons, des mouches et des myrtilles dans les bois, je te raconterai. dans quelle classe tu es cette année ? oh ! regardez, Mimi s’est fait couper les cheveux ! ça lui va drôlement bien !
D’après Jo HOESTLANDT, op. cit.

• Lis ce texte. Qu’y manque-t-il ? Corrige-le.

© Infomedia communication

Retenir

• Dans un texte, il y a plusieurs • Une phrase commence toujours par une par un ( . ! ? ). Exemple :

et se termine

S’entraîner

1. Sépare les phrases de ce texte par un trait de couleur. Alain et Denis jouent au ballon dans la cour de l’immeuble. Ils ont déjà goûté. Ils feront leurs devoirs tout à l’heure quand ils auront fini cette partie. Il ne faudra pas trop traîner pour avoir le temps de tout faire ! Nombre de phrases : 2. Mets un point à la fin de chaque phrase. Je me couche de bonne heure Souvent je regarde un livre J’aime que maman me lise un album Papa, lui, préfère inventer des histoires. Elles sont toujours très drôles 3. Écris une majuscule au début de chaque phrase. le matin, je déjeune bien. j’aime boire un jus d’orange. mon frère préfère un grand bol de chocolat. nous prenons souvent des céréales. parfois, maman fait griller du pain. aujourd’hui, pour fêter la rentrée, nous avons mangé des croissants ! 4. Réécris les trois phrases dans l’ordre. 1. retrouvent dans la cour de l’école. Les enfants se 2. bientôt sonner. La cloche va 3. les nouveaux élèves. Le directeur et les professeurs accueillent
© Infomedia communication

5. Écris une phrase à côté du dessin, n’oublie pas la majuscule et le point.

Délimiter les phrases dans le texte

CE 1 GR 01

Grammaire semaine 1

(la phrase se termine, il faut s’arrêter). Faire remarquer les deux sortes de points (. !), expliquer que le point d’exclamation termine une phrase où on s’exclame, citer aussi le point d’interrogation qui apparaîtra dans l’activité 2. • Faire compter les phrases (5). Faire lire le texte par des élèves voisins ; un élève lit une phrase, son voisin doit enchaîner tout seul, sans indication.

Délimiter les phrases dans un texte

1
Préalables

2. Retrouvailles
L’élève doit rajouter les neuf majuscules manquantes, en caractères d’impri-

Objectifs
• Comprendre l’utilité du découpage d’un texte en phrases. • Repérer la majuscule en début de phrase, le signe de ponctuation forte (. ! ou ?) en fin de phrase. Délimiter les phrases d’un texte. • Écrire des phrases correctement ponctuées (avec une majuscule et un point).

merie ; pour cela, il doit repérer les différents points (. ! ?). Faire remarquer les majuscules des noms propres.

Retenir
Faire compléter le récapitulatif. Les enfants doivent apprendre à écrire ces mots qu’ils auront à employer souvent (phrases, majuscule, point).

Mots clés
Texte, phrase, majuscule, ponctuation, point, point d’exclamation, point d’interrogation.

S’entraîner
• Exercice 2. Si des élèves placent des points d’exclamation, leur faire lire le texte oralement et justifier leur choix. • Exercice 3. Il y a six phrases donc six majuscules à ajouter. Faire utiliser l’écriture d’imprimerie. • Exercice 4. Vérifier que majuscules et points ne sont pas oubliés. Demander d’écrire la majuscule de début de phrase en écriture cursive (afficher au tableau l’alphabet en écriture cursive majuscule). • Exercice 5. Faire lire les productions en faisant préciser quel mot a une majuscule et après quel mot est le point.

Activités préparatoires
• Lire un texte court deux fois : – d’une voix uniforme, sans respecter le découpage en phrases, – en respectant le découpage en phrases. Inviter les élèves à exprimer leurs impressions. Introduire le mot phrase. • Lire deux phrases simples en ajoutant des pauses artificielles. Par exemple : Les enfants jouent dans la / cour de / l’école. Les mamans / partent travailler. Faire retrouver les limites des deux phrases. Écrire ces phrases au tableau sans majuscule et sans point. Les faire placer. Préciser comment on reconnaît les deux phrases : elles parlent de deux choses différentes.

© Infomedia communication

Inviter les enfants à décrire l’illustration. Les amener à formuler des phrases simples et bien structurées.

Et après…

commentées. Les énoncés qui ne forment pas des phrases sont éliminés. Les textes peuvent être recopiés et illustrés.

La fiche

1. Un peu de courage, voyons !
• Lorsque les élèves ont expliqué pourquoi le deuxième texte est plus facile à lire, faire entourer en vert les majuscules (la phrase commence), en rouge les points

Autres fiches
L’étude de la notion de phrase est poursuivie dans les fiches suivantes : Manipuler une phrase (GR02), Distinguer les différents types de phrases (GR03).

© Infomedia communication

2

3

Autre activité
Le jeu du cadavre exquis. Chaque élève écrit sur une feuille une petite phrase, qu’il cache, puis passe la feuille à son voisin… Les productions sont lues et

Découvrir

CE 1 GR 02

Grammaire semaine 2

Prénom Date

Manipuler une phrase

Mais que se passe-t-il ?

Découvrir
• a. Lis ce que disent les élèves. Quel défaut comporte chaque phrase ? Écris, sous chacune, le numéro qui convient. 1. Il y a des mots en trop. 2. Les mots sont dans le désordre. 3. Les mots sont attachés. 4. Il manque des mots. • b. Écris ce que disent vraiment les filles.

© Infomedia communication

Retenir

Complète avec les mots : place – mots – complète. • Une phrase se compose de plusieurs : attention à bien les séparer ! • Une phrase ne peut être comprise que si elle est (il ne manque pas de mot) et si chaque mot est à sa . On ne comprend pas ! – Quilalaireffrayant ! – J’ai oreille bien trop poil peur de bouger ! – On ne pas dormir à l’école ! – Appeler secours. On comprend ! – Qu’il a l’air effrayant ! – J’ai bien trop peur de bouger ! – On ne va pas dormir à l’école ! – Il faut appeler au secours.

1. Recopie les phrases en séparant bien les mots. 1. Lemonstredecettehistoireestungrandserpentvert.

S’entraîner

2. Lesélèvesdelaclassedeviennentlesamisdelanimal.

2. Barre le mot intrus dans chaque phrase. 1. Le monstre devient vite un travail bon élève. 2. Il s’installe confortablement banc à l’école. 3. Nous le nourrissons caramel des restes de la cantine. 4. Il n’est à pas difficile à contenter. 5. Malheureusement il aime boire dormir l’eau de la peinture ! 3. Écris trois phrases avec ces étiquettes. Peau d’Âne réclame enfile Le Petit Poucet de l’âne magique. de l’ogre. Cendrillon perd sa pantoufle les bottes de vair. la peau
© Infomedia communication

4. Écris des phrases complètes à partir de ces mots.
DÉCOUVERT ÉLÈVE ÉTRANGE

CHERCHONS MAISON VERTE POUR MONSTRE ÉCOLE

Manipuler une phrase

chaise. Exemple. Il manque des mots : Il faut appeler au secours. compléter ou réorganiser une phrase de façon qu’elle soit compréhensible. caramel – 4. – Cendrillon perd sa pantoufle de vair.CE 1 GR 02 Grammaire semaine 2 Retenir • Une phrase se compose de plusieurs mots : attention à bien les séparer ! • Une phrase ne peut être comprise que si elle est complète (il ne manque pas de mot) et si chaque mot est à sa place. équipé d’une feuille et d’un crayon. dormir. – Production : pêcheur. à – 5. Objectifs • Délimiter les mots dans une phrase. réécrire certaines d’entre elles sous une forme entièrement rédigée. 1. Faire lire à voix haute les bulles. 3. le nom d’un objet. • Réduire. . Il s’agit de reconstituer trois phrases à partir de leurs éléments : Peau d’Âne réclame la peau de l’âne magique. 4. Les mots intrus sont : 1. Nous avons (Les enfants ont) découvert un élève étrange. mot. Consignes : Écrire 1. Faire tracer des traits de séparation entre les mots en cas de difficulté. le nom d’une couleur. 2. 3 Et après… © Infomedia communication Autres activités • Proposer le jeu suivant : chaque élève. le nom d’un personnage. Faire corriger les phrases oralement. un mot qui dit ce que fait le personnage. « Huit et plus »). rouge. – Reconnaître une phrase négative (GR04). travail – 2. • Faire traiter le questionnaire individuellement. Le dernier élève déplie la feuille et essaie de lire la phrase formée . Activités préparatoires • Lire la suite du texte de la fiche de lecture LE02 (Évelyne BRISOU PELLEN. Il y a des mots en trop : La cloche a sonné. Faire raconter puis jouer l’arrivée du monstre dans la classe de CM1. • Exercice 4. Il s’agit de faire écrire trois phrases à partir des mots donnés : 1. Éléments de corrigé. Nous cherchons une maison verte pour le monstre de notre (l’) école. – 2. Faire recopier les phrases où il y a eu une erreur. il la réécrit correctement. Mots clés Phrase. écrit un mot en respectant la consigne donnée par le maître (voir ci-dessous) puis il cache ce qu’il a écrit et passe la feuille à son voisin qui écrit selon la consigne suivante. J’ai bien trop peur de bouger ! – 2. • Exercice 2. – 3. Noter les difficultés de lecture et de compréhension. – 4. Autres fiches Le travail sur la phrase est poursuivi dans les fiches : – Distinguer les différents types de phrases (GR03) . – Correction : Un pêcheur vêtu de rouge mange assis sur une chaise. Les mots sont dans le désordre : Je veux rentrer à la maison. banc – 3. en déplaçant ou en supprimant des mots. Casterman. Le Monstre du CM1. Manipuler une phrase S’entraîner 1 Préalables • Exercice 1. coll. • Lire des petites annonces . – Le Petit Poucet enfile les bottes de l’ogre. • Reprendre un passage en ajoutant. © Infomedia communication 2 La fiche Découvrir Mais que se passe-t-il ? • Inviter les élèves à commenter l’illustration. mange. Les mots sont attachés : Qu’il a l’air effrayant ! (attention aux apostrophes) Nos mamans nous attendent. • Exercice 3. Faire corriger oralement les phrases au fur et à mesure.

Relie chaque tiret au personnage qui est en train de parler. • b.] — Attention. Entoure. dit César le forgeron en passant la tête par la fenêtre de sa forge. coll. ne vous approchez pas trop. de trois couleurs différentes.CE 1 GR 03 Grammaire semaine 3 Prénom Date Distinguer les différents types de phrases Une capture Découvrir — Au secours ! Au secours ! maman ! — Macati de macaton. répond un enfant en descendant la rue à toute vitesse. © Infomedia communication Anne-Marie CHAPOUTON.. « Castor Poche Junior ».. 1982. C’est peut-être très méchant. Qui crie comme ça ? — Ils ont capturé un mistouflon à cornes. Flammarion. [. L’Année du mistouflon. les points qui terminent les phrases du texte. . • a. dit un des chasseurs. — Un mistouflon à cornes ? Qu’est-ce qu’ils auront encore inventé ? dit César.

• Ne vous approchez pas trop. Cet animal existe donc vraiment ? ( ) – 4. I. si fort ? ce soir ? gentil ! Distinguer les différents types de phrases .• Le forgeron passe la tête par la fenêtre. Attention aux points qui terminent les groupes de la dernière colonne. elle se termine par un . • Au secours ! est une phrase exclamative (E) : elle exprime un sentiment . elle se termine par un . Le mistouflon est un animal très aimable 3. quel joli nom ! ( ). Est-ce qu’il parle 6. ( ) – 5. ( ) – 2. Lourmarin. • Qui crie comme ça ? est une phrase interrogative (I) : elle pose une question . Monsieur Léon apprend la nouvelle par la télévision. Indique le type de chaque phrase à l’aide des initiales : D. E. Mais a-t-il des plumes ou des poils 4. Écris quatre phrases en utilisant deux ou trois groupes de mots. elle se termine par un . 1. est une phrase impérative (i) : elle exprime un ordre . © Infomedia communication Pourquoi Ton chien Que Comme vous êtes aboie crie-t-il vas-tu dans le jardin. elle se termine par un point ou un point d’exclamation. est une phrase déclarative (D) : elle donne une information . C’est un animal vraiment incroyable 3. Il est couvert de poils bleu ciel frisés 5. Pouvez-vous nous parler du mistouflon 2. 1. Retenir S’entraîner 1. Comment s’appelle le village ? ( ) – 6. 2. Il n’en croit pas ses oreilles ! ( ) – 3. Il décide d’aller voir par lui-même. Mets le bon point à la fin de chaque phrase.

© Infomedia communication 2 La fiche Découvrir Une capture • Laisser un temps de lecture silencieuse. point. attirer l’attention sur le ton utilisé. Faire d’abord lire à voix haute les phrases de l’exercice. interrogative. • Reconnaître les différents points. déclarative. • Exercice 3. énoncées par les élèves. on peut mettre un point ou un point d’exclamation selon le ton employé. faire préciser la nature du point employé et sa raison d’être . 1. même s’il est parfois difficile de distinguer une phrase exclamative d’une phrase impérative autrement que par l’emploi du verbe. Autres fiches Trois fiches permettent de passer de la distinction des différents types de phrases à leur production : – Inventer un dialogue entre deux personnages (PE11). impérative.CE 1 GR 03 Grammaire semaine 3 • Faire lire à voix haute ce petit dialogue par trois élèves (César. type. insister sur le ton. interrogative. À la fin des phrases 2 et 6. • Inviter les enfants à s’exprimer sur le dessin : ils peuvent essayer de situer la scène. on la découpera ici en deux « sous-phrases » délimitées par les deux points. . par un point. • Faire traiter les deux questions a et b. Montrer que cette phrase ne convient pas parce qu’elle se termine par un point alors que le sens implique une question. de décrire les personnages. la phrase 4. ponctuation. • Exercice 2. l’enfant et le narrateur). • Distinguer les différents types de phrases à l’oral et à l’écrit. exclamative (E) – 3. d’imaginer des dialogues. – Exprimer ordres et conseils (GR18). impérative. Faire lire à voix haute les phrases de l’exercice en cas de difficulté : Objectifs • Délimiter une phrase. exclamative. Que crie-t-il si fort ? Que crie-t-il ce soir ? Comme vous êtes gentil ! Mots clés Phrase. Remarque : Qu’est-ce qu’ils auront encore inventé ? dit César. ne forme qu’une seule phrase. Éléments de corrigé : Plusieurs combinaisons sont possibles : Pourquoi crie-til si fort ? Pourquoi crie-t-il ce soir ? Ton chien aboie dans le jardin. Faire relire chaque phrase. déclarative (D) – 2. Distinguer les différents types de phrases Retenir Faire entourer chaque point d’une couleur différente et écrire son nom dans le texte. – Écrire une phrase interrogative (GR17). Les phrases 1. Dans chaque cas. Pour plus de facilité. la correspondance entre l’oral et l’écrit. 3 et 5 se terminent par un point d’interrogation. le dessin de la fiche agrandi et colorié. • Donner et écrire au tableau le vocabulaire spécifique : déclarative. exclamative. interrogative (I) – 4. déclarative (D) – 5. Activités préparatoires Matériel : si possible. interrogative (I) – 6. Démarrer en utilisant les groupes de la première ligne : Pourquoi vous êtes dans le jardin. puis lire le texte à voix haute. 1 Préalables S’entraîner • Exercice 1. • Écrire au tableau quelques phrases simples des quatre types. 3 Et après… © Infomedia communication Autre activité Lire le roman L’Année du mistouflon en entier (c’est un roman qui amusera tous les élèves !). exclamative (E).

Cependant. crache un jet de salive noire comme de la réglisse et on entend : — MISTOUFLON ! MISTOUFLON ! AHOU AHOU AHOUAHHH ! Il ne reste plus personne sur la place. Il ouvre sa gueule. Monsieur Sarnette revient sur la pointe des pieds et les rappelle : — Allons ! Vous pouvez revenir. Et demain matin. À ce moment. 2. L’Année du mistouflon. car le mistouflon a crié si fort que les gens se sont enfuis à toute vitesse. Il veut manger les habitants de Lourmarin. 4. Même pas Madame Duret. Elle ne risque pas de vous manger. Roger l’inventeur trouve la solution : on mettra le mistouflon dans la cour de l’école pour la nuit. 1982. 1. Enfin. N’ayez pas peur : voyez comme cette bête est ficelée. coll. Flammarion. Découvrir ❑ ❑ ❑ ❑ ❑ ❑ ❑ ❑ © Infomedia communication • a. Anne-Marie CHAPOUTON. Il ne parle pas. Vrai ou faux ? Coche la bonne réponse. [. 3. on décidera du sort de l’animal.. « Castor Poche Junior ». personne à Lourmarin ne possède de cage à mistouflon à cornes (ou même de cage à mistouflon sans cornes).] Malheureusement..CE 1 GR 04 Grammaire semaine 4 Prénom Date Reconnaître une phrase négative N’est-il pas étrange ? — Vous n’allez quand même pas nous faire croire que cet animal parle ! dit Monsieur Sarnette qui vient d’arriver. Vrai Faux . Sa salive est noire. Le mistouflon a des poils bleus. le gros paquet ficelé aux jolis poils frisottés bleus commence à en avoir assez.

Vous ne risquez rien. Il n’est pas ordinaire. – 4. 1. Le danger n’est pas bien grand ! – 4. • Les phrases qui pourraient commencer par non sont des phrases . La première est déjà soulignée. – 3. Il parle comme nous ! – 5. Le mistouflon est du Lubéron. Souligne dans le texte cinq phrases au début desquelles on pourrait écrire non. Ex. 1. Connaissez-vous cet animal ? – 3. Ne lui faites pas peur ! 2. Les dragons existent-ils ? © Infomedia communication 2. – 2. Voudrais-tu avoir un mistouflon ? 3. Ils ne sont pas très courageux. le mistouflon n’est pas dangereux ! Les mots qui indiquent la négation sont le plus souvent ne… pas (n’…pas). Réponds à chaque question en commençant ta phrase par non.• b. – 2. Ne recopie que les phrases négatives. : [ ]. 1. Ex. • c. Exemple : Je n’ai jamais vu de Mistouflon. Y a-t-il un monstre dans l’école ? 3. Laissez-le parler. – 6. Lorsque tu as coché faux. écris une phrase qui dit ce qui est vrai. • Les phrases qui pourraient commencer par oui sont des phrases . les villageois décident de le garder. Ne touchez plus cet animal. : [ ]. Reconnaître une phrase négative . Retenir S’entraîner 1. Entoure dans chaque phrase les mots qui indiquent la négation.

Attention la phrase 2 est de type interrogatif mais de forme affirmative. lors des activités décrites ci-dessous. affirmatives. insister sur le fait qu’on a toujours le mot ne. Objectifs • Distinguer la forme affirmative et la forme négative d’une phrase (quel que soit son type). Mots clés Phrase. Les faire énoncer oralement. Il importe de reprendre systématiquement. Vérifier que les élèves ont bien écrit le n’ (élidé) dans les deux premières phrases. • Faire traiter les questions. Penser à diversifier les formulations de façon que les élèves utilisent les différentes locutions négatives : As© Infomedia communication tu encore… ? Vont-ils toujours… ? Avons-nous déjà… ?. S’entraîner • Exercice 1.CE 1 GR 04 Grammaire semaine 4 Reconnaître une phrase négative 2 La fiche Découvrir N’est-il pas étrange ? • Laisser un temps de lecture silencieuse puis lire le texte à voix haute. Les phrases 2 et 4 sont fausses. Il est possible de faire préciser oralement le type des phrases et/ou de les faire transformer à la forme affirmative. ne. est souvent omis. en faisant appel à des textes d’auteurs. Faire transformer les phrases à la forme affirmative et noter les changements. négation. Retenir Faire compléter par : négatives. faire entourer les mots indiquant la négation . les élèves passent de l’observation à la production active. mais aussi à des exercices systématiques. forme affirmative. les formulations fautives. • Écrire au tableau quelques phrases utilisées au cours de l’échange en plaçant en regard les deux formes. Éléments de corrigé : a. – Il ne veut pas manger les habitants de Lourmarin. Trop souvent les phrases négatives étudiées sont exclusivement de type déclaratif et il est ensuite assez difficile d’élargir cette notion. [non]. puis les faire écrire en proposant une aide au tableau le cas échéant. 1 Préalables Il est recommandé d’aborder l’étude des formes affirmative et négative en présentant les quatre types de phrases. • Poser une série de questions auxquelles les élèves devront répondre par une phrase complète commençant par oui ou par non. [oui]. • Exercice 2. etc. Il s’agit de reconnaître une phrase négative. le premier élément de la locution négative. Faire découvrir que ce texte fait suite à celui présenté dans la fiche précédente (GR03). – b. – c. personne à Lourmarin ne possède de cage… • Dans les phrases soulignées. Il parle. • Reconnaître une locution négative. • Exercice 3. L’élève est amené à produire des phrases négatives simples. forme négative. Les autres phrases sont : Il ne reste plus personne sur la place… – N’ayez pas peur… – Elle ne risque pas de vous manger… – Malheureusement. Autre fiche Dans la fiche Écrire une phrase négative (GR16). Introduire les deux expressions forme négative et forme affirmative. . © Infomedia communication 3 Autre activité Entraîner régulièrement les élèves à reconnaître les types et les formes de phrases. Entourer les locutions négatives. • Mettre une phrase de type déclaratif à la forme négative en utilisant la locution ne… pas. Activités préparatoires À l’oral. L’objectif est de reconnaître différentes locutions négatives.

Personnages Animaux Plantes Objets • b. © Infomedia communication . . . Comment s’appellent les personnages ? . Complète le tableau.CE 1 GR 05 Grammaire semaine 7 Prénom Date Identifier un nom (nom commun ou nom propre) Maman est en colère ! Découvrir • a. Indique ce que tu vois dans le dessin.

Lyon • • est une chaîne de montagnes Le Jura • • est un personnage historique. 1. 4. La Loire • • est un pays. 3.Retenir • Les personnes. Tintin • • est une ville. L’Espagne • • est un fleuve. un lieu particuliers. nous avons visité le château de Versailles. Coincoin le canard est le héros de cet album. La Bretagne • • est un personnage de BD. Complète ce tableau Noms des pays la France l’Espagne l’ l’ Noms des habitants les les les Allemands les Italiens © Infomedia communication 4. La semaine dernière. en rouge les noms propres. château sont des noms . un animal. les animaux. Souligne en bleu les noms communs. • . La indique le chemin à suivre. • garçon. les lieux sont désignés par des mots que l’on appelle des . sont des noms propres : ils désignent une personne. La Loire est le plus long des fleuves français. les choses. C’est le poète Apollinaire qui a créé les calligrammes. 2. 3. Identifier un nom (nom commun ou nom propre) . Relie chaque nom propre à sa définition. 3. Jules César • • est une région de France. 2. . S’entraîner 1. 4. chat. N’oublie pas de coller un sur l’enveloppe avant de la mettre à la . 2. Un nom propre commence toujours par une majuscule. Complète ces phrases avec des noms communs (en bleu) et des noms propres (en rouge). 1. Nous prenons l’autoroute en direction de . Monsieur et Madame s’arrêtent chez le pour acheter du pain.

• Exercice 4. Signaler éventuellement aux élèves que les noms des pays et de leurs habitants portent des majuscules mais pas les noms des langues. la Loire. un mot commençant par une lettre choisie. la discussion peut porter sur les thèmes suivants : la composition de sa famille. timbre . salade . un nom de famille . © Infomedia communication 2 La fiche Découvrir Maman est en colère ! • Question a. Mots clés Nommer. . plantes) et ceux qui désignent des choses. les noms utilisés. majuscule. etc. bureau. Écrire au fur et à mesure. des sentiments. GR10 et GR15. Léo (le lapin). des idées… Objectifs • Découvrir une classe de mots : les noms. Préparer deux tableaux. les activités du dernier week-end. armoire. noms communs et noms propres. nom propre. L’objectif est de repérer des noms et de différencier. Activités préparatoires • Mettre les élèves en situation d’énoncer des noms communs et des noms propres en nombre important. animal. de ville. flèche. Plusieurs solutions sont possibles. Après un temps de travail individuel. les animaux. animaux. • Question b. objet. faire confronter les différentes listes. prénom de fille. Au cours de l’année. objets : lit. • Élaborer un référentiel ouvert présentant un nom référent pour chacune des Identifier un nom (nom commun ou nom propre) 1 Préalables catégories envisagées ici. Il s’agit de trouver et d’employer correctement noms communs et noms propres. au tableau. l’un pour les noms communs. Cet exercice est l’occasion de redire qu’un nom propre désigne un être ou un lieu particulier. Apollinaire). Autres fiches • Les notions de genre et de nombre sont abordées dans les fiches GR06 et GR07. Les élèves peuvent s’aider des majuscules pour repérer les noms propres (Coincoin. boîte. de région ou de pays (ce qui permet d’élargir le tableau de référence) – 3. • Exercice 2. • Faire distinguer : – les noms qui désignent des êtres vivants (personnes. pour chaque colonne. • Le nom commun comme noyau du groupe nominal est étudié dans les fiches GR09. Poste. S’entraîner • Exercice 1. Les élèves doivent ici écrire les noms propres désignant les personnages du dessin : Marco (le petit garçon). Caramel (le chat). nom commun. etc. pancarte… – 2. de façon à pouvoir faire des tris . nom. animaux : chat. fruit. lapin . l’autre pour les noms propres. • Différencier nom commun et nom propre. lieu (pour les noms communs) . parmi ceuxci. ville. pomme. plantes : carotte. • Écrire un nom propre avec une majuscule. parmi les exemples de noms propres proposés. Éléments de corrigé : personnages : maman. Versailles. • Exercice 3. Éléments de corrigé : 1. boulanger – 4. Demander aux élèves comment compléter la troisième phrase . un animal et un lieu. pays (pour les noms propres). avec les têtes de rubriques suivantes : personne. un nom de village. introduire à ce propos les expressions nom commun et nom propre. les élèves seront amenés à manipuler des noms communs plus abstraits désignant des actions. 3 Et après… © Infomedia communication Autre activité Faire jouer les élèves au « Petit bac ». en retenir trois désignant respectivement une personne. livre. – les noms qui désignent en général et ceux qui désignent en particulier . garçon . Chaque groupe d’élèves doit trouver. prénom de garçon.CE 1 GR 05 Grammaire semaine 7 Retenir • Faire compléter les deux premières phrases avec les mots noms et communs.

CE 1 GR 06 Grammaire semaine 8 Prénom Date Classer les noms selon leur genre Bizarre. les noms féminins en rouge. bizarre ! Découvrir • a. Les personnages de cette scène parlent bizarrement : barre dans leurs paroles tous les mots qui ne conviennent pas. © Infomedia communication . • b. Souligne les noms masculins en bleu. puis remplace-les.

❑ une fusée ❑ la bicyclette ❑ un pneu ❑ le véhicule ❑ le train ❑ un moteur ❑ ❑ ❑ un camion une voiture un avion 2. Exemples : une – la . dent . Change le déterminant si tu hésites. toit . Écris un déterminant qui convient : en bleu s’il est masculin. Écris m. bord toiture savonnette soirée . bois ville fauteuil table forêt boulevard chaise bureau 4. Coche les noms masculins. à côté de chaque nom. Exemples : un – le . savon 5. une fille une tante une femme une reine une marraine une mère une dame une sœur 3. ou f . portail dentifrice bordure . Recopie chaque nom masculin à côté du nom féminin qui correspond : un roi – un homme – un père – un oncle – un garçon – un frère – un monsieur – un parrain. Écris m. Retenir S’entraîner 1. en rouge s’il est féminin. l’abeille l’arbre l’armoire l’orange l’oiseau l’image Classer les noms selon leur genre © Infomedia communication .• Les noms communs peuvent être classés selon leur genre. ou f . porte . – Ils sont (f) si on peut les faire précéder des déterminants la ou une. soir . Les noms d’une même famille n’ont pas toujours le même genre. à côté de chaque nom. – Ils sont (m) si on peut les faire précéder des déterminants le ou un.

Mots clés Nom. jean. • Des séries particulières de noms masculins et féminins sont étudiées dans les fiches d’orthographe : – Étudier les sons [ø]. divisés en mâles et femelles. une. Faire corriger oralement puis par écrit les déterminants erronés. [œ] et les noms en -eur (OR13). L’exercice anticipe un peu sur le problème de la formation du féminin d’un nom animé qui sera revu dans la fiche GR09. minant l’ (= le ou la élidés) qui ne donne pas d’indication sur le genre. . la. • Faire remarquer que certains noms (par exemple. Inviter les élèves à décrire et commenter le dessin. Il s’agit de reconnaître le genre d’un nom avec un déterminant ambigu. vache. Activités préparatoires • Dicter des mots étudiés dans des fiches précédentes (noms et verbes). S’entraîner • Exercice 1. Faire lire les © Infomedia communication 3 Et après… Autres fiches • On revient sur la notion d’accord en genre dans le GN au cours des fiches : – Former le féminin d’un nom (GR09).CE 1 GR 06 Grammaire semaine 8 • Question b. L’élève doit mentalement faire précéder chaque nom d’un déterminant puis noter selon le cas l’abréviation m. faire un rapprochement avec les êtres vivants. chaussette. puis le terme genre . © Infomedia communication dialogues. • Exercice 4. • Utiliser des déterminants (articles) des deux genres. bizarre ! • Question a. fille). Faire chercher pourquoi les déterminants écrits au départ ne convenaient pas : ils font croire qu’un nom masculin est féminin et inversement ! Faire conclure : le déterminant donne des indications sur le genre du nom commun. ou f. Cet exercice de base permet un réinvestissement immédiat de la distinction masculin/féminin. Faire reconnaître les noms communs comme ceux devant lesquels on emploie un petit mot appelé déterminant : le. indiquer le genre d’un nom commun. • Exercice 5. sexués. Classer les noms selon leur genre Retenir • Faire compléter le texte avec les mots masculins et féminins. Après avoir souligné ces déterminants. masculin. les élèves doivent souligner trois noms en bleu (linge. 2 La fiche Découvrir Bizarre. etc. derrière le nom (comme dans le dictionnaire). faire reclasser les noms en deux groupes . • Réécrire au tableau les noms communs précédés de leur déterminant (article défini ou indéfini au singulier). genre. • Élaborer un référentiel ouvert avec plusieurs noms de chaque genre associés à des articles différents. garçon) et cinq noms en vert (minute. – Faire les accords dans le GN (GR15). mais aussi avec 1 Préalables des exemples de noms proposés par les élèves. • Exercice 2. • Exercice 3. l’arbre) sont précédés du déter- Objectifs • Connaître la notion de genre. Une fois les déterminants corrigés. – Étudier le son [wa] et les noms en -oir/-oire (OR14). introduire les termes masculin et féminin. déterminant. un. fleur. féminin. montrer alors comment remplacer l’ par un ou une pour connaître le genre. • Associer le masculin et le féminin d’un nom de personne ou d’animal. Inciter les élèves à utiliser des déterminants variés (articles définis et articles indéfinis).

Fais le même travail pour les noms féminins. À l’Ami Carême. Tient le jardin bien au sol.CE 1 GR 07 Grammaire semaine 9 Prénom Date Classer les noms selon leur nombre On dirait que l’hiver tombe… On dirait que l’hiver tombe . 1993. Les ombres font sur les joues Comme des oiseaux qui volent. souligne les noms qui parlent de plusieurs choses à la fois. Découvrir • a. La Noël est pour lundi. Qu’il sera long. • • • • • • © Infomedia communication • . L’air est plein d’étoiles blanches. le dimanche Que nous passerons ici ! Maurice CARÊME. Un seul arbre. Et c’est aussitôt la nuit. repère les noms masculins et leurs déterminants. Dans la liste précédente. Il pleut deux ou trois colombes. comme un clou. Tous les toits sont déjà gris . Recopie-les. • c. • l’hiver • les toits (le toit) • • • • • b. Dans les deux premières strophes. Hachette.

– 3. des oiseaux • • l’élève les leçons • • le jeu les jeux • • une voix les élèves • • la leçon des voix • • un oiseau 2. – Ils sont au (p.Retenir • Les noms communs peuvent être classés selon leur nombre. Les enfants observent le petit insecte apporté par un camarade. Les petits nettoient le 4. 3. (singulier) ou p. 1. panier. S’entraîner 1. une…).) lorsqu’ils désignent un seul être ou une seule chose (déterminants : le. des…). . . des oiseaux naîtront dans les nids des arbres de la cour. – 2. la. Exemples : le – une . photos.) lorsqu’ils désignent plusieurs êtres ou plusieurs choses (déterminants : les. paniers. Exemples : les – des . salade. – Ils sont au (s. La maîtresse prend des 5. Martine se charge de la 3. Relie chaque nom au pluriel au nom au singulier qui lui correspond. 1. renard mouches âne agneaux biche lions poulain chacals fourmis Classer les noms selon leur nombre . Pierre apporte des 2. pomme. expériences. le chat les rats l’ours un crapaud des chiens des chevaux 5. pommes. Écris un déterminant qui convient devant chaque nom. Le mois prochain. salades. Tous les dessins montrent le corps énorme et les pattes allongées de l’animal. . © Infomedia communication . . Souligne les noms au pluriel. Écris s. (pluriel) à côté de chaque nom. Complète les phrases avec le nom au singulier ou celui au pluriel. C’est une merveilleuse 4. photo. expérience. un.

Faire remarquer que corps et mois se terminent par un s mais sont au singulier. deux ou trois colombes. nombre. un clou. © Infomedia communication 2 La fiche Découvrir On dirait que l’hiver tombe… • Lire le poème. • Réécrire les noms précédés du déterminant qui convient : le. des selon le cas. des oiseaux. une ou les. – Étudier les sons [o]. Activité préparatoire • Au tableau. Classer les noms selon leur nombre 1 Préalables S’entraîner Objectifs • Connaître la notion de nombre.CE 1 GR 07 Grammaire semaine 9 Retenir • Faire compléter le texte avec les mots masculin et féminin. pluriel. ce qui est indiqué par le déterminant le. des arbres. au sol. • Différencier les marques du pluriel du nom et celles du verbe est entrepris dans les fiches de grammaire : – Distinguer le GNS et le GV (GR12). selon le déterminant. de déterminant et de genre. la. les élèves choisissent entre un déterminant au singulier et un déterminant au pluriel. Mots clés Nom. indiquer le nombre d’un nom commun. un. • Faire traiter les questions qui permettent de contrôler les connaissances relatives aux notions de nom commun. les jours. la nuit. Définir alors la notion de nombre en grammaire : singulier lorsqu’il y a un seul exemplaire (ou aucun). Reprendre les mêmes noms au singulier et au pluriel et faire remarquer que les est le pluriel de le (ou la). • Exercice 4. • Exercice 1. pluriel lorsqu’il y en a deux ou plus. – Former le pluriel d’un nom : bilan (OR16). mais aussi avec des exemples de noms proposés par les élèves. Demander éventuellement d’entourer le déterminant de chaque nom souligné : 1. pour chaque objet. • Faire transformer les mots qui étaient au singulier au pluriel et réciproquement. [ɔ] et les noms en [o] (OR15). s’il y en a un ou plusieurs exemplaires dans la classe. • Établir un référentiel ouvert à afficher dans la classe. • Exercice 5. dresser une liste de noms désignant des objets de la classe et faire indiquer. des oiseaux c. les enfants – 2. • Exercice 2. Faire observer ce qui change lors du passage du pluriel au singulier. les pattes – 3. Les élèves doivent choisir le nom au singulier ou celui au pluriel. parfois grâce à son seul déterminant (l’ours). le jardin. • Utiliser des déterminants (articles) des deux nombres. les dessins. singulier. Faire noter que le -s (ou le -x) est la marque du pluriel. Faire expliquer les différentes images. • Repérer des marques de pluriel du nom. les nids. un arbre. Il s’agit d’indiquer le nombre d’un nom. • Exercice 3. les ombres. 3 Et après… © Infomedia communication Autres fiches • La formation du pluriel d’un nom est l’objet de différentes fiches : – Former le pluriel d’un nom (GR10). Selon que le nom porte ou non une marque du pluriel. – Reconnaître le sujet du verbe (GR13) et dans les fiches de conjugaison. Quand le nom est au pluriel. suggérer aux élèves de remplacer les ou des par un ou une pour trouver le genre du nom. Éléments de corrigé : a et b. déterminant. . • Faire remarquer que les noms au pluriel se terminent par un -s (ou un -x). des celui de une (ou un).

le toit.CE 1 GR 08 Grammaire semaine 12 Prénom Date Reconnaître un déterminant Dame la pluie Que faites-vous dame la pluie Sur mes carreaux frappant ainsi ? Le ciel a donc tant de chagrin Qu’il pleure depuis ce matin ? Que faites-vous dame la pluie Sur mes carreaux frappant ainsi ? Lavez-vous le joli jardin La maison. NOMBRE GENRE Singulier Pluriel Masculin © Infomedia communication Féminin . • b. souligne leurs déterminants. Recopie-les dans le tableau. Entoure les noms communs. le chemin ? Que faites-vous dame la pluie Sur mes carreaux frappant ainsi ? Poème anonyme. Découvrir • a.

) → ces sources (f. p. J’espère recommencer année prochaine ! Reconnaître un déterminant © Infomedia communication . Pour faire le feuillage. une. Souligne les articles. Nous les avons fait sécher entre les pages d’un vieil annuaire. Aide : attention. feu pompiers échelles camion flamme sirènes casques allumette S’entraîner 2. Entoure les noms communs. 4. • Le déterminant a le même genre et le même nombre que le nom : un robinet (m. été.) → robinets (m. nuage saison orage averse éclair temps 3. s. Complète les groupes avec les déterminants ce. 5. Écris le déterminant qui convient devant chaque nom commun. Les habitants village préparent une fête.) • Les déterminants les plus employés s’appellent des articles : le. j’ai fait bateau avec Mathieu et oncle. souligne les déterminants. – 5. s. Écris un article devant chaque nom. nous avons mélangé toutes les feuilles. – 3. p. Nous avons fait grands progrès. des vent orage mer barque vagues voiles 1. Les enfants font vélo. on emploie cet.Retenir • Un déterminant est un petit mot qui annonce un nom commun : une goutte – les flaques – ce parapluie – leurs bottes. Le tronc de cet arbre était formé des poèmes que nous avons écrits sur les quatre saisons. – 4.) source (f. les un. Maman me raconte belles histoires. la. Nous quittions port tôt matin. devant un nom masculin commençant par une voyelle. 1. nous avons ramassé les feuilles des arbres de la cour. au lieu de ce. Je reviens jardin. Écris devant chaque nom le déterminant qui convient. Exemple : cet arrosoir. cet ou cette. Puis nous avons réalisé un tableau représentant un arbre imaginaire. Je m’occupais voiles et Mathieu aidait oncle à tenir barre. Nous avons beaucoup travail ! – 2. Cet automne.

: le ciel. tronc. tableau. Amorcer l’exercice collectivement.CE 1 GR 08 Grammaire semaine 12 le chemin . • Exercice 2. poèmes. Faire lire les phrases. ce matin. avec les déterminants des et cette . • Exercice 3. • Les déterminants possessifs. masc. faire entourer les noms et souligner les déterminants. Mots clés Nom commun. Par exemple : Qui est cette dame dont il est question dans le poème ? la pluie. Poser des questions dont les réponses sont des groupes nominaux du texte. © Infomedia communication La fiche • Lire le poème. • Utiliser le déterminant qui convient devant un nom commun. sont étudiés dans la fiche Utiliser les déterminants possessifs (GR11). sing. Ces extraterrestres… Écrire au tableau les différents déterminants utilisés puis les classer. plur. déterminant. d’après leur genre et leur nombre. sing. fém. le déterminant démonstratif (ce) en rouge et le déterminant possessif (mes) en vert. article. avec des articles définis puis avec des articles indéfinis. arbre. L’exercice est difficile. • Exercice 4. Les élèves doivent employer des articles définis et indéfinis. S’entraîner • Exercice 1. • Demander aux élèves d’inventer un autre début d’histoire en reprenant le même canevas mais en remplaçant les noms entourés par d’autres noms de genre ou de nombre différents. • Faire compléter la dernière case du tableau avec un exemple libre. © Infomedia communication 2 Découvrir Dame la pluie 3 Autres fiches . arbres. Reconnaître un déterminant 1 Préalables Retenir • Faire compléter oralement. Présenter ce dernier et annoncer que cette famille de déterminants sera étudiée dans une autre leçon. le jardin. Éléments de corrigé : masc. Les élèves feront facilement l’exercice grâce à leurs connaissances de la langue orale. – le deuxième paragraphe. feuilles et souligner le mot qui précède immédiatement (sauf dans le cas d’annuaire qui est précédé d’un adjectif qualificatif). Le traiter d’abord oralement . Les élèves doivent entourer les noms : automne. Y faire figurer des noms commençant par une voyelle (emploi de l’article élidé l’ et du déterminant démonstratif cet au lieu de ce). puis par écrit : Objectifs • Reconnaître un nom commun et repérer son déterminant. feuillage. • Différencier les déterminants articles des autres déterminants. Il interrogea la cigogne… Entourer les noms et souligner leurs déterminants. demander si le nom est masculin (➝ cet) ou féminin (➝ cette). la maison. Ce loup rencontra un jour une cigogne. genre. feuilles. Activité préparatoire • Lancer l’exercice en écrivant au tableau le début d’une histoire : Il était une fois un loup qui vivait dans une grotte isolée. quand la réponse est [sεt]. Par exemple : Il était une fois des extraterrestres qui vivaient sur un astre lointain. d’usage courant mais d’analyse plus difficile du fait de leur lien avec les situations de conjugaison. Il s’agit de choisir et d’orthographier le déterminant qui convient. arbre. : mes carreaux. : la pluie. • Souligner les articles en bleu. pages. • Exercice 5. – le troisième paragraphe. nombre. • Élaborer des tableaux récapitulatifs des articles et des déterminants démonstratifs. Sur quoi la pluie frappe-t-elle ? sur mes carreaux . le toit. Écrire les réponses au tableau. . Faire traiter les questions. cour. saisons. etc. • Les déterminants sont revus dans la fiche de grammaire portant sur les accords dans le GN (GR15). annuaire. le chagrin. • Faire lire le poème.

© Infomedia communication . les villageois sont venus en couple. – L’institutrice. porte un livre à la main. • Retrouve le métier de chaque personnage à l’aide de ces indices : – Notre boulangère est bien étourdie.CE 1 GR 09 Grammaire semaine 13 Prénom Date Former le féminin d’un nom Couples en promenade Découvrir Pour admirer les fleurs de Tistou. elle n’a pas quitté son tablier ! – La coiffeuse porte un chapeau vert. – C’est la fleuriste qui porte cette belle robe à fleurs. toujours studieuse.

Écris chacun de ces groupes nominaux au masculin. Qui va à l’école ? l’écolier ou ? 2. un instituteur → . Écris chacun de ces groupes nominaux au féminin. on forme le féminin d’un nom en ajoutant un au nom masculin : un commerçant → . Qui travaille à la charcuterie ? ou Former le féminin d’un nom © Infomedia communication ? ? . – les noms en -eur ont leur féminin en -euse ou -trice .• Le plus souvent. Retenir S’entraîner 1. ❑ un pharmacien ❑ un danseur ❑ la comptable ❑ la directrice ❑ le journaliste ❑ un épicier ❑ le comédien ❑ une architecte 2. – certains noms ont la même forme au masculin et au féminin : le fleuriste → . 1. Qui fait du théâtre ? ou l’actrice ? 3. Coche les noms qui ont la même forme au masculin et au féminin. ma cousine → une Anglaise → cette marchande → l’étudiante → cette chienne → 3. Complète les questions selon le modèle. l’invité → un Espagnol → ce passager → le vendeur → le directeur → 4. ce coiffeur → . Qui fait du patin à glace ? ou 4. • Mais attention aux cas particuliers : – les noms en -er ont leur féminin en -ère : le boulanger → .

Lors de la correction. S’entraîner • Exercice 1. Faire respecter la correspondance des déterminants. Activité préparatoire • Préparer un jeu de cartes sur le thème des métiers. Veiller à ce que les élèves n’oublient pas les consonnes finales muettes des noms masculins. la vendeuse. une chatte. une Espagnole. • Faire l’accord en genre entre le déterminant et le nom commun. une chienne. Faire dire puis écrire les noms masculins correspondants. faire surligner les modifications. la directrice. journaliste. accord du déterminant. faire remarquer que seul le déterminant change. composé de paires du type l’employé / l’employée. féminin. • Exercice 3. Il s’agit d’écrire un nom commun animé au masculin et au féminin. les élèves doivent appliquer les règles de formation du féminin : l’invitée. masculin. l’instituteur / l’institutrice. déterminant. etc. © Infomedia communication . Découvrir Couples en promenade • Inviter les élèves à commenter le dessin et à le mettre en relation avec l’extrait du roman Tistou les pouces verts. lu dans la fiche de lecture LE13. Dans le cas de fleuriste. groupe nominal. la boulangère. une institutrice. à l’aide des indices donnés sur la fiche. -euse ou -trice). faire lire les noms sur les cartes. • Connaître quelques cas particuliers (noms féminins en -ère. • Exercice 2.). Trois noms ont la même forme au masculin et au féminin : comptable. la fleuriste. genre. Objectifs • Appliquer la règle générale de formation du féminin d’un nom de personne (ajout d’un e). faire remarquer que tous les noms féminins se terminent par un e. Faire recopier leurs noms. Autres fiches • Les noms en -eur sont étudiés dans la fiche d’orthographe Étudier les sons [ø]. un chat. • D’autres règles de formation du féminin sont entrevues dans la fiche d’orthographe Trouver la lettre finale d’un mot (OR26). • Jouer aux cartes en appliquant la règle d’un jeu de mémory. dans chaque cas. Il s’agit de supprimer le e du nom féminin (dans le cas de chienne. • Faire repérer les personnages féminins dans chaque couple. • Compléter éventuellement le référentiel élaboré lors de l’étude de la fiche Classer Former le féminin d’un nom 1 Préalables les noms selon leur genre (GR06).CE 1 GR 09 Grammaire semaine 13 Retenir • Faire compléter le récapitulatif avec la lettre e ainsi qu’avec les GN féminins correspondant aux GN masculins donnés en exemples : une commerçante. [œ] et les noms en -eur (OR13). la formation du féminin avec doublement de la consonne finale (un chien. Faire surligner les modifications dans les noms. on supprime aussi la lettre double) et de trouver le déterminant masculin correspondant au déterminant féminin. Et après… 2 La fiche 3 © Infomedia communication Autre activité Évoquer. • Faire observer précisément ce qui différencie le nom féminin du nom masculin. L’élève doit d’abord énoncer mentalement le nom féminin ou le nom masculin correspondant au nom donné. cette passagère. cette coiffeuse. Mots clés Nom. architecte. si l’occasion se présente. • Exercice 4. Dans cet exercice inverse du précédent. le boucher / la bouchère… • Regrouper les élèves.

Il peut à présent enfiler ses deux . • c. l’autre se moquait de lui. souligne les noms communs et leurs déterminants : – d’un trait.. chercha ses pantoufles . – de deux traits. l’une s’était cachée sous la commode. se dit-elle. s’ils sont au pluriel. qu’elle se donna vite un grand coup de polissoir en se servant d’un nuage qui se trouvait à portée de sa main.] Dehors. plus brillante que jamais. Complète ces phrases. Le Livre de poche jeunesse. « Si je ne veille pas sur ce garçon-là. la lune était pleine. et l’autre . au milieu de la pelouse. Avec quelle lettre forme-t-on le pluriel d’un nom ? • d. » Elle reparut. se laissa glisser sur le ventre. s’ils sont au singulier. et elle adressa même un message à toutes les étoiles de la Voie lactée. À peine aperçut-elle Tistou. Tistou les pouces verts.. • b. Doucement.. les gros tapis étouffaient ses pas. 1979. Elle avait gonflé ses deux joues avec de l’air tout neuf. Maurice DRUON. pendue à la poignée de la fenêtre. quel mot permet de connaître leur nombre ? © Infomedia communication .. il ira finir le nez dans un fossé. afin qu’elles envoient leurs meilleurs rayons. Voilà ce que c’est. Découvrir • a. Les du couloir et du palier étouffent ses pas. de lancer ses pantoufles en l’air ! Tistou se glissa hors de la chambre . Tistou trouve une sous la commode et l’autre à la poignée de la fenêtre. Il marche sur le gros de sa chambre. Pour les noms communs comme tapis qui se terminent déjà par un s au singulier. l’autre ? . Dans le passage entre crochets.CE 1 GR 10 Grammaire semaine 14 Prénom Date Former le pluriel d’un nom Promenade nocturne [Il sortit de son lit. La lune est plutôt favorable aux gens qui se promènent la nuit. il gagna la rampe. dans sa longue chemise de nuit blanche.

• jambes • histoire les • • cou ce • • héros le • • bouche cette • • fleurs la • • coudes ces • • personnages • pied • livre 2. les et les balcons des . Les cachées dans la poussent dès qu’il appuie son dans leur direction. on forme le pluriel d’un nom en ajoutant un au nom singulier : une étoile → un rayon → • Seul le déterminant indique le nombre des noms qui se terminent par un s au singulier : un pas → le bras → S’entraîner 1. Relie les déterminants aux noms qui leur correspondent. 1. Il fleurit ainsi les de sa : les trottoirs. Écris un déterminant devant chaque nom. bourgeons 3. le visage → 2. les . 1. une paire de gants → 5. graines 5. Attention aux accords ! Tistou est un petit étrange. Écris chaque groupe nominal au pluriel. Former le pluriel d’un nom © Infomedia communication . 1. les toits des maisons → 4. pelouses 3. un bonnet de laine → 3. arrosoirs 6. le bras → 4. des plantes → 2. tige 4. bouton 2.Retenir • Le plus souvent. Écris chaque groupe nominal au singulier. les jardins → 3. les souris → 4. Complète les phrases avec les noms suivants : fenêtre – garçon – graine – maison – mur – pouce – rue – terre – ville.

S’entraîner • Exercice 1. les murs. nombre. Il fleurit ainsi les rues de sa ville : les trottoirs. la chambre. on laisse laine au singulier car il s’agit de bonnets faits avec de la laine. il. il part rendre les murs de la prison moins tristes… Faire lire le texte. ➝ J’ouvre mes livres. la commode. Seul héros peut être au singulier ou au pluriel : ce héros ou ces héros. ses pas. L’élève doit compléter le texte avec les noms pantoufle et tapis au singulier puis au pluriel. il sera complété lors de l’étude des fiches d’orthographe OR15 et OR16. Inviter les élèves à formuler la règle générale de formation du pluriel d’un nom et à préciser le rôle du déterminant quand le nom se termine par un s au singulier. le faire résumer oralement. i (OR18). Activité préparatoire Travailler à l’oral sur des transformations en nombre de groupes nominaux simples (choisir des noms prenant un s au pluriel). Il faut écrire un déterminant au pluriel (les. – Former le pluriel d’un nom : bilan (OR16). pluriel. l’air. ill. les gros tapis. dans des bonnets de laine. Éléments de corrigé : Tistou est un petit garçon étrange. Mots clés Nom. la rampe. Le situer : une des aventures de Tistou les pouces verts. ces…) devant quatre noms. Pour le quatrième GN. Faire remarquer que le déterminant n’est pas toujours placé immédiatement devant le nom (les gros tapis). on ne perçoit que la transformation du déterminant. accord du déterminant. le ventre. Les graines cachées dans la terre poussent dès qu’il appuie son pouce dans leur direction. Faire lire le texte après un temps de recherche. faire justifier la façon dont le GN a été souligné. la fenêtre. – GN au pluriel : ses pantoufles (deux fois). Former le pluriel d’un nom 1 Préalables Retenir • Faire compléter le récapitulatif avec la lettre s ainsi qu’avec les GN au plu- Objectifs • Appliquer la règle générale de formation du pluriel d’un nom (ajout d’un s). faire mettre au singulier les deux noms : le toit de la maison. les fenêtres et les balcons des maisons. • Exercice 3. • Exercice 4. © Infomedia communication 3 Et après… Autres fiches Les règles particulières de formation du pluriel d’un nom sont étudiées dans les fiches d’orthographe : – Étudier les sons [o]. Faire surligner les modifications dans les noms. • Établir un référentiel ouvert des règles de formation du pluriel d’un nom . • Faire l’accord en nombre entre le déterminant et le nom commun. . – Connaître les différentes valeurs de la lettre x (OR23). riel correspondant aux GN au singulier. 2 La fiche Découvrir Promenade nocturne Lire le texte. [ɔ] et les noms en [o] (OR15). Écrire au tableau les groupes nominaux au pluriel. • Connaître le cas particulier des noms qui se terminent par un s au singulier. des. © Infomedia communication • Question a. la poignée. Lors de la correction. Éléments de corrigé : GN au singulier : son lit. Faire respecter la correspondance des déterminants. groupe nominal. Noter qu’à l’oral. Faire remarquer que. singulier. • Exercice 5. déterminant. Par exemple : J’ouvre mon livre. faire remarquer qu’on a ajouté un s à la fin du nom. • Exercice 2.CE 1 GR 10 Grammaire semaine 14 • Question b. – Étudier le son [j] : y.

les possessifs en vert.CE 1 GR 11 Grammaire semaine 15 Prénom Date Utiliser les déterminants possessifs Le concours des jardiniers Découvrir • a. © Infomedia communication . Souligne les déterminants dans l’image : les articles en bleu. Réponds aux questions. – Qui a eu l’idée de participer au concours ? – Qui a aidé les enfants ? – Qui a gagné le concours ? • b.

Je connais l’adresse des jumeaux. Retenir 1er s. ( ) mon cahier ( ) votre livre ( ) leurs crayons ( ) ma trousse ( ) sa règle ( ) mes dessins 3. 3. → son vélo. leur et le même • Les déterminants possessifs ont le même que le nom qu’ils annoncent. Utiliser les déterminants possessifs © Infomedia communication . Exemple : Je prends le vélo de Jean. 4. 1. Complète le dialogue entre Mélanie et son fils qui se prépare à partir en excursion avec Barnabé. 2. Écris dans les parenthèses un article qui pourrait convenir aussi. → . votre 3e p. Je porte une robe de ma sœur. mon ma mes ton ta tes son sa ses notre notre nos votre votre vos leur leur leurs PLURIEL S’entraîner 1. mon 2e s. as-tu pris ton blouson. ton 3e s. → . • Les déterminants possessifs sont liés aux personnes.• Le déterminant possessif indique à qui appartient ce que représente le nom. J’écoute les disques de Caroline et de Luc. et ? – Oui. J’utilise le baladeur de Marc. → . 4. je suis prêt à partir mais Barnabé est parti chercher qui contient et . Relie les déterminants possessifs aux noms qui leur correspondent. → . Utilise les noms suivants : gourde – sac – carte – blouson – lunettes – pull. son 1re p. notre 2e p. • bateau • cousine mon • • avion son • • frère ma • • patins sa • • grands-parents mes • • voiture ses • • père • bagages • tante 2. – Pierre. f. SINGULIER m. Remplace le groupe en italique comme dans l’exemple.

possessif. Faire diversifier le choix de l’article. • Exercice 2. • Exercice 4. • Un premier élève fait une phrase avec les noms de sa liste : J’ai apporté mon stylo. baskets. Faire classer les déterminants possessifs. en se référant aux schémas employés dans les fiches CJ03 et CJ04. son invention. Le but est de faire employer des déterminants articles ou possessifs. tu as apporté ton… ! et un troisième conclut : Il (elle) a apporté son… Recommencer avec d’autres listes. Éléments de corrigé : C’était leur idée : une idée des élèves. son dictionnaire. publicité pour une lessive… Découvrir Le concours des jardiniers • Question a. vous avez apporté votre… ! Ils (elles) ont apporté leur… • Répertorier les déterminants possessifs employés. • Élaborer un tableau récapitulatif des déterminants possessifs qui soit la synthèse des deux tableaux de la fiche. leurs disques. Noter que les déterminants possessifs ne varient pas toujours en genre. • Reprendre quelques listes de la même manière en disant : Untel (prénom du voisin) et moi avons apporté notre… Ah bon. ma trousse. Le suivant reprend : Ah bon. Les déterminants possessifs sont les indices qui permettent de répondre. leur adresse. • Question b.CE 1 GR 11 Grammaire semaine 15 aide : les parents s’adressent au monsieur à moustaches (le maître ou un jardinier ?) – Ma classe a gagné : la classe de la petite fille à lunettes. • Classer les déterminants possessifs d’après le genre. – Merci de votre Autre fiche Le problème de l’accord du déterminant et du nom commun est revu dans la fiche Faire les accords dans le GN (GR15). Faire d’abord éventuellement traiter l’exercice oralement. Faire la relation avec les personnes de conjugaison. Plusieurs possibilités sont offertes. • Faire compléter le texte avec les mots genre et nombre. au marché. Vérifier que les élèves ont bien fait la relation entre les noms au pluriel et les déterminants au pluriel. • Utiliser les déterminants possessifs. Proposer éventuellement d’autres exemples à traiter. Il s’agit ici d’établir la correspondance en genre et en nombre entre deux familles de déterminants. Faire lire l’exemple. © Infomedia communication S’entraîner • Exercice 1. Remarquer l’article au (à le) dans au concours. article. genre. Par exemple : lendemain de Noël. • Penser à faire utiliser des noms communs commençant par une voyelle et à faire remarquer la liaison à l’oral avec la consonne finale du possessif (attention à ne pas l’écrire deux fois) : mon assiette. Activités préparatoires • Demander à chaque élève d’écrire trois noms désignant des objets qui lui appartiennent (ces noms doivent être de genre et de nombre différents dans la mesure du possible). sifié de déterminants. Inviter les élèves à commenter la situation. Par exemple : stylo. ses outils… Mots clés Nom commun. mes baskets. ton écriture. le nombre et la personne. trousse. Faire souligner les déterminants de la pancarte (trois) comme ceux des dialogues (neuf ). Utiliser les déterminants possessifs 1 Préalables Retenir Objectifs • Différencier les déterminants articles et possessifs. selon la personne. personne. nombre. vérifier que le second leur a été écrit avec un s : sa robe. © Infomedia communication 2 3 Autre activité Faire mettre en scène des dialogues sur des thèmes permettant l’emploi diver- . déterminant. Les classer selon leur genre et leur nombre. Corriger individuellement. • Exercice 3.

Dans chacune de ces trois phrases. il mélange tout. 2.CE 1 GR 12 Grammaire semaine 17 Prénom Date Distinguer le GNS et le GV Quelle pagaille ! Thierry Valleteau doit rassembler les dix-huit objets offerts par la société Tout-Gratis. Le puzzle. 9. Le train électrique et le camion en plastique est protégé par sa pochette. 5. Thierry est correctement plié dans sa boîte ! 12. mets une croix sous le verbe. • a. Le déguisement de cosmonaute retrouve le ballon sous sa tenue de foot. Le canif est assise sur un coussin. le jeu de dames et celui de loto est rangé sur l’étagère. • c. Le disque ont encore toutes leurs roues ! 7. sépare par un trait les deux parties qui ne vont pas ensemble. L’avion fait entendre un air de musique. Le livre sur les dinosaures contiennent toutes leurs pièces. . La montre sans aiguilles a perdu une hélice. Dans chaque phrase. mais. 4. 10. 11. La poupée est caché au fond d’un tiroir. © Infomedia communication Découvrir • b. 3. dans sa précipitation. Mais où sont près du transistor. La guitare et la flûte se trouve le stylo ? 6. 8. Voici la liste qu’il obtient ! 1. Recopie trois phrases correctes. Il ne lui manque qu’un objet.

Relie chaque groupe nominal sujet au groupe verbal qui lui correspond. ne recopie que ses mots essentiels comme dans l’exemple. 2. Dans chaque phrase. → 3. souligne le GNS . 2. Thierry • • sont cachés sous le lit. Une montre apparaît. → 3. Le stylo-plume • • règne dans la chambre. Les animaux en peluche • • n’est plus sur le bureau. 1. Deux groupes de mots sont essentiels : le groupe nominal sujet (GNS) et le groupe verbal (GV) qui contient le verbe. Un grand désordre • • déborde de jouets. Le jeune garçon cherche partout le stylo. Remets chaque phrase dans l’ordre puis souligne le GNS et encadre le GV. → le garçon 2. Ajoute des mots pour enrichir les GNS. toutes les parties a gagné mon frère Distinguer le GNS et le GV © Infomedia communication . Une musique se met à sortir du boîtier. Le cœur de Thierry commence à se serrer. Exemples : – Le jeune garçon commande dix-huit objets. 1.Retenir • On peut découper une phrase en groupes de mots. 5. 4. N’oublie pas la majuscule et le point ! 1. 1. Le coffre en bois • • est très inquiet. 3. les pions et les dés préparent les autres enfants 3. 4. La voix reprend ma phrase : – Une montre qui marque l’heure ! jaillit du 4. → 4. Comme d’habitude. Les gens de la société Tout-Gratis vont venir le prendre. la fumée récepteur. lit ma sœur Camille la règle du jeu 2. 3. S’entraîner 1. GNS GV – Les cadeaux de la société Tout-Gratis attirent les gens. Son grand frère Grégory travaille. 2.

à l’exclusion des compléments circonstanciels qui sont facultatifs. Les autres enfants préparent les pions et les dés. Le Mot interdit. – 8. Le livre sur les dinosaures est rangé sur l’étagère. Le canif est caché au fond du tiroir. « J’aime lire »). • L’accord du verbe avec son sujet est vu dans les fiches suivantes de conjugaison. Les phrases reconstituées sont : 1. Les faire remettre dans l’ordre. Une montre bizarre – 3. trique et le camion en plastique ont encore toutes leurs roues ! – 10. Le déguisement de cosmonaute est correctement plié dans sa boîte. les écrire au tableau puis faire repérer leur verbe à l’aide d’une croix. La montre sans aiguilles fait entendre un air de musique. Mots clés Groupe de mots. La petite fumée bleue – 2. Activités préparatoires • Faire inventorier le contenu d’une trousse : un stylo-plume. L’avion a perdu une hélice. Voir la fiche de lecture Lire un dialogue inséré dans un récit (LE17). Éléments de corrigé : 1. groupe verbal. • Donner des phrases dans le désordre. Le disque est protégé par sa pochette. La voix sinistre. – 3. dans deux ou trois phrases de la liste. Distinguer le GNS et le GV 1 Préalables le jeu de dames et celui de loto contiennent toutes leurs pièces. un crayon à papier. Faire analyser les phrases au tableau en utilisant les codes de la fiche (flèche sous le GS. 3 Autres fiches • La reconnaissance du ou des sujets est abordée dans la fiche Reconnaître le sujet du verbe (GR13). coll.CE 1 GR 12 Grammaire semaine 17 • Faire lire et commenter. Écrire au tableau les groupes nominaux énoncés : faire entourer les noms noyaux et souligner les déterminants. – 9. faire supprimer. Mais où se trouve le stylo ? – 12. – 7. le GV et le GNS. – 2. Exemple : le – décroche – ma – téléphone – grand-mère ➝ Ma grand-mère décroche le téléphone. La guitare et la flûte sont près du transistor. – 4. • À l’issue de la question c. groupe nominal sujet. – 6. . Thierry retrouve le ballon sous sa tenue de foot. C’est pourquoi il paraît plus judicieux d’analyser des phrases réduites sans CC. Mon frère a gagné toutes les parties. Faire rechercher des indices dans l’illustration. On peut écrire par exemple : 1. Informations : le groupe verbal sera défini au cycle 3 comme l’un des constituants essentiels de la phrase. © Infomedia communication Retenir • Faire analyser le second exemple à la manière du premier. © Infomedia communication 2 Découvrir Quelle pagaille ! • Faire rappeler l’histoire de Thierry Valleteau (Nicolas de Hirsching. cadre autour du GV). Le train élec- Objectifs • Repérer le verbe dans une phrase simple. dans ces phrases réduites. Introduire l’expression groupe nominal. La poupée est assise sur un coussin. etc. – 5. une règle graduée. • Exercice 4. – 11. que les deux mots essentiels d’un GN sont le nom et son déterminant. Introduire les expressions groupe verbal (le groupe qui contient le verbe et les mots qui vont avec le verbe) et groupe nominal sujet (le groupe nominal qui précède le verbe). les mots qui peuvent l’être sans que les phrases perdent leur sens et faire délimiter. Montrer oralement que certains groupes nominaux peuvent être réduits. – 3. puis faire traiter le questionnaire. • Retrouver le nom noyau du GNS. • Établir un référentiel utilisant les codes d’analyse de la fiche. – 2. • Découper une phrase simple en deux groupes : GNS et GV. S’entraîner • Exercice 3. composé du verbe et de ses compléments essentiels. Faire retrouver oralement les phrases correctes. Une musique agréable – 4. Ma sœur Camille lit la règle du jeu. Le puzzle. Bayard poche. nom noyau.

. ❑ 1. Coche les phrases qui correspondent à l’histoire.. À cet instant. La petite bête s’envola toute nue.. Pchuiuiui. Pose la question Qui est-ce qui ? (ou Qu’est-ce qui ?) suivie du verbe.. et il courut rejoindre ses copains. Ils éclatèrent tous de rire quand il les retrouva. Il voulait le récupérer pour vite retourner jouer. elle ronflait.CE 1 GR 13 Grammaire semaine 18 Prénom Date Reconnaître le sujet du verbe Quelle étrange aventure ! Un bel après-midi d’octobre.. Les feuilles commençaient à roussir.. Marc ne comprit pas pourquoi. ❑ 2. Découvrir • a.. Une jolie coccinelle se posa sur un brin d’herbe tout près d’elle. Souligne le mot ou le groupe de mots qui sert de réponse. le petit Marc et ses copains jouaient au foot dans le parc. horrifiée. ❑ 3... Marc se trouva presque nez à nez avec l’étrange vieille femme. ❑ 5. Mais il se pencha tout de même doucement pour le ramasser. ❑ 4. Alors.. Il poursuivait son ballon. Le ballon ramassa Marc. demande-toi qui fait l’action exprimée par le verbe.... Sept petits points noirs foncèrent sur son visage. dans un énorme ronflement grave. Une jolie fourmi se posa sur un brin d’herbe.. La Sorcière du parc Monceau. • b.. celle-ci s’envola. la petite vieille aspira les sept points noirs de la coccinelle ! Se sentant soudain toute nue. Encadre-les. il vit sept petits points noirs sortir de la bouche de la ronfleuse et foncer sur lui dans un Pchuiuiui. Les sept points noirs aspirèrent la petite vieille. La vieille dame s’était mise à l’ombre comme d’habitude. © Infomedia communication . Nathan. D’après Marlène JOBERT.... • c. Les verbes conjugués du texte sont en italique. Rrroooh. Rrroooh. Il s’essuya vite le visage.. et comme d’habitude. En se relevant. 1992.. Pour chaque verbe conjugué.

→ Ma grande sœur pousse le landau. berce. Ex. • Le verbe est commandé par son sujet. Ex. ❑ ❑ La dame tricote sur le banc. Ce sont qui nagent sur le bassin. Près de sa mère. : C’est la vieille dame qui s’était mise à l’ombre. ❑ ❑ Le pigeon picore les graines. → . j’ai plusieurs moyens : – Je peux poser la question Qui est-ce qui ? (ou Qu’est-ce qui ?) suivie du verbe. courons. s’entassent. Mon père et moi souvent dans le parc le soir. Trouve un groupe nominal pour compléter chaque phrase puis réécris la phrase comme dans l’exemple et souligne le sujet.• Pour reconnaître le sujet d’un verbe. : Une coccinelle se pose sur un brin d’herbe. 1. 2. courent. Fais attention aux accords. C’est qui surveille le parc. : C’est ma grande sœur qui pousse le landau. bercez. le verbe varie : le verbe avec son sujet. plantons. 3. Lorsque le sujet varie. plante. Ex. – Je peux utiliser c’est… qui /ce sont… qui : Ex. Les pigeons picorent les graines. Le jardinier du parc de nouveaux arbres. 3. : La vieille dame s’était mise à l’ombre. Retenir S’entraîner 1. Reconnaître le sujet du verbe © Infomedia communication 2. 1. Complète chaque phrase avec un des verbes proposés. Les dames tricotent sur le banc. Déjà les feuilles mortes sur la pelouse. → Des coccinelles se posent sur un brin d’herbe. → 2. Coche la phrase qui correspond à chaque dessin. une petite fille sa poupée. s’entasse. (Qui est-ce qui s’était mise à l’ombre ? la vieille dame). 4.

Autres fiches • La reconnaissance du sujet du verbe est utilisée systématiquement au cours de l’apprentissage de la conjugaison dans les fiches suivantes. pronom personnel. • Acquérir une méthode permettant de retrouver le sujet d’un verbe conjugué. Faire constater que les sujets sont soit des groupes nominaux. sujet. • Exercice 3. choisir des exemples qui font apparaître que le sujet peut être un groupe nominal ou un pronom personnel. Mots clés Verbe conjugué. Faire d’abord souligner le sujet du verbe. • Faire écrire des phrases à partir de listes de GNS et de formes verbales conjuguées. que le groupe sujet est. © Infomedia communication • Question a. Faire dire les phrases qui correspondraient au texte. que le sujet se trouve alors souvent après le verbe. © Infomedia communication 3 Autres activités • Proposer des exercices de reconnaissance du sujet. S’entraîner Activité préparatoire Écrire au tableau de petites phrases simples liées à la vie de la classe (dans lesquelles le sujet est un groupe nominal). Cette question permet d’introduire la question Qui est-ce qui ? comme moyen de reconnaissance du sujet d’un verbe : Qui est-ce qui aspira ? C’est la petite vieille qui aspira les points noirs et non le contraire. Question à traiter collectivement. • Exercice 2. Ne pas hésiter à introduire des phrases de forme négative et de type interrogatif. Introduire le nom de la fonction : sujet du verbe. • Question b. l’un des deux groupes essentiels de la phrase (voir la fiche GR12). le groupe verbal. le héros de ce petit roman. avec Objectifs • Reconnaître un verbe conjugué. accord du verbe. groupe nominal. • La construction des phrases interrogatives (avec inversion du sujet) et impératives (sans sujet exprimé) est étudiée dans les fiches GR17 et GR18. – le GNS (voir la fiche GR12). Reconnaître le sujet du verbe Retenir 1 Préalables • Faire compléter le récapitulatif avec les mots sujet et s’accorde. Faire rappeler la méthode employée pour retrouver un verbe conjugué (changer le temps de la phrase). pour ces dernières. • Sur le référentiel affiché dans la classe. soit des pronoms. On peut poursuivre l’exercice oralement avec d’autres phrases. Il est possible également d’utiliser le présentatif c’est… qui/ce sont… qui. Faire remarquer que la terminaison du verbe n’est pas la même selon que le sujet est au singulier ou au pluriel. demander aux élèves d’écrire successivement sur leur ardoise : – le verbe conjugué de la phrase. • Exercice 1. • Le problème de l’accord du verbe avec le sujet sera repris de façon systématique dans les fiches de conjugaison suivantes. de façon systématique mais également ponctuellement au cours de séances de lecture. puis faire remplacer le GN par un pronom personnel. Faire remarquer. Le situer : il raconte comment Marc. . Faire commenter. • Repérer les marques d’accord du verbe avec son sujet. – le pronom personnel qui peut remplacer le GNS.CE 1 GR 13 Grammaire semaine 18 • Question c. Pour chacune. après la lecture du premier paragraphe. s’est retrouvé avec les points noirs de la coccinelle sur le visage. Et après… 2 La fiche Découvrir Quelle étrange aventure ! Lire ou faire lire le texte. • Rappeler.

© Infomedia communication . dans les bulles. Relie chaque chat à son petit maître.CE 1 GR 14 Grammaire semaine 22 Prénom Date Reconnaître un adjectif qualificatif Sept chats et leurs maîtres Découvrir • a. les mots qui t’ont aidé à reconnaître le chat de chaque enfant. Souligne. Complète la phrase du premier enfant de façon que l’on reconnaisse son chat. • c. • b.

Il y a parfois plusieurs dans un groupe nominal : un petit chat noir. une pomme → (mûre. de vilains petits canards 3. Couleur Forme Température 4. grosse) . il est placé : – soit devant le nom : de grands yeux . : un chat (on ne sait rien de ce chat) → un chat tigré (le mot tigré permet de reconnaître plus facilement le chat) • Dans un groupe nominal. Forme des GN en choisissant à chaque fois un ou deux adjectifs dans la liste : joli – petit – timide – douillet – superbe – verte – solide – accueillant – muticolore. Retenir S’entraîner 1. des chevaux sauvages 4. un chien (gros) → 3. Classe les adjectifs qualificatifs dans le tableau selon ce qu’ils indiquent : rond – rose – chaud – brûlant – rouge – carré – tiède – triangulaire – orange. un enfant (poli) → 2. un chien fidèle 5. une oie blanche et grasse 2. Souligne les adjectifs qualificatifs dans ces groupes nominaux. Ex.• L’adjectif qualificatif est un mot qui « aide à reconnaître » l’être ou la chose désignés par le nom. Recopie les groupes nominaux en plaçant correctement le ou les adjectifs qualificatifs. 1. une belle queue touffue 6. – soit après le nom : des yeux ronds. un nid → 3. 1. une cage → Reconnaître un adjectif qualificatif © Infomedia communication 3. une jeune pouliche 2. un oiseau → 2. 1.

Pupuce ➝ J’ai un petit chat noir . • Question c. • Enrichir un GN avec un ou plusieurs adjectifs. Activités préparatoires • Citer une personne. La fiche • Question a. Cet exercice permet de classer les différentes informations que peuvent apporter les adjectifs qualificatifs. Faire remarquer que la première phrase ne dit pas grand-chose sur le chat et qu’on ne pourra l’attribuer qu’à la fin. son épaisseur. Les autres doivent retrouver de laquelle il s’agit en posant des questions sur sa forme. un nid solide et accueillant… – 3. Il est possible dès à présent de faire dire le genre et le nombre de chaque adjectif au moment de la correction. • Exercice 2. souligner en rouge le déterminant. sa taille. blanc. Autres fiches • L’accord en genre et en nombre de l’adjectif qualificatif. Léo © Infomedia communication Et après… 2 Découvrir Sept chats et leurs maîtres 3 Autres activités • Faire rechercher des adjectifs à partir de photos de paysages. un animal. rouge (le drapeau français). sa couleur. Minet ➝ J’ai un chat. une plante et un objet. • Exercice 4. celle consacrée à l’expression des sentiments (PE24) peut être l’occasion de lister un certain nombre d’adjectifs qualificatifs. d’animaux. – Elle est ronde. • Dans les exemples. 1 Préalables Objectifs • Reconnaître un adjectif qualificatif. Éléments de corrigé : 1. Gridoux ➝ Mon chat a de grands yeux ronds . Faire différencier les adjectifs qui donnent une précision de taille. un superbe oiseau multicolore… – 2. saveur… • Faire écrire des devinettes sur la base d’une liste d’adjectifs. en vert l’adjectif qualificatif. Faire observer la place de chacun des adjectifs. Faire décrire les chats puis faire lire les phrases énoncées par les enfants.CE 1 GR 14 Grammaire semaine 22 Reconnaître un adjectif qualificatif Retenir • Faire compléter le récapitulatif avec : adjectifs qualificatifs. une superbe cage verte. Inviter les élèves rapides à employer systématiquement deux adjectifs. Éléments de corrigé : Spok ➝ Mon chat est un vrai fauve . toujours délicieuse (la crêpe). Attention cependant à tenir compte de l’accord en genre de l’adjectif. de personnes. faire analyser les composants de chaque GN : faire entourer le nom noyau. Informations : l’adjectif qualificatif peut également faire partie d’un groupe verbal (il est alors attribut du sujet). Plusieurs possibilités sont offertes. . Par exemple : Il est bleu. est étudié au cours de la fiche Faire les accords dans le GN (GR15). S’entraîner • Exercice 1. chaude ou froide. de forme. Cette notion sera étudiée au cycle 3. de caractère. odeur. sucrée ou salée. Un élève choisit une pièce. Faire lister tous les mots qui permettent de les décrire. On peut enrichir la phrase du premier enfant de la manière suivante : J’ai un chat qui a une grosse queue touffue. • Parmi les fiches de production d’écrit prévues après la semaine 22. une solide cage multicolore… Mots clés Groupe nominal. de couleur. • Question b. de jouets… • Élaborer un référent ouvert dans lequel les adjectifs sont classés d’après le type d’informations qu’ils apportent : taille. Chatounet ➝ J’ai un chat tigré . un petit nid douillet. de vêtements. © Infomedia communication ➝ J’ai un gros chat gourmand . adjectif qualificatif. un petit oiseau timide. Introduire le terme d’adjectif qualificatif. • Jeu avec une série de blocs logiques. employé dans un GN. Neige ➝ Le mien est un gentil petit chat blanc .

brillant comme une paillette. Pocket. d’un nom et d’un adjectif. avec. © Infomedia communication GENRE NOMBRE Singulier Pluriel Masculin Féminin . une pupille noir/noire. tout a disparu. ici une tache bleue/bleues. bien au centre. l’enclos. Un œil qui ne cligne jamais. 1994. L’Œil du loup. et des petite/petites taches de couleurs différente/différentes qui apparaissent dans le jaune brun/bruns de l’iris. Entoure le nom auquel se rapporte chaque adjectif en italique. tout rond/ronde. il ne voit plus que cet œil : les arbres. le zoo. Recopie dans chaque cas un GN composé d’un déterminant. Et l’œil devient de plus en plus gros. comme une lune roux/rousse dans un ciel vide/vides. avec. Il ne reste qu’une seul/seule chose : l’œil du loup. de plus en plus rond. Découvrir • a. D’après Daniel PENNAC. une pupille de plus en plus noire/noires. « Pocket junior ».CE 1 GR 15 Grammaire semaine 23 Prénom Date Faire les accords dans le GN L’œil du loup Un œil jaune/jaunes. coll. C’est tout à fait comme si le garçon regardait une bougie allumé/allumée dans la nuit . là un éclair d’or. puis barre la forme qui ne convient pas. • b. en son milieu.

Forme des groupes nominaux en choisissant un mot de chaque colonne. à l’aide de croix. des nuages leurs chiens ces histoires les tartines beurrées anciennes gris méchants © Infomedia communication 4. on forme le pluriel d’un adjectif qualificatif en ajoutant un s à l’adjectif qualificatif singulier. • Le plus souvent. Ex. : une longue dent pointue → de dents Retenir 1. l’adjectif qualificatif. Féminin singulier Masculin pluriel des clients têtus S’entraîner un client têtu un élève poli un petit garçon une cliente têtue 2. comme le déterminant. s’accorde avec le auquel il se rapporte. la amie anglaise un pêcheur verte votre rivière patient cette chemise profonde 3. Transforme les GN comme dans l’exemple. GENRE Masculin Féminin de la paille fraîche des animaux affamés des mangeoires pleines une forte odeur NOMBRE Singulier Pluriel Faire les accords dans le GN . Même exercice. Dans le tableau ci-dessous.• Dans un groupe nominal. : un petit loup gourmand → une louve • Le plus souvent. on forme le féminin d’un adjectif qualificatif en ajoutant un e à l’adjectif qualificatif masculin. Ex. indique le genre et le nombre des GN.

• Question b. masculin pluriel : des yeux ronds (GN qui n’est pas dans le texte) . avec les formes accordées des adjectifs. Retenir Mots clés Groupe nominal. Il s’agit d’écrire des groupes nominaux comprenant un adjectif qualificatif. nom. jaune et rond. signaler que : – les adjectifs qualificatifs qui se terminent par un e au masculin ne changent Faire les accords dans le GN 1 Préalables pas au féminin . ainsi que celles relatives à la formation du féminin et du pluriel des noms. • Exercice 4. déterminant. un enfant et un vieux loup borgne se fixent. Traiter le premier GN collectivement. accompagné parfois d’un ou de plusieurs adjectifs. accord de l’adjectif qualificatif. Il faut savoir à quel nom l’adjectif se rapporte et analyser son genre et son nombre pour pouvoir choisir la bonne forme (les variations sont en genre ou en nombre). Voir les fiches : – Faire les accords dans le GN (GR15). Tous les GN sont au singulier. Plusieurs possibilités sont offertes. précé- • Faire enrichir. féminin pluriel : de petites taches.CE 1 GR 15 Grammaire semaine 23 dé d’un déterminant. • Élaborer un référentiel ouvert des règles de formation du féminin et du pluriel d’un adjectif qualificatif . pluriel. L’élève doit placer deux 2 La fiche Découvrir L’œil du loup Situer l’extrait : dans un zoo. – Former le pluriel d’un nom : bilan (OR16). Lors de la correction. Faire constater que ce sont les mêmes que pour un nom. les GN de phrases extraites de productions d’élèves. que l’on rencontre un adjectif qualificatif. . • Exercice 3. Faire commenter : à chaque fois © Infomedia communication croix sur chaque ligne du tableau. Faire rappeler les composants du GN : le nom commun. • Faire compléter le premier paragraphe avec le mot nom puis les exemples. • Accorder en genre et en nombre le déterminant et l’adjectif qualificatif avec le nom auquel ils se rapportent. Éléments de corrigé : masculin pluriel : un œil rond . tous les GN sont au pluriel. Faire lire le texte silencieusement. Insister sur les accords. œil dans œil. – ceux terminés par un x au masculin singulier ne changent pas au masculin Objectifs • Appliquer les règles générales de formation du féminin et du pluriel d’un adjectif qualificatif. d’une part. et de roux. Ils deviendront des amis. avec des adjectifs qualificatifs. À propos de jaune et vide. Cette fois-ci. d’autre part. une seule est correcte. © Infomedia communication 3 Autres activités • Acheter le livre de Daniel Pennac et en faire la lecture aux élèves. adjectif qualificatif. • Question a. Activités préparatoires Revoir les règles d’accord en genre et en nombre du déterminant avec le nom. se rapportent au même nom œil. Faire remarquer que les deux premiers adjectifs. deux formes sont proposées. féminin singulier : une pupille noire . écrire les GN au tableau afin d’analyser les règles générales de formation du féminin et du pluriel d’un adjectif qualificatif. en tenant compte des marques d’accord en genre. S’entraîner • Exercice 2. il sera complété au fur et à mesure des découvertes.

On ne dit pas j’habite un papillon.CE 1 GR 16 Grammaire semaine 24 Prénom Date Écrire une phrase négative À l’école de la princelle Dézécolle Il n’y avait pas beaucoup d’élèves dans l’école de la princesse et on n’eut aucun mal à trouver une place libre pour le prince de Motordu. Est-ce que les élèves avaient déjà entendu quelqu’un parler comme le prince ? 4. coll. Recopie les phrases du texte qui répondent aux questions. La belle lisse poire du prince de Motordu. 1. La princesse renonça-t-elle à apprendre à parler correctement au prince ? © Infomedia communication • b. PEF. dès qu’il commença à répondre aux questions qu’on lui posait. Y avait-il beaucoup d’élèves dans l’école de la princesse ? 2. Quelle est la forme de ces phrases ? Justifie ta réponse en entourant deux petits mots dans chaque phrase. A-t-on facilement trouvé une place pour installer le prince ? 3. Gallimard. il était. le nouveau de la classe. « Folio Benjamin ». Ils n’avaient jamais entendu quelqu’un parler ainsi ! Quant à son cahier. chaque jour. Patiemment. le prince déclencha l’hilarité parmi ses nouveaux camarades. elle essaya de lui apprendre à parler comme tout le monde. à chaque ligne. mais j’habite un pavillon. plein de taches et de ratures : on eût dit un véritable torchon. Découvrir • a. 1980. . Mais la princesse Dézécolle n’abandonna pas pour autant. Mais.

personne. Le chauffeur s’arrête au feu rouge. j’écris le plus souvent pas . As-tu préparé tes affaires ? → 2. 2. jamais. Écris les phrases à la forme négative. → 3. en faisant à chaque fois une phrase complète. Exemples : Le prince parle pas bien. 4. il fait plus de fautes. 3. j’encadre le verbe par deux petits mots : — avant le verbe. S’entraîner Retenir 1. parfois plus. — après le verbe. Avez-vous déjà déjeuné ? → 2. rien… selon le sens de la phrase. Martine a toujours froid ! → Écrire une phrase négative . 1. aucun. très vite. → 2. j’écris : (ou n’ devant une voyelle ou un h muet). J’aime beaucoup faire du vélo. © Infomedia communication 3.• Quand j’écris une phrase de forme négative. Écris ce que tu fais lorsque tu vois ces panneaux. 1. Je ne promène pas mon chien ici. Savent-ils tous nager ? → 3. 1. Réponds par non. Il était jamais allé à l’école ! Mais.

