Agadir : L'huile d'argan dotée d'une appellation géographique protégée

Majda Saber
Aujourd'hui le Maroc : 14 - 02 - 2008

Pour une meilleure valorisation des produits du terroir, l'huile d'argan, considérée comme l'un des éléments les plus importants, vient d'être dotée d µune appellation géographique protégée. Une initiative d'envergure pour le Conseil régional du Souss-Massa-Drâa qui a tracé sa politique en matière de promotion de ses produits du terroir, l'huile d'argan vient d'être dotée d'une appellation géographique protégée (IGP).Une initiative qui sera épaulée par la nouvelle naissance de l'AMIGHA, une association qui aura pour mérite de faire reconnaître l'IGP huile d'argan dans le cadre de la loi 25-06, relative aux signes distinctifs d'origine et de qualité des produits agricoles et de denrées alimentaires vient d'être adoptée par le parlement. Cette nouvelle entité émane d'une mûre réflexion engagée au niveau de la région pour une meilleure valorisation de l'un des produits du terroir les plus importants au niveau de la région du SoussMassa-Drâa. Regroupant plusieurs partenaires opérant dans ce cadre, l'AMIGHA (Association marocaine des indications géographiques pour l'huile d'argan) trace pour objectifs la protection et la valorisation du savoir-faire et intérêts des producteurs dans le cadre d'une meilleure organisation de la filière argan. Pour ce faire, cette nouvelle entité regroupe à la fois des productrices des différentes coopératives, un collège d'industriels ainsi que des institutions et organismes de recherche. Les enjeux de la mise en place des IG (Indications géographiques) pour les produits du terroir sont de taille. En effet, cette démarche permet de structurer la filière et de promouvoir la politique de commercialisation, de communication et de promotion collective. Un profit attribué directement aux populations locales et leurs productions. En matière de positionnement, cette démarche permet entre autres de placer l'huile d'argan en tant que produit mondialement reconnu et apprécié sous son étiquette d'origine. Une délimitation qui permet à ce produit de fixer ses origines de production. Le consommateur averti se trouve ainsi réconforté dans ces choix dans la mesure où cette indication même apporte des garanties liées entre autres à la qualité et à traçabilité. Autant de démarches qui anéantissent la concurrence déloyale lancée par les produits d'imitation. Cette nouvelle politique constitue une importante étape d'authentification des produits du terroir locaux et nationaux. La protection des produits du terroir par l'élaboration des IG serait certainement à l'origine d'une meilleure répartition des revenus au profit des producteurs, des exportations et de l'aménagement des coopératives. Une initiative qui ouvrira sans doute de nouvelles perspectives de développement de l'activité touristique en matière de dégustation, gîtes et restaurations. Classé en tant que réserve de biosphère (RBA) en 1998 par l'UNESCO, l'arganier présente plusieurs atouts économiques. Source de revenue et de nourriture pour l'usager, l'arganier assure la subsistance de plus de quelque 3millions de personnes dont 2,2 millions en milieu rural. Les différentes productions de l'arganerie fournissent plus de 20 millions de journées de travail dont 7,5 millions de journées essentiellement féminines pour la seule extraction de l'huile d'argan. Outre ses qualités nutritives, l'huile d'argan est également reconnue et apprécié pour ses vertus médicinales notamment sur le système cardiovasculaire et pour lutter contre les douleurs des rhumatismes et les douleurs articulaires. Autant de vertus nutritives et médecinales qui font de ce produit régional, un produit de marque et de qualité méritant une meilleure valorisation et positionnement sur le marché mondial. Sachant que la forêt d'arganier s'étend sur une surface de 750 000 ha, dans le triangle regroupant Essaouira, Agadir et Taroudant. Une force de la nature qui peut vivre jusqu'à 200 ans.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful