a o û t 2 0 11

Des DVD dans les rayons

Chantier des digues

Charleval s'embellit

Il est, dans les fonctions de maire, des saisons privilégiées. L’été est de celles-là, et je ne boude pas mon plaisir ! Au travail quotidien de gestion de la mairie (équipe technique et conseil municipal), au suivi des chantiers et dossiers d’investissement s’ajoutent de nombreuses actions en prise directe avec la vie, la vraie des charlevalois. Vive l’été donc pour ses mariages, ses soirées festives, ses rassemblements associatifs ou simplement amicaux. Vive l’été et le soleil du midi qui, en rapprochant la couleur de nos peaux rapproche aussi nos âmes. L’équipe municipale essaie de participer à chacune de vos initiatives. Personnellement, je m’implique beaucoup et, en contrepoint, je reçois beaucoup !

La fierté de parler de Charleval et de ses habitants nous porte dans notre mobilisation d’élu : aux champions (jeunes ou moins jeunes), aux artistes de tout crin, aux chanteurs de rap, véritables poètes, aux familles réunies sous les pins de notre piscine, à tous charlevalois –je vous souhaite un bon été et vous donne rendez-vous à la rentrée pour un bilan des actions municipales réalisées depuis 3 ans… et sur tout ce qui reste à faire dans les 3 prochaines années ! Yves WIGT
Maire de Charleval Vice-président d’Agglopole Provence

Entreprende Portrait Histoire Côté actu

3 4 5 6

Côté Assos Côté Agglo À noter

11 14 16

2

Des nounous très « pro »
Les assistantes maternelles agrées de Charleval se formaient récemment sur le thème : l’éveil de l’enfant. S’il peut sembler simple et naturel d’élever son enfant, il s’agit bien d’un métier que d’élever ceux des autres !
Deux fois par semaine : atelier manuel ou ludique

À Charleval, elles sont plus d’une dizaine au service des jeunes parents. Elles accueillent les enfants de la naissance à 6 ans, à leur domicile et à des horaires convenus entre employeurs et employés. Les avantages sont nombreux : un confort de garde, un emploi du temps sur mesure, une déduction fiscale non négligeable, une participation financière de la CAF… et des « nounous » professionnelles et passionnées. Pour les connaître et les joindre, une liste est disponible en mairie. Pour devenir assistante maternelle, il faut obtenir un agrément du Conseil Général 13 et suivre 60h de formation professionnelle. A Charleval, les « ass mat » comme elles s’appellent entre elles, sont regroupées au sein de l’association Familles Rurales. Cette même association peut vous aider dans vos démarches et vous informer.

Tél : 04.90.59.07.46

3

PRÉNOMS SIGNE PA

:

T MOHAMED E
ER

PARTICULI LA LUTTE ION : SS

THOMAS S : LUTTEUR

ANTIQUE

S

&

ODERNE OMMES M H

S

M

ient. as s’appréc ed et Thom se sent dans oham is, cela Ils sont am es. Mais… dans ang ntent ! leurs éch , ils s’affro e leur sport tteurs. Ce sport d lu la pratique omas sont t dans les amed et Th Moh trangemen inscrit é s’ moderne ». millénaire e monde « urs de notr vale confie eur, nous n bon lutt u coup. ailler beau « Pour être il faut trav faut e, rogresse. Il Thomas Sin ment, on p îne rendre Par l’entra ême et app aître soi-m nn ments, aussi se co s comporte autre par se l’ morale à connaître e, la force ». À la lutt alités s ses posture ins autant que les qu o m compte au siques. phy

eut laire. On p sport popu n ant in de là, u n rencontr ombat, lo éplorer d’ailleurs e nt c spectiveme anches d’un le d Thomas, re gner les 3 m rapidité et force. et n de « Pour ga t champio Mohamed sse, r-région e les de llier souple il faut a les épau mpion inte ctif. maintenir des. cha style respe pour nt 2 secon Objectif : e dans leur Franc remière S l dura entation aire au so s études (p eau. le ori l’advers de haut niv air, chaque Ils allient d’un geste cl est comptabilisée le et le sport on a 17 ans » À défaut 2), la famil l uand mdi. les s vers le so as sérieux q mas sont ohamed Ra des épaule « On n’est p xplique M med et Tho d’abord d. Moha juges » e u déjà, gît par les vrai ; mais écrit Rimba r pense et a compétiteu nfants, c’est dversaire e t prêts i l’a Chaque encore des ront bientô ersonne, n cuter des armés et se e blesser p n xé st-elle pour n ils sont bie it plutôt d’e la lutte y e ême. Il s’ag ’homme… t fluides. ni lui-m mples e ur l’âge d aits, très a pour po ue chose ? gestes parf ces combats ces de pour quelq uté dans performan bea Il y a de la saluer les aussi et Reste à . ns, mais qui sait voir e ça… mais es champio ur détermination. comm ces jeun simple dit ussir en umilité et le nce pour Cela a l’air bjectif et ré alois surtout leur h bonne cha dre cet o charlev r attein d, Thomas, pou jeunes Mohame n, ces deux maine au compétitio 3 fois par se ngues la suite… t jusqu’à s’entraînen urent de lo es et parco tres de b de Vitroll Clu r les rencon samedi pou ’est pas, distances le ue la lutte n ats. C’est q championn

4

L’histoire de la fontaine et de sa construction sont tirées de l’ouvrage de J-B Astier, édition Provence (1980). Extraits…

En 1860, le conseil municipal, sous le mandat du maire Joachim Roche, décide de traiter avec les propriétaires de la source de la Jacourelle, le droit d’établir une canalisation sur la source du même nom, afin d’amener l’eau jusqu’au centre du village et d’y construire une fontaine. « À cette époque, les habitants puisaient l’eau aux puits du château et à celui devant la mairie ». L’exécution de la fontaine est confiée, en 1861, à M. Raynaud, architecte à Grans. Les dépenses seront couvertes par une souscription et les subventions de l’état. Le montant final de la souscription dépassera le chiffre prévu, grâce à la persuasion du maire et de son adjoint, M. Jullian et aussi parce que chacun voulait prendre part à cette belle réalisation.

Les travaux commencés en 1862, ont été ralentis par les propriétaires des terrains traversé par la canalisation… (on veut la fontaine mais pas le tuyau qui amène l’eau !) Ce refus de passage de la canalisation, qui était réalisée en brique, occasionna du retard dans la construction et des problèmes techniques dus à la modification du tracé; la commune dû faire refaire plusieurs fois cet ouvrage. L’inauguration eut enfin lieu le 29 août 1864, jour de la St Césaire, en présence du sous-préfet, du député et du conseiller général. La fête fut totale et la joie de voir couler l’eau à volonté au centre du village, immense ! Il apparut également logique aux constructeurs de rendre enfin, un hommage mérité à César de Cadenet, fondateur incompris du village. Elle avait son aspect actuel, avec « quatre faces, offrant chacune, comme ornement central, un dauphin sculpté par la bouche duquel l’eau jaillit continuellement. Quatre tubes métalliques affectant la forme de serpents décorent les angles. L’eau coule donc par 8 ouvertures et tombe dans un bassin circulaire. ».

5

Culture

Depuis peu, la bibliothèque municipale vous propose un choix étendu de 250 DVD. Ce nouveau support vous est proposé grâce au fond de la BDP (bibliothèque départementale de prêts) de Marseille. Un réassort se fait tous les 3 mois, parfois plus fréquemment si Béatrice –la bibliothécaire- va à Marseille entre 2 passages du média bus. Certains films, comme pour les livres, peuvent être commandés à condition bien sûr, qu’ils figurent dans le catalogue de la BDP. À noter : le prêt est réservé aux adultes car le support DVD est très fragile et demande un minimum de précaution. Les conditions du prêt sont les mêmes que pour les livres : être adhérent à la bibliothèque en payant une fois par an, 5 €. On peut garder le DVD 2 semaines. Les genres proposés sont très variés mais ce n’est pas un vidéo club, vous ne trouverez par forcément les nouveautés… En revanche, vous pourrez voir ou revoir les classiques et les chefs d’œuvre du 7ème art. Ceux qu’on a beaucoup aimés et ceux qu’on a ratés au cinéma ! À votre disposition également un choix de documentaires. En novembre 2011, la bibliothèque participe au « mois du Film Documentaire » avec le soutien du Conseil Général 13 et de la BDP. N’oubliez pas de réserver votre soirée, le film « Julien » sera projeté dans la petite salle du Centre Culturel en présence du réalisateur Gaël Lépingle, le 8 novembre à 20h30. Béatrice est aussiexcellente conseillère et se fera un plaisir, comme pour les livres, de vous faire découvrir ses coups de cœur.

Communication

L’équipe municipale utilise désormais tous les médias pour mieux communiquer avec vous : le site internet (tag en dernière page) existe depuis déjà quelques mois et s’enrichit d’informations supplémentaires, actuellement en ligne : tous les numéros d’urgence. Le panneau lumineux proche de l’école est enfin opérationnel, car nous avons changé de fournisseur, les lattes de signalétique seront bientôt rénovées et, last but not least, la mairie a désormais sa page facebook. Une grande partie de ce travail d’information et de partage est fourni par François Guimard, conseiller municipal au sein de la très active commission communication présidée par Nathalie Faure.

Le 2 et 3 juillet , la mairie a accueilli une exposition de peintures et sculptures des artistes charlevalois. Nous avons eu une centaine de visiteurs, tous surpris et ravis de la qualité et de la diversité des œuvres exposées. Les artistes amateurs, ont trouvé lors de ces 2 jours , une occasion d’échanges et de partages amicaux qui était également le but de cette exposition. La commission culture a proposé d’autres rencontres de ce genre, dans notre belle mairie , où les espaces et les matériaux se prêtent très bien à cette manifestation. Nous espérons que d’autres artistes de Charleval, qui n’ont pas exposé cette fois-ci, viendront se joindre à nous pour élargir le cercle et apprécier les différentes formes d’expression artistique. Pour donner suite a une forte demande des charlevalois, un petit emplacement de 50m² est retenu pour l’installation de 2 antennes de téléphonie mobile, à l’extrémité du Roumpidou. Le confort de nos communications s’en trouvera largement amélioré. Ce site a été choisi à 600 mètres de la première construction sachant que le principe de précaution recommande un éloignement de 400 m. Nous répondrons, lors d’une prochaine réunion publique, aux questions et préoccupations d’efficacité du réseau, de santé publique, d’urbanisme ou tout autre thème, aux côtés d’experts. Rendez-vous à la rentrée pour la suite de ce projet.

6

Développement durable

Armel Village, conseiller municipal, est désormais amicalement surnommé Nicolas le jardinier… Très impliqué dans le groupe de travail, présidé par Roger Paulin, ayant pensé et réalisé les jardins familiaux de Charleval, il répond à nos questions : Côté Charleval : Des jardins familiaux, dans un petit village agricole… L’idée a de quoi surprendre ! Armel Village : En effet, cela tient à ce que Charleval a, surtout dans le centre ancien, une grande densité de population. Nous n’avons pas tous la chance d’avoir un jardin devant notre maison et les terres agricoles sont bien trop vastes pour être utilisées à faire des potagers. C.C : Vous avez donc proposé aux habitants des petites parcelles d’une terre municipale… Armel Village : Nous avons d’abord cherché et acheté une terre, puis réuni les jardiniers. Franchement, les réunions ne sont pas mes moments préférés ! Je suis bien plus à l’aise sur le terrain, pour guider les artisans qui ont préparé le terrain, les clôtures, l’irrigation… Depuis, avec les jardiniers qui sont tous formidables et très solidaires, les jardins de la Martelière sont devenus un lieu de vie et d’échange, un lieu de production et de dégustation… C.C : Maintenant, que va-t-il se passer ? Armel Village : Maintenant ! Les légumes poussent… La mairie n’a vraiment plus grand-chose à faire, d’autant que les jardiniers les plus motivés sont déjà presque regroupés en association. Quelques parcelles restent à équiper, nous travaillons pour être prêts l’été prochain. Personnellement, je n’ose plus guère y aller aux jardins tant je repars les bras chargés de légumes et de fruits à chaque fois ! Moi, je n’ai pas de potager ; je ne peux rien donner en échange !
François et Bérengère nouveaux jardiniers

Rien ne sert de courir… il faut partir à point !
Dans l’enthousiasme du début de mandat, nous sommes partis à Vinon-sur-Verdon pour voir la mise en fonction de la première ferme de panneaux photovoltaïques. Nous étions tous enthousiastes, motivés et bien décidés à faire mieux à Charleval puisque nous allions exploiter un lieu inculte : l’ancienne carrière. Nous voici, 3 ans plus tard, sans le moindre mégawatt solaire produit… et pour cause, l’État a modifié de nombreuses fois le prix de rachat de l’énergie ainsi produite, obligeant notre « aménageur » à revoir sa copie et les démarches d’étude d’impact et d’enquête publique se sont déroulées durant plusieurs mois. Nous sommes rendus… enfin ! Les conclusions des études et enquêtes sont positives. Solaire Direct, notre partenaire, dépose son permis de construire et d’exploiter.

Gardons espoir !

7

École

Cette année 2010 – 2011 a été particulière pour l’école primaire de Charleval. Il y a eu de nombreuses sorties : • Les Baux pour les classes de Mmes Schaumasse, Campinchi, Cheroute et Iglésias • Aix pour les classes de Mmes Cheroute, Arnould, Campinchi, Schaumasse et Iglésias • Nîmes pour les classes de Mmes Schaumasse, Campinchi, Iglésias, Classe : Cheroute et Arnould • Les enfants de CP / CE1 sont partis aussi en classe de neige aux Cyttises, en février avec Mme Moncho et M. Layeux Côté festif, la Kermesse organisée par Boulegan les Pitchouns a été un temps fort, enrichi du spectacle sur le thème de la mer produit par les écoles. Enfin, le 30 juin en mairie, les élèves de grande section de maternelle et de CM2 recevaient un petit cadeau de la part de la mairie ; respectivement un livre et une calculatrice. Les enfants de CE1 et CE2 ont également été récompensés, dans le cadre de « Lire ensemble » organisé par l’Agglopole Provence et les bibliothécaires. Grâce à l’aide de Sylvette Delmaschio, qui anime les ateliers créatifs, ils ont obtenu le 1er prix pour la fabrication des marque-pages dans le thème du bleu.

Finances

Le taux d'endettement d'une commune permet d'apprécier sa capacité à emprunter pour réaliser ses investissements. Le taux maximum de 20% est communément reconnu comme celui à ne pas dépasser, pour envisager sereinement ces investissements. Le taux d'endettement est le montant annuel du remboursement de la dette (capital + intérêts) divisé par les recettes réelles de fonctionnement de l'année. Le ratio de désendettement de la commune de Charleval est de 3 %. Ce ratio exprime également le nombre d'années qu'il faudrait à la collectivité pour se désendetter totalement, si elle consacrait l'intégralité de ses recettes de fonctionnement au remboursement de ses emprunts. Il faudrait donc à la commune moins de 5 mois pour rembourser sa dette en 2011. La dette par habitant en 2011 s’élève à 54 €. Si la Commune n’emprunte pas, la dette de la commune s’éteindra en 2014.

8

Au revoir Françoise
Mais le départ en retraite de Françoise Cheroute restera sans aucun doute le moment fort de cette année scolaire. Son implication, sa gaieté, son professionnalisme ont été salués par Yves Wigt, maire de Charleval, mais aussi par ses collègues actuels et anciens, par les parents d’élèves, les élèves eux-mêmes… les témoignages d’affection se sont multipliés ! Reste à souhaiter longue et belle retraite à Françoise… et bienvenue à : Aline Guille. Nouvelle directrice de l’école Chante Pie, Aline Guille est née à Casablanca, d’un père angevin et d’une mère bourguignonne. Elle a vécu 14 ans au Maroc puis a débuté sa carrière d’enseignante en 1972, dans les Bouches du Rhône, en primaire et en maternelle, notamment à Aubagne. Depuis 8 ans, elle habite Charleval et assume la direction de l’école maternelle de Pourrières. « Je souhaitais me rapprocher de mon lieu de vie, et m’investir dans le village, j’ai été heureuse que ma mutation soit acceptée » nous confie-t-elle. Le contact a déjà été établi avec Françoise Cheroute, lors d’une première visite de l’école début juin, « c’est l’occasion de m’imprégner des lieux, connaître l’équipe en place et les projets d’école » précise la nouvelle directrice, afin d’assurer une relève en toute clarté et efficacité. « J’ai également apprécié de voir que le budget accordé aux écoles est conséquent » souligne-t-elle. Aline Guille a deux enfants et 4 petits enfants, elle se passionne pour la culture et notamment la musique classique.

Jeunesse

Le 18 juin dernier, les habitants de Charleval ont été invités à découvrir le nouvel espace jeunes, situé bd de la Durance. Les jeunes avaient déjà pris possession des lieux dès la fin avril. Lancé en parallèle avec celui de la 4ème classe, ce chantier est désormais achevé et les clés ont été remises aux animateurs et aux jeunes. Ils ont à leur disposition une grande salle, mobilier et équipements, dans un espace coloré et lumineux, proche des installations sportives.

Rendez-vous en septembre, pour une nouvelle rentrée.

9

L’espace jeunes propose de nombreuses activités diverses et variées, mais c’est également un lieu d’informations et d’orientation. La gestion quotidienne de l’espace est déléguée à Agglopole Provence mais les travaux ont été financés par la commune, pour un total qui avoisine les 130 000 € avec une subvention à 50% du Conseil Général 13. Merci à tous les acteurs du projet et notamment Christophe Caire maître d’œuvre, les entreprises Gonzales, Blanc et Grosso, Cadelec. Mention spéciale à Tradibois, pour ses magnifiques portes en bois ! Si vous avez entre 11 et 17 ans, n’hésitez pas à venir jeter un coup d’œil et rencontrer la directrice de l’espace Laetitia (06.77.47.71.56).

Cadre de vie

Toutes les fontaines du village sont ou seront prochainement en chantier car nous devons remplacer l’alimentation en eau brute par de l’eau filtrée. La réglementation change, nous nous y conformons. L’eau sera ainsi recyclée, mais attention, elle reste non potable. Un feu rouge à Charleval, rue des Alpilles ? Non, vous l’avez compris, il s’agit d’un feu rouge mobile pour sécuriser le chantier qui se déroule de juin à septembre entre la maison des associations et les Cadenières. La municipalité poursuit sa démarche globale d’enfouissement des réseaux aériens : Télécoms et ERDF et installe des lampadaires

pour un éclairage public plus économe en énergie et plus efficace en termes de sécurité. Parallèlement, nous rénovons la chaussée la rue des Acacias qui en avait grand besoin ! Les enrobés sont posés sur toute la rue et les trottoirs sont refaits sur la partie large de la rue. La rue de la Ballastrière est elle aussi en chantier pour mettre en place la circulation des piétons et réduire la largeur de la route à 5 m 40 pour réduire la vitesse des véhicules et améliorer la sécurité de tous. Enfin, boulevard Jean Jaurès, les trottoirs ont été couverts d’enrobés.

Afin de mettre en sécurité les populations, de grands travaux de construction de digues sont en cours entre la limite de Mallemort et les Royères. Depuis les inondations de 1994, on sait les dangers des crues de Durance ! Après le temps des études, autorisations, recherche de financement, vient enfin le temps des réalisations. La commune collabore avec le SMAVD pour suivre ce vaste chantier, cherche let finance, sur son budget propre, 180 000 €. Le reste de la dépense, atteignant 750 000 €, est assumé par l’état, l’agence de l’eau, la région PACA, le département, et EDF.

Actuellement, la commune achève l’acquisition des parcelles privées de terrain et l’indemnisation des agriculteurs qui exploitent ces terres selon un barème de la Chambre d’Agriculture. En parallèle, sont réalisés : le déboisement fait, les études de sol et les analyses des remblais. Les travaux commenceront durant la 2ème quinzaine d’août et se termineront fin octobre. Il s’agit essentiellement de terrassement, remblais, transport de matériel et en-herbage… Ces travaux seront réalisés par Dragage et Travaux Public, entreprise titulaire du marché.

10

Vive les voisins !
Le vendredi 27 mai, partout en France c’est la fête des voisins. La démarche n’est pas tout à fait associative, elle en a les traits : conviviale, simple, festive… C’est l'occasion de rencontrer ses voisins afin de rompre l'anonymat et l'isolement qui règnent souvent dans nos rues et lotissements. Dans une société où se développe le repli sur soi et la peur de l'autre, affirmons-le : connaître ses voisins permet de mieux vivre ensemble. Au-delà d'une soirée de fête dans l'année, c’est l’occasion de renforcer au quotidien les petits services entre voisins et pourquoi pas, une solidarité de proximité. À Charleval, l’ambiance était au rendez-vous ! Les quartiers, les rues s’animent et c’est l’occasion de se retrouver ou de faire connaissance au pied de chez soi, en toute simplicité. Des Cadenières au Hameau des Vignes, de la rue bourbon à la rue Mistral, les voisins charlevalois ne se sont pas laissés découragés par le vent : 6 quartiers se sont animés…

Rendez-vous l’an prochain !

11

Les Campas
Vincent Porte a formé LE groupe musical qui manquait à Charleval : Les Campas. Cet orchestre grandit et se développe sous l’égide du Foyer Rural. La passion de la musique et le plaisir de jouer ensemble les motivent. Ils ont partagé avec nous cet enthousiasme le 24 juin, pour un public nombreux au centre Culturel. Leur répertoire est franchement rock, passion inter générations partagée entre le public et les musiciens du groupe. Sur scène : Vincent au chant, Sébastien au clavier, Aurélie à la guitare, Félix et Gérald à la basse, Claude à l’accordéon, Clément à la batterie, Farid aux percussions. Vincent fédère et anime ce groupe avec une « pêche » d’enfer ! Ils travaillent déjà à leur prochain concert que nous attendons avec impatience.

Bravo à eux pour cette belle aventure qui commence.

Nouveau comité directeur à l’ASC
Après un bilan sportivement plutôt positif en entente avec la Roque d’Anthéron, l’ASC repart en solo pour la saison 2011-2012. De nouveaux bénévoles et éducateurs motivés, sont venus soutenir le nouveau président en place : Cyril Dupont. Ils seront présents au forum des associations, en septembre, afin de recruter de jeunes joueurs pour renforcer l’école de foot.

Du nouveau pour les Familles Rurales
Soucieuse d’être toujours au plus prés des besoins des familles, l’association Familles Rurales développe sur Charleval deux nouvelles activités : a) Le crédit Élan qui est un micro crédit personnel accompagné, destiné aux personnes ne pouvant accéder seul au crédit bancaire, en leurs proposant un accompagnement social et bancaire individuel, ainsi qu’une formation pédagogique à la gestion d’un budget. b) Le S A P (Service à la personne) dans divers domaines : travaux ménagers, repassage, bricolage maison, petits travaux de jardinage etc. Pour toutes informations, contacter le 04 42 28 43 60. En parallèle à ces actions, l’association anime aussi le village avec notamment, un concert de la Jeanne organisé au profit de l’association Danirosa. Elle est à la fois une formidable chanteuse, à la voix profonde qui arrache les tripes et une véritable artiste qui évolue dans un univers musical sur mesure, à la fois sensible et direct. Les réactions du public ne se sont pas fait attendre : coup de foudre total.

Des équipes U9, U11 et U13 seront en place pour permettre à tous de pratiquer leur sport favori dans de bonnes conditions, dans le respect des règles et des valeurs. N’oublions pas notre équipe vétérans où règne la convivialité qui repart également pour une nouvelle saison ! Nous voulions, à l’occasion de cet article, saluer l’implication de Nathalie Faure qui, après 10 années de bénévolat a cessé ses fonctions pour raisons personnelles. Bravo pour son implication et son dévouement qui ont grandement et sainement contribué au développement du club et longue vie à l’ASC…

12

1789 !
Il fallait de l’audace pour choisir ce sujet dans le cadre d’un atelier de théâtre enfants et adolescents. Du courage et de l’audace, Isabelle Ricard n’en manque pas, elle l’a prouvé le 19 juin lors de la désormais traditionnelle représentation du Foyer Rural. Éclairée par le grand soleil d’Ariane Mnouchkine, elle a imaginé une scénographie originale. C’est une fresque ambitieuse et on pense à la difficulté du metteur en scène pour faire évoluer les enfants sur quatre plans différents dans un espace dont ils ont dû imaginer la disposition tout au long de l’année... Les trois groupes n’ont répété ensemble que quatre fois et on est plein d’admiration pour le travail que leur cohésion représente. Les jeunes acteurs donnent leur texte avec une grande conviction et le résultat est à la hauteur de l’ambition. Une véritable émotion gagne le public quand un très jeune Bailly fait se lever une salle d’adultes qui prêtent serment en même temps que les acteurs, quand un Mirabeau adolescent affronte les gardes royaux… La deuxième partie rassemble une suite de scènes dont le thème est encore la force de la pensée libérée grâce à la conscience de la démocratie : une mère convainc sa fille d’aller voter, une petite fille affirme à sa grand-mère désabusée qu’on peut changer la marche du monde tandis qu’un censeur imbécile interdit les mots qui parlent de culture dans une dictature absurde, un juge met en accusation le Petit Chaperon Rouge (et son auteur) inculpés du délit d’imagination, un inspecteur borné traque la poésie en interdisant l’utilisation du subjonctif. À travers ce choix de textes, c’est la liberté d’imaginer que défend Isabelle et le jury est unanime ! Un beau final écologique permet aux enfants de rappeler aux adultes quelles sont leurs responsabilités envers la planète et l’héritage laissé aux générations futures. C’est un magnifique spectacle. Un grand bravo aux vingt-quatre jeunes acteurs et grand merci à Isabelle qui assure bénévolement son travail de mise en scène et nous offre à tous un vrai moment d’enthousiasme.

Les spectateurs sont rassemblés sur les côtés, face à un grand podium. Une petite estrade est montée devant la scène aux rideaux rouges qui figure la cour du roi entouré de ses ministres et de ses courtisans. Les nobles somptueusement vêtus virevoltent comme des automates et tous restent aveugles et sourds aux revendications du peuple. Les gens du peuple, lavandières, bateleurs et tribuns évoluent sur les deux podiums et l’espace laissé libre devant le public. Tous expriment leur souffrance et leur révolte devant l’injustice. La réunion des États Généraux et la constitution du Tiers-État se décident sous nos yeux. Bientôt, l’Assemblée se réunit dans la salle du Jeu de Paume et nous assistons à la naissance d’un état démocrate !

Les Musicales 2011
Dans le cadre des Musicales d’Agglopole Provence, depuis le 3 juin, des concerts gratuits, organisés en partenariat avec le Portail Coucou et l'Institut Musical de Formation Professionnelle (IMFP), sont proposés dans les 17 communes du territoire de la communauté d'agglomération. À Charleval, nous avons eu la chance de découvrir, le 2 juillet dernier en apéro concert, le groupe Caminos et son leader James Sadras, qui nous ont proposé un concert de musiques traditionnelles latino-américaines. C'est pêchu, de qualité et facile d'accès, un peu à la manière du Buena Vista Social Club. La soirée s’est poursuivie dans la soirée avec la participation des cafés.

Le FISAC
Agglopole Provence déploie un dispositif d'aides pour les commerçants et artisans du territoire : le FISAC. Ce fond, initié par l'Etat, permet d'aider les communes et les entreprises à conserver et consolider le commerce de proximité grâce à un projet de développement sur 3 ans. Les travaux de devantures commerciales en centre ville, les animations et opérations de communication, les études pour mieux cerner le devenir commercial... sont partiellement financés. Pour mieux connaître le FISAC et pour vous aider dans les procédures, la direction du développement économique d'Agglopole répond à vos questions : Yveline Jean Desgraupes 04.90.44.83.41.

14

Transports scolaires gratuits
A compter de la rentrée scolaire 2011, dans le cadre de leur politique de soutien aux familles, les élus d’Agglopole Provence ont décidé d’offrir, dès la rentrée 2011, la gratuité des transports scolaires aux élèves des 17 communes du territoire. Objectif : simplification et une harmonisation tarifaire sur tout le territoire. Tous les élèves d’Agglopole Provence fréquentant un établissement scolaire sur notre territoire sont concernés : maternelles, primaires, collèges, lycées et apprentis non rémunérés. Les moyens et la qualité de service public demeurent identiques ou seront renforcés si la gratuité génère une augmentation du nombre d’enfants inscrits. Pour bénéficier de ce nouveau dispositif, les parents devront réaliser l’inscription de leur enfant avant le 1er septembre 2011. Des frais de constitution de dossier d’un montant de 10 euros seront toutefois demandés. Ces frais dépendent de la période de rechargement du titre : • 10 €/an pour toute inscription entre le 1er juillet et le 31 août • 30 €/an pour toute inscription entre 1er septembre eu 30 septembre • 50 €/an pour toute inscription entre le 1er octobre et le 30 juin Auparavant l’abonnement annuel s’élevait à environ 150 euros Un titre annuel de transport, indispensable pour voyager sur nos différents réseaux, sera délivré. Cette modification tarifaire implique la refonte du règlement intérieur des transports scolaires communautaires quant aux tarifs et aux modalités d’application ainsi que la modification de la gamme tarifaire urbaine, et la conclusion d’une convention relative à la compensation tarifaire avec le SMITEEB.Tous les établissements scolaires du territoire d'Agglopole Provence sont desservis par l'un des 3 réseaux. Pour Charleval, • Réseau scolaire communautaire : Alleins, Berre l'Etang, Charleval, Eyguières, La Fare les Oliviers, Lamanon, Lançon-Provence, Mallemort, Rognac, Saint-Chamas, Sénas, Velaux et Vernègues. Les familles doivent s'inscrire à l'antenne d'Agglopole Provence située à Mallemort. Les documents à fournir pour l'inscription sont : un certificat de scolarité ou autres justificatifs de préinscription ou le 3ème bulletin scolaire de l'année en cours ; une photo d'identité pour une nouvelle inscription ou la carte de transports scolaires pour un renouvellement.

Pour toute information complémentaire, appeler le service transports au 04 90 59 38 11

15

ois aoké) le des B irée kar unicipa cine m icale za et so la pis 5 (piz ce mus tion lla) – 2 vette de ambian restaura 15 (pae tte – bu ût avec Paillo en ao ipalité ons) – munic s poiss nack la dis soir Info : S (coucou s les jeu ée par la s) – 11 organis 8 54 mes tou thè grillé 47 3 s Bois, 30 Soirée à (poisson u 06 19 ipale de 2 28 45 23 14 o oût : 04 e munic e en a 42 67 me 04 4 piscin e la Soiré touris s : 04 - parc d ffice de ervation DJ, 20h tact rés ments o Avis aux jeunes et 34 92 ire ec ne Con ante av Renseig le prima 6 24 43 ée dans illotte. h - éco ntact 0 la Pa : Soir aux familles no, 11 l – co e 6 a snack d Charlev al de pia u festiv club de ée par le assur tennis cadre d ules i Open, dans le x de bo : tourno Concert Vous avez moins de 25 ans et 7: h – jeu mbre e club, 18 25 sept s, tennis août au vous venez d’être diplomé en 9 el de boule bre e cultur ncours Septem et centr 2011 (baccalauréat, bep, cap) ? 13 : Co e u villag les centre d u N’hésitez pas à venir vous faire ire – rs de bo int Césa ublique concou de la Sa e la rép rtifice, inscrire au secrétariat de la ête ours d feu d’a 5, 6 : F ions – c ns, bal, 2, 3, 4, associat nimatio a mairie avant le 15 août 2011. aurant rum des aine et ns – fo yer rest ises Fête for Monsieur le Maire souhaite 5h – fo sociatio entrepr 1 des as emploi ntraide, 3 : Fête – relais o de l'E 59 Lot valoriser les jeunes dans leur 07 50 h à 17h 1, 28 : uge, 14 s 06 81 7, 14, 2 roix Ro cription airie C réussite et une petite cérémonie h–m le – Ins anence 9h à 12 rel, 18h ntre vil 7 : Perm e P.L.U, 8h – ce re cultu t avec un petit cadeau nous 9h à 1 manenc ” - Cen ieur er rural, 10 : Per rovence € exter ier, Foy réunira le samedi 3 septembre 2011. au en P 5 e e gren ire de l’ lois et 1 11 : Vid harleva e “Histo rel 0€c férenc e cultu anse tarifs 1 ine, con lle de d h, centr eprises patrimo 30 – sa riffé, 21 du ou 11h loi entr is emp Journée Louise B de 9h à 16 : – rela er) on 13, rnelle, h à 17h cle sais confirm te mate nais, 14 : Specta assistan oraire à lo 17 Relais lturel (h Pays Sa anence ntre cu cale du 2 : Perm .I.L– ce sion Lo 2 is 3 et A ence M lturel .C.H.F 1 Perman es entre cu érale C.D ntrepris 19h – c e gén mploi e 15h à emblé s elais e ansant, 24 : As 17h – r s, thé d e, 14h à l à Jule g 25 : Ba oix Rou ence Cr Perman 28 : ctobre

Août

O

e) mairie tite sall à 12h – urel (pe tre cult .L.U, 9h nt 0 – cen nence P restaura h 19h3 : Perma ises 1 – foyer ng, 15 5h entrepr e sa emploi traide, 1 llecte d is En Estéban 3 : Co to de l' h – rela garage 26 : Lo 4h à 17 roën – 9, n Cit ulturel ouge, 1 5, 12, 1 xpositio Croix R centre c à 12h, e anence érèse – 0 iations h 5 : Perm ne, 8h3 es assoc sainte T l’Autom aison d e de la : Fêt nale de ss, 9h, m 8, 9,10 ion Cro et artisa réparat gricole ea ion que - P 8 : Foir Républi associat rs de la maison – urel cou culturel tre cult rt 10 h h – cen .L, dépa , centre s A.I art, 21 n, 12h 9 : Cros ion Dép sociatio associat aïoli, as pas onde », 10 : Re its du m ée « Nu ir 15 : So

Les actes d'incivisme se multiplient dans la commune, demandant toujours plus d'énergie aux "hommes de bonne volonté", les décourageant parfois même... Assez ! Les vols, la casse, les dégradations, les détritus jetés à même le sol, il y en a assez !

Utilisez ce TAG pou vous connecter au site officiel de la Mairie.

Côté Charleval est un magazine municipal trimestriel
Directeur de la publication : Yves Wigt Rédactrice en chef : Carine Fabre Rédacteurs : Coukie Barillé, Lalia Boukraa, Nathalie Faure, François Guimard, Annick Kérimel, Daniel Galiana, Jacqueline Rouxel. Dépôt légal 11 septembre 2008 - 1200 exemplaires gratuits Mise en page/création : ARTCOM • 04 90 56 01 24 Imprimeur : Imprimerie MASSON • Salon-de-Provence Imprimé sur papier recyclé.