Les noms, les adjectifs et les déterminants

1

A . Les noms
I. Le nom commun et le nom propre
1 Dans les phrases suivantes, relevez les noms et dites pour chacun d’eux s’il s’agit d’un nom commun ou d’un nom propre. 1. Julie a déchiré son pantalon.
"Julie" : nom propre ; "pantalon" : nom commun.

2. Nous avons rencontré les Martin.
"Martin" : nom propre.

3. À quelle heure arrive le prochain train pour Lyon ?
"heure" : nom commun ; "train" : nom commun ; "Lyon" : nom propre.

4. Le chocolat suisse se fabrique en Suisse.
"chocolat" : nom commun ; "Suisse" : nom propre.

5. La municipalité a voté l’aménagement d’une nouvelle piscine publique.
"municipalité" : nom commun ; "aménagement" : nom commun ; "piscine" : nom commun.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

2 Relevez les noms. (Attention : certaines phrases n’en comportent pas.) 1. Elle a préparé le dîner. "dîner" : nom commun. 2. Et si nous allions dîner ? CETTE PHRASE NE COMPORTE PAS DE NOM. 3. J’aime le sourire de cet enfant. "sourire" : nom commun ; "enfant" : nom commun. 4. J’aime te voir sourire. CETTE PHRASE NE COMPORTE PAS DE NOM. 5. C’est une maison aux volets verts. "maison" : nom commun ; "volets" : nom commun. 6. Le vert te va très bien. "vert" : nom commun. 7. Je voudrais un aller simple, s’il vous plaît. "aller" : nom commun. 8. Je ne sais plus où aller. CETTE PHRASE NE COMPORTE PAS DE NOM.
1

Les noms, Les adjectifs et Les dÉterminants

3 Pour chacun des noms en caractères gras, cochez les trois cases correspondant à la nature de ce qu’il désigne dans la phrase où il est employé.
comptable Je cueille une fleur. J’envie ta sagesse. Elle a un enfant. J’ai une idée. L’eau est indispensable.
a a a a a

non comptable
a a a a a

animé
a a a a a

inanimé
a a a a a

concret
a a a a a

abstrait
a a a a a

II. Le genre des noms désignant des inanimés
1 Complétez avec un ou une. 1. J’ai ramassé 2. J’ai essayé 3. J’ai écrasé 4. J’ai trouvé
une

raquette sous casquette dans cigarette dans savonnette dans

un un un
un

pommier. grenier. cendrier. évier.

une une une

2 Complétez avec le ou la. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

la

vie médicament performance château couloir peinture cheval

la le la le le

mairie rendement chance bateau peignoir ceinture signal

la le la le le

partie. rangement. confiance. manteau. soir. voiture. tribunal.

le la le le

la
le

la
le

la
le

3 Chaque série comporte un intrus. Rayez-le. 1. voyage − bagage − plumage − page. 2. différence − expérience − silence − prudence. 3. pâté − santé − validité − qualité. 4. lycée − matinée − dictée − cheminée. 4 Ajoutez -le à la fin des noms quand c’est nécessaire. 1. une feuil 2. un soleil 3. un recueil 4. un travail
le

un chevreuil une merveil un cercueil une batail
le le

un écureuil une bouteil
le

un réveil
le

un épouvantail

une pagail

2

Les noms, Les adjectifs et Les dÉterminants

5 Rayez l’article qui ne convient pas. 1. Le / La journalisme est un / une métier qui me tente. 2. Un / une matin, j’ai vu un / une écureuil dans le / la platane. 3. Il boit toujours un / une limonade en regardant le / la télévision pendant le / la récréation. C’est un / une habitude. 4. J’apprécie le / la franchise de le / la question que tu me poses. 5. Le / La mariage est un / une expérience parfois difficile. 6. Le / La gouvernement annonce un / une révision de le / la Constitution. 7. J’avais espéré trouver le / la silence et le / la solitude. Hélas, ce n’était qu’un / une illusion ! 8. Je voudrais comprendre le / la langage de le / la nature. 9. C’est le / la commencement d’un / une aventure incroyable. 10. Pourriez-vous me donner un / une renseignement au sujet d’un / une document ? 11. Le / La philosophie apprend le / la sagesse. 12. Je prépare un / une salade pour le / la déjeuner. 13. Il prend un / une feuille, fait un / une pliage… et voilà, c’est un / une fusée !

III. Le féminin des noms
1. Règle générale
1 Observez l’exemple, puis complétez. C’est un étudiant ou…→   C’est un étudiant ou une étudiante ? 1. C’est un ami ou une amie 2. C’est un secrétaire ou une secrétaire 3. C’est un client ou
une cliente
une stagiaire

? ? ? ? ? ?

4. C’est un stagiaire ou 6. C’est un candidat ou

5. C’est un violoniste ou une violoniste
une candidate

2 Mettez au féminin.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

Dans ma classe, il y a : 1. Un Français, un Anglais, un Irlandais et un Finlandais.
Une Française, une Anglaise, une Irlandaise et une Finlandaise.

2. Un Hongrois et un Suédois.
Une Hongroise et une Suédoise.

3. Un Espagnol.
Une Espagnole.

4. Un Belge, un Suisse, un Russe.
Une Belge, une Suisse, une Russe.

5. Un Marocain, un Américain, un Cubain et un Roumain.
Une Marocaine, une Américaine, une Cubaine et une Roumaine.

3

Les noms, Les adjectifs et Les dÉterminants

3 Mettez les noms en caractères gras au féminin. 1. Louis travaille comme employé à la SNCF.
Louise travaille comme employée à la SNCF.

2. Voici le lauréat de notre concours.
Voici la lauréate de notre concours.

3. François est un ami, pas un rival.
Françoise est une amie, pas une rivale.

4. Le cousin de Denis est un voisin.
La cousine de Denise est une voisine.

2. Cas particuliers
1 Donnez le féminin des noms suivants : un passager
une passagère

un étranger
une étrangère

un écolier
une écolière

un cuisinier
une cuisinière

un fermier
une fermière

un boucher
une bouchère

un pâtissier
une pâtissière

un cavalier
une cavalière

2 Réécrivez ces phrases en mettant les noms au féminin. 1. Fabien est musicien et Lucien, pharmacien.
Fabienne est musicienne et Lucienne, pharmacienne.

2. Nos deux champions sont deux jeunes Bretons, un collégien de Saint-Brieuc et un lycéen de Rennes.
Nos deux championnes sont deux jeunes Bretonnes, une collégienne de Saint-Brieuc et une lycéenne de Rennes.

3. Le patron a un chien et un chat.
La patronne a une chienne et une chatte.

3 Observez l’exemple, puis complétez.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

le voyage  2. Le jeu  3. Le chant  4. La nage 

→ 

un voyageur 
un danseur un joueur un chanteur un nageur

→ 

une voyageuse.         →  →  →  → 
une danseuse une joueuse une chanteuse une nageuse

1. La danse  →  →  →  → 

4 Transposez au féminin Rappel : le féminin de l’adjectif bon est bonne. 1. Le moniteur est un bon skieur.  2. Le coiffeur est un bon lecteur.  4. L’empereur est un bon aviateur.  →  → 
La monitrice est une bonne skieuse. La coiffeuse est une bonne lectrice. L'ambassadrice est une bonne médiatrice. L'impératrice est une bonne aviatrice. 4

3. L’ambassadeur est un bon médiateur.  →  → 

Les noms, Les adjectifs et Les dÉterminants

5 Complétez par les suffixes qui conviennent. Ma princ esse enchanter
esse

est une terrible maîtr esse !

! Une vraie tigr esse

! Une diabl esse

! Oui, mais quelle

6 Trouvez les noms féminins correspondant aux définitions. 1. Elle est la femme du roi.  2. Elle est une domestique.  3. Elle travaille dans un café.  4. Elle garde les moutons.  5. Elle demande de l’argent dans la rue.  →  →  →  →  →  la reine. la servante. la serveuse. la bergère. la mendiante.

7 Observez, puis complétez les phrases. 1. À mon remariage, j’inviterai mon père et ma mère, mon oncle et ma tante ma cousine ma nièce . mon gendre et ma
belle-fille / bru

, mon cousin et

2. Il y aura aussi mon fils et ma fille, . 3. Tu pourras venir avec ton frère et ta soeur 8 Transposez au féminin les noms en caractères gras. 1. Qui est le héros de cette histoire ? Un prince. Qui est l’ héroïne

, mon neveu et

.

de cette histoire ? Une princesse

.

2. Le veuf et l’orphelin remercient leur bienfaiteur. La veuve et l’ orpheline remercient leur bienfaitrice .

3. Le tsar veut être le protecteur des faibles et l’ennemi des oppresseurs. La tsarine veut être la protectrice des faibles et l’ ennemie des oppresseurs.

IV. Le pluriel des noms
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

1 Donnez le pluriel de ces noms. 1. un sentier  2. une croix  3. un rat  4. un nez  5. un puits  →  →  →  →  → 
des sentiers des croix des rats des nez des puits

6. une montagne  →  7. une médaille  8. une souris  9. un pied  10. une source  →  →  →  → 

des montagnes des médailles des souris des pieds des sources

2 Réécrivez les phrases en mettant les noms au pluriel. 1. Il possède un château.  3. Nous avons un bateau.  4. Vite, un seau.  5. Elle entend un oiseau.  →  →  →  Il possède des châteaux.
Elle tricote des manteaux. Nous avons des bateaux.

2. Elle tricote un manteau.  → 

→   Vite, des seaux.
Elle entend des oiseaux.

5

Les noms, Les adjectifs et Les dÉterminants

3 Complétez avec les noms suivants au pluriel de manière à obtenir des phrases ayant un sens. Chaque phrase doit comporter un nom finissant par -ou et un nom finissant par -eu. – clou, pou, trou – bleu (= vêtement de travail en toile bleue), cheveu, pneu. 1. Il y a des clous 2. Il y a des poux 3. Il y a des trous dans les pneus. dans les cheveux. dans les bleus.

4 Complétez avec les terminaisons qui conviennent. Le jardin du Luxembourg en 1900 Les messieur s landau s bateau
x

et les dame s
x

portent des chapeau x

. Les nounou s

poussent des

. Des enfant s . Les oiseau

jouent avec des cerceau x chantent. Il fait très beau.

, et d’autres, au bord du bassin, font flotter de petits

5 Mettez ces phrases au pluriel. 1. Cet objet, c’est un caillou, un sou ou un bijou ? Ces objets, ce sont des cailloux, des sous ou des bijoux ? 2. Ce cri, c’est un hibou ou un coucou ? Ces cris, ce sont des hiboux ou des coucous ? 3. Ce hurlement, c’est un loup ou un fou ? Ces hurlements, ce sont des loups ou des fous ? 6 Mettez au pluriel. 1. un général sur un cheval   2. une grenouille dans un bocal  3. une patrouille dans un local  4. un amiral dans un hôpital  →  →  →  → 
des généraux sur des chevaux
des grenouilles dans des bocaux

des patrouilles dans des locaux
des amiraux dans des hôpitaux

7 Complétez les phrases avec les noms suivants au pluriel. animal − bal − canal − carnaval − festival − journal
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

1. La tradition des 3. Connaissez-vous les 5. De nombreux

bals

du 14 juillet remonte à la fin du xixe siècle.
journaux

2. Paris compte actuellement plus de 300 kiosques à
carnavals

.
canaux

de Dunkerque et de Nice ? de France.

4. Georges Simenon a écrit une partie de son œuvre en voyageant sur les rivières et les
festivals

de musique ont lieu chaque été dans le Sud de la France. .

6. La plupart des fables de La Fontaine mettent en scène des animaux 8 Mettez les noms au pluriel. 1. Ferme le portail !  →  2. Ouvre l’éventail !  →  3. Admire le vitrail !  →  4. Signe le bail !  → 
Ferme les portails !

Ouvre les éventails ! Admire les vitraux ! Signe les baux !

6

des dernières réunions. 7. casse-cou porte-bonheur . et d’autres comme des pierres. . L’horloge sonne toutes les 9. certains considéraient les corails / coraux comme des plantes. et sa mise en place demande des travails / travaux importants. on sait qu’il s’agit de petits animals / animaux qui s’attachent à un corps et y établissent leur habitation. un chou-fleur  un café-concert  un oiseau-mouche  2. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. casse-cou – compte-rendu – demi-heure – eau-de-vie – grand-mère – micro-ondes – perce-neige – petite-fille – pomme de terre – porte-bonheur – porte-parole 1. 7 eaux-de-vie pommes de terre 8. Je vais faire des frites.Les noms. Les fours à sont pratiques pour réchauffer un repas en quelques minutes. Les adjectifs et Les dÉterminants 9 Rayez les formes qui sont fausses. un beau-frère  un grand-père  une basse-cour  →  →  →  →  →  →  des choux-fleurs des cafés-concerts des oiseaux-mouches des beaux-frères des grands-pères des basses-cours 3. Les comptes-rendus . 1. Il est plus ponctuel et plus rapide que le bus. Pour ses tractations. À présent. Ces moines fabriquent des liqueurs et des . Le pluriel des noms composés 1 Mettez ces noms composés au pluriel. 1. Il est également plus silencieux. nous aurions besoin de plusieurs 3. un micro-ordinateur  →  un Anglo-Saxon  un Gallo-Romain  4. . Ce sont de vrais 4. Mais il est aussi plus lent que le métro. V. Le muguet et le trèfle à quatre feuilles sont des 5. Il se déplace en effet sur des rails / raux soudés en continu. et certains matériaus / matériaux. 2010. . Voici les 6. . Épluchons des 10. s’occupent de leurs demi-heures grand(s)-mères micro-ondes petits-enfants . en les écrivant comme il convient. Le tramway présente des avantages certains. permettent d’absorber le bruit. utilisés dans la constitution du sol. Mes frères sont téméraires. porte-parole 2. Les perce-neige fleurissent à la fin de l’hiver. 2. un porte-clés  un casse-noisettes  un porte-avions  →  →  →  →  →  des micro-ordinateurs des Anglo-Saxons des Gallo-Romains des porte-clés des casse-noisettes des porte-avions 2 Complétez les phrases par les noms composés ci-dessous. Autrefois.

le Chien jaune). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. a Le village est désert. Reconnaître les adjectifs 1 Relevez les adjectifs. Il est parti à l’étranger. Les petites filles jouent au ballon dans la cour. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Surlignez. La ville reprenait son aspect ordinaire. 1996). 1. Nous allons organiser un petit dîner bien sympathique. « Les Français ne sont pas pauvres. b.B . 2. Voilà la nourrice qui a élevé les petites. Ils ne sont pas très riches. L'adjectif "grands" se rapporte au nom "hivers" et l'adjectif "brûlants" se rapporte au nom "étés". Les adjectifs I. Histoire n° 204. n’osant frapper. Je suis étranger ici et ne connais personne. a. b. Les adjectifs "énergique" et "vigoureux" se rapportent au nom "homme". 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. 1. Les adjectifs "petit" et "sympathique" se rapportent au nom "dîner". tout honteux. L'adjectif "lumineuse" se rapporte au nom "horloge" et l'adjectif "vieille" se rapporte au nom "ville". parmi les mots en caractères gras. 5. L’explorateur a traversé le désert à pied. 2010. sido). » (Gérard de Nerval. L'adjectif "ordinaire" se rapporte au nom "aspect". Il aperçut quelques mendiantes misérables. « Il y avait dans ce temps-là de grands hivers. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Avant de prendre la route. Il se tenait devant la porte. et l'adjectif "malade" se rapporte au pronom ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "l'" qui représente le nom "homme". b. mais ils détestent les riches. b. L'adjectif "honteux" se rapporte au pronom "il". il faut faire le plein. a. C’est un homme énergique et vigoureux. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. la Bohême galante). « L’horloge lumineuse de la vieille ville […] marque onze heures moins cinq. » (Pierre Michelbach. b. L'adjectif "ancien" se rapporte au nom "compagnon". Nous avons passé des vacances paisibles chez mes parents. Ce verre est plein d’eau. ceux qui sont des adjectifs. Victor Hugo est l’auteur du célèbre roman Les Misérables. 6. « J’ai rencontré à Senlis un ancien compagnon de jeunesse. a. 4. Je ne l’ai jamais vu malade. 8 . a. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. de brûlants étés. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. » (Georges Simenon. a. » (Colette. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. L'adjectif "paisibles" se rapporte au nom "vacances". b. nov.

et moi ! » chante Jacques Dutronc. Le ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– contraire de "vite" est "lentement". qui signifie « augmenter » (cf. 1. a. Cette phrase est incorrecte car "vite" n'est pas un adjectif mais un adverbe. Entre 1995 et 2004. 2. a. 4. 2010. 4 Complétez par les lettres manquantes. Apporte une échelle. Crie plus fort. et moi. Ce mur est trop haut. a. aux I taliens ou aux B ritanniques. b. Rétablissez-la. Ne pas confondre avec « a cru ». C’est un J aponais qui parle couramment l’ a nglais. la France était plus riche que ses voisins. b. Les adjectifs et Les dÉterminants 3 Dans cet exercice. b. Je connais déjà mille caractères c hinois. Ce plafond est trop bas. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 9 . la population f rançaise expatriée a crû1 de 34 %. 5. 1. on risque de t’entendre. 5. « Tirez les premiers. CNRS : Centre national de la recherche scientifique. 4. Attention : elle doit être écrite en majuscule ou en minuscule selon les cas. On ne peut cependant parler d’hémorragie. Expliquez pourquoi et corrigez-la. plus de deux millions de F rançais vivent actuellement à l’étranger. 3. 5 Les mots en caractères gras sont-ils des adjectifs ou des adverbes ? Cochez la bonne réponse. 6 L’une de ces deux phrases est incorrecte.Les noms. − Cette voiture roule vite. 22-28 septembre 2005. spécialiste des flux migratoires au CNRS2. « Changer de pays ». Catherine Wihtol de Wenden. 3. et moi. la première lettre de certains mots a été enlevée. « 900 millions de C hinois. Cette phrase est correcte. Il ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– faut dire : "Cette voiture est rapide". passé composé du verbe « croire ». siècle très migratoire. Il n’est pas assez fort pour réussir. l’ a llemand et le r usse. adjectif adjectif adjectif adjectif adjectif adjectif adjectif adjectif adjectif adjectif adverbe adverbe adverbe adverbe adverbe adverbe adverbe adverbe adverbe adverbe b. b. Cela tient au fait qu’au xixe siècle. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. selon les estimations consulaires. Inspiré d’ Arnaud Gonzague. 2. rappelle : « Historiquement. le nouvel Observateur. Il ne peut se rapporter au nom "voiture". Ce calcul est complètement faux. Le contraire de l'adjectif "rapide" est l'adjectif "lent(e)". Elle joue juste. "Vite" est un adverbe de manière qui modifie le verbe "roule" et signifie "rapidement". contrairement aux A llemands. a crû : passé composé du verbe « croître ». les F rançais s’expatrient peu. Messieurs les A nglais ! » (Phrase célèbre attribuée au comte d’Anterroches à la bataille de Fontenoy en 1745). a. C’est une décision qui me paraît juste. et. » 1. « croissance »). Parle bas. a. Maria est une E urasienne. Son père est b elge et sa mère v ietnamienne. Justifiez oralement l’orthographe choisie. Je n’ose pas le dire tout haut. Et puis nous sommes un pays où l’on estime ne pas vivre trop mal et qui traditionnellement n’est pas très ouvert aux langues étrangères. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– − Cette voiture est vite. J’ai peur de chanter faux. 2.

"coûteux". ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Dans cette phrase.Les noms. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– L'adjectif "grands" signifie ici "illustres". un air timide  12. Les adjectifs et Les dÉterminants 7 Expliquez le sens des adjectifs dans les phrases suivantes : 1. "importants". Pauvre homme ! L'adjectif "pauvre" exprime ici la pitié. l'adjectif "cher" signifie "dont le prix est élevé". Descartes est un des plus grands savants français. un pantalon bleu  10. 2010. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. C’est un loyer trop cher pour moi. l'adjectif "grands" signifie "de grande taille". ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8 Quelle différence de sens faites-vous entre ces deux phrases : − Marie est une femme d’un certain âge. l''adjectif "pauvre" signifie "qui n'est pas riche". Le féminin des adjectifs 1 Complétez avec les adjectifs au féminin. un enfant blond  9. Dans cette phrase. un homme courtois  11. Marie n'est plus une jeune femme. un comportement sage  5. un film passionnant  →  →  →  →  →  →  →  →  →  →  →  →  une voix pointue une vie facile une pie bavarde une décision sage une route nationale une chaussette noire une réaction saine une jeune fille blonde une robe bleue une femme courtoise une allure timide une émission passionnante 10 . Elle peut avoir une cinquantaine d'années. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– II. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. un collant noir  7. un caractère facile  3. Elle a épousé un homme pauvre. 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– − Marie est une femme d’un âge certain. un clocher pointu  2. un climat sain  8. mais elle n'est pas non plus très âgée. un hymne national  6. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. un élève bavard  4. 1. Cher ami. Elle peut avoir soixante-dix ans. comment allez-vous ? L'adjectif "cher" exprime ici l'affection. Les hommes grands sont-ils plus séduisants ? Dans cette phrase. Marie est plus âgée que dans la phrase précédente. 6.

1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Jérémie et sa (petit) sœur aiment la musique (grec). Ma mère est heureuse : mon père a acheté une voiture neuve. Cette école est publique 3. La loi de la gravitation universelle de Newton est une découverte essentielle. (REMARQUE : on peut écrire "exiguë") De la fontaine coule une eau limpide et fraîche. il gare sa (vieux) voiture (jaune) dans la rue (principal).privé) ? ? (juste . C’est une expression familière 2. Quelle cruelle tarte ! bêtise ! jeune fille ! punition ! (bon) (gros) (gentil) (cruel) (familier) (aigu) (grossier) (exigu) (fier) (ambigu) 4 Complétez avec les adjectifs entre parenthèses. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. Quelle bonne 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Jérémie et sa petite soeur aiment la musique grecque. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. C’est une douleur aigüe 3. Les adjectifs et Les dÉterminants 2 Accordez les adjectifs avec les noms auxquels ils se rapportent. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. Ma mère est (heureux) : mon père a acheté une voiture (neuf). Quelle gentille 4. Chaque matin. La loi de la gravitation (universel) de Newton est une découverte (essentiel). Cette maison est neuve 2. Cette opération est juste 4. De la fontaine coule une eau (limpide) et (frais). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 11 Les rebelles ont retenu leurs otages dans une cave obscure et exigüe.lointain) 5 Mettez les adjectifs entre parenthèses au féminin singulier. Les rebelles ont retenu leurs otages dans une cave (obscur) et (exigu). 2010. C’est une parole grossière 4. C’est une idée (génial) mais (dangereux). C’est une pièce exigüe 5. 1.faux) (proche .ancien) ? (public . il gare sa vieille voiture jaune dans la rue principale. 5. . C’est une réponse ambigüe 3 Même consigne. 1. Quelle grosse 3.Les noms. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– C'est une idée géniale mais dangereuse. C’est une attitude fière 6. Cette destination est proche ou ancienne ou privée ou fausse ou lointaine ? (neuf . La lessive est (propre) et sera bientôt (sec). Chaque matin. 1. La lessive est propre et sera bientôt sèche.

la ficelle).] Une large moustache rousse cachait sa bouche.  →  →  →  →  →  →  Il est courageux. Ils ont du souci.  →  →  →  J’ai un chapeau rouge et des gants rouges." III. Il est talentueux. 1. il la trouva franchement laide. . le silence de la mer). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "La première fois qu'Aurélien vit Bérénice.  3. J’ai un chapeau rouge et des gants.  2. » (V. Georges Simenon et Amélie Nothomb sont des écrivains belges. « La première fois qu’Aurélien vit Bérénice. « Ma nièce avait ouvert la porte et restait (silencieux). « Un paysan passa […] Une (large) moustache (roux) cachait sa bouche. Ils sont chanceux. « Une (grand) forme (noir). 4. (droit) et debout..]. 5. J’ai une jupe grise et des bottes. . 3 Complétez avec des adjectifs se terminant par -eux. Genève et Lausanne sont des villes suisses. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3.. il la trouva franchement (laid). . de Maupassant. J'ai une robe blanche et des chaussures blanches.  2. J’ai un manteau noir et des sacs. le Maroc et la Tunisie sont des pays méditerranéens. 3. . Il est joyeux. . Il a du courage. suisse − africain − belge − français − méditerranéen 1. . aurélien). la gloire de mon père)." "Une grande forme noire.  1. Ils ont de la chance. . » (Vercors." ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "Ma nièce avait ouvert la porte et restait silencieuse. Règle générale 1 Observez le modèle et complétez. 3. marchait auprès d'elle dans l'obscurité. marchait auprès d’elle dans l’obscurité. . » (L. Hugo. 1. ." 5. 2010. . droite et debout." "Il se perdit aussitôt dans la foule criarde et lente [. . . les Misérables). Pagnol. » (G.. Ils éprouvent du bonheur. . Les adjectifs et Les dÉterminants 6 Même consigne. Il éprouve de la joie. . J'ai une jupe grise et des bottes grises. 12 .  6. Le pluriel des adjectifs 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. le Niger et le Congo sont des fleuves africains. "Un paysan passa [. La Tour Eiffel et le Louvre sont des monuments français. J’ai une robe blanche et des chaussures. « Il se perdit aussitôt dans la foule (criard) et (lent) […]. Ils sont soucieux.Les noms.  4. J'ai un manteau noir et des sacs noirs.  →  2 Complétez avec les adjectifs en italiques.. Il a du talent. Le Sénégal. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. L’Algérie. Aragon. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 2. » (M.  5. Ils sont heureux.

Cette œuvre est très personnelle. 2. principaux de Saint-Nazaire qu’ont été construits les paquebots Normandie. un droit fondamental  6. festive) − distrayant (fém. 13 . L’Arabie saoudite et la Russie comptent au nombre des 5. d’organiser des réunions et distrayantes festives . Les adjectifs et Les dÉterminants 4 Complétez les phrases avec les adjectifs en italiques (la forme du féminin est indiquée entre parenthèses lorsqu’elle est différente de celle du masculin). 2. riches de souvenirs et d’histoire. vraiment originale. Cas particuliers 1 Complétez. . un rendez-vous amical  3.) final – cardinal – principal – fédéral – naval 1. fédéraux 2. Ces comportements sont inhabituels. Ce discours est exceptionnel. festif (fém. le sud. en Provence. Les quatre points cardinaux sont : le nord. 2010. un conseil régional  →  →  →  →  →  →  des comités internationaux des rendez-vous des costumes amicaux provençaux libéraux des gouvernements des droits fondamentaux régionaux des conseils 2 Complétez avec les adjectifs en italiques à la forme qui convient. C’est dans les chantiers Queen Mary 2. vraiment pas banals. ancestrale) La période de la transhumance1 est l’occasion. L’Allemagne et la Belgique sont des États Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Département du Sud de la France. Ces discours sont exceptionnels. nombreuse) − typique − riche J’habite un village du Gard1 situé à proximité de hauts nombreux lieux touristiques et de villages typiques . un costume provençal  4. vraiment anormal. 1. 1. haut (fém. l’est et l’ouest. 3. vraiment anormaux. 1.Les noms. Ce comportement est inhabituel. pays producteurs de pétrole. Nous attendons la proclamation des résultats navals . 2. (Attention : certains adjectifs font leur pluriel en -als. pour les éleveurs de Provence. un comité international  2. vraiment originales. 1. haute) − touristique − nombreux (fém. vraiment pas banal. distrayante) − local (fém. Déplacement d’un troupeau de la plaine vers la montagne ou de la montagne vers la plaine. Ces œuvres sont très personnelles. un gouvernement libéral  5. Elle est souvent marquée par des animations ancestrales locales qui font revivre les coutumes et traditions . 4. 1. ancestrale) − ancestral (fém. selon la saison (transhumance estivale et transhumance hivernale). finals 3. France et 3 Mettez ces phrases au pluriel.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. vous avez déjà certainement tout compris. Ils s'inspirent de motifs et de techniques ancestraux. rapides comme vous êtes. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Ils s’inspirent de motifs et de techniques (ancestral). vous avez déjà certainement tout compris. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Les propos de cet homme et son comportement me semblent assez étranges. Grand-mère tricote des chaussettes jaune fluo. 5. (rapide) comme vous êtes. Le rez-de-chaussée de cet immeuble est réservé aux activités et aux équipements (professionnel). Je trouve cette robe (gris clair) et cette ceinture (noir) très (élégant). des sentiments nouveaux IV. Le rez-de-chaussée de cet immeuble est réservé aux activités et aux équipements professionnels. 1. Les provenances et les goûts de l’huile d’olive peuvent être très (divers). mais vous devez être ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– patients avec ceux qui sont plus lents. mais leurs créations n'en sont pas moins tout à fait originales. Ton frère et toi. Les provenances et les goûts de l'huile d'olive peuvent être très divers. mais leurs créations n’en sont pas moins tout à fait (original). Grand-mère tricote des chaussettes (jaune fluo). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 8. qui sont tout à fait mûrs. Il s'est acheté une nouvelle veste bleu marine. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. hommes… Ce seraient des sensations . Les contes et les nouvelles de cet écrivain ne sont guère (amusant) pour les enfants. Tu peux manger cet abricot et cette pêche. Ce classeur contient de nombreuses notes et pensées personnelles. un bel homme… Ce serait une sensation nouvelle. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. 2010. Ce classeur contient de (nombreux) notes et pensées (personnel). 1. mais vous devez être (patient) avec ceux qui sont plus (lent). L’accord des adjectifs : les cas particuliers 1 Accordez les adjectifs entre parenthèses avec les noms ou pronoms auxquels ils se rapportent. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Accordez les adjectifs entre parenthèses comme il convient. Les propos de cet homme et son comportement me semblent assez (étrange). J’aurais un nouvel amoureux. qui sont tout à fait (mûr). Tu peux manger cet abricot et cette pêche. Les contes et les nouvelles de cet écrivain ne sont guère amusants pour les enfants. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. dit Marie. de beaux . Sylvie. dit Marie.Les noms. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. Je trouve cette robe gris clair et cette ceinture noire très élégantes. un sentiment nouveau… → J’aurais de nouveaux nouvelles amoureux. Il s’est acheté une (nouveau) veste (bleu marine). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 14 . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Ton frère et toi. Les adjectifs et Les dÉterminants 4 Écrivez les adjectifs comme il convient. Sylvie.

Les adjectifs et Les dÉterminants 4. Il a des cheveux blond cendré. 1. Je vais y aller moi-même 2. Les supporters agitent de petits drapeaux jaunes et verts. les informations  →  2 Complétez par l’adjectif indéfini même à la forme qui convient. vous-même(s) 7. le collier  1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. 6. 3 Complétez avec des pronoms toniques suivis de -même(s). J'ai le même crayon que vous. demande le coiffeur. Faut-il utiliser les 8. Les mêmes histoire. 5. 2010. Il a des cheveux (blond cendré). très (raide). Il porte un pantalon et une veste (marron). costume et la même coupe ? ». la voiture  3. J'ai les mêmes documents que vous. C’est toujours la même 2. se trouve. nous-mêmes 3. où il se trouve. très raides. Ils ignorent eux-mêmes lui-même . ou préférez-vous que je le fasse ? plusieurs fois. 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. Nous avons fabriqué cette bibliothèque 5. 15 . Je lui ai fait exactement la Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. mêmes même cravate. J'ai les mêmes informations que vous. Son chapeau est orné de rubans (rose). de poster ce courrier ! son mariage. le crayon  2. Les supporters agitent de (petit) drapeaux (jaune) et (vert). Il porte un pantalon et une veste marron. J'ai la même voiture que vous. Marie fabrique de (gros) fleurs (rouge) en papier. Elles me l’ont dit elles-mêmes . Tu aurais pu te charger toi-même 6. « Je vous fais la 4. Marie fabrique de grosses fleurs rouges en papier. Il porte toujours le 3. même causes n’ont pas toujours les même mêmes effets. Les adjectifs indéfinis (1) 1 Observez l’exemple puis construisez des phrases semblables. remarque que toi. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. Ils ignorent où 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– V. Son chapeau est orné de rubans roses. J’ai la même feuilles ou en prendre d’autres ? couleur chez moi. Elle m’a annoncé elle-même . 4.Les noms. Souhaitez-vous acheter ces billets 8. les documents  →  →  →  →  J’ai le même collier que vous.

l’union nationale est parvenue à se maintenir autour de la personne royale et du système fédéral. le figaro Magazine. autres n’est pas un adjectif indéfini. Expliquez pourquoi. Puis répondez à la question : Tensions communautaires en Belgique « Le royaume de Belgique fêtera ses 175 ans en 2006. 3. 2. Les adjectifs et Les dÉterminants 4 Répondez aux questions conformément à l’exemple donné. Et il rapporte ce propos d’un cafetier de la ville : « Ici. 5 Distinguez les adjectifs indéfinis des pronoms indéfinis en cochant les bonnes réponses.Les noms. au sud. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 16 . il a logé dans un autre hôtel. Dans cette phrase. Un journaliste évoque en ces termes la petite ville bilingue de Kraainem. 1. Il a logé dans le même hôtel ? Non. J’ai vu les mêmes films que toi. J’ai vu les mêmes que toi. Cyril Hofstein. Mais entre les Flamands et les Wallons. Les autres sont dans la bibliothèque. déchiré par des tensions communautaires de plus en plus sensibles ? Depuis 1993. la cohabitation est difficile. trois régions le composent : la Flandre. La plupart s’évitent et font comme si les autres n’existaient pas ». en terre flamande. Mais quel avenir pour ce pays. où la législation autorise l’emploi des deux langues. mais l’on reste entre nous et j’ai l’impression que cela devient de pire en pire dans toute la Belgique ». où l’on parle flamand (ou néerlandais) . il était accompagné d'une autre personne. « Wallons et Flamands au bord du divorce ». adjectif indéfini adjectif indéfini adjectif indéfini adjectif indéfini adjectif indéfini adjectif indéfini pronom indéfini pronom indéfini pronom indéfini pronom indéfini pronom indéfini pronom indéfini 6 Complétez ce texte par même ou autre aux formes qui conviennent. Ceux-ci ont de plus en plus de mal à vivre ensemble. 5. la capitale. jusqu’à ce jour. 2010. Certes. 4. 4. Les autres livres sont dans la bibliothèque. Question : « La plupart s’évitent et font comme si les autres n’existaient pas ». – il est arrivé le même jour ? – non. Où sont les autres ? 3. et les tendances séparatistes sont fortes du côté flamand où l’extrême-droite nationaliste accroît peu à peu son influence. 5 février 2005. il est arrivé un autre jour. où l’on utilise le français. Ils ne lisent pas les mêmes journaux et ne regardent pas les chaînes de télévision. tout comme dans quelques autres communes. Dans cette phrase "autres" n'est pas un adjectif indéfini parce qu'il ne se rapporte à aucun nom. C’est malheureux. Il a pris le même train ? Non. il a pris un autre train. Rares sont les Flamands qui viennent boire un verre chez moi. non loin de Bruxelles : « Ils vivent dans la même mêmes ville. Il a réservé les mêmes chambres ? Non. Il était accompagné de la même personne ? Non. Il s'agit en fait du ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– pronom indéfini "les autres" qui signifie "les autres personnes" et est sujet du verbe "existaient". au nord. 1. Et Bruxelles. la séparation est dans la tête. 6. il a réservé d'autres chambres. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. mais ne se parlent presque pas. Où sont les autres enfants ? 2. la Wallonie.

1. 2. Jules Verne. Robert Louis Stevenson. 2 Complétez les débuts de phrases par tel(s) / telle(s) suivi ou non de l’article indéfini. puis reliez chacun d’eux au terme de comparaison qui convient. 1. 2010. Les résultats de cet élève sont il est impossible de le faire passer dans la classe supérieure. Victor Hugo peut être considéré comme l’une des premières figures de « l’écrivain engagé » Sartre. dangereuses  →  →  →  Un tel comportement est inadmissible. 1923) 3. inadmissible  1. tel que 2. autre. incompréhensibles  →  4. Les exigences de la comtesse étaient telles que ses domestiques finissaient toujours par rendre leur tablier. 3. Je ne suis pas le seul à avoir protesté auprès de la compagnie aérienne. Ce héros peut propulser son corps dans les airs. Vous sentez vous capable de faire le 5. Rappel : vous pouvez accorder tel avec le premier terme de la comparaison ou le second. 2. Fenimore Cooper. 3. les incertitudes de l’heure présente. admirable  →  Un tel dévouement est admirable. Les adjectifs et Les dÉterminants 7 Complétez par les adjectifs indéfinis même. Ils obéissent aveuglément. tels qu' 5. ils seraient vite persuadés que leur intérêt est de s’entr’aider au lieu de s’entre-détruire ». Les adjectifs indéfinis (2) 1 Observez l’exemple puis construisez des phrases sur le même modèle. 4. L’homme a toujours désiré voler. Le cimetière du Père Lachaise a été aménagé 3 Complétez avec tel(s) / telle(s) que. je suis ». Je t’enverrai demain quelques même autres autres voyageurs ont manifesté travail jusqu’à votre retraite ? photos. De telles activités sont dangereuses. Il faut regarder la situation 4. D’ leur mécontentement. Croyez-vous que ce texte ait une valeur littéraire ? Il me paraît assez . Le poète Saint-John Perse et le diplomate Alexis Léger n’était qu’un seul et quelconque même homme. (Gustave Le Bon. pour ne citer que quelques-uns des plus fameux écrivains qui se sont illustrés dans ce genre. Ses projets s’effondreront. « François m’aime telle que telle qu' l’a défini elle est. Alexandre Dumas. tel(le) une • châteaux de cartes tel • moutons de Panurge • jardin public • Icare tel un tels des tel un tels des 5. « Si la raison pouvait exercer un rôle sur les relations entre les peuples. 3. incroyable  2. Une telle aventure est incroyable.Les noms. 17 . dit Marie. VI. Rudyard Kipling. avec des auteurs Walter Scott. Attention aux accords. tels que 6. 1. De tels propos sont incompréhensibles. C’est au xixe siècle que le roman d’aventures a connu son âge d’or. Cet homme agit Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 4. • robot • fusée 6. quelconque. Attention au genre et au nombre de l’adjectif proposé. quelconque 6.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Ce proverbe signifie : "Le valet ressemble à son maître". Tel maître. 2010. Les adjectifs et Les dÉterminants 4 Expliquez ces proverbes. 1. tel valet. tel fils. Ce proverbe signifie : "Le fils ressemble à son père". Tel père.Les noms. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 18 .

3 Même consigne. Une silhouette passe et s’enfonce dans la nuit en hâtant le pas. c’est le jardin de mon voisin. un – Ah ! bon ! à propos de quoi ? 2. On vous propose une promotion. 1.C . Quelques fenêtres s’éclairent. j’ai eu problème. Ce tonus est extrêment positif. – La semaine dernière. On pourrait peut-être faire – Tu as raison. Qu’est-ce qu’un déterminant ? 1 Surlignez les déterminants. – Hier. L’article indéfini (1) 1 Complétez avec l’article indéfini. 1. promenade nous ferait du bien. 1. À l’aube Il est cinq heures et demie. Votre hiérarchie reconnaît vos compétences. – Pour cet été. j’ai eu un souci. Tu ne l’as jamais vu ? 2. tu as – Je ne sais pas. II. Vous obtenez satisfaction dans une affaire délicate. voyage nous changerait les idées. ce sont les bottes de Gilles. Tu ne le savais pas ? 19 . Vous êtes énergique. Une un promenade. On pourrait peut-être faire – Tu as raison. tu as Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Il fait du cheval. – Tiens ! Il y a un jardin derrière ce mur ! – Oui. – Pour cet après-midi. Les déterminants I. – Tiens ! Il y a des bottes d’équitation dans ce placard ! – Oui. 2010. Un voyage. votre vie privée est sous les projecteurs. une idée ? une – Je ne sais pas. 2 Même consigne. – Vraiment ? Qu’est-ce qui s’est passé ? 2 Même consigne. projet ? un 2. Horoscope Aujourd’hui. Une pluie fine enveloppe la ville encore endormie.

Eugène Le Roy."c'était une table de son père" : son père possédait plusieurs tables. inégaux. Jacqueline de Romilly. Alphonse de Peyrehorade ne bougeait pas […] C’était physionomie belle et régulière. Catherine s’était d’abord occupée du feu […] C’était chaussée. 1. tenant : occupant. peinte en vert pomme. qui date du XVIIIe siècle. presque en plein ciel. Éditions de Fallois. je l’ai abîmée. Paul est → Paul est un homme enthousiaste. d’ une une salle assez vaste. Jacquou le Croquant. Le violon est 3."c'était la table de son père" : son père possédait une table et c'était précisément celle-là. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– . 1. bordé d’ un taches sur ce beau cuir. tenant1 tout le rez-deÉmile Zola. C’est un meuble ancien et précieux. mais manquant d’expression ». il m’a dit que c’était la table de son père. Mon mari me l’a offerte quand nous nous sommes installés à Paris . 3. 2. 2006. 1. les roses de la solitude. 3. les roses de la solitude. la Vénus d’ille.Les noms. 5 Même consigne. un grand jeune homme de vingt-six ans. Mes amis sont des personnes loyales / des personnes dignes de confiance. un 4. 2006. solidement construits ». Adapté de Jacqueline de Romilly. Ma table 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7 Complétez avec l’article indéfini. d’ une Prosper Mérimée. Quelle différence faites-vous entre « c’était la table de son père » et « c’était une table de son père » ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Il y a maintenant Question : des cuir ancien. Le canoë est un sport qui se pratique en plein air / un sport qui peut être dangereux. Éditions de Fallois. Elle a traversé siècles pour venir jusqu’à moi. Mon professeur est un enseignant exigeant / un bon pédagogue. 6 Complétez les phrases avec l’article indéfini. « M. germinal. 1. 2. Le bridge est un instrument qui a un son très agréable / un instrument qui demande beaucoup de persévérance. 20 . légèrement fauve. . 2. C’est vraie terrasse. 2010. le roman d’aventures est → le roman d’aventures est un genre qui privilégie l’action. propreté flamande ». un jeu qui se joue à quatre / un jeu qui nécessite de la concentration. Malheureusement. Les adjectifs et Les dÉterminants 4 Complétez les phrases selon le modèle. Elle était recouverte d’ très discret motif doré. des 2. parmi lesquelles celle-là. Il m’a même fait observer qu’elle était dans un état parfait. Ma terrasse Ma grande pièce parisienne ouvre […] sur une une petite terrasse. 3. « […] je reculai de quelques pas pour regarder ce vieil Hôtel de Ville qui avait vu passer tant de générations. au septième étage. C’était un assemblage de bâtiments irréguliers. « En bas. 5. Mon chien est un compagnon fidèle / un labrador âgé de quatre ans.

Attention à l’accord des adjectifs. → 3. Ces acteurs sont spontanés (remarquable) (merveilleux) (extraordinaire) → → → → → Ce sont des enfants d’une politesse remarquable. 1. 21 défini. Cet emploi relève de la langue orale et ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– familière. 3. Elle a du talent. Ce musicien est sensible. l'article indéfini a une nuance emphatique. Ce sont des acteurs d'une spontanéité extraordinaire. Ces pompiers sont courageux. ! ! ! 2. Laquelle ? Cet emploi est-il correct dans la langue écrite ? Dans les deux derniers exercices. L’articLe exercice n° 7. 9 Quelle est la valeur de l’article indéfini dans cette phrase ? Sur le balcon. Ces enfants sont polis. (semaines) → → → → Je t’ai attendu pendant des semaines ! Cette lettre a mis des jours pour arriver Je suis resté pendant des mois au lit 1. Je t’ai attendu pendant longtemps. 3. Tu as de la chance. J’ai soif Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Les adjectifs et Les dÉterminants 8 Observez l’exemple puis rédigez des phrases sur le même modèle.Les noms. il y a une chaise longue et trois fauteuils de jardin. 11 Observez l’exemple puis reformulez les phrases. Cette lettre a mis longtemps pour arriver. → Elle a un talent 13 Dans les deux derniers exercices. 4. Il a faim. . Dans cette phrase. La durée de vie moyenne d’un ours est de 30 ans. (exemplaire) 4. voir p. Je suis resté pendant longtemps au lit. Un ours devient adulte à l’âge de trois ans. l'article indéfini "une" a une valeur numérique. (jours) 2. nous avons vu des ours. 3. Ce travail a pris beaucoup de temps. Au zoo. 1. C'est un musicien d'une sensibilité rare. ! ! ! (mois) (heures) Ce travail a pris des heures → → → J’ai une soif ! il a une fièvre ! Il a une faim Tu as une chance il a de la fièvre 1. Cette statue est belle 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– RemaRque : pour la distinction entre l’article indéfini des et l’article défini contracté des. 24. 2010. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 10 Surlignez les articles indéfinis qui ont une valeur générique (c’est-à-dire qui sont employés devant un nom désignant une catégorie générale). l’article indéfini que vous avez utilisé comporte une nuance particulière. C’est une statue d'une beauté merveilleuse. Un ours a été abattu par la police. 12 Même consigne. 2. (rare) Ce sont des pompiers d'un courage exemplaire.

Ce n’est pas 7. Ce ne sont pas de vrais professionnels. de club. mère ni de bières allemandes mais bières belges. de fes non rétractiles.wikipedia. « Nous n’allions pas à l’école. Ce ne sont pas des 3. Il ne boit pas un de des appartement. Elles achètent des magazines. Ce sont autres objections ? jeunes filles charmantes. Le pauvre homme n’a pas 6. Vous faites un séjour à l’étranger. pas d' activités sportives. Il n’a pas 8. Le maire a fait aménager De 5. grands arbres bordent l’avenue des Champs-Élysées. 1. 3 Comparez les deux phrases et commentez la forme de l’article. 4.  →  →  →  Je n'ai pas d'allumettes. « Les ours ont une fourrure dense. J’ai des allumettes. Ils ont de oreilles rondes.org/wiki/Ours 2. 3. Devant un nom précédé d’un adjectif 1 Complétez par des ou de. Il ne prend pas de repas. 1. de domicile fixe ni papiers. une queue courte. arguments convaincants. 1. Elles n'achètent pas de magazines. Avez-vous 6. 5. On lui a volé son sac. Ils ont allongé et des grandes capacités olfactives et auditives et cinq griflarges pattes. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 22 . 1. 2010. 2. un museau un grand corps et des membres puissants.  →  2 Complétez par l’article indéfini à la forme qui convient et justifiez votre choix. père. des 2 Complétez par l’article indéfini. d' amis…» (Le Clézio. pas"). Il faut mettre la forme "de" car le nom "professionnels" est précédé d'un adjectif : "vrais". Laure a 2. d' 3.  4. Ce ne sont pas des professionnels. l’africain). des famille. » Source : http :/fr. Il prend un repas. pas de règle. des grosses larmes coulent sur les joues de Marie. Il faut mettre la forme "des" même si la phrase est négative car la phrase exprime une identification ("Ce ne sont ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Vous ne faites pas de séjour à l'étranger. Après un verbe à la forme négative. Nous n’avions pas pas Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.Les noms. L’article indéfini (2) 1. Justifiez oralement vos choix. Les adjectifs et Les dÉterminants III.  2. Je ne loue pas 4. squares et jardins publics. 1 Mettez à la forme négative. De des yeux bleus et des de longs cheveux blonds. maison mais de de un une 2. 1. Elle n’a plus accident.

Formes 1 Complétez par les articles définis qui conviennent. au aux vacances où nous nous sommes rencontrés. 3. 17. L’ouvrage  →  Les sauces. du. 7. Tous les dimanches. 23 . 1. L’image  8. des des 3. 12. La sauce  4. Les adjectifs et Les dÉterminants IV. sorcière Abracadabra. hôpital hier. Noms masculins le ou l’ ? 1. Le bouchon  →  Les bouchons. à la. au au 3. 4. 3. 2. 6. je vais 2. 3 Complétez par à l’. Elle a toujours envie 5. L’artiste s’est inspiré paysage qu’il avait sous les yeux. Ma grand-mère est sortie de l' chant marins à la tombée de la nuit. café. 5.Les noms. le l' Noms féminins la ou l’ ? 11. journal ? 8. les machines à laver la vaisselle n’existaient pas. Les cloches de l' 4. aux. 15. la l' fauteuil œil serpent héros* ours voyage hérisson* hommage rocher arc mer heure actrice hantise* colère symphonie université héroïne direction haine* le le l' le l' la la la le l' le l' l' la l' la 2 Mettez au pluriel. Je me souviens 7. église sonnent dix heures. →  Les huttes. Elle a une maison 5. au. 19. bord de la mer. affaires de sa sœur. La hutte*  →  Les homards. Je préfère le thé 4. de la. 13. A l' au marché. époque. Je préfère rester maison. 16. Qu’est-ce qu’il y a d’intéressant en ce moment 7. 6. →  Les images. théâtre ? à la 6. livres. L’hémisphère  →  Les hémisphères. 1. 2010. 8. C’est le balai de la du du des marteau que tu m’as emprunté. →  Les ouvrages. As-tu envoyé une annonce au 4 Complétez par de l’. Le homard  7. 5. Il faut prendre soin 8. 9. L’article défini 1. 6. 14. 10. 20. L’hirondelle  →  Les hirondelles. 1. Les noms avec un h aspiré sont suivis d’un astérisque. 2. des. J’aurais besoin du 2. Je repense Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 18.

et aux / des senteurs boisées. article partitif article défini contracté article partitif article partitif article partitif 4. y compris plus rares tels que le kumquat ou le yuzu1. cette vogue a témoigné d’une volonté de reva- loriser les codes traditionnels. 5. article défini contracté article indéfini article défini contracté article indéfini 2 Emplois 1 Complétez avec l’article défini à la forme qui convient. Tu as du beurre ? article partitif article défini contracté 6. la groseille. des. Pour Anna Estevane. aux. On dit que 4. article défini contracté 3.la pêche. et donc des / aux matières premières.Les noms. à la. Les jeunes aiment jeux vidéo. Les parfums de l' été 2004 : le retour des /aux sources Comme la couture. le cassis… On s’est intéressé aussi aux aux agrumes. de la. C’est le drapeau des États-Unis. la parfumerie a ses modes. Mais la grande tendance a été le retour « belles fleurs » : le jasmin et surtout la rose. des groupe leader dans l’industrie parfums et des arômes. Les les l' ordinateur. les 3. Il faut prendre des précautions. au. 6 Cochez la bonne réponse. 1. Il faut apprendre à maîtriser 2. Elle a traduit un désir d’authenticité en même temps que d’élégance. de l’. « Aux sources du parfum ». article défini contracté Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je lis Des souris et des hommes de Steinbeck. directrice marketing chez Givaudan. 1. 4. du. du est un article partitif. article indéfini 3. yuzu : citrus japonais Inspiré de Louise Prothery. le L' homme a domestiqué cheval entre -3500 et -5000 avant Jésus-Christ. 1. Je fais du vélo. Il y a du vent. article partitif article défini contracté 5. article défini contracté 5. As-tu pensé à la Fête des mères ? article indéfini article indéfini article indéfini article défini contracté 6. Les parfums de l’été 2004 se sont caractérisés par une remarquable percée aux des fruits . article défini contracté 2. Français sont individualistes. N’oublie pas de mettre du sel. « L’Expressmag » de l’express du 31 mai 2004. Il parle des Caraïbes. article défini contracté 2. 24 . qui a ramené tout naturellement à la vérité des sources. Il lui a offert des fleurs. roses sont cultivées depuis l’Antiquité. article défini contracté 7 Même consigne. Les adjectifs et Les dÉterminants 5 Complétez par à l’. Rappel : quand on peut remplacer du par un peu de. 2010. 1. C’est le livre du professeur. Je l’ai vu à la terrasse du café.

Complétez-les et justifiez vos choix. J’étais au milieu de petit bruit. et. L' le la soleil éclairera-t-il encore la lune. Quand c’est été en France. Rappels L’article défini se place devant un nom désignant un être – ou un objet. les cigognes quittent l' l' 2. et 2. Aimez-vous 4. 5 Il manque certains articles définis ou indéfinis dans ces phrases. […] rose. mais la Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. J’ai traversé plusieurs fois l' Manche. Il nous le montre : hop ! il en sort un lapin. cave est pleine et le grenier est loué. 1. c’est hiver en Australie. printemps est souvent associé à l' amour et à 4. le chapeau est vide. le terre ? jazz ? bonheur. 3. 2010. le jour dure moins longtemps. et. Il paraît en colère. le Russie. Je m’appelle Hélène. Je parle l' anglais. 3. L’article indéfini se place devant un nom désignant un être – ou un objet. Minuit venait de sonner . l' l' Allemagne. 3 Même consigne. Une admiratrice mystérieuse Je regagnai à pied mon logement. J’ai déjà visité l' l' océan Atlantique. à une – Madame. On ne voyait que de chétives maisons. Vive vie ! liberté ! la 4 Complétez avec l’article défini.Les noms. malgré l’obscurité. au même instant. pour tomber dans la rue du Corso. C’est 6. vous avez laissé tomber votre bouquet… fenêtre s’était fermée sans faire le moindre bruit. et quelques temps était sombre. 1. quand j’entendis au-dessus de ma tête rose tomba à mes pieds. je pris une tueuse par où je n’étais pas encore passé. dont pas une n’était éclairée. en ramassant la Mais déjà la femme avait disparu et la fenêtre. Prosper Mérimée. Alexis rêve d’aller sur 3. J’étudie la la le droit à l' université. 6 Complétez par des articles définis ou indéfinis. Je levai les yeux. Que dit-il ? La femme semble embarrassée. j’aperçus une femme vêtue de blanc. Mais je voudrais encore découvrir Asie du Sud-Est et Amérique du Sud. J’aime la lecture. l' Afrique. la musique et la danse. marchant assez vite. L' hiver. Je vois un homme qui parle à une femme. la une le un petite ruelle1 tor- longs murs de jardins. il viccolo di Madonna lucrezia. J’aime aussi beaucoup les voyages. le bras étendu vers moi. le secoue. automne. rue. . Quand vient Le l' l' la Europe pour jeunesse. argent ne fait pas la 5. Il le pose sur sa table. 1873. ainsi que Japon. une notion – non identifié. une notion – identifié. Combien de temps le 2. Le prestidigitateur prend un chapeau. les États-Unis et mer du Nord et la Angleterre. 25 1 ruelle : rue très étroite. Elle était déserte. 1. – Que de livres ! Tu n’as pas de cave ou de grenier où les ranger ? – Si. Je suis née le 18 juin 1988 et je suis étudiante. Les adjectifs et Les dÉterminants 2 Complétez avec l’article défini. un st ! et. l' allemand et le russe. dis-je à voix basse.

7. Il a la 4. le 5. main leste. « J’ai lu ». Des rosiers grimpent sur la façade. Premier de cordée [1941]. Un novice1 aurait été surpris de constater la pied sur cailloux chemin. Lève la tête ! jambe ! Alpinistes Les 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8 Justifiez l’emploi des articles définis en caractère gras. C’est une grande bâtisse de pierre blanche. Le nom "porte" désigne ici un objet identifié : il s'agit de la porte de la maison dont on vient de parler. légèdu Pierre Servettaz suivait. Voilà la maison de mon oncle. 1.Le nom "maison" est déterminé par un complément du nom ("mon oncle") et désigne donc un objet identifié. Elle s’approche et frappe à la porte.Le nom "façade" désigne un objet identifié : il s'agit de la façade de la maison dont il a été question auparavant. D’après R. 1. La première phrase implique que Vincent n'a qu'un seul cousin . un novice : un débutant. Ravanat allait devant. un homme inexpérimenté. C’est la fenêtre de mon bureau / C’est une fenêtre de mon bureau. 2010.du moins connu de celui à qui l'on parle . 1. La seconde implique qu'il en a plusieurs et qu'on parle de l'un d'entre eux. Baisse la 3. le main gauche passée sous les la dos courbé. Il a la bras long. Je me lave les mains plusieurs fois par jour. 11 Même consigne. L’histoire se passe au xviiie siècle. 6. 32 dans Le exercice n° 11. Je me brosse les dents le matin et le soir. La première phrase implique que le bureau n'a qu'une seule fenêtre. 3. calquant son allure sur celle du reté avec laquelle deux montagnards posaient vieux. Pauline aperçoit une maison. Il a le nez en trompette. 2001. Il en a par-dessus la nez. Frison-Roche. Ne hausse pas les épaules ! Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. qu"il en a plusieurs. déterminant possessif. Il n’a pas les yeux dans sa poche. bien appuyé sur son piolet. 1. / Un cousin de Vincent a déménagé en Provence. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 12 Complétez par les articles défini et indéfini. tête. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Je me fais couper les cheveux tous les mois. deux hommes reprirent leur marche silencieuse. Paul écrit un roman. 2.Les noms. 1. 1. la bretelle du sac à hauteur de l' le les aisselle pour soulager les épaules. dent dure. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– . Le nom "histoire" désigne ici un objet identifié : il s'agit de l'histoire du roman dont on vient de parler. . Les adjectifs et Les dÉterminants 7 Quelle différence de sens faites-vous entre les phrases suivantes ? 1. RemaRque : on trouvera un autre exercice sur la valeur possessive de l’article défini p. La seconde. 2. Il a le 2.et que ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– c'est précisément de ce cousin dont il s'agit. 3. Le cousin de Vincent a déménagé en Provence. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 9 Complétez ces expressions familières avec l’article défini et expliquez ce qu’elles signifient. 26 . Il a un verre dans 10 Complétez.

Il a du travail ? →  Oui. J’ai 5. sauce ? 2 Même consigne. Je ne comprends rien à l’informatique. 3 Complétez par l’article indéfini ou l’article partitif. du 8. il a un courage exceptionnel ! 1. du 7. C’est 6. qui annonce un éclat. Ce texte ? C’est probablement de l' Victor Hugo. eau dans le gaz1. Je vais acheter 2. Je voulais faire des crêpes pour la Chandeleur. patience. 2. lait tous les matins. c’est 10. 3. Les adjectifs et Les dÉterminants V. Il y a de l' de la du charme. Tu devrais boire du du du thé. Tu reprends de la poisson tous les vendredis. lait : plus rien ! Pas de chance ! 27 . Expression familière signifiant « c’est incompréhensible ».Les noms.) il a du courage ? →  Oui. folie ! sable dans tes chaussettes. 2010. mais je n’avais plus plus de de farine. (exceptionnel) (inflexible) Oui. des désaccords ». il a un temps infini ! (infini) 4. chinois2 ! 1. L’article partitif 1 Complétez par l’article partitif qui convient : 1. 1. Pour moi. du 9. du 4. Il y a orage dans l’air3. Il a de l’imagination ? →  Oui. Il a de la minutie ? →  Oui. Expression familière signifiant « il y a des tensions. Il a de la volonté ? →  Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. il a une minutie remarquable ! (remarquable) 3. Il mange 5. plus de sucre. d’une nervosité. Jérôme joue parfois Mozart. il a une volonté inflexible ! 2. il a une imagination incroyable ! (incroyable) 5. Est-ce qu’il y a encore 4. (N’oubliez pas d’accorder les adjectifs. Il y a de la du mal à te suivre. Expression familière que l’on emploie pour parler d’une tension. du du café et des jus de fruits. plus de beurre. Tu marches trop vite. il a un travail fou ! (fou) 4 Complétez la phrase. Il a du temps ? →  Oui. Tu es trop pressé : il faut 3. Cet appartement a certainement 2. pain ? 3.

(eau de toilette) RemaRque : pour la distinction entre l’article défini contracté du et l’article partitif du. Nous ne buvons pas 3. →  Ils se plaignent de préjudices. Gérard a vélo ? savoir-vivre. Il n’a pas d’audace. →  Elle se sert de dictionnaires chinois. (se souvenir de) 5. de temps libre pour te reposer. Nous avons commis des maladresses. 1. (roquefort) 3. Tu as du de sel. 2. (se plaindre de) 28 . 2010. Ma tante possède des dictionnaires chinois. →  Nous nous souvenons de maladresses. fièvre. 24 L’articLe exercice n° 6. Il n’a pas 9. Je n’ai plus bière. →  Elle ne prend pas du camembert mais du roquefort. 2. du 10. du de l' équitation. Je ne prend pas 6. →  Je ne vends pas de la farine de maïs de la farine de blé. 1.Les noms. →  Il s'occupe de chevaux de course. (farine de blé) (natation) 2. Il n’a jamais de l' d' de essence ? argent. (avoir envie de) (avoir besoin de) 1. 12. 6 Observez le modèle puis complétez. robert a apporté des fraises. VI. Je ne vends pas de farine de maïs. →  Je ne mets pas du parfum mais de l'eau de toilette. Je ne mets pas de parfum. 8. Vous avez du feu ? de 7. Tu as encore 4. Vous faites 11. →  Je ne fais pas du tennis mais de la natation. voir p. Elle ne prend pas de camembert. Nous faisons confiture. Je ne fais pas de tennis. Les adjectifs et Les dÉterminants 5 Complétez par l’article partitif à la forme qui convient. Mon voisin élève des chevaux de course. (s’occuper de) 3. de 5. Henri a aiguisé des couteaux. →  Il n'a pas de l'audace mais de la témérité. Il ne mange pas fromage. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. (se servir de) 4. L’omission de l’article 1 Observez le modèle puis complétez les phrases. (témérité) 4. →  il a envie de fraises. Ils ont subi des préjudices. défini. →  Il a besoin de couteaux.

Comment avez-vous fait la connaissance de Jean-Louis ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. En quoi est ce foulard ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. En quoi est cette bague ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 2. / Elle nous a reçus avec gentillesse et amabilité. 3 Complétez avec les prépositions à ou de. N’oubliez pas d’accorder les adjectifs avec le nom auquel ils se rapportent. Elle a oublié sa brosse à (plein de) (rempli de) (recouvert de) (garni de) dents. d' 6. / Nous sommes venus en taxi. il y a du vin dans ce tonneau. 4. 2010. C’est un pain cuit au feu de talon. Les adjectifs et Les dÉterminants 2 Même consigne. / Nous avons fait la connaissance de Jean-Louis par hasard. 4. bois. C’est un paysage d' spirale. Je voudrais un cahier à 5. . Il fabrique de la liqueur de poire. appoint. J’ai mis de l’eau fraîche dans cette bouteille. Nous allons t’offrir un livre de cuisine.Les noms. →  C’est un tonneau plein de vin. 3. →  C’est une bouteille remplie d'eau fraîche. En quoi sont ces couvertures ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Répondez aux questions en utilisant des expressions formées d’une préposition suivie d’un nom sans article. Elle est en or. En quoi est ce porte-monnaie ? Il est en cuir. 1. →  C’est un jupon garni de dentelle. hiver. Comment êtes-vous venus ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Le pâtissier a saupoudré du sucre glace sur le gâteau. 1. Elle a cousu de la dentelle sur son jupon. 1. →  C’est un gâteau recouvert de sucre glace. Elles sont en laine. Par hasard. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Il est en soie. 4 Répondez librement aux questions. 3. 2. Comment Catherine vous a-t-elle reçus ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 29 Avec gentillesse et amabilité. Elle a mis des chaussures à 8. 1. Nous aurions besoin d’un chauffage 7. En taxi. 3.

J’ai une 3. Il n’a pas quitté sa litière depuis hier. Ce sont des verres Par eau d' cristal. lunettes soleil. de 3. tendresse. peur de la solitude. Mettez les noms au pluriel. Le Pop’Art trouve son inspiration dans la société 4. bonheur. Je voudrais écrire fautes. Il a 2. Elle porte des chaussures à talon. J’ai une pierre. et accordez le déterminant possessif. vous n’avez pas sommeil ? Moi. Il a une peur terrible de la solitude. 2010. La mère regarde son enfant 8. J’ai sommeil de plomb. par l’article indéfini. quand c’est nécessaire. 1. ton journal  →  5. J’ai été ravi de son amabilité . VII. le plus sérieux des trois petits cochons de Walt Disney. Les adjectifs et Les dÉterminants 6 Complétez par la préposition qui convient. 1. Le déterminant possessif 1 Complétez avec les déterminants possessifs qui conviennent. marbre date du xiie siècle. Pour ton anniversaire nous allons ouvrir une bouteille 10. Et vous. de 7. Je dois m’acheter une nouvelle paire 16. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Cette statuette de avec à activité. son bateau  →  30 . Les volcans d’Auvergne ne sont plus 6. J’ai faim. votre cadeau  →  3. Mon tee-shirt coton a rétréci au lavage. en 15. 2. Mets ta veste et ton manteau . silence ! de de 14. Je voudrais boire un verre 12. la carte de visite . la veste . 2 Mon chat ne va pas bien. en 5.le manteau Il fait très froid. notre rêve  →  tes journaux 2. 3. mon habit  4. a construit sa maison 7 Complétez. Naf-naf. règle. soif ? un soif épouvantable. j’ai très bien dormi.la litière Je suis inquiète. Les crèmes de beauté sont-elles efficaces ? sans 2.Les noms. 1. Je meurs de faim. faim de loup. Vos papiers sont en consommation. →  mes habits vos cadeaux leurs boîtes 1. leur boîte  →  nos rêves ses bateaux 6. nous avons retrouvé notre chemin. le chat . en eau. Tu as 4. champagne ! en 9. Allez. 11. marche ! Et en en 13.l’amabilité Il m’a remis sa carte de visite .

Les adjectifs et Les dÉterminants 3 Mettez les noms au singulier et accordez le déterminant possessif. Albi Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ses inventions  →  5. son sa 4. tes cahiers  3. cathédrale coteaux crayeux qui la bordent au nord et qui ressemblent aux collines du Latium. sa mobilité. Son voisin a inondé son appartement. sa sa légèreté. nos aventures  →  son invention mon résultat notre aventure ton cahier leur jeu 4 Reliez chacun de ces noms féminins au déterminant qui convient. p. Arsène Lupin Sa gouaille. Dictionnaire amoureux de la france. faite surtout pour le culte de l’art et d’une sereine philosophie. vos bicyclettes  2. 3. 1. leurs jeux  →  →  →  votre bicyclette   4. ses jardins en terrasse et ses beaux ponts. gentillesse. Le nom est au pluriel. son sa 6. « Lupin (Arsène) ». mon ma 5. 1. 31 . accès1 de mélancolie : c’est un héros mi-cornélien mi-picaresque […] Denis Tillinac. 2010. 2008. 1. Pierre et Jean mettent leur imperméable et enfilent leurs bottes. Plon. son sa 2. mes résultats  →  6. ses ses maisons de briques. Ils sont furieux. Les noms commençant par un h aspiré sont suivis d’un astérisque. avec ville italienne. Avec son beau ciel. 7 Modifiez les phrases en tenant compte du changement de possesseur. Leur voisin a inondé leur appartement. 2. sa gaieté. ton ta 3. 1888. ses ses audaces. Il range ses livres dans sa bibliothèque. avec puissante […]. 198. son art de l’esquive. Ils rangent leurs livres dans leur bibliothèque. 6 Même consigne. avec sa sa place centrale bien exposée au soleil et qui rapproche tous les citoyens sous un tiède rayon d’hiver. 1. Il est furieux. Pierre met son imperméable et enfile ses bottes. ton ta haine* habileté sœur passion sagesse vie mon ma son sa mon ma ton ta ton ta mon ma couverture angoisse maison habitude honte* existence 5 Complétez par les déterminant possessifs qui conviennent. son orgueil enfantin.Les noms. on dirait une Discours de Jean Jaurès à Albi.

Nous leur avons donné divers conseils. 9 Pronom personnel ou déterminant possessif ? Cochez la bonne réponse. Il faut que je me fasse couper les son cheveux. mes livre et cahiers à l’école. Où vont-ils passer leurs vacances ? pronom personnel 10 Complétez par leur ou leurs. voiture était mal fermée. Il hausse 9. Ils ont oublié leur appareil-photo dans la voiture. Je suis contente de leur travail et de leurs leur avons fait remarquer que la portière de passer une commande. Pour conquérir ce qu’ils désirent. le 2. 3. Nous 5. Téléphone4. » (Gérard de Nerval. 1. Les adjectifs et Les dÉterminants 8 Complétez par le déterminant possessif qui convient. pronom personnel déterminant possessif 2. sac. bras. les 6. sa les 4. 2010. Je vais Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. « Je n’ai jamais vu ma mère. On ne pense pas toujours à prendre fauteuil. papiers. 11 Complétez par l’article défini ou le déterminant possessif en mettant le déterminant possessif toutes les fois que c’est possible. Il a oublié 10. 1. 1. résultats. Ils nous ont donné de grands coups dans la dos. il vaut mieux se taire. épaules et sort. Il fumait tranquillement sa 7. Leurs projets me paraissent utopiques. Va te laver 3. Quand on est dans 3. 1. Il recoud le bouton de 5. beaucoup d’hommes sont prêts à passer outre leurs scrupules et la morale. Ces élèves sont sérieux. dire d’apporter leur leur maillot de bain. pour leur 2. pronom personnel déterminant possessif 6. Pierre se brosse 8. pronom personnel 4. Un policier est venu nous demander nos ses passeports. Leurs leur gâteaux sont délicieux.Les noms. Gardez votre calme ! vie à courir après ce qu’ils n’ont pas. J’ai oublié mon portraits ont été perdus ou volés. ses 2. 5. dents tous les soirs. bouche. pronom personnel déterminant possessif déterminant possessif 5. 32 . Il me ferma les mains. pronom personnel déterminant possessif 3.) son tort. 4. Il a le les chemise. Leurs amis leur leur déterminant possessif ont proposé de rester à dîner. Il s’assoit et se croise 7. La plupart des hommes passent 8. Nous ne les avions pas. Ils m’ont prêté leur bateau. Jean-Christophe leur a annoncé qu’il partait. pipe dans son leur 6. cœur lourd. Promenades et souvenirs.

– Alors. auteur de tragédie du xviie siècle. Ces jours-là. fleurs et ce foulard et bonbons ? ces cet appareil-photo ? ces ce ces vers : « Pour qui sont serpents qui sifflent sur vos têtes1 ? » 1. Le professeur apprécie le travail de 5 Complétez par ces / ses 1. enfant est charmante. Regarde 3. Il faut abattre 2. 8. 3. 1. Est-ce que tu as aimé cette 4. Si deux solutions sont possibles. Ces ses bagages. – Alors. mais François a perdu tous 2. J’ai ma valise. cette ces cet ces 2 Même consigne. expliquez pourquoi. Cet(te) cette leçon et faire cet(te) exercice. – Il paraît que c’est une chanteuse qui a une voix merveilleuse. À qui sont 2. Philippe est un gentil garçon. Remets 2. De qui est ces lunettes. propres affaires.Les noms. Ouvre 5. Nous avons fait des achats dans 6. histoire ? cet cette 3. appelons ce plombier. 33 6. 1. Cette cet arbre. cet 5. homme. élève. 3 Complétez en utilisant le déterminant démonstratif. Ces ses bêtises ! pierres ont été jetées du haut du pont par un inconnu. À qui sont 3. Il faut apprendre 7. nous rentrions ensemble. 2. – Il paraît que ce sont de très bons produits. Les adjectifs et Les dÉterminants VIII. commandons ces produits. ces 3. Oublie 6. Je suis certaine que je connais Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Attrape 4. allons écouter cette chanteuse. – Alors. nous avons cours de couture. Le déterminant démonstratif 1 Complétez par le déterminant démonstratif. vers célèbre de Racine. Tout ce que je leur racontais suscitait leur étonnement. 1. 2010. boutique. aventures leur paraissaient incroyables. mais il fait parfois de 5. Range ce cet livre à sa place ! oiseau ! balle ! fenêtres ! homme ! papiers. 4 Complétez par cet / cette. – Il paraît que c’est un plombier sérieux. Il oublie souvent . 1. après-midi. 4.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 34 . – Et une fois entré ? – Oh ! une fois entré. 7. Alexandre Dumas. parfum a été créé par Dior dans les années 50. ces échantillons. 2. à désigner des objets présents dans la situation de celui qui parle ou à reprendre des termes déjà mentionnés ? Justifiez votre réponse. c’est-à-dire entremetteur. 6. – J’en ai six.Les noms. Dans ce texte. Un homme plein de ressources Il signor Mercurio entra […] – Ah ça ! lui dis-je. comme moi. oui. le personnage est ruffiano. chinoiseries : objets chinois. tenir bon : résister. Excellence… – Oui. mon état (emploi vieilli) : mon métier. – Alors. – Voyez ces échantillons de soufre. – Voyez ces petits ouvrages en lave. ces écharpes. je la connais . avec le métier. – Voyez ces écharpes. imperméable. Les adjectifs et Les dÉterminants 6 Complétez par ce / c’est / cet / cette / ces / ses 1. – Je n’aime que les chinoiseries6. – Vends-moi une histoire : tu dois en avoir de bonnes. savez-vous. Nous avons pris 3. – Et cela vous réussit-il souvent ? – Toujours. que vous avez un grand talent pour forcer les portes ? – C’est mon état1. le speronare. 1. roba : mot italien qui signifie « marchandise ». 8. mais je vous ai dit que je n’en ai que faire5. 3. Ce C'est Ce C'est cette photos l’été dernier à Saint-Tropez. si tu veux. ne veulent rien acheter ? – Je leurs vends toujours quelque chose. mais cet honoraires sont plus élevés que ceux de confrères. toute cette roba3 enfin n’est qu’un prétexte . voyez ces pipes. – Je ne fume pas. Tu as lu cet article ? ces cette rubrique est toujours intéressante. par la cheminée. les déterminants démonstratifs servent à désigner des objets présents dans la situation de celui qui parle ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– (c'est-à-dire "il signor Mercurio"). Excellence. 2010. chez les gens qui tiennent bon2 ? – J’entre par la fenêtre. 5. 5. – Je veux toujours. quoique avec Votre Excellence. 1842. Il a fêté ses cinquante ans jours-ci. C'est bien homme que j’ai vu hier. 6. seigneur Mercurio. ses manteau me plaît beaucoup. sur la plage de C'est hôtel. cet 2. – Je ne suis pas marchand d’allumettes. 6 Les déterminants démonstratifs servent-ils. jeune fille à côté de Pierre ? ses une de cet ses sœurs. Tu vois 4. je ne veuille pas avoir de secrets. je vois à qui j’ai affaire. ces celui que je préfère. 4. ma vraie profession4. Excellence. au métier7 que tu fais. par le trou de la serrure. je n’en ai que faire : je n’en ai rien à faire. – Mais enfin. Ces pipes. voyage en sicile avec le peintre Jadin et son bouledogue Mylord. 7. Excellence. mais je n’aime pas un bon avocat. cela ne m’intéresse pas. – Mais à ceux qui. et j’agis en conséquence. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. dans ce texte. – Je vous vendrai pourtant quelque chose ? – Oui.

une seule tentative de corruption. 3. . Certes. Les adjectifs et Les dÉterminants 7 Lisez ce texte. Questions : Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Cependant. dans la reproduction. D’un côté. la triche (fam. 5. On a vu des fils de casseurs de cailloux. […] Je décide donc : comme on l’a dit de la démocratie4. je ne donne pas d’exemples. je n’ai jamais assisté […] à un recrutement ou à une élection sur dossier nominatif3 qui se révèlent loyaux et qui choisissent le meilleur candidat. Mais les forgerons. ou l’influence directe d’un personnage au pouvoir. qui est anonyme (le jury ignore l'identité des candidats dont il note Il compare ces changements aux mutations génétiques. Michel Serres oppose le recrutement sur concours. graves parfois. héritaient directement leur métier de leurs ancêtres de manière plus fréquente que les enseignants ou ingénieurs. et le recrutement sur dossier nominatif. des doctes : des savants. éboueurs…. pauvres et sans culture. toujours des mensonges. qui est le plus proche dans la phrase précédente. poursuivi au même rythme tous les ans. Michel Serres oppose deux modes de recrutement. une seule triche 1. cela contribue au brassage5 des classes sociales. 100 % d’héritiers. une tendance idéologique. agriculteurs. des tenants d’un groupe de pression. nominatif : qui contient un nom. un mélange. 2010. pour les mutations. malgré l’existence des concours. une vilenie : une action ou parole basse et vile.) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– . dans les mêmes temps. 1. le ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 35 recrutement sur concours. les héritiers peuplent leurs listes d’admission. La vraie démonstration demanderait de comparer les normaliens ou agrégés.Les noms. réussir. centraliens ou HEC… aux bouchers ou aux boulangers. les concours sont les pires des modalités de recrutement à l’exception de toutes les autres. dans aucun concours. inverses. excepté tous les autres ». Par pudeur. Michel Serres défend les concours Je n’ai jamais vu. où les noms des candidats sont connus du jury. qui le nie ? Mais je ne peux témoigner d’aucune faute intentionnelle contre la justice dans ces circonstances. le brassage : le mélange. des doctes6 montrèrent que. Lesquels ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– les copies). de l’autre. est le meilleur parce qu' il est le plus impartial. puis répondez aux questions. 6. Inversement. bouleverse le corps social en moins de cinq décennies. . munie d’aussi faibles nombres. jamais de bassesse . D’après un article de Michel Serres. le Monde de l’Éducation. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Dans le dernier paragraphe. Il existait toujours un « profil » auquel ne s’adaptait qu’une seule figure. Une même règle.) : la tricherie (voir le verbe « tricher »). De ce côté-ci. Efficace de génération en génération. et des enfants de famille cultivée ou riche échouer à des concours ."cette marge" reprend le groupe nominal placé immédiatement avant : "quelques exceptions". allusion à une phrase célèbre de Winston Churchill : « La démocratie est le plus mauvais système de gouvernement. fonctionne. même à bas pourcentage. même s'il est loin d'être parfait. une seule vilenie2. 2. À quoi Michel Serres compare-t-il les changements que permettent les concours à l’intérieur de la société ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3."de ce côté-ci" renvoie au nom "boulangers". 4. de grande école ou d’agrégation. de ceux qui gagnent toujours dans les procédés nominatifs. le client d’un puissant électeur. de l’autre quelques exceptions : cette marge seule compte. 1. avril 1999. Dans ce texte. Pour lui. quels termes reprennent « de ce côté-ci » et « cette marge » ? (Rappelez-vous que la particule -ci marque souvent la proximité. Qu’on puisse citer des erreurs de jugement.

tous 13. notre facture de téléphone s’est élevée à 148. en tout cas : appartient à la langue familière. Les malfaiteurs roulent à toute vitesse . 9. à toute heure à toutes jambes De toute façon 5. toute. problèmes. En tout cas 7. La fenêtre est ouverte. en tout cas1 – de toute évidence – de toute façon (ou de toutes façons) – de tout temps – de tout côté (ou de tous côtés) – à toute heure – à tout moment – à tout instant – à toute vitesse – à toutes jambes 1. Ils ont perdu toute toute 5. Françoise et Virginie sont rentrées plus tôt. Tu as oublié tes clés ? Ce n’est pas grave. Il affirme qu’il était absent au moment du meurtre. 3. Tous tout tous les élèves sont sortis dans la cour. . 10. homme portait un numéro dans le dos. ce trajet à pied ! timidité. chaque 4. Les sauveteurs ont perdu 10. avec mes amis. suggestion concernant ce projet serait la bienvenue. moi je pour échapper aux policiers qui les poursuivent. Vous pouvez me joindre à ce numéro 4. Dès que l’alarme s’est déclenchée. ce temps pour venir ! leur fortune au jeu. j’ai les miennes. Julie sait 7. L’orage pouvait éclater à tout instant / moment . toutes. Pour le mois de novembre. infraction au réglement est passible d’une amende d’un minimum de 50 euros. Il pense Toute jour à sa mère. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Tous toutes 11. Il vit les prisonniers. 5. Nous avons dansé toute 9. il s’enfuit 6. 1. elle s’avança vers lui et lui tendit la main. 8. 2. tous. c’est par là que les cambrioleurs sont passés. . les deux ne se sentaient pas bien et avaient mal à la tête 8.36 € TTC. Oubliant 6. Quand il vit le monstre. tout 3. 3. nous sommes allés 1. Les adjectifs et Les dÉterminants IX.36 euros taxes comprises1. 36 . De tout temps les hommes ont voulu conquérir l’espace. du jour et de la nuit. J’ai mon temps. Dans ma famille. Je ne sais plus où donner de la tête. Vous avez fait tout toutes les week-ends. Chaque prisonnier qui cherchera à s’échapper verra sa peine doublée. Dépêchons-nous. 3 2. Complétez les phrases par chaque ou par tout(e). Les déterminants indéfinis (1) 1 Complétez par tout. pense qu’il est innocent. la soirée. 2.Les noms. 1. tout 12. Mieux valait faire demi-tour et regagner la côte. au travail. Il peut arriver à tout moment / instant . Tu as mis 4. espoir de retrouver des survivants. ils partent faire un tour à la campagne. 2 Complétez les phrases par les expressions en italiques. ses tables de multiplication par cœur. Il faudrait qu’il puisse le prouver. soit 148. Ne te presse pas. 2010. les quatre au restaurant. Tout Toute 1. De toute évidence de tous côtés je n’ai que des . Pour fêter l’anniversaire de Jean-François. Le ciel était noir.

2 Expliquez quelle différence de sens existe entre ces deux phrases : 1. trop de notes ! Tu as beaucoup de chance. Vous faites des fautes. 3.  Nous avons beaucoup de soucis. Divers colliers pendaient à son cou. J’ai des livres  J’ai du travail  →  →  J’ai beaucoup de livres. et un Américain 23 tonnes. trop de fautes ! Vous perdez beaucoup de temps. Les adjectifs et Les dÉterminants 6. 4. 8. 6. 5. Elles prennent des notes. Certaines personnes se croient tout permis. mais à certaines conditions. fois que je le vois. X. J’ai beaucoup de travail. J’accepte. 2010. Déterminant. Tu as de la chance. 2. trop d'argent ! 1. Petite quantité. différents sont des déterminants ou des adjectifs. 7. J’ai acheté différents produits de maquillage. trop de temps ! Elle dépense beaucoup d'argent. Tout Chaque étudiant surpris en train de consulter son portable pendant l’examen sera immédiatement exclu.Les noms. Adjectif. Un Français émet en moyenne 8 tonnes de CO2 année.  5. 1. Peu de questions sont restées sans réponses. précisez si certains. il me surprend. Il perd du temps. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 1. J’ai vu passer quelques canards sauvages. 37 . Nous avons des soucis. Adjectif. 6. Il a différents projets. "trop de" marque une quantité excessive. Tu as beaucoup de responsabilités dans cette entreprise. Petite quantité. J’ai exercé divers métiers au cours de ma vie. trop de soucis ! Elles prennent beaucoup de notes. trop de chance ! 4 Dans les phrases suivantes. Petite quantité. Déterminant. 3. chaque 8. Petite quantité. 5. 2.  2. Ce sont des informations certaines ? Déterminant. 2. Adjectif. Ce séjour à l’étranger m’a permis de faire des expériences diverses. Les déterminants indéfinis (2) 1 Indiquez dans les phrases suivantes la valeur des déterminants indéfinis exprimant la quantité : petite quantité ou quantité importante.Elle dépense de l’argent. Petite quantité Petite quantité Quantité importante. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Observez l’exemple. 6. J’ai trop de travail. Nous avons tous les deux des goûts et des besoins différents. divers. puis transformez les phrases. 4. J’ai tellement de soucis ! 7. 4.  3. Plusieurs élèves ont attrapé la grippe. 2. trop de livres ! J’ai beaucoup de travail. "beaucoup de" marque une quantité importante. trop de travail ! →  →  →  →  →  →  Vous faites beaucoup de fautes.  Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Quantité importante. 1.

24 octobre 2005. 5.Les noms. proclamaient certaines banderoles. →  Je ne lui trouve aucun défaut. L’on notait aussi la présence de délégations venues du nord de l’Italie et du Val d’Aran espagnol. Cette galerie possède quelques tableaux intéressants. Je lui trouve quelques défauts. Nous avons lu des articles de ce journaliste. 2. notamment le Parti occitan et le parti de la gauche catalane ERC. Rappel : aucun est suivi d’un nom singulier il a beaucoup de soucis. 1. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté le samedi 22 octobre 2005 à Carcassonne pour la sauvegarde de la langue occitane. →  Nous n'avons lu aucun article de ce journaliste. 1. David Grosclaude. a-t-il ajouté. 38 . 4. Elle est membre d’un parti politique. Divers groupes politiques défilaient en fin de cortège. 6. 8. « Nous demandons également une offre généralisée d’enseignement de la langue occitane ». des Alpes aux Pyrénées. en Espagne. Nous demandons « plus d’occitan à la télévision. le figaro. 2. 8. 3. 2010. Le cortège était parsemé de quelques drapeaux bretons ou basques venus en solidarité. De nombreuses jeunes filles souhaitent se marier avec lui. 3. « La langue est un droit : reconnaissance de l’occitan ! ». puis transformez les phrases en utilisant le déterminant indéfini aucun. Il a attrapé plusieurs rhumes cet hiver. Aujourd’hui. →  Elle n'est membre d'aucun parti politique. →  Tu n'as fait aucune faute dans ta dictée. en Italie. 5. Les adjectifs et Les dÉterminants 5 Surlignez les déterminants indéfinis. et ceux de certaines vallées du Piémont. →  Il n'y a aucun panneau interdisant l'accès au chien. Inspiré de l’article « Manifestation à Carcassone pour la défense de l’occitan ». Au Moyen Âge. trois à quatre millions de Français le parlent encore. 6. →  Aucune jeune fille ne souhaite se marier avec lui. a expliqué le président de l’Institut d’études occitanes. Les déterminants indéfinis (3) 1 Observez le modèle. Une manifestation pour la défense de l’occitan1 1. il a nourri une littérature amoureuse et une culture d’un grand raffinement. 4. Mais il faut leur ajouter les habitants du Val d’Aran. Et d’autres : « Longue vie à l’occitan ! » 7.  →  il n’a aucun souci. XI. L’occitan est très proche du catalan. →  Cette galerie ne possède aucun tableau intéressant. L’occitan est une langue parlée dans le sud de la France. →  Il n'a attrapé aucun rhume cet hiver. L’atmosphère était bon enfant et tout s’est déroulé dans le calme. Tu as fait beaucoup de fautes dans ta dictée. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 7. Il y a un panneau interdisant l’accès aux chiens. une région autonome à l’intérieur de l’autonomie catalane. et même une chaîne en occitan ».

1. n'importe quelles 3. Déterminant indéfini. nulle prétention. Je veux bien acheter ce produit mais pas à 2. Nulle emphase. Vous pouvez poser 4. Pas un geste ! » Ces paroles peuvent être prononcées par un policier . idée derrière la tête. en quelque sorte quelque temps quelque 5. Les sculptures étaient disposées à quelque en quelque sorte valeur ? un voyage. 3. Pas maintenant. Je le vois partir avec un certain regret. Adjectif. Adjectif. affirme le capitaine de notre équipe de football. peut-être. Les déterminants indéfinis (4) 1 Complétez par n’importe quel à la forme qui convient. 0 à 0 : match nul ! 3. que nous sommes sans nouvelles de lui.Les noms.ou bien par un gangster. quelque part. Ce devoir est complètement nul. 3 À qui pouvez-vous attribuer les paroles suivantes : « Les mains en l’air. jour de la semaine. dans cet ouvrage. des personnes  →  telles personnes 4. La vie est quelque quelque part . distance les unes des autres. Il y a déjà 4. un profit  →  tel profit 2. 2010. question. Les adjectifs et Les dÉterminants 2 Dans les phrases suivantes. des rois  →  tels rois 3. quelque temps. 1. Nulle ressemblance entre nous. 1. « Nous sommes prêts à affronter 2 Remplacez l’article indéfini par le déterminant tel à la forme qui convient.. c’est quelque temps reconnaître que tu es coupable. 1. J’ai certaine chose à vous dire. Dans 7. Adjectif. n'importe quels 5. C’est une chose certaine ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Ne pas répondre à son accusation. La croissance pourrait être nulle au second trimestre. joueurs ». 4. 2. Tu peux partir n'importe quelle n'importe quel prix. Adjectif. Cet objet a-t-il 10. une décision  →  telle décision 3 Pour chaque phrase. Je le vois partir avec un regret certain. 39 . Il a probablement 6. 2. mais où ? espoir de nous en sortir si la conjoncture économique s’améliore. Adjectif. Adjectif. en quelque sorte.. Nous ne signerons pas cet accord à n'importe quel conditions. 5. Déterminant indéfini. Il a mauvaise mine depuis 9. . Déterminant indéfini. nul est-il déterminant indéfini ou adjectif ? 1. As-tu vu mes lunettes ? Je les ai posées 2. précisez si certain(e) est déterminant indéfini ou adjectif. XII. Nous avons 3. . 4 Complétez par quelque. quelque quelque temps 8. 4.

    →    en quelle saison vaut-il mieux partir ? préposition + déterminant 1. →  Dans quelle direction roulons-nous ? 2. Il est mort d’un cancer. 1. Les déterminants interrogatifs 1 Complétez par le déterminant interrogatif quel à la forme qui convient. →  Combien de temps avez-vous mis pour y arriver ? 40 . 4. Il vaut mieux partir en automne. Elle a fait son discours en anglais →  En quelle langue a-t-elle fait son discours ? 3. →  Par quelles villes passerons-nous ? 4. →  De quel instrument joues-tu ? / De quel instrument jouez-vous ? 9. Les adjectifs et Les dÉterminants XIII. Nous roulons dans la direction de Rouen. →  A quel étage le propriétaire vivait-il ? / A quel étage vivait le propriétaire ? 11. 2010.Les noms. Quel est votre avis sur l’installation prochaine du tramway dans notre ville ? quels Quels avantages vous paraissent liés à la réalisation de ce projet ? Et Quels inconvénients ? Quelles sont vos objections éventuelles ? chances a-t-il de remporter la victoire ? sont les atouts et les handicaps de ce concurrent ? Quelles 2 Observez les modèles ci-dessous. Quel âge avez-vous ? Quelle est votre adresse ? Quelle est votre profession ? Dans quelle entreprise travaillez-vous ? 2. →  Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je l’ai revu à l’occasion du mariage de son frère. Nous passerons par Turin et Milan. →  Combien de livres as-tu achetés ? / Combien de livres avez-vous achetés ? 6. puis posez les questions qui correspondent aux phrases proposées en utilisant le déterminant quel à la forme qui convient ou le déterminant combien de. Je l’ai lu dans Le Monde. J’étais à Madrid en 1992. De quelle maladie est-il mort ? 7. →  A quelle occasion l'as-tu revu ? / A quelle occasion l'avez-vous revu ? 5. Le propriétaire vivait au second étage. Je joue du violon. →  Dans quel journal l'as-tu lu ? / Dans quel journal l'avez-vous lu ? 8. J’ai acheté trois livres. →  En quelle année étais-tu à Madrid ? / En quelle année étiez-vous à Madrid ? 10. Nous avons mis deux heures pour y arriver. Quel jour partirons-nous ? À quelle route prendrons-nous ? heure ? Et pour quelle destination ? Avec quels moyen de trans- port ? Quelle 3.

un menteur – un idiot – un étourdi – un paresseux 1. Quelle 2. Les déterminants exclamatifs 1 Complétez avec le déterminant exclamatif quel à la forme qui convient. 3 Formulez l’exclamation correspondant à chacune des phrases.  →  → Quel idiot ! Quel paresseux ! Quel menteur ! Quel étourdi ! 3. J’ai fait ce stage dans le but de compléter ma formation. Quelle mouche te pique ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 1. Il fait très beau. Cette histoire s’est passée au Moyen Âge. Hugo oublie tout. →  A quelle époque cette histoire s'est-elle passée ? / A quelle époque s'est passée cette histoire ? 13. Ils se sont donné rendez-vous à la station « Concorde ». Il pleut beaucoup. "Pourquoi te mets-tu en colère tout à coup ?". →   Quel vent ! Quelle pluie ! Quel froid ! Quel mauvais temps ! Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 1. XIV. Quel bon vent vous amène ? 2. →  Dans quel but as-tu fait ce stage ? / Dans quel but avez-vous fait ce stage ? 14. →  3 A quelle station se sont-ils donné rendez-vous ? Recherchez le sens de ces expressions familières : 2.  2. 5. Il fait très froid. 1. David ne fait rien.  →  →  4 Réécrivez la phrase selon le modèle. Quelle 2 Réécrivez les phrases en utilisant le déterminant exclamatif quel. Il fait très chaud. 4. Julien ne comprend rien. Nous avons passé un bon après-midi ! → Quel bon après-midi !   →  Quel bon après-midi nous avons passé ! 41 . Le soleil brille très fort.Les noms. Vous avez un grand appartement. Les adjectifs et Les dÉterminants 12. 2010. 1. Quel Quelle Quelle Quelle Quel beauté ! luxe ! charme ! richesse ! Quelle Quelle splendeur ! catastrophe ! insolence ! violence ! ambition ! Quel Quel désastre ! irrespect ! brutalité ! orgueil ! Quelle Quelle Quel grossièreté ! 6. Vincent ne dit pas la vérité. Il fait très mauvais. Il y a beaucoup de vent. →  Quel grand appartement !  →  Quel grand appartement vous avez ! 1. "Qu'est-ce qui te prend ?". 4. "Quelle est la raison de votre visite ?". →  Quel soleil ! Quelle chaleur ! Quel beau temps ! 2. 3.

Du thon à la fraise ! Hum ! quelle drôle d'idée ! quel dommage ! 6 Construisez des phrases selon le modèle. travail / courage  5. Combien de fautes as-tu faites ? →  J’ai fait six fautes. 4. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.quelle drôle d’idée ! 1. livres / bibliothèque magnifique  4.Les noms. Combien de magazines as-tu lus ? →  J’ai lu deux magazines. argent / fortune   →   Que d’argent ! Quelle fortune ! 1. Combien de personnes as-tu invités ? (10) →  J’ai invité dix personnes. J’ai oublié mon appareil-photo. Vous avez une mignonne petite fille ! → Quelle mignonne petite fille !   →  Quelle mignonne petite fille vous avez ! 5 Complétez par les exclamations suivantes : quel dommage ! . (12)   →  Ces douze timbres sont destinés à ma collection. Zut ! 5.quelle chance ! .   →   Ces dix personnes sont très gentilles. Nous avons gagné un voyage à Tahiti. (2) →  Ces deux magazines   sont intéressants. 2. (6)   →  Ces six fautes ne sont pas très graves. 3. 1.quelle bonne idée ! . Combien de timbres as-tu achetés ? →  J’ai acheté douze timbres.quelle tristesse ! . Super ! 3. Les adjectifs et Les dÉterminants 2. temps perdu / manque d’efficacité  →  3. On va passer un week-end à la mer ! Chouette ! 4. (18)   →  Ces dix-huit photos sont très réussies. 2010. Vous conduisez une belle voiture ! → Quelle belle voiture !   →  Quelle belle voiture vous conduisez ! 4. Nous avons fait un délicieux repas ! → Quel délicieux repas !   →  Quel délicieux repas nous avons fait ! 3. problèmes / vie difficile  →  Que de problèmes ! Quelle vie difficile ! Que de temps perdu ! Quel manque d'efficacité ! Que de livres ! Quelle bibliothèque magnifique ! 2. bonnes nouvelles / chance  →  →  →  Que de travail ! Quel courage ! Que de bonnes nouvelles ! Quelle chance ! XV. Il a perdu tous ses amis. Les déterminants numéraux cardinaux 1 Observez l’exemple puis répondez aux questions. 42 . Combien de photos as-tu prises ? →  J’ai pris dix-huit photos. Oh ! quelle tristesse ! quelle chance ! quelle bonne idée ! 2.

La Tour Eiffel [.. 2 mois et 5 jours. Elle emploie 300 salariés. Elle est visitée chaque année par 7 000 000 de visiteurs.. Les adjectifs et Les dÉterminants 2 Écrivez en lettres les nombres en italiques. 2010. Gustave Eiffel a fait graver 72 noms de scientifiques. Gustave Eiffel a fait graver soixante-douze noms de scientifiques. 5. Sur la Tour Eiffel. les 101 Dalmatiens (dessin animé de Walt Disney)  2. Sur la Tour Eiffel. 1. 4. deux mois et cinq jours.. ali Baba et les 40 voleurs (conte persan)  →  →  →  →  →  Les cent un Dalmatiens Les quatre cents coups L'Homme qui valait trois milliards Vingt mille lieues sous les mers Ali Baba et les quarante voleurs Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 43 . 3. Elle est repeinte tous les sept ans.Les noms. 3 Écrivez en lettres les nombres contenus dans ces titres. Elle a fêté ses 100 ans en 1989. La Tour Eiffel a été construite en 2 ans. l’homme qui valait 3 000 000 000 (série américaine)  4. Elle a fêté ses cent ans en 1989. Elle est repeinte tous les 7 ans. Elle est visitée chaque année par sept millions de visiteurs. La Tour Eiffel 1.. ingénieurs ou industriels [.] en deux ans. 20 000 lieues sous les mers (roman de Jules Verne)  5.]. 6. ingénieurs ou industriels qui ont honoré la France. les 400 coups (film de François Truffaud)  3. Elle emploie trois cents salariés. 2.

j’ai passé mes vacances avec des amis. → ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 44 . "vous" = les enfants (à qui l'on s'adresse) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Comparez les phrases 4 et 6 de l’exercice précédent. "Je" = Julien ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. dit Marie. 2010. Ce projet est passionnant. Les enfants. « Je suis sûr de vous avoir déjà rencontré ». → ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. nous sommes d'accord avec vous. On peut en être certain car l'adjectif "satisfait" est au singulier. Elle souriait. 1. Nous. "Elle" = Marie ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. vous êtes vraiment pénibles. Mais il n’est pas facile à réaliser. vous devriez être satisfait de votre situation ». Laquelle comporte un vous de politesse ? Comment pouvez-vous en être certain ? La phrase 4 comporte un "vous" de politesse. "Nous" = mes amis et moi ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Mes cousins et moi. ce qu’il représente. Marie se tenait assise à côté de sa mère. Nous. Nous avons voyagé à travers toute l’Europe. L’année dernière. Mes cousins et moi. pour chaque pronom en caractère gras. en me regardant. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Reformulez ces phrases dans une langue plus soutenue. 1. on est d’accord avec vous. me dit Julien. "il" = ce projet ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. nous allons au cinéma tous les dimanches. on va au cinéma tous les dimanches.Les pronoms 2 A . Les pronoms personnels I. Les pronoms personnels sujets 1 Précisez. "vous" = Bernard (à qui Marie s'adresse) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. 6. « Cher Bernard.

Je salue le directeur et il me salue. 4. aident. 2. Regarde. → ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Complétez par je ou j’. Je 4. Je J' II. J' Je J' J' J' Je Paul. Les pronoms personnels COD 1 Complétez par les pronoms des 1e et 2e personnes qui conviennent. 5.Les pronoms 3. signe au bas de la page. nous 2. Je suis fatiguée. 1. nous savons bien que tu as raison. Paul. nous. Vous aidez vos parents et ils 2 Même consigne. 3. 1. Marie est là ! Tu la le les les vois ? vois ? vois ? vois ? 45 2. Le comportement de notre fils 3. Je vous m' t' inquiète. Nous apprécions ce professeur et il 4. 6. Tu 3 Complétez avec le pronom personnel de la 3e personne qui convient. 7. profite de mes vacances. ennuies avec tes histoires. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 1. te nous 2. arrive dans une heure. 8. apprécie. habite à Paris. Tu comprends cette personne et elle 3. Je laisse. mon père est là ! Tu 3. Prends tout ton temps. et si on passait voir Julie ? On pourrait lui rapporter son livre ! → ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Nous avons des soucis. Regarde. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– → Nous pouvons le faire. attends dans le café d’en face. on sait bien que tu as raison. On peut le faire. oublie mes rendez-vous. 2010. hais* la ville. mes sœurs sont là ! Tu . 5. Regarde. te remercie de votre gentillesse. Regarde. nous. hésite à te rejoindre. et si nous passions voir Julie ? Nous pourrions lui rapporter son livre ! François et moi. je prends un taxi. mes amis sont là ! Tu 4. (Les verbes commençant par un h aspiré sont suivis d’un astérisque). accompagnez à la gare ? Sinon. écris une lettre. 1. 5. Vous m' vous comprend. François et moi.

Marie recopie soigneusement cette lettre. 2 Mettez les pronoms personnels à la personne du pluriel correspondante. 2010. Le professeur t’apprend le théorème de Pythagore. l' 4. → Julie nous donnera ce livre demain. →   3. 1. il les oubliera aussitôt. Julie me donnera ce livre demain. Je leur explique le cours. parles couramment. Leur itinéraire. J’explique le cours à des étudiantes. 2. Je lui offre un cadeau. 1. Nous distribuerons les tracts dimanche. Je lui ordonne de rester. C’est un ouvrage utile. Vous allez à la rencontre de votre sœur dès que vous 5. Les rosiers. Ce chemin. Il oubliera aussitôt ses soucis. →  →  Les tracts. Il 2. Vous taillez les rosiers chaque hiver. je →  →  la savais par coeur. Mon grand-père ramasse les feuilles mortes et les apercevez. Marie la recopie soigneusement. emportions. Je demande un conseil au pharmacien. 4. 2. →   7. 1. l' brûle au fond du jardin. le 3. Le marchand lui vend un tapis. Ils ont choisi leur itinéraire ensemble. →   8. 4. Je savais ma leçon par cœur. Je permets aux élèves de quitter la classe.Les pronoms 4 Même consigne. J’envoie un colis à mes parents. J’écris à l’inspecteur. J’ordonne à Thomas de rester. 2. →  Cette lettre. →   Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je lui annonce mon départ. J’offre un cadeau à Élise. →  Ma leçon. 46 . 6. Les pronoms personnels COI conjoints 1 Remplacez les mots en caractères gras par les pronoms personnels COI qui conviennent. → Le professeur vous apprend le théorème de Pythagore. Il fréquente ces personnes depuis longtemps. tu l'avais pris par hasard. 6. →   Je leur envoie un colis. Ses soucis. →  5. 3. → Le marchand leur vend un tapis. →   Je lui écris. 1. J’annonce mon départ à ma collègue. →   5. 6. Je lui demande un conseil. ils l'ont choisi ensemble. III. vous les taillez chaque hiver. de manière à obtenir une tournure plus familière mettant en valeur le complément d’objet direct. →   Je leur permets de quitter la classe. Elle n’occupe pas cet appartement parce qu’elle loue. Tu avais pris ce chemin par hasard. nous les distribuerons dimanche. Tu comprends cette langue et tu la les connaît très bien. 3. C’est pourquoi il vaut mieux que nous 5 Transformez les phrases selon le modèle.

Les pronoms 3 Mettez les pronoms personnels à la personne du singulier correspondante. ? ! ? ! – – Qui s'en va ? Lui ! 5. – Elles refusent. 7. La gendarmerie vous a annoncé la nouvelle hier soir. Le juge accorde une remise de peine aux jeunes délinquants. – Qui a peur ? – eux ! 1. – ils ont peur. → Bernard lui a confié qu'il a peur de l'orage. Pourquoi n’écris-tu jamais à ta tante ? → Pourquoi ne lui écris-tu jamais ? 6. 2. RemaRque : pour la distinction de leur pronom personnel et de leur(s) déterminant possessif. → Nous lui avons dit que nous assisterons à sa conférence. Paul offre une bague à sa fiancée. → Il leur a apporté des fleurs. – Qui a gagné ? – Elle ! . ? ! ? ! 47 – Qui refuse ? – Elles ! ? ! 2. 5. – Tu exagères. Qui exagère ? Toi ! 4. IV. 4 Lui ou leur ? Remplacez les mots en caractères gras par les pronoms COI qui conviennent. → La gendarmerie t'a annoncé la nouvelle hier soir. 3. 3. 1. Elle ordonne à son chien de se taire. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. voir les exercices 9 et 10 du chapitre intitulé « Le déterminant possessif ». Les pronoms disjoints. 4. Marie leur a présenté ses excuses. → Marie lui a présenté ses excuses. → Paul lui offre une bague. – – – – Qui sera là ? Moi ! 3. – Elle a gagné. → Cette personne m'a laissé une impression bizarre. Nous avons dit à Pierre que nous assisterons à sa conférence. – Il s’en va. Cette personne nous a laissé une impression bizarre. 8. – Je serai là. → Elle lui ordonne de se taire. Il a apporté des fleurs à sa mère et à sa grand-mère. 2. C’est la créativité qui permet aux entreprises de durer. → Le juge leur accorde une remise de peine. → C'est la créativité qui leur permet de durer. Bernard a confié à sa sœur qu’il a peur de l’orage. 1. dits « pronoms toniques » 1 Observez l’exemple puis formulez les questions et les réponses correspondant aux phrases proposées. 2010.

/ Elle si. et toi ? – Moi non plus / Moi si. / Pas lui. Et Madame Lebrun ? – Elle non plus. c'est vous ! ! 3. → C'est vous les coupables ! ! →  Les coupables. → Ce sont elles les premières ! ! →  Les premières. / Pas moi.Les pronoms 2 Transformez les phrases conformément à l’exemple proposé. et toi ? – Moi aussi / Pas moi. Vous êtes les coupables. / Nous si. / Pas nous. – Ma fille adore le cirque. Et vous ? – Nous non plus. (Si le "vous" est un "vous" de politesse. 7. 1.") 3. c'est nous ! ! 2. / Pas eux. → C'est nous les vainqueurs ! ! →  Les vainqueurs. Je suis le meilleur. Elles sont les premières. la réponse est : "Moi non plus. / Elles si. Et vous ? – Nous aussi. – Je n’ai pas pu me procurer cet ouvrage. ce sont eux ! ! 4. la réponse est : "Moi aussi. – J’aime bien les huîtres. Et vos enfants ? – Eux aussi. / Pas moi. 48 . – Je connais cette histoire. 8. – J’ai pu voir Marie. – Tu n’es pas invité ! Et moi ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Et ton frère ? – Lui aussi. puis répondez librement aux questions en utilisant les pronoms toniques qui conviennent. Et toi ? – Moi aussi. 4.") 6. – Je ne pourrai pas assister à cette conférence. 5. / Moi si. 2. / Toi si. – Je n’ai pas faim. ce sont elles ! ! 3 Observez les deux exemples. Nous sommes les vainqueurs. c’est moi ! 1. Et les autres étudiantes ? – Elles non plus. 2010. Ils sont les responsables. – Toi non plus. – Nous avons attendu le bus plus d’une heure. → C’est moi le meilleur ! →  le meilleur. – Je ne prends jamais le train de 7 h 30. → Ce sont eux les responsables ! ! →  Les responsables. (Si le "vous" est un "vous" de politesse.

1. je pense souvent à eux. 49 . L’avocat s’adresse aux magistrats. → Il leur consacre beaucoup de temps. 1. L’orateur s’adresse au public. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. a. Il leur parle. . 7 Réécrivez les phrases en remplaçant les mots en gras par le pronom qui convient. lui . Il se consacre à ses enfants. parle. à ses filles.Les pronoms 4 Complétez par les pronoms personnels qui conviennent. je songe parfois à elle. 5 Même consigne. b. . Elle 6 Complétez les réponses en utilisant les pronoms toniques qui conviennent. Songez-vous parfois à cette femme ? Oui. Le ministre se soumet au roi. Elle s’adresse à ses amies. à ses enfants. parle. Pensez-vous souvent à vos anciens collaborateurs ? Oui. → Jeanne se montre à elle telle qu'elle est : dépensière. Vous intéressez-vous à Baudelaire ? Oui. →   Elle s’adresse à elles →  →  → →  Il pense à lui Il pense à Il pense à Il pense à elle eux elles . → Jeanne lui montre ses achats. a. →   Il s’adresse à . a. b. Il elle eux lui parle. 1. Jeanne montre ses achats à son amie. je m’ intéresse à lui. → Le ministre lui soumet une demande. → Madame Bovary se donne à lui. à sa femme. → Madame Bovary lui donne rendez-vous. → Il se consacre à eux. → Le ministre se soumet à lui. Madame Bovary donne rendez-vous à Rodolphe. Madame Bovary se donne à Rodolphe. b. 3. . →   Il s’adresse à 4. →   Il s’adresse à 3. Le ministre soumet une demande au roi. b. Robert pense à son fils. lui 2. Jeanne se montre à son amie telle qu’elle est : dépensière. 3. Il consacre beaucoup de temps à ses enfants. L’employé s’adresse à la directrice. 4. 4. . je m’ attache à elles. a. 2. Vous attachez-vous à ces personnes ? Oui. 2010. 2. Il leur .

J’aime bien ma cousine. de leur. D’après Thomas. je suis content de vous ! » →  →  Louis XIV. Vous pouvez comptez sur eux elles . Il rêve d'elle. 5. Il a besoin d'elle. 12 Complétez par les pronoms personnels qui conviennent. Il l'exploite sans scrupule. Réécrivez les phrases de manière à lui donner la parole. Il rêve de sa fiancée. Il a besoin de sa mère. Philippe loge chez l’habitant. de te. » la Ma mère et mes sœurs parents t' réconfortent. 2010. ma mère et mes sœurs rencontrent Julie. a. parmi ceux mentionnés ci-dessous. les laisser gâcher ma vie. Mais je suis triste. le patron fait travailler Paul dix heures par jour. Tes toi aiment. 10 Réécrivez les phrases ci-dessous. Il se sert de lui. J’épouserai quand même François. 3. il exploite Paul sans scrupule. » 11 Complétez par les pronoms toniques qui conviennent. c’est moi ! » 2. de nous. Les historiens sont unanimes. Je suis content de voyager avec Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. l’église a été construite au XIe siècle pour abriter les reliques de Saint». 50 . Paul se plaint de son patron. il se sert de Paul. 4. Il se méfie de ses ennemis. « De vous à moi » signifie « entre .» 13 À quels personnages de l’histoire de France. 9 Transformez les phrases en remplaçant les groupes nominaux en caractères gras par le pronom tonique qui convient. Il s'occupe d'elle. Ils « Je ne vais pas lui leur confie qu’elle s’est fiancée avec François et que elle ont dit qu’ils rompront toute relation avec si elle se marie avec lui . b. Il se sert de ses amis. Le patron le fait travailler dix heures par jour. . « L’État. Hélène loue un studio. Napoléon Ier. 2. Remplacez Paul par les pronoms personnels COD et COI qui conviennent. Il se sert de moi. « Soldats. attribue-t-on ces mots historiques ? Charlemagne − françois 1er − Henri iV − louis XiV − napoléon ier − napoléon iii − Charles de gaulle 1. dit-elle. ils se montreront plus compréhensifs avec .Les pronoms 8 Rayez les pronoms qui ne conviennent pas. 1. Il s’occupe de la vieille dame. Il se sert d'eux. elle nous 5. Dans le train. j’ai pris une chambre à l’hôtel. Quant à 3. 1. Ma mère lui dit : « Ne t' inquiète pas. d’elles. Il se souvient de moi. . moi 2. et quand leur colère sera calmée. Elle ses parents sont fâchés. « Mon patron me fait travailler dix heures par jour. Elles ne vous trahiront pas. 4. →  →  →  →  →  Il se méfie d'eux. Il m'exploite sans scrupule.

Rien de tout cela ne 6. ne pas compte) 5. 2010. Nous avons fait ce gâteau. → tu ne dois surtout pas t’inquiéter à mon sujet. Tu as réparé ta bicyclette. Elles ont repeint leurs chambres. → → → Elles ont repeint elles-mêmes leurs chambres. Vous êtes parti. Elle nous a conseillé de me séparer nous adresser (s’inquiéter) (se séparer) (s’adresser) (se désintéresser) de ce problème ? (se servir) 51 de Jean. passait là-bas. puis transformez les phrases. pendant si longtemps. J’ai tout de suite compris que quelque chose d’important 8. Tu te maries le mois prochain ? 2. Tu as réparé toi-même ta bicyclette. → 3. 2. serait produit si tu t' 5. Ils se chargent de prévenir la police ? 5. de la réalité. Tout le monde nous sont concertés hier. Les représentants des différentes organisations syndicales 4. Vous vous occupez de cette affaire ? 1. J’y vais la première ? → → → Ce sont eux qui se chargent de prévenir la police ? C'est nous qui nous trompons ? C'est moi qui y vais la première ? 3 Observez le modèle puis complétez. J’ai finalement décidé de 2. Vous vous êtes fait mal ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.Les pronoms 14 Observez l’exemple. → → C’est vous qui vous occupez de cette affaire ? C'est toi qui te maries le mois prochain ? → C'est elle qui se plaint tout le temps ? C'est vous qui vous êtes fait mal ? → 4. On reproche souvent aux poètes de 4. Nous nous trompons ? 6. J’ai brodé ce mouchoir → J’ai brodé moi-même ce mouchoir. Nous avons fait nous-mêmes ce gâteau. 6. 2 Reformulez les questions selon le modèle. → Il a dessiné lui-même les plans de sa maison. se désintéresser directement à la mairie. Elle se plaint tout le temps ? 3. Vous 2. se croisons souvent dans les couloirs du ministère. tu ne dois surtout pas à mon sujet. 4. V. 1. Nous étais arrêté à temps. 5. Vous êtes descendus. Je vous souvenez de moi ? dis que cela ne se se se me voit pas. Personne ne sent coupable ni ne pose de questions. se 3. 1. . 1. réjouit de cette décision. → Vous êtes descendus vous-mêmes. Les pronoms réfléchis 1 Complétez par le pronom réfléchi qui convient. Comment avez-vous pu. se se 7. 3. Vous êtes parti vous-même. Il a dessiné les plans de sa maison. Tu ne sais toujours pas te servir vous rendre compte (se rendre de cette machine correctement.

pour le plus poétique. de lieu).Les pronoms VI. Loup y es-tu ? Entends-tu ? Que fais-tu ? Refrain d’une chanson enfantine. Tu déjeunes souvent dans ce restaurant ? Oui. 1. Promenons-nous dans les bois Pendant que le loup n’y est pas. j'y déjeune au moins deux fois par semaine. Il n’nous mangera pas. 3 Répondez aux questions par l’affirmative ou la négative en utilisant le pronom y. elle y passe la nuit . 1. 4. On s’arrête dans cette ville combien de jours ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Bien que je n’y habite pas en ce moment – mais j’y retourne à chaque instant pour y retrouver mes chers fantômes. Si le loup y était. 1. le Piéton de Paris. Elle passe la nuit à l’hôpital ? Oui. je n'y habite pas . Vous habitez à Saint-Germain-en-Laye ? Non. tenir qc/qn pour + adjectif : considérer qc/qn comme + adjectif. 1932 Le pronom "y" représente "ce que j'appelle mon quartier. Il est chez lui ? Non. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Répondez aux questions en utilisant le pronom y. 3.C. Le médecin dit que c’est plus prudent. On se retrouve place de la Bastille à quelle heure ? On s'y retrouve à dix heures. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. On s'y arrête trois jours. Il est parti hier. c'est-à-dire le dixième arrondissement" et est C. On reste à Paris jusqu’à quand ? On y reste jusqu'au 9 mai / jusqu'à lundi prochain / jusqu'en février. Je suis seulement venu voir une amie. 52 . et j’y reviendrai peut-être un jour. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. honteux et repentant – je tiens1 ce que j’appelle mon quartier. de lieu. Mais comme il n’y est pas. précisez ce que représente le pronom y. Le pronom "y" représente "les bois" et est complément circonstanciel de lieu (C.C. Il nous mangerait. c’est-à-dire le dixième arrondissement. Gallimard. Léon-Paul Fargue. 2. il n'y est pas . Le pronom y 1 Dans chacun de ces deux textes. 2010.

Je ne pourrai pas y assister. Cette compétition a lieu en mars. Paul travaille maintenant à Nantes. Il s'y rend ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– deux ou trois fois par mois. 2010. / Je vais y aller demain matin. 53 . Cette conférence m’intéresse. Paul travaille maintenant à Nantes. 1. Il se rend à Caen deux ou trois fois par mois. – Tu dois aller à la gare à six heures ou six heures et demie ? – Je dois y aller à six heures. Ses parents habitent toujours à Caen. 2. Il va le plus souvent à Caen en voiture. 5. → Il y parvient sans difficulté. dans le département de la Somme. seul ou avec sa famille. 1. Il parvient sans difficulté à résoudre ce type d’équations. Nous travaillons à améliorer nos performances. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Répondez aux questions en utilisant le pronom y. / Je veux y aller en bus. Ses parents y habitent toujours. Mais il retourne régulièrement à Caen1. (assister à) 8 Réécrivez les phrases en utilisant le pronom y. prononcer [kã]. en Picardie. 7 Complétez avec les verbes indiqués entre parenthèses. Je songe depuis quelque temps à arrêter de fumer.Les pronoms 4 Réécrivez le texte en utilisant le pronom y de manière à éviter les répétitions. – Tu vas aller à Compiègne cet après-midi ou demain matin ? – Je vais y aller cet après-midi. → J'y songe depuis quelque temps. → Nous y travaillons. C’est la commune française qui a le nom le plus court ! La connaissez-vous ? – Non. / Je préfère y aller le dimanche. Il y va le plus souvent en voiture. je ne la connais pas. sérieusement. – Tu préfères aller à la piscine le samedi ou le dimanche ? – Je préfère y aller le samedi. Mais il retourne régulièrement à Caen. J’ y réfléchis encore de temps en temps. 1. 2. en utilisant le pronom y. 4. 6 Répondez à la question par la négative et de manière à utiliser le pronom y. 3. → Nos réalisations y contribuent. – Y1 est une commune d’une petite centaine d’habitants située dans le Nord de la France. / Je dois y aller à six heures et demie. Quel drôle de rêve ! J’ y repense 2. pas. prononcer [i]. 1. C’est une idée qui me plaît. Il n’aime pas l’art contemporain. seul ou avec sa famille. 3. 1. mais je ne serai malheureusement pas libre mardi. Tu Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je n'y suis jamais allé (e). 4. ? s'y intéresse y participes (repenser à) (réfléchir à) (s’intéresser à) (participer à) 3. Il ne 4. Nos réalisations contribuent à améliorer le bien-être des populations. – Tu veux aller au parc à pied ou en bus ? – Je veux y aller à pied.

Nous y avons contribué. Tu crois que c’est facile ! J'aimerais bien t'y voir ! 2. Elle sort de Polytechnique1. 4. Nous y contribuons. L’École Polytechnique est l’une des plus célèbres écoles d’ingénieurs françaises. 1. Le pronom en (1) 1 Réécrivez les phrases en utilisant le pronom en. Oui. tu es prêt ? Ça y est ? 4. Elles y ont tenu. 2. – Vous lui transmettrez notre invitation ? – Bien sûr. il n'y est pas favorable. Les enfants reviennent de l’école. Pour l’achat de ta voiture. surnommée l’« X ». Ces artichauts viennent de Bretagne. →  → → → → Ils en viennent. / Non. 2010. 54 . Oui. Ils en reviennent. Alors. 3. 5. 10 Répondez à ces questions par l’affirmative ou la négative en utilisant le pronom y. 1. Nous en repartons enchantés. elle y est disposée. VII. / Non. On s’y substitue. / Non. 3. Elles y tiennent. je n'y manquerai pas ! 5. j'y suis prêt. →  6. Votre collègue est-elle disposée à prendre sa retraite plus tôt ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 11 Complétez les phrases avec les expressions ci-dessous. →  Vous vous y êtes habitué(e). / Non. Elle en sort. Elle y pense. Il s'y est opposé. je n'y suis pas prêt. Elle en part à huit heures. elle n'y est pas disposée. Êtes-vous opposés aux OGM (Organismes génétiquement modifiés) ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. il y est favorable.Les pronoms 9 Transposez les phrases au passé composé. On s'y est substitué. / Vous vous y êtes habitué(e)s. Oui. Elle part de Paris à huit heures. je pourrai te conseiller : je m'y connais ! Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 4. nous y sommes opposés. Le ministre est-il favorable à une hausse des salaires ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Ce n’est de ma faute ! Je n'y suis pour rien ! 3. Es-tu prêt à changer de métier ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. →  →  →  →  Elle y a pensé. (Rappel : les temps composés des verbes pronominaux se font avec l’auxiliaire être). 1. Il s’y oppose. Nous repartons de cette ville enchantés. 1. Vous vous y habituez. nous n'y sommes pas opposés. 2. vous pouvez compter sur moi. Oui. 5. J’aimerais bien t’y voir ! – Je n’y manquerai pas ! – ça y est ? – Je n’y suis pour rien ! – Je m’y connais ! 1.

→ → Elle s'en moque. 1. il s'en inspire. 4 Lisez le texte puis répondez aux questions en utilisant le pronom en.   →   → Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. → → Elles en doutent. 4. . 5. nous souffrons de ton silence. – Tu profites de cette occasion ? – Oui. – Vous rêvez de ce manteau de fourrure ? – Oui. Elles doutent de ta sincérité. Il s'en rend compte.Les pronoms 2 Répondez aux questions en utilisant le pronom en. elle s'en charge. nous en rêvons. Tu n'en rêves pas. ne t’inquiète pas. Elles n'en doutent pas. 2010. Pour notre séjour à Chamonix. Je vais téléphoner à l’Office du tourisme pour me renseigner sur les possibilités d’hébergement et réserver nos chambres. j'en profite. Chère Hélène. bientôt. Il se rend compte de sa maladresse. 3. On parle de cette affaire. elle s'en souvient. 1. / Oui. 2. – Ils s’occupent du ménage ? – Oui. → nous n’en souffrons pas. Préférerais-tu loger à l’hôtel ou chez l’habitant ? Et tes enfants seront-ils avec toi ? J’aurais besoin d’une réponse rapide car les vacances approchent et tout risque.   →   → J'en ai envie. 5. Anaïs s’occupe-t-elle d’organiser son séjour et celui d’Hélène à Chamonix ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 3 Transformez les phrases selon le modèle. 4. → nous en souffrons. Je t’embrasse. Je n'en ai pas envie. je m’occupe de tout. Se charge-t-elle de réserver des chambres ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 55 Oui. 1. 6. – Elle se souvient de sa jeunesse ? – Oui. Elle se moque de ton ignorance. j'en parle. J’ai envie de partir. d’être complet. – Vous parlez de ce livre ? – Oui. Il ne s'en rend pas compte. ils s'en occupent. nous en parlons. Oui.   →   → On en parle. Elle ne s'en moque pas. 3. 2. Tu rêves d’un voyage à Tahiti. Anaïs. elle s'en occupe. 6. → → Tu en rêves. – Il s’inspire d’une chanson populaire ? – Oui. On n'en parle pas.

1.Les pronoms 3. 4. – Avez-vous eu peur de la solitude ? – Oui. 56 . Qu’en dis-tu ? – À mon avis. nous en avons eu peur. – Sait-il se servir de ce logiciel ? – Non. ils ne s'en sont pas souvenus. ils ne vont pas en avoir besoin. Oui. – Devrait-elle se plaindre de ses conditions de travail ? – Oui. 3. 4. Le professeur n'en est pas satisfait. 2. – Se sont-ils souvenus de notre rencontre ? – Non. Le juge est convaincu de ton innocence. Anne en est responsable. – Entendez-vous parler de cette affaire ? – Oui. 3. Qu’en penses-tu ? – Tu as raison. il a raison / il a tort. Le professeur n’est pas satisfait de ton devoir. A-t-elle peur d’avoir des difficultés à trouver un logement ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Précisez oralement ce à quoi renvoie le pronom en dans chacune des questions ci-dessous. →  →  →  →  Le juge en est convaincu. – As-tu entendu parler de ce film ? – Non. Anne est responsable du service de presse. 7 Même consigne. elle en a besoin. j'en entends parler.) 6 Répondez aux questions par l’affirmative ou la négative en utilisant le pronom en. (Le pronom "en" renvoie à la phrase qui précède. nous en avons manqué. / Nous en entendons parler. 2. 2. 8 Réécrivez les phrases en utilisant le pronom en. puis complétez librement les réponses. nous allons les appeler / leur téléphoner. A-t-elle besoin de savoir rapidement ce que souhaite Hélène ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. – Oui.) Oui. – Avons-nous manqué de courage ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. L’accusé n’est pas coupable de ce crime. 1. – Vont-ils avoir besoin de ces ouvrages ? – Non. – S’est-il repenti de sa faute ? – Non. 1. elle devrait s'en plaindre. 5. (Le pronom "en" renvoie à "ce que m'a écrit Henri". 2. je n'en ai pas entendu parler. elle en a peur. 3. / Oui. il ne s'en est pas repenti. 2010. L'accusé n'en est pas coupable. 1. – Voici ce que m’a écrit Henri. j'en ai eu peur. – Nous devrions téléphoner à tes parents avant d’arriver à Lyon. 4. il ne sait pas s'en servir.

VIII. Vous ne prenez pas de sucre. il fait de la confiture. 1. Vous en buvez. Quand je repense à son départ. Je n'en suis pas capable. 1. Elle est femme au foyer et elle en est contente. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Le pronom "en" renvoie à ce qui précède et signifie " à cause de cela". 6. j’en ai encore les larmes aux yeux. 10 Complétez les phrases selon le modèle. Il y en a. c'est-à-dire "parce que sa femme le quitterait". Il est d’une telle avarice ! Il en compterait jusqu’au morceau de sucre qu’il met dans son café… ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Il y a du beurre. 2. →  → →  →  J'en suis désolé. 2 Répondez par la négative en utilisant le pronom en. 4. Si sa femme le quittait. il n'y en a plus. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Est-ce que tu as déjà mis de l’huile ? – Non. Il en reste. Est-ce que vous mangez parfois des cuisses de grenouilles ? – Non. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. → →  →  →  →  →  →  il en fait. Je suis heureux que vous soyez revenus. 4. c'est-à-dire "parce que je repense à son départ". Le pronom en (2) 1 Transformez les phrases selon le modèle. il a réussi ce concours et →   il a réussi ce concours et il en est fier. Vous n'en prenez pas. Je n'en suis pas certain. Le pronom "en" renvoie à ce qui précède et signifie "à cause de cela". Victor a trouvé un travail pour cet été et il en est ravi. 2010. 1. je n'en ai pas encore mis. je n'en ai pas ramassé.Les pronoms 9 Même consigne. Le pronom "en" renvoie à ce qui précède et signifie "à cause de cela". Tu as de l’argent. 1. 1. 4. 3. 3. 57 . il en deviendrait fou. Gérard ne pourra pas venir à ton anniversaire et 11 Montrez que le pronom en exprime la cause dans ces phrases. (fier) (content) (ravi) (désolé) il en est désolé. Je ne suis pas certain que nous pourrons skier. Je suis désolé de t’avoir fait de la peine. Je ne suis pas capable de commettre une action pareille. J'en suis heureux. 2. Vous buvez du thé. 5. – Est-ce que tu as ramassé des fraises ? – Non. J'en achète. c'est-à-dire "parce qu'il est tellement avare". J’achète des fruits. Il reste de la farine. 3. 2. 2. nous n'en mangeons jamais. Tu en as. Est-ce qu’il y a encore du chocolat ? – Non.

→  →  →  →  →  →  →  →  →  il en vend quelques-uns. il y en a autant. 6. (un) 3. Je traduis peu d’ouvrages en français. Il en fait beaucoup. – Combien de voitures a-t-il ? – Il n'en a qu'une. Il en rend certains à la bibliothèque. il en fume moins. (prix du billet : 1 000 euros . J’ai plusieurs billets pour ce spectacle. Elle a fini quelques travaux. Il fait beaucoup d’erreurs. (10 heures de travail par semaine) – Catherine a-t-elle suffisamment de temps libre pour faire du sport ? – Oui. – Combien de bouteilles apportes-tu ? – J'en apporte deux. – Non. 2.Les pronoms 3 Répondez aux questions en suivant l’indication donnée entre parenthèses et en utilisant le pronom en. 5 Transformez les phrases selon le modèle. / Nous en empruntons trois. (hier : 3 fautes – aujourd’hui : 3 fautes) – Y a-t-il moins de fautes aujourd’hui qu’hier dans ta dictée ? – Non. / Non. Il rend certains ouvrages à la bibliothèque. (ne… qu’une) 4 Observez le modèle puis répondez aux questions. (deux objets) – Avez-vous beaucoup d’objets de valeur à assurer ? – Non. – Combien de colis envoient-ils ? – Ils en envoient un. J’ai plusieurs possibilités à vous proposer. 4. nous n'en avons que deux. nous n'en avons pas beaucoup. elle en a suffisamment. Nous n'en voyons aucun dans la cour. J'en essaie beaucoup. 4. 2. 1. (six) 4. 3. 2010. 5. 5. 1. Elle en a fini quelques-uns. J’essaie beaucoup de recettes. nous en avons assez. J'en ai plusieurs à vous proposer.économies : 2 500 euros) – avez-vous assez d’argent pour acheter ce billet d’avion pour la Chine ? – Oui. – Combien de baguettes achètes-tu ? – J'en achète six. 8. Nous ne voyons aucun élève dans la cour. 7. – Combien de livres empruntez-vous ? – (trois) J'en emprunte trois. 3. 1. (Vincent : 2 cigarettes – son frère : 4 cigarettes) – Vincent fume-t-il autant de cigarettes que son frère ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. il vend quelques tableaux. 58 . (deux) 2. J'en ai plusieurs pour ce spectacle. J'en traduis peu en français.

4. 2010. Vous écrivez des romans passionnants. 1. Il y a plusieurs dizaines de milliers de manifestants dans les rues. Je prends une tasse de café à dix heures. J’ai tellement de travail que je ne pourrai pas partir en vacances. 2. 4. →  →  → →  →  J'en ai acheté un autre. 7 Observez le modèle puis transformez les phrases. Nous en avons pris de nouvelles.Les pronoms 6 Même consigne. → Vous en ajoutez une pincée dans la pâte. Il a bu trois verres de vin. Le pronom en (3) 1 Observez le modèle puis transformez les phrases. Il fait plus de gymnastique que toi. 5. → Il en fait plus que toi. Nous avons consulté une dizaine d’ouvrages. → Il y en a plusieurs dizaines de milliers dans les rues. Elle en a acheté une plus grande. elle a autant de livres qu’elle veut. Je vois des centaines d’insectes. Vous en écrivez de passionnants. Il en aura de meilleurs. Marie a fait des gâteaux délicieux. J’ai acheté un autre ordinateur. 6. 1. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Nous avons pris de nouvelles mesures. 3. 3. →  Marie en a fait de délicieux. → J'en ai tellement que je ne pourrai pas partir en vacances. → Vous en avez moins que prévu. 5. IX. → J'en prends une tasse à dix heures. 2. → Nous en avons consulté une dizaine. 1. Vous ajoutez une pincée de sel dans la pâte. 2. Elle a acheté une maison plus grande. 3. → Il en a bu trois verres. → J’en vois des centaines. →   elle en a autant qu’elle veut. On prend tant de précautions avec elle ! → On en prend tant avec elle ! 5. Elle ramasse deux douzaines d’œufs dans le poulailler. Vous avez moins de temps que prévu. Il aura de meilleurs résultats. → Elle en ramasse deux douzaines dans le poulailler. Tu as reçu combien de cartes postales ? → Tu en as reçu combien ? 4. 59 .

L’appellation d’origine contrôlée (AOC) Les produits français qui bénéficient de l’appellation d’origine contrôlée (AOC) proviennent d’une région ou d’un lieu déterminé qui leur confèrent des caractéristiques exclusives. / Oui. pour l’instant. Il doit conduire sa mère à l’hôpital. et la notoriété en est ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Lisez le texte puis répondez à la question. L'origine en est garantie. 5. 1. Elle espère les revoir bientôt. fr. L’origine de ces produits est garantie. la fabrication en repose sur un savoir-faire spécifique et ancestral. – Vous avez accepté les conditions de ce contrat ? – Oui. j'en ai accepté les conditions. 3 Remplacez les compléments du nom en caractères gras par le pronom en. j'en connais la fin.Les pronoms 2 Répondez aux questions en utilisant le pronom en. Le Monde. Il faut l'écrire. Les gouvernants et les industriels commencent à prendre la mesure du coût écologique de la nouvelle économie et agissent timidement. matériaux… et déchets électroniques. Il doit la conduire à l'hôpital. la fabrication de ces produits repose sur un savoir-faire spécifique et ancestral. Je vais inviter les voisins à déjeuner. Nous souhaiterions rencontrer le directeur. 4. Le développement de la société numérique engendre une surconsommation énergétique et une augmentation constante de produits. Nous souhaiterions le rencontrer. La place des pronoms personnels compléments 1 Remplacez les mots en caractères gras par le pronom personnel COD qui convient. 2. Il signifie "du coût écologique" et est complément du nom "tribut". conçue au départ pour garantir l’origine du vin. puis aux produits forestiers et maritimes. dûment établie. Le champ d’application de cette protection. ils n'en ont pas vu la bande-annonce. Tu peux l'enlever maintenant. Je voudrais la mettre à la cave. J’aime promener mon chien dans le parc. 2010. le 14 juin 2007. Il faut écrire cette lettre. J'aime le promener dans le parc. 7. ce sont les pays émergents et leurs habitants qui en paient le tribut. →  →  →  →  →  →  →  60 . Tu peux enlever ton masque maintenant. Je voudrais mettre cette bouteille à la cave. – Tu connais la fin de cette histoire ? – Oui. a été élargi à l’ensemble des produits agricoles ou alimentaires. et la notoriété de ces produits est dûment établie. 4. Mais. Question : Quel groupe nominal reprend le pronom en ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Le pronom "en" renvoie à "coût écologique". 2. nous en avons accepté les conditions. – Elle aime la couleur de cette robe ? – non. au péril de leur environnement et de leur santé. 8. 6. Laurent Checola et Olivier Dumons. 3. 3. Elle espère revoir ses parents bientôt. – Ils ont vu la bande-annonce de ce film ? – non. X. →  Je vais les inviter à déjeuner. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. elle n'en aime pas la couleur. 1. « La pollution high-tech ».

1. Vous avez voulu désobéir au professeur. (se faire refaire le nez) →  elle trouve que son nez est trop grand. 1. 2010. 2. 61 . Tu la regardes manger. 4. Ce message. Il a dû leur parler. 5. Ils font écrire une lettre à leur avocat. puis complétez. 3 Corrigez les phrases chaque fois que le pronom en caractère gras n’est pas à sa place. 5. Ils lui font écrire une lettre. 2. 4. Ils la laissent pourrir. 1. Elle se les fait teindre. 8. 4 Remplacez les mots en caractères gras par les pronoms personnels COI qui conviennent. LE PRONOM EST A LA BONNE PLACE. Il a dû parler à ses parents.Les pronoms 2 Même consigne. (se faire teindre les cheveux) → Elle trouve que ses cheveux sont trop ternes. Je l'entends sonner. →  →  →  →  →  →  L'élève le fait tomber par terre. Il la faut prévenir. 3. (se faire redresser les dents) → Elle trouve que ses dents sont trop irrégulières. Elle ne veut pas le dire. Le valet fait entrer les visiteurs. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. je ferai l’écrire par ma sœur. Ce spectacle va plaire aux enfants. Nous les regardons jouer. Vous avez voulu lui désobéir. 5 Observez le modèle. Ce message. 5. LE PRONOM EST A LA BONNE PLACE. 6. J’entends le téléphone sonner. 6. →  →  →  →  →  →  Marie peut lui téléphoner toutes les semaines. Tu regardes ta fille manger. Il peut y joindre sa secrétaire. 4. Tu ne dois pas me juger trop sévèrement. Nous regardons les enfants jouer. Elle 2. je le ferai écrire par ma soeur. Vous nous deviez appeler avant de partir. elle se le fait refaire. Ils ne savent pas comment vous en faire parvenir. Ils laissent pourrir la situation. Le valet les fait entrer. 2. LE PRONOM EST A LA BONNE PLACE. Il faut la prévenir. Marie peut téléphoner à sa fille toutes les semaines. Nous le faisons bien rire. 7. 3. 1. L’éducateur savait parler aux adolescents. 3. →  →  →  →  →  →  →  →  LE PRONOM EST A LA BONNE PLACE. Vous deviez nous appeler avant de partir. 6. L'éducateur savait leur parler. L’élève fait tomber son crayon par terre. Elle ne le veut pas dire. se les fait redresser. Ce spectacle va leur plaire.

b. Il te l'a apporté. Il la lui prête souvent. Il nous le fait visiter. 5. Il nous fait visiter son appartement. b. Nous la lui avouons. 1. Nous vous avouons notre faute. 2. pour faire ces exercices. d’avoir vu au préalable les chapitres consacrés aux pronoms COD et COi. 4. Nous le leur avons confié. Je répète cette phrase. Je me les tricote. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 62 . Vous offrez ce bouquet. Je les tricote. b. Je vous annoncerai cette nouvelle. Nous leur avons confié ce secret. Il le lui fait visiter. 1. Vous me l'avez appris. a. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. a. 2010. Elle se les fabrique. Je peux la lui vendre. Tu achètes cette robe. L’ordre des pronoms personnels compléments 1. Vous le leur avez appris. Les pronoms personnels COI associés à le. →  →  →  →  →  →  →  →  →  →  →  →  →  →  →  →  Je vous l'annoncerai. Vous me rappellerez ce rendez-vous. 3. la. Vous vous l'offrez. Vous m’avez appris le décès de votre père. Vincent montre ses notes à ses parents. Il me prête souvent sa bicyclette. Nous te l'avons confié. b. 3. Je tricote ces pulls. Tu nous l'as emprunté. Je peux vendre ma moto à mon voisin. Elle les fabrique. 1 Transformez les phrases selon le modèle. Il lui fait visiter son appartement. b. 2 Remplacez les groupes nominaux en caractères gras par les pronoms personnels qui conviennent. b. a. a. Tu te l'achètes. a. Vous leur rappellerez ce rendez-vous. 4. Il lui prête souvent sa bicyclette. Vous l'offrez. Je la lui annoncerai. Vous me le rappellerez. Attention à l’ordre des pronoms. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Tu leur as emprunté ce livre. Vous le leur rappellerez. Nous lui avouons notre faute. 2. Il me la prête souvent. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Nous vous l'avouons. 3 Remplacez les groupes nominaux en caractères gras par les pronoms personnels qui conviennent. 1. Nous t’avons confié ce secret. Tu nous as emprunté ce livre. Elle fabrique ces bagues. a. Il t’a apporté le dernier disque d’Eminem. 7. les il est conseillé. 8. Je lui annoncerai cette nouvelle. 6. a. b. →  →  →  →  →  Je la répète Tu l'achètes.Les pronoms XI. b. Vous leur avez appris le décès de votre père. a. Attention à l’ordre des pronoms. Tu le leur as emprunté. →  →  →  →  →  Je me la répète. Vincent les leur montre.

l'y contraindrai. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 9. Si vous ne m’obéissez pas. Les éditeurs nous envoient régulièrement le catalogue de leurs publications. Nous pensons la lui suggérer. 2 Observez le modèle puis complétez. Ce patron a pu les leur accorder. Les pronoms personnels COD et COI associés à y il est conseillé. je vous y ranger autoriser ? trouve pas. Les éditeurs nous l'envoient régulièrement. 4. 3. Tu t’intéresses aux cours de chimie ? Oui. 2. 1. Tu me les donneras le plus vite possible. 1 Répondez aux questions en utilisant le pronom y. d’avoir vu au préalable le chapitre consacré au pronom y. Il les lui offre. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. 63 . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Vous vous promenez souvent dans ce parc ? Non. Je me réjouissais de la revoir. Vous ne vous attendiez pas à ce qu’il s’en aille ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Elle avait une maison à la campagne et m'y les y ai suivis. je ne m'y promène pas souvent. Mon fils veut dormir certains soirs chez des amis. et je suis descendu à la cave pour → J’ai pris la boîte à outils. Nous pensons suggérer cette solution à notre client. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 10. et je 5. Il offre ces roses à son amie. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. et je suis descendu à la cave pour l’y ranger. elle ne s'y ennuie pas. 1.Les pronoms 4. nous ne nous y promenons pas souvent. J’ai pris la boîte à outils. Si. l'y 3. je m'y attendais. Les touristes le lui demandent. Elles ne s’habituent pas à ce quartier ? Non. je ne 4. Votre fille s’ennuie à l’école ? Non. 2010. nous nous y attendions. 5. je m'y intéresse. elles ne s'y habituent pas. avait invité. pour faire ces exercices. Ce patron a pu accorder à ses employés les primes qu’ils souhaitaient. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. Les touristes demandent ce renseignement au policier. Je vais vous l'expliquer. / Non. Tu me donneras ces documents le plus vite possible. / Si. Dois-je 2. Je vais vous expliquer la situation. Je cherche en vain le mouchoir que j’avais mis dans mon sac. Ils se sont engouffrés dans une petite rue.

1. je m'en occupe. Il leur a apporté des fleurs ? Oui. nous nous en apercevons. Elle ne fait rien pour empêcher son frère de faire des bêtises. Nous vous y avons donné rendez-vous. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. J’ai prévenu mes parents de ton arrivée. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je les en ai prévenus. L'opposition l'en accuse. 3. . 2010. Son absence. . Vous tenez rigueur à cet homme de ne pas vous avoir aidés. 2. Il me parlera de ses activités à cette réunion. 3. tu t'en sers. 4. pour faire ces exercices. Il nous a présenté sa femme à cette soirée. Nous parlons souvent à nos professeurs de nos difficultés. Nous leur en parlons souvent. Ces couverts. 5. Nous vous avons donné rendez-vous devant l’Opéra. d’avoir vu au préalable les chapitres consacrés au pronom en. Il m’a fallu du temps pour me rendre compte de mes erreurs. nous lui en avons donné. 2. . Il nous y a présenté sa femme. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. 2 Complétez les phrases avec mettant les verbes entre parenthèses au présent de l’indicatif et en utilisant le pronom en. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Ta santé. (s’occuper de qc) (se débarrasser de qc) (se soucier de qc) (s’apercevoir de qc) (se servir de qc) 3 Remplacez les groupes de mots en caractères gras par les pronoms personnels qui conviennent. . 4. 4. Vous lui en tenez rigueur. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. . Vous lui avez donné des tickets ? Oui. Il m'y parlera de ses activités. Il m'en a fallu pour m'en rendre compte.Les pronoms 3 Observez le modèle puis réécrivez les phrases. je t'en ai envoyé. 2. Ces dossiers. L’opposition accuse le gouvernement de ne pas respecter ses engagements. 5. Je vous offre un verre au café ? 1. Elle nous y a écrit cette lettre. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 64 . Elle ne fait rien pour l'en empêcher. il leur en a apporté. Elle nous a écrit cette lettre en Normandie. elles t'en ont offert. Tu m’as envoyé des cartes postales ? Oui. elle s'en soucie. Les pronoms personnels COD et COI associés à en il est conseillé. Elles t’ont offert des livres ? Oui. 1. La gestion de ce service. 3. Je t’ai téléphoné dans la gare. 3. 1. →  Je vous y offre un verre ? →  →  →  →  →  Je t'y ai téléphoné. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. ils s'en débarrassent. 1 Répondez aux questions en utilisant le pronom en.

1. Informez-le (Informez-la) régulièrement de ce qui se passe. 2. Thomas. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Vincent. Les pronoms à l’impératif 1 . Il faudrait que vous me permettiez d’ouvrir votre courrier. Je voudrais que tu la manges. 2. Julie. Ne lui cachez rien. Aymeric. 4. 2 Même consigne. Ne me cachez rien. Aymeric. 5. prévenez-moi en cas de changement. Appelez-moi et dites-moi ce que vous avez l’intention de faire. montre-leur ton cahier et explique-leur comment tu as trouvé ce résultat. 6. donne-nous ton dessin et laisse-nous deviner ce que c’est. 5.Observez l’exemple puis transformez les phrases. Je voudrais que tu nous appelles. Il faudrait que vous m’écriviez. Informez-moi régulièrement de ce qui se passe. parle-leur de ce que tu as fait ce week-end et dis-leur pourquoi cela t'a intéressé. Il faudrait que nous expliquions notre projet à nos collègues. Appelez-le (Appelez-la) et dites-lui ce que vous avez l'intention de faire.Les pronoms XII. Tenez-moi au courant de la situation. prévenez-le (prévenez-la) en cas de ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– changement. 3. Il faudrait que tu envoies ce colis à tes parents. Surtout. donne-leur ton dessin et laisse-leur deviner ce que c'est. 1. →  → → → → →  → Parle-lui de ces maux de tête ! Téléphone-lui ! Permettez-moi d'ouvrir votre courrier ! →  nettoie-la ! → →  →  →  →  Retrouve-le ! Regarde-moi ! Appelle-nous ! Envoie-les ! Mange-la ! Envoie-leur ce colis ! Expliquons-leur notre projet ! Ecrivez-moi ! Demandons-lui d'arroser nos plantes ! 3 Réécrivez ce texte en remplaçant le pronom personnel de la 1re personne du singulier par un pronom personnel de la 3e personne du singulier. Julie. parle-nous ce que tu as fait ce week-end et dis-nous pourquoi cela t’a intéressé. Je voudrais que tu me regardes. Racontez-lui tout. 2010. 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 65 Vincent. apporte-nous ton livre de lecture et lis-nous une histoire. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. . Surtout. 3. montre-nous ton cahier et explique-nous comment tu as trouvé ce résultat. Racontez-moi tout. Tenez-le (Tenez-la) au courant de la situation. 4. il faudrait que tu parles au médecin de ces maux de tête. Je voudrais que tu la nettoies. Il faudrait que tu téléphones à Paul. apporte-leur ton livre de lecture et lis-leur une histoire. Je voudrais que tu les envoies. Il faudrait que nous demandions au voisin d’arroser nos plantes. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Réécrivez les phrases en remplaçant le pronom personnel de la 1re personne du pluriel par un pronom personnel de la 3e personne du pluriel. Je voudrais que tu le retrouves. Thomas. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.

Ne te lève pas ! Ne te lave pas ! Ne t'habille pas ! 2. Vous devriez aller au marché et acheter des oranges. Achetez ces fleurs ! Offrez-vous ces fleurs ! →  →  →  →  →  →  Trouve-le ! Procure-le-toi ! Construisons-la ! Fabriquons-la-nous ! Achetez-les ! Achetez-les-vous ! 8 Transformez en ajoutant le pronom y. 1. → Vous devriez y aller et en acheter. 1. → tu devrais y aller et en commander. 2010. Tu devrais aller dans la forêt et cueillir du muguet. Construisons cette cabane ! Fabriquons-nous cette cabane ! 3. Va ! Allons ! Allez ! 2. Ne nous sauvons pas ! Ne nous cachons pas ! Ne nous mettons pas à l'abri ! 3. Ne vous rappelez pas ! Ne vous souvenez pas ! 7 Remplacez le nom COD par le pronom personnel qui correspond. Nous nous sauvons ? Nous nous cachons ? Nous nous mettons à l’abri ? → Sauvons-nous ! Cachons-nous ! Mettons-nous à l'abri ! 3. Trouve cet ouvrage ! Procure-toi cet ouvrage ! 2. Envoie Pierre ! Envoyons Pierre ! Envoyez Pierre ! 9 Soyons favorables ! →  Observez le modèle puis transformez les phrases. →    Vas-y et cueilles-en ! →    Allez-y et achetez-en ! 2. Réfléchis ! Réfléchissons ! Réfléchissez ! Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. tu te tais ! → tais-toi ! 1. →    Allons-y et empruntons-en ! 66 . 3. Vous vous rappelez ? Vous vous souvenez ? → Rappelez-vous ! Souvenez-vous ! 6 Mettez à la forme négative les phrases obtenues dans l’exercice précédent.Les pronoms 5 Observez le modèle puis transformez les phrases. → Tu devrais y aller et en cueillir. → Nous devrions y aller et en emprunter. Nous devrions aller à la bibliothèque et emprunter des livres. Sois favorable ! Soyez favorables ! →  →  → →  →  →  →  Penses-y ! Pensons-y ! Pensez-y ! Réfléchis-y ! Réfléchissons-y ! Réfléchissez-y ! Envoies-y Pierre ! Envoyons-y Pierre ! Envoyez-y Pierre ! Fais-y attention ! Faisons-y attention ! Faites-y attention ! Sois-y favorable ! Soyons-y favorables ! Soyez-y favorables ! Faisons attention ! →  3. Fais attention ! Faites attention ! 6. →  →  →  →  →  →  →  →  →  Vas-y ! Allons-y ! Allez-y ! 4. tu devrais aller au comptoir et commander des bières. tais-toi ! → ne te tais pas ! 1. →Vas-y et commandes-en ! 1. Tu te lèves ? Tu te laves ? Tu t’habilles ? → Lève-toi ! Lave-toi ! Habille-toi ! 2. Pense ! Pensons ! Pensez ! 5.

morte : le nom « automne » est normalement masculin. Ne t’en occupe pas 2. Surtout. L’Adieu J’ai cueilli ce brin de bruyère L’automne est morte1 souviens-t’en Nous ne nous verrons plus sur terre Odeur du temps brin de bruyère Et souviens-toi que je t’attends Guillaume apollinaire. ne y m' interromps pas. les plus belles images. 2010. Regardez4. Voici la bande-annonce du film. Ne vous en servez pas ! 3. 5. Donne-lui des fruits confits ! 3. en la et découvrez- en suis assez contente.Les pronoms 10 Mettez ces phrases à l’impératif affirmatif. Offrez- seront ravis. Ne vous en contentez pas ! 5. Écoute- moi bien. la 2. 1. Je vais te dire la vérité. Je trouve ma sauce réussie. J’ en penses. mais l’automne est ici féminisé par le poète. PrêteMaîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. vous - en une nouvelle paire ! 14 Lisez ce poème de Guillaume Apollinaire. Si tu es inquiet. N’en gardez pas ! 6. alcools [1913]. N’en distribue pas ! 5. parles6. Gallimard. 1. Donne-moi de la mousse au chocolat 2. Les enfants aimeraient regarder ce film. N’en envoyons pas ! 11 Même consigne. Ne t’en mêle pas ! 6. Donne-leur du jus d’orange ! →  →  →  →  Donne-m'en ! Donne-lui-en ! Donne-nous-en ! Donne-leur-en ! 13 Complétez par les pronoms personnels qui conviennent. . les oignons et la purée de tomates. Faites cuire la viande hachée à feu doux et ajoutez3. 67 . 1. 1. Ne nous en méfions pas ! →  →  →  →  →  →  Occupe-t'en Servez-vous-en ! Inquiétons-nous-en ! →  →  →  →  →  →  Prenez-en ! Manges-en ! Donnons-en ! Distribues-en ! Gardez-en ! Envoyons-en ! Contentez-vous-en ! Mêle-t'en Méfions-nous-en ! 12 Remplacez les mots en caractère gras par le pronom qui convient. leur un peu jusqu’à demain. « poésie ». Ne nous en inquiétons pas ! 4. Donne-nous des bonbons ! 4. Goûtetoi et dis. Toutes ses chaussettes sont trouées. N’en mange pas ! 3.moi ce que tu en m' à tes parents ou confieen le - à un ami. ils en 7. « L’adieu ». N’en prenez pas ! 2. Passons8. N’en donnons pas ! 4. 1. puis répondez aux questions. 1966. Je n’ai plus d’argent.

/ . – Il y a toi.. / c'est vous qui devez me raconter / l'avenir. 1980. – Raconte-moi… – Non. puis Lénine. Et souviens-t'en. – Raconte-moi le XXe siècle. – Il est trop vaste. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Raconte-moi le passé… – Raconte-moi le passé. – Raconte-moi le présent. puis répondez aux questions. – Il est trop vieux. Gallimard. sonnets pour une fin de siècle.Non. 2. – Il y eut des luttes sanglantes. et encore toi. "c'est toi qui dois me le raconter".Raconte-nous. – Il y eut Hitler. c’est toi qui dois me raconter l’avenir. – Raconte-moi mon temps à moi. « poésie ». . 68 le suis 3. puis l’espoir. 2010. – Raconte-moi le temps. l'êtes . Vous étiez de bons musiciens et vous. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 15 Lisez ce poème d’Alain Bosquet.Les pronoms Questions : 1. encore aujourd’hui. encore aujourd’hui. mon enfant. Questions : 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– XIII. alain Bosquet. 1. il y eut Hiroshima. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. et le bonheur qui ressemble au soleil sur les hommes. mes enfants. Louis était un bon élève et il 2. Réécrivez les deux derniers vers en remplaçant « l’avenir » par le pronom qui convient.. Réécrivez le dernier vers en remplaçant « que je t’attends » par le pronom qui convient. puis d’autres luttes sanglantes. Que reprend le pronom en au deuxième vers ? Le pronom "en" peut reprendre le nom "automne" ou la proposition "L'automne est morte".Complétez en utilisant le pronom neutre le. Réécrivez les quatre derniers vers en remplaçant « mon enfant» par « mes enfants ». Le pronom neutre le 1 . J’étais une bonne cuisinière et je l'est encore aujourd’hui.

Nous ne pouvons pas rester plus longtemps ici. Comme je l’ai déjà dit. elle ne l'est pas. 2. 2. Tu le regrettes beaucoup. Elle est riche ? Non. Je l’ai bien observé lorsque j’ai commencé à jouer au golf : plus on frappe fort. tu vas réussir ! – Je l’espère… Il le faut. 3. 3 Réécrivez les phrases en remplaçant les mots en gras par le pronom neutre le. Vous ne le savez pas. 4. 1. Vous ne savez pas ce qu’il m’a dit. Je ne crois pas qu’il réussira. Il le voudrait bien. je le suis. Il le faut absolument. Il faut que nous prévenions nos hôtes de notre retard. ils le sont.Les pronoms 2 Répondez aux questions en utilisant le pronom neutre le. Il faut absolument envoyer cette lettre. 4. 5. et moins on va loin. Il n’est pas responsable de cet accident ? Non. Tu penses qu’il acceptera notre proposition ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 5. Tu n’es pas déçu ? Si. Elles sont malades ? Non. Il pense revenir un jour. 1. 6. nous devons prendre une décision. bien sûr. Il voudrait bien travailler dans cette entreprise. Nous pouvions le comprendre. 69 . Vous n’êtes pas contents de votre nouvelle voiture ? Si. →  →  →  →  →  →  Le voulez-vous ? Je ne le crois pas. Il peut faire ce travail. 5. tu le sais bien. 6. Il le souhaite vraiment. mais cela nous ennuyait bien. Je manque parfois de courage et je le regrette. Est-ce que tu souhaites qu’elle t’aide ? 5 Précisez chaque fois le sens du pronom neutre le (l’). Ils sont fiers de leur victoire ? Oui. 5. nous le sommes. Est-ce que tu le souhaites ? 3. 6. 2010. 4 Même consigne. 6. 1. Il souhaite vraiment partir à l’étranger. elles ne le sont pas. Il le pense. → → → → → → Il le peut. – Tu verras. Tu le penses ? 4. Voulez-vous que je vienne vous chercher à la gare ? 2. 1. 3. Tu regrettes beaucoup d’avoir quitté la capitale. 4. 3. il ne l'est pas. 2. Véronique ne voulait pas se joindre à nous.

pense à la mort. La lettre était signée : « Quelqu’un qui vous veut du bien ». Elle est malade. → Ils regardent le bateau qui s'éloigne peu à peu. 4. 1. → Nous écoutons les oiseaux qui chantent dans les arbres. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Nous écoutons les oiseaux chanter dans les arbres. J’entends le tonnerre gronder au loin. distinguez les propositions principale et relative en surlignant la relative. Les pronoms relatifs I. donc "gronde") ("oiseaux" est l'antécédent de "qui". le taxi qu’il avait commandé l’attendait à la porte de l’hôtel. qui craignent le gel. Cet événement a été organisé par le réseau d’étudiants dont nous faisons partie. puis reliez les phrases en employant le pronom relatif qui. → les rosiers. 3. Elle sentit la petite main de l’enfant qui saisissait la sienne. → J'entends le tonnerre qui gronde au loin. 5. Le lendemain. → Vous entendez les cloches qui carillonnent gaîment. Es-ce que tu vois les enfants jouer dans la cour ? → Est-ce que tu vois les enfants qui jouent dans la cour ? 3. 2. 4. ("bateau" est l'antécédent de "qui". ("femme" est l'antécédent de "qui") 70 . II.Transformez les phrases selon le modèle. 1. → La vieille femme. donc "chantent") ("enfants" est l'antécédent de "qui". Il s’agit de vieux préjugés dont nous devons nous défaire. La vieille femme pense à la mort. Nous avons dû vendre les bijoux que notre mère nous avait laissés. ("tonnerre" est l'antécédent de "qui". donc "jouent") 2 Observez le modèle. les rosiers doivent être protégés en hiver. Il y a un point sur lequel j’aimerais revenir. 1. 3. Le camion venait de dépasser l’endroit où je me trouvais. doivent être protégés en hiver. 2010. donc "s'éloigne") 2. 4. Ils regardent le bateau s’éloigner peu à peu. Vous entendez les cloches carillonner gaîment. qui est malade.B . 1. ils craignent le gel. Les pronoms relatifs et les propositions relatives 1 Surlignez les pronoms relatifs. Les pompiers qui ont répondu à son appel sont intervenus immédiatement. 2. 5. à l’heure fixée. Voici la thèse que j’ai soutenue. 2 Pour chaque phrase. Le pronom relatif qui 1 .

→ L'herbe. puis répondez à la question. pourrais-tu m’aider à faire cet exercice ? vivons 3. qui était très intéressante. → Cette visite. C'est nous qui avons raison. qui décollaient et atterrissaient. nous a appris beaucoup de choses. Il y a des gens qui 2. Elle vient pourtant d’être révisée. Groix. Ce sont elles qui veulent partir. Sein et Belle-Île. →  C’est moi qui suis responsable. Ce sont eux qui cuisinent. Je suis responsable. →  →  →  →  →  →  →  →  C'est toi qui exagères.Toi qui es lisent leur horoscope tous les jours.Les pronoms 2. Ils décollaient et atterrissaient. 1. 2010. 6. pourquoi le pronom relatif qui n’a-t-il pas d’antécédent ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 71 "Qui" en tête de phrase et sans antécédent est fréquent dans les proverbes et les dictons. Molène. L’herbe est maintenant très haute. 5. C'est vous qui êtes impolis. Les avions appartenaient à la compagnie KLM. 2. connaissons tous les habitants. Ma voiture est tombée en panne sur l’autoroute. Elles veulent partir. C'est elle qui dirige tout. qui Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Elle était très intéressante. qui 4. Retrouvez ceux qui sont liés à Ouessant. Tu exagères. Vous êtes impolis. Cette visite nous a appris beaucoup de choses. 5. C'est moi qui ai appelé la police. 3. 4. Nous avons raison. • Qui voit Ouessant • Qui voit Molène • Qui voit Groix • Qui voit Sein • Qui voit Belle-Île Question : Dans ces phrases. • voit sa croix • voit sa fin • voit son île • voit son sang • voit sa peine . 5. 4 Transformez selon le modèle. Ce sont des hommes et des femmes décidés. savent êtes les plus âgés. depuis vingt ans dans ce village. 3 Dans les exercices 1 et 2. Mon frère et moi. C'est lui qui vient me chercher. Jacques et toi. Elle dirige tout. qui vient pourtant d'être révisée. 4. est tombée en panne sur l'autoroute. est maintenant très haute. qui 6 De nombreuses îles du littoral atlantique ont inspiré des dictons aux marins. Il vient me chercher. 8. → Les avions. Il signifie "celui qui". vous marcherez en tête. J’ai appelé la police. 3. Ils cuisinent. appartenaient à la compagnie KLM. 5 Complétez par les verbes entre parenthèses au présent de l’indicatif. ce qu’ils veulent. 1. 7. Elle n’a pas été coupée depuis trois mois. → Ma voiture. qui n'a pas été coupée depuis trois mois. soulignez les antécédents du pronom relatif. (lire) (être) (vivre) (être) (savoir) bon en grammaire.

les arbres commenceront à donner des fruits l’année prochaine. 2. est arrivé ? il faut faire. 72 ce qui . → Les chaussures qu'elle porte sont très élégantes. Je ne comprends pas 3. Ma pauvre Caroline. – Tu as vu le cerf-volant – Oui. puis reliez les phrases en employant le pronom relatif que (qu’). → Les appartements que nous visitons sont clairs et spacieux. C’était exactement 5. Nous les visitons. b. c’est le cerf-volant Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. b. 4. plane au-dessus du lac ? Il est magnifique ! Pierre a construit.Les pronoms III. tu veux. a. – Tu as vu les documents – Oui. – Tu as vu les fleurs – Oui. Le boulanger du village le fabrique. → Le pain que le boulanger du village fabrique est délicieux. Le pain est délicieux. c’est la robe qui est dans la vitrine ? Elle est superbe ! Marie a achetée. ce que 4. a. 2 Complétez par les pronoms relatifs qui ou que. ce qui ce qu' je viens de te dire et restons bons amis. que 3 Complétez par ce qui ou ce que (ce qu’). 1. a. Comprenez-vous 6. ce sont les documents 2. b. 3. L’exercice n’est pas très difficile. 2010. 2. → les arbres que tu plantes commenceront à donner des fruits l’année prochaine. Oublie 8. → L'exercice que je suis en train de faire n'est pas très difficile. 1. c’est qu’il est déjà marié ! vous voulez dire. a. qui que sont sur la table ? Ils sont passionnants ! François a envoyés. b. Les chaussures sont très élégantes. Les appartements sont clairs et spacieux. Dis-moi ce que ce que ce que tu ignores. b. ce sont les fleurs 3. Je vais t’expliquer 7. qui sont dans le salon ? Elles sont ravissantes ! que qui que Louise a apportées. tu les plantes. Les pronoms relatifs que et quoi 1 Observez le modèle. 1. a. 4. Je vais te dire ce que j’espérais. Elle les porte. m’ennuie. Je suis en train de le faire. – Tu as vu la robe – Oui.

pour vivre. Il voudrait que nous allions tous à sa rencontre. quelle est celle vous préférez ? 5 Précisez la nature de que (qu’) dans les phrases suivantes. 192. que (qu’). L’amie que j’attendais n’est finalement pas venue. Voici l'enfant dont Patricia s'occupe. Voici la machine dont nous avons besoin. Cet homme. →  →  →  →  Voici le livre dont je t'ai parlé. 2010. il se sert de cet outil. qui que j’attendais depuis trois mois. J’ai reçu la lettre que qui j’ai vu et ce s’est passé. conjonction de subordination 5. conjonction de subordination pronom relatif pronom relatif pronom relatif pronom relatif pronom relatif pronom relatif Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. avait été riche. que qui tu m’indiquais ne me paraissaient pas convenir. 4. 73 . C’est la poupée elle avait demandée. nous pensons et ce que nous craignons tous. 3. c’est moi 7. Patricia s’occupe de cet enfant. Les solutions 4. 2. C’est ce à 3. RemaRque : on trouvera des exercices sur l’accord du participe passé avec le pronom relatif que COD p. Pour son anniversaire.Observez l’exemple. dans L’accord du participe passé. 1.Les pronoms 4 Complétez par qui. Aujourd’hui. Je t’ai parlé de ce livre. devait à présent mendier qui 5. puis transformez les phrases. Montre-nous les photos que tu as prises. conjonction de subordination 3. 1. Elle rêvait de ce bijou. Elle m’annonce exactement ce à vous plaît le plus ? Celle 8. De ces deux bagues. et que que nous avions connu dans l’opulence. Je ne comprends pas que tu aies refusé. Je veux noter dans mon journal ce 6. ma petite sœur a reçu une poupée qu' qui parle et qui marche. Ce serait bien que tu puisses nous rejoindre. quoi vous invite. 1. je m’attendais. Où as-tu rangé la lettre que nous avons reçue ? conjonction de subordination 4. →  Voici l’outil dont il se sert. quoi. Le pronom relatif dont 1 . quoi 2. conjonction de subordination 2. conjonction de subordination 6. Voici le bijou dont elle rêvait. en cochant la bonne réponse. IV. Nous avons besoin de cette machine.

Qu’a-t-il donc dont dont que l’année prochaine. 3 Complétez par les pronoms relatifs que ou dont. Je n’ai pas aimé la façon ? 5 Lisez le texte ci-dessous. dont j’avais besoin. quatrième de couverture. Il dévoile la façon dont vont évoluer les rapports entre les nations. la violence. Je n’aime pas la manière 4. 7. Il ne sait pas encore le métier 5. dont il s’agit ? c. L’homme 2. l’emprise croissante du religieux vont affecter notre quotidien. Ce voyage est cher. Ce 8. 2010. 1. c’est de nous avoir menti. il se plaint le plus. Il y a 4. 4 Complétez par dont ou donc. On ignore le mal dont il souffre. les changements climatiques. Ou veut-il donc quelqu’un dans la maison. Complétez ce schéma de la seconde phrase du texte (« Il dévoile […] quotidien »). il nous a envoyé ? qu' qu' il a le plus honte. Jacques est le frère 2. dont vous expliquer en détail ce en venir ? il s’agit. C’est une expérience 8. C’est un élève brillant 6. dont il se souvenait était blond. verbe dévoile COD la façon 1re proposition subordonnée relative pronom relatif dont verbe vont évoluer sujet les rapports entre les nations 74 . dont les bouleversements démographiques. Tu as lu le message 3. e. les mutations du travail. b.Les pronoms 2 Reliez pour former des phrases. 5. 2006. Jacques Attali raconte ici l’incroyable histoire des cinquante prochaines années telles qu’on peut les imaginer à partir de ce que l’on sait aujourd’hui de l’histoire et de la science. Je vais donc ! donc 2. il aime. 1. dont il t’a traité. je me souviendrai. Les fenêtres sont éclairées. d. Ce qu' nous attendons beaucoup. dont elle a envie est trop chère. Une brève histoire de l’avenir de Jacques Attali. le terrorisme. Voulez-vous m’expliquer ce 5. il m’a répondu. La robe 3. c’est se promener dans le parc. Fayard. C’était exactement la somme a. puis répondez aux questions. les mouvements de population. dont 7. Questions : 1. 1. Parlez donc 3. proposition principale sujet Il Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je ne partirai donc 6. Ce dont que je préfère. c’est de n’avoir pas d’eau chaude. il veut faire. dont 4.

Ce livre.Les pronoms 2e proposition subordonnée relative pronom relatif dont sujet a. Le terrain dont il est le propriétaire se situe à la sortie du village. a. vous pouvez vous reporter p. Le Livre de poche. Pourquoi le sujet peut-il être inversé dans la première proposition subordonnée relative ? Et pourquoi ne peut-il l’être dans la seconde ? (Pour répondre à cette question. m’a beaucoup impressionné quand j’étais enfant. C’est une fleur. 99 du livre. puis complétez les phrases en vous appuyant sur les indications données entre parenthèses. Cette interview de Zola est contemporaine de la rédaction de son roman le rêve. la violence f. b. 1999. reliez le pronom relatif dont au nom qu’il représente (= son antécédent). • titre dont • enfant • livre 4. • propriétaire dont • terrain • village • sortie 2. • phénomène dont • fatigue • conséquences 3. 75 . 2010. le roman naturaliste. dont j’ai oublié le titre. C’est un homme.) Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. a.) 6 Pour chaque phrase. son parfum est délicat → attention : notez que l’adjectif possessif dans la phrase b devient un article défini dans la proposition relative où la relation d’appartenance est déjà exprimée par dont. Son intelligence est remarquable. PLace du sujet dans Les propositions reLatives. b. le terrorisme e. et dont on ne peut prévoir les conséquences. une œuvre dont l’action se passe à l’ombre d’une cathédrale. → C'est un homme dont l'intelligence est remarquable. l'emprise croissante du religieux • œuvre dont • rédaction • interview • ombre 7 Observez l’exemple. C’est une fleur dont le parfum est délicat. les mouvements de population c. 1. 1. les mutations du travail d. C’est un phénomène qui survient parfois en cas de fatigue. les bouleversements démographiques verbe vont affecter COD notre quotidien b. les changements climatiques 2. (D’après Henri Mitterrand.

→ C'est un médicament dont la vente est interdite en France. LA PHRASE EST CORRECTE. a. C’est un problème dont je n’ai pas encore trouvé 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. le portrait-robot l'habileté la maison la copie 9 Certaines de ces phrases comportent une faute. LA PHRASE EST CORRECTE. → C'est un jeune artiste dont le talent ne fait aucun doute. m’a téléphoné. b. Sais-tu qui est le boulanger dont nous mangeons ses délicieux croissants ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Sa vente est interdite en France. dont la mère est malade. a. dont vous avez pu admirer du village. C’est un jeune artiste. 1. 8 Complétez avec un nom qui convient. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 76 Il est venu en compagnie de François dont l'une des soeurs est sa femme / dont l'une de ses soeurs est la femme. . C’est un médicament. b. dont c’est l’anniversaire. Vous lisez un livre dont je connais bien 2. C’est l’original du document dont je vous ai envoyé l'auteur la solution . Il est venu en compagnie de François dont l’une de ses sœurs est sa femme. . Monsieur le Maire. C’est une chemise. Son talent ne fait aucun doute. Je vais me renseigner auprès de tes frères. m'a téléphoné. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Son col est usé. Une amie. Sa coupe me plaît beaucoup. 1. Le criminel dont on vient de publier 4. Je vais me renseigner auprès de tes frères. Sais-tu qui est le boulanger dont nous mangeons les délicieux croissants.Les pronoms 2. Paul. court toujours. a. b. → C'est une chemise dont le col est usé. est un des hommes les plus fortunés . Une amie. 2010. . Corrigez-les. dont sa mère est malade. 3. a. 6. dont leur mémoire est meilleure que la mienne. C’est un artisan dont j’apprécie beaucoup 5. Connais-tu Gérard dont le père est un des avocats les plus éminents de Paris ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. attend avec impatience le moment de souffler ses bougies. C’est une veste en tweed. 4. → C'est une veste en tweed dont la coupe me plaît beaucoup. 5. b. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. dont la mémoire est meilleure que la mienne.

Cinquante chefs d’État ont été invités aux fêtes organisées en l’honneur de la ville. → Le jury a retenu quinze candidats dont six femmes. dont EDF. EDF. J’ai acheté 1. (Ou : "dont un bracelet en or"). Plus de cinquante chefs d’État ont été invités aux festivités. Le capitaine { a envoyé quelques hommes en éclaireurs. . { { 8. Le jury a retenu { { quinze candidats. 6. Quatorze entreprises françaises. 11 Lisez le texte ci-dessous puis cochez les affirmations qui vous semblent vraies. Elle a quatre { frères. les guides gallimard. celle-ci. fondée le 16 mai 1703 par le tsar Pierre le Grand. EADS. 77 { Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Le tricentenaire de la ville de Saint-Pétersbourg. En 2003. → J’ai acheté trois pulls dont un pour toi. Les guides gallimard ont consacré un livre d’art à Saint-Pétersbourg. m’a envoyé en éclaireur. ont financé à hauteur de trois millions de dollars (dont près de deux millions en services et en matériaux) une œuvre monumentale de la main de Clara Halter. on a fêté les trois cents ans de la ville de Saint-Pétersbourg. Les guides gallimard sont déjà bien connus du public. un bracelet en or. Airbus. a été l’un des événements marquants de l’année 2003. → J'ai essayé plusieurs robes dont celle-ci. Elle possède plusieurs bracelets. Vinci.Les pronoms 10 Observez l’exemple. ce guide est aussi un livre d’art dont on feuillettera longtemps les pages.frères dans l’armée. → Il parle une dizaine de langues dont l'hindou et le thaïlandais. 7. Le poète Jacques Prévert a écrit plusieurs scénarios celui de Drôle de drame de Marcel Carné. Vinci. ont consacré un ouvrage à Saint-Pétersbourg. 5. sont les quatre entreprises qui ont financé l’œuvre de Clara Halter. → Le capitaine a envoyé quelques hommes en éclaireurs dont moi. s’est impliquée dans les célébrations. → Elle possède plusieurs bracelets dont un en or. Et à l’occasion de cet anniversaire. six femmes. EADS. plus particulièrement. trois pulls. Indispensable à la préparation d’un voyage. 2. dont Saint-Pétersbourg est la ville natale. deux (Ou : "dont deux frères à l'armée") → Elle a quatre frères dont deux à l'armée. 2010. dont la réputation n’est plus à faire. Airbus. { un certain nombre d’ingénieurs. → Le poète Jacques Prévert a écrit plusieurs scénarios dont celui de "Drôle de drame" de Marcel Carné. un pull pour toi. puis construisez les phrases à partir des éléments donnés. Il parle une dizaine de langues. J’ai essayé { plusieurs robes. l’hindou et le thaïlandais. a voulu faire de ce tricentenaire une priorité. La France. Patrick. Vladimir Poutine n’a pas accordé beaucoup d’importance à cet anniversaire de la ville. L’entreprise a licencié → L'entreprise a licencié un certain nombre d'ingénieurs dont Patrick. L’œuvre de Clara Halter a coûté deux millions de dollars. Vladimir Poutine est originaire de Saint-Pétersbourg. Et des milliers d’ouvriers et d’artisans ont travaillé pour que la ville retrouve sa splendeur passée. 4. Le Président Vladimir Poutine. 3.

C'est une mission dont il est chargé. Te souviens-tu de cette époque ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. 5. Le délit dont ils sont coupables est passible d’un an de prison ferme. Il est responsable de cette erreur. V. 2. Il est chargé de cette mission. c'est le jardin où tu m'as pris en photo devant des rosiers. Il est amoureux de cette femme. C'est un résultat dont il est satisfait.Tu ne sais pas tout ce dont il est capable. 13 Complétez les phrases en utilisant les éléments donnés entre parenthèses. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Le Cruedo est un jeu dont je suis passionné. c'est l'année où il a neigé au mois de juin. C'est une femme dont il est amoureux. Il est digne de ces fonctions. 1. c'est le café où nous avons fait la connaissance de Louis. 6. 1. Oui. 1. Oui.Répondez aux questions sur les modèles suivants : – te souviens-tu de cette maison ? – Oui. →  →  →  →  →  →  →  C’est un travail dont il est content. Te souviens-tu de ce château ? Oui. 5. – te souviens-tu de cet hiver ? – Oui. 3. c'est l'été où Jacques et Lise se sont mariés. C'est une erreur dont il est responsable. 2010. 4. 3. il est content de ce travail. C'est un succès dont il est fier.Les pronoms 12 Transformez les phrases selon le modèle. Te souviens-tu de cet été ? Oui. Te souviens-tu de ce café ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Ce sont des fonctions dont il est digne. c’est l’hiver où nous nous sommes rencontrés. Les truffes sont des friandises dont elle est gourmande. c’est la maison où mon grand-père a vécu. . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Oui. Te souviens-tu de ce jardin ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 78 Oui. 4. c'est l'époque où nous rêvions de partir en Australie. Te souviens-tu de cette année ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Il est fier de ce succès. Le pronom relatif où 1 . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Il est satisfait de ce résultat. c'est le château où nous nous sommes arrêtés avant d'arriver à Tours. 2. (coupables) (gourmande) (passionné) (capable).

où 3. 1. il ne se passe rien. faisant vivre tout un peuple de bateliers et de riverains. lesquels. 1 150 quintaux de marchandises. Robert Laffont. Pionnier : nom d’un bateau à vapeur. accostant chaque quai où les vapeurs3 ne pouvaient se risquer. Je l’ai aperçu au moment qu' où où 7. C’est un endroit 6. C’est une région 5. Les débuts de la navigation à vapeur sur le Rhône où Ainsi. Ce sont les employés contre 6. Il a perdu l’argent avec 5. 3. on ne peut rien. 79 . pour animer les petits ports. 3 Complétez par le pronom relatif où. 1972. 1. VI. Quels sont les cas 2. nous avons rangé la couverture. lesquelles. 2. Quels sont les faits sur 2. laquelle.Les pronoms 2 Complétez par les pronoms relatifs simples qui conviennent. une ombre pesait sur la vallée. il est en colère. C’est un fléau contre 7. C’est maintenant où ou l’on peut obtenir des indemnités ? jamais. il n’y avait plus guère qu’une vingtaine d’équipages. contre cette nouvelle mesure gouvernementale ? 4 Complétez par les pronoms relatifs qui conviennent. Va chercher la malle dans lesquels lequel laquelle lequel s’appuie la justice pour le condamner ? j’avais mis tes fleurs. en moins de quarantehuit heures. nous devions partir. depuis ce jour de 1829 le Pionnier1 avait monté d’Arles jusqu’à Lyon. La date que où où que vous voulez acheter ? je sortais. 1. Les pronoms relatifs composés 1 Complétez par lequel. ou 3. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. les vapeurs (masc. L’objectif principal de la charte européenne des langues régionales 4. ou la conjonction de coordination ou (= ou bien). Où habite la personne avec 4. C’est une région 6. 1. le taux de chômage est particulièrement bas. pl. vous avez rendez-vous ? il devait acheter le cadeau de son frère. Il a cassé le vase dans 3. Bernard Clavel. vous avez rangé ce papier ? elle aimerait visiter. le seigneur du fleuve. Aujourd’hui. tirées par des chevaux. deux mille bateaux : barques des bateliers. Où est le dossier 4. Il y a des circonstances 5. Comment s’appelle l’hôtel vous avez passé la nuit ? vous avez choisie ne me convient pas. Enfin arriva le jour 8. il peut être souhaitable de mentir. Je ne connais pas les raisons pour il a été arrêté. On commençait déjà de se remémorer avec tristesse le temps où plus de deux mille bateaux2 assuraient le trafic. lesquelles lesquels lequel laquelle 8. Ils chargeaient et déchargeaient […]. Êtes-vous pour où ou où minoritaires est d’ordre culturel. Combien coûte l’appartement 2. 2010.) : les bateaux à vapeur.

Quelle est-elle ? → La place au milieu de laquelle (la place Charles de Gaulle-Étoile) se dresse l’Arc de Triomphe est la place Charles de Gaulle-Étoile. 80 . 1. Tu es triste d’avoir perdu cette bague ? (être attaché à qc) Oui. 2. auxquelles. Je ne vois personne à qui 7. ce sont des conférences (assister à qc) auxquelles j'ai assisté avec plaisir.Les pronoms 2 Complétez les réponses aux questions en utilisant auquel. Les cérémonies à qui 6. je loue mon studio ? auquel à laquelle il fait allusion auquel à laquelle auxquels auxquelles auxquels auxquelles nous pourrions demander de l’aide. Ces événements t’ont surpris ? Oui. 3 Cochez la ou les bonnes réponses. 1. à qui auquel à laquelle auxquels auxquelles 4 Complétez par à cause de ou grâce à suivi du pronom relatif composé qui convient. 1. c’était un rendez-vous (tenir à qc) auquel je tenais beaucoup. 3. auquel à laquelle auxquels auxquelles auxquels auxquelles il a offert un bouquet de fleurs est la secrétaire de l’association. auxquels. 2010. Ces conférences t’ont intéressé ? Oui. ce sont des événements (s’attendre à qc) auxquels je ne m'attendais pas. c’était une bague à laquelle j'étais très attaché(e). 1. auquel à laquelle auxquels auxquelles je pense devait avoir la quarantaine. La peinture est la passion à qui 5. 4. C’est une excellente méthode grâce à laquelle grâce auxquels à cause desquelles vous obtenez des remises trop de femmes meurent encore vous progresserez très vite. 3. 2. la cathédrale notre-Dame de Paris se trouve à côté de cet hôpital. Je n’ai pas vu les films à qui 3. auquel à laquelle auxquels auxquelles il a consacré toute sa vie. L’homme Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Chaque produit acheté vous fait gagner des points sur vos prochains achats. et en vous appuyant sur l’indication donnée entre parenthèses. Je connais quelqu’un à qui 4. La vieille dame à qui 8. auquel à laquelle auxquels auxquelles nous devons participer auront lieu aux Invalides. L’Arc de Triomphe se dresse au milieu de cette place. Il faut mettre fin aux violences conjugales dans notre pays. As-tu vu la jeune fille à qui 2. auquel à laquelle me confier. Tu regrettes d’avoir manqué ce rendez-vous ? Oui. Quel est-il ? (l’Hôtel-Dieu) → l’hôpital à côté duquel se trouve la cathédrale notre-Dame de Paris est l’Hôtel-Dieu. à laquelle. 5 Observez le modèle puis répondez aux questions.

Il n’aurait pu réussir sans l’aide de cette association. lesquels 3. La rue de Rivoli s’étend le long de ces jardins. surveillaient Jacquemin. La cave. Ce sont les événements à la faveur desquels il est devenu célèbre. (Attention : c’est devient ce sont devant un nom au pluriel). dans les Mille et un fantômes. étaient les deux amis de M. Alexandre Dumas. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. – Une table. 6 Lisez le texte ci-dessous puis complétez les phrases. 2010. en face 2. Quel est-il ? → Le musée à côté (le Centre Georges-Pompidou) duquel a été construite la fontaine Stravinsky est le Centre Georges Pompidou. une chaise. Il s’est échappé au moyen de cet instrument.→ C’est le pays à la frontière duquel il est parvenu. [Au] milieu de la cave étaient les deux amis de M. il est parvenu à la frontière de ce pays. 7 Transformez les phrases selon le modèle. 3. C'est l'instrument au moyen duquel il s'est échappé. et qui se groupaient avec moi sur l’escalier. Quels sont-ils ? → Les jardins le long (les jardins du Carrousel et des Tuileries) desquels s'étend la rue de Rivoli sont les jardins du Carrousel et des Tuileries. Le tonneau. Il se trouve à la direction de ces entreprises. était sombre et lugubre. Ledru et quelques curieux. . Ce sont les entreprises à la direction desquelles il se trouve. Derrière les deux gendarmes. Tout cet intérieur lugubre était éclairé par la lueur tremblotante d’une chandelle posée sur le tonneau même d’où coulait le vin. et verbalisons. 1.Les pronoms 2. au nombre desquelles je me trouvais. L’escalier. derrière 4. Il a remis vos documents entre les mains de ces personnes. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. cinq ou six personnes. La fontaine Stravinsky a été construite près de ce musée. Un crime affreux Le docteur et le commissaire de police avaient déjà fait le tour du cadavre et se trouvaient placés en face de l’escalier. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 81 C'est l'association sans l'aide de laquelle il n'aurait pu réussir. 1849. Au bas de l’escalier était Jacquemin qu’on n’avait pas pu faire aller plus loin que la dernière marche. Ledru et quelques curieux qui s’étaient empressés de pénétrer jusque-là. menait au cellier. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. sur lequel se trouvaient cinq ou six personnes. dit le commissaire de police. était posée une chandelle. et en face duquel gisait le cadavre de la femme Jacquemin. Ce sont les personnes entre les mains desquelles il a remis vos documents. « L’impasse des Sergents ». au milieu duquel de laquelle se trouvaient placés le docteur et le commissaire. Les deux gendarmes. Complétez ces phrases : 1. Il est devenu célèbre à la faveur de ces événements. Derrière Jacquemin les deux gendarmes. laissait échapper un filet de vin.

Qu’est-ce qu’une maîtresse ? Une femme près de laquelle on ne se souvient plus de ce qu’on sait par cœur. caractères et anecdotes. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. aveuglé par l'amour. Maximes et pensées. oublie tous les défauts qui sont propres aux femmes. Questions : 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Auprès de sa maîtresse. Expliquez ce que signifie cette pensée de Chamfort. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Qui est Chamfort ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Chamfort est un moraliste français du XVIIIème siècle.Les pronoms 8 Lisez le court texte ci-dessous puis répondez aux questions. 2010. c’està-dire de tous les défauts de son sexe. l'homme. chamfort. Par quel autre pronom relatif pourrait-on remplacer laquelle ? Pourquoi ? On peut remplacer "laquelle" par "qui" car l'antécédent ("femme") est un nom désignant une personne. 82 .

5. les nôtres . 3. – Vous aussi. 6. Je ne trouve plus 2 Complétez les phrases. 2. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. c'est le mien / c'est le nôtre . Les pronoms démonstratifs pronoms possessifs et les I. – C’est leur clé ? – Oui. nous avons apporté 2. s’il te plaît. Passe-moi tes livres. s’il te plaît. – J’ai apporté mes cahiers. – C’est votre sac ? – Oui. – C’est mon parapluie ? – Non. Passe-moi ta montre. – Il a vendu ses timbres. – C’est son idée ? – Oui. 1. le mien n’écrit plus très bien. Passe-moi ton stylo. – Nous aussi. – C’est son livre ? – Oui. . s’il te plaît. – Ce sont nos places ? – Non. ne marche plus. . – Tu devrais mettre tes bottes. 1. ils ont vendu les leurs les vôtres . 3 Répondez aux questions selon le modèle. . . J’ai oublié 4. les nôtres sont au troisième rang. – Ce sont tes affaires ? – Non. 4. 2. 1. 2010. – Eux aussi. vous devriez mettre 3.C . les miennes les miens La mienne 3. Passe-moi tes lunettes de soleil. s’il te plaît. . 83 . c'est la leur le tien est resté à la maison. c'est la sienne les miennes sont dans la voiture. Les pronoms possessifs 1 Complétez par le pronom possessif qui convient. c’est le sien.

(Jean) (Colombie) La capitale de l'Argentine est Buenos Aires et celle de la Colombie est Bogota. – tu as un sac de voyage ? (être posé) – Oui. (Pierre) Mes couleurs préférées sont le noir et le blanc et celles de Pierre sont l'orange et le rouge. L’auteur de rhinocéros est Ionesco. (l’Étranger) L'auteur de "Rhinocéros" est Ionesco et celui de "L'Etranger" est Camus. 2010. Les pronoms démonstratifs (1) 1 Observez le modèle puis complétez les phrases. 5. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Notre maison est moins grande que la leur 3. 1. 6. Ma voiture est une Peugeot. . c’est celle où j'ai acheté ma dernière paire de chaussures. . . 3. (ses enfants) La maison de Paul est à la sortie du village et celle de ses enfants est dans le centre. 1. La maison de Paul est à la sortie du village. Les livres de mon frère sont des ouvrages d’économie. 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Les cheveux de ton frère sont plus blonds que les tiens 2. Notre professeur est plus sévère que le vôtre 6. Mes sœurs sont plus âgées que les siennes . (ma femme) Les livres de mon frère sont des ouvrages d'économie et ceux de ma femme sont des ouvrages de physique. Elles parlaient de leurs projets. Nous pensons à nos parents. (tes cheveux) (leur maison) (sa voiture) (leurs arguments) (votre professeur) (ses sœurs) 5 Réécrivez les phrases en utilisant des pronoms possessifs. Mes couleurs préférées sont le noir et le blanc. II. 84 . 4. c’est celui qui est posé sur la table. 1. . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. . 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Observez le modèle puis répondez aux questions en utilisant de la même façon un pronom démonstratif suivi d’un pronom relatif.Les pronoms 4 Complétez en utilisant le pronom possessif qui convient. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. La capitale de l’Argentine est Buenos Aires. . →  →  →  →  →  →  Nous pensons aux nôtres On s'occupera des tiennes Guillaume était invité au vôtre Elles parlaient des leurs Ils ne voudront pas renoncer au leur Vous vous êtes souvenus du mien . Vos arguments sont moins crédibles que les leurs 5. Vous vous êtes souvenus de mon anniversaire. . . Tu connais cette boutique ? (acheter) – Oui. Ils ne voudront pas renoncer à leur voyage. Leur voiture roule plus vite que la sienne 4. Guillaume était invité à votre mariage. . . Attention aux prépositions. On s’occupera de tes valises. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Ma voiture est une Peugeot et celle de Jean est une Citroën.

(être garé) 6. Vous prenez cette montre ? – Non. ce sont ceux dont tu as besoin. Tu connais cette ville ? – Oui. 2. → J'ai emporté celui-ci / celui-là. 4. Ce sont les outils dont nous avons besoin. 3. 6. je préfère ceux-ci / ceux-là. → Ce sont ceux dont nous avons besoin. Je préfère les chaussettes qui sont en coton. (être) 4. 1. Cette histoire ne nous intéresse pas. (naître) 3. / Celui-là. Voilà le roman qu’il a écrit. J’ai emporté ce tableau. 5. Vous préférez celui-ci ou celui-là ? – Celui-ci. 3. 4. 2010. Vous préférez ces parfums ? – Non. → Celle-ci / Celle-là ne nous intéresse pas. 5. 2. (avoir besoin) 5. Vous voulez ce livre ? – Non. Nous avons choisi cette jupe. → Je préfère celles qui sont en coton. → Nous avons choisi celle-ci / celle-là. 7. → Il me prête celle de sa femme. 1. Tu as acheté des disques ? – Oui. ce sont ceux que ma grand-mère m'a offerts. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. (offrir) 3 Répondez avec le pronom démonstratif qui convient suivi de -ci ou -là.Les pronoms 2. c’est celle qui est garée devant la porte. c’est celle où je suis né(e). (donnez-moi) celle-là. → Voilà celui qu'il a écrit. ce sont ceux qui sont sur la table. je voudrais celui-ci / celui-là. 4 Remplacez les mots en gras par le pronom démonstratif qui convient (suivi de -ci ou -là si nécessaire). s'il vous plaît. Tu as une voiture ? – Oui. Il me prête la voiture de sa femme. 85 . Tu as apporté des dictionnaires ? – Oui. Je vous donne celle-ci ? – Non. Tu as des bijoux ? – Oui. je prends celle-ci / celle-là.

Le pronom "celui" renvoie au nom "cratère". ramuz. « Sur les sentiers de l’Auvergne secrète ». les déclassés. lavallière1 et pantalons à la hussarde2. 1. « je veux dire ». À quel nom renvoie le pronom celui ? 6 Lisez le texte puis répondez aux questions. ceux qui ont perdu l’usage des mots . Regard sur la misère de Paris dans les années 30 Paris qui est centre de la mode est en même temps le lieu de rendez-vous de l’anachronique et du démodé. 9. qu’on rencontre dans certains quartiers . « j’entends » : ici. lavallière : bande d’étoffe qui se noue autour du cou. les excentriques. les inclassés. Le pronom "le premier" reprend "le puy de Jumes". ceux qu’ont aperçoit de temps à autre dans la rue où ils font tout juste se retourner les passants . car elles sont volontiers indifférentes. Conseil aux randonneurs visitant les volcans d’Auvergne Afin d’éviter les foules qui gravissent les puys1 de Dôme et de Pariou. → C'est celle où ils se sont mariés. Questions 1. 1939. ceux que seules les grandes villes tolèrent. et permet à l'écrivain d'insister sur son idée. Gallimard. À quel nom renvoie le pronom démonstratif ceux ? 2. 135-136. des bateaux de la Seine. ceux qui sont vêtus de ficelle et de toile cirée . → Tu lui offres ceux-ci / ceux-là. l’express. toutes ces populations bizarres qui errent sur les berges de la Seine et passent la nuit couchées sous les ponts. c. Paris. ni du funiculaire de Belleville . Paris particulièrement . choisissez ceux de Jumes et de la Coquille.Les pronoms 8. par exemple. p. quasi préhistorique. 10. . Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. 1. en outre. 3. Comment comprenez-vous cette idée ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 86 Elle donne une impression tout à la fois de nombre et de monotonie. 2010. 2. François Koch et Éric Lecluyse. ni même de l’« artiste peintre » à longs cheveux. Le cratère du premier se révèle aussi beau que celui du Pariou. puys : volcans. dans les Célibataires de Montherlant . tout à côté des classes régulièrement constituées. p. 5 Lisez ce texte puis répondez aux questions. […]. Je ne parle pas seulement de certains tramways. à la hussarde : à la manière des hussards (cavaliers de l’armée hongroise). les vagabonds qui errent dans Paris sont des éléments relevant « de l’anachronique et du démodé ». C’est l’église où ils se sont mariés. Que reprend le pronom le premier ? Le pronom "ceux" renvoie au nom "puys". → J'aime beaucoup celles de Baudelaire. Et. ceux qui ne connaissent même plus l’usage du feu (il y en a). ceux qui n’ont pas d’abri (il y en a). Quelle impression donne la répétition de « ceux qui » et « ceux que » ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 2. en sus : en plus. j’entends3 ceux qui en pleine vie d’aujourd’hui vivent d’une vie lointaine. ceux qu’on voit. 12 juillet 2007. J’aime beaucoup les poésies de Baudelaire. Tu lui offres ces gâteaux. avec en sus2 le plaisir de marcher hors des sentiers habituels. Ces hommes vivent au coeur de la ville moderne tels des êtres primitifs venus d'un passé lointain.-f. 100 1. Pour l’écrivain.

Alexis. D’où le proverbe : « Qui voit Ouessant voit son sang ». plus préoccupé de l’un que de l’autre. Un ami de leurs parents. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– nominal le plus proche dans la phrase qui précède. il faut braver d’innombrables récifs et des courants violents. laissant à Jean toute sa fortune. p. il n’avait jamais été visiblement plus affectueux pour le cadet que pour l’aîné. Le Guide vert. Un autre proverbe affirme : « Nul n’a passé Fromveur sans connaître la peur. 1. le mari de ma sœur. l’île d’Ouessant est située au point de rencontre de l’Atlantique et de la Manche. Chanté par l’écrivain breton Henri Quéffelec. Le voyant soucieux plusieurs fois. lequel est le plus âgé ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Le plus âgé des deux frères est Pierre. collection « Les inédits ». les chaussures de Vincent. "celui-ci" renvoie au groupe nominal le plus proche : "l'aîné" . 87 . Si l'on utilisait le pronom "il". des photos de mes parents. Alors… alors pourquoi laisser toute sa fortune à Jean ? Non. Une injustice incompréhensible Pierre et Jean sont deux frères. oubliées par l’un et par l’autre et jamais rendues. le texte ne serait pas clair. vient de mourir. michelin. 2010. moins tendre en apparence avec celui-ci qu’avec celui-là. Les pronoms démonstratifs (2) Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8 Lisez le texte ci-dessous puis répondez aux questions. et le Fromveur. Ce 1 Complétez par c’est ou ce sont. » d’après Ports de charme en Bretagne. puisqu’il s’inquiétait de ses besoins. À quoi renvoient respectivement les pronoms celui-ci et celui-là ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Pour la rejoindre. au groupe nominal le plus éloigné : "le cadet". Maréchal. et devinant sa pauvreté d’étudiant. 2008. 1888. Par quel autre pronom pourrait-on le remplacer ? Longue de 7 km et large de 4 km.Les pronoms 7 Justifiez l’emploi de celui-ci dans ce texte. Pierre et Jean. On peut remplacer "celui-ci" par "ce dernier": "ce dernier est une ramification du Gulf Stream" Le pronom "celui-ci" permet de comprendre qu'il s'agit du Fromveur et non du Fromrust : "le Fromveur" est le groupe III. quelques centaines de francs peut-être. au nord-ouest. Des deux frères. "celui-là". au sud-est. le sac d’Elisabeth. qui est "l'aîné". s’intéressait toujours à lui. 54. Les plus connus de ces courants sont le Fromrust. Alors… alors… il avait donc eu une raison puissante et secrète de tout donner à Jean – tout – et rien à Pierre ? Guy de maupassant. Maréchal lui avait offert et prêté spontanément de l’argent. Questions : 1. Pierre s’interroge : pourquoi Maréchal a-t-il fait de Jean son seul héritier ? Pourquoi une telle injustice ? Maintenant les souvenirs affluaient dans l’esprit de Pierre. nos cousins. chapitre iV. celui-ci est une ramification du Gulf Stream et peut atteindre 13 km / h. Qu’est-ce que c’est ? – – Qu’est-ce que c’est ? – – Qui est-ce ? – – – C'est Ce sont C'est Ce sont C'est C'est Ce sont un livre d’histoire. Donc cet homme l’aimait toujours.

c. les mathématiques. En face de l’église. 5. Faire toujours la même chose est ennuyeux. → C'est ennuyeux de [. 4. La neige. 1. puis complétez librement. h. C’est le portrait du Président de la république. qui est malheureux. Ce sont elles a. qui es distrait. → Faire le ménage. qui sont surpris. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. c'est amusant. 1. c’est ou ce sont. les clés de ma voiture.Les pronoms 2 Reliez les éléments de manière à construire des phrases correctes. d. Faire le ménage est fatigant. les billes de Pierre. qui êtes les meilleurs. c'est mauvais à la santé. travailler est nécessaire. un chat.. → 2. c'est ennuyeux. Dans mon sac. → Faire [. c’est difficile. 4 Observez l’exemple. 3. c’est nécessaire. puis complétez par il y a. Sur mon balcon. 3. f. 2010. 88 . C’est vous 7. des billes. qui est inquiète. e. C'est il y a une maison. → C'est pénible d'avoir mal à la tête. c'est fatigant. Sur la table. c'est mignon ! c'est passionnant ! 4.] de manger trop salé. → Manger trop salé. Les voyages. → Cuisiner. 4. 5. 1.. 3. c'est instructif ! 5 Observez l’exemple. Manger trop salé est mauvais à la santé. le chat de ma voisine. qui sommes désolés. b. C’est toi 3. c'est joli ! c'est pénible ! 2.] faire la même chose. C’est nous 6. qui sont contentes. 3 Observez l’exemple. → Avoir mal à la tête. → travailler. 2.. →  C’est nécessaire de travailler. qui suis responsable. l’école de mes enfants. il y a il y a il y a il y a C'est une école. Ce sont eux 8. il y a un portrait. g.. Avoir mal à la tête est pénible.] la même chose. puis construisez les phrases. c'est pénible. Les bébés. Cuisiner est amusant. C’est moi 2. 1. des clés. Les embouteillages. La géographie. 5. À côté de chez moi. C'est amusant de cuisiner. → C'est fatigant de faire le ménage. Ce sont Ce sont C'est la maison du pharmacien.. Dans le bureau du maire. C’est elle 5.. C’est lui 4. → C'est mauvais [.

Le pronom "c'" représente la proposition "Il t'aime". a. 89 . italien. Hier. Qu’il s’en aille. Il est C'est Elle est C'est Il est C'est Il est C'est anglais. Les jeux vidéos ? Non. 7 Complétez par il est ou c’est 1. Le directeur m’a dit à vos résultats ». ce dont. un Italien. a. avocat. je me suis fait un nouvel ami. et c’est bien dommage. c'est gentil ! toujours bon. On trouvera des exercices avec ce qui. Il est C'est Il est c'est très sévère. C’est un espagnol. ça 1 Complétez par ceci ou cela (deux réponses sont parfois possibles). un Anglais. 4. Je ne te conseille pas de te lancer dans cette aventure. ce petit chien. 8. professeur. luis m’accompagnera. a. b. cela cela ceci cela Cela / Ceci veut dire ? dit. Ce serait moins long. Tu n’as rien compris. C'est délicieux. Le pronom "c'" représente la proposition "Tu n'as rien compris". épuisant. Lise viendra avec son mari. 10. Alors. a. Nous vous jugerons ne m’intéresse pas beaucoup. 2. un avocat. je me suis fait un nouvel ami. ceci. un verre en cristal. il est 7. cela. Se lever tous les jours à cinq heures du matin. b. 8 Observez les exemples en italiques. très mignon. très mignon. puis complétez par il / elle est ou c’est. Le pronom "ce" représente "t'attendre au café". 2. b. je suis prudent. Ton gâteau au chocolat. La purée. Qu’est-ce que 2. Ce. une actrice. inconstant. 4. actrice. c'est il est éphémère. Don Juan. Vous avez de lourdes responsabilités. m’est égal. 9. 5. professeur / professeur d’espagnol. C'est 5. Nous pourrions t’attendre au café. Je vais te présenter John.Les pronoms 6 Précisez ce que représente le pronom ce dans chacune des phrases où il est employé. Je ne comprends pas ce mot : « pariétal ». : « Faites attention. 3. il est espagnol. ce que. Lise viendra avec son mari. 1. les petits chiens. 1. Tu m’as apporté des fleurs ? 6. Les roses. 3. Je vais te présenter John. a. 4. c’est sûr. ce + préposition + quoi dans les chapitres consacrés aux pronoms relatifs. 2010. 3. Connais-tu Marie ? 3. Notre nouveau professeur est arrivé. Hier. 2. luis m’accompagnera. 2. b. fragile. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Connais-tu Marie ? b. Il t’aime. tu es libre de faire ce que tu veux. 1.

s C’est nos amis.Les pronoms 2 Cochez les quatre phrases qui relèvent de la langue familière. Il m’a répondu que cela se pouvait. 90 . s Les jeunes. 4. Je connais François depuis longtemps : c’est un ami. Ce ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– sont nos amis. c’est compliqué. s Ça serait bien que vous puissiez venir. ça se marie tard. Les hommes sont compliqués. Ce serait bien que vous puissiez venir. ils sont compliqués. ils se marient tard. 2. / Les hommes. maintenant. 3 Reprenez les phrases que vous avez cochées dans l’exercice précédent et reformulez-les dans une langue plus soutenue. / Les jeunes. 1. Les jeunes. s Les hommes. Il ne veut pas te revoir. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. et cela peut se comprendre. Ç’aurait été une catastrophe terrible. maintenant. maintenant. 2010. se marient tard.

» quelqu’un les gens nous ionesco. comment fais-tu ? 3 Complétez les paroles entre guillemets avec quelqu’un. • demande Locuteur • le douanier • Edith Piaf • le facteur • le malade • le gangster 91 personne rien ne bouge ! ». qui se mêle de ce qui ne le regarde pas » (Jean-Paul Sartre). réunie autour de la table. « Voici une famille nombreuse et joyeuse. – Tiens. (elle va voir. Mme Smith. ne le dis à 2. Les pronoms indéfinis (1) 1 Que signifie on dans les phrases suivantes ? Cochez la bonne réponse. quelqu’un les gens nous 4. 3. personne quelqu'un 7. Et quand il n’y a pour t’aider. on attend le gâteau […] » quelqu’un les gens nous Ernest Hello. Pauline et moi. on est vraiment heureux de te revoir ! quelqu’un les personnes nous 2. Paroles •« J’ai toujours •« Que quelque chose Verbe ». 1879 3. – Il doit y avoir quelqu’un.D. elle ouvre et revient. C’est quelqu'un que tu ne connais pas. on sonne. Tu dois n’en parler à 6. puis reliez chacune d’elles au verbe et au locuteur qui lui correspondent.) Personne. Tu dois en parler à 5. scène 7 2 Complétez avec quelqu’un ou personne. 1. On rit. quelqu'un 4. ? ». quelque chose ou rien. à déclarer ? ». la Cantatrice chauve. personne. Il y a Personne quelqu'un personne . • s’enquiert • gémit • avertit • chante ». Contes extraordinaires. 2010. . Chut ! Surtout. n’est venu en mon absence ? au téléphone qui vous demande. Je vais voir. Smith. « M. . personne 8. rien •« Vous n’avez •« Il y a quelqu'un •« Je ne regrette . 1. « L’intellectuel est Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. On raconte que dans les souterrains de ce château vivait une bête mystérieuse. Les pronoms indéfinis et les pronoms numéraux I. on s’amuse.

5 Complétez en utilisant les pronoms quelque chose. rien. 92 . sans rien fixer ni sans rien voir Jean-Jacques Goldman. « Quelque chose de bizarre ». ? 3. 6. – Non. À l’Ouest quelque chose d'autre quelqu'un de bien ? . Les semelles de ces chaussures s’usent trop vite. – Tu as suivi quelqu’un ? – Non. 1981. – Tu as mangé quelque chose ? – Non.Les pronoms 4 Répondez par l’affirmative ou la négative aux questions suivantes en utilisant quelque chose ou rien. – Tu dois avertir quelqu’un ? – Non. 1. À l’envers. – Tu entends quelque chose ? – Non. – Tu connais quelqu’un ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. Vous n’avez quelque chose d'efficace rien de nouveau quelque chose de plus solide contre la cellulite ? est un célèbre roman de l’écrivain allemand Erich Maria Remarque. Vous n’auriez pas 5. je n'ai suivi personne. je ne dois avertir personne. – Tu veux quelque chose ? – Non. 1. je ne veux rien . – Elle n’a rien apporté ? – Si. j'ai vu quelque chose . ils n'ont besoin de rien . – Ils ont besoin de quelque chose ? – Non. Tu peux faire confiance à François. je ne connais personne. Surlignez toutes les expressions exprimant l’idée d’étrangeté. quelqu’un ou personne suivi de la préposition de et de l’adjectif qui vous semble convenir le mieux. je ne dois rien acheter. 7 Répondez négativement aux questions en utilisant rien et personne. – Vous n’avez rien vu ? – Si. 1. 3. 5. 4. J’ai déjà lu tous ces livres. 2010. quelque chose de bizarre {Je m’en souviens comme si c’était hier} Le silence pesant des enfants qui jouaient sur les trottoirs {J’aurais dû me douter de quelque chose de pas clair} Les vieux assis sur leurs bancs avec leurs drôles de regards Qui brillaient étrangement. 2. Vous n’auriez pas 2. – Tu dois acheter quelque chose ? – Non. je n'ai rien mangé. 6 Voici un extrait d’une chanson de Jean-Jacques Goldman. C’est 4. je n'entends rien. 4. Il y avait quelque chose dans l’air. (Respectez le temps de la question). elle a apporté quelque chose . 2.

2010. ont été exposés. Vous apporterez quelques bouteilles de cidre ? → Oui. Quelques photos m’ont plu." ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. 5. il en a écrit plusieurs. 1. Ce proverbe signifie que rien n'est impossible à celui qui est courageux. c'est-à-dire comporte toujours un élément bénéfique. Quelques travaux. Cette expression familière signifie : "J'en ai (malheureusement) fait l'expérience. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Les pronoms indéfinis (2) 1 Remplacez les groupes nominaux en gras par le pronom indéfini qui convient. Ce proverbe signifie qu'un malheur sert toujours à quelque chose. À quelque chose malheur est bon. Cette expression familière signifie : "Cela ne m'inspire pas confiance". c’est quelqu’un. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Observez le modèle puis répondez aux questions. Elle signifie : "C'est quelqu'un de remarquable" ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– II. Plusieurs nous ont conduits à prendre ces mesures.Les pronoms 8 Expliquez les proverbes ou expressions familières ci-dessous : 1. ont été exposés. Peu de médicaments sont en vente libre. Il a écrit plusieurs livres ? Oui. À cœur vaillant rien d’impossible. Quelques-unes m'ont plu. parmi les meilleurs. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. J’en sais quelque chose. 1. Cela ne me dit rien qui vaille. nous en apporterons quelques-unes. Certaines restent sans réponse. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Plusieurs seront organisées en juillet. Certaines questions restent sans réponse. 93 . Mon patron. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. nous en soupçonnons certains. Quelques-uns. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. L'expression familière "c'est quelqu'un" marque l'admiration. Peu sont en vente libre. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Plusieurs événements récents nous ont conduits à prendre ces mesures. 2. Vous soupçonnez certains concurrents ? Oui. parmi les meilleurs. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Plusieurs manisfestations culturelles seront organisées en juillet.

(trois). quelques-uns. 4. prenez (dix-huit) sont fabriqués en Italie. elle en a vu quelques-unes. Nous avons dix-huit modèles différents. – Vous avez pu poser des questions ? – Pas tous. 4 Observez le modèle puis transformez les phrases. plusieurs. certains d’entre nous certains d’entre eux ont obtenu de bonnes notes. 1. ils en ont ramassé beaucoup. Mes amis ont téléphoné pour me réconforter. comme celui-là. – Nous avons réussi nos épreuves ? – Pas tous. 2. quelques-unes d’entre vous quelques-unes d’entre elles quelques-unes d’entre eux 94 . 4. 2010. (peu) → Peu d'entre elles ont renoncé. (quelques-unes) → Je te montrerai quelques-unes d'entre elles. Choisissez. Ils sont plus abordables et d’un entretien plus facile. qui sont aussi charmants. ou sur l’épaule. → Beaucoup d’entre eux m’ont téléphoné pour me réconforter. 5 Entourez la bonne réponse. certains. Elle a vu quelques mouettes ? Oui. j'en ai reçu plusieurs. Je vous en prie. En voici (six). – Tu as l’intention d’assister à ces conférences ? – Pas à toutes. → Tu peux faire agrandir certaines de tes photos. 3. → Peu de ces candidates ont renoncé. Ils ont ramassé beaucoup de champignons ? Oui. Je te montrerai nos réalisations. par exemple. mais beaucoup d’entre eux ont pu en poser quelques-unes. Certains beaucoup plusieurs (quatre) sont en cuir. tous. → Je te montrerai quelques-unes de nos réalisations. 3 Complétez le texte avec beaucoup. 5. 1. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. → Beaucoup de mes amis m’ont téléphoné pour me réconforter.Les pronoms 3. → Plusieurs de ces tableaux seront exposés. que vous pouvez porter à la main. (beaucoup) (certaines) → Tu peux faire agrandir certaines d'entre elles. (plusieurs) → Plusieurs d'entre eux seront exposés. selon les indications données entre parenthèses. beaucoup d’entre elles beaucoup d’entre vous 3. Ces candidates ont renoncé. Mais (onze) sont en synthétique. Tu peux faire agrandir tes photos. Ces tableaux seront exposés. Tu as reçu plusieurs lettres ? Oui. Voici notre nouvelle collection de sacs. mais m’intéressent. mais certains d’entre vous 2. À moins que vous ne préfériez quelques-uns Tous un sac en tissu ? Nous en avons votre temps. que vous voyez là-bas.

Les pronoms

III. Les pronoms indéfinis (3)
1 Observez l’exemple puis transformez les phrases. Tous les arbres sont en fleurs. → ils sont tous en fleurs→tous sont en fleurs. 1. Tous les élèves sont présents. →
Ils sont tous présents. Tous sont présents.

→ 

2. Toutes les hypothèses sont valables. →
Elles sont toutes valables.

→ 

Toutes sont valables.

3. Tous les meubles sont anciens. →
Ils sont tous anciens.

→ 

Tous sont anciens.

2 Observez l’exemple, puis complétez. – Qui d’entre vous a répondu à cette convocation ? – nous avons tous répondu à cette convocation. 1. – Qui d’entre vous a refusé ce nouveau réglement ? – Nous
avons tous refusé ce nouveau réglement.

2. – Parmi ces jeunes filles, qui a eu vingt ans au 1er janvier de cette année ? – Elles
ont toutes eu vingt ans au 1er janvier de cette année.

3. – Qui d’entre vous a fait ce voyage ? – Nous
avons tous fait ce voyage.

4. – Parmi ces étudiants, qui a participé au stage que nous proposions ? – Ils ont tous participé au stage que nous proposions. 3 Complétez par tout, tous, toutes. 1. Attention ! Nous devons être 2. Je l’aime tant ! Je ferais 3. Il n’y a plus de problème,
tout

toutes

prêtes à sept heures. pour elle ! est réglé.
toutes

tout

4. J’aimerais que tu comprennes cette règle de grammaire une fois pour
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

!

5. Je vous recommande, avant 6.
Tous

tout

, d’être discrets.

sont résolus à nous aider.

4 Observez l’exercice puis répondez aux questions. – Où rangez-vous vos tasses à café ? – Je les range toutes dans ce placard. 1. – Où passez vous vos week-end ? – Je les passe tous à la campagne. 2. – Où achetez-vous vos fruits ? – Je les achète tous sur le marché. 3. – Où trouvez-vous vos recettes ? – Je les trouve toutes dans le livre de cuisine de ma grand-mère.
95

Les pronoms

5 Observez l’exemple puis transformez les phrases. Attention à l’accord du participe passé au passé composé. il emporte tous ses livres. →  il les emporte tous.→  il les a tous emportés. 1. Vous repassez toutes ces chemises. →
Vous les repassez toutes. Vous les avez toutes repassées.

→ 

2. Il revoit tous ses anciens camarades de classe. →
Il les revoit tous.

→ 

Ils les a tous revus.

3. Elles distribuent toutes les brochures. →
Elles les distribuent toutes.

→ 

Elles les ont toutes distribuées.

4. Nous apprenons tous nos cours par cœur. →
Nous les apprenons tous par coeur.

→ 

Nous les avons tous appris par coeur.

6 Observez l’exemple puis répondez aux questions. – Quand vas-tu jeter ces vieux journaux ? – Je vais tous les jeter le week-end prochain. (ou : Je vais les jeter tous le week-end prochain.) 1. – Quand veux-tu envoyer ces documents ? –
Je veux tous les envoyer demain. ( On peut dire aussi : "Je veux les envoyer tous demain".)

2. – Quand as-tu l’intention d’écrire ces lettres ? –
J'ai l'intention de toutes les écrire cet après-midi. ( Ou : "J'ai l'intention de les écrire toutes cet après-midi.")

3. – Quand penses-tu classer ces dossiers ? –
Je pense tous les classer d'ici la rentrée. (Ou : "Je pense les classer tous d'ici la rentrée.")

4. – Quand comptes-tu lire ces brochures ? –
Je compte toutes les lire avant mon départ. (Ou : "Je compte les lire toutes avant mon départ.)

7 Complétez avec les verbes entre parenthèses au présent de l’indicatif. 1. Toutes me 2. Tout
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

disent

la même chose. , tout
lasse

(dire) , tout
casse

passe
finit

.

(passer - lasser - casser) (finir) (aller)
va

3. Tout 4. Tous 5. « Tout

par des chansons. bien. » est une expression familière qui signifie « Tout

vont baigne

bien ». (baigner - aller)

8 Reliez les éléments qui vous semble correspondre. • « Un pour tous, tous pour un ! » • « Tout est bien qui finit bien. » • « Tout est perdu, fors1 l’honneur. » • « Tout est dit et l’on vient trop tard. » • « Elles sont toutes belles, belles, belles […] »
1. fors (vieilli) : excepté.

• Parole du roi François 1er après la défaite de Pavie (1525). • Début des Caractères de La Bruyère, moraliste du xviie siècle. • Refrain d’une célèbre chanson de Claude François. • Devise de la Suisse et des trois mousquetaires d’Alexandre Dumas. • Proverbe et titre d’une comédie de Shakespeare.

96

Les pronoms

IV. Les pronoms indéfinis (4)
1 Remplacez les mots en caractères gras par chacun ou chacune. 1. Il y a un cadeau pour chaque invité. → Il y a un cadeau pour chacun. 2. Je regarde chaque toile attentivement. → Je regarde chacune attentivement. 3. Le professeur interroge chaque élève. → Le professeur interroge chacun (e).
(Le nom "élève" peut être masculin ou féminin).

4. Elle examine chaque demande d’autorisation soigneusement avant de répondre. → Elle examine chacune soigneusement avant de répondre. 2 Transformez les phrases selon le modèle. Attention à l’accord du verbe. tous les participants s’engagent à respecter le règlement. → Chacun des participants s’engage à respecter le règlement. 1. Tous ses enfants héritent d’un appartement à Paris. → Chacun de ses enfants hérite d'un appartement à Paris. 2. Toutes mes amies m’ont écrit pour mon anniversaire. → Chacune de mes amies m'a écrit pour mon anniversaire. 3. Tous les membres du jury t’ont félicité. → Chacun des membres du jury t'a félicité. 4. Toutes les équipes avaient des supporters. → Chacune des équipes avait des supporters.

3 Observez le modèle, puis répondez aux questions.
les dirigeants prennent-ils tous leurs responsabilités ? – Oui, chacun d’entre eux prend ses responsabilités. 1. Êtes-vous tous conscients de vos erreurs ? – Oui, chacun d'entre nous est conscient de ses erreurs.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

2. Les comédiens savent-ils tous parfaitement leur rôle ? → Oui, chacun d'entre eux sait parfaitement son rôle. 3. Les candidates ont-elles toutes apporté leur matériel ? → Oui, chacune d'entre elles a apporté son matériel. 4. Êtes-vous tous munis de votre boussole ? → Oui, chacun d'entre nous est muni de sa boussole. 4 Complétez en suivant l’indication donnée entre parenthèses. 1. Chacun est libre de
ses opinions il veut lui plait / lui plaît.

(opinions) (vouloir) (plaire)
97

2. Chacun est libre de dire ce qu’ 3. Chacun est libre de penser comme il

Les pronoms

4. Chacun est libre de refuser qu’on 5. Chacun est libre de s'exprimer

le force à changer d'avis.

(forcer à changer d’avis) (s’exprimer - n’être pas d’accord)

et de n'être pas d'accord.

5 Expliquez les expressions suivantes : 1. Chacun pour soi et Dieu pour tous !
Chacun doit veiller à ses propres intérêts et laisser à Dieu le soin de s'occuper de ceux des autres. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

2. À chacun sa vérité.
Ce qui est vrai pour une personne ne l'est pas nécessairement pour une autre. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

3. Chacun son tour.
L'un après l'autre, successivement. ( On dit aussi : "Chacun à son tour"). –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

4. Chacun ses goûts.
Les goûts varient selon les personnes. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

5. Chacun voit midi à sa porte.
Chacun juge à partir de son point de vue particulier. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

6 Dans cette évocation de la ville de Port-au-Prince par l’écrivain haïtien Lyonel Trouillot, quel rôle jouent les répétitions de l’adjectif indéfini chaque et des pronoms indéfinis chacun et chacune ? Ces villes dans la ville… Il y a ce qui reste de ce Port-au-Prince1 où tout le monde connaissait plus ou moins tout le monde, quand, à l’énoncé d’un patronyme, de vieilles dames pouvaient le situer dans le temps et l’espace, remonter au premier du nom, dire qu’il avait habité tel quartier, telle maison, brûlé sa vie ou occupé telle fonction Il y a ces autres villes qui ont poussé, les unes dans le ventre de la vieille ville, les autres dans sa marge, comme un cercle qui ne cesse de s’élargir.[…] Il y a toutes ces villes dans la ville, tous ces espaces plus ou moins bien déterminés. Chaque habitant d’une de ces villes connaît d’instinct ou d’expérience les frontières des autres villes, les espaces qu’il ne doit pas considérer comme son espace naturel, les chemins, les routes qu’il n’emprunte pas sans risque de se sentir dépaysé. Chacune de ces villes dans la ville a ses codes, ses critères d’identification de ses membres, son langage, ses stars, ses mœurs, son rythme, ses stratégies de survie, ses principes de morale et de réalité. Que de mondes différents dans cette « zone métropolitaine », ce grand Port-au-Prince de plus en plus violent, de plus en plus informe, de plus en plus inapte à susciter un sentiment d’appartenance ! On est d’une solitude de groupe, d’un lieu d’abri ou de retranchement, d’un habitat social regardant les autres avec méfiance. Et s’ajoute à cela, à l’intérieur mais aussi en dehors de cette géographie de la différence, une autre coupure, celle qui existe entre les générations, avec des barrières de langage entre parents et enfants, entre le présent et l’origine, entre l’attente des uns et le parcours des autres. Port-au-Prince, zone métropolitaine, bavarde et muette, chacun pour soi, chacun avec lui-même, chacun avec sa mythologie, ses façons de vivre, sans contact sinon par accident ou dans la violence. Il faut des faits exceptionnels pour découvrir l’existence des autres et combien cette existence est différente de la nôtre. Comment faire une ville de toutes ces villes ? Un lieu de tous ces lieux ? Qui peut dire habiter Port-au-Prince en voyant toute la ville ? On habite sa maison, lorsque l’on vit dans une maison. On habite son grand coin de riche ou son petit coin de pauvre. Je regarde Port Babel, toutes ces villes dans la ville, morceau par morceau, morceau contre morceau, chaque morceau en lui-même. Et j’ai peur. Lyonel Trouillot, « Ces villes dans la ville… », le Matin, Port-au-Prince, 20 juin 2008.
1. Port-au-Prince est la capitale d’Haïti.

Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

Ces répétitions ont pour rôle d'insister sur l'idée d'une ville morcelée, atomisée, constituée d'éléments isolés les uns ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– des autres.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
98

Les pronoms

V. Les pronoms indéfinis (5)
1 Observez l’exemple puis transformez les phrases. tous sont contents. 1. Tous ont peur de l’ennemi. 2. Toutes travaillent sérieusement. 3. Tous sont d’accord avec moi. 4. Toutes ont lu ce livre. 5. Tous craignent d’être licenciés. 6. Toutes s’en vont demain. →  →  →  →  →  →  →  aucun n’est content.
Aucun n'a peur de l'ennemi.

Aucune ne travaille sérieusement.
Aucun n'est d'accord avec moi. Aucune n'a lu ce livre.

Aucun ne craint d'être licencié.
Aucune ne s'en va demain.

2 Mettez les verbes au présent en les accordant comme il convient. 1. Quand cette guerre prendra-t-elle fin ? Nul ne le 2. Aucun d’entre eux ne 4. Pas un de mes amis ne me 5. Aucune ne 6. Nul ne
souhaite
doit

sait

(savoir). (avouer) ce qu’elle sait.

veut

(vouloir) céder sa place.
avoue trahit

3. Elles ont vu ce qui s’est passé mais pas une n’

(trahir)

(souhaiter) s’éloigner d’ici. (devoir) ignorer la loi.

3 Observez l’exemple puis répondez aux questions. – tu as pris quelques photos ? – non, je n’en ai pris aucune : il faisait trop sombre. 1. Tu as fait quelques exercices ?
Non, je n'en ai fait aucun : ils étaient trop difficiles. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

2. Tu as rencontré quelques amis ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Tu as vendu quelques places ? –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Non, je n'en ai vendu aucune : elles étaient trop chères.
Non, je n'en ai rencontré aucun : ils étaient trop occupés.

Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

VI. Les pronoms indéfinis (6)
1 Observez l’exemple puis répondez aux questions. – tu as pris ce dictionnaire ? – non, j’en ai pris un autre. 1. – Tu as vu ce film ? – Non, j'en ai vu un autre. 2. – Tu as essayé cette robe ? – Non, j'en ai essayé une autre. 3. – Tu as choisi ce menu ? – Non, j'en ai choisi un autre. 4. – Tu as mis ces boucles d’oreilles ? – Non, j'en ai mis d'autres.
99

Les pronoms

2 Complétez par l’autre, un(e) autre, les autres et d’autres. Parfois, deux réponses sont possibles. 1. Nous ne connaissons pas cet homme.
L'autre / Les autres

non plus.
une autre un autre

2. Je n’ai pas retrouvé ma paire de lunettes. J’ai dû en acheter 3. Nous avons beaucoup de choix. Vous voulez le même modèle, ou 4. L’un des deux malfaiteurs a pu être arrêté, mais 5. Si tu as aimé ce roman, je peux t’en prêter
l'autre un autre / d'autres

. , plus récent ?

, malheureusement, s’est enfui. du même auteur.
les autres

6. Il faut que j’avertisse mes collègues. J’ai déjà prévenu Sophie, mais au courant. 3 Lisez ce texte puis répondez aux questions.

ne sont pas encore

Les futurs acteurs de l’Histoire : les transhumains. L’Histoire ne bifurque que quand des êtres aventureux, soucieux de la sauvegarde de leur liberté et de la défense de leurs valeurs, font – en général pour leur plus grand malheur – avancer la cause des hommes. Dans l’Ordre marchand1, cette avant-garde fut jusqu’ici composée, on l’a vu, […] par ce que j’ai nommé la classe créatrice : entrepreneurs, inventeurs, artistes, financiers, dirigeants politiques. À l’avenir, [certains, dans cette classe,] particulièrement sensibles à cette histoire de l’avenir, comprendront que leur bonheur dépend de celui des autres, que l’espèce humaine ne survivra que rassemblée et pacifique. Ils cesseront d’appartenir à la classe créatrice marchande et refuseront de se mettre au service des pirates2. Ils deviendront ce que je nomme ici les transhumains. Altruistes, conscients de l’histoire de l’avenir, concernés par le sort de leurs contemporains et de leurs descendants, soucieux d’aider, de comprendre, de laisser après eux un monde meilleur, les transhumains […] trouveront le bonheur dans le plaisir de faire plaisir […] Ils réapprendront que transmettre est le propre de l’homme. […] Alors que, dans le monde de la rareté, c’est-à-dire dans le marché3, autrui est un rival […], l’autre sera d’abord pour le transhumain le témoin de sa propre existence, le moyen de vérifier qu’il n’est pas seul. L’autre lui permettra de parler, transmettre, se montrer généreux, amoureux, de se dépasser, de créer plus que pour ses propres besoins et plus que ce qu’il se croit capable de créer. L’autre lui permettra de comprendre que l’amour d’autrui, et donc d’abord de soi-même, est la condition de la survie de l’humanité.
1. l’Ordre marchand : le capitalisme, régi par l’économie de marché. 2. les pirates : nom que donne Jacques Attali aux ennemis du monde capitaliste. 3. le marché : le monde capitaliste.

jacques attali, Une brève histoire de l’avenir, chapitre Vi, fayard, 2006. Questions :
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

1. Jacques Attali prédit, dans l’avenir, une transformation radicale du monde dans lequel nous vivons. Selon lui, quels seront les principaux acteurs de cette transformation ? Et comment se fera-t-elle ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Réécrivez ce fragment de phrase en mettant le pronom indéfini au singulier : « leur bonheur dépend de celui des autres » ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Dans le dernier paragraphe, une nuance différencie l’emploi que Jacques Attali fait des pronoms autrui et l’autre. Pouvezvous expliquez laquelle ?
Le pronom "l'autre" est employé par Jacques Attali pour désigner l'autre tel qu'il sera perçu par les "transhumains", ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– c'est-à-dire proche du moi et complémentaire. Le pronom "autrui", en revanche, renvoie à l' autre tel qu'il est perçu dans le monde capitaliste : "autrui est un rival". ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Ou bien est employé en référence au discours religieux ou moral : "L'amour d'autrui".
Leur bonheur dépend de celui de l'autre. Les principaux acteurs de cette transformation seront les "transhumains", qui substitueront l'altruisme à la rivalité.

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
100

Les pronoms indéfinis (7) 1 Complétez avec les pronoms indéfinis suivants : l’un. » Les regards se sont figés… Un vieil ouvrier mâchonnait durement sa cigarette. certains. le repas… qui ne l’étaient pas. à Saint-Ouen. 1948. d’autres. jacques attali. Il sera porté à l’ambassade soviétique. La religion en France au xviie siècle La seule question philosophique qu’ quelques libertins . au moment du repas. l'autre Nul / Personne n’ose songer ouvertement que le bonheur sur Terre suffit à fonder une conduite. LA GRAVE MALADIE DU CAMARADE STALINE Les travailleurs du chantier Ruault à Saint-Ouen La nouvelle bouleversante est arrivée sur le chantier Ruault. L'un l'un de l'autre l'autre .Les pronoms VII. Les ouvriers du bâtiment s’apprêtaient à manger. mais tous d'autres bouleversés de la même émotion. un autre. partira un message signé par tous les travailleurs à l’adresse de Staline. le guide du peuple soviétique : « Le guide des travailleurs du monde entier ». les rudes visages étaient crispés. dans on a encore le droit de se poser est celle du salut. il a rappelé ce qu’est Staline. Déclaration universelle des droits de l’homme. l’autre. du chantier Ruault. p. 3 Complétez avec l’un… l’autre. à Saint-Ouen. « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Des poings se serraient… « Il nous a enseigné à combattre ». « Et encore dernièrement. L’essentiel est de on savoir si décrits par par Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. fayard. Simplement. Blaise Pascal ou le génie français. 1. Un camarade a parlé. d’autres. sorti en 2005. Je ne sais pas ce que lui et toi pensez 2. l'un et étant certains comme une minutieuse reproduction de la meilleure ou de la pire existence terrestre. autre chose. Dans le soleil qui dissipait la brume. C’est un espace convivial qui incitent les personnes à s’ouvrir . et d'autres comme une abstraite béatitude ou une souffrance indicible provoquées par une éternelle proximité ou un infini éloignement du Seigneur. Ajouter si nécessaire la préposition ou la coordination qui convient. 1 un autre . Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ». a dit les Problèmes économiques du socialisme en Urss… » Ce soir. l’Humanité. 2 Complétez avec les pronoms indéfinis suivants : on (deux fois). il nous a expliqué. 2000. notre camarade Staline est grave- ment malade. part est le titre d’un film de Claude Berri les unes aux autres reste. tous (deux fois). nul. 3. a lancé une voix. les un(e)s… les autres. personne. athées. jeudi 5 mars 1953. Ils ont alors décidé Il y avait là des communistes et tous de sortir sur-le-champ. libertins : libre penseurs. Mis à part autre chose personne / nul ne pense sérieusement à qu’à ce qui l’attend après la mort. 4. L'un d’eux est entré : « camarades. 2010. l’un. 1. 101 . passera l’éternité en Enfer ou au Paradis. de se réunir… Ils ont laissé les gamelles. 37.

L’œuvre d’Alexis de Tocqueville L’œuvre de Tocqueville est tout entière orientée autour de la montée de la démocratie poussée par le désir d’égalité. D’autres produisent des crèmes de beauté ou des lotions. » (Jules Michelet). Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.. sous prétexte de les protéger les uns des autres . L’artisanat monastique Pour vivre. 4 Lisez les textes ci-dessous puis répondez aux questions. 8. les communautés religieuses fabriquent souvent des produits artisanaux. porte sur [.]" "l'une" et "l'autre" renvoient à "deux grandes questions" . Inspiré de Xavier Ternisien « La marque Monastic protège l’artisanat de quelque 240 communautés religieuses ». s’accompagne d’un parallélisme dans la construction des propositions dont ils sont les sujets. en Italie. la même. nicolas Baverez. Ces boucles d’oreilles ressemblent aux tiennes. « raymond aron. « La politique est l’art d’obtenir de l’argent des riches et des suffrages des pauvres.. Gérard et Lucie s’entendaient à merveille ! Ils étaient faits . 29 février 2008. historique [adjectif apposé]. Montrez que l’emploi des pronoms corrélés l’une… l’autre. que les miennes. porte sur la stabilité de la démocratie en Amérique qui contraste avec l’incapacité de la France à acclimater la liberté politique du fait des répliques en chaîne du séisme révolutionnaire. porte sur les conditions à réunir pour préserver la liberté au sein des régimes démocratiques et contenir leur dérive despotique . la même 4. le Monde. Certaines se spécialisent dans la fabrication de denrées alimentaires – liqueurs. mais aussi dans toute l’Europe – en Allemagne. son héritier au xxe siècle ». 16 août 2005. à "communautés religieuses". ce sont – Oui. elle certifie que les produits qui la portent ont bien été fabriqués dans un monastère. l'un pour l'autre 7. fromages. biscuits. Que reprennent les pronoms en gras ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Nous sommes tous dépendants . de manière à rendre plus sensible le ryhme binaire de l’ensemble de la phrase. les mêmes.] l'autre. en Belgique et au Luxembourg. Ces bracelets ressemblent aux tiens. universelle.. – Oui. dans le premier texte. les mêmes 3.Les pronoms 5. Cette montre ressemble à la tienne. historique. Questions : 1. Aimez-vous les uns les autres . les mêmes . 1. des dentelles… La marque « Monastic » protège l’artisanat monastique de quelque 240 communautés. c’est – Oui. l’autre. au Portugal. confitures. On la trouve en France. VIII. que les miens. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "l'une. les uns des autres 6. Deux grandes questions en découlent : l’une.. ce sont le même que le mien. "Certaines" et "d'autres". 2010. Créée en 1989. Et d’autres encore des bougies. porte sur [. Cet appareil-photo ressemble au tien. le figaro. que la mienne. 102 2. c’est – Oui. bières. Les pronoms indéfinis (8) 1 Complétez par le même. des poteries. universelle [adjectif apposé]. bonbons… Mais il est de plus en plus difficile de fabriquer celles-ci car les normes sont devenues très strictes.

je voudrais 3. 2 Même consigne. J’ai un peu oublié les paroles de cette chanson. n'importe laquelle. 4. J’aime bien cette robe. Les pronoms numéraux 1 Transformez les phrases selon le modèle. . Le serveur – Et pour Madame. Elles te vont bien toutes les deux. Nous avons parlé de choses et 7. n’importe lesquelles. 4. n’importe laquelle. Vous n’auriez pas 2. 2. Je prends quelle direction ? N'importe laquelle . 1. Tu as déjà fumé dix cigarettes ! 3. Je vais vous en chanter 5. pourvu qu’ils soient chauds. n'importe lequel. un autre d'autres d’important à te dire. nous avons toujours 6. 1. Tu en as déjà fumé dix ! Il en a eu huit. Vous vendez toujours des feutres comme celui-ci ? – Oui. 3. Ouvre une bouteille. Passe-moi un stylo. X. .→J’en ai lu trois. J’ai autre chose les mêmes . 2010. . 1. J’ai acheté deux robes. une autre ? . n’importe lesquels. cela m’est égal. d’autres. J’emporte quels pulls ? N'importe lesquels Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. mais je la préférerais dans une autre couleur. De toutes façon. Et si on parlait d’ autre chose autre chose la même en noir ? . Je n’entre plus dans mon jean ! Il faut que j’en achète IX. Il a eu huit enfants →  →  →  J'en ai acheté deux.Les pronoms 2 Répondez en utilisant les pronoms suivants : le même – la même – les mêmes – autre chose – un(e) autre. n'importe lequel. Demande à un passant. 103 . 2. Les pronoms indéfinis (9) 1 Complétez par n’importe lequel. ces deux routes se rejoignent. 3. n'importe lesquelles. ce sera comme pour Monsieur ? La cLiente – Non. Tire trois cartes. 1. Je mets quelle paire de lunettes ? N'importe laquelle . 4. 8. 2. Je commande quel appareil ? N'importe lequel . J’ai lu trois livres.

Constant ou Elie Halévy. sont d’excellents danseurs. le figaro. Quel est le mot de liaison logique qui marque la transition de l’un à l’autre ? Quel rapport logique exprime ce mot de liaison ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 1. Tous les deux sont surtout des figures clés du libéralisme politique français. Les différences (§1). ordres : classes qui composaient la société française sous l’Ancien-Régime. À mon avis. Distinguez-les. cherche à comprendre et à explorer l’identité de la France en se servant du monde anglo-saxon comme d’un révélateur . mais celle-là est peut-être un peu plus rapide. nicolas Baverez. fait de solitude. 2 Complétez par deux ou les deux (deux solutions peuvent être possibles). qui court de Montesquieu à JeanFrançois Revel en passant par Condorcet. Plusieurs manifestants ont été arrêtés. Clausewitz ou Sartre. Deux 6. le second fut un républicain d’ascendance juive. « raymond aron. "le premier" représente Tocqueville et "le second". de mes amis se sont installés à l’étranger. devint le sociologue d’une société industrielle écartelée entre la démocratie et le totalitarisme. Aron mit au service de Tocqueville le même talent de lecteur et de critique qui en fit le meilleur commentateur de Marx. 104 . "Pour autant" marque la transition et exprime la concession. Les ordres étaient au nombre de trois : le clergé. Les ressemblances (§2 et §3). Le premier. brillant élève de la IIIe République. de rupture avec leur milieu d’origine. resta fidèle à sa vocation de spectateur engagé. Je vais en essayer 5. 29 février 2008. tous deux / les deux 4. son héritier au xxe siècle ». Le premier s’inscrivit dans le droit fil de l’école anglaise qui. deux. le second se forma au contact de la philosophie allemande de l’histoire et de la phénoménologie. 1 Que représentent le premier et le second dans le premier paragraphe ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Ce texte se compose de deux grands moments. dossier « alexis de tocqueville ». mais de l’indépendance et du sens de l’honneur de l’Ancien Régime . Nous avons visité quatre appartements →  →  Je n'en ai eu qu'un. Deux les deux . de distance face aux conformismes et aux pouvoirs. la filiation entre Tocqueville et Aron s’impose. 3. Le premier fut un aristocrate normand qui conserva la nostalgie. 1. 3 Lisez ce texte puis répondez aux questions. professeur et journaliste. le second. Tes recettes ont l’air délicieuses. Deux figures clés du libéralisme français : Alexis de Tocqueville et Raymond Aron Nombre de traits différencient […] Tocqueville et Aron. non des ordres1 et des privilèges. d’objet de suspicion pour tous les clans et tous les partis.Les pronoms 4. 1. – Tu préfères la robe rouge ou la robe noire ? – J’aime bien 2. Ensuite. la noblesse et le tiers-état. Nous en avons visité quatre. 2. c’est-à-dire avant la Révolution française. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. hanté par le souvenir de la Révolution. s’affirma comme le généalogiste de la société démocratique et l’historien de la civilisation libérale du XIXe siècle . brutalement confronté aux guerres et aux idéologies du xxe siècle. Le premier fut député et ministre . Je n’ai eu qu’un jour de congé 5. Aron. 2010. le second. d’entre eux ont été déférés au parquet. Pour autant. – Laquelle de ces deux routes faut-il prendre ? – Les deux me paraissent bonnes. Un destin parallèle les réunit. depuis Montesquieu.

→ Qui est-ce ? / C'est qui ? 4. → Qui veux-tu inviter ? / Qui est-ce que tu veux inviter ? / Tu veux inviter qui ? 2. 8. → Qui dirige cette entreprise ? / Qui est-ce qui dirige cette entreprise ? 105 .. Qui interrogera-t-il ? 2. conformément à l’exemple donné. L’interrogation porte sur un animé 1 Complétez par qui ou qui est-ce qui. C’est Monsieur Louis qui dirige cette entreprise.E . 2. → Qui allez-vous contacter ? / Qui est-ce que vous allez contacter ? / Vous allez contacter qui ? 5. Pierre. Nous allons contacter le propriétaire. 3 Posez la question qui correspond aux mots en caractères gras dans chacune des réponses suivantes. Langue soutenue Qui as-tu entendu ? 1. 6.. Qui ferez-vous venir ? → →  →  →  →  →  →  Langue courante Qui est-ce que tu as entendu ? Qui est-ce qu'il interrogera ? → →  →  →  →  →  →  Langue familière tu as entendu qui ? Il interrogera qui ? Qui est-ce que vous aimez ? Qui est-ce qu'ils veulent voir ? Qui est-ce que tu appelles ? Qui est-ce que [. C’est moi. 1. Qui aimez-vous ? 3. Qui appelles-tu ? 5. Pronoms interrogatifs simples et formes renforcées 1. 10. → Qui vous a appelés ? / Qui est-ce qui vous a appelés ? 3. Je veux inviter ton frère et ton cousin. Qui veulent-ils voir ? 4. 4. 7.] venir ? Vous aimez qui ? Ils veulent voir qui ? Tu appelles qui ? Vous ferez venir qui ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. C’était 9. Donnez les deux solutions quand elles sont possibles. C’est Élise qui nous a appelés. 5. Les pronoms interrogatifs I. 3. 1. Qui Qui / Qui est-ce qui Qui Qui / Qui est-ce qui est-ce ? veut me suivre ? sont ces personnes ? a téléphoné ? êtes-vous ? a pris mon stylo ? vous a dit que j’étais parti ? ? habite ici ? reste à la maison ? Qui Qui / Qui est-ce qui Qui / Qui est-ce qui qui Qui / Qui est-ce qui Qui / Qui est-ce qui 2 Reformulez les questions en langue courante puis en langue familière. 2010.

On parle 6.Les pronoms 6. b. Les enfants ont faim. 13. Que te donnent-ils ? a. De qui De qui avez-vous peur ? est-ce que tu penses ? pour qui A qui 3. Environ six cents euros par mois. Qu'est-ce qui Qu'est-ce qui Qu'est-ce que Qu'est-ce que Qu'est-ce qui Qu'est-ce qui s’est passé ? a causé cette explosion ? tu crois ? nous mangeons ? te met en colère ? vous ferait plaisir ? il fait ? tu apportes ? 4. Qu’est-ce qu’on peut faire ? 2. 5. Qu'est-ce qu' Qu'est-ce que 2 Reliez chaque question à la réponse qui lui correspond. Il est d’accord avec nous. 106 . → Qui ont-ils rencontré ? / Qui est-ce qu'ils ont rencontré ? / Ils ont rencontré qui ? 8. A qui Par qui contre qui à côté de qui de qui 14. 4. 1. 2. 6. On voudrait que tu améliores les performances de ce service. C’est la femme 12. Ils se battent 10. 2. Pas grand-chose. Un jus d’orange. Qu’est-ce que tu prends ? 5. → Qui as-tu pris en photos ? / Qui est-ce que tu as pris en photos ? / Tu as pris en photos qui ? 4 Complétez par qui précédé de la préposition qui convient. d. 15. 5. → Qui a faim ? / Qui est-ce qui a faim ? 7. Ils ont rencontré leur professeur. 2010. malheureusement. J’ai pris mes sœurs en photos. Il viendra en compagnie Chez qui ? seront-ils logés ? 2. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Qu’est-ce qu’il en pense ? 4. c. 8. Qu’attend-on de moi ? 3. e. Vous allez voter Sur qui ? peut-il compter ? ? se moque-t-on ? de qui 7. 8. Ce mouchoir est Avec qui à qui ? voyagerez-vous ? ? ? ? a-t-elle envoyé cette lettre ? est-ce que vous avez été reçus ? de qui 9. Ta sœur est assise 11. L’interrogation porte sur un inanimé 1 Complétez par qu’est-ce qui ou qu’est-ce que (qu’) 1. 7. 3. 1.

b. Langue courante. Sur 1. qu’est ce qui qu’est ce qui que que 3. 2010. a. Vos arguments reposent sur quoi ? 5. b. À cause de quoi est-ce qu’il est parti ? 6. tu prends ? qu’est ce qui te prend ? qu’est ce qui ? quoi manges-tu ? qui est-ce qui quoi t’intéresse ? que qu’ tu intéresses ? que qu’ te demande ? que qu’est ce qui demandes-tu ? que qu’est ce qui qui est-ce qui quoi 107 qu’est-ce que qu’est-ce que quoi quoi qui est-ce qui b. Ça sert quoi insiste-t-il ? quoi est-ce que tu vas commencer ? à quoi ? De 4. Langue courante. que b. a. Tu manges Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. a. qu’est ce qui qu’est ce qui qui est-ce que qui est-ce que 4. que 2. Avec quoi est-ce que nous pouvons jouer ? 4. De quoi se plaint-elle ? 6 Cochez la bonne réponse. 1. 3. a. Langue soutenue Que (qu’) + verbe + sujet Que dis-tu ? Que regarde-t-on ? Que vend-il ? Langue courante Qu’est–ce que (qu’) + sujet + verbe Qu'est-ce que tu dis ? Langue familière Sujet + verbe + quoi Tu dis quoi ? On regarde quoi ? Qu’est–ce qu’on regarde ? Qu'est-ce qu'il vend ? Il vend quoi ? Elle fait quoi ? Vous envoyez quoi ? Que fait-elle ? Qu’est–ce qu’elle fait ? Qu'est-ce que vous envoyez ? Qu’envoyez-vous ? 4 Complétez par la préposition qui convient. Vous participez s’agit-il ? à quoi ? 5 Identifiez le niveau de langue de chacune de ces phrases. Par 2. Langue courante.Les pronoms 3 Complétez le tableau de manière à formuler les questions de deux autres manières différentes. De quoi est-ce qu’il souffre ? 2. À quoi réfléchissez-vous ? 3. Langue familière. 1. Langue soutenue. 5. qui est-ce qui quoi . Langue soutenue.

– À quoi as-tu participé ? – J'ai participé aux épreuves de natation. – De quoi est-il furieux ? / De quoi est-ce qu'il est furieux ? / Il est furieux de quoi ? – Il est furieux de ton départ. De tous ces stylos. 7. 5. 108 . lesquelles. 1. 2010. 4. De nous toutes. – De quoi est-ce qu’il a besoin ? – Il a besoin de bonnes chaussures de marche. plusieurs solutions sont possibles. – Lequel dois-je prendre / Lequel devons-nous prendre ? – Prenez le moins cher. 8. – Vous êtes assis sur quoi ? – Je suis assis sur un tronc d'arbre. Pronoms interrogatifs composés 1 Complétez par lequel.Les pronoms 7 Formulez les questions ou les réponses selon les cas. 3. – De quoi a-t-il peur ? / De quoi est-ce qu'il a peur ? / Il a peur de quoi ? – Il a peur de faire faillite. 6. laquelle. De toutes ces boutiques. 2 – Laquelle vas-tu mettre / Laquelle allez-vous mettre ? – Je vais mettre la rouge. – Vous vous moquez de qui ? – Je ne me moque de personne. 1. / Nous sommes assis sur un tronc d'arbre. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 4. 2. De toutes ces actrices. lesquels. 2 Observez l’exemple. 6. puis posez les questions qui correspondent aux réponses données. – laquelle voulez-vous ? – nous voulons celle qui a le plus de valeur. – Avec qui est-ce qu’il est venu ? – Il est venu avec ses parents. – De quoi te souviens-tu ? / De quoi est-ce que tu te souviens ? / Tu te souviens de quoi ? – Je ne me souviens de rien. selon le niveau de langue choisi. laquelle lesquels lequel lesquelles lequel laquelle a votre préférence ? sont les plus intéressants ? est le plus à gauche ? sont les plus talentueuses ? marche le mieux ? est la plus courageuse ? 3. 1. Pour les questions. De tous ces écrivains. 5. 2. De tous ces journaux. II.

→ Desquelles se souviennent-ils ? langue courante langue familière. Lequel lesquels de ces deux magazines convient le mieux pour un enfant de dix ans ? vous plaisent le plus ? de ces robes me va le mieux ? des trois est le plus sportif ? de ces valises sont les tiennes ? 2. 3. 3 Complétez par les pronoms interrogatifs composés qui conviennent 1. Je pense à quelques-unes de mes camarades. 109 langue courante . 5. – Lesquels faut-il acheter ? – Il faut acheter les plus mûrs. 1. Laquelle Lequel Lesquelles 4 Observez l’exemple. 3. → Auxquelles est-ce que tu penses ? langue courante langue familière. → Elle s’occupe langue soutenue de laquelle ? langue familière. → Auxquels avez-vous rendu visite ? langue courante langue familière. – Lesquelles allez-vous lui offrir ? – Nous allons lui offrir celles qu’elle préfère. J’ai téléphoné à l’une de mes sœurs. puis complétez. Elle parle de l’un de ses films préférés. langue soutenue 4. langue soutenue 2. → À laquelle est-ce que tu as téléphoné ? langue soutenue 3 langue courante langue familière. 5. 4. Ils se souviennent de certaines de nos aventures. Elle s’occupe de l’une de mes filles. 2010. 4.Les pronoms 3. → Duquel parle-t-elle ? langue courante langue familière. langue soutenue 5. langue soutenue Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. De ces romans. – Lequel voulez-vous ? – Je voudrais celui-là. Nous avons rendu visite à certains de nos amis.

Quels événements t’ont marqué ? 3. 110 . À quelle époque aurais-tu aimé vivre ? 2. Quel animal était l’emblème de François 1er ? 5. → A laquelle est-ce que tu vas-tu offrir cette bague ? langue courante langue familière. langue courante 7. langue soutenue 5 Reformulez les questions selon le modèle. De quelle affaire s’agit-il ? →  →  →  →  →  →  laquelle est la plus jolie ? A laquelle aurais-tu aimé vivre ? Lesquels t'ont marqué ? Desquels as-tu besoin ? Lequel était l'emblème de François 1er ? De laquelle s'agit-il ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Quelle poupée est la plus jolie ? 1. De quels ouvrages as-tu besoin ? 4.Les pronoms 6. 2010. Je vais offrir cette bague à l’une de mes sœurs. → Vous vous servirez langue soutenue desquels ? langue familière. Nous nous servirons de certains de ces outils.

recevoir - Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Les trois groupes de verbes 1 Classez les verbes suivants dans le tableau ci-dessous.nager - Les verbes du 2e groupe Type : FINIR grandir . Et puis un jour. Pierre était peintre.ignorer respecter . Une forme variable 1 Surlignez toutes les formes verbales contenues dans ce texte. Les verbes français I. et je restais à côté de lui.Les verbes 3 A . Je venais le voir de temps en temps dans son atelier.mourir voir . à le regarder.tenir .ralentir remplir . savoir – soupirer – ignorer – peindre – grandir – ralentir – sourire – souffrir – respecter – rendre – sentir – mourir – nettoyer – remplir – voir – tenir – tutoyer – recevoir – nourrir – rougir – nager Les verbes du 1er groupe Type : CHANTER soupirer . mais j’apprenais en le regardant.nourrir rougir - Les verbes du 3e groupe savoir -peindre sourire . 2010. Il ne m’expliquait jamais comment il fallait faire. j’ai voulu à mon tour tenir un pinceau. pendant des heures. II. 111 .sentir .nettoyer tutoyer .souffrir rendre .

avons avez es est sommes êtes as a débutants et nous n’ passionnés et vous tristes et ils ont aucune expérience.Tu chantes la Marseillaise pendant que je joue de la trompette. trois enfants. de la persévérance. du talent. Règle générale 1 Mettez les verbes entre parenthèses à la forme qui convient. une cigarette. 4. porte ma valise. Je 2. 1. Tu 3. le droit. Ils 2 Complétez en maintenant les verbes au présent de l’indicatif. Tu Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je coupe du bois pendant que tu allumes un feu. 1. Il regarde la télévision pendant qu’elle écoute la radio Ils regardent écoutent la télévision pendant qu’elles la radio. Ils suis français et j’ intelligent et tu marié et il ai trente ans. Le présent de l’indicatif des verbes du 1er groupe 1. (porter) (fumer) (gagner) (étudier) (saluer) (livrer) fumes gagne étudions salues livrent 6. Vous 6. tes amis. de l’argent. Nous coupons du bois pendant que vous allumez un feu. 3. L’indicatif I. Tu 3. sont des soucis. Il 4. Il 4. Je 2. Nous 5. Vous chantez la Marseillaise pendant que nous jouons de la trompette.B . Le présent de l’indicatif des verbes être et avoir 1 Mettez les verbes être et avoir à la forme qui convient. Nous 5. 1. 2. 2010. II. Ils visitent Paris pendant qu’elles voyagent en Angleterre. Il visite Paris pendant qu’elle voyage en Angleterre. 112 . des machines à écrire.

Je rince des verres dans la cuisine. Je finance mes études en travaillant dans un restaurant. Quel est votre écrivain préféré ? 5. Je d. J’ b. voyageons sur des bateaux. au tennis. nous mangeons au bureau. Quand vous travaillez. de patience. Que détestez-vous par-dessus tout ? 6. Je c. l’hypocrisie insupportable. 2. J’ allume trouve travaille joue manque aime la radio. Quelle est votre principale qualité ? 2. 3. Je partage un gâteau. 3 Mettez les phrases au pluriel. J’emménage dans un château. 4. emménageons dans des châteaux. nous nageons dans la mer. 1. →Nous finançons nos études en travaillant dans des restaurants. où changez-vous votre argent ? Dans une banque ou à l’hôtel ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Quel sport pratiquez-vous ? a. où rangez-vous vos clés ? Dans l’entrée ou dans votre chambre ? Quand nous rentrons chez nous. Quel est votre premier geste le matin ? 4. Quand nous sommes à l'étranger. 4. Reliez les questions aux réponses qui leur correspondent et complétez celles-ci en utilisant les verbes ci-dessous : manquer – trouver – aimer – travailler – allumer – jouer 1. où nagez-vous ? Dans la piscine de l’hôtel ou dans la mer ? Quand nous sommes à Saint-Tropez. Je voyage sur un bateau. →  →  →  →  Nous Nous Nous Nous rangeons des couteaux. 2. 1. 3. 2. Quand vous êtes à Saint-Tropez. 1 Mettez les phrases au pluriel. → Nous annonçons de bonnes nouvelles à nos parents. Je range un couteau. très sérieusement. nous rangeons nos clés dans l'entrée. 113 . J’annonce une bonne nouvelle à mes parents. où mangez-vous ? Au bureau ou au restaurant ? Quand nous travaillons. beaucoup Proust 2. Et quel est votre principal défaut ? 3. 1. Quand vous rentrez chez vous. Je f. 2010. 2 Répondez aux questions suivantes. nous changeons notre argent dans une banque. Je renonce à passer cet examen. Quand vous êtes à l’étranger. Je e. Cas particuliers n  Les verbes se terminant par -ger et par -cer partageons des gâteaux.Les VerBes 3 Voici un petit questionnaire. → Nous renonçons à passer ces examens. → Nous rinçons des verres dans les cuisines. 4. 3.

tes parents. son chien. Nous projetons de passer une semaine à Chamonix. martèle ficelons 4 Remplacez nous par je. son abonnement. 1. à 0 °C. morcèlent / morcellent 7. Les clients de l’hôtel le réceptionniste. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 114 Je projette de passer une semaine à Chamonix. Un artisan 10. Les architectes expliquent : « Nous commençons par étudier les besoins de la ville. Nous démantèlent gèle de l’argile. n  Les verbes se terminant par -eler et -eter appelle appelles appelle 1 Mettez le verbe appeler à la forme du présent qui convient. L’architecte explique : « Je commence par étudier les besoins de la ville. modèle appelles 6. les urgences. Le professeur de sport explique : « Je place les enfants devant moi. le médecin. Tu Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. La mère 4. les fils de Charlemagne le royaume. étincèlent / étincellent (congeler) (déceler) sous le soleil. J’ 2. puis je lance mon projet ».Tu 5. puis je perce un trou ».Les VerBes 4 Complétez. une casserole en cuivre. Les gouttes de pluie pèles une pomme. puis nous perçons un trou". Je 2. puis je lance le ballon ». L’élève La directrice Le client Le cocher Le chasseur appelle renouvèle attèle rappelle épèle son nom. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 1. Les ouvriers expliquent : « Nous traçons une croix sur le mur. 1. les chevaux. une anomalie. Vous 4. congèle décelez des aliments. 3 Complétez comme il convient. L’ouvrier explique : « Je trace une croix sur le mur. puis nous lançons notre projet". un colis. L’eau 9. Les professeurs de sport expliquent : « Nous plaçons les enfants devant nous. 2 Reliez les différents termes de manière à faire cinq phrases différentes. puis nous lançons le ballon". 1. les voisins. J'achète des livres. (étinceler) (peler) (appeler) (modeler) (morceler) (démanteler) (geler) (marteler) (ficeler) 3. . Nous 5. 3. appellent appelons appelez 6. son enfant. Le sculpteur et 8. le règlement. 2010. Vous les pompiers. 2. Nous achetons des livres. Tu 3. Après sa mort.

j’ 2. -uyer balaie / balaye 1 Mettez le verbe entre parenthèses au présent. 115 . le droit de vote à ses sujets. 80 salariés. Mes grands-parents l’ apprécient joyeusement quand il la voit. J’ 4. son nouveau costume. aboyer – octroyer1 – appuyer – ployer – tutoyer – essuyer – employer – nettoyer – ennuyer – envoyer 1. Ils l’escalier tous les matins. (balayer) (rayer) (essayer) (payer) (étayer) (relayer) raies / rayes essaie / essayes payons étayez relaient / relayent 2 Complétez les phrases en mettant les verbes en italiques au présent. elle est (essuyer) la vaisselle. Nous sommes ont lave nettoie téléphonons (télé- (être) inquiets. tout le monde avec tes histoires. Nous essayons phoner) : il n’ est (essayer) d’avoir des nouvelles d’Alain depuis un mois. elle essuie (balayer) la cour. toutes les nuits. Nous feuilletons des magazines. Où est (être)-il donc ? 2. Vous 7. votre thèse avec des exemples. Nous 9. (Orthographe traditionnelle : "Je feuillette") ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. votre patron. accorder (langue soutenue). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Nous 6. leurs collègues à 14 h. le sol. soigneusement tes pinceaux.Les VerBes 3. Ces chiens tutoyez appuie sur un bouton. 2010. Vous 6. Tu 10. Nous cachetons des enveloppes. 1. nettoies / essuies aboient essuyons / nettoyons ployez octroie employons ennuies envoie Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Paul 4. 1. Tu 5. Je 2. Je rachète des entreprises en faillite. -oyer. le parquet avec tes talons. octroyer : donner. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– n  Les Je cachète des enveloppes. Le roi 8. a (repasser) le linge… Elle (nettoyer) aussi l’argenterie de ma grand-mère qui aboie (avoir) toute confiance en elle car elle (être) très soigneuse et ne raie / raye (rayer) jamais les couverts en (apprécier) beaucoup et notre chien (aboyer) toujours les frottant. Depuis quelques années. Elle elle balaie /balaye repasse (avoir) une femme de ménage. sous le poids de votre charge. notre loyer chaque mois. Vous 3. Je feuillète des magazines. Nous lui (être) pas là. (Orthographe traditionnelle : "Je cachette") verbes en -ayer. En vain. Tu 3. 3 Mettez les verbes entre parenthèses à la forme du présent qui convient. Nous 5. 1. Pour allumer cet appareil. Nous rachetons des entreprises en faillite. Elle leur rend de grands servi(laver) les vitres. mes grands parents ces. un colis à mon frère.

les rideaux. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Ma tante 6. (enlever) J’ Nous 2 Mener ou porter ? Complétez par le verbe qui convient. du blé. « Tu – Je les – Moi. des chaussures à talon. Et toi ? (vouvoyer). Tu 2. notre frère à son bureau. (semer) Je Nous semons enlève enlevons 8. je les n (renvoyer) souvent sans raison. votre frère. » (vouvoyer) tes grands-parents ? vouvoie Les verbes ayant un -e et un -é à l’avant-dernière syllabe Je Nous mène menons soulève 1 Mettez les verbes entre parenthèses aux formes qui conviennent. On dit qu’il octroie (payer) mal les serveurs qu’il renvoie (employer). au restaurant. les enfants à l’école. 2. J’ 3. au restaurant. 1. du blé. M. (emmener) Je t’ Nous t’ 7. 53 kg. Dubuc paie / paye est (être) le patron du Café de la Gare. Cette canalisation . La mère 4. a main. mène 5.Les VerBes 3. vouvoies tutoies tutoie (tutoyer) ou tu (tutoyer). qu’il ne leur (octroyer) jamais de congé et qu’il les 4. 116 4. (lever) Je Nous lève levons emmène emmenons sème 6. ma valise. Je porte mène porte porte des lunettes. n’est-ce pas ? l’eau jusqu’à la maison. (soulever) Je Nous soulevons pèse pesons amène 3. (amener) J’ Nous amenons 5. 1. son enfant dans ses bras. la main. 1. Adrien 2. Ce chemin ne mène nulle part. (peser) Je Nous 4. notre valise. les rideaux. Il n’ a emploie (avoir) pas une bonne réputation. 53 kg. mon frère à son bureau. 3 Amener / apporter ? Complétez par le verbe qui convient. (mener) les enfants à l’école. 2010. son troupeau. la voiture au garage. Vous apportes amène amenez amène une bouteille de champagne ? Laurence à cette soirée. Le berger 3.

J’ 3. Tu 5. 2. (soulever) les feuilles mortes et les (répéter) toujours la même chose. Il 6. 2. Les parents amènent un cadeau. 2010. au cinéma. Le bagagiste de l’hôtel 5. (soulever) sa valise. Les acteurs (interpréter) magnifiquement leur rôle. Nous révélons notre secret. Tu en emportes emporte 5 Construisez quatre phrases en utilisant dans chacune d’elles un des noms et un des verbes ci-dessous. Nous te Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 6 Complétez avec les verbes entre parenthèses. soulève 2. (semer) à tout vent » est la devise du Petit Larousse. Votre propos exagères soulève (soulever) plusieurs questions importantes. Tu choisis. leurs enfants à l’hôpital. Ils choisissent. Vous emporte toujours mes bijoux avec moi. Le vent 9. Tu exagères ses défauts. 1. emporte (soupeser) et la repose (reposer). La pièce commence (commencer). 3. Nous t’ apportons 6. l’araignée sécrète sa toile. Cela ne 8. Ils III. Nous choisissons. Noms : araignée – freud – défauts – secret – crêpes. Vous choisissez. 1. 1. 4 Emmener / emporter ? Complétez par le verbe qui convient. Elles préfèrent les crêpes. 1. Il choisit. (choisir) Je choisis. menons mène soulève répétons préfèrent (emporter) 10. Ma fille a la grippe. 5. cette pizza ? emmène 4. 4. Il grandit. sème 3. Verbes : révéler – exagérer – sécréter – interpréter – préférer. Nous grandissons. (préférer) cette solution. 117 . Freud interprète les rêves. Le rideau interprètent se lève (se lever). Vous grandissez. Nous 7. soupèse (exagérer) toujours tout. Ils grandissent. Si tu as un moment. Il reste quelques bouteilles. je t’ 6. Je l’ emportez chez le médecin. une ? les bagages. Le présent de l’indicatif des verbes du 2e groupe 1 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses à toutes les formes du présent. emmène 2. (grandir) Je grandis. la (mener) l’enquête. « Je 4. (mener) à rien. Tu grandis.Les VerBes 5.

en vieillissant. 3 Complétez en mettant les verbes suivants au présent. 3. – Olivier est un enfant sage ? – Oui. je réfléchis toujours avant d'agir. » avec vous la stratégie à adopter pour valoriser au mieux votre patrimoine. puis j'agis. 6. – Tu as confiance dans cette marque d’électroménager ? – Oui. nous vous aidons à prendre les bonnes déciobéit enrichit sions. les sols par l’utilisation de méthodes et respectueuses des êtres vivants et du milieu naturel. / Non. il obéit toujours à ses parents. « Nous définissons bâtit agissez et réagissez de cette façon. « L’agriculture biologique protège. 2. je réfléchis d'abord. « C’est au xviie siècle qu’on 3. « Nous vous garantissons nourrit ». « Il ne faut pas oublier de féliciter le petit enfant chaque fois qu’il 5. Vous 2. Si vous investissez choisissez d’épargner ou en Bourse. elle garantit tous ses appareils cinq ans / pour une durée de cinq ans. Vous retrouvez un sourire éclatant. C’est le printemps. le sans grossissez ? Nous vous proposons ce livre de recettes diététiques. » 4. Verbes : nourrir – choisir – obéir – définir – garantir – agir – réagir – investir – enrichir – bâtir. – Vous êtes impulsif ? – Non. jaunissent ? Nous vous proposons ce dentifrice à la menthe. 2. peu à peu. Elle rajeunit maigrissez le visage. Les arbres 6. La suie jaunit rougis noircit . verdissent bleuit 5. » 118 . 4 Complétez ces paroles avec les verbes qui conviennent. Mettez ces verbes au présent. 4. « Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous les motivations secrètes influencent vos actes ? » 2. Personnes : le guide touristique – le conseiller bancaire – l’écologiste – le psychologue. Vos dents en quelques semaines. Le ciel . Vous fatigue de trois kilos en un mois. 1. de honte. le visage du ramoneur. grossir – blanchir – vieillir – rajeunir – jaunir – maigrir Une solution pour chaque problème vieillissez 1. Vos dents 3. quel- un nouveau château sur le site de l’ancien château-fort. Le papier 3. Vous cou et le décolleté. Je 4. Le matin se lève. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. puis trouvez quelle est la personne qui les prononce. 1. – Vous n’échouez jamais à vos examens ? – Non. nous réussissons toujours parce que nous travaillons sérieusement. 1. 25 %. » un taux d’intérêt de 3. Les cheveux de mon père blanchissent.Les VerBes 2 Répondez aux questions en employant les verbe proposés entre parenthèses. blanchissent 3 Complétez les phrases par des verbes du 2e groupe formés à partir d’adjectifs de couleur (ne pas employer deux fois le même verbe). (obéir) (réfléchir – agir) (garantir) (réussir) ? Nous vous proposons cette crème anti-rides. 2010.

peuvent 6. prendre dix euros dans mon porte-monnaie. fait va de plus en plus mal et n’importe quoi. 2. fait fais 3. Nous 5. – Vous faites souvent les courses ? – Oui. 1. Vous peux peux peut pouvons pouvez aller seul à la gare. Tu 3. Ils 4. lui téléphoner. Les épouvantails peur aux oiseaux. – Vous faites souvent la cuisine ? – Oui. pas attention à moi. Pouvoir – Valoir – Vouloir Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. je passe te prendre dans une heure. Nous 5. 119 veux veut voulons . Cette dent me faisons faites mal. Vous 6. 1. nous (tous les samedis) faisons les courses tous les samedis. nous (une fois par semaine) faisons le ménage une fois par semaine. Je 2. Tu 4. Où 3. Si tu 3. Vous ne fais rien. du piano depuis deux ans. semblant de ne pas comprendre. Le présent de l’indicatif des verbes du 3e groupe Faire et aller 1 Complétez en mettant le verbe faire au présent. plus de sport. 3. Il ne 4. 2010. 1. renoncer à ce voyage. Pierre et Georges te raccompagner chez toi. Nous veux visiter ce musée. Il ne 4. moins au cinéma parce qu’ils font de la natation. faire cet exercice sans difficulté. Je 2. 3 Mettez les verbes aller et faire à la forme du présent qui convient. 1. 2 Complétez en mettant le verbe vouloir au présent. Nous faisons vont vais allez nos bagages et nous bien depuis que je à Lyon ? Vous fais faites à votre rencontre. bien de me prévenir. nous (tous les jours) faisons la cuisine tous les jours. font 6. 1. 2 Répondez aux questions.Les VerBes IV. Je 5. parler à personne. – Vous faites souvent le ménage ? – Oui. Elle vas -tu ? Que fais -tu ? allons 2. 1 Complétez en mettant le verbe pouvoir au présent. Je ne 2. pas se rendre à votre rendez-vous.

ils n’en 8. Je ne peux veux plus. peuvent vaut vous faire du café si vous 7. Il vaut mieux la laisser tranquille. Je 9. Vous 6. faire attention. Ils voulez veulent partir tout de suite. 2010. Cela ne 3. c’est tout. devez doivent 2 Complétez les phrases avec les mots entre parenthèses en employant chaque fois falloir et devoir. 2.Les VerBes 5. Tu dois obéir. (ouvrir cette porte – appeler un serrurier – je) → Il faut ouvrir cette porte. être prudents. me rendre dix euros. obéir à tes parents. Je . le sien. Voulezvoulez cette bague ? peux vous boire quelque chose avant de partir. 3. Ils doivent recommencer ces exercices. Nous 5. Nous revenir demain. Je 2. Ils dois dois doit devons poster une lettre. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Pierre doit être à l’heure. 1. Quelle journée épuisante ! Ces pauvres enfants. -vous me passer le sucre. Voulez veut vaut on peut. Si on 2. Elle ne pouvons voir personne aujourd’hui. 120 . Devoir – Falloir 1 Mettez le verbe devoir à la forme du présent qui convient. Tu dois travailler sérieusement. absolument réussir cet examen. ces sportifs bénéficier de conditions d’entraînement exceptionnelles. Patricia a la migraine. combien 6. Je dois appeler un serrurier. Mon talent rien savoir. vaut 5. (mincir – faire un régime – vous) → Il faut mincir. 1. (réussir cet examen – travailler sérieusement – tu) → Il faut réussir cet examen. (acheter un nouveau manteau à Alice – faire les magasins – nous) → Il faut acheter un nouveau manteau à Alice. (faire vite – être à l’heure – Pierre)→il faut faire vite. te dire la vérité. Il ne rien. (progresser – recommencer ces exercices – ils) → Il faut progresser. peuvent 10. 1. s’il vous plaît ? veut 4. vaut pas la peine de voir ce film. Vous devez faire un régime. 3 Complétez en mettant les verbes pouvoir. Il 4. Tu 3. Grâce à vous. faire aussi bien que lui. vouloir et valoir au présent. Vous 6. 4. 5. Nous devons faire les magasins. À votre avis.

→ Non. Que lisez-vous en ce moment ? Nous lisons un roman de Jules Verne. • Vous • Vous • Vous • Vous • Vous médisez contredisez redites • Vous • Vous • Vous • Vous • Vous déclarez annoncez dites (déclarer) (annoncer) du mal. Tu me 3. (dire) (redire) (prédire) (dire) prédisez dites répétez dites 3 Répondez aux questions. toujours la même chose. Les faits dis bonjour à mes collègues. il n’a probablement pas le temps de nous écrire. 2. 4. – Marie est avec toi ? – Non. le succès. Dans cet exercice. 3. 1. → Non. → Non. Qu’écrivez-vous à votre famille ? Nous écrivons à notre famille que tout va bien. il y a probablement des embouteillages. 1. Il 4. 2010. 2. Nous lui 5. il doit être dans la chambre de Jérôme. / Nous lui disons qu'il exagère. (dire) (prédire) (médire) (redire) (dire) (contredire) prédis médit redisons dites contredisent 2 Complétez en mettant les verbes au présent. transformez les réponses de manière à exprimer la probabilité au moyen du verbe devoir. – Stéphane n’est pas encore arrivé ? – Non. il est probablement dans la chambre de Jérôme. elle doit être dans son bureau. (médire) (contredire) Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. – Ce livre n’est plus dans la bibliothèque ? – Non.Les VerBes 3 Le verbe devoir n’exprime pas toujours l’obligation. il ne doit pas avoir le temps de nous écrire. (dire) (répéter) le contraire. 3. Que dites-vous à votre frère ? Nous disons à notre frère qu'il exagère. Vous 6. Je 2. puis reliez les verbes ou les expressions qui ont le même sens. toujours ses théories. / Nous lui écrivons que tout va bien. 1. elle est probablement dans son bureau → Non. Dire – Lire – Écrire 1 Mettez les verbes entre parenthèses au présent. 121 . – Vous avez des nouvelles de votre fils ? – Non. il doit y avoir des embouteillages. de son voisin. ce que vous pensez. Il peut aussi exprimer la probabilité.

Paul m’ écrit Je lis dans les lignes de la main. Pourquoi n’étudie-t-il pas sérieusement ? Parce qu’il sort tous les soirs. 5. mais moi je me méfie. Je écris (dire) parfois à Paul : « Tu (avoir) beaucoup de talent. mais moi je (écrire) souvent. 3. mentir. Beaucoup de gens ont confiance dans ce que je dis. Pourquoi êtes-vous fatigué ? Parce que je dors mal en ce moment. Pourquoi n’as-tu pas confiance en moi ? Parce que tu mens souvent. (partir) Je Nous 3. 1. 2010. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– me méfie. Je raconte lis (lire) toujours ses lettres avec plaisir. (dormir) Je Nous cours courons pars partons 4.Les VerBes 4 Lisez ces quelques phrases puis remplacez Madame Rose par je. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses au présent. je les dis (imaginer) sans peine. sentir. Quand il imagine (transcrire) leurs gestes et leurs paroles. Madame Rose lit dans les lignes de la main. Pourquoi n’ (écrire)-tu pas de romans ? » Courir – Dormir – Mentir – Partir – Sentir – Sortir 1 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses au présent. Il les (apprécier) aussi les portraits qu’il fait décrit (décrire) avec beaucoup de réalisme et d’humour. Beaucoup de gens ont confiance dans ce qu’elle dit. Elle prédit l’avenir. 122 . (sentir) Je Nous sens sentons 2 Répondez aux questions en utilisant les verbes partir. (entourer). dormir. (sortir) Je Nous sors sortons mens mentons 5. Pourquoi faites-vous votre valise ? Parce que nous partons demain. J’ as ai (avoir) l’impression de les voir et de les entendre. 1. (courir) Je Nous 2. sortir. 2. 4. Pourquoi aimez-vous cette fleur ? Parce qu’elle sent bon. Je prédis l'avenir. J’ (faire) des personnes qui l’ transcrit aime entourent parle (parler) de sa famille. Il me (raconter) sa vie quotidienne. de son travail. (mentir) Je Nous dors dormons 6. Il me J’ apprécie (aimer) son style.

4. 1. Vos adversaires le contraire. survient 3. endors Venir – Tenir 1 Complétez en mettant les verbes au présent. insupportable. venir – revenir – devenir – intervenir – prévenir – survenir. Nous 5. pressentons après toutes les filles. de bonnes relations avec ton entourage. Je mens 5. vous ? en cas d’incendie. repars qu’il ment. 1. Les pompiers venezinterviennent 2 Complétez en mettant les verbes au présent : tenir – soutenir – entretenir – détenir – maintenir – retenir. Tu dors ma voiture. ressens très bien sur le fond noir.Les VerBes 3 Cochez la bonne réponse. coursent ces propos. Je répare 2. Nous présentons 3. Il 4. Ce jaune sort 8. Vous maintiens entretiens ce que j’ai dit hier. démens les blessés. Ce phénomène Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Attends-moi là. Je pressens 7. Je 2. Ils courent 4. Tu 3. Les médecins secourent 6. Je 2. Nous prévenons 5. à vous présenter nos excuses. 1. Tu deviens reviens dans une minute. sécurisent des douleurs dans le bras gauche. votre respiration. De quel pays 6. la clé du mystère. ressort ton bébé en le berçant. soutiennent détient tenons retenez 6. la police immédiatement. de temps en temps. 2010. 123 .

ce sont les rapports que les personnages dans la pièce. visiblement énervé. Tu 3. Ils voit voyons voyez voient vois pas bien avec ses lunettes. 4. de passer me voir la semaine prochaine. (venir – être – aller) D’où venons -nous ? Que célèbre peint par Gauguin à Tahiti en 1897-1898. Nous vous 5. 1. encore au Père Noël. Tu crois très rapidement. croît croissent 2. ma sœur Anne. pour éviter la confusion avec le verbe croire : je croîs. . Le verbe croître. ne double. 1. 2 Mettez le verbe croire à la forme du présent qui convient. en outre. Je 2. Vous ne 6. 2. Voir – Croire 1 Mettez le verbe voir à la forme du présent qui convient. un renforcement des pouvoirs des préfets. Il 4. (retenir – entretenir) Ce qui nous entretiennent les uns avec les autres. 6. si quelque chose survient et Je te 5. prévoyons un budget de 500 euros par semaine. Il crois crois croit que c’est possible. Nous 5. Les enfants Rappel : les verbes en -oître prennent toujours un accent circonflexe sur le -i devant la consonne -t. vois 2. dans des terrains secs et sablonneux. prend un accent circonflexe au présent aux trois personnes du singulier. (soutenir – détenir) Vous soutenez sommes détenez -nous ? Où allons -nous ? est un tableau que vous retient vient 25 % du capital de cette société ? 3. Mes sœurs croyons croyez croient sur parole. La population 3. -tu rien venir ? 1 » les choses autrement. « Anne. (prévenir – survenir – maintenir) maintenons préviens . Phrase célèbre du conte la Barbe Bleue. (aller – venir) Un homme va dans ce livre. pas si bien dire. Nous préparons notre voyage et 2. 1. Le chercheur entrevoit 4 Croire ou croître ? Complétez en mettant les verbes au présent. 124 . Il croit en Dieu. peu à peu la solution du problème. 3. Vous 6. à l’astrologie ? bien faire. Les lecteurs Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 2010. ce que je veux dire ? la vie en rose. 1. entrevoient dans l’œuvre de cet écrivain le drame de son enfance. Il 4. 1. tout ce que l’on dit. qu’il peut encore arriver ? croient 5. il croît. Ces plantes 4. 4. tu croîs. nous ne te pas à ce poste. 1.Les VerBes 3 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses au présent. 3 Complétez avec les verbes prévoir et entrevoir au présent. La loi entrevoit prévoyez prévoit une silhouette à travers les rideaux. Je ne 3. Vous 5.

beaucoup trop vite. 3. Les animaux reçois déçois reçoit des lettres de temps en temps. recevoir – apercevoir – concevoir – décevoir – percevoir 1. Je 2. Il 5. Nous 5. 2. Vous croyez que vous devez me ramener à la maison ? Tu crois que tu dois me ramener à la maison ? 2. je prévois toujours un apéritif. Nous ne buvons jamais quand nous conduisez conduisent . 1. sans permis ! très bien. et réalisez des dossiers intéressants. Ces élèves nous déçoivent rarement.Les VerBes Recevoir et les verbes en -cevoir 1 Mettez une cédille sous le -c quand c’est nécessaire. beaucoup. Ces chiens aboient dès qu’ils voient un étranger. Tu dis que tu aperçois le Mont Blanc de cette fenêtre ? Vous dites que vous apercevez le Mont Blanc de cette fenêtre ? 3. Nous les percevons seulement. Je 2. Cette élève nous déçoit rarement. les tempêtes et les séismes bien avant les hommes. Vous 6. la Légion d’honneur. apercevons concevez perçoivent 3 Réécrivez les phrases en employant le sujet indiqué. Nous ne voyons pas ces choses clairement. Quand je reçois des invités. Vous 6. 2010. Tu 3. 1. 125 . 1. conduisons 4. 4 Même consigne. Quand nous recevons des invités. Je les perçois seulement. Ils conduis conduis conduit les enfants à l’école. nous prévoyons toujours un apéritif. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je ne vois pas ces choses clairement. Emilie par la fenêtre. Tu me 3. des voitures de sport. Il 4. Ce chien aboie dès qu'il voit un étranger. Conduire et les verbes en -uire 1 Mettez le verbe conduire à la forme du présent qui convient. nous décevons tu percois il recoit elles concoivent vous apercevez je recois ils décoivent nous recevons 2 Complétez en mettant les verbes au présent.

sais sait savons savez savent 2 Mettez le verbe connaître à la forme du présent qui convient. 3 Surlignez la bonne réponse. fuis ta demande si tu ne pas tes responsabilités. 1. faire marcher cet appareil. au loin. connais 2. Je 2. ce musée ? pas l’Angleterre. Est-ce que tu Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. je le sais / connais. conduire – séduire – déduire – réduire – produire – construire – détruire – luire 1. Nous 5. (luire) 3. Ils sais parler français. danser le rock. 5. 2.Les VerBes 2 Complétez en mettant les verbes suivants au présent. Nous 2. Tu 3. Il 4. Il n’a pas toujours été celui qu’on sait / connaît aujourd’hui. (appuyer – fuir) Cela m’ Tout ce qui Je J’ suis appuie ennuie mais ne me n’est pas or. bien. 6. la jeune Elvire. de tes premières observations que le crime a eu lieu un peu avant minuit votre voiture moins vite. Ils me connait / connaît connaissons connaissez connaissent vos qualités. En quelle année est-il mort ? – Je ne sais / connais pas. Je sais / connais le frère de Paul. Si vous et vous détruisons séduit des documents confidentiels. Je connais sa sœur depuis longtemps. Don Juan 3. 3. 2010. toujours tout. 126 . vous moins de CO2. 4. 3. sûr qu’il me suit nuit pas. réduisez déduis conduisez produisez votre consommation d’essence 5. (être – suivre) 4. Tu 4. Ces étudiants ne vous savent / connaissent que de vue. Nous savons / connaissons où il habite. 1. l’épouse. Une flamme 6. Les enfants luit construisent 3 Complétez avec les verbes entre parenthèses. 1. (ennuyer – nuire) 2. Philippe ne 4. cette université. Je sais / connais qu’il a étudié aux États-Unis. Vous savez / connaissez qu’il est parti ? – Oui. ta leçon par cœur. luit . Nous 5. Vous 6. puis l’abandonne. 1. Vous 6. que tu es parti. des cabanes dans les arbres. Connaître – Savoir 1 Mettez le verbe savoir à la forme du présent qui convient.

Il ne 8. « poilus » : surnom donné aux soldats français pendant la Première Guerre mondiale. Je ne le connais pas. un ingénieur la capitale et Napoléon III lui-même l’ conçoit accompagne (concevoir) sa fameuse boîte ronde en bois de peuplier. qui nait / naît est xviiie (être) le fromage le plus célèbre de France. Vous 3. Il s'accroît siècle. (naître) à la fin du trouve siècle. Ces cris ne 6. tous deux (élaborer) la recette de ce fromage. – Qui est cet homme ? – Je ne sais pas. pas dans le portrait que vous faites de lui. 1. En 1890. quand un prêtre. 127 . Nous Connais -tu cette boisson ? Elle est bonne pour la santé. Victor Hugo 7. Je ne les connais pas. naître – connaître – reconnaître – se reconnaître – méconnaître – paraître – apparaître – disparaître 1. il produit vient (venir) encore en tête de tous les fromages français. Puis. élaborent (trouver) refuge dans la ferme d’une paysanne. Pendant la Première guerre mondiale. Je ne les connais. On dit qu’il est hanté et que certains soirs un fantôme disparait /disparaît connaissons apparait / apparaît sur les remparts puis . Marie Harel. parait / paraît paraissent parait / paraît -il. Selon la légende. 1. le camem(s’accroître) et apparait / apparaît aime (apparaître) de plus en plus souvent sur les tables de (aimer) tout particulièrement. Il parait / paraît qu’il est malade. il Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Vous êtes inconscients. poursuivi par des révolutionnaires. ce château depuis longtemps. il (accompagner) fidèlement les repas des « poilus »1. Il a beaucoup changé. 3. 2010. – Qui sont ces étudiants ? – Je ne sais pas. le nouvel Observateur ? pas t’effrayer. – Qui est cette chanteuse ? – Je ne sais pas. – Qui sont ces jeunes Américaines ? – Je ne sais pas. dans un petit village de Normandie nommé Camembert. le 26 février 1802 à Besançon. en pleine Révolution française. 6 Mettez les verbes entre parenthèses au présent. Sa notoriété (gagner) Paris. 2. Je ne le connais pas. reconnais 5. 5 Complétez en mettant les verbes suivants au présent. 4. Ensemble. dans la seconde moitié du bert connait / connaît gagne (connaître) un succès grandissant. que le prêtre laisse xixe (laisser) ensuite à la jeune femme au moment de son départ. Le camembert Vous connaissez (connaître) certainement le camembert. – Qui est ce journaliste ? – Je ne sais pas. Je le nait / naît se reconnait /reconnaît à peine. méconnaissez l’importance de ce problème. Quel jour 4. Je ne la connais pas.Les VerBes 4 Répondez aux questions selon le modèle. Aujourd’hui. en remerciement. On en (produire) 120 000 tonnes par an. 2.

détenir – suffir – permettre – reconnaître – faire Ça suffit ! Je ne vous pas de me tutoyer. promettent 2 Même consigne. Tu nous 4. à notre fille de sortir jusqu’à dix heures du soir. rebats rabat les oreilles avec tes histoires. battre – abattre – combattre – débattre – rabattre – rebattre combats 1. la nationalité française. 2. de ne jamais recommencer. Je vos idées. soumet 3. 3. Vous acquiers de nouvelles parts de marché. Le gouvernement permettons démettez un projet de loi à la Chambre des députés. mettre – démettre – permettre – promettre – soumettre – remettre 1. Nous 5. 2. ensemble librement de ces questions de société.-C..Les VerBes Acquérir – Conquérir – Requérir 1 Mettez un accent grave ou aigu quand c’est nécessaire. conquièrent 6. 2. Je 2. Ils mets remets la table. 1. Tu me 4. Il et nomme démet de leurs fonctions les adjoints qui le aussitôt leurs remplaçants. Mais je ce que je promets maintiens que je tiens . permets faites 3. faire – tenir – maintenir – admettre – commettre – promettre Je commets parfois des erreurs. Vous me 6. les Romains tous les pays en bordure de la mer Méditerranée. requiert 3. ses oreilles sur sa tête. Les bûcherons Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Mettre – Battre 1 Complétez en mettant les verbes suivants au présent. pas votre chien. Tu 4. vous qui ne nombre d’erreurs ! le record du 128 . J’ peu à peu de l’expérience. conquérir ou requérir au présent. Le chat qui a peur débattons battez abattent 3 Complétez les phrases en mettant les verbes proposés au présent. Je conquiers Il requiert Vous acquerez Ils acquierent Nous requerons Tu requiers Ils conquierent Vous requerez 2 Complétez avec les verbes acquérir. nommer – vouloir – démettre – décevoir Le maire déçoivent veut agir rapidement. Cette épidémie requérons acquérez toute notre attention. Vous ne 6. 2010. ton compte-rendu cet après-midi. de mes fonctions. votre aide. Nous 5. Nous 5. À partir du IIIe siècle avant J. je l’ toujours parole et fais admets . j’espère ? des arbres dans la forêt. acquiers 1. Et je ne vous jamais rien et détenez reconnais pas le droit de me faire la leçon.

Nous montons la colline. Nous 5. Je 2. 3. contact avec vous. vendre et les verbes en -dre 1 Complétez en mettant les verbes suivants à la forme du présent qui convient. une corde entre deux arbres. Ils enseignent le français. Nous gagnons beaucoup d’argent au jeu. surprenez comprennent 3 Réécrivez chaque phrase en remplaçant le verbe souligné par un verbe en -dre signifiant le contraire. des bonbons aux écoliers. 5. 129 . Je 2. Vous prenez ce que vous voulez. Tu empruntes un livre à ton professeur. Vous 6. Nous perdons beaucoup d'argent au jeu. Vous interrogez les élèves. beaucoup. Tu rends un livre à ton professeur. 1. l’escalier. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Tu 3. Elle achète une voiture d’occasion. prendre – reprendre – comprendre – apprendre – surprendre – entreprendre prends mon petit déjeuner. Les enfants rends vend service à tes voisins. rendre – descendre – vendre – répondre – suspendre – tendre réponds à ta question. Elle vend une voiture d'occasion. Nous 5. 2. Vous répondez aux élèves. 2010. Tu 3. Nous descendons la colline. Je déchire ma robe. qu’il est trop tard. Vous donnez ce que vous voulez. tendons suspendez descendent 2 Même consigne. 1. 8. Je recouds ma robe. Il 4. 7. Elles apprends entreprend reprenons tes leçons de mathématique. Marie 4. 6. un travail difficile. Ils apprennent le français. 4. Vous me 6. votre activité. 1.Les VerBes Prendre.

Vous 6. 1. (tondre) tondons feins feignons (feindre) 3 Observez l’exemple puis répondez aux questions. 1. Je Nous tonds résolvent le gazon. résout (éteindre) dissout dissolvent (dissoudre) 3.Les VerBes 4 Complétez par la forme qui convient de manière à obtenir des phrases correctes au présent. (comprenez – compensez – comprendrez) comprenez dépend prend 3. (coûtes – couds – couses) couds moulons Plaindre – peindre – joindre et les verbes en -indre. Je lui 5. d’être en retard. à l’hôtel dans une heure. Tu 3. Vous de toi. Nous 6. Dissoudre et résoudre. Nous 5. ses parents. nous les revendons. Tu vends ma bicyclette. votre but. Elle Elles éteins éteignez la lumière. Je 2. il ne mord jamais. 1 Mettez les verbes entre parenthèses à la forme du présent qui convient. Le soleil 4. (dépense – dépends – dépend) que c’est impossible. 1. le gazon. Cela 2. nous → non. un morceau de sucre dans un verre d’eau. (vends – vende – vend) du café. des énigmes (résoudre) Les détectives 4. – Ton chien est dangereux ? – Non. 1. la lumière. (prends – prendre – prend) 4. un morceau de sucre dans un verre d’eau. On me pour un fou. à l’horizon. (repeindre) (craindre) (poindre) (plaindre) (atteindre) (rejoindre) 2 Même consigne. 130 (revendre) (mordre) . de le croire. – Vous jetez vos livres quand vous n’en avez plus besoin ? – non. (mouvons – mourons – moulons) un mouchoir. des énigmes. de le croire. Elles te repeins crains point plaignons atteignez rejoignent ma chambre. 2010. Tu Vous 2. Le détective Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je Nous 5.

– Tu as un rendez-vous avec Nicolas place du Châtelet ? – Non. En outre. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Lisez ce texte puis remplacez Ma mère par Ma mère et ma tante en modifiant les phrases en conséquence. Elles prennent les mensurations de leurs clientes. elles ont ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– beaucoup d'imagination et surprennent souvent par la fantaisie de leurs modèles. choisissent les étoffes avec elles. Elle coud très bien. 5. (rejoindre) 4. ouvre ouvrons la porte. nous prenons du café. elle a beaucoup d’imagination et surprend souvent par la fantaisie de ses modèles. – Tu parles à John en anglais ? – Non. choisit les étoffes avec elles. (prendre) 3. 2010. nous comprenons tout et résolvons tous nos problèmes. Ma mère et ma tante sont couturières. J’ Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. nous joignons Arthur par téléphone et prenons son avis. je le rejoins au jardin du Luxembourg. C'est un métier difficile mais elles ne se plaignent jamais. Il Ils cueilles cueillez (cueillir) offre offrent (offrir) 2 Répondez aux questions. la porte. Qu’offres-tu à ton frère pour Noël ? J’ offre à mon frère un disque de son chanteur préféré. Elle prend les mensurations de ses clientes. – Vous buvez du thé au petit déjeuner ? – Non. Tu Vous 3. je l'attends. un bouquet de fleurs à sa mère. il est en retard. Elle fait des robes de mariée sur mesure. dessinent les patrons. 2.Les VerBes 2. Qu’offre-t-il à son amie pour son anniversaire ? Il offre à son amie un bouquet de roses. En outre. Quand ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– nous hésitons et craignons de faire des fautes. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Offrir – Ouvrir – Cueillir 1 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses au présent. / Il lui offre un bouquet de roses. Ma mère est couturière. 131 . je comprends tout et résous tous mes problèmes. coupe le tissu et assemble les différents morceaux. coupent le tissu et assemblent les différents morceaux. Grâce à lui. Elles cousent très bien. de la lavande. 1. je joins Arthur par téléphone et prends son avis. Tous les soirs. – Vincent est avec toi ? – Non. 4 Lisez ce texte puis remplacez je par nous. Quand j’hésite et crains de faire des fautes. il comprend très bien le français. (attendre) (comprendre) Tous les soirs j’apprends mon cours de français puis je réponds aux questions du professeur. un bouquet de fleurs à leur mère. C’est un métier difficile mais elle ne se plaint jamais. Elles font des robes ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– de mariée sur mesure. 1. Grâce à lui. dessine les patrons. (ouvrir) Nous 2. / Je lui offre un disque de son chanteur préféré. de la lavande. nous apprenons notre cours de français puis nous répondons aux questions du professeur.

Au xixe siècle. Il des cultures et des civilisations entrouvre prudemment la porte de la cage pour que l’oiseau ne s’échappe pas. Les principaux emplois du présent de l’indicatif 1 Analysez l’emploi du présent dans chacune de ces phrases.Les VerBes 3. Tu te tais et tu te mets au travail. Qu’offrez-vous à Elise pour son succès au baccalauréat ? Nous offrons à Elise un stylo à encre. Il a une valeur impérative. Les étudiants et les petits boulots Les petits boulots ils deviennent offrent (offrir) d’abord aux étudiants le moyen de mettre un peu d’argent de côté. Demain. V. Il s'agit d'un présent étendu (au passé). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Le présent exprime ici une hypothèse. se recueille 3. 5. Si l’on me donne l’autorisation de prendre quelques photos. 4 Mettez les verbes entre parenthèses au présent. Qu’offrent-ils à leur collègue pour son départ à la retraite ? Ils offrent à leur collègue un voyage à Venise. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. « Ah ! le moteur démarre enfin ! » Il s'agit d'un présent d'énonciation (le fait se déroule au moment même où il est exprimé). j’emporterai mon appareil. Il 6. en Allemagne. les étudiants le monde de la vie active et ils et les conditions de travail qui leur comprennent (comprendre) mieux ce qu’ils (convenir) et leur conviennent plaisent (plaire). Le présent exprime ici une habitude. offrir (deux fois) – ouvrir – entrouvrir – cueillir – recueillir – se recueillir – découvrir 1. / Nous lui offrons un stylo à encre. On parle beaucoup de ce chanteur depuis quelques temps. 2010. François fait de l’aviron avec moi. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Nous allons au cinéma deux fois par mois. À cette occasion. Ce présent a une valeur de futur. Ils (amener) en effet les étudiants à expérimenter des métiers et des entreprises. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. les frères Grimm. Nous lui étrangères. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Le Président de la République offrons devant la tombe du Soldat inconnu. des roses et les offres à ta mère. et leur permettent découvrent veulent (permettre) (découvrir) (vouloir) faire d’acquérir une expérience et des compétences précises. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. une boîte de bonbons. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 132 . Tu cueilles ouvre recueillent de nombreux contes dans les campagnes. 3 Complétez en mettant les verbes suivants au présent. 4. / Ils lui offrent un voyage à Venise. Mais amènent (devenir) aussi parfois une première étape vers leur emploi futur. Le présent permet ici d'exprimer des ordres. 1. Elle 4. 2. découvre l’occasion de voyager.

le fou de Bergerac. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– On est dans un récit au passé. le présent est un présent de narration. C’est à Sélestat en tout cas qu’on signale pour la première fois l’existence de cette coutume. en 1605. il prit le train à la gare d’Orsay. Cette interjection soulige une évidence et marque l’approbation. Quand tu étais petit. les rideaux étaient tirés. On dressait un arbre le 24 décembre. Goethe. D’Alsace. p. qui avait célébré Noël en Alsace en 1770. L’employé ouvre plusieurs portes. À Paris. vous. l’introduit à la cour de Weimar en 1772. se dirigea vers le wagon-restaurant. ils. CPE. par hasard. 2010. 1999. L’employé lui recommanda de ne pas oublier de changer à Libourne. Le sapin étant le seul arbre [encore vert] en cette saison en Alsace. avec un billet de première classe pour Villefranche. – À moins que vous soyez dans le wagon-couchette qu’on accroche à la correspondance… Maigret ne prêta pas attention à ces mots. on prenait un sapin qu’on garnissait de pommes. L’imparfait de l’indicatif 1 Réécrivez la phrase ci-dessous en remplaçant le pronom je successivement par les pronoms tu. Il a une valeur de passé récent. tu avais plus d'imagination. Bonjour la france. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 133 . Pierre Bonte. quelle est la valeur du présent de l’indicatif. et un vieux couple avait conquis les deux banquettes. pour évoquer l’arbre du Paradis. – Est-ce que. Il sort à l’instant. Un employé passait. Quand j’étais petit. Vers la fin de l’après-midi. il n’y aurait pas une couchette libre ? – Pas en première… Mais je crois qu’il y en a une en seconde… Si cela vous est égal… – Parbleu !1 Et voilà Maigret transportant le long des couloirs son sac de voyage. Le présent exprime dans cette phrase un fait qui vient d'avoir lieu. découvre enfin le compartiment où la couchette du haut seule est occupée. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Dites. 1. dans son compartiment. Dans la dernière phrase. le premier arbre de Noël ne sera dressé aux Tuileries qu’au début du xixe siècle. on le trouve utilisé à la cour d’Angleterre. tome 1. la lampe en veilleuse. Un peu plus tard. la coutume de l’arbre de Noël gagna le monde entier. Georges simenon. VI. Sélestat Certains historiens affirment que la tradition de l’arbre de Noël est née dans cette petite ville d’Alsace. Son sens ici est « Bien sûr que cela m’est égal ! » Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. mettant en scène le commissaire Maigret. j’avais plus d’imagination. c’est-à-dire le pommier fatal. 1932. Quand il revint. Il s'agit ici d'un présent de vérité générale. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. pour chacun des verbes en caractère gras. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Voici un extrait d’un roman de George Simenon.Les VerBes 7. Dites quelle est la valeur du présent dans la dernière phrase. nous. La terre tourne autour du soleil. "affirment" : présent étendu. où il resta jusqu’à dix heures du soir. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "introduit" : présent de narration. il avait plus d'imagination. qui était à l’époque le jour de la fête d’Adam et Eve. « Le berceau de l’arbre de Noël ? ». C’est vers la fin du xviie siècle seulement que les pommes furent remplacées par des bougies. Quand il était petit. 128. lut quelques journaux. il.

2010. 3. Quand nous étions petits. Présent 1. Vous vous déplaciez tous les jours. J’ annonçais les résultats tous les samedis. (finir) Nous finissons Nous Vous Ils finissaient 3 Réécrivez les phrases ci-dessous aux personnes indiquées.Les VerBes ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Quand vous étiez petits. Ils rangeaient leur chambre tous les matins. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Complétez. 4. 5. 6. ils avaient plus d'imagination. Nous rangions notre chambre tous les matins. Elle rinçait les verres tous les soirs. Imparfait Je Tu Il venais venais venait lisais lisais lisait chantais chantais chantait riions riiez riaient achetions achetiez achetaient finissions finissiez 2. 134 . (rire) Nous rions Nous Vous Ils 5. 1. Vous rinciez les verres tous les soirs. Tu changeais de voiture tous les ans. Vous annonciez les résultats tous les samedis. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. vous aviez plus d'imagination. (acheter) Nous achetons Nous Vous Ils 6. On se déplaçait tous les jours. (lire) Nous lisons Je Tu Il 3. (chanter) Nous chantons Je Tu Il 3. Nous mangions des spaghettis tous les mercredis. Je mangeais des spaghettis tous les mercredis. nous avions plus d'imagination. (venir) Nous venons Quand ils étaient petits. 2. Nous changions de voiture tous les ans.

Dans les années 60. (se connaître) L’été dernier. Un piano mécanique et des lampions. les élèves Le dimanche après-midi. pas encore. sous les arbres. travaillions étais 5. (être – chanter) 2. au comptoir. ils ne gagnais 5 Même consigne. On buvait (boire). chapitre ii [1931]. Une fillette d’une douzaine d’années remontait (surveiller) le piano mécanique qu’elle (glisser) deux sous dans la fente. « La maison n’ avait (avoir) que deux pièces. » dansait (danser) toujours. Un comptoir. (voyager) 8. Dans celle de gauche. se connaissaient 6. Le hangar étaient était (être) éclairé par deux lampes à pétrole et d’autres (être) posées sur les tables. souvent au cinéma. avait (avoir) pas d’électricité. (aller) 4. déjà ma vie. (gagner) Autrefois. (remonter) de temps en temps et […] glissait Dehors. (être – ranger) À Tu rangeais tes jouets tous les soirs. On pourrait peut-être aller au cinéma ? → si on allait au cinéma ? 1. on À ton âge. La guinguette à deux sous. presses de la cité. dans la rédaction d’un journal. dressait (dresser) les couverts. Des tables et des bancs. Dans celle de droite. tu voyageait encore des tabliers à l’école. je 7. (porter) 3. 2010. Elle pourrait peut-être fermer son magasin une heure plus tôt ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 135 Si elle fermait son magasin une heure plus tôt ? . tu portaient allait chantais tout le temps. 1991. Vous pourriez peut-être prendre le train de nuit ? Si vous preniez le train de nuit ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. un garçon […] Il n’y était Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. on À cette époque. des portraits de famille. beaucoup plus ordonné que maintenant. on (deviner) un lit. C’était un grand hangar dont tout un côté était (être) ouvert sur le jardin. en diligence. nous trois ans. la guinguette à deux sous. Les yeux s'animaient Georges simenon. une vieille femme devinait s'agitait (s’agiter) autour de son fourneau. Le bistrot était (être) derrière. 1. – À table ! … On mange ! … Mais on (s’animer). si bien que le décor (être) partagé en taches d’ombre et de lumière.Les VerBes 4 Mettez les verbes entre parenthèses à l’imparfait. (travailler) Quand tu étais petit. dans le jardin. 6 Transformez les phrases selon le modèle. Des mariniers surveillait buvaient (boire).

Cette fois-là. vous ai eu tort de te faire des reproches. de la fièvre. la varicelle. beaucoup de chance. (aller) 5. 2 Complétez avec le verbe avoir au passé composé. Chacun pourrait peut-être apporter quelque chose ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. 2010. je lui ai parlé de mes difficultés. Tu es généralement violent mais hier tu 3. La semaine dernière. encore plus violent que d’habitude. Nous sommes généralement gourmands mais hier nous encore plus gourmands que d’habitude. j'ai attrapé la varicelle. Tu pourrais peut-être chercher un travail mieux rémunéré ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Si tu cherchais un travail mieux rémunéré ? Si je passais la nuit chez ma tante ? Si chacun apportait quelque chose ? Si nous demandions à mes soeurs de nous aider ? VII. Hier. avons été avez été as été a été 4.Les VerBes 3. 6. Le passé composé 1 Complétez avec le verbe être au passé composé. encore plus sage que d’habitude. Tu as vu ton professeur de droit ? Oui. Nous pourrions peut-être demander à mes sœurs de nous aider ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Cet enfant est généralement sage mais hier il 5. je suis allé(e) à la boulangerie. 1. (parler) (attraper) 4. avons eu a eu as eu 4. tu 3. 3. Il y a deux semaines. Je suis généralement timide mais hier j’ 2. Tu as informé ta famille de notre projet ? Oui. je lui ai téléphoné. Tu es tombé malade ? Oui. 1. (inviter) 2. 1. Vous êtes généralement indisciplinés mais hier vous 6. j’ 2. j'ai invité quelques amis à cette occasion. Tu as pensé à acheter du pain ? Oui. ont eu froid. les filles de Jeanne Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Tu as fêté ton anniversaire ? Oui. encore plus indisciplinés que d’habitude. Ce matin. (téléphoner) 136 . Cette nuit. Ils sont généralement exigeants mais hier ils ont été ai été encore plus timide que d’habitude. encore plus exigeants que d’habitude. nous avez eu des ennuis. Je pourrais peut-être passer la nuit chez ma tante ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. 3 Répondez aux questions en mettant les verbes entre parenthèses au passé composé. mon frère 5.

(mourir – souffrir) pas souffert la semaine dernière. pouvoir 2. je (a) écrit suis sorti(e) dans le jardin et j’ a menti de lavande. Je trouve que j’ ai vieilli. Je trouve que l’air a embelli. Je lui la boîte. 1. a rafraîchi. Quand il l’ a satisfait ai fait une surprise à Bruno. voir 6. savoir 4. Tu 2. 1. Nous 4. quand tu le pantalon de ton 3. J’ 3. Heureusement. il a eu ai offert a ouvert un grand sourire. Elle 5. Il me semble que Lucie 5. a dit 2. (rire – prendre – mettre) père et que tu l’ as mis et avons ri n’importe quoi. Il as pris . 2010. j’ ai pu vendre rendre courir coudre lire plaire j’ ai vendu tu il as voulu tu il as rendu 3. (prendre – sortir – cueillir) ai cueilli J’ ai pris un panier. 1. au loto et maintenant nous voilà riches. (faire – offrir – ouvrir – avoir – satisfaire) J’ une nouvelle paire de gants. 1. 2. (dire – écrire – mentir) Victor 3. toute leur fortune et maintenant les voilà désespérés. mon parapluie et maintenant me voilà trempé. Je trouve que tu as grandi. vouloir Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. avons détruit ai assis l’enfant à côté de moi et j’ ai constuit un château ensemble. (mûrir) (grandir) (embellir) (rafraîchir) 4. Nous . devoir 5. Olivier est mort 2. recevoir a su avons dû avez vu a couru avons cousu avez lu nous vous ils nous vous ils ont reçu ont plu 8 Complétez les phrases avec des verbes au passé composé. Il me semble que ces fruits 3. sérieusement et maintenant la voilà récompensée. 1. Ils as fait ai oublié des bêtises et maintenant te voilà puni. 137 avons joué a travaillé ont perdu . (vieillir) ont mûri. il n’ a 7 Complétez en mettant les verbes au passé composé. Ce cadeau . 5 Même consigne. (asseoir – construire – détruire) J’ de sable. Puis nous l’ 6 Même consigne.Les VerBes 4 Complétez les phrases en mettant les verbes entre parenthèses au passé composé.

3. Je n’ai pas vu Paul. s'est tenue b. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. pour le directeur. Par ailleurs. → Mes frères ne sont pas restés à la maison. Vous avez fait une erreur de calcul. éclater – tomber – priver – souffler – frapper – interrompre – faire – détruire Un cyclone dévastateur violemment la Martinique le vendredi 17 août 2007. aimer / s’aimer ? a. 4. 1. Nous avons mangé des cuisses de grenouilles. Il a fait a frappé deux mort et six blessés. Une conférence de linguistique b. 138 . Il a pris s'est pris pour le directeur. une conférence de linguistique dans cette salle. L’élève s’est balancé sur sa chaise et est tombé par terre. Il m’ b. perdre / se perdre ? a. Si le verbe est pronominal. → L'élève ne s'est pas balancé sur sa chaise et n'est pas tombé par terre. → Vous n'avez pas fait d'erreur de calcul. dans la forêt. on place ne devant l’auxiliaire être ou avoir et pas immédiatement derrière. → Il n'a pas assisté au mariage de son ami. 2010. 10 Complétez en mettant les verbes au passé composé. Mon frère 3. 1. tenir / se tenir ? se sont aimés s'est perdu a perdu a. Gilles et Louise 2. RemaRques 1. sa montre dans la forêt. 2. Je ne suis pas arrivé en retard. Le professeur Schmitt a tenu dans cette salle. prendre / se prendre ? a. Mon frère b. Je ne me suis pas réveillé. Attention : le passé composé des verbes pronominaux se forme toujours avec l’auxiliaire être. autrefois. Il a assisté au mariage de son ami. 5. Pour former la négation d’un verbe à un temps composé. avec des vents moyens de Le cyclone Dean 120 km/h sur la façade atlantique de l’île et des rafales de plus de 170 km/h. Nous avons aimé Gilles et Louise autrefois. ne se place devant le pronom réfléchi. il détruit a privé d’électricité les deux tiers des habitants et une grande partie des productions de banane et de canne à sucre. 4. Mes frères sont restés à la maison. → Nous n'avons pas mangé de cuisses de grenouilles.Les VerBes 9 Complétez le texte en prenant quatre verbes dans la liste ci-dessous et en les mettant au passé composé. 11 Mettez les phrases à la forme négative. 2.

13 Observez l’exemple ci-dessous puis répondez aux questions. 14 Mettez les verbes entre parenthèses au passé composé. 5. il a déjà pris ce médicament hier. Mais récemment les grands musées nationaux on a développé (multiplier) les initiatives privées pour accroître leurs ressources propres : (développer) les prêts d’œuvres à l’étranger. 3. elles sont déjà passées nous voir hier. Il ne se pose jamais de questions. par exemple. nous sommes déjà allé(e)s au restaurant hier. → Cet enfant a toujours voulu avoir les jouets de ses camarades. 1. elle a déjà joué au tennis hier. La révolution des musées nationaux français Pendant longtemps. 1. les adverbes toujours et jamais se placent entre l’auxiliaire être ou avoir et le participe passé : J’ai toujours aimé cet endroit. – Tu ne cours pas avec moi au Bois de Vincennes aujourd’hui ? – Non. 4. RemaRque. Vous êtes toujours sympathiques. → Vous avez toujours ri de ses bêtises. / Non. 2. elles sont déjà passées me voir hier. → Vous avez toujours été sympathiques. – Vous n’allez pas au restaurant aujourd’hui ? – Non. 4. 2010. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. a fait appel recouru (recourir) au mécénat ou aux tournages de films… À Versailles. ouvert (ouvrir) de nombreu- ses boutiques. → Il ne s'est jamais levé à sept heures du matin. un chiffre d’affaires de 21 millions d’euros. → Il ne s'est jamais posé de questions. – Elles ne passent pas vous voir aujourd’hui ? – Non.3 millions de visiteurs – soit un million de visiteurs de plus que la Tour Eiffel –. on ont multiplié a considéré (considérer) que le domaine de la culture devait rester à l’écart de toute préoccupation mercantile et ne relever que du financement public. Je n’ai jamais aimé cet endroit. j'ai déjà couru avec toi au Bois de Vincennes hier. Quand ils sont employés avec un verbe à un temps composé. Celles aménagées dans le Louvre. Et en 2006. Il ne se lève jamais à sept heures du matin. en France. – Il ne prend pas ce médicament aujourd’hui ? – Non.Les VerBes 12 Réécrivez les phrases au passé composé. Vous riez toujours de ses bêtises. qui a accueilli ont fait (faire) (accueillir) 8. L’auxiliaire doit être sous-entendu quand le sujet n’est pas répété. 3. et accordé (accorder) à Sophia Coppola l’autorisation de tourner Marie-Antoinette. 139 . je suis déjà allé(e) au restaurant hier. Cet enfant veut toujours avoir les jouets de ses camarades. / Non. – elle ne joue pas au tennis aujourd’hui ? – non. les boutiques de la Réunion des musées nationaux ont doublé (doubler) leurs profits. 2. on (faire appel) à Vinci pour financer la restauration de la galerie des Glaces.

– Il ne vous prévenait pas en cas de retard ? – D’habitude. Mais ce jour. (se reposer – se lever) 4. elle a pris du thé. il me prévenait en cas de retard / il nous prévenait en cas de retard. tout de suite que l’accident grave. Mais ce jour-là. nous nous sommes donné rendez-vous au café. il y est allé en bus / il a pris le bus. Soudain. être – sonner – décrocher – comprendre – être. se trouver – annoncer – apprendre – sentir – être → il se trouvait dans le bus quand la radio a annoncé la séparation des Beatles. Quand il a appris la nouvelle. lire – entendre – entrer – voir – aller. L’équipage les marins dormait ont deviné quand le bateau a heurté un écueil. 4. – Elle ne buvait pas du café au petit déjeuner ? – D’habitude. Quand ai compris tout de suite que c’ Frédéric. 3. (être – apercevoir) Pierre. – Louis ne se rendait pas à pied à son bureau ? – D’habitude. Il j’ était ai décroché environ . Nous Je pédalions me promenais 1. Ils Nous se reposaient étions s'est levé . soudain. j’ huit heures quand le téléphone était a sonné . j’ tout de suite que quelque chose n’ pas. 3. 3. (pédaler – s’arrêter) depuis une heure. Tout à coup. (se promener – entendre) une violente explosion. il ne m'a pas averti(e) / il ne nous a pas averti(e)s. Véronique au Jardin des Tuileries. 2. 1. je suis parti plus tôt. la voiture de 2 Observez l’exemple puis répondez aux questions. 2. Mais ce jour-là. 1. j’ sous un arbre.là. Je lisais ai vu quand j’ ai entendu ses pas dans l’escalier. 2. nous avons aperçu s'est arrêtée ai entendu . nous nous retrouvions chez moi. un grand vent dans le bus. Tout à coup. il se rendait à pied à son bureau. 2010.Les VerBes VIII. 3 Observez l’exemple puis complétez comme il convient. L’imparfait de l’indicatif ou le passé composé ? 1 Observez l’exemple puis complétez les phrases comme il convient. il a senti tout de suite que c’était la fin d’une époque. Soudain. Mais ce jour-là. elle buvait du café au petit déjeuner. Mais ce jour-là. (être – retentir) → tout était calme. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Quand le choc était s'est produit . la sirène de l’usine a retenti. 140 . dormir – heurter – se produire – deviner – être. – tu ne quittais pas le ministère à cinq heures ? – D’habitude je quittais le ministère à cinq heures. – Vous ne vous retrouviez pas chez toi ? – D’habitude. Quand elle allait est entrée dans la pièce.

était invisible. s’apprêtaient à fuir pour se réfugier dans d’autres villes qui leur semblaient plus sûres. les prairies. Quand nous nous sommes réveillés. Puis nous nous sommes endormis. enfance. une colline rappelle son nom. leur a expliqué que Paris était protégé par le Christ. Trois grands moments le composent : le retour de la mère . les catholiques considèrent Geneviève comme la sainte patronne de Paris. admirant sans cesse autour de nous les pins. Attila et les Huns aux portes de Paris Du iiie au ve siècle de notre ère. 6 Lisez ce texte. est intervenue. ont semé la terreur et contribué à la chute de l’Empire. provoquant la panique générale. Dans le Ve arrondissement. les fleurs… qu’elle n’ (aimer) pas couper. L’évêque. la montagne Sainte-Geneviève. Plutôt réservé. d’aussi gai qu’elle. il s’est tourné vers l’Empire d’Occident. Souvenirs de l’été 1914 Trois ans après. Hier après-midi. décochaient leurs flèches. Dans Paris. ma mère Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Il savait se montrer courtois et aimable. et sont parvenues aux abords de Paris. qui garde son souvenir. au cœur du Quartier Latin. Mais une jeune femme. Ils étaient un peuple de nomades venus d’Asie. il se tenait à l’écart et observait. Priscos. Nous Et puis au mois d’août. Attila est depuis le Moyen Âge l’incarnation du barbare sanguinaire et cruel. un point stratégique entre l’Empire romain d’Occident et l’Empire romain d’Orient. Surlignez les actions-événements constituant le premier plan du récit et soulignez les actions en cours d’accomplissement constituant l’arrière-plan du récit. nous sommes allés faire un tour dans la campagne. les Barbares ont déferlé en vagues successives sur l’Empire romain. Leur efficacité militaire était redoutable : ils s’approchaient au grand galop de leur ennemi. les considéraient comme des partenaires militaires. qui avait pour mission de protéger les habitants. Depuis cet épisode. plus particulièrement. Les Huns. Attila était un homme d’allure simple. est revenue (revenir) […] Jamais je n’avais vu quelqu’un d’aussi épanoui. 5 Même consigne pour les deux premiers paragraphes de ce texte. se sont détournés de Paris et se sont dirigés vers Orléans. Gallimard. Puis son neveu. Nous sommes revenus transis à la maison. et il faisait froid. Mais à partir des années 430-440. en juillet 1914. Nous avons pris un bon chocolat chaud et nous avons discuté pendant plusieurs heures. devant la résistance de celui-ci. nathalie sarraute. Mais on doit à l’un de ses contemporains. et les Romains. Un grand chef. parmi les plus riches. Repérez-les. Attila. Elle a rassuré les Parisiens. l’évocation de l’été passé en sa compagnie . Elles ont pris rapidement Metz et Reims. Geneviève. vêtu de blanc. le soleil pointait déjà à l’horizon. Et après. des feuilles était (être) la guerre. Roas (ou Ruga). le tambour collées sur la mairie nous ont appris trouvions (trouver) cela désopilant… a annoncé (apprendre) que c’ (annoncer) la mobilisation générale. mais était aussi féroce et impitoyable. Dans l’imaginaire européen. et les a encouragés à prier avec ferveur et constance pour que l’ennemi s’éloigne.Les VerBes 4 Voici un récit au passé. qu’elles ont pillés et saccagés. 1983. les événements lui ont donné raison : les Huns. est parvenu à les unifier et à établir leur base en Hongrie orientale. et beaucoup. Il pleuvait depuis le matin. aimait préférait la mer. Finalement. l’annonce de la guerre. ils n’étaient que des bandes isolées. s’est lancé dans de vastes conquêtes. qu’ils servaient comme mercenaires. prompte comme moi aux fous rires… « Ma maison n’est pas une souricière ! »… cette phrase que maman faisait répétait (répéter) nous (faire) rire aux larmes… Nous avions entendu un acteur la prononcer avec une énorme emphase dans un mélodrame joué par un théâtre ambulant […]. Au printemps 451 ses troupes ont franchi le Rhin et ont pénétré en Gaule. au dernier moment. causant de très graves blessures. Puis. D’après lui. Au début. les arbres. et se retiraient aussitôt. un portrait plus nuancé. tout a changé. Ils combattaient à cheval et étaient d’excellents archers. et d’habitudes modestes. le désarroi était grand. 141 . puis mettez les verbes entre parenthèses à l’imparfait ou au passé composé. 2010. secrétaire de l’ambassade de Constantinople. Attila a commencé par s’intéresser à l’Empire d’Orient. elle (préférer) les regarder… toujours prête à s’amuser de n’importe quoi.

à la moustache et aux cheveux bruns. Denoël. assis près d'une porte derrière laquelle on entendait des voix. naître 5. Gallimard. Nous attendions. j’ homme s’arrêter sur le trottoir en face de l’immeuble et regarder vers mon étage. des appels. Nous nous secondes. on venait me chercher et la voiture cellulaire me conduisait au palais Tous les lundis. des bruits de chaises et tout un remue-ménage qui m’a fait penser à ces fêtes de quartier où. au regard droit. 1991. aux grandes mains de charpentier. à sept heures et demie du matin. un canotier sur la tête. » J’ ai répondu (répondre) bonjour. Les deux gendarmes me faisaient entrer dans une petite pièce qui sentait l'ombre. Il vêtements d’été clairs.LES VERBES 7 Lisez ce texte. immobiles tous les deux. Puis mettez les verbes entre parenthèses à l’imparfait ou au passé composé. en me disant simplement. peindre 6. on ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– range la salle pour pouvoir danser. Passé composé 1. on est venu me chercher et la voiture cellulaire m’a conduit au palais de justice. assis près d’une porte derrière laquelle on entendait des voix. Un long dimanche de fiançailles. Il J’ je ai attendu me suis dirigée est entré (entrer). Le plus-que-parfait de l’indicatif 1 Complétez le tableau. 8 Réécrivez ce passage extrait de L’Étranger de Camus en commençant par « Tous les lundis » et en changeant le temps des verbes quand c’est nécessaire. faites l’élision du pronom je (j’) Une visite Vers trois heures de l’après midi. (attendre). ôtant son canotier. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– de justice. Il était (être) comme Benjamin me l’avait décrit : un homme robuste au visage tranquille. jaunir 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– MAÎTRISER LA GRAMMAIRE FRANÇAISE © Éditions Belin. Repérez les passages descriptifs constituant l’arrière-plan du récit. et j’ il a traversé ai été sommes regardés ai vu (voir) un (être) en était (se regarder) plusieurs (être) incapable de lui faire signe. d’entendre son pas arriver à notre étage. Sébastien Japrisot. Finalement. dormir 8. Les deux gendarmes m’ont fait entrer dans une petite pièce qui sentait l’ombre. L’Étranger. dire 7. IX. après le concert. Nous avons attendu. Au palais de justice À sept heures et demie du matin. (se diriger) vers la salle à manger. conduire 3. Albert Camus. pour ouvrir la porte de l’appartement. Si nécessaire. 2010. on range la salle pour pouvoir danser. des bruits de ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– chaises et tout un remue-ménage qui me faisait penser à ces fêtes de quartier où. après le concert. 1942. des appels. Il a refermé (refermer) la porte. Élodie. avancer 2. il est venu (venir) dans la pièce. (traverser) la rue. guère plus à l’aise que moi : « Bonjour. vivre tu nous il je vous elles tu vous as avancé avons conduit a jauni Plus-que-parfait tu nous il j’ vous elles tu vous avais avancé avions conduit avait jauni suis né(e) avez peint ont dit as dormi avez vécu étais né(e) aviez peint avaient dit avais dormi aviez vécu 142 . guettant à la fenêtre de la grande chambre.

puis opérez les transformations. Nous n’avons rien oublié. (avoir peur – se sentir) d’être embarrassé par les questions de l’inspecteur. plus Paris. ils ont dit qu’ils avaient pris le train. La veille. Plus jeune. Ils se sont bien amusés. Les jours précédents. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. ils n’en plus le courage. s'étaient promis Enfants. « J’ai voulu savoir la vérité. » Il a dit qu’il était allé au restaurant. ils de relever ce défi. puis complétez. (être – regarder) plus personne ne la Dans sa jeunesse. → J’espère qu’il a compris cette leçon. mais désormais. 2. elle regardait J'espérais que la récolte avait été bonne. il ne quittait plus Paris. . J'espérais que vous aviez gagné la course. mais désormais. (trouver – se montrer) se montrait Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. puis opérez les transformations. avions trouvé 2.Les VerBes 2 Observez l’exemple ci-dessous. (aimer – quitter) autrefois. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. J'espère que vous avez gagné la course. « Je suis allé au restaurant. J'espère que nous n'avons rien oublié. il a compris cette leçon. (apprécier – fréquenter) mais il ne le fréquentait la compagnie de cet homme. J'espère qu'ils se sont bien amusés. → J’espérais qu’il avait compris cette leçon. mais désor- 4 Observez les exemples. » →  1. (se promettre – avoir) avaient tout à fait confiant. Elle a pu échapper à ses ravisseurs. J'espérais qu'ils s'étaient bien amusés. mon frère plus. avait apprécié 5. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– J'espérais que nous n'avions rien oublié. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Observez l’exemple ci-dessous. mais désormais. j’ me sentais avais eu peur 3. 143 il a dit qu’il avait voulu savoir la vérité. La récolte a été bonne. 2010. . avait été la plus jolie femme de la ville. il un charmant compagnon. J’espère qu'elle a pu échapper à ses ravisseurs. il vivre à la campagne. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. 1. je 4. nous Georges insupportable. il ne → autrefois. mais désormais. » →  « nous avons pris le train. Vous avez gagné la course. il avait aimé vivre à la campagne. J'espère que la récolte a été bonne. 1. mais désormais. J’espérais qu'elle avait pu échapper à ses ravisseurs. mais désormais.

Ensuite. 6. il fait une hypothèse : Si Jésus n’était pas mort sur la croix ? Si des amis proches étaient parvenus à le sauver et le cacher ? Et si l’on n’avait inventé sa résurrection que pour des raisons d’ordre politique. « J’ai eu le sentiment d’être un peu seul. Gilbert Sinoué est un romancier français contemporain. et les clameurs.] mort étaient parvenus avait inventé 144 . Le roman se lit comme une sorte de roman policier métaphysique. Après. Peut-être avait-il perdu connaissance ? Pourtant non. Et le sang. » Ils ont dit qu’ils avaient fait confiance à la justice.. Et si il avait eu un accident ? 5. les injures. Albin Michel. 2010. « Je ne suis jamais retourné au Maroc. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Tous ses romans traitent de la question de la tolérance. » Il a dit qu’il avait eu le sentiment d'être un peu seul. Et si je les avais laissées au bureau ? 2. J’ai perdu mes lunettes. Je n’ai plus de nouvelles de Pierre. 5. Il y avait eu les crachats. ç’avait été le vide. » Ils ont dit qu’ils avaient assisté à une représentation du "Bourgeois gentilhomme". Oh ! ces clameurs. pour aiguiser la colère des Juifs contre les Romains ? Une hypothèse iconoclaste qui fait de Jésus non plus le fils de Dieu mais un homme comparable. le roseau planté dans la main en guise de sceptre. Et si ils étaient partis en vacances ? 4.] perdu avait eu avait [. 4.. il n’avait pas perdu connaissance. et combattent le monothéisme comme source principale du fanatisme religieux. puis attaché à une colonne.(avait) attaché avait été avait [. les épines. Marion était en retard. » Il a dit qu’il n'était jamais retourné au Maroc. » 1.Les VerBes 2. Plus-que-parfait employé dans sa valeur temporelle avait traîné . originaire du Caire. Non. et qui permet à l’auteur de s’interroger sur l’origine de nos croyances et de dénoncer l’absurdité de nos sectarismes. 3. « Nous avons assisté à une représentation du Bourgeois gentilhomme. enfoncées dans son crâne à coups de poings. Dans son dernier roman. à Gandhi ou Martin Luther King. 5 Observez l’exemple ci-dessous.] perdu Plus-que-parfait employé dans sa valeur modale était [. Et si il m'avait oublié(e) ? 6 Soulignez les verbes au plus-que-parfait puis répartissez-les dans les deux colonnes ci-dessous. 2007. Il ne se souvenait que des premiers coups de fouet. puis complétez à votre guise en utilisant le plus-que-parfait pour exprimer l’antériorité. Jésus1... Voici un extrait de l’épisode de la Passion : « Le palais de Pilate baignait dans une lumière bleutée. Et si elle avait manqué son train ? 3. Tout le récit est empreint de mystère et de suspense. Du sang plein les yeux. Moi. Jean-Michel n’était pas au rendez-vous. par sa volonté de résistance.. Ils ont dit qu’ils étaient devenus plus indulgents. On l’avait traîné. Leur téléphone ne répond pas. Nous sommes devenus plus indulgents. Je ne l’ai pas vu depuis au moins trois mois.. et s’il avait déménagé ? 1. « Nous avons fait confiance à la justice.

J’ Je 2. Nous 5. 1 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses au passé simple. Vous l’ 6. 1. manger Il mangea ranger Tu rangeas nager Je nageai Nous nageâmes 145 Ils mangèrent Vous rangeâtes . fâchés de ne pas être reconnus. (regarder) (traverser) (emporter) (raconter) (aimer) (allumer) 2 Complétez. 1. Tu 3. Nous Nous 5. fus eus fut eut eûmes fûmes fûtes eûtes furent eurent Le passé simple des verbes du 1er groupe et du verbe aller Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. le bonheur d’être reçu à ce concours. Ils Ils eus fus le plaisir de faire votre connaissance. un grand feu. Tu Tu 3. 2010. heureux d’être reçu à ce concours. Il Il 4. la tristesse d’apprendre cette nouvelle. Je 2. Le passé simple Le passé simple des verbes être et avoir 1 Complétez les conjugaisons. Être Je fus Tu fus Avoir J’eus Tu eus Il eut Nous eûmes Vous eûtes Ils eurent Il fut Nous fûmes Vous fûtes Ils furent 2 Complétez avec être et avoir au passé simple. Ils regardai traversas emporta racontâmes aimâtes allumèrent par la fenêtre. Vous Vous 6. contents d’achever ce travail. le pont. ravi de faire votre connaissance. désolés de le voir partir. triste d’apprendre cette nouvelle. la satisfaction d’achever ce travail. le déplaisir de ne pas être reconnus. notre aventure. le chