BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES

© Collection du Comité d’histoire du ministère de la culture et de la communication, Paris, 1999. Selon l’usage, les opinions exprimées par les auteurs n’engagent qu’eux-mêmes et ne représentent pas l’opinion du Comité d’histoire. Le Comité a, en effet, pour mission générale de rassembler et publier – pour les mettre à la disposition des chercheurs de disciplines diverses – des matériaux encore dispersés et provisoires (ou même des témoignages), le plus rapidement possible sans attendre nécessairement qu’ils soient cimentés dans des œuvres définitivement construites. ISBN 2-11-091141-7 La société Transfaire a conçu et réalisé la mise en page.
La loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou les reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou ayant cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.

Ministère

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES
France,
XIX e - XX e

siècles

Philippe Poirrier

Travaux et documents no 9

Comité d’histoire du ministère de la culture 1999

OUVRAGES PUBLIÉS DANS LA MÊME COLLECTION

André Malraux ministre. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux, 1959-1969, édité par Augustin Girard et Geneviève Gentil, La Documentation française, 522 p., 140 F. * Le ministère des Affaires culturelles et la mission culturelle de la collectivité, Rapport rédigé en 1968 par Antoine Bernard, conseiller d’État, directeur du cabinet d’André Malraux de 1965 à 1969 et publié de nouveau à l’occasion des journées d’étude sur « le ministère Malraux », 115 p. Discours et écrits de Jacques Duhamel, ministre des Affaires culturelles : 1971-1973, La Documentation française, 220 p., 80 F. Actes des journées d’étude sur le ministère Jacques Duhamel, 1971-1973, édité par A. Girard et G. Gentil, La Documentation française, 640 p., 150 F. Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales, édité par P. Poirrier, S. Rab, S. Reneau, L. Vadelorge, La Documentation française, 300 p., 100 F. L’invention de la politique culturelle, par Philippe Urfalino, La Documentation française, 364 p., 120 F. Institutions et politiques culturelles locales : éléments pour une recherche socio-historique, par Vincent Dubois, La Documentation française, 72 p., 70 F. * Points de repère : les sources d’information sur le ministère de la Culture à l’usage des étudiants et des jeunes chercheurs, 70 p. * Éléments d’histoire administrative du ministère de la Culture, 1959-1996, par Bernard Beaulieu, sous la direction de Nathalie Genet-Rouffiac, 152 p. La naissance des politiques culturelles et les rencontres d’Avignon sous la présidence de Jean Vilar (1964-1970), présenté par P. Poirrier, La Documentation française, 574 p., 140 F. Le bonheur d’entreprendre. Les administrateurs de la France d’outre-mer et la création du ministère des Affaires culturelles, Marie-Ange Rauch, La Documentation française, 200 p., 100 F. Politiques locales et enjeux culturels, les clochers d’une querelle, XIXe-XXe siècles, sous la direction de Vincent Dubois avec la collaboration de Philippe Poirrier, La Documentation française, 456 p., 140 F.

* Les documents sont disponibles sur demande écrite au Comité d’histoire, ministère de la culture et de la communication, 2, rue Jean-Lantier, 75001 Paris, télécopie 01 40 15 79 99.

4

. . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .. . . . . . . . . . . . . . . .. . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .. . . . . . .. . . . . .. .. .. . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . ... . 104 Contractualisation : des maisons de la culture aux conventions de développement culturel . . . 37 42 45 54 56 61 65 69 Politiques culturelles : les collectivités locales Problématique et historiographie . . . . . . . Révolution française et Empire . . . . . . . . .. . ... . . . . . .. . . . . . . La décennie Malraux . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . .. . . . 31 35 . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . . .. . . . . . .. . . . . .. . . . . . .. . . . .. . . . . . . .. . . . .. . . . . . .. .. . .. . L’entre-deux-mai.. . . .. .. . . . .. .. . . . .. . . . . . . . .. .. . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . .. . . . . . . . . . . . .. . . . . 1968-1981 . . . . . .. . . . . .. . . . . . . . . . . . .. . ... . . . . . 101 Déconcentration culturelle . . . Les régions . . . . . . .. . . Les municipalités . . . . . . . . . . . . . . . . .. .. . . 105 5 . . . . . . . Les départements . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . .. . . . Sous le signe des années Lang . . . .. . . .. . . .. . . . ... . . . .. . ... .. .. . ... . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .. .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 74 96 98 Les relations entre les pouvoirs publics Décentralisation culturelle . . .. .. ... . . ** * 7 Historiographie et problématique Bibliographie . . . . . . .. . . . . . . . .. . . . . . . . La gestion des Beaux-Arts (1815-1958) .. . . . . . . . .. . . . . .. . . .. . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . Politiques culturelles : l’action de l’État Essais et témoignages .. . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . ... . . .. . . . .. . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . .Sommaire Introduction L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien . . . . . . .. . . . . .. . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ouvrages généraux et études d’ensemble . . . . .. . . . . . . .. . Rapports commandités et documents réalisés par les pouvoirs publics . . . . . .. . .. ....

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196 Études et recherches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191 Radio-télévision et culture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203 Index . . . . . . . . . . . . . . . . 174 Cinéma . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186 Les Grands Travaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194 Politique culturelle internationale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111 Arts plastiques . . . . . . . . . . . . 127 Musées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149 Patrimoine . . . . . . . . . . . . 136 Musique et danse . . . . . . . . . . . . .BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES Approches thématiques Architecture . . . 114 Livre et lecture publique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159 Théâtre et spectacles vivants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 205 6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Pascal Ory et Loïc Vadelorge dont les observations m’ont permis d’améliorer une première version de ce texte. elle bénéficie désormais de manuels spécifiques.). L’apogée Pompidou 1969-1974. Poirrier. Seuil. Paris. contribution de P. 4. Gallimard.-P. traduction éditoriale des avancées de la recherche4. S. Histoire culturelle et intellectuelle de la France au XXe siècle. Ory. 1998. P. Sirinelli et D. Djian. Histoire des Français. 1984 . Ory. Paris.-F. Paris. 2. Berstein et J. la France et les Français.-F. 1994 . Rioux. Présente au sein des mises au point disciplinaires1. P. PUF. P. 1999. La Documentation française. 4. Histoire culturelle de la France. Becker et P. Histoire. Seuil. P. La France de l’expansion. Le temps des masses. Paris. J. Paris. Paris. Couty (dir. 3. Histoire des politiques culturelles de la France contemporaine. Flammarion. Tome 3. Sirinelli. L’art et ses institutions en France. Seuil. PUF. 1974-1995. Société et culture en France depuis 1945. Institutions et vie culturelles. J. La politique culturelle. le vingtième siècle. Sirinelli (dir. p. Moulinier. 1996 . Le Monde Éditions-Marabout. Dictionnaire historique de la vie politique française au XXe siècle. « Politique culturelle » dans J. 1590-1592. Seuil. 1989 . Rioux. 1999. Université de Bourgogne-Bibliest. pour le premier semestre 2000. Rioux et J. Seuil. * Je tiens à remercier Vincent Dubois. Paris.-P. 1998 (1re édition 1996) . Augustin Girard. Paris. Les citoyens et la démocratie. dirigée par Emmanuel de Waresquiel. XIXe-XXe siècles. ou présentation de la situation contemporaine : J.). Voir notamment : J. 1998. J. 1998 . cette histoire n’est plus ignorée des manuels d’histoire générale2. J.-F. Lequin (dir. Y. 1995 . p. L’aventure culturelle française.-P. Paris. Paris. Ory. 1995 (1re édition 1991) . Saez (dir. 2. Goetschel et E. 1945-1989. Poirrier.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien* L’histoire des politiques et des institutions culturelles est aujourd’hui une composante clairement identifiée de l’école historique française. Paris. 1997 (1re édition 1996) .-P.). « Politique culturelle » dans J. L’expansion et l’impuissance 1952-1958. Paris. Goetschel.-J. d’une Encyclopédie des politiques culturelles de la France (1959 à nos jours). 1995. 816-819 et P. Dijon. 1983 . Rioux. Bordas. Armand Colin. La France de la Quatrième République. Voir les synthèses suivantes : P. Armand Colin. L’histoire culturelle lui accorde une attention conforme à sa place dans l’évolution de la vie culturelle nationale3. Bien plus. Les politiques publiques de la culture en France. Perret et G. De la Révolution à nos jours. Paris. 2. Les éditions Larousse annoncent la publication.). 7 . Les perspectives sont diverses : historiennes – G. Paris.-M. 1. Monnier. Crises et alternances. Loyer.

sont au service des militants culturels et participent surtout à la mise en œuvre de méthodes de formation. L’ensemble de la sociologie française des 5. Dumazedier et J. En 1956. le fondateur de Peuple et Culture imprime sa marque sur l’émergence de la sociologie des loisirs en France. Le loisir et la ville : loisir et culture. J. par les sociologues qui n’inscrivent que rarement leur démarche dans la durée. les sociologues investissent les domaines culturels. Il s’agit. il crée en 1953 le Groupe d’études du loisir (GEL) au sein du Centre d’études sociologiques du CNRS. Paris. 1964 . Dumazedier et N. Joffre Dumazedier impulse une sociologie prévisionnelle et tendancielle qui aboutit aux premières enquêtes sur les pratiques culturelles5. le GEL lance son enquête sur Annecy. à partir d’une mise en perspective historiographique. Samuel. Seuil. Carre. les acteurs associatifs. Au départ. Dès les années 1950. l’aide du sociologue commence à s’imposer et les sciences sociales prennent une place déterminante dans la formation des animateurs. depuis le milieu des années 1960. les « créateurs » et les chercheurs. J. J. d’évoquer les principales directions de recherches mises en œuvre tout en signalant quelques travaux parmi les plus représentatifs. 1976.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES Cette présentation n’a pas un caractère d’exhaustivité. Seuil. Le mouvement Peuple et Culture joue un rôle de pionnier dans cette rencontre entre acteurs venus de différents horizons. Au début des années 1960. Introduction à une sociologie prévisionnelle des loisirs appliquée à l’urbanisme. Soutenu par Georges Friedmann. Centre de recherche d’urbanisme. Ripert. les élus. Premières statistiques économiques et sociologiques. Paris. Dumazedier et A. Le loisir et la ville : société éducative et pouvoir culturel. l’histoire des politiques et des institutions culturelles ne mobilise guère les historiens. 8 . conçues comme des instruments et des techniques. Le terrain est occupé. Les loisirs en France. 1 – Clio longtemps absente Le temps des sociologues Jusqu’à la fin des années 1980. les sciences sociales. terme qui tend à se substituer à celui d’éducateurs. 1966 . L’influence de Joffre Dumazedier est capitale. Dès les années 1950 et 1960. dont les premiers résultats sont publiés en 1966. Cette présence s’inscrit dans un mouvement plus large qui donne lieu à de multiples rencontres entre les membres de l’administration centrale. Paris.

Les musées et leur public. décembre 1964. 1981. 1990 . avril-mai 1965.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien années 1950 et 1960 est fortement marquée par cet empirisme et la posture du sociologue-militant. de l’inscription nouvelle de la culture au sein de la planification française dans le cadre d’une commission spécifique. cette impul6. 9. 8. L’expansion de la recherche scientifique. Paris. Donnat. Pierre Bourdieu et Joffre Dumazedier. au plan administratif comme au plan budgétaire. Voir l’analyse de V. Paris. « Les musées et leurs publics ». Les pratiques culturelles des Français. 7. En 1961. Dubois. no 21 et « Le colloque de Bourges ». Pierre Guetta. En 1963. La Découverte-La Documentation française. Paul-Henry Chombart de Lauwe. Pierre Bourdieu présente à ce colloque les premiers résultats de l’enquête sur le public des musées menée en mai-juin 1964 : P. Jacques Delors. en 1973. Cogneau. 62. no 22. le jeune ministère des Affaires culturelles attend beaucoup. Au total. p. Belin. va par ses commandes permettre l’affirmation d’un milieu de recherche au cours des années 1960 et 1970. Cette recherche sera publiée en 1966 sous le titre : L’amour de l’art. conseiller pour les affaires sociales au Commissariat au Plan. L’expansion de la recherche scientifique. il n’ait pu disposer de données précises et chiffrées sur les besoins. En 1961. animé par Augustin Girard. notamment pour les travaux de la Commission de l’action sociale et pour la Commission de l’équipement culturel et du patrimoine artistique6. Plusieurs chantiers sont ouverts : l’étude de la morphologie de la population des créateurs. 1998. Michel Crozier. le groupe de travail de la Commission de l’équipement culturel et du patrimoine artistique regrette notamment que « pour sa tâche de planification. 26-28. La Documentation française. De grandes enquêtes sur les pratiques culturelles des Français. Ce sont à ces mêmes sociologues que font appel les commissaires pour le Commissariat du Plan. impose la création d’une cellule d’études et de recherches au ministère des Affaires culturelles. Les pratiques culturelles des Français. les structures et les budgets en matière d’action culturelle7 ». La politique culturelle : genèse d’une catégorie d’intervention publique. Paris. 1961. O. Bourdieu. 1999. Le sociologue prendra ensuite ses distances par rapport au SER. 1973-1989. Ce service des Études et de la Recherche. 1989 et 1997. sont menées par ce service9. p. Paris. Rapport général de la Commission de l’équipement culturel et du patrimoine artistique. Enquête 1997. pour remédier à cette situation et pour préparer les outils nécessaires à la préparation du Ve Plan (1966-1970). des professions et des formations artistiques. 9 . L’expansion de la recherche scientifique. « Des chiffres pour la culture ». Rapidement des contrats sont passés avec PierreAimé Touchard. Imprimerie nationale. no 21. Donnat et D. décembre 1964. des marchés du travail artistique et des œuvres. Les premiers résultats sont exposés lors du colloque de Bourges (1964) placé sous le thème « Recherche scientifique et développement culturel8 ». O.

Les musées et leur public.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES sion administrative a joué un rôle essentiel dans la formalisation et la pérennité de recherches sur la culture10. Bourdieu et A. L’autonomie institutionnelle accompagne la diffusion et la réception de ce modèle sociologique. de masse respectivement caractérisée par la distinction. Le grand écart entre la recherche et l’administration. Éditions de Minuit. voir : P. L’ouvrage souligne combien l’inégalité des chances à l’école n’est pas d’origine économique et institutionnelle mais essentiellement culturelle. Cependant. L’amour de l’art. Une sociologie des biens symboliques. dès le milieu des années 1960. Le « métier de sociologue ». 1997. que Pierre Bourdieu publie avec Alain Darbel et Dominique Schnapper. moyenne. Pierre Bourdieu montre que la culture a toutes les propriétés d’un capital. 1996. associant sociologie de l’éducation. Paris. 12. connaît une remarquable diffusion et affecte durablement la sociologie de l’art. cette sociologie prévisionnelle est concurrencée par une sociologie critique. l’analyse des politiques culturelles publiques se déploie à partir de la fin des années 1970 et s’internationalise. En 1964. La naissance des politiques culturelles et les Rencontres d’Avignon (1964-1970). Hennion. Paris. 1979. diffusée par Les Actes de la recherche en sciences sociales à partir de 1975. La distinction. Bourdieu. Le temps de l’analyse critique s’ouvre et donne sa tonalité à la scène intellectuelle des années 1970. Darbel. 10 . 1966. Cette sociologie de la culture est fondée sur une théorie de la domination culturelle. n’est guère compatible avec l’humanisme et l’empirisme de Joffre Dumazedier. Paris. P. P. Paris. ministère de la Culture. elle est l’enjeu de luttes dans un champ qui s’est autonomisé. ministère de la Culture. Comité d’histoire du ministère de la Culture-La Documentation française. Sur les débats des années 1960. la consommation des biens culturels s’inscrit dans une volonté de distinction sociale. Poirrier (présenté par). la publication des Héritiers par Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron marque une nette rupture. La sociologie critique de Pierre 10. Éditions de Minuit. la prétention et la privation12. 1993 et A. s’est de la sorte constituée. de la culture et de l’art. Paris. 11. À chaque position dans la hiérarchie sociale correspond une culture spécifique : culture élitiste. L’amour de l’art. tel que le conçoit Pierre Bourdieu. Comme telle. élargit cette problématique de la domination à l’ensemble des pratiques culturelles11. En 1964. La lecture bourdieusienne. Dans le même esprit. il crée le Centre de sociologie de l’éducation et de la culture. Deux ans plus tard. Trente ans d’études au service de la vie culturelle. Dès 1967. Pierre Bourdieu est élu directeur d’études à la VIe section de l’EPHE où il intègre le Centre de sociologie européenne dirigé par Raymond Aron. Dès lors. Critique sociale du jugement.

-N. Paris. l’essai. Lapierre : « Pouvoir culturel ou appareil idéologique d’État ? » dans Européan Consortium for political research. Études et travaux du GRICC. « L’évolution des analyses des politiques culturelles territoriales ». la sociologie critique de Pierre Bourdieu. les bouleversements enregistrés par la politique culturelle de l’État et le contexte décentralisateur suscitent de nouvelles recherches. 1992 et De la valeur de l’art. 1972 . Action culturelle. J. Saint-Étienne/Paris. 1977. 1967. 17. . 24 p.-W. p.. Ce « temps de la techno-critique » (Alain Lefebvre13) sera assez bref : à partir du milieu des années 1970. L’artiste. Les fondements idéologiques des politiques culturelles et les stratégies d’ascension sociale des classes moyennes sont analysés. débouchent sur la prise en compte du rôle des pouvoirs publics et des institutions dans la construction des valeurs artistiques et culturelles16. thèse de troisième cycle de sociologie. B. Éditions de Minuit. 1972. Paris. La Documentation française.-M. 1974 . R. Rapports de classe et politique socio-culturelle. Initialement centrés sur l’étude du marché de l’art15. réédité à deux reprises. même si les bases théoriques diffèrent. Roux.). Le problème culturel dans une métropole régionale : Rennes. 275-290. Moulin. J. le Centre de sociologie de l’art (EHESS-CNRS) offre un cadre institutionnel à cette sociologie de l’art qui ouvre son questionnement bien audelà des seuls arts plastiques17. Ion. Flammarion. P. 14. Le paradoxe du musicien : le compositeur.). Les analyses utilisant la notion althusserienne d’« Appareil idéologique d’État » (AIE) vont prolonger.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien Bourdieu demeure essentiellement centrée sur la question des pratiques culturelles et laisse l’étude des politiques culturelles publiques à d’autres écoles sociologiques. 1986 (réimpression chez L’Harmattan en 1998) . 1983. 1989. 11 . Les équipements socio-culturels et la ville. Éditions Universitaires. 16. l’institution et le marché. Flammarion. 1995. Flammarion. Voir également. Éditions Anthropos. ne permettent guère de rendre compte de la complexité des politiques culturelles et du rôle croissant des collectivités locales14. voir également. Paris. Le marché de la peinture en France. A. Cresal-Adires. À partir de 1983. A. Dans le cadre d’un milieu intellectuel et univer13. J. Université de Paris X-Nanterre. Berlin. Casterman. intégration et/ou subversion. Sociologie de l’art. R. de P. Paris. Miege et A. Menger. les approches structuralistes. À l’aube des années 1980. et « Contradictions et limites de la politique culturelle des pouvoirs locaux » dans R. L’appareil d’action culturelle. 1979. menés souvent en collaboration avec le service des Études et de la Recherche du ministère de la Culture. quelquefois trop déterministes et réductionnistes. Paris. Id. Gaudibert. Lefebvre. Le pouvoir local. les travaux de Raymonde Moulin. no 2. Ion. Paris. 1973. Paris. le mélomane et l’État dans la société contemporaine. 15. Les démarches utilisées traduisent une nette rupture avec la période précédente qui avait vu une alliance entre les chercheurs et le ministère des Affaires culturelles. Huet. Paris. Ledrut (dir. Moulin (dir. 10 p.

De 1984 à 1986. Montpellier et Rennes) offre un arrêt sur image de la situation contemporaine : à cette date. toute une série d’études monographiques sur le « phénomène culturel en Aquitaine » . L’analyse menée à partir d’une enquête réalisée à partir de trois métropoles régionales (Amiens. 20. p. no 61-62. Université de Grenoble II. thèse de science politique. la culture. Pongy. de l’analyse stratégique. cette grille de lecture est appliquée tardivement au champ des politiques culturelles locales. Les politiques culturelles à Grenoble et à Montpellier. couronne un itinéraire individuel fortement ancré dans le contexte grenoblois19. L’action socioculturelle dans la ville. Surtout. Urfalino. Les contraintes de l’action culturelle dans les villes. Paris. Pongy. le Centre de recherche sur le politique. la culture. Grenoble. M. 21. cette perspective n’induit pas une lecture historienne22. Saez. M. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. Villes en recomposition. 1984. p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES sitaire fortement sensibilisé à ces questions. le Centre de sociologie politique de la Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine mène. de nombreux articles médiatisent cette interprétation qui a le mérite de s’inscrire dans 18. 1990. Dans un esprit proche. L’Harmattan. Tome 4. 12 . intitulée L’État. Id. 19. la ville. Cerat-Plan Urbain. Introduite en France par Michel Crozier et le Centre de sociologie des organisations. Huet (dir. Pratiques culturelles et politiques de la culture. 1985. Paris.). 1993. Talence. « Grenoble et la culture : l’évolution d’une politique locale (1965-1987) ». travaux qui portent à la fois sur les politiques culturelles municipales – essentiellement des villes moyennes – et sur la politique culturelle de la région Aquitaine21. Urfalino. Les politiques publiques. Le jeu du catalogue. PUF. En 1993. autour de Guy Saez. Sans être à finalités historiennes. La Documentation française.. Voir.). p. 387-422. 121-134 . la thèse d’habilitation de Guy Saez. P. 269-279 . 1984 . Institut d’études politiques de Paris. E. Leca (dir. la ville. 1987. Friedberg et P. Cerat. 1990 . Grawitz et J. octobre 1987. par exemple : M. thèse de troisième cycle de sociologie. sous l’impulsion de François Chazel. Grenoble. « Les politiques de la culture » dans M. puis la domination rapide. Chazel (dir. 1994. Pour un bilan : F.). 22. L’allocation de ressources sans critères de choix : la mise en œuvre des politiques culturelles municipales. G. La thèse de Philippe Urfalino soutenue en 1984 et la publication la même année du Jeu du catalogue avec Erhard Friedberg réactivent un territoire peu arpenté depuis le reflux des approches althusseriennes. De la mobilisation politique à la redéfinition d’un service culturel public : l’évolution de la politique culturelle de deux villes moyennes : Valence et Annecy. « Les nouveaux enjeux des politiques socioculturelles » dans A. Traité de science politique. Paris. Pongy. Saez. mène depuis la fin des années 1970 de précieuses recherches dans le cadre théorique de l’analyse des politiques publiques18. L’État. G. Les Cahiers de l’animation. ces années 1980 sont marquées par l’émergence. l’administration et le territoire (Cerat) de Grenoble. les études menées dans le cadre du Cerat bénéficient de l’investissement dans la durée sur ce domaine de ce centre et intègrent le plus souvent une perspective diachronique20.

Julliard. responsable de la politique de la décentralisation théâtrale à l’aube de la IVe République. Généralement bien informés. Mais ces lectures sociologiques demeurent difficilement accessibles à un large public. 1995. Paris. L’État culturel de Marc Fumaroli (1991) et La comédie de la culture de Michel Schneider (1993) témoignent de cette conjoncture intellectuelle28. 1975. 442 p. Elle relève de l’essai ou du pamphlet. L’espace éditorial est de plus en plus occupé par des essayistes et des journalistes. Grasset. ancien directeur de cabinet de Jacques Duhamel. Rigaud. Saint-Étienne. à réorienter la politique culturelle de l’État27. Paris. « L’évolution des analyses des politiques culturelles territoriales ». Libre culture. Paris. Gallimard. Essai sur une religion moderne. très critique sur la politique menée au cours des années 1970 : P. La République des Beaux-Arts de Jeanne Laurent avait brillamment inauguré un genre où l’histoire est mise au service d’un débat contemporain. Paradoxalement. J. ces ouvrages connaissent un réel succès public et contribuent. Jeanne Laurent appuyait sa dénonciation sur des 23. Olivier Orban. Les ouvrages de Jacques Rigaud. Cette tradition polémique perdure. d’un ton modéré. 1990 et L’exception culturelle. 24. Paris. 28.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien un cadre théorique cohérent23. Par exemple. Paris. Schneider. illustrent avec continuité cette pratique. La République des Beaux-Arts.. Cabane. 27. 25. Le règne des essayistes La perspective historique est prise en charge par les acteurs et journalistes. Id. 1991 . Cette chartiste atypique. Le pouvoir culturel sous la Cinquième République. Elle préconise un renforcement de l’intervention des pouvoirs publics24. Paris. La comédie de la culture. La culture pour vivre. Fumaroli. Arts et pouvoirs en France de 1793 à 1981. L’État culturel. d’autres essais utilisent la méthode historique au service de leur démonstration26. Éditions de Fallois. 1955. 13 . Gallimard. édition augmentée en 1983 et À propos de l’école des Beaux-Arts. dessine un sombre tableau des carences de l’État sous les IIIe et IVe Républiques. Sans être à vocation historienne. Études et travaux du GRICC. 1981. Cierec. Sur le triomphe et les limites de l’analyse stratégique : A. Seuil. au milieu des années 1990. Cette posture traduit l’intérêt grandissant pour les politiques culturelles et le débat qu’elles suscitent dans l’espace public. Au début des années 1980. M. J. Lefebvre. 1982. ENSBA. la même méthode est axée sur une remise en cause de l’Institut et de l’Académie des Beaux-Arts25. En 1955. Culture et pouvoir sous la Ve République. Paris. Laurent. 1993. et elle est même réactivée au début des années 1990 dans un contexte de remise en cause de la politique culturelle mise en œuvre par la gauche depuis une décennie. 1987. 1989. M. 26. la polémique ne s’appuie que trop rarement sur le profond renouvellement de l’historiographie. . Paris. no 2.

La rupture engendrée par 29. L’Histoire. 1999 . Pour évaluer le rôle des pouvoirs publics – qui n’est jamais au centre de la démonstration –. Ministère de la Culture (débat sur le). Histoire et culture. Paris. 32. Sens de l’histoire et religion. Paris. il axe son approche sur une étude des pratiques culturelles des groupes sociaux. Voir sa thèse : M. Université de Paris. Crubellier. Sur les attendus et l’impact de la polémique suscitée par ces ouvrages : V. 1994. Les premiers pas de Clio L’absence des historiens doit cependant être nuancée : quelques pionniers – au demeurant fort isolés au sein de la communauté historienne – approchent la question sans en faire l’objet central de leurs investigations. 31. 187-195). Paris. entre critique et hagiographie. Maurice Crubellier reste tributaire de la lecture alors dominante qui souligne en premier lieu l’incompréhension prolongée des Beaux-Arts face aux courants novateurs comme les impressionnistes34. Le cinquième pouvoir. Poirrier. Odile Jacob. Goetschel et E. Les personnes. les écrits des acteurs des politiques culturelles publiques se multiplient depuis quelques années30. voir P. 1996. E. p. 1985. 34. Histoire culturelle et intellectuelle de la France au XXe siècle. 1971. « Politiques culturelles et polémiques médiatiques. La culture et l’État de Malraux à Lang. 14 . Recheches sur l’histoire et la culture en France. Marc Fumaroli ignore l’historiographie disponible ou en fait un usage très sélectif29. Maurice Crubellier. 1999. les lieux. est un spécialiste de l’histoire de l’éducation et de la culture32. Voir le compte rendu de l’ouvrage par Pierre Vaisse. s’enrichit d’un manuel consacré à l’histoire culturelle de la France aux XIXe et XXe siècles. Armand Colin. Grands travaux de l’Afrique au Louvre. 1995 . 33. Son auteur. dès 1958. no 24. dirigée par René Rémond. travaux de science politique. Gallimard. de SaintPulgent. A. 6-14. p. moment clef de la stigmatisation de la politique des Beaux-Arts. publié dans le numéro 20 (1976) de la revue Contrepoint (p. Winock (dir. no 158. Dubois. Biasini.). P. À l’image des ouvrages de Jacques Rigaud. se penche sur la construction des représentations et souligne l’importance des médias. Crubellier. Sorokin33. Julliard et M. S’appuyant sur les travaux du sociologue russo-américain P. septembre 1992. p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES recherches considérées comme pionnières – même si certaines de ses interprétations sont aujourd’hui contestées –. la collection « U » (Armand Colin). présenté les travaux de Sorokin : M. Entre mémoire et histoire. cette littérature occupe la première place sur la scène publique. thèse d’État de lettres. En 1974. 787-790. Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français. 201-208 et « L’impressionnisme au musée : l’affaire Caillebotte ». restera pendant vingt ans un cas isolé31. Seuil. 30. novatrice dans le paysage éditorial. M. Sur la lecture du legs Caillebotte. Loyer. Paris. Paris. les moments. Politix. Le gouvernement de la culture. Vaisse : « Le legs Caillebotte d’après les documents ». Lectures croisées en guise d’introduction ». Claude Mollard. 5-19 . 1958. p. Dictionnaire des intellectuels français. décembre 1993. Desclée de Brouwer. Il faut attendre 1994 pour que les éditions Armand Colin offrent à deux jeunes historiennes l’opportunité d’une nouvelle mise au point dans la collection « Cursus » : P. 1981… dans J. L’initiative. de 1871 à 1914. L’auteur avait. Armand Colin. Paris.

L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien la création d’un ministère des Affaires culturelles à l’aube de la Ve République n’est que rapidement évoquée dans le cadre de la conclusion35.). 1992. Pistone (dir. 39. le temps d’un article ou d’une communication à un colloque. Annales littéraires de l’université de Besançon. Après une thèse sur La condition universitaire en France au XIXe siècle (1965). no 18-1. « Loisirs et santé : les cures thermales en France (1850-1900) » dans A. Bonn. Id. 195205 et « Le loisir aristocratique dans les villes d’eaux françaises et allemandes au XIXe siècle (18401870) » dans K. Les pouvoirs régionaux : représentants et élus. dès 1983.-I. Histoire culturelle de la France (XIXe-XXe). Publications de l’université de Rouen. Id. 389-401. 44. Histoire et méthodes. 43. M. 361-380.. 37. p. 49-74.). Révolution française et « vandalisme révolutionnaire ». 36. plus récemment. Daumard (dir. Revue historique. p. 15-17 décembre 1988. p. l’amène à s’approprier. 45. 35. Id. octobre-décembre 1983. L’itinéraire de Paul Gerbod emprunte beaucoup d’éléments à celui de Maurice Crubellier36. Id.-L. 41. 1987.. « L’institution orphéonique en France du XIXe au XXe siècle ». Le bal en France au XXe siècle (1910-1970) ». 40. Paris.. Surtout. no 4. Revue d’histoire du théâtre. Kultur und Politik im 19. « L’action culturelle de l’État au XIXe siècle (à travers les divers chapitres du budget général) ». 167-173 et « Un espace de sociabilité. L’éducation musicale en France. Universitas. p.. Ethnologie française. 1974. Paris.). 3-30 et « L’histoire sur la scène lyrique parisienne dans la deuxième moitié du XIXe siècle ». M. étudiée par le prisme du budget de l’État45. p. Paillart. p. p. Werner (dir. Id. Revue historique. Son intérêt pour les pratiques culturelles. Mayaud (dir. 38. Jahrundert.). p. Ehrard (dir. 139-154. Sociabilité. 27-44. toujours saisies dans leur historicité. no 539. Id. Paris. le bal40. 33-46 et « L’enseignement de la musique en France de la Révolution à nos jours ».. F.). juillet-septembre 1981.). 1983. Thelamon (dir. Les sciences de l’éducation pour l’ère nouvelle. no 19-4. 42. octobre-décembre 1989. Ludwig Röhrscheid Verlag. 413-429. p. « Vandalisme et anti-vandalisme du pouvoir politique de 1789 à 1795 » dans S. De nombreux articles consacrés à l’enseignement des diverses disciplines l’engagent sur les rives d’une histoire culturelle qui ne proclame pas encore son nom37. p. Mélanges offerts à Paul Gerbod. Abbeville. Presses de l’université de Paris-Sorbonne. 1995. BernardGriffiths. Ethnologie française. 1985. 293-298. p. des terrains de recherche encore assez peu arpentés par les historiens : la lecture publique38. 1988. p. Brelot et J. 1983. « La scène parisienne et sa représentation de l’histoire nationale dans la première moitié du XIXe siècle ». 15-26.. Id. le loisir39. 15 . « L’enseignement de la musique en France au XIXe siècle dans les établissements d’instruction publique » dans D. Armand Colin. Voyages en histoire. « La lecture publique en France dans la première moitié du XIXe siècle ». Hof. 1987. un article à « l’action culturelle » de l’État au XIXe siècle. il consacre. Besançon. Crubellier. no 10-1. 362-370. Chemin et J. Rouen. Paris. no 1-2. p. Voir : C. le théâtre43 ou... la musique d’orphéon41 et populaire42. Id. « La musique populaire en France dans la deuxième moitié du XXe siècle ». pouvoirs et société. Gerbod. « Le bal en France aux XIXe et XXe siècles » dans F. P. Oisiveté et loisirs dans les sociétés occidentales au XIXe siècle. l’auteur s’ouvre à l’histoire des institutions scolaires et des cultures savantes.-C. CTHS. Ethnologie française. 1983. janvier-mars 1988. le vandalisme révolutionnaire44. janvier-mars 1980. Actes du colloque international de Clermont-Ferrand.

L’entre-deux-mai. La Documentation française. 23-30. Vaisse. soutenues au cours des années 1980. 1986. Voir notamment les livraisons de la Nouvelle revue socialiste en 1974 et 1975.). no 2. Poulot. Les rares études consacrées aux politiques culturelles contrastent avec l’ampleur de la bibliographie consacrée à la médiation éducative47. 17-27. 1981. p. 1945-1989. Ory. thèse d’État d’histoire. thèse d’État d’histoire de l’art. P.). 1990. thèse d’État d’histoire. Vingtième siècle. se présente comme la seule étude générale jusqu’à la fin des années 1980. 1990. p. Voir la version actualisée : P. 5-17 et « L’action culturelle du Front populaire ». 225-238 et « Pierre Bourdan et la politique culturelle du gouvernement Ramadier » dans S. D. Pascal Ory propose un état de la question : le bilan affiché reste maigre. p. 51. thèse d’État d’histoire. Membre du parti socialiste. Ory. Mai 1968. La Troisième République et les peintres : recherches sur les rapports des pouvoirs publics et la peinture en France de 1870 à 1914. p. 48. revue d’histoire. Ory. Éditions Complexe. Paris. Rioux (dir. 1989. Le passé en révolution. 69-73 . Essai sur les origines intellectuelles du patrimoine et la formation des musées. Les Cahiers de l’animation. Genet-Delacroix. Cependant. mai-juillet 1985. L’essai polémique de Jeanne Laurent. 50. no 16. État de la question ». « L’histoire culturelle de la France contemporaine. 1981. 77-83 . no 10. Seuil. 259-272. 1870-1940. Berstein (dir. Politique aujourd’hui. Bulletin du Centre d’histoire de la France contemporaine.-P. p. P. Flammarion. Histoire culturelle de la France. « Un certain Jack Lang… ». Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. 52. 1987. p. 16 .. Moulin (dir. Dans ce cadre. Bulletin de la Société d’histoire moderne. Quatre thèses d’État. Sociologie de l’art. en 1981. Id. 5-32. Mai 1981. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Éditions Complexe. question et questionnement ». Bruxelles. 1974. p. il organise une journée d’études consacrée à l’action culturelle du gouvernement Blum et participe aux réflexions programmatiques en gestation49. Paul Ramadier : la République et le socialisme. 17741830. 1989 . « La politique culturelle de Vichy : ruptures et continuités » dans J. plusieurs jeunes historiens s’approprient avec conviction ce territoire et en font l’objet de leur recherche. 49. M. Paris. publié en 1982. 1984. Ory. p. Université de Paris IV-Sorbonne. « Front populaire et création artistique ». p. The French Review. P. 1983 et L’aventure culturelle française. Id. Art et État sous la IIIe République. « Pour une histoire culturelle de la France contemporaine (1870-…).. Ory : « La politique du ministère Jack Lang : un premier bilan ». dès le milieu des années 1970. 46. La vie culturelle sous Vichy.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES De surcroît.). Cette dialectique entre temps présent et recherche lui permet d’élargir ses investigations au-delà de la seule période du Front populaire et de proposer. ses premiers pas de chercheurs accompagnent la réflexion en cours au sein du Secrétariat national à l’action culturelle (Snac) dont s’est doté le parti socialiste en 1973.-C. 1990. P. une lecture problématisée de l’histoire des politiques culturelles52. Pascal Ory est sans doute le premier historien à centrer ses recherches sur la politique culturelle des pouvoirs publics48. P. Bruxelles. 1989 . 47. Université de Paris X-Nanterre. 67-82. no 8. « Politiques culturelles avant la lettre : trois lignes françaises de la Révolution au Front populaire » dans R. d’articles50 en essais51. témoignent de cette configuration historiographique46. La politique culturelle du Front populaire français (1935-1938). no 32. 1980 . Paris.

).-F. Sirinelli (dir. 55. une mission permanente des Archives nationales est installée au ministère de la Culture. des Grands Travaux et du Bicentenaire IHTP-CNRS. Rioux.-P. L’initiative conforte l’institutionnalisation naissante de cette histoire55. ministère de la Culture.-P.). Rioux (dir. juin 1988. « Politiques et pratiques culturelles dans la France de Vichy ».).-P. 1990. Paris. Cahiers de l’IHTP. Pour des raisons institutionnelles liées. 1996. Paris. 54. Paris. 1997. repris dans une collection de poche : J. à l’itinéraire professionnel de ses initiateurs. le ministère de la Culture commémore son trentenaire sous la forme de journées d’études sur « La création du ministère de la Culture » auxquelles sont conviés historiens et témoins56. souligne que « l’histoire des institutions et des politiques culturelles […] est bien lancée53 ». Gentil (dir. Pour une histoire culturelle. entre autres. J. ce séminaire se déplacera.-P. Girard et G. Éditions Complexe. l’IHTP organise une table ronde sur « Politiques et pratiques culturelles dans la France de Vichy » qui confirme à la fois l’infléchissement des questionnements sur les « années noires » – du « gouvernement de Vichy » à « Vichy et les Français » – et la prise en charge historienne de la question de l’intervention des pouvoirs publics dans les domaines culturels54. le champ couvert est plus large : « Histoire culturelle de la France au XXe siècle ».-F. à partir de 1994. Sirinelli (dir. à Colombia university in Paris. Jean-Pierre Rioux et Jean-François Sirinelli ouvrent à l’IHTP un séminaire sous le titre « Politiques et institutions culturelles de la France contemporaine ». citation p. Rioux et J. À partir de 1992. 1990 – et l’ouvrage bilan issu de ce séminaire : J. Depuis 1991. 17 . à partir de 1991. de la Communication. Rioux et J. Cet état des lieux. 1987. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’université de Versailles Saint-Quentin.). bilans et perspectives de recherche. Rioux (dir. Voir le rapport intermédiaire – J. no 8 . qu’en janvier de la même année. En 1987. 56. J. ministère de la Culture et de la Communication-IHTP. animé par Pascal Ory. à la Fondation nationale des sciences politiques et. la Mission de la recherche et de la technologie du ministère de la Culture et de la Communication commande à l’Institut d’histoire du temps présent du CNRS un rapport sur « L’histoire culturelle de la France contemporaine » alors même. En 1985. inscrit ces sujets sur son agenda. Paris. Seuil. Bruxelles. La même année.-P. plusieurs initiatives confirment l’intérêt grandissant des historiens. Histoire des politiques et institutions culturelles en France depuis un demisiècle (des années 1940 à nos jours).). La vie culturelle sous Vichy. Les actes de ces journées d’études seront publiés à l’occasion de la panthéonisation d’André Malraux : A. 53. orchestré par Jean-Pierre Rioux. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. XV. En 1989.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien 2 – Le temps de l’institutionnalisation Au tournant des années 1990. L’histoire culturelle de la France contemporaine.

). voir D. 1995 et Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales. Poirrier (présenté par). à l’image d’autres ministères. impulsées par le Comité d’histoire du ministère de la Culture. La Documentation française. no 278. et les tensions longtemps persistantes entre mémoire professionnelle et reconstruction historienne. Ils ont contribué. « Pour une histoire des musées au XIXe siècle ». Voir le dossier réuni par Florence Descamps : « Les Comités d’histoire ». V. ancien responsable du Département des études et de la prospective du ministère de la Culture. Comité d’histoire du ministère de la Culture-La Documentation française. 58. Gentil. 1998. XIXe-XXe siècles. 1992.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES Enfin. Paris. le Comité d’histoire de la Sécurité sociale (dès 1973). Paris. Rauch. Dubois (dir. Girard (dir. – après une décennie de propositions diverses – le ministère de la Culture se dote. Les fonctionnaires d’outre-mer et la création du ministère des Affaires culturelles. Sirinelli (dir. Institutions et politiques culturelles locales : éléments pour une recherche socio-historique. Au cours des années 1980. La Documentation française. Poulot : « Bilan et perspectives pour une histoire culturelle des musées ». CTHS. Politiques locales et enjeux culturels : les clochers d’une querelle. P. Dubois. 1996 . 1997 . ENA mensuel. 131-138 et Bibliographie de l’histoire des musées de France. Publics et musées. La coopération entre historiens et professionnels se généralise désormais. jouent ce même rôle d’interface entre les chercheurs et les administrations publiques. G. d’un Comité d’histoire présidé par Augustin Girard. La Documentation française. Paris. 59. A. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. le Centre d’études d’histoire de la Défense (1994). connaît également un infléchissement sensible. J. Paris. La naissance des politiques culturelles et les Rencontres d’Avignon (1964-1970). Paris.-P.-F. M. Cette « histoire officielle » a longtemps contribué à parfaire la culture professionnelle des corps du patrimoine. ont donné lieu à des publications. entre autres. no 1. Ce Comité a également contribué à mettre en réseau des chercheurs d’horizon divers et a sensibilisé les responsables du ministère de la Culture aux vertus des approches historiennes58. Paris. en 1993. 18 . 182 p. Le bonheur d’entreprendre. La Documentation française. Dans leur domaine respectif. Rioux et J. pratiquée le plus souvent en interne au sein des grands établissements patrimoniaux (musées.). Publics et musées. le plus souvent collectives. 1995 . La Documentation française. p.). la multiplication de Comités d’histoire traduit une sensibilisation accrue des acteurs institutionnels à leur propre histoire. 1998 . V. Sur la question de l’accessibilité des archives des musées. 125-149 . entre autres. Elle était convoquée lors des concours de recrutement ainsi que dans le cadre des cycles commémoratifs59. 1971-1973. Poirrier (avec la collaboration). A. Les recherches.-A. bibliothèques. Paris. L’histoire des institutions culturelles. ce dont témoignent l’Histoire des bibliothèques 57. p. le Comité pour l’histoire économique et financière (1986). mai 1992. Paris. 1994. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. 1998. P. 1996 . à lancer des campagnes d’archives orales et de sauvegarde du patrimoine archivistique des administrations57. École du Louvre…). La Documentation française. Girard. no 2.

Abirached.). 3. La jeunesse des Musées. Bulletin des bibliothèques de France. Patrimoine et passions identitaires. contribue à un élargissement des territoires de recherches. Pour une histoire politique. En premier lieu. Actes Sud. a facilité la coopération scientifique entre conservateurs et historiens autour de l’émergence de l’histoire culturelle. archives : histoires croisées ». P. MarieClaude Chaudonneret. Fayard. Actes Sud. 19881992. Dominique Poulot. 1998 . « Un nouveau champ à explorer : l’étude des politiques culturelles ». musées. Paris. Furet (dir. pour une large part. L’abus monumental. p. un colloque pionnier sur le thème « Le musée en France depuis 1815 : territoires et fonctions ». 1. La jeunesse des musées61 et les actes des « Entretiens du patrimoine62 ». la réhabilitation de l’objet politique offre la possibilité d’interroger les politiques publiques sur un mode qui dépasse la seule histoire administrative65. Réunion des Musées nationaux. par les mutations internes à la discipline. Rémond (dir. Actes Sud-Papiers. Paris.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien françaises60. Pour la période contemporaine.). Sur la réception de l’ouvrage par les professionnels et les historiens du culturel : D. Fayard. Le premier âge 1945-1958. 1998-1999. réunissait des conservateurs (Catherine Chevillot. 65. no 5 et « Conservateur du patrimoine : un métier pour le troisième millénaire ». le musée d’Orsay a également organisé. 1993 . puis 48/14. Bulletin d’informations de l’Association des Bibliothécaires Français. Par exemple : « Bibliothèques. Paris. Le Goff (dir. réactivent les relations entre le monde du théâtre et les chercheurs.). F.). L’embellie naissante de l’histoire culturelle. Études théâtrales. Outre les catalogues d’exposition. Georgel (dir. Paris. 1997. Fayard. 1993. Varry. Les revues professionnelles s’ouvrent également aux approches historiennes63. société64 ». Promodès-Éditions du Cercle de la librairie.). 2. Chantal Georgel…) et des historiens (Pascal Ory. l’équipe du musée d’Orsay. espace. C. Paris. politique. le tournant. 1988. patrimoine déplacé. 1994. 1995. deux générations d’historiens s’impliquent dans la 60. « Réflexions autour de la parution de l’Histoire des bibliothèques françaises ». 1959-1968. 1992. Nora (dir. R. fille de l’histoire des mentalités.). p. À l’occasion de l’exposition « La jeunesse des musées ». 63. D’une manière générale. 19 . resté inédit. Paris. 4 tomes. R. 1992 . La décentralisation théâtrale. Abirached (dir. J. les colloques sur la décentralisation théâtrale. 61. temps. Patrimoine. Le temps des incertitudes 1969-1981. Fayard. Paris. Krzystof Pomian. Professeur et directeur du Département des arts du spectacle à l’université de Paris X-Nanterre. La décentralisation théâtrale. 1968. en avril 1994. R. Paris. no 160. l’ancien directeur du Théâtre et des Spectacles du ministère de la Culture développe. 1997 . Voir également : R. La revue du Musée d’Orsay depuis septembre 1995. 64. Seuil. Ce colloque. 43-46. La décentralisation théâtrale. Debray (dir. 62.). Actes SudPapiers. Paris. Les années Malraux. 1994. Paris. Dans un esprit proche. depuis le début des années 1990. Paris. Musées et collections publiques de France. Histoire des bibliothèques françaises. Patrimoine en place. Science et conscience du patrimoine. Daniel Sherman…). sous l’impulsion initiale de Madeleine Reberioux. voir les livraisons de Quarante-huit-Quatorze dix-huit (7 no de 1991 à 1995) qui édite les conférences organisées par le musée. 1999. 1994 et La décentralisation théâtrale. no 221-222. 95-99. une approche historique des relations entre l’État et le théâtre dans le cadre d’une équipe doctorale intitulée « Théâtre. coordonnés par Robert Abirached. L’émergence de cette histoire s’explique. 4.

L. Le théâtre en France en 1968. thèse d’histoire. Rauch-Lepage. Où en est l’histoire du temps présent ? Notions. thèse de lettres. Poirrier (dir. 1970. Dijon. Les politiques culturelles municipales. Wolikow et P. Poirrier. thèse d’histoire. Ces recherches ont permis de nuancer l’idée longtemps dominante d’une politique culturelle exclusivement impulsée par l’État. thèse de lettres. 69. S. 1990 – aux premières thèses : F. et ont été rejoint par de jeunes doctorants. D.). Seuil. Taliano-Des Garets. édités par Pierre Nora. Loyer. ont fait avancer nos connaissances dans plusieurs secteurs tout en contribuant à conforter les méthodes de l’histoire culturelle. aujourd’hui aboutis dans le cadre du nouveau régime des thèses. 67. M. Rioux et J. Rouen 1919-1939. Cette singularité française explique les nombreuses affinités entre l’histoire politique et l’histoire culturelle66. Université de Paris VII-Denis Diderot. 1994 . par institution ou domaine artistique et culturel. Les politiques culturelles dans les municipalités de la Seine (1935-1939). thèse d’histoire. Sirinelli (dir. Université de Paris.). Université de Lille III-Charles de Gaulle. P. Voir notre mise au point : P. 1945-1975. L’histoire des politiques culturelles des collectivités locales a mobilisé plusieurs chercheurs. Université de Bourgogne. Vadelorge. Histoire d’une crise. « L’histoire des politiques culturelles des villes ». revue d’histoire. Dans le pro- 66. Éléments pour une approche historique. 1993. Le cadre monographique permet de saisir au plus près les mutations des sociétés culturelles locales. 20 . Rab. la reconnaissance de l’histoire du temps présent rend désormais légitime un questionnement qui porte sur les dernières décennies de notre siècle67. La vie culturelle à Bordeaux : les Lettres et les Arts. 1998. Plusieurs facteurs externes confortent cet air du temps historiographique : la visibilité de la politique culturelle de la gauche au pouvoir et les sollicitations des pouvoirs publics et des institutions culturelles. Matériaux pour une histoire culturelle du théâtre. 1991 . Université de Paris IV-Sorbonne. Le théâtre. (19191995). Les entrées thématiques. Dijon. E. Gontard. Sirinelli (dir. les Lieux de mémoire.). intègrent ces approches en soulignant le rôle des institutions culturelles dans la construction de la mémoire nationale. Pour une histoire culturelle. 19511972. Écrire l’histoire du temps présent. CNRS Éditions. problèmes et territoires. Les Cahiers de l’IHTP. Université de Bordeaux III. Municipalité et culture au XXe siècle : des Beaux-Arts à la politique culturelle. Un bilan récent : S. Culture et banlieue. Elles ouvrent sur des approches qui privilégient la question de l’articulation entre les différents acteurs publics68. 70. sont également privilégiées. no 53.-P. Paris. Université de Bourgogne.-F. Vingtième siècle. Université de Paris X-Nanterre. Enfin. 1997. Les étapes de la décentralisation théâtrale en France de 1895 à 1952. 68. Paris. Des travaux. p. Rioux et J. J.-P. 1995 .BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES construction de cette histoire culturelle : d’anciens élèves de René Rémond qui ont participé au cours des années 1970 et 1980 à la rénovation de l’histoire politique ont investi ce terrain. Pour une histoire culturelle du local. 1994 . Poirrier. De même. L’aventure du Théâtre national populaire. demeure un terrain particulièrement fécond70. Des propos d’étape – J. thèse d’histoire. L’intervention de la municipalité de Dijon dans les domaines artistiques et culturels.-F. janvier-mars 1997.-A. Paris. 129-146. depuis la thèse de Denis Gontard69. 1996.

thèse d’histoire. Le Cercle de la librairie. l’IHTP ouvre un séminaire. 1979. Talence. L’institut français de Florence (1900-1920). L’allégorie du patrimoine. Paris. Paris. Essai sur le patrimoine. Richter. La Comédie française sous l’Occupation (1940-1944). 1995 . Talence. impulsés par le sociologue Yvon Lamy : Y. Voir. J. 71. on retiendra les synthèses suivantes : N. Vadelorge (dir. Barsac. 73. 1700-1918. thèse d’histoire. 1945-1955. Les monographies d’institutions offrent néanmoins de premières avancées74. thèse d’histoire. J. Rouen. Laurence Bertrand Dorléac et Marie-Anne Matard-Bonucci. la lecture populaire. Seuil. 1995. La lecture & ses institutions. Les musées de province dans leur environnement.-M. 74. désormais mieux connue pour le XIXe siècle. Schaller. le XIXe siècle est correctement balisé. Au sein d’une abondante bibliographie. En 1991. Pour les arts plastiques.). L’architecture théâtrale en province (1870-1914). Ainsi l’histoire de la politique des archives depuis les années soixante reste à écrire. thèse de lettres. Les premiers travaux de la Commission des monuments historiques (1837-1848). Discours et politiques. le questionnement s’ouvre sur l’histoire des relations culturelles internationales77. Université de Grenoble II-Pierre Mendès France. thèse d’histoire. pour le siècle suivant.-M. entre autres : C. De l’art vivant à l’art moderne : genèse du musée national d’Art moderne.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien longement des travaux pionniers de Jean Hassendorfer71 et de Noë Richter72. M. Éditions Plein Chant. Presses universitaires de Rouen. 1989. Bibliothèques urbaines. 1997 . 1996. largement pluridisciplinaires. 1944-1949. Les arts plastiques dans la décentralisation culturelle. acteurs. Leniaud. 1995 . 1996. Joubert. Lamy (dir. enjeux du patrimoine en Aquitaine. 1992 et L’alchimie du patrimoine. Paris. A. a lieu à l’Institut d’études politiques de Paris. L. Voir également. Bercé. Éditions de la MSH d’Aquitaine. Les villes et leurs bibliothèques de la Libération à la fin des années 80. Choay. 21 . L. ce séminaire. thèse d’histoire. mais sur le mode de l’essai pour les politiques patrimoniales mises en œuvre depuis 1959 : F. Guenard. 77. Université de Clermond-Ferrand II. 76. 1936-1940. la lecture publique. sur l’histoire des relations culturelles internationales. Le pouvoir de protéger. cependant. 1994 . Les politiques patrimoniales restent assez mal connues malgré les travaux de Françoise Bercé sur les premières années de la protection des monuments historiques76. les bibliothèques et la lecture publique enregistrent les premières synthèses qui dépassent les seules perspectives professionnelles et militantes73. Cussinet. Développement comparé des bibliothèques publiques en France. 1987 et La lecture & ses institutions. 72. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. Depuis 1998. Renard. 1998. 1996. Université de Paris IV-Sorbonne.-F. 1982-1994 : le cas marseillais. Barsac. Éditions Plein Chant-Université du Maine. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. L’utopie française. les lectures historiennes restent rares75 et sont éclipsées par une abondante littérature sociologique. désormais animé par Pierre Milza. thèse d’histoire de l’art. M. 1992 . Defrance. L’histoire de la politique des musées. 1998. I. Approches. 1967. A. Éditions de la MSH d’Aquitaine. thèse d’histoire de l’art. Hassendorfer. reste cependant balbutiante pour le siècle suivant. Picard. 1992. Aix-en-Provence. thèse d’histoire. Université de Paris X-Nanterre.-A. Université de Versailles–Saint-Quentin-en-Yvelines. Paris. 1919-1989. Bertrand. Certains secteurs demeurent totalement en friche. 75.). A. Alary. F. les travaux collectifs. 1993 . Depuis une décennie. GrandeBretagne et États-Unis dans la seconde moitié du XIXe siècle. Voir. animé par Pascal Ory. Éditions Mengès. L’influence française sur la rive gauche du Rhin : fondements politiques de l’action culturelle de la France en Allemagne. En revanche. La présence culturelle française en Europe centrale et orientale avant et après la Seconde Guerre mondiale. Université de Provence. Présence culturelle de la France en Italie.

1958-1981. L’analyse comparée de l’histoire des politiques culturelles demeure balbutiante. cette approche en devenir est essentiellement prise en charge par les sociologues. no 27-4. p. A. Maurice Fleuret (1981-1986). J. L’étude française. The International Journal of Cultural Policy. Thèse en cours à l’EPHE sur « Le service des monuments historiques de 1830 à 1940 ». Pôle Sud. R. Negrier. consacra deux séances aux « politiques » et « institutions ». organisé en janvier 1999 par Myriam Chimènes avec la collaboration de l’Institut de recherche sur le patrimoine musical en France (UMR 200) et l’IHTP (CNRS). à paraître à la Documentation française. Paris. l’architecture (E. Gœtschel). The Journal of Arts Management Law and Society. Paris. la décentralisation théâtrale (P. la première à aboutir. 1999 (à paraître). Comité d’histoire. p. La politique culturelle de la France. L’exemple de la région Paca ». Mabileau (dir. 1998. Thèse en cours à l’Université de Paris I-Panthéon Sorbonne sur « Genèse et premiers pas d’une politique de la danse en France du début des années 70 au début des années 80. s’est achevée en 1988 : Conseil de l’Europe. p. Paris. Paris. Politiques culturelles en Europe : une approche comparative. 82. Le colloque « La vie musicale en France pendant la Seconde Guerre mondiale ». Norway and Canada. la danse (M. « L’institutionnalisation des politiques culturelles en Europe du Sud : éléments pour une approche comparée ». A. Politiques culturelles et régions en Europe. Poulot. A. Gayme). Voir. hiver 1998. Wangermee.-M. Lengereau. Éditions du Conseil de l’Europe. J. L. L’étude des trajectoires historiques et des processus d’institutionnalisation permet de jeter les bases d’un développement de cette démarche comparatiste85. Comité d’histoire du ministère de la Culture. d’Angelo et P. 22 . Germany. de nombreux mémoires de maîtrise prennent pour objet l’histoire des politiques culturelles locales et des institutions culturelles. Dubois et E. Voir également les livraisons de la revue anglaise. Politiques locales et transformations de l’action publique en Europe. éditée depuis 1994 par Oliver Bennet. 79. M. mai 1999. le patrimoine (D. 385-392 . Mulcahy. Laborier. Issue initialement de la volonté d’évaluation des pouvoirs publics et des organismes européens – le Conseil de l’Europe a ici joué un rôle moteur83 –. « Politiques culturelles locales en France et en Allemagne » dans R. 1988. Cerat. 81. Ackermann80). Histoire des politiques architecturales de la France. V. 80. Filloux-Vigreux81) et la musique (A. Une politique musicale démocratique. Grenoble. Une synthèse des évaluations disponibles : M. Vesperini. Dubois et P. Leniaud. par exemple. Duchemin.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES Les recherches en cours permettront de mieux connaître plusieurs politiques sectorielles : la planification culturelle (L. Revue française d’administration publique. 85. Certains étudiants font de ce choix une étape vers les métiers de la culture. Vadelorge. janvier-mars 1993. Faure et A. Thèse en cours à l’Université de Paris I-Panthéon Sorbonne sur « L’histoire comparée de l’architecture et de ses institutions en France et en Allemagne dans la période contemporaine ». 11-24 et K. E. A. « Tendances de l’administration de la culture en Europe occidentale ». Andrieu. De surcroît. 247-263. 78.-Y. 84. Duchemin82). p. Veitl et N. Saez. La Documentation française. Balme. V. politistes et socio-historiens84. no 65. Auduc78). Veitl et N. Pongy et G. Lengereau79. 1994 . le Conseil de l’Europe mène des évaluations des politiques culturelles nationales.). 5-9. “Cultural Patronage in Comparative Perspective: Public Support for the Arts in France”. Strasbourg. 83. 1998. no 10. L’Harmattan. Depuis le milieu des années 1980.

La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 209-232. DEA Sciences de l’Information et de la Communication. Les associations culturelles – de l’éducation populaire au socioculturel des années 1970 – peuvent être approchées par ce biais. Le bonheur d’entreprendre. EHESS. Grenoble.). thèse d’histoire de l’art. 87.-Y. 1998. Conservateur de musée : entre profession et métier. L. Rennes. Presses universitaires de Grenoble. Paris. elle pourrait être prise en compte par une histoire urbaine encore trop peu sensible en France à ces problématiques86. thèse d’histoire de l’art. Voir. Biget et J. 91. L’art et ses institutions en France. Luce Rivet90. une institution atypique. 1800-1840. Hervé (dir. L’approche prosopographique peut être convoquée au service de l’histoire des élites culturelles et du militantisme culturel87. « L’histoire urbaine contemporaine en France » dans J. par exemple : V. De la Révolution à nos jours. « Les professionnels du patrimoine sous la IIIe République. 1995. 89. Les historiens (au sens de communauté professionnelle) n’ont pas le monopole de ce territoire.). Tacheau. Grange et D. Giraud-Labalte. 88. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. Le patrimoine et la cité. Le centre culturel de Chateauvallon (1965-1995). Université de Toulouse II. Les rapports restent quelquefois difficiles avec les historiens de l’art même si les travaux de Gérard Monnier88. Faure.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien 3 – Les enjeux disciplinaires : pour un décloisonnement maîtrisé L’histoire des politiques et institutions culturelles a l’ambition d’éclairer plusieurs secteurs historiographiques. L’esprit des lieux. Les fonctionnaires d’outre-mer et la création du ministère des Affaires culturelles. Étude prosopographique d’un personnel municipal en charge de la conservation dans six villes de la France du Sud-Est » dans D. 1888-1939. Elle participe à l’histoire des politiques publiques et à l’histoire de l’instrumentalisation de la culture par les pouvoirs publics. Dictionnaire biographique des militants. Poujol et M.-A. Gallimard. ENS Éditions Fontenay/SaintCloud. 90. Paris. Romer. Jean-Yves Andrieux89. 1994. Monnier. Les Angevins et leurs monuments. La vie artistique à Toulouse. thèse d’histoire de l’art. Enssib. Patrimoine et société.-L. J. Belin. 1996. Rauch.-C. Pollet. Paris. Poulot (dir. Voir la synthèse de G. Elle éclaire la construction et la diffusion des modèles culturels ainsi que l’évolution des pratiques culturelles. B. Pinol. 1995 . Rivet. Panoramas urbains. thèse de sociologie.). Claire Giraud-Labalte91 ou Lau86. p. Andrieux. À l’université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Voir aussi : G. De l’éducation populaire à l’action culturelle. Elle croise ici une histoire sociale entendue au sens large. M.-L. p. 1996 . Situation de l’Histoire des Villes. 1995. Dumons et G. L’Harmattan. Jalons pour repenser l’histoire des bibliothécaires municipaux sous la Troisième République (1897-1939). Elle contribue à préciser le rôle de l’État. 1997. Presses universitaires de Rennes. Octobre. Patrimoine et histoire. 23 . O.-Y. S. Paris. Université Lyon II-Lumière. Andrieux (dir. J. À l’échelle locale. C. 1997. 1989. XIX-XXe siècles. 1997 et J. 1998. 161-179 . Paris. Gérard Monnier dirige de nombreux étudiants vers l’histoire des institutions culturelles.

La décentralisation et les services publics culturels. l’imagerie et la symbolique républicaines de 1789 à 1889. 96. Statues et monuments commémoratifs en Seine-et-Marne. L’État et le théâtre. depuis longtemps à la sociologie de l’art. Thuriot. thèse de droit. Marianne au combat. 1979 . ni avec l’esthétique (qui est du ressort de la philosophie). L’action culturelle des Pouvoirs publics. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. 1987. thèse de droit public. Décentralisation et action culturelle sous la Cinquième République : réflexion sur une évolution. 29 août 1997. 1991 . M. FabreAlibert. Paris. qui possède ses propres savoirs. 95. par-delà la diversité des méthodes et des pratiques. ni encore être englobée dans une “histoire culturelle”. a tendance à défendre une extra-territorialité. 1998. Librairie de droit et de jurisprudence. V. À la suite des travaux pionniers de Michel Durupty96. 1968. 97. 24 . Mérot. elle reste à la recherche d’une identité propre que ne favorisent pas les divisions internes à la discipline93. ses techniques et ses usages. M. L’art de la défaite. Université de Bordeaux. no 42. 1997. thèse d’État d’histoire de l’art. Paris. À propos de la création de l’option « Histoire des arts » dans les lycées. Ne disposant pas de débouchés vers l’enseignement secondaire. Cependant les travaux de Maurice Agulhon sur la symbolique républicaine ont créé un champ commun de recherches et permis la rencontre. Pour un bilan circonstancié : Où va l’histoire de l’art contemporain ? Paris. 1988 . EHESS. entend les traiter comme des documents parmi d’autres. janvier-mars 1995.-H. 99-108. Paris. Agulhon. Université de Reims. Pichon et Durand-Auzias. ENSBA. sauf exception. Paris. l’approche juridique s’est trouvée réactivée dans ce contexte marqué par les lois de décentralisation99. L’État et les Beaux-Arts. p. F. Le monument public français : l’exemple de Lyon. 1979 et Marianne au pouvoir. Durupty. G. peut écrire : « Elle a beau se situer – et c’est sa richesse – au carrefour de plusieurs savoirs.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES rence Bertrand Dorléac92 témoignent de la porosité des barrières disciplinaires. Paris. 1969. J. Voir également : C. elle n’est guère enthousiaste face à une histoire culturelle volontariste qui empiète de plus en plus sur certains de ses territoires94. Vingtième siècle. Flammarion. Depuis une quinzaine d’années. A. 93. Flammarion. 94. sous prétexte que les œuvres d’art sont des “images”. Université de Reims. 98. L. 99. 8). 1852-1914. Bertrand Dorléac. les historiens de l’art ont également pris en charge l’histoire des politiques et institutions culturelles. sans reconnaître les conditions spécifiques de leur création » (A. entre historiens et historiens de l’art95. elle ne saurait se confondre ni avec les pratiques artistiques (qui sont toute autre chose). Bien plus. Mesnard. Id. no 45. thèse de droit. p.. La visibilité désormais incontestée d’un large secteur culturel public se traduit également par la publication de manuels consacrés au droit de la 92. Le Journal des Arts. Réticente. Alain Mérot. Seuil. thèse de troisième cycle d’histoire. l’imagerie et la symbolique républicaines de 1880 à 1914. « L’histoire de l’art et les cannibales ». Décentralisation culturelle et territoires. Lang. l’histoire de l’art. Martinet. 1993. Gardes. Université de Lyon II-Lumière. 1940-1944. « Un impératif d’éducation à l’échelle de notre pays ». 1989. Notamment D. Durr. laquelle. thèse de droit. 1964. président du Comité français d’histoire de l’art. André-Hubert Mesnard97 et de Jack Lang98. revue d’histoire.

P. Farchy et D. 1990 . La collecte des sources et le rapport au temps. 1996 . A. p. p. 1997. Dubois. M. « Fondements et limites de la notion de mission de service public en matière culturelle ». 1988. et en premier chef au temps présent. Ritaine. Farchy. Paris.). entre autres : J. thèse de science politique. L’essentiel reste l’émergence d’une sociologie historique du politique particulièrement présente dans ces domaines. « L’histoire de la politique culturelle. Rioux et J. et les travaux de Jean-Claude 100. 13-23. V. 1993 . 105. 1994 . Un colloque fondateur : A. 103. la culture. Sirinelli (dir. J. Université de Bordeaux I. G. Paris. Riou. 2. est somme toute récent103. de la sociologie des organisations ou encore de l’étude des politiques publiques. La Découverte. 1992 et La fin de l’exception culturelle ?. octobre 1997. Droit et politique de la culture. un état des préoccupations et des avancées académiques en matière d’économie de la culture : F. L’intérêt des économistes pour le secteur culturel. Université de Grenoble III-Stendhal. 1994 . Sagot-Duvauroux. Pour une histoire culturelle. « L’économie au risque de la culture » dans Économie et culture. 311-324. Dalloz. Vol. Paris. Paris. Voir. Paris. Université de Grenoble II. Rouet. 1987. Paris. L’action culturelle : communication sociale et phénomène artistique. Genèses et mises en forme d’une politique. Saez. 1. Droit du patrimoine culturel. J. Bastien. Économie des politiques culturelles. Mutation d’une industrie. 5974. la ville. Pour une mise au point : X. Veitl. Pontier.). A. Paris. Une nouvelle génération de chercheurs. Droit des archives. thèse d’État de science politique. Dix ans plus tard. La culture comme catégorie d’intervention publique. Pour une première approche : J. Urfalino. Mesnard. Paris. 104. La politique 25 . thèse d’État en sciences de la communication. À plus d’un titre. thèse de science politique. 1993 . 1989 . Par domaine : H.). Benhamou. 102. P. Entre analyses et prospective. Il est significatif que l’entrée « Histoire de la politique culturelle » de l’ouvrage Pour une histoire culturelle soit rédigée par un socio-historien issu de la sociologie des organisations104. Une sélection : E. Paris. IgrecAddec. issus de la sociologie critique.-F. de Lassalle. Benhamou. PUF. PUF. Ricci et J. jugé comme atypique par rapport aux lois qui régissent le mode de production et de la consommation capitalistique. La Documentation française. Institut d’études politiques de Grenoble. La Documentation française. Dupuis et F. Paris. 1993. CNRS Éditions. et qui investit de plus en plus le domaine des industries culturelles longtemps laissé au seul regard de l’économie industrielle102. 1990 .-L. L’État.-M. Un exemple de démarche : F. Seuil. Inventaire d’objets » dans J. Sagot-Duvauroux (dir. Presses du CNRS. Frier. les approches juridiques ne placent que rarement au cœur de leur problématique la perspective historienne.-H. Paris. Droit de la culture. 1999. thèse de science politique. 1995. Farchy et D. L’économie de la culture. Girard (éd. L’impuissance publique. 1981 . Paris. A.-C. Approches comparatives en économie de la culture. Politiques de la musique contemporaine. Économie et culture.-P. Boudon. Culture en devenir et volonté politique. p. Les outils de l’économiste à l’épreuve. Benhamou. Université Lyon IILumière. L’action culturelle comme discours engagé : généalogie. no 42. Le droit de la culture et le droit à la culture. J. 1997. Le cinéma déchaîné. La Documentation française. F. ESF. Paris. sont désormais partagés par plusieurs sciences sociales105. a fait sienne les méthodes du métier d’historien. 101. Vol. La même situation caractérise une économie de la culture qui n’ignore plus l’étude des politiques culturelles101. PUF. Caune. 1996. J.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien culture100. Sciences de la société.

Cependant. Contribution à une analyse des catégories d’intervention publique » dans M. Historiens et sociologues aujourd’hui. Les clochers d’une querelle. Le raisonnement sociologique.). 108-122. avec la collaboration de P. l’historien Bernard Lepetit plaidait modestement pour une pratique restreinte de l’interdisciplinarité qui devait se matérialiser « simplement comme un processus maîtrisé d’emprunts récide la lecture publique en France (1945-1993). aujourd’hui centenaires : la périodisation. 1998. Sur ce débat. Deloye. La Documentation française. Histoire. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. M. Institut d’études politiques de Paris. p. Dubois (dir. 1996 et « Politique culturelle : le succès d’une catégorie floue. le recours aux méthodes quantitatives migrant dans l’autre sens106. 106. L’espace non-poppérien du raisonnement naturel. 1998. Paris. La Découverte. l’écart épistémologique entre historiens et sociologues n’a plus guère de raison d’être. « Historiciser la science politique » dans M. CNRS Éditions. Wahnich. 217-230 . Les politiques publiques du livre en France (19571995).-B. 1997. 203-216 . science politique ». les analyses des interactions migrant dans un sens . p. Cascaro. Passeron. « La sociologie historique. mars 1995. août 1992 . 1998. La Documentation françaiseComité d’histoire du ministère de la Culture. Enseigner les sciences politiques. Sociologie historique du politique. Favre et J. La sociologie historique du politique bénéficie désormais d’un « manuel » : Y.). p. Paris. La politique des arts plastiques sous la Ve République. « De l’histoire en science politique. 1998. Kaluszynski et S. Wahnich (dir. Institutions et politiques culturelles locales : éléments pour une recherche socio-historique. Comité d’histoire du ministère de la Culture-La Documentation française. Nathan. Favre. Paris. 1986 et J. travaux de science politique. Poirrier.). 1996 . D. P. thèse de science politique. Paris. Kaluszynski et S. Le credo de la nécessaire interdisciplinarité n’est plus guère chanté. 26 . L’Harmattan. p. Surel. Legavre (dir. Sauf à ignorer l’autre par un processus de dénégation.). les théories et modèles. 1996 . cette pluralité de regards et d’approches est sans doute une richesse qu’il s’agit de faire vivre dans un respect réciproque des identités disciplinaires107. Legavre (dir. Enseigner les sciences politiques. L’État contre la politique ? Les expressions historiques de l’étatisation.-C. 1996 . « Sur les rapports entre la sociologie et l’histoire en Allemagne et en France ». no 106-107. Revue internationale des sciences sociales. Bourdieu. 167-182. Paris. Y. 107. Les emprunts réciproques se sont multipliés depuis les débats fondateurs. L’Harmattan. Urfalino. Pour une mise en œuvre de la démarche : V. 1998. Université de Paris II-Assas. P. M. Paris.). printemps 1989. L’État contre la politique ? Les expressions historiques de l’étatisation. L’Harmattan. Paris. « De l’histoire en science politique. L’histoire des politistes » dans P. no 6 . les typologies. thèse de science politique. Paris. 1733. les descriptions multidimensionnelles. Politix. 1991. Pour une évaluation plus exigeante des fondements de la socio-histoire du politique » dans P.-B. Wahnich (dir. 1998. Favre et J.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES Passeron le démontrent. L’Harmattan. Offerle. L’État et le livre. Kaluszynski et S. Dubois. qui divise aussi sociologues et socio-historiens : « Les liaisons dangereuses. Les Actes de la Recherche en Sciences sociales. Dans une perspective plus polémique : P. Dès 1990. Débat sur les méthodes ». Une mise en perspective plus générale : V. Cette confrontation directe a le mérite d’obliger l’historien du culturel à durcir un outillage conceptuel initialement « mou ». l’historien a beaucoup à apprendre dans la communication interdisciplinaire. Paris. sociologie. p. Politiques locales et enjeux culturels (XIXe-XXe siècles). L’invention de la politique culturelle. thèse de science politique. Paris.

F.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien proques. des carrières. de problématiques et de méthodes pour les lectures renouvelées de la réalité sociale108 ». Qu’est-ce qu’on ne sait pas en histoire ?. Peschanski. 331-338. p.). parfaitement identifiables. Boutier et D. Paris. 1998. Pollak et H. sans exclusive ni impérialisme. alimentées par des formations. p. Passés recomposés. Julia (dir. 9-24 . « Histoire et sciences sociales : une confrontation instable » dans J. Revel. Blondel (dir. 1995. « Sur quelles bases établir des relations stables entre historiens et sociologues » dans Y. 27 . Ces identités disciplinaires. Lille. sauf exception. 1990. de concepts. 117-129. Ses démarches et méthodes se situent à la croisée de l’histoire politique et de l’histoire culturelle. une démarche historienne à l’épreuve des sciences sociales » dans Histoire politique et sciences sociales. L’histoire des politiques et des institutions culturelles enregistre une forte expansion au cours de la dernière décennie. « Propositions pour une pratique restreinte de l’interdisciplinarité ». de contribuer à une meilleure connaissance de la société française des deux derniers siècles. Presses universitaires du Septentrion. Paris. Cette pluralité d’approche est une richesse qui doit permettre d’associer avancée des connaissances et diversité épistémologique. Nous sommes convaincus que l’histoire des politiques et des institutions culturelles ne peut se pratiquer sans une inscription maîtrisée au cœur des sciences sociales. p. On peut cependant regretter que la communication entre historiens et sociologues ne soit guère facilitée par le bagage intellectuel que reçoit le futur enseignant-chercheur lors de sa formation initiale. 1990. M. Beauvois et C. des recrutements. Chazel. p. Lepetit. J. des traditions professionnelles et intellectuelles. Son ambition est bien. Voir également : D.). La Revue de synthèse. Philippe POIRRIER 108. Autrement. Lectures historiennes et socio-historiques se partagent un large territoire de recherches. 69-81 . Rousso. Champs et chantiers de l’histoire. « Le temps présent. font que les travaux d’un historien du temps présent et d’un socio-historien restent. entre les différentes sciences de l’homme. IHTP-CNRS. B.

Nous avons écarté toutes les références liées aux productions politiques. de l’État et des collectivités territoriales. mémoires de maîtrise et de DEA notamment. Ce choix permet de couvrir une chronologie longue même si les politiques publiques de la culture ne sont réellement formalisées que depuis les années 1960. n’ont été retenues que les références qui abordent la question des politiques publiques dans les secteurs d’intervention considérés. histoire. le centre de documentation du Département des études et de la prospective (DEP) du ministère de la Culture et de la Communication met à jour régulièrement sur Internet sa base bibliographique. toute sa pertinence. science politique.L’histoire des politiques culturelles : un territoire pour l’historien Avertissement À l’heure des bases de données et de la généralisation des usages de l’Internet. voire illusoire. on le sait bien. qu’un horizon théorique. faire une bibliographie est un exercice qui demande une grande modestie et suscite de nombreux scrupules. dans les domaines artistiques et culturels. Pour les entrées par domaine culturel. Plusieurs principes nous ont guidés dans nos choix. Nous leur serions reconnaissants de nous les signaler. nous avons considéré qu’il était utile de signaler. sociologie… Ce décloisonnement disciplinaire est une nécessité pour apprécier un territoire de recherches largement partagé. garde. Elle offre également au lecteur un état des lieux qui permet une lecture historiographique. De même. Pour ceux qui souhaitent retrouver cette littérature. les rapports (publiés) commandités par les pouvoirs publics ainsi que les bilans édités régulièrement par le ministère de la Culture. au sein d’une « littérature grise » très abondante. La notion de politique culturelle est comprise au sens le plus large : l’intervention volontariste des pouvoirs publics. conçue comme un instrument de travail au service de la communauté scientifique. Une carte disciplinaire large – les sciences sociales dans une acception ouverte – a été privilégiée : droit. sont difficiles à répertorier. Une double exception cependant : une rubrique est consacrée aux principaux essais et témoignages des acteurs. la recension bibliographique. peu susceptible d’être atteint. Pourtant. journalistiques et professionnelles. histoire de l’art. économie. nous semble-t-il. administratives. Aussi. il s’agit de recenser tous les travaux à caractère scientifique portant sur l’histoire des politiques culturelles des pouvoirs publics en France. Les travaux universitaires. L’ambition d’exhaustivité n’est. Nous prions les lecteurs de bien vouloir excuser les erreurs ou les omissions. la publication d’une bibliographie – même sur un sujet apparemment délimité – peut sembler paradoxale. En premier lieu. 29 .

CHARTIER Roger. La Découverte. « “Le vertige des foisonnements”. p. Götingen. Esquisse panoramique d’une histoire sans nom ». no 39-1. 293 p. L’histoire entre certitudes et inquiétude. 1992. no 6. Paris. CHARTIER Roger. Albin Michel. Actes de la recherche en sciences sociales. Revue d’histoire moderne et contemporaine. 115-129. Annales ESC. p. CHARTIER Roger. 1998. CHARTIER Roger. « L’histoire culturelle entre “Linguistic Turn” et retour au sujet » dans Wege zu einer neuen Kulturgeschischte. BOURDIEU Pierre et CHARTIER Roger. « Histoire culturelle » dans Guillaume Marc (dir. sciences sociales et histoire. [0003] [0004] [0005] [0006] [0007] [0008] [0009] 31 . p. 95-99. p. 1989. 1983. 103-126. janvier-mars 1992. 86-93. « Dialogues à propos de l’histoire culturelle ». p. Paris. 1985. p. « L’histoire culturelle aujourd’hui ». L’état des sciences sociales en France. CORBIN Alain. no 111-112. no 15. Études théâtrales.Historiographie et problématique [0001] [0002] ABIRACHED Robert. Revue de synthèse. « Le monde comme représentation » (redéfinition d’une histoire culturelle). 29-58. p.). no 59. Genèses. CHARTIER Roger. « Un nouveau champ à explorer : l’étude des politiques culturelles ». p. Wallstein Verlag. « Histoire intellectuelle et histoire des mentalités. mars 1994. Au bord de la falaise. 1986. CHARTIER Roger. Trajectoire et questions ». 1505-1520. 1995. 71-86. 277-307.

Métailié. HENNION Antoine. p. 1969. 1994. La Découverte. Contribution à une analyse des catégories d’intervention publique » dans Kaluszynski Martine et Wahnich Sophie (dir. La Documentation française. Seuil. 153-163. Sociologie empirique du loisir. repris dans Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. 1977. Paris. formation de la valeur et connaissance scientifique des arts » dans Bertrand Dorleac Laurence (et al. MIEGE Bernard. Berlin. « Dynamique des mises en patrimoine. Seuil. no 44-45. Seuil. 1997.). L’État contre la politique ? Les expressions historiques de l’étatisation. Paris. Pour une histoire culturelle. p.). (réimpression en 1998). « L’histoire culturelle ». p. 297-311. MENGER Pierre-Michel. octobre 1994. repris dans Sociologie. 1974. 1998. MENGER Pierre-Michel. 1996. no 49. Critique et contre-critique de la civilisation du loisir. « De la culturanalyse à la politique culturelle ».). 10 p. Éditions de Minuit. 1997. Culture et recherche. Sociologie de l’art. Ce que l’art fait à la sociologie. 256-259. p. 167182. HEINICH Nathalie. Paris. L’Harmattan. 1986. Culture and Society.). [0012] [0013] [0014] [0015] [0016] [0017] [0018] [0019] [0020] [0021] 32 . DUMAZEDIER Joffre. 90 p. La passion musicale. MORIN Edgar. no 19. « Pouvoir culturel ou appareil idéologique d’État ? » dans Européan Consortium for political research. Paris. DUBOIS Vincent. Media. 459 p. Paris. Paris. 1969. “The Cultural Commodity”. Une sociologie de la médiation. Paris. Paris. MOULIN Raymonde (dir. 1993. Paris. 8-9. La notion de culture dans les sciences sociales. 427-432. LAPIERRE Jean-William. Communications.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0010] [0011] CUCHE Denys. DUBY Georges. p. ENSBA. juillet 1979. 128 p. p. 269 p. Où va l’histoire de l’art contemporain ?. 1998. 5-38 . Revue de l’enseignement supérieur. 407 p. « La sociologie de l’art et la sociologie de la culture ». « Politique culturelle : le succès d’une catégorie floue. p.

L’histoire culturelle de la France contemporaine. « Histoire des politiques culturelles » dans Rioux Jean-Pierre (dir. p. 25 septembre 1997. POIRRIER Philippe. Dijon. « L’histoire culturelle de la France contemporaine : question et questionnement ». RIOUX Jean-Pierre (dir. 7787. ORY Pascal. p. des regards pluriels » dans Wolikow Serge et Poirrier Philippe (dir. no 14. Recherches ». POUJOL Geneviève. 67-82. bilans et perspectives de la recherche. 1981. 3-5. Revue d’histoire moderne et contemporaine. L’histoire culturelle de la France contemporaine. 1982. Bulletin du Centre d’histoire de la France contemporaine. Paris. no 1. Bilans et perspectives de la recherche. ORY Pascal. Légitimité et relativisme culturel » dans Le raisonnement sociologique. 1991. [0023] [0024] [0025] [0026] [0027] [0028] [0029] [0030] 33 . 290-334.Historiographie et problématique [0022] ORY Pascal. « Figures et contestations de la culture. septembre 1983. 1987. 87-127. p. État de la question ». problèmes et territoires. Nathan. revue d’histoire. Paris. « Hypothèses de travail en histoire culturelle (l’exemple de la France contemporaine. 1998. 4 volumes multigraphiés.1870-…) ». 6-11. no 16. p. janvier-mars 1992. « Pour une histoire culturelle de la France contemporaine (1870-…).). « Action culturelle. Ministère de la Culture et de la Communication/CNRS-IHTP. Documents de l’Inep. Ministère de la Culture et de la Communication/CNRS-IHTP. 51 p. p. 1987. 5-32. Bulletin de la Société d’histoire moderne. ORY Pascal. L’espace non poppérien du raisonnement naturel.). p. octobre-décembre 1987. PASSERON Jean-Claude. Vingtième siècle. no 2.). Où en est l’histoire du temps présent ? Notions. Action socioculturelle. no 39-1. Université de Bourgogne-Institut d’histoire contemporaine. p. « Pour une histoire culturelle du contemporain ». RAB Sylvie. Actes du colloque transfrontalier-Cluse. Paris. « Les défis de l’histoire culturelle du temps présent : un terrain.

Seuil. « L’histoire culturelle. p. 1997. Éditions de la MSH. « L’histoire et l’étude de la culture ».BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0031] RIOUX Jean-Pierre et SIRINELLI Jean-François (dir. janvier-mars 1998. de la Communication. repris dans Berstein Serge et Milza Pierre (dir. 1997. 115-120.).. Vingtième siècle. Axes et méthodes de l’histoire politique. Paris. 1990. Paris. Histoire au présent.). no 57. des Grands Travaux et du Bicentenaire/IHTP-CNRS.). Genèses. SIRINELLI Jean-François et SOT Michel. SAEZ Guy. Dictionnaire historique de la vie politique française au XXe siècle. no 57. 199 p. 1995. Traité de science politique. L’histoire et le métier d’historien en France 1945-1995. Les politiques publiques. 456 p. « L’histoire de la politique culturelle » dans Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. p. Programme de recherche ou grand chantier ? ». 151156. « Politique culturelle » dans Sirinelli JeanFrançois (dir. 1995. p. Pour une histoire culturelle. 1985. revue d’histoire. Paris.). SIRINELLI Jean-François. sciences sociales et histoire. Seuil. URFALINO Philippe. Paris. PUF. PUF. 311-324. TREBITSCH Michel. Histoire des politiques et institutions culturelles en France depuis un demi-siècle (des années 1940 à nos jours).). Paris. Pour une histoire culturelle du politique ». p. 5-23. 387-422. « Les politiques de la culture » dans Grawitz Madeleine et Leca Jean (dir. 339-349. « Promesses et problèmes de l’histoire culturelle » dans Premières recherches. SCHORSKE Carl E. revue d’histoire. Paris. URFALINO Philippe. 1989. Paris. PUF. Débuter dans la recherche historique. p. p. RIOUX Jean-Pierre et SIRINELLI Jean-François (dir. 381-398. 1998. Vingtième siècle.). 121-131 . « De la demeure à l’agora. [0032] [0033] [0034] [0035] [0036] [0037] [0038] [0039] [0040] 34 .). Paris. Ministère de la Culture. « L’histoire culturelle » dans Bedarida François (dir. 4. RIOUX Jean-Pierre. p. p. no 1. Pour une histoire culturelle. 816-819. p. janvier-mars 1998. septembre 1990.

Développement culturel : livres et articles parus en 1985. 450 p. Paris. Études et documents. GEROME Noëlle. Paris. 1977. 431-439. 129-136. 1998. 1989. “Cultural Policy Analysis and Cultural History: Some Recent Books about the French Case”. GENTIL Geneviève (dir. Paris. La Documentation française. JAMET Dominique (dir. Paris.). p. « Les institutions culturelles des banlieues : panorama des études ». no 7-3. Répertoire bibliographique. 1988. La Documentation française. JAMET Dominique et GENTIL Geneviève. Bulletin du Centre d’histoire de la France contemporaine. 1986. p. Politiques culturelles. “Essay Review. Past and Present”. Développement culturel : livres et articles parus en….). 1989. La Documentation française. 205 p. MAILHO Lorraine et ROUSSEAU Geneviève. 1987. 1976-1983. La Documentation française. Développement culturel : articles parus en 1987. 247 p. 107 p. Paris. études françaises parues de 1970 à 1975. French Cultural Studies. French Cultural Policy. GENTIL Geneviève. [0042] [0043] [0044] [0045] [0046] [0047] [0048] [0049] 35 . DUBOIS Vincent. 71-78. February 1999. Contemporary European History.). Développement culturel. 19691984. La Documentation française. no 101. 14 volumes. BOUCHERAT Jacqueline (dir. Développement culturel : articles parus en 1986.Bibliographie [0041] AHEARNE Jeremy. Paris. no 10. 189 p. La Documentation française. p.

La Documentation française. no 6. 1991. Bibliographie des articles parus en 1989. 213-238. « Répertoire bibliographique des études françaises réalisées sur le développement et l’action culturels. p.).). Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales. SHEER Jacques. Les Cahiers de l’IHTP. 197 p. [0051] [0052] [0053] [0054] [0055] [0056] [0057] [0058] [0059] 36 . « L’histoire des politiques culturelles locales. Bibliographie des articles parus en 1989. 163-177. Une recension des travaux récents » dans Dubois Vincent (dir. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Politiques locales et enjeux culturels. Les Papiers du GRESE. POIRRIER Philippe. Poirrier Philippe (avec la collaboration). no 16. « Les politiques culturelles des collectivités locales. « L’analyse des politiques culturelles territoriales : éléments de bibliographie ». RAB Sylvie. n. RIVAILLE Marie-Gentiane et MAILHO Lorraine. 111-143. MAILHO Lorraine et RIVAILLE Marie-Gentiane. Paris. Paris. 1998. La Documentation française. Paris. Marly-le-Roi. p. p. Reneau Serge et Vadelorge Loïc (dir. p. 217-233. p. 1990. POIRRIER Philippe et RAB Sylvie. Injep. État. sciences sociales. 1965-1971 » dans Problèmes de politique culturelle. 1973. « L’embellie de l’histoire culturelle ». POIRRIER Philippe. 413-433. XIXeXXe siècles.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0050] MAILHO Lorraine et ROUSSEAU Geneviève. Paris. Paris. Paris. 1995.). Ministère des Affaires culturelles (SER)-Commission française pour l’Unesco. 1991. Socio-économie et politiques culturelles. mouvement. automne 1989. Rab Sylvie. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Esprit. 196-200. animation culturelle et socio-culturelle » dans Poujol Geneviève (dir. septembre 1990. 201 p. La Documentation française. p. Les clochers d’une querelle. Répertoire bibliographique des articles parus en 1988 : socio-économie et politiques culturelles. p. 1993. MOULINIER Pierre. « Action culturelle. « Orientation bibliographique » dans Poirrier Philippe. 266 p. Orientation bibliographique ». Socio-économie et politiques culturelles. juillet 1997. L’éducation populaire au tournant des années soixante.

« Réflexion sur la politique culturelle ». novembre 1997. Monaco. BAUDRILLARD Jean. une nouvelle culture. Helikon. 1999. BERNARD Antoine. recueil d’expériences. BEAUNEZ Roger. Paris. BIASINI Émile-Jean. André Malraux. Plon. BAPTISTE-MARREY. 1995. Ramsay. 50 p. 1999. Odile Jacob. 64 p. Le théâtre et le Prince. 205 p. BERTIN Jacques. 1977. Paris. Paris. Esprit. BIASINI Émile-Jean. Politiques culturelles et municipalités. Odile Jacob. Paris. L’effet Beaubourg. Grands Travaux de l’Afrique au Louvre. Celui qui aimait les chats. Implosion et dissuasion. 200 p. 1981-1991. 198 p. Le Centre Pompidou. 1985. p. Paris. Éloge des bibliothèques. 260 p. Guide pour l’action. 141 p. 941-961. 1992. Revue de la défense nationale. Éditions du Rocher. juin 1969. Paris. p. Éditions Ouvrières. 344 p. BORDAZ Robert.Politiques culturelles : l’action de l’État Essais et témoignages [0060] [0061] [0062] [0063] ABIRACHED Robert. Galilée. 1992. 1977. Lettre recommandée à Jack Lang et aux fossoyeurs de la culture. « Un tournant dans la politique culturelle ? ». BONNIER Henri. Paris. 48-52. [0064] [0065] [0066] [0067] [0068] [0069] 37 .

Un Pharaon républicain. DELARUE Marie.. Paris. Vouloir la France. 1983. Portrait en pied de Jack Lang. 1982. p. Éditions Ouvrières. Olivier Orban. 41-44. DANTZIG Charles. 1994.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0070] [0071] [0072] [0073] [0074] [0075] BRICHET Robert. Fayard. Paris. pour des politiques culturelles municipales.-M. « Politiques culturelles et choix de société ». homme de culture. Stock. 1995. Flammarion. 1971. Les grands travaux de Mitterrand. 1981. Culture. 1995. COLIN Jean-Pierre. 1966. Les Belles Lettres. Le pouvoir culturel sous la Cinquième République.). p. noblesse du monde. Paris. 203 p. Chêne-Bourg-Genève. septembre-octobre 1978. L’art et la démocratie. DOMERG Henri. 264 p. no 17. Grancher. 250 p. 243 p. L’acteur et le roi. Pour une politique culturelle. La culture et l’État. COUYBA C. [0076] [0077] [0078] [0079] [0080] [0081] [0082] [0083] [0084] 38 . 363 p. homme de culture. p. COLLINET Jean-François. Futuribles. Georg Éditeur. 230 p. 1985. Grancher. ESTEBE Philippe et REMOND Emmanuel. EMMANUEL Pierre. décembre 1956. 1992. Les communes au rendez-vous de la culture. CHARPENTREAU Jacques. 1902. CABANE Pierre. Les Cahiers de la République. 287 p. 64 p. Syros. Le style cinquième. 181 p. Paris. Paris. Les aventures de Lang de Blois. Georges Pompidou. Paris. 1980. EMMANUEL Pierre. 320 p. Histoire d’une politique. Paris. DRUON Maurice. 517536. Paris. « Georges Pompidou. Rêver chacun pour l’autre : sur la politique culturelle. Paris. DELARUE Marie. Paris. 1999. « Pour un ministère des Arts ». Seuil. 328 p. Éditions du Centre Pompidou. CLEMENT Catherine. 78-92. Une politique culturelle » dans Tetart Philippe (dir. Paris. Paris. 447 p. Pour une politique de la culture.

FUMAROLI Marc. Action culturelle. Julliard. GIRARD Augustin. Les Cahiers de l’animation. FUMAROLI Marc. Desclée de Brouwer. Demain les communes. GENTIL Geneviève (avec la collaboration). Dalloz-Unesco. GAUDIBERT Pierre. FUMAROLI Marc. Les politiques culturelles communales : une compétence nouvelle ». 1985. GAUDIBERT Pierre. La Revue des Deux Mondes. « De Malraux à Lang : l’excroissance des Affaires culturelles ». no 20. FUMAROLI Marc. Unesco. « L’enjeu culturel » dans Tarle Antoine de (dir. Paris mystifié : la grande illusion du Grand Louvre. Développement culturel. Commentaire. Paris. GIRARD Augustin. intégration et/ou subversion. Éditions de Fallois. avril 1967. no 51. 125-130. no 35. GIRARD Augustin. Expériences et politiques. 658663. 163 p. p. 1-14. 1982. Casterman. « Industries culturelles ». Du culturel au sacré. L’État culturel. 177 p. Commentaire. no 36. « Municipalités et culture. p. LOSTE Sébastien et SCHNAPPER Antoine. « L’Excroissance culturelle (suite). 597-605. Paris. p. Paris. 166 p.). 1982. 1981. p. 1990. p. GIRARD Augustin. p. « Une tâche nouvelle pour les communes : “l’action culturelle” ». Paris. « La culture et les loisirs. 247-259. 1991. Futuribles. mai 1995. Paris. 1972. Commentaire. Les enjeux de la fin du siècle. Paris. GIRARD Augustin. 1972. no 18. 69-91. Sur les autoroutes de la Création ». Regards sur la France. modernisme et mémoire ». 305 p. p. Essai sur une religion moderne. Casterman. Expériences et politiques. 167 p. FUMAROLI Marc. 425-435. p. 156 p. septembre-octobre 1978. 1978. Développement culturel. « Culture. Une nouvelle religion d’État ». GIRARD Augustin. 233-238. [0086] [0087] [0088] [0089] [0090] [0091] [0092] [0093] [0094] [0095] [0096] [0097] [0098] 39 .Politiques culturelles : l’action de l’État [0085] FOUCART Bruno. 1985. 1986. Paris.

259 p. Batailles pour la musique. LIENHARDT Roland. 80 p. no 21. Culture : les chemins du printemps. 1895. Arts et pouvoirs en France de 1793 à 1981.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0099] [0100] [0101] HAROUEL Jean-Louis. 1973. Paris. Hachette. Cultivez-vous ! Il m’en restera toujours quelque chose… 1 % du budget de l’État pour quoi faire ?. Paris. 227 p. HAUTECOEUR Louis de. Les Beaux-Arts en France. LANG Jack. passé et avenir. La Documentation française. L’effondrement de la Très Grande Bibliothèque Nationale de France. 316 p. La République des Beaux-Arts. Ses causes. Lettre à Malraux. André Malraux. 136 p. Odile Jacob. Leader Music. 303 p. Julliard. 327-338. 1996. LANDOWSKI Marcel. « André Malraux ministre » dans Moatti Christine et Bevan David (dir. unité de l’homme. 192 p. Picard. 191 p. octobre 1962. Paris. Éditions no 1. 1988. 1983. Saint-Étienne. Seuil. unité de l’œuvre. LUSSATO Bruno et MESSADIE Gérald. 1998. Paris. Culture et contre-cultures. Paris. Paris. 192 p. JEANSON Francis. HOLLEAUX André. Albin Michel. Paris. LAURENT Jeanne. Seuil. Les jours les plus Lang. LÉOTARD François. Robert Laffont. Paris. « L’État et la Culture ». Paris. Paris. Paris. MANDOSIO Jean-Marc. Paris. PUF. LAURENT Jeanne. 1979. Cierec. 255 p. HUNTER Marck. 1986. 1990. Affrontement. 1948. 1994. 368 p. p. [0102] [0103] [0104] [0105] [0106] [0107] [0108] [0109] [0110] [0111] [0112] [0113] 40 . 1999. Éditions de l’encyclopédie des nuisances. Paris. 1989. LARROUMET Gustave. Bouillon de culture. L’Art et l’État en France. ses conséquences. 370 p. L’action culturelle dans la cité. 343 p.). 1955.

octobre-décembre 1997. Paris. Paris. 1996. 1969. que nous apporte la culture ?. MOLLARD Claude. Gallimard. ORY-LAVOLLEE Bruno. Hachette. 1986. 306 p. 442 p. Libre culture. 443 p. 1990. RIGAUD Jacques. Singularité française ou modèle européen ». [0128] [0129] 41 . MONTASSIER Gérard. 1998. 635-643. PATRIAT Claude. Paris. 1998.Politiques culturelles : l’action de l’État [0114] [0115] [0116] [0117] [0118] [0119] [0120] [0121] [0122] [0123] [0124] [0125] [0126] [0127] MATHIEU Georges. REMY Pierre-Jean. Revue française d’administration publique. un besoin d’État. Paris. Paris. Paris. L’enjeu du Centre Georges Pompidou. 300 p. 1975. 280 p. Gallimard. Éditions de la Différence. Le massacre de la sensibilité. La culture et l’État de Malraux à Lang. 276 p. Fayard. Bastille : rêver un opéra. 447 p. Richesses invisibles. Plon. RIGAUD Jacques. Grasset. 1999. Paris. 422 p. 227 p. 49-69. p. Bibliothèque Charpentier. Paris. RIGAUD Jacques. Paris. Études. Carnets. Culture et pouvoir sous la Ve République. RIGAUD Jacques. 599-608. 1987. décembre 1997. 1892. 1989. 308 p. Le cinquième pouvoir. La culture pour vivre. RIGAUD Jacques. L’élan culturel. no 14. Communications. « La politique culturelle en France : les réformes envisageables ». Paris. La culture. MOLLARD Claude. 1976. 263 p. La passion de l’Art. Le fait culturel. PROUST Antonin. UGE. Odilon Média. 1980. p. 1995. p. La France en mouvement. Paris. Paris. ROVAN Joseph. « L’exception culturelle. Paris. Éditions générales First. Armand Colin. MOLLARD Claude. RENARD Jacques. no 6. no 84. PUF. L’exception culturelle. L’Art sous la République. « Pour une politique de la culture ». 224 p.

Seuil. Paris. La Documentation française. 378 p. 1996. 562 p. Paris. p. 359 p. no 1. p. Robert Laffont. Le ministère des Affaires culturelles et la mission culturelle de la collectivité. Paris. CAHART Patrice. Gallimard. Paris. BELLEVILLE Pierre. no 26-7. « Quelles missions pour le ministère de la Culture ? ». Paris. été 1984. Le théâtre. VILAR Jean. BRAIBANT Guy. mars 1968. XXX. La Documentation française. Rapports commandités et documents réalisés par les pouvoirs publics [0136] ANTOINE Serge (dir. 1989. « La grande illusion du Grand Louvre ». Paris. 304 p. Les archives en France : rapport au Premier ministre. Esprit. SCHNEIDER Michel. 1987. 1972. La Documentation française. Paris. Paris. 207 p. secrétaire d’État à la Culture et à la Communication. Commentaire. La Documentation française. BLUM Sylvie. 116 p. 37-59. service public. Le syndrome de l’opéra. URFALINO Philippe. Promouvoir le patrimoine français pour l’an 2000. 1989.). Rapport à M. 323-332. Mission du Patrimoine 2000-Ministère de la Culture et de la Communication. Gallimard. 380 p. SAINT-PULGENT Maryvonne de. [0137] [0138] [0139] [0140] [0141] 42 .BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0130] [0131] [0132] [0133] [0134] [0135] SAINT-PULGENT Maryvonne de. Le gouvernement de la culture. 1982. Vie culturelle et pouvoirs publics. 1993. 1991. Propositions pour une grande bibliothèque : rapport au Premier ministre. La Documentation française. 78 p. Pour la culture dans l’entreprise : rapport au ministre de la Culture. janvier 1997. Philippe de Villiers. 1975. BERNARD Antoine. Paris. 253 p. Paris. La comédie de la culture. 1999.

1980. 22 juillet 1991. MINISTÈRE DES AFFAIRES CULTURELLES. « Dix années de politique culturelle. 1993. 108 p. L’impératif culturel. Paris. Rapport du groupe d’études. COURT Jean-François. GIORDAN Henri. La politique culturelle en France. 1969. Démocratie culturelle et droit à la différence. 1988. La politique culturelle de la France. 47 p. 1988. 128 p. 1976. GARRIGOUX Alice. La Documentation française. 144 p. Paris. KARMITZ Marin et PISIER Évelyne. SER -Unesco. Rapport du groupe d’études ». 1992. La Documentation française. Aspects de la politique culturelle française. Paris. La Documentation française. 1972. La création face aux systèmes de diffusion. La Documentation française. Le cinéma français face à son avenir : rapport au ministre de la Culture et de la Communication.Politiques culturelles : l’action de l’État [0142] COMMISSARIAT GÉNÉRAL DU PLAN. Paris. La Documentation française. supplément à la Lettre d’information du ministère de la Culture. La Documentation française. Rapport au ministre de la Culture. La Documentation française. Rapport du groupe sectoriel d’analyse et de prévision art-création-loisirs. Paris. Paris. 1968. 1970. [0143] [0144] [0145] [0146] [0147] [0148] [0149] [0150] [0151] [0152] [0153] [0154] 43 . 128 p. GARESE Rolande. Notes d’information du ministère des Affaires culturelles. 1983. La lecture publique en France. 140 p. SER-Unesco. 1959-1969 ». 96 p. Paris. 20 p. COMMISSARIAT GÉNÉRAL DU PLAN. Paris. no 308. 28 p. Paris. Rapport du groupe long terme culture. « La politique culturelle 1981-1991 ». 69 p. GENTIL Geneviève (avec le concours). 394 p. Paris. no 4. LATARGET Bernard. L’aménagement culturel du territoire. Notes et études documentaires. « La lecture publique en France. CONSEIL DE L’EUROPE. 1982. L’action du Ministère de la culture et de la communication. no 3459. La Documentation française.

1973. 94 p. Paris. 1982. Réalisations et perspectives d’une politique musicale. PINGAUD Bernard. PINGAUD Bernard et BARREAU Jean-Claude. 1998. La Documentation française. Paris. Rapport de la Commission du livre et de la lecture au ministre de la Culture. Dalloz. La Documentation française. Paris. MINISTÈRE DE LA CULTURE. La Documentation française. Paris. Paris. Le cinéma. 1983. 1992. La Documentation française. POIGNAND Bernard. Les archives. MINISTÈRE DE LA CULTURE. 1992. 1982. onze fascicules. 1991. Le livre. Pour une politique du livre et de la lecture. 1993. 157 p. La politique culturelle en France : l’action du ministère de la Culture et de la Communication. Rapport sur les établissements culturels . Paris. Paris. La Documentation française. [0156] [0157] [0158] [0159] [0160] [0161] [0162] [0163] [0164] [0165] [0166] [0167] [0168] 44 . 171 p. 128 p. PUAUX Paul. 213 p. Paris. 1991. 299 p. MINISTÈRE DE LA CULTURE. MOULINIER Pierre. Paris. 94 p. Éléments pour la réflexion et l’action.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0155] MINISTÈRE DE LA CULTURE. MINISTÈRE DE LA CULTURE. Paris. premier bilan de la loi du 10 août 1981. L’évaluation au service des politiques culturelles locales. Paris. MINISTÈRE DE LA CULTURE. 118 p. Langues et cultures régionales. 199 p. Ministère de la Culture-Seuil. MINISTÈRE DE LA CULTURE. Les musées. 158 p. 1981. 96 p. 1992. 188 p. Le livre a son prix. La Documentation française. Unesco. 1993. Ministère de la Culture. 1981-1991 : bilan d’une politique culturelle. La Documentation française. Paris. 103 p. La Documentation française. Musique pour tous. 1994. Le patrimoine. rapport au ministre de la Culture. La musique. La Documentation française. Rapport au Premier ministre. La Documentation française. Paris. Paris. MINISTÈRE DE LA CULTURE.

La Documentation française. 49 p. QUEYRANNE Jean-Jacques. Les bibliothèques en France. octobre 1975. Ministère de la CultureDalloz. Igrec-Addec. Presses de la FNSP. 164 p. La décentralisation culturelle : rapport au ministre de la Culture. Ministère de la Culture. RIZZARDO René. 694 p. et 445 p. 1975. 1982.). Approches comparatives en économie de la culture. 73 p. Paris. 112 p. ministre de la Culture. 1995. BENHAMOU Françoise. 201 p. 139 p. Histoire de mots : culture et civilisation. Paris. RIGAUD Jacques. 129 p. 1982. 1982. Pour une nouvelle politique du patrimoine. La Documentation française. Lumières et liberté. Paris. 1981. les dix-huitième et dixneuvième siècles. 1998. Paris. 108 p. BAECQUE Antoine de et MELONIO Françoise. no 42. Histoire culturelle de la France. Paris. 1996. Paris. La Documentation française. La Documentation française. les conventions de développement culturel régional : rapport au ministre de la Culture. Paris. Paris. RIGAUD Jacques. Rapport à Monsieur le Premier ministre. 1991. [0171] [0172] [0173] [0174] [0175] [0176] Ouvrages généraux et études d’ensemble [0177] [0178] Atlas des activités culturelles. À propos de la chanson française : mémoire à l’intention de Monsieur Jack Lang. [0179] [0180] 45 . BENETON Philippe. Pour une refondation de la politique culturelle. Paris. 95 p. Les relations culturelles extérieures : rapport au ministre des affaires étrangères. FARCHY Joëlle et SAGOT-DUVAUROUX Dominique (dir. La Documentation française. Paris.Politiques culturelles : l’action de l’État [0169] [0170] QUERRIEN Max. 1979. 387 p. « Vingt ans de politique culturelle ». MOULINIER Pierre (avec la collaboration). Seuil. SEVRAN Pascal. Les régions et la décentralisation culturelle . 3. Développement culturel. La Documentation française. 1998. VANDEVOORDE Pierre. Paris.

BENHAMOU Françoise. [0183] [0184] [0185] [0186] [0187] [0188] [0189] [0190] [0191] [0192] 46 . BENHAMOU Françoise. 59-74. BURGUIERE André. 127-168. BERINGUER Delphine. “Cultural Policy. L’État et la Culture. 1989. 1996. Ministère de la Culture et de la Communication-CNRS. Les formes de la culture. L’action culturelle : communication sociale et phénomène artistique. no 42. DEA d’histoire culturelle des sociétés contemporaines. 113 p. Sciences de la société. « Histoire des institutions d’État : des BeauxArts aux eaux vives du culturel » dans Rioux Jean-Pierre (dir. Paris. La culture planifiée. Paris. Seuil. « Fondements et limites de la notion de mission de service public en matière culturelle ». BLOUIN Michel. 1989.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0181] [0182] BENHAMOU Françoise. Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines.). CAUNE Jean. La Découverte. 11-21.). 1996. Seuil. Hermès. CARON Rémy. CAUNE Jean. Presses universitaires de Grenoble. 585 p. Les politiques d’action culturelle et de développement culturel du ministère de la Culture de 1960 à 1986. Paris. L’économie de la culture. octobre 1997. 1987. 67-84. 1992. La culture en action. 107-117. Paris. The International Journal of Cultural Policy. p. Archives de la philosophie du droit. 352 p. p. Economica. no 41. 1964. L’histoire culturelle de la France contemporaine. Cultural Pessimism and Postmodernity”. De Vilar à Lang : le sens perdu. « Les caractères originaux de la culture française : un problème pour l’historien ». Grenoble. 1997. « Statut et financement du secteur culturel. 118 p. . Un état des débats ». réimpression avec postface : 1999. thèse d’État en sciences de la communication. 1998. 333 p. p. Paris. Bilans et perspectives de la recherche. BENSAID Georges. 1996. BENNET Oliver. 1993. p. no 20. p. 376 p. BURGUIERE André (dir. Université de Grenoble III-Stendhal. 125 p.

65-82. DONNAT Olivier. Les pratiques culturelles des Français. LGDJ.). 90-101. La Découverte-La Documentation française. 27-42. Démocratie culturelle : la fin d’un mythe. CLUZEL Jean. XXe siècle. CHOSSON Jean-François. Hermès.Politiques culturelles : l’action de l’État [0193] CHAZEL François (dir. avriljuin 1994. « Les politiques publiques et la question du développement culturel ». La Documentation française. Paris. DUBOIS Vincent. 1984. Longman. DONNAT Olivier. 5966. Le Monde Éditions-Marabout. 1998. Esprit. Université Lyon II-Lumière.). no 20. 285 p. p. 810 p. CRUBELLIER Maurice. XIX e - [0194] [0195] [0196] [0197] [0198] [0199] [0200] DJIAN Jean-Michel. Paris. 183 p. no XL-1. (seconde édition en 1997). Les pouvoirs publics et la transmission de la culture. « Action culturelle/action sociale : les limites d’une frontière ». Revue française de sociologie. Paris. Paris. 1994. Genèses et mises en forme d’une politique. 359 p. Pratiques culturelles et politiques de la culture. DONNAT Olivier et COGNEAU Denis. 1996. 369 p. novembre 1988. p. p. DONNAT Olivier. p. « La stratification sociale des pratiques culturelles ». Armand Colin. 1974. La culture comme catégorie d’intervention publique. « Politique culturelle et débat sur la culture ». French culture since 1945. Esprit. no 2. Revue française des affaires sociales. 455 p. 194 p. London. DUBOIS Vincent. DONNAT Olivier. 1987. Histoire culturelle de la France. Paris. 1973-1989. 327 p. p. [0201] [0202] [0203] [0204] [0205] [0206] 47 . 1993. mars-avril 1991. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. Les pratiques culturelles des Français. Enquête 1997. janvier-mars 1999. Paris. 282 p. Talence. 1994. DONNAT Olivier. La Découverte. 1996. La politique culturelle. 1990. Les Français face à la culture de l’exclusion à l’éclectisme. thèse de science politique. COOK Malcom (dir. 111-119.

Université de Paris II-Assas. DEA d’histoire. La Commission de l’équipement culturel et du patrimoine artistique. XVIIe-XXe siècle. La politique culturelle : genèse d’une catégorie d’intervention publique. Belin. « Planification et développement culturel : réflexions d’un sociologue sur l’expérience française d’André Malraux à Jack Lang (1959-1985) » dans Girard Augustin (dir. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. [0209] [0210] [0211] [0212] [0213] [0214] [0215] [0216] [0217] 48 . La fin de l’exception culturelle ?. 1992. MANDROU Robert et SIRINELLI Jean-François.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0207] [0208] DUBOIS Vincent. 1988. 1997. maîtrise d’histoire. 384 p. PUF.). Économie et culture. 1972. GENET-ROUFFIAC Nathalie (dir. 182 p. 150 p. 33-48. 268 p. GERBOD Paul. La question technocratique. 1998. Dijon. 2. Paris. Institut d’études politiques de Paris. PUF. Presses universitaires de Strasbourg. de l’invention d’une figure aux transformations de l’action publique. 189 p. 1999.). La Documentation française. L’Europe culturelle et religieuse de 1815 à nos jours. La neutralité de l’État en matière culturelle. Université de Bourgogne. DUMAZEDIER Joffre. GILBERT Claude et SAEZ Guy. Éléments d’histoire administrative. DUBY Georges. Paris. Paris. FARCHY Joëlle. 270 p. L’État sans qualités. 1976. 1999. 1969-1995. du IVe au VIe Plan (1961-1975). Paris. Ministère de la Culture. vol. Strasbourg. DUFOUR Stéphane. Paris. Paris. 1984. thèse de droit. Armand Colin. p. Culture en devenir et volonté publique. GAYME Laurent. Histoire de la civilisation française. 1999.). GAIN Nicole. DUBOIS Vincent. Les gaullistes et la politique culturelle de l’État. 411 p. 86 p. Paris. 1982. CNRS Éditions. 1959-1996. « L’administration culturelle entre légétimation technique et dénégation technocratique » dans Dubois Vincent et Dulong Delphine (dir.

19581986. 1996. 1999. Revue française d’administration publique.). Paris. mémoire de science politique. Paris. 298 p. 967 p. avril-juin 1982. 1974. 1994. p. Paris. 1997.Politiques culturelles : l’action de l’État [0218] GIRARD Augustin. 1590-1592. GIRARD Augustin. « Les politiques culturelles d’André Malraux à Jack Lang » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. Institut d’études politiques de Paris. p. 1989. Paris. p.-L. 120 p. MIEGE Bernard et ROUX Alain-Noël. 1900-1945. Armand Colin. [0219] [0220] [0221] [0222] [0223] [0224] [0225] [0226] [0227] [0228] [0229] [0230] 49 . “French Cultural Policy from André Malraux to Jack Lang: a Tale of Modernisation”. histoire d’une modernisation ». « Les politiques culturelles d’André Malraux à Jack Lang : ruptures et continuités. GOETSCHEL Pascale. no 20. « La politique culturelle française ». no 22. 1996. Histoire. La « Vraie France ». 1995. p. « Culture et société ». FNSP. 1960-1994. Belin. « Politique culturelle » dans Sirinelli Jean-François et Couty Daniel (dir. LEBOVICS Herman. « Un ministère pour la culture : l’expérience française ». Éditions Universitaires. mars-avril 1993. The International Journal of Cultural Policy. Hermès. 51-64. no 260. p. ION Jacques. HOLLEAUX André. JASTRAB DE SAINT-ROBERT Marie-José. 394 p. p. thèse de science politique. GIRARD Augustin.. 27-41. Paris. GUYENON A. 107-126. 1976-1977. LEONARD Yves (dir. GOETSCHEL Pascale et LOYER Emmanuelle. L’appareil d’action culturelle. 235 p. Bordas. Revue française d’administration publique. GOURNAY Bernard. Histoire culturelle et intellectuelle de la France au XXe siècle. 13-18.). La politique culturelle française. la France et les Français. HOLLEAUX André. La Documentation française. 7-50.). La politique du ministère de la Culture. 187 p. Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. avril-juin 1982. 1995. La politique de la France à l’égard de la langue française. Les enjeux de l’identité culturelle. Institutions et vie culturelles. Paris. Les Cahiers français.

487 p. MONNIER Gérard. mai 1987. 25-32. Pratiques culturelles et politiques de la culture. 1983. Bourges. p. Institut d’études politiques de Paris. 1990. p. 1995. The Politics of fun. 1992. MARIOTTE Nicolas. 279 p. mars 1996. L’action culturelle dans sa société. p. 47-64. 1987. L’art et ses institutions en France. Les maisons des jeunes et de la culture en France depuis la Libération. Le pouvoir et l’artiste de Jules II à Mitterrand. MESNARD André-Hubert. 245 p. Politique aujourd’hui. Gallimard. Politix. De la Révolution à nos jours. MAUREL Christian. Genèse et enjeux. 721 p. p. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. Talence.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0231] LION Bruno. 1995. MOULINIER Pierre. prosélitisme et relativisme dans la politique culturelle publique » dans Chazel François (dir. 29-52. MESNARD André-Hubert. ORY Pascal et SIMONOT Michel (dir. Administrer la culture : les énarques administrateurs civils au ministère de la culture. EHESS. 140-147. 1974. Paris. MIQUEL Pierre. Les Annales de la recherche urbaine. LOOSELEY David. mai-juillet 1985. p. MENGER Pierre-Michel. DEA de sociologie. Librairie de droit et de jurisprudence. n. L’action culturelle des pouvoirs publics. Cultural Policy and Debate in Contemporary France. « La prise en compte du développement culturel par les institutions administratives ». « Des Valois à la rue de Valois ». 1969. Paris.). PUF. « L’État et les équipements culturels (19591995) ». 1994. Belfond. no 10. La politique culturelle de l’État. Socialisation de la création. Droit et politique de la culture. L’action culturelle dans son temps. Berg Publishers. thèse de sociologie. 130 p. travaux de science politique. Paris. no 70. Oxford-Washington. 462 p. NOIROT Paul. 1995. Maison de la culture de Bourges.). Paris. MESNARD André-Hubert. [0232] [0233] [0234] [0235] [0236] [0237] [0238] [0239] [0240] [0241] [0242] [0243] 50 . PUF. no 3. 128 p. Paris. « L’État-providence et la culture. 548 p.

1993. Dijon. L’Harmattan. RICCI Jean-Claude et BOUDON Jacques. « Le service public culturel » dans Ory Pascal et Stirn Bernard (dir. Armand Colin. p. Dictionnaire biographique des militants. Paris. p. Paris. Histoire des politiques culturelles de la France contemporaine. 242 p. Bruxelles. 1994. Droit de la culture. 201227.). 1945-1989. « Les politiques culturelles » dans Le livre en campagne. XIXe-XXe siècles. 96 p. Paris. 2. La censure en France à l’ère démocratique (1848-…). 1986. Histoire des Français. Association des directeurs des bibliothèques départementales de prêt. POUJOL Geneviève. p. ORY Pascal. 1968. Paris. Actes Sud. p.). une culture nationale à son apogée et une culture partagée ? » dans Lequin Yves (dir. Actes Sud-Papiers. Paris. 169-177. POIRRIER Philippe. Flammarion. 229-277 et p. Paris. ORY Pascal (dir. De l’éducation populaire à l’action culturelle. 1997. Paris. 411 p. La décentralisation théâtrale. Dalloz. 1989. p.Politiques culturelles : l’action de l’État [0244] ORY Pascal. « Introduction à l’histoire culturelle de l’aprèsMai » dans Abirached Robert (dir. 13-24. bibliothèques départementales en jeu. 348 p. Société et culture en France depuis 1945. 594 p.). le tournant. Les citoyens et la démocratie. Paris. 232 p. POIRRIER Philippe. p. ORY Pascal. Les Années Malraux. Bourg-enBresse. 1990. 108-124. FNSP. 1996. 64-73. Éditions Complexe. ORY Pascal. Université de BourgogneBibliest. ORY Pascal. Seuil. ORY Pascal. « Vers une culture démocratique. 419-485.). 1984. 1996. PONTIER Jean-Marie. Tome 3. L’aventure culturelle française. XIXe-XXe siècles. [0245] [0246] [0247] [0248] [0249] [0250] [0251] [0252] [0253] [0254] [0255] 51 . Passé et présent des sociétés : le service public. 1959-1968. (édition augmentée en 1998). Éditions Ouvrières. 3. 1998. 1996. 129 p. Histoire culturelle. « Introduction à l’histoire culturelle des années soixante » dans Abirached Robert (dir. Paris. La décentralisation théâtrale.). 1981. L’éducation populaire : histoires et pouvoirs.). POUJOL Geneviève et ROMER Madeleine (dir.

Les stratèges de la culture. RAB Sylvie. London-New York. RIZZARDO René. 1991. RIOUX Jean-Pierre. 10-12 . p. repris dans Les Cahiers français. Ministère de la Culture : organisation et fonctionnement. Institut d’études politiques de Bordeaux. octobre-décembre 1997. Paris. Paris. Popular Culture in Modern France: a Study of Cultural Discourse. CNRS-IHTP. Institut d’études politiques de Bordeaux. 228 p. le vingtième siècle. Administration. Université de Bordeaux-I. p. ROLDAO Annie. 1981.). 1993. p. RIOU Alain. Paris. Paris-Montreuil. 4. Paris. 236 p. 1998. 231 p. Le droit de la culture et le droit à la culture. p. Presses de FNSP. [0257] [0258] [0259] [0260] [0261] [0262] [0263] [0264] [0265] [0266] 52 . avril 1991. ESF. mémoire de science politique. L’action culturelle comme discours engagé : généalogie. RITAINE Évelyne. 1990. 26-60. 99-104. Histoire des politiques et des institutions culturelles en France depuis un demisiècle (des années 1940 à nos jours). « L’évolution des interventions de l’État dans le domaine des affaires culturelles ». no 56. 1983. 121 p. Direction des Affaires culturelles d’Île-de-France – Ville de Montreuil. no 151. RIGBY Brian. Res publica & culture. Seuil. mars-avril 1993. 476 p. 1995. « Premiers jalons pour une histoire institutionnelle du ministère de la Culture (1959-1989) » dans Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. « Populisme et politique culturelle ». 122 p. no 260. 12-17 RIOUX Jean-Pierre et SIRINELLI Jean-François. RITAINE Évelyne. 1995. revue d’histoire. Les acteurs publics au service de la culture : l’aventure de la culture en France depuis la création du ministère des Affaires culturelles.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0256] POUMEROULIE Muriel. thèse d’État de science politique. mémoire de science politique. Histoire culturelle de la France . 1993. Vingtième siècle. 408 p. Le temps des masses. Routledge. 189 p.

1995. 49-58. 1996. « Les politiques culturelles : mécénat caché et académies invisibles ». 1988. Paris. la culture. no 68. 1997. SOURIAC René (dir. 1996. 1997. L’intervento pubblico al tempo delle democrazia e dello Stato Sociale. Université de Grenoble-II. Desclée de Brouwer. no 20. 361 p. 889895. SAEZ Guy. URFALINO Philippe. Notre siècle (1918-1988). « Un entre-deux culturel ?. Société et culture. la città. SCHNAPPER Dominique. Paris. 349 p. Hermès. SAEZ Guy. La Documentation française. 1991. 152 p. hiver 1994-1995.). SIRINELLI Jean-François. 144 p. 1750-1995. Le soutien financier aux industries culturelles. « Quelques réflexions de profane sur l’État culturel providence culturel ». Paris. cultures et territoires. Tome 2 : Société. Toulouse. 1996. 124-266. thèse de science politique.). p. SCHNAPPER Dominique.). 243-265. 267 p. La Documentation française.Politiques culturelles : l’action de l’État [0267] ROUET François et DUPUIS Xavier. Franco Angelli. Cultures de guerre et d’après-guerre (1940-1958) et L’ère culturelle des masses » dans Remond René (dir. GIP Reclus-La Documentation française. VIGOUROUX Michel. no 20. 1989. Commentaire. [0268] [0269] [0270] [0271] [0272] [0273] [0274] [0275] [0276] [0277] [0278] [0279] 53 . 1996. Identités. Institutions et vie culturelles. Comité d’histoire du ministère de la Culture-La Documentation française. Hermès. p. URFALINO Philippe. Histoire de France. la cultura» dans Villani Andrea (dir. La produczione artistiac e culturale e i suoi attori. Fayard. Milan.). SAEZ Jean-Pierre (dir. p. p. 539-561 et p. 1996. Paris. « Toutes les pratiques culturelles se valent-elles ? ». culture. p. «Lo stato. p. 1993. L’invention de la politique culturelle. L’année sociologique. Presses du Mirail. 777 p.). L’État. SAEZ Guy et PERRET Jacques (dir. 81-109. 286 p. la ville. Paris. 323 p. 915-939. « De l’État-providence à la démocratie culturelle ». Paris.

Aux armes et aux arts ! Les arts de la Révolution. 1680-1814.). 303 p. Genèse de l’esthétique française moderne. p. WALLON Emmanuel (dir. « La Révolution française : régénérer la culture ? » dans Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. 576 p. [0284] [0285] [0286] [0287] [0288] [0289] [0290] 54 . 1789-1799. Paris. Albin Michel. Éditions La Nuée bleue. 939 p.). 1997. les très riches heures d’une région frontalière. p. Paris. DELOCHE Bernard et LENIAUD Jean-Michel. Paris-Montpellier.). 1988. PUF. le prince. Aubier. 426 p. 288 p. La révolution culturelle de l’an II. 350 p. Armand Colin. 1982. 1070-1071. Les Éditions de Paris-Les Presses du Languedoc. BACZKO Bronislaw. De la Raison classique à l’Imagination créatrice. Musée de la civilisation-Presses universitaires de Grenoble. Paris. tome IV.). p. BONNET Jean-Claude (dir. Seuil. 1989. Le premier dossier du patrimoine. 193214. Histoire culturelle de l’Alsace. 1988.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0280] VOGLER Bernard. Paris.). Québec-Grenoble. Du Moyen Âge à nos jours. 1983. Pouvoirs publics et création. 1789-1799. [0281] Révolution française et Empire [0282] [0283] BACZKO Bronislaw. Dictionnaire critique de la Révolution française. BIANCHI Serge. BORDES Philippe et MICHEL Régis (dir. « Le complot vandale ». 903-912. 1988. L’artiste. 447 p. Paris. BIANCHI Serge. 1994. Paris.). l’homme de lettres et l’artiste dans la Révolution. La carmagnole des muses. 195-242. Paris. « Vandalisme » dans Furet François et Ozouf Mona (dir. p. 1994. Élites et peuple. Dictionnaire historique de la Révolution française. 1989. Pour une histoire culturelle. BAECQUE Antoine de. Flammarion. BECQ Annie. « “Vandalisme” révolutionnaire » dans Soboul Albert (dir. 1991. 1789-1798. Adam Biro. La culture des sans-culottes. Strasbourg. Le temps de la réflexion.

p. Musée. juillet-septembre 1997. La fête révolutionnaire. Université de Bordeaux-III. SOUCHAL François. mai-juin 1978. « ministre des Beaux-Arts » (17741791). 1996. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Paris.. Paris. « Ministre des arts » de Napoléon. Paris. Universitas. imperator. Vivant Denon. Annales historiques de la Révolution française. Essai sur les origines intellectuelles du patrimoine et la formation des musées. Voltaire Foundation. « Destruction et vandalisme pendant la Révolution française ». thèse d’État d’histoire. Paris.). 591 p. JOURDAN Annie. 1789-1815. 1997. 1993. Le vandalisme de la Révolution. thèse. p. 504 p. Gallimard. « La politique artistique et la Révolution française (1789-1800).Politiques culturelles : l’action de l’État [0291] HERMANT D. 1774-1830. 1989. Aubier. héros. « Surveiller et s’instruire » : la Révolution française et l’intelligence de l’héritage historique. JOURDAN Annie. L’art de la liberté. OZOUF Mona. 456 p. sociétés. Révolution française et « vandalisme révolutionnaire ». [0292] [0293] [0294] [0295] [0296] [0297] [0298] [0299] [0300] [0301] [0302] [0303] 55 . Paris. Oxford. Homme des Lumières. 1976. nation. civilisations. Mythe culturel des origines de la Révolution à la fin de l’Empire ?. 1763-1815. Gallimard. Picard. mécène. Napoléon. Le comte d’Angevilliers. no 309. Annales. 1998. 395 p. 1992. 474 p. Paris. POULOT Dominique. POULOT Dominique. Le passé en révolution. Paris. 267 p. LELIEVRE Pierre. 406 p. POULOT Dominique. MALOTEAUX Sandrine. 1993. POMMIER Édouard. 1992. Nouvelles Éditions latines. directeur général des Bâtiments. Le progrès des arts réunis. 1991. RABREAU Daniel et TOLLON Bruno (dir. 1789-1799. 401-422. économies. 703-719. 309 p. 1992. Gallimard. Doctrines et débats de la Révolution française. patrimoine. 439 p. La régénération des arts : un échec ? ». École nationale des Chartes.

BERTHET Dominique. 206-220. 510-535.). no 10-1. période autoritaire du second Empire. 1851-1860 ». « La République. Les politiques d’éducation populaire par l’art en France : théâtres et musées. Paris 1944-1954. ANGRAND Pierre. Université de Paris IPanthéon Sorbonne.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0304] SPRIGATH G. acteur… ou témoin ?. DEA d’histoire. 1995. thèse de troisième cycle d’histoire. le Budget et les Beaux-Arts » dans La direction du budget face aux grandes mutations des années cinquante. 1983. Paris. 1985. publics : la culture comme enjeu. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. BERTHET Dominique. CHOUGNET Jean-François. 59-70. « L’État-mécène. Gazette des beaux-arts. La gestion des Beaux-Arts (1815-1958) [0305] ALBERTINI Marie-Laure. Autrement. 1997. p. p. Annales historiques de la Révolution française. 1979. 1830-1877. CHAUDONNERET Marie-Claude. 1905-1912. La Table ronde. la culture et l’art. « 1848. 277 p. maîtrise d’histoire. Les politiques culturelles et artistiques de Thiers. « Réconcilier l’État et le génie » dans Gumplowicz Philippe et Klein Jean-Claude (dir. [0306] [0307] [0308] [0309] [0310] [0311] [0312] [0313] 56 . Université de Reims. COLLET-MARILLIER Stéphanie. 276 p. 1980. CHOUGNET Jean-François. 1990. Réalisme et politique culturelle dans les textes du parti communiste français. 1998. no 2. 275-294. p. La politique artistique de DujardinBeaumetz devant le parlement et l’opinion. 1987. intellectuels. Le PCF.. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. ALBERTINI Marie-Laure. 169 p. p. thèse de troisième cycle de philosophie. The Oxford Art Journal. Artistes. mai-juin 1968. p. Paris. Comité pour l’histoire économique et financière de la France. Paris. 303-348. « Sur le vandalisme révolutionnaire ». “La République des Arts” ».

6-29. Travaux historiques. p. GENET-DELACROIX Marie-Claude. [0315] [0316] [0317] [0318] [0319] [0320] [0321] [0322] [0323] [0324] 57 . GENET-DELACROIX Marie-Claude. Histoire et Politique ». « Art. sciences sociales et histoire. thèse d’État d’histoire. Le projet culturel de Vichy. « Les prémices de la “démocratisation culturelle”. 49-59. p. Le Débat. 1884-1930 ». DUVERNE Caroline. « L’espérance contrariée. Université de Paris X-Nanterre. 40-73. no 26. p. 1870-1940. no 26. La formation d’un discours politique sur la culture. 1991. « L’art et l’État au début de la IIIe République. 25-42. Art et État sous la IIIe République. 1989. Revue d’histoire moderne et contemporaine. « Pamphlet. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. no 57-58. p. 1940-1944. 1991. “ministre de la Culture” de Vichy ». « Vies d’artistes : art académique. Travaux historiques.Politiques culturelles : l’action de l’État [0314] COMTE Bernard. no 24. DUBOIS Vincent. maiaoût 1992. GENET-DELACROIX Marie-Claude. Les Cahiers de l’animation. ou les conditions d’impossibilité de la mise en forme d’une politique ». Folklore et révolution nationale. art officiel et art libre en France à la fin du XIXe siècle ». 105-120. 1986. janviermars 1986. « Des “plaisirs bourgeois” aux “droits du peuple”. 377 p. juin 1996. Le Mouvement social. GENET-DELACROIX Marie-Claude. no 131. maîtrise d’histoire. CNRS ÉditionsPresses universitaires de Lyon. Genèses. 1996. 1985. p. travaux de sciences politiques. 335 p. Les intellectuels. Arts. Sources. À propos de Mounier. DUBOIS Vincent. DUBOIS Vincent. 4360. 1989. no XXXIII. Sources. « Esthétique officielle et art national sous la Troisième République ». p. Politix. FAURE Christian. artistes et politique à l’avènement de la IIIe République (septembre 1870-décembre 1873). l’art et le peuple au tournant du siècle ». no 70. histoire et fantaisie. 375 p. Éducation populaire et jeunesse à la Libération (1944-1947) ». no 23. 36-56. Paris-Lyon. 1993. p.

jeunesse. [0326] [0327] [0328] [0329] [0330] [0331] [0332] [0333] [0334] [0335] [0336] 58 . Romantisme. Paris. « La Résistance. 247 p. 1875-1940 ». La politique artistique du gouvernement de Vichy. Les projets de la France libre et de la Résistance en matière d’éducation (enseignement. D. 1997.). 1994. 1983. 1993. MURACCIOLE Jean-François. mémoire. 1995. p. École du Louvre.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0325] GENET-DELACROIX Marie-Claude. thèse d’histoire. 1997. 1996. Yale University Press. revue d’histoire. Le système des Beaux-Arts. 39-50. GOLDSCHMIDT René Fernande. Université de Lille IIICharles de Gaulle. « La richesse des BeauxArts républicains » dans Rioux Jean-Pierre et sirinelli JeanFrançois (dir. no 163. culture) 1940-1944. Institut d’études politiques de Paris. avril-juin 1998. 1992. p. Antifascist Art and the Popular Front in Paris. 433 p. p. GENET-DELACROIX Marie-Claude. p. 371 p. Art and Politics of the Second Empire. The End of the Salon. 45-65. La Résistance. Paris. Art et État sous la IIIe République. Cambridge University Press. l’éducation et la culture ». no 58. Vingtième siècle. Ph. NAMER Luce. Paris. New York. MILIOTES Diane Helen. Publications de la Sorbonne. Les enfants de la défaite. MAINARDI Patricia. Le Mouvement social. DEA d’histoire du XXe siècle. London-New Haven. MAINARDI Patricia. 1934-1938. MURACCIOLE Jean-François. 1989. « Le Conseil supérieur des Beaux-Arts : histoire et fonctions. l’œuvre. 100-110. Presses de Sciences-Po. « Histoire et fonction de la direction des Beaux-Arts (1870-1905) ». 1989. GENET-DELACROIX Marie-Claude.. l’action administrative du comte de Nieuwerkerke. 1998. 1870-1940. hommes et structures. l’éducation et la culture. Art and the State in the Early Third Republic. no 93. sport. diss. Pour une histoire culturelle. 215-232. Northwestern University. La vie. Seuil. 403 p. MURACCIOLE Jean-François. GENET-DELACROIX Marie-Claude.

La vie culturelle sous Vichy. 1996. Sociologie de l’Art. p. ORY Pascal. ORY Pascal.). La Documentation française. 1848 p. « Politiques culturelles avant la lettre : trois lignes françaises de la Révolution au Front populaire » dans Moulin Raymonde (dir. 251-256. 1996. Paris. « Pierre Bourdan et la politique culturelle du gouvernement Ramadier » dans Berstein Serge (dir. Éditions Complexe. p. ORY Pascal. La politique culturelle du Front populaire français (1935-1938). Institutions et vie culturelles. 7-11. 251-263. 17-27. Paris. « L’État et la culture.). Bulletin de la Société d’histoire moderne. « L’action culturelle du Front populaire ». Bruxelles. Paris. p.). La Documentation française. « De la nécessité de mettre en valeur le patrimoine Guizot » dans Nora Pierre (dir. 225-238. « La politique culturelle de Vichy : ruptures et continuités » dans Rioux Jean-Pierre (dir. La Documentation française. 259-272 . p. ORY Pascal. no 32.). ORY Pascal. Plon. Éditions Complexe. repris dans Girard Augustin et Gentil Geneviève (dir. p. p. Culture et politique sous le signe du Front populaire. Paris. 1994. ORY Pascal. Fayard-Éditions du patrimoine. 135139. p. p. [0340] [0341] [0342] [0343] [0344] [0345] [0346] 59 . 1986. 1990. Science et conscience du patrimoine. 5-17. 1981. ORY Pascal. no 8. 1990. ORY Pascal. Paris. de la Révolution à 1959 » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir.Politiques culturelles : l’action de l’État [0337] [0338] [0339] ORY Pascal. ORY Pascal. La belle illusion. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. p. « Front populaire et création artistique ». Paris. 1940-1944.). Bruxelles. 1990.). La Documentation française. 23-30. 1997. « Culture(s) » dans Images de la France de Vichy. thèse d’État d’histoire. Les Cahiers de l’animation. 1988. 1033 p. 1974. 1935-1938. 1959-1969. Université de Paris X-Nanterre. Paul Ramadier : la République et le socialisme.

1984. La vie culturelle sous Vichy. 9-16. RIOUX Jean-Pierre. Paris. Seuil. 1990. REMOND Philippe. DEA d’histoire de l’art. « Ambivalences culturelles (1940-1941) » dans Azéma Jean-Pierre et Bédarida François (dir. Éditions Complexe. 1995. p. Les Cahiers de l’animation. 1991. « L’État culturel depuis la Libération. p. Eugène Guillaume (1822-1905) et les institutions artistiques. La revue de l’économie sociale.). 239-247. « Une nouvelle action culturelle : l’exemple de Peuple et Culture ».). Une politique. Dijon. 99 p. 412 p. no 70. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne.). maîtrise d’histoire. 1996. Antonin Proust. [0348] [0349] [0350] [0351] [0352] [0353] [0354] [0355] [0356] 60 . Le Débat. 265-289. « L’archéologie de la civilisation » dans Valensise Marina (dir. p. 35-47. Les gauches européennes au temps du Front populaire. RIOUX Jean-Pierre (dir. Bruxelles. avril-juin 1985. 1998. REMOND Philippe. « Culture nationale et antifascisme au sein de la gauche française (1934-1939) » dans Wolikow Serge et Bleton-Ruget Annie (dir. p. Ministre des Arts. Paris. RIOUX Jean-Pierre. Les six directeurs des beaux-arts (18821905).). « Entre deux guerres. p. une esthétique. 515-536. 60-65. François Guizot et la culture politique de son temps. mai-août 1992. Remarques sur un bricolage moderne ». 1993. EUD. RIOUX Jean-Pierre. RIOUX Jean-Pierre. Université de Paris X-Nanterre. PREST Véronique. entre deux sociétés : l’éducation populaire en transit ». p. Antifascisme et nation.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0347] POIRRIER Philippe. no 32. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Tome 1. La France des années noires. De la défaite à Vichy. POULOT Dominique. 1981. Hautes Études-Gallimard-Seuil.

1991. Macmillan. 33-55. Fayard-Éditions de Minuit. p. 1983. (1944-1956). 19-39. Bruxelles. Au service du Parti. 1849-1870. [0358] [0359] [0360] [0361] [0362] [0363] [0364] La décennie Malraux [0365] André Malraux : discours prononcés à l’Assemblée nationale. no 28. « L’État et la culture. du Front populaire à la Ve République : un nouveau champ d’études pour la recherche historique » dans Girard Augustin et Gentil Geneviève (dir. « Culture et éducation populaire du Front populaire à la Libération : entre continuités et ruptures » dans Passages public(s). no 65. 51-62. VERDES-LEROUX Jeannine. p. 248 p. DDF-Arsec. Assemblée nationale. 1995. 1990. 265-276. « Action publique. p. Paris. Points de vue sur la médiation artistique et culturelle. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. 585 p. le Parti communiste. VERDES-LEROUX Jeannine. 52-66. URFALINO Philippe. p. p. TRUESDELL Matthew. p. janvier-mars 1993. Spectacular Politics: Louis-Napoléon Bonaparte and the Fête Impériale.). 1945-1976. New York. ROUSSO Henry. 1959-1969. 1979. « L’art de parti : le PC français et ses peintres. les intellectuels et la culture. Éditions Complexe. VERDES-LEROUX Jeannine. création privée ». 1996. Revue française d’administration publique. idéologie et culture » dans Rioux Jean-Pierre (dir. (dir. Paris.Politiques culturelles : l’action de l’État [0357] RIOUX Jean-Pierre. La vie culturelle sous Vichy. Paris-Lyon. « Vichy : politique. et Hewitt N.). Actes de la Recherche en Sciences sociales.). 61 . “The French Communist Party in the 1950s: Between National Tradition and Counter-Culture” dans Rigby B. 1947-1954 ». 5-19. La Documentation française. Oxford University Press. Londres. France and the Mass Media. SAEZ Guy. 137 p. 1997. Paris. 1996.

Paris. 29-40. « Des Beaux-Arts aux Affaires culturelles (1959-1969). Les actes du pouvoir gaulliste et les structures du ministère de 1959 à 1969 ». CLAIR Jean. no 260. 1987. 13-18. p. 290 p. DEA vie politique et administrative. Administration. Université de Paris. 1959-1969. « André Malraux. 221-240. Vingtième siècle. FOULON Charles-Louis. De Gaulle en son siècle. Malraux. FOULON Charles-Louis. Les entourages d’André Malraux ». p. 1977. De Gaulle en son siècle. FOULON Charles-Louis. Commentaire. Tome VII. 329 p. La Documentation française. L’exécution du IVe Plan. p. no 28. Tome VII. no 36. 89-103. Paris. p. 721-726. Les Cahiers français. Plon-La Documentation française. « Des Beaux-Arts aux Affaires culturelles. p. Paris. « L’art et la culture ». thèse de sciences économiques. ministre d’État et le ministère des Affaires culturelles de 1959 à 1969 » dans De Gaulle et Malraux. « L’État et le gouvernement des Affaires culturelles de 1959 à 1974 ».). p. Paris. Paris. 1968. les Beaux-Arts et les artistes » dans De Gaulle et la culture. A. 18-33. [0367] [0368] [0369] [0370] [0371] [0372] [0373] [0374] [0375] [0376] 62 . mars-avril 1993. Plon-La Documentation française. « Charles de Gaulle. 1992. Malraux : méditation esthétique et action culturelle. La planification des équipements culturels. GARDAZ Michel. « L’État et la culture depuis 1959 : actes et messages du pouvoir gaulliste » dans De Gaulle et la culture. hiver 1986-1987. Tome VII. p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0366] CHOISY Annie. CHOUGNET Jean-François. De Gaulle en son siècle. 1996. 1992. FOULON Charles-Louis. Université de Toulouse. p. Plon. FOULON Charles-Louis. avril 1991. 132 p. 1990. no 151. revue d’histoire. 1992. 231-238. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. FOULON Charles-Louis. Plon-La Documentation française. De Gaulle et la culture. 23-39. « Un essai d’histoire budgétaire » dans Girard Augustin et Gentil Geneviève (dir.

MOSSUZ-LAVAU Janine. La Documentation française. la culture. 313-325. Institut d’études politiques de Rennes. no 14. Cornell University Press. mémoire de science politique. no 14. 31-35. hiver 1997. “André Malraux: a Hero for France’s Unheroic Age”. unité de l’œuvre. 1959-1969. 1989. 508 p. André Malraux : la construction sociale d’un mythe. André Malraux. 570 p. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. « Culture. 1969. Paris. Paris. Gallimard. GIRARD Augustin et GENTIL Geneviève (dir. 39-48. LEBOVICS Herman. 1982.). Paris. 19-33. 1997. 1959-1969. 1999. p. 1982. French Politics and Society. 409 p. Communications. MOSSUZ-LAVAU Janine. « La culture majuscule : André Malraux ». Discours. articles. terre de mission ». GILBERT Claude. p. André Malraux et le gaullisme. « Approche d’une politique culturelle en France ». André Malraux and the Reinvention of French Culture. MOSSUZ-LAVAU Janine (présenté par). [0378] [0379] [0380] [0381] [0382] [0383] [0384] [0385] [0386] [0387] [0388] 63 . 321 p. entretiens (1925-1975). La Documentation française. La naissance des politiques culturelles et les Rencontres d’Avignon (1964-1970). p. 1997. une certaine idée de la culture » dans Girard Augustin et Gentil Geneviève (dir. 1996. p.). Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. MORIN Violette. POIRRIER Philippe (présenté par). Mona Lisa’s escort. Paris. La politique. LEBOVICS Herman. 1996. 97 p. p. « André Malraux et le gaullisme » dans André Malraux. 58-69. NETTER Marc. no 151. Silex. 1996. MOSSUZ-LAVAU Janine. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 1969. « André Malraux ministre : une nouvelle vision de la France. 70-83. Paris. 288 p. PFNSP. Ithaca. Paris. no 22. Communications.Politiques culturelles : l’action de l’État [0377] GAULT Guénaëlle. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. p.

195 p. “Jean Vilar and the ‘Avignon Encounters’. PUF. État. Paris. Ministère de la Culture-DEP. État. POUJOL Geneviève. p. 251-260. Paris. POUJOL Geneviève. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. POUJOL Geneviève. L’éducation populaire au tournant des années soixante. 1964-1970”. 1993. 1959-1969. 1991. 1998. RAUCH Marie-Ange. L’éducation populaire au tournant des années soixante. mouvement. « Aperçus sur la structuration politique et administrative du nouveau ministère des Affaires culturelles » dans Girard Augustin et Gentil Geneviève (dir. POUJOL Geneviève.). p. RAUCH-LEPAGE Marie-Ange. Dictionnaire historique de la vie politique française au XXe siècle. “The Creation of a Ministry of Culture in France”. Actes Sud-Papiers. Éléments pour la recherche. 143-152.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0389] POIRRIER Philippe. Paris. « André Malraux » dans Sirinelli JeanFrançois (dir. Document de l’Injep. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Le bonheur d’entreprendre. La création du ministère des Affaires culturelles. « Le conquérant de la rue de Valois ». 25-38. 55-67. RIOUX Jean-Pierre. 1959-1969. The International Journal of Cultural Policy. p. La Documentation française. La Revue des Deux Mondes. 1993. Les Années Malraux. Document de l’Injep. 190 p. 208 p. Marly-le-Roi. 1993. sciences sociales. no 5-1. p. p. « Un nouveau projet : l’action culturelle » dans Poujol Geneviève (dir. p. Marly-le-Roi. Paris. La décentralisation théâtrale. POUJOL Geneviève (dir. sciences sociales. 2.). POUJOL Geneviève. p. « La création du ministère des Affaires culturelles » dans Abirached Robert (dir. Paris.). no 2. mouvement.). The Bird of Cultural Policies. 75-97. 1959-1968. 1998. novembre 1996. 1996. French Cultural Studies. 108123.). 1993. Les fonctionnaires d’outre-mer et la création du ministère des Affaires culturelles. 609-611. [0390] [0391] [0392] [0393] [0394] [0395] [0396] [0397] [0398] 64 . 1995.

mouvement. La décentralisation théâtrale. « Le mauvais mélange ou la disqualification de l’Éducation populaire » dans Beaulac Mario et Colbert François (dir. 19-33. 129-155. travaux de sciences politiques. L’éducation populaire au tournant des années soixante. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. 153-172. p. 1994. le tournant. Paris. 3. 1996. p. 20-35. p. 1968-1981 [0405] ARCY François d’. 1993.). Paris. 1993. Document de l’Injep. « L’éducation populaire : histoire d’un rattachement manqué » dans Poujol Geneviève (dir. L’éducation populaire au tournant des années soixante. repris dans Girard Augustin et Gentil Geneviève (dir. Actes Sud. 1979. sciences sociales. GILBERT Claude et SAEZ Guy. Cerat. Montréal. maîtrise d’histoire. TURC Sylvain. mouvement.). Marly-le-Roi. no 24. URFALINO Philippe. équipements et animation » dans Poujol Geneviève (dir. 1992. p. TETARD Françoise. « Modernisation politique et culturelle. L’État et la culture : le ministère des Affaires culturelles de 1959 à 1969. 1968. 1959-1969. 35-54 .). 1993. La Documentation française. 1988. 520 p. URFALINO Philippe. École des hautes études commerciales. Politix. Déconcentralisation. Grenoble. 224 p. [0400] [0401] [0402] [0403] [0404] L’entre-deux-mai. Document de l’Injep.). sciences sociales.Politiques culturelles : l’action de l’État [0399] SAEZ Guy. régionalisation et action culturelle municipale. SIMONOT Michel.). État. « La philosophie de l’État esthétique ». 25-37. État. Marly-le-Roi. Nouvelles hypothèses sur l’action socio-culturelle. Université de Grenoble. p. « La culture en débat » dans Abirached Robert (dir. p. 65 .

Paris. une occasion manquée » dans Girard Augustin. Gentil Geneviève. 1971-1973. thèse de troisième cycle de science politique. Georges Pompidou et la modernité. 149-167.). Galerie nationale du Jeu de Paume-Centre Georges Pompidou. 199 p. 1971-1973. une occasion manquée. « Politique d’innovation culturelle et vie associative : le Fonds d’intervention culturelle ». 1995. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. GAUTHIER Sophie. Gentil Geneviève. Université de Paris VII-Denis Diderot. p. 1982. [0407] [0408] [0409] [0410] [0411] [0412] [0413] 66 . 639 p. no 43.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0406] CHOUGNET Jean-François. Paris. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. p. Gentil Geneviève. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. 161 p. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel.). Les Cahiers de l’animation. « Le Conseil du développement culturel. Paris. RIOUX Jean-Pierre et SIRINELLI Jean-François (dir. GENTIL Geneviève. « La Commission des Affaires culturelles du VIe Plan (1969-1971) » dans Girard Augustin. « Le budget de la politique Duhamel : le cap du milliard » dans Girard Augustin. Paris. 1999. 57-82. Le Conseil du développement culturel. maîtrise d’histoire. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. Paris.). p. DJIAN Jean-Michel. 1971-1973. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 1971-1973. décembre 1983. 1992. Université de Dijon. GAUTHIER Sophie. 1995.). 520 p. DJIAN Jean-Michel. 213-231. 25-42. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. GIRARD Augustin. GAYME Laurent. 1995. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. Le Fonds d’intervention culturel ou l’instrument d’une politique culturelle de l’État en matière d’innovation. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. p. 1995.

La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Paris. Centre de recherches administratives de la FNSP. Les Cahiers français. 1993. Gentil Geneviève. Table ronde du 31 janvier 1987. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. 147-155. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. p. La décentralisation théâtrale. Actes Sud-Papiers. 241-248. JUNG Cecyle. 24 p. p. GOETSCHEL Pascale et LOYER Emmanuelle. Paris. Jacques Duhamel.Politiques culturelles : l’action de l’État [0414] GIRARD Augustin. 19711973. Paris. Formation d’un programme de gouvernement. JUNG Cecyle. no 260. « Le projet culturel socialiste avant 1981 » dans La politique culturelle de la France (1981-1986). Gentil Geneviève. La Documentation françaiseComité d’histoire du ministère de la Culture. Paris. 1987. 1995.). « La part de l’Élysée dans la politique culturelle » dans Girard Augustin.). Le temps des incertitudes 1969-1981. Gentil Geneviève. 1995. GIRARD Augustin. 1995. Institut d’études politiques de Paris. 205-212. 1971-1973. Ministre des Affaires culturelles. 1971-1973. 1995. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. LOYER Emmanuelle. 34-43. Paris. « Le Fonds d’intervention culturelle (FIC) » dans Girard Augustin. [0415] [0416] [0417] [0418] [0419] [0420] [0421] 67 . 4. 221 p. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. p.). 1987. Paris. 126 p. p. DEA de science politique. Discours et écrits. 119-130. 1971-1981. marsavril 1993. p. « Le Fonds d’intervention culturelle : un instrument d’innovation encore mal évalué » dans Abirached Robert (dir. « Une politique globale et interdisciplinaire du développement culturel » dans Girard Augustin. 19711973. FNSP. Le parti socialiste et l’action culturelle. GIRARD Augustin. « La politique culturelle sous Valéry Giscard d’Estaing (1974-1981) ».). Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel.

Ministre d’État. Éditions du Centre Pompidou.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0422] MONNIER Gérard. Symposium de Burgos. Dictionnaire historique de la vie politique française au XXe siècle. « L’après-mai : les intellectuels et la politique culturelle » dans Girard Augustin. 1974-1995. nouveaux acteurs culturels » dans Abirached Robert (dir. 203-209. p. 1998. 3-7 juillet 1979. L’entre-deux-Mai. Paris. Éditions du Centre Pompidou. 282 p. 1969-1981.). « Renouveau et crise de l’action culturelle ». RIEFFEL Rémy. « Jacques Duhamel » dans Sirinelli JeanFrançois (dir. 177 p. Paris. 318-320. 1983. Paris. Seuil. Paris. ORY Pascal.). 153 p. Seuil. « Une nouvelle conception de l’État face à la culture » dans Tetart Philippe (dir. RIOUX Jean-Pierre. Mai 1968. homme de culture. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. p. l’homme d’État et l’actualité artistique » dans Tetart Philippe (dir.). 4. 61-66. [0423] [0424] [0425] [0426] [0427] [0428] [0429] [0430] [0431] 68 . « Les partis politiques. Georges Pompidou. Éditions du Centre Pompidou. Mai 1981. Paris. Georges Pompidou. 22 juin 1969-9 octobre 1970. « Georges Pompidou : l’amateur d’art.). p. SAEZ Guy. p. ministre des Affaires culturelles. Histoire culturelle de la France. ROBIN Marie-Cécile. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 1995. 211-220. 1995. TETART Philippe (dir. Paris. homme de culture. maîtrise d’histoire. 1995. Actes Sud. homme de culture. Edmond Michelet. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. Université de Paris IV-Sorbonne. Paris. RIOUX Jean-Pierre. PUF. La décentralisation théâtrale. Gentil Geneviève.). ORY Pascal. 12 p.). Le temps des incertitudes. Crises et alternances. Georges Pompidou. 1995. 105-116. p. 1971-1973. 1995. ORY Pascal. 45-52. « À la recherche d’une politique culturelle » dans Becker Jean-Jacques (dir. 1998. 1995. Paris.). p.

automne 1992. (dir. Éditions du Centre Pompidou. l’héritage et l’innovation » dans L’État devant les cultures régionales et communautaires. North America. Frankfurt am Main. Association française de science politique-Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Sous le signe des années Lang [0433] ANDRAULT Marianne et DERESSAYRE Philippe.). homme de culture. 1997. BRAUN Ariane. 87-90. « La politique culturelle. 1995. French Studies Bulletin. 159 p. juillet-septembre 1986. Institut d’études politiques de Grenoble. Université de Paris II-Assas. DELANNOI Gil. Institut français de Presse. “Too much of a good thing? Trends in French Cultural Policy and Thinking in Mitterrand’s Second Presidency”. The Patron State: Governement and the Arts in Europe. 24 p.Politiques culturelles : l’action de l’État [0432] URFALINO Philippe. quelle politique culturelle ?. 1990. 1996. La politique culturelle du gouvernement socialiste . 21-26. Université de Lille III-Charles de Gaulle. no 44. COESNON Séverine et RISSE Marilyn. BRUNYATE Margaret. 1986. “Governement and the Arts in France” dans Cummings Milton C. et Katz Richard S. p. Peter Lang. Aix-en-Provence. Paris. Georges Pompidou. p. 1986. DESS direction de projets culturels. 182 p. La présidence de François Mitterrand et le monde intellectuel. p. 84 p. CHOUGNET Jean-François. Kulturpolitik unter den Socialisten in Frankreich von 1981 bis 1986. no 17. « La culture de la gauche : au-delà du populisme ». 1-4. Entre le « 1 % » et les restrictions budgétaires. une politique pour la culture. Oxford University Press. BEUTIN David. maîtrise d’histoire. [0434] [0435] [0436] [0437] [0438] [0439] [0440] 69 . New York. 1987. « Georges Pompidou et l’évolution du discours de l’État sur la culture et l’art » dans Tetart Philippe (dir. Interventions. BEYME von Maximilian.). and Japan.

5-20. La politique culturelle sous les septennats de François Mitterrand. Lectures croisées en guise d’introduction ». no 28. Favre. « La politique du ministère Jack Lang : un premier bilan ». 1999. DEA d’histoire de l’art. Norway. 107-116. automne-hiver 1983-1984. p. MOROT Édouard. p. no 27-4. Université de Paris X-Nanterre. travaux de sciences politiques. p. « Les années-débat ». mai-juillet 1985. 235-248. 1993. Lausanne. HARTMANN Hans-Jürgen. Paris. décembre 1993. ORY Pascal. 124 p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0441] [0442] DESNEUX Richard. « Quatre années de politique culturelle ». and Canada. [0443] [0444] [0445] [0446] [0447] [0448] [0449] [0450] [0451] [0452] [0453] [0454] 70 . p. 247-263. p. 30-38. Bilan de la France. 1986. »Zehn Jahre Kulturpolitik der französischen Sozialisten (1981-1991)«. 1990. février 1999. 69-73. ORY Pascal. GAUZERE Mireille. The French Review. ORY Pascal. Hachette. MOULINIER Pierre. Les politiques publiques de la culture en France. hiver 1998. « Politiques culturelles : l’élan » dans Meniere Laurent (dir. « Vers une Conscience et une Politique Nouvelle de la culture en France ». LOOSELEY David. Universalia. Politix. no 24. 256 p. 263-293. no 10. 1998. 5-19. 254-257. « Politiques culturelles et polémiques médiatiques. Lendemains. 1991. French Cultural Studies. Germany. Jack Lang. 77-83. LOUIS Georges. 1981-1993. mai-juin 1985.. 143-149. Debates and Discourse”. « Culture : un budget doublé ». Paris. La culture en mouvement. « Un certain Jack Lang… ». LAMBERTI Jean-Claude. The Journal of Arts Management Law and Society. Le premier ministère Lang. Le Débat. Politique aujourd’hui. PUF. “Cultural Policy in the Twenty-first Century: Issues. p. 1984. Contemporary French Civilisation. no 63. janvier-février 1995. LANDROT Marguerite. p. MULCAHY Kevin V.). no 916-917. Revue politique et parlementaire. p. p. p. p. “Cultural Patronage in Comparative Perspective: Public Support for the Arts in France”. DUBOIS Vincent.

PUF. Seuil. « Politique de la culture. 787-790. 44-55. p. L’“exception française” » dans L’État de la France 97-98. Paris. L’Histoire. L’après-Lang : rupture ou continuité ? » dans L’État de la France 94-95. 1996. ROMAN Joël. 1998. « Politique de la culture. Paris. Paris. 1994. ROMAN Joël. « La politique culturelle de 1981 à 1993 ». ou la symbolique de la fête » dans L’État de la France 93-94. avril 1991. 603-606. ROMAN Joël. mars 1993. Crises et alternances. 21-37. « L’impératif culturel » dans Becker Jean-Jacques (dir. p. RONFLE-NADEAU Marie-Anne. [0456] [0457] [0458] [0459] [0460] [0461] [0462] [0463] [0464] [0465] [0466] 71 . RIOUX Jean-Pierre. « La bataille du culturel ». RIOUX Jean-Pierre. 52-60. no 189. Les Cahiers français. La Découverte. les moments. PUF. p. les intellectuels et la culture » dans Hoffmann Stanley et Ross Georges (dir. 1981… » dans Julliard Jacques et Winock Michel (dir.). 421-435. p. « Ministère de la Culture (débat sur le). L’expérience Mitterrand. p. Paris. 1996. La Découverte. Dictionnnaire historique de la vie politique française au XXe siècle. « Jack Lang » dans Sirinelli Jean-François (dir. ROMAN Joël. 1993. 558-561. 319. Paris. Continuité et changement dans la France contemporaine. février 1999. “The Fiction of Mitterrand and Cultural Policy: Politics and its Discontents”. p. Dictionnaire des intellectuels français. PINTO Diana. 563-566. 563-565. Regards sur l’actualité. p. 1995. POLLARD Malcom. Paris. les lieux. no 143. POIRRIER Philippe. Seuil. La Découverte. 574-576.). p.). Les personnes. mars-avril 1993. « Politique de la culture. « Politique de la culture. La Découverte. p. L’“exception française” » dans L’État de la France 96-97. NOUVEL Kévin et SIMONET Julie. p.). no 260. Paris. 1974-1995. 275-290. Paris.Politiques culturelles : l’action de l’État [0455] ORY Pascal. p. 1988. « La gauche. « L’impératif culturel ». Les années Lang. p. RUBY Christian. French Cultural Studies. no 28. 1997.

« De l’anti-impérialisme américain à la dissolution de la politique culturelle ». octobre 1993. Paris. 1997. L’enjeu des projets culturels dans la campagne des élections présidentielles de 1988 : l’impact de la politique du parti socialiste.). 1987. 114 p. 112 p. 107 p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0467] SAEZ Guy. Grennwood Press. New York. SAEZ Guy. 1987. 1988. 823-849. janvier-mars 1993. 1988. Revue française de science politique. Revue française d’administration publique. 15 p. 63-72. p. Université de Paris IIAssas. Le ministère de la Culture entre 1995 et 1997 : entre continuité et réforme. maîtrise de science politique. L’État et les corporatismes. THIERY Nathalie. « Modernisations et corporatismes dans la politique culturelle française » dans Colas Dominique (dir. URFALINO Philippe. Table ronde du 31 janvier 1987. 91-107. TABET Marie-Christine. DEA de science politique. SAEZ Guy. Paris. Cultural Policy and Socialist France. WACHTEL David. p. Centre de recherches administratives de la FNSP. « La politique de développement culturel de 1981 à 1986 » dans La politique culturelle de la France (19811986). PUF. Université de Lyon III-Jean Moulin. FNSP. [0468] [0469] [0470] [0471] [0472] [0473] 72 . no 65. p. « Vers la fin de l’État culturel ? ».

p. Politiques locales et transformations de l’action publique en Europe. 456 p. DUBOIS Vincent et LABORIER Pascale.). Politiques locales et enjeux culturels : les clochers d’une querelle. 70 p. Paris. 32 p. IMBERT Maurice.Politiques culturelles : les collectivités locales Problématique et historiographie [0474] DUBOIS Vincent. Faure Alain et Mabileau Albert (dir. Paris. Cerat. Institutions et politiques culturelles locales : éléments pour une recherche socio-historique. XIXe-XXe siècles. 275-290. « Politiques culturelles locales en France et en Allemagne » dans Balme Richard. DUBOIS Vincent (dir.). 1979. Éditions Anthropos. POIRRIER Philippe (avec la collaboration). Paris.). UNESCO-Ministère des Affaires culturelles. Critères et éléments d’analyse pour l’élaboration des politiques d’action culturelle à l’échelon des collectivités locales. 1968. p. 1998. Paris. [0475] [0476] [0477] [0478] 73 . Le pouvoir local. « Contradictions et limites de la politique culturelle des pouvoirs locaux » dans Ledru Raymond (dir. Grenoble. 1998. LAPIERRE Jean-William. 1996. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Comité d’histoire du ministère de la Culture-La Documentation française. 385-392.

no 2. p. « Plaidoyer pour une approche historique des “politiques culturelles” municipales (de 1884 à nos jours) ». janvier 1973. janvier-mars 1997. 81-94. p. 1997. DESS communication. 129-146. « Pour une histoire globale des politiques culturelles municipales ». septembre 1990. La culture comme moyen de communication et d’animation locale : l’exemple de la ville de Vincennes. PETROVA Youra. Les Cahiers de l’animation. « Sur l’analyse des politiques culturelles des communes ». pouvoir. 172 p. Études et travaux du GRICC. Vingtième siècle. 5-10. RENEAU Serge et VADELORGE Loïc (dir. ALBERT Céline. RIOUX Jean-Pierre et SIRINELLI Jean-François. POIRRIER Philippe. politique et animation locales. no 2. 1998. 1989. POIRRIER Philippe. Université de Paris-I. Institut d’études politiques de Bordeaux. DEA gouvernement local. 31-45. Paris. no 16. Lectures de villes. [0487] 74 . Villes et vies culturelles. 1995. p. Ministère de la Culture-DEP. 24 p. no 21. 135 p. « L’évolution des analyses des politiques culturelles territoriales ». 1990.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0479] LEFEBVRE Alain. RAB Sylvie. « L’histoire des politiques culturelles des villes ». POIRRIER Philippe. 1996.). 238 p. Les Cahiers de l’IHTP. Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales. action publique. territoire. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Travaux historiques. p. revue d’histoire. MIEGE Bernard. [0480] [0481] [0482] [0483] [0484] [0485] Les municipalités [0486] ABAUZIT Aude. no 53. Paris. Spécificités et cadre d’action de la politique culturelle de Castres à l’heure du bilan de la décentralisation culturelle. Sources.

RANNAUD Gérald et SAEZ Guy. 1989. 1994. ANGELO Mario d’. ARANJO DA ROCHA Carole. Bordeaux. Paris. Les politiques culturelles dans les villes et leurs administrateurs. AVENIER Philippe. Lieux culturels et contextes de villes. AMIOT Michel. Paris.). 185 p. [0489] [0490] [0491] [0492] [0493] [0494] [0495] [0496] [0497] 75 . société. Université d’Artois. Negrier Emmanuel et Roche François (dir. « Dix ans de politique culturelle à Grenoble ». « Montpellier : culture et technopole » dans Allies Paul. médiation. 1986. Art. ToulouseGrenoble. 7-42. no 2. La vie culturelle : Pau 1945-1977. maîtrise d’histoire. Vie culturelle et associative à Saint-Omer au tournant du siècle (1890-1914).Politiques culturelles : les collectivités locales [0488] ALLIES Paul. Approches de la production culturelle territoriale. BERNARD Jean-Pierre. 1997. La Documentation française. 1990. 212 p. p. Les groupements socio-culturels et les pouvoirs locaux dans le département des Alpes-Maritimes. ANGELO Mario d’. AUGUSTIN Jean-Pierre et LATOUCHE Daniel (dir. 1973. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. Ministère de la Culture-SER.). La Documentation française. p. 332 p. 13 p. FRIEDBERG Erhard et URFALINO Philippe. 112115. Paris. 1998. Pratiques des échanges culturels internationaux : les collectivités territoriales. ANANIE L. Ministère de l’Équipement et du Logement. Université de Pau et des pays de l’Adour. marges de manœuvre et répartition des compétences. 1977. maîtrise d’histoire. HERAUX Pierre et LAPIERRE Jean-William. 1990. Dijon. Paris. Médiateurs culturels : témoignages et investigation en France. Les Presses du Réel. 113 p.. 227 p. Silex. 1996. GRICC-Observatoire des politiques culturelles. La politique culturelle dans les villes : contraintes.

BEAURIN Valérie. Talence.-C. L’institutionnalisation problématique du culturel dans une municipalité communiste » dans Dubois Vincent (dir. 1984. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. 1998.. 153 p. 646 p. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. « Les modalités de développement de l’action culturelle dans les communes de banlieue » dans Chazel François (dir. p. Paris. BALME Richard. BERAUD Didier et GIRARD Jeanne. maîtrise d’histoire. Poirrier Philippe (avec la collaboration). XIXe-XXe siècles. 1989. Université de Paris X-Nanterre. BARTHES Yannick. 1965-1976. BALME Richard. 1998. p. 147-159. Revue française de sociologie.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0498] BALME Richard. L’élitisme pour tous ? Les contradictions d’une politique culturelle municipale : l’exemple de Gentilly. Paris. 223 p. BELGOURCH A. maîtrise d’histoire. 1987. Que peut faire une municipalité dans le domaine culturel ? L’exemple d’Argenteuil. maîtrise de sciences économiques. La politique culturelle de la ville de Rouen de 1968 à 1988. 1979. 1987. Pratiques culturelles et politiques de la culture. Université du Littoral. et CHICHE J. Université de Bordeaux-I. 46 p. thèse de science politique. « La participation aux associations et le pouvoir municipal. BERNARD Magali. DEA organisations et politiques publiques. BARTHES Yannick. Politiques locales et enjeux culturels. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Loisirs et vie culturelle à Lens (1850-1914). 171 p. 1994. Les clochers d’une querelle.). 601-639. « “Populaire… au meilleur sens du terme”. [0499] [0500] [0501] [0502] [0503] [0504] [0505] [0506] 76 . Fondation pour le développement culturel. Une aventure culturelle à Grenoble. L’action culturelle et ses incidences sur les systèmes politiques municipaux. Capacités et limites de mobilisation par les associations culturelles dans les communes de banlieue ». p. Les développements de l’action culturelle en périphérie urbaine à travers le cas des communes de la communauté urbaine de Bordeaux. 1985. Université de Rouen. 387-411. no 4.).

1984. Talence. BLOMME Vanessa. 1997. 1983. DEA de sociologie. 174 p. BOURE Robert et LEFEBVRE Alain. La dynamique culturelle de la ville d’Arles de 1983 à 1990. 1993. 1990. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. économie et gestion des collectivités territoriales. Le phénomène culturel à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). DESS administration locale. Université d’Aix-en-Provence. Talence. DESS droit. Lyon 1881-1905. Université de Lyon II-Lumière. 79 p. Politique publique et structuration de l’espace politique. Démocratisation culturelle et démocratie locale : analyse d’une politique culturelle locale. 1982. BERTAUX Olivier. CABUCHE Patrick. Institut d’études politiques de Paris. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. 1996. 1992. Processus de différenciation des pratiques et des politiques de la culture. 15-27. Talence. 162 p. Institut d’études politiques de Lyon. Le phénomène culturel à Bordeaux : rapport de synthèse sur l’enquête pluridisciplinaire. 209 p. Université de Reims. maîtrise d’histoire. CHAZEL François et FELONNEAU Maryline. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. 1990. 86 p. L’évaluation des politiques publiques appliquées aux politiques culturelles des communes. politique des beaux-arts ou politique culturelle ?.Politiques culturelles : les collectivités locales [0507] BERRIVIN Renaud. 219 p. Toulouse-Grenoble. BODET-DOCKES Cécile. BOYER Sophie. CALLEDE Jean-Paul. GRICC-Observatoire des politiques culturelles. CALLEDE Jean-Paul et FELONNEAU Maryline. 1996. Université de Lille III-Charles de Gaulle. 80 p. p. maîtrise d’histoire. développement local et culturel. L’exemple de l’action culturelle du Front national à Orange. Processus de différenciation des pratiques et politiques de la culture. 207 p. La politique culturelle de la ville de Roubaix (1983-1995). DEA de science politique. Le phénomène culturel à Bergerac. [0508] [0509] [0510] [0511] [0512] [0513] [0514] [0515] [0516] 77 . GEMINEL Philippe et CHAZEL François. CALLEDE Jean-Paul. « Réflexions à propos du système de production culturelle territoriale » dans Approches de la production culturelle territoriale.

Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales. DESS administration territoriale décentralisée. La politique culturelle d’Issy-les-Moulineaux. Paris. p. “Politics. 1987. CHAMOUTON J. et KHAYAT L. Université de Provence. des préceptes originels aux certitudes nouvelles ». COLLIN Michel. 1996. maîtrise d’histoire. 1976. 165 p. Politiques et management public. La politique culturelle de la ville de Sceaux. 222 p. 1978. 132 p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0517] CANNIE C. CHARLES Francis. 1977-1996. La politique culturelle de la ville d’Angers. CLOZEL S. « La politique culturelle d’une ville moyenne dans la décennie 80 : Le Mans. maîtrise de géographie.. à travers l’évolution d’une municipalité de gauche dans la décennie 80 » dans Poirrier Philippe. Métropole culturelle.. p. Rab Sylvie. Nice. 1995. Université de Reims. 1985. Culture and Urban Transformation in Jacques Chirac’s Paris”. 1974. mars 1994.. DEA gouvernement local et administration locale.. Institut d’études politiques de Bordeaux. DES de droit public. 1-32. 101-132. COLLARD Sue. CATELLANI Danielle. Université de Nice. « L’émergence d’un nouveau discours sur la culture. 1992. French Cultural Studies. maîtrise d’histoire de l’art. CREMIEUX D. La politique culturelle de Gaston Defferre à Marseille. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. p. 215 p. Institut d’études politiques de Grenoble. mémoire de science politique. 1991. no 19. 145 p.-B. Université de Paris X-Nanterre. Essai de mise en œuvre d’une politique culturelle dans une municipalité d’union démocratique : Saint-Martin-d’Hères. no 1. CAZAURAN Laurence. Université de Provence.). COLLIN Michel. maîtrise de sciences économiques. 1992. Université de Nantes. La politique culturelle de la ville de Sedan de 1980 à 1984. [0518] [0519] [0520] [0521] [0522] [0523] [0524] [0525] [0526] [0527] 78 . 181-204. CHAPERON André. Les activités culturelles à Marseille de 1945 à 1960. Reneau Serge et Vadelorge Loïc (dir. CORDON José et SEMET Emmanuelle.

DEPARIS Vincent. 229 p. développement local et culturel. ou le rôle de l’art dans la lutte contre l’exclusion. 128 p.Politiques culturelles : les collectivités locales [0528] CORMINBOEUF Bernard et FAURE Alain. COURBON Cécile. 1995. Observatoire des politiques culturelles. La politique culturelle de Vénissieux. 19451995. Université d’Aix-en-Provence. Université de Paris. 1997. Université de Paris X-Nanterre. Vers une politique culturelle locale contre l’exclusion dans les quartiers de banlieue. DAGUENET Patrick. Institut d’études politiques de Grenoble. 1983-1993. économie et gestion des collectivités territoriales. mémoire de science politique. Pratiques et politiques culturelles à Fontainebleau. DEMICHEL Nathalie. La politique culturelle de Conflans-Sainte-Honorine. 66 p. Grenoble. maîtrise d’histoire. 1996. DESS administration locale. 1870-1914. Institut d’études politiques de Strasbourg. Université de Versailles – SaintQuentin-en-Yvelines. 1997. Université de Reims. DES de droit public. La politique culturelle de la municipalité de Strasbourg. DESS direction de projets culturels. COULIN Catherine. Institut d’études politiques de Lyon. 1972. Événements culturels et développement local. 1993. Les 29 « projets culturels de quartier » : perspectives et enjeux. mémoire de science politique. 1993. 65 p. Grenoble et la culture : l’évolution d’une politique locale. maîtrise de sciences économiques. COUVREUR Johanna.. 110 p. 1996. Éditions des Journaux officiels. 153 p. Aspects de la vie culturelle dans une commune sarthoise : Domfront-en-Champagne (1852-1914). DIGUET J. Action culturelle et développement local dans le département du Lot-et-Garonne. Institut d’études politiques de Grenoble. 1983-1989. DESS droit. 1987. DAVID Angélique. CRUCIFIX Valérie et PAGNOUX Valérie. [0529] [0530] [0531] [0532] [0533] [0534] [0535] [0536] [0537] [0538] [0539] 79 . 1989. DECHARTRE Philippe. Paris. COTTET Pierre. 1998. Les politiques culturelles des municipalités. Université du Maine. DEA d’histoire. mémoire de science politique. 1992. La politique culturelle de la municipalité de Nantes.

DUBOIS Vincent. La politique culturelle au Chesnay. DUBOIS Vincent. Poirrier Philippe (avec la collaboration). Marseille-Montréal. no 1. Définitions et utilisations de la culture dans une municipalité : l’action culturelle à Saint-Fons. « Enquête sur le développement culturel des collectivités locales de la Moselle ». p. Politiques locales et enjeux culturels.). Paris. 1998. Institut d’études politiques de Lyon. mémoire de science politique. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Seuil. Revue française de sociologie.). Le loisir et la ville : loisir et culture. Les clochers d’une querelle. p. 361-385. « Pour la culture contre l’État ? La Fédération nationale des centres culturels communaux au début des années 60 » dans Poirrier Philippe. 1953-1993) » dans Dubois Vincent (dir. « Le flou artistique du traitement municipal des Beaux-Arts (Lyon 1880-1910) ». p. 1984. 398 p. 29-36. 1964. 1966. 6874. no 1. Seuil. DUMAZEDIER Joffre et SAMUEL Nicole. L’Harmattan. 241-246. 1995. 91 p. 51-82. L’action culturelle dans une municipalité communiste (Givors. Paris. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. DUMAZEDIER Joffre et LANFANT Marie-Françoise. Rab Sylvie. [0541] [0542] [0543] [0544] [0545] [0546] [0547] [0548] 80 . 1988. Paris. « La politique culturelle de la ville de Marseille : ses fonctions métropolitaines » dans Gasquy-Resch Yannick (dir. p. maîtrise de sciences économiques. Bulletin du Centre Pierre Léon d’histoire économique et sociale. DUBOIS Vincent. 1995. DUBOIS Vincent. Paris. Reneau Serge et Vadelorge Loïc (dir. 1976. 89 p. Paris. 1991. p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0540] DODIN Murielle.). Université de Paris X-Nanterre. XIXe-XXe siècles. DUMAZEDIER Joffre et RIPPERT Aline. « Aggiornamento culturel et refoulement du politique. Centres culturels cosmopolites. Le loisir et la ville : société éducative et pouvoir culturel. Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales. 298 p. DOMENACH Claude.

« Comment (ré)concilier culture et développement local ? Bilan et perspectives autour de trois études récentes ». 1984. no 16. Université de Reims. 167 p. DESS droit. Institut d’études politiques de Grenoble. Quatre territoires à la loupe dans le département de l’Hérault. Le culturel à Annonay (07) après mars 1977 ou l’approche d’une transformation du pouvoir communal. mémoire de science politique. de 1982 à 1992 : vivre ensemble à Manosque. 92 p. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. 1997. 49 p. EVENO Anne et PEISER Laurent. Le phénomène culturel à Libourne (Gironde). 1985. 1998. Observatoire des politiques culturelles. Talence. automne 1998. Quatre études de cas en Franche-Comté. 1985. Politique culturelle à Nevers et dans la Nièvre : bilan et perspectives. [0550] [0551] [0552] [0553] [0554] [0555] [0556] [0557] [0558] 81 . La vie culturelle à Douai durant le second conflit mondial. Observatoire des politiques culturelles. Université d’Aix-en-Provence.. FAURE Alain. Institut d’études politiques de Grenoble. économie et gestion des collectivités territoriales. Grenoble. L’évolution des stratégies d’une ville moyenne. L’Observatoire. FAURE Alain et RENAULT Natacha. 60 p. Analyse financière et comptable de l’action culturelle à Villeneuve-sur-Lot. FEREDJ Rémy. 109 p. FONTANEL Roger. FAURE Alain. Grenoble. maîtrise d’histoire. DESS administration locale.Politiques culturelles : les collectivités locales [0549] ESTAMPE Catherine. 169 p. Action culturelle et développement local. Action culturelle et développement local. FELONNEAU Maryline. 1996. 1993. 4-7. 83 p. FERRAND J. développement local et culturel. Talence. p. mémoire. FONTAINE Pierrick. Université de Lille III-Charles de Gaulle. 1988. Dynamique culturelle locale et politiques de la culture. 1991. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. 60 p. Orientations politiques et politiques culturelles communales : politiques culturelles comparées de trois communes de l’agglomération grenobloise.

76 p. Politiques culturelles et collectivités territoriales en Languedoc-Roussillon. no 2-1. p. 1992. 1984. L’action culturelle et le développement social des quartiers : l’exemple de la commune de Vaulx-enVelin. mémoire de science politique.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0559] FRANCK Emmanuel. mémoire de science politique. 1968-1983. 1984. GHEZZAL Moussa. 63-76. La politique culturelle d’une municipalité communiste : Dieppe. Le jeu du catalogue. 131 p. Université de Rouen. FUSSIEN Laurent. 1995. Comparaison des politiques culturelles des villes de Strasbourg et de Stuttgart. DEA administration publique. mars 1984. p. GANTOU Yves. Esprit. no 3. Institut d’études politiques de Strasbourg. Politique et management public. DEA de science politique. Université de Reims. GAYE Nicolas. Paris. FRIEDBERG Erhard et URFALINO Philippe. Du quartier des États-Unis à la Cité Tony Garnier (Lyon). 1998. 1997. Université de Lyon II-Lumière. GAUTHE Rodolphe. 128 p. Institut d’études politiques d’Aix-enProvence. 1993. FREYERMUTH Nicolas. développement local et culturel. DESS administration locale. DEA de science politique. « La gestion des politiques culturelles municipales : de l’inflation culturelle à l’évaluation politique ». Université de Montpellier-I. 153 p. Les contraintes de l’action culturelle dans les villes. maîtrise d’histoire. Université de Paris II-Assas. « Les municipalités et la culture ». La Documentation française. 89 p. La politique culturelle dans une municipalité communiste : Aubagne. 3-25. 1970. 1984. 193 p. L’évolution de la politique culturelle de la ville de Paris : contexte politique et contraintes organisationnelles. FRIEDBERG Erhard et URFALINO Philippe. Valeurs urbaines et action culturelle. FRIEDBERG Erhard et URFALINO Philippe. [0560] [0561] [0562] [0563] [0564] [0565] [0566] [0567] [0568] 82 . 127 p.

Politiques culturelles : les collectivités locales

[0569]

GIGNOUX Laurence, La politique culturelle de la ville de Saint-Étienne de 1947 à 1983, Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines, DEA histoire sociale et culturelle, 1996, 98 p. GILBERT Claude, « Biaiser avec la politique. L’activité culturelle à Grenoble », Esprit, mars 1984, p. 86-98. GILSON Bernard, La politique culturelle des villes moyennes, Université de Reims, DESS d’administration territoriale décentralisée, 1987, 129 p. GILSON Bernard, « La politique culturelle des villes moyennes », Territoires, avril 1989, no 297, p. 70-80. GIRAULT Sylvain, Changement municipal et usage du référentiel portuaire dans la politique culturelle de la ville de Nantes, Université de Bordeaux-I, DEA gouvernement local et administration locale, 1995, 180 p. GOUSSET Pierre, L’action culturelle à Angers, 1977-1989 : un exemple d’intégration d’une logique politique dans la pratique et la symbolique municipale, Université de Bordeaux-I, DEA gouvernement local et administration locale, 1995, 313 p. GRATTALORY Laurence, Développement culturel, et villes de banlieue, Institut d’études politiques de Grenoble, mémoire, 1987, 62 p. et 23 p. GRAZIANO Philippe, La culture : un nouvel enjeu pour la commune, Université de Toulon, DESS administration locale, 1993, 68 p. GUELLETTE Alain, Les modalités de l’action culturelle dans une métropole régionale. Enseignements de l’exemple nantais, Paris, Soprec-SER, 1970, 146 p. GUILLAUME Pierre, « Politiques et choix culturels à Bordeaux depuis trente ans » dans Garden Maurice et Lequin Yves (dir.), Habiter la ville, Lyon, PUL, 1981, p. 305-311. GUY Jean-Michel et TIMBART Odile, Les dépenses culturelles des villes françaises : guide méthodologique, Paris, La Documentation française, 1983, 127 p. GUY Jean-Michel et TIMBART Odile, Les dépenses culturelles des villes françaises en 1981, Paris, La Documentation française, 1985, 150 p. et 220 p.

[0570] [0571]

[0572] [0573]

[0574]

[0575]

[0576]

[0577]

[0578]

[0579]

[0580]

83

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES

[0581]

HARTOG Nathalie et PERIER Serge, Politique culturelle à Maisons-Laffitte, Université de Paris X-Nanterre, maîtrise de sciences économiques, 1985, 70 p. et 49 p. HAVART Tony, Les politiques culturelles à Saint-Omer (19451990), Université de Lille III-Charles de Gaulle, maîtrise d’histoire, 1995, 115 p. HENNEQUIN Michaël, La politique culturelle de Calais (19591969), Université de Lille III-Charles de Gaulle, maîtrise d’histoire, 1998, 201 p. HERAUX Pierre, Développement culturel et pouvoir politique en milieu urbain, Nice, Laboratoire de sociologie de l’Université de Nice, 1972, 38 p. HERSCOVICI Alain, La demande suscitée dans le domaine culturel : analyse de la relation entre les différentes demandes culturelles, et les réponses apportées dans le cadre des politiques culturelles communales, Paris, CNFPT, 1989, 142 p. HIDALGO Véronique, Le phénomène culturel à Dax. Processus de différenciation des pratiques et politiques de la culture, Talence, Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, 1984, 143 p. HUET Armel, Rapports de classe et politique socio-culturelle. Le problème culturel dans une métropole régionale : Rennes, Université de Paris X-Nanterre, thèse de troisième cycle de sociologie, 1973, 491 p. HUET Armel (dir.), L’action socioculturelle dans la ville, Paris, L’Harmattan, 1994, 186 p. HUET Armel, « De la démocratisation de la culture à la diversité créatrice. Les équipements culturels de Rennes », Annales de la recherche urbaine, mars 1996, no 70, p. 5-15. HURPOIL Sébastien, Le centre culturel de Troyes, 1975-1994. Éléments pour une étude des politiques culturelles municipales, Université de Reims, maîtrise d’histoire, 1996. IMBERT Maurice, La politique culturelle des collectivités locales, Strasbourg, Conseil de l’Europe, 1970, 52 p. ION Jacques, Les équipements socio-culturels et la ville, SaintÉtienne – Paris, Cresal-Adires, 1972, 212 p.

[0582]

[0583]

[0584]

[0585]

[0586]

[0587]

[0588] [0589]

[0590]

[0591] [0592]

84

Politiques culturelles : les collectivités locales

[0593]

ION Jacques, « Les transformations récentes du statut du culturel dans les politiques locales » dans Approches de la production culturelle territoriale, Toulouse-Grenoble, GRICC-Observatoire des politiques culturelles, 1990, p. 147-155. JOLY Frédéric, Les transformations du traitement de la culture à Montpellier. L’action culturelle montpelliéraine à travers la société locale et le rapport de la ville à son environnement, Université de Montpellier-I, DEA État et politiques publiques, 1996, 85 p. LAFFANOUR A., Bordeaux et l’action culturelle, Institut d’études politiques de Paris, DEA de science politique, 1982. LAMY Marine, La politique de communication et d’animation culturelle de la ville de Vanves, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, DESS communication, politique et animation locales, 1994. LE CADRE Erika, La politique culturelle de la ville de Tours à l’époque du Front populaire, 1934-1938, Université de Tours, maîtrise d’histoire, 1995. LECARS Florence, La politique culturelle de la ville de Paris. 1977-1987, Université de Paris II-Assas, mémoire de science politique, 1988. LEDUE Marlène, Mécénat et sponsoring dans les politiques culturelles de la ville de Montpellier. Un exemple : le millénaire, Université de Montpellier-III, DESS administration locale, 1986, 43 p. LEFEBVRE Alain, La politique culturelle des collectivités locales à travers leur budget, Université de Paris, thèse de sciences économiques, 1971, 424 p. LEFEBVRE Alain et SAINT-REMOND Odile, Politique culturelle et budget municipal : les dépenses de culture et de loisir des communes urbaines en 1969, Paris-Toulouse, Ministère de la Culture, Université de Toulouse-Le Mirail, 1973, 225 p. LE GALES Patrick, “Rennes: Catholic humanism and urban extrepreneurialism” dans Bianchini Franco et Parkinson Michael (dir.), Cultural Policy and Urban Regeneration. The West European Experience, Manchester-New York, Manchester University Press, 1993, p. 178-198.

[0594]

[0595] [0596]

[0597]

[0598]

[0599]

[0600]

[0601]

[0602]

85

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES

[0603]

LE GALES Patrick et VION Antoine, « Politiques culturelles et gouvernance urbaine : l’exemple de Rennes », Politiques et management public, mars 1998, no 1, p. 1-33. LE MOIGNE Philippe, « Les politiques municipales de la culture : du développement culturel au conditionnement public (19771990) » dans Poirrier Philippe, Rab Sylvie, Reneau Serge et Vadelorge Loïc (dir.), Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales, Paris, La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture, 1995, p. 83-104. LEPHAY-MERLIN Catherine, Les dépenses culturelles des communes. Analyse et évolution. 1978-1987, Paris, La Documentation française, 1991, 255 p. LESCURE Nathalie, L’insertion urbaine des équipements culturels : Grenoble des années 1960 au nouveau musée, Institut d’études politiques de Grenoble, mémoire, 1996, 122 p. LEVERBE Christel et LEVERBE Judith, La politique culturelle à Amiens : construction et présupposés d’une politique publique locale, Université d’Amiens, DEA de science administrative, 1986, 278 p. LOUISFERT Blandine, Culture et société à Alençon, des Lumières à la Restauration (1750-1830), École nationale des Chartes, thèse, 1990. LUGAN Jane, La politique culturelle des villes, Institut d’études politiques de Toulouse, mémoire de science politique, 1995, 96 p. MALET Vincent, Les politiques publiques locales en matière culturelle de la ville de Bordeaux et sa périphérie, Talence, Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, 1982, 43 p. MARIE Anne-Laure, La politique culturelle du Conseil municipal de Paris au début de la IIIe République. (1874-1884), Université de Paris X-Nanterre, maîtrise d’histoire, 1991, 147 p. MARREY Jean-Claude, L’action culturelle dans les villes moyennes. Essai d’analyse générale, Paris, Ministère de l’Équipement et de l’Aménagement du territoire-Ministère de la Culture et de l’Environnement, 1977, 32 p.

[0604]

[0605]

[0606]

[0607]

[0608]

[0609]

[0610]

[0611]

[0612]

86

Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines. Les Manceaux et l’art au versité du Maine. 1996. maîtrise d’histoire. Les Manceaux et l’art à la fin du XIXe siècle. MINEUR Nicolas. Uni- MAZOUNI Dominique. Université d’Angers. 1997. Gentil Geneviève. 1998. maîtrise de droit public. [0617] [0618] [0619] [0620] [0621] [0622] [0623] [0624] 87 . 1995. 1565-1600. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. p. p. mémoire de science politique. 1997. MAUBERT Franck. La politique culturelle de la ville de Béziers. no 6. La politique culturelle de la ville d’Angers (1958-1970). MOULINIER Pierre. DEA d’histoire. Institut d’études politiques de Bordeaux. Paris. 1990. MAUBERT Franck.). Université du Littoral. Université de Toulouse II-Le Mirail. MENGER Pierre-Michel. maîtrise d’histoire. MOULINIE Bruno. MUSA Sandrine. Économie et politique de la gravitation artistique ». 1971-1973. Université de Lyon IIIJean Moulin. 1997. maîtrise d’histoire. MEUNIER Laurent. MICHEL Laura. DEA d’histoire. Université du Maine.Politiques culturelles : les collectivités locales [0613] MATGE Céline. MELENDEL Pierre. XIXe [0614] [0615] [0616] siècle. 1991. 1995. 1989-1991. 131 p. La vie culturelle à Pau dans l’entre-deuxguerres. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. Annales ESC. 71 p. Pratiques culturelles et activités de loisirs dans la station balnéaire. Université de Valenciennes. Université de Pau et des pays de l’Adour. Les loisirs à Valenciennes de 1870 à 1914. 171-188. « Jacques Duhamel ou l’aube des politiques culturelles locales » dans Girard Augustin. Un exemple de politique culturelle municipale. La ville de Chalon-sur-Saône. 199 p. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 1993. 1992. maîtrise d’histoire. « L’hégémonie parisienne. 1988. maîtrise d’histoire. maîtrise d’histoire. La vie culturelle à Mazamet depuis 1945. La municipalité de Rouen et les beaux-arts au début de la Troisième République (1870-1914).

p. Cultural Policy and Urban Regeneration. « “Politique culturelle” et municipalité : un discours explicite ? L’exemple de Dijon. 1935-1940 » dans Théâtre et spectacles. DESS direction de projets culturels. no 16. Le rôle des politiques culturelles dans la revitalisation des quartiers défavorisés : l’exemple de Marseille. « Aubervilliers. DEA d’histoire. Negrier Emmanuel et Roche François (dir. Les Cahiers de l’IHTP. 1993. maîtrise information-communication. p. 1991. 11-40. POIRRIER Philippe. « Politiques culturelles » de la municipalité de Dijon. 1997. Manchester-New York. no 5. p. Talence. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. hier et aujourd’hui. 1994. [0626] [0627] [0628] [0629] [0630] [0631] [0632] [0633] [0634] 88 . Université de Lyon II-Lumière. Paris. 1997. NEGRIER Emmanuel. POIRRIER Philippe. NEITHOFFER Carine. Paris. Éditions du CTHS. “Montpellier: International Competition and Communauty Access” dans Bianchini Franco et Parkinson Michael (dir. Manchester University Press. 119 p. POIRRIER Philippe. l’équipement culturel international » dans Allies Paul. 1919-1989 ». « Une “politique culturelle” de Front populaire ? La municipalité Jardillier à Dijon. Université de Lyon IILumière. Institut d’études politiques de Grenoble. problématique et méthodes. Le phénomène culturel à Agen. maîtrise information-communication. PLAA Serge. 94 p. 117 p. PAYSAN Cécile. Les politiques culturelles des villes moyennes de l’agglomération lyonnaise. 135-154. Approche des rapports entre culture et communication au sein de la ville. 8-15. Bulletin des bibliothèques de France. 1985.). PATRON Sandra. p. 1994. POIRRIER Philippe.). 1989. 1995. Pratiques des échanges culturels internationaux : les collectivités territoriales. The West European Experience. 1990.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0625] NEGRIER Emmanuel. 1919-1968. La Documentation française. Sources. 116-119. 355-369. p. « Les politiques culturelles municipales des années soixante à nos jours : essai de périodisation ». Université de Bourgogne.

114 p. POIRRIER Philippe. Bulletin de l’Institut d’histoire contemporaine de l’Université de Bourgogne. « Politique culturelle et territoire ». no 21. 255-279. POIRRIER Philippe. p. XIX e . 341-358. Les Papiers du Grese. octobre 1990. PONGY Mireille. no 61-62. 1995. p. 8591. thèse d’histoire.Politiques culturelles : les collectivités locales [0635] POIRRIER Philippe. « Grenoble et la culture : l’évolution d’une politique locale (1965-1987) ». « Politiques culturelles locales et commémorations : le Bicentenaire dans l’agglomération dijonnaise ». Municipalité et culture au XXe siècle : des Beaux-Arts à la politique culturelle. De la mobilisation politique à la redéfinition d’un service public culturel : l’évolution de la politique culturelle à Valence et Annecy. [0636] [0637] [0638] [0639] [0640] [0641] [0642] [0643] [0644] 89 . Poirrier Philippe (avec la collaboration). 1er semestre 1996. « Politiques culturelles territoriales : une approche en termes de référentiels ». PONGY Mireille. 77-89. 1989. « Changements de paradigmes dans les politiques culturelles des villes ». automne 1989. p. « De l’expérience à l’exemplarité.XX e siècles. Les Cahiers du Lerass. Territoires contemporains. Les clochers d’une querelle. no 6. Les Cahiers de l’animation. 1996. p. Les Papiers du Grese. Paris. 1996. 49-64. 1998. Recherches en sciences de la société. p. POIRRIER Philippe. L’intervention de la municipalité de Dijon dans les domaines artistiques et culturels. PONGY Mireille. p. The European Journal of Cultural Policy. 269-279. Grenoble. no 2. « Municipalité en action et politiques publiques locales dans le champ de la culture ». octobre 1987. 19-32. Cerat. PONGY Mireille. no 3. Politiques locales et enjeux culturels. “From the Fine Arts to a Cultural Policy Dijon 1919 to 1995: The Example of a Regional Capital in France”. Université de Bourgogne. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 233 p. POIRRIER Philippe. p. (1919-1995). Hermès. 1016 p.). Les élus locaux aux Rencontres d’Avignon (1964-1970) » dans Dubois Vincent (dir. no 6. no 20. 1990.

151 p. mémoire de science politique. 141 p. mémoire. Paris. « La transformation du champ culturel local (Animation socio-culturelle et légitimité culturelle à Limoges) ». 1997. « Politiques et pratiques culturelles au Havre. no 54-55. Les Cahiers de l’IHTP. « La rencontre culturelle. 1997. p. 1990. RENEAU Serge. « Les politiques culturelles dans les municipalités de la Seine (1934-1939) ». L’action culturelle au Havre ». no 16.). septembre 1990. septembre 1993. RAB Sylvie. 1991. 1992. mémoire de science politique. La vie culturelle à Lons-le-Saunier (18801914). Ouvriers en banlieue. 1944-1965. 107 p. Politique culturelle et développement local à Chinon. RAB Sylvie. 1994. maîtrise d’histoire. RAB Sylvie. Institut d’études politiques de Bordeaux. Université de Paris-XIII. Les politiques culturelles dans les municipalités de la Seine (1935-1939). [0646] [0647] [0648] [0649] [0650] [0651] [0652] [0653] [0654] [0655] [0656] 90 . 193 p. 1944-1965 ». Adrac. Université de Franche-Comté. Éditions de l’Atelier. « Gennevilliers communiste et la culture » dans Girault Jacques (dir. 147 p. 1986. p. Université de Paris VII-Denis Diderot. QUENAULT Caroline. RABATE Gilberte. POULIN Alexis. Cahiers du CEVRL. PROUST Serge. Institut d’études politiques de Paris. XIXe-XXe siècle. Culture et banlieue. 1987. Les politiques culturelles municipales : Dijon et Grenoble. PROUST Serge.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0645] POUJOL Geneviève et VINCENT Gérard. 67-82. Institut d’études politiques de Grenoble. 130 p. La vie culturelle d’Aulnay-sous-Bois de 1900 à 1938. Politiques et pratiques culturelles au Havre. maîtrise d’histoire. no 1. 759 p. DEA d’histoire du XXe siècle. PUTET Sophie. RENEAU Serge. Études normandes. 169 p. Institut d’études politiques de Bordeaux. 7-22. 1998. La transformation du champ culturel local : animation socio-culturelle et légitimité culturelle à Limoges. thèse d’histoire. 408-424. p. 1991.

ROBERT Marie-Ellen. SAEZ Guy. Grenoble. 1984. p. Les Cahiers de l’IHTP. no 16. SAEZ Guy. Les Cahiers de l’animation. 5-16. RITAINE Évelyne. « Territorialisation de la politique culturelle ».Politiques culturelles : les collectivités locales [0657] RENEAU Serge. 45-60. Silex. no 2. p. 1983. RENEAU Serge.). Pour. RIOUX Jean-Pierre et SIRINELLI Jean-François (dir. 1994. RIPART Thierry. DES de science politique. Cerat. Les Papiers du Grese. 5-11. Centre d’études de pratiques sociales. Études normandes. Villes en recomposition. « Espaces politiques et pratiques culturelles : Le Havre de 1944 à 1983 ». Grenoble. Université d’Aix-Marseille. 1993. Les Cahiers de L’IHTP. 15-20. SAEZ Guy. no 77. no 6. « Les politiques culturelles municipales. SAEZ Guy. Le développement local de la culture : l’exemple de la ville de Creil. 83-97. p. L’action culturelle dans l’agglomération bordelaise : essai d’analyse politique. septembre 1990. 135 p. 386 p. DEA sciences administrative et politique. 53-90. mars-avril 1981. « Vers un mode d’être “culturel local” ? ». SAEZ Guy. « Politique de style. 125 p. 1982. automne 1989. septembre 1990. [0658] [0659] [0660] [0661] [0662] [0663] [0664] [0665] [0666] [0667] [0668] 91 . 1983. no 22. « Les politiques et pratiques culturelles au Havre (1944-1983) ». 122 p. 126 p. Éléments pour une approche historique ». no 41. thèse de troisième cycle en science politique. no 16. 1990. p. L’action culturelle des collectivités locales dans le Vaucluse. Les politiques culturelles à Grenoble et à Montpellier. 1973. p. 143 p. SAEZ Guy. p. Université de Bordeaux-I. Changement politique et politique culturelle : le cas de Grenoble. Université de Picardie. politique de ville (Grenoble et Rennes devant la culture) ». « De l’autonomie des politiques culturelles territoriales ».

45-61. 109-123. p. no 73. et 271 p. Frappat Pierre. Le temps des incertitudes. mémoire de sociologie. « État. SAEZ Guy. Les années Dubedout à Grenoble. Institutions et vie culturelle. 187 p. 1998. SAEZ Guy. 1991. La Documentation française. L’action culturelle à Orléans. SAEZ Guy. 21-30. Pouvoirs.). 1995. p. Institut d’études politiques de Paris. 1994. 4. p. 1995. Talence.). 1996. 29-36. SAMMARCELLI Mireille. Équipements culturels territoriaux. 101-128. villes et culture : un modèle métropolitain d’intervention publique » dans Colbert François et Beaulac Mario (dir. p. Actes Sud.). 1993.). SAVARY Gilles. SAEZ Guy. p. Les dépenses d’action culturelle dans l’agglomération de Bordeaux. « Les progrès du partenariat : les villes entrent dans le jeu » dans Abirached Robert (dir. 266-280. 1981. L’action culturelle municipale dans l’agglomération bordelaise. L’Harmattan. SAEZ Guy. « Villes et culture : un gouvernement par la coopération ». [0670] [0671] [0672] [0673] [0674] [0675] [0676] [0677] [0678] 92 . « Les politiques culturelles des équipes d’Hubert Dubedout. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. 1970-1978. régionalisation et action culturelle municipale. La décentralisation théâtrale. 1985. 1980. Paris. Centres culturels cosmopolites. Projets et modes de gestion.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0669] SAEZ Guy. SAEZ Guy. 93-112. « De la démocratisation culturelle à la gestion : l’évolution des politiques culturelles » dans Gault Michel (dir. « Les niveaux de la politique culturelle métropolitaine : cohérence ou fragmentation » dans Gasquy-Resch Yannick (dir. 122 p. Montréal. Marseille-Montréal. p. Talence.). 1969-1981. École des hautes études commerciales. Paris. La Documentation française. Paris. Entre innovation et exemplarité » dans Ducros Pierre. La Pensée sauvage. élément d’évaluation des coûts. Grenoble. SAVARY Gilles. Action municipale. Lalande François et Rizzardo René (dir. Décentralisation.). Paris. p. « Les politiques culturelles des villes » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. et 220 p. innovation politique et décentralisation. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine.

Université de Lille III-Charles de Gaulle. Université de Lyon II-Lumière. Paris. « Un grand maire et la culture : le “chabanisme culturel” ». « Les élites culturelles bordelaises de la fin du XXe siècle et le pouvoir politique local » dans Guillaume Sylvie (dir. XIXeXX e siècles. maîtrise d’histoire. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. 676 p. Un exemple de politique culturelle municipale : le festival de Lille. Bordeaux. p. maîtrise d’histoire.Politiques culturelles : les collectivités locales [0679] SCHARFMAN Myriam. 1992. p. SZAWROWSKI Alexandre. TALIANO-DES GARETS Françoise. 1994. thèse d’histoire. 1996. La vie culturelle à Bordeaux (1945-1975). SURET Anne-Sophie. TALIANO-DES GARETS Françoise. 415-420. 1998. Une politique culturelle municipale : celle de la ville de Tourcoing de 1945 à 1959. revue d’histoire. 166 p. no 16. 44-55. Vingtième siècle. 1958-1978. 1995. TALIANO-DES GARETS Françoise. 1978. janvier-mars 1999. 1945-1975. Université de Bordeaux-III. 388 p. TALIANO-DES GARETS Françoise. « Les politiques culturelles à Bordeaux de 1945 à 1975 ». Les élites fins de siècles. TALIANO-DES GARETS Françoise. Marseille. 98 p. TALIANO-DES GARETS Françoise. La vie culturelle à Bordeaux : les lettres et les arts. Lyon. 149-158. 1987. Université de Lille III-Charles de Gaulle. p. Montpellier et Toulouse » dans Villes en Projet(s). THEVENON Gilles. Bordeaux. maîtrise d’histoire. 111-119. TALIANO Françoise. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. à travers les cas de Bordeaux. La vie culturelle arrageoise de 1945 à 1960. septembre 1990. 1991. no 61. Presses universitaires de Bordeaux. « Politiques culturelles municipales et image de la ville depuis 1945.). Université d’Artois. Les Cahiers de l’IHTP. Bordeaux. La politique culturelle de la municipalité de Givors. 99-109. maîtrise d’histoire. p. « Les dépenses culturelles de la ville de Bordeaux pour les Lettres et les Arts de 1945 à 1965 » dans Les pouvoirs régionaux : représentants et élus. 1998. p. [0680] [0681] [0682] [0683] [0684] [0685] [0686] [0687] [0688] [0689] 93 . Éditions du CTHS.

Une société culturelle dans l’entre-deuxguerres. VADELORGE Loïc. p. p. septembre 1990. DEA d’histoire.). « La municipalisation de la culture » dans Chazel François (dir. « Ségrégations ou consensus culturels ? Rouen dans le premier XXe siècle » dans Fourcaut Annie (dir. 1984. Pour une histoire culturelle du local. Institut d’études politiques de Paris. Université de Paris IV-Sorbonne. L’allocation de ressources sans critères de choix : la mise en œuvre des politiques culturelles municipales. 1960-1965 » dans L’art de la recherche. URFALINO Philippe. 39-43. janvier 1987. 1984. Paris. p. 1996. 397 p. 447-465. « Conditions et limites de définition d’une politique culturelle : l’exemple rouennais (1919-1940) ». 1 150 p. Rouen 1919-1940. p. Première approche. « L’échec d’une contre-politique culturelle. VADELORGE Loïc. « Le financement public de la culture : le cas des collectivités locales ». Paris. La Documentation française. thèse de troisième cycle de sociologie. 367-392. Rouen 1919-1939. VADELORGE Loïc. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. Créaphis. VADELORGE Loïc. 25 p. 1990. 41-66. Ministère de la Culture. 1987. Le Courrier des statistiques. 53-73. La Fédération nationale des centres culturels communaux. 18 p. 1996. Talence. URFALINO Philippe. 204 p. La municipalisation de la culture. URFALINO Philippe. Paris. Essais en l’honneur de Raymonde Moulin. URFALINO Philippe. Association française de Sciences politiques. thèse d’histoire. no 41. Grenoble. Les ségrégations urbaines en question. p. Pratiques culturelles et politiques de la culture.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0690] TIMBART Odile. Université de Rouen. [0691] [0692] [0693] [0694] [0695] [0696] [0697] [0698] [0699] 94 . 1985. « Les politiques culturelles municipales : le dilemne des élus » dans 2e Congrès national de l’Association française de Sciences politiques. 1994. Les Cahiers de l’IHTP. no 16.). URFALINO Philippe. France XVIIIeXXe siècles.

WALLON Emmanuel. Université de Reims. 135 p. « Les politiques culturelles au-delà du périphérique ». 104 p. VIEUX Jacky. 1987. WALLON Emmanuel. 73-79. 1993. La politique culturelle du Conseil municipal de la ville de Paris. Pouvoirs locaux. p. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. 110 p. Les Temps Modernes. L’évolution de la vie culturelle de la ville d’Annecy : outil et enjeux nouveaux des politiques culturelles locales. Paris. 56 p. Aspects de la vie culturelle à Pau au XIXe siècle. Université de Pau et des pays de l’Adour. 1998. 1981. Université de Reims. Université de Rennes-I. La culture chemin faisant à Revin ou le développement culturel d’une petite commune. avril 1993. Raison présente. VISSIERE Serge. DEA administration publique. WIDART Alain.). Université de Lyon II-Lumière. 1996. Politiques locales et enjeux culturels.Politiques culturelles : les collectivités locales [0700] VADELORGE Loïc. Les clochers d’une querelle. Université de Versailles – SaintQuentin-en-Yvelines. PLAA Serge et CHAZEL François. p. DESS administration locale. Processus de différenciation du champ des pratiques organisées et politiques de la culture. VARIS Laure. VION Antoine. « Consensus ou compromis culturel ? Rouen dans l’entre-deux-guerres » dans Dubois Vincent (dir. 1984. 58-62. L’action culturelle rennaise à l’heure des mutations : 1989-1991. 82 p. DEA d’histoire. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 233-254. no 16. [0701] [0702] [0703] [0704] [0705] [0706] [0707] [0708] [0709] [0710] 95 . p. 1991. VEILLEROT Marianne. 1900-1914. XIXe-XXe siècles. Talence. « Les municipalités devant la question de la culture ». DESS administration locale. maîtrise d’histoire. VEDELAGO François. no 99. 33-43. Poirrier Philippe (avec la collaboration). « Tous mécènes ! ». mémoire de science politique. ZENONE Myriam. 1988. 1986. 1991. Le phénomène culturel à Périgueux (Dordogne). Villes moyennes et politique culturelle : l’exemple d’Épernay. développement local et culturel. p.

1977. L’exemple du conseil général de la Côte-d’Or vu au travers de son action menée entre 1970 et 1983. CAMBIEN Jean-Pierre. Institut d’études politiques de Grenoble. Urbactuel. BRACONNIER Karinne. La politique culturelle des conseils généraux de Côte-d’Or et Nièvre. Université de Dijon. L’action culturelle du Conseil général des Hautes-Alpes. DESS droit. [0712] [0713] [0714] [0715] [0716] [0717] [0718] [0719] 96 . 1997. 156 p. DEA gouvernement local et administration locale. LUCAS Alain et ROUX Michèle. DESS développement local et culturel. COULIN Catherine. Jeu de contraintes et système d’action dans le champ culturel départemental : la politique du Conseil général de la Gironde. La politique culturelle du conseil général du Bas-Rhin (1983-1990). Institut d’études politiques de Bordeaux. 1997. BOUILLERE Jean-Louis. 111 p. Essai d’évaluation des politiques et pratiques culturelles rurales : le département du Lot. 1995. BRAUN Emmanuelle. Université de Reims. Dans un département à dominante rurale : le bourg-centre moteur d’une action culturelle « décentralisée » ? Un exemple : le département de l’Aisne. DEA de science politique. 190 p. BELLARBRE Fabienne. Université de Paris XII-Créteil. Étude comparative entre les départements du Morbihan et des Côtes-d’Armor.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES Les départements [0711] BEJEAN Nicole. DESS direction de projets culturels. Pour une politique départementale de développement culturel en Essonne. économie et gestion des collectivités territoriales. 91 p. 101 p. DAVID Michel. 1993. 112 p. Dijon. Université de Toulouse II-Le Mirail. Aubervilliers. 1992. Université d’Aix-en-Provence. DEA d’histoire. 1991. La politique culturelle départementale. De l’influence des départements dans l’action culturelle. 1993. Université de Bourgogne. 213 p. 1980. DESS administration locale. BLANC Brigitte.

DESS administration locale. DESS direction de projets culturels. DEA gouvernement local et administration locale. 1984. mémoire de science politique. L’action culturelle des collectivités locales : l’exemple du département du Var. 1995. GELSOMINO Émilie. PONGY Mireille. 112 p. DESS administration et gestion des collectivités locales. MENGIN Jacqueline et LEPAGE Jacques. no 42-5. La Documentation française. Politique des villes. 98 p. Institut d’études politiques de Grenoble. Le renouveau de la décision culturelle dans le système départemental : le rôle comparé des offices culturels de l’Aveyron et de la Dordogne comme pivots du pouvoir culturel départemental. p. Université de Bordeaux-I. culture des champs. Paris-Grenoble. LE CLAIRE Philippe. 91 p. ODDOS Céline. Institutions et vie culturelle. 1995. Quelle politique culturelle pour le monde rural ? : l’exemple du département des Côtes-d’Armor. 101 p. Paris. 1994. La Documentation française. 123 p. PERRET Jacques. Une politique culturelle pour le département des Landes : un enjeu politique. 1997. [0721] [0722] [0723] [0724] [0725] [0726] [0727] [0728] [0729] [0730] 97 . 3743. 1980. « L’intervention des régions et des départements » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. QUENAULT Caroline. SER-Département de l’Isère. Université de Bordeaux-III.Politiques culturelles : les collectivités locales [0720] DAVID Michel. RENAUD Nathalie. 201 p.). PERAUD Alexandre. 1987. p. Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. 1996. Université de Toulon. Paris. Radioscopie d’une politique culturelle du Conseil général du Nord : l’aide à la diffusion des spectacles vivants et expositions. 1995. « Les politiques culturelles des départements ». Le rôle culturel du département. Le département de l’Isère et le développement culturel. Université de Grenoble-II. 1997. 230 p. Les politiques culturelles des départements en région Centre. Bulletin des bibliothèques de France. 24-27. DUBOURG Annick. DESS direction de projets culturels. développement local et culturel. Université de Reims. L’intervention culturelle du département du Var. DEA gouvernement local et administration locale. 1996.

Université de Reims. DESS développement et coopération. [0735] [0736] [0737] [0738] [0739] 98 . Association française de science politique-Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. 43 p. 1990. Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. p. 155-167. DOUCIN Michel. DELAFONTAINE Daniel. L’action culturelle des régions : les exemples de la région Rhône-Alpes et de la région Paca. WOJCIK Elyhieta. 1994. Identités. Aix-en-Provence. La politique culturelle du département du Bas-Rhin. Culture et régions d’Europe. Paris. BASSAND Michel. Les régions et la culture : la création des agences techniques régionales : un indicateur de l’évolution de la vie culturelle locale. 1995. Talence. Pratiques culturelles et politiques de la culture. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. DUMAS Jean. DESS administration territoriale décentralisée. Institut d’études politiques de Strasbourg. Lausanne.). 1986. 97-121. 158 p. cultures et territoires. [0732] [0733] Les régions [0734] ACQUARONE Valérie. 10 p. Presses polytechniques et universitaires romandes. 1987. mémoire de science politique. « La mise en rubrique de la culture régionale » dans L’État devant les cultures régionales et communautaires.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0731] SCHALL Adélaïde. p. mémoire de science politique. 193 p. « L’Aquitaine. SIGOYER Marie-Angèle de. Talence.). la planification et la politique culturelle » dans Chazel François (dir. 1987. 1975.). 255 p. « La politique culturelle régionale » dans Chazel François (dir. Desclée de Brouwer. 1986. La politique française dans les DOM-TOM. FRIEDBERG Erhard et URFALINO Philippe. Pratiques culturelles et politiques de la culture. 1987. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. « Identité et politiques culturelles à la Réunion » dans Saez Jean-Pierre (dir. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. p. 125-135.

Institut d’études politiques de Grenoble. no 24. « La culture peut-elle former un territoire ? L’exemple du Languedoc-Roussillon ». mémoire de science politique. mars 1995. PONGY Mireille et SAEZ Guy. Culture et politiques régionales : l’évolution de la politique culturelle en Aquitaine. MAURAGE Christophe.Politiques culturelles : les collectivités locales [0740] HOLTZER Dorothée. 1996. MABILEAU Albert. 1992. Pratiques culturelles et politiques de la culture. La politique culturelle des régions. 103 p. 1987. no 4.). Talence. 1988. « Les régions et la culture ». LESIEUR Isabelle. 46-51. p. 81-95. [0741] [0742] [0743] [0744] [0745] [0746] [0747] [0748] [0749] [0750] 99 . LAGET C. Université d’Aix-en-Provence. HIDALGO Véronique (avec la collaboration). p. PALARD Jacques. 555567. Politiques culturelles des régions à l’heure européenne : analyse de deux collectivités frontalières : la communauté française de Belgique et la région Nord-Pas-de-Calais. PALARD Jacques. L’Harmattan. 1984. juillet-août 1986. Paris. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. Institut d’études politiques de Bordeaux-CIDDCA. 1992. 141 p. p. 1990. DESS administration publique et des collectivités. économie et gestion des collectivités territoriales. 1994. Université de Bourgogne. 79 p. Laval-Nantes. « Institutions régionales et politique culturelle en Aquitaine (1974-1984) » dans Chazel François (dir. Revue française de Droit administratif. 77-80. Politiques culturelles et régions en Europe. DEA de science juridique et politique. 323 p. PONTIER Jean-Marie. La politique culturelle de la région Paca. Siloë. Pratiques culturelles et politiques de la culture. p. La politique culturelle de la région Paca. 104 p. Talence. Université d’Aix-en-Provence. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. Pouvoirs locaux. 1974-1981.. Culture et politique : de la prise de conscience à l’action : le cas de la Franche-Comté. « Régionalisation ou décentralisation de la politique culturelle en Aquitaine » dans Chazel François (dir. DESS droit. 1987. POURCHER Yves.).

Bordeaux. 160 p. Bilans et prospective. 1986. « La naissance d’un impératif culturel en Aquitaine » dans Bonin Hubert (dir. Aix-en-Provence. TALIANO-DES GARETS Françoise. [0752] [0753] [0754] 100 . Association française de science politique-Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence.). Université de Lyon III-Jean Moulin. p. 1991.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0751] POUTHIER François. DEA gouvernement local et administration locale. ROMANO Raymond. 1945-1995. maîtrise de science politique. 81-97. 1995. 120 p. 50 ans en Aquitaine. L’Horizon chimérique. Institut d’études politiques de Bordeaux. Les programmes culturels des partis politiques : le cas de la campagne en vue des élections régionales du 22 mars 1992 dans le Rhône. SAEZ Guy. 1982-1990. « Émergence et institutionnalisation des cultures régionales et minoritaires comme objets de politiques publiques » dans L’État devant les cultures régionales et communautaires. 1992. Les interventions culturelles de la région Aquitaine : coopération et/ou concurrence. 16 p.

Pour. 1988. BORTOLATO Jean-Christophe. no 1. Institut d’études politiques de Grenoble. p. Paris. « La culture : l’oubliée de la décentralisation ? ». thèse de droit public. 72 p. « Décentralisation et pouvoir culturel ». Douze villes et le changement culturel : les effets de l’action du Ministère de la Culture au plan local depuis 1981. Paris.Les relations entre les pouvoirs publics Décentralisation culturelle [0755] ANGELO Mario d’. 149-195. 1984. Institut d’études politiques de Grenoble. mémoire. 1985. [0756] [0757] [0758] [0759] [0760] [0761] 101 . no 64. La décentralisation culturelle en 1988 : le cas d’Annecy. 90 p. 263-272. AVRIL Claire. 470 p. La décentralisation des politiques culturelles en France : quel constat dans la région Rhône-Alpes. Revue du droit public et de la science politique en France et à l’étranger. La Découverte-Institut de la décentralisation. p. 1988. 158 p. DUMAZEDIER Joffre. CAZENAVE Olivier. Université de Lyon II-Lumière. mémoire de science politique. 1996. DURR Daniel. p. BALEYNAUD Patrick. « Les politiques culturelles locales : pour une nouvelle carte culturelle de la France ? » dans La décentralisation en France. janvier-février 1991. 1979. Décentralisation et action culturelle sous la Cinquième République : réflexion sur une évolution. 73-81. Ministère de la Culture.

GERBAUX Françoise et PONGY Mireille. LGDJ. MASSICARD J. no 256. 1987. 10 ans après. Les Cahiers du CNFPT. MESNARD André-Hubert. L’exemple des secteurs économique et culturel » dans Gilbert G. Longman. 1993. La décentralisation culturelle. (dir. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. LOOSELEY David. 496 p. GENET-DELACROIX Marie-Claude. « La décentralisation culturelle au service de la culture nationale » dans Moulin Raymonde (dir. 98 p. Paris.). 11-21. French Culture Since 1945. p. FRIEDBERG Erhard et URFALINO Philippe. p. 545 p. Politiques et Management public. FRIEDBERG Erhard et URFALINO Philippe. no 36. Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales. DESS administration territoriale décentralisée. La Documentation française. GERBAUX Françoise et PONGY Mireille. 1985. mai-juin 1992. Les Cahiers français. 31-50. et Delcamp A.).. La décentralisation.-P. 1990. “Paris versus the Provinces: Cultural Decentralization since 1945” dans Cook Malcoom (dir. « La décentralisation culturelle : l’émergence de nouveaux acteurs ». 217240. no 3-1.).BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0762] FABRE-ALIBERT Véronique. thèse de droit public. p. 37-44. Reneau Serge et Vadelorge Loïc (dir. « La décentralisation artistique et culturelle sous la IIIe République (1870-1940) : à l’origine des politiques culturelles municipales ? » dans Poirrier philippe. [0763] [0764] [0765] [0766] [0767] [0768] [0769] [0770] [0771] 102 . Université de Reims. 319-329. « Décentralisation et politiques publiques locales ». Paris. 1986.). 1995. septembre 1992. Sociologie de l’Art. La décentralisation et les services publics culturels. Rab Sylvie. p. « Décentralisation et politiques locales. « Le point sur la décentralisation culturelle : contrôle étatique ou transfert de compétences ? ». thèse de droit. La relation financière existante entre les différents acteurs du développement culturel local au travers de la décentralisation. 1993. p. Université de Paris XI-Jean Monnet. LE MEAU Thierry. p. 5-13. Paris. Londres. 1991. Université de Reims.

PUF. Le cas de l’Aquitaine (1982-1984) » dans Colas Dominique (dir. « Politiques culturelles locales. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. Girard Augustin. MOUREAU Guy. 75 p. Silex. 1988. PAREYDT Éric. International Journal of Urban and Regional Research. 1995. MOULINIER Pierre. Études. PALARD Jacques.). Décentralisation culturelle et politique de la culture vues à travers le Festival d’Avignon. p. POIRRIER Philippe. Towards a Geometrically Variable Interculturalism?”. L’État et les corporatismes. DESS administration locale. 128 p. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. THURIOT Fabrice. 15-27. 749-758. 1995. “French Cultural Decentralization and International Expansion. Drac Île-deFrance-Ville de Bezons. Politique culturelle et décentralisation. p. Approche juridique des établissements culturels décentralisés : vers un statut juridique adapté à leur gestion. [0773] [0774] [0775] [0776] [0777] [0778] [0779] [0780] [0781] 103 . 1994. p. 63-74. Institut d’études politiques de Rennes. Éditions du CNFPT. 1995. MOULINIER Pierre. Université de Reims. mémoire de science politique. Paris. Paris-Bezons. p. « La genèse des politiques publiques en matière culturelle et le développement des relations contractuelles entre l’État et les collectivités territoriales » dans La mise en œuvre de la politique des conventions de développement culturel en Île-de-France. no 21. 1997. 303 p. SAEZ Guy. 129 p.Les relations entre les pouvoirs publics [0772] MOUGIN Gaëlle.en-Provence. p. mémoire de science politique. « Jacques Duhamel ou l’aube des politiques culturelles locales » dans Gentil Geneviève. « Territorialisation de la politique culturelle ». juin 1995. 1992. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. Les politiques culturelles municipales depuis le ministère Lang et la décentralisation. 109-125. Les effets de la décentralisation ». p. Institut d’études politiques d’Aix. 5-11.). Paris. 171-188. Paris. 1982. 1971-1973. développement local et culturel. no 22. 1977. NEGRIER Emmanuel. « Décentralisation et conduite des politiques culturelles.

1989. Université de Bourgogne. La Drac Rhône-Alpes (Direction régionale des affaires culturelles) et les aides à l’économie du livre. p. [0787] [0788] [0789] [0790] 104 . « Approche juridique et économique des établissements culturels décentralisés ». Dijon. Publidix. 81 p. maîtrise d’histoire. Exemple de la Drac Auvergne. La direction régionale des affaires culturelles en Bretagne : rôle et identité. 59-77. Décentralisation culturelle et territoires. p. VILTARD Virginie. no 4. Le secteur du livre et de la lecture ». « La politique de déconcentration du ministère de la Culture. 190 p. 104 p. « À mi-chemin entre l’État et les collectivités locales. « Les principes de répartition des compétences d’action culturelle entre les collectivités publiques en France » dans Les compétences des administrations locales en Europe. DESS-Faculté de droit et de science politique. Université Lyon II-Lumière. politique et animation locales. 18-23. BURLON Muriel. mémoire de science politique. 1994. no 12. 1997. 1998. 417 p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0782] THURIOT Fabrice. THURIOT Fabrice. AUGEYRE Stéphanie. GUILMIN Stéphanie. Université de Reims. WALLON Emmanuel. 1996. Bulletin des bibliothèques de France. maîtrise information communication. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. p. Évolution d’un service déconcentré du ministère de la culture au travers du poste de conseiller au théâtre et à l’action culturelle : le cas du Nord-Pas-de-Calais. thèse de droit public. Nanterre. [0783] [0784] [0785] Déconcentration culturelle [0786] ALTOUNIAN Isabelle. La décentralisation culturelle à Auxerre (1977-1990). 59-78. 1997. Les Cahiers de l’administration territoriale. la Drac communique ». 1997. Université de Reims. DELAMBRE Raymond. Institut d’études politiques de Rennes. 1998. 1994. DESS communication.

Paris. BOISBERRANGER Guy du. BOISBERRANGER Guy du. 63-78. 54 p. no 4.. 1996. Paris. 342 p. MOSSU-GROUAZEL Anne-Christine. 495 p. Seghers. 1974. 272 p. 206 p. p. La déconcentration de la politique culturelle de l’État dans un contexte de décentralisation. DEA action publique et territoires en Europe. 1959-1969. 139 p. 451-508. 226 p. Les rapports entre la maison de la culture de Grenoble et les organisations locales. 133 p. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. thèse de droit. Dijon. Annuaire du Cerat. 1973. Les maisons de la culture. 1971. 1967. 1997. 1997. Éléments d’analyse des directions régionales des Affaires culturelles. et TOURNON J. Institut d’études politiques de Rennes. 1998. SOUVETON Mathilde. Université de Grenoble-II. 1972. La maison de la culture de Grenoble et son environnement social (1967-1969). La Documentation française. Action culturelle et enjeux sociaux.. « Les maisons de la Culture ». MICHEL M. Université de Nantes. La Documentation française.. [0799] [0800] 105 . L’expérience des maisons de la culture. BOISBERRANGER Guy du. Université de Bourgogne. Institut d’études politiques de Strasbourg. BECANE Jean-Claude. p. Le système d’interactions déconcentration-décentralisation culturelles : la Drac en Bretagne. BRAJOT Guy. Paris-Grenoble. maîtrise d’histoire. « Les premières années des maisons de la culture » dans Girard Augustin et Gentil Geneviève (dir.. SER-Cerat. 1996. [0792] [0793] [0794] Contractualisation : des maisons de la culture aux conventions de développement culturel [0795] [0796] [0797] [0798] BAECQUE André de. et 78 p.Les relations entre les pouvoirs publics [0791] GUILMIN Stéphanie. thèse de science politique.). HOUPLINE Marie. Paris. DEA de science politique. 342 p. 114 p. La déconcentration culturelle : jalons pour l’histoire des Directions régionales des Affaires culturelles (1959-1977). 85 p.

Institut d’études politiques de Grenoble. mémoire de science politique. DESHAIES A. maîtrise de lettres. Les Cahiers du CNFPT. Contribution à l’étude sociologique de la politique culturelle française : le cas de la maison de la culture du Havre. 815-884. La maison de la culture de Grenoble : de l’information culturelle à la politique de communication. La crise des maisons de la culture à travers la vie et la mort du TMC. DES de droit. 1969. septembre-octobre 1969. « La coopération inter-institutionnelle : une nouvelle logique d’intervention des collectivités locales ». p. Université de Paris III-Sorbonne nouvelle. DROIN Simone. 151 p. 1969. 1973. ENTREVAN Claude. thèse d’histoire de l’art. COLLIER Nadia. 1985.. Université de Caen. 1970. DUBOS Willy. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Le centre culturel de Chateauvallon (19651995). Université de Paris. maîtrise de lettres. Du centre culturel à la Scène nationale. COTTEREAU Yves. Université de Paris. Université de Caen. développement local et culturel. DESS administration territoriale décentralisée. 306 p. Histoire du Parvis (Tarbes). Université de Toulouse II-Le Mirail. FAURE Valérie. Les maisons de la culture : histoire d’une aventure (1959-1968). p. 182 p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0801] CHABROL Véronique. Maison de la culture André Malraux à Reims. une institution atypique. maîtrise d’histoire. FABRE-ALIBERT Véronique. no 36. Jo Trehard et la reconstruction du ThéâtreMaison de la culture de Caen. « L’action culturelle et les maisons de la culture ». Université de Reims. Revue du droit public et de science politique. septembre 1992. 135 p. ESQUERRE Frédéric. 2934. Le TEP maison de la culture de l’est parisien. 1993. maîtrise de lettres. [0802] [0803] [0804] [0805] [0806] [0807] [0808] [0809] [0810] [0811] 106 . Exemple d’évaluation d’une politique culturelle. Théâtre-Maison de la culture de Caen. maîtrise de sociologie. 1971. 1974-1995. CHOPART Jean-Noël. 1997. 1995. no 5.

.Les relations entre les pouvoirs publics [0812] [0813] FLAMENT E. 1963-1969 » dans Théâtre et spectacles. L’offre de services dans les équipements culturels ? Maisons de jeunes. Les Cahiers de l’administration territoriale. Université de Reims. 1983. FLICHY Patrice. hier et aujourd’hui. 219 p. Rab Sylvie. « 1963. Cerat. CTHS. Sociologie du Sud-Est. no 120. Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales. 1982. [0814] [0815] [0816] [0817] [0818] [0819] [0820] [0821] 107 . la maison de la culture de Bourges : une nouvelle donnée dans le paysage culturel local » dans Poirrier Philippe. « Le programme Zénith : un partenariat original entre l’État et les collectivités territoriales ». 1983. p. « Le Théâtre-Maison de la Culture de Caen ou l’échec de la décentralisation culturelle. « La maison de la culture d’Amiens ». GILBERT Claude. DESS administration locale. 115-121. HECHT Roland. 1971. 1994. MARIE Patrice. Paris. Une politique à l’écart de la politique : la création de la maison de la culture à Grenoble. Les maisons de la culture. p. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. no 12. 1965. HOECHSTETTER Irène. DESS direction de projets culturels. p. Institut d’études politiques de Paris. « Représentation du local : la maison de la culture de Grenoble ». Reneau Serge et Vadelorge Loïc (dir. 206 p. 173 p. La démocratie dans la décentralisation culturelle : les conventions de développement culturel. Grenoble. 29-40. École pratique des hautes études. 269 p. les maisons de la culture. thèse de science politique. Noroît. 1987. La politique culturelle de l’État. Paris. 141-154. FLOQUET Catherine. 641-648. p. GILBERT Claude. 1995. thèse de troisième cycle. 1991. LEMENOREL Alain.). 405-430. 1991. no 33-34. Institut d’études politiques de Grenoble. GAUTHRON Georges. p. 20 p. Développement culturel dans le cadre des procédures de développement social des quartiers liées aux contrats de plan État-Région.

DESS administration territoriale décentralisée. 79-107. DES de droit public. Genèses. DEA action et politiques publiques. 1998. 179 p. Université de Reims. 86 p. Université d’Amiens. QUEYRANNE Jean-Jacques. « Culture et planification ». enjeux et usages des concentions de développement culturel » dans Dubois Vincent (dir. 1973. 1965. DEA gouvernement local et administration locale. 1992. maîtrise d’histoire. Le volet culturel des contrats de développement territoriaux en région Midi-Pyrénées. 1988.-L. 150 p. p. PLOUCHARD François. thèse d’État de science politique. PURENNE Anaik. L’action culturelle en région Centre : une lecture des rapports État-Région. Université de Rouen. Politiques locales et enjeux culturels. RANGEON F. 136 p. 352 p. Université de Lyon II-Lumière. [0823] [0824] [0825] [0826] [0827] [0828] [0829] [0830] [0831] [0832] 108 . p. 1993.. XIXe-XXe siècles. Université de Paris-I. 159 p. NORA Pierre. QUENAULT Caroline. Les Cahiers du Théâtre. La Documentation française. et VASSEUR J.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0822] MARTIAL Christine. 1997. Les maisons de la culture. De la culture dans tous ses états ou les relations en matière culturelle entre l’État et les collectivités locales et territoriales. DESS direction de projets culturels. Université de Bordeaux-I. Paris. POCHE Bernard.). Poirrier Philippe (avec la collaboration). Histoire de la maison de la culture du Havre. no 278.. 1271 p. PURENNE Anaik. La Revue administrative.-F. 1984. « À propos des maisons de la culture : politique et dirigisme culturel ». La Maison de la Culture de Grenoble : une institution à la recherche de son identité. La culture en l’État ? Les relations contractuelles villes/État dans la conduite des politiques culturelles : l’exemple de Saint-Denis et Montreuil. Politique culturelle et participation : l’expérience de la maison de la culture d’Amiens (1965-1973). Cerat-CNRS. 1996. Institut d’études politiques de Grenoble. 304-310. MORIN Yves et PARADON Michèle. no 1. « Entre “mission culturelle” et logiques démocratiques. Institut d’études politiques de Grenoble. PICARD J. juillet-août 1993. PONTIER Jean-Marie. 1975. Les clochers d’une querelle.

Revue d’économie régionale et urbaine. « Démocratisation culturelle et Maisons de la culture » dans Reynaud Jean-Daniel et Grafmeyer Yves (dir. La maison de la culture d’Angers. Université de Nantes. Paris.). 162-179. 1993.Les relations entre les pouvoirs publics [0833] [0834] RENEAU Christine. La Documentation française. Université d’Amiens. mouvement sciences sociales. 1996. 1981-1986. 635-644. THURIOT Fabrice. DEA de droit public. p. La maison de la culture de la SeineSaint-Denis. 1981. SCHWEIG Emmanuelle. 201-227. Paris. p. no 2. TASCA Catherine. La maison de la culture de Bourges dans le paysage culturel de la ville. Le renouveau de l’aménagement du territoire en France et en Europe. 1971. Université de Tours. 1981. maîtrise d’histoire. préfiguration. DES de droit et sciences économiques. THURIOT Fabrice. « Fonctions culturelles et aménagement du territoire » dans Nemery Jean-Claude (dir. 1997. Institutions et vie culturelles. 79 p. Université de Paris. Français. Economica. 1993. La place de la culture dans la politique de la ville.). URFALINO Philippe. SCANO Marie-Astrid. p. 1996. Marly-le-Roi. La Documentation française. SAVARY Gilles. L’avenir des maisons de la culture. Culture et territoires. Paris. DESS administration publique. « La coopération entre les collectivités publiques » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir.). « Éléments pour une réflexion sur la politique des chartes culturelles à la lumière du cas bordelais ». Université de Paris X-Nanterre. qui êtes-vous ?. TERRASSON Valérie. p. 45-48. L’éducation populaire au tournant des années soixante. 334 p. 69-80. « Les maisons de la culture contre l’éducation populaire » dans Poujol Geneviève (dir. 1994. [0835] [0836] [0837] [0838] [0839] [0840] [0841] [0842] [0843] 109 . L’Harmattan.). Les voies de la coopération. TEILLET Philippe. maîtrise d’études théâtrales. Paris. Document de l’Injep. État. 1998. RIZZARDO René. p. 1984.

Paris. Ministère de la Culture. [0845] [0846] 110 . p. WALLON Emmanuel (dir. 49 p. Paris.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0844] URFALINO Philippe.). La décision culturelle dans les collectivités territoriales. 1959-1968. Les Années Malraux. « Les maisons de la culture et le théâtre (1960-1966) : des affinités électives au mariage » dans Abirached Robert (dir. Actes Sud-Papiers. La décentralisation théâtrale. 2. 1987. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. « Les maisons de la culture : la fin de l’exemplarité ? » dans Girard Augustin. Paris.). 1995. Gentil Geneviève. 305-333. Coopération et complémentarité dans les politiques culturelles territoriales. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. 1971-1973. p. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 1993.). 39-64. URFALINO Philippe.

410 p. 368 p. CHAMPY Florent. 1988. Pratiques architecturales et enjeux politiques. ANDRIEUX Jean-Yves et SEITZ François (dir. Charles-Auguste Questel (1807-1888).). p. 1998. 1998. « Formation et recrutement des architectes en chef depuis 1830 ». Monuments historiques de la France. [0848] [0849] [0850] [0851] [0852] [0853] [0854] 111 .). 1997. DEA d’histoire de l’art. L’architecture bordelaise de l’entredeux-guerres : l’action municipale. L’imaginaire scientifique d’Eugène Violletle-Duc. Les architectes et la commande publique. BARIDON Laurent. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. CARREL Anne. no 113. Viollet-le-Duc Architect. BERCE Françoise et FOUCART Bruno (dir. DEA d’histoire de l’art. BERCE Françoise. Paris. 1996. France 1945-1995. Paris. 10-22. PUF. Université de Paris IV-Sorbonne. 293 p. Picard. L’Harmattan. BENECH Marie-Françoise. 100 p. Université de Bordeaux-III. Master of Historic Preservation. The Trust for Museums Exhibitions. Washington. 1998. 1981. Le statut comparé des architectes en Allemagne et en France. Architecte-restaurateur à la Commission des monuments historiques (1840-1879). Artist. 1996.Approches thématiques Architecture [0847] ACKERMANN Andréa. Paris.

CHASLIN François. 417-428. p. LENGEREAU Éric. revue d’histoire. DEA d’histoire de l’art. [0857] [0858] [0859] [0860] [0861] [0862] [0863] [0864] [0865] [0866] 112 . « L’architecture entre Culture et Équipement (1965-1995) ». Institutions et vie culturelles. 3-9. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. homme de culture. « La crise de l’enseignement de l’architecture » dans Girard Augustin. Tome 2. Paris. 1995. 1981. FOUCART Bruno. 1999. (à paraître). Paris. maîtrise d’histoire de l’art. « Architecture et art urbain » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. The Beaux-Arts tradition in French architecture. no 53. 1987. La Documentation française.). « Viollet-le-Duc et la restauration » dans Nora Pierre (dir. LENGEREAU Éric. Paris.. p. 112-123. 612-649. Université de Rennes-II. Rioux JeanPierre et Sirinelli Jean-François (dir. p. LENGEREAU Éric. p. Georges Pompidou. 115-117. Gentil Geneviève. 1986. 1983. 120 p.). Paris. les architectes et les petites voitures » dans Tetart Philippe (dir. Paris. L’architecture publique en Maine-etLoire sous l’Empire et la Restauration : de l’art d’accommoder un patrimoine monumental. PUF. 77-86. Princeton University Press. Gallimard. janvier-mars 1997.). Les enseignements de l’architecture : histoire de l’Unité pédagogique « 8 ».BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0855] [0856] CHARRE Alain. 1996. Éditions du Centre Pompidou. LENIAUD Jean-Michel. Princeton.). 360 p. maîtrise d’histoire de l’art. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. Vingtième siècle. LENGEREAU Éric. CHARRE Alain et VIEUX Jacky. L’architecture éphémère et le Bicentenaire de la Révolution française. 1995. p. Monuments historiques de la France. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 1958-1981. « Les architectes diocésains ». no 113. Les lieux de mémoire. 1993. « Georges Pompidou. EGBERT E. Histoire des politiques architecturales de la France. Paris. GIRAUD-LABALTE Claire. 1971-1973. Art et urbanisme. 1980. La Nation. 1992. Paris. FABRE Dorothée. p. Comité d’histoire du ministère de la Culture. Université de Paris IPanthéon Sorbonne.

maîtrise d’histoire de l’art. Mengès. World Architecture Journal. Université de Paris IPanthéon Sorbonne.. 1993. L’architecture publique au Mans au XIXe siècle. XIXe-XXe siècle. Les cathédrales du XIXe siècle. ROBERT Corinne. 1998.. no 1. LENIAUD Jean-Michel. Les architectes et les institutions dans le Doubs au XIXe siècle. État du service des édifices diocésains.. constructions et restaurations dans le Finistère. MONNIER Gérard. [0868] [0869] [0870] [0871] [0872] [0873] [0874] [0875] [0876] [0877] [0878] 113 . 1991. Paris.Approches thématiques [0867] LENIAUD Jean-Michel. POIVREAU Benoît. p. 225 p. 420 p. Viollet-le-Duc ou les délires du système. Fayard. 1998. Réunion des musées nationaux. 1980. Université de Franche-Comté. Paris. LENIAUD Jean-Michel. Université de Franche-Comté. Université de Rennes-II. Viollet-le-Duc. L’architecture des maisons de la Culture en France de 1958 à 1988. maîtrise d’histoire de l’art. 1998. CNMHS-Economica. Université de Rennes-II. “Architecture and the state in France since 1945”. DEA d’histoire de l’art. L’architecte Joseph Bigot (1807-1894) : projets. 1993. 950 p. Eugène Claudius-Petit. Paris. VANO Sandrine. Étude de l’architecture des mairies de Jacques-Paul Lequeux. 1996. VANO Sandrine. Université de Rennes-II. OLLIVIER E. Paris. Université de Paris IVSorbonne. architecte du département de la Seine sous la Troisième République. Les architectes et leurs restaurations dans le Doubs au XIXe siècle. 1995. DEA d’histoire de l’art. maîtrise d’histoire de l’art. 1994. maîtrise d’histoire de l’art. Portraits d’architectes. 14-15. 1996. 503 p. DEA d’histoire de l’art. 1995. RANNOU N. THOMAS S. Les bâtisseurs d’avenir.

l’imagerie et la symbolique républicaines de 1880 à 1914. La peinture religieuse en France. DESS direction de projets culturels. Marianne au pouvoir. Paris. 1998. l’imagerie et la symbolique républicaines de 1789 à 1889. DEA de science politique. AUVRAY Béatrice. no 10. élus. 1992. AGULHON Maurice. maîtrise d’histoire de l’art. Institut d’études politiques de Grenoble. 130 p. 59 p. 1989. 93-105. Université de Rennes-II. AMIOT Emmanuelle. Pôle Sud. L’art en tension. Les artothèques en France. DEA d’histoire de l’art. 1994. ARMAND Laurence. Institut d’études politiques de Grenoble. mai 1999. politiques plastiques. La politique artistique française des années 30 : étude des expositions en France et à l’étranger. maîtrise d’histoire de l’art. 1996. AMMAR-KHODJA Pascale. mémoire de science politique. 1997. thèse d’histoire de l’art. 1997. Jacqueline Chambon. 314 p. ANGELE Marie-Béatrice. AMMAR-KHODJA GABINEL Pascale. 107 p. Nîmes. Politique de la ville en faveur des arts plastiques. 251 p. ou dix ans de commande publique. AGULHON Maurice. 1992. Marianne au combat.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES Arts plastiques [0879] AGUILAR Yves. 1979. [0880] [0881] [0882] [0883] [0884] [0885] [0886] [0887] [0888] [0889] 114 . 449 p. Université de Montpellier-I. Paris. p. 45 artothèques publiques en France. 1995. Flammarion. Un art de fonctionnaire : le 1 %. Université de Paris X-Nanterre. BAQUIE Sophie. Flammarion. « Légitimer l’art contemporain en région : l’exemple du Languedoc-Roussillon ». légitimations. introduction aux catégories esthétiques de l’État. L’exemple du LanguedocRoussillon. AMIDON Catherine. Art contemporain. Achats et commandes de l’État de 1873 à 1905. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Université de Paris IVSorbonne.

Université Pierre Mendès France. Éditions Complexe. Institut d’études politiques de Grenoble. Université de Montpellier-III. DESS projets culturels. Jean-Pierre Raynaud à Vénissieux. 13-23. Les arts plastiques dans la politique culturelle de la ville de Poitiers. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. mémoire de science politique. Paris. Dijon. Paris 19401944. La création artistique à Montpellier de nos jours : problèmes socio-culturels. 1991. maîtrise d’histoire de l’art. DEA d’histoire. Bruxelles. Sources. maîtrise d’histoire de l’art. maîtrise d’histoire de l’art. BERTRAND DORLEAC Laurence. « Le monument du Trente-Octobre 1870 à Dijon. Les monuments publics de Nîmes. 1991. Publications de la Sorbonne. [0891] [0892] [0893] [0894] [0895] [0896] [0897] [0898] [0899] [0900] [0901] 115 . 216 p. BARIDON Laurent. L’art public contemporain à Reims depuis 1951. BERTRAND DORLEAC Laurence. 1995. « La question artistique et le régime de Vichy » dans Rioux Jean-Pierre (dir. BIARD Jean-Louis. 1940-1944. 1987. 1986. Matt Mullican à Givors. Les malheurs d’une Marianne romantique ». maîtrise d’histoire de l’art. BETTUES Brigitte. Université de Reims. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. 1991. 137160. Ordre national. 451 p. 102 p. BERNARD Jean-Marc. 1996. L’exposition « chef-d’œuvre de l’art français » : un art humaniste. BEKOUCHE-DEMAILLY Marie-Claude. 1998. Les deux plateaux : sculpture monumentale de Daniel Buren (Palais Royal 1986). maîtrise d’histoire de l’art. BARIDON Laurent. 1987. Travaux historiques. 1993. Seuil. p. La vie culturelle sous Vichy. 481 p. Histoire de l’art. Université de Montpellier-III. L’art de la défaite. p. Paris. 130 p. 1990. Université de Bourgogne. BERTRAND DORLEAC Laurence. traditions et modernités. BAZIN-FONTANA Catherine. BARISET Lucie. Art international et collectivités locales : trois rendez-vous en Rhône-Alpes : Mark Di Suvero à Valence.Approches thématiques [0890] BARBEZIER Michel.). Les monuments publics à Dijon (17891918). no 26. 1987.

2738. Aix-en-Provence. Les grands hommes statufiés. 1994. Aix-en-Provence. Paris. « La réforme de l’École des beaux-arts de 1863 : peinture et sculpture ». La politique des arts plastiques à Saint-Brieuc (1982-1996). L’art public contemporain à Aix-en-Provence. Université de Rennes-II. 1988. Université de Paris X-Nanterre. Six sculptures contemporaines dans la commande publique de Nîmes. maîtrise d’histoire de l’art. thèse d’État d’histoire de l’art. Université de Lyon III-Jean Moulin. Kent Stade University Press. 1996. 1987. maîtrise d’histoire de l’art. Romantisme. BOURGON François. BRIX Fernande. [0903] [0904] [0905] [0906] [0907] [0908] [0909] [0910] [0911] [0912] 116 . 195 p. Problèmes de l’enseignement artistique au XIXe siècle. Université de Provence. Dijon. Les artothèques de la région Rhône-Alpes : une institution et son public. BREERETTE Geneviève. 1995. Hollow Icons. maîtrise d’histoire de l’art. The Politics of Sculpture in the 19th Century France. 1996. BONNET Alain. 1993. p. maîtrise d’histoire. 1976. La Documentation française. BOIME Albert. Université de Provence. Université de Lyon II-Lumière. maîtrise d’histoire de l’art. no 93. Université de Bourgogne. maîtrise d’histoire de l’art. thèse d’histoire de l’art.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0902] BLASCO Muriel. BOHER Sylvie. La sculpture à Lyon au début du XXe siècle. La création artistique contemporaine dans les établissements de l’éducation nationale à Dijon : la loi du 1 % culturel. BONNET Alain. Université de Nancy-II. Les aides publiques à la création artistique en France. Kent. La réforme de l’École des beaux-arts de 1863. BULLY Gaële. 1993. 45 p. BUISSON-HAWKINS Sylvie. la commande publique et les dons entre 1969 et 1992. 1992. BOULAIRE Jean-Michel. Les statues érigées à Nancy de 1800 à 1914. 1987.

DCA-Flammarion. Institut d’études politiques de Grenoble. [0914] [0915] [0916] [0917] [0918] [0919] [0920] [0921] [0922] [0923] [0924] 117 . CHALUMEAU Jean-Luc. mémoire de science politique. 127 p. Dijon. p. CHABANNE Laure. DALL’ARMI Viviane. 1987. 1830-1880. La vie artistique à Nancy. 1989. CLUZEL Marie-Luce. thèse de science politique. no 59. 1991. CHOSSON Élise. Paris. 1992. juillet-septembre 1998.Approches thématiques [0913] CARTOUX Sophie. Université de Paris II-Panthéon Assas. Les Centres d’art contemporain. CASCARO David. maîtrise d’histoire de l’art. 400 p. 1996. Vingtième siècle. Université de Rennes-II. thèse. DEA d’histoire de l’art. L’art au présent. « “Les colonnes” de Buren. École nationale des Chartes. DEA d’histoire de l’art. CHABANNE Laure. 1998. Réunion des musées nationaux. La figure de la République. 1990. Paris. 1857-1914. Le concours de 1848. Le fonds régional d’art contemporain de la région Rhône-Alpes. maîtrise d’histoire de l’art. Le marché de l’art moderne et contemporain et la fiscalité en France depuis dix ans. 1994. revue d’histoire. 1863-1880. CHAUDONNERET Marie-Claude. UGE. CASCARO David. Projets culturels et création artistique dans les quartiers périphériques en difficulté. Union des arts et enseignement artistique : l’École des beaux-arts. maîtrise d’histoire de l’art. L’École des beaux-arts. École pratique des hautes études. 1998. Université de Strasbourg-II. 1995. Université de Bourgogne. 120-128. 335 p. 1985. Paris. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. L’enseignement artistique à l’École nationale des Beaux-Arts de Dijon. une crise politico-administrative ». La politique des arts plastiques sous la Ve République. DAVIEZ Nathalie.

maîtrise d’histoire de l’art. FINGERHUT Jacques. maîtrise d’histoire de l’art. Carré d’Art : bibliothèque et musée d’art contemporain de la genèse à l’ouverture. maîtrise d’histoire de l’art. Problèmes politiques et sociaux. 5 avril 1996. FORJAT Sophie.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0925] DELOYE Jean-Christophe. EVANNO Véronique. Université de Toulouse II-Le Mirail. DUKERS I. 1996. L’intervention de l’artiste plasticien en milieu urbain en France. 1990. Analyse organisationnelle du système culturel français à travers l’exemple des fonds régionaux d’art contemporain. Bernard Anthonioz et son action au ministère des Affaires culturelles au temps d’André Malraux. La sculpture dans l’espace urbain de Valence de 1867 à nos jours. 1998. [0926] [0927] [0928] [0929] [0930] [0931] [0932] [0933] [0934] [0935] [0936] 118 . L’investissement de l’État pour l’art contemporain : objet de polémique. Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Université de Paris IV-Sorbonne. Université de Montpellier-III. maîtrise d’histoire de l’art. FERRAND Sylvie. 1996.. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Montpellier-III. 94 p. La galerie municipale du château d’eau. maîtrise d’histoire de l’art. DURAND-RIQUET Christine. 1992. 1835-1851 : Achille Allier. FONTAINE Véronique. 1995. 1995. 1994. 84 p. à Toulouse. Université de Montpellier-III. Les écoles académiques de Valenciennes (17851914). Université de Clermont-Ferrand-II. FAVALLARD Céline. Le mouvement de décentralisation artistique à Moulins. no 765. « L’art : entre marché et musées ». thèse. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. 1998. La sculpture dans l’espace public à Béziers. Un bilan de 15 années d’activités.. 1990. maîtrise d’histoire de l’art. 1994. EL-ZIMBI Khalid. DOLLEC C. École nationale des Chartes. FAVRE-BONTE Sophie. l’art en province et la Société centrale des Amis des Arts. Histoire et actualité du 1 % artistique. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. mémoire de science politique. DEA d’histoire de l’art. Université de Rennes-II.

GIRAUD Anne-Sophie. 264 p. La Documentation française. Pouvoirs publics et création. p. Paris. Le monument public français. Institut d’études politiques de Paris. travaux de sciences politiques. GARDES Gilbert. 1994. 1855. GARDES Gilbert. 1993. 1987.).). Institut d’études politiques de Paris. 127 p. « La médiation de l’art contemporain » dans Wallon Emmanuel (dir. thèse de science politique. « La compétence contre la démocratisation ? Création et re-création des fonds régionaux d’art contemporain ». Musée de la civilisation-Presses universitaires de Grenoble. GLEIZAL Jean-Jacques. Politix. maîtrise d’histoire. FOUR Pierre-Alain. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. 1994. DEA de science politique. les Frac et le monde de l’art ». FUSSIEN Virginie. Québec-Grenoble. L’art et le politique. L’action culturelle dans le secteur des arts plastiques : la mise en place des Frac. p. Essai sur la médiation. Université de Nancy-II. PUF. 139 p. [0938] [0939] [0940] [0941] [0942] [0943] [0944] [0945] [0946] [0947] 119 . Le monument public français : l’exemple de Lyon. 1991. FOUR Pierre-Alain. « L’État. maîtrise d’histoire de l’art. 1997. Intervention publique et art contemporain : la création des fonds régionaux d’art contemporain. 1996. La commande publique à Nancy à l’époque de l’École de Nancy. 182-192. no 24. 1988. Institutions et vie culturelles. 1995. 95-114. p. 1889 et 1900). 1993. PUF. FOUR Pierre-Alain. no 107. Paris. thèse d’État d’histoire de l’art. 116 p. Université de Paris X-Nanterre. 619 p. le prince.Approches thématiques [0937] FOUR Pierre-Alain. « La politique de soutien aux arts plastiques » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. L’artiste. 1998. FOUR Pierre-Alain. leur insertion dans le monde de l’art et leurs politiques d’acquisitions. GLEIZAL Jean-Jacques. Les expositions universelles des Beaux-Arts et leurs peintres (Paris. Raison présente. 109-114. Paris.

1995. Université de Rennes-II. le public et les valeurs. La commande publique du Bicentenaire de la Révolution française. IVARS Iris. 1997. p. maîtrise d’histoire de l’art. Jacqueline Chambon. DEA d’histoire de l’art. maîtrise d’histoire de l’art. HEINICH Nathalie. Université de Lyon II-Lumière. Art. maîtrise d’histoire de l’art. Ethnologie française. thèse. présentation et édition critique des procès-verbaux (1811-1815). 1989. 1998. no 4. Politique de décision dans une commission municipale ». Napoléon III et la peinture : achats et commandes (1852-1870). École nationale des Chartes. Éditions de Minuit. Le triple jeu de l’art contemporain : sociologie des arts plastiques. Du projet à la réalisation (1920-1933). Les rejets de l’art : l’art. 250 p. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. HEINICH Nathalie. maîtrise d’histoire de l’art. GUILLOU Cécile. HEINICH Nathalie. maîtrise d’histoire de l’art. octobredécembre 1995. [0949] [0950] [0951] [0952] [0953] [0954] [0955] [0956] [0957] [0958] 120 . 1997. GOYAT Florence. L’art du 1 % en ville nouvelle de Dénart. savoir et pouvoir : l’Académie des Beaux-Arts sous le Premier Empire. IUNG Julie. Nîmes. L’État et les expositions d’art contemporain de 1959 à 1975. « Les colonnes de Buren au Palais-Royal. HUGUENAUD Karine. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. « Les frontières de l’art à l’épreuve de l’expertise. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Paris. GUERGI Corine. HEINICH Nathalie. 525-541. L’Institut d’art et d’archéologie. Villefranche-sur-Saône et Saint-Priest).BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0948] GOUDAIL Agnès. Ethnographie d’une affaire ». p. 384 p. Politix. 1994. Étude de la réception. 1998. revue des sciences sociales du politique. no 38. 1993. 111-135. Les artothèques : une forme d’action culturelle contemporaine (trois exemples dans la région RhôneAlpes : Lyon. 1998. 1997. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne.

Approches thématiques

[0959]

JOSSE Béatrice, Décentralisation et création artistique : les centres d’art contemporain, Université de Reims, DESS administration locale, développement local et culturel, 1992, 109 p. JOYAULT Elizabeth, La décoration au titre du 1 % en Bretagne, Université de Rennes-II, maîtrise d’histoire de l’art, 1994. KRITT Carole, La sculpture dijonnaise entre les deux guerres, Dijon, Université de Bourgogne, DEA d’histoire de l’art, 1995. LALLIER H., L’art contemporain en Bretagne, 1980-1995 : un panorama, Université de Rennes-II, maîtrise d’histoire de l’art, 1997. LAREDO Dominique, La vie artistique à Montpellier de 1870 à 1918, Université de Montpellier-III, thèse d’histoire de l’art, 1992. LEMERLE Marion, François Mathey, la carrière d’un homme atypique, 1942-1985, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1993. LESSIEUR Chantal, Les institutions lyonnaises d’art contemporain et leurs publics. Les exemples de l’Elac et du Nouveau Musée de Villeurbanne, Université de Lyon-II, maîtrise d’histoire de l’art, 1994. LIOT Françoise, Le marché de l’art à Bordeaux : l’impact des politiques publiques sur le développement de l’économie de l’art régionale, Université de Bordeaux-III, maîtrise de sociologie, 1990. LIOT Françoise, Les artistes et les institutions culturelles : le rôle de la Direction régionale des Affaires culturelles et de l’École des Beaux-Arts sur la reconnaissance de jeunes plasticiens, Université de Bordeaux-III, DEA de sociologie, 1991. LIOT Françoise, Les carrières artistiques en Aquitaine. Les transformations de la profession d’artiste face aux politiques de soutien à la création, Université de Bordeaux-III, thèse de sociologie, 1997. LOVITON Samuël, L’enseignement de l’art en France, Institut d’études politiques de Grenoble, mémoire de science politique, 1992, 105 p. LUIGI Gilbert, Les problèmes du 1 %, Université de Paris IPanthéon Sorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1972, 227 p.

[0960] [0961] [0962]

[0963]

[0964]

[0965]

[0966]

[0967]

[0968]

[0969]

[0970]

121

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES

[0971]

MAGAL Christophe, L’art contemporain au Centre Georges Pompidou de 1987 à 1990, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1991. MALAQUIN Isabelle, Paul Rebeyrolle et les institutions artistiques, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1995. MANCEAUX Fany et POIRRIER Philippe, La statue de Bonaparte à Auxonne. Une commande publique sous le Second Empire, Auxonne, Lycée Prieur de la Côte-d’Or, 1995, 32 p. MARCHAL Nathalie, L’art contemporain en espace public extérieur à Paris de 1981 à nos jours, Université de Paris IPanthéon Sorbonne, DEA d’histoire de l’art, 1995. MARGUERIN Mathieu, Les fonds régionaux d’art contemporain : du cahier des charges aux modèles d’action, Université de Rennes-II, maîtrise d’histoire de l’art, 1996. MARTINET Chantal, Statues et monuments commémoratifs en Seine-et-Marne, 1852-1914, EHESS, thèse de troisième cycle d’histoire, 1979. MARTINET Chantal, « Les historiens et la statue », Le Mouvement social, 1985, no 131, p. 121-129. MARTINET Chantal, « La République s’installe à Dijon : histoire d’une bataille monumentale », Monuments historiques, 1986, no 114, p. 69-72. MARTINET Rose-Marie, Rodin et la politique, Université de Paris X-Nanterre, maîtrise d’histoire de l’art, 1989. MARTINET Rose-Marie, Rodin, l’artiste face à l’État, Paris, Séguier, 1993, 223 p. MAZELLA F., La politique culturelle à Marseille de 1982 à 1989. Une application, la sculpture de Richard Baque, L’Aventure, Aix-en-Provence, Université de Provence, maîtrise d’histoire de l’art, 1992. MICHAUD Yves, L’artiste et les commissaires. Quatre essais non pas sur l’art contemporain mais sur ceux qui s’en occupent, Nîmes, Jacqueline Chambon, 1989, 246 p. MICHAUD Yves, La crise de l’art contemporain. Utopie, démocratie et comédie, Paris, PUF, 1997, 286 p.

[0972]

[0973]

[0974]

[0975]

[0976]

[0977] [0978]

[0979] [0980] [0981]

[0982]

[0983]

122

Approches thématiques

[0984] [0985]

MILLET Catherine, L’art contemporain en France, Paris, Flammarion, 1987, 303 p. MOGER Danièle et DUFRENE Thierry (dir.), Art, architecture, université. Le 1 % à travers les constructions universitaires, Dijon, Les Presses du Réel, 1995, 178 p. MONNIER Gérard, Des beaux-arts aux arts plastiques. Une histoire sociale de l’art, Besançon, La Manufacture, 1991, 356 p. MONNIER Gérard, « L’exposition “Douze ans d’art contemporain” » dans Girard Augustin, Gentil Geneviève, Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir.), Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel, 1971-1973, Paris, La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture, 1995, p. 133-145. MOULIN Raymonde, Le marché de la peinture en France, Paris, Éditions de Minuit, 1967, 613 p. (réédition en 1989). MOULIN Raymonde, L’artiste, l’institution et le marché, Paris, Flammarion, 1992, 423 p. MOULIN Raymonde, De la valeur de l’art, Paris, Flammarion, 1995, 286 p. MOULIN Raymonde, « Le marché de l’art contemporain » dans Patrimoines et arts contemporains, Bordeaux, Mollat, 1997, p. 83-89. PACQUEMENT Alfred, « 1960-1972. Douze ans d’art contemporain en France » dans Tetart Philippe (dir.), Georges Pompidou, homme de culture, Paris, Éditions du Centre Pompidou, 1995, p. 67-76. PAGAN Elsa, La commande publique de l’État et la sculpture à Paris, Université de Paris IV-Sorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1989. PALLET Catherine, La politique d’achat du Fonds national d’art contemporain : l’art minimal et l’art conceptuel, Université de Paris IV-Sorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1998. PEQUINIOT-LEPINAY Michèle, La sculpture monumentale à Nantes. Recherche sur quelques réalisations d’architecture publique de 1790 à 1870, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1997.

[0986] [0987]

[0988] [0989] [0990] [0991]

[0992]

[0993]

[0994]

[0995]

123

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES

[0996]

PEYRATOUT Olivier, L’art contemporain en Limousin : la décentralisation culturelle à l’épreuve de l’expertise. Université de Reims, DESS administration locale, développement local et culturel, 1994, 86 p. PINGEOT Anne (dir.), La sculpture française au Paris, Réunion des musées nationaux, 1986.
XIX e

[0997] [0998]

siècle,

POCHE Bernard, « Le jeu de l’art contemporain dans la région lyonnaise. Scène, acteurs, scénarios », Les Cahiers du Cerat, 1989, no 6, 211 p. POIRRIER Philippe, « Pouvoir municipal et commémoration. L’exemple du monument aux morts de Dijon. 1919-1924 », Les Annales de Bourgogne, 1989, no 61, p. 141-154. POIRRIER Philippe, « L’Édile, le Prélat et la mémoire. L’histoire mouvementée de la statue de Bossuet à Dijon », Pays de Bourgogne, juin 1992, no 156, p. 1-6. POIRRIER Philippe et VADELORGE Loïc, « La statuaire provinciale sous la Troisième République. Une étude comparée : Rouen et Dijon », Revue d’histoire moderne et contemporaine, avril 1995, no 2, p. 240-269. RENEAU Serge, « L’éducation artistique : acteurs, structures, enjeux », Cahiers de sociologie économique et culturelle, juin 1996, no 25, p. 149-167. RICAUD-PERARDEL Jacqueline, La sculpture dans l’espace urbain de Montpellier de 1850 à nos jours, Université de Montpellier-III, maîtrise d’histoire de l’art, 1994. RIVET-BARLANGUE Luce, La vie artistique à Toulouse. 18881939, Université de Toulouse-II, thèse d’histoire de l’art, 1989. ROBATEL Nathalie, « L’État et les arts plastiques », Regards sur l’actualité, juillet-août 1993, no 193, p. 31-46. ROSS J.-M., “Rodin’s Monument to Victor Hugo: Art and Politics in the Third Republic”, The Art Bulletin, décembre 1986, no LXVIII. ROUGET Bernard, PFIEGER Sylvie et SAGOT-DUVAUROUX Dominique, Le marché de l’art contemporain en France. Prix et stratégies, Paris, La Documentation française, 1991, 208 p.

[0999]

[1000]

[1001]

[1002]

[1003]

[1004]

[1005] [1006]

[1007]

124

1989. 125 . SENECHAUD Anne. 1997. XIX e . 1993. 1982-1994 : le cas marseillais. SEGRE Monique. Université de Provence. « Le 1 % comme politique publique » dans Moger Danièle et Dufrene Thierry (dir. DEA d’histoire de l’art. SCHALLER Angélique. SAEZ Guy. 3-42. no 145. 362 p. p. thèse d’histoire. Le 1 % à travers les constructions universitaires. La sculpture publique contemporaine à Paris (1980-1997). SAUMIER Thierry. Une analyse de la médiation culturelle. 1997. 326 p. La commande publique nationale à Paris. Les fonds de sculpture. Étude de la commande publique en Poitou-Charentes. Économie des arts plastiques. La sculpture au XIXe siècle.Approches thématiques [1008] ROUGET Bernard et SAGOT-DUVAUROUX Dominique. XIXe-XXe siècles. Université de Poitiers. L’Harmattan. 1998. l’école des BeauxArts. maîtrise d’histoire de l’art. Aix-enProvence. Art.). 1986-1994. architecture. 1986. Université de Bordeaux-III. Paris. SEGRE Monique. p. Université de Paris IV-Sorbonne. L’Art comme institution. 1998. La peinture abstraite en Aquitaine entre 1954 et 1970. 234 p.XX e [1009] [1010] [1011] [1012] [1013] [1014] [1015] [1016] [1017] [1018] siècles. Université de Paris IV-Sorbonne. novembre 1988. SARROU Vincent. La Documentation française. L’insertion d’œuvres contemporaines dans les lieux à connotations culturelles. Dijon. SCHMIDNIER Martina. Les arts plastiques dans la décentralisation culturelle. 1998. maîtrise d’histoire de l’art. Les rapports Paris-Province. Paris. 1994. L’école des Beaux-Arts : Paris. Les Presses du Réel. L’Harmattan. 308 p. Regards sur l’actualité. une mémoire retrouvée. Cachan. thèse d’histoire de l’art. « Commande publique et sculpture contemporaine ». RUBY Christian et SIMONET Julie. 160-169. université. 1995. Éditions de l’ENS-Cachan.

maîtrise d’histoire de l’art. La Troisième République et les peintres : recherches sur les rapports des pouvoirs publics et la peinture en France de 1870 à 1914. VAISSE Pierre. 1995. Le programme de sculptures commémoratives d’hommes politiques (1983-1988). Université de Lille-II. Poirrier Philippe (avec la collaboration). Un homme politique et les arts sous la IIIe République : Étienne Clémentel » dans Dubois Vincent (dir. Le Fonds national d’art contemporain. VAISSE Pierre. 1998. Politiques locales et enjeux culturels. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. La commande publique et sa réception dans le cadre de la politique culturelle de la mairie de Villeurbanne (1982-1990). La Troisième République et les peintres.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1019] SNITER Christel. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Poitiers. VEITL Philippe. VANDENBUSSCHE Stéphane. Les fonds régionaux d’art contemporain. 1996.). 1998. L’Harmattan. L’aggiornamento d’une structure institutionnalisée. 208 p. 53-77. La délégation du jugement esthétique. 236 p. Les clochers d’une querelle. p. THERAIN Élise. URFALINO Philippe et VILKAS Catherine. TERRONES Muriel. Paris. Le fonds régional d’art contemporain Nord-Pas-de-Calais. Flammarion. « La politique de la “culture locale”. Université de Lyon II-Lumière. maîtrise d’histoire de l’art. 1996. mémoire de science politique. 1987. XIXe-XXe siècles. SURREL-BARBIER Jacqueline. Statuaire publique et stratégies de pouvoirs : la représentation des artistes et des hommes de lettres à Paris sous la Troisième République : 1875-1914. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. VIGNEAU Christiane. Paris. Université de Paris IV-Sorbonne. 103 p. 1980. 1995. DEA de science politique. [1020] [1021] [1022] [1023] [1024] [1025] [1026] [1027] [1028] 126 . maîtrise d’histoire de l’art. 1996. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Institut d’études politiques de Grenoble. Paris. 1992. L’activité artistique contemporaine à Poitiers (1983-1985). 475 p. thèse d’État d’histoire de l’art.

Acteurs et enjeux. RICHARD Hélène (avec la participation). 1992. 312 p. Un développement spectaculaire. Bulletin des bibliothèques de France. BERTRAND Anne-Marie. [1033] [1034] [1035] [1036] [1037] [1038] 127 . Éditions du Cercle de la Librairie. 6-16. maîtrise d’histoire. 1987. Droz. DESS direction de projets culturels. 1998. Genève. Université de Toulouse II-Le Mirail. 19911997. p. « Bibliothèque municipale : la carte et le territoire » dans Kupiec Anne (dir. 143 p. 489 p. Les projets culturels en bibliothèque : représentations et légitimités des animations en bibliothèque municipale. de la Révolution à 1939. no 4. Livre et lecture publique [1030] [1031] [1032] AROT Dominique (dir. Paris. p. BAUDRY Armelle. 1988. Institut d’études politiques de Grenoble. Les Bibliothèques en France. Histoire et études du fonds de la bibliothèque municipale de Saint-Calais (1789-1940). DEA d’histoire. BERGER Fabienne. 1993. La Bibliothèque nationale des origines à 1800. BARNETT Graham Keith. BERTRAND Anne-Marie. « Les Bibliothèques municipales dans les années 80. Université du Maine. 1997. Paris. 1996. Politiques de lecture et bibliothèques municipales depuis 1944. 1994.). BERTRAND Anne-Marie. L’implantation pionnière d’une institution photographique de renommée internationale à Toulouse : histoire de la Galerie municipale du Château-d’eau. 4368. Université de Paris X-Nanterre. 157 p. BERTRAND Anne-Marie. mais inachevé ». Paris.). Éditions du Cercle de la Librairie.Approches thématiques [1029] VINYOLAS Sonia. Bibliothèques et évaluations. Les bibliothèques municipales. Promodis-Éditions du Cercle de la Librairie. 1998. Éditions du Cercle de la Librairie. 1994. Paris. maîtrise d’histoire. Histoire des bibliothèques publiques en France. BALAYE Simone.

1990. BLASSELLE Bruno et MELET-SANSON Jacqueline. 1694-1994. La Documentation française. Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines. de l’image et du son de Villeurbanne. Les villes et leurs bibliothèques de la Libération à la fin des années 80. Université du Maine. 271 p. no 10. BLASSELLE Bruno. BERTRAND Anne-Marie. Institutions et vie culturelles. 1998. BERTRAND Anne-Marie. 1997. BUSNEL Vincent. Pôle Sud. 157 p. 1996. La Bibliothèque nationale. Besançon. 77-82. 75-92. 1997. Association des directeurs de bibliothèques départementales de prêt. Paris. La lecture publique dans la Sarthe des années 1840 à 1914. p. Électre-Éditions du Cercle de la Librairie. 1995-1997) ». 82 p. Bibliothèques et musées de Besançon. Paris. Musée des BeauxArts et d’Archéologie de Besançon. 1999. 123 p. 1996. Les villes et leurs bibliothèques : légitimer et décider (1945-1985). Université de Lyon II-Lumière. mai 1999. La Découverte. Gallimard. maîtrise d’histoire. Paris. Bibliothèques urbaines. Paris. Les bibliothèques. BUREAU Géraldine. « Culture et autorité partisane : la politique de “rééquilibrage” de la bibliothèque d’une municipalité FN (Orange. thèse d’histoire. Paris. Trois siècles de patrimoine public. mémoire de l’avenir. maîtrise de géographie. p. L’aménagement culturel des communes en agglomération : l’exemple de la Maison du livre. « Les bibliothèques » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. Bourg-en-Bresse. 1989. Bibliothèques départementales de prêt : 50 ans d’aménagement culturel du territoire. 336 p. 128 p.). La Bibliothèque nationale. 1995. PUF.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1039] BERTRAND Anne-Marie. [1040] [1041] [1042] [1043] [1044] [1045] [1046] [1047] [1048] [1049] 128 . 176 p. BRESSAT-BODET Cécile. 1998. BERTRAND Anne-Marie.

maîtrise de sociologie. Les bibliothèques au XIXe siècle. Université de Lyon II-Lumière. CHARTIER Roger et MARTIN Henri-Jean (dir. Éditions du Cercle de la Librairie-Promodis. Le temps des éditeurs. 609 p. 222 p. DELAMBRE Raymond. Lyon. Université de Picardie. Promodis. 513-536. DELAMBRE Raymond. 1998. « Les pouvoirs publics et les bibliothèques » dans Varry Dominique (dir. « Le livre et la lecture dans les régions de France. La lecture publique dans les jeux de la divulgation et de la distinction : le cas du département de l’Aisne. La politique du ministère de la Culture ». p. CHARTIER Roger et MARTIN Henri-Jean (dir. Paris. Tome 4. p. COSTE Laurent. no 72-73. DEA de sciences administratives et politiques. 1900-1950. Paris. 18-23. Le livre concurrencé. Histoire des bibliothèques françaises. Paris. Promodis. Revue française d’histoire du livre. COMTE Henri. Les bibliothèques publiques en France. « La politique de déconcentration du ministère de la Culture.). p. 72-80. CHAUMARD Fabien. et MELGAR E. p. « Bibliothèque et musées : la politique culturelle de la mairie de Bordeaux de 1805 à 1815 ». 1991.). Histoire de l’édition française.. L’Harmattan. 1998. Histoire de l’édition française. Paris. 1997.). Bulletin des bibliothèques de France. 1972. Poirrier Philippe (avec la collaboration). Le commerce du livre en France. Paris. XIXe-XXe siècles. Bulletin des bibliothèques de France. « L’art et les manières de lire aux champs… Les concurrences entre réseaux de lecture publique dans l’Aisne » dans Dubois Vincent (dir. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la culture. 1985. 524 p. Politique culturelle d’incitation à la lecture ou La fureur de lire. Le secteur du livre et de la lecture ». 1998. Tome 3. CHARPENTIER Isabelle.). Éditions de l’Agel. no 5. 1986. C HARPENTIER Isabelle. Du romantisme à la belle époque. 1992. 1995. 1991.Approches thématiques [1050] CASSELLE Pierre. no 4. 201-221. Politiques locales et enjeux culturels. 267-286. COLLE S. Les clochers d’une querelle. [1051] [1052] [1053] [1054] [1055] [1056] [1057] [1058] [1059] [1060] 129 . p. Entre économie et culture.

1974.). maîtrise information communication. L’édition française sous l’Occupation. Université de Montpellier-I. thèse. JOLLY Claude. [1062] [1063] [1064] [1065] [1066] [1067] [1068] [1069] [1070] [1071] 130 . L’édition française depuis 1945. 1997. La Bibliothèque royale sous la Monarchie de Juillet (1830-1848). GRELIER Lise. p. Les effets de la politique de décentralisation sur le livre en région Rhône-Alpes de 1982 à 1986. 1980. 543-553. Éditions du Cercle de la Librairie. 1987. 185 p. 361-380. Le livre concurrencé (1900-1950). 1967. 178 p. Paris. « Institutions : la crise des bibliothèques » dans Chartier Roger et Martin Henri-Jean (dir. acteurs et politique culturelle. Grande-Bretagne et États-Unis dans la seconde moitié du XIXe siècle. de l’image et du son : déterminants. mémoire de science politique. 1987. p. Tome 4. 1998. Enssib. GLASS Patrick. FOUCHE Pascal. Les politiques publiques du livre en Languedoc-Roussillon. DEA de science politique. FOUCHE Pascal (dir. Université de Lyon II-Lumière. DEA science de l’information et de la communication. 147 p. FOUCAUD Jean-François. « La lecture publique en France dans la première moitié du XIXe siècle » dans Les pouvoirs régionaux : représentants et élus.). École nationale des Chartes. 198 6. Paris. Paris. 1997. L’identité socio-politique et le discours du Front national sur les bibliothèques municipales. 904 p. GERBOD Paul. 84 p. CTHS. HASSENDORFER Jean. 1992. Bibliothèque de littérature française contemporaine de l’université de Paris-VII. La maison du livre. Développement comparé des bibliothèques publiques en France. La politique des prix du livre. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Histoire de l’édition française. 211 p. 1995. FOREST Fabrice. Institut d’études politiques de Lyon. DEA économie publique planification aménagement du territoire. Paris. et 448 p. Éditions du Cercle de la Librairie. Promodis. Paris. 457 p. IOCHEM Sandrine.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1061] FEJOZ Stéphanie.

Les bibliothèques au XXe siècle. Université de Paris XNanterre. Histoire des bibliothèques françaises. Libraire : un métier. LEVEILLE Laure. Censure et bibliothèques au XXe siècle. 1914-1990.). 252-271. [1073] [1074] [1075] [1076] [1077] [1078] [1079] [1080] [1081] 131 . Bulletin des bibliothèques de France. Le livre sauveur : la question du livre sous la Révolution française. 1989. Les républicains et les bibliothèques à vocation publique dans le département de la Seine à la fin du XIX e siècle. 78-94. 1998. L’Harmattan. « L’équilibre introuvable. LEBLANC Frédérique. 109131. LASSALLE Marine de.) et Poirrier Philippe (avec la collaboration). KUPIEC Anne. De la lecture populaire à la lecture publique ? Éléments du débat politique et du discours officiel sur les bibliothèques. 1878-1898. Paris. 1988. Politiques locales et enjeux culturels.Approches thématiques [1072] KUHLMAN Marie. Paris. 250 p. LASSALLE Marine de. Promodis-Éditions du Cercle de la Librairie. La politique de la lecture publique en France (1945-1993). 1998. Université de Paris X-Nanterre. Les clochers d’une querelle. Paris. LEVEILLE Laure. 1992. maîtrise d’histoire. Paris. no 4. p. LINDENBERG Daniel. no 24. travaux de sciences politiques. p. p. 349 p. L’impuissance publique. 10-17. « Les bibliothèques dans les politiques éducatives et culturelles. 1989. 1945-1975 » dans Poulain Martine (dir. KUNTZMANN Nelly et BELLOUR Hélène. thèse de science politique. 1993. Le rapport local-national dans les politiques de lecture publique » dans Dubois Vincent (dir. Éditions du Cercle de la Librairie. LASSALLE Marine de. LASSALLE Marine de. 1996. p. « La “nouvelle” politique de lecture (1981-1986). 1789-1799. « Les paradoxes du succès d’une politique de lecture publique ». Les conditions de possibilité de l’innovation culturelle ». Kimé. D EA d’histoire. XIXe-XXe siècles. 1997. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Politix. 1997. La Documentation françaiseComité d’histoire du ministère de la Culture. Paris.

« Bibliothèques publiques et bibliothèques populaires » dans Chartier Roger et Martin Henri-Jean (dir. Promodis. BPI-Centre Georges Pompidou. 1997. 793 p. Institut La Boétie. 59-73. Paris. p. Promodis-Éditions du Cercle de la Librairie. « Les pouvoirs publics.). [1083] [1084] [1085] [1086] [1087] [1088] [1089] [1090] [1091] 132 . Paris. Bulletin des bibliothèques de France. 1996. 349 p. 1986. de l’indifférence à l’intérêt. Le temps des éditeurs.). POIRRIER Philippe. Université de FrancheComté. p. 124. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne.). REYMES Nicolas. no 1. 221-249.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1082] MARTIN Henri-Jean. ORY Pascal. 1985. « Histoire de la lecture publique en France ». Tome 4. Histoire de l’édition française. Histoire de l’édition française. Le prix du livre : analyse économique de la loi Lang. p. 1940-1953. Du romantisme à la belle époque. Bibliothèques pillées : le pillage des bibliothèques en France par les nazis. RICHTER Noë. 1992. p. « Aux origines de la lecture publique : naissance des bibliothèques populaires ». Histoire des bibliothèques françaises. 1992. maîtrise d’histoire. no 4. Éditions du Cercle de la Librairie-Promodis. p. 261-267. spoliations et restitutions allemandes. 41-56. RICHTER Noë. MESSERLIN Patrick. janvier 1977. Paris. RENAUD Christelle. Le livre concurrencé (1900-1950). 1985. p. 1914-1945 » dans Poulain Martine (dir. « Les politiques culturelles » dans Le musée et la bibliothèque. Les bibliothèques populaires dans le département du Doubs (1862-1910). 1914-1990. POULAIN Martine (dir. Paris.). vrais parents ou faux amis ? Paris. ORY Pascal. maîtrise d’histoire. 1997. 36-51. Paris. 36 p. Histoire des bibliothèques françaises : les bibliothèques au XXe siècle. Tome 3. « Le rôle de l’État : les politiques du livre » dans Chartier Roger et Martin Henri-Jean (dir. Les bibliothèques au XXe siècle. avril 1978. Promodis. 1914-1990. Bulletin des bibliothèques de France.

RICHTER Noë. les années de formation. 167-174. RICHTER Noë. Éditions Plein Chant-Université du Maine. La Cité Doré et ses chiffonniers. Musique et lecture. Bernay. [1093] [1094] [1095] [1096] [1097] [1098] [1099] [1100] [1101] [1102] [1103] 133 . Bibliothèque de l’université du Maine. 75 p. 237 p. 1812-1840. 1995. Le Mans. 1987. la lecture publique. Bruxelles. Bibliothèque de l’université du Maine. Société d’histoire de la lecture.). 309-315. La vie culturelle sous Vichy. 1989. « Introduction à l’histoire de la lecture publique ». RICHTER Noë. RICHTER Noë. la lecture populaire. RICHTER Noë. Bassac. RICHTER Noë. 1997. Les silences de l’histoire. Bernay. L’œuvre des bons livres de Bordeaux. Bernay. RICHTER Noë. décembre 1986.Approches thématiques [1092] RICHTER Noë. RICHTER Noë. RICHTER Noë. 1997. p. 302 p. Éditions Complexe. p. Paris. 117-135. 1991. 1990. 1998. 135 p. Bâtisseurs et acteurs de la lecture : répertoire biographique suivi d’une chronologie sommaire. 1979.). 31 p. p. no 4. 1700-1918. Bernay. 1919-1989. RICHTER Noë. RICHTER Noë. « Les bibliothèques populaires et la lecture ouvrière » dans Varry Dominique (dir. de la lecture populaire à la lecture publique. Les Cahiers de l’animation. 27 p. 513-536. Bibliothèques et éducation permanente. Éditions de la queue-du-chat. Histoire des bibliothèques françaises. Le Mans. « La lecture publique de 1940 à 1945 » dans Rioux Jean-Pierre (dir. 29 p. 1979. Éditions du Cercle de la Librairie-Promodis. La lecture publique en France de 1918 à 1945. Société d’histoire de la lecture. Bassac. Bulletin des bibliothèques de France. Les bibliothèques au XIXe siècle. no 57-58. « Lecture publique et création des bibliothèques centrales de prêt ». La lecture & ses institutions. 1981. La lecture & ses institutions. Introduction à l’histoire de la lecture publique. p. Éditions Plein Chant. Les commis voyageurs. Société d’histoire de la lecture.

p. Poirrier Philippe (avec la collaboration). 1914-1990. 141-173. p. 46-51. Le Monde Éditions. Paris. Société d’histoire de la lecture. Au nom du livre : analyse sociale d’une profession. 272 p. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. p. no 152. 1988. 1995. Les clochers d’une querelle. 476-499. SEIBEL Bernadette (dir. lecture publique et décentralisation. La Documentation française. Bernay. Société d’histoire de la lecture. « Le système de prix et les évolutions de la distribution du livre ». Paris. 1986.). p. 1998. Paris. Lecture populaire et ouvrière. Histoire des bibliothèques françaises. Bernay. Promodis-Éditions du Cercle de la Librairie.). Mutation d’une industrie culturelle. Paris. RIOUX Jean-Pierre. Paris. les bibliothécaires. « L’évolution des politiques culturelles et les métiers de la bibliothèque ». 24-32. Paris. Le livre. SAEZ Guy. 196 p. La Documentation française.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1104] [1105] RICHTER Noë. 107-116. p. RICHTER Noë. 1994. faire lire : des usages de l’écrit aux politiques de lecture. Les bibliothèques au XXe siècle. Bulletin d’informations de l’Association Française des Bibliothécaires. Revue française de marketing. ROUET François. Politiques locales et enjeux culturels. 43 p. no 5. SEIBEL Bernadette. Modernisation et nouveaux modèles.). Bulletin des bibliothèques de France. La grande mutation des bibliothèques municipales. 229 p. Lecture et travail. no 106. « Les musées et les bibliothèques : entre légitimité sociale et projet culturel ». 1998. Lire. ROUET François. Ministère de la Culture-DEP. ROSELLI Mariangela. [1106] [1107] [1108] [1109] [1110] [1111] [1112] [1113] [1114] 134 . XIXe-XXe siècles. Cinq siècles de lecture populaire : la formation du système de lecture français de la Renaissance à nos jours. 46 p. 1992. « L’organisation d’un espace public de la lecture autour de 1880. 1998. ROUET François. 1975-1990 » dans Poulain Martine (dir. Les bibliothèques populaires dans la Drôme et en Ardèche » dans Dubois Vincent (dir. « Politiques culturelles. SAEZ Guy. 1991. 1991. 1998.

SUREL Yves. 1997. 516-539. thèse de science politique. « Quand la politique change les politiques : la loi Lang du 10 août 1981 et les politiques du livre ». 36-38. 1995. Bulletin d’informations de l’Association des Bibliothécaires Français. Politiques locales et enjeux culturels. 362 p.). « L’État et l’édition » dans Fouche Pascal (dir. DEA sciences de l’information et de la communication. 1996. 1998. Éditions du Cercle de la Librairie. 44-51. maîtrise d’histoire. La lecture et les bibliothèques publiques en Indre-et-Loire au XIXe siècle. p. Poirrier Philippe (avec la collaboration). 1995.Approches thématiques [1115] SOUBISE Valérie. 1998. 664 p. La Documentation françaiseComité d’histoire du ministère de la Culture. p. URFALINO Philippe. Jalons pour repenser l’histoire des bibliothécaires municipaux sous la Troisième République (18971939). Les concurrences dans les associations et syndicats professionnels de bibliothécaires entre les deux guerres » dans Dubois Vincent (dir. TACHEAU Olivier. Bulletin des bibliothèques de France. SUREL Yves. TACHEAU Olivier. Revue française de science politique. 147-172. maîtrise d’histoire. Paris. Enssib. 175200. p. L’Harmattan. p. Les politiques publiques du livre en France (1957-1995). « Bibliothèques municipales et genèses des politiques culturelles au XIXe siècle : Dijon et Besançon entre 1816 et 1914 ». SUREL Yves. 79 p. L’État et le livre. Les politiques publiques du livre en France (1957-1993). SUREL Yves. Université de Bourgogne. [1116] [1117] [1118] [1119] [1120] [1121] [1122] [1123] [1124] 135 . 171 p. Institut d’études politiques de Paris. Le développement comparé des bibliothèques municipales de Dijon et de Besançon (1816-1914). L’État et le livre. 1997. Dijon. Université de Tours. TACHEAU Olivier. Une approche des politiques culturelles des villes au XIXe siècle. Les clochers d’une querelle. Paris. no 4.). Paris. L’édition française depuis 1945. no 176. TACHEAU Olivier. 1995. « Lecture publique et bibliothécaires municipaux. avril 1997. XIXe-XXe siècles. « Les bibliothèques comme institutions ». 1994. p.

Dijon. février 1977. Le Cercle d’Or. ALARY Luc. Universalia 1986. De l’« art vivant » à l’« art moderne » : genèse du musée national d’art moderne. de l’invention de l’imprimerie à nos jours. Université de Grenoble II-Pierre Mendès France. 1997. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. 1991. VIEILLARD-BARON Nathalie. 168 p. 117 p. p. Les bibliothèques au XIXe siècle. Gazette des beauxarts. Bibliest-Université de Bourgogne. 1990.). une collection. 73-78. thèse d’histoire de l’art. premier essai de muséographie pour l’“art vivant” en France ». ALARY Luc. maîtrise d’histoire. 1992. [1130] [1131] [1132] [1133] [1134] 136 . no 42-2. 219-239. 1984-1988. « La distribution des œuvres d’art en province (1840-1900) : Chalon-sur-Saône ». Pierre. des expositions. 671 p. « Le débat sur le prix unique du livre ». 137 p. ANGRAND XIXe siècle. (19341960). Salins-lesBains. Paris. Le Musée national d’Art moderne au palais de Tokyo : un bâtiment. ZECCHINI Alain.). p. ANGRAND Pierre. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. cinq volumes. Histoire des bibliothèques françaises. 1986. « L’art vivant avant l’art moderne. Territoires de la mémoire : les collections du patrimoine ethnologique dans les éco-musées. Histoire des musées de province au Les Sables-d’Olonne. avril-juin 1995. Histoire du livre et de la lecture.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1125] VARRY Dominique (dir. Le Musée du Luxembourg. Fédération des écomusées et musées de société. AUGE Marc (dir. 1995. p. [1126] [1127] [1128] Musées [1129] AISEMBERG Paula. Éditions du Cercle de la Librairie-Promodis. 225-228. maîtrise d’histoire. Revue d’histoire moderne et contemporaine. La lecture publique à Grenoble depuis 1945. VERNUS Michel. 1997.

1991. Tome 2. 251 p. Paris. Paris. « Le Louvre » dans Nora Pierre (dir. Gallimard. La Nation. Éditions du CNFPT. 1987. 1994. Le temps des musées. p. 1986.). 1969. La rénovation des musées en France.Approches thématiques [1135] BABELON Jean-Pierre. CONTANCIER Benoit et MAY Roland (dir. Paris. Aix-en-Provence. Aix-en-Provence. Les musées d’art européens et leur public. Bruxelles. p. 1967. Le changement institutionnel dans les musées français et américains. 201-207. Droit au musée. Paris. 1992. Paris. maîtrise d’histoire de l’art. Le cas de cinq musées de province. Musées et sociétés. maîtrise d’histoire de l’art. Aix-en-Provence. BSHAF. Université de Paris X-Nanterre. L’architecture du Musée des arts africains et océaniens. 302 p. Ministère de la CultureDEP. Les musées d’art contemporain de la Côte d’Azur. 1990. maîtrise d’histoire de l’art. 153 p. Les lieux de mémoire.). 1997. maîtrise d’histoire de l’art. Musées et patrimoine.). 1965. BERTRAND Viana. Dalloz. BARROSO Éliane et VAILLANT Émilia (dir. Université de Provence. Direction des musées de France. BAEHLER Frédérique.). PEUCHOT Éric et RICHER Laurent (dir. 1993. 169-216. BAZIN Germain. droit des musées. L’administration du musée du Louvre et la politique d’acquisition sous la Restauration (1816-1830). Paris. L’amour de l’art. BOYER F. Université de Provence. 1994. BOURDIEU Pierre et DARBEL Alain. Université de Provence. BADET Claude. 317 p. [1136] [1137] [1138] [1139] [1140] [1141] [1142] [1143] [1144] [1145] [1146] [1147] 137 . thèse. Desoer. BONNEFOUS Édouard. École nationale des Chartes. BOGBE Stéphanie. BLANC Vinciane. Éditions de Minuit. Le Musée Masséna à Nice. « Louis XVIII et la restitution des œuvres d’art confisquées sous la Révolution et l’Empire ». 1993.. BERNARD Béatrice et BOUSTEDT Eve. 445 p. BALLE Catherine.

). 1996. 1998-1999. La Réunion des Musées nationaux (18701940) : genèse et fonctionnement.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1148] BOYER F. BRESC-BAUTIER Geneviève. CANTAREL-BESSON Yveline. Les musées de province dans leur environnement. 1989. 1994. Les musées de la ville de Paris. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. 3144. CANTOR Maryline. Histoire. « Napoléon et la restitution par les musées du Louvre et de Versailles des œuvres d’art confisquées sous la Révolution ». no 221-222. Genève. CANTOR Maryline. Paris. mémoire de science politique. p. [1149] [1150] [1151] [1152] [1153] [1154] [1155] [1156] [1157] [1158] 138 . Marseille. La politique muséologique sous la Révolution d’après les archives des musées nationaux. Éditions Assouline. Le Louvre. Puchet.. p. BREVART Nelly. p. maîtrise d’histoire de l’art. Archives de l’art français. Les musées et les médias en France. La Réunion des Musées nationaux (1870-1940). Réunion des musées nationaux. savant et vulgarisateur. 1994. Cahiers du Grhis-Publications de l’université de Rouen. Musée et fécondité. Musée du Louvre (janvier 1797juin 1798). thèse. 119 p. Droz. 1996. Procès-verbaux du Conseil d’administration du « musée central des Arts ». Musées et collections publiques de France. Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Architecture & Décors. CALLU Agnès. 1969. La naissance du musée du Louvre. Z’éditions. 436 p. Réunion des musées nationaux. Paris. 41-47. Paris. BRESC Geneviève. « Les politiques du musée d’histoire naturelle de Rouen au XIXe siècle » dans Vadelorge Loïc (dir. CANTAREL-BESSON Yveline. 1981. Le conservateur au Louvre sous la Troisième République ». Rouen. CARRET-DEDENIS Agnès. CALLU Agnès. 1995. École nationale des Chartes. 65-83. 1992. 1993. 233 p. « Le poète et l’archéologue.

Les musées dans la ville : de l’action culturelle aux enjeux politiques. 102 p. 1996. CHANCRIN Fabienne. 1993. Institut d’études politiques de Strasbourg. p. 1994. mémoire de science politique. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. Paris. Perrin. Université de Grenoble II-Pierre Mendès France. La décentralisation culturelle : de nouvelles opportunités pour les musées ?. « Les musées » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. Le Musée du Havre. « Les origines du musée des Beaux-Arts de Lyon. Paris-Milan. CHARLET Nicolas. L’enrichissement des collections du Musée de Grenoble entre 1968 et 1978 : l’action de Maurice Besset. CHAPUIS Damien. Dominique Vivant Denon et le Louvre de Napoléon. Université de Rennes-II. 1994. Université de Lyon II-Lumière. Le musée urbain Tony Garnier. Droit et administration des musées. maîtrise d’histoire de l’art. maîtrise d’histoire de l’art. Paris. Université de Paris IV-Sorbonne. 1791-1799 ». p. CHAUDONNERET Marie-Claude. 71-76. mémoire de science politique. La Documentation française. Le musée du Louvre dans les années 1820 » dans Hommage à Michel Laclotte. 325-341. CHAUVIN Eve-Marie. CHAUDONNERET Marie-Claude. Bulletin des musées et monuments lyonnais. 1992. 1973. CHATELAIN Jean. Le Musée de Lorient (1879-1939). [1160] [1161] [1162] [1163] [1164] [1165] [1166] [1167] [1168] [1169] [1170] CHOUGNET Jean-François. 139 . Paris. 106 p. 1991. CHATELAIN Jean. Institut d’études politiques de Grenoble. Institutions et vie culturelles. 1996. Réunion des musées nationauxElecta. Le cas du Musée de de conservateur de musée au Besançon. École du Louvre-La Documentation française. 1993. 1986. 1993. Le métier XXe siècle. 1996. maîtrise d’histoire de l’art. maîtrise d’histoire de l’art. CHIRON Anne-Marie. maîtrise d’histoire de l’art. 675 p.).Approches thématiques [1159] CHAMBARD Rozenn. CHORVAT Valérie. « Permanence et innovation.

maîtrise d’histoire de l’art. Histoire des musées français d’ethnographie régionale en province. Un musée dans sa ville. instrument de la culture artistique en France (1880-1914). maîtrise d’histoire de l’art. Université de Paris IV-Sorbonne. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Université de Lyon II-Lumière. 1987. 1995. (dir. maîtrise d’histoire de l’art. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Le Musée du jeu de Paume entre les deux guerres. l’influence des politiques culturelles. Peintre et conservateur du Musée des beaux-arts de Caen. COLLY Aimée. Anthropologie et muséologie en France. [1172] [1173] [1174] [1175] [1176] [1177] [1178] [1179] [1180] [1181] [1182] 140 . Université de Paris IV-Sorbonne. Les autorités rouennaises et la création du musée (1783-1809). DELAUNE Sandrine.. Nantes. DELFORGES Emmanuelle. CROCE Sylvie. 1991. École du Louvre. DEA d’histoire de l’art. Université de Rouen. Henri Elouis (1755-1840). 300 p. DEA d’histoire de l’art. maîtrise d’histoire de l’art. Le musée d’ethnographie du Trocadéro (18781908). maîtrise d’histoire de l’art. L’enrichissement des collections du Musée de Grenoble sous la conservation de Pierre Gaudibert. L’action culturelle dans les musées d’art et ses principaux outils de communication. XVIIIe-XIXe siècle. DHOMBRES J. DHE Isabelle. maîtrise d’histoire. Paris. CNRS. 1990. 1994. 1996. Université de Rennes-II. COLLET Isabelle. 1991. Le musée rural d’Usson-en-Forez. CUPILLARD Coralie. DELACOURT Marie-Isabelle. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. Architecture muséale et muséographie au XXe siècle. 1992. DEVIN Séverine. Université de Rennes-II.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1171] COLIN N. 1997. mémoire. 1991. Sciences. jusqu’en 1939. DIAS Nélia. industries et société dans la région nantaise. Ouest Éditions. Le Musée Marmottan. Le musée. 1998.). 1995.

Gallimard. 1995.Approches thématiques [1183] ERLANDE-BRANDEBOURG Alain.).. GEORGEL Chantal (dir. Le Mouvement social. GAEHTGENS Thomas W. 75-84. Les lieux de mémoire.). Le Musée Nicéphore Niépce. Rouen. La Nation. 1997. HARAMBURN Pierre. Recherches sur le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux. FERRON Agnès. Université de Strasbourg-II. CNMHS. 1989. 1996. DEA d’histoire de l’art. « Alexandre Lenoir et le Musée des Monuments français » dans Le « Gothique » retrouvé avant Viollet-le-Duc. Les envois de l’État au Musée Fabre. Réunion des musées nationaux. FENNINGER Hélène. maîtrise d’histoire de l’art. GROSSO Emmanuelle. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. p. La Jeunesse des Musées. « Collections privées/collections publiques : un dialogue permanent » dans Vadelorge Loïc (dir. Université de Lyon-II. 143-168. Les conditions passées par les donateurs dans les libéralités accordées aux musées français depuis le début du XIXe siècle. Université de Paris IV-Sorbonne. GAY Stéphanie. Paris. Les musées de province dans leur environnement. Cahiers du Grhis-Publications de l’université de Rouen. GEORGEL Chantal. Tome 2. Université de Montpellier-III. « L’État et “ses” musées de province ». Université de Paris IV-Sorbonne. DEA d’histoire de l’art. maîtrise d’histoire de l’art. GONZALES Wilfred. Paris. 65-77. 2330. juillet-septembre 1992. p. 1979. 1989. Du Trocadéro aux ATP : la question du musée scientifique. FLAMANT Valérie. [1184] [1185] [1186] [1187] [1188] [1189] [1190] [1191] [1192] [1193] [1194] 141 .). maîtrise d’histoire de l’art. Paris. 404 p. 1993. 1992. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Le Musée historique de Hagueneau. Les acquisitions de la Direction générale des Beaux-Arts pour la collection du Musée national d’art moderne. « Le musée historique de Versailles » dans Nora Pierre (dir. 18031837. 1994. p. 1997. GEORGEL Chantal. maîtrise d’histoire de l’art. p. 1986.

économie et politique publique : la création du Musée des Arts de la Mode. 261 p. [1196] [1197] [1198] [1199] [1200] [1201] [1202] [1203] [1204] [1205] 142 . Université de Rennes-II. mars 1996. 29-49. 157 p. 1996. LAPORTE Marion. « Du musée évacué au musée rénové. 1996. maîtrise d’histoire. « Du conservateur de musée à l’auteur d’expositions : l’invention d’une position singulière ». LE MEUR Pascal. no 1. 1994. Musée des techniques et cultures comtoises de 1978 à 1996 : la valorisation du patrimoine technique/industriel. Université de Lyon III-Jean Moulin. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Université de Toulouse II-Le Mirail. DEA de sciences politiques. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. p. 1997. 26-31. 207 p. Pontus Hulten. maîtrise d’histoire de l’art. Académie de Toulouse et de Clermont-Ferrand. LEHALLE Elsa. KHENOUF Nora. Musées et collections publiques de France. maîtrise d’histoire de l’art. Dijon 1939-1950 ». Ministère de la Culture et de la CommunicationSER. LE TOUX Stéphanie. Université de Rennes-II. maîtrise d’histoire. La tutelle de l’État sur les musées de province vue par les collectivités locales et les conservateurs. Analyse et perspective. Sociologie du travail. JUGIE Sophie. 1989. Le Musée d’art moderne de Saint-Étienne et les Stéphanois. Le sens de la visite : des musées au service de la société et de son développement. Musée de la France d’outre-mer : un musée tributaire de la politique de la métropole er de l’opinion publique (1931-1960). Les services éducatifs des musées : une analyse comparative. 1947-1997. 1978.. « L’air de la mode et l’art du temps ». Musée des Colonies. 1997.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1195] HEINICH Nathalie et POLLAK Michael. 1996. 1965-1985. p. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Paris IVSorbonne. LABROSSE-BESSIERE Christiane. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines. LERET V. LE CLEAC’H Julie. Le Musée de Brest. 1996. Paris. maîtrise d’histoire de l’art. Le vêtement entre création. 1994. JEANNOT VIGNES Bernard. no 210.

1995. maîtrise d’histoire de l’art. 19-24. maîtrise d’histoire de l’art. La politique dans les musées de la Ville de Lyon : quelle décentralisation culturelle ? Université de Lyon III-Jean Moulin. 344-355. la constitution des valeurs artistiques contemporaines ». Université de Strasbourg III-Robert Schuman. MARTIN François-René. 1993. 1998. La rénovation du paysage muséal en France : mutations. 1996. XXVII-3. t. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Le musée des beaux-arts de Strasbourg (1803-1870). Ethnologie française. MERCADIER Sandra. février 1987. 1989. 166 p. Politique et culture : les musées et le patrimoine. maîtrise d’histoire. LORANT Cécile. XXVII-3. 1995. thèse de science politique. enjeux. 1997. MAIROT Philippe. p. Revue française de sociologie. 1986. musée du nouveau ». Esprit. maîtrise d’histoire. p. 1989. « Musées et société ». « Le marché et le musée. Les Cahiers du Musée national d’art moderne. 1994. 369-394. maîtrise d’histoire de l’art. p. MANIEZ Stéphanie. limites. DESS administration locale. Université de Strasbourg-II. Université de Reims. MANUEL DE CONTIGUY Sylvaine. no 2. [1207] [1208] [1209] [1210] [1211] [1212] [1213] [1214] [1215] [1216] [1217] 143 . « Nouveau musée. La Coupole : musée historique ?. Université de Rennes-II. « Le musée d’art contemporain et le marché ». 552 p. 105 p. 138 p. Université d’Aix-Marseille-I. p. MOULIN Raymonde. MOULIN Raymonde.Approches thématiques [1206] LOR Gaëlle. maîtrise de science politique. Université de Lille III-Charles de Gaulle. Le Musée de Saint-Brieuc. MARCHAND Monique. MEUNIER Véronique. développement local et culturel. Le musée d’art contemporain de Nice. 2431. Une politique de diffusion culturelle : les expositions temporaires du musée d’art et d’histoire de Saint-Denis. 1990. MOULIN Raymonde et MENGER Pierre-Michel.

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES

[1218]

MOULIN Raymonde, « Le conservateur du patrimoine, entre le musée et le marché », Musées et collections publiques de France, 1998-1999, no 221-222, p. 74-76. MOULONGUET Nicole, Musée et art contemporain : l’expérience de cinq musées depuis 1970 : Grenoble, Saint-Étienne, Marseille, Martigues et le CAPC de Bordeaux, Université de Bordeaux-III, maîtrise, 1983. Le musée et la bibliothèque, vrais parents ou faux amis ? Paris, BPI-Centre Georges Pompidou, 1997, 243 p. OCTOBRE Sylvie, Conservateur de musée : entre profession et métier, EHESS, thèse de sociologie, 1996, 360 p. OCTOBRE Sylvie, « Les conservateurs des musées français. À la découverte d’une identité plurielle », Musées et collections publiques de France, 1996, no 212, p. 53-71. OCTOBRE Sylvie, « Le conservateur aujourd’hui : un professionnel polyvalent », Musées et collections publiques de France, 1998-1999, no 221-222, p. 48-57. OCTOBRE Sylvie, « Profession, segments professionnels et identité. L’évolution des conservateurs de musée », Revue française de sociologie, avril-juin 1999, no XL-2, p. 357-384. PEGUY Véronique, La réutilisation des monuments historiques pour un usage muséal. L’exemple de la région Rhône-Alpes, Université de Lyon II-Lumière, DEA d’histoire de l’art, 1998. PETRY Stéphane, Recherches historiques sur le Musée des beaux-arts de Nancy (1893-1909), Université de Strasbourg-II, maîtrise d’histoire de l’art, 1995. POCHON Ariane, Historique de la collection du Musée de Brou (1854-1992), Université de Lyon II-Lumière, maîtrise d’histoire de l’art, 1993. POIRRIER Philippe, « L’inauguration du musée d’art moderne et d’art contemporain de Nice en 1990 », Vingtième siècle, revue d’histoire, avril-juin 1993, no 38, p. 62-73. POIRRIER Philippe, « Le musée des Beaux-Arts et la politique culturelle de la ville de Dijon de 1918 à nos jours » dans Vadelorge Loïc (dir.), Les musées de province dans leur environnement, Rouen, Cahiers du Grhis-Publications de l’université de Rouen, 1996, p. 65-78.

[1219]

[1220] [1221] [1222]

[1223]

[1224]

[1225]

[1226]

[1227]

[1228]

[1229]

144

Approches thématiques

[1230]

POMMIER Édouard, « Naissance des musées de province » dans Nora Pierre (dir.), Les lieux de mémoire. Tome 2, La Nation, Paris, Gallimard, 1986, p. 451-495. POMMIER Édouard (dir.), Les musées en Europe à la veille de l’ouverture du Louvre, Paris, Klincksieck-RMN, 1995, 649 p. POULOT Dominique, « Les musées à la gloire de l’Empire : notes pour une recherche », La Gazette des beaux-arts, octobre 1981, no 112, p. 127-131. POULOT Dominique, « Les finalités des musées du XVIIe siècle au XXe siècle » dans Quels musées, pour quelles fins, aujourd’hui ? Paris, La Documentation française, 1983, p. 13-29. POULOT Dominique, « L’invention de la bonne volonté culturelle : l’image du musée au XIXe siècle », Le Mouvement social, avril-juin 1985, no 131, p. 35-64. POULOT Dominique, « Les mutations de la sociabilité dans les musées français et les stratégies des conservateurs, 19601980 » dans Moulin Raymonde (dir.), Sociologie de l’Art, Paris, La Documentation française, 1986, p. 95-109. POULOT Dominique, « Alexandre Lenoir et les musées des Monuments français » dans Nora Pierre (dir.), Les lieux de mémoire. Tome 2, La Nation, Paris, Gallimard, 1986, p. 497531. POULOT Dominique, « De l’exposition secrète à l’usage public du musée » dans Dujardin Philippe (dir.), Le secret, Lyon, PUL, 1986, p. 63-86. POULOT Dominique, « Le musée entre l’histoire et ses légendes », Le Débat, 1988, no 49, p. 69-84. POULOT Dominique, « La naissance du musée » dans Bordes Philippe et Michel Régis (dir.), Aux armes et aux arts ! Les arts de la Révolution. 1789-1799, Paris, Adam Biro, 1988, p. 201-231. POULOT Dominique, « Le ministre de l’Intérieur : la fondation des musées de province » dans Peronnet Michel (dir.), Chaptal, Toulouse, Privat, 1988, p. 162-176.

[1231] [1232]

[1233]

[1234]

[1235]

[1236]

[1237]

[1238] [1239]

[1240]

145

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES

[1241]

POULOT Dominique, « Le Louvre imaginaire : essai sur le statut de musée en France, des Lumières à la République », Historical Reflections-Réflexions historiques, 1991, no 17-2, 171204. POULOT Dominique, « Pour une histoire XIXe siècle », Publics et musées, 1992, no 1, des musées au p. 131-138.

[1242] [1243]

POULOT Dominique, « Bilan et perspectives pour une histoire culturelle des musées », Publics et musées, 1992, no 2, p. 125149. POULOT Dominique, Le public, l’État, l’artiste : essai sur la politique du musée en France, Florence, Institut universitaire européen, 1992. POULOT Dominique, « Le patrimoine des musées : pour l’histoire d’une rhétorique révolutionnaire », Genèses, sciences sociales et histoire, 1993, no 11, p. 25-50. POULOT Dominique, “Identity of Self Discovery: The Ecomuseum in France” dans Sherman Daniel et Rogoff Irit (dir.), Museum Culture. Histories, Discourses, Spectacles, London, Routledge, 1994, p. 66-84. POULOT Dominique, Bibliographie de l’histoire des musées de France, Paris, CTHS, 1994, 182 p. POULOT Dominique, « Les origines du conservateur », Musées et collections publiques de France, 1998-1999, no 221-222, p. 31-40. REGNAULT Émilie, Histoire du Musée d’art contemporain de Lyon, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1998. RENEAU Serge, « La modernité en ses musées ou la politique artistique et scientifique des musées du Havre (1944-1983) » dans Vadelorge Loïc (dir.), Les musées de province dans leur environnement, Rouen, Cahiers du Grhis-Publications de l’université de Rouen, 1996, p. 79-97. RODRIGUEZ Marie-José, Les musées d’art moderne, programme, concours et architecture, Université de Paris IVSorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1994.

[1244]

[1245]

[1246]

[1247] [1248]

[1249]

[1250]

[1251]

146

Approches thématiques

[1252]

ROLLA Dominique, Les politiques d’acquisition de René Jullain, conservateur du Musée des beaux-arts, 1933-1963, Université de Lyon II-Lumière, maîtrise d’histoire de l’art, 1987. ROSENBERG Tania, Décentralisation et rénovation dans deux musées lorrains, Institut d’études politiques de Strasbourg, mémoire de science politique, 1995, 59 p. ROTH Martin, « Collectionner ou accumuler ? À propos des musées ethnographiques et historiques régionaux en Allemagne et en France », Terrain, avril 1989, p. 125-137. ROUGIER Marcel, Les envois de l’État au Musée de Grenoble (1799-1815), École du Louvre, mémoire, 1993. ROULLEAU Nathalie, Le Musée national Message biblique Marc Chagall à Nice, Aix-en-Provence, Université de Provence, maîtrise d’histoire de l’art, 1994. SALLOIS Jacques, Les musées de France, Paris, PUF, 1995, 127 p. SARRAT Solange, La question des musées de plein air en France, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1989. SAVIDAN Henri, Évolution des fonctions muséographiques tournées vers le public de 1968 à 1991, et conséquences de cette évolution, Université de Rennes-II, maîtrise d’histoire de l’art, 1991. SCHNEIDER Hélène, Les acquisitions de tableaux des musées de Nancy entre les deux guerres, Université de Nancy-II, maîtrise d’histoire de l’art, 1996. SEGUELA Valérie, L’ARC, histoire d’une institution, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, maîtrise d’histoire de l’art, 1990. SESMAT Pierre, « Le Musée historique de Versailles : la gloire, l’histoire et les arts » dans Georgel Chantal (dir.), La jeunesse des musées, Paris, RMN, 1994, p. 113-119. SHERMAN Daniel, “The Bourgeoisie, Cultural Appropriation, and the Art Museum in Nineteenth Century France”, Radical History Review, 1987, no 37, p. 38-58.

[1253]

[1254]

[1255] [1256]

[1257] [1258]

[1259]

[1260]

[1261]

[1262]

[1263]

147

402 p. 337 p. 45-64. Musées. L’Histoire. Université de Paris IV-Sorbonne. 1995. Yale University. VADELORGE Loïc.). 1998. p. 97 p. Rouen. TOBELEM Jean-Michel (dir. 7-22. « L’impressionnisme au musée : l’affaire Caillebotte ». 1962. Les musées de province dans leur environnement. Between State and City: Society. Cahiers du Grhis-Publications de l’université de Rouen. La Documentation française. SIN Sangchel. Worthy Monuments. p. Cultural Politics. « Les milles musées de France ». Paris.. VAISSE Pierre. Le Musée de Saint-Étienne. Les musées de province dans leur environnement. 1996. DEA d’histoire de l’art. Art Museums and the Politics of Culture in Nineteenth-Century France. Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français. 6-14. La Direction des musées de France. Un regard international. Le musée Guimet. Rouen. no 158. « Jalons pour une histoire des musées de province au XXe siècle : le rôle de Fernand Guey » dans Vadelorge Loïc (dir. Université de Rennes-II. D. VIALLAT Claire. maîtrise d’histoire de l’art. 1997. no 2. septembre 1992.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1264] SHERMAN Daniel. Harvard University Press. 1967-1988. « Le legs Caillebotte d’après les documents ». SIN Sangchel. Ph. 1985.). Art de France. [1265] [1266] [1267] [1268] [1269] [1270] [1271] [1272] [1273] [1274] [1275] 148 . Université de Paris IV-Sorbonne. Regards sur les services culturels des musées : les enjeux de la collaboration artistes/services culturels pour sensibiliser les publics scolaires à l’art. maîtrise d’histoire de l’art. VAISSE Pierre. 201-208. VERGNET-RUIZ Jean et THUILLIER Jacques. VARACHE V. London.). 1996. 437 p. Cahiers du Grhis-Publications de l’université de Rouen. 1989. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. VADELORGE Loïc (dir. 1988. p. 1996.. musée national des arts asiatiques. p. SHERMAN Daniel. and the French Provincial Art Museum in the Nineteenth Century. 1998. Gérer autrement.

DESS de droit. VINCENT Hélène. [1277] [1278] [1279] Musique et danse [1280] ALTEN Michèle. Institut d’études politiques de Grenoble. Université de Toulon. Les collectivités publiques et l’enseignement musical. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Lyon II-Lumière. Deux cents ans d’enseignement musical. hybridations : analyse comparative des modes de légitimation des catégories musicales. 1793-1993. musique savante. Université de Lyon II-Lumière. 1994. La Documentation française. 613 p. Dijon. 169 p. Diagnostic d’un système vulnérable. La muse et la cité. 1988. [1281] [1282] [1283] [1284] [1285] 149 . 90 p. 1995. 76 p. 1882-1939. Institut d’études politiques de Paris. Socio-économie de la musique en France. CNR. thèse d’histoire. Institut d’études politiques de Paris.Approches thématiques [1276] VIENNE Christelle. DEA études politiques. ZERBINI Laurence-Annick. Le Conservatoire de Dijon. BACHMAN Philippe. 1993. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. 1992. développement local et culturel. 1997. 1980. ANGELO Mario d’. Du Musée dauphinois à la conservation du patrimoine de l’Isère : la définition d’une politique pour le musée. L’institution musicale et le système social français. thèse de troisième cycle d’histoire de l’art. Paris. Un musée précurseur. thèse de troisième cycle de sociologie. Musique populaire. Le Nouveau Musée à Villeurbanne. mémoire de science politique. VOILLIOT Christophe. Université de Reims. 1996. BLANCHARD Isabelle. 190 p. BEROS Cyril et PATTE Jean-Yves. le musée de Grenoble de 1920 à 1950. 114 p. 1983. ANGELO Mario d’. Du rôle des collectivités locales dans la gestion et le développement des musées. 254 p. 1993. DESS administration locale. La musique et le chant dans les écoles primaires de la République.

BON Sophie. mémoire de science politique. 81 p. développement local et culturel. DESS administration locale. IRCAM and the Institutonalization of the Musical Avant-Garde. le fonds d’intervention culturelle (1971-1981). 110 p. développement local et culturel. CASTELLANI Bertrand. Institut d’études politiques de Grenoble. 1994. DESS-Faculté de droit et de science politique. 1996.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1286] BOFFA Marco. BORN Georgina. CHARRON Christian. Talence. Dijon. 1993. Université de Paris IV-Sorbonne. 1994. 1995. L’exploitation de l’Opéra de Paris sous la Monarchie de Juillet. Le développement culturel en milieu rural : réflexions à partir de l’exemple de la musique dans l’Yonne. développement local et culturel. thèse. 1996. Les politiques publiques des salles rock en France : deux modèles de référence : le Confort Moderne à Poitiers et le Florida d’Agen. 85 p. École nationale des Chartes. CHOMEL Marie-Provence. Musiques amplifiées et politiques locales : confrontation ou légitimation ? Université de Reims. Les musiques d’aujourd’hui : quelle prise en compte dans la politique musicale de l’État. CORRIGES Hervé. Los Angeles. 392 p. 1997. 113 p. Université de Reims. développement local et culturel. L’autonomie des collectivités locales dans la gestion d’un équipement culturel : la gestion des travaux de rénovation de l’Opéra de Lyon. DESS administration locale. 90 p. CRAS-KLEIBER Anne-Sophie. maîtrise de musicologie. 70 p. BONTHONNEAU Cécile. 1996. À la marge de la politique musicale française. Université de Reims. DESS administration locale. University of California Press. DESS administration locale. Rationalizing Culture. L’action en faveur de la danse. 1994. Université de Bourgogne. Analyse d’une politique publique de la culture. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. CHAPELAIN Marie. [1287] [1288] [1289] [1290] [1291] [1292] [1293] [1294] [1295] 150 . 1980. Le Mai musical de Bordeaux. 99 p. Université de Reims. 1950-1980.

Société française. 1981. « L’État.Approches thématiques [1296] DARRE Alain (dir. Stratégies d’acteurs et modes de gestion dans le cadre de la professionnalisation de la politique culturelle : le cas de l’opéra de Rennes. Université de Paris-Nord. Musique et politique. 159 p. « L’enseignement de la danse en France ». Institut d’études politiques de Grenoble. 1996. Pour une analyse politique du sens et de l’usage des hymnes sous Vichy. Les répertoires de l’identité. 112 p. Essai sur les pratiques culturelles de l’État : l’exemple de la musique. DUCHATELET Ingried. DESS direction de projets culturels. Pour une analyse politique du sens et de l’usage des hymnes sous Vichy. hiver 1992-1993. 1996. [1297] [1298] [1299] [1300] [1301] [1302] [1303] [1304] [1305] [1306] 151 . DOMPNIER Nathalie. DELBOS Lionel. Un opéra en banlieue ? Une analyse de la genèse de l’opéra-théâtre de Massy à la lumière de la théorie des politiques culturelles. La politique de création musicale du deuxième ministère Lang ». 215 p. Vichy à travers chants. « 1989 ou le déclin de la République musicale. DOMPNIER Nathalie. DRUEKE Stéphanie. 1995. Presses universitaires de Rennes. 1995. thèse de troisième cycle d’économie du travail et des ressources humaines. 137 p. mémoire de science politique. le créateur et le public ». Le risque et le choix : essai d’interprétation d’une décision politique dans le domaine culturel : l’arrivée d’Alain Lombard à Bordeaux. Paris. Vichy à travers chants. 356 p. Institut d’études politiques de Grenoble. 324 p. DUPUIS Xavier. p. 1986. Institut d’études politiques de Bordeaux. DUPOUY Laurence. logiques territoriales. mémoire de science politique. 178 p. DRECQ Jean-Philippe. p. Les Cahiers du Cirem. 85 p. p. Universalia 1986. no 24-25. DEA études politiques. Institut d’études politiques de Grenoble. 1997. 1993.). 214-220. 1992. Logiques artistiques. Nathan. DURNEY Daniel. DURNEY Daniel. mémoire de science politique. 143-159. Géopolitique de la danse en Île-de-France. Rennes. Institut d’études politiques de Rennes. 1996. 43-53.

politique et animations locales. Université de Rouen.). 1988. janvier-mars 1980. p. Le grand opéra en France : un art politique 1820-1870. Lyon. Festival national de Blues du Creusot : diagnostic d’une entreprise culturelle. 1997. Université de Lille III-Charles de Gaulle. GENIN Vincent. Ethnologie française. « Style musical et enjeux politiques en France à la veille de la Seconde Guerre mondiale ». Belin. GERBOD Paul. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. 1996. maîtrise d’histoire.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1307] DUSSUTOUR Isabelle. L’Opéra de Lille. [1308] [1309] [1310] [1311] [1312] [1313] [1314] [1315] [1316] 152 . Institut d’études politiques de Grenoble. p. FOUCHER Michel (dir. 1946-1995. Le Théâtre des Arts de Rouen sous le Premier Empire (1804-1814). 1996. FULSHER Jane. 1999. maîtrise d’histoire. 1985. 202 p. Presses universitaires de Lyon. Les ouvertures de l’Opéra : une nouvelle géographie culturelle ?. DEA gouvernement local et administration locale. 135 p. 2235. « L’institution orphéonique en France du XIXe au XXe siècle ». Réseaux et articulation des politiques culturelles en Auvergne dans le domaine musical. 27-44. Institut d’études politiques de Grenoble. FULSHER Jane. 1994. FINOCIETY Geoffroy. FARGEOT-AMIOT Catherine. DESS communication. FOURNEYRON Xavier. 159 p. no 10-1. 123 p. naissance et développement : d’un enjeu culturel à un enjeu politique. Les chorégies d’Orange. mémoire de science politique. 1996. La loi des quotas de 40 % de chansons françaises sur les ondes radiophoniques : fer de lance d’un nouveau type de politique culturelle ?. 104 p. no 110. DESS direction de projets culturels. Institut d’études politiques de Bordeaux. Actes de la Recherche en Sciences sociales. Paris. décembre 1995. GAMBIER Julie.

[1318] [1319] [1320] [1321] [1322] [1323] [1324] [1325] [1326] 153 . p.Approches thématiques [1317] GERBOD Paul. École nationale des travaux publics de l’État de Lyon. École nationale des Chartes. 342 p.. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. JONG Émilie de. The institutionalization of music theory in France. D. 307 p. 1971-1973. Ph.). no 1-2. thèse. « L’enseignement de la musique en France de la Révolution à nos jours ». « La montée en puissance du “Plan Landowski” et la naissance d’une vraie politique musicale en France » dans Girard Augustin. 1987. Université de Paris X-Nanterre. GERBOD Paul. fanfares. Histoire et méthodes. Paris. 1997. 1953-1973. Harmonies. Moyens et buts d’une politique culturelle du spectacle vivant : le cas de la danse. mémoire. 1989. 383-409. 49-74. 112 p. maîtrise d’histoire. Les sciences de l’éducation pour l’ère nouvelle. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 172 p. Université de Reims. p. 33-46. Aubier.. La politique musicale de la France : 1966-1974. 1988. Paris. JONG Émilie de. L’éducation musicale en France. 1998. GRANDGAMBE Sandrine. chorales.). JOLIAT Michèle. GUMPLOWICZ Philippe. 1995. p. Presses de l’université de ParisSorbonne. 150 ans de vie musicale amateur en France. GESSELE Cynthia M. 1994. Institut d’études politiques de Paris. Paris. Du ministère Malraux aux années Duhamel : de la participation à la concrétisation d’une politique musicale française. Princeton University. 1987. « L’enseignement de la musique en France au XIX e siècle dans les établissements d’instruction publique » dans Pistone Daniele (dir. 131 p. Les travaux d’Orphée. Gentil Geneviève. GEYER Myriam. 1983. DESS de droit. 1992. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. La vie musicale à Strasbourg sous l’Empire allemand (1871-1918). DEA d’histoire du XXe siècle. 1764-1802. JUBAULT Éric. La politique de l’État en faveur des musiques actuelles : un mode d’intervention à revoir ? L’exemple des « Cafés Musiques ». 108 p.

LARUE Daniel. Institut d’études politiques de Paris. Du May. 131 p. LINON Fabrice. 1 024 p. p. thèse de science politique. décembre 1997. 1996. développement local et culturel. 1996. avantgarde et culture. 1994. Presses universitaires d’AixMarseille. 1988. DESS administration locale. 1991. L’agent de développement culturel et la décentralisation : sa place. Les musiques de la Révolution. 1959-1979. [1328] [1329] [1330] [1331] [1332] [1333] [1334] [1335] [1336] [1337] 154 . Paris. 1989. DEA gouvernement local et administration locale. JULIEN Jean-Rémy et MONGREDIEN Jean (dir. Université de Grenoble-Pierre Mendès France. Enjeux politiques et économiques de l’intervention municipale en matière culturelle : l’exemple du secteur musical institutionnel à Metz. Du May. 344 p. Revue de pédagogie musicale et chorégraphique.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1327] JUILLARD-RANDRIAN Marie-Hélène. KELBERG Dorian. Sigma : Bordeaux. Orphée phrygien. LEFEBVRE Noémi. pratiques et manifestations musicales sous la Révolution. Minkoff. Paris. sa fonction à travers l’exemple de l’action musicale dans le Puy-de-Dôme. Marsyas. Musique et société à Rennes aux XVIIe et XIXe siècles.).). LORREYTE Philippe. 1997. 230 p. Le tambour et la harpe. Genève. DESS administration locale. Institut d’études politiques de Bordeaux. 1983. Œuvres. 441-447. Étude d’un construit social culturel alternatif : la scène rock bordelaise. Université de Bordeaux-I. Université de Reims. LE MOIGNE-MUSSAT Marie-Claire. JULIEN Jean-Rémy et KLEIN Jean-Claude (dir. La politique de l’enseignement musical spécialisé et la direction de la musique : histoire d’une administration. 118 p. 1788-1800. 316 p. Éducation musicale et identité nationale en France et en Allemagne. 1993. 1997. « Réflexions sur les origines d’une politique de la musique et de la danse ». KAESWILSIUS Raphaële. Aix-en-Provence. Centre d’étude et de recherche sur la vie locale. DEA histoire du vingtième siècle. La chanson française et les pouvoirs publics. développement local et culturel. 89 p. Université de Reims. LINON Fabrice. 180 p.

MENGER Pierre-Michel. le mélomane et l’État dans la société contemporaine. Université de Nice. Paris. Esprit. La vie musicale à Châlons-sur-Marne. 107 p. 1991. 1989. 1986. 1983. Université de Bourgogne. 283 p. Rennes. 1984. Les laboratoires de la création musicale. MARI Martine. MIKUS Sylvain. une inscription urbaine conflictuelle ? Université de Lyon II-Lumière. 1996. « Création et consommation musicales : le grand écart ». Les répertoires de l’identité. Groupe d’études des musiques amplifiées. MENGER Pierre-Michel. Politiques publiques et musiques amplifiées. DESS-Faculté de droit et de science politique.). maîtrise d’histoire. MENGER Pierre-Michel. Musique et politique. L’opéra de Monte-Carlo.). Esprit. no 3. Champion-Slatkine. 5-19. 1879-1990. 1997. ParisGenève. « L’élitisme musical républicain : la création contemporaine et ses publics ». Acteurs. Paris. Presses universitaires de Rennes. 307 p. MIGEOT Xavier et BERTHELOT Philippe (dir. 192 p. DEA géographievilles-sociétés. NEGRIER Emmanuel. 396 p. 1991.). Le paradoxe du musicien : le compositeur. Le rock. 1996. Réflexions sur la politique de la danse en France (1981-1993). Dijon. MIGNON Patrick et HENNION Antoine (dir. 1892-1951. p. « Une manifestation musicale au miroir de la ville. NAVAS ALVES DE CASTRO Cassia. 214 p. 114 p. 51-62. 1995. organisations et politique de la recherche musicale. Agen. Université de Reims. 1995. MENGER Pierre-Michel. p. METAYER Guillaume. 127-148. [1341] [1342] [1343] [1344] [1345] [1346] [1347] [1348] [1349] 155 . 18701914. thèse d’histoire. mars 1985. Éléments d’histoire culturelle et sociale. L’opéra de Monte-Carlo. p. Flammarion. Éditions Anthropos. Paris.Approches thématiques [1338] [1339] [1340] MARI Martine. Rock : de l’histoire au mythe. La Documentation française. Le festival de Radio-France et (de) Montpellier » dans Darre Alain (dir.

83-94. Sociologie de l’art. PIOT Vincent-Julien. Histoire administrative de l’Académie nationale de musique et de danse (Théâtre de l’Opéra). 1991. La Documentation française. « Le défi Opéra » dans Wangermee Robert (dir. [1351] [1352] [1353] [1354] [1355] [1356] [1357] [1358] [1359] [1360] [1361] 156 . 481 p. 1994. 515-529. maîtrise d’histoire de l’art. Mardaga. no 14. DEA études politiques. OZANAM Yves. Les malheurs d’Orphée. 185 p. PISTONE Danièle (dir. 1945-1985. Institut d’études politiques de Paris. maîtrise arts du spectacle et études théâtrales.). maîtrise d’histoire. Paris. 135 p. Université de Rennes-II. 313-322. « L’Opéra de Paris ou les ambiguïtés de l’enjeu culturel » dans Moulin Raymonde (dir. La politique du jazz. PELISSIER Léon. Culture et profit dans l’économie de la musique. PARIS Michel. Le Conservatoire national de musique et de déclamation : documents historiques et administratifs. “The Professionalisation of Urban Cultural policies in France: the case of festivals”. L’aspect musical de la politique culturelle et la reconstruction de régionalismes en Saex et Pays de la Loire. 1 031 p. « Colette ». PATUREAU Frédérique. 1981-1988. Imprimerie nationale. 1900. 1875-1914. Utilisation et instrumentalisation de la musique dans la création d’identité régionale.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1350] NEGRIER Emmanuel. Université de Paris X-Nanterre. 1997. 1987. 236 p. PATUREAU Frédérique. Le théâtre lyrique français. PATUREAU Frédérique. Le Palais Garnier dans la société parisienne. Paris. École nationale des Chartes. Liège. p. Bouvalo-Jouve. PIERRE Constant. Honoré Champion. Bruxelles. 1996. p. Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines. PEAN-BOPURGES. Le statut du chorégraphe en France aujourd’hui. 1906. 1997. Paris. Recherches dur l’Académie royale de Musique (Opéra français) sous la seconde Restauration (1815-1830). L’opéra de Lyon : histoire et rénovation. 1986.). PATY Emmanuelle. 1996. 1990. thèse. 1996. p. Paris. 489 p.). Governement and Policy. Pierre Mardaga Éditeur.

1979. Université de Lille-III. 158 p. 1990. Les festivals de musique en France. 67 p. PONSARD Dominique. Paris. SIBIRIL Viviane. RENOUARD Sandrine. 1989. Le conservatoire de musique de Paris pendant l’entre-deux-guerres. 71-95. [1364] [1365] [1366] [1367] [1368] [1369] [1370] [1371] [1372] [1373] 157 . RAPHAEL Laurent. Aux amateurs de livres. 1987. PLACE Adélaïde de. Culture et profit dans l’économie de la musique.).Approches thématiques [1362] [1363] PISTONE Danièle. Paris. 1997. p. 341 p. La danse dans la ville : étude des relations entre ville et politique chorégraphique. SIMON Frédéric. ROUET François. 243 p.). La politique musicale du Conseil général du Bas-Rhin. analyse comparée des villes de Lyon et de Grenoble. p. mémoire de science politique. La Documentation française. RAJON Juliette.). Fayard. Université de Rouen. Institut d’études politiques de Strasbourg.). maîtrise d’histoire. mémoire. mémoire de science politique. Ville de Béziers-Presses universitaires de Perpignan. maîtrise de musicologie. thèse. Pierre Mardaga Éditeur. SABLONNIERE Marguerite. Paris. 1995. 55 p. SAGNES Jean (dir. 1998. 137 p. École nationale des Chartes. Honoré Champion. 1995. La musique et le pouvoir. 177 p. 1996. « Le Théâtre de l’Opéra sous la Révolution : les rapports entre l’administration du théâtre et le gouvernement » dans Dufourt Hugues et Fauquet Joël-Marie (dir. La vie musicale en France au temps de la Révolution. Institutions et vie culturelles. Les malheurs d’Orphée. Paris. p. 1996. L’orchestre national de Lille (1974-1996). « Les pouvoirs politiques et le système musical » dans Wangermee Robert (dir. IEP de Grenoble. PLACE Adélaïde de. Bruxelles. 95-100. 1989. Béziers-Perpignan. L’orchestre national de Lyon : quel outil pour l’aménagement culturel du territoire en région RhôneAlpes ?. La musique en France de la Révolution à 1900. 1997. « La musique et la danse » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. 271-290. 102 p. Le conservatoire de Rouen. Institut d’études politiques de Grenoble.

Musique et politique. « L’État culturel et les musiques d’aujourd’hui » dans Darre Alain (dir. p. Le conservatoire de musique de Paris de sa création en 1795 jusqu’en 1830. Université de Reims. thèse. and Society in the Third Republic. VEITL Anne. no 36. New-York. thèse de science politique. Politiques de la musique contemporaine. Publications de l’université de Rouen. l’expérience des limites de la politique culturelle de l’État. Rennes. TALIANO-DES GARETS Françoise. « Le Festival Sigma de Bordeaux (1965-1990) ». 1985. 1967-1997 ». 483 p. 111-125. 1815-1914. Université de Rennes-I. Lang. décembre 1997. « Deux villes et leur orchestre : Bordeaux et Toulouse. 1996. Revue de pédagogie musicale et chorégraphique. 148 p. Vingtième siècle. 1993. TENENBAUM A. Institut d’études politiques de Grenoble. p. École nationale des Chartes. thèse de science politique. 269 p. TOUCHET Luc. 73-85. Presses universitaires de Rennes. « Sur une transgression : la naissance de la politique du rock ». VADELORGE Loïc et TOURNES Ludovic (dir. maîtrise d’histoire. 105122. 169 p. [1376] [1377] [1378] [1379] [1380] [1381] [1382] [1383] [1384] [1385] 158 . 1988. TEILLET Philippe.). « Trente ans d’enseignement de la musique et de la danse en France.). 1992. TANCOIGNE Fabienne. Le Théâtre des arts de 1848 à 1914. revue d’histoire. La Documentation françaiseComité d’histoire du ministère de la Culture. Université de Rouen. Paris. Les politiques culturelles des départements en matière de musique et de danse. deux politiques de la musique depuis 1945 » dans Poirrier Philippe. p. p. 1997. 1995. développement local et culturel. TALIANO-DES GARETS Françoise. Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales. Rouen. 1998.. DESS administration locale. L’Aquarium. Opera. TEILLET Philippe. octobre-décembre 1992. Marsyas. Le discours culturel et le rock. TEILLET Philippe. State.). 1990. 1993. 264 p. Rab Sylvie. Reneau Serge et Vadelorge Loïc (dir. Les sociabilités musicales.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1374] [1375] SPIES André Michael. 43-53.

BABELON Jean-Pierre et CHASTEL André. p. Rennes. 1997. no 49. Le rayonnement (mortel ?) des capitales culturelles. « La notion de patrimoine ». L’enseignement de la musique en France de 1919 à 1939. no 43. [1387] [1388] [1389] [1390] Patrimoine [1391] [1392] [1393] [1394] [1395] ANDRERIE Dominique. Revue de l’Art. thèse de troisième cycle. 86 p. Patrimoine et société. 19-30. 503 p. 283 p. ANDRIEUX Jean-Yves. Maurice Fleuret et la vie musicale. Belin. 1996. « Dominances ou domination culturelles ? Le cas de la musique contemporaine en France » dans Poche Bernard et Tournon Jean (dir. VLIEGER Violène de. la « recherche musicale » et l’État en France de 1958 à 1991. PUF. 1994. mémoire de science politique. mars 1991. Éditions Liana Levi. ANDRIEUX Jean-Yves. 1992. Paris. L’Harmattan.). Lyon. 1998. 153-162. ANDRIEUX Jean-Yves (dir. 141 p. 1999 (à paraître). Paris. 5-32 . ZAGO Léonie. repris dans Babelon Jean-Pierre et Chastel André. Institut d’études politiques de Rennes. 128 p. Politiques de la musique contemporaine. 1995. VEITL Anne. VEITL Anne et DUCHEMIN-LEFEBVRE Noémi. 253 p. Une histoire de la politique musicale en France. Paris. 128 p. « La notion de patrimoine ». Paris. Musiques actuelles et politiques culturelles à Rennes. Bulletin de l’IHTP. 300 p.Approches thématiques [1386] VEITL Anne. 1966-1986. Paris. La notion de patrimoine. Patrimoine et histoire. Le patrimoine industriel. p. PUF. 1997. 1979. 1980. Programme Rhônes-Alpes de Recherche en Sciences humaines. Presses universitaires de Rennes.). La notion et la protection du patrimoine. Paris. p. Université de Paris X-Nanterre. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. BACHELIER Christian. La direction de la musique. 1998. [1396] 159 . Le compositeur.

Science et conscience du patrimoine. 1984.). Nouvelles Institutions culturelles et réutilisations des Monuments historiques. Paris. PUF. 163 p. Presses universitaires de Grenoble. Les monuments historiques en France. « Patrimoine et développement culturel » dans Moulin Raymonde (dir. 1997.). 95105. p. Sociologie de l’art.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1397] [1398] BADY Jean-Pierre. La Documentation française. BAUDOUI Rémy. Proust. CNRS-CSO. 61-68. BALLE Catherine. BALSAMO Isabelle. (seconde édition en 1998). Fayard-Éditions du patrimoine. Le patrimoine : culture et lien social. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux. 250 p. 1997. Paris. BEGHAIN Patrice. 1997. 128 p. « La ville et son patrimoine : l’exemple d’Avignon » dans Grange Daniel J. Université de Saint-Étienne. Éditions Paroles d’Aube. 257-267 . Barrès. L’esprit des lieux. Paris. La Documentation française. Le patrimoine et la cité. Le patrimoine et la cité. 215-230. Grenoble. Essai sur l’État et le patrimoine archéologique. repris dans Girard Augustin et Gentil Geneviève (dir. 1996. thèse de droit public. p. BALLE Catherine. 1985.). 151 p. et Poulot Dominique (dir. Paris. 47-61. Grenoble. Guerre aux démolisseurs ! Hugo. « André Malraux et l’invention du patrimoine sous la Ve République » dans Grange Daniel J. Paris. « André Chastel et l’“aventure” de l’Inventaire » dans Nora Pierre (dir. et Poulot Dominique (dir.). p. Paris. BATOU-TO VAN Cécile. p. 1998. 1994. BEGHAIN Patrice. Institut d’études politiques de Bordeaux.). p. Presses universitaires de Grenoble. Un combat pour le patrimoine. [1399] [1400] [1401] [1402] [1403] [1404] [1405] [1406] 160 . mémoire de science politique. 1959-1969. BALLE Catherine. 1997. 1997. BAS Jean-Arnaud. Vénissieux. Presses de Sciences-Po. 1986. L’esprit des lieux. L’alchimie de la politique du patrimoine ethnologique : interventionnisme étatique et développement disciplinaire en interaction. 115 p.

BOUTINARD Emmanuel. BLIN Guénaël. BERCE Yves-Marie. GUYOTJEANNIN Olivier et SMITH Marc (dir. Les lieux de mémoire. Gallimard. Tome 2. L’exemple des fonds régionaux d’acquisition. 1996. villes. Quarante-huit/Quatorze. p. Université de Paris IV-Sorbonne. Paris. 97 p. Laon. 1986. no 4. Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. développement local et culturel. 533-567. La Nation. « Les sociétés savantes et la protection du patrimoine monumental » dans Actes du 100e Congrès national des sociétés savantes. 453 p.). Institut d’études politiques de Grenoble. 155-167. 101 p. la Vieille Charité. maîtrise d’histoire de l’art. 326 p. Procès-verbaux et relevés d’architectes. p. BENHAMOU Françoise. 1997. Journal of Cultural Economics. CTHS. BERBERIAN Karine. 1992. p. 1979. BERTHO-LAVENIR Catherine. 1976. « Arcisse de Caumont et les sociétés savantes » dans Nora Pierre (dir. Thionville. DESS direction de projets culturels. 137 p. L’école nationale des chartes : histoire de l’école depuis 1821. 15-28.). mémoire de science politique. “Is Increased Public Spending for the Preservation of Historic Monuments Inevitable? The French case”. Les premiers travaux de la Commission des monuments historiques (1837-1848). une ville à l’épreuve du patrimoine. Napoléon et l’archéologie. Université de Rennes. Identité et politique patrimoniale en Bretagne. 1-18. Paris. DESS administration locale. BERCE Françoise. 1996. Enjeux et perspectives des politiques du patrimoine en Bretagne à travers les labels ville d’art et d’histoire et petite cité de caractère. Klopp Éditeur. BERCE Françoise. 1987. BOS Sophie. 1997. [1408] [1409] [1410] [1411] [1412] [1413] [1414] [1415] [1416] [1417] 161 . Picard. DEA géographie. Une institution culturelle. G. Paris. 1996. Université de Lyon II-Lumière. Conférences du Musée d’Orsay. 1996. sociétés. BERCE Françoise. « L’invention du monument historique ».Approches thématiques [1407] BENAZET Christine. p. no 20-1.

1970. La Nation. DESS urbanisme.). « Prosper Mérimée. aménagement et environnement. Revue de l’Art. p. p. no 3. Symposium. Paris. Le patrimoine : un enjeu dans la communication des territoires ?. no 87. CHANAS Céline. 138 p. 1997. Tome 2. Librairies techniques-Librairie de la Cour de cassation. inspecteur général des Monuments historiques ». L’évolution de la notion de patrimoine culturel en France. 1992. Les sociétés savantes et l’archéologie dans le Haut Maine. 1992. syncrétisme d’opportunité ou alchimie des sacrés. Université de Reims. L’évolution de la protection du site de Montmartre. 1996. Institutions et vie culturelles. 1952. 1997. CHASTEL André.. COSTA G. Paris. [1419] [1420] [1421] [1422] [1423] [1424] [1425] [1426] [1427] [1428] [1429] 162 . Université du Maine. CNMHS. Les Concours des Monuments historiques de 1893 à 1979. « L’invention de l’Inventaire ». Les Monuments historiques de la France.). COVATCH Delphine. 405-450. « Le patrimoine ethnologique de la France ». Encyclopédie Universalis. CASTAGNA Fabienne. « La notion de patrimoine » dans Nora Pierre (dir. La Documentation française. 229-241. CHASTEL André. Institut d’études politiques de Grenoble. Les lieux de mémoire. DEA d’histoire médiévale. Paris. CHIVA Isac. BUISSE Marie-Mathilde. DESS direction de projets culturels. 65-70. 1997. 1990.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1418] BRICHET Robert. 1986. 1990. Université de Reims. Paris. Gallimard. DESS administration locale. CERISIER Jérome. 5-11. mémoire de science politique. 238 p. « Les archives » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. 55-153. p. Le régime des Monuments historiques en France. développement local et culturel. p. 227 p. Patrimoine et création en Avignon. CHEYNET Pierre-Dominique. 1981. p. 128 p. Institut d’études politiques d’Aixen-Provence.

Aix-enProvence. DEMICHELI Nicole.Approches thématiques [1430] CREVOISIER Stéphanie. [1431] [1432] [1433] [1434] [1435] [1436] [1437] [1438] 163 . Deux siècles de gestion des monuments historiques à Aix-en-Provence. FARKOA Aurelia. 1987. DESS direction de projets culturels. 1997. Aix-en-Provence. 1997. no 208. maîtrise d’histoire de l’art. De la loi Carcopino au scandale de Rodez. DE LA TOUR-SEVELINGES Hélène. 1992. 1997. Université de Provence. DESVALLEES André. « Émergence et cheminement du mot patrimoine ». maîtrise d’histoire de l’art. Presses universitaires de Grenoble. DAVENNE Juliette. Législation concernant les objets d’art (1887-1913) et création du Service des antiquités et objets d’art dans les premières années du XXe siècle. mémoire de science politique. p. L’esprit des lieux. 1998. DEFOIS Bertrand. Les politiques communales en matière de protection et d’animation des monuments historiques. 90 p. septembre 1995. DUMONS Bruno et POLLET Gilles. amphithéâtres et temples) à Orange. Institut d’études politiques de Grenoble. Politique patrimoniale et conservation des monuments antiques (théâtres. Musées et collections publiques de France. École nationale des Chartes.). Du Lyon pittoresque au secteur sauvegardé : la constitution de la valeur patrimoniale du Vieux Lyon. 130 p. Nîmes. Arles et Vienne au XIXe siècle. DESS administration locale. développement local et culturel. p. 6-25. La politique archéologique menée en France depuis 1941. « Les “professionnels” du patrimoine sous la IIIe République. Étude prosopographique d’un personnel municipal en charge de la conservation dans six villes de la France du Sud-Est » dans Grange Daniel et Poulot Dominique (dir. thèse. Université de Provence. Université de Reims. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Le patrimoine et la cité. 1996. Grenoble. 184 p. La prise en compte de l’archéologie par les collectivités territoriales : approche générale et étude de cas. 1992. DURAND Isabelle. 161-179. DEA d’histoire de l’art. Institut d’études politiques de Lyon.

299 p. maîtrise d’histoire. 1994. 1997. Grenoble. « À la découverte des nouveaux champs du patrimoine : le 13 octobre de l’année 1974 » dans Nora Pierre (dir. Science et conscience du patrimoine. Fayard-Éditions du patrimoine.). GASNIER Thierry. Université de Paris-VIII. FURET François (dir. Paris. La protection des abords des monuments historiques. Université de Picardie. Poitiers et la commission des monuments historiques (1830-1860). (1986-1992) ». 1997. FOUCART Bruno. p. Gallimard. Aspects réglementaires et jurisprudence. Le Débat. Les Angevins et leurs monuments. FRIER Pierre-Laurent. 1997. « Mérimée et l’Inspection des monuments historiques » dans Nora Pierre (dir. Les célébrations nationales. temps. FRIER Pierre-Laurent. 437 p. thèse de troisième cycle de droit public. p. 1997.).BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1439] FERMIGIER André. [1440] [1441] [1442] [1443] [1444] [1445] [1446] [1447] [1448] [1449] 164 . p. 593-611. et Poulot Dominique (dir. Le patrimoine et la cité. Presses universitaires de Grenoble. PUF. patrimoine déplacé. 305-320. no 78. 247 p. La mise en valeur du patrimoine architectural : les monuments historiques et leurs abords. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Université Lyon II-Lumière. Paris. Le patrimoine monumental et artistique de la Somme dans la seconde moitié du XIXe. janvier-février 1994. Droit du patrimoine culturel. Les lieux de mémoire. Éditions du Moniteur. Paris. FRIER Pierre-Laurent.). 1977. 89-98. espace. GENET-DELACROIX Marie-Claude. 147160. 1998. L’esprit des lieux. Paris. 1989. « État et patrimoine sous la IIIe République : de l’amateur au professionnel dans la gestion du patrimoine national » dans Grange Daniel J.). Tome 2. Paris. FOUCHER Sylvie. GAUTHIER Karine. GIRAUD-LABALTE Claire. DESS Institut français d’urbanisme. thèse d’histoire de l’art. FayardÉditions du patrimoine. « La France commémorante. 1979. 1800-1840. 1986. La Nation. p. Patrimoine en place. Patrimoine.

231-250. Mémoire de l’histoire. Éditions Anthropos. [1451] [1452] [1453] [1454] [1455] [1456] [1457] [1458] [1459] [1460] [1461] 165 .). 565 p. Éditions Anthropos. Institut d’études politiques de Rennes. La gestion du patrimoine culturel. Les enjeux. 1989. La valeur économique du patrimoine. L’esprit des lieux. 1997. la demande et l’offre de monument. p. 1998. Presses universitaires de Grenoble. et Poulot Dominique (dir. 1997. « Les monuments historiques ». p. La politique patrimoniale de la ville de Dinan aux XIXe et XXe siècles. GROUSSARD Gwenaëlle. p. GOYET Thierry. Paris. 96 p. 91-106. GREFFE Xavier. Éditions Errance. « Échec aux archives : la difficile affirmation d’une administration ».). 1999. La politique du patrimoine. 242-251. L’invention du patrimoine. Presses universitaires de Grenoble. Reconstruction d’un monument et construction d’un symbole identitaire : le Parlement de Bretagne. Société des Études Angevines.Approches thématiques [1450] GIRAUD-LABALTE Claire. 1996. GREFFE Xavier.). maîtrise d’histoire de l’art. 1800-1840.. Paris. L’esprit des lieux. 109 p. Bibliothèque de l’École des Chartes. Paris. De Lascaux au Grand Louvre : archéologie et histoire en France. GROSSIAT S. 1998. Les Angevins et leurs monuments. « Secteur sauvegardé de Rennes et protection du patrimoine : évolutions et limites » dans Grange Daniel J. GUILLAUME Marc. Angers. 1980. Grenoble. 196 p. 1990. 384 p. 476 p. Encyclopédia Universalis. Grenoble. HEINICH Nathalie. Université de Rennes II. Le patrimoine et la cité. mémoire de science politique. 252 p. 1990. Les archives de France. Éditions Galilée. 1997. Honoré Champion. 253 p. GOUDINEAU Christian et GUILAINE Jean (dir. Le patrimoine et la cité. Paris. 1996. GRANGE Daniel et POULOT Dominique (dir. no 156. HILDESHEIMER Françoise. Paris. HILDESHEIMER Françoise.

LAMY Yvon. 112-130. thèse. 126 p. DEA d’histoire du XXe siècle. 1990. mémoire de science politique. DEA droit public. Université de Limoges. Patrimoine architectural et urbain de Rambouillet. 1990. 1994.). HUCHET Bernard. 99 p. Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines. EPHE. L’évolution de la notion de patrimoine architectural à travers les publications des sociétés savantes et des associations de sauvegarde en France après 1945. Paris. Éditions de la MSH. thèse de troisième cycle. 1984. 412 p. sciences sociales et histoire. DEA d’histoire. 1993. une étude d’historiographie française des XIXe et XXe siècles. JEANNOT Gilles. JEUDY Henri-Pierre (dir. 1998. mémoire d’histoire de l’art. JANIN Nathalie. École nationale des Chartes. 1983. Institut d’études politiques de Lyon. [1463] [1464] [1465] [1466] [1467] [1468] [1469] [1470] [1471] [1472] 166 . DESS management des collectivités territoriales et des organisations environnantes. 117 p. DESS management des collectivités territoriales. p. Le monument historique. KAOUROVA Alexandra. 124 p. 1988. Université de Lyon II-Lumière. Genèses. Université de Paris VIIIInstitut d’urbanisme. Du monument historique au patrimoine local. no 1.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1462] HOPPE Barbarine. HURTIG Marie-Odile. 297 p. « Politique patrimoniale et singularité administrative : les architectes des Bâtiments de France ». HURTIG Marie-Odile. La sauvegarde du patrimoine sous la Cinquième République : trente ans d’archéologie de sauvegarde. Arcisse de Gaumont (1801-1873). INZA Annie. 1993. 1990. Institut d’études politiques de Paris. La gestion du patrimoine dans les collectivités locales. 1998. Patrimoines en folies. La politique du patrimoine architectural dans la Drôme : bilans et perspectives. ICOLE Véronique. Deux aspects de la conservation du patrimoine monumental en Dordogne. L’archéologie métropolitaine depuis 1964 : science victime de son succès. Son rôle dans la constitution de l’identité nationale . Institut d’études politiques de Paris.

Éditions du patrimoine-Fayard. Essai sur le patrimoine. « Les Célébrations nationales. p. 1996. 50-81. 29-35. p. mars 1993. 1992. 206 p. Approches. Gricc-Observatoire des politiques culturelles. 532 p. LASALA-BERNES Valérie. Talence. « Du monument au patrimoine. 400 p. 185-187. LE GOFF Jacques (dir. LAMY Yvon et LEFEBVRE Alain (dir. Genèses.). [1474] [1475] [1476] [1477] [1478] [1479] [1480] [1481] [1482] [1483] [1484] 167 . DESS administration locale. La grande pitié des monuments de France : débats parlementaires. « Mémoire républicaine. Une institution culturelle ». Patrimoines en débat. Paris. 202 p. Le pouvoir de protéger. Construction de mémoire et valorisation du symbolique. Presses universitaires du Septentrion. LAMY Yvon (dir. Le Débat. Matériaux pour l’histoire politique d’une protection ». Revue des sciences morales & politiques. 19-34. enjeux du patrimoine en Aquitaine. LAMY Yvon (dir. Éditions de la MSH d’Aquitaine. p. p. André Malraux. L’utopie française. Université de Reims. LENIAUD Jean-Michel. Talence. LENIAUD Jean-Michel. mai-août 1999. acteurs. Presse universitaires du Mirail-Les Papiers. Éditions Mengès. LAMY Yvon. Patrimoine et passions identitaires. p. 1998. no 161. « Une institution culturelle : les “Célébrations nationales” ». 1998.). LECLANT Jean.). Éditions de la MSH d’Aquitaine. 1990. Discours et politiques.Approches thématiques [1473] LAMY Yvon. 1960-1968. « Patrimoine. 41-60. développement local et culturel. LANTELME Michel (réunis et commentés par). L’alchimie du patrimoine. sciences sociales et histoire. 160 p. Toulouse.). 1990. 1992. 180 p. Toulouse-Grenoble. Lille. 1998. no 105. no 11. no 1. action culturelle et sensibilité esthétique » dans Approches de la production culturelle territoriale. LECLANT Jean. Paris. 1992. Revue des monuments historiques. Quelle politique du patrimoine architectural et urbain à l’heure de la décentralisation. mémoires plurielles ». 1989.

Gallimard-Julliard. Pour une histoire culturelle. L’Histoire. Éditions du patrimoine-Fayard. janvier-février 1998. 1997. 1996. LENIAUD Jean-Michel. 150 p. 584 p. Université de Bordeaux-I. « La folle passion du patrimoine ». LENIAUD Jean-Michel. 360 p. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. La vie des monuments français : destruction. maîtrise d’histoire.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1485] [1486] [1487] LENIAUD Jean-Michel. 137-154. La Revue administrative. p. repris dans Le Goff Jacques (dir. no 301. p. p. p. mémoire de science politique. 1951. no 181.). p. Université de Rouen. Paris. no 295. « La mauvaise conscience patrimoniale ». un quartier sanctuaire. p. les sociétés savantes et les associations de défense du patrimoine : l’exception française ». 1998. Le Débat. LEVESQUE Anne-Sophie. 1998. LEON Paul. octobre 1994. Patrimoine et passions identitaires. La prise en compte de l’évolution de notion de patrimoine par l’administration de la culture. DEA gouvernement local et administration locale. janvier-février 1994. 355-369. 1998. LORENZETTO Bénédicte. 168-178. Paris. LETELLIER Sébastien. « Le patrimoine récupéré. Institut d’études politiques de Bordeaux.). Paris. La Revue administrative. no 78. 53-61 . DEA d’histoire de l’art. Seuil. LE SUEUR Flavie. [1488] [1489] [1490] [1491] [1492] [1493] [1494] [1495] 168 . avril 1997. « Le patrimoine dans quinze ans : l’affaire de tous ». L’exemple de Saint-Denis » dans Rioux Jean-Pierre et Sirinelli JeanFrançois (dir. restauration. Picard. 94-100. 1997. 61 p. 1995. « L’État. Aménagement du territoire et mise en valeur des vestiges archéologiques : premières approches théoriques et pratiques. 135-142. Saint-Denis aux Paris. LEVER Évelyne. Sociétés savantes et patrimoine à Rouen de 1945 à 1992. XIX e et XX e siècles. Fantasme patrimonial et délaissé urbain : Notre-Dame. LENIAUD Jean-Michel. LENIAUD Jean-Michel.

1994. Université de Lyon II-Lumière. p. MONNIER Gérard.). maîtrise d’histoire de l’art. thèse d’histoire de l’art. 1995. 1995. Rennes. urbain et paysager) dans l’agglomération lyonnaise. « Un patrimoine controversé : les édifices du XXe siècle » dans Andrieux Jean-Yves (dir. Du monument historique au site.Approches thématiques [1496] MAGNIEN Aline. Institut d’études politiques de Paris. 1998. Évolution de la notion de patrimoine à Lyon. MAGNIEN Aline. Languedoc et Roussillon. Université de Lyon II-Lumière. 1528. MESNARD André-Hubert. no 304. 1996. 1996. de la Révolution à la Seconde Guerre mondiale. « Comment s’est développé l’Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France ». « Comment s’est développé l’Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France (suite et fin) ». no 303. mai-juin 1998. DEA d’histoire du XXe siècle. La Revue administrative. La Revue administrative. MEUNIER Emmanuelle. 1994. Université de Lyon II-Lumière. p. p. MATHIAN Nathalie. Patrimoine et société. 543-550. 426-434. maîtrise d’histoire de l’art. Presses universitaires de Rennes. L’année du patrimoine. juillet-août 1998. maîtrise d’histoire. De la volonté de sauvegarde à la vision prospective : l’expérience des ZPPAUP (Zone de protection du patrimoine architectural. p. MARLATS Philippe. Sauvegarde et réhabilitation du quartier sauvegardé de Lyon. no 12. « Politique du patrimoine et décentralisation : quelle juste place pour les acteurs locaux ». 123-132. La représentation des monuments historiques par Prosper Mérimée en Provence. maîtrise d’histoire de l’art. Université de Lyon II-Lumière. MERIAU Anne. MARCHADO Sandrine. 88 p. [1497] [1498] [1499] [1500] [1501] [1502] [1503] [1504] [1505] 169 . MISSONIER Alexandra. Les Cahiers de l’administration territoriale. 1995. Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines. Le quartier Saint-Paul à Lyon : des transformations massives au secteur sauvegardé (1869-1964).

pouvoirs et mémoires. Le Magazine littéraire. La ruée vers le passé ». Fayard-Éditions du patrimoine. 68-70. Hachette. Paris. février 1997. Revue française de sociologie. Hommages à Jean Favier. p. no XXXVIII-3. 1992. Université de Reims. 1988. La mémoire comme objet industriel ». « Naissance du monument historique ». p. mutilations. Levallois-Perret. 1994. « 1980 : l’année du patrimoine. 192 p. 1966-1996. POULOT Dominique. septembreoctobre 1989. 1996. NORA Pierre (dir. 757-775. 418-450. 1988. p. développement local et culturel. « La loi du 3 janvier 1979 ou Comment la direction des Archives de France devint une réalité » dans Kerherve Jean et Rigaudiere Albert (travaux réunis par). 1989. no 5. DESS administration locale.). [1507] [1508] [1509] [1510] [1511] [1512] [1513] [1514] [1515] [1516] [1517] 170 . MOULIN Raymonde. Paris. Paris. Finances. p. juillet-septembre 1985. POULOT Dominique. « Patrimoines en ligne. Science et conscience du patrimoine. Prosper Mérimée. 1997. « La protection du patrimoine monumental ». L’amour des pierres. no 40. 1894-1994. Délégation à l’action artistique de la ville de Paris-Bibliothèque historique de la ville de Paris. Les architectes en chef des monuments historiques. 157-175. NEIRINCK Danièle. Sciences de la Société. 407 p. PONTIER Jean-Marie. la passion des idées. 1999. Destructions. “The heritage: the moment Guizot”. Oser le paradoxe : patrimoine et création. « Patrimoine national et marché international. p. 1997. Patrimoine parisien. Oxford art journal. Fayard. PERROT Alain-Charles. Revue française du droit administratif. 166 p. p. 631-646. no 11-2. MOREL Elizabeth. Paris. créations. NORA Pierre. 40-56. HM Éditions. 1789-1799. 465-495. p. Revue d’histoire moderne et contemporaine. Les dilemmes de l’action publique ». NEGRIER Emmanuel et VALARIE Pierre.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1506] MOREAU Fabienne.

« Le sens du patrimoine : hier et aujourd’hui (note critique) ». 2134. p. 1980. Institut d’études politiques de Paris. économies. 152 p. Un exemple de politique publique de la mémoire : la Délégation à la mémoire et à l’information historique. Paris. « Le patrimoine universel : un modèle culturel français ? ». Relations internationales. 1601-1613. Presses universitaires de Rennes. 29-55. p.Approches thématiques [1518] POULOT Dominique. 1999. Paris. Revue d’histoire moderne et contemporaine. « Le patrimoine culturel. POULOT Dominique. 1995. Robert Laffont. printemps 1993. RECHT Roland. 1982. Arras. Ministère de la Culture-Script Éditions. civilisations. novembre-décembre 1993. 98 p. POULOT Dominique. 103-120. p. 1994. « L’histoire du patrimoine : un essai de périodisation » dans Andrieux Jean-Yves (dir. p. Hazan. 42-62. « Patrimoine et esthétique du territoire ».). mémoire de science politique. p. Premiers travaux de la Commission départementale des monuments historiques du Pas-de-Calais. no 73. La réutilisation du patrimoine architecturale. 1992. 1994 (1958). « Territoire. Imaginaires du territoire et territoires imaginaires. Archives du Pas-de-Calais. Penser le patrimoine : mise en ordre et mise en scène de l’art. 9-37. édition augmentée par FLEURY Michel et LEPROUX Guy-Michel. p. valeur commune de l’Europe ». patrimoine et construction de la mémoire » dans La médiation culturelle du territoire. Rennes. Paris. 1998. [1519] [1520] [1521] [1522] [1523] [1524] [1525] [1526] [1527] [1528] 171 . Patrimoine et société. 1 190 p. POULOT Dominique. REAU Louis. Histoire du vandalisme : les monuments détruits de l’art français. sociétés. DEA études politiques. RAIMOND Pierre-François. RATEAU Véronique. Annales. no 69. 1992. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. POULOT Dominique. POULOT Dominique. Espaces et sociétés. no 6.

233 p. La loi du 2 mai 1930 sur la protection des monuments naturels et des sites : le cas de la région RhôneAlpes. « panthéon de la France guerrière depuis 1789 ». 311-316. p.). L’arc de triomphe de l’Étoile. 1979.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1529] RENEAU Serge. Éditions Jouve. [1539] 172 . La cité de Pérouges (Ain) : histoire et protection du patrimoine (1911-1950). RIOUX Jean-Pierre. Patrimoine et société. Les origines de la conservation des monuments historiques en France (1790-1830). Fayard-Éditions du patrimoine. 1985. 1998. thèse. maîtrise d’histoire de l’art. p. 1998. RUCKER Frédéric. CNRS Éditions. « L’émoi patrimonial ». La protection juridique du patrimoine archéologique terrestre en France et dans le cadre européen. 1995. Revue d’Histoire et de Géographie de l’IUFM de l’Académie de Rouen. 289-296. 159 p. ROUGE Isabelle. 39-48. p. XIXe-XXe siècles. Paris. ROLLIN Raymonde. ROSSINI Jean-Louis. SCHEDLER Anne-Siegrid. 1997. 1913. Paris. 1997. 29-52. École nationale des Chartes. Rennes. Le temps de la réflexion. « Que faire du localisme ? L’institutionnalisation d’une identité locale : Lyon au XIXe siècle » dans Dubois Vincent (dir. thèse de troisième cycle de droit public.). SAUNIER Pierre-Yves.). Paris. DEA d’économie appliquée. p. 1995. SAUNIER Pierre-Yves. Science et conscience du patrimoine. 234 p. La Documentation françaiseComité d’histoire du ministère de la Culture. « L’État et le patrimoine en France de la Révolution à nos jours ». Poirrier Philippe (avec la collaboration). « Le temps présent du patrimoine » dans Andrieux Jean-Yves (dir. Les clochers d’une querelle. Paris. 1998. RIOUX Jean-Pierre. RIOUX Jean-Pierre. Politiques locales et enjeux culturels. 1139. no 2. « Décolonisation et patrimoine » dans Nora Pierre (dir. Université de Lyon II-Lumière. p. Université de Lyon III-Jean Moulin. Trames. L’esprit lyonnais. Université d’Aix-Marseille III. XIXe-XXe [1530] [1531] [1532] [1533] [1534] [1535] [1536] [1537] [1538] siècle. 1997. Presses universitaires de Rennes.

maîtrise d’histoire. 52-286. Paris. 1996. Les lieux de mémoire. (Le duc de Trévise. 1936. 1995. « Le service des monuments historiques. SCHNEIDER François. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. p. 384 p. La sauvegarde du patrimoine culturel français. Paris. 1986. Paris. tome II. 1996. maîtrise d’histoire. SCHOEPF Anne-Caroline. TSIOMIS Yannis. administration. 7-18. VERDIER Paul. VADELORGE Loïc.). La Documentation française. la Sauvegarde de l’Art français et Rouen de l’entre-deux-guerres) ». Paris. législation (18301934) » dans Congrès archéologique de France. La politique de conservation du patrimoine historique. SIRE Marie-Anne. La conquête du passé : aux origines de l’archéologie. 1998. Picard. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. « Guizot et les institutions de mémoire » dans Nora Pierre (dir. Les choix de la mémoire. La Nation. La conservation du patrimoine au Mans. p. DEA communication. 1994. 6-8. VANIER Delphine. « Entre l’impossible et le nécessaire : les commémorations rouannaises de Géricault (1891-1927) » dans Géricault. no 7. La Sauvegarde de l’Art français. « Les rêveries d’un mécène solitaire.Approches thématiques [1540] [1541] SCHNAPP Alain. La France du Patrimoine. Paris. Origine et évolution. 1994. THEIS Laurent. Éditions Carré. Gallimard. SNITER Agnès. Ville cité : des patrimoines européens. 103 p. Université du Maine. Gallimard-CNMHS. p. 1996. 161 p. Sites et monuments. maîtrise d’histoire de l’art. Paris. « Malraux et le patrimoine ». Picard. 1789-1887. 1933-1943. 216 p. 961-1003. 1994. organisation. Université de Strasbourg-II. Tome 2. avril-juin 1997. p. [1542] [1543] [1544] [1545] [1546] [1547] [1548] [1549] [1550] [1551] 173 . 569-592. 1993. Patrimoine et tourisme en Alsace au XIXe siècle. technologies et pouvoir. VADELORGE Loïc. Son histoire. 144 p. SIRE Marie-Anne. p.

« L’euphorie théâtrale dans Paris occupé » dans Rioux Jean-Pierre (dir. thèse d’histoire. p. 565 p. Le théâtre dans les années Vichy. La décentralisation théâtrale. repris dans L’Observatoire. Théâtre et spectacles vivants [1553] [1554] ABIRACHED Robert (dir. 229 p. [1555] [1556] [1557] [1558] [1559] [1560] [1561] [1562] 174 . ADDED Serge. Paris. La décentralisation théâtrale.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1552] VOUTEY Damien. 3. 1990. 43-52. « Les premiers pas de la décentralisation dans les années Vichy » dans Abirached Robert (dir. Université de Lyon II-Lumière. Paris. ABIRACHED Robert. 233 p.). Le temps des incertitudes 1969-1981. Éditions Complexe. 362 p.). 2. 1. Université de Montpellier. Actes Sud-Papiers. Ramsay. 1940-1944. Bruxelles. Essai pour Bernard Dort. 174 p. 1992. ADDED Serge. 1996. service public : les avatars d’une notion » dans Sarrazin Jean-Pierre (dir. La décentralisation théâtrale. ARLAUD Catherine. thèse de droit. 1995. « Le théâtre. Université de Reims. 39-42. 1. p. ABIRACHED Robert (dir. La vie culturelle sous Vichy. 4. Paris. Les pouvoirs du théâtre. Paris. La décentralisation théâtrale. 244 p. 1992. 1947-1968. Le théâtre sous l’Occupation.). Actes Sud. 1959-1968. Actes Sud.). 1993. 310 p. La décentralisation théâtrale. Actes Sud-Papiers. Actes Sud.). no 17. 1994. 1992.). Paris. 23-31 . Le Premier Âge 1945-1958. ABIRACHED Robert (dir. maîtrise d’histoire de l’art. 1994. le tournant. printemps 1999. ADDED Serge. Le Festival d’Avignon. 1990. 1969. Paris. Les monuments historiques du XXe siècle dans la région Rhône-Alpes. p. Paris. Éditions théâtrales.). ABIRACHED Robert (dir. p. 315-350. Le Premier Âge 1945-1958. 1968. ADDED Serge. Les Années Malraux.

1996. Le royaume du théâtre. BRAJOT Guy. Le théâtre dramatique et lyrique à Toulouse. La Théâtre Sarah-Bernhardt. Le Théâtre d’Angoulême (1868-1870). maîtrise d’histoire. 1944-1958. Université de Toulouse II-Le Mirail. « La politique théâtrale de l’État de 1959 à 1968 » dans Abirached Robert (dir. Les Années Malraux.Approches thématiques [1563] [1564] [1565] BAECQUE Antoine de. thèse. Jules Claretie. 1959-1968. Bruxelles. 1981. 1995. Université de Caen. La vie culturelle sous Vichy. 1990. Presses universitaires de Lille. Paris. La décentralisation théâtrale. Municipalisation. BERINGUER Delphine. 21-33.). 1993. 112 p. BONTEMPS-SAVAGEOT Isabelle. 2. Avignon. BRAJOT Guy. Le théâtre de la Commune d’Aubervilliers : analyse d’un répertoire (1965-1985). administrateur de la Comédie-Française (1885-1913). 65-77. Une histoire du théâtre de Gennevilliers (1963-1988). Le temps des incertitudes 1969-1981. 4.). Actes SudPapiers. DEA d’études théâtrales. 1997. Université de Bordeaux-III. p. Éditions Complexe. « D’un ministre à l’autre. 415 p. BOUDA Naima. BOISSONNADE Jean-Christophe. « Le pari culturel nazi à Strasbourg : l’exemple du théâtre » dans Rioux Jean-Pierre (dir. 1998. BOGEN Isabelle. maîtrise de lettres. Université de Paris X-Nanterre. La Comédie de Caen de 1973 à 1980 : l’histoire de sa reconnaissance. Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines. maîtrise d’études théâtrales. p. 1996. BENOIT Georges. 1995. École nationale des Chartes. 1995. Le théâtre français contemporain (19401980).). BREADLEY David. [1566] [1567] [1568] [1569] [1570] [1571] [1572] [1573] [1574] 175 . Gallimard. Paris. BORDES Nicolas. 113 p. 203-224. maîtrise d’histoire. Paris. 70 p. 1991. p. Université de Paris XNanterre. 150 p. l’action de l’État » dans Abirached Robert (dir. décentralisation et naissance d’une politique culturelle municipale. Lille. 19471959. Actes SudPapiers. BEAUFORT Valérie. maîtrise d’histoire de l’art. La décentralisation théâtrale. 1992.

La compagnie Renaud-Barrault face aux grands choix théâtraux. Le théâtre de rue ou la reconnaissance d’une culture de proximité. 85-94. CHARPENTIER Geneviève. Bruxelles. Modes de gestion du théâtre public. 1997. « L’ambition de “Jeune France” » dans Rioux Jean-Pierre (dir. « Jeune France un “maillon manquant” pour l’histoire de la décentralisation culturelle ». Université de Paris X-Nanterre. maîtrise d’études théâtrales. thèse de troisième cycle de lettres. CHABROL Véronique. 1985. 161-178. 342 p. 1997. Université de Paris X-Nanterre. L’accueil en résidence d’auteurs dramatiques : bilan et perspectives d’une aide originale (1981-1993). 1998. Institut d’études politiques de Lyon. 91 p. 178 p. Les Cahiers de l’animation. 1994. maîtrise d’histoire. une expérience de décentralisation culturelle.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1575] BRELIVET Katel. 1972. CONTE Alice. [1576] [1577] [1578] [1579] [1580] [1581] [1582] [1583] [1584] [1585] 176 . 1994. DESS-Faculté de droit et de science politique. CHABROL Véronique. 1997. CAROFF Xavier. 110 p. p. p. Jeune France. DEA théâtre et arts du spectacle. Les spectacles de rue : une nouvelle politique du spectacle vivant ?. CERVENTES Patrick. novembre 1940-mars 1942. Un point d’application : l’animation théâtrale scolaire dans les municipalités d’union démocratique de la périphérie parisienne. maîtrise de lettres. Histoire d’un théâtre à Villeurbanne : de la cité au TNP (1957-1977). 100 p. mémoire de science politique. 1974. COIRINT Didier. thèse de Lettres. 1990. Université de Paris IIISorbonne nouvelle. no 53.). 115 p. CHABROL Véronique. Université de Paris X-Nanterre. La politique culturelle et d’enseignement du parti communiste français. Université de Paris III-Sorbonne nouvelle. COUWEZ Marie. Éditions Complexe. Université de Paris X-Nanterre. La vie théâtrale lyonnaise : un réseau de petites villes. Institut d’études politiques de Grenoble. 104 p. Université de Reims. La vie culturelle sous Vichy. 1996. COLLET Nicole. DESS direction de projets culturels.

[1587] [1588] [1589] [1590] [1591] [1592] [1593] [1594] [1595] 177 . DENIZOT-FOULQUIER Marion. no 2. Cahiers d’histoire. « Théâtres de province (18701914) ». 104 p. DEA d’études théâtrales. DELHAY Cyril. DEA d’histoire. Le Théâtre des nations et le Festival de Nancy de 1954 à 1972 : enjeux esthétiques et culturels. DECLERCK Denis. La décentralisation théâtrale en France : le Théâtre national de Strasbourg. 1997. thèse d’histoire de l’art. esquisse. DHOMBRES André. L’implantation d’un théâtre populaire dans la périphérie parisienne et ses problèmes : le théâtre GérardPhilippe de Saint-Denis. 1968-1990. 1995. 1997. 84 p. Jeanne Laurent. Institut d’études politiques de Grenoble.). DAMBRICOURT Jean-Pierre. Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales. 1974. 1993. DEA de science politique. DUBOIS Christophe. L’évolution du théâtre du 8e arrondissement à Lyon. Institut d’études politiques de Strasbourg. mémoire de science politique. DENIZOT-FOULQUIER Marion. 1997. maîtrise de lettres. 129 p. Paris. le Centre théâtral de FrancheComté. Université de Paris X-Nanterre. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Reneau Serge et Vadelorge Loïc (dir. CUSSINET Marie-France. 1997. Institut d’études politiques de Lyon.Approches thématiques [1586] CUSSINET Marie-France. 1970. p. DESS direction de projets culturels. 1997. Université de Paris. Kerjean. le théâtre et les arts. Université de Clermond-Ferrand-II. 60 p. DJIAN Patrick. 267-296. 123-140. 170 p. Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines. Un portrait de Jeanne Laurent. Château de Kerjean. p. L’architecture théâtrale en province (1870-1914). 1995. « La polémique autour de la réouverture du Théâtre de Saint-Omer ou les conditions de l’entente entre la culture et la politique » dans Poirrier Philippe. Rab Sylvie. 108 p. Tutelles ou partenaires ? Les relations entre pouvoirs publics et théâtres.

Bocage. HEURARD DE FONTGALLAND Axelle. Être directeur de l’Odéon entre 1815 et 1852 : Picard. « Une politique contractuelle pour les théâtres » dans Girard Augustin. 1970. GOETSCHEL Pascale. 1997. 1995. no 306. Université de Reims. 102 p. Historiens et Géographes. Institut d’études politiques de Grenoble. 281298. 1997. Sedes. développement local et culturel. 355-375. 542 p. p. Les clochers d’une querelle. L’horizontalité en question : la construction des politiques culturelles face aux défis de la négociation. 1998. XIXe-XXe siècles.). Les étapes de la décentralisation théâtrale en France de 1895 à 1952.). GOETSCHEL Pascale et LOYER Emmanuelle. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 1996. Université de Paris X-Nanterre. 1997. maîtrise d’histoire. Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. 209-221. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. La décentralisation théâtrale. DESS. GLADE Marie-Pierre. Paris. La politique théâtrale de la ville de Marseille. Université de Paris. 1995. Université de Paris IX-Dauphine. Harel. La Documentation françaiseComité d’histoire du ministère de la Culture. Politiques locales et enjeux culturels. 1973. L’institutionnalisation des artistes : l’exemple des comédiens et du statut d’intermittent du spectacle. GONTARD Denis. p. Lireux. « Les réseaux culturels et la création du théâtre du huitième arrondissement à Lyon (1959-1972) » dans Dubois Vincent (dir. p. Paris. GIARDELLI Sabine. « Politique culturelle et décentralisation théâtrale sous la quatrième République ». Paris. HERMAN Alain.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1596] DUBOIS Christophe. l’exemple de la Friche de la Belle-de-Mai. DESS direction de projets culturels. [1597] [1598] [1599] [1600] [1601] [1602] [1603] [1604] [1605] 178 . DEA de science politique. La décentralisation théâtrale à Toulouse. 19711973. 1995. 119 p. 206 p. thèse de Lettres. Poirrier Philippe (avec la collaboration). Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. DESS administration locale. GONTARD Denis. Gentil Geneviève. FOMMERVAULT Quitterie de.

Paris. n o 217. 101 p. KRAKOVITCH Odile. CTHS. JOBARD Fabien. IOOS Thérèse. Le théâtre en France. thèse de lettres. « La censure des théâtres durant la Grande Guerre » dans Théâtre et spectacles. 53-69. La Comédie française sous l’Occupation. 331-354. Le théâtre de Tours sous l’Occupation. L’État et les nouvelles formes de spectacles depuis 1968. Annales du Midi. 1994. 1979. 1985. Institut d’études politiques de Grenoble. 1995. Université de Reims. 1979. JOUBERT Marie-Agnès. Calmann-Lévy. 1998. 1995. Université de Paris X-Nanterre. La Comédie française sous l’Occupation (1940-1944). thèse de troisième cycle de sociologie. 1 225 p. 1987. le théâtre et l’État. JUBERT Odile. mémoire. 1991. hier et aujourd’hui. DESS de droit. 284 p. HUE Jean-Pierre. L’organisation du public dans la décentralisation théâtrale. 1992. thèse de troisième cycle d’histoire. Université de Paris X-Nanterre. Paris. p.Approches thématiques [1606] HEYDECKER Jacques. « Le théâtre à Toulouse au milieu du XIX e siècle ». Université d’Aix-en-Provence. HUTINET Sandrine. 1969. JOUBERT Marie-Agnès. 1996. maîtrise d’histoire. KRAKOVITCH Odile. 100 p. Université de Tours-François Rabelais. janvier-mars 1997. Université de Bourgogne. Louis Jouvet. Dijon. La censure théâtrale sous la Monarchie de Juillet. JACQUES Sonia-Hélène. Les pouvoirs publics et les arts : les compagnies théâtrales indépendantes : l’exemple de Grenoble. Hugo censuré. JOMARON Jacqueline de (dir. 448 p. Paris. p. La liberté du théâtre au XIXe siècle. [1607] [1608] [1609] [1610] [1611] [1612] [1613] [1614] [1615] [1616] [1617] [1618] 179 . Armand Colin. La décentralisation théâtrale et l’exemple de Reims. maîtrise d’histoire. KRAKOVITCH Odile. Université de Rouen. thèse de troisième cycle de droit public. Taillandier.). Paris.

214 p. 1992. maîtrise d’études théâtrales. 1998. LANCELOT XIX e siècle [1620] [1621] [1622] [1623] [1624] [1625] [1626] [1627] 180 . 21-50. LANG Jack. Administration culturelle et lieu de sociabilité. LAVIGNE Aude. maîtrise d’histoire. L’État et le théâtre. Pichon et DurandAuzias. Censures et répressions au XIXe siècle. 219 p. 1993. (analyse d’un processus de décision politique dans le domaine de la culture) » dans Culture et loisir dans la civilisation du XX e siècle. « Les “Forains légitimes”. Élus communistes et metteurs en scène. p. Paris. 1992. LANDRY Marc. Mathilde. La politique publique culturelle française en matière de « spectacles vivants ». 71 p. La vie théâtrale dans le Val-d’Oise. Université de Paris X-Nanterre. maîtrise d’histoire. Le théâtre de l’implicite : les critères d’attribution de la subvention aux compagnies dramatiques en région Île-de-France. Dijon. stratégies et enjeux des acteurs sociaux : le reflet d’une cohérence ?. Faculté des lettres et des sciences humaines de Nice-Les Belles Lettres. 1972. 333-360. LATIL Claire et PADILLA Sandrine.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1619] KRAKOVITCH Odile. 1995. DEA de science politique comparative. à l’époque de Michel Guy (1972-1981). DEA organisations et politiques publiques. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. Université de Bourgogne. LAPIERRE Jean-William. 126 p. 1996. histoire d’une affinité élective » dans Dubois Vincent (dir. Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Poirrier Philippe (avec la collaboration). p. Paris. « La création du “Théâtre de Nice”. Les clochers d’une querelle. 1997. Politiques locales et enjeux culturels. Université de Paris VII-Denis Diderot. LAMBERT Benoît et MATONTI Frédérique. Université de Paris X-Nanterre. Nice-Paris.). thèse d’État d’histoire. 1968. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. Le festival d’Automne à Paris. Le théâtre municipal d’Auxerre au (1801-1870). XIXe-XXe siècles. LAUB Anaïs. 373 p.

LENTE Gérard. LLINARES Virginie. LEROY Dominique. 99 p. “Jack Lang and the Politics of Festival”. Histoire des arts du spectacle en France. [1629] [1630] [1631] [1632] [1633] [1634] [1635] [1636] [1637] 181 . 1992. 124 p. 1990. CTHS. 1990. Université de Paris X-Nanterre. Paris. Paris. 1993. Création et fonctionnement de salles de spectacles dans les communes de la périphérie de Bordeaux. 330 p. 371-388. 1997. 1994. « Révolution culturelle dans la Révolution nationale de Jacques Copeau à “Jeune France”. no 12. 2-18. « Du théâtre municipal à la Maison de la Culture. économiques et sociaux de la création et de la diffusion du théâtre en France. Les Révoltes logiques. politiques et esthétiques de la Renaissance à la Première Guerre mondiale. Les intermédiaires culturels. 391 p. LORCIN Jean. Institut d’études politiques de Bordeaux. Institut d’études politiques de Grenoble. « Une tentative de “décentralisation dramatique” dans le cadre du “socialisme municipal” : le théâtre municipal de Saint-Étienne entre 1900 et 1908 » dans Théâtre et spectacles.Approches thématiques [1628] LE CLECH Marie. p. LINDENBERG Daniel. 1981. DEA gouvernement local et administration locale. Paris. hier et aujourd’hui. L’Harmattan. Économie des arts du spectacle vivant. été 1980. une archéologie de la “décentralisation” théâtrale ». La Comédie de Reims : vers une nouvelle définition des centres dramatiques nationaux. le cas particulier de Saint-Étienne » dans Vovelle Michel (dir. Aspects économiques. Y a-t-il une crise du théâtre ? : éléments d’analyse des aspects politiques. p. 1980. LORCIN Jean. maîtrise d’études théâtrales.). LETERNE Florence. Economica. no 1. Aix-en-Provence. Université de Paris X-Nanterre. French Cultural Studies. 565-568. Presses universitaires de Provence. La politique culturelle communale au travers d’un cas : le centre culturel communal Aragon-Triolet d’Orly. 5-19. mémoire de science politique. p. LOOSELEY David. p. 1991. maîtrise d’études théâtrales. LEROY Dominique. Essai sur la relation entre l’économique et l’esthétique.

thèse de troisième cycle de sociologie. thèse de troisième cycle de lettres. Université de Paris III-Sorbonne nouvelle. 1951-1972. L’aventure du Théâtre national populaire. Matériaux pour une histoire culturelle du théâtre. 224 p. formations. MOLLARD Michelle. janvier-mars 1998. Institut d’études politiques de Grenoble. thèse d’histoire. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. 1997. 1995. Une utopie d’après-guerre. 1995. 1988. MONTAIN Élodie. LUCET Sophie. [1639] [1640] [1641] [1642] [1643] [1644] [1645] [1646] [1647] [1648] 182 . DEA institutions et politiques publiques. Vingtième siècle. 402 p. no 57. La Comédie de l’Ouest. DESS direction de projets culturels. MANDAGOT Axel. 89-103. 92 p. 86 p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1638] LOYER Emmanuelle. 1996. Dijon. un exemple de décentralisation dramatique. Université de Paris III-Sorbonne nouvelle. Paris. 114 p. Le théâtre municipal de Dijon de 1864 à 1914. 1997. 1998. Paris. 1976. MENGER Pierre-Michel. Institut d’études politiques de Grenoble. 456 p. 73 p. Étude des rapports entre une troupe de théâtre et son public. 1994. LOYER Emmanuelle. Recherches sur le statut du théâtre dans la société caennaise : éléments pour une « pré-histoire » de la décentralisation. Le réseau des scènes nationales. Les enjeux du subventionnement du théâtre en France. maîtrise d’études théâtrales. revue d’histoire. Université de Lille III-Charles de Gaulle. Université de Bourgogne. Le Théâtre des treize vents : Centre dramatique national du Languedoc-Roussillon. 253 p. maîtrise d’histoire. DESS. METAYER Léon. Exemples en région parisienne. PUF. Université de Rennes-II. Les choix de programmation des théâtres subventionnés par les municipalités : contraintes et stratégies des acteurs culturels. LOYER Emmanuelle. p. MERAUD Karine. La Documentation française. activités et carrière dans la démultiplication de soi. « Le théâtre national populaire au temps de Jean Vilar (1951-1963) ». MASSON Joël. Le théâtre citoyen de Jean Vilar. 1972. La profession de comédien.

). PIEAU Céline. Paris. « La prise de l’Odéon » dans Abirached Robert (dir. L’Odéon-Théâtre de France sous la direction de Jean-Louis Barrault. Théâtre citoyen. PENCHENAT Constance. maîtrise d’histoire. DEA d’histoire. 1992. Université de Rennes-II. Perspectives de recherche pour l’élaboration d’une thèse sur le thème : du Centre dramatique de l’Ouest au Théâtre national de Bretagne.). p. ORY Pascal. 1994. Université de Versailles – SaintQuentin-en-Yvelines. [1651] [1652] [1653] [1654] [1655] [1656] [1657] [1658] [1659] [1660] 183 . hier et aujourd’hui. Institut d’études théâtrales. Actes Sud. thèse de Lettres. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. DEA d’études théâtrales. Histoire d’une crise. 271 p. « Le Front populaire. Université de Paris X-Nanterre. ORY Pascal. 1996. La décentralisation théâtrale. Avignon. PARADEISE Catherine. p. p. RIBET Nathalie. 1995. 1967. RIBET Nathalie. 125 p. Université de Versailles – SaintQuentin-en-Yvelines. 238 p. Le théâtre de l’Odéon d’André Antoine à Jean-Louis Barrault. RAUCH-LEPAGE Marie-Ange. Le théâtre à Aubervilliers. Université de Paris. le tournant. Paris. 1968. du Théâtre du peuple au Théâtre du Soleil. Le théâtre en France en 1968. La décentralisation théâtrale dans l’ouest : du Centre dramatique de l’Ouest à la maison de la culture de Rennes. Actes Sud. DEA d’histoire. 498 p. Profession et marché du travail. 95 p. La décentralisation théâtrale. Association Jean-Vilar. 1991. 1998. 1996. 31-42. Le Premier Âge 1945-1958. Les comédiens. CTHS. Paris. aux sources d’une politique théâtrale publique » dans Abirached Robert (dir. « Les salles de théâtre en banlieue parisienne dans les années trente » dans Théâtre et spectacles.Approches thématiques [1649] [1650] MOULY Georges. 119 p. 1. 1994. Université de Paris X-Nanterre. RAB Sylvie. 1940-1963. Paris. RAUCH-LEPAGE Marie-Ange. maîtrise d’histoire. PENCHENAT Constance. 1997. 1997. 589-598. Odéon-Théâtre de l’Europe : les années Lluis Pascal (1990-1996). 3. 1996. PUF. 69-85.

Les tournées de la Comédie française en Angleterre au XIXe siècle. DES de lettres modernes.). p. Actes Sud. « L’administration. 136 p. 1. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. 126 p. ROCHAT-HOLLARD Claude-France. « Théâtre et politiques culturelles locales » dans Chazel François (dir. Le festival de Sarlat. partenaire de la vie théâtrale en province au XIXe siècle. DESS direction projets culturels. Paris. Le Premier Âge 1945-1958. Institut d’études politiques de Grenoble. Talence. 1981. p. de continuité et de changement. p. ROUYER Philippe. Jalons pour l’histoire des politiques culturelles locales. de rigueur. ROUZE Jeannine. 168 p. Université de Paris X-Nanterre. DEA théâtre et arts du spectacle. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. La décentralisation théâtrale. hier et aujourd’hui. Paris. Une politique d’assainissement. Université de Paris. CTHS. 1988-1995. 1985. RIOUX Jean-Pierre.). Talence. 1966. La politique du théâtre.). La décentralisation théâtrale : création dramatique et action culturelle : la politique de l’État et son implication financière. 114 p. Rab Sylvie. 1995. 1995. Pratiques culturelles et politiques de la culture. 100 p. 161-168. 55-67. ROGIER-LECAT Sophie. Université de Paris X-Nanterre. 189 p. DEA théâtre et arts du spectacle. Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine. 1991. SAVIGNAC Muriel de. [1662] [1663] [1664] [1665] [1666] [1667] [1668] [1669] [1670] 184 . 1987. p. ROUYER Philippe. 1992. 1995. l’exemple du département du Vaucluse » dans Théâtre et spectacles. DEA d’économie. Paris. 155-180. Reneau Serge et Vadelorge Loïc (dir. SAGOT-DUVAUROUX Dominique. « Le festival et la ville d’Avignon ou les tentatives d’une réappropriation culturelle (1947-1990) » dans Poirrier Philippe. Le rôle de la subvention au théâtre. La décentralisation théâtrale en banlieue : le Théâtre des Amandiers de Nanterre (1965-1990). 1996. SCANO Marie-Astrid. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. 313-330.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1661] RICCI Vanessa. « Le théâtre national de la décentralisation » dans Abirached Robert (dir.

Universalia 1986. 1945-1985. 1997. 126 p. no 1. 237 p. Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. STROZECKI Danièle. 253 p. 450-453. « La décentralisation théâtrale en Anjou. TEMKINE Raymonde. 29-37. [1672] [1673] [1674] [1675] [1676] [1677] [1678] [1679] [1680] [1681] [1682] 185 . 497 p. Bruxelles. Le passage de l’architecture à l’italienne à l’architecture moderne. « La politique théâtrale depuis 1981 ». p. maîtrise d’études théâtrales. 166 p. 1992. mémoire de science politique. mémoire de science politique. 251-260. p. thèse de lettres. 1970. Revue d’histoire du théâtre. 1967. Institut d’études politiques de Strasbourg. dans les années 1960-70 » dans Ory Pascal (dir. SEAUX Frédéric. La censure en France à l’ère démocratique (1848-…). 313-316. TEMKINE Raymonde. maîtrise d’histoire de l’art. L’entreprise théâtre. 1992. TEMKINE Raymonde. histoire du Centre dramatique national d’Angers ». p. SCHMITT Géraldine. THEET Karine. 1997. 1996. SIROTA Cécile.). Éditions Théâtrales. Éditions Complexe. maîtrise d’histoire. 1998. TALIANO-DES GARETS Françoise. Université de Rouen. « Théâtre : où en est la décentralisation ? ». L’architecture théâtrale en France de 1887 à 1920. La politique du théâtre à France Culture. TEMKINE Raymonde. p. Université de Paris. Universalia 1994. 1995.Approches thématiques [1671] SCHAUB Coralie. Université de Paris X-Nanterre. 1992. Cujas. 1994. Le théâtre en l’État. Paris. « Une censure théâtrale ? Trois festivals de province. Avignon. TEILLET Philippe. 1986. L’implantation d’un théâtre dans la périphérie urbaine : Gennevilliers. La politique théâtrale française : essai d’évaluation du Théâtre national de Strasbourg. Université de Strasbourg-II. Paris. La politique théâtrale de la municipalité communiste d’Aubervilliers. Le phénomène festivalier : un tournant dans l’action culturelle en région Paca. Bordeaux et Nancy.

mémoire. 1992. Le contrôle des films cinématographiques en France entre 1952 et 1958. Pouvoirs publics et politiques culturelles : enjeux nationaux. 1995. 1994. 143 p. 153 p. Institut d’études politiques de Paris. 1996. no 12. p. 151-175. Institut d’études politiques de Rennes. DESS. 122 p. 87-93. Un projet théâtral en banlieue parisienne : « Regards contemporains. Les Cahiers de l’administration territoriale. Le festival « Créations en Val de Charente » : des incertitudes aux enjeux d’une production culturelle locale. La fin du Théâtre Populaire 1959-1968 » dans Beulac Mario et Colbert François (dir. Institutions et vie culturelles. 1994. WURTZ Jean-Pierre. Université de Paris XNanterre. 222 p. « Le public ou la création. 1993. maîtrise d’histoire. 1997. DEA gouvernement local et administration locale. Université de Bourgogne.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1683] TOURE A.). « Problèmes de la création théâtrale en France ». 1997. DEA histoire du vingtième siècle. 1997. VERDET Bruno. mémoire et identité » : Maison du théâtre et de la danse d’Épinay-sur-Seine. Université de Paris X-Nanterre. le Théâtre national de Bretagne de Rennes.. Université de Rennes-I. VEILLON Aude. p. HEC. p. Le Théâtre de l’Odéon durant la Grande Guerre. La Documentation française. Le jeu des acteurs intervenant dans une politique culturelle : le TNB à Rennes. Paris. 186 . Montréal. Le rapport de l’établissement culturel au local : Le Quartz de Brest. 65 p. Ziade Julie. 43-58. 84 p. YOUINOU-LE BIHAN Blanche. URFALINO Philippe. « Le théâtre » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. YOUINOU Blanche. 1992. maîtrise d’études théâtrales. [1684] [1685] [1686] [1687] [1688] [1689] [1690] [1691] Cinéma [1692] BACKE Stéphanie. DEA de science politique. Institut d’études politiques de Bordeaux.). VIDIL Mayeule. Un théâtre public dans une ville nouvelle : le théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines. Dijon.

Approches thématiques

[1693]

BALLENEGGER Jean-Pierre, Les festivals de cinéma. Recherche sur leurs ressorts et artifices, Institut d’études politiques de Grenoble, DESS direction de projets culturels, 1997, 131 p. BASSEMON Fabrice, Quelle politique publique pour la diffusion du cinéma d’art et d’essai ?, Institut d’études politiques de Grenoble, DESS direction de projets culturels, 1997, 107 p. BENGHOSI Pierre-Jean, Le cinéma entre l’art et l’argent, Paris, L’Harmattan, 1989, 204 p. BENGHOSI Pierre-Jean et DELAGE Christian (dir.), Une histoire économique du cinéma français (1895-1995). Regards croisés franco-américains, Paris, L’Harmattan, 1997, 364 p. BERTIN-MAGHIT Jean-Pierre, Le cinéma français sous Vichy, Paris, Albatros, 1981. BERTIN-MAGHIT Jean-Pierre, Le cinéma sous l’Occupation, Paris, Olivier Orban, 1989, 464 p. BERTIN-MAGHIT Jean-Pierre, Le cinéma français sous l’Occupation, Paris, PUF, 1994. BERTIN-MAGHIT Jean-Pierre, « 1945 : la renaissance du cinéma français ? » dans Franck Christianne (dir.), La France en 1945. Résistances, retours, renaissances, Caen, Presses universitaires de Caen, 1995, p. 297-306. BONIN Philippe, Audiovisuel et exception culturelle, Dijon, Université de Bourgogne, DEA analyse et politique économique, 1994, 100 p. CAMPET J., Les rapports financiers entre l’État et l’industrie cinématographique, Université de Bordeaux, thèse de droit, 1953. CHARUAU Jean-Marie, Systèmes des avances sur recettes : de 1959 à nos jours, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, DEA, 1991. DEPETRIS Frédéric, Les politiques publiques du cinéma. Études du processus de mobilisation des acteurs des politiques du cinéma en faveur de l’exception culturelle, Institut d’études politiques de Paris, mémoire de science politique, 1997, 110 p. DOIN Jean-Luc, Dictionnaire de la censure au cinéma, Paris, PUF, 1998, 470 p.

[1694]

[1695] [1696]

[1697] [1698] [1699] [1700]

[1701]

[1702]

[1703]

[1704]

[1705]

187

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES

[1706] [1707]

FARCHY Joëlle, Le cinéma déchaîné. Mutation d’une industrie, Paris, Presses du CNRS, 1992, 351 p. FAVRY Olivier, La mobilisation contre les accords BlumByrnes et la crise du cinéma français, 1946-1953, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, maîtrise d’histoire, 1991, 198 p. FEIGENBAUM Harvey B., “Regulating the Media in the United States and France”, The Journal of Arts management, Law and Society, hiver 1998, no 27-4, p. 283-294. FOREST Claude, Les dernières séances. Cent ans d’exploitation des salles de cinéma, Paris, CNRS Éditions, 1995, 310 p. FOREST Claude, « L’évolution de l’exploitation en France dans les années cinquante » dans Benghosi Pierre-Jean et Delage Christian (dir.), Une histoire économique du cinéma français (1895-1995). Regards croisés franco-américains, Paris, L’Harmattan, 1997, p. 181-193. GARCON François, De Blum à Pétain. Cinéma et société française (1936-1944), Paris, Éditions du Cerf, 1984, 236 p. GARCON François, « Ce curieux âge d’or des cinéastes français » dans Rioux Jean-Pierre (dir.), La vie culturelle sous Vichy, Bruxelles, Éditions Complexe, 1990, p. 293-313. GARDIENNET Marie-Céline, Histoire du spectacle cinématographique dans l’Yonne de 1896 à 1930, Dijon, Université de Bourgogne, maîtrise d’histoire, 1998, 210 p. GRUNDLER Jean-René, « Cinéma : un pragmatisme tolérant au service de réformes de longue portée » dans Girard Augustin, Gentil Geneviève, Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir.), Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel, 1971-1973, Paris, La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture, 1995, p. 405-409. GUILLOT Nathalie, L’Institut Lumière, Université de Lyon IILumière, maîtrise d’histoire de l’art, 1995. GUYOT Nadine, La politique cinématographique de Jack Lang, Université de Franche-Comté, maîtrise de droit, 1986, 94 p.

[1708]

[1709] [1710]

[1711] [1712]

[1713]

[1714]

[1715] [1716]

188

Approches thématiques

[1717]

HEMLINGER Dan, Politique montpelliéraine en matière de diffusion d’œuvres cinématographiques, Université de Montpellier-I, DEA de science politique, 1992, 61 p. JEANCOLAS Jean-Pierre, « L’arrangement Blum-Byrnes à l’épreuve des faits », 1895, revue de l’AFRHC, décembre 1992, no 13, p. 3-50. JEANCOLAS Jean-Pierre, « Cinéma, censure, contrôle, classement » dans Ory Pascal (dir.), La censure en France à l’ère démocratique (1848-…), Bruxelles, Éditions Complexe, 1997, p. 213-222. LAFON Madeleine, L’exception cinématographique française et la construction européenne, Institut d’études politiques de Bordeaux, mémoire de science politique, 1997, 115 p. LANDRY Jérôme, La préservation du patrimoine cinématographique en France, Université de Paris IX-Dauphine, DESS, 1995. LEGLISE Paul, Histoire de la politique du cinéma français. Le cinéma et la IIIe République, Paris, LGDJ, 1970, 327 p. LEGLISE Paul, Histoire de la politique du cinéma français. Le cinéma entre deux républiques. 1940-1946, Paris, LGDJ, 1977, 224 p. LEGLISE Paul, Le cinéma d’art et d’essai, Paris, La Documentation française, 1980, 118 p. LORENZO Ludovic, L’exception culturelle, Université de Lyon II-Lumière, DEA administration publique, 1997, 127 p. MALOGNE Gwendoline, « Le Jean Eustache » à Pessac : une illustration de « municipalisation » de salles de cinéma : discours et réalités, Institut d’études politiques de Bordeaux, mémoire de science politique, 1992, 218 p. MARJANOVIC Vlaclan, Les régions et la production cinématographique et audiovisuelle, Paris, LGDJ, 1996, 196 p. MORIO Fabrice, À propos du patrimoine cinématographique : existence et difficulté d’accession, Institut d’études politiques de Grenoble, DESS direction de projets culturels, 1997, 112 p.

[1718]

[1719]

[1720]

[1721]

[1722] [1723]

[1724] [1725] [1726]

[1727] [1728]

189

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES

[1729]

NICOLAS J.-Y., L’État et la création cinématographique sous la Ve République, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, DEA de science politique, 1977. OLMETA Patrick, Les cinémathèques, le patrimoine cinématographique en France, 1898-1993, Université de Nice, thèse d’histoire, 1995. ORY Pascal, « De “Ciné-Liberté” à la Marseillaise : espoirs et limites d’un cinéma libéré (1936-1938) » dans Bouvier Jean (dir.), La France en mouvement. 1934-1938, Paris, Champ Vallon, 1986, p. 276-297. PORTES Jacques, « Les origines de la légende noire des accords Blum-Byrnes sur le cinéma », Revue d’histoire moderne et contemporaine, avril-juin 1986, p. 314-329. RAB Sylvie, « Le cinéma dans l’entre-deux-guerres : une politique culturelle municipale impossible ? L’exemple de Suresnes », Le Mouvement social, juillet-septembre 1998, no 184, p. 75-98. ROMAN Éric, Les politiques publiques de la France et de l’Union européenne en matière de protection du secteur audiovisuel et cinématographique, Université de Nice, DEA de politique comparée en Europe, 1997, 134 p. SAUVAGET Rémi, La politique cinématographique de l’État sous la IVe République : d’une politique industrielle à une politique culturelle, Université de Paris III-Sorbonne nouvelle, DEA de lettres, 1994. SICLIER Jacques, La France de Pétain et son cinéma, Paris, Henri Veyrier, 1981, 460 p. VERNIER Jean-Marc, « Le cinéma » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir.), Institutions et vie culturelles, Paris, La Documentation française, 1996, p. 103-107. VERNIER Jean-Marc, « Le cinéma français : les enjeux actuels d’une industrie culturelle », Culture & recherche, septembreoctobre 1998, no 68, p. 8-10.

[1730]

[1731]

[1732]

[1733]

[1734]

[1735]

[1736] [1737]

[1738]

190

Paris. Fallait-il construire l’opéra Bastille ?. 1990. 33-47. 104 p. 1995. 102 p. « Mission impossible : les chantiers du Président ». Éditions du Cercle de la Librairie. Monuments historiques. 156 p. p. 97-132. Les bibliothèques en France. 1998. Les grands travaux : formes et valeurs. Les Paris de François Mitterrand : histoire des grands projets architecturaux. « Le goût souverain ». mémoire de science politique. CHASLIN François. no 5-1. 1998. p. DEA d’histoire. mémoire de science politique. ou l’ambivalence de la communication par la pierre chez François Mitterrand. avril-mai 1986. no 144. Institut d’études politiques de Grenoble. 1985. mémoire de science politique.Approches thématiques Les Grands Travaux [1739] AROT Dominique. 15-20. 1991-1997. 1994. Gallimard. La Bibliothèque nationale de France : quelle succession pour la Bibliothèque nationale. p. BERTHIER Muriel. BAUCHE Anne-Charlotte. “Architectural Gestures and Political Patronage: The Case of the Grands Travaux”. 1990. CHASLIN François. Les débats muséologiques et pédagogiques : l’exemple du Centre Pompidou. Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines. [1740] [1741] [1742] [1743] [1744] [1745] [1746] [1747] [1748] [1749] 191 . COLLARD Sue. mémoire de science politique. BOISSIER Loïc. Institut d’études politiques de Grenoble. Institut d’études politiques de Grenoble. p. 143 p. 1992. CLAVEL Céline. BASSOULET Frédéric.). The International Journal of Cultural Policy. French Cultural Studies. « Bibliothèque nationale de France : le grand projet » dans Arot Dominique (dir. COLLARD Sue. Opéra-Bastille : opéra populaire ? ou la tentative de démocratisation de l’art lyrique. 17-58. Institut d’études politiques de Paris. 1992. Paris. 1994. 254 p. Les rapports État-Ville de Paris à travers la politique des grands travaux : le grand Louvre. DEA de science politique. Université de Paris II-Assas. COSIALLS Pascale.

1959-1977. Les bibliothèques au XXe siècle. GATTEGNO Jean. 1994. homme de culture. p. 1997. un succès pour la modernité » dans Girard Augustin. L’Opéra Bastille. 1997. “Presidentialism and the grands travaux: the case of the Cité de la Musique”.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1750] DUFOUR Olivier. 19591969 » dans Tetart Philippe (dir. 698-713. 263-275. Modern and Contemporary France. 1995. Université de Paris IV-Sorbonne. 1914-1990. La Bibliothèque de France à mi-parcours. [1751] [1752] [1753] [1754] [1755] [1756] [1757] [1758] [1759] [1760] 192 . Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. maîtrise d’histoire de l’art. Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. 126 p. p. Gentil Geneviève. GAUZERE Mireille. Université de Paris X-Nanterre. La pyramide du Grand Louvre. « En suivant la genèse de Beaubourg. « Le Centre Georges Pompidou. DEA d’histoire du XXe siècle. 44-56. 1989. GRUNBERG Gérard. Paris. 1992. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. PromodisÉditions du Cercle de la Librairie. no 15. « Le Centre Pompidou. maîtrise d’études théâtrales.). Histoire des bibliothèques françaises. no 3. p. 331-340. Éditions du Centre Pompidou. 1996.). 1986. ELING K. GAUZERE Mireille. GAUTIER Isabelle. Genèse de Beaubourg. Paris. « La Bibliothèque de France » dans Poulain Martine (dir. 1987. p. Université de Lille III-Charles de Gaulle. GOTLOBOWICZ Claire. 93100. Orsay : de la gare au musée. GUILMOT Cyril. p.). un opéra populaire ?. 1971-1973. Paris.. Georges Pompidou. maîtrise d’histoire de l’art. GAUZERE Mireille. 1995. une utopie épuisée ? Histoire et perspectives ». French Politics and Society. 1992. 259 p. GALLOT G. De la TGB à la BN bis ?. Institut d’études politiques de Paris. Université de Paris VII-Denis Diderot.. Paris. Éditions du Cercle de la Librairie. Beaubourg et la politique culturelle de la Ve République ou l’histoire d’une ambition. 84 p.

mémoire de science politique. maîtrise d’histoire de l’art. Art. 1997. Le Moel Michel et Zezierski Joëlle (dir. Genèses. « Une pyramide pour le Président ». DEA de science politique. ROULLEAU Nathalie. L’histoire. Université de Bourgogne. 35-46. L’utopie Beaubourg. Bibliothèque publique d’information. LOOSELEY David. Institut d’études politiques de Grenoble. 98-124. Paris. no 5. 204 p. Modern and Contemporary France. Du Châtelet à Beaubourg. janvier 1995. p. 125 p. 1997. 185-191. « Petite histoire de la BNF ». 15 siècles d’histoire.). La Revue des Deux Mondes. RIOUX Jean-Pierre. LAUXEROIS Jean. p. p. Institut d’études politiques de Grenoble. Dijon. 1994. [1762] [1763] [1764] [1765] [1766] [1767] [1768] [1769] [1770] [1771] [1772] 193 . Electa Moniteur. JENGER Jean. 160 p. KUPFER-SCHNEIDER Andréa. 1996. De la gare au musée. « Le Centre Georges Pompidou et ses abords » dans Andia Béatrice de. PIECHACZYK Xavier. Des réseaux dans un projet public : les avatars de la Bibliothèque de France. sciences sociales et histoire. University Park. 1997. 1987. Pennsylvania State University Press. Action artistique de la Ville de Paris. no 184. 133 p. 208 p.Approches thématiques [1761] JARRY Vanessa. 1998. octobre 1998. no 10. Modern and Contemporary France. p. last of the grands projets”. « Déconstruire Beaubourg. suite et début”. Histoire d’un grand projet. p. juillet 1991. politique et architecture ». p. “The Bibliothèque de France. Paris. no 6. et 95 p. “The Bibliothèque nationale de France. no 46. vingt ans après. PIMPARET Hélène. “Creating the Musée d’Orsay. LOOSELEY David. 21-33. 1986. 109-122. L’architecture de l’Institut du monde arabe et son contexte politique. décembre 1991. PINTO Louis. Orsay. The Politics of Culture”. 32-35. Paris capitale… pari capital ? : les grands projets du Président de la République à Paris. Paris. SCHAER Roland.

janvier-février 1998. DESS communication. p. 1995. AUTISSIER Anne-Marie. 1992. 1997. 310 p. Arte met les pieds dans le PAF. avril-juin 1985. 123 p. Université de Lyon II-Lumière. 1971-1973. BOURDON Jérôme. 1-82.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1773] THUILLIER Jacques. Gentil Geneviève. Les grands travaux de F. [1774] [1775] [1776] [1777] [1778] [1779] Radio-télévision et culture [1780] ASSEZAT Christophe. p. Mitterrand. 1994. URFALINO Philippe. 755 p. maîtrise information communication. dix ans après ». Vingtième siècle. « Décisions. La Revue administrative. p. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Rioux JeanPierre et Sirinelli Jean-François (dir. actions et jeux. no 6. Paris. VILLENEUVE Anne. 281-289 [1781] [1782] 194 . Le Parc et la Grande Halle de la Villette : un espace de citoyenneté et un lieu d’intégration culturelle : missions et ambitions d’un établissement public. Quatre voix pour un opéra. 1993.). Métailié. « Beaubourg an VIII ». 1987. Paris. Esprit. URFALINO Philippe. revue d’histoire. 221225. politique et animation locales. Université de Paris VDescartes. DESS communication politique et sociale. France-Culture : rôle et programmation d’une radio à vocation culturelle. no 301. no 20-21. La Documentation française-Comité d’histoire du ministère de la Culture. 1990. 53-65. Le cas des Grands Travaux parisiens ». décembre 1994. ZERBIB Laurent. Les Affaires culturelles au temps de Jacques Duhamel. « L’utopie Beaubourg. Villes en parallèle. p. « Plaidoyer pour les “grands travaux” ». un discours en lettres capitales. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. « Radio-télévision et culture : un mariage raté ? » dans Girard Augustin. 263-285. p. VINCENT Gérard. thèse de sociologie.

Histoire de la Haute Autorité. CROZIER Michel. Arte : chaîne de télévision culturelle au service de l’identité européenne. Les Dossiers de l’audiovisuel. mars 1995.Approches thématiques [1783] BOURDON Jérôme. Paris. GLEVAREC Hervé. 1995. p. « Culture et télévision : une étude du CSA ». Campus Verlag. 10-12. maîtrise informationcommunication. 1997. 1995. 1-10.) et Agnès CHAUVEAU (avec la collaboration). “Journalistes”. 1997. [1784] [1785] [1786] [1787] [1788] [1789] [1790] [1791] [1792] [1793] [1794] 195 . ECK Hélène. « Télévision et développement culturel ». p. la production et le travail à France Culture. p. EHESS. Hachette-Arte Éditions-La Cinquième Édition. 400 p. 11-26. GRASSLE Inge. Monopole et service public (août 1944-décembre 1953). Réseaux. La Lettre du CSA. 1966. no 7. no 103. maîtrise information-communication. mai-juin 1997. CHAUVEAU Agnès. EMANUEL Susan. Frankfurt. Université de Paris X-Nanterre. JEANNENEY Jean-Noël (dir. avril 1998. “Intellectuels” ou “créateurs” ? : de la définition de soi à l’interaction radiophonique ». L’écho du siècle. “A community of culture? The European television channel”. 1997. GONZALES MARQUEZ Dulce. no 86. Der europäsche Fernseh-Kultukanal Arte: deutsch-französiche Medienpolitik zwischen europäische Anspruch und nationaler Wirklich keit. LAVAU Marine. La Cinquième : utopie ou réalité du savoir partagé. 602 p. thèse d’histoire. Dictionnaire historique de la radio et de la télévision en France. 169-176. Communications. Université de Lyon II-Lumière. p. 1999. 1997. no 73. Paris. thèse de sociologie. no 21-2. History of European Ideas. Presses de Sciences-Po. 1997. GLEVAREC Hervé. La Radiodiffusion française sous la IVe République. « Politique culturelle et télévision : le grand écart ». « Les producteurs de radio à France Culture. Une sociologie des professionnels de radio. Université de Lyon II-Lumière.

Pouvoirs. 1984-1998. « La mission culturelle de la télévision française ». [1797] [1798] [1799] [1800] [1801] [1802] Politique culturelle internationale [1803] ALLIES Paul. Institut d’études politiques de Paris. 128 p. [1804] [1805] 196 . 137 p. no 1-2. no 28. PUF. Paris. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Université de Bourgogne. 1992. 191 p. L’action culturelle de la France dans le monde. La Documentation française. Arte : politique de l’image et logique culturelle. Université de Strasbourg-III. 155-170. 1995. 1998. DEA d’histoire du vingtième siècle. Histoire. MAYER Hélène. p.). DEA communication technologies et pouvoir. Université de Paris IPanthéon Sorbonne. 194 p. DESS études germaniques. L’histoire de la Sept. 1990. « Télévision culturelle : “l’apartheid” distingué ». 1996. NEGRIER Emmanuel et ROCHE François (dir. OLIVESI Stéphane. image et débat. 1992. La Sept-Arte. DESS développement et coopération. Paris. La chaîne culturelle européenne Arte. Médias et pratiques culturelles. BALOUS Suzanne. Revue de l’Institut de sociologie.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1795] [1796] LECOMTE Monia. 1995. 39-50. L’animation culturelle dans les alliances françaises de Madras et de Katmandou. no 51. SOUCHON Michel. 138 p. Grenoble. Dijon. 99-113. French Cultural Studies. « Télévision et culture. Presses universitaires de Grenoble. WOLTON Dominique. PRONOVOST Gilles. De sa genèse à sa diffusion par le satellite TDFI : enjeu culturel et politique. 1970. Jalons et anecdotes pour servir à l’histoire d’un malentendu ». maîtrise d’histoire. février 1999. 1994. 1989. p. LEGENDRE Rodolphe. BASTIEN Laurent. p. Pratiques des échanges culturels internationaux : les collectivités territoriales. MULLER Pierre-Emmanuel.

168 p. CHOMBART-GAUDIN Cécile. 1995. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. maîtrise d’histoire de l’art. L’alliance française. Relations culturelles et premiers jumelages franco-allemands de 1945 à 1963 : un premier effort de rapprochement. revue d’histoire. 1996. « Pour une histoire des villes et communes jumelées ». 1990. BRUZIERE Maurice. 1997. 1992. et 171p. 1986. Université de Rennes-II. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. maîtrise d’histoire de l’art. CHANOIR Isabelle. DESS droit des relations et des échanges culturels internationaux. DEA d’histoire du XXe siècle. no 35.Approches thématiques [1806] BEJON Nicole. maîtrise d’histoire. Les politiques culturelles de la Lombardie et de Rhône-Alpes : les enjeux des échanges pour notre région. Paris. histoire d’une institution. Les relations artistiques entre la France et la République fédérale d’Allemagne de la fin des années 60 jusqu’au début des années 80. Institut d’études politiques de Lyon. Les relations artistiques entre la France et l’Allemagne de 1969 au début des années quatre-vingt. 1990. Institut d’études politiques de Bordeaux. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. BRIAT Catherine. mémoire. 273 p. La politique culturelle française en Italie de mai 1981 à mars 1986. juillet-septembre 1992. Institut d’études politiques de Grenoble. Les relations artistiques France/Allemagne (1870-1914). Institut d’études politiques de Paris. 1993. 60-66. Université de Rennes-II. 144 p. 77 p. DEA d’histoire de l’art. COCAUL Emmanuel. Hachette. 1883-1993. CHANOIR Isabelle. CAILLEAU Anne-Pascale. CROPPI Adeline. BOURGEOIS Sylvie. Le réseau des scènes nationales à l’épreuve de l’action culturelle internationale : l’exemple du CRDC à Nantes. 244 p. mémoire de science politique. BRUNEAU Valérie. DEA d’histoire de l’art. Les échanges artistiques entre la France et le Mexique au XXe siècle. p. La politique culturelle de la France au Mexique. 1995. 1997. [1807] [1808] [1809] [1810] [1811] [1812] [1813] [1814] [1815] [1816] 197 . Vingtième siècle.

1945-1955. DUBOIS Vincent. 1996. Observatoire des Politiques culturelles. 1998. Les politiques du livre du Quai d’Orsay pendant l’entre-deux-guerres. L’Harmattan. L’influence française sur la rive gauche du Rhin : fondements politiques de l’action culturelle de la France en Allemagne. maîtrise d’histoire. DELAPLACE Benoît. no 12. [1818] [1819] [1820] [1821] [1822] [1823] [1824] [1825] [1826] [1827] 198 . Actes du colloque des 4-5 décembre 1997. Paris. Besançon. Région de Franche-Comté. L’alliance au cœur.). des corporations et des réseaux. DUBOSCLARD Alain. « Les collectivités locales et leurs pratiques d’échanges culturels internationanux » dans La décentralisation culturelle. thèse d’histoire. 57 p. du local à l’international. automne 1996. la culture et l’international ». La Suisse et la coopération transfrontalière : repli ou redéploiement. 128 p. Université de Versailles – SaintQuentin-en-Yvelines. 1995. (dir. Éditions Seismo. « Les collectivités locales. DUBOIS Vincent.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1817] DAVID Marcel. 1994. 1998. 1997. Grenoble. 1994. Les collectivités territoriales vers une politique de relations culturelles internationales. DEFRANCE Corinne. DOLLOT Louis. p. 10-12. PUF. « La coopération transfrontalière à l’épreuve des territoires. Université de Franche-Comté. et Levy R. Le cas du francogenevois en culture » dans Leresche J. La politique culturelle de la France sur la rive gauche du Rhin. 1993. p. Les relations culturelles internationales. p. 192 p. FAURE Alain. 1902-1997. DELEUZE Hélène. 363 p. L’Observatoire.-P. Pour une histoire de la Fédération des alliances françaises aux États-Unis. DUBOIS Vincent et SAEZ Guy. Université de Paris IVSorbonne. Presses universitaires de Strasbourg. 12-15. Histoire de la Fédération des alliances françaises aux États-Unis. DEA d’histoire. Le jumelage des villes de l’agglomération rouennaise. 1945-1955. 1999. Strasbourg. DUBOSCLARD Alain. Université de Rouen. DEFRANCE Corinne. 1968. Paris. 191-218. maîtrise d’histoire.

Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. 1993. 227 p. GREMION Pierre et CHENAL Odile. Le ministère Malraux et la politique artistique de la France dans le monde. Sociologie de l’art. Les Alliés et la culture. 1977. Une passion roumaine : histoire de l’institut français des hautes études en Roumanie. CNRSCSO. La présence culturelle de la France au Liban. thèse de science politique. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. « Les centres culturels français en Europe dans les années 70 » dans Moulin Raymonde (dir. Université de Grenoble II-Pierre Mendès France. 1998. 1995. 1982. « Une expression de solidarité internationale : la Fédération mondiale des villes jumelées » dans Actes du 13e colloque de l’AISLF. GROSSIN William. et 119 p. Si toutes les villes du monde… présentation de la FMVJ. 1992. Les centres et instituts culturels français en Europe. [1829] [1830] [1831] [1832] [1833] [1834] [1835] [1836] [1837] [1838] 199 . La coopération culturelle franco-algérienne : ambiguïtés et ajustements d’une politique controversée. GODIN André. 1945-1949. Paris. DESS communication politique et sociale. PUF. p. 1998. 193 p. 1924-1948. 44 p. mémoire de science politique. p. Institut d’études politiques de Grenoble. 959-970. 239 p. Paris. GANTET Emmanuel. 138 p. La Documentation française. Tome 2. La commercialisation des objets d’art émanant des musées nationaux et des grandes institutions : un véhicule de la culture française à travers le monde. GREMION Pierre. 1997. GARCIN ABOU YEHIA Martine. GRONIER Florence. 445 p. 1980. Berlin. mémoire de science politique. Paris. Paris. Une culture tamisée. DEA d’histoire. L’Office franco-allemand pour la jeunesse : une contribution à l’apprentissage interculturel. 87 p. GENTON Bernard.). Paris.Approches thématiques [1828] FROGER Pascal. 1988. Éditions Anthropos. GIROST Geoffrey. 1986. GROSSIN William et GUELLIER Jacqueline. 4760. Institut d’études politiques de Strasbourg. 113 p. L’Harmattan.

La stratégie culturelle de la France. Institut d’études politiques de Paris. 1995. 165 p. Frankreichs Kulturpolitik in Deutschland 1945-1950. Gricc. 1994. Tübingen. 1988. La politique culturelle de la France aux États-Unis : 1945-1952. Éditions Marketing-Ellipses. 1994. DEA relations internationales. Dacor. Université de Reims. La présence culturelle française en Europe Centrale et Orientale avant et après la Seconde Guerre mondiale. Lille. 118 p. DESS direction de projets culturels. KNIPPING Franz et LE RIDER Jacques (dir. Les échanges entre la France et la Chine dans le spectacle vivant. DEA de science politique. 1997. 138 p. DESS administration locale. LABOURIE Jean-François. LABORIE Michèle. Institut d’études politiques de Grenoble. 133 p. Université de Lyon II-Lumière. Université de Paris X-Nanterre. 113 p. LEVASSORT Véronique. 1994. maîtrise d’histoire contemporaine. 1997. HARSANY Claire. IGNASSE Gérard et GENISSEL Marc-Antoine. 83 p. développement local et culturel. [1840] [1841] [1842] [1843] [1844] [1845] [1846] [1847] [1848] [1849] 200 . La politique culturelle de la France et l’Europe. thèse d’histoire. 1987.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1839] GUENARD Annie. DESS droit des relations et des échanges culturels internationaux. 1994. 1944-1949. 1936-1940. Les relations culturelles entre Troyes et le Québec. LAVAL Christine. Les collectivités territoriales françaises et les cultures européennes. LABORIER Pascale. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. La coopération culturelle transfrontalière en question : l’exemple de Midi-Pyrénées. 286 p. 1992. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. Toulouse. Les relations entre le Conseil régional et la Direction des Affaires culturelles Rhône-Alpes dans la politique culturelle internationale : coopération ou divergence d’action ?. LECA Marie-Hélène. Paris.). 1959-1988 : compréhension d’une politique nationale dans le cadre du processus d’intégration. Institutions territoriales et réseaux culturels européens. 1988.

58 p. « Les aspects internationaux de la politique culturelle française » dans L’État devant les cultures régionales et communautaires.Approches thématiques [1850] LEVEAU Rémy. ADPF. 141-156. Institut d’études politiques de Grenoble. 1996. LEVITTE Jean-David. La Documentation française. De Gaulle en son siècle. 23 p. Paris. 1986. 106 p. La diffusion de la culture japonaise en France. [1851] [1852] [1853] [1854] [1855] [1856] [1857] [1858] [1859] 201 . Paris.). mémoire d’histoire. Université de Lyon II-Lumière. Action culturelle et dimension interculturelle de l’immigration : quelles interactions ? Les échanges culturels avec le Maghreb dans l’agglomération lyonnaise. 1997. 119-124. 1998. Tome VII. Plon-La Documentation française. p. Les relations culturelles entre les collectivités territoriales bourguignonnes et tchèques. PILLEUL Gilbert. Institut d’études politiques de Grenoble. PANDOLFI Pierre-Olivier. La mise en œuvre de la coopération culturelle de la France avec les pays d’Afrique francophone au moment des indépendances. DESS droit des relations et des échanges culturels internationaux. 1995. La politique culturelle et linguistique de la France au Maroc le cas du réseau des Instituts français. Paris. Association française de science politique-Institut d’études politiques d’Aixen-Provence. mémoire de science politique. 1997. NEGRIER Emmanuel. LEVET Olivier. MAGNIER Agnès. 139 p. L’action artistique de la France dans le monde : histoire de l’Association française d’action artistique (AFAA) de 1922 à nos jours. 99 p. 1992. interculturalisme et échanges culturels internationaux » dans Perret Jacques et Saez Guy (dir. Paris. 1997. Université de Lyon II-Lumière. Aix-en-Provence. Histoires de diplomatie culturelle des origines à nos jours. MASSUELLES Claire. L’Harmattan. Institutions et vie culturelles. Université de Grenoble II-Pierre Mendès France. mémoire de science politique. 221 p. 296 p. 101 p. « La politique culturelle extérieure (19581969) » dans De Gaulle et la culture. 1997. LEVIN Sarah. 1995. PINIAU Bernard. « Multiculturalisme. p. DESS droit des relations et des échanges culturels internationaux.

DEA d’histoire. 1983.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1860] POIROT Jean-Christophe et SAEZ Guy. La Documentation française. 2 015 p. Université de Grenoble II-Pierre Mendès France. Université de Paris I-Panthéon Sorbonne. L’action culturelle de la France dans le monde : analyse critique. ROCHE François et PINIAU Bernard. maîtrise d’histoire. mémoire de science politique. thèse d’histoire. 160 p. RENARD Isabelle. Université de Toulouse II-Le Mirail. 298 p. L’Alliance française en Hongrie. 659 p. 1995. 1997. Le réseau des établissements culturels français dans les pays de l’Asean : un outil de politique culturelle et linguistique adapté. 1994. Grenoble. DEA d’histoire. L’Harmattan. 200 p. L’action culturelle extérieure des collectivités territoriales françaises. L’action politique. Université de Grenoble II-Pierre Mendès France. L’action culturelle de la France dans le monde. thèse d’État d’histoire. POURQUIER-CREGUT Sabine. [1861] [1862] [1863] [1864] [1865] [1866] [1867] [1868] [1869] [1870] 202 . Paris. POURQUIER-CREGUT Sabine. ROCHE Guillaume. Cerat. SALON Albert. 1991. Paris. Institut d’études politiques de Grenoble. Université de Toulouse II-Le Mirail. Fernand Nathan. 97 p. La crise des institutions nationales d’échanges culturels en Europe. Recomposition « internationale » des politiques publiques. 128 p. Paris. Présence culturelle de la France en Italie. DESS politiques publiques en Europe. 1996. Le fonctionnement des centres culturels français et plus particulièrement des Alliances françaises. PRESSON Nadia. 1996. ROCHE François. 1998. L’institut français de Florence (1900-1920). SCHMIDT Eva. économique et culturelle de la France en Pologne dans la décennie Gierek (1970-1980). Institut d’études politiques de Strasbourg. 1997. 1981. La Direction régionale des affaires culturelles d’Alsace. SALON Albert. Histoire de la diplomatie culturelle des origines à 1995. 119 p. de 1910 à nos jours. Les administrations françaises et l’Europe : exemple de la Drac d’Alsace. 1996.

Peuple et culture-FNDVA. 1989. 201-220. L’Allemagne occupée. Institut d’études politiques de Paris. CHOSSON Jean-François. Lille. Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. p. 6-7. [1872] [1873] [1874] [1875] [1876] Études et recherches [1877] BAUDOUI Rémy. Les jumelages des villes : origines et développement. Université de Tübingen. L’exemple de la ville d’Orléans. Konzeptionen und Konflikte im Spiegel der französischen Akten. La politique culturelle des occupants. Frankreichs Erziehungs und Kulturpolitik im besetzten Deutschland 1945 bis 1949. VAILLANT Jérôme (dir.). 1935-1985. 1946-1978. [1878] [1879] 203 . mémoire de science politique. 1990. ZAUNER Stefan. 1945-1949. La dénazification par les vainqueurs. Les relations franco-polonaises de 1945 à nos jours : les politiques de la culture. p. Publications de l’Institut d’allemand d’Asnières. p. Presses universitaires de Lille. 1988. Paris. 1989. « Aspects de la politique culturelle de la France en Allemagne.).Approches thématiques [1871] TRUCHIS Hélène de. Pour le développement de relations culturelles entre Toulouse et Barcelone. 300 p. Grunlagen. VION Pascal. 1992. WYBIERALA Caroline. Institut d’études politiques de Toulouse. 1992. Paris. CHOSSON Jean-François. no 67. « Le savant et le militant. Le savant et le militant. Culture & recherche. 95-115. 1945-1975 » dans Chercheurs en éducation. 1945-1949 » dans Menudier Henri (dir. 84 p. 1981. 1988. 1945-1949. Essai sur les relations entre les associations d’éducation populaire et les sciences sociales. VAILLANT Jérôme. mémoire de science politique. « Les grandes dates de la recherche architecturale 1965-1998 ». Sciences sociales et éducation populaire. juillet-août 1998. DEA histoire du XXe siècle. 127 p. Paris. L’Harmattan.

« Les enquêtes de public et la question de la démocratisation » dans Baillargeon Jean-Paul (dir.). 1996. La Documentation française. L’art de la recherche. Politix. « Sciences sociales et politiques culturelles. Paris. Le CNRS et le ministère de la Culture. Presses de l’université de Laval. « Le colloque de Bourges ». Matériaux. 26-30. GIRARD Augustin. Québec. p. « Des chiffres pour la culture ». HENNION Antoine. 1996. p. « Les enquêtes sur les pratiques culturelles » dans Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François (dir. Essais en l’honneur de Raymonde Moulin. « Le grand écart entre la recherche et l’administration ». [1884] [1885] [1886] [1887] [1888] [1889] [1890] [1891] 204 . Pour une histoire de la statistique. L’expansion de la recherche scientifique. partenaires. décembre 1964.). GIRARD Augustin. Ministère de la Culture-CNRS. no 22. Entretiens avec Joffre Dumazedier et Augustin Girard ». 138-147. p. 119 p. Les publics du secteur culturel : nouvelles approches. Trente ans d’études au service de la vie culturelle. mars 1985.). Seuil. GIRARD Augustin. DONNAT Olivier. 1993. 2. 19 p. Ministère de la Culture-DEP. Paris. 1994. Insee-Economica. 13-19. GIRARD Augustin. 297-310. Paris. 9-19. 1996. 353-358. « Les statistiques de la culture » dans Affichard J. avril-mai 1965.). 1987. p. « L’aide de la recherche à l’élaboration des politiques culturelles ». p. Bulletin de l’Institut d’histoire du temps présent. no 24. no 18. p. Paris. Pour une histoire culturelle. mars-avril 1978. Le Progrès scientifique. L’expansion de la recherche scientifique. Paris. Paris. 1993. GIRARD Augustin. « Le ministère de la culture (lieux et domaines de la recherche) ». (dir. no 193. no 21. travaux de sciences politiques. p.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [1880] [1881] [1882] [1883] Culture et recherche. 102 p. 1997. « Un cas de partenariat entre administration et recherche scientifique : la socio-économie de la culture » dans Menger Pierre-Michel et Passeron Jean-Claude (dir. Ministère de la Culture-La Documentation française. 57-77.

[1392]. médiation. [0424]. [1505]. [0881] AHEARNE Jeremy [0041] AISEMBERG Paula [1129] ALARY Luc [1130]. [1559]. [1561] AFFICHARD J. [1886] AGUILAR Yves [0879] AGULHON Maurice [0880]. [0885] ANANIE L. [1556]. société. [1133] ANTOINE Serge [0136] Approches de la production culturelle territoriale [0493] ARANJO DA ROCHA Carole [0494] ARCY François d’ [0405] ARLAUD Catherine [1562] ARMAND Laurence [0887] AROT Dominique [1030]. [1281]. [1553]. [1803] ALTEN Michèle [1280] ALTOUNIAN Isabelle [0786] AMIDON Catherine [0882] AMIOT Emmanuelle [0883] AMIOT Michel [0489] AMMAR-KHODJA GABINEL Pascale [0884].Index ABAUZIT Aude [0486] ABIRACHED Robert [0001]. [1557]. Médiateurs culturels : témoignages et investigation en France [0495] ASSEZAT Christophe [1780] Atlas des activités culturelles [0177] AUGE Marc [1134] AUGEYRE Stéphanie [0787] AUGUSTIN Jean-Pierre [0496] AUTISSIER Anne-Marie [1781] AUVRAY Béatrice [0888] AVENIER Philippe [0497] AVRIL Claire [0756] AZEMA Jean-Pierre [0356] BABELON Jean-Pierre [1135]. [0492]. 1945-1976 [0365] ANDRERIE Dominique [1391] ANDRIEUX Jean-Yves [0848]. [0283] BADET Claude [1136] BADY Jean-Pierre [1397] BAECQUE André de [0795] BAECQUE Antoine de [0178]. [0247]. [1131] ALBERT Céline [0487] ALBERTINI Marie-Laure [0305]. [0306] ALLIES Paul [0488]. [0755]. [1650]. [1573]. [0284]. [0400]. [1395] BACHELIER Christian [1396] BACHMAN Philippe [1283] BACKE Stéphanie [1692] BACZKO Bronislaw [0282]. [1658]. [1282] ANGRAND Pierre [0307]. [0416]. [0490] ANDIA Béatrice de [1771] ANDRAULT Marianne [0433] André Malraux : discours prononcés à l’Assemblée nationale. [1523]. [0248]. [1561]. [0392]. [1662] ACKERMANN Andréa [0847] ACQUARONE Valérie [0734] ADDED Serge [1558]. [1393]. [1532] ANGELE Marie-Béatrice [0886] ANGELO Mario d’ [0491]. [0673]. [1554]. [1572]. [1560]. [1394]. [0060]. [1563] BAEHLER Frédérique [1137] BAILLARGEON Jean-Paul [1883] BALAYE Simone [1031] 205 . [1555]. [0844]. [0626]. [1132]. [1739] Art.

[0892] BARISET Lucie [0893] BARNETT Graham Keith [1032] BARREAU Jean-Claude [0165] BARROSO Éliane [1139] BARTHES Yannick [0501]. [1041]. [1036]. [1700] BERTRAND Anne-Marie [1035]. [0504] BELLARBRE Fabienne [0712] BELLEVILLE Pierre [0137] BELLOUR Hélène [1072] BENAZET Christine [1407] BENECH Marie-Françoise [0850] BENETON Philippe [0179] BENGHOSI Pierre-Jean [1695]. [1042] BERTRAND DORLEAC Laurence [0018]. [1406] BEJEAN Nicole [0711] BEJON Nicole [1806] BEKOUCHE-DEMAILLY Marie-Claude [0895] BELGOURCH A. [1400] BALLENEGGER Jean-Pierre [1693] BALME Richard [0476]. [1412] BERCE Yves-Marie [1413] BERGER Fabienne [1034] BERINGUER Delphine [0186]. [0067] Bibliothèques départementales de prêt : 50 ans d’aménagement culturel du territoire [1043] 206 . [1877] BAUDRILLARD Jean [0062] BAUDRY Armelle [1033] BAZIN Germain [1140] BAZIN-FONTANA Catherine [0894] BEAUFORT Valérie [1564] BEAULAC Mario [0403]. [1696]. [0625] BIARD Jean-Louis [0901] BIASINI Émile-Jean [0066].BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES BALEYNAUD Patrick [0757] BALLE Catherine [1138]. [1710] BENHAMOU Françoise [0180]. [1410]. [0891]. [1698]. [0309] BERTHIER Muriel [1742] BERTHO-LAVENIR Catherine [1414] BERTIN Jacques [0065] BERTIN-MAGHIT Jean-Pierre [1697]. [0181]. [0898]. [1040]. [1399]. [0182]. [0498]. [1039]. [0183]. [0670] BEAUNEZ Roger [0063] BEAURIN Valérie [0503] BECANE Jean-Claude [0796] BECKER Jean-Jacques [0425]. [0356] BEGHAIN Patrice [1405]. [1038]. [1411]. [0852]. [1398]. [1037]. [0287] BIANCHINI Franco [0602]. [0455] BECQ Annie [0285] BEDARIDA François [0036]. [0899] BERTRAND Viana [1142] BETTUES Brigitte [0900] BEULAC Mario [1684] BEUTIN David [0434] BEVAN David [0101] BEYME von Maximilian [0435] BIANCHI Serge [0286]. [1566] BERNARD Antoine [0064]. [0897]. [0344] BERTAUX Olivier [0508] BERTHELOT Philippe [1345] BERTHET Dominique [0308]. [0500] BALOUS Suzanne [1804] BALSAMO Isabelle [1401] BAPTISTE-MARREY [0061] BAQUIE Sophie [0889] BARBEZIER Michel [0890] BARIDON Laurent [0849]. [1699]. [0138] BERNARD Béatrice [1141] BERNARD Jean-Marc [0896] BERNARD Jean-Pierre [0497] BERNARD Magali [0506] BEROS Cyril [1284] BERRIVIN Renaud [0507] BERSTEIN Serge [0037]. [1408] BENNET Oliver [0184] BENOIT Georges [1565] BENSAID Georges [0185] BERAUD Didier [0505] BERBERIAN Karine [1409] BERCE Françoise [0851]. [0499]. [0502] BAS Jean-Arnaud [1402] BASSAND Michel [0735] BASSEMON Fabrice [1694] BASSOULET Frédéric [1740] BASTIEN Laurent [1805] BATOU-TO VAN Cécile [1403] BAUCHE Anne-Charlotte [1741] BAUDOUI Rémy [1404].

[0189] BURLON Muriel [0788] BUSNEL Vincent [1049] CABANE Pierre [0071] CABUCHE Patrick [0513] CAHART Patrice [0141] CAILLEAU Anne-Pascale [1811] CALLEDE Jean-Paul [0514]. [1783] BOURE Robert [0511] BOURGEOIS Sylvie [1807] BOURGON François [0908] BOUSTEDT Eve [1141] BOUTINARD Emmanuel [1417] BOUVIER Jean [1731] BOYER F. [1148] BOYER Sophie [0512] BRACONNIER Karinne [0715] BRAIBANT Guy [0140] BRAJOT Guy [0800]. [1418] BRIX Fernande [0910] BRUNEAU Valérie [1809] BRUNYATE Margaret [0437] BRUZIERE Maurice [1810] BUISSE Marie-Mathilde [1419] BUISSON-HAWKINS Sylvie [0911] BULLY Gaële [0912] BUREAU Géraldine [1048] BURGUIERE André [0188]. [0915] CASSELLE Pierre [1050] CASTAGNA Fabienne [1420] CASTELLANI Bertrand [1290] 207 . [0515]. Trois siècles de patrimoine public [1044] BLANC Brigitte [0713] BLANC Vinciane [1143] BLANCHARD Isabelle [1285] BLASCO Muriel [0902] BLASSELLE Bruno [1045]. [1239] BORN Georgina [1289] BORTOLATO Jean-Christophe [0758] BOS Sophie [1417] BOUCHERAT Jacqueline [0042] BOUDA Naima [1571] BOUDON Jacques [0253] BOUILLERE Jean-Louis [0714] BOULAIRE Jean-Michel [0907] BOURDIEU Pierre [0002]. [0798]. 1694-1994.Index Bibliothèques et musées de Besançon. [1153] CAMBIEN Jean-Pierre [0717] CAMPET J. [1572]. [1157] CAROFF Xavier [1576] CARON Rémy [0190] CARREL Anne [0853] CARRET-DEDENIS Agnès [1158] CARTOUX Sophie [0913] CASCARO David [0914]. [1150] BRESSAT-BODET Cécile [1047] BREVART Nelly [1151] BRIAT Catherine [1808] BRICHET Robert [0070]. [1702] CANNIE C. [1155] CANTOR Maryline [1156]. [1147]. [0906] BONNET Jean-Claude [0288] BONNIER Henri [0068] BONTEMPS-SAVAGEOT Isabelle [1569] BONTHONNEAU Cécile [1288] BORDAZ Robert [0069] BORDES Nicolas [1570] BORDES Philippe [0289]. [1573] BRAUN Ariane [0436] BRAUN Emmanuelle [0716] BREADLEY David [1574] BREERETTE Geneviève [0909] BRELIVET Katel [1575] BRESC-BAUTIER Geneviève [1149]. [0799] BOISSIER Loïc [1743] BOISSONNADE Jean-Christophe [1568] BON Sophie [1287] BONIN Hubert [0754] BONIN Philippe [1701] BONNEFOUS Édouard [1145] BONNET Alain [0905]. [0516] CALLU Agnès [1152]. [1046] BLETON-RUGET Annie [0347] BLIN Guénaël [1415] BLOMME Vanessa [0509] BLOUIN Michel [0187] BLUM Sylvie [0139] BODET-DOCKES Cécile [0510] BOFFA Marco [1286] BOGBE Stéphanie [1144] BOGEN Isabelle [1567] BOHER Sylvie [0903] BOIME Albert [0904] BOISBERRANGER Guy du [0797]. [0517] CANTAREL-BESSON Yveline [1154]. [1146] BOURDON Jérôme [1782].

[0769] CORBIN Alain [0009] CORDON José [0527] CORMINBOEUF Bernard [0528] CORRIGES Hervé [1294] COSIALLS Pascale [1749] COSTA G. [0438]. [0500]. [1878]. [1052] CHARPENTREAU Jacques [0072] CHARRE Alain [0855]. [0918] CHABROL Véronique [0801]. [0738]. [1579]. [0523] CLUZEL Jean [0195] CLUZEL Marie-Luce [0922] COCAUL Emmanuel [1815] COESNON Séverine [0439] COGNEAU Denis [0200] COIRINT Didier [1582] COLBERT François [0403]. [0520] CHAMPY Florent [0854] CHANAS Céline [1422] CHANCRIN Fabienne [1160] CHANOIR Isabelle [1812].BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES CATELLANI Danielle [0518] CAUNE Jean [0191]. [1164] CHAUDONNERET Marie-Claude [0310]. [1793] CHAUVIN Eve-Marie [1167] CHAZEL François [0193]. [0920]. [0516]. [1745] CHASTEL André [1395]. [1744]. [0670]. [1071]. [1580] CHALUMEAU Jean-Luc [0919] CHAMBARD Rozenn [1159] CHAMOUTON J. [1082].-B. [0504] CHIRON Anne-Marie [1168] CHIVA Isac [1426] CHOISY Annie [0366] CHOMBART-GAUDIN Cécile [1814] CHOMEL Marie-Provence [1293] CHOPART Jean-Noël [0802] CHORVAT Valérie [1169] CHOSSON Élise [0921] CHOSSON Jean-François [0194]. [0008]. [1684] COLIN Jean-Pierre [0074] COLIN N. [1166] CHAUMARD Fabien [1055] CHAUVEAU Agnès [1784]. [0718] COURBON Cécile [0531] COURT Jean-François [0145] 208 . [1054]. [1170] CLAIR Jean [0368] CLAVEL Céline [1746] CLEMENT Catherine [0073] CLOZEL S. [1171] COLLARD Sue [0524]. [1578]. [1428] COSTE Laurent [1058] COTTEREAU Yves [0804] COTTET Pierre [0529] COULIN Catherine [0530]. [0702]. [0235]. [1084] CHARUAU Jean-Marie [1703] CHASLIN François [0857]. [1165]. [0004]. [0737]. [0694]. [0312]. [0003]. [0526] COLLINET Jean-François [0075] COLLY Aimée [1173] COMMISSARIAT GÉNÉRAL DU PLAN [0142]. [0007]. [1053]. [1748] COLLE S. [1423]. [1813] CHAPELAIN Marie [1291] CHAPERON André [0521] CHAPUIS Damien [1161] CHARLES Françis [0522] CHARLET Nicolas [1162] CHARPENTIER Geneviève [1581] CHARPENTIER Isabelle [1051]. [0192] CAZAURAN Laurence [0519] CAZENAVE Olivier [0759] CERISIER Jérome [1421] CERVENTES Patrick [1577] CHABANNE Laure [0917]. [1747]. [0005]. [1056] COLLET Isabelle [1172] COLLET Nicole [1583] COLLET-MARILLIER Stéphanie [0313] COLLIER Nadia [0803] COLLIN Michel [0525]. [0856] CHARRON Christian [1292] CHARTIER Roger [0002].-C. [1879] CHOUGNET Jean-François [0311]. [1666] CHENAL Odile [1834] CHEYNET Pierre-Dominique [1425] CHICHE J. [0515]. [0006]. [0406]. [0143] COMTE Bernard [0314] COMTE Henri [1057] CONSEIL DE L’EUROPE [0144] CONTANCIER Benoit [1136] CONTE Alice [1584] COOK Malcom [0196]. [0367]. [1424] CHATELAIN Jean [1163]. [0743]. [0746].

209 . [1883] DOUCIN Michel [0737] DRECQ Jean-Philippe [1300] DROIN Simone [0806] DRUEKE Stéphanie [1301] DRUON Maurice [0081] DUBOIS Christophe [1595]. [0203]. [0475]. [0205]. [1181] DIAS Nélia [1182] DIGUET J. partenaires [1880] « Culture et télévision : une étude du CSA ». 1959-1969 ». [0433] CUPILLARD Coralie [1175] CUSSINET Marie-France [1586]. [0207]. L’expansion de la recherche scientifique [1881] DESHAIES A. [1060] DELANNOI Gil [0440] DELAPLACE Benoît [1820] DELARUE Marie [0078]. [0720] DAVIEZ Nathalie [0924] DECHARTRE Philippe [0536] DECLERCK Denis [1589] DEFOIS Bertrand [1432] DEFRANCE Corinne [1818]. [1710] DELAMBRE Raymond [0789]. [0315]. [1592] DEPARIS Vincent [0538] DEPETRIS Frédéric [1704] DERESSAYRE Philippe [0433] « Des chiffres pour la culture ». [1349]. [0805] DESNEUX Richard [0441] DESVALLEES André [1435] DEVIN Séverine [1179] DHE Isabelle [1180] DHOMBRES André [1593] DHOMBRES J. [1299] DONNAT Olivier [0199]. [0201]. La Lettre du CSA [1786] CUMMINGS MILTON C. [0517] CREVOISIER Stéphanie [1430] CROCE Sylvie [1174] CROPPI Adeline [1816] CROZIER Michel [1785] CRUBELLIER Maurice [0197] CRUCIFIX Valérie [0533] CUCHE Denys [0010] Culture et recherche. [0204]. [0317]. Le CNRS et le ministère de la Culture. [1596] DUBOIS Vincent [0011]. Notes d’information du ministère des Affaires culturelles [0146] DJIAN Jean-Michel [0198]. [1059]. [0408] DJIAN Patrick [1594] DODIN Murielle [0540] DOIN Jean-Luc [1705] DOLLEC C. [0407].-M. [1819] De Gaulle et la culture. [1587] DAGUENET Patrick [0534] DALL’ARMI Viviane [0923] DAMBRICOURT Jean-Pierre [1588] DANTZIG Charles [0077] DARBEL Alain [1146] DARRE Alain [1296]. [0474]. [0202]. [0316]. [0206]. [0767] DELEUZE Hélène [1821] DELFORGES Emmanuelle [1178] DELHAY Cyril [1590] DELOCHE Bernard [0290] DELOYE Jean-Christophe [0925] DEMICHEL Nathalie [0537] DEMICHELI Nicole [1434] DENIZOT-FOULQUIER Marion [1591]. [0200]. [0055]. [0926] DOLLOT Louis [1822] DOMENACH Claude [0541] DOMERG Henri [0080] DOMPNIER Nathalie [1298]. [1380] DAVENNE juliette [1431] DAVID Angélique [0535] DAVID Marcel [1817] DAVID Michel [0719]. De Gaulle en son siècle [0369] DELACOURT Marie-Isabelle [1176] DELAFONTAINE Daniel [0736] DELAGE Christian [1696]. [0076] COVATCH Delphine [1429] CRAS-KLEIBER Anne-Sophie [1295] CREMIEUX D.Index COUTY Daniel [0222] COUVREUR Johanna [0532] COUWEZ Marie [1585] COUYBA C. [0539] « Dix années de politique culturelle. [0442]. [0079] DE LA TOUR-SEVELINGES Hélène [1433] DELAUNE Sandrine [1177] DELBOS Lionel [1297] DELCAMP A. [0208]. [0043].

[1706] FARGEOT-AMIOT Catherine [1308] FARKOA Aurelia [1438] FAUQUET Joël-Marie [1363] FAURE Alain [0476]. [0763]. [0375] FOUR Pierre-Alain [0937]. [0939]. [0515]. [0940]. [1817]. [1440] FOUCAUD Jean-François [1063] FOUCHE Pascal [1064].BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES [0476]. [1027]. [1620]. [0561]. [1306] DURR Daniel [0761] DUSSUTOUR Isabelle [1307] DUVERNE Caroline [0318] ECK Hélène [1787] EGBERT E. [0502]. [0760] DUMONS Bruno [1436] DUPOUY Laurence [1303] DUPUIS Xavier [0267]. [1052]. [0556] FERRAND Sylvie [0933] FERRON Agnès [1185] FINGERHUT Jacques [0934] FINOCIETY Geoffroy [1309] FLAMANT Valérie [1186] FLAMENT E. [1304] DURAND Isabelle [1437] DURAND-RIQUET Christine [0928] DURNEY Daniel [1305]. [1823]. [1751] EL-ZIMBI Khalid [0929] EMANUEL Susan [1788] EMMANUEL Pierre [0082]. [1077]. [0553]. [0373]. [0830]. [0639]. [0544]. [0543]. [0209] DUCHATELET Ingried [1302] DUCHEMIN-LEFEBVRE Noémi [1388] DUCROS Pierre [0675] DUFOUR Olivier [1750] DUFOUR Stéphane [0210] DUFOURT Hugues [1363] DUFRENE Thierry [0985]. [0852]. [0212]. [1826] DUBOURG Annick [0721] DUBY Georges [0013]. [1538]. [0938]. [0547]. [0554] FENNINGER Hélène [1184] FEREDJ Rémy [0555] FERMIGIER André [1439] FERRAND J. [0860]. [0083] ENTREVAN Claude [0808] ERLANDE-BRANDEBOURG Alain [1183] ESQUERRE Frédéric [0809] ESTAMPE Catherine [0549] ESTEBE Philippe [0084] EVANNO Véronique [0930] EVENO Anne [0550] FABRE Dorothée [0859] FABRE-ALIBERT Véronique [0762]. [0812] FLEURY Michel [1527] FLICHY Patrice [0813] FLOQUET Catherine [0814] FOMMERVAULT Quitterie de [1597] FONTAINE Pierrick [0557] FONTAINE Véronique [0935] FONTANEL Roger [0558] FOREST Claude [1709]. [1010] DUJARDIN Philippe [1237] DUKERS I. [0700]. [0545]. [0374]. [1123]. [1596]. [0739]. [0542]. [0552]. [0858] ELING K. [0563]. [1827] FAURE Christian [0320] FAURE Valérie [0811] FAVALLARD Céline [0931] FAVRE-BONTE Sophie [0932] FAVRY Olivier [1707] FEIGENBAUM Harvey B. [0548]. [0528]. [1824] DUBOS Willy [0807] DUBOSCLARD Alain [1825]. [1065]. [0562]. [0551]. [0941] FOURCAUT Annie [0699] FOURNEYRON Xavier [1311] FRANCK Christianne [1700] FRANCK Emmanuel [0559] FRAPPAT Pierre [0675] FREYERMUTH Nicolas [0560] FRIEDBERG Erhard [0492]. [1708] FEJOZ Stéphanie [1061] FELONNEAU Maryline [0514]. [1119] FOUCHER Michel [1310] FOUCHER Sylvie [1441] FOULON Charles-Louis [0370]. [0372]. [1107]. [0764] 210 . [0927] DULONG Delphine [0208] DUMAS Jean [0738] DUMAZEDIER Joffre [0013]. [0211]. [0546]. [0810] FARCHY Joëlle [0180]. [1710] FOREST Fabrice [1062] FORJAT Sophie [0936] FOUCART Bruno [0085]. [0371].

[0800]. [1714]. [1884]. [0417]. [0385]. [1313] FUMAROLI Marc [0086]. [1755]. [0414]. [1448] GENET-ROUFFIAC Nathalie [0215] GENIN Vincent [1315] GENISSEL Marc-Antoine [1841] GENTIL Geneviève [0044]. [0767] GERBOD Paul [0216]. [1318] GEROME Noëlle [0046] GESSELE Cynthia M. [0405]. [0047]. [0324]. [0774]. [0098]. [0765]. [1756]. [0357]. [1191]. [0401]. [1190]. [1886]. [1325]. [0367]. [1443]. [1317]. [0426]. [0325]. [0947] GLEVAREC Hervé [1789]. [0094]. [0413]. [1262] Georges Pompidou et la modernité [0412] GERBAUX Françoise [0766]. [0092] GAULT Guénaëlle [0377] GAULT Michel [0671] GAUTHE Rodolphe [0566] GAUTHIER Karine [1447] GAUTHIER Sophie [0409]. [0774]. [0845]. [0378]. [1325]. [1603] GONZALES Wilfred [1192] 211 . [1450] GIRAULT Jacques [0653] GIRAULT Sylvain [0573] GIROST Geoffrey [1832] GLADE Marie-Pierre [1599] GLASS Patrick [1067] GLEIZAL Jean-Jacques [0946]. [0987]. [0411] GELSOMINO Emilie [0722] GEMINEL Philippe [0516] GENET-DELACROIX Marie-Claude [0321]. [0395]. [0406]. [0096]. [0987]. [0323]. [1600]. [1449]. [0669] GATTEGNO Jean [1753] GAUDIBERT Pierre [0091]. [0817] GILBERT G. [0417]. [0416].Index FRIER Pierre-Laurent [1442]. [0097]. [0344]. [0944] GARDIENNET Marie-Céline [1713] GARESE Rolande [0147] GARRIGOUX Alice [0148] GASNIER Thierry [1446] GASQUY-RESCH Yannick [0541]. [1601] GOLDSCHMIDT René Fernande [0329] GONTARD Denis [1602]. [0344]. [1757] GAY Stéphanie [1188] GAYE Nicolas [0567] GAYME Laurent [0214]. [0572] GIORDAN Henri [0149] GIRARD Augustin [0093]. [1600]. [0401]. [0411]. [0045]. [0410] GAUTHRON Georges [0815] GAUTIER Isabelle [1754] GAUZERE Mireille [0443]. [0090] FURET François [0283]. [1600]. [1401]. [1756]. [0087]. [0395]. [0800]. [0211]. [0385]. [1782]. [0219]. [1445] FUSSIEN Laurent [0564] FUSSIEN Virginie [0942] GAEHTGENS Thomas W. [0147]. [0357]. [0097]. [0411]. [0863]. [1782] GENTON Bernard [1831] GEORGEL Chantal [1189]. [1066]. [1885]. [0406]. [0379]. [1319] GEYER Myriam [1320] GHEZZAL Moussa [0568] GIARDELLI Sabine [1598] GIGNOUX Laurence [0569] GILBERT Claude [0217]. [0417]. [0767] GILSON Bernard [0571]. [0623]. [0222]. [0816]. [0415]. [1316]. [0845]. [1790] GODIN André [1833] GOETSCHEL Pascale [0221]. [0089]. [1444] FROGER Pascal [1828] FULSHER Jane [1312]. [0413]. [1752] GAMBIER Julie [1314] GANTET Emmanuel [1829] GANTOU Yves [0565] GARCIN ABOU YEHIA Martine [1830] GARCON François [1711]. [1714]. [0218]. [1887]. [0367]. [0322]. [0410]. [1712] GARDAZ Michel [0376] GARDEN Maurice [0578] GARDES Gilbert [0943]. [0327]. [1187] GAIN Nicole [0213] GALLOT G. [0220]. [0379]. [0570]. [0863]. [0410]. [0414]. [0095]. [0326]. [1401]. [0415]. [1888] GIRARD Jeanne [0505] GIRAUD Anne-Sophie [0945] GIRAUD-LABALTE Claire [0861]. [0426]. [1756]. [0088]. [0623]. [0328].

[1404]. Ministre des Affaires culturelles. [0226] HOLTZER Dorothée [0740] HOPPE Barbarine [1462] HOUPLINE Marie [0792] HUCHET Bernard [1463] HUE Jean-Pierre [1607] HUET Armel [0587]. [0584] HERMAN Alain [1604] HERMANT D. [0291] HERSCOVICI Alain [0585] HEURARD DE FONTGALLAND Axelle [1605] HEWITT N.BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES GONZALES MARQUEZ Dulce [1791] GOTLOBOWICZ Claire [1758] GOUDAIL Agnès [0948] GOUDINEAU Christian [1451] GOURNAY Bernard [0223] GOUSSET Pierre [0574] GOYAT Florence [0949] GOYET Thierry [1452] GRAFMEYER Yves [0838] GRANDGAMBE Sandrine [1321] GRANGE Daniel J. [0954]. Discours et écrits [0418] JACQUES Sonia-Hélène [1610] JAMET Dominique [0047]. [0592]. [1458] GUILLAUME Pierre [0578] GUILLAUME Sylvie [0685] GUILLOT Nathalie [1715] GUILLOU Cécile [0951] GUILMIN Stéphanie [0790]. [0588]. [1453] GRASSLE Inge [1792] GRATTALORY Laurence [0575] GRAWITZ Madeleine [0034] GRAZIANO Philippe [0576] GREFFE Xavier [1454]. [0953]. 1971-1973. [0745] HILDESHEIMER Françoise [1460]. [0363] HEYDECKER Jacques [1606] HIDALGO Véronique [0586]. [1452]. [0952]. [0591] Institutions territoriales et réseaux culturels européens [1842] INZA Annie [1467] IOCHEM Sandrine [1070] ION Jacques [0227]. [0791] GUILMOT Cyril [1760] GUMPLOWICZ Philippe [0311]. [1461] HOECHSTETTER Irène [0819] HOFFMAN Stanley [0456] HOLLEAUX André [0101]. [0048] JANIN Nathalie [1468] JARRY Vanessa [1761] 212 . [0593] IOOS Thérèse [1609] IUNG Julie [0957] IVARS Iris [0958] Jacques Duhamel. [1448]. [1835] GRONIER Florence [1836] GROSSIAT S. [1456] GROSSIN William [1837]. [0955].-L. [0225]. [0224] GUYOT Nadine [1716] GUYOTJEANNIN Olivier [1413] HARAMBURN Pierre [1194] HAROUEL Jean-Louis [0099] HARSANY Claire [1840] HARTMANN Hans-Jürgen [0444] HARTOG Nathalie [0581] HASSENDORFER Jean [1069] HAUTECOEUR Louis de [0100] HAVART Tony [0582] HECHT Roland [0818] HEINICH Nathalie [0014]. [1465] HUTINET Sandrine [1608] ICOLE Véronique [1466] IGNASSE Gérard [1841] IMBERT Maurice [0477]. [1346]. [1322] GUY Jean-Michel [0579]. [1838] GROSSO Emmanuelle [1193] GROUSSARD Gwenaëlle [1457] GRUNBERG Gérard [1759] GRUNDLER Jean-René [1714] GUELLETTE Alain [0577] GUELLIER Jacqueline [1837] GUENARD Annie [1839] GUERGI Corine [0950] GUILAINE Jean [1451] GUILLAUME Marc [0004]. [0580] GUYENON A. [1889] HERAUX Pierre [0489]. [1436]. [1195]. [0589] HUGUENAUD Karine [0956] HUNTER Marck [0102] HURPOIL Sébastien [0590] HURTIG Marie-Odile [1464]. [1455] GRELIER Lise [1068] GREMION Pierre [1834]. [1459] HEMLINGER Dan [1717] HENNEQUIN Michaël [0583] HENNION Antoine [0015]. [1400].

[1845] LABOURIE Jean-François [1846] LABROSSE-BESSIERE Christiane [1199] LAFFANOUR A. [1617]. [1073] LABORIE Michèle [1845] LABORIER Pascale [0476]. [1719] JEANNENEY Jean-Noël [1793] JEANNOT Gilles [1469] JEANNOT VIGNES Bernard [1196] JEANSON Francis [0103] JENGER Jean [1762] JEUDY Henri-Pierre [1470] JOBARD Fabien [1611] JOLIAT Michèle [1323] JOLLY Claude [1071] JOLY Frédéric [0594] JOMARON Jacqueline de [1612] JONG Émilie de [1324]. Notes et études documentaires [0151] LALLIER H. [0108] LAUXEROIS Jean [1764] LAVAL Christine [1847] LAVAU Marine [1794] LAVIGNE Aude [1627] LEBLANC Frédérique [1078] LEBOVICS Herman [0229]. [0595] LAFON Madeleine [1720] LAGET C. [1328] KNIPPING Franz [1843] KRAKOVITCH Odile [1616]. [1618]. [1477] LANCELOT Mathilde [1621] LANDOWSKI Marcel [0104] LANDROT Marguerite [0446] LANDRY Jérôme [1721] LANDRY Marc [1622] LANFANT Marie-Françoise [0546] LANG Jack [0105]. [0420] KAESWILSIUS Raphaële [1330] KALUSZYNSKI Martine [0011] KAOUROVA Alexandra [1471] KARMITZ Marin [0150] KATZ Richard S. [1077] LATARGET Bernard [0153] LATIL Claire [1625] LATOUCHE Daniel [0496] LAUB Anaïs [1626] LAURENT Jeanne [0107]. [0517] KHENOUF Nora [1198] KLEIN Jean-Claude [0311]. [0962] LAMBERT Benoît [1620] LAMBERTI Jean-Claude [0445] LAMY Marine [0596] LAMY Yvon [1472]. [1614] JOURDAN Annie [0292]. [0380]. [1624] La politique culturelle des régions [0747] « La politique culturelle 1981-1991 ». [1623] LANTELME Michel [1478] LAPIERRE Jean-William [0016]. [1075]. [0489]. [0478]. [1474]. [1473]. [0293] JOYAULT Elizabeth [0960] JUBAULT Éric [1326] JUBERT Odile [1615] JUGIE Sophie [1197] JUILLARD-RANDRIAN Marie-Hélène [1327] JULIEN Jean-Rémy [1328]. [0381] LECA Jean [0034] 213 . [1476]. [0741] LALANDE François [0675] « La Lecture publique en France. supplément à la Lettre d’information du ministère de la Culture [0152] LAPORTE Marion [1200] LAREDO Dominique [0963] LARROUMET Gustave [0106] LARUE Daniel [1332] LASALA-BERNES Valérie [1479] La sculpture au XIXe siècle. [1325] JOSSE Béatrice [0959] JOUBERT Marie-Agnès [1613].Index JASTRAB DE SAINT-ROBERT Marie-José [0228] JEANCOLAS Jean-Pierre [1718]. Les fonds de sculpture [1015] LASSALLE Marine de [1074]. [1076]. [1475]. une mémoire retrouvée. Rapport du groupe d’études ». [1619] KRITT Carole [0961] KUHLMAN Marie [1072] KUNTZMANN Nelly [1072] KUPFER-SCHNEIDER Andréa [1763] KUPIEC Anne [1037]. [0433] KELBERG Dorian [1331] KERHERVE Jean [1510] KHAYAT L. [1329] JULLIARD Jacques [0457] JUNG Cecyle [0419].

Éducation populaire et jeunesse à la Libération (1944-1947) ». [1487]. [0867]. Les Cahiers de l’Animation [0319] LESSIEUR Chantal [0965] LE SUEUR Flavie [1491] « L’État et la Culture ». [1827] LERET V. Affrontement [0110] LETELLIER Sébastien [1492] LETERNE Florence [1632] LE TOUX Stéphanie [1205] LEVASSORT Véronique [1849] LEVEAU Rémy [1850] LEVEILLE Laure [1079]. [1724] LE GOFF Jacques [1482]. [0769]. [1723]. [0421]. [0417]. [1827] LIENHARDT Roland [0111] LINDENBERG Daniel [1081]. [1600]. [0864]. [1484]. [1489] LENTE Gérard [1629] LEON Paul [1490] LEONARD Yves [0230] LÉOTARD François [0109] LEPAGE Jacques [0724] LEPHAY-MERLIN Catherine [0605] LEPROUX Guy-Michel [1527] LEQUIN Yves [0244]. [0868]. [1488] LEHALLE Elsa [1202] LELIEVRE Pierre [0294] LE MEAU Thierry [0768] LEMENOREL Alain [0820] LEMERLE Marion [0964] LE MEUR Pascal [1203] LE MOEL Michel [1771] LE MOIGNE Philippe [0604] LE MOIGNE-MUSSAT Marie-Claire [1334] Le musée et la bibliothèque. [1481] LE CLEAC’H Julie [1201] LE CLECH Marie [1628] « Le colloque de Bourges ». [0600]. [0968] LLINARES Virginie [1634] LOOSELEY David [0232]. [0866]. [1486]. L’expansion de la recherche scientifique [1882] LECOMTE Monia [1795] LEDRU Raymond [0478] LEDUE Marlène [0599] LEFEBVRE Alain [0479]. [0865] LENIAUD Jean-Michel [0290]. [1485].BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES LECA Marie-Hélène [1848] LE CADRE Erika [0597] LECARS Florence [0598] LE CLAIRE Philippe [0723] LECLANT Jean [1480]. [1637] LORENZETTO Bénédicte [1495] LORENZO Ludovic [1725] LORREYTE Philippe [1337] LOSTE Sébastien [0085] LOUIS Georges [0448] LOUISFERT Blandine [0608] LOVITON Samuël [0969] LOYER Emmanuelle [0221]. [1640] LUCAS Alain [0711] LUCET Sophie [1641] LUGAN Jane [0609] LUIGI Gilbert [0970] 214 . [1336] LION Bruno [0231] LIOT Françoise [0966]. [0511]. [1765]. [1204] LE RIDER Jacques [1843] LEROY Dominique [1630]. [0603] LEGENDRE Rodolphe [1796] LEGLISE Paul [1722]. [1633] LINON Fabrice [1335]. [0863]. vrais parents ou faux amis? [1220] LENGEREAU Éric [0862]. [1483]. [0601]. [1638]. [1080] LEVER Évelyne [1493] LEVERBE Christel [0607] LEVERBE Judith [0607] LEVESQUE Anne-Sophie [1494] LEVET Olivier [1851] LEVIN Sarah [1852] LEVITTE Jean-David [1853] LEVY R. [1639]. [1631] Les Centres d’art contemporain [0916] Les Concours des Monuments historiques de 1893 à 1979 [1427] LESCURE Nathalie [0606] LESIEUR Isabelle [0742] « L’espérance contrariée. [0869]. [0578] LERESCHE J. [1766] LOR Gaëlle [1206] LORANT Cécile [1207] LORCIN Jean [1636]. [1488]. [1635]. [0967]. [0447]. [1475] LEFEBVRE Noémi [1333] LE GALES Patrick [0602].-P.

[0978] MARTINET Rose-Marie [0979]. [0983] MICHEL Laura [0620] MICHEL M. [0743] MAGAL Christophe [0971] MAGNIEN Aline [1496]. [0480] MIGEOT Xavier [1345] MIGNON Patrick [1346] MIKUS Sylvain [1347] MILIOTES Diane Helen [0332] MILLET Catherine [0984] MILZA Pierre [0037] MINEUR Nicolas [0621] MINISTÈRE DE LA CULTURE [0155].-P. [1339] MARIE Anne-Laure [0611] MARIE Patrice [0821] MARIOTTE Nicolas [0233] MARJANOVIC Vlaclan [1727] MARLATS Philippe [1499] MARREY Jean-Claude [0612] MARTIAL Christine [0822] MARTIN François-René [1212] MARTIN Henri-Jean [1053]. [0050]. [1497] MAGNIER Agnès [1854] MAILHO Lorraine [0049]. [0770] MASSON Joël [1643] MASSUELLES Claire [1855] MATGE Céline [0613] MATHIAN Nathalie [1500] MATHIEU Georges [0114] MATONTI Frédérique [1620] MAUBERT Franck [0614]. [0157]. [1342]. [0158]. [0162] MINISTÈRE DES AFFAIRES CULTURELLES [0154] MIQUEL Pierre [0239] MISSONIER Alexandra [1504] MOATTI Christine [0101] MOGER Danièle [0985]. [0160]. [1071]. [0618]. [0799] MICHEL Régis [0289]. [0018]. [0159]. [0116]. [0058] MAINARDI Patricia [0330]. [1887] MENGIN Jacqueline [0724] MENIERE Laurent [0443] MENUDIER Henri [1873] MERAUD Karine [1645] MERCADIER Sandra [1213] MERIAU Anne [1501] MESNARD André-Hubert [0236]. [0227]. [0235]. [1341]. [1340]. [0117] MOLLARD Michelle [1647] MONGREDIEN Jean [1329] 215 . [1343]. [0977]. [0331] MAIROT Philippe [1208]] MALAQUIN Isabelle [0972] MALET Vincent [0610] MALOGNE Gwendoline [1726] MALOTEAUX Sandrine [0295] MANCEAUX Fany [0973] MANDAGOT Axel [1642] MANDOSIO Jean-Marc [0113] MANDROU Robert [0209] MANIEZ Stéphanie [1209] MANUEL DE CONTIGUY Sylvaine [1210] MARCHADO Sandrine [1498] MARCHAL Nathalie [0974] MARCHAND Monique [1211] MARGUERIN Mathieu [0975] MARI Martine [1338]. Esprit [1776] MABILEAU Albert [0476]. [0051]. [1239] MIEGE Bernard [0019]. [1056] MELONIO Françoise [0178] MENGER Pierre-Michel [0017]. [1054]. [1644]. [1084] MARTINET Chantal [0976]. [1010] MOLLARD Claude [0115]. [1502] MESSADIE Gérald [0112] MESSERLIN Patrick [1083] METAYER Guillaume [1344] METAYER Léon [1646] MEUNIER Emmanuelle [1503] MEUNIER Laurent [0619] MEUNIER Véronique [1214] MICHAUD Yves [0982]. [0981] MAZOUNI Dominique [0616] MELENDEL Pierre [0617] MELET-SANSON Jacqueline [1046] MELGAR E. [0238].Index LUSSATO Bruno [0112] « L’utopie Beaubourg. [0615] MAURAGE Christophe [0744] MAUREL Christian [0234] MAY Roland [1136] MAYER Hélène [1797] MAZELLA F. dix ans après ». [1082]. [0980] MASSICARD J. [0771]. [0156]. [0161]. [0237]. [1216].

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES MONNIER Gérard [0240]. [1216]. [0346]. [0777] PALLET Catherine [0994] PANDOLFI Pierre-Olivier [1857] PARADEISE Catherine [1652] PARADON Michèle [0823] PAREYDT Éric [0778] PARIS Michel [1352] PARKINSON Michael [0602]. [1676]. [1349]. [0249]. [0422]. [1350]. [0338]. [0773]. [0384]. [0451] MULLER Pierre-Emmanuel [1798] MURACCIOLE Jean-François [0333]. [0870]. [0747]. [0625] PASSERON Jean-Claude [0026]. [0246]. [0344]. [0340]. [0023]. [0991]. [1511]. [1223]. [0860]. [1531]. [0248]. [0386] MOUGIN Gaëlle [0772] MOULIN Raymonde [0021]. [1217]. [0244]. [1508]. [0625]. [1187]. [1509]. [1650]. [0296] PACQUEMENT Alfred [0992] PADILLA Sandrine [1625] PAGAN Elsa [0993] PAGNOUX Valérie [0533] PALARD Jacques [0746]. [1084]. 1789-1799. [1803]. [1439]. [0424]. [0623]. [1085]. [1236]. [1651]. [1719]. [1230]. [0871] OLMETA Patrick [1730] ORY Pascal [0022]. [1729] NOIROT Paul [0242] NORA Pierre [0346]. [0250]. [0626]. [0455]. [0334]. créations. [0345]. [1507] MONTAIN Élodie [1648] MONTASSIER Gérard [0118] MOREAU Fabienne [1505] MOREL Elizabeth [1506] MORIN Edgar [0020] MORIN Violette [0382] MORIN Yves [0823] MORIO Fabrice [1728] MOROT Édouard [0449] MOSSU-GROUAZEL Anne-Christine [0793] MOSSUZ-LAVAU Janine [0383]. [0163]. Réalisations et perspectives d’une politique musicale [0164] NAMER Luce [0336] NAVAS ALVES DE CASTRO Cassia [1348] NEGRIER Emmanuel [0488]. [1218]. [1546] NOUVEL Kévin [0466] OCTOBRE Sylvie [1221]. [0987]. [1235]. [1353]. [1835] MOULINIE Bruno [0622] MOULINIER Pierre [0052]. Destructions. [0335] MUSA Sandrine [0624] Musique pour tous. [1423]. [0342]. [0247]. [0025]. mutilations [1513] PATRON Sandra [0628] PATTE Jean-Yves [1284] PATUREAU Frédérique [1353]. [0989]. [1440]. [1856] NEIRINCK Danièle [1510] NEITHOFFER Carine [0627] NEMERY Jean-Claude [0841] NETTER Marc [0387] NICOLAS J. [1412]. [1731] ORY-LAVOLLEE Bruno [0119] OZANAM Yves [1351] OZOUF Mona [0283]. [0776]. [0454].-Y. [1654] PEQUINIOT-LEPINAY Michèle [0995] PERAUD Alexandre [0726] PERIER Serge [0581] PERONNET Michel [1240] 216 . [0423]. [0986]. [1222]. [1135]. [0452]. [0241]. [0339]. [1224] ODDOS Céline [0725] OLIVESI Stéphane [1799] OLLIVIER E. [0339]. [0245]. [1399]. [0173]. [0824]. [0385]. [0990]. [0988]. [0243]. [1354]. [0341]. [0774] MOULONGUET Nicole [1219] MOULY Georges [1649] MOUREAU Guy [0775] MULCAHY Kevin V. [1887] PATRIAT Claude [0120] Patrimoine parisien. [0425]. [0024]. [1355] PATY Emmanuelle [1356] PAYSAN Cécile [0629] PEAN-BOPURGES [1357] PEGUY Véronique [1225] PEISER Laurent [0550] PELISSIER Léon [1358] PENCHENAT Constance [1653]. [0453]. [1512]. [0450]. [0343]. [1401]. [1215]. [0337].

[0057]. [1588]. [1237]. [1400]. [0728]. [0254]. [1538]. [1087]. [0392]. [1452]. [0767] PONSARD Dominique [1365] PONTIER Jean-Marie [0253]. [0700]. [0999]. [0633]. [1515] PORTES Jacques [1732] POUJOL Geneviève [0028]. [0300]. [0825] PIEAU Céline [1655] PIECHACZYK Xavier [1767] PIERRE Constant [1359] PILLEUL Gilbert [1858] PIMPARET Hélène [1768] PINGAUD Bernard [0165]. [0727]. [1361]. [0475]. [1521]. [0766]. [0526]. [0399]. [0831] QUERRIEN Max [0169] QUEYRANNE Jean-Jacques [0170]. [0637]. [0252]. [1000]. [1737]. [0765]. [1516]. [1664]. [1241]. [0749]. [0604]. [0643]. [1518]. [1228]. [1052]. Les Papiers du Grese [0640] POLLAK Michael [1195] POLLARD Malcom [0458] POLLET Gilles [1436] POMMIER Édouard [0297]. [0053]. [0299]. [0389]. [1596]. [1522]. [0635]. [0814]. [1240]. [1085]. [1086]. [1759] POULIN Alexis [0646] POULOT Dominique [0298]. [1519]. [0653]. [1865] PINTO Diana [0456] PINTO Louis [1769] PIOT Vincent-Julien [1360] PISIER Évelyne [0150] PISTONE Danièle [1317]. [0401]. [0484]. [1523] POUMEROULIE Muriel [0256] POURCHER Yves [0750] POURQUIER-CREGUT Sabine [1861]. [0652]. [1077]. [1520]. [1123]. [1376]. [1236]. [0765]. [0059]. [0779]. [0394]. [1362] PLAA Serge [0630]. [0255]. [1235]. [1234]. [0651]. [0390]. [0457]. [1245]. [1229]. [0347]. [0941]. [0393].Index PERRET Jacques [0218]. [0645]. [1027]. [1404]. [0604]. [0729]. [0638]. [1244]. [1238]. [0502]. [1170]. [1425]. [1231] PONGY Mireille [0641]. [0251]. [0636]. [0644]. [1856] PERROT Alain-Charles [1514] PETROVA Youra [0481] PETRY Stéphane [1226] PEUCHOT Éric [1145] PEYRATOUT Olivier [0996] PFIEGER Sylvie [1007] PICARD J. [0526]. [1232]. [1243]. [1247]. [1376]. [1230]. [0832] RAB Sylvie [0029]. [0054]. [1733] RABATE Gilberte [0654] RABREAU Daniel [0301] RAIMOND Pierre-François [1525] RAJON Juliette [1366] 217 . [0257]. [0543]. [0648] PUAUX Paul [0168] PURENNE Anaik [0829]. [0055]. [1453]. [1656]. [1688]. [1620] [1664] POIVREAU Benoît [0872] « Politique culturelle et territoire ». [0834]. [0856]. [0642]. [0391]. [0634]. [1248]. [0632]. [0545]. [1364] PLOUCHARD François [0826] POCHE Bernard [0827]. [0388]. [0631]. [0674]. [0166] PINGEOT Anne [0997] PINIAU Bernard [1859]. [0543]. [0483]. [1239]. [1001]. [0483]. [0828]. [0748]. [0998]. [0482]. [1039]. [1111]. [1233]. [0269]. [0395]. [0973]. [1588]. [1862] POUTHIER François [0751] Premiers travaux de la Commission départementale des monuments historiques du Pas-de-Calais [1524] PRESSON Nadia [1863] PREST Véronique [0349] PRONOVOST Gilles [1800] PROUST Antonin [0121] PROUST Serge [0647]. [0830]. [0843] POULAIN Martine [1081]. [1386] POCHON Ariane [1227] POIGNAND Bernard [0167] POIROT Jean-Christophe [1860] POIRRIER Philippe [0027]. [1517]. [1436]. [0639]. [0053]. [1448]. [0348]. [1242]. [0345]. [0830] PUTET Sophie [0649] QUENAULT Caroline [0650]. [1107]. [1246]. [0728].-L. [1365]. [0814]. [0702] PLACE Adélaïde de [1363].

[0417]. [1105] RIEFFEL Rémy [0426] RIGAUD Jacques [0124]. [0264]. [1098]. [1250]. [0814]. [1588]. [1096]. [0341]. [0352]. [0657]. [1002]. [1108]. [0033]. [0265]. [1487].BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES RANGEON F. [0406]. [1094]. [0483]. [0328]. [1103]. [0987]. [0863]. [0845]. [0661] RIVAILLE Marie-Gentiane [0051]. [0356]. [1099]. [0363] RIOU Alain [0260] RIOUX Jean-Pierre [0012]. [0459]. [1006] ROSSINI Jean-Louis [1534] ROTH Martin [1254] ROUET François [0267]. [1100]. [0398]. [0462]. [0463]. [0127]. [1097]. [0413]. [0284].-M. [0261]. [1376]. [1325]. [1102]. [1530]. [0411]. 1965-1971 » dans Problèmes de politique culturelle [0057] Res publica & culture [0258] Révolution française et « vandalisme révolutionnaire » [0302] REYMES Nicolas [1089] REYNAUD Jean-Daniel [0838] RIBET Nathalie [1659]. [1600]. [0626]. [0032]. [0526]. [0464] ROMANO Raymond [0752] ROMER Madeleine [0255] RONFLE-NADEAU Marie-Anne [0465] ROSELLI Mariangela [1107] ROSENBERG Tania [1253] ROSS Georges [0456] ROSS J. [1110]. [0029]. [0825] RANNAUD Gérald [0497] RANNOU N. [0658]. [1803]. [1532]. [1106]. [1559]. [1888] RIPART Thierry [0660] RIPPERT Aline [0547] RISSE Marilyn [0439] RITAINE Évelyne [0263]. [1098]. [1095]. [0765]. [0460]. [1093]. [0414]. [0171]. [0410]. [1580]. [1712]. [0351] REMOND René [0274] REMY Pierre-Jean [0122] RENARD Isabelle [1864] RENARD Jacques [0123] RENAUD Christelle [1088] RENAUD Nathalie [0730] RENAULT Natacha [0552] RENEAU Christine [0833] RENEAU Serge [0053]. [0353]. [1109]. [0543]. [1104]. [0128]. [1782]. [0485]. [0898]. [1531]. [0415]. [0656]. [1714]. [0125]. [0039]. [0357]. [0354]. [0428]. [1369] 218 . [1567]. [1657]. [0834] ROBATEL Nathalie [1005] ROBERT Corinne [0874] ROBERT Marie-Ellen [0662] ROBIN Marie-Cécile [0429] ROCHAT-HOLLARD Claude-France [1663] ROCHE François [0488]. [0655]. [0262]. [0774]. [1866] ROCHE Guillaume [1867] RODRIGUEZ Marie-José [1251] ROGIER-LECAT Sophie [1664] ROGOFF Irit [1246] ROLDAO Annie [0266] ROLLA Dominique [1252] ROLLIN Raymonde [1533] ROMAN Éric [1734] ROMAN Joël [0461]. [0873] RAPHAEL Laurent [1367] RATEAU Véronique [1526] RAUCH-LEPAGE Marie-Ange [0396]. [1662]. [0426]. [0030]. [1101]. [1756]. [1664] RENOUARD Sandrine [1368] « Répertoire bibliographique des études françaises réalisées sur le développement et l’action culturels. [0187]. [0427]. [0031]. [1658] REAU Louis [1527] RECHT Roland [1528] REGNAULT Émilie [1249] REMOND Emmanuel [0084] REMOND Philippe [0350]. [0172] RIGAUDIERE Albert [1510] RIGBY Brian [0259]. [0126]. [0675]. [0358]. [1660] RICAUD-PERARDEL Jacqueline [1003] RICCI Jean-Claude [0253] RICCI Vanessa [1661] RICHARD Hélène [1038] RICHER Laurent [1145] RICHTER Noë [1090]. [0397]. [1865]. [0659]. [1770]. [0257]. [0623]. [0058] RIVET-BARLANGUE Luce [1004] RIZZARDO René [0173]. [1091]. [0604]. [1529]. [1092].

[0678]. [0497]. [1538] SAUVAGET Rémi [1735] SAVARY Gilles [0677]. [0406]. [0410]. [0269]. [0417]. [0834]. [0284]. [1670] SCHAER Roland [1772] SCHALL Adélaïde [0731] SCHALLER Angélique [1013] SCHARFMAN Myriam [0679] SCHAUB Coralie [1671] SCHEDLER Anne-Siegrid [1539] SCHMIDNIER Martina [1014] SCHMIDT Eva [1870] SCHMITT Géraldine [1672] SCHNAPP Alain [1540] SCHNAPPER Antoine [0085] SCHNAPPER Dominique [0272]. [1114] SEITZ François [0848] SEMET Emmanuelle [0527] SENECHAUD Anne [1018] SESMAT Pierre [1262] SEVRAN Pascal [0174] SHEER Jacques [0059] SHERMAN Daniel [1246]. [0413]. [0856]. [0427]. [1112]. [1487]. [1771] ROUSSEAU Geneviève [0049]. [0032]. [0469]. [0835] SAVIDAN Henri [1259] SAVIGNAC Muriel de [1669] SCANO Marie-Astrid [0836]. [1688]. [0673]. [1009] SIMONOT Michel [0243]. [1267] SIRE Marie-Anne [1543]. [1017] SEGUELA Valérie [1261] SEIBEL Bernadette [1113]. [1888] SIROTA Cécile [1674] SMITH Marc [1413] SNITER Agnès [1545] 219 . [0273] SCHNEIDER François [1541] SCHNEIDER Hélène [1260] SCHNEIDER Michel [0132] SCHOEPF Anne-Caroline [1542] SCHORSKE Carl E. [0659]. [1856]. [1325]. [1869] SAMMARCELLI Mireille [0676] SAMUEL Nicole [0548] SARRAT Solange [1258] SARRAZIN Jean-Pierre [1557] SARROU Vincent [1011] SAUMIER Thierry [1012] SAUNIER Pierre-Yves [1537]. [0035] SCHWEIG Emmanuelle [0835] « Sciences sociales et politiques culturelles. [1010]. [0268]. [0941]. [0669]. [0460]. [0468]. [0845]. [0262]. [0675]. [0623]. [0328]. [0274]. [0398]. [0345]. [1264]. [0270]. [1668] SAINT-PULGENT Maryvonne de [0130]. [0415]. [1714]. [0672]. [1265] SIBIRIL Viviane [1372] SICLIER Jacques [1736] SIGOYER Marie-Angèle de [0732] SIMON Frédéric [1373] SIMONET Julie [0466]. [0668]. [0671]. [0359]. [1544] SIRINELLI Jean-François [0012]. [1009] RUCKER Frédéric [1536] SABLONNIERE Marguerite [1370] SAEZ Guy [0034]. [0222]. [0666]. [0399]. [0667]. Politix. travaux de sciences politiques [1890] SEAUX Frédéric [1673] SEGRE Monique [1016].Index ROUGE Isabelle [1535] ROUGET Bernard [1007]. [0400] SIN Sangchel [1266]. Entretiens avec Joffre Dumazedier et Augustin Girard ». [0987]. [1263]. [1170]. [0665]. [0664]. [0405]. [0774]. [0209]. [0753]. [0414]. [1666] ROUZE Jeannine [1667] ROVAN Joseph [0129] RUBY Christian [0466]. [0037]. [1782]. [0430]. [1039]. [1007]. [0411]. [0674]. [0218]. [0257]. [1008]. [0485]. [0663]. [1365]. [0748]. [0131] SAINT-REMOND Odile [0601] SALLOIS Jacques [1257] SALON Albert [1868]. [0033]. [1600]. [1817]. [0426]. [0670]. [0732] SAGNES Jean [1371] SAGOT-DUVAUROUX Dominique [0180]. [0467]. [0217]. [0031]. [1008] ROUGIER Marcel [1255] ROULLEAU Nathalie [1256]. [1737]. [0863]. [0050] ROUSSO Henry [0358] ROUX Alain-Noël [0227] ROUX Michèle [0711] ROUYER Philippe [1665]. [0728]. [0780]. [1756]. [1860] SAEZ Jean-Pierre [0271]. [0036]. [0039]. [1111]. [1425].

[0699]. [0814]. Revue de pédagogie musicale et chorégraphique [1383] Trente ans d’études au service de la vie culturelle [1891] TRUCHIS Hélène de [1871] TRUESDELL Matthew [0364] TSIOMIS Yannis [1547] TURC Sylvain [0402] URFALINO Philippe [0039]. [1379]. [1099].-F. [0562]. [0277]. [0432]. [1548]. [1684]. [0422]. [1269]. [1122]. [1677] TEMKINE Raymonde [1678]. [0842] TIMBART Odile [0579]. [0763]. [0492]. [0692]. [0845]. [1386]. [1125] VASSEUR J. [1664] VAILLANT Émilia [1139] VAILLANT Jérôme [1872]. [1588]. [0783]. [1123] TALIANO-DES GARETS Françoise [0682]. [0696]. [1191]. [0684]. [0698]. [1679]. 1967-1997 ». [0428]. [0483]. [0694]. [0877] VARACHE V. [1873] VAISSE Pierre [1024]. [0686]. [1157]. [0561]. [0825] VEDELAGO François [0702] VEILLEROT Marianne [0703] VEILLON Aude [1685] VEITL Anne [1385]. Marsyas. [0472]. [1378]. [0432]. [1680]. [1757] THEET Karine [1682] THEIS Laurent [1546] THERAIN Élise [1021] THEVENON Gilles [0689] THIERY Nathalie [0471] THOMAS S. [0688]. [1229]. [0563]. [1250]. [0875] THUILLIER Jacques [1274]. [0841]. [1387]. [0695]. [1681] TENENBAUM A. [0278]. [0992]. [0693]. [1121]. [1386] « Toutes les pratiques culturelles se valent-elles? ». [1119] SURET Anne-Sophie [0680] SURREL-BARBIER Jacqueline [1020] SZAWROWSKI Alexandre [0681] TABET Marie-Christine [0470] TACHEAU Olivier [1120].BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES SNITER Christel [1019] SOBOUL Albert [0287] SOT Michel [0036] SOUBISE Valérie [1115] SOUCHAL François [0303] SOUCHON Michel [1801] SOURIAC René [0275] SOUVETON Mathilde [0794] SPIES André Michael [1374] SPRIGATH G. [0700]. [1117]. [0580]. [0683]. [0782]. [1124]. [1272] VALARIE Pierre [1509] VALENSISE Marina [0348] VANDENBUSSCHE Stéphane [1026] VANDEVOORDE Pierre [0175] VANIER Delphine [1550] VANO Sandrine [0876]. [0543]. [0040]. [0739]. [0685]. [0304] STIRN Bernard [0245] STROZECKI Danièle [1675] SUREL Yves [1116]. [1376]. [1271]. [0404]. [1025]. [0765]. [0843]. [0363] 220 . [1376]. [0362]. [1388] VEITL Philippe [1027] VERDES-LEROUX Jeannine [0361]. [1273] VARIS Laure [0701] VARRY Dominique [1050]. [1774]. [1775] VADELORGE Loïc [0053]. [0403]. [1118]. [0431]. [1375]. [0687]. [0697]. [1001]. [1549]. [1270]. [1381] TERRASSON Valérie [0840] TERRONES Muriel [1022] TETARD Françoise [0401] TETART Philippe [0080]. [0604]. [0133]. [0691]. [1023]. [0360]. Hermès [0276] TREBITSCH Michel [0038] « Trente ans d’enseignement de la musique et de la danse en France. [1773] THURIOT Fabrice [0781]. [0690] TOBELEM Jean-Michel [1268] TOLLON Bruno [0301] TOUCHET Luc [1382] TOURE A. [0844]. [0526]. [1384]. [0857]. [0754]. [0764]. [1380]. [1676] TANCOIGNE Fabienne [1377] TARLE Antoine de [0098] TASCA Catherine [0838] TEILLET Philippe [0839]. [1683] TOURNES Ludovic [1384] TOURNON Jean [0799].

[1778] VINCENT Hélène [1277] « Vingt ans de politique culturelle ». Développement culturel [0176] VINYOLAS Sonia [1029] 221 .Politiques culturelles : les collectivités locales VERDET Bruno [1686] VERDIER Paul [1551] VERGNET-RUIZ Jean [1274] VERNIER Jean-Marc [1737]. [0856] VIGNEAU Christiane [1028] VIGOUROUX Michel [0279] VILAR Jean [0134] VILKAS Catherine [1023] VILLANI Andrea [0270] VILLENEUVE Anne [1777] VILTARD Virginie [0784] VINCENT Gérard [0645]. [1738] VERNUS Michel [1126] VIALLAT Claire [1275] VIDIL Mayeule [1687] VIEILLARD-BARON Nathalie [1127] VIENNE Christelle [1276] VIEUX Jacky [0704].

– promouvoir la coordination des efforts des institutions et personnes qui effectuent des études et des recherches dans ce domaine . des études. d’artistes. télécopie 01 40 15 79 99 . – favoriser le rassemblement et la conservation des documents et des matériaux utiles à cette histoire . – conseiller le ministre et les directeurs sur toute question ressortissant à l’histoire du ministère. – organiser des séminaires. téléphone 01 40 15 79 16. les publier et assurer leur promotion auprès du public . – susciter des recherches. rue Jean-Lantier.Le Comité d’histoire du ministère de la culture et de la communication et des institutions culturelles Fixées par l’arrêté du 11 mars 1993. Le secrétariat est assuré conjointement par le Département des études et de la prospective (Direction de l’administration générale) et la Mission des archives du ministère de la culture et de la communication. Contact : 2. des colloques et toutes autres manifestations dans ce domaine . Le Comité est composé d’historiens et de chercheurs. des travaux bibliographiques et des guides de sources. de professionnels et d’administrateurs du ministère ou des institutions sous tutelle. les missions du Comité d’histoire sont les suivantes : – rassembler et faire connaître les travaux existant sur l’histoire du ministère chargé des Affaires culturelles et des institutions qui sont placées sous sa tutelle . 75001 Paris.

Fabrication SA TRANSFAIRE F-04250 Turriers. 04 92 55 18 14 Dépôt légal 92240 – septembre 1999 .