Departement GENIE ELECTRIQUE

2010-2011

Dinh Dong DOAN – 4GE2

Page 1

Sommaire
A. Initiation à la simulation d’antennes 1. 2. 3. But du TP ....................................................................................................................................................... 3 Présentation du logiciel EZNEC. .................................................................................................................... 3 Etude d’une antenne symétrique courte λ /10 ............................................................................................ 3 3.1 Etude théorique........................................................................................................................................... 3 3.2 Simulation. .................................................................................................................................................. 5 4. 5. 6. 7. 8. Etude d’une antenne demi-onde .................................................................................................................. 8 Etude d’antenne dipôle sur mode supérieur .............................................................................................. 11 Etude d’antenne monopôle sur plan de masse infini ................................................................................. 13 Etude de l’antenne dipôle sur le plan réflecteur ........................................................................................ 14 Etude d’antenne tourniquet ....................................................................................................................... 17 8.1 Sans déphasage ........................................................................................................................................ 17 8.2 Alimentation en quadrature ..................................................................................................................... 18 B. B. Station de GSM 1. 2. But de TP ..................................................................................................................................................... 20 Etude théorique : groupement d’antennes filiaires ................................................................................... 21 2.1 2.2 2.3 2.4 3. Antenne ........................................................................................................................................ 21

Alignement vertical d’antennes .......................................................................................................... 21 Resistance de rayonnement et gain relatif ......................................................................................... 23 Alignement vertical de n antennes ..................................................................................................... 24

Dipoles λ avec plan reflecteur ................................................................................................................. 24 3.1 Fonction caracteristique ..................................................................................................................... 25

4.

Etude pratique : groupement d’antennes filaires ...................................................................................... 27 4.1 4.2 4.3 4.4 Antenne λ ........................................................................................................................................ 27 Alignement vertical d’antennes .......................................................................................................... 27 Resistance de rayonnement et gain relatif ......................................................................................... 30 Alignement vertical de n antennes ..................................................................................................... 31

5. 6.

Dipoles λ avec plan reflecteur ................................................................................................................. 31 Antenne GSM .............................................................................................................................................. 32

Dinh Dong DOAN – 4GE2

Page 2

A. Initiation à la simulation d’antennes
1. But du TP
Le but de cette séance est de se familiariser avec le logiciel de simulation d’antennes EZNEC en découvrant ses multiples fonctionnalités à partir d’exemples simples d’antennes filaires.

2. Présentation du logiciel EZNEC.
Le Logiciel EZNEC offre une interface graphique aisée pour modéliser des structures rayonnantes composées de fils conducteurs et en simuler le comportement par calcul des champs produits a partie d’une ou plusieurs sources.


Pour les résultats on s’intéressera particulièrement aux donnés : - Currents : valeurs des courants créés sur les éléments conducteurs. - SWR : variations du ROS sur une plage de fréquence déterminée. - FF Plot : tracé du diagramme de rayonnement en champ lointain de l’antenne.  Paramètres communs : - Pour créer une structure filaire, on va d’abord choisir une fréquence (900Hz). On en déduit alors la longueur d’onde : =c/f=0.33 (m). - Pour plus de facilités, on peut choisir de donner toutes les longueurs en fraction de longueur d’onde (dans Units).

3. Etude d’une antenne symétrique courte λ /10
On modélise une antenne de taille totale L= λ/10=0.033 (m), d’épaisseur très faible. La source est placée au centre. Il s’agit donc d’une antenne que l’on va pouvoir modéliser comme une antenne dipôle.

3.1 Etude théorique.
Dans ce type d’antennes très courtes par rapport à la longueur d’onde, on va modéliser une répartition de courants linéaire, c’est-à-dire ayant l’équation suivante :

Dinh Dong DOAN – 4GE2

Page 3

on obtient le résultat : Donc. au final. on obtient : Or on a : Cela induit que : Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 4 . par intégration par parties.On a comme le champ élémentaire : Et en remplaçant : Le champ total vaut donc : Or on a : Et en effectuant un changement de variable dans la première intégrale : Soit : Et.

1 dBi environ. y=0. un calcul numérique permet d’obtenir la valeur approchée : Et le graphe de la fonction F² permet de savoir qu’elle est maximale pour : Ceci est logique.2 Simulation. z=0) END2(x=0. Nous avons placé la source d’alimentation au centre de l’élément que nous avons décomposé en 19 segments (et non pas 20) afin que la source puisse se trouver réellement au milieu de l'antenne (nombres de segments impaires). 3.28 environ. z=0. On modélise une antenne de taille totale λ/10 et d’épaisseur très faible 1E-22sous EZNEC. Les coordonnées utilisées sont les coordonnées cartésiennes : donc pour placer une antenne λ/10 sur l’axe des z on définit les coordonnées comme suit : END1(x=0.1) Choix de l’antenne dans la rubrique Wires et configuration de la source alimentant l’antenne (type source de courant d’amplitude 1A et de déphasage nul) placée au milieu (50% d’E1) Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 5 .Au final. au vue des symétries de l’antenne.Le diamètre du fil est de 1E-22mm. y=0. On a : Par conséquent on a : On trouve une approximation du gain maximal de G = 1. on trouve alors la forme complète de la fonction caractéristique : Le gain de l’antenne est donné par la formule : Or. Cela correspond à un gain logarithmique de 1. La fréquence a laquelle nous travaillons est 900MHz (c’est celle du GSM).

Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 6 . nul aux deux extrémités. En effet. on a seulement un 10ème de sinusoïde I(z)=I0sin( Le courant est maximal au niveau de la source (50%).La visualisation du courant ressemble à un triangle.

093– j17950Ω et le SWR est supérieur à 100 (il tend vers l’infini). Le diagramme de rayonnement : Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 7 .L’impédance entrée : Nous obtenons une impédance d’entrée : Ze = 2. Ces premiers résultats nous montrent que notre antenne est donc complètement désadaptée.

L’impédance entrée : Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 8 . Etude d’une antenne demi-onde Dans ce cas.77 dBi. c’est-à-dire une antenne dipôle dans la même condition précédente sauf le diamètre qui est de 0. on effectue la modélisation d’une antenne λ/2=0.165 (m) avec l’alimentation au centre.000001 m La visualisation du courant est la suivante : On trouve que la répartition du courant est sinusoïdale. Par le calcul théorique le gain maximal d’un doublet élémentaire est: soit 1.Le gain maxi de notre antenne : 1. ce qui est cohérent avec ce que l’on a vu dans le cours. 4.76 dBi On obtient bien le même résultat.

5+j48. Cette épaisseur est donc très importante dans le dimensionnement d'une antenne.7 (ohms).16dBi ce qui est tout bien correspondant avec l’étude théorique lors du premier TD d’antenne. plus l’impédance augmente sans modification significative du diagramme de rayonnement et du gain maxi.42+j43. on a une déformation de la répartition des courants sur l'antenne. on observe ceci : Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 9 . Influence du diamètre du fil: Pour un changement du diamètre du fil. L’adaptation n’est donc pas parfaite. En décalant la source à 30% au lieu de 50%.81 ohms) et un changement de la valeur du gain (2. par exemple 10 mm. Nous voyons que le SWR n’est pas parfait mais nous restons dans des limites acceptables en restant inferieur à 3.Notre impédance est de Ze= 76. un changement d'impédance (86. Influence du placement de la source : Plus on déplace les sources vers l’extrémité de l’antenne. Si on diminue encore le diamètre de l’antenne on pourra bien l’adapter à la valeur théorique.5.25 dBi). Diagramme de rayonnement : Nous voyons que le gain max est de 2. Nous sommes assez proches de la théorie Ze= 73+j42.

on a le schéma suivant : Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 10 . Adapter un dipôle : On va modifier le diamètre des conducteurs (a) par rapport à la longueur des brins (l).On observe qu’on n’est plus dans la fréquence désirée de 900Mhz et l’impédance d’antenne a aussi changé. nous devrions trouver une impédance d’entrée Ze=73+j42Ω. D’après le cours d’antenne. Optimisation : Nous allons faire varier l’épaisseur du fil pour voir l’influence sur le SWR : Pour une antenne parfaite. mais pas en terme d’adaptation. au plus nous nous approchons de la théorie. qu’au plus le diamètre du fil est petit. Nous voyons.

En reprenant le cours. on diminue la partie imaginaire de l’impédance. on peut voir que l’on arrive à s’approcher des valeurs théoriques en arrivant à faire diminuer la partie imaginaire : Avec un dipôle de longueur 0. La longueur de l’antenne.84Ω. 2λ. Si on diminue légèrement la longueur. cela permet donc de diminuer les pertes par désadaptation de l’antenne en sortie d’un émetteur ayant une sortie d’impédance réelle. Plus on l’augmente. une épaisseur de fil de 0. on trouve un SWR de 1. Nous simulons avec une source au centre. 5.66 et Ze=74.495. en gardant une alimentation au centre. plus l’impédance augmente (en partie réelle et en partie imaginaire).19+j19. La position de l’alimentation. on peut jouer sur les paramètres : Le diamètre de l’antenne.001 et une fréquence de 900MHz. 3λ.  Antenne λ Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 11 . Si plus on l’éloigne du centre de l’antenne. on observe les diagrammes de rayonnement d'antennes plus grandes : λ.En modifiant légèrement la longueur du dipôle. Conclusion : Pour pouvoir changer son impédance et donc pouvoir l’adapter correctement. nous voyons que nous devrions trouver des lobes secondaires ainsi qu’une répartition en courant sinusoïdale. plus on augmente l’impédance (en partie réelle et en partie imaginaire). Etude d’antenne dipôle sur mode supérieur Dans cette partie.

 Antenne 2λ  Antenne 3λ Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 12 .

6.SWR étant très grand devant 1 dans tous les 3 cas. Sans charge : La visualisation du courant Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 13 . On peut expliquer pourquoi le gain maximal augmente. les antennes sont toutes désadaptées. On voit bien que plus on augmente la taille de l'antenne au-delà d'une longueur d'onde. Etude d’antenne monopôle sur plan de masse infini On simule un monopole quart d'onde sur plan de masse en mettant le «Ground» type le choix «Perfect». plus le gain maximum devient grand et plus l’ouverture a -3dB devient petite. c’est parce que le lobe secondaire concentre l’énergie rayonnée dans une seule direction. La puissance rayonnée diminue au global.

car la même puissance est répartie dans un espace de moitié plus petit. Nous avons vu dans le cours que le gain max dépend de la hauteur de l’antenne vis à vis de ce plan. Quand on l’ajoute. Il double par rapport à l’antenne demi-onde.16dBi et le SWR de 1.- Le gain maximum est de 5. Alors on va essayer de corriger l’adaptation en mettant une charge complexe. le gain ne change rien. Tout est concentre d’un côté du plan (au dessus du plan réflecteur).58Ω Nous voyons que nous ne sommes pas adaptés. mais dans ce cas on va l’utiliser comme un plan réflecteur pour notre antenne dipôle. Le gain max est de 5.77. Après simulation. C’est normal. On observe bien qu’aucune puissance n’est émise en z<0. L’équation de la fonction caractéristique dans notre cas est : On reste toujours dans le cadre d’onde sur masse infini. nous retrouvons bien les résultats vus en cours : - - 7. Etude de l’antenne dipôle sur le plan réflecteur Un plan réflecteur va nous permettre de voir comment augmenter le gain de l’antenne. Impédance d’entrée Ze= 37.26 + J 21. l’antenne sera bien adaptée (le SWR devient près de 1).16 dB. car celui-ci ne dépend que de la partie réelle de l’impédance de l’antenne. Dipôle perpendiculaire au plan réflecteur λ /4 : Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 14 .

Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 15 .

Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 16 .

orientée de 45 degrés. 8. on voit que le gain maximal est plus important lorsque la hauteur est égale à λ/4. Etude d’antenne tourniquet 8. Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 17 . Simulation Nous avons placé 2 dipôles λ/2 perpendiculaires. · Dans ces deux cas (dipôle parallèle et dipôle perpendiculaire).Conclusion : La puissance est réfléchie par le plan réflecteur. Nous avons deux sources placées aux milieux des dipôles sans déphasage.1 Sans déphasage Etude théorique : Une polarisation rectiligne.

Simulation Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 18 .8. alors:  Une polarisation circulaire.2 Alimentation en quadrature Etude théorique Les antennes sont alimentées en quadrature.

Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 19 .. . de même amplitude et sont déphasées de 90 degrés une polarisation circulaire de /2.Les deux directions sont perpendiculaires.Les deux sources étaient en phases une polarisation rectiligne.

on réalisera une antenne qui ait ces propriétés. But de TP  Conception d’antenne de type GSM à partir de ce qui a été vu en séance papier  Mise en lien entre théorie et simulation L’antenne étudiée est une antenne sectorielle utilisée pour les stations de base GSM. Les antennes présentes sur les stations de base GSM présentent les caractéristiques suivantes :      Ouverture à -3dB : 120° Gain max : 12dBi Lobes secondaires de Gain < 0dBi Tilt : 10° SWR sur 75 Ohms : <2 A l’aide du logiciel NEC. Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 20 . Station de base GSM 1.B.

2 Alignement vertical d’antennes Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 21 .1 Antenne 2.2. Etude théorique : groupement d’antennes filiaires 2.

Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 22 .

2.3 Resistance de rayonnement et gain relatif Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 23 .

2.4 Alignement vertical de n antennes 3. Dipoles λ avec plan reflecteur Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 24 .

3.1 Fonction caracteristique Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 25 .

Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 26 .

1 Antenne λ 4. Etude pratique : groupement d’antennes filaires 4.2 Alignement vertical d’antennes Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 27 .4.

Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 28 .

Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 29 .

3 Resistance de rayonnement et gain relatif Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 30 .4.

4 Alignement vertical de n antennes 5. Dipoles λ avec plan reflecteur Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 31 .4.

6. Antenne GSM Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 32 .

Dinh Dong DOAN – 4GE2 Page 33 .