You are on page 1of 19

Réseaux GSM .

1997. Paris. réseaux et DEWEY : services des télécommunications 62 1.62 : Physique appliquée. Phi1ippe"Tabbane Sami Réseaux GSM. d'autre part.5e édition. 2-86601-558-4 ISBN 3e édition. Xavier*Godlewski. 2-86601-637-8 ISBN 4e édition. aux termes de l'article L. 2000 (réseaux et télécommunications) ISBN 2-7462-0153-4 RAMEAU : GSM (radiotéléphonie) radiocommunications mobiles téléphonie mobile publique 621. est illicite (article L. Radiocommunications ~~~ ~ Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant. que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. que les << copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective >> et. 2-8660 1-492-8 ISBN 2e édition. constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 122-4). << toute représentation ou reproduction intégrale. )) . d'une part. faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause. .63 : Physique appliquée. ou partielle. par quelque procédé que ce soit. 2000 HERMES Science Publications 8.Paris : Hermès Science Publications. quai du Marché Neuf 75004 Paris ISBN 1re édition.com Catalogage Electre-Bibliographie Lagrange. 1996. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.hermes-science. 2-7462-01 53-4 ISSN 1272-0917 Serveur web : http://www. 1999. Cette représentation ou reproduction. 2-7462-0028-7 ISBN 5e édition. 122-5. . 1995. Systèmes.-1 r 0 HERMES Science Publications.

Réseaux GSM des principes à îa norme 5e édition revue et augmentée Xavier Lagrange Philippe Godlewski Sarni Tabbane .

modélisation de protocoles et systèmes réactifs. 2e édition revue et augmentée. 2e édition revue et augmentée.des protocoles à l'interconnexion. Réseaux mobiles.données . UNIX . Nouveau guide des modems. 1997.1999. 2000. Dominique SERET. Introduction aux réseaux.GSM-DCS.Simon ZNATY. Xavier LAGRANGE. Les réseaux synchrones étendus PDH et SDH. 2e édition revue et augmentée. Réseaux haut débit. 1997.voix . Télécoms sur fibres optiques.Marie-Pierre GERVAIS. Sami TABBANE. 1998.stratégies et perspectives. 1999. exercices. Les services télécoms. Pierre BOYER. 2000. Antoine DELAHOUSSE. La concurrence dans les télécoms . 1997. 2e édition revue et augmentée. 2e édition revue et augmentée. Technologie des télécoms. administration système et réseau.ingénierie des services de télécommunication. Pierre VIALLE. Pierre LECOY. Autoroutes ATM. Christian PÉLISSIER. Câblage haut débit . 1997. sous la direction de Xavier LAGRANGE. 2000. Patrice LEGUESDRON. Principes de commutation numérique . Réseaux locaux et Internet . Gérard BOUYER.utilisation. Pierre LECOY. Jean-François MONIN. Kim-Loan THAI. 2000. 1998. Les réseaux radiomobiles. 1998. Les réseaux .du téléphone a u multimédia.1999. Chantal AMMI. 1997. Zoubir MAMMERI. 3e édition revue et augmentée. Pierre ROLIN. Chantal AMMI. Théorie des files d'attente . Daniel BATTU. covrigés.1997 Architecture des réseaux haut débit .images. Claude RIGAULT. Jean PELLAUMAIL. Véronique VÈQUE. Introduction aux méthodes formelles. 1997.2000. 2e édition revue et augmentée. Les réseaux intelligents . Gilbert MARTINEAU. Bruno SALGUES.1998.cours.1998. Stratégies des opérateurs de télécoms. Pierre ROLIN. 1997. 1999.principes fondamentaux.1995. Simon ZNATY.des chaînes de Markov aux réseaux à forme produit. . Laurent TOUTAIN. Alain LEROY. Bruno BAYNAT. Laurent TOUTAIN.EXTRAIT DU CATALOGUE GÉNÉRAL SDL . Les télécoms mobiles .

5. . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Téléservices . . . . . . . . . . . . . . . . Messages courts . . . . . . . . Définition d’un PLMN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . Le PLMN ou le réseau dédié aux mobiles . . . 2. . . . . . . . . . . . . Terminal dans le réseau GSM . . . 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5. . Un système global . . . . 19 20 20 20 21 21 22 23 23 24 24 24 26 27 28 28 29 31 31 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . Structure de I’ETSI . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. 1. . . . 2. . . . . . . . . . .5. . . GSM 900 et DCS 1800 . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . .3.1. . . . . . . . . . 2. . . . . . . . . . . . 1. . . Une signalisation importante . . . . . . . . . . . . . . .3.5. . . . . . . . . . . 2. . . . . . . . . . . . . . . . . 2. .1. . . . . . . . . . . . . . . Chapitre 2 Les services. . . Interface d’accès sur le terminal mobile . . . . . . . . . . . . . . . . .1.4. 2. . . . . . 1. . . . . . . 1. . . . . . . . . . . . . . . . Principales caractéristiques de GSM . . . . .4.1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1. . . . . . . . . . 1. Introduction a GSM . . . . . . . .5. . . 2. . . . . . . . . . . . . . . 1S. . . . . .Table des matières Avant-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 Chapitre 1. . . . . . . 1S. . . . . . . . . . . . . . Déploiement cellulaire . . . . . . . . . . . . . . . 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . La norme GSM dans le monde . . . Stations mobiles et stations de base radio . . . . . . . . Classification des services . . . . . .3. . . . . . .Fax . . . .2. . . . .1. . . . Introduction . . . . . . . Systèmes radiomobiles et concepts cellulaires . . . . . . . Historique de la norme . 1. . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1. Systèmes cellulaires et systèmes << sans cordon >> . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. . .1. . . . . . . . . . . 1. . . . . . . . . . . .4. . . . . . . Interface radio . . . . . . . . . . . Itinérance et handover . . . . . . . . . . . . . . . . .4.2. . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . Liste des services .4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1. . . . . . . . . . . . . . 33 33 34 35 36 36 38 40 40 40 40 43 . .3. . . .2. . . . . . . . 2. . . . . . . . . . La normalisation de GSM . . . . . .5. . . . . . . . Services supports .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une interface radio élaborée . . . . . . .2. .5. 1. . . . . .2. . . . . . . . . Téléphonie . . . . . . . . . . . Une approche réseau . . . . .2. . . . . . . . . . . . . .3. 2. . . . . . . . Un réseau d’accès au réseau téléphonique public . . .4. . .5. . . 2. .

