ECOLE NATIONALE D’INGENIEURES DE TUNIS Département Génie mécanique

Elaboré par : Chemkhi Aymen Wannassi Abedelbacet Boubaker Oussema

1.

DEFINITION

TPM : TOTALE PRODUCTIVE MAINTENANCE
M Maintenance (Maintenir en bon état ) 
accepter d'y consacrer le temps nécessaire
Productive (assurer la maintenance tout en produisant, ou en pénalisant le moins possible la production ).

P

T

Totale (Considérer tous les aspects et y associer tout le monde)

Méthode permet d’éliminer les causes de perte et de production liées à la machine
2

2.

OBJECTIF

Améliorer les machines du parc existant

Minimiser les arrêts machines

Optimiser l'utilisation des machines

Objectif de la TPM

3

Ce constat et, si on le ramène à la conduite de machines, cela signifie chercher à maximiser le temps productif, réduire le temps non productif dû aux arrêts et pannes, conserver les cadences optimales et réduire la non-qualité. Ce sont les trois leviers qu'utilise la TPM : disponibilité, performance et qualité.

4

3.

LES SOURCES DE PERTES

Sous-charge

Arrêts programmés

Changements de fabrication et réglages

Micro-arrêts et Ralentissements

Pannes

5

TPM
ELIMINER LES PANNES

TPM

PANNES : CARACTERISATION
Arrêts >= 5min

Relevé systématique

Peu nombreuses

Intervention d'un expert

Arrêt perçu par tout le groupe de travail

7

L'introduction de la TPM ne dépasse pas parfois les enthousiasmes des débuts. Pour éviter un échec ou la mise en place d'une TPM mal comprise, il est important de se distancer de l'enthousiasme des formateurs, payés pour vendre la méthode. Il est recommandé de commencer l'introduction de la TPM dans un atelier ou sur un processus pilote correctement ciblé, puis de l'étendre aux autres ressources clés de l'atelier ou de l'entreprise. Les principaux écueils de la TPM sont : • le mauvais choix des équipements cibles, • la lourdeur du relevé des données, • le personnel qui, tout à la TPM, en oublie de produire, • une situation initiale peu favorable à l'introduction de la méthode : un effectif trop faible, un personnel administratif trop lourd.
8

TPM
ELIMINER LES MICRO - ARRÊTS

MICRO-ARRÊTS : CARACTERISATION

10

 METHODOLOGIE DE TRAITEMENT
Sélectionner les machines

1

Relever les microarrêts

Personnes concernées Modalités

2

Sélectionner le micro-arrêt à traiter Identifier les causes possibles du micro-arrêt de l'effet constaté, définir le mode de diagnostic des causes Quantifier les causes (batonnage)
11
A partir

3

4

5

6

Sélectionner les causes à traiter en priorité Rechercher les solutions Mettre en place les solutions

7

8

9

Créer ou modifier si nécessaire la gamme d'entretien préventif Appliquer la nouvelle gamme Continuer le "batonnage" des causes de ce micro-arrêt

10

11

Relevé sur feuille au poste=batonnage
12

TPM
PLAN DE MAINTENANCE

 LE PLAN DE MAINTENANCE

Les plans de maintenance actuels sont établis à
partir des préconisations du constructeur de la machine et ne tiennent pas compte des spécificités d'utilisation et des réalités observées sur le terrain

14

TPM

La démarche TPM permet de :

Structurer l'observation

Adapter les plans de maintenance à partir de l'observation de la réalité

Former les opérateurs à partir de ces nouveaux plans

15

TPM

MAINTENNCE PREVENTIVE

2 formes

Prévue dès la conception et la mise en place de la machine

Construite à partir de l'observation des problèmes rencontrés sur la machine

16

MAINTENANCE PREVENTIVE

2 MODES DE REALISATION

AUTOMAINTENANCE

ENTRETIEN PREVENTIF DE SPECIALISTE

Ce sont les tâches les plus fréquentes
17

TPM: Maintenance préventive

DEROULEMENT
Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Septembre Octobre Novembre Décembre

Gammes d'entretien préventif

1

Vidange moteur Vérification serrage vis support bâti

Graissage carter

Contrôle tension et usure courroie

Fiche de périodicité de la maintenance préventive

2

3

Contrôle dimensionnel axe

Exploitation de l'expérience
3
Date: Atelier Configuration initiale Machine Ensemble Nouvelle configuration Note:

5

4

Historique

Rapport de visite sur la gamme
18

TPM: Maintenance préventive

DEROULEMENT

Fiche de périodicité de la maintenance préventive
Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Septembre Octobre Novembre Décembre
Vidange moteur

Vérification serrage vis support bâti

Graissage carter

Contrôle tension et usure courroie

Contrôle dimensionnel axe

Réalisé A faire
JL Anomalie constatée JL Pas d'anomalie constatée

19

 CONCLUSION

La TPM est un Projet Investissement ( hommes, temps, moyens…).
La TPM doit faire partie de la stratégie de l’entreprise à moyen / long terme.

20

MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful