Communauté d'agglomération du Val d'Orge Affaire suivie par Benoît CHAPON Service Eau & Assainissement

C.C. du : 14.12.2011

Objet : Lancement des études administratives et techniques nécessaires à l’audit des Délégations de Service Public et à l’analyse des différents modes de gestion pour l’alimentation en Eau Potable Le Conseil Communautaire, VU le Code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L1321-1 à L1321-2 et L5211-17, relatifs au transfert de compétences, VU la loi n° 99.586 du 12 juillet 1999 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale, VU les arrêtés préfectoraux n° 2000 PREF DCL 0570 du 21 novembre 2000 portant création de la Communauté d’Agglomération du Val d’Orge à compter du 1er janvier 2001, n° 2002 PREF DCL 0354 du 6 novembre 2002 et n° 2003 PREF DCL 0368 du 14 octobre 2003 portant sur l’extension de son territoire, VU les délibérations 06.132, 06.133, 06-134, 06-135, 06136, 06-137, 06-138 et 06.-139 du 4 octobre 2006 relatives aux avenants passés avec la société Lyonnaise des Eaux portant remplacement des branchements plomb et modification de l’échéance des contrats au 01 mai 2017 sur les communes membres, VU la délibération n°09.041 du Conseil Communautaire en date du 25 mars 2009, ayant approuvé l’avenant « de transfert » à la concession du service de distribution d’eau potable sur la commune de Leuville-sur-Orge avec VEOLIA – COMPAGNIE des EAUX et de l’OZONE, VU le contenu du Conseil de Développement, en particulier lors de l’atelier du 11 mai 2011 relatif à « la Gestion Publique et Privée de l’Eau », VU l’avis favorable de la commission Assainissement » du 29 novembre 2011, « Eau et

Délibération N° 11.193

Publiée le :

Présents : 37 Représentés : 10 Absents : 14 Pour : 47

Considérant les échéances des contrats de délégation du service public d’alimentation en eau potable en date du 1 erMai 2017 pour toutes les communes excepté Leuville-sur-Orge, et du 31 décembre 2018 pour cette dernière, Considérant la nécessité de lancer une réflexion sur le mode de gestion de l’alimentation en eau potable à mettre en place à l’échéance des contrats de délégation actuels, DELIBERE et, APPROUVE le lancement des études administratives et techniques nécessaires à l’audit des Délégations de Service Public et à l’analyse des différents modes de gestion. DEMANDE à l’Agence de l’Eau, au Conseil Régional et au Conseil Général les meilleurs financements possibles pour ces études. AUTORISE le Président à signer tous les documents nécessaires et à engager toutes les démarches se rapportant à ce dossier. DIT que les dépenses et les recettes seront inscrites au budget Eau/Assainissement. Olivier LEONHARDT Président