Exotisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher L'exotisme (du grec tardif exô- « au dehors », exôtikos « étranger, extérieur ») est une attitude culturelle de goût pour l'étranger. Le phénomène se constate à plusieurs reprises dans l'histoire des civilisations en expansion. La curiosité de la société romaine pour les religions en marge de l'Empire, ou les temps d'ouverture de la Chine à la culture européenne pourraient relever de l'exotisme. Cependant, cette attitude s'exprime avec plus d'amplitude et de variété en Occident, suite à la mondialisation : des grandes découvertes au commerce globalisé actuel, en passant par le colonialisme. Avec Claude Lévi-Strauss on ajoutera un critère essentiel, l'occident est désormais une culture anthropologique, elle ne confond plus l'étranger avec l'imitation qu'elle en fait, elle sait ce qu'exotisme veut dire. Une création d'inspiration étrangère cesse d'être exotique lorsqu'elle inspire en retour cet étranger, comme l'impressionnisme au Japon ou Picasso en Afrique. Au XVIIe siècle, la société française se passionne pour les voyages : l'arrivée du « grand mamamouchi » dans Le Bourgeois gentilhomme de Molière (1670) est un signe annonciateur, puis on compte Bougainville qui conte ses multiples voyages, la traduction des Mille et une nuits par Antoine Galland (1704), les Lettres persanes de Montesquieu (1721). Voltaire et Diderot profitent de cet intérêt de l'exotisme pour critiquer la société par exemple dans Candide ou Supplément au voyage de Bougainville. Depuis, le phénomène s'est poursuivi dans les arts plastiques, la musique, la philosophie, dans toutes les expressions culturelles. Même s'il y a parfois des reflux, une mode comme la world music avec le design et les idées qu'elle véhicule montre que des consommateurs occidentaux aiment toujours à rêver d'étranger. L'orientalisme est genre de l'exotisme amalgamant toutes les cultures à l'est de l'Europe, mais aussi au Nord d'Afrique et l'Espagne (pour romantiques comme Washington Irving et Prosper Mérimée). En histoire de l'Art, exotisme s'applique plus précisément à la fin du XIXe siècle.

Art [modifier]
En musique, l'exotisme est un genre dans lequel les rythmes, les mélodies et les instruments cherchent à évoquer l'atmosphère de terres lointaines ou de temps reculés, avec par exemple le Daphnis et Chloé et le Tzigane pour Violon et Orchestre de Maurice Ravel ou d'autres œuvres de Debussy et de Rimsky-Korsakov. Tout comme l'orientalisme, l'exotisme en peinture et dans le domaine des arts décoratifs était associé avec l'opulence et la luxuriance des ornements.

Littérature exotique ou exotisme en littérature? [modifier] Dans le domaine des Lettres. il traduit le goût de l'écrivain pour des contrées qui lui apparaissent comme étranges et étonnantes. autant de topoi qui naissent de l'exotisme littéraire. C'est surtout le fait que le peintre suit la campagne de Bonaparte en Égypte qui apporte une vague exotique à la littérature. la princesse orientale en visite. qui pose les principes de l'acculturation et les bases de l'ethnologie). dans Don Juan de Molière notamment le café qui vient d'apparaître en France est l'un des premiers objets littéraires exotiques. la faune. conte oriental transmis de génération en génération. qui contrastent avec la sienne propre par le climat. de même que l'eunuque.). ethnologique et culturel. Montesquieu enfin (Les Lettres Persanes) utilisent cet artifice pour distancier le regard du lecteur. et très vite lors de son apparition. les animaux fabuleux (dromadaires. Dès lors nombres d'écrivains-philosophes comme Voltaire (Candide. "l'exotisme peut se définir comme l'intégration (. la flore. avec Gérard de Nerval dans Voyage en Orient. . leurs costumes et traditions)"[1]. l'exotisme est proche du surnaturel et ce. Mais c'est surtout au XIXe siècle.. L'exotisme en littérature doit aussi beaucoup à l'économie et au commerce de l'époque (Marco Polo et la route de la soie) . par Antoine Galland.) de l'insolite géographique.. Le goût pour l'Ailleurs naît avec la découverte des Amériques surtout mais aussi en raison de la redécouverte des cultures arabes et proche-orientales. En ce sens.. d'Alembert ou Diderot (Supplément au voyage de Bougainville.. Zadig) ou Rousseau (et sa fiction du Bon Sauvage). dès la Renaissance avec Rabelais dans Pantagruel et Gargantua. Charles Nodier et François-René de Chateaubriand dans Voyage en Amérique que l'exotisme devient un mouvement littéraire. Il suit un développement parallèle en peinture avec Eugène Delacroix : La Victoire de Sardanapale et Les Femmes d'Alger en particulier. pour lui permettre de créer un espace critique vis-à-vis de la société de l'époque. L'exotisme apparaît principalement avec la traduction des Mille et une nuits. une sorte de cliché qui participera plus tard à la constitution d'un décor de convention. lions. féeriques ou légendaires. les habitants (leur apparence physique. Par ce décor de convention l'exotisme devient une façon littéraire d'étudier nos propres références culturelles et de s'inspirer des autres littératures. Galland a su modifier subtilement la couleur locale orientale qui fait immédiatement le succès de l'édition en l'adaptant au goût français. en 1701.

où il constate que la «tension exotique du monde décroît». Aimé Césaire pour les Antilles et bien d'autres. L'exotisme devient avec la Décolonisation l'expression authentique des peuples souverains et l'affirmation d'une recherche de la vérité historique et une dénégation de la couleur locale. Ce dernier écrit le premier essai sérieux sur l'exotisme: Essai sur l'exotisme[2]. Nombre de ces œuvres influencent les écrivains comme Baudelaire (Curiosités esthétiques. . et la littérature qui en découle (Lévi-Strauss) font définitivement passer l'exotisme dans le champ de l'authenticité littéraire. Renoir et Matisse.. du point de vue littéraire. selon les mots de Nathalie Sarraute. Des écrivains comme Jean Marie Gustave Le Clézio cherchent dès lors à utiliser le charme exotique pour rendre palpable et les cultures lointaines et les caractéristiques géographiques. l'Art Romantique).Les Femmes d'Alger d'Eugène Delacroix Boucher et Lorjou peignirent tous deux une Chasse aux lions. Dès lors le thème du voyage modèle le genre exotique avec des écrivains comme Blaise Cendrars (La Prose du Transatlantique) ou Victor Segalen (Stèles qui évoque le monde chinois). un métissage. Les naturalistes n'utiliseront pas l'exotisme qui. participe de l'ère du soupçon [3] que renforçent les deux Guerres Mondiales et les déstabilisations de l'homme blanc dans ses agissements coloniaux et dont le coup est porté par Frantz Fanon notamment. d'espèces alors inconnues. par Scène tahitienne et martiniquaise introduisent l'art primitif et le fauvisme en peinture.. des Odalisques. Les auteurs occidentaux vont alors s'imprégner par la colonisation de cette ouverture sur le monde qui. La science avec Jules Verne donne davantage de profondeur à l'exotisme (intégration de termes étrangers. à la fin du XIXe siècle va se confronter avec le nationalisme en littérature (Charles Maurras. et Paul Gauguin. Avec la colonisation. très vite. L'ethnologie enfin. par La Bohémienne endormie. Très vite en effet le Romantisme s'empare de ce qui sera vu plus tard non plus comme un simple effet de style mais comme une véritable ouverture culturelle sur d'autres modes de vie et un élargissement des canons romantiques qui privilégient le vérisme et l'Histoire brute. Le Douanier Rousseau. et celui en faisant l'éloge.) et diverger alors en deux sous-courants : celui accusant la Colonisation. l'exotisme perd définiment toute prétention de convention : de nombreux auteurs étrangers francophones dévoilent un monde complexe tels : Léopold Sédar Senghor pour l'Afrique (Éthiopiques). L'exotisme apparaît avec Pierre Loti et d'autres comme un motif autorisant le mélange des genres et en quelque sorte. Maurice Barrès. popularisation géographique). par Le Rêve.

collect. 1978. Moura. Jean-Marc. Antoine Vodoline.– L'exotisme dans la littérature française depuis Chateaubriand.. 1917 3. t. Segalen. Claude. nouvelle édition. collect. [1998].– Fata Morgana. ↑ L'Ère du soupçon. Notes et références [modifier] 1. Lévi-Strauss.l'exotisme.– Nous et les autres. 1986.Bibliographie exotique [modifier] • • • • • • • Pierre Jourda. ↑ Essai sur l'exotisme.II: Du romantisme à 1939. 1956 .– Paris : Éditions Honoré Champion. Tzvetan Todorov. 1998. article Exotisme 2. Victor.– Tristes tropiques. 1978. biblio-essais. ↑ Dictionnaire International des Termes Littéraires. 1955.U. 1992.– Le Post-exotisme en dix leçons– Paris : Gallimard.– Paris: P. livre de poche. livre de poche. 1989. 1986.– Lire l'exotisme– Paris : Dunod. biblio-essais.F.– La littérature des lointains.– Paris : Plon. Jean-Marc. 1956.La réflexion française sur la diversité humaine– Paris : Seuil. Histoire de l'exotisme européen au XXe siècle.– Essai sur l'exotisme– Fata Morgana. Moura. nouvelle édition.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful