P. 1
granulometrie

granulometrie

|Views: 12|Likes:
Published by Aimar Mohamed

More info:

Published by: Aimar Mohamed on Oct 24, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

10/24/2011

pdf

text

original

ZOOM SUR L’ANALYSE GRANULOMETRIQUE

L’analyse granulométrique permet d’obtenir la répartition des particules minérales contenues dans la terre fine selon leur taille. Comme la plupart des analyses, elle est réalisée sur la terre fine, c’est-àdire sur les éléments qui font moins de 2mm de diamètre. Cela suppose au préalable de passer les échantillons de sols dans des passoires retenant les éléments supérieurs à 2mm. Différentes méthodes de laboratoire peuvent être utilisées. La plus courante, car simple et fiable, est la méthode de la pipette de Robinson. Elle se base sur la loi de Stokes selon laquelle « plus une particule est grosse et plus elle tombe vite dans l’eau » [1]. Le principe de cette analyse, dont la méthodologie est détaillée dans la norme NF X 31-107, repose sur trois grandes étapes : - l’échantillon de sol est placé dans une solution spécifique qui détruit les agrégats : l’échantillon de sol est alors dissocié en éléments élémentaires - les particules sont ensuite séparées par sédimentation par gravité pour les plus fines (< 50 micromètres) et par tamisage pour les fractions supérieures - chaque fraction fine est ensuite prélevée par la méthode de la pipette : un volume connu de la suspension est prélevé dans le plan de mesure à des instants ti définis; pour chacun de ces prélèvements, le résidu solide est pesé après évaporation. Les fractions obtenues par tamisage permettent de déterminer les proportions de sable fin, sable grossier et limon grossier ; les fractions obtenues par prélèvement à la pipette donne, quant à elle, les proportions en limon fin et argile. Il existe plusieurs types d’analyses granulométriques selon si l’échantillon a subit ou non une décarbonatation avant l’analyse et selon le nombre de fractions obtenues (5 ou 8). Dans la feuille de résultats d’analyses présentée ci-dessous, il était demandé une granulométrie 5 fractions. Les résultats peuvent aussi être présentés sous la forme d’un triangle de texture. Les compositions granulométriques y sont réduites à trois fractions : argile, limon (=LF+LG) et sable (=SF+SG).

[1] Guide des analyses en pédologie, D. BAIZE, 2000. INRA Editions. Sources : - Guide pour la description des sols, D. BAIZE, 1995. INRA Editions - Qualité des sols. Volume 2, AFNOR, 1999.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->