. . . . . . . . Structure du réseau SS7 français . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3. . . . . . . . . . . . . . . 4. .3. . . . . . . . . . .4. . . . . . . . . 53 53 54 54 56 56 56 57 59 59 63 63 63 64 64 65 66 67 68 69 70 70 70 70 71 71 72 72 72 73 . .1.2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fin de communication avec SSUTR2 . . . . . . .1. . . . . . . . .6 Réseaux GSM 2. . . . . 4. Adressage au sein d'un réseau sémaphore . . .2. . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . 3. . .1. .8. . . . . . . .4. . . . . . . . . . . Principales fonctions de sécurité dans GSM . . . 4. . . . . . 3. . . .1. . . . . 2. . . Architecture en couches du sous-système fixe . . . . . . . . . . Architecture en couches du sous-système radio . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fonctions de 1'AUC . Sous-système d'exploitation et de maintenance . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . L'architecture canonique . . . . . . . . . . . . . Chapitre 4 Réseau fixe et signalisation sémaphore . . . . . Présentation de 1'OMC et du NMC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . .LeMTP . . . . . . . . . . . . . . . Réseau de distributiodRéseau de transmission . . . . . . . . . . . . . 4. . . . . . Services du SSUTR2 . . . . .2. . 2. . . . . .1. . . . . . . . . . 4. . . . . Services supplémentaires . . . . . . . . . . . .1. . . Présentation d'ensemble . 4. . . . . . . . 3. . . Architecture matérielle du sous-système radio . . . . . . . . . . . . . . . 4. . . . . . 3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9. . . . .6. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 47 48 49 49 52 52 52 53 . . 3. . . . . . Architecture matérielle du sous-système fixe . . . . . . .2. . .5. . . . 4.2. . . . Fonctions du MSC et du VLR . . . . Déroulement simplifié d'un appel . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . 3. . . . . . . . . . . . . . .7. . .3. . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4. . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . 3. . . .7. 4. . . . . . . 3. 4. . . . . . . . Messages du SSUTR2 . Fonctions du HLR . . . Fonctions de la BTS . .1. . . . . 3. Déroulement d'appel avec SSUTR2 . . . . .3. . . .5. .1. . . . . . . . . . . . .1. . . . .3. . . . . . . . . . . .1. . Eléments du réseau sémaphore . . . . . . . . . . .8. . . . . . . . .2. . . . .3. . . .3. . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . Les sociétés de commercialisation de services (SCS) . . . . . . . . . . . . . .3. . . .8. . .2. .4. . . . . . . . .6. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4. . Tarifs . . . . . . . . . . . L'administration de réseau . . . . . . . . . . . Modes de fonctionnement . .MTPniveau2 . . . . . . . .4. . . . . . .2. . . . . . . . . 4. . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . La station mobile . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . .5. Les sous-systèmes utilisateurs . . . . . . . .8. . . . . . . . . . . . . . . . . .5. . . . . . . . . Architecture du TMN . . . 4. . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . .Architecture . . .1. . . . . . . . . . 4. . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . 3. . . . . . . . .4. . . . Fonctions de I'EIR . . .3. . . . . . . . . . . . .2. . . .3. . . . . . . . . . . . . . . Connaissances de base sur le RTC . 3. . . . . . . . . . . . . . . . . . 4. . . 3. . . . . . . . . . . . 3. . . . . . . . . . . . 43 44 45 45 46 Chapitre 3. . . . . . . . . 4. . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . 4.1. . . Fonctions du BSC . . .4. . . . . . .3. . . . . . . .5.5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MTP niveau 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . .3. . . . . . . 3. . . . . .1. . . . .3. . . . . . Réseau téléphonique international . MTP niveau 3 . . . . . . . . . . . . . 2. . 4. . . . . . . . . . Commercialisation . . . . . . . . .2.2. 3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . .3. .5. . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le SS7 pour les applications téléphoniques . 3. 3. . . . . . Signalisation et réseau sémaphore . . . . . . . . Présentation des interfaces . . . . . . . . . . . . . .

MSISDN (Mobile Station ISDN Number) . . . . . . . .4. . .5.4. . . . . . 88 5. . . . . . Confidentialité de l'identité de l'abonné . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gestion de l'itinérance . . . .4. . . . .6. . . . . . . . . . . .2.3. . . . .1. . 88 5. . .2. . . . . . . 4. . . . . . . . . . . . . . Interconnexion PLMNRTCP . . . . Authentification de l'identité de l'abonné . . . . . . . . . Sous-couche composant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4. . . 4. . . . . . .2. . . . . . 90 5. . . . . . . . .2. . . . . Transmission de la clé d'authentification .2. Synthèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . 5. . . . . . . . . . . 96 96 5. . . . . . . . . . . . . Authentification et chiffrement . . . . . . . . . . . . . . Fonction de traduction . . . MSRN (Mobile Station Roaming Number) . . . . . . . . . . . . . . . . . .4.4. . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . 92 5. Le TCAP . . .1. .2. . .1. . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . .2. TMSI (Temporary Mobile Subscriber Identity) . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98 99 5. . . . . . . . . . . . . Utilisation de zones de localisation .5. . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97 5. . . . . .1. . . Mise en œuvre de plusieurs centraux dans l'appel . . . .1. . . . 98 5. . .3. . . . 4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Activation du chiffrement . . . . . . .1. . . . . . . . Sous-couche transaction . . . Gestion de l'itinérance.4. . . . . . . . .3. . . . . . . . . . .6. . . . . IMSI (International Mobile Subscriber Identity) . . .2.1. .2. 4. . . . . . . . . . . .1. .4. . . . . . . . . . Le SS7 pour la signalisation non liée à l'établissement de circuit . . . .2. . . . . . . . .5. . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . 101 . . . . . .2. . . . . . . . . Gestion de la clé d'authentification Ki . . . . . . . . . . . . Services orientés connexion . . . . . . . 4. . . .2. .2. . 4. . . . . . . . . . . . . . .1. 4. .1. . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . 97 5. . . . . Comparaison ISUP/SSUTR2 . 74 75 76 76 76 78 78 79 79 79 80 80 82 82 83 83 85 Chapitre 5. . . . . . . . . . . . . . .Table des matières 7 4. . . .2. .2. . . . . . 4. . . . . . . . . . . . . .4.1. . .2. . . . . . . . Services offerts . . 4.6.1 . . . . Présentation générale du protocole MAP . . .5. . . . . . . . . . . .5. . . . 97 5. . . 100 5. . . . . Le SCCP . . 89 5. . . .2. . . . . . Gestion des données de sécurité au sein du réseau . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . IMEI (International Mobile Equipment Identity) . de la sécurité et des appels . . . . . . . . . . 94 95 5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5. . . . . . . . . .1. . . . . . . .2. 100 5. . .5. . . .4. . . . .1. . .3. . . . . . . . . .3.4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Autres mécanismes . . . . 92 5. . . . . . . . . 4. . . . . . . .2. . . .2. . . . .1. . . . .2. . . . . .3. .1. Classes de service . . .1.6. .5. . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . Utilisation de I'ASN . . .5. . . . . . . .1. . . . . . . . 4. . . . Entités du réseau où sont enregistrées les données desécurité .4. . . . . . 91 5.4. . . .2. . 90 5. . . . 4.2. . . .2. . . . . .3. . .1.4.5. . 96 5. . .5. . . . . . . . . . . . 89 5. . . . . . . . . 87 5. . Systèmes sans localisation . . . .3. . . . . . . . 4. . . . . . . . . . . . . . Exemple de dialogue . . . . . . . 4.5. . . . 100 5. . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . Principes généraux d'authentification et de chiffrement . . Etablissement de la clé . Numérotation liée à la mobilité . .1. . . . Architecture fonctionnelle du NSS d'un PLMN . . . . . . . . Présentation générale . Procédure générale de gestion des données . . . . . . 5. . . . . . . . .4. . .4. . . . . . . . . . . . . . 4. .4. . .2. . . . . . . . . . . . . . . Exemple de mise en œuvre des différentes identités dabonnédansGSM . . . . . Confidentialité des données transmises sur la voie radio . . . . .4.

. . . . Sensibilité d'un récepteur . . . Procédures pour la gestion de l'itinérance dans GSM . . . . . . .1. .2. . . . . . .4. . . . . .4. . .1. .4. . . . . . . . . . 5. . . .2. . . . 122 5. . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . 112 5. . . . . . .1. . . .1. .1. . . . . . . Atténuations apportées par les câbles et les coupleurs . . . . . . .2.1. . . . . . Présentation . . Identité d'une zone de localisation . . . . . . . .5.2. . . . . . 129 6. Intérêt des liaisons sémaphores . . . . . . Principes de gestion de l'itinérance dans GSM . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 5. . . . . . . . . 102 5. . Conclusions sur l'itinérance .3. . 109 5. 129 6. . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . 124 5. . . . . . 124 5. . .5. . . . . . . . . . . . . . . . 127 5. . . . .2. . . . . . . . . . . . Propagation en espace libre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cas particuliers en international . . . . . . 102 5. . . . . . . . . 103 5. . . . .4. . . . . . .2. . . . . . . Autres services supplémentaires . . . . . . . . .6. . . . . . . . . .1.1. Fin de communication . 136 6. . . . . . . . . . . . .2. . Description . . . . . 128 Chapitre 6. . . . . . . . . . . .3. . . 113 5. . .2. . 120 5. . . Antennes des terminaux GSMDCS . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . 116 5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gain et diagramme de rayonnement . . . . . . . . . . . . Description . . . . . . . . .3. . . 131 6. . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Transmission de tonalités DTMF . . 137 . . . VLR) . . . . . . . . . Conclusion .5. . . . . . . . .3. . . . . . .4. . . . . . . 117 5. . Antenne en réception . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115 5. . . . . . .1. . 135 6. . . .2. .2. . .4. . . . . . . . .2. . . . . . .3. . 124 5. . . Gestion des appels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . .4. . .5. . 117 5.3. Mise à jour de localisation internationale .1. . . . . . . 133 6. . . 137 6. . Appel entrant international . .2.3. . . . . .4. . . .2. Raccroché de l'abonné fixe . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . .1. . . . . . . . . .5. . . . . .3.5. .5. . . . . . . . . . . . Schéma général d'une liaison radiomobile . . . .2. . . . . . . . 115 116 5. . . Principes généraux . . . . . . .5. . Raccroché du mobile . . . . . . . . .4. . . . .5. . . . . . 129 6. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . Renvoi d'appel . . .1. . . . . . .4. . . . . . .4. . Double appel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Appel mobile-mobile . .3. . . .4. . . . . . . . . . 115 5. . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . Puissance Isotrope Rayonnée Equivalente . . .2. . . Gestion des bases de données (HLR. . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . 125 5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5. . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . 134 6. . . . . . . . . . . Gestion des services supplémentaires . . Appel sortant . . . Utilisation du réseau commuté .3. . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . . . . .1. . . .5. . 128 5. . . . Appel entrant . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . .4. . . .4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Antennes des stations de base GSM/DCS . . . .1. . . . . . . . . . 5. . . . . . .2. . . . . . . 120 5. . . . . .4.3. . . . . .4. .3. . . . .2. . . . . . . . . . . . . 135 6. . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . Antenne en émission . . .3. Gestion de l'itinérance dans GSM . .8 Réseaux GSM 5. . 113 5. . . . . . . 113 113 5. . . . .3. . . . . . . . . . . . . . 116 5. . . . . . . . . . . . . . . . . 120 5. . . . . . .4. . . . 133 6. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . .3. . . .4. . . Cas du dipôle élémentaire . . . . . Principales entités intervenant dans le contrôle d'appel . . . . . . Utilisation du réseau commuté . . . Paramètres fondamentaux d'une antenne . . 132 6. Ingénierie et concept cellulaire . .2. . . . . . . 132 6. . .6. . . . . . . . . . . . .1. . . . .3. . .1. . 104 5. . . . . . . . . . .4. . . Appel sortant international . .2. . . . .

. . . .2. . .1. . . . . . . . . . . . . .5. . . .3. . . . . . . . . . . . . .1. . . . Protection contre les évanouissements sélectifs . . . . . . . . 175 7. . Systèmes limités par les interférences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Systèmes limités par le bruit . . . . . . . . . . . . Chapitre 7 Transmission sur l'interface radio . . . . . . . Etude du modèle classique . . . . .3. . . . . . . . Partage en fréquence . . .5. . .1.1. . . . . . 147 6.4. . . 143 6. . . .4. .4. . . . . . . . . . . . .2. . .4. . . 173 7. . . . . . . . Propagation à l'intérieur des bâtiments . . . . . . . . .2. . . Compensation du temps de propagation aller-retour . . . . . 146 6. . . . . . . . . . . . . Utilisation de la diversité . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . 173 7. . . . . . . . . . . . .1. . .1. . . . . 155 6.6. . . 163 6. . . . Cas des systèmes T D M M D M A .5. . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . Rappel sur les relations entre champ électrique et puissance . . . . . .6. . . . . . . . . 155 6. 164 6. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aspects pratiques de la planification cellulaire . . . . . . Prise en compte des canaux adjacents . . . . . . . . . . 141 6. . 159 6. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . 140 6. . . . . . .3. 150 6. 142 6. Canal physique duplex . . . . . . . . 160 6. . . . . . . Numérotation des porteuses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Détermination du seuil de couverture .2. . .4. . Modèles macrocellulaires . . . . . . . . .1.5. . . Modèle général à trois étages . . . . . . . . . 147 6. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5. . . . . . .4. 142 6. . . 157 6. . . . . . . . .6.5. . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . Modèle COST 231-Hata . . . .3.6. . 169 7. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . . 161 6. . . . . La diversité de brouilleurs . . . .5. . . Motifs réguliers . . . . 168 7. . . . . .7. . . . . . . . . . .3. . .3. . . . . .Table des matières 9 6. . . . .4. .5. .5. .3. . . . . . . . .5. . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. 174 7. . . . . Implantation du saut de fréquence . . . . .2. . . 151 6. . . . . . . . . Prise en compte de l'effet de masque . . . . .2. . accès multiple .1. Comparaison des techniques de multiplexages . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5. . . . . . . . . . . . Equilibrage de la liaison .1. . .6. . . . . . . . . . . . . . . . .2.1. . . . . . . . 176 . . . 157 6. . . . . . . . .5. . . 173 7. Modèles de propagation . . . . . . . .2. . . Transmission discontinue . . . . . . . . . . 170 7. . 165 . . . 153 6. . . . . . . . . . .2. .2. . . . . . . . 160 6. . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . 156 6. . . . . . . .6.2. . . . . . : . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contrôle de puissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Réutilisation des ressources .3. . . . . . . . . . . . 149 6. . . . . . . . . . . . . . . . Prévision de couverture et équilibrage de liaison .5. . . Modèle de Walfish-Ikegami . . . . . . . . . . . . . 161 6. . . . . . . . . . . . . . Conclusions . .2. Partage des ressources radio. . . . . . . . .1. .1. . . . . . . . . . . . . .2. . . .2. . . . .2. . . . 167 7. . Modèle hexagonal classique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . Utilisation d'antennes directives . . .3. 143 6. . . . .4. . . . .5. . . 138 6.3.2. . . . Modèle micro-cellulaire . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Différents sens du mot canal . . . . .3. . . . . . .1. .1. . . . . . . . . .2. . .5. Partage en temps . . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . 169 7. . . . .3. . 150 6. . . . Prise en compte du bruit et des interférences . . . . . Bilan de liaison . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . 141 6. . . . . . . Paramètres influençant la capacité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172 7. . . . Analyse des lois de propagation . . . . . . . . . . . .2. . 144 6. . . . .3. 144 6. Séparation des bandes . . . . . . . . . . .5. . . . . . . . . . . 153 6. . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . Modèle de Hata . . . . . .1. . . Duplexage . . . . . . . . . Saut de fréquence . . . 155 6. . . .2. . . . 139 6. . . . . .

. . . . . Une interface orientée circuit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contrôle d'erreurs . . . . . . . 199 7. . . . . . .1. 223 8. . .5. . . . . . . . . . . . 181 7. . . . . . 206 7. .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des canaux physiques aux canaux logiques . . . .8. . . . .3.4. . . . . . . 193 7. . . . . . . . . . . . Chaîne de transmission . . 216 8. . . Structure de l'interface radio . . . . . . . . . .3.9. . . . . . 214 Chapitre 8. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . Les structures temporelles de la multitrame à l'hypertrame . . . .3. . . . . . . . 189 7. . . . . . . . . . Drapeau de préemption (stealing flag) . . . . . . . . . Codes utilisés dans GSM . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . .5.2. . . . .9. . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . 223 8. . . . . . . . . . . . . . . .6. . . . . .L'interface radio : canaux logiques. . . . . . . .3. . . . . .3. . . . . . . . . Entrelacement pour les données et pour la signalisation . . . . . . . .8. . . . . . . . . . . . . . . . . 179 7. . 209 7. 223 8. . . . . . . . . 224 . . Performances . . . . . . . . .10. . . . . . . . . . .1. . 215 8. . . . . 185 7. . . . . . 217 8. . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . 211 7.9. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Unités de données considérées dans la chaîne de transmission . 181 7. . . . . . . . .7. . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . L'encodage convolutionnel . . . . . . 219 8. . . . . .9. . . . . . . . . . . .6. . . . . . 193 7. . . . Protection du signal de parole numérisée (plein taux) . . . . . . . .5. . . . . . . 184 7. . . .6. . 205 7. . . . 199 7. .2. Canaux dédiés . . . . .3. . . . . . . . . . .1. . 204 7.4. . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . .2. .4. . .3. . . . . . . . . . Codage de la parole . Interface radio et modèle en couches . . . . . . Format du burst . 199 7. Entrelacement . . . . . .10 Réseaux GSM 7. Les canaux de contrôle logiques . . . . . . . Cas des services de données et de la signalisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Transmission de la parole paquétisée . . . . .4. Détection d'erreurs par CRC . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . . . . 184 7. . . . . . . . . .4. . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . .2. .5. . . . . . . . . . 177 7. . . . FACCH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Autres codages . . Classification des canaux logiques . . . . . . . . . . . . . . . . . Principes généraux . . . . . .2. . .1. 189 7. .8. . . . . . . 185 7. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . Modulation . . 187 7. . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 219 8. . . . . Les paramètres rapportés . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . Chiffrement . . . . . .2. . . . . . . . Présentation et utilisation . . . . . . . . . . . 176 7. . . . Dispersion du C/I . . . . . . . . . . . . . . . . . Exigence de performance des récepteurs . . . . .3. .3. . . La modulation GMSK . . . . .2. . . 216 8. . . . . . . . . . . . .3. . . . . Démodulation et égalisation . . . . . . . Codage plein taux de la parole . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . .7. . . . . Principe général .1. 199 7. . .3. 220 8. . 196 7. . . 223 8. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195 7. . . . . . . . . . . . . TCH et SDCCH . . . . . . . . . . . . . . . . Rappels sur les modulations numériques . . . . . . . . . . Les paramètres essentiels . . . 196 7. . . . . . .4. . . . . . . Séquence d'apprentissage .6. . . . . . . .2. . . . . . . . . 177 7. . . . . . . Décodage correcteur d'erreurs par décodage de Viterbi . . . .1. . . . . . . . . .4. . . . . 198 7. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . 205 7. . . . . . . . . . . Entrelacement pour la parole plein débit . . . . . . . . . . . 221 8. . . . . . . . . . . . . . . . . 178 7.7. Cas de la parole . . . . . . . . . .5. . . .4. . . . . .1. . . . Conclusions .7. . . . . . . . . 181 7. . . . . . . . .8. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 202 7. . . . . .3. SACCH . . . . . . . . . . . . . . . .9. . . . .

. .4. . . . . .3. . . . . . 235 8. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231 8. . Multiplexage TCH-SACCH . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . . .4.2. . . . . . Format des trames . . . Cas des canaux de données . . . . . . . 231 8. . .2. . . .1. . . . . . . . . . . . . . .4. . . .5.1.1. . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227 8. . . 225 8. . . . . . . . .1. . . . . Implantation des canaux FACCH . . .1. . . . . . . . . . . 225 8. . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . 253 9. . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . .3. .2. . . .3. . . . . 235 8. . . . . . . . . Multiplexage . . . .4. . . . . . . . Scrutation dans les multitrames à 26 et à 5 1 . . . . 227 8. Canal CBCH . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . Format des messages de niveau 3 . . . . 251 9. . . . . . . . . . . .3. . . . Synchronisation logique . . . . 243 9. . . . . . . . 230 8. . . . . .5. . . . . . . . . . . . . . . . . 229 8. . . . .4. . . . . . . . . Cas du canal de parole plein débit . . . . . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . Place dans la trame . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . .5.Architecture de protocoles pour l'accès au réseau . . . . . . . .1. .4. . . 233 8. . . .1. . . . . . .3. . . . . . . . Les canaux de contrôle commun . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . Le rôle du SCH . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . Code de couleur BSIC . . . . . . . . . . . . Procédures de dialogue . . . . . . . . . . .1. .5. . . . . . .2. .3. . . . . . . . . . . . Multiplexage . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . 253 9. . . . . . . .1. . . . . . . . Canal AGCH . . . . . 237 8. . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . .1. . . . . .1. . . . .3. . . . . . . . . . . Cas du canal demi-débit . . 225 8. . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . Accès numérique au réseau téléphonique : le RNIS . . 246 9. .3. . . . . . . . . . . . . . .5. .2. . Profils d'utilisation du LAPDm . . Présentation de la pile de protocoles de GSM . . . . . . . . . Canal FCCH . . . . . . . . . . . . . . . . . 232 8. . . . . . . . . . . . . . . . . 235 8. . . .5. . . .2. . . Types de trames . Couche liaison de données . . . .3. . . 255 9. . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . 253 9. . . . . . . . . . . . . . 233 8. . . . . . . . . . . 237 8. . . . . . . . . . . . . . . Le concept de voie balise . . .1. . . . . . . . . 249 9. . . . 235 8. . . . . . . . . . . . . . .3. .3. . . . . Canal PCH . . . . Scrutation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 248 9. . . . . . . 230 8. . . . . . . . . . . . Présentation générale . .3. . . . . .5. . . . . . . . . . . . . . . .7. . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . 243 9. . . . . . . . . . . . .2. . . . . Canaux logiques : une synthèse . . . . . . . .1. . . . . Procédures de dialogue . . . .6.1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . . . .1. . . . Format des trames . . . . .3. . . . . . . . . . 237 8. . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . 226 8. . . . . . . Canal SCH . . . . . . .2. . 229 8. . . . . . . .4. . . .1. . . . . . . .4. 238 Chapitre 9. Couche liaison de données sur l'interface radio . . . . 255 9.1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6. La voie balise . . . . . .3. . . .1. . . . . . 229 8. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Données transportées et codage . . . . . . . . . . . . . . . . 249 9. Scrutation dans la trame TDMA . . . . . . 231 8. .3. . . . . . . . . . . Synchronisation fine . . . . .3. . . . . . .2. . . . .4. . . .3. . .4. . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6. 249 9. . . . . . . . . .2. . . . . . 246 9. .3. . . . . . . . . .6. . . . . . . .7. . . . . . .4. . . . . . . . . . . .3. .3. . . . 224 8. . . . . Couche réseau . . . . . . . . . . . . . . . 224 8. . . . . . . . .4. . . . . .4. .Table des matières 11 8. . . . Structure du burst . . . . 229 8. . . . . Configuration de multiplexage des CCCH . . . . . . . .3.3. . . . . . . . . . . . . Multiplexage SDCCH-SACCH . . . . . . . . . . . . . . . . Canal BCCH . . . . . . . . . . 244 9. . . .3. . . . . . 243 9. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 255 . . .3. . . . . . . . . .2. . . . . . . . . .3. . . . . . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . Déroulement des procédures . . . . . . Canal RACH . . . . 247 9. . . . . . . . .5. . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . Architecture en couches sur le mobile . . . . . . . . .

. . . . . . . .1. . . . Perte de signalisation descendante . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . Couche RR . .1.5. . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . . . . . 263 9. .4. .1. . . . . 262 9. . . . . . . Processus de resélection de cellule . . . . .2. . . . . . . . .1. . . . .6.3. . . . .1. . .12 Réseaux GSM 9. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 259 9. . . . . . .1. . 263 9. . . . . . .2. Discrimation BSSMAP-DTAP . . Le protocole DTAP . . . . . . .1. . . . . . . 275 10. . . . . 274 10. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 279 10. . Sélection du PLMN . . . . . . . .2. . . . . . . Informations lues . . . . Réponse à un appel en diffusion . 280 10. . . . . . . .7. . . . . . . . . . .5. Critère de resélection C2 . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . Etat de veille d'un mobile . . . 273 1O . . .2.2. . . . . . . . . . Couche CM . . . . .3. 256 9. . . . . . Couche physique . . . . . . . . . . . . . .2. . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . .1. . . . . . 277 10. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . .1. . Mode de transmission discontinue (DTX) . . . . . 276 10. . . . . . . . 276 10. .3. . . . . . . . 286 10. . . . . . Structure générale des messages de niveau 3 . . . Gestion des canaux dédiés . . . . . . . . . . . . Description de l'interface A pour la signalisation . . . . .1.2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 287 10. . . . . . . . Couche 3 sur l'interface radio . 274 10. . . . . . .1. . . Constitution d'une liste de voies balises .2. . Gestion physique du lien radio . 258 9. . . . . . . . .3. . . . Libération de canaux dédiés . . . . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . . 258 9.1. . . Allocation de canaux dédiés . . . . . . . . . . . . . .4. Calage sur une cellule . . . . . . . . . . . Critère d'affaiblissement C1 . . . . . . . .5. . . 269 10. . . . . . . . .2. .1. . Couche MM .3. .2. . . 269 10. 259 9. . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . .2. . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . 257 9. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. .4. . . . . . . . . .3. . 272 10. . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . 269 10. . . . . . . . . . . . . Contrôle de puissance . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . .3.4. . . . 288 . . . .2. . 271 10. .3. . . Activation du chiffrement . . . . .2. . . . . . . . . . . . . .2. . . . . Couche liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesures effectuées . . . . . . . .1. . . .Procédures de gestion de la ressource radio . . . . . 284 10. . . . . .3. . . . . . . . . . . Passage d'un canal de signalisation à un canal de trafic . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . 256 9. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Allocation sur demande du mobile . . . . . . . . Exemple d'algorithme de contrôle de puissance . . . . . .3. . .2. . . . . . . . . . . . . 271 10.1. . . . 277 10.1. . . . . . Libération sur perte . . . . . . . . . . Le protocole BSSMAP . . . . . . . . . . . . . . . . . .Synthèse . . 269 10. . 272 1O . . . . Couche réseau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 272 1O . . . . . . . Processus de sélection de cellule . . . . .1. . . . .1. . . . . . . . . 283 10. . . . 267 Chapitre 10. . . . . .1. . . Déroulement de la procédure . . . . . . . . . . . . . . Utilisation du critère C2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . .2. . . . . . .1. . .2. . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . 275 10. . . . Transcodage de la parole . . . . . .4. . . .2. 277 10. Description des critères de sélectiordresélection . 258 9. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . 280 10. . . . . . . . . . . . . . .4.3. Libération normale . . . . . . 265 9. . . . . .4. . . . . . Description de l'interface Abis . . .1. 284 10. . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . .3. . .2. . . . . . . . . .1. .4. . . . .1. . . . .5. . . . .3. . . .3. . 260 9. . . . . . .2. . . .2. . . . . . . . . . . .2. . . . .3. .1. Etude des voies balises candidates . . . . . . . . . . .2. . . . . 280 10. . . . 262 9. . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . . . . .

. . . . . . . .1. . . . . . . . . . . 294 10. . . . . . . .3. . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . . . .1. . Architecture des données de la carte SIM . . . . . . 317 11. 322 11. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. Ajustement des critères de déclenchement du handover . . . . . .2. . Formats .1.2.3. . . . Eléments mis en œuvre . . . . . . . . . Caractéristiques de sécurité . . . . . 327 11.1. . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . Chapitre 12 La carte SIM . . . .4. . .4. . . . La transmission de données dans les réseaux fixes . .4. . . . . . . . 318 11. . . La procédure de handover inter-MSC . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . Définitions . . 315 11. . . . Cas d’un service support synchrone . . . . . . . . . . .1. . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Handover inter-cellulaire . . . . . . . . . . .2. . . . . 321 11. . . . . . . . . . . . . . . . . . 291 10. . . . . . . . .2. . . .3. .1. . . . . . . . . . Synthèse . . . . . . . . . . Problème général de l’adaptation de débit . Adaptation de débit en mode transparent . . . . . . . . 290 10. . . Principales phases de déroulement d’un handover .4. . . . .2. . . . . . . . 329 12. . .2. . . . . . . . Procédures de transmission . . . . .1. . . .1. .3. . . . . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . .6. . . . . . Liste des informations stockées dans la carte SIM . . . . . . Cas d’un service support asynchrone . . .2. . . 307 11. . . . . . . . . . . Caractéristiques générales . . . . . . . 332 12. . 292 293 10. . . . . 297 10. . . Architecture interne . . . . . . . . . . . . . . . . . .5. . . . . . . . . . . .2. . . . . . .3. . . . . Distribution des cartes SIM . .1. . . . .1. . . . .2. . . Mode non transparent . Cycles de vie d’une carte . . . . . . . . 319 11. . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . 306 11. . . .4.4. . . . . .1. . . . . . . . . . . .4. . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . 331 12. 305 11. . 303 10. . . . . . . . . . . . . . . .7. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 330 12. . . . . .1. . . . . .1. . .1. . .Lehandover . . . 305 11. . . . .2. . . . . . .3. . . . 334 . . . . . . . . .3. . . . 331 12. . . . . . . . .4.1. .1. . . . . . . . .4. . . Post-personnalisation des cartes SIM . . . . . . . 307 11. . . . . . . . . . . . 290 10. . . . . . . . . . 290 10. . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . .5.4. . Etablissement d’un appel de données . . . .2. . 308 11. . . . . . .1. . . . . . . . . .1S. . . .3. . . . Principes généraux du handover inter-cellulaire . . . . . . . . . . . . . Protocole RLP . . . . . . . . 315 11. . . Personnalisation des cartes SIM . . . . . . . . . . . . . . . . . 302 10. . . . . . .2. . . . . . . . . Evolution des services de données . Architecture générale des données d’une carte à puce . . .2. . .2. . . Rappel sur la jonction . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . 331 12. . . . . . . 298 10. 332 12. . . . . . . 293 10. . . . . . . . . . .1. . . . . . . .4. . 332 12. . . . . . Transmission sur l’interface radio . . . . . . . . . .1. 1. 320 11. . . . . . . .5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . 289 10. . . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . Exécution du handover . . . . . . . . .5. . . Eléments mis en œuvre . . . . . La procédure de handover intra-MSC . . . . . . . . . . . . Détail de la procédure au sein du BSS .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . .5. . .2. . .3. . . . . . . . . . .1. . . . . . . . .1. . . . .4. . Fonctionnement des MSC ancre et relais . . . . . . . . . . . . . . . 305 11. . . 304 Chapitre 11. . . . . . . . . . . . . . . . . 309 11. .1. . . Phase préliminaire d’observation . .2. .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 320 11. . . . . . . . .4. . . . .1. . . . . Transmission de données en mode circuit . . . . . . . . . Handover sur demande du MSC . . . . . . . . . . . 290 10.1. . . . . . Conclusions . . . . . Service de messages courts . 329 12. . . . . . . . . . . 334 12. . . . . . . .1. . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . 327 . . .3. . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . Architecture en couches . . . . . 329 12. Handover intra-cellulaire . . .3. .3. . . 10. . . . . . . . . .Table des matières 13 10. . . . . . . . . . . . . Réalisation des services de données . . . . . . . . . . .

. . . . 361 14. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Présentation des services . . . . . . .2. . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 336 12. . . Qualité de service .1.2. . . . . . . . . . 384 14. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 351 13. . . . . . . . . . . . . . . . . .6. . . . . . . Protocole d’échange . . . . 340 12. . . .5. 348 13. .6. . .6. Activation du contexte PDP par le réseau . . . . .5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Réseaux multibandes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 384 14. . . . . . . . . . . . . . . . . 347 13. . . . . . . . 347 13. 340 12. . . . . . . . . Carte SIM pro-active . . . . . . Attachement au réseau .2. . . . . .4. 364 14. .3. . . . . . . .5. .4. . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . . . 375 14. . . Interfaces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . 377 14. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Détachement GPRS . . . . 379 14. . . .4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . Découpage des cellules . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5. . Changement de zone de routage avec un contexte activé . . . . . 373 14. . . . . . . . . . 378 14. . . . . . . . . . .4. . . . . . . Gestion de l’itinérance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 361 14. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Commandes pro-actives émises par la carte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Densification cellulaire . Interface électrique . Gestion de session . . . . . . . . . . . . . . . 352 13. . . . . . . . . . . . . Types de service . . . . . . . . .1. . . . .2. . . 372 14. . . . . . . . . . . . 359 14. . . . . . . . . . . . . . Motifs fractionnaires . . . . 384 . . Introduction . . .1. . . . . . . . . . 337 12. . . . . . . . . . . . . . .3. . 343 12.1. .2.6. . . . . . Saut de fréquence synthétisé . . . . . . . . . . . 357 . .2. . . . Désactivation du contexte PDP . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . .3. . .3. . . . .5. . . . 336 12. . . . . .3. . . . . . . . . Jeu de commandes . . . . .2. . .5. . . Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . .14 Réseaux GSM 12. . . . . . . . 377 14. . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . Chapitre 14 Fonctionnement de GPRS . . . . Techniques d’augmentation des débits . . . . . . 372 14. . . . Niveaux d’encapsulation . . . . 344 . . . . . . . Echange de données utilisateurs . . . 343 12. . . . . . . .1. . . Couche SNDCP . . . . . . . . Notion de contexte PDP . . . . . . . Exemples de dialogues . . . . . . . Transfert des messages courts vers la carte SIM . . . . . . . . . . . . . . . .5. . . . . . Antennes adaptatives . 381 14. . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . 339 12. . . . . . . . . . . . . . . . . 349 13. Conclusion . . . . . . Architecture en couches . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . 361 14. . . . . . . . . . . . . . Entités et interfaces . . .1. . . .4. . Principe général d’acheminement des données . .5. . . . . . . . . . . . .5. . . . . . . . . . 355 13. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 362 14. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 364 14. . . .4. .1. . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 367 14.4. . . . . . . . . .3. .2.2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Activation du contexte PDP par un mobile . . . . . . . . . . 340 12. . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . .3. . . . . 353 13. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . 380 14. . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5. . . . . . .1. . . . . . 359 14. . . . . . . . . .4. Déploiement microcellulaire et réseaux multicouches . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5. . . . . . . . Architecture générale . . . . . 376 14. . . . . . . . . . . . . . . . . 368 14.2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Etats d’un mobile . . . . . . . . .4. . . .1. . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . Principe général d’échange des commandes pro-actives .2. . . . . . .2. . . . . . . . . . . Augmentation de la capacité intrinsèque . . . . . . . . . Chapitre 13 Densification des réseaux GSM . . . . . . . Identités temporaires . . . . . .4. . 351 13. . . . . .5. . . . . . . . .

. .1. . . 398 14. . . . . . . . . . . . . . . .8. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 515 Annexe 4 Exemple d’algorithme de décision de handover . . . . . . . . . . .Principes d’EDGE . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . Annexe 2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . . . . . . 390 14. . . Terminaux multislots . . . . . . . . . . Structure du burst . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Libération de canaux . . . . . . . . . . . . 405 14. . .Liste des recommandations GSM . 459 Bibliographie . . . . . Gestion des paramètres physiques . . . . . . . . . . . . . .8. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 387 14. . . . . . . . . 385 14. . . . 418 15. . . . . . . . . . . . . . 389 14. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Principes de l’adaptation de lien . . . . . . . .7. . . . . . . . . . .7. . . . . . . . 487 Index . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .423 15. .3.8. . . . . Notion de flux de données . . . . . . . 413 14. . 417 15. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 481 Glossaire . . . . . . . . . . .6. . . . . . .5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 414 Chapitre 15. . . 394 14. . . . .8. . . .4. . . . . . . . 420 15. . . . . . . . . . . . . . . Schéma général de transmission sur l’interface radio . . . . Etablissement d’un flux de données descendant . . . . . . . Règles d’accès pour un flux de données établi . . . . . . . . . . . . . . . 428 15. . Evolution de la couche RLC . . Transmission par un abonné GPRS . . . . . . . . . . .3. . Modifications de la couche physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . .7. . . . . . . . . . Codage des données . . . Annexe 5. . . . . 390 14. . . . . . . . .3. . . . . . . . . . . . . . . . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3. . .8. . . . . . .5. . . . 445 .3. . . . . . . . . . . .10. . . . . . . . . . Annexe 1 Tableau des identités GSM. . . . . . . . . . . . Synthèse . . . . . 451 .6. . . . Réseaux intelligents et CAMEL. . . .8. . . . . . . . . . . . . Modulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . 420 15. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fonctionnement de l’entité RLC . . . . . . 429 15. . . . .Table des matières 15 14. . . . . . .1. . . . .3.4. . . . . . . . .3. . 429 15. . . . . . . . 418 15. 423 15. . . . . . . . . . . Etablissement d’un flux de données montant . . . . . . . Présentations des schémas de modulation et de codage . . . . . . . . . . EDGE phase 2 . . . . . . . . . . . . . EDGE Compact . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 395 14. . . . . . . .3. . . . . 391 14. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 411 14. . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . . . . . . . . .9. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 437 439 Annexe 3. . . . . . . .6. . 434 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 431 15. . . . .4. . . . . . . . . . . . . . . . . . .Politiques d’allocationde canal dédié . . . 433 15. .1.6. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Circuits à haut débit (ECSD) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2. . Couches RLC et MAC . . . . . . . . . . . . . 411 14. . . . . . . 393 14. . . . . . . . . Conclusion . . . . . . . . . . . . . 394 14. . Protocoles hybrides . . . . . .6. . . . . . . . . . . . . . . Canaux logiques paquets . Canal physique . .1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couche LLC . . . . . . . . . . . . . .7.1. .5. . . . . . . Transmission vers un abonné GPRS .8. . . . . . . . . . . . . Mode paquet (EGPRS) . . . . . . . . 409 14. . . . .1. . . . .7. . . . . . . . . . .

L‘approche pédagogique qui a guidé l’écriture de ce livre est triple. Les principales caractéristiques de GSM sont exposées et souvent mises en perspective avec les autres systèmes existants. . . Il existe à ce jour peu d’ouvrages français présentant les techniques du système GSM. les bases de la propagation. décodage de Viterbi. et les différences entre GSM à 900 MHz et DCS à 1800 MHz. Il présente les bases nécessaires. les principales caractéristiques des antennes.La troisième est de donner des notions élémentaires sur l’ingénierie radio. L‘interface radio de GSM est un cas intéressant d’utilisation de techniques de transmission avancées puisqu’elle intègre un grand nombre de fonctions : codage de la parole. Ils forment une référence au niveau mondial tant sur le plan des concepts que du vocabulaire. signalisation sémaphore.La première est de présenter certaines notions de base concernant les réseaux téléphoniques. égalisation.La deuxième est d’illustrer le domaine des communications numériques qui depuis Shannon s’est développé notamment dans le contexte satellite. utilisées dans les systèmes radiomobiles modernes. Il découle de l’expérience acquise lors de cours et de sessions de formation continue faits à Paris depuis 1991 à 1’ENST et à Sup’Com de Tunis. La planification cellulaire est en effet un domaine stratégique car elle conditionne fortement la qualité d’un réseau. modulation.Avant-propos Les systèmes de radiotéléphonie mobile GSM et leur variante DCS sont maintenant connus du grand public dans tout le continent européen. et les illustre par de nombreux exemples et figures. des principes Ù la norme cherche à combler cette lacune. précise le langage et les concepts. . Réseaux GSM-DCS. contrôle de puissance. synchronisation. . etc. codage protecteur. accès RNIS. En particulier : notion de service.

Olivier Beaujard. principe de l’architecture en couches. Le système EDGE a été reconnu par l’Union internationale des télécommunications comme système IMT-2000 (International Mobile Telecommunications) et peut donc être considéré comme système de troisième génération. Nous remercions tout spécialement Michel Mouly et Marie-Bernadette Pautet. Vinod Kumar. Philippe Chailley. Edouard Issenmann. ils ont su communiquer leur connaissance approfondie du système et l’enthousiasme qui a présidé à sa définition. Jean-Louis Dornstetter. L‘utilisation des réseaux va encore s’accroître dans les années à venir. posséder un terminal GSM ou DCS est aussi banal en 2000 qu’avoir un magnétoscope. Rémi Thomas. Jérôme Brouet. Comme toute norme. Sami TABBANE . Christophe Mourot. sa prétention est de spécifier d’une manière non ambiguë un système plutôt que d’offrir un exposé pédagogique. Armand Lévy. François de Ryck. protocoles de liaisons de données) qui sont maintenant acquises dans de nombreux cursus. lors de discussions courtes ou conséquentes et souvent passionnées. autant que possible. Sonia Tabbane. Andris Kienitz. Bijan Jabbari. Lors de leurs interventions à 1’ENST. Xavier LAGRANGE. Michaël Liem.18 Réseaux GSM La cinquième édition traite de GPRS et d’EDGE. Nous tenons à remercier tous ceux qui. Ils ne sont certes pas indépendants et certaines redondances ont été tolérées pour faciliter la lecture et éviter les allers et retours entre chapitres. Alistair Urie et Didier Verhulst. Philippe Bertin. des exposés autonomes. Jean-Gabriel Rémy. Il contient des éléments de cours de dernière année d’école d’ingénieur et suppose quelques connaissances préalables dans les domaines des communications et des réseaux téléinformatiques (transmissions numériques. Toufic Chébaro. Grâce à l’utilisation d’une modulation de plus grande efficacité spectrale. Philippe GODLEWSKI. Philippe Martins. GPRS permet d’accéder aux services internet à des débits de plusieurs dizaines de kbitls. Maurice Gagnaire. EDGE permettra d’augmenter les débits à quelques centaines de kbith. Les différents chapitres ne suivent pas le découpage de la norme et constituent. Prévu pour l’année 2000. Gérard Cohen. Son abord est souvent ardu et la description de certaines fonctionnalités est disséminée sur plusieurs spécifications. Nous espérons que ce livre sera une aide et un compagnon utile pour tous ceux qui sont impliqués dans le développement du réseau ou d’applications qui l’utilisent. auteurs d’un excellent ouvrage en anglais qui fait référence. Le plan d’ensemble de cet ouvrage est présenté à la fin du chapitre 1. Comme nous l’annoncions en 1995 lors de la première édition de cet ouvrage. Laurent Tourmouche. La norme GSM représente un ensemble de documents de plus de 10 O00 pages. Ce livre s’adresse aux étudiants de maîtrise ou d’école d’ingénieurs aussi bien qu’aux professionnels désirant avoir une vue globale du système. Stéphane Guérin. Alain Charbonnier. Nicolas Moreau. nous ont permis d’augmenter nos connaissances sur les systèmes radiomobiles ou téléphoniques : Wessam Ajib.

Les principales caractéristiques de GSM sont exposées et illustrées par de nombreux exemples et figures.11’ t Les systèmes de radiotéléphonie mobile GSM sont maintenant une référence au niveau mondial.oniniuiiic. la norme GSM représente un ensemble de documents de plus de 10 O00 pages d’un abord souvent ardu. plus largement. Enfin. Or.! . ingénieur de 1’Ecole Centrale de Paris et docteur de 1’Ecole Nationale Supérieure des Téléc. décodage de Viterbi. Philippe Godlewski. 11 présente les notions introductives des réseaux téléphoniques utilisées dans les systèmes radiomobiles modernes. services de transmission de doniiées appelés à un fort développement car ils permettront. Cette cinquième édition contient un chapitre sur GPRS et un autre sur EDGE. est maître de conférences au département Réseaux et Services Multimédias de 1’ENST Bretagne. à partir de terminaux portables. Il est responsable du mastère Rkseaux et Services Mobiles. en particulier la signalisation sémaphore. 11 illustre le domaine des communications numériques dont GSM est u n cas d’application : codage de la parole. ingénieur ENST et docteur de l’université Paris VI. il donne les éléments de base de l’ingénierie radio. le langage et les concepts nécessaires à leur compréhension. Réseaux GSM. Sami Tabbane. égalisation.adioconiniunications du département Informatique et Réseaux et du mastSre radio-mobile de I’ENST. est responsable du groupe de recherche sur les i. pour ceux qui d6sirerit se familiariser avec les réseaux de radiotéléphonie mobile. codage protecteur.ations (ENST). Ce livre est une aide pour tous ceux qui développent le réseau GSM ou qui l’utilisent et. domaine stratégique qui conditionne fortenient la qualité de service d’un réseau et il expose les différences entre les systèmes GSM à 900 MHz et à 1800 MHz. d’accéder aux services de l’internet. est directeur des études à 1’Ecole Supérieure des Communications de Tunis. L‘approche de cet ouvrage est triple. des principes h la norme présente les bases. modulation. Les auteurs Xavier Lagrange. ingénieur de I’Ecole des Mines de Paris et docteur de l’ENST.