déclarative. • Travailler à l’oral : poser une série de questions aux élèves. La première fiche de production d’écrit y faisait également référence. un deuxième. Varier les formulations afin qu’apparaissent les différentes locutions négatives : ne… pas. Autres fiches La forme négative sera employée dans les autres types de phrases. • Penser à proposer des phrases négatives lors d’exercices de conjugaison. en changeant le sujet de la phrase quand les pronoms utilisés sont ceux de la 2e personne : 1. Le chauffeur ne s’arrête pas au feu rouge. négation. – 2. • Exercice 2. Je ne marche pas sur la pelouse. la locution négative coordonnante ne… ni… ni ainsi que ne… guère. Je n’aime pas beaucoup faire du vélo. Je ne bois pas cette eau. – Reconnaître une phrase négative (GR04). Voir les fiches : – Distinguer les différents types de phrases (GR03). Découvrir À l’école de la princesse Dézécolle Faire situer l’extrait. Martine n’a jamais froid. Les élèves apprennent à formuler une réponse. Activités préparatoires • Revoir les notions de type et de forme de phrase. Objectifs • Repérer la structure d’une phrase de type déclaratif à la forme négative. négativement. Élaborer un référentiel. Écrire une phrase négative Retenir • Faire compléter le récapitulatif avec l’adverbe négatif (souvent oublié à l’oral et à l’écrit !) : ne ou n’ selon le cas. – 3. si l’occasion s’en présente. j’enfile mes lunettes. Un premier élève répond affirmativement. un peu désuète mais usitée à l’écrit. À partir de situations de la vie quotidienne. les élèves sont invités à employer une autre locution négative que ne… pas : 1. • Question a. lors de l’étude des fiches suivantes : – Écrire une phrase interrogative (GR17). On n’eut aucun mal à trouver une place libre pour le prince. Faire souligner les verbes des phrases recopiées et entourer les deux petits mots qui indiquent la négation : on obtient un dessin de lunettes. Non. • Répertorier d’autres petits mots. ne… rien. – 2. les élèves formulent des phrases négatives simples : 2. ne… plus. • Question b. – 2. nous n’avons pas encore déjeuné. – 3. Non. S’entraîner • Exercice 1. © Infomedia communication . Je ne cours pas sur le bord du bassin. Et après… 2 La fiche 3 © Infomedia communication Autres activités • Faire remarquer dans un texte. L’histoire du prince de Motordu est bien connue des enfants. ne… jamais. – Exprimer ordres et conseils (GR18). – 3. • Mettre une phrase de type déclaratif à la forme négative. Mots clés Phrase. La princesse n’abandonna pas pour autant. • Exercice 3. Il n’y avait pas beaucoup d’élèves dans la classe. je n’ai pas préparé mes affaires. ne… personne et l’adverbe élidé : n’. Dans la phrase 3. Non. 1 Préalables • Dessiner des lunettes sur les exemples. en utilisant différentes locutions négatives. – 4. Lire ou faire lire le texte. ils ne savent pas tous nager. Les élèves doivent recopier les phrases : 1.CE 1 GR 16 Grammaire semaine 24 Inviter les élèves à employer ce moyen mnémotechnique : Quand je veux écrire une phrase négative. Ils n’avaient jamais entendu quelqu’un parler ainsi ! – 4. – 3. forme négative.

© Infomedia communication . • b. Encadre le verbe de chaque phrase interrogative. souligne son sujet. Fais la liste des mots qui aident à poser une question : que. où.CE 1 GR 17 Grammaire semaine 25 Prénom Date Écrire une phrase interrogative Un loup bien curieux Découvrir • a.

— J’aime bien celle de Peau d’Âne. Écrire une phrase interrogative © Infomedia communication . Mets un point d’interrogation à la fin de la phrase lorsque cela est nécessaire. Écris le premier mot de chaque phrase interrogative. porte-t-elle à son bras ? – 4. Qui • • rencontre fait-elle dans la forêt ? Quelle • • rentrerez-vous chez vous ? Combien • • prépare-t-elle ses galettes ? Quand • • n’a peur de rien ? Avec quoi • • de loups avez-vous déjà rencontrés ? 3. lui a-t-on donné ce nom ? – 3. — Non. Voici des réponses. 2. Est-ce que tu veux que je te prête le livre. : Est-ce que tu vas y aller ? → Vas-tu y aller ? • Pour poser une question appelant une réponse autre que oui ou non. rencontre-t-elle le loup ? – 5. : Qui êtes-vous ? Comment vous appelez-vous ? Où allez-vous ? Pourquoi partez-vous ? Retenir S’entraîner 1. 3. se termine cette histoire ? 4. — Merci beaucoup. Veux-tu aussi la cassette du film. Martin n’est pas arrivé. Ne vont-ils pas te manquer. Ex. est le nom de la petite fille ? – 2.• Une phrase interrogative pose une question : je n’oublie pas d’écrire un point d’ à la fin de la phrase. Laquelle préfères-tu. — Maman nous raconte souvent des histoires. 2. La connais-tu. Ex. — Je vais bien. Relie chaque mot interrogatif de la première colonne à un élément de la seconde colonne. j’utilise des mots interrogatifs comme . Écris les questions correspondantes. 1. mange la grand-mère ? – 6. — Nous habitons près de la Poste. • Je peux construire une phrase interrogative en plaçant le sujet du verbe après le verbe. 1.

• Une fiche de production d’écrit – Élaborer un questionnaire (PE20) – propose une situation vraie de production de phrases interrogatives. comptes. Par exemple : Comment le personnage est habillé ? Quels vêtements porte le personnage ?… • Lister les mots interrogatifs utilisés (comment... tu. Qui mange la grandmère ? – 6. poses. Inviter les élèves à poser des questions permettant de décrire l’image.. Pourquoi lui a-t-on donné ce nom ? – 3. point d’interrogation. tu. elle. Où habitez-vous ? – 3. souligner les pronoms sujets : tu. 2 La fiche Découvrir Un loup bien curieux Faire lire. Comment vas-tu ? – 2. © Infomedia communication • Question a. est (installée).. publicité. iras. qui. C’est l’objectif de la fiche Inventer des devinettes poétiques (PO15). . Écrire une phrase interrogative 1 Préalables Retenir Objectifs • Repérer la structure d’une phrase interrogative : point d’interrogation. Où/Quand rencontre-t-elle le loup ? – 5. • Élaborer un référentiel ouvert des mots interrogatifs.. prendra. inversion du sujet. Mots clés Question. Faire formuler des questions. Faire rechercher plusieurs formulations pour chacune d’elles. Que portet-elle . Faire repérer les huit questions (elles se terminent par un point d’interrogation). qui se situerait à notre époque. Répéter ce travail sur d’autres interrogations totales : Avez-vous compris ? ➝ Est-ce que vous avez compris ?… • Question b. Les élèves doivent encadrer les formes verbales : regardes. • Faire compléter le récapitulatif avec le mot interrogation et des mots interrogatifs comme : qui.). mot interrogatif.CE 1 GR 17 Grammaire semaine 25 Est-ce que tu vas y aller ? . quel.. pourquoi. Il s’agit de construire des phrases interrogatives qui ont du sens : Qui n’a peur de rien ? Quelle rencontre fait-elle dans la forêt ? Combien de loups avez-vous déjà rencontrés ? Quand rentrerez-vous chez vous ? • Exercice 3. quand. • Exercice 2. combien. phrase. pourquoi… • Faire souligner le sujet inversé des différents exemples. Les élèves doivent employer le mot interrogatif qui convient : 1. • Faire inventer et rédiger des devinettes. cela.. a préparée. ? – 2. En écrire quelques-unes au tableau. tu. Il s’agit de relever les différents mots interrogatifs employés dans les interrogations partielles (questions appelant une réponse autre que oui ou non) : que. Comment se termine l’histoire ? • Exercice 4.. Martin est-il arrivé ? Activités préparatoires • Présenter une image (poster. Quel est le nom . le plus souvent. ? – 4. S’entraîner • Exercice 1. sur un autre thème. où. inversion du pronom sujet (dans le registre soutenu). comment. que. Constater que le sujet précède alors le verbe.. • Reconnaître et employer des mots interrogatifs. tu et constater que. interrogative.). Inciter les élèves à formuler des questions avec inversion du pronom sujet : 1. qui. à partir de ces mots.…. quand. le pronom sujet est placé après le verbe.. Faire reformuler la quatrième question (interrogation totale) avec Est-ce que : Autres fiches • Les devinettes peuvent devenir des œuvres d’art. Faire commenter : c’est un dialogue imaginaire entre le loup et le Petit Chaperon Rouge. Les élèves doivent reconnaître cinq phrases interrogatives en s’aidant du sens. Faire remarquer l’inversion du pronom sujet dans quatre de ces phrases. vas. où. comment. © Infomedia communication 3 Et après… Autres activités • Pratiquer des jeux tels que le jeu du portrait.

© Infomedia communication .CE 1 GR 18 Grammaire semaine 26 Prénom Date Exprimer ordres et conseils Au restaurant Découvrir • Relie chaque bulle à un personnage du dessin.

Arrêtez-vous ! 2. 4. → 3. Voici des ordres écrits sur des panneaux. Aimes-tu manger à la cantine ? – 2. mange plus vite ! Mangez plus vite les enfants ! . – je termine souvent la phrase avec un point d’ Ex. 1. . → Respecte tes camarades. : Prends ta serviette. Exprimer ordres et conseils . S’entraîner 1. : Alain. Voici des conseils. Suivez donc les conseils que l’on vous donne. – 7. → 2. Prenez vos serviettes. Réfléchis avant de répondre ! – 3. 1. puis à droite. Alors raconte comment cela s’est passé. – Respectez vos camarades. 1. On doit jeter ses détritus dans une poubelle. avant de traverser. Transforme-les comme dans l’exemple. Encadre les verbes conjugués qui n’ont pas de sujet.Retenir • Quand j’écris une phrase qui exprime un ordre ou un – j’emploie une forme conjuguée du verbe sans sujet . © Infomedia communication 3. Ex. 2. Il faut regarder à gauche. Écoute bien Alexandre ! – 5. Reprendrez-vous un morceau de tarte ? – 6. : Il faut respecter ses camarades. Il faut goûter de tout ! – 4. Transforme-les comme dans l’exemple : Ex.

Attention. faire constater qu’il n’a pas de sujet exprimé. Faire rechercher d’autres phrases du même type qui © Infomedia communication 3 Autres activités • Faire établir la liste des conseils que les parents de chaque élève pourraient lui donner avant un départ en colonie ou chez un ami. • Faire transformer des recettes ou des modes d’emploi de la forme infinitive à la forme impérative et réciproquement. Éléments de corrigé : 1. Autre fiche Les élèves sont invités à employer la forme impérative dans la rédaction de recettes poétiques au cours de la fiche Inventer une recette poétique (PO08). – Téléphonez pour prendre rendez-vous. • Exercice 2. Mots clés Phrase.CE 1 GR 18 Grammaire semaine 26 Retenir • Faire compléter le récapitulatif avec les mots conseil. Faire lire de manière expressive. ordre. – 3. Encadrer le verbe. • Faire encadrer les verbes conjugués – sans sujet – qui expriment ordres et conseils. • Faire rechercher les indices formels ou contextuels qui permettent de différencier ordres et conseils. Faire dire l’infinitif des verbes à la correction. Faire remarquer que les phrases se terminent le plus souvent par un point d’exclamation. L’élève doit être attentif à ne pas confondre un verbe suivi d’un Objectifs • Reconnaître l’expression d’un ordre ou d’un conseil. Distinguer les obligations. Limitez votre vitesse à 50 km/h. © Infomedia communication pourraient être prononcées dans ce même contexte. Écrire certaines des phrases obtenues au tableau. Jette tes détritus… – Jetez vos détritus… – 3. Portez un casque à moto. suivez. • Faire encadrer les verbes dans les exemples. comme manger. Exprimer ordres et conseils 1 Préalables S’entraîner • Exercice 1. impérative. • Exercice 3. Ne dérangez pas… – 2. Faire remarquer que les verbes en -er. point d’exclamation. conseil. Et après… 2 La fiche Découvrir Au restaurant • Faire commenter la situation. sujet inversé avec un verbe sans sujet exprimé. Éléments de corrigé : 1. prennent la terminaison –e (et non –es) quand tu est sousentendu. Demander aux élèves d’associer bulles et personnages. exclamation. – 2. Activité préparatoire Inviter les élèves à une réflexion sur la vie sociale à l’intérieur de l’école. Téléphone pour prendre rendez-vous. Faire reformuler certaines phrases du règlement intérieur sous forme de phrases impératives à la 2e personne du pluriel. Regarde… avant de traverser. – Ne dépassez pas la vitesse de 50 km/h. Les verbes à écrire à l’impératif à la 2e personne du singulier (ou du pluriel) sont des verbes du 1er groupe. Plusieurs formulations sont parfois possibles. écoute. le point d’exclamation n’est pas ici un indice suffisant de reconnaissance. sujet. les interdits. . -ez quand vous est sous-entendu. raconte. • Reconnaître et employer des verbes à l’impératif (verbes conjugués sans sujet exprimé). Signaler le trait d’union qui relie le verbe et le pronom dans : Tiens-moi. Quatre formes verbales sont à encadrer : réfléchis. les conseils. – Regardez… avant de traverser.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful