«On est allé se la chercher»

Par Vincent Duchesne (Sport24.com) 03/06/2011 | Mise à jour : 20:00

Concentré parmi ses partenaires, Thierry Dusautoir aborde cette finale avec une grande sérénité. Impatient à l'idée d'affronter Montpellier, Thierry Dusautoir loue le parcours des Héraultais et affirme que Toulouse ne les prendra pas de haut. Le prix à payer pour un nouveau Brennus. Au Stade de France Dans quel état d'esprit retrouvez-vous le Stade de France ? Thierry Dusautoir : C'est un stade où j'ai des habitudes et je prends plaisir à jouer ici. C'est un bel écrin pour les grandes rencontres de rugby. Pensez-vous que Toulouse fera la différence grâce à une expérience plus importante ? Thierry Dusautoir : On verra demain (samedi). Ce sera la vérité du terrain, mais je ne m'attarde pas à ce genre de considérations. L'expérience ne garantit pas un résultat, ce ne sont que des détails. Montpellier se présente face à vous dans cette finale. Vous êtes avertis après l'étonnant parcours des Héraultais… Thierry Dusautoir : Bien sûr. On ne les a jamais pris de haut de toute façon cette saison. On sait qu'il y a de la qualité dans ce groupe et que les joueurs ont profité de l'arrivée de Fabien Galthié et d'Eric Béchu. Ils méritent amplement d'être en finale. Avec quelles sensations abordez-vous ce rendez-vous ? Thierry Dusautoir : Je suis stressé comme si je jouais ma première finale. Personnellement, je suis bien physiquement. Il faut profiter de tous ces instants qui ne sont pas automatiques. On est quand même allé se la chercher cette finale. Tout comme les Montpelliérains, on mérite notre place au Stade de France. Quel regard portez-vous sur Montpellier ? Thierry Dusautoir : C'est une équipe complète, qui n'a cessé de surprendre toute la saison et durant ces phases finales. Il ne faudra pas se focaliser sur un seul et unique joueur.

Cela montre que celui qui a fait l'interview est une personne compétente et avec une grande expérience. un journaliste du journal Le Figaro. . je peux dire que je recommande cette modèle d’interview à tous les journaliste qui ne sais même pas poser de questions quand ils font un entretien. Thierry. Il est évident dès le début que Vincent a été bien documenté avant de réaliser cette interview. Il ne cherche pas à accaparer le dialogue. Le titre utilisé est bien choisi parce qu’il a beaucoup à voir avec le contenu de l'interview. Vincent Duchesne a choisi une image très suggestive pour illustrer l'interview. Les questions n'ont pas de caracter general. C'est probablement le meilleur plaqueur français actuel : il effectue 29 plaquages avec 100% de réussite lors du quart de finale contre la Nouvelle-Zélande de la Coupe du monde 2007. il ya quelques jours une courte interview avec un célèbre joueur de l'équipe de Toulouse: Thierry Dusautoir. il est très discret qui permet à la personne interrogée de s'exprimer. Le journaliste n'a pas donné la preuve d'etre peu professionnel posant des questions comme «Quel est ton nom? ». elles ne sont pas vagues et ne suggèrent pas la réponse. qu'il avait des questions préparées à l'avance et qu'il connaît le sportif interviewé. nous pouvons voir que le journaliste contrôle le dialogue. né le 18 novembre 1981 à Abidjan (Côte d'Ivoire). une image auquel nous pouvons voir ci-dessus. est un joueur de rugby à XV français. Il joue en équipe de France et évolue au poste de troisième ligne aile au sein de l'effectif du Stade toulousain. Jouer devant autant de gens le titre de champion de France. Etre bien informé et préparé. Il a fait. Avant de vous dire quelque chose du sujet de l'entrevue. (quatrième question) En ce qui concerne les questions posées. C'est l'aboutissement de toute une saison. Vincent Duchesne utilise des questions courtes. on peut voir qu'il n'y a pas un journaliste agressif. En conclusion. je vais commencer par dire quelques mots sur Thierry Dusautoir. Il est diplômé de l'École nationale supérieure de chimie et de physique de Bordeaux. Il mesure 1m87 et pèse 106 kg. il est une citation de la plus importante affirmation faite par Thierry Dusautoir. L'interview ci-dessus est réalisée par Vincent Duchesne. le journaliste a-t-il choisi tres bien. c'est toujours un match particulier. Je peux dire que les questions sont très intelligents et ont beaucoup à voir avec le sujet abordé. comment il devrait être tous les questions d'un interview. Même si la personne interrogée est autorisé de s'exprimer. Après avoir analysé l'interview.Comment abordez-vous cette nouvelle finale ? Thierry Dusautoir : Avec une émotion particulière. j'ai réalisé que Vincent Duchesne c’est un journaliste professionnel qui sait très bien fait une entrevue.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful