Design Urbain Social

< de la première a la dernière pierre >

00/03 > les LABs

Dans le cadre de la rénovation du Centre d’Animation Saint-Blaise mené a bien par la Mairie de Paris nous proposons un processus social qui permettra dynamiser ce vide temporel créé para la disparition d’un équipement d’utilité publique d’assurer la continuité des activités tant nécessaires au quartier de Saint-Blaise.

< VIDE TEMPOREL >

< CONTINUITÉ >

00/03 > les LABs
Il s’agit de la mise en place de trois outils complémentaires:

01 > 02 >

un site web < Digital LAB > qui permettra suivre et participer au chantier ainsi que de créer une attente émotive sur le futur équipement.

une installation temporaire < Physical LAB > sur le site du chantier qui servira de base physique au site web ainsi que de centre de gestion du jardin diffus, qui sera amené a faire partie du centre comme dernière pièce du chantier et base d’opération pour le jardin partagé.

03 >

ainsi qu’une collaboration < Network LAB > avec des centres et espaces existants dans le quartier afin de continuer a pouvoir offrir certains services à la population. Nous pensons qu’il est important de transmettre aux citoyens dès le premier instant des informations concernant le déroulement des opérations, dans un souci de transparence informative, ainsi que promouvoir un certain lien affectif avec le futur centre.

01/03 > < digital LAB >
Il s’agit d’un site web qui dans un premier temps permettra de suivre les avancées du chantier en temps réel. Par la suite il communiquera les différentes activités qui seront organisées dans les centres qui acceuillent les activités du centre fermé pour travaux et deviendra par la suite le site officiel du nouveau centre, qui rendra compte du chantier, de son histoire et du future des activités mises en place.

02/03 < physical LAB >
Il s’agit d’un habitacle minimum (baraque de chantier) qui servira de première pierre, première intervention sur le site, et centre d’opérations pour les différentes activités réalisées durant le chantier. On y trouvera un poste d’accès au site web, un point d’information au publique, un centre d’opération qui gère les différentes activités organisées avec les centres associés. Il existe une troisième action liée à cette installation, le jardin diffus. il s’agit de concevoir le futur jardin partagé qui existera sur la terrasse du nouveau batiment, dans une optique ou dès le premier jour nous plantons des éspèces végétales dans d’autres localisations, voir chez certains voisins, pour ensuite revenir sur le site lors de l’aménagement du jardin. L’installation servira également de centre de formation au jardinage pour toute personne interessée à prendre part au projet. Le < physical Lab > sera la dernière pierre du centre, dans le sens où il finira par s’intégrer dans la structure du centre comme espace fonctionnel et offrira des services en relation avec le jardin partagé.

03/03 < network LAB >

Il s’agit de mettre en relation divers centres ou associations disposants d’espaces ou il serait possible réaliser certaines activitées lors du chantier. De cette manière le centre ne doit pas fermer complètement et nous renforçons les liens et les synergies dans le quartier. Les espèces végétales seront également disséminées dans le quartier afin de créer un lien différent avec le nouveau centre et peut être convaincre un nouveau publique.

+ < processus >