SAMBA

DesprofetsSamba pour l'éducation
peu maisfinalement nombreux llssontassez quelques-uns pluspar et Découvrons-en connus.
le ticulièrement projet" SLCD ".
En général,ces logicielsont été écrits par des enseignants Pour public d'enseignants. un débordent leursutilisations Néanmoins d'un cadre purement scolaire. Vous pouvez très bien lancer knoppix-freeduc à la maison pour vos enfants, ou encoreutiliserFreeOScomme serveur passerelleen entreprise.

par Noé

pour liéducation Knoppix
Pour rappel KNOPPIXest un CD bootable avec une collectionde logiciels GNU/Linuxce qui vous permet d'essayer Linux sans l'installersur votre Knoppixfr.org). disquedur (www. d'un logicieléducatif Le déploiement sur les postesd'une classen'est pas un jeu d'enfants, et certainement pas le job premierd'un professeur. Knoppix-freeduc contient toutes les applicationsdu projetfreeduc. Vous y trouverez par exemPle I'excellentGcompris.ll est "booautomatiquetable", reconnaît périphériques les ment (commel'écranet la souris)et pas le disquedur. n'utilise Mieux,vous pouvezexécuterle CD Knoppix LCSE3qui contient la combinaisonKnoppix + LCS + Sambaedu3. LCS est un serveurde communidans un réseaulocal cation s'intégrant d'établissement.Vous obtenez au final un serveurautonome(tout se chargeen RAM), contenant un serveur mail, Samba,des servicesde communication (chat, forum, agenda, Webmail), un annuaire ldap. Samba-edu3 offre à chaque utilisateur(élèveset profs),un répertoirepersonnelaccessibleen tout point du réseau. à Les imagesiso sont disponibles cette les 66.139/iso, adresse: http://193.49. mots de passes pour Knoppix-LCSE3 " sont tous " wawa " (avecI'utilisateur admin " pour accéder à I'interfaceWeb).

FreeEOS
Clone français de SME v5.5 (base RedHat),il s'installeen moins de 30 minutes sur une machine dédiée. Les servicesproposéssont : le serveurWeb dynamique(CGl,Perl,PHP),le serveur de messagerie(SMPT,POP,IMAP),les serveurs FTP, NTP, LDAR MYSQL,

::;i

*ttJ

ttriTrt:::tefÉ ÊrJrt': trtic'rr nati':rrrâle

Schémade principe de I'incorporation de SLCD en Intranet DNS PPTB SSHD,DHCB proxySQUID, (côtéIntranet), serviceNAT,VPN, etc. L'objectif de permettrede fournir est ces servicesavec une administration Visitez possible un non spécialiste. par pour en savoir le sitehttp://free-eos.org p l u s( l en u m é r o1 8 d e L I N U XL O A D E R enparlelargement). dédié. SLCD se base sur une distribution RedHat7.3. ll est importantde bien que tout comme FREEOS, comprendre n o u S M E p a r e x e m p l e ,I ' i n s t a l l a t i od e le SLCD sur un serveurdédié,reformate disque dur. Vous perdrez par conséquent toutes données éventuellement stockéessur cette machine. Si votre fichier " lelc/default/cdrecord " cela donne est bien configuré, GDRDEtllGE=acer GDRSPEEII=tl{l

Leprojet SLCD
" Linuxpour CDsignifie Solution SLCD ". RomDistribués ll s'agitd'unesolution souslicenceGPL de partagede CDclientes Des machines Romen réseau. peuventainsiaccéderaux difWindows partages le protocoleSMB via férents géré SAMBA. par jusSLCD pourrahéberger Unserveur qu'à 256 CD-Rom simultanément. l l S L C D i r al e C D - R o mo r i g i n a p o u r e n générer imagelSO. Cette imageest son stockéesur disquedur dans le ensuite but d'êtrepartagéepar les clients du I'accèsest réseau. Pourles utilisateurs, (plusrapideque l'accèsdirectà rapide de un lecteur CD-Rom),et le serveur dédié à cette SLCD étantnormalement fonctionde partage,les temps unique excellents. se de réponse révèlent

des Ecrand'administration filtres version3). clients(PingOO

dédaé serveur Un
vous devez d'abord Concrètement de récupérer image iso (slcd.iso) une moins 200 Mo qui permettrad'autode matiserI'installationsur le serveur

page d'administration Web de FreeEOS.
F'|:ila \F

VPNs mterJtts Sacql9 Pæ5wùd

{lew log flles
lir pùEl dtJv3 yd to vÊv ttF bq fih! qËËàlêd by lha svicts f trÙîq d yd Mitd l'letwÛkt svd

EroaiÈ-ëççllr
Læ.| C.d|ryalcr Oôtr erl tirrc rclwk!

ClËsàtogfaGtoY€"

lmessaqes

:l

Y{s!lslels ctaclûv Fùtinæ Prntdg dql1!r(!l?-!n4dq!!!çc E-md olhd Eûviff râtriËvd ç-mrl $ttm!

y@

mry optiondk br .fspby.d

specify

à tttt?r pôttdn

to dlpt

i ong

the lircs

ftm

tfË

b9

ft.

{,flch

mtch

thl!

patlqn

It yd

haY.

thit

thld

blmt,

.n ddlàH'

liæs

of tl"Ë bq

flr

vr

Fttû

Patlqn

(oplpnal,

[-hee

confwrlEn

ahE tpeclft mùy dlo o,ptid€ly vq tf! fltd hær âlrtady mltctÉd vhch

paitqn {qht palltn

lo Mk

tn bdd

æy

[aE

frm

thê loq fle vttch

match

th€ dqhtght

pattfin

lhc

tltghbEht

pattdn

i! apdiêd

lo t?

F-Ev.!{+-i-$Bs c{.Lrûr Urd Gfrus SrolùlqEffil Psu{|oilvm hrlormts uttud dqndr3 Jrbbtr bt! Plôæ rctc ttEt il mry tèt! qito w tiE lo gruÀi. llÉæ r@ts rcml! Hhfsght PàltÉn (optlmd )

vtsw log nle I

Utiliràleq. Arhd!tt*|.r Bæh6 ûcÀlc Mtlloo 'iiî',ii; t

rtstqô Uidi

rffit{làllon ûaqttdtlh kb- iridi ù lfùldom

Serveur Free-EOS 1 0 (C) ?002-2003 Mitsl Nshryorks Cotporatlon, AFPA, Fre8-EOS i e logicrel est ptotégé pil la licence GNU' GPL

Rabæt liÉaaa{-d!

