P. 1
cmi_4_2011

cmi_4_2011

|Views: 454|Likes:
Published by Helder Frade

More info:

Published by: Helder Frade on Nov 01, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/09/2013

pdf

text

original

Construire en métal, un art, notre métier

N° 4-2011

Le magazine d’information de la construction métallique

Ingénierie incendie

Sur le terrain

Nouvelle arche de confinement de Tchernobyl

Le viaduc de Taulhac, L’acier à l’assaut du vallon
www.cticm.com

Développement durable
Les débris de métaux ne sont plus des déchets

La construction métallique française continue à améliorer sa productivité et sa qualité avec KALTENBACH
La construction métallique continue d’investir dans le renouvellement de son outil de production et trouve en KALTENBACH un partenaire idéal : offre complète, machines ultra-performantes, haute qualité, longévité et Service Clientèle.

Ligne de grenaillage/peinture pour les pro ls et les tôles
KALTENBACH a élargi son savoir-faire en proposant à présent une large gamme de grenailleuses, composées d’un nettoyeur de grenaille avec tamis, d’une aspiration complètement automatique, d’une installation de brossage/ dépoussiérage. Ces grenailleuses sont faciles d’entretien. Elles peuvent aussi être parfaitement combinées avec une ligne de peinture : ces centres comprennent une cabine de peinture, un tunnel de séchage ainsi qu’un système d’entrainement et de convoyage.

Cette scie à ruban coupes droites et biaises a été conçue pour scier tous types de pro lés. Nouveau : l’AFC (Auto Feed Control), qui permet l’adaptation de l’inclinaison du ruban en fonction de la largeur du pro lé. Nouveau : l’avance électromécanique avec vis à billes et servomoteur Nouveau : le serrage des pro lés auto réglable et la mesure de la largeur des matériaux.

Un automatisme complet pour les lignes de sciage/perçage

Les lignes de perçage à haute vitesse de la série KDM 615/1015, combinées avec les scies à ruban de la série KBS, ainsi que l’autosorteur pour l’extraction automatique des coupes d’affranchissement/chutes, pièces courtes ou longues, offrent à la construction métallique et au négoce, une production entièrement automatisée et performante, ne nécessitant pas la présence de l’opérateur. Une équipe d’ingénieur des ventes est à votre disposition pour trouver la solution la mieux adaptée à vos besoins de fabrication. N’hésitez pas à nous contacter.

KALTENBACH CONSTRUCTION DE MACHINES SA Z.I. de la Doller 68520 Burnhaupt-le-Haut Tél. 03 89 48 99 89 Fax 03 89 48 72 04 commercial@kaltenbach.fr

www.kaltenbach.com

appui@hrnet.fr - mars 2011

Scie à ruban KBS 1051 nouvelle génération

Les installations KALTENBACH peuvent être reliées au réseau informatique avec tous les logiciels CAO/CFAO existants, tranferts des chiers par DSTV.

Édito

Le CTICM et l’application des Eurocodes

L

© DR

e CTICM est votre Centre technique. Il réalise depuis près de cinquante ans ses missions en bonne adéquation avec les attentes de la profession, dans un contexte de réalisation des systèmes constructifs fortement conditionnée par la mise en œuvre des Eurocodes. Leur application généralisée en matière de conception, dimensionnement et exécution est maintenant un fait établi. Quoi de plus normal, alors, que de consacrer le fil conducteur de ce numéro à cette thématique, que vous pratiquez au quotidien dans vos entreprises et vos bureaux d’études, pour tout type de bâtiment et ouvrage en acier. Nous constatons jour après jour, grâce à nos contacts permanents avec les entreprises et dans le cadre également de nos nombreux stages de formation consacrés à la maîtrise des calculs selon les Eurocodes, que cette évolution inéluctable s’effectue certes progressivement mais plutôt dans de bonnes conditions. Notre retour d’expérience nous fait cependant prendre bien conscience de la forte attente exprimée en matière de simplification des méthodes de calcul, tout en allant vers plus d’uniformisation. C’est en cela que nous avons fait de cet enjeu un axe directeur de notre futur Contrat de performance 2012 – 2015, qui devrait être validé puis signé en début de l’année prochaine. L’ambition du CTICM, fort de ses ingénieurs et de ses compétences scientifiques et techniques reconnues, reste donc d’accompagner au mieux l’ensemble de la profession dans ce passage obligé aux Eurocodes. « Au mieux », c’est-à-dire avec le minimum de pénalité dans le déroulement des affaires industrielles mais, au contraire, en faisant en sorte que chaque constructeur se sente conforté par les atouts de la construction métallique et en particulier son savoir-faire de haute technicité exprimé grâce aux Eurocodes.

Christophe Mathieu Directeur général CTICM

CMI N°4 – 2011

Construction Métallique Informations

3

Ingénierie incendie 32 Lauréats du concours culture Acier 2011 destiné aux étudiants en architecture Nouvelle arche de confinement de Tchernobyl. Nos activités : Fabrication de structures et charpentes métalliques Parachèvement Serrureries industrielles Mécano-soudure Découpe laser. : 01 60 13 83 00 E-mail : ipharisier@cticm. alvéolaire ou d’extrémité Le parachèvement des profils : Construire en métal.com Développement durable Les débris de métaux ne sont plus des déchets 12 Photo de couverture : Les lauréats du concours Acier 2011 destiné aux étudiants en architecture et aux élèves ingénieurs 12 Portrait CABROL. par notre personnel qualifié . par nos équipes de professionnels Le profil reconstitué soudé : . Formation d’intérieur et design Visites 14 16 Formation calculer simplement une structure en acier 34 34 Dossier Évolution des Eurocodes et normes associées 18 18 Publications Assistance technique 38 40 © Gagne SAS .Centre Technique Industriel de la Construction Métallique Directeur de la publication : Christophe Mathieu directeur général du CTICM Rédaction : CTICM – Service publications Contact : Isabelle Pharisier. L’acier à l’assaut du vallon www. CMI. à grande vitesse .l’assemblage.la reconstitution. Parachèvement Structures L’acier à l’assaut du vallon Métalliques 24 Vous recherchez un partenaire de confiance.la soudure. est imprimé sur papier recyclable.com Imprimé en France Fabrication et réalisation : MRGS.le laser. plasma et oxycoupage Notre savoir-faire industriel et nos prestations techniques de qualité à des prix très compétitifs ont su gagner la confiance de grands donneurs d’ordre en France et à l’export.Sommaire Eurocode 1 Charges de neige . : 06 66 37 86 37 Fax : 04 74 54 09 89 Mail : contact@metal-plus. pour les fortes épaisseurs La découpe des tôles et plaques : Sarl au capital de 8 000 € .la soudure.la finalisation.le grugeage.cticm.fr Nouvelle arche de confinement de Tchernobyl Le viaduc de Taulhac.le plasma.l’oxycoupage.RCS Grenoble 440 671 725 . Les annonceurs prennent l’entière responsabilité des informations qu’ils insèrent et déclarent être autorisés à les utiliser. de vos profils droits ou cintrés . par magnétoscopie. des pièces suivant vos plans . Dessine-moi un scarabée… 28 28 Le viaduc de Taulhac Architecte : Agence Soberco Groupement d’entreprises : Bouygues TP-Région France CBRTP/Gagne SAS Voir notre article page 24.le sciage. en haute définition . Tél.La vie de nos organismes professionnels www. : 01 60 13 83 00 Fax : 01 60 13 13 03 CMI est diffusé gracieusement à 8 500 exemplaires.metal-plus. La reproduction même partielle de tout matériel publié dans CMI est strictement interdite. un art. dans un souci de préservation de l’environnement. Alors pourquoi pas vous ? .fr Ingénierie incendie Sur le terrain Actualités . en coupe droite et biaise . Étude d’ingénierie incendie sur un projet international hors norme 32 Éditeur : CTICM .le perçage. spécialiste dans la transformation des aciers. sous flux en automatique .SIRET 440 671 725 00016 8 METAL + SERVICE ZI Les Portes de Chambaran 38 980 VIRIVILLE Tél.Actions du vent Amendements aux annexes nationales 6 Réglementation parasismique française 7 Le viaduc de Taulhac. notre métier N° 4-2011 Normes et certification 6 Sur le terrain 24 Le magazine d’information de la construction métallique . ultrason ou même radio La mécano-soudure : Développement durable Les débris de métaux ne sont plus des déchets 8 . Tél. qui allie rapidité et précision . : 09 52 28 81 07 CTICM Espace technologique L’Orme des Merisiers Bâtiment Apollo 91193 Saint-Aubin Tél.les contrôles.

cpe.2(6) : la majoration de 0. . en Zone I.5) de l’EN 1991-1-4.162 II 0.4(NA) : Département de l’Isère (38) Ajouter les cantons de Roussillon et Vienne (tous cantons) en Région 2.Clause 7.2.20 0.2 : Département des Vosges (88) Remplacer la Région A2 par A1 et la Région C2 par C1.Annexe –Tableau A.1 et avec la carte de zonage.05 1 IIIa 0.223 IV 1.5 0.Clause 4.3.1 kN/m² appliquée aux toitures dont la pente est comprise entre 3% et 5% est donc maintenant supprimée.4a(NA) : Valeurs de cpe applicables aux toitures à 2 versants Pour α = 5°. Cette correction amène donc ce Tableau en cohérence avec le Tableau A.005 1 II 0.190 IIIa 0.d 0.05 0.234 La valeur du coefficient de terrain kr a été calculée à partir de l’équation (4.Normes et certification EUROCODE 1 Charges de neige Actions du vent Amendements aux annexes nationales Les amendements aux Annexes Nationales des Eurocodes relatifs aux charges de neige et aux actions du vent ont été publiés en juillet 2011. .5 0.10 = cpe.20 0.Tableau 7.97 IIIb 0.Clause 5. La valeur du coefficient de turbulence kl a été calculée à partir de l’équation (4. d = dimension de la toiture dans la direction du vent 6 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 .25. .d NOTE : Une interpolation linéaire peut être utilisée pour un angle de toiture 10° < α < 20°.2 kN/ m2 de la charge de neige s’applique sur les zones de toiture dont la pente vis-à-vis de l’écoulement de l’eau est inférieure à 3% .0 0.3(6) : Emplacement du centre de force pour les toitures isolées à un seul versant – Figure 7.6 puis +0.92 IV 1.1 = -0.40. Cette correction amène donc cette Zone en cohérence avec la Zone J. Cette correction amène donc ce Tableau en cohérence avec la carte de zonage.19-NA) de l’EN 1991-1-4/NA.2(1) : Valeurs du coefficient de terrain kr Catégorie de terrain z0 (m) kr 0 0.85 NF EN 1991-1-4/ NA/A1 – Actions du vent .Tableau 4.005 0. La majoration de 0.16 Angle de toiture α α £ 10° α ≥ 20° Distance entre le centre de pression et le bord exposé au vent 0. Quelles sont les principales modifications apportées ? NF EN 1991-1-3/ NA/A1 Charges de neige .209 IIIb 0.Clause 4. .4 (1) NOTE 2 : Valeurs du coefficient de turbulence kl pour un coefficient d’orographie c0 = 1 Catégorie de terrain z0 (m) kr 0 0.0 0. .

legifrance.40 TD (s) 2.15 TC (s) 0.25. RAPPELS : Le 2e tirage de la norme EN 1991-1-3 incorpore le corrigendum AC de mars 2009.8 qui fait référence pour l’application des règles parasismiques . varie donc maintenant avec l’angle de la toiture.03 0. Porte de Versailles à Paris Hall 1 – Allée P – Stand 27 CMI N°4 – 2011 7 Construction Métallique Informations Construire en métal. un art.d quel que soit α. Pierre-Olivier MARTIN Directeur de projet recherche Direction recherche et valorisation CTICM La construction métallique a les solutions pour vos projets ! PARLONS-EN ENSEMBLE! 7 au 12 novembre au salon international de la construction.gouv.5 2.20 0.La position du centre de force qui était auparavant figée à 0. notre métier . • les paramètres pour déterminer les spectres de réponse élastiques verticaux ont été corrigés et sont maintenant les suivants (inversion des valeurs de avg/avg) : TB (s) 0.0 Notes : On peut se procurer gratuitement tous ces textes réglementaires parus au Journal Officiel sur le portail internet suivant : www. Le 2e tirage de la norme EN 1991-1-4 incorpore le corrigendum AC de janvier 2010. Le Journal Officiel du 28 juillet a publié un arrêté modifiant l’arrêté du 22 octobre 2010 fixant les règles parasismiques pour les bâtiments à risque normal.fr. Deux points importants sont à retenir de ce texte : • il est précisé explicitement que c’est la date du dépôt du permis de construire Zone de sismicité 1à4 5 avg/ag 0. Dannielle Clavaud Chef de projet recherche Direction recherche et valorisation CTICM Réglementation parasismique française Publication d’un modificatif de l’arrêté du 22 octobre 2010 pour les bâtiments sismiques à risque normal.9 0.

Il permet. les débris contenant des fluides (huiles ou émulsions huileuses). comme avec des barils qui contiennent ou ont contenu de l’huile ou des peintures. L • la qualité des débris issus de l’opération de valorisation qui doivent être conformes aux exigences du règlement. désormais en vigueur.Développement durable Les débris de métaux ne sont plus des déchets L’Union européenne a adopté le 31 mars 2011 le règlement n°333/2011. premier règlement européen dédié aux métaux. broyage. la quantité totale de corps étrangers (non dangereux) dans les débris de fer et d’acier en sortie de valorisation doit être inférieure ou égale à 2% en poids. Techniques et procédés de traitement Tous les traitements mécaniques (découpage. Critères relatifs aux débris de fer et d’acier Afin de sortir du statut de déchet. Ce règlement. • les techniques et procédés de traitement. car Jusqu’à présent la législation sur les déchets exige une traçabilité assez complexe sur l’ensemble de la chaîne économique. Les déchets dangereux ne peuvent pas être utilisés dans cette démarche. sous certaines conditions. C’est sur ce principe que le règlement dédié aux débris métalliques a été élaboré. Les débris doivent être triés à la source. La directive-cadre 2008/98/ CE sur les déchets a introduit un nouveau dispositif qui permet. d’acier et d’aluminium comme des déchets. Grâce à ce nouveau dispositif les règles de circulation des débris métalliques à travers l’Europe sont simplifiées. Critères permettant la sortie du statut de déchet Les débris ne sont plus considérés comme déchets au sens de la législation européenne lorsque certaines conditions sont remplies. de ne plus considérer les débris de fer. tout en maintenant une sécurité juridique et des conditions de concurrence homogènes pour l’industrie du recyclage. La sortie des métaux du cadre de la législation relative aux déchets est de nature à permettre le développement de l’industrie du recyclage des métaux car l’Union européenne et les États membres ont fixé comme objectif de devenir une économie à fort potentiel de réemploi et de recyclage. est applicable depuis le 9 octobre 2011. valorisés et classés selon leur utilisation possible au regard des spécifications fixées par le client. sous certaines conditions. dépollution) nécessaires pour que le déchet cesse d’être un déchet doivent être terminés. Cette sortie du statut de déchet entraîne un allégement des contraintes administratives et logistiques. Ces conditions portent sur : • les déchets utilisés en tant qu’intrants dans l’opération de valorisation. sauf si les techniques et procédés de traitements éliminant les propriétés dangereuses ont été appliquées. Le règlement retire du champ d’application de la législation sur les déchets les matières recyclées ne présentant aucun risque pour l’environnement. Déchets utilisés en tant qu’intrants dans l’opération de valorisation Seuls les déchets contenant du fer ou de l’acier susceptible d’être valorisé peuvent être utilisés en tant que produits destinés à être valorisés. à des déchets de redevenir des produits. Par exemple. vidange. ne peuvent pas être destinés à cette nouvelle filière. Les débris doivent être 8 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . cisaillement.

En ce qui concerne les déchets contenant des composants dangereux. Cette disposition ne s’applique pas aux propriétés des éléments individuellement présents dans les alliages de fer et d’acier.2. ou les déchets intrants ont été traités afin de séparer les débris de fer ou d’acier des composants non métalliques et non ferreux. Seuls les déchets contenant du fer ou de l’acier susceptible d’être valorisé peuvent être utilisés en tant qu’intrants 2. de soudure et de découpage au chalumeau réalisées sur de l’acier: laitier. b) barils et conteneurs. Les déchets dangereux ne peuvent pas être utilisés en tant qu’intrants. 2. Les corps étrangers sont les suivants: 1) métaux non ferreux (à l’exclusion des éléments d’alliage présents dans tout substrat métallique ferreux) et matériaux non métalliques comme la terre. en particulier la directive 96/29/Euratom 1.3. La quantité totale de corps étrangers (stériles) est inférieure ou égale à 2 % en poids. le nettoyage.3. lubrifiants ou graisses visibles.2. Les débris ne contiennent pas d’oxyde de fer en excès sous aucune forme. Les débris de fer ou d’acier ont été triés à la source ou lors de la collecte et restent séparés. le bois et d’autres substances chimiques ou organiques 3) éléments de taille supérieure (taille d’une brique) non conducteurs d’électricité comme les pneumatiques. 3. dans des conditions atmosphériques normales. le plastique. émulsions huileuses.4.5. fermé ou insuffisamment ouvert qui pourrait entraîner une explosion dans le four d’une aciérie ou d’une fonderie. Nour Ghandour Chef de projet service développement durable Direction des opérations CTICM Critères relatifs aux débris de fer et d’acier (extrait du règlement 333/2011) 1. excepté les quantités résultant typiquement du stockage à l’extérieur. Les débris ne contiennent aucun conteneur sous pression.Tous les traitements mécaniques (par exemple le découpage. Déchets utilisés en tant qu’intrants dans l’opération de valorisation 2. 1. Cette disposition est sans préjudice des normes de base relatives à la protection sanitaire de la population et des travailleurs adoptées par des actes relevant du chapitre III du traité Euratom. Les déchets suivants ne sont pas utilisés en tant qu’intrants : a) limaille et chutes contenant des fluides comme de l’huile ou des émulsions huileuses. de meulage.exempts d’huiles. poussières récoltées dans les filtres à air. de préparation de surface (y compris l’ébarbage). la vidange) nécessaires à la préparation des débris métalliques pour leur utilisation directe et finale dans des aciéries et des fonderies sont terminés. les tuyaux remplis de ciment. la poussière. Techniques et procédés de traitement 3.2. 3. boues 1. les matériaux d’isolation et le verre 2) matériaux combustibles non métalliques comme le caoutchouc. b) les chlorofluorocarbones présents dans les équipements mis au rebut ont été captés par un procédé approuvé par les autorités compétentes. sauf s’il est démontré que les procédés et techniques spécifiés dans la section 3 de la présente annexe visant à éliminer toutes les propriétés dangereuses ont été appliqués 2. de sciage.6. poussières de meulage. lubrifiants ou graisses visibles. le cisaillement. de bois ou de béton 4) résidus issus des opérations de fusion. une spécification de l’industrie ou une norme concernant leur utilisation directe dans la production de substances ou d’objets métalliques dans des aciéries ou des fonderies 1. Cette conformité sera assurée par un contrôle systématique avant et après valorisation. de chauffage. qui contiennent ou ont contenu de l’huile ou des peintures 3. le broyage ou le granulage. excepté l’équipement provenant de véhicules hors d’usage. CMI N°4 – 2011 Construction Métallique Informations 9 . le tissu. Ils respectent les limites de concentration établies dans la décision 2000/532/CE (2) et ne dépassent pas les limites de concentration fixées dans l’annexe IV du règlement (CE) no 850/2004 (3). Les débris sont classés selon une spécification du client. la séparation. les conditions spécifiques suivantes sont applicables : a) les matériaux intrants provenant de déchets d’équipement électrique ou électronique ou de véhicules hors d’usage ont subi tous les traitements requis par l’article 6 de la directive 2002/96/CE du Parlement européen et du Conseil et par l’article 6 de la directive 2000/53/CE du Parlement européen et du Conseil . calamine.1. 1.Les débris sont exempts d’huiles. Qualité des débris issus de l’opération de valorisation 1. le tri. émulsions huileuses.7. Les débris ne présentent aucune des propriétés dangereuses énumérées à l’annexe III de la directive 2008/98/CE. de débris préparés. à l’exception de quantités négligeables qui n’entraînent pas d’égouttement.3. à l’exception de quantités négligeables qui n’entraînent pas d’égouttement Conformité et qualité Le producteur ou l’importateur de débris métalliques devra délivrer une attestation de conformité aux destinataires des produits et conser ver une copie de ce document pendant au moins un an et la tenir à disposition des autorités compétentes. 1. L›ensemble du système qualité devra être évalué par un organisme accrédité. la dépollution.1. Radioactivité : il n’est pas nécessaire d’intervenir au titre de la réglementation nationale ou internationale relative aux procédures de contrôle et d’intervention concernant les débris métalliques radioactifs.1.

.

.

Elégance. Isabelle Métais. pertinence absolue. 15 finalistes en lice : à l’évidence l’édition 2011 du désormais incontournable concours Acier de ConstruirAcier a remporté un vif succès. journaliste d’architecture Marc Landowski. C’est sur le sujet imposé « Habiter un pont. journaliste. ingénieur d’affaires. simplicité. Le jury Manuelle Gautrand. ConstruirAcier Laure Delaporte. Manuelle Gautrand a tenu à saluer les travaux des étudiants. » P Premier prix : Paul Jaquet. Si les projets retenus étaient très différents. architecte. présidente du jury Jean-Marie Guinebert. directeur général. vraie plastique. ils se sont tous distingués par une qualité de travail supérieure mais aussi une maturité et un travail fourni particulièrement équilibré qui met en valeur la créativité de l’architecture métallique. une aubaine urbaine ? 230 étudiants. responsable marchés. réponse urbaine extrêmement sensible… : chaque projet a été examiné par un jury soucieux de distinguer au final quatre candidats. Eiffel Christophe Ménage. Cité de l’architecture et du patrimoine Jean-Jacques Obriot. écriture.Actualités Les lauréats du concours Acier 2011 destiné aux étudiants en architecture et aux élèves ingénieurs Habiter un pont. « Nous avons été confrontés à une authentique convergence. Mattie Le Voyer. Architecte Jean-Pierre Ménard. Jules Eymard Le pont Héron | ENSA Nantes Dotation : 8 000 euros Premier prix 12 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . SEMAPA José Luis Fuentes. directeur de la communication et des partenariats. ConstruirAcier Présidente du jury. à l’arrivée. architecte agence Feichtinger John Hanlon. a observé Manuelle Gautrand. Terrell François Lamarre. une aubaine urbaine ? » que les candidats ont présenté leurs projets le 25 mai dernier à la Cité de l’architecture et du patrimoine devant un jury présidé par l’architecte Manuelle Gautrand et composé de professionnels de la construction et de journalistes de la presse spécialisée. soit 94 équipes issues de toutes les écoles françaises d’architectures et de certaines écoles d’ingénieurs… pour. délégué général.

Maylis Sarrazin Sur le pont d’Avignon | ENSA Paysage Bordeaux Dotation : 1 500 euros Prix de l’urbanisme : Thomas Cazenave-Piarro. Lucas Bertrand Habiter le paysage.Deuxième prix : Gabriel Gozzo. Axel Chauvin CMI N°4 – 2011 Construction Métallique Informations 13 . Marvin Rosier. un pont Vierendeel | ENSA Nancy Dotation : 5 000 euros Troisième prix : François Desbois. Rémi Morgat. Antoine Esnard. Samir Ellouzi Intermezzo | ENSA Montpellier Dotation : 4 000 euros Prix de l’audace : Fabien Sanz. Julien Grentziger.

ConstruirAcier Lauréats du concours culture Acier 2011 destiné aux étudiants en architecture d’intérieur et design Issues de dix écoles d’architecture. Les 12 finalistes retenus ont présenté leurs réalisations le 12 mai 2011 à la maison des Compagnons du Devoir devant un jury présidé par l’architecte Philippe Demougeot. Michael Degois EFET Paris Dotation : 500 euros 3 Mention spéciale : 14 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . ConstruirAcier Christophe Ménage. Union des Métalliers Pascal Girondeau. architecte d’intérieur Jean-Pierre Ménard. Troisième prix 1 1 Premier prix : 2 Troisième prix : 3 Nuwar Sawaf Babelian ESAM Paris Dotation : 3000 euros Estelle Griffe. architecte et architecte d’intérieur. d’architecture intérieure et de design. journaliste Métal Flash Valérie Dusséqué. président du jury Nicolas Dion. journaliste Jan Meyer. compagnon du devoir Isabelle Jarreau. quelque 45 équipes d’étudiants ont remis leurs projets au mois de mars dernier en réponse au sujet du concours Culture Acier : Imaginez le stand de ConstruirAcier. délégué général. Yuan Tian.Actualités Le jury Philippe Demougeot. Julie Rousset. métallier. responsable enseignement. Anne Kristelle Spinelli EFET Paris Dotation : 2500 euros 2 Deuxième prix : David Pfister. Shan Fang Académie Charpentier Dotation : 1 000 euros Séverine Quignot. Nicolas Madier.

.

une autre salle « Club » de 400 places mais aussi cinq studios de répétition. la visite de la nouvelle Scène de Musiques Actuelles (SMAC). ce vaisseau musical accueille une grande salle de 1300 places. ConstruirAcier a organiser le 15 septembre dernier.Actualités Visites © CTICM Verrière de la Gare de Lyon D’acier et de verre pour le ferroviaire © CTICM De nouveaux accès. Les travaux portent sur l’agrandissement d’une des platesformes. La prouesse de réalisation de cette nouvelle salle réside dans l’habillage extérieur constitué de plaques de cuivre et de tôles d’acier. un format carré et 64 pages entièrement consacrées à la richesse et à la diversité des applications et des opportunités offertes par la construction métallique : éditée par ConstruirAcier. elle présente une douzaine d’études de cas pour chaque typologie de bâtiment. Dédiés aux immeubles de bureaux et aux équipements culturels.construiracier. 16 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . Charpente et ouvrages métalliques : Castel et Fromaget Lancement de la collection Acier 10/50 Une couverture sobre et élégante. Une visite © CTICM de chantier organisée par ConstruirAcier le 29 septembre dernier. la construction d’une importante rampe d’accès et la création de deux halles surmontées de verrières. des ateliers-résidences d’artistes. des circulations refondues. Unique dans la région. fr et dans certaines librairies spécialisées. la nouvelle collection Acier 10/50 vient de sortir. des espaces agrandis et plus de 4 400 m2 de verrière installées… : la gare de Lyon fait peau neuve pour accueillir plus de 10 millions de voyageurs supplémentaires d’ici 2020. Sous les plumes conjuguées de Florence Accorsi et François Lamarre. les deux premiers opus seront prochainement disponibles sur www. des zones de circulation du public et différents équipements bénéficiant des dernières innovations techniques. Charpente métallique et verrières : Gagne Construction métallique La SMAC résonne à Nîmes En avant-première. Les travaux devraient s’achever en février 2012 pour une ouverture prévue quelques mois plus tard.

.

Pour la petite histoire. va accélérer la contractualisation quasi-systématique des Eurocodes dans les marchés de construction. qu’ils soient publics ou privés. l’utilisation des anciennes règles de calcul CM66 reste possible sous réserve que cela soit formellement spécifié dans les documents du marché. la levée des derniers freins réglementaires avec la parution récente des nouveaux arrêtés « séisme » (Arrêté du 22 octobre 2010)* et « feu » (Arrêté du 14 mars 2011)*. Dans ce cadre contractuel.Dossier Évolution des Eurocodes et normes associées Le panorama normatif français en 2011 Depuis juin 2010. En parallèle. relativement cohérent et complet. Dans cette période de coexistence. trouve petit à petit sa place dans les cahiers des charges de travaux et dans l’organisation des entreprises de construction métallique. la suppression des Règles de calcul françaises. NF EN 1090. le calcul et l’exécution des structures en acier sur un référentiel normatif cohérent. la norme d’exécution des structures en acier et en aluminium. sont l’aboutissement d’un processus de recherche et de rédaction de plus de 20 ans au sein (pour les Eurocodes 3 et 4) de la CECM et du CEN sous mandat de la Commission Européenne. qui permet de traiter aussi bien des * La liste des normes et des textes règlementaires correspondants sont disponibles sur le site du BNCM. remplaçant. Les évolutions à venir Cette première étape de rédaction. 18 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . depuis février 2009 l’ancien DTU 32. une première version de l’Eurocode 3 date de 1984 sous l’égide de la CECA (Communauté Économique du Charbon et de l’Acier).1 et la norme expérimentale XP P 22-501.1 a fait l’objet en 2009 d’une refonte complète pour être mis en cohérence avec ces normes européennes et servir de cadre à l’Eurocode et à la norme NF EN 1090-2. complétée au niveau français par la publication des Annexes Nationales des différentes parties des Eurocodes a abouti à un ensemble de normes de calcul des ouvrages de structure. de la liste des DTU en vigueur a « officialisé » le passage effectif aux codes européens de calcul des structures « Eurocodes structuraux » dans le système normatif français*. Les codes de calcul des structures dits « Eurocodes » dont les versions définitives des différentes parties ont été homologuées et publiées en France entre 2003 et 2010. dont les Règles CM66. entre autre. Associée néanmoins à une prolongation de 2 ou 3 ans de la période de coexistence avec les normes françaises existantes relatives à la prévention des risques vis-àvis du feu et du séisme. sous condition d’accord entre les parties (y compris leurs assureurs). Le DTU 32. la norme d’exécution NF EN 1090-2 et le code de calcul « Eurocodes structuraux » se complètent mutuellement et permettent de baser la conception.

en traitant les lacunes et incohérences qui auront pu être identifiées et signalées par les utilisateurs européens. Néanmoins. . .de simplifier le cheminement à travers les différentes parties des Eurocodes . Destination de l’ouvrage réalisé Classe de conséquence CC (réf. confiés à ces différents groupes de travail. Une première estimation du planning des travaux prévoit la publication de ces amendements entre 2015 et 2019 selon les parties d’Eurocodes concernées. ces documents sont issus de nombreuses discussions et de la recherche de consensus entre pays européens dont les habitudes constructives et les règles de l’art établies pouvaient être relativement éloignées.bncm. Une deuxième étape de réflexion est à présent lancée par les comités européens chargés des Eurocodes afin de faire évoluer ces textes vers plus de cohérence et d’harmonisation : . quelques incohérences entre différentes parties complémentaires ou des lacunes pour certains types d’ouvrages. Ces travaux d’évolution concerneront également la rédaction d’annexes particulières relatives au calcul des poutres alvéolaires. ces textes peuvent présenter un certain nombre de difficultés d’interprétation. Cette transition vers l’Eurocode devrait permettre à l’Annexe Nationale de l’EN 1993-1-1 de donner des précisions sur le choix de la classe d’exécution. qui se conclura par des propositions d’amendements. Ces documents ont fait l’objet. etc. de limiter le nombre de méthodes alternatives . des ouvrages d’art.d’améliorer la clarté et la lisibilité des documents . La liste des révisions des Eurocodes 3 et 4 est disponible sur le site du BNCM (www. ce choix impacte non seulement sur le niveau d’exécution et de contrôle des structures en acier mais.en proposant des solutions là où des consensus n’avaient pas pu être trouvés lors de la première étape de rédaction.structures de bâtiment. d’une première phase de corrigenda dont les modifications ont été intégrées dans le texte initial sous forme d’un nouveau tirage. auront plus particulièrement pour objectifs : . Pour cette nouvelle phase. Une des premières tâches de ces groupes d’évolution sera d’examiner tous les commentaires déjà transmis par les différents pays membres.en limitant les renvois à des choix nationaux (renvois aux annexes nationales) . En parallèle. courant 2009 et 2010.fr). Ces travaux sont suivis par la commission de normalisation CNC2M gérée par le BNCM et plusieurs experts français reconnus participent activement à ces groupes d’évolution. en fonction de la classe de conséquence et du type d’ouvrage ou de partie d’ouvrage. Concernant plus particulièrement l’Eurocode 3 « Calcul des structures en acier ». Ces corrections peuvent porter sur le texte mais également sur des formules présentant des erreurs dans le premier tirage. Ils se feront dans le cadre d’un projet commun aux Eurocode 3 (acier) et Eurocode 4 (mixte acier-béton) et traiteront aussi bien des vérifications à froid et des vérifications vis-à-vis du feu. les travaux d’évolution proprement dits. EN 1990 et son annexe B) Choix de la courbre de flambement pour une section transversale CLASSE D’EXECUTION EXC (1 à 4) de l’ouvrage ou de la partie d’ouvrage réalisé Conditions d’exploitation au cours de la durée de vie de l’ouvrage ou de la partie d’ouvrage réalisé Catégorie de service SC Catégorie de production PC Difficulté liées à la réalisation de l’ouvrage ou de la partie d’ouvrage Schéma des classes d’exécution selon l’EN 1090-2 CMI N°4 – 2011 Construction Métallique Informations 19 . éventuellement. une première étape a consisté en la création au sein des sous-comités européens CEN/ TC250 SC3 (en charge de l’Eurocode 3) et CEN/TC250 SC4 (en charge de l’Eurocode 4) d’un certain nombre de groupes d’évolution. . des corrections ou des compléments. regroupée dans un ensemble cohérent de textes normatifs. non traités au cours de la première phase de corrigenda. des pylônes. une des premières évolutions sera la reprise en annexe à l’EN 1993-1-1. . du choix des classes d’exécution actuellement traité par la norme d’exécution EN 1090-2. En effet. En conséquence. sur un certain nombre d’hypothèses de calcul. c’est une première étape vers une harmonisation des méthodes de dimensionnement des ouvrages et cette somme d’expertise et de méthodologie. et de proposer.de supprimer si possible les règles d’usage trop peu pratique en conception ou en calcul. en partenariat avec les groupes de recherche et de réflexion de la CECM. lorsque le cahier des charges fait appel à la possibilité de différentiation de la fiabilité proposée en annexe informative (Annexe B) par l’EN 1990 (« Eurocode 0 : Bases de calcul »). est regardée avec beaucoup d’intérêt par de nombreux pays hors de l’Europe. Bien sûr. des réservoirs.

les produits mis sur le marché avant le 1er juillet 2012 qui ne satisfont pas aux dispositions du décret du 8 juillet 1992 susvisé peuvent continuer à être mis à disposition sur le marché jusqu’au 30 juin 2013. et d’autre part. la Commission de normalisation de la construction métallique et mixte CNC2M a lancé deux groupes de travail. Par dérogation et à titre transitoire. . précisé dans l’arrêté et un niveau d’attestation précisé dans l’avis associé : Extrait de l’arrêté du 6 juin 2011 Art. travaille activement à la rédaction d’un nouveau DTU de mise en œuvre des ossatures en acier destinées aux maisons individuelles et petits bâtiments résidentiels. – Partie 1 : Exigences pour l’évaluation de la conformité des éléments structuraux.3 : un premier groupe.au calcul des ouvrages en verre structurel. La mise en application de la norme d’exécution NF EN 1090 La norme d’exécution des structures en acier et en aluminium vient d’être modifiée par deux amendements. dont l’activité a démarré en 2010. – Exécution des structures en acier et des structures en aluminium. Ces nouveaux projets vont démarrer par l’organisation de nouveaux comités techniques européens ou de groupes de travail spécifiques sous l’égide du CEN/TC 250. Les projets de nouveaux Eurocodes Parallèlement aux projets d’évolution des Eurocodes existants. Cette norme offrira également en annexe 20 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 .à la vérification des ouvrages existants . le premier prochainement publié concernant la partie 2 et l’autre en cours de vote européen concernant la partie 1.Dossier Le CTICM participe activement à ces travaux. d’une part en tant que bureau de normalisation assurant la gestion au niveau français des normes relatives à l’Eurocode 3 et 4 et à la norme d’exécution EN 1090. des travaux sont lancés par le CEN pour la rédaction de nouveaux codes de calcul européens consacrés : . selon un calendrier Extrait de l’avis du 6 juin 2011 Produits entrant dans le domaine d’application de la norme harmonisé NF EN 10901 : Exécution des structures en acier et des structures en aluminium. Cette publication rend d’application obligatoire le marquage CE aux produits de structure en acier et en aluminium destinés à être commercialisés. les produits qui ne satisfont pas aux dispositions du décret du 8 juillet 1992 susvisé peuvent être mis sur le marché jusqu’au 30 juin 2012. La partie 1 est la partie harmonisée de la norme EN 1090 et traite du marquage CE. GT DTU 32. 4 – les dispositions du décret du 8 juillet 1992 susvisé sont applicables aux produits entrant dans le domaine d’application de la norme harmonisée NF EN 1090-1. L’actualité des travaux de normalisation au niveau français En parallèle à l’avancement des travaux européens. au calcul des structures métallo-textiles . Elle a été référencée dans la liste des normes harmonisées du JOUE (Journal Officiel de l’Union européenne) début 2011 et l’arrêté de mise en application au niveau français vient d’être publié au JORF (Journal officiel de la République française) le 4 septembre 2011. par la participation active de ses experts dans les groupes de travail européens. Partie 1 : Exigence pour l’évaluation de la conformité des éléments structuraux (voir tableau ci-contre).

: +49 (0) 9673 9203-0 Fax: +49 (0) 9673 9203-51 www. de dalles. DIN. de coques et de solide Coques avec symétrie rotationnelle Intersections de surfaces Matériaux orthotropes Calculs linéaires. Éléments de poutres.Ing. béton armé. RSTAB RFEM Programme de charpente 3D Pour les charpentes d’acier. béton armé et aluminium Calcul non-linéaire pour grands déplacements Analyse dynamique Analyse de stabilité spécialisée pour flambement local et flambement de plaque Connexions Propriétés de la section Calcul élastique et plastique Standards internationaux de conception et de vérification (Eurocodes. SIA. Software Dlubal Logiciel pour l’analyse structurelle et dynamique Nous recherchons des revendeurs.-Software Dlubal GmbH Am Zellweg 2 D-93464 Tiefenbach Tel. BS. aluminium etc.dlubal. AISC. en bois. non-linéaires et de câble Poutres et nervures des sections en T Fondations et appuis élastiques non-linéaires Analyse de contrainte Conception et vérification du béton armé Analyse de l’ouverture des fissures Flèche dans l’état fissuré Vérification de la protection incendie Version gratuite démo/observateur à www. Etes-vous intéressés? Contacteznous pour plus d‘informations.com/fr Ing. IS. GB) Étapes de construction Calculs des tours en treillis Intégration de CAO (BIM) Programme 3D pour MEF MEF pour acier.dlubal.com/fr info@dlubal. bois.com . verre.

qu’ils souhaitent faire connaître à la Commission de Normalisation. CNC2M. tels que les projets d’exemples présentés ci-dessous. commentaires et compléments d’information aux utilisateurs en fonction des besoins et questions qui lui parviendront. Elle permettra à la Commission de Normalisation de la construction métallique et mixte.Dossier des exemples de conception des structures. Les internautes sont invités à communiquer au BNCM par e-mail les informations et difficultés d’utilisation de ces nouvelles normes. des premiers retours d’expérience relatifs à l’application de la version définitive des Eurocodes. le CTICM a mis en DÉCISIONS applicables NORMES harmonisées applicables NF EN 1090-1: 2009 PRODUITS USAGES PRÉVUS NIVEAUX ou classes (réaction au feu) SYSTÈMES d’attestation de conformité applicables 2+ Valérie Lemaire Directeur du BNCM CTICM ORGANISMES notifiés Décision 98/214/ CE du 9 mars 1998 amendée par la décision 2001/596/CE du 8 janvier 2001 Éléménts structuraux en acier et en aluminium pour usage dans les charpentes et les fondations CSTB AFNOR Certification CTICM 22 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 .3 Projet d’exemple de constitution d’un mur à ossature métallique Extrait du projet de NF DTU 32. La création du nouveau site BNCM Afin d’améliorer l’information des utilisateurs de ces normes. Extrait du projet de NF DTU 32. GT révision EN 1993-1-1/NA Le second groupe de travail prépare un amendement à l’Annexe Nationale de l’EN 19931-1 (partie générale de l’Eurocode 3) afin de tenir compte d’une part. ligne fin 2010 un nouveau site internet consacré aux activités du BNCM : « bncm. et d’autre part. lancement d’enquêtes publiques AFNOR en relation avec le domaine de compétence du BNCM. des corrections apportées à la norme EN 1993-1-1 par son corrigendum. des tableaux de prédimensionnement des stabilités vis-à-vis du vent et du séisme. de diffuser des avis. planchers et toitures. ainsi qu’un mémento relatif aux interfaces avec les autres corps d’état et des propositions de conception des murs. évolutions réglementaires.3 Projet d’exemple de constitution d’une toiture à ossature métallique Une page « Consultation du BNCM » est également destinée à répondre aux questions courantes des utilisateurs.fr » Ce site propose une zone publique composée de plusieurs pages d’information dont une page d’actualités destinée à attirer l’attention des utilisateurs sur l’évolution des normes : nouvelles publications.

notre métier . RT2012 & l’acier. un art.Hall 1–Allée P–Stand 27 7 au 12 novembre au salon international de la construction. Des micro-conférences seront organisées autour des thèmes ISI. développement durable… Construire en métal. Porte de Versailles à Paris La construction métallique a les solutions pour vos projets ! PARLONS-EN ENSEMBLE! ConstruirAcier et le CTICM seront enchantés de vous accueillir sur leur stand. nouvelle réglementation parasismique.

Le Projet Le contournement de l’agglomération du mètres de hauteur. 2 400 tonnes la ‐ Béton de structure :6 000 m3 d’acier uniquement sur de partie charpente métallique. C’est aussi un succès important pour la s charpente métallique de l’ouvrage. •Caractéristiques : 24 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . Il comprendra 11 ouvrages d’art et une largeur de 20 mètres. le viaduc de Taul.1 millions pour la hac surplombe la vallée à plus de 30 charpente métallique.Sur le terrain Le viaduc de Taulhac.65m de large Puy-en-Velay est un maillon de l’axe Lyon de 422 m sur 19 65m devarie entre 14 Toulouse (RN 88) il seraTravelage : 73m + 3x92m + 73m ‐ mis en service en et 29 mètres.1 (800 d’euros dont 8 ‐ Fondations Fondations profondes (800 ml de pieux) Véritable ouvrage d’art.Avec une longueur totale de 422 mètres ‐ Hauteurs des piles :  de 14 à 29m cules/jour. Le tablier repose sur ‐ Ouvrage Mixte quatre piles dont la hauteur large Ouvrage Mixte de 422 m sur 19. D’un point ‐ Armatures : 1 000 Tofinancier. L’acier à l’assaut du vallon Les intervenants : Maître d’ouvrage : Direction Régionale de l’Environnement. ce viaduc est dont le viaduc de Taulhac qui imprime : 2 500 To ‐ Charpente déjà un ouvrage mixte acier-béton composé de Charpente : 2 500 To sa marque architecturale à l’ensemble. c’est un marché qui s’élève à vue Un ouvrage imposant profondesmillionsml de pieux) millions pour 14.la partie génie civil et 6. de l’Aménagement et du Logement (DREAL) .Auvergne Maître d’œuvre : Direction Interrégionale des Routes (DIR) du Massif Central / Service d’Ingénierie Routière du Puy en Velay Architecte : Agence Soberco Groupement d’Entreprises : Bouygues TP-Région France / CBRTP/Gagne SAS Études d’exécution : Cogeci Pieux : Botte Fondations Armatures : ASTP + Germain Terrassements : RozièreTP Bétons : DDF + Vicat Équipements : Comely Dans le cadre de la réalisation du contournement de la ville d Taulhac est à la fois un ouvrage imposant par sa taille et un c sa mise en œuvre. 2014 pour accueillir environ 21 000 véhi.

La phase de fabrication s’est déroulée de mai 2010 à avril 2011. le Viaduc de chantier impressionnant par société Gagne qui a réalisé la . Pièce de pont cou hauteur 1.00 m à chaque extrém Un montage impressionnant Impressionnant et délicat… deux qualificatifs pour le montage qui a mobilisé toute une équipe d’une vingtaine de monteurs ou soudeurs entre août 2010 et juillet 2011. Pour la phase de mise en peinture. . Ainsi. la charpente métallique a été assemblée sur une plateforme dédiée à l’arrière d’une des culées.tandis que les appuis l’ont été en acier S460 thermomécanique.6 mètres de hauteur. Les 19 tronçons ont été assemblés sur site en quatre phases. La portée principale fait 92 mètres et les poutres métalliques atteignent 3.44 m . COUPE TRANSVERSALE . Largeur hors to 19. représentant environ 30 000 heures de travail. Pièce de pont proch hauteur 2. Hauteur PRS : 3. Entraxe poutre : 1 du Puy-en-Velay.00 m . Les sections en travées et les éléments transversaux ont été réalisés en acier S355 . Espacement élém transversaux : 4. fabriqués. mis en peinture et montés dans l’usine Gagne de Taulhac. Après chacune des CMI N°4 – 2011 Construction Métallique Informations 25 . cela ne laisse aucune place à l’improvisation… chaque détail compte. Les 19 tronçons (d’une longueur variant entre 12 et 31 mètres et d’un poids unitaire allant de 30 à 60 tonnes) qui constituent la charpente métallique du tablier ont été conçus. Il est vrai qu’à 30 mètres de hauteur. 2 couches ont été passées dans les ateliers de Gagne.20 C’est une structure de type bipoutre mixte acier-béton qui a été mise en place.

le chantier n’a été arrêté que durant seulement trois semaines pour intempéries durant l’hiver dernier. tout proche des habitations.65 m de large – un travelage de 73 m + 3x92 m + 73 m – quatre piles de 14 à 29 mètres – une charpente de 2 500 tonnes – béton de structure : 6 000 m3 – armatures : 1 000 tonnes – fondations profondes (800 ml de pieux) 26 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . ont été menées avec tout autant de maîtrise pour ensuite laisser place aux professionnels du béton… Respect des délais Pour ce chantier. Le délai contractuel est d’une durée de 2 ans. est venue rajouter encore un peu de complexité. De plus. C’est la première phase de lancement qui a constitué l’opération la plus délicate car l’ensemble mesurait alors plus de 100 mètres pour un poids de 900 tonnes. Un véritable défi qui est en passe d’être relevé ces prochains mois… Françoise Leroy Repères : – un ouvrage mixte de 422 m sur 19. Le respect des délais n’était pas l’unique contrainte de ce chantier. Les trois phases suivantes. de basalte et de pouzzolane. il a fallu composer avec la nature du sol composée de sable. moins périlleuses.Sur le terrain phases d’assemblage. audelà des aspects techniques intrinsèques de l’ouvrage. la situation géographique du viaduc. d’argile. En effet. avec une livraison prévue en janvier 2012. pas question de prendre du retard et d’ailleurs. il a été procédé au lançage grâce à un système à de vérins avaleurs de câbles d’une capacité totale de 320 tonnes.

Planning •Marché notifié le 18/12/09 •OS de démarrage le 11/01/10 pour 24 mois (y compris 3 mois de préparation) CMI N°4 – 2011 Construction Métallique Informations 27 .

Dessine-moi un scarabée… Un scarabée. une virgule cosmétique.1/3 ouvriers) . et ce pour une bonne raison. ils se sont orientés vers la construction de bâtiments traditionnels (industriels ou agricoles).Effectif à fin 2010 : 120 personnes (1/3 cadres1/3 Etam. des gares autoroutières… un inventaire à la Prévert façon charpente métallique ? Oui.Implantations: Mazamet. Il faut savoir que pendant 150 ans. il a été nécessaire pour l’entreprise de trouver une alternative. la métallerie mais également à la mécanique. les 6 % restant étant 28 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . mon père a repris les actions de Cabrol détenues par Castel et a. Marseille. le périmètre d’intervention de l’entreprise s’est rapidement déployé vers l’Hérault et l’Aude. chacune des familles a créé une société civile de portefeuille comprenant 42 % des parts pour celle gérée par la famille Cabrol et 52 % pour celle de la famille Rayssac.Comment est née l’entreprise Cabrol ? Christophe Rayssac : la société a été créée par le grand-père Cabrol. une médiathèque. mon père. CMI – À quel moment la famille Rayssac « entre dans la danse » ? Christophe Rayssac : au milieu des années 70 il y a eu un rapprochement entre Cabrol et Castel et Fromaget avec un échange d’actions.000 tonnes CMI – L’entreprise Cabrol est donc détenue par deux familles. L’activité était déjà très importante. a la particularité de ne pas être calcaire et donc de permettre de réaliser le délainage dans des conditions optimales. Propos recueillis par Isabelle Pharisier Christophe Rayssac. cette activité nécessitait énormément d’équipements industriels spécifiques faisant appel à la serrurerie.Capacité de production: 5. Vers 1960. En 1975. un diamant. CABROL CONSTRUCTION MÉTALLIQUE EN QUELQUES CHIFFRES . une des rivières qui coule ici.Portrait CABROL. Francis Rayssac.CA 2010: 21.5 M€ . peu après le premier choc pétrolier qui avait mis l’entreprise Cabrol en difficulté. directeur général de Cabrol Construction métallique. conte son entreprise et nous fait partager sa vision du métier. en parallèle. C’était une entreprise artisanale de serrurerie dont les principaux clients étaient les industriels du délainage et de la mégisserie. Quand l’activité de serrurerie a décliné. était directeur général de Castel et Fromaget. non exhaustif. un terminal d’aéroport. Mais la région n’étant ni très industrialisée ni particulièrement agricole. Jean Cabrol. Paris . un grand stade. racheter les actions d’un des frères Cabrol (le dirigeant) pour pouvoir obtenir la majorité. peu ou prou ! Cet inventaire. Mazamet a été un centre industriel et commercial de 1er plan. la construction de ceux-ci se faisant traditionnellement en béton. En revanche. c’est celui des projets très variés mais toujours de haute technicité menés par l’entreprise mazamétaine Cabrol CM. Crée en 1930 la petite entreprise artisanale de serrurerie a désormais tout d’une grande de la charpente métallique ! Christophe Rayssac. directeur général de Cabrol construction métallique CMI . La société Cabrol ne fabriquait pas les usines de délainage. En 1992. comment se passe cette double « gouvernance » ? Christophe Rayssac : très bien. il y était arrivé en 1962 comme ingénieur. Mazamet a été un haut lieu de la laine et du cuir car l’eau de l’Arnette. un hôtel du département. quand les deux fils Cabrol ont repris la société. À cette époque l’entreprise comptait une centaine de personnes et le chiffre d’affaires avoisinait les 80 millions de francs (environ 12 M€). Lyon. À l’époque.

quel a été le cheminement ? Christophe Rayssac : beaucoup considéraient que la profession devait se développer autour de l’outil. Quand ils conçoivent ils le font pour réaliser. Nous ne voulions pas vendre du tonnage à tout prix. Par exemple. Nous avons eu aussi quelques expériences à l’export avec le groupe Profroid pour lequel nous avons fait des chambres froides en Algérie et au Maroc. C’est très différent de ce que nous connaissons aujourd’hui où toute la difficulté réside en la détermination du désir futur du concepteur. Nous faisions des choses plus traditionnelles que ce que nous faisons aujourd’hui. CMI – Depuis Cabrol est devenue une entreprise orientée « projets techniques ».partagés entre divers collaborateurs. Cette opération marque le basculement de l’entreprise vers les projets très techniques. Au début des années 1990. Autre changement. notamment comme pour l’Oréal avec qui nous avons beaucoup travaillé. Dans la même période il y a eu d’autres opérations significatives comme l’îlot judiciaire de Bordeaux conçu par Rogers et l’architecte W Alsop. Pour ce projet. comment votre père a-t-il redessiné l’entreprise ? Christophe Rayssac : Dès sa prise de fonction de Pdg de Cabrol. mon père a mis en place une organisation telle qu’il avait pu l’éprouver dans ses précédentes fonctions avec une approche très cartésienne. ça ne m’intéresserait pas de me retrouver systématiquement dans cette situation : nous aimons Hotel du département à Marseille Vigie de l’aéroport de Bordeaux Ilôt judiciare à Bordeaux CMI N°4 – 2011 Construction Métallique Informations 29 . Sur ce projet nous avons eu à faire à l’ingénierie anglo-saxonne et cela nous a plongé rapidement dans un environnement beaucoup plus technique. une opération de 21 millions d’euros. À l’export comme dans les DOM-TOM nous avons toujours travaillé derrière un partenaire. la vigie de l’aéroport de Bordeaux avec Philippe Starck. pour Cabrol CM. Nous. Nous nous sommes donc positionnés sur le projet de l’hôtel du département des Bouches-du-Rhône à Marseille. À partir de 1992 nous commençons donc à aborder des opérations de première importance et à la fin de la décennie nous réalisons l’autre opération phare pour Cabrol : le terminal 2 de l’aéroport de Nice. c’était de l’industriel pour Lafarge. Ce terminal est la deuxième grosse opération qui oriente définitivement l’activité de l’entreprise. le détail était vu ainsi que l’usinage et le procédé de soudage correspondant. À cette époque nous n’avons pas abandonné complètement l’activité très traditionnelle mais celle-ci nous a échappé compte tenu de la structure que nous avons été obligés de mettre en place. Nous avons géré l’ensemble du projet mais nous avons fait appel à des partenaires d’une part parce que nous n’aurions pas pu assurer toute la production et d’autre part il y avait la couverture multicouche. car trop aléatoire et dangereux pour une PME. Pour l’îlot judiciaire les anglo-saxons nous ont donné une leçon car les exigences étaient entièrement prescrites dans le dossier et même parfois par des croquis à main levée. D’une complète logique d’enchaînement des taches et d’un outil de gestion évolué. c’est la matière grise. de tels concepts. les études préalables et la main-d’œuvre d’exécution. comme par exemple du garage automobile. C’est à ce moment-là que l’entreprise a commencé à travailler sur des sujets proches de ceux que nous traitons aujourd’hui. ces sociétés civiles ont un gérant qui peut décider de certains arbitrages sans être obligé d’en référer forcément à tous les porteurs de part des SCP. les marchés qui étaient régionaux. au design et l’architecte Luc Arsène Henri. soudée sur un tube. la gorge était définie et dessinée. des centres commerciaux. Tout était exprimé. Cela étant. L’intérêt du système mis en place est d’éviter la dilution des parts lors des successions à venir l’entreprise. De plus. et des bâtiments de toute nature. D’ailleurs. Ce qui fait le prix d’une charpente quand il y a peu de quantité ce n’est pas le tonnage. pour une pièce moulée. ce n’est pas une simple ingénierie de conception c’est aussi une ingénierie de construction. Partant de ce principe. nos collaborateurs étaient arrivés à maturité pour aborder des opérations de première importance. le tonnage ne me paraît pas être un indicateur raisonnable d’activité. Ces deux projets sont de beaux ouvrages. nous avons structuré le bureau d’études. nous faisions juste la production sans la volonté d’aller chercher systématiquement des marchés à l’étranger. deux aspects sont importants : l’intégration des métiers connexes à la charpente (nous avons balayé tous les sujets qui sont susceptibles d’être abordés par une société comme la nôtre) et la maîtrise du dossier de chantier de gros volumes (un montant très significatif au regard du chiffre d’affaires de la maison). CMI – Homme du renouveau. et une façade vitrée très technique. deviennent nationaux avec des projets de type industriel pouvant aller jusqu’au haut de gamme. CNIM. nous préférions nous développer autour de l’humain. Il faut rendre hommage aux architectes qui élaborent sans que l’on sache où ils les trouvent. Pour le reste. Pechiney. nous l’avons renforcé et encadré.

CMI – Quels changements dans l’organisation de l’entreprise ces projets ont-ils impliqués ? Christophe Rayssac : avec Marseille nous nous sommes organisés différemment. comment « choisissez-vous » les projets sur lesquels vous voulez vous positionner ? Christophe Rayssac : pour sélectionner des projets nous avons quatre commerciaux et un directeur commercial qui travaillent. j’aime la construction. En amont de la réalisation. la direction commerciale et. le montant des affaires que nous traitons est à peu près équivalent à celui d’un projet de gros tonnage. Nous. qu’est-ce qui vous attirait dans ce métier ? Christophe Rayssac : J’ai toujours eu les mains dans le cambouis même quand j’étais jeune. Nous regardons également si l’affaire couvre le panel de nos activités. nous avons plus de valeur ajoutée à amener que de la simple exécution. les lycées ne vont pas forcément intéresser un charpentier. C’est un atout qui permet de rassurer notre client et le maître d’œuvre : ils savent qu’en ayant bien appréhendé le sujet nous saurons l’exécuter correctement. Lorsque les projets sont identifiés ils sont transmis au siège. chacun sur sa région. Parfois pour des choses sophistiquées il faut de la modélisation. l’avant-projet. Ce qui nous intéresse ce sont des dossiers un peu techniques. CMI – Actuellement. mais il y a des spécialistes du gros volume chez nos confrères. mais pas le seul. Les équipes de chantier ont été très étoffées. pour étudier la faisabilité (tant pour la viabilité technique de l’ouvrage que pour la bonne gestion de l’entreprise) nous avons toujours eu un bureau d’études spécialisé dans l’évaluation du projet. nous visons des minima à 500 000 € et cela va jusqu’à Le Scarabée à Roanne Musée de la dentelle à Calais CMI – Vous avez intégré l’entreprise en 1985. arriver à faire émerger son véritable besoin. (que la charpente). Le côté technique m’a toujours intéressé. Nous faisons alors un arbitrage en fonction des objectifs de l’entreprise et de sa capacité à étudier le dossier en avant-projet. Grâce au bureau d’études nous savons très tôt ce qu’il en est. En revanche nous avions déjà un atout : le bureau d’études avant-projet. Mais il faut reconnaître que lorsque les gens sont compétents cela fait de beaux ouvrages. Malheureusement ce n’est pas en phase de DCE que l’on peut faire ce type de propositions. nous si ! Nous avons un bureau d’études et un service travaux bien structuré pour gérer ce type d’affaire importante dans la définition. et. Selon les bâtiments les appels d’offres sont lancés en lots séparés. Terminal 2 de l’aéroport de Nice partout : les chantiers. la conception de la construction. la direction générale. couverture et bardage). car c’est frustrant d’être de simples exécutants. J’ai commencé par le bureau d’études mais je suis passé Parking Circé Zac Odysseum à Montpellier 30 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . en plus du conducteur de travaux un chargé d’affaires a été intégré. nous avons un outil intermédiaire qui nous permet de ne pas forcément nous positionner sur ce type de projet. Cela nous permet d’aller plus loin dès le départ. Nous avons une approche de suivi d’affaires qui nous permet de connaître nos disponibilités et donc de nous orienter sur des affaires qui correspondent aux possibilités à la fois du bureau d’études mais aussi de celles des prestations en enveloppe ou des prestations annexes. Sur des sujets jugés complexes l’offre que nous remettons prend en compte tous les paramètres. bien sûr son volume nous intéresse. C’est pour moi essentiel pour la gestion d’une PME indépendante. j’aime chercher des solutions en adéquation avec le vrai besoin du client. De fait. nous faisons un choix pour qu’il y est le meilleur équilibre possible de cet ensemble… tout serait parfait si les plannings initiaux étaient respectés ! En termes de chiffre d’affaires. ou en macro lots (charpente. Encore une fois. de valider les conceptions. mais c’est la matière grise et les prestations connexes plus que la charpente qui en fait le coût. importante dans le suivi. Le temps dont nous disposons est donc un critère important.Portrait bien participer en amont à la conception. Autre critère de choix. le commercial. d’autre part. avec notre plan de charge. L’organisation mise en place à l’époque demeure aujourd’hui. Ensuite. En fonction de nos prévisions et de ce que l’on a déjà acquis. Il est vrai que j’ai fait beaucoup d’avant-projet et qu’optimiser les conceptions me passionne. au regard des quantités misent en œuvre et des délais d’exécution mais en même temps cela exclu les bâtiments « trop ordinaires ». depuis 5 ans. Par exemple. mais souvent il suffit d’un simple raisonnement pour s’apercevoir que l’on aurait pu optimiser sans appauvrir l’esthétisme. et donc de rester raisonnable. 5 ans avant ce « virage ». Il y a donc un premier tri afin que l’affaire soit en adéquation avec la philosophie de l’entreprise et son savoir-faire d’une part. l’intérêt essentiel de cette organisation est de savoir où nous en sommes et à quel moment nous devons nous arrêter.

L’outil que nous avons est structuré pour des opérations de moyenne importance. salles de spectacles.E. avec beaucoup d’enthousiasme. Bien sûr. Nous allons de plus en plus vers la contrainte de la sophistication. ou toute autre prestation connexe à notre charpente. est-ce le hasard ou un choix ? Christophe Rayssac : pour les raisons que je viens d’évoquer nous avons toujours essayé de nous positionner là où nos confrères ne sont pas forcément attirés. L’idée c’est que l’ingénieur est obligé d’aller plus loin que son domaine de compétence. à mon sens. mais c’est plutôt exceptionnel. il faut donc trouver cet équilibre pour fonctionner normalement. c’est-à-dire que si elles ne sont pas intégrées dans notre cycle études-production-montage nous faisons appel à un ingénieur d’un service dédié qui va prendre en charge la gestion de la réalisation d’une façade technique. révolution dans le mode de fonctionnement de nos entreprises. le plus souvent. (qu’est-ce que cela donnera sur des produits développés comme des prototypes ?). le marquage C. Complexe aquatique à Mantes-La-Jolie CMI – Et pour la suite ? Péage ASF à Béziers CMI – Quel regard portez-vous sur Cabrol 2011 ? Christophe Rayssac : avec l’évolution technologique nous allons faire de plus en plus de modélisation numérique. Les contraintes évoluent également : les nouvelles dispositions normatives. Il s’agit en général de prestations pour lesquelles nous n’avons pas les qualifications bien que nous ayons le savoir-faire. et ce grâce à la crise ! Tout est en train de vraiment se mettre en place. pour pouvoir la concevoir et la dimensionner. mais je pense que nous déboucherons sur des solutions inusitées pour le moment et qui peuvent être intéressantes. mais aussi très confiant. Pour répondre à ce type de marché. certaines ne conviendront peut-être pas. Collèges. parking et parfois hôpitaux. le marché public est notre cœur de cible car c’est sur celui-ci que se concentrent les opérations un peu techniques. Nous avons l’organisation pour cela. Sauronsnous gérer et comprendre correctement le sujet ou bien serons-nous tous asphyxiés par un système réglementaire qui ne laisse pas la possibilité de trouver des solutions intéressantes et alternatives aux solutions traditionnelles. Il serait regrettable de ne pas aller jusqu’au bout de la démarche et de ne pas vendre la prestation au client même si cela multiplie la technicité et les aléas. Nous sommes actuellement en sous-effectif pour les opérationnels. nous savons aussi gérer des opérations plus importantes. Le projet type est généralement entre 2 et 5 millions. pour l’essentiel. C’est vraiment la Christophe Rayssac : nous recherchons les recrues de demain pour aller le plus loin possible. stades. Cette stratégie nous a amené à faire. Nous avons un service dédié à la gestion de ces prestations connexes. Et selon moi. CMI N°4 – 2011 Construction Métallique Informations 31 . Nous avons une nouvelle donne que nous n’avons pas pour le moment complètement explorée. du marché public. il est obligé d’appréhender comment les autres éléments vont s’accrocher sur sa charpente et les contraintes qui en découlent. bibliothèques. lycées. ce sont les jeunes qui seront les plus aptes à vivre ces évolutions puisqu’ils ont grandi dans la mouvance du numérique. même si le départ de la génération qui nous a précédés. de la modélisation et de la dématérialisation. nous allons donc découvrir des choses. Certaines personnes paties n’ont pas encore été renouvelées mais avec les recrutements que nous menons nous devrions faire baisser la moyenne d’âge qui est actuellement de 43 ans. Je suis heureux que nous ayons réussi à transmettre les commandes des fonctions principales de l’entreprise tout en réussissant à maîtriser des opérations très techniques comme celles de Montpellier. En représentant 90 % de notre activité. nous découvrons les Eurocodes. d’une couverture végétalisée. CMI – Vous êtes. et de jeunes ingénieurs pleins d’entrain on doit pouvoir faire quelque chose ! Le carcan normatif peut aussi être un tremplin. le pilotage des affaires va devenir extrêmement professionnel et je pense que notre structure est un atout. aujourd’hui.des opérations à 20 millions d’euros. Ce qui me rassure c’est que nous avons franchi le pas. médiathèques. présents sur les marchés publics. nous avons toute l’équipe qu’il faut pour le faire et tous les partenaires également. Les matériaux évoluent également : le tout est de savoir si nous aurons dans la génération des gens suffisamment impliqués pour aller plus loin et si nous aurons des environnements plus professionnels et plus audacieux pour permettre à la fameuse génération d’exprimer pleinement son potentiel… Nous restons attentifs. Je pense que le contexte normatif doublé du principe de précaution est un peu préoccupant. mais. nous a posé un certain nombre de problèmes. la sous-traitance de spécialités a une grande importance dans notre organisation.

Un des objectifs de ces essais était d’évaluer le comportement au feu de l’enveloppe interne de l’arche de confinement (appelé « internal cladding »). • calculs de l’échauffement des éléments de structure . et permettra à terme de mener les opérations de déconstruction de l’unité 4 de la centrale de Tchernobyl. Elle a pour objectifs principaux le confinement des matières radioactives. Ce scénario avait été défini par le maître d’ouvrage. l’arche sera assemblée à l’ouest du réacteur accidenté (unité 4) et glissée au-dessus du sarcophage existant. Le recours à l’ingénierie incendie pour justifier la stabilité au feu sous incendie réel de cette structure unique en son genre s’est imposé naturellement. Le scénario d’incendie réel pris en référence est relatif à un feu de la partie bitumineuse de la toiture du bâtiment existant (Hall Turbine et De-aerator Stack) (voir Figure 1). une étude d’ingénierie du comportement au feu sur l’arche à ossature métallique. S’agissant de la partie calcul. Elle mesurera 105 m de haut. la protection contre les agressions climatiques du sarcophage existant construit en 1986 juste après l’accident. S’agissant du volet expérimental. Bituminous roof within the arch EXISTING BUILDING New Building Figure 1: Localisation du scenario de feu réel 32 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . En 2009 et 2010. ChNPP (Chernobyl Nuclear Power Plant). l’étude d’ingénierie incendie a été réalisée selon la méthodologie suivante : • calculs de développement de feu et détermination des actions thermiques de feu réel générées sur l’ossature métallique (voir Figure 3) . La mission a impliqué le département ingénierie incendie mais aussi le laboratoire d’essais d’Efectis France. 150 m de long pour une portée de 257 m. L entreprise publique officiellement investie du démantèlement et de l’assainissement du site de Tchernobyl. ce qui a permis de coupler approche numérique (calcul) et approche expérimentale (essais). composée d’une ossature métallique de 18 000 tonnes. Fondée sur 2 longrines en béton. en tant qu’écran thermique protecteur pour l’ossature métallique. deux essais au feu ont été réalisés au sein du laboratoire d’essais en décembre 2009 (voir Figure 2). Efectis France a réalisé pour le compte de Novarka (le joint-venture formé par Vinci construction grands projets et Bouygues travaux publics).Ingénierie incendie Nouvelle arche de confinement de Tchernobyl Étude d’ingénierie incendie sur un projet international hors norme e projet d’arche de confinement de Tchernobyl comprend la conception et la construction d’une enceinte de confinement en forme d’arche.

une mission complémentaire a été menée par Efectis France en 2011 afin de proposer une solution de protection au feu adaptée. notamment l’Institut de Thermophysique de l’Académie Nationale des Sciences d’Ukraine. d’autre part. l’ensemble des travaux menés par EFECTIS France ont été soumis à l’approbation des autorités ukrainiennes. a mis en évidence la nécessité de protéger une partie de l’enveloppe interne (internal cladding) (sur 2 000 m² côté mur ouest). Le processus de validation a nécessité la réalisation de très nombreuses réunions techniques en France et en Ukraine. Nicolas AYME Délégué régional méditerranée Efectis France Figure 3: Calculs de développement du feu (FDS) Vue de face Vue latérale CMI N°4 – 2011 Construction Métallique Informations 33 . et. mais aussi de calculs comparatifs (benchmark) avec les experts ukrainiens. Compte tenu du contexte particulier du projet. prenant en compte l’ensemble des contraintes liées à ce projet : résistance au feu. notamment le « State Fire Safety Department ».Ingénierie incendie Figure 4: Modélisation de l’arche pour les calculs mécaniques (ANSYS) Figure 2: Photo de l’échantillon testé lors des essais au feu • évaluation du comportement thermo-mécanique sous feu réel de l’ossature métallique (voir Figure 4) L’étude a permis d’une part de démontrer que la stabilité au feu de l’ossature métallique de l’arche est assurée pour le scénario d’incendie réel de référence. durabilité. irradiation. décontamination. ainsi que des experts ukrainiens spécialement mandatés. Sur ce dernier point. etc. réaction au feu.

Formations FORMATION CALCULER SIMPLEMENT UNE STRUCTURE EN ACIER Calculer simplement une structure en acier Ce cycle a pour objectif de donner aux dessinateurs. Elle propose des méthodes d’analyse. 5. il s’appuie sur un document guide présentant un Eurocode simplifié. de la différentiation entre structures isostatiques et hyperstatiques ainsi que des notions de contraintes et de stabilité des éléments de structures. Les exemples d’application types permettent de s’approprier ces règles de calcul. des notions d’équilibre de structure et de diagramme d’efforts. projeteurs et techniciens de bureaux d’études toutes les connaissances nécessaires pour le dimensionnement d’éléments et l’établissement de notes de calcul de structures en acier. les coefficients partiels de sécurité et peuvent ainsi combiner les actions selon leur classification et selon les nouvelles méthodes de calcul. Ce stage ne traite que des calculs sur des structures de hauteur modérée (inférieure à 15 m). les participants auront les connaissances de base pour poursuivre vers une approche pratique d’analyse et de dimensionnement d’une ossature métallique suivant l’Eurocode 3. À cet effet. ELS). À l’issue de ce stage. vent. ni des actions sur les structures exposées au feu. ELS Classification des actions Coefficients partiels de sécurité Combinaisons des actions • Eurocode 1 : EN 1991 Actions sur les structures Partie 1-1 Poids volumique – Poids propre – Charges d’exploitation Eurocode 1 : EN 1991 Actions sur les structures Partie 1-3 Charges de neige Charges de neige au sol Charges de neige sur les toitures • Eurocode 1 : EN 1991 Actions sur les structures Partie 1-4 Actions du vent Vent de référence Coefficient d’exposition Pression dynamique de calcul Coefficients de pression – coefficients de forces Pressions sur les parois Forces exercées par le vent 5.01 Actions du 24 au 27 octobre 2011 OBJECTIF À l’issue de cette formation. Ce cycle présente de façon pratique les principes de base et les méthodes de calcul aussi simples que possible. Ce module traite du comportement de l’acier. Ils sont capables de déterminer les charges appliquées sur les bâtiments définies dans l’Eurocode 1 : poids propre. document qui est fourni aux stagiaires. Ces notions sont un pré-requis indispensable pour les modules suivants et sont présentées dans l’optique du calcul de structures en acier. utilisées d’une part pour la vérification de l’équilibre statique des structures. compatibles avec les différentes parties des Eurocodes applicables aux structures en acier.02 Rappels de résistance des matériaux du 7 et 8 novembre 2011 OBJECTIF La résistance des matériaux permet l’étude de la stabilité et de la solidité des structures. ni des actions dynamiques du vent. pour la plupart des constructions métalliques de bâtiment de complexité faible ou moyenne. de l’établissement de notes de calculs simples sous la direction d’un ingénieur ou d’un projeteur-calculateur qualifié. Par opposition aux autres cycles Eurocodes du catalogue. PRÉ-REQUIS La formation initiale en mathématiques doit correspondre au moins à celle des classes terminales de l’enseignement secondaire. Lesméthodes présentées sont volontairement simplifiées par rapport à celles de l’Eurocode 1. les participants connaissent les bases de calcul des structures développées dans l’Eurocode 1990 telles que les états limites (ELU. 34 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . PROGRAMME • Eurocode EN 1990 : Bases de calcul des structures Introduction aux Eurocodes Définition ELU. PUBLIC Niveau III et IV Projeteurs ou dessinateurs d’études chargés de l’élaboration de plans d’ensemble. Il ne traite ni des charges dues aux ponts roulants. neige. et d’autre part pour le calcul des contraintes et des déformations des éléments de structures. charges d’exploitation. celui-ci se caractérise par le parti pris d’éviter systématiquement toute formule ou méthode trop complexe.

Les notions d’imperfections. Il permet au stagiaire d’appréhender la détermination des efforts dans la structure. À l’issue de ce stage. Projeteurs chargés du pré-dimensionnement de structure dans le cadre des études de prix. critères de choix Problématique de la combinaison des cas de charge (approche Eurocode 3) • Analyse et modélisation structurale Approche Eurocode 3 de l’analyse des structures L’analyse globale élastique au premier ordre .domaine d’application Notions d’effets du second ordre Influence des faux-aplombs . résistance élastique et plastique) Introduction aux phénomènes d’instabilité (flambement. Une connaissance générale en bâtiment est également souhaitable… PROGRAMME • Rappels de base en résistance des matériaux pour l’analyse des structures Comportement des matériaux Notions d’éléments de construction et d’assemblage Quelques principes de base de résistance des matériaux • Équilibre des structures Notion de poutre Efforts internes et diagrammes d’efforts • Propriétés des sections et notions de contrainte Répartition des contraintes dans une section (traction. déversement. PRÉ-REQUIS Une connaissance minimale en résistance des matériaux est demandée. sont présentées dans une approche d’analyse élastique du premier ordre. Projeteurs chargés du pré-dimensionnement de structure dans le cadre des études de prix. de défauts d’aplomb. ainsi que des notions de contrainte. PROGRAMME • Les bases de l’analyse des structures Comportement des matériaux Structures iso et hyper. flexion. modélisation linéaire. PRÉ-REQUIS La formation initiale en mathématiques doit correspondre au moins à celle des classes terminales de l’enseignement secondaire (connaissance des méthodes de calcul d’intégrales et dérivées).03 Analyse des structures du 9 et 10 novembre 2011 OBJECTIF Ce module présente les méthodes et principes de l’analyse des structures en acier en comportement élastique. simplifiée au maximum. PUBLIC Niveau I à IV Projeteurs. cisaillement) Propriétés des matériaux et des barres Les critères de dimensionnement (ELU/ ELS. Se reporter au 5. 3D Modélisation des éléments. d’instabilités locales et globales. et leur modélisation. rotules.02. de sollicitation d’effort normal. sur la base d’un exemple de note de calcul d’un bâtiment type. des charges Prise en compte des types de liaisons. de moment fléchissant et d’effort tranchant. voilement) • Les déformations et déplacements d’éléments de structures Notions d’isostaticité et d’hyperstaticité Notions de rigidité 5.PUBLIC Projeteurs et calculateurs chargés du dimensionnement d’éléments courants de structure et de l’établissement de notes de calcul simples sous la direction d’un ingénieur ou d’un projeteur-calculateur qualifié. les participants auront également une approche pratique de l’utilisation des programmes informatiques de calcul de structures dans le cadre de l’Eurocode 3. leur permettant d’introduire les données de leur projet et d’en analyser les résultats d’une manière critique. calculateurs et ingénieurs chargés du dimensionnement d’éléments courants de structure et de l’établissement de notes de calcul simples sous la direction d’un ingénieur ou d’un projeteur-calculateur qualifié. intégrant les spécificités et exigences de l’Eurocode 3 (1993-1-1). Ces méthodes d’analyse sont illustrées et mises en pratique par les stagiaires. pour lequel la détermination des actions et leurs combinaisons ont été étudiées au cours du module 5-01. 2D.Influence des déplacements latéraux Sensibilité des ossatures aux déformations latérales et notion de charge critique Classification des ossatures Prise en compte des effets du second ordre par les charges équivalentes – méthode simplifiée Les défauts locaux – défauts de courbure CMI N°4 – 2011 Construction Métallique Informations 35 . encatrement et semi-rigidité Prise en compte des défauts de réalisation : faux-aplombs Modélisation simplifiée et modélisation avancée.

Les stagiaires pourront mettre directement en application ces méthodes en établissant une note de calcul des assemblages d’un bâtiment type déjà étudié au cours des modules précédents. Ces méthodes de vérification sont illustrées et mises en pratique par les stagiaires tout au long de ce stage. cisaillement Résistance sous sollicitations combinées Résistance des barres aux instabilités Résistance au flambement Résistance au déversement Résistance des barres comprimées et fléchies • Cas des éléments composés Vérification aux états limites de service Critères de déformations horizontales Critères de déformations verticales 5. sur la base d’un exemple de note de calcul d’un bâtiment type. PUBLIC Niveaux III et IV Projeteurs-calculateurs et ingénieurs chargés du dimensionnement d’éléments courants de structure et de l’établissement de notes de calcul de bâtiments simples. PRÉ-REQUIS Avoir suivi les modules précédents ou avoir des connaissances équivalentes. méthodes d’évaluation basées sur le principe des états limites. PRÉ-REQUIS Avoir suivi les modules 5-01 et 5-03 ou avoir les connaissances équivalentes PROGRAMME • Classification des sections Notions d’élancement des parois et de classification des sections Lien avec l’analyse globale et la modélisation structurale Caractéristiques élastiques des sections Notions de résistance plastique des sections • Vérifications aux états limites ultimes Vérification des sections en résistance Propriétés des sections Résistance sous sollicitations simples : traction. les participants acquièrent la pratique des règles de calcul de l’Eurocode 3.04 Vérifications de résistances et de stabilité du 28 au 30 novembre 2011 OBJECTIF Les Eurocodes structuraux proposent de nouvelles méthodes de vérification en résistance et en stabilité des structures en acier. Au cours de cette formation.Formations dans les pièces comprimées – Imperfections pour l’analyse des systèmes de contreventement Procédure de calcul pour les ossatures contreventées Quelques notions d’analyse globale au second ordre et d’analyse globale plastique Organigramme de résolution d’une analyse de structure • Exploitation sur ordinateur Introduction des données et exploitation des résultats Démonstration sur ordinateurs 5. PROGRAMME • Présentation générale des règles de l’EN1993-1-8 Aspects nouveaux de ces règles : Classification : résistance et rigidité Méthode des composantes • Assemblages par couvre-joints Assemblage par couvre-joints Assemblage par goussets • Assemblage de poutres articulées Assemblages par cornières d’âme • Assemblage de poutres par platines d’extrémité Assemblages de faîtage Assemblages de rive • Pieds de poteaux « articulés » par platine d’extrémité Pour contacter le service Formation : 01 60 13 83 07 ou formation@cticm. Les principes de calcul de l’Eurocode ainsi que des méthodes volontairement simplifiées sont présentés. flexion. pour lequel la détermination des actions et l’analyse globale ont été étudiées au cours des modules 5-01 et 5-03. techniciens et cadres de bureaux d’études. PUBLIC Niveau III et IV Ingénieurs. Les critères de vérification au flambement et/ou au déversement sont présentés pour les classes de section 1 à 3. Projeteurs chargés du pré-dimensionnement de structure dans le cadre des études de prix.05 Calcul des assemblages du 13 au 15 décembre 2011 OBJECTIF Ce module vise à fournir les connaissances essentielles permettant de calculer les assemblages d’un bâtiment à partir de la partie 1-8 de l’Eurocode 3. essentiellement.com 36 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . compression. mais avec des méthodes simplifiées au maximum.

Ateim. Tractebel Engineering Toiture Satellite 4.com www. Setec Bâtiment Fonctionnalités Eurocode • • • • • • • • • • Charges climatiques 2D ou 3D (EC1) Calcul au 2nd ordre avec imperfections initiales (EC3-1-1) Vérification des éléments (EC3-1-1) * Calcul de la résistance au feu (EC3-1-2) Profils minces (EC3-1-3) PRS en classe 4 (EC3-1-5) Assemblages avec prise en compte de la semi-rigidité effective (EC3-1-8) Poutres et poteaux mixtes (EC4) Blocs de fondation (EC7).13. IOA. NEN-EN etc. Aluminium (EC9) Nouveau 2010. Profil du Futur. Contactez-nous pour plus d’informations ou une offre ! Nemetschek Scia SARL 2. Eiffel CM.46.47. EC1.09. etc. Quelques références en France Présentation de Scia Engineer 2011 les 4 et 5 octobre à Paris et Lyon Accesom.46. SETEC.13.scia-online. détails disponibles auprès de Scia ou du CTICM.47. Calculs sismiques (EC8).01. Aéroport Charles de Gaulle. Oman.1 : Prise en compte des principales Annexes Nationales (NF-EN. Berthold. CTICM. Fax: +33 1. F-92661 Asnières Tél: +33 1. Baudin Chateauneuf Salle Paul Bocuse . EC3 et EC7 Certificat d’évaluation n° DCM-09033-JCD/PC * * Certificat d’évaluation par le CTICM concernant l’implémentation de l’EN1993-1-1. Accesom sarl Canopée du Centre Culturel. Tractebel Engineering. NBN-EN.Eurexpo. BS-EN. Baudin-Chateauneuf. EC2.) pour les EC0. france@scia-online.com . EGIS. Rue Louis Armand.Avec Scia Engineer et les Eurocodes dépassez vos limites ! Musée des Confluences. DIN-EN.

mais la phase qui précède ce dimensionnement. partie 1-1). eur tout logiatuit l utiix est au cas Action du feu de en acier destiné 3 ipes de de 3 D’après l’Euroco es en acier Calcul des structur ation d’incendie en situ G08-04 6891-426-2 ISBN 978-2-8 Feuilles de calcul à télécharger NTIPOLIS Prix de vente : 45. ouvrages associant de façon structurelle une dalle supérieure en béton et des poutres en acier. aes.ÉDITION 2009 (74 pages) ISBN 978-2-86891-426-2 N.00 Guide Euroco Instabilité des barres de portiq barres Instabilité des ier portiques en ac de Instabilité des barres de portiques en acier Méthodes de calcul pour les barres de portiques en acier (instabilité dans le plan et hors du plan) . GALÉA Les outils et méthodes de calcul proposés dans ce guide permettent de respecter les principes de dimensionnement figurant dans l’EN1993-1-1. Ce n’est pas cet aspect qui est présenté dans le présent ouvrage. Il s’inscrit dans le programme d’accompagnement de la Directive Produit de Construction (DPC) et a pour objectif de faciliter l’application de la NF EN 1993-1-2 de Novembre 2005 (Eurocode 3 – Calcul des structures en acier– Partie 1-2 : Règles générales – Calcul du comportement au feu) et de son Annexe Nationale (AN) d’octobre 2007. choix de forme de section. Il présente successivement les avancées réalisées dans le cadre de ce projet national d’études et de recherches. Prix de vente : 120.00 38 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 . choix de types d’assemblages et position de leurs composants… Prix de vente : 40. nature des liaisons et appuis. s. ur out uilues. notamment l’instabilité hors plan.ÉDITION 2009 (163 pages) ISBN 978-2-86891-424-8 Y. Ayme Ce guide d’application porte sur l’action du feu sur les structures en acier. és. T. Ce guide est destiné à fournir au praticien les compléments nécessaires au traitement par l’EN1993-1-1 de cas courants rencontrés dans la pratique en matière de vérification des poteaux et traverses de portiques en acier vis-à-vis des instabilités. é. nulté. Chabrolin.ÉDITION 2010 (464 pages) ISBN 978-2-85978-449-2 B. Kretz. c’est-à-dire le choix des dispositions constructives pour les barres et assemblages : position des barres dans l’espace. Lescouarc’h Le dimensionnement des structures de bâtiments est réalisé par calculs informatiques et application de critères règlementaires définissant les efforts et déformations admissibles.00 Ponts mixtes acier-béton Un guide pour des ouvrages innovants Presses des ponts .D’après l’Eurocode 3 CSTB . à savoir la conception d’ensemble et de détails des structures. (Eurocode 3. ues en acier de stiné par ificaotam- 3 pes de de 3 D’après l’Euroco ul pour Méthodes de calc en acier es de portiques les barr le plan (instabilité dans ) et hors du plan IPOLIS G08-02 6891-424-8 ISBN 978-2-8 Prix de vente : 45.00 sur les structures - Guide Euroco Action du feu acier structures en sur les Guides Eurocode Action du feu sur les structures en acier Calcul des structures en acieren situation d’incendie CSTB .ÉDITION 2008 (137 pages) ISBN 978-2-85978-438-6 Y. J. Laravoire Le présent document résulte d’une action collective concertée visant à rechercher et à tester des améliorations dans la conception des ponts mixtes. hode pose.Publications Votre bibliothéque Construction métallique Conception des structures de bâtiments Presses de l’école nationale des Ponts et chaussées . hales.

Ce guide est destiné à permettre. en délestant l’appro ltés d’interprétat che de tout ion. dirigé e par thétique de nomb reux points de concep le CSTB. Dans certains la possibilité d’un eur de recourir à cas. cette version a été entièrement transposée en fonction des normes européennes (normes de produits. Le parti pris est de permettre.ÉDITION 2009 (244 pages) ISBN 978-2-86891-440-8 I. dirigée par le CSTB. f r D’après l’eurocod e Avec la collection « Guides eurocod es ». Galéa.Tableaux de résistance des profilés en acier Tableaux de résistance de profilés en I ou H et de tubes carrés ou circulaires. notamment dans la phase de pré-dimensionnement. concis traitée concerné(s) de l’euroc s. la conception et le prédimensionnement de petits ouvrages de bâtiment. SIÈGE SOCIAL 8 4 . CTICM. A cette fin.cstb. en délestant rétation. Par rapport à l’édition de 1991. es de calcul proposé s permettent de respecte ment figurant dans l’EN 1-8. avec ou sans recours aux calculs automa tisés. outre le recours éventuel de calcul Excel© (télécha à des logiciels rgement gratuit sur calcul manuel utilisan http://e-cahiers. L’objectif de cette collectio breux points de concept n. c s t b . l’Eurocode 3 partie 1993-1-8.indd 1 G08-07 ISBN 978-2-86891-4408 17/12/10 12:13:22 Prix de vente : 45. l’EN 1993-1-1 et l’EN 1992-1-1 r les principes de dimensionne(respectivement l’Euroco 1-1 et l’Eurocode 2 partie 1-1). le CTICM et l’OTUA se sont associés pour présenter cette seconde édition de « Structures Métalliques – Ouvrages simples ». (Euroc ode 3 partie 1-1). est de présent er de manière synthét ion-calcul pouvan leur nouveauté ou t ique de nomde leur relative complex présenter des difficultés d’application pratique. libre teur de recourir à la méthode qu’il choix est ainsi ticulier à traiter juge la plus adapté et aux moyens dont e au cas paril dispose. ou les sur l’objectif et de a pour but essent article les choix essent iel d’éclairer le projet s. Ryan Ce guide est destiné à permettre la conception et le calcul des assemblages de pieds de poteaux des bâtiments courants en acier selon la version EN des Eurocodes. f r E ET TECHNIQ UE DU BATIM ENT M A R N E . élaboré par le conception et le calcul CTICM. illustré de nombreux schémas. partie 1993-1-1 1-1) Vérification de s comprimées et barres fléchies Prix de vente : 45. Des tables de prédimensionnement d’éléments comprimés ou fléchis figurent en annexe. est de présenter de manière syntés d’application tion-calcul pouva pratique. partie 1-1). Otua ISBN 2-7258-0006-4 La CAPEB. des exemples d’application de ces méthodes et donne des tableaux de dimensionnement des deux types d’assemblages de pieds de poteaux les plus utilisés dans les bâtiments courants de la construction métallique : les assemblages de pieds de poteaux par platine d’extrémité «articulés » et « encastrés ». partie 1-8) pieds de poteau x en acier s comprimées D’après la norm e EN (Eurocode 3. Ce guide. la vérification des barres simplement comprimées. (33) 01 6 R-MARNE | 4 68 82 82 | 7 74 4 7 M A R N E FAX (33)01 6 . Bureau . du fait nt présenter des de leur nouveauté difficulPour tous les guides ou de leur relativ e complexité.L A -VA L L É E C 0 05 70 37 | EDEX 2 w w w.cst de calcul Excel© (téléchargem ent gratuit sur b. CENTRE SCIE NTIFIQU Avec la collection « Guides euroco des ». ou des feuilles t des tableaux ou ainsi laissé au calculat abaques. Eurocodes).ÉDITION 2009 (95 pages) ISBN 978-2-86891-425-5 A. imées et fléchie t à leur s par rapport à leur axe de Les outils et métho des de calcul propo dimensionnement figurant dans l’EN1 sés permettent de respecter les princi 993-1-1. Bureau. de la collection.00 Dimensionnement pieds de poteaux en acie r des de poteaux métallique assemblages de pieds s encastrés et articu lés Assemblages des pieds de poteaux en ac ier D’après l’Eurocode 3 > Dimensionneme nt des assemblages de pieds de potea ux métalliques encastrés et articu lés G08-07 Couv. Lechaffotec Les outils et méthodes de calcul proposés dans ce guide permettent de respecter les principes de dimensionnement figurant dans l’EN1993-1-1. Galéa Les outils et méthodes de calcul proposés dans ce guide permettent de respecter les principes de dimensionnement figurant dans l’EN1993-1-1. pes de 3 D’après l’Euroco de 3 Dimensionneme nt des barres en acier comprim ées et fléchies vis-à-vis du flam bement et du déversem ent Feuilles de calcul à télécharger SIÈGE SOCIA L 8 4 . le CSTB ment des outils offre pratiq rant dans les norme ues relatifs aux méthodes de aux professionnels du bâticonception et de s Eurocodes. outre ciels ou des feuille le recours éventu el à des logis http://e-cahiers. Le parti pris est de permettre. du fait de ité.fr). Dans laissé au calcula l utilisant certains cas. Il est destiné des assemblages de pieds de poteaux à des bâtiments courant permettre la Les outils et méthod s en acier. ( 33 ) 01 6 UR-MARNE | 4 68 82 82 | 7 74 4 7 M A R N E FAX ( 33 ) 01 6 . Couv Euroco de 3 P1-1 (Barre Compri mé) 28/08/09 Prix de vente : 45. la vérific destiné comprimées. P. Il est barres simplement iques utilisés en bâtiment. en citant systématiquement e le déroulement des phaode. sollicités en compression ou en flexion CSTB . partie 1-1). les barres simplement fléchies par rapport à leur axe de forte inertie et les barres comprimées et fléchies par rapport à leur axe de forte inertie. cet ouvrage de 100 pages est en vente au CTICM. (Eurocode 3. D’une présentation aérée. s’inscrit dans ce programme général. concerné(s) essentiel d’éclaire .fr).L A -VA LLÉE PA R I S GRENOBLE NANTES SOPHIA ANTI POLIS G08-01 ISBN 978-2-8 6891-4 23-1 Vérification des barre GUIDE EUROCODE CSTB . Cette métho l’article. les auteurs citant systématiquem pédagogique et concise le déroule ment des phases ent l’article ou les de calcul traitées articles. De plus. il présente les méthodes de vérification nécessaires. la présentation aborde. AV E N U E J EAN JAURÈS | CHAMPS-SU TÉL. Cette l’objectif et les choix méthode a pour but l’approche de tout essentie ce qui pourrait présent er des difficultés d’interp ls en phase calcul. au-delà des éléments individuels. iels en ce qui pourrait eur présenter des difficu phase calcul. de 3 partie 3 Assemblages des Assemblages des pieds de poteaux en acier Dimensionnement des assemblages de pieds de poteaux métalliques encastrés et articulés Assemblages des D’après la norme EN 1993-1-8 (Eurocode 3. Y. Y.ÉDITION 2009 (172 pages) ISBN 978-2-86891-423-1 A. AV E N U E J EAN JAURÈS | CHAMPS-S TÉL. la possibilité des tableaux ou d’un calcul manue abaques. Prix de vente : 35 /TTC Frais de port : 4 /TTC CMI N°4 – 2011 Construction Métallique Informations 39 . (Eurocode 3. libre choix est la méthode qu’il juge traiter et aux moyens la plus adaptée au dont il dispose. Ce guide est destiné à permettre l’estimation rapide de la capacité résistante d’un élément de structure en acier. c s t b .00 Structures métalliques – Ouvrages simples Capeb. le CSTB offre pratiques relatifs aux professionnels aux méthodes de du bâtiment des conception et de calcul outils figurant dans les normes Eurocodes. élabor é par le CTICM s’inscr à permettre. calcul figuL’objectif de cette collection.00 Page 1 14:49 Vérification comprimées des barres et fléchies de Guide Euroco Dimensionneme nt des barres en acier comprimée et fléchies vis-às vis du flambemen t et du dévesemen t et fléchies Vérification des barres comprimées et fléchies Dimensionnement des barres en acier comprimées et fléchies vis-à-vis du flambement et du déversement CSTB . en r le projeteur sur de l’eurocode. les axe de forte inertie barres simplement ation des et les barres compr fléchies par rappor forte inertie. pour les profilés métall it dans ce programme général. les auteurs présen avec ou sans recour tent de manière s aux calculs autom pédagogique et ses de calcul atisés. cas particulier à Ce guide. en alternant explications et exemples. pour les profilés métalliques utilisés en bâtiment.L A -VA L L É E C 0 05 70 37 | EDEX 2 w w w. Pour tous les guides de présentent de manière la collection.

. avancement Réglementation et normalisation française Réglementation « sécurité incendie » pour bâtiments et ICPE Analyse globale des structures Assemblages boulonnés Assemblages soudés Assemblages par brides Dynamique des structures .com 01 60 13 83 59 pbeguin@cticm.com mcouchaux@cticm. EC8 PS-MI Exécution des structures métalliques : fabrication..2 Chemins de roulement et EC1-3/EC3-6 Conception des structures de bâtiment Philippe Beguin MATÉRIAUX Alain Bureau Maël Couchaux Dominique Semin Stéphane Herbin Patrick Le Chaffotec Dominique Semin Philippe Beguin 01 60 13 83 56 01 60 13 83 57 01 60 13 83 43 01 60 13 83 63 01 60 13 83 40 01 60 13 83 43 01 60 13 83 59 abureau@cticm.com bchabrolin@cticm.com plechaffotec@cticm.com dsemin@cticm. Il s’agit généralement de conseils ou renseignements ne nécessitant pas d’études approfondies..com pomartin@cticm.com vlemaire@cticm.GÉNÉRALITÉS Yvan Galéa Maël Couchaux Dominique Semin Maël Couchaux Mladen Luki Pierre-Olivier Martin Dominique Semin Mladen Luki Alain Bureau 01 60 13 83 72 01 60 13 83 57 01 60 13 83 43 01 60 13 83 57 01 60 13 83 68 01 60 13 83 69 01 60 13 83 43 01 60 13 83 68 01 60 13 83 56 ygalea@cticm. Elle est délivrée aux constructeurs métalliques mais également à l’ensemble des acteurs du secteur de la construction métallique.4 Boulonnerie – Fixations Soudage Produits d’enveloppe en acier Cheminées et EC3-3.com prusso@cticm.) Aciers inoxydables et EC3-1.com jcdelongueville@cticm. poteaux.com dsemin@cticm.com RÉGLEMENTATION ET NORMALISATION CONSTRUCTION MÉTALLIQUE .com Jean-Claude Delongueville 01 60 13 83 42 Bruno Chabrolin Alain Bureau Pierre-Olivier Martin 01 60 13 83 05 01 60 13 83 56 01 60 13 83 69 CONSTRUCTION MIXTE Bâtiments mixtes acier-béton (planchers.com mcouchaux@cticm. un devis est alors proposé dans le cadre des prestations d’ingénierie et de conseil.com abureau@cticm.com mlukic@cticm. Contacts assistance technique THÈMES Eurocodes : statut. voilement local Voilement des plaques et EC3-1-5 CONTACTS Valérie Lemaire Valérie Lemaire Patrice Russo TÉLÉPHONE 01 60 13 83 37 01 60 13 83 37 01 60 13 83 30 COURRIEL vlemaire@cticm.com mlukic@cticm.com sherbin@cticm. Flambement.com pomartin@cticm.com dsemin@cticm.com mcouchaux@cticm. déversement. et qui sont donc donnés à titre gratuit. tolérances Fatigue Justification du comportement (à froid) des structures par l’expérimentation Logiciels utilisés en CM Rupture fragile Vérification des sections et des éléments.com dsemin@cticm.com ÉLÉMENTS DE STRUCTURE ET OUVRAGES PARTICULIERS 40 Construction Métallique Informations CMI N°4 – 2011 .Assistance technique Assistance téléphonique L’assistance technique contribue à faciliter et encourager le choix des solutions métalliques.com abureau@cticm. et permet aux praticiens d’obtenir des réponses concrètes à leurs interrogations au quotidien.Vibrations Comportement des structures soumises au séisme PS92. Dans le cas où la demande d’assistance nécessite une étude particulière de plus longue durée. montage.com pbeguin@cticm.

regio renco P RO G RA MME 8H00 8H30 11H00 Petit déjeuner d’accueil Présentation par Dominique Semin / Directeur de Projets Débat avec l’animateur PA RT I C I PAT I O N G RAT U I TE E U RO CO D ES & EN 10 9 0-2 . Quelles incidences ? Quelles opportunités ? Deux thèmes complémentaires et étroitement imbriqués dans le « nouveau » corpus normatif. TO U l O U S E RENNES D IJ O N lYO N l Il l E bRE 13 S E P T E M E 5 O C TO b R E 2 5 O C TO b R MbRE 8 NOv E bRE 29 NOv EM r questions su ée : Pour toutes tte 1/2 journ t de ce déroulemen Marketing le e de zivat / Chargé Mélanie Em 44 13 83 m. : 01 60 nales@ctic ntres. le principe Conception : Obea communication | Crédit photo : ©Thinkstock d’une gamme d’exigences modulées qui s’inscrivent dans une démarche qualité.les Régionales 2 e CYC lE 20 1 1 Développez vos connaissances… en profitant de l’expertise du CTICM à l’occasion de cette ½ journée d’information et d’échange les Eurocodes appliqués à la construction métallique : état de la connaissance à l’aube des années 2000 ou réelle avancée ? l’EN 1090-2 : pour toutes les structures. Un dénominateur commun : la complexité des textes et la nécessité fréquente de leur interprétation.com Tél.

com ssakji@cticm.com 42 Construction Métallique Informations .3 Ponts métalliques et mixtes EC3-2 et EC4-2 Poutres alvéolaires Pylônes et pylônes haubanés et EC3-3.com 01 60 13 83 43 01 60 13 83 38 01 60 13 83 56 01 60 13 83 40 01 60 13 83 40 01 60 13 83 68 01 60 13 83 68 dsemin@cticm.com pbeguin@cticm.com 01 60 13 83 68 01 60 13 83 68 DÉVELOPPEMENT DURABLE Stéphane Herbin Nour Ghandour 01 60 13 83 63 01 60 13 83 64 sherbin@cticm.1 Silos et réservoirs et EC1-4/EC3-4 Stabilisation d’un bâtiment par les parois .2 Comportement au feu des entrepôts et bâtiments industriels Comportement au feu des parcs de stationnement Ingénierie de la sécurité incendie – Méthodologie Sécurité incendie dans les bâtiments à simple rez-de-chaussée Flux thermique émis par un feu d’entrepôt (Flumilog) Produits de protection des structures contre l’incendie Marquage CE des produits métalliques CMI N°4 – 2011 Christophe Renaud Bin Zhao Joël Kruppa Nicolas Henneton Christophe Thauvoye Seddik Sakji CERTIFICATION Yannick le Tallec 01 60 13 83 17 yletallec@cticm.com Calcul du comportement au feu des structures en acier et aluminium – Application des EC3-1.com crenaud@cticm.Règles NV et EC1 Actions d’exploitation (charges) Combinaisons d’actions Actions sismiques PS92 et EC8 Actions en cas d’incendie EC 1-1. Application de l’EC4-1.com plechaffotec@cticm.2 Danielle Clavaud Danielle Clavaud Danielle Clavaud Danielle Clavaud Chritophe Thauvoye Philippe Beguin 01 60 13 83 36 01 60 13 83 36 01 60 13 83 36 01 60 13 83 36 01 60 13 83 21 01 60 13 83 59 dclavaud@cticm.Flèches admissibles Construction métallique et développement durable Protection anticorrosion des structures métalliques Performances thermiques et énergétiques de bâtiments à ossature métallique Performances acoustiques de bâtiments à ossature métallique Étanchéité à l’air de bâtiments à ossature métallique Calcul du comportement au feu des éléments de second œuvre à ossature métallique Calcul du comportement au feu des structures mixtes.2 États limites de service .Assistance technique ÉLÉMENTS DE STRUCTURE ET OUVRAGES PARTICULIERS (suite) Éléments minces formés à froid et EC3-1.com abureau@cticm.com dclavaud@cticm.com jkruppa@cticm.Effet diaphragme Structures en aluminum Dominique Semin Daniel Bitar Alain Bureau Patrick Le Chaffotec Patrick Le Chaffotec Mladen Luki Mladen Luki ACTIONS Actions climatiques : neige et vent .com nhenneton@cticm.com crenaud@cticm.com dclavaud@cticm.com 01 60 13 83 61 01 60 13 83 59 01 60 13 83 59 abenlarbi@cticm.com pbeguin@cticm.com crenaud@cticm.com cthauvoye@cticm.2 et Christophe Renaud EC9-1.com nghandour@cticm.com bzhao@cticm.com dclavaud@cticm.com PHYSIQUE DU BATIMENT Amor Ben Larbi Philippe Beguin Philippe Beguin INCENDIE Christophe Renaud Christophe Renaud 01 60 13 83 27 01 60 13 83 27 01 60 13 83 27 01 60 13 83 27 01 60 13 83 16 01 60 13 83 20 01 60 13 83 25 01 60 13 83 21 01 60 13 83 24 crenaud@cticm.com pbeguin@cticm.com cthauvoye@cticm.com dbitar@cticm.com plechaffotec@cticm.

acecadsoftware. +33 248 240 031 www. Évoluez avec AceCad Software. fabriquer et construire… AceCad software vous offre une solution complète dédiée à la construction métallique à travers une suite de produits spécialisés. T.fr . Ingénieur Monteur Projeteur Fabricant Maître d’œuvre AceCad Software est l’unique éditeur de logiciels fournissant des solutions complètes pour les professionnels de l’industrie et de l’architecture permettant une parfaite maîtrise de leurs projets.Concevoir. indépendants ou intégrés dans le concept de productivité BIM. exécuter. gérer. de la conception à la construction en passant par l’ingénierie et la fabrication.

sous flux en automatique .l’assemblage.metal-plus.le perçage. des pièces suivant vos plans . qui allie rapidité et précision .l’oxycoupage. alvéolaire ou d’extrémité Le parachèvement des profils : . à grande vitesse .SIRET 440 671 725 00016 . par nos équipes de professionnels Le profil reconstitué soudé : .la finalisation. Alors pourquoi pas vous ? .la soudure. ultrason ou même radio La mécano-soudure : . de vos profils droits ou cintrés .le sciage.le laser. en coupe droite et biaise .Parachèvement Structures Métalliques Vous recherchez un partenaire de confiance. plasma et oxycoupage Notre savoir-faire industriel et nos prestations techniques de qualité à des prix très compétitifs ont su gagner la confiance de grands donneurs d’ordre en France et à l’export.les contrôles. Nos activités : Fabrication de structures et charpentes métalliques Parachèvement Serrureries industrielles Mécano-soudure Découpe laser. par notre personnel qualifié .le grugeage. pour les fortes épaisseurs La découpe des tôles et plaques : METAL + SERVICE ZI Les Portes de Chambaran 38 980 VIRIVILLE Tél.la reconstitution. en haute définition .RCS Grenoble 440 671 725 .fr www. spécialiste dans la transformation des aciers. par magnétoscopie. : 06 66 37 86 37 Fax : 04 74 54 09 89 Mail : contact@metal-plus.le plasma.la soudure.fr Sarl au capital de 8 000 € .

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->