You are on page 1of 1

LA FICELLE ETAIT TROP GROSSE !

Ainsi France-Soir a dû venir réparer la machine à fabriquer des sondages utilisée par le parisien-ump pour tenter de poursuivre la démarche visant à convaincre les gens « raisonnables » de favoriser un choix PS ou UMP afin d éviter le cauchemar LEPEN. Mais il reste évident que la grande majorité des citoyens ne sont pas décidés à perpétuer le système de connivences entre deux clans qui nous ont conduits à une faillite sociale et économique en trente- cinq années de pouvoir alternatif. Personne ne croit plus aux chiffres qui sortent du moulin à fabriquer les sondages et même s ils indiquent une « tendance » pour les tenants du système, cela ne veut pas dire qu outre le cauchemar lepenniste n existe pas une possibilité de rassemblement de personnalités compétentes soucieuses de l intérêt général plutôt que de la poursuite d une carrière politique pour leurs copains parlementaires ou ministrables.

IL RESTE A CES BONS MESSIEURS DE L UMP OU DU PS LA POSSIBILTE D AVOIR RECOURS A UNE CORDE A TOURNER LE VENT POUR INFLECHIR LA TENDANCE

Daniel G, du cap d ERQUY Le 10 mars 2011