YÉb@&-dqeOrha Croàtr |llmd stùtt $b ilt.

C D - R o me t d ' u n d i s q u ed u r d e P l u sd e q l 1 0 0 G o ( s e l o n e n o m b r ed ' i m a g e s u e Peu importela vous comptez partager). doit cependant carte vidéo. L'ordinateur pouvoirdémarrersur le CD. Remarquez qu'avec la configurationrelativement moderne décrite, il y a de très fortes chancespour que la carte mèreautorise sans aucunproblèmecette possibilité. Après avoir mis I'ensemblesous tenattension, le CD-Romdans le lecteur, dez le prompt de LILO.Tapezmaintenant " slcd " et I'installation ue automatiq s'exécutera.

Ouun serueur ? nondédié
vous Après avoir terminé I'installation en devez encore finaliserI'installation rapatriantI'archive" slcd-rh-O.9.2ian92 " . C e l l e - c a é t é c o n ç u ed a n s l e b u t d e i mettreà jour,mais ausside pouvoirinstaller SLCD sur d'autres environnements que celui créé par I'installation automatique dédiée. Bref, Pour une question de portabilitéce qui permet d'installer SLCD sur un serveur non dédié,déjà en état de fonctionnement' Sur le serveurdédié,après avoir récuil péré I'archive question, suffitde la en et décompacter de taper make install. S u r u n s e r v e u rn o n d é d i é , i l Y a l i e u liste Celui-ci d'éditerle fichierslcd.conf. aux distribudes cheminsspécifiques tions RedHatque vous devrezadapter à votre propreconfiguration. ...# répeiloil€pout fichlerstemporaires SlcdlmpDlr=ltnP/slcd # conf caile réseau

Page d'administration de SLIS (Serueurde communications Linux pour l'lnternet Scolaire)

GDRFIF0SIZE=4m 0,0,0 -1 âGer= il suffitde taper : cdr?cord-ùlank tast slc{.iso cdrecord

-1

burnPrml

Pourgravert'image sousLinux.
un Les auteursdu projetrecommandent P C c a d e n c éà 1 G H z , d o t é d ' a u m i n i m u m 1 2 8 M o d e R A M ,d ' u n l e c t e u rd e

l

DOSSIER

SAMBA
Ext3,Samba et les ACL
" le trio " Ext3, en Un " HOWTO pourmettre ,,:'u.. par et Samba le contrôle ACL
Par SébastienMunch
particulièrement et Les logiciels, principalement patchesACL les pour le noyau,ont évolué,et ne plus nécessairement fonctionnent de manièrestrictementidentique(une mise à jour à la date de juillet 2003 a Tout ceci sera néanmoinsété effectuée). largementplus facile en standardtrès bientôt. En effet le patch ACL est intégré par défaut en 2.6 et Samba v3 a un bien meilleursupport de l'ACL,qui est compiléen standarddans le dorénavant packagede Debian! Ce document est couved par la licence . G N U F D L ( h t t p : / / w w w . g n uo r g / c o p y était Le left/fdl.html). documentoriginal rédigéen anglaiset LinuxLoaderI'a traduit en françaisavec la permissionde I'auteur. vous trouvezn'importequelSi le erreur, erreurou bogue dans ce document, ou si vous savezquelquechose qui serait bon d'être ajouté, envoyez juste l'auteur, à e-mail un r. munch@adelux.f sebastien. fichiers. un Par exemple,XFS intègrenativement mécanismed'ACL ; et c'est Pourquoi beaucoup de scénarii d'utilisations d'ACL qui sont réalisésconjointement avec Samba emploientce systèmede fichiers. Cette section présente la manière de procéder avec le système de fichiers Ext3 (et Ext2).

deg Apptications patchs votre noyau à
Afin de permettrela cohabitationdes ACL avec les filesystemsExt2 et Ext3, vous devez patcher votre noyau. Vous pouvez trouver les fichiers nécessaires (ainsi http://acl.bestbits.atl à I'adresse qu'un guide " étape par étape " http:// html). acl. bestbits.atlsteps. ll existe un patch commun " Extended attributes " et " access control lists " pour le noyau2.4.21: I ifflea+ac atlc bestbits. urrent/d http://acl. .gz 1-0.B.60.diff +nfsacl-2.4.2 Sinon pour le noyau 2.4.20 il existe deux rustinesséparées: i b . h t t p: / / a c l . e s t b i t s a t l c ur r e n t / d f l/ e a a 2 . 4 . 2 0 - O . B . 5 B . d i f f(." E x t e n d e d t t r i gz butes ") et http ://ac|.bestbits.atlc urr ent/diftI acl-2.4. (" 20-0.8.57.diff.gzaccesscontrollists"). les Vous devez télécharger fichiersrusà tines correspondant votre noyau ou au besoin mettre à jour votre noYau

de Préparation CilU/Linux
ll y a quelquesétapes à suivreavant de pouvoir employer les ACL avec votre système,pour qu'elles soient intégrées avec Samba. En fait, Samba " transforWin32ACL en un me " les bibliothèques système POSIX ACL ; cependant, le mécanismedes ACL n'est pas inclus par défaut avec tous les systèmes de

(nous vousle conseillons).

Choisissez bonnes les options
Activezalors les bonnesoptionsdu kernel : CONFIG-FS-POSIX-ACL, CO N FI G-EXT3_FS-XATTR, (pour CONFIG_EXT3_FS_POSIX_ACL le système fichiers de ext3), CONFIG EXT2 FS XATTR et (pour CONFIG_EXT2_FS_POSIX_ACL le systèmede fichiers). Ces options peuventêtre trouvéesaux menusde configurations suivants: P0SIX Accrss Gontol lisils, ExB exbnded attlbubs (llEW), bÉ mslXAccsss Gonùolllsts, Ext2exbnded atùltubs (ilEUD and Extl P0SUAccsssGonm

Une les rustines fois tétéchargées...
Dirigez-vous vers l'arborescence lusrlsrc/, copiez-yet décompresser les oatchs : cpllnu-a.hcea-x.y.z.difLgz /usr/src cpllnu-a.b.cacl-x.y.z.dilLgz /usr/src cd/usr/src gudp llnu-a.b.cea-x.yz.dilf.gz gundp llnu-a.b.cacl-x.y. z.dltlgz Puls copiez sous ltarborescence les Linux (quircprésente lien verc les sourcesde un uûe noyau) : cpllnur-a.b.c*-x.y.z.ditf linur cdlinu Puis, appliquez patchs : les @ft +1 < linux-a.b.cea-r.y.z.ditf @t +1 < linux-a.b.cac{-r.y.z.diff Sivousemployezun systèmeDebian, pouvez vous utiliser systèmeapt pour le rapatrier rustines: les aptsdte searchkernd-patch-AGt femel-ptrft-ad - ExHrdedattibriles, and ACt lcmel-paffies for exËUextl Cependant, nous préférons télécharger lesdernières versionssur les sites Web officiels.

taires nécessaires sur le site d'ea et d'ACL, si vous employez une quelconquede ces distributions baséessur quelle le formatRPM ou pour n'importe autredistribution. Ces logiciels sont des versions patchées d'e2fsprogs, de libattr,de libacl, d'ACL et de fileutils. Pour un systèmede DebianGNU/Linux, peuventêtre instaltoutes ces utilitaires lées avec le systèmeapt-get. aptgst llbattst llhdl ACt pas Cette commandeDebiann'installe les paquetspatchésd'e2fsprogset de fileutils. les Cependant, ACLs fonctionnent sur ma plate-forme d'essai.Donc soit, les versionspatchéesne sont pas pour ceux-ci,soit on peut nécessaires s'en passer.

Construisez noyau le
Après, construisez le noyau comme (le d'habitude noyauet les modules)...

Mountet fstab
L'étapefinaleest de monter le système de fichiersavec la bonne option.Cette option est " attr=acl ". Pour monter le systèmede fichiersà la main, ajoutez juste cette option comme argumentà la suite du " - o " (mount t..] -o attr=acl[...]). Pour que ce changementsoit permanent, éditez /etc/'fstabpour y ajouter " attr=acl". A partirdes patchs de la 0.8.50il n'y a

lnstatlation desutititaires
Vouspouveztrouverles fichierssources et les binaires(rpm et tar.gz)des utili-

plus lieu d'indiquer" attr=acll", l'option est devenuesimplement" acl ".

de Utitisation base avecGNU/Linux d'ACL
commandesprinll y a deux nouvelles d'ACL : setfacl cipalespour l'utilisation et getfacl.Lisezleurs pages de manuel pour des instructions détaillées. ættacl La syntaxe est : setfacl < option > < permissions <nom de fichier> > Les optionssont : - m pour modifierles permissions courantes ; - s pour remplacer permissions coules rantes ; - x pour enleverune entréed'ACL. Les permissions sont : ldlefaultl:llu[ser]:lcuid>[:<perms>]: Permissionsd'un utilisateur appelé. de Permissions propriétaire dossier du si l'uidest vide ; : [d[efault]:lg[roup]:<gid>[:<perms>] Permissions d'un groupe appelé. Permissions groupede possession du si le gid est vide ; : Masque [d[efault]:lm[ask][:][:<perms>] effectifdes droits ; [d[efault]:lolthe4[:][:<perms>] : pour les " autres utilisaPermissions teurs ". gelîacl de Utilisation getfacl<nom de fichier> pour visionnerles permissions d'ACL d'un dossier.

conseillonsde partir directementdes sources. Choisissezun emplacementde télésur le site Web de samba, chargement et téléchargezles archives. Puis décompressez: Wl tar fxl samba-2.2.*,ât Et entrezdans son arborescence: cd samba-2* vous Avant de tenter une compilation, avez besoin des fichiers d'entêtes et des ressourcessuivantes: llbpamOgdeu apt{et Install deDhelper aubcottl llbreadllne4dor llbc-npsys2deu Vous devrez passer de Woody (stable)à votre fichier dans Sarge /etc/apt/sources.list,puis installer ou mettez à jour les paquets suivants : apt-gel update && apt-get Install acl-deu llbadl llbatH acl vers le répertoiresource et Dirigez-vous qui exécuterle script de configuration comprendra évidemment I'option : with-acl-support -bulld=1386gurc --host=1386-llnux "/confl llnur --wlth-fhs --preflx=/usr/local -sysconldlr=/etc -wtlh-prlyabdlr=/etc/samba --wlth-netatalk -localstatedlr=/Yar -wltt+mbmount -wlth-pam -wlth-syslog -wtth-uùnp -udilt-rsd-rufft -sambabook --wlth-llbsmbllne --wlth-pam_smbpass cllent --wtth-wlnblnd --wlth-msdfs --wltltacl+upport ll ne vous reste plus qu'à compiler et installer Samba : make makeInstall

stop) mons:rr

echo -n ilStopplngSambadae-

ecfio-n rrnmbdrl snalt*bp{afiron +top -{ulet -pldfile lvarlnrn/samba/nmbd.pld edto -n il snbdrr start-stop{aemon -sbp -{ulst -pldflle /uar/rudsamba/smbd.pld
odlo il.rl
tl

echo -n trleloadlng /stc/samba/smbcon (smbdonly)" staÉ-stoFdaemon-stop -slgnal -plrlfr le /uar/rudsamba/smbd.pld HUP ochor,rl
tl

ruloaO

rcstarûûorce-reloaQ Samba daeecho-n rrBestartlng
Inons:rl edto -n rrnmbdrl stail*top{amon -sbp -pldfllo /uar/run/samba/nmbd.pld sleop2 stail-sbp{aemon -start -exec/usr/sbln/nmbd- -D edto -n il Stnbdrl stail-stop{aqnon -+top -pldfrlÂaar/run/samba/smbd. pld sleep2 stail+bp{aemon -start -qec /usr/sbln/smbd- -ll
96[6 !t.tr

{ulet

-

4ulet -qulet -

-{ulst -

.)

tt

echo "Usage /etc/lnlt.d/samba (stalilstoplrcloadlrctattf orto-ruloaQ" exlt I
It

esaG exlt 0 (chmod Ce script sera renduexécutable et u+x /etc/init.d/samba), sous Debian vous devrezétablirles liensnécessaires vers les répertoires rc.d par le biais d'update-rc.d: updaterc.d sambadeilaulb DésormaisSamba sera démarré après du chaquedémarrage serveur.

avant Gonfiguration de compilation Samba
ll y a, en fait, peu à fairepour fairefonctionnerSambaavec les ACL : vous avez juste besoinde le compileravec I'option --with-acl-support. Le paquet Samba de Debian (Woody) n'est pas compilé par défaut avec cette option et c'est pourquoivous devez recompiler. Nous donnons un exemple de com" mande " ./configure plus loin.

Le scriptde démarrage du serviceSamba
Editezle fichier/etc/init.dlsamba.Voici d'y ce qu'il est nécessaire indiquer: #l/bln/sh hst -r /usr/sbln/nmbd -a -x /usr/sbln/smbd llexlt0 In case'rSlrr start) echo -nrrStaillng Sambadaemons:rr eofio-n !r nmbdrl stail-stotrdaemon -start {ulst -exec/usr/locaUsbln/nmbd -D edto -n rrsmbdrl start-stopdaemon-start {ulet +xec /usr/locaUsbln/smbd -D
gdlo il.rl
tt

après Configuration compilation
Uoption " nt acl support " est active par pour traduirele sysdéfaut (nécessaire tème Win32 ACLs vers le système POSIXdes ACLs). ll n'y a pas d'autres configurations : nécessaires votre systèmede fichiers ext3 supporte maintenant les acls, samba aussi et tout fonctionneà merveille!

de Recompitation Samba
Je ne pensepas que d'autresdistributions incluentcette option avec leurs paquets de Samba, et le paquet de sourcede Debianne peut-êtrecompilé correctementavec I'option -with-aclsupport. C'est pourquoi nous vous

SAMBA
Réussir réplication une desusagers Windows de 2000 versSamba ?
Cet article décriten qualorze étapes
la COnfiguratiOn Winbind. de parMathieu David

Responsable département du de pour tous les serveurs réseautique Sun Solaris8.0 et Linux RedHat 6.0 à 9.0 chez Hemera inc. Technologies (OUEBEC).

Ouetest te but par de passer Winbind?
Winbind est un petit programme qui permet d'ajouter facilement des serveurs Unix/Linux dans un domaine comportantau moins un contrôleurde domaineWindowsNT4 / 2000. Pour se faire, il se charge d'importer la base de données des usagersWindows sous Linux. Donc, il simplifie beaucoup la tâche aux administrateurs car il nous permetde gérerseulementun compte usagerau lieu d'en gérerdeux.

Administrative Tools ", " Active Directory " Users and Computers". Sélectionnez Computer ", cliquez sur le bouton de droite de votre souris, " New ", n Computer ". Entrez le nom que vous voulez donner à votre serveurSamba et cochez la case " Allow pre-Windows 2000 to use this account ". Cliquezsur " Next ", puis " Next " encore et finalement " Finish ". Vous êtes maintenant prêt à configurer Linux! Etape 2 Tapez vi /etc/nsswitch.confaux lignes passlndet grup afuftez : passuud frles wlnblnd nlsplus shadowfrles nlsplus gruupfrleswlnblndnbplus Sauvegardezles données et quittez ce fichiertexte. Etape 3 Tapezvi /etc/pam.d/authconfig et ajoutez des # devant les lignes déjà existantes. Le # met les lignesen commentaire, ne pas les effacer si vous voulez avoir la chance de revenirplus rapidement à la configuration initiale. la fin, A votre fichier devrait ressemblerà ceci : #pÉPAI[-1.0 #auû $rtfrclent /llb/sectdty/pan_ruotokso fauth requlred/llb/securlty/pam_stack.so sewlco=sytilem-autlr #account requlred /llb/securlty/pam_permltso #sesslon rcqulred /llb/securlty/pam_pormllso

La procédure étapes en quatorze
La procéduredécritefonctionneconvenablementsous RedHat 8.0. Pour les il autresdistributions, peut y avoir certaines variantessurtout concernantla section /etc/pam.d. Avant toute chose, vous devez vous rendre sur le contrôleur de domaine et créer un compte avec le nom que vous allezdonnerà votre serveurSamba. Etape 1 de Sur le contrôleur domainewin2k cliquez sur " start, programs ", tr

DOSSIER

roquhsd auth /llb/secudty/pam_sætrutty.m auû ruqulrcd/llb/sccudty/pam-nologln.so auû snffident /llb/secudty/pam-wlnUndso autt roqulred /llb/securlty/pamiwdb.so use_flrct_Fsc shadownullolt accounl requlrcd /llb/securlty/pam-wlnblnd.so Etape 4 ll faut aussiéditerle fichier : /etc/pam.d/samba fpÉPAil-l.0 #auth rcquhedpam_nologln.so fautfi requlred pam_stack.soserulce=sysbnrauûr auû ruqulrud/llb/seotfi/pam-wlnblnd.so auth rcqulrcd /llb/securlty/pam-pwdb.so nulhkdndow account requlred /llb/securlty/pam-wlnblnd.so accountrcqulrod/llb/secudty/pamJurdhso pam-stack.so requlred #account smthe=systcm-aulfi pam-stack.so requlrcd sesslon smdce=sysûsn-auth pam-stack.so passwotd requlred sorvlce=sysbm-autl Etape 5 Changez aussi /etc/pam.d/login il devrait ressemblerà ceci après vos : transformations #96PlIt-1.0 requlred auth nlh/seculty/pam_seorretty.so auû suflldott /llb/secudty/pam-wlnblnd.so auth sufflclent /llb/securlty/pam-unL.so rse_firstjass auth requlrcd fllb/securlty/pam-stack.so seitlce=systom-aulh auû nqulrod fl lb/secudty/pam-nologln.so sufflclent account /llb/secudty/pam_stadcm sendce=systmautlr accounl sufflclent /llb/securlty/pam-wlnblnd.m password requlred /llb/secrrlty/pam_stackso senhe=systenauilr Etape 6 Effectuez un lien symbolique avec /llb/nss wlnblnd.so.Mals auantuousdeuez yérlfier que le lien n'est pas délà présent. Regad€zdans/llb sl nss-wlnUnd'so.2exF tg si oui passezcette étapa Pour ce faire alle dansle Épeilolrc /llb et encodez: ln nss_wlnHnd.mns_wlnblnd.so.2 Etape 7 s Pour que vos changements 'aPPliquent immédiatement sans redémarrer

tapez: la machine /sUn/klconfig-u lgrcp winblnd Etape I Maintenant,il faut joindre le domaine Microsoftà l'aidede Samba : smbpasswd -l <domaln name> -r stuer acdve-U <usernanre> Etape 9 que le ficher libnss-winAssurez-vous b i n d . s os e t r o u v e d a n s / l i b e t q u e l e o f i c h i e rp a m _ w i n b i n d . ss e t r o u v es o u s /lib/security. Etape 10 il Maintenant, vous faut éditerle fichier une sausmb.conf.Avanttout réalisez : vegarde fichierinitial du nv smb.confsmb.bak tapez : Ensuite ul snrb.conf Le fichier smb.conf aura maintenant I'alluresuivante surtout en ce qui concernela section[global](lesautres sections seront modifiées selon vos propresbesoins) : tglobafl scrr€r sùlng = <desc> nolblos name= <norndu setreul> wodrgrurp = (n0m du dqnalne> tsseau> ho6tsallow = <adrcs$G fog frh = tvatlJqlnmba/û,funJog tmx log sb = lfl|

securtty= dornain passwordsêmer= * encryptpasswotds= yes smb passwdfile = /usr/bin/gnbpasswd unix passwordsync = yes passurrd program= /usr/blilpasswd passwd chat = *llew*password* %n\n *Retype*new*password* %n\n *passwd pda:*all*authentification*'tokens*u bd*successfttllf You add userscript = /usr/sbin/useradd -g smbusers deleteuser script = /usr/sbiduserdel %u allow trusted domains= yes nt acl support= yes wlnbind separator= + wlnbindcachetime = 10 temphte shell = /bin/bash bmplate homedir= IhotneP/rrÛF/oU winbinduid = lflXXF2fln0 winbindgid = lûXXFzflnO So_RCUsocket options = TGP_I|0DEI-AY BUF=8192 SI|DBUF=8192 S0 local master= no os leuel= 33 domainmaster= no prsfefi€d mastet = no wins sewer= 10.0.0.19 prcServe @se = IGS ,"ra 5g6ffie = nO admins dmtain admingroup= Domain thomesl comment= HomeDircctory = brOwseable no vnitable = yes valld users = o/qS

crcab mode= 0664 mode= 0775 dhectory lÊrbllcl pafi = /rlata/publlc pttblh = yes mly guest= yes wdtabh = yes pdntable no = Etape 11 Ensuite, faut tester votre configurail tion.Pour ce faire tapez testparm Une fois fait, si votre fichier est bien vous devriezavoirla réponse configuré, : suivante trom llles Load smb conflg /etc/samba/smhconf hocosslonsecûonttpmæltt Prccosshn secilon rr[publlc|l toaffi servlcesflh ([( rwlnblnd soparator= +r mlght eause probloms rillù gmup monberchlp. Press enter to see a dump of your servlce dofrnltons Etaoe 12 de Unefois les configurations S amba bien encodées, vous devez démarrer démon de samba et faire le attention ce que le démon winbind ne à démarrepas avant celui de Samba pas. ne sinon I'intégration fonctionnera Pourvérifiersi le démon de winbind "roule" tapez: po-aeI grcp wlnblnd

Si le démon fonctionnetuez-leà I'aide d'un kill-9 suivide son numérode PlD. le maintenant démon Samba: Dêmarrez /etdlntùd/rltù !ilùl Etape 13 Une fois que Samba est bien lancé, vous pouvez démarrerle démon de winbind : /usr/sDtr/httilttffi Et celui de xinetd : /etc/lnlLdfûtoU rffi Etape 14 Enfin, vêriliezque votre fichier passwd contientbien I'ACLde Windows2000 gelont pæd est : Félicitations votre intégration réussie ! ilote : Si vous avez RedHat, éditez /etc/pam.d/red hat-config-network pour y indiquer :rdon tqftd /llb/soqrlty/pqn_ponnnso sæslon oÉcrel /h/rærlt/ptt_xruûso sesslon opûonal /llb/recurlty/pam_Omoctamp.co #accounl rcqulrod/llb/rocurlty/pamJolmllso ac+ount roqulrod /llb/æcudty/pam_wlnblnrl.so acconntluqt*td mlmrttylpott_ptrO.ro

DOSSIER

SAMBA
d'un Miseen ptace
LDAP d'authentification
des est Le butfinal l'intégration utilisateurs cet Néanmoins dansI'annuaire. Samba une nécessitera mise exercice ultime
à jOUf dU SChéma. par Jakubowski Beniamin

nt Propos
mpilationet le Paramétrage ur OpenLDAP est décrite En locumentation. revanche est des modulesPam-ldaP , ceux-ci seront directement rrge via les packages systs le but d'offrir une bien rtégration des modules au ystème' ifier la chose je n'ai créé I schéma annuaire pour : l'authentification'Si vous artager votre annuaire' il est de séparer les utilisateurs 'e agenda' dans deux schétts pour plus de sécurité' [UlS :

setenu r'lrenux/bin/0penlIlAP/rl

0PElltllAPBltl

l'archive: Nous allonsdécompresser O.27 tar uYf openldap-2. .lgz ou gunzipopenldap-2.0.27.t92 -xvf I tar

A PROPOS

DE UAUI

En l998l'auteurproposedek p< Linux d'intégrefune solution culd'imagesde synthèsedans sociétéfiançaisespécialiséed, Totut cage d'images, d'aborda' (noyau 2.1.XQt seulemachine Ppro2OOFulSCS,, puisavec de 50, puis1OOstations calcu, ily Linux,et par ta suite a eu in' lA de Linuxen tantque serveur taux (Apache,PHP lv'lysql Se , Web,etc.) e CtientMessagerie ment en tant que serveurde fir Dansunsecondtemps(àpart l'a, centraliser 2oo1)souhaitant Beniam, tionde ces machines, LDAP intéressé annuaires aux infiniestant la sor des solutions le, esf de t'utilisation possrb et ç. ' vuvvtt'n\ s'adapterauxbesornsspécifiqr non chacun. de

lnstallation de OpenLDAP
Voiciles commandes: cd openldap-2.0.27 Jconflgure--help -' ./configure --prefix=$0PElltDAPBlll enable-crypt makedepend make makelnstall

r,_.._!_,--,,L-.. besoin d'avoir les librairies -dev installées sur votre pour pourvoir compiler hltp:// : ldap ltilisée cap'org v2'o'27 ' ation de variabled'environLa r de faciliterl'installation. e cette variablea été faite en /ous pouvezadaPterau shell rilisez

des Priseen compte pages man de
Sous tout systèmeLinux,vous avez la possibilité d'ajouterun cheminpoursle pagesde man, ceci est contenudans le fichier: /etc/manpath.conffg ou /etc/man.config

Editez ce fichier et ajoutez ceci en remplaçant $OPENLDAPBINpar sa valeur : MANDATORYMANPATH $OPENLDAPBIN/man.

Priseen comptedes tibrairies0penLDAP
Soustout systèmeLinux vous avez la possibilité d'ajouterun chemin pour la priseen compte par le systèmede nouvelleslibrairies ce fichier: via /etc/ld,so.conf ajoutezdes valeursà ou la variable LD_LIBRARY PATH, votre de

Editez fichieret ajoutezceci en remce plaçant$OPENLDAPBIN sa valeur par $OPENLDAPBIN/Iib

Copiez le mot de passe et éditervotre fichier ldap/slapd. c $OPENLDAPBIN/etc/open onf pour qu'il ressemble celuici : à (Note: un fichier: $OPENLDAPBIN/eIc/ .defau est présent lt openldap/slapd.conf en cas de bourde). #Les dittérentes classes d'objets et attribu|F,. include /xenux/bin/0penIDAP/etc/openldap/schema/core.schema include /xenux/bin/0penLDAP/etc/openldap/schema/cosinsschema Include /renux/bin/0penLDAP/etc/openldap/schema/lnetorgperson.schema include /xenux/bin/0penLDAP/etc/openldap/schema/nis.schema #Les frchierpid et args, pldffle /uarlrun/slapd.pid argslile /Yarlrun/slapd.args

by self write by* none Ca y est notre serveur LDAP est correctement configuré,nous avons besoin maintenantde lancer le démon slapd, puis de créer la structureau sein de l'annuaire.

Démarrage automatique du démon slapd
Voici notre script : #!/hin/sh # # RepoÉing BUG benl@renux.net : # It l-t luarlrun/slapd.pid then l; pid='cat/uar/run/slapd.pid' -ef status='ps I grep$pid I grcp slapd' else status=rrrr; tl in caserr$1rr stail) rl echo-n rrStarting ldapservices: -if I tt$statusrr rrrr then I;

Paramétrage de 0penLDAP
Petiteparenthèse: les données LDAP sont structuréesdans une arborescenqu'on peut considérer ce hiérarchique, comme un arbre. Si nous conservons notreparallélisme avec un arbrechaque branche l'arbrepeut être considéré de comme un objet de I'annuaire, et chaquefeuillede l'arbreest une entrée dans I'annuaire(une personne, une imprimante, une machine, une règle d'authentification etc.). Le fichier de configuration est : LDAPBI N/etc/openldap/slapd.c $OPEN onf.Ce fichiervous permet d'informer votreserveur OpenLDAP la structure de (le de I'arbre votreannuaire schéma de de I'annuaire), nous partironspour cet exemple avecun schémacommecelui-ci

Organrzôtronôl Unrt

Défnition du mot de i passe administrateur c_n=mana9erro=xenux, r dc=net
Exécutez commande suivante qui la vous demanderad'entrée un mot de et oasse vous donneraen sortiela chaîne de caractèrescorrespondantà votre motde passe en crypté : S0PEllUlnpBll{/sbln/slappasswd

################################## ################################## ### # ldbm database deîlnltlons pd #########f######################## /xenux/bin/OpenIDAP/Ilberec/sla ################################## echorrslapdrl ### else *Déîlnllion de la stttcturc du schéma, echo ilAlreadyStaded...rl database ldbm fi rro=xenux,dg=îGill suffix tt rrcn=managet,ou=res- stop) rootdn sources,o=xenux,dG=netrl echo -n rrShutting down SLAPser#Le mot de passe obtenu avec slapuices:'l -passwd, if [ "$statusrr rrrr then I; rootpw echo'rAlready Stopped...'l (SSHAlll4G7 BbBFYf t{ZSia BaEkWbToU6cLR else eR0Z# toto en crypté klll -lllT'cat /var/run/slapd.pid' #0ù sera stockéI'annualre echorrstop.rl directory /renux/Annuaire/ ti #Créatton desindex tt index cn,sn status) -pres,eq,approx,sub lf [ "$statusrr rrrr tùen l; Index uid,mail echorrStopped..." index oblectGlass eq else echoI'Running..." #Les drolb ti defaultaccess read # ( none I compareI It *) searchI read I write ) echo rrUsage: slapd {startlstoplsta# L'adminlstrateur a tous les droih tusl" accessto * exit I by esaG dn=rrcn=manager,ou=reSSourGGS,o=xenux, dc=neïrwrite by * read # Seull'utllisateur peut changer son mot de passeet I'administraleur bien entendu, accessto attribute=userPassword by Copiezle script slapd dans le repertoire dn=rrcn=managet ou=ressourcesro=xenux, /etc/init.d/ dc=nefrwrite cp slapd/etc/init.d/slapd -sl by anonymous auth In /etc/init.d/slapd

Démarrage Automatique de OpenLDAP

-u-f h.tdtf

Création banches des
Ir rcturdc=net p-returdC=nlt p-IinUrth=nd

entréede type compte utilisateur Unix ( dans la branche oU=USêfS,o=XenuX,dc=net ).

Nous allonscréer un fichierbranche.ldif qui contiendra les informationssuivantes : t: u otG : lr tuq|I Îllrourcoc ,o=xdtutrdc=nct : orgedraùonalunlt

Création d'uneentrée dans[a branche ou=agendaro=tenux, dc=net
Création du fichier users_agenda.ldif qu'il faudra intégreravec la commande ldapadd dn: Gn=llom Prenom, ou=agenda,
O=IOllllIl dC=net

p=rttrxfG=Dot ntsrUonalunlt

x: rhæfUorulor llUlbaburs
fr: f
C:

p=rdtûrdG=||Gt oqnntsrilonelunlt : lrr Gontacils

lsbltû.dlKt É In d /olclirt.d/Ktldryd -3f In /ob/rc|.d/KfUclrpd -.f ln ,tb/lt5drS?trLpd -rf In ,rbrrca.dÆ?5rilild -!t In /.t rr3.drs7ltûrpd h d /cic/rrZ.dls?$bpd

De la même façon que précédemment:

/otc/lnlLd/rlryd /ctc/lnlt.d/rhpd /otc/lnlt ûrhpd /etc/lnlt.d/rlepd /ctc/lnlt.rlfihpd /ctc/lrltûthpd
Nous allonscréer un fichiermanager.ldif qui contiendra les informationssuivantes : dn: Gll-llll Ol-ltttfll003ro=Xonulrde=n !t :bp : orgcntsaËunlrole : ptttotl ctr!
$l:

f0?EtlDAPBlll/bln/ldapadd -x -tt of=nltorfcosro=xonuxrdc= n fr -U -l Dt:rttdnldl{ rrcl

obfectchss: bp oôlecdass: pctson OlecUass: Inet0rgPeæon rmlh nom.purmr@xenu.net dlsplayllame: tmr Prenonr glYenllame:Prenonr cn: llonr Prenom gr: ftenom moùlleTelephonetlumben m 00 00 00 06 Elephonell umben lXl-fl HXHX|,{Xl Itotnoïolopftonellumber: 1-1 1-l I -l l -1 I 1 lunePootalAddrrss: IX Xenur St:eet slrocGII lenur Sûest pagen 22-22-in-22-in postalGode: 99999 tËe: Job prcferodlanguage: fr Toujours la même manière: de $OPEllLltAPBlll/bln/ldapadd -r -lt rrcn=tnanagtou=russoutcesro=xenux,d,G= nctrr -W -f usec_agenda.ldtf Et on obtient le messagesuivant : addlng new entrt rrcn=llom Prenom, ou=tgdtdar o=rênuxrdc=notrl Nous voila maintenant avec un joli annuairedisponible,il ne nous reste plus qu'à ajouterdes utilisateurs Unix et notre annuairesera " parfait ".

Création l'entrée de cn=ma ger,ou=re550u na rceg, o=xenux,dc=net

Création la racine de de notreannuaire ! o=xenuxrdc=net
qui Nousallonscréerun fichierbase.ldif contiendrales informationssuivantes: tuodcgnrt r$b

Utitisateurs Linux
Nous allonsavoir besoind'installer les packageslibpam-ldap libnss-ldap. et ll est préférable d'utilisersoit les deb ou pour que les RPM de votre distribution ces packagess'intègrentcorrectement au système, et ne provoquent aucun conflit.Ceci via la commandepour une Debian en validant les interdépendances : apt-get Install llbpam-ldapllbnss-ldap nscd La distributionDebian,commencera alors le paramétragedes packages installés. L'ensembledes ces paramètres est éditable via les fichiers/etc/libnssldap.conf et /etc/ldap.secret. (Voirill.cidessus)

orymUrUon o:
Après avoir sauvegarder fichier,utilile sez la commandesuivantepour importer les données dans I'annuaireLDAP. Cette commande vous demandera le mot de passede l'utilisateur avec lequel vous établissezla connexion au serveur LDAP dans notre cas le mot de passe de l'utilisateur cî=filâhgêr,ou=r€SSoU IGêS, O=xenux,dC=net $0?EttDAPEllrUirldrpdd -r -D

mz

userpassword: 7lôtFYfrlZSla BaEkWbToU6clr

Utilisons même commande: la S0PEItDAPBllUbln/ldapadd -r -tt olt=tltsol|ltotro=xdluxrdc= rttr -U -f mrnagr.ldtf rrc Nous avons donc un serueurd'annuaire LDAP qui est correctement installé, configuré,et paramétré.Les prochaines étapes vont d'écrire la marche à suivre pour ajouter des entrées de type (dans contact la branche ou=agenda,o=XêîuX,dc=îêt et des )

l,lodification " J{ame du Seruice Switch" de votre pourqu'il prenne Linux encompte LDAP
Editez fichier/etclnsswitch.conf le pour queleschampslogin,groupet shadow soient définiscomme ceci : passwd: files ldap g10up: files ldap shadow: files ldap Attentionlaissez : l'option " filesactive " en vue de pouvorrcorrigerune erreur que vous pourriezfaire par la suite, vousempêchant vous connecterà de votre machine.

répertoire/etc/pam.d et d'ajouter la prise en compte du module pam_ldap.sodès que vous avez un a p p e la u m o d u l ep a m _ u n i x . s o . t s u r E tout dans le fichier/eIc/pam.d/passwd qui permettrade mettreà jour le mot de passe utilisateur dans l'annuaire LDAP. Par exemplepour /etc/pam.d/sshvous obtiendrez fichiercommececi : un #90PAtUt-1.0 auth requlred pam_nologln.so ##Petlteashrcesupplementalre pam_llstfile.so aulh required item=usersense=allowtlle=/etc/sshuserc onerr=fail auth required pam_ldap.so auth required pam_unix.so auth requlred pam_env.so [11 il aceount sufflcienl pam_ldap.so accounl requlred pam_unix.so session required session oplional session optlonal session optlonal dard noenv# [11 session requlred pam_unlr.so pam_lastlogso# [11 pam_motd.so [11 # pam_mall.so stan, pam_llmlts.so

Ajoutd'unutilisateur Unix
Créationdu fichieruser.ldif, la même de façon que précédemment. Utilisez slappasswd, pour donner directementle mot de passe de l'utilisateurvia le fichierldif. dn: Gn=xenux lllaison,ou=usens,o=xenux,dG=net oblecùclass: top person oDfectclass: oblectclass: organizatlonalperson oblec'tclass:Inetorgperson obfectclass: posixaccounl cn: Xenuxlllalson sn: Xenux giuenname: Xenur uid: xenux uidnumDer: lfll3 gidnumber lfl| homedlrec,toryl /home/xenux mall: xenur@.fr.st loglnshell:/bln/bash userpasswordz (SSHA)114G7 BbBFYf llZsiaBaEkWbToU6ctt eBOZ Dès à présent vous pouvez vous authentifier votremachine sur avecI'utilisateur xenux.

l,lodification module du pourtes différents PAM qui services devront utitiser notreannuaire
V é r i f i o nls p r é s e n c ed ' u n u t i l i s a t e u r a dans notre annuaire souhaitant se connecter notremachine. à Pourcela il noussuffitde modifierles fichiersdu

password sufficient pam_ldap.so password requlred pam_unix.so

DOSSIER

SAMBA
Montons répertoire un sMBdistant d'unseul clic
Si voustravaillez KDEou GNOME, exisil avec te des utilitaires conviviaux capables monter de automatiquement répertoires des distants.
Par Ludovic Verscheure

ll est courantde devoir " monter " distantd'une machiun répertoire ne Windows pour réaliser une sauvegardedes données qui y sont stockées. Dans ce cas vous avez certainement ajouté dans votre fichier /etc/fstab quelque chose du style : ...//hautetenslon/wlnwatt /mnUwlnwatt smffi usemanæ=xxx,passwold=yyy,noaulo Le répertoire montage/mnt/winwatt de doit au préalable exister (mkdir /mnt/winwatt). Puis il vous suffit dans un script,ou en lignede commande,de taper mount /mnVwinwatt pour accéder au répertoirepartagé " winwatt " de la machine Windows " hautetension". Vousn'obtiendrez I'accèsqu'à la condiréussisse tion que I'authentification sous Windows(couple" username/mot de passe "). Ceci dit, vous êtes d'accord qu'il est fastidieux d'encoder I'ensemble des partages Windows, surtout si votre réseauest important,dans votre fichier fstab. D'autrepart cette méthoded'accès est loin d'être conviviale.Vous devezvous rappelezque le montage" /mnt/winwatt " correspond effective" ment à la machine" hautetension ce qui n'est pas toujoursévident.Et enfin vous devez taper la ligne de commandes de montage. Ou bien vous devez laisserle système réaliserautomatiquement le montage à votre place... Mais si vous avez un nombre importantde points de montage,cela risquede faire désordre.

Ne tournonspas autour du pot. ll serait très intéressant réaliserce montage de pratiquementd'un simple clic. Sans créer au préalableun point de montage (/mnt/qqchose), sans avoir recoursà la commandemount et sans modifierpour autant le fichier fstab.Une panoplie d'outilsgraphiques existepour réaliser ce travail mais ils sont loin de tous s'égaler.Notre versionde " smbfs " est \ a 2 . 2 . 3 a - 1 2 . 3i.d e m p o u r l a v e r s i o n e , d s m b c l i e n t L e b u r e a uK D E e s t u n 3 . 1 . 4 . et la versionde QT est la 3.1.2.Les versions de Windows vont de Windows 9x préalable à XP.Aucuneconfiguration ne devra être apportée aux machines Windows.

partage(Workgroup). Optionnellement, cela dépend de votre réseau vous devrezaussi indiquerle type de réseau SMB (commeWins),et entrezle nom du primaire domaine(primary contrôleur de Wins)et le nom du contrôleur secondaire (Secondary Wins).En cliquantensuite sur " AdvancedOptions", vous indiquerezvotre login et votre mot de passe qui sont connus par les machines Windows. Maintenantsi vous cliquez sur l'icône portant le nom de votre réseau vous verrezapparaîtrela liste des ordinateurs du voisinageréseau.Pour réaliserun transfertde fichiersil suffit de cliquer sur un fichierpuis de cliquersur I'icône " Transfer ".I

Le navigateur xsmbrowser
Le programmexsmbrowserest distribué sous licence GPL (http://www. public. iastate.edu/-chadspen/xsmbrowser.html). est dispoll nible sous la forme de paquets binaires RPM, d'un paquetDebian(apt-getinstall xsmbrowser), ou des sources (tar.gz). Au premierdémarrage, est nécessaire il de le configurer cliquant sur le bouen ton Network précédéd'une croix vede. Le premierécran de configuration vous demanderad'indiquerle nom de votre réseau(Name) le nom du groupe de et

Le navigateur smb4k-0.3.0a
Smb4k signifie" Smb shareBrowserfor Kde " (http://smb4k.berlios.de4. Cet utilitaireen licence GPL se compile à I'aidede I'archive récupérée le site. sur make;su "/configure; makeInstall Riende particulier signaler, ce n'est à si qu'il est nécessaired'avoir installé " smbclient". Sans cela le navigateur ne trouveraitque les machinesWindows 9x... Vous devrezaussiau besoinindiquer le chemin à Qï3 et le répertoire d'installation KDE. de

fltl5Tr fËÊl'lPUS-GtJ GROUPI
CAHPUS-61, [,] | Fassurord I

Fll8

Opùons

ùÀnÈsiir Fiiïk_Gt^t
GAIiES

to: I ll0ounioad snareE I ll
| |

1,
llSaKc

Groupe

NATALIE

llf,nedhar

D o w n l o a dD i r e c l o r y GTK+VsrslonIII QsambaZ04 ÉU ascii { lleU- an-raw fitpZ SambaSource lje!4-a4-ascir-mono-300 llet4 a4 ta'il tjet4-a4-auto-mono-300

//DENISE/samba204

/hons/schmidi/mnyOENlsersarnnaZO+l

linux_loso.s t I Ë;

Dès le démarrage tout fonctionne, aucune configuration été nécessaire n'a ! L e n o m d e l ' u t i l i s a t e u r ts o n m o t d e (e passeassocié) vous sera demandé ne q u ' u n es e u l e f o i s . E n c l i q u a n ts u r l e ,' groupe travail" SOLEPEINT puis " de WINWATT ", un montage '' I root/smb{k/HAUTETENS IO N/W I N " WATT est automatiquement créé. Le boutondroit " Konqueror" appelle " K o n q u e r o r , c o m m e n a v i g a t e u rd e " fichiers ce partage.lmpeccable. sur Q

les répertoires,la boîte de dialogue r é c l a m a n tu n n o m d ' u t i l i s a t e u e t u n r mot de passe revenant sans cesse. T K s m b n ' a p a s b i e n f o n c t i o n n és u r notresystèmeen raisond'une erreurde segmentation (core dumped) sans doutedue à " except", I'outil d,automation dépendantnécessaire avec TCL/TK tp:/lwww.rt mipt. ru/ -ivan/TkSmb4. S i n o nn o u s p o u v o n su t i l i s e r o n q u e r o r K (en conjonction avec le démon lisa livré avec KDE)pour accéderaux différentes m a c h i n e s i n d o w ss a n s r i e n f a i r e d e W particulier. Mais vous devrezau préalableparamétrer optionsde KDE en les indiquant nom d'utilisateur, mot de le le passe,et le groupe de travail(centrede configuration KDE/Internet&réseaux de / navigation locale). Nous n'avons pas testé komba2 (http://sourceforge. neVprojects/kom ba) et LinNeighborhood (http:// www.bnro.del-schmidjo/).De nombreuxbinaires pour ce sont disponibles

D'autres outilsplus ou moins décevants
Nous avons aussi essayé GNOMBA prévu pour gnome (http://gnomba.sourceforge.net/). Vous pouvez I'employer sousKDEavec les bibliothèques adéquates. Gnombaest parvenuà répertorierles machines Windowsdès le premierlancement mais non à entrerdans

d e r n i e ra u x f o r m a t s r p m ( M a n d r a k e , RedHatet SuSE), deb (Debian)et même FreeBSD. E Signalons pour terminer xfsamba (http://xfsamba.sourceforge. net/), qu i fait partiede xfce.Xsambabalayera un e n s e m b l ed ' a d r e s s ei p , p o u r t r o u v e r toutes les machinesWindows accessibles.L'idéaldans ce cas est de compiler xfce à partir des sources(xfce4CVS basé sur GTK+) pour que le navigateur Sambasoit intégréau navigateurde fichier.

Ungagnant ?
La plus belle interru"" celle de "r, smb4k. Nous n'avonsrienconfiguré de spécialet tout a fonctionné dès la orem i è r ee x é c u t i o n X s m b r o w s e a f o n c . r tionnéaprèsconfiguration. Son interJace est moins esthétique mais il possède plus de possibilités comme le transfert de fichiers automatique.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful