Le mensuel indépendant d’information locale et gratuite • www.gaillacinfo.

fr

Gaillacinfo.fr ag m
mensuel et gratuit

Octobre 2011 - n°5

le

L’Abbaye Saint-Michel indiscrète

RÉTRO

Johnny Halliday Clément Laskawiec Un vignoble l’histoire cathare de 2000 ans, à Gaillac illustrée pourquoi ?

PORTRAIT

VIN

L’AGENDA DES SORTIES - OCT. 2011
8ème festival du Cinéma européen, Don Juan, 25ème Bourse des Collectionneurs concerts - théâtre - expositions - conférences -1vide-greniers... Gaillacinfo.fr

20 ans à l’écoute de vos projets...
2011 est une grande année pour le Réseau Laforêt car elle marque le 20e anniversaire de sa création. En 20 ans, Laforêt s’est affirmé comme un acteur majeur de l’immobilier en France en accompagnant, jour après jour, les français dans leur projet immobilier, que ce soit un projet d’achat, de vente, ou de location. Laforêt est devenue une marque de référence dont les collaborateurs portent, avec enthousiasme, les trois valeurs : clarté : nous nous engageons à vous fournir en toute transparence l’ensemble des informations nécessaires à votre décision ; convivialité : nous privilégions les relations humaines. Chez nous, vous êtes accueillis, écoutés, compris et nos réponses sont personnalisées ; efficacité : nos collaborateurs partagent vos intérêts : réussir la meilleure transaction dans des délais conformes à vos attentes.

Contactez nos agences :
11 rue des Frères Delga Tél. 05 63 42 33 33

Laforêt GAILLAC

Laforêt LISLE SUR TARN
2 rue Porte Peyrole Tél. 05 63 42 06 33

ACHAT - VENTE - LOCATION
Site internet actualisé en permanence : www.laforet-gaillac.com
SARL EMERGENCE - RCS Albi 482 615 051 - Carte professionnelle T 245 délivrée le 21/4/2006 par la préfecture d’Albi Garantie financière : CEGI, 128, rue de la Boétie - 75378 Paris cedex 08 - Chaque agence est une entité juridiquement indépendante. *Mandat exclusif de vente (article 6 de la loi du 02/01/1970). Les biens confiés en mandat exclusif sont diffusés sur le fichier commun Laforêt et, selon les agences, sur d’autres fichiers communs de professionnels.

la vie, la maison, laforêt.

Mini édito

Ce numéro d’octobre a une saveur particulière : Gaillac Info le mag et son site internet www.gaillacinfo.fr vont changer de main. C’est donc le dernier numéro que nous vous présentons. Pour assurer la pérénité de cette publication, nous l’avons confié à l’agence de communication PGCom. Installée à Gaillac depuis trois ans, PGCom est doté de toute les qualités pour développer Gaillac Info tout en gardant la même ligne éditoriale : mettre en valeur toutes les initiatives gaillacoises et faire découvrir les trésors cachés de notre patrimoine et de notre histoire locale. Merci à tous ceux qui nous ont soutenu et longue vie à Gaillac Info ! Christophe Coquis gaillacinfo@gmail.com

Sommaire
4 La photo du mois La buvette des malfaiteurs a connu un grand succès lors du dernier salon du livre de Gaillac. On en redemande ! 7 - 11 Dossier du mois L’Abbaye Saint-Michel, tout le monde connait ! Et pourtant... A y regarder de plus près, ce monument Ô combien symbolique de Gaillac cache de nombreuses curiosités. A découvrir sous la forme d’un diaporama. 12 - 13 Histoire et patrimoine En 1321, les consuls de Gaillac demandèrent l’autorisation au pape Jean XXII d’avoir un maître es arts libéraux et un collège pour un cursus de bachelier et de licencié. Un épisode de l’histoire gaillacoise raconté par notre historien Alain Soriano. 14 - 15 Vignoble Pourquoi notre vignoble tient bon depuis 2000 ans ? Une question simple mais une réponse bien argumentée par Pierre Courjault-Radé, chercheur au CNRS (Toulouse), spécialisé dans l’étude de l’effet sol en vitiviniculture. 16 - 17 Gaillac rétro Johnny Halliday, Serge Lama, Maxime Le Forestier, Yves Duteil ou MariePaule Belle : nos vedettes nationales se sont arrêtées à Gaillac au cours des années 70 et 80. Retour en images. 18 - 21 Agenda des sorties Que faire au cours du mois d’octobre dans le Gaillacois ? Expositions, videsgreniers et une multitude de manifestations pour organiser vos sorties ! 22 Portrait L’histoire des Cathares et de la Croisade des Albigeois : Clément Laskawiec, jeune illustrateur de Castelnau de Montmiral nous livre sa version des faits, crayon à la main.

4 6 12 14 16 22
3 Gaillacinfo.fr

Gaillacinfo.fr mag
n°5 - octobre 2011 Tirage : 3 000 exemplaires

le

Mensuel gratuit publié et distribué par : Média Local Conseil Tél. : 06.11.50.66.38 www.gaillacinfo.fr Directeur de la Publication de ce numéro : Christophe Coquis, gaillacinfo@gmail.com Conception graphique et mise en page : Mariel Coquis Couverture : L’Abbaye Saint-Michel - photo Christophe Coquis. Ont collaboré à ce numéro : Alain Soriano (rubrique Histoire et Patrimoine dossier du mois), Bertrand de Viviès (dossier du mois), Guillaume Mermet (rubrique Rétro), Pierre Courjault-Radé (rubrique Vignoble). Crédits photos et Copyright : tous droits réservés textes et images sauf mention contraire. Remerciements : Alain Soriano, Pierre Courjault-Radé, Bertrand de Viviès, toute l’équipe de l’Imprimerie Rhode, Guillaume Mermet de Raynaud Photo, tous nos annonceurs qui nous ont fait confiance et -tous ceux qui nous ont encouragé. On ne vous oubliera pas ! Dépot Légal : à parution Ce magazine a été imprimé par l’Imprimerie Rhode (Gaillac)

Vous voulez annoncer dans Gaillac Info le mag ? Un seul numéro de téléphone : 06.11.50.66.38

Pour nous contacter : gaillacinfo@gmail.com

La photo du mois

Les malfaiteurs ont encore frappé un grand coup !
Sous une chaleur estivale, le Salon du Livre a fait le plein. Et pour se désaltérer, l’association Les malfaiteurs menée par Hervé Jubert et quelques comparses de bon aloi, ont proposé une formule originale : un verre = un livre offert. Un franc succès !
4 Gaillacinfo.fr





 

L’Abbaye Saint-Michel se révèle

Quel gaillacois ne connait pas l’Abbaye Saint-Michel ? Nous passons tous les jours devant, certains y vont pour la messe du dimanche, elle est un passage obligé pour les touristes... Et pourtant de nombreux détails étonnants vous ont peut être échappé. Avec l’aide de nos guides d’un jour, Alain Soriano, historien et poète local bien connu des gaillacois, et Bertrand de Viviés, conservateur en chef des Musées de Gaillac, nous vous proposons un panorama photographique de notre abbaye.

6 Gaillacinfo.fr

Dossier

7

Gaillacinfo.fr

1 3

4

8 Gaillacinfo.fr

2

COM’TWO - Albi

Dossier
Légende des photos 1. Levez la tête et la couleur apparait... 2. Statue de Jeanne d’Arc en jupe ! 3. Bénitier roman du XIIIème siècle 4. Partie édifiée au 19ème siècle, paradis des pigeons ! 5. Inscription datant de la révolution française posée sur le sol. 6. Lustre en bois dorée du XVIIème siècle 7. Partie édifiée au 19ème siècle face à l’hôtel de Paulo. 8. Modillons 9. Vue du Tarn 10. Pégase en haut de la facade ouest de l’Abbaye 11. Meurtrière mis à jour sur la face du musée de l’Abbaye 12. Lumière du soir 13. Détail de la chaire 14. Détail de l’orgue de Cavaillé-Coll du XIXème siècle.

5

6

7

8 9

10

Gaillacinfo.fr

10

12

11

13

L’Abbaye Saint-Michel, toute une histoire ! Même s’il est fait mention de l’église abbatiale au VIIème siècle, c’est en 972 qu’elle est portée au premier plan avec la venue de Frotaire, évèque d’Albi, qui vient y consacrer un autel au momentde l’arrivée des moines bénédictins qui sont à l’origine du développement de la ville par leur activité dans le domaine agricole et viticole. La proximité du port favorise les échanges. Après des périodes de développement et de crise, l’abbaye est sécularisée en 1524 et dirigée par un chapitre collégial de chamoines. Elle souffre des guerres de religions, en particulier en 1568, mais est relevée deux ans plus tard. A l’époque de la révolution, le bâtiment est saccagé : démolitin du jubé, mobilier dispersé ou pillé... Elle sert de magasin à fourrage, d’entrepôt, et durant quelques mois, de temple à la déesse Raison. Après le Concordat sous l’Empire, elle retrouve sa destination et les voûtes sont décorées par Morelli. En 1849, Dumège fait ouvrir un portail néoroman donnant sur la place Saint-Michel et commence un place de la même époque sur les murs. Extrait tiré de l’ouvrage d’Alain Soriano : « Guide historique des rues de Gaillac »

14

11

Gaillacinfo.fr

Histoire et patrimoine

Par Alain Soriano

La création du collège de Gaillac par le pape Jean XXII

La bulle du pape

En 1321, les consuls de Gaillac demandèrent l’autorisation au pape Jean XXII d’avoir un maître es arts libéraux et un collège pour un cursus de bachelier et de licencié.
epuis 1309 avec Clément V, la papauté s’était établie en Avignon, ville d’empire aux portes de la France près du Comtat Venaissin acquis en 1274 par le Saint-Siège ; Jean XXII était Français, natif de Cahors, d’origine modeste. Son père exerçait la profession de tonnelier. Jacques Duèse était né en 1244. Son parcours avait été

D

remarquable : chanoine à Albi, évêque de Fréjus en 1300, évêque d’Avignon de 1310 à 1313, et pape en 1316. Esprit curieux, il possédait des connaissances approfondies en médecine. Il organisa et structura l’église afin de la rendre plus efficace. Il créa l’archevêché de Toulouse, les évêchés de Castres et de Lavaur. Il n’en oublia pas pour autant,

comme c’était la tradition à l’époque, de faire fructifier sa fortune personnelle qui, à sa mort, s’élevait à vingt-cinq millions de ducats. Par un Bulle datée des calendes de février 1329, Jean XXII octroya l’autorisation demandée : « Jean, évêque et serviteur des serviteurs de Dieu, pour servir de souvenir

12

Gaillacinfo.fr

à la postérité, Par delà les vues du soldat de l’église nommé par la loi divine, nous recherchons avec ardeur pour tous les fidèles, le progrès, les honneurs et les bienfaits dans la mesure où le ciel nous les accorde et nous prononçons ce qui favorise le succès des études et leur plein épanouissement, Reconnaissant combien est précieux le don de la science, combien est désirable et glorieuse sa possession, capable de dissiper les ténèbres de l’ignorance, de chasser chez les mortels les brouillards de l’erreur, par un heureux désir de connaissance qui leur permette de régler leurs actions et leurs œuvres en les éclairant de la lumière de la vérité, nous éprouvons un vif désir de voir les Lettres qui ont droit à la louange prendre leur essor partout et prospérer principalement dans ces lieux reconnus comme un milieu favorable et propice à l’éclosion et au développement des germes féconds de la science. C’est pourquoi - Considérant que la ville de Gaillac du diocèse d’Albi, particulièrement peuplée en raison des charmes du lieu lui-même et de la richesse de ses ressources, et aussi pour d’autres nombreux avantages, est jugée tout spécialement apte à l’enseignement des Lettres ; - Désirant favoriser le plus possible le savoir pour que dans la même ville, l’étude des arts libéraux soit florissante, pour que les élèves puissent en jouir et qu’à leur tour ils soient capables dans l’avenir de produire des fruits féconds grâce à l’enseignement de leurs maîtres largement dispensé ; Par décision de la présente, nous

sommes disposés à autoriser la ville de Gaillac à dispenser l’étude des arts libéraux permettant aux maîtres d’enseigner librement et aux élèves d’apprendre et d’écouter librement les données de la science, sans que soit requise en aucune façon l’autorisation de l’évêque d’Albi, du recteur et des maîtres de l’université d’Albi, présents et futurs, ni l’autorisation de qui que ce soit en dépit de tous les privilèges apostoliques ou autres, toutes les permissions, toutes les décisions, toutes les traditions explicitement formulées ou simplement en usage, contraires à nos décisions. Interdiction est donc faite aux hommes de détruire cette page où est consignée notre autorisation ou d’avoir l’audace d’aller à son encontre. Quiconque aura la présomption d’y porter atteinte encourra la colère indignée du Dieu tout-puissant et des bienheureux apôtres Pierre et Paul. Donné à Avignon les calendes de février la treizième année de notre pontificat. » Ainsi Jean XXII, par cette Bulle, mettait à mal le monopole de l’évêque d’Albi dans le domaine de l’enseignement secondaire, permettait à Gaillac d’acquérir une certaine indépendance et aux consuls d’établir le règlement. Malgré les efforts de l’évêque d’Albi pour faire fermer le collège, malgré l’excommunication lancée contre les consuls, rien n’y fit. Les consuls firent appel devant le métropolitain, l’archevêque de Bourges. Il fallut attendre près de vingt ans mais ils obtinrent satisfaction. Le collège de Gaillac était sauvé à la grande satisfaction des habitants de la ville. Deux siècles plus tard, les statuts du collège seront renouvelés en 1510, le 25 juin, par les consuls Pasquet, Bonneville, Durand Desaurs, Audrandi, notaire et les assesseurs Pelros et Marola. Ils rappellent, comme l’avait fait Jean XXII, les bienfaits de la science et de l’instruction puis les efforts consentis par la communauté pour aménager le collège et l’appartement du régent dans la maison qu’ils ont achetée

à cet effet. Le rôle du régent est bien défini : « le régent promet et jure devant les consuls pour le présent et l’avenir d’accomplir parfaitement sa tâche éducative envers ses élèves et d’avoir un maître bachelier compétent aux mœurs irréprochables. Le régent promet et jure de porter tout conflit exclusivement devant les consuls. Il fera l’inventaire des biens du collège qu’il remettra au notaire du consul à la fin de l’année. Il logera obligatoirement dans le collège, à l’étage où la place est suffisante afin de mieux surveiller le bachelier et les élèves ». Les conditions financières sont explicitées : « Pour entretenir le régent et encourager les parents de la ville et de la juridiction à envoyer les enfants à l’école pour qu’ils prennent un bon chemin, les enfants qui commencent à lire paieront deux sols et six deniers, ceux qui commencent à lire couramment six sols, ceux qui apprennent le latin dix sols et les étudiants en philosophie quinze sols ». Enfin, « Le régent sera tenu à la fin de l’année de rendre les clés, remettre l’inventaire, les torches et les bougies à la maison commune qui les conservera.. » En fait, même si le collège est municipal par la volonté des consuls, c’est un collège religieux comme tous ceux de l’époque, et placé à Gaillac sous l’autorité de l’abbé de Saint-Michel. C’est beaucoup plus tard, il faudra attendre la troisième République pour que l’enseignement secondaire laïque se développe parallèlement à l’enseignement religieux. Au début du XXe siècle, les lois sur les associations et sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat donneront la prééminence à l’enseignement public.

Pour mieux connaître Gaillac et ses institutions traditionnelles, vous pouvez vous procurer l’ouvrage « Traditions chrétiennes à Gaillac » à la Maison de la Presse place de la Libération à Gaillac, ou auprès de l’auteur.

13

Gaillacinfo.fr

Vignoble

1

Le vignoble du gaillacois : 200 ans et toujours « bon pied, bon œil » ! Pourquoi ?
Même si la dénomination de plus ancien vignoble de France peut être discutée1, dans tout les cas de figure le vignoble du gaillacois existe au moins depuis le tout début de l’ère chrétienne. Pendant 2000 ans d’histoire, ce vignoble est resté comme le symbole immuable de notre région et a surmonté des crises aussi bien d‘origine naturelle que sociétales. Cette pérennité questionne… Ne peut-on pas déterminer les éléments qui lui ont permis de traverser sans encombre les contingences de ces 20 siècles d’histoire ? Voici quelques réponses.

2

3
gaillacois est subdivisée en trois grands terroirs : les terrasses de rive gauche (photo n°1), les coteaux de rive droite (photo n°2) et le plateau cordais (photo n°3) . Ce sont certaines des caractéristiques naturelles de ces 3 grands terroirs qui, associées à la présence du Tarn qui ont contribués à la renommée et, par voie de conséquence, à la pérennité à travers les siècles de la production vinicole gaillacoise. Quelles sont-elles ? Un climat local favorable Le climat local présente des caractéristiques créant des conditions optimales de maturation du raisin. En effet, l’aire d’appellation se situe au carrefour de plusieurs influences climatiques : atlantique par les vents d’ouest apportant l’humidité quand cela est nécessaire, méditerranéenne lorsque le vent d’autan chaud et sec se met à souffler pouvant accroître ainsi le degré alcoolique juste avant les vendanges et, enfin, continentale, liée à la proximité du Massif Central permettant d’assurer un déficit hydrique « juste comme il le faut et au moment ou il le faut ». Cette diversité d’influences associée au relief local conduit à faire de Gaillac et de ses alentours un lieu particulièrement favorable à la culture de la vigne. En particulier, la présence des coteaux en rive droite provoque un certain effet de foehn par vents

U

ne durabilité résultant de conditions socioéconomiques et naturelles favorables.

cole s’est maintenue jusqu’à nous. Des terroirs d’exception contribuant à la pérennité du vignoble Avant de décrire les terroirs du gaillacois, il est nécessaire de préciser ce que recouvre la notion de terroir. Récemment, les représentants des pays membres de l’Organisation International de la Vigne et du Vin (OIV) ont aboutis à une définition consensuelle : « un concept qui se réfère à un espace sur lequel se développe un savoir collectif des interactions entre un milieu physique et biologique identifiable et les pratiques vitivinicoles appliquées, qui confèrent des caractéristiques distinctives aux produits originaires de cet espace ». Cette même résolution précise que le terroir « inclut des caractéristiques spécifiques du sol, de la topographie, du climat, du paysage et de la biodiversité » (résolution 333/2010). Ainsi, la question est de reconnaître quels ont pu être les paramètres de ce fameux « milieu physique » qui ont contribué à la pérennité du vignoble à travers les contingences historiques de ces deux derniers millénaires. L’association entre climat local et nature des sols, une des clés de la pérennité du vignoble Classiquement, l’aire d’appellation du

Le Tarn, une voie d’échanges économiques incontournable. En approfondissant l’histoire du vignoble de Gaillac, la présence du Tarn en tant que voie navigable, apparaît comme l’un des paramètres essentiel quant à la durabilité de la production vinicole. En effet, depuis les temps gallo-romains et jusqu’en 1860 (date de mise en service de la ligne de chemin de fer Toulouse-Albi), c’est le Tarn qui a joué le rôle déterminant quant à l’exportation de la production vinicole : de Montans, oppidum gaulois situé en rive gauche à l’abbaye bénédictine de Saint Michel en rive droite. Mais cette situation stratégique sur le cours du Tarn n’est pas suffisante pour expliquer le maintien du vignoble pendant deux millénaires. En effet, dans ce cas, pourquoi ne parle-t-on pas de vignoble d’Albi ou de Montauban par exemple, villes toutes deux également situées sur les rives de cours d’eaux qui ont été depuis toujours navigables ? D’autres éléments ayant contribué à la continuité du vignoble du gaillacois doivent être identifiés. Sans entrer dans des considérations historiques2, la qualité intrinsèque des terroirs du vignoble constitue également un paramètre fondamental permettant de comprendre pourquoi la production vini-

14

Gaillacinfo.fr

d’ouest qui conduit à des températures en moyenne plus douces et une humidité moindre sur les parcelles exposées au sud qui surplombent la vallée du Tarn (les « Premières cotes »). L’effet sol et des cépages adaptés aux terroirs depuis des siècles La nature des différents sols est le second paramètre qui concoure à la grande qualité des terroirs du gaillacois. Que cela soit les graves des terrasses fluviatiles de rive gauche, les argiles « lourdes » des coteaux molassiques de rive droite ou les calcaires du plateau cordais, c’est la capacité de chacun de ces sols à contrôler le régime hydrique de la vigne qui s’avère comme le paramètre le plus déterminant. En effet, la vigne doit « souffrir » au point de vue de son alimentation en eau comme d’ailleurs dans le cas de tout type de fruits. Souffrir mais pas trop ! Ainsi, une régulation hydrique de bon aloi (« Peu d’humidité mais pas un trop grand stress hydrique») conduit à une production de vins ou la concentration en différents arômes primaires, fort appréciés lors de la dégustation, est élevée. Or, les 3 grands types de sols constituants les terroirs du gaillacois offrent précisément une palette de régimes hydriques adaptés à cet objectif : très filtrants en ce qui concerne les graves de rive gauche, parfaitement régulés dans le cas des coteaux ar-

gilo-calcaires de rive droite et de nouveau filtrants dans le cas des sols calcaires du Cordais. En outre, la présence d’argiles « lourdes » ou « gonflantes » est un facteur particulièrement positif. Non seulement elles exercent une remarquable régulation des apports en eau pour la vigne, mais elles assurent aussi une grande complexité des tannins complexité qui améliore considérablement les qualités organoleptiques des vins rouges produits sur ce type de sols. Ces argiles gonflantes se trouvent d’ailleurs dans de prestigieux domaines comme celui de Petrus à saint Emilion, par exemple… Enfin, la diversité des sols à pour conséquence la diversité des vins produits dans le gaillacois (d’où le récent slogan de l’appellation Gaillac : « Le vignoble au 7 vins »…) qui utilisent l’assemblage de cépages ancestraux très bien adaptés aux terroirs tels que Duras et Braucol pour les rouges, Len de lel et le Mauzac pour les blancs, contribuant ainsi à la notoriété du vignoble. Si le vignoble du gaillacois nous a été légué à travers une histoire d’au moins deux millénaires, c’est bien sûr grâce au travail des hommes et à leur histoire associés à la facilité des échanges via le Tarn. Mais des éléments naturels particulièrement propices, tels la douceur associée au vent d’autan, l’action régulatrice des argiles gonflantes des sols, le subtil équilibre argilo-calcaire, nous conduisent à une

conclusion qui magnifie l’action de l’Homme en harmonie avec ce que peut offrir la nature. Pas de vignoble sans le travail des hommes mais pas de vignoble se perpétuant pendant plus de deux millénaires sans terroirs de grande qualité ! Telle est la leçon que nous transmet l’histoire du vignoble du gaillacois depuis 2000 ans. Tel est le patrimoine qui nous a été légué et que nous avons le devoir de transmettre aux générations à venir. Pierre Courjault-Radé Chercheur au CNRS (Toulouse), spécialisé dans l’étude de l’effet sol en vitiviniculture.
1

: Les données archéologiques obtenues sur le site de Montans montrent que les jarres vinaires témoignant d’un commerce organisé du vin datent au plus tôt du 1er quart de l’ère chrétienne (Thomas , 2008) : Par exemple, l’installation de la congrégation des moines bénédictins à l’abbaye saint Michel, au milieu du Xème siècle, se révèle être un évènement capital quant à la reconstruction et au développement du vignoble du gaillacois (Courjault-Radé, à paraître dans la Revue du Tarn)

2

Photo n°1 : une vue du terroir des graves correspondant aux terrasses fluviatiles de rive gauche (ici Florentin) Photo n°2 : une vue des terroirs argilo-calcaires des coteaux de rive droite (ici les « Premières cotes » sur la commune de Gaillac) Photo n°3 : une vue des terroirs calcaires du plateau cordais (ici à proximité de Vieux)

CHATEAU DE SAURS
GRANDS VINS DE GAILLAC

Horaires d’ouverture de notre Cellier : Tous les jours : de 10h00 à 12h30 et de 15h00 à 18h00 (le dimanche sur rendez-vous)
SCEA CHATEAU DE SAURS 81 310 LISLE SUR TARN - Tel : 05.63.57.09.79 - http://www.chateau-de-saurs.com - info@chateau-de-saurs.com

15

Gaillacinfo.fr

Gaillac rétro

Quand les stars venaient à Gaillac
Johnny Halliday, Serge Lama, Maxime Le Forestier, Yves Duteil ou Marie-Paule Belle : nos vedettes nationales se sont arrêtées à Gaillac au cours des années 70 et 80. Dans le parc de Foucauld ou à la toute nouvelle salle de spectacle, ces stars de la chanson française ont laissé un souvenir marquant pour de nombreux gaillacois. L’équipe de Raynaud Photo a exhumé quelques-uns des clichés pris à l’époque. En attendant que de nouvelles stars de la chanson viennent se produire dans notre ville !

16

Gaillacinfo.fr

Photos :
Des tirages sont possibles sur demande au magasin Raynaud Photo : 20, rue Joseph Rigal – 81600 Gaillac Tél. : 05.63.57.02.16 1, promenade des lices 81800 Rabastens Tél. : 05.63.33.71.08 Email : raynaudphoto@orange.fr

17

Gaillacinfo.fr

Agenda des sorties
Samedi 1 octobre 2011 Gaillac
« Salon de livre » 16 ème édition à l’abbaye Saint-Michel. Entrée libre. Renseignement : mairie de Gaillac, service culture : 05 63 81 20 19. le lampions» par l’atelier de la MJC de Gaillac - mise en scène Didier Castany. Gratuit pour tous, à partir de 10 ans.

Dimanche 9 octobre 2011 Lavaur
A 16h 30 récital d’orgue de Benoît Tisserands, «Homage à Jehan Alain» à la cathédrale Saint-Alain. Dégustation de vin offert par les Vigneron de Rabastens. Prix d’entrée : 12€, groupe : 10€, étudiants : 5€, gratuit pour les moins de 12 ans.

Florentin

Gaillac

Dans le cadre « Salon de livre » lectures à l’auditorium Dom Vayssette. Entrée libre. Renseignement : mairie de Gaillac, service culture : 05 63 81 20 19.

Rancont’art « Dans le ventre des ogres et des ogresses « par Françoise Diep à 20h à la salle communale de Florentin, La Florentine. Dans le cadre de la 12 ème édition du festival «Contes en Balade». Tout public à partir de 7 ans.

Vendredi 7 octobre 2011 Gaillac
«14 Festival autommez-vous» du 6 au 9 octobre 2011 à 21h. «23F côté hublot». Compagnie Scène plurielle, texte et mise en scéne Cédric Chapuis, avec Mira Simova. Tarifs et renseignements : 05 63 57 98 81

Lundi 10 octobre 2011 Lisle-sur-Tarn
A 10h30 à la médiathèque. (0 - 3 ans) Les rencontines : jeveux ma tétine, heure de lecture de contes et comptines. par Martine.

Gaillac

Atelier d’origami au muséum d’histoire naturelle. Pour les adultes de 14h à 18h. Participation : 15€. Réservation obligatoire au muséum : 05 63 57 36 31

Dimanche 2 octobre 2011 Gaillac
« Salon de livre » 16 ème édition à l’abbaye Saint-Michel. Entrée libre. Renseignement : mairie de Gaillac, service culture : 05 63 81 20 19.

Mercredi 12 octobre 2011 Gaillac
A 15h45 à la médiathèque. (3 - 5 ans) Des bruits et des sons : chantons dans la forêt, chansons, jeux de doigts et découverte instrumentale par Véronique Huyet. 12 enfants par groupe sur inscription.

Graulhet

Gaillac

Dans le cadre « Salon de livre » conte»Faim de loup» à l’auditorium Dom Vayssette. Jeune public, à partir de 7 ans. Tarif : 5€, réduit : 2.5€, gratuit pour les -15 ans. Renseignement : mairie de Gaillac, service culture : 05 63 81 20 19.

A 21h à l’Ibère Familier «Romantica» chanson/humour par Pascale Rémy. La plus grande étoile du cabaret Zigue Zigue ressuscite l’esprit fantasque et rieur qui a su hanter toute la Bigorre pendant plus de 20 ans. Accompagnée de son fidèle pianiste, Adrian Roguet de la Tourette, cette extravagante diva bigourdanne nous fait goûter aux vertiges d’un show à la françaisedans la pure tradition de la «Night». Tarif : 8€, 5€.

Gaillac

Mercredi 5 octobre 2011 Gaillac
Atelier d’origami au muséum d’histoire naturelle. Pour les enfants de 14h à 18h. Participation : 10€. Réservation obligatoire au muséum : 05 63 57 36 31

Samedi 8 octobre 2011 Gaillac
«14 Festival autommez-vous» du 6 au 9 octobre 2011 à la médiathèque à 11h. «Une poule sur un mur». L’Agora théâtre, avec Coralie Lestrade, musicienne et Béatrice Fauré, comédianne. Tarifs et renseignements : 05 63 57 98 81

A 16h30 à la médiathèque. (1 - 2 ans) Des bruits et des sons : chantons dans la forêt, chansons, jeux de doigts et découverte instrumentale par Véronique Huyet. 12 enfants par groupe sur inscription.

Jeudi 13 octobre 2011 Gaillac
«Pause café, pause musée» à 12h45 au muséum d’histoire naturelle - De la plante à la couleur : à la découverte des plantes tintoriales. Intervenant : Frédéric Boyer. Tarif : 2,50€, café offert. Tél. : 05 63 57 18 25

agenda

Graulhet

A 10h30 à la médiathèque, conte musical : Biba et la lune. (3 mois - 5 ans). Conte musical et découverte instrumentale par la conteuse Anika Laân. 15 enfants sur inscription.

Graulhet

Brens

A 15h45 à la médiathèque, bébé gym (3 - 5 ans).Comptines et éveil corporel. Eveil, découverte des capacités motrices et relaxation par Florence Boutes. 10 enfants sur inscription.

Samedi 15 octobre 2011 Gaillac
A 17h à la médiathèque Extraits des «Mille et un jours des Cuevas» de JuanManuel Florensa (sur la mémoire de la guerre d’Espagne aujourd’hui) . Lecture Ivan Morane en présence de l’auteur. Tél. : 05 63 81 20 23

A 10h30 à la médiathèque. (2 - 5 ans) Lectures sous la couette : animation, jeux de rôle et lectures. Doudous, couettes et draps seront les bienvenus. Par Karinr Andarelli, conteuse de la compagnie Wanda. 15 enfants sur inscription.

Graulhet

A 16h30 à la médiathèque, bébé gym (1 - 2 ans).Comptines et éveil corporel. Eveil, découverte des capacités motrices et relaxation par Florence Boutes. 10 enfants sur inscription.

Graulhet

Jeudi 6 octobre 2011 Gaillac
«14 Festival autommez-vous» du 6 au 9 octobre 2011 à la salle de espectacle. A 19h30 Méli-mélo de théâtre et d’agapes par l’atelier adultes du Cat, animé par Catherine Marçais. «les cendres et

Graulhet

A 16h30 à la médiathèque, Atelier d’initiation au dessin de bande dessinée, avec Christophe Ballarin, auteur et illustrateur. Gratuit, pour adultes et adolescents- sur inscription au 05 63 33 25 25

A 10h15 à la médiathèque. Signes2mains (6 - 18 mois). Les aliments et les personnes. Atelier de communication gestuelle, comptines, chansons, jeux de doigts par Sandrine Gauthier. 9 familles sur inscription.

Graulhet

A 16h30 à la médiathèque. Ca gigote

18

Gaillacinfo.fr

Le musée des beaux-arts de Gaillac propose jusqu’au 11 décembre une exposition intitulée « Rencontre », oeuvres de Françoise Cloarec. et ça bouge ! (18 mois - 5 ans). Danse et éveil corporel par Chantal Tichane de l’association Atout Piol. 15 enfants sur inscription.

Graulhet

fuges. 12 enfants sur inscription.

A 11h sur la place du Jourdain, théâtre de rue avec « Kamchatka ». Gratuit

Graulhet

Graulhet

Mercredi 19 octobre 2011 Gaillac
A 10h15 à la médiathèque. Chante avec Camille : atelier d’éveil musical (6 mois 2 ans). Où sont les champignons ? avec Camille Florence de l’association Transfuges. 12 enfants sur inscription.

A 11h et 15h sur la place Jean Moulin, théâtre de rue avec la piece « A vendre » par la Compagnie Thé à la rue. Gratuit

A 16h30 à la médiathèque. Nutrilude (2 - 5 ans). Atelier sensoriel et découverte gustative : des goûts, des couleurs, des textures et des saveurs par Eleonore Kemajou. Atelier suivi d’un goûter. 15 enfants sur inscription.

Dimanche 16 octobre 2011 Gaillac
La compagnie Ivan Morane vous propose Goût’lettres, lecture «Les mille et un jours de Cuevas» accompagnées d’un goûter, à 17h au théâtre Antonin Artaud. Tarif unique : 7€. Tél. : 05 63 41 48 03

Jeudi 20 octobre 2011 Gaillac
«8ème Festival du cinéma Européen» au Imagin’cinémas. Une édition plus que jamais européenne avec une sélection de seize films, pour certains inédits ou en avant-première, de pas moins de dix

Gaillac

A 11h à la médiathèque. Chante avec Camille : atelier d’éveil musical (3 - 5 ans). Où sont les champignons ? avec Camille Florence de l’association Trans-

Où que vous soyez Restez connecté @ votre ville !

Gaillacinfo.fr

info.fr
19 Gaillacinfo.fr

Agenda des sorties

Gaillac

Expos en octobre
Forêt de Sivens Lautrec

Exposition et rencontre autour des oeuvres de Françoise Cloarec au musée des Beaux-Arts du 1er octobre au 11 décembre 2011. Cette écrivain, psychologue, clinicienne et psychanalyste, invitée du Salon du Livre de Gaillac 2011, dévoilera un autre de ses multiples talents autour d’une cinquantaine de toiles aux couleurs chamarrées, pleines d’humour et de poésie. Du 22 octobre au 31 décembre 2011 au Musée de l’Abbaye. « Des chemins vers Compostelle à l’itinéraire culturel européen. » L’une des principales voies historiques vers Saint-Jacques de Compostelle qui passe par Gaillac est balisée depuis peu. L’exposition permet de resituer l’histoire et l’évolution de ce grand pélerinage en Europe et à Gaillac, à l’heure où il est devenu l’un des grands itinéraires culturels européens attirant chaque jour plus de pèlerins, de randonneurs et d’amateurs de tourilme culturel.

nées pour son album “L’ultime défi de Sherlok Holmes” paru aux éditions Casterman. Cette exposition propose à partir d’un dispositif simplifié de mettre en avant son œuvre d’artiste résidant en région.

De la forêt aux mines … à la Base Départementale de Sivens jusqu’au 27 novembre 2011. L’objectif de cette exposition est de mettre en valeur l’utilisation de ces forêts par les maîtres-verriers puis par le famille de Solages et les différentes compagnies de mine pour le boisage des galeries et pour la fabrication de poteaux électriques et téléphoniques. A cette occasion, plusieurs photographies réalisées par Aimé Malphettes lorsqu’il était employé par les Houillères sont montrées.

Graulhet
Exposition “Sur les traces de Stromboni” jusqu’au 24 octobre 2011 à la médiathèque. L’exposition itinérante “Sur les traces de Stromboni” présente l’univers de ce jeune amateur, lauréat du Prix découvertes 2011 du réseau BD de Midi-Pyré-

Exposition de peintures des oeuvres de Marie-Geneviève Landes Aubry à l’Office de Tourisme du 1 au 31 octobre 2011. Cette exposition est associée à une exposition des lampes et sculptures de J.E Martin ( de St Julien du Puy) Et chaque jeudi, découvrez l’agenda de la semaine sur notre site www.gaillacinfo.fr

agenda

nationalités. Les 400 coups affirment sa fidélité à une certaine idée du cinéma exigeant, diverse avec des rencontres sans paillettes, un regard non formaté. Soirée d’ouverture : expo photo, projection et buffet. Renseignements : Les 400 coups : 05 63 57 01 28

Brens

Graulhet

A 16h30 à la médiathèque. Bébé bouquine... : plic ! ploc ! voilà la pluie... (0 - 4 ans).Balade contée : comptines, chansons, jeux de doigts et découverte du livre pour le tout-petit et l’adulte accompagnant. Par Thomase.

A 20h30 - espace socioculturel, Olivier Ka conte quatre histoires qui ont pour thèmatique le chocolat, récits tendres ou décalés qui s’adressent aussi bien à l’imaginaire des spectateurs qu’à leurs papilles gustatives. Séance dédicaces du livre « Obstinément chocolat» d’Olivier Ka.

Mercredi 26 octobre 2011 Gaillac
Dans le cadre de Mercredi au musée «C’est quoi un musée» de 14h à 16h au musée des beaux-arts, enfants de 6 à 10 ans. Au cours de cette animation, les enfants découvriront le muée des beaux-arts et différentes fonctions d’un musée. Tél. : 05 63 57 18 25

Samedi 22 octobre 2011 Lasgraïsses
A 10h30 à la salle d’activités Les Hauts de Ferrières. Bébé bouquine... : plic ! ploc ! voilà la pluie... (0 - 4 ans).Balade contée : comptines, chansons, jeux de doigts et découverte du livre pour le tout-petit et l’adulte accompagnant. Par Thomase.

Vendredi 28 octobre 2011 Lisle-sur-Tarn
A 20h30 à la médiathèque, les «Anti-Héros de BD» : de Raymond Calbuth à Pascal Brutal, en passant par Jean-Claude Tergal, voici une ode à la confrérie des héros-looser de la BD. Partant du principe que passer ses journées en pyjama devant la télé en se grattan le ventre est un acte de résistance, vous participerez à une soirée quasi révolutionnaire avec Régis Maynard. Tél. : 05 63 40 32 20

Vendredi 21 octobre 2011 Gaillac
Théâtre «Dom Juan» à 20h30 à la MJC Pichery. Interpréter Dom Juan en solo avec un masque et des marionnettes d’argiles, c’est vouloir mettre en valeur la solitude et la folie du personage ... Dans le spectacle, Laurent Rogero nous livre un Dom Juan intime, à nu, la précision du jeu et l’économie de moyen offrent une nouvelle écoute, une insolence renouvelée du texte... Tarifs : 5€, 2.5€, gratuit pour les moins 15 ans. Renseignement et réservations : mairie de Gaillac, service culture : 05 63 81 20 19.

Dimanche 23 octobre 2011
«8ème Festival du cinéma Européen» au Imagin’cinémas. à 10h Caféciné dédieé aux familles. 14h30 Ciné goûter. Soirée de clôture avec l’habituelle note d’humour de deux films sélectionés. Renseignements : Les 400 coups : 05 63 57 01 28

Gaillac

Lundi 31 octobre 2011 Gaillac
A 21h à la médiathèque «Ténébres sur la médiathèque» Déambulation- lecture dans l’obscurité de la médiathèque par des adolescents et Sylvie.

20

Gaillacinfo.fr

Dimanche 2 octobre

Vides-greniers octobre
Viviers-lès-Lavaur Vide-grenier /foire à tout

Dimanche 23 octobre

Albi Vide-grenier de la maladrerie Bellegarde Saint-Lieux-lès-Lavaur Bourse aux vêtements/vide-poussette Blaye-les-Mines Bourse au matériel photo et cinéma Broze Mazamet Rosières Vide-grenier de Rosières APE JRG Saint-Germain-des-Prés Bourse aux vêtements & vide poussette Sorèze Marche aux livres

Dimanche 9 octobre
Gaillac Brocante Mirandol-Bourgnounac Vide-dressing Palleville Roquecourbe Saint-Martin-Laguépie Saix

Payrin-Augmontel Vide-grenier Terssac Vide-grenier annuel

Dimanche 16 octobre

Gaillac 25° bourse des collectionneurs Carmaux Bourse aux vètements et aux jouets Découvrez chaque jeudi l’agenda de la semaine sur www.gaillacinfo.fr

21

Gaillacinfo.fr

Portrait

22

Gaillacinfo.fr

Clément Laskawiec, l’histoire cathare illustrée
Il fallait bien le regard décomplexé de la jeunesse pour imaginer une version illustrée du catharisme et de la croisade des Albigeois. Clément Laskawiec, jeune illustrateur de Castelnau de Montmiral nous livre sa version des faits, crayon à la main.
lément Laskawiec nous attend sur la place centrale de Castelnau de Montmiral, un crayon forcément pas loin de sa main, tout heureux de nous présenter « Petite histoire du catharisme et de la croisade des Albigeois », livre d’histoire illustré d’à peine 70 pages qui se lit d’un traite. « Nous voulions, moi et Françoise Bouyssières, l’auteur des textes, publier un livre didactique, accessible pour tous et en même temps, nous voulions aborder cet épisode de l’histoire locale d’une manière plus légère. J‘ai conçu une mise en page claire étoffé par des illustrations parlantes et humoristique. » nous explique d’entrée Clément qui ajoute aussitôt : « Mais nous avons voulu être rigoureux dans le récit historique. Nous avons fait relire le texte par les services des Archives déparmentales. ». Le livre est composé de six courts chapitres reprenant les épopées et caractéristiques de cette histoire si particulière : le contexte, le catharisme, les héros de la croisade, les négociations entre l’Eglise Catholique et le Pays d’Oc, les trois temps de la croisade, l’épilogue. Ce livre publié à compte d’auteur en appelle d’ailleurs d’autres : « nous vou-

C

drions bien continuer cette série, nous cherchons un éditeur et un diffuseur pour lancer la suite. » Tarnais d’origine, Clément Laskawiec s’est lancé dans le graphisme en freelance. De sa maison, pas loin du village de Castelnau, il travaille beaucoup avec des clients institutionnels et des entreprises. « Ce livre est aussi pour moi une façon originale de montrer mon travail car il n’est pas toujours facile de se faire connaître quand on travaille en freelance ». Après avoir commencé par le grafitti, Clément est parti étudier dans une école de design à Amiens pour faire de sa passion son métier. Logo, identité visuelle, site web, il multiplie les compétences. « Je dessine aussi des fresques murales pour les particuliers et les entreprises. Cela a commencé un peu par hasard. J’ai fait une fresque murale chez un particulier, puis le bouche à oreille à bien fonctionné. » Clément a ainsi entrepris une fresque de 14 mètres de long illustrant l’esprit des bastides au Camping Au Chêne Vert près de Castelnau. Il a aussi fait travailler des scolaires sur une fresque murale, à l’école de Poulan-

Pouzols. « C’est avec leur petites mains habiles que les élèves ont peint le mur de leur école. J’ai d’abord fait un brainstorming avec eux pour savoir ce qu’ils voulaient peindre et l’idée qu’ils se faisaient de l’école et du village. De là, j’ai proposé une esquisse que j’ai ensuite retranscrit sur le mur. Il ne restait plus qu’aux artistes en herbe de mettre de la couleur ! ».

«Petite histoire du Catharisme & de la croisade des Albigeois »
« Il a fallu près de cinquante ans de combats archarnés, il a fallu la puissance alliée du pouvoir royal et religieux pour mettre à genoux les seigneurs Occitans, il a fallu détruire, piller, ravager les richesses et les cultures du Sud pour que s’éteigne l’histoire des cathares et du catharisme en Albigeois » Ouvrage de Françoise Bouyssières, auteur-narratrice et Clément Laskawiec, illustrateur graphiste - Prix : 10 euros. Disponible dans plusieurs librairies tarnaises, vous pouvez aussi le trouver au salon de thé Au baladin de la Grésigne à Castelnau de Montmiral. Vous pouvez commander directement l’ouvrage chez l’auteur : Clément Laskawiec - Design Graphique & Illustration 05 63 54 70 92 | 06 72 44 21 92 La Janade, chemin de Durban, 81140 Castelnau de Montmiral Site web : http://laskom.free.fr

23

Gaillacinfo.fr

«

VOTRE CORPS EST
IL MERITE

QU’ON S’OCCUPE

UNIQUE, »
DE LUI.

Vincent REVEILLON (Ostéopathe - Gérant Sport&Form)

* offres soumises à conditions, voir CGV à l’accueil du club.

®

ne pas jeter sur la voie publique

/

photos non contractuelles

ais P a s d e f ri o n ! * d’inscript nt n g a g e m*e Sans e rée ! de du
tir d à par e

Sport&Form et MyAbsolutCoach marques déposées © 2011

/

/

28

/mois

*

Rte de Toulouse «les Brisses» - GAILLAC

05.63.41.78.34 - contact@sport-et-form.fr

www.sport-et-form.fr