P. 1
TP_ROBOT_2010

TP_ROBOT_2010

|Views: 79|Likes:
Published by Minou Bibi

More info:

Published by: Minou Bibi on Dec 20, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/07/2013

pdf

text

original

UJF - UFR de Mécanique

TP construction métallique Utilisation de Robot

L3 GCI 2009-2010

Utilisation de ROBOT
ROBOT Millennium est un logiciel de calcul et d'optimisation des structures. Il utilise la méthode d’analyse par éléments finis pour étudier les structures planes et spatiales de type treillis, portiques, grillages de poutre… Il s’agit d’un logiciel orienté métier adapté aux constructions en acier, en bois (traditionnelles, lamellé-collé, etc...), en béton armé ou mixte. Il comprend des modules d'assemblage, de ferraillage, de vérification et de dimensionnement suivant les différentes normes nationales existantes. Dans le cadre de ces TP, l’objectif est de prendre en main le logiciel en vue de l’étude, du calcul et de l’optimisation de structures acier. Ce document vise à introduire les rudiments permettant d’effectuer le calcul d’une structure acier. Il présente, en suivant la démarche classique pour un calcul de ce type, les différentes commandes et fonctions élémentaires. Entre parenthèses sont indiquées certaines indications utiles à la réalisation de premier TP proposé (portique 2D). Cette fiche ne prétend pas être exhaustive quant à l’utilisation de Robot dans le cadre de ces TP. Il faudra probablement faire preuve d’autonomie et de curiosité. Fonctions d’ordre général Démarrage - Lancer ROBOT Millenium. - Choisir le type de problème à résoudre. (portique 2D). Robot fonctionne avec un système de bureaux accessibles par les menus déroulants supérieurs ou, pour les plus importants, par les icones raccourcis à droite. Chaque bureau possède sa propre représentation dans des fenêtres qui lui sont spécifiques. On peut cependant accéder à toutes les fonctions depuis n’importe quel bureau. Fichier de travail et sauvegarde Il est conseillé de travailler sur un fichier local (que l’on veillera à sauvegarder régulièrement sous un nom différent), c’est à dire directement sur le disque dur de l’ordinateur. On pourra par exemple créer un répertoire sur ‘‘C:\Temp’’ ou sur le bureau. Il est déconseillé de travailler sur un disque réseau car les fichiers Robot sont très volumineux. Affichage Menu accessible par les menus déroulants ou par clic droit. Choix des éléments à représenter graphiquement par modification des options d’affichage (sous menu attributs)… Une icône utile : l’icône « vue » dans le bandeau supérieur permet de choisir l’angle de vue (plan donné, vue 3D…) Définition du modèle Lignes de construction Ce bureau vous permet de tracer des lignes de construction nécessaires à définir la géométrie de la structure. Cela correspond à prédéfinir sa propre grille à l’écran. Son utilisation est toutefois facultative. - Structure/Lignes de construction ou icône. (définir des lignes verticales à x = 0 et 18m, des lignes horizontales à z = 0 et 6m). Possibilité de sélection graphique.

1/5

UFR de Mécanique TP construction métallique Utilisation de Robot L3 GCI 2009-2010 Barres (géométrie des fibres moyennes) Ce bureau mène à définir la géométrie par l’ajout d’éléments de barres. Chargement (efforts extérieurs) On se posera d’abord les questions suivantes : Quel chargement ? Quel type ? Sur quel élément ? Avec quelle intensité ? Et on réalisera si nécessaire une mini descente de charges pour les charges qui s’appliquent sur des éléments qui ne sont pas modélisés.UJF . . . Sections et matériaux (géométrie des sections et matériau constitutif) Dans le bureau profilés.Définir les nœuds par coordonnées/ajouter ou. . Attention l’ordre de création des nœuds d’une barre fixe l’orientation du repère local de la barre. poutre…).Structure/matériaux ou icône « matériaux ». Ils s’appliquent aux barres et sont définis par rapport aux repère local de la barre (cf. • Relâchements : liaisons entre barres. . on pourra définir seulement une section IPE 100. liaisons. 2/5 .Définir les profilés (sections).Structure/caractéristiques/profilés ou icône « profilés ». Il est par ailleurs conseillé de respecter le repère proposé par l’énoncé. . Définir les appuis (sélectionner dans la liste ou créer nouveau)/appliquer aux nœuds concernés. barres. Appuis et relâchements (liaisons) Dans la terminologie ROBOT : • Appuis : liaisons entre la structure et l’extérieur.Structure/barres ou icône « barres ».Définir le type de barres (poteau. Dans le bureau matériau. Affichage/tableaux/sélectionner les éléments à lister. . Cas de charge élémentaires Ce bureau permet de créer des cas de charges selon leur nature. Il peut être préférable de définir au préalable toutes les sections qui seront utilisées dans le projet. Ils s’appliquent aux nœuds et sont définis par rapport au repère global de la structure. Définir les relâchements (sélectionner dans la liste ou créer nouveau selon liaison origine et extrémité de la barre) puis appliquer aux barres concernées. à partir de la bibliothèque Standard). Remarque : on peut éditer la liste des nœuds. Icône nouveau/Choix d’une bibliothèque/sélection dans la base de données/Ajouter. . Remarque : pour la sélection simultanée de plusieurs éléments. graphiquement par clic à l’écran. la boîte à outils édition/sélectionner peut être utile. (dans un premier temps. Remarque : par clic droit sur une barre. Affichage/Attributs/Repère local). et on définit les degrés de liaison que l’on souhaite relâcher.Affecter les sections aux barres : sélection du profilé dans la liste/appliquer par simple clic sur la barre.Sélection du matériau dans le menu déroulant (Acier E24 dans le premier TP) / sélection du profilé concerné/appliquer. . on peut vérifier toutes ses propriétés. . Par défaut toutes les barres sont encastrées entre elle.Structure/appuis ou icône « appuis ».Structure/relâchements. .

chargement (affichage/tableaux/métré ou chargement ou …). sur les barres. poids propres)/définir leur intensité.Définir les combinaisons des cas élémentaires : chargement/combinaison.Définir les chargements associées à ce cas de charge : type de charge (aux nœuds. Remarque : en général un cas élémentaire nécessite plusieurs chargements.UFR de Mécanique TP construction métallique Utilisation de Robot L3 GCI 2009-2010 . Combinaisons de cas élémentaires . T. . ACC = accélération = calcul dynamique. . Résultats On peut obtenir les résultats d’un calcul soit de manière graphique en traçant les « diagrammes ». On peut visualiser graphiquement les chargements associés à un cas de charge en sélectionnant sa ligne dans le bureau cas de charges ou dans le menu déroulant. Les critères de dimensionnement associés sont différents selon le type de combinaison (cf. valeurs à afficher…). des déformées.UJF .Lancer le calcul : Analyse/calculer ou icône calcul. 3/5 . Pour créer un cas de charge. les contraintes sont comptées positives en compression (convention Béton Armé). liaisons. soit de manière numérique en affichant les tableaux de valeurs.00*F sera utilisée). . EFF = effort = ELU . . la combinaison 1. des contraintes et des réactions d’appuis. renseigner nature (permanent.00*p + 1. Attention au type de combinaison : DEP = déplacement = ELS . (on pourra par exemple choisir les charges élémentaires proposées dans l’énoncé) Charges associées .Résultats/diagrammes/choix des types de résultats à visualiser (nature des résultats. Calcul Avant de lancer le calcul : vérifier rapidement que la structure est définie conformément à l’énoncé : sections. (dans le cas simple du premier TP.Si nécessaire. Vérifier qu’il n’y a pas de nœuds dupliqués : Analyse/vérifier la structure et si nécessaire supprimer les nœuds en question : Edition/corriger. exploitation. Appliquer graphiquement aux éléments concernés. éditer métré. orientation…/ajouter.Ouvrir le bureau chargements : Chargement/chargements ou icône. .Sélectionner un cas de charge (dans le bureau cas de charge ou dans le menu déroulant du bandeau supérieur). vent…)/numéro/nom/nouveau. Attention. Il faut sélectionner le cas de charge ou la combinaison que l’on souhaite visualiser. matériau. modifier le coefficient de l’action avant de l’injecter dans la combinaison. eurocode). Diagrammes Cela permet d’avoir une visualisation globale qualitative des efforts internes (N.Chargement/cas de charge ou icône cas de charge.. Mf).

. . • Pour les éléments porteurs verticaux on souhaite un déplacement en tête < L/150. enveloppe (= valeurs maximales par élément pour les cas sélectionnés). (Vérifier que les profilés sont bien en ACIER E24 (limite élastique = 240MPa) dans la définition de la famille). déplacements et flèches. On peut ensuite vérifier toutes les barres aux ELS et ELU.On choisit les pièces ou les familles à vérifier ( ELS attention au choix du cas de charge et chargements associés) ou à dimensionner ( ELU même remarque).Résultats/Efforts ou … .Analyse/dimensionnement acier/bloc définition calcul (correspond à la fenêtre « calcul »). . Critères de dimensionnement . avec en particulier les deux fenêtres « définir » et « calcul ». Il faut définir pour chaque barre la valeur de ce maximum dans Structure/Paramètres réglementaires/Type de barre acier/… : icône « nouveau » pour vérifier les critères et données (en particulier on vérifiera le bouton « service ») et/ou pour créer de nouveaux critères. Chaque tableau possède trois onglets (en bas de la fenêtre) : valeurs (= toutes les valeurs pour tous les éléments sélectionnés et tous les cas de charge). Aux ELS le critère de dimensionnement est une flèche maximale admissible. Dimensionnement Dans ROBOT le dimensionnement se fait aux ELU par famille de barres. Le dimensionnement est fait à partir du calcul précédent des efforts internes.UFR de Mécanique TP construction métallique Utilisation de Robot L3 GCI 2009-2010 Tableaux Cela permet d’obtenir des valeurs aux nœuds des réactions. On peut récupérer les tableaux sous forme de fichier Excel. Cette commande charge l’environnement associé au dimensionnement. . 4/5 . • Les éléments non-porteurs ne sont pas vérifiés aux ELS. • Pour les éléments porteurs horizontaux on souhaite une flèche au centre < L/200. exemple IPE) / nom / matériau. Veillez à garder un œil critique sur les résultats obtenus (il peut y avoir des erreurs malgré les précautions que vous aurez prises). les états limites (éviter de dimensionner aux ELS) puis « calculer ».Analyse/dimensionnement acier/définir (correspond à la fenêtre « définir »).Bouton droite souris pour filtrer le cas de charge et/ou les barres (ou nœuds).Pour définir ces familles. • En général par défaut les barres sont de type « barre » = pas de contrainte de flèche (= pas de vérification au ELS). les cas de charge (certains sont aberrants par exemple la neige seule). On peut aussi ajouter des colonnes dans chacun des tableaux (clic droit souris).UJF . contraintes. une barre qui n’a aucun « type » n’est vérifiée ni aux ELU ni aux ELS. extrêmes globaux (= valeurs maximales globales). Aux ELU le critère de dimensionnement est lié à la contrainte limite élastique du matériau.Analyse/dimensionnement/dimensionnement acier ou icône. on va donc définir une famille « poteaux ». efforts internes. . Définition des familles d’éléments On souhaite par exemple que tous les poteaux soient réalisés avec le même profilé. saisir successivement : n° / liste de barres / catalogue de sections (on peut choisir une gamme complète. Dimensionnement Le dimensionnement proprement dit se fait par l’intermédiaire de la fenêtre « Calculs ». • Attention.

La lecture de la contrainte de traction dans la note de calcul permet un dimensionnement « à la main » très aisé. on procédera globalement de la même façon qu’en 2D : . Lorsque toute la structure est dimensionnée.Après les calculs de vérification des barres (cf. on peut ajouter les résultats dans la note de calcul en cliquant pour une barre. En cliquant sur un profilé on obtient la note de calcul qui permet de valider ou non le dimensionnement. . incrément de numérotation… La géométrie et l’ensemble des propriétés sont copiés. . vérification des barres… On choisira parmi tous les éléments possibles ceux que l’on souhaite faire apparaitre dans la note. . . . . Création de pannes et barres de contreventement . . de barres. captures d’écran…).Créer les barres .Création des lignes de construction. Fichier/capture d’écran. nombre de répétitions.Répéter ce portique par l’utilisation des commandes suivantes : Edition/transformer/translation ou rotation ou symétrie…/copier ou déplacer.UJF .Pour ajouter des diagrammes et tableaux : Fichier/capture d’écran/nom.Définir des groupes de barres : Edition/sélectionner/attributs/type/groupe/… Penser à utiliser les outils d’aide à la sélection (édition/sélectionner…) Définition des liaisons Définition des chargements … Dimensionnement Remarque sur le dimensionnement des barres de contreventement : Commencer par surdimensionner les barres de contreventement et ne pas tenir compte de leur flambement.Pour ajouter une liste de nœuds. par exemple : liste de nœuds. Edition d’une note de calcul Il est possible d’éditer de façon dynamique une note de calcul en y ajoutant chacun des éléments souhaités. … 5/5 . une famille ou l’ensemble sur « note de calcul ».UFR de Mécanique TP construction métallique Utilisation de Robot L3 GCI 2009-2010 . sections etc…). Structure 3D Création de la géométrie d’une structure 3D Pour cela. dimensionnement/vérification).Définir la géométrie du premier portique (barres. On peut changer les profilés des barres à partir de cette même fenêtre si l’on a opté pour un dimensionnement.Le résultat apparaît dans une nouvelle fenêtre. Les calculs devenant alors non linéaires et donc beaucoup plus lourds avec parfois des problèmes de convergence il est recommandé de procéder à cette étape en dernier.Orientation des sections des pannes : Structure/caractéristiques/angle gamma. des cas de charge… : Affichage/tableaux/sélectionner les éléments à lister. déclarer que ces barres ne travaillent qu’en traction « Structure/Autres attributs/Caractéristiques avancées/Barre en traction » et les vérifier aux ELU.Pour éditer et compléter la note de calcul : Fichier/composition impression/choix des éléments souhaités (standards. diagrammes.

21 23.UJF . II. Appréciation : réflexion/esprit critique.Une analyse critique en comparant les portiques entre eux (on commentera par exemple les relations entre valeurs max. Dans le plan des portiques. Le poids propre de la structure n’est pas à prendre en compte. III et IV ci-dessous (HEA pour les poteaux et IPE/IIPE pour la traverse. sections optimales.61 ELU 14. organisation et cohérence du compte rendu. Le dimensionnement des éléments à l’ELS et à l’ELU est limité aux cas de la charge répartie verticale p (cas1) et à la force horizontale concentrée F (cas2) en tête de poteau. .30 33. et déformée exacte. clarté… Compte rendu à rendre lors de la troisième séance de TP . résultats. Le compte-rendu du TP consiste à analyser le fonctionnement de chaque portique vis-à-vis des charges p et F.Donner des exemples de solutions technologiques pour réaliser les différentes liaisons rencontrées. . Ce compte rendu « papier » sera clair. les traverses et poteaux fléchissent autour de l’axe de plus forte inertie (YY). succinct et inclura la réponse aux éléments suivants : . de l’effort normal. On négligera l’effort tranchant. curiosité. types de liaisons…). .05 PORTIQUE IV Conditions ELS f ≤ L / 250 δ ≤ h / 150 Pour chaque portique on doit déterminer les sections optimales des poteaux et de la traverse en respectant les conditions de flèches (ELS) et de résistance (ELU).UFR de Mécanique TP construction métallique Etude de portiques 2D L3 GCI 2009-2010 TP Robot n°1 : Etude de 4 portiques On demande d’étudier et de déterminer les sections de la traverse et des poteaux pour chacun des quatre portiques I.Pour les sections optimales : diagrammes du moment. La hauteur h des poteaux est de 6m et la portée L des portiques est de 18m. p F F p PORTIQUE I z p F x F PORTIQUE II p PORTIQUE III Valeurs Charges ELS P (kN/m) F (kN) Travail demandé : 10. répartition des efforts dans la structure.Comparaison d’un point de vue économique (poids/cout/difficulté de réalisation…). matériau : acier E24).

schémas de principe) : Les pieds de poteaux sont articulés autour de la direction X. Objectif du TP : Etude et dimensionnement de la structure métallique du hangar. • Matériau : acier E24. Fermes (membrures inférieures et supérieures) : IPE Repère 3.50 1/4 . les pannes et les diagonales des fermes sont supposées articulées. Elévation d’un portique 2 1. Pannes : IPE Repère 5.00 4. La couverture en fibrociment (non modélisée) est supportée par un ensemble de pannes qui reposent sur 4 fermes parallèles appuyées sur 8 poteaux. Caractéristiques de la structure • Dimensions : voir figures. Les flancs du bâtiment sont garnis d’un bardage (non modélisé). Diagonales des fermes : tube carré standard Repère 4.UFR de Mécanique TP construction métallique Hangar industriel L3 GCI 2009-2010 TP Robot n°2 : Dimensionnement d’un hangar industriel L’étude porte sur une structure métallique qui constitue l’ossature d’un entrepôt industriel. La structure est représentée ci dessous. Poteaux : HEB Repère 2.UJF . Cette étude a été commandée par votre client « Ma Petite Entreprise » situé à Valence (26).50 3 1 Z X O 10. Les barres de contreventement sont articulées dans leur plan et leur résistance en compression est négligée (dimensionnement en traction seule). • Barres : Repère 1. Contreventement : rond plein • Liaisons (cf. Production de la note de calcul associée au dimensionnement de ce bâtiment.

Attention : sur une surface inclinée.60 kN/m². et donc indirectement aux pannes. Ces charges seront donc appliquées aux poteaux (calculer la charge équivalente…). Il est considéré que le poids propre du bardage descend directement au niveau du sol de fondation. Vent X (cas n°3) Les charges horizontales dues au vent dans la direction X seront appliquées uniquement au bardage des longs pans. Elle est appliquée à la couverture.20 kN/m² (charge équivalente sur les pannes à calculer « à la main »). Neige (cas n°2) La charge de neige sur une surface horizontale est évaluée à 0.UJF .00 Z 4.00 X 5 Chargements La structure est soumise à 5 cas de charge élémentaires : • Poids propre = G • Neige = N • Vent dans la direction X = Vx • Vent dans la direction Y = Vy • Dépression sur la toiture due au vent X ou Y = Vz Poids propre (cas n°1) Le poids propre est appliqué à toute la structure modélisée (sauf les barres de contreventement) ainsi qu’à la couverture qui pèse 0. cette charge correspond à une épaisseur de neige mesurée verticalement (et non pas perpendiculairement à cette surface). Celui-ci est maintenu par des lisses horizontales qui s’appuient sur les poteaux.UFR de Mécanique TP construction métallique Hangar industriel L3 GCI 2009-2010 Perspective 4 4.00 Y O 4. 2/4 .

18 kN/m². Dépression due au vent X ou Y (cas n°5) La couverture est soumise à une dépression de –0.5 Aux ELS (règles CM66).5 1.5 1.UFR de Mécanique TP construction métallique Hangar industriel L3 GCI 2009-2010 La face au vent est soumise à une surpression de 0.5 1.33 1.47 kN/m² et la face sous le vent est soumise à une dépression de – 0.18 kN/m². Vent Z 1 1 3/4 .75 1.33 1. Poids 1 1 1 2. Il sera admis que les supports de ce bardage ramènent la moitié de la charge au niveau du sol de fondation et l’autre moitié au niveau de la membrure supérieure des fermes. La face au vent est soumise à une surpression de 0. Combinaison G+N G+Vx+Vz G+Vy+Vz 1.33 2. Le tableau ci-dessous fournit les coefficients.47 kN/m² et la face sous le vent est soumise à une dépression de –0.5 3. Vent Y (cas n°4) Les charges horizontales dues au vent dans la direction Y seront appliquées uniquement au bardage des pignons. Combinaisons Aux ELU (règles CM66). 3 combinaisons seront considérées.33 1.UJF . Vent X 1 1 4. Le tableau ci-dessous fournit les coefficients. La hauteur des pignons est variable : il sera permis d’adopter une hauteur moyenne. Vent X 1.18 kN/m².5 1. Poids 1. 5 combinaisons seront considérées. Vent Y 5. Vent Z 1. Vent Y 5.5 1.5 4. Combinaison G+N G+Vx+Vz G+Vy+Vz G+N+Vx+Vz G+N+Vy+Vz 1.75 0. Neige 1.33 1.5 0. Neige 1 3.

liste des cas de charge et chargements avec leurs coefficients. • Préciser et expliquer les situations dimensionnantes pour chaque famille d’élément (quel cas de charge. En seconde partie.badel@hmg. succinct et comporter en première partie tous les éléments qui permettent de répondre aux questions ci-dessous. par exemple. propriétés. combinaisons… . réflexion/esprit critique.inpg. organisation et clarté du compte rendu… 4/4 .5/jour) Ce compte rendu doit être à la fois clair. • Que se passerait-t-il si l’on supprimait les barres de contreventement ? Quelles solutions pourrait on envisager ? (ne pas effectuer un nouveau dimensionnement.UFR de Mécanique TP construction métallique Hangar industriel L3 GCI 2009-2010 Travail demandé Un compte rendu de TP au format pdf (à envoyer à pierre. telle que vous la remettriez à votre client (l’édition est presque entièrement automatisée dans Robot).UJF . valeurs. vous joindrez la note de calcul du bâtiment dimensionné.liste + vue 3D des numéros des nœuds/barres avec dimensions. note de calcul complète. Des explications mécaniques simples et précises sont attendues dans cette partie.listing de vérification des pièces ELU et ELS. répondre de manière qualitative) • Aurait-on pu dimensionner cette structure avec un calcul 2D ? Justifier (avantages/inconvénients…). Délai d’1 semaine après la dernière séance (pénalité en cas de retard : 0.fr) est à rendre par binôme. à l’aide d’une vue 3D de la structure avec indications pour chaque famille) • Calcul Robot . • Dimensionner la structure la plus légère possible selon les règles CM66 en utilisant les profilés préconisés (taille de profilé identique pour une même famille. Appréciation : résultats. Celle-ci doit comprendre : • Hypothèses situation dimensions globales type de pannes pente du toit liaisons des poteaux au sol nature des cas de charges considérés • Sections des barres (peut être réalisé. quelle type de sollicitation…). exemple : tous les poteaux sont identiques). liaisons… .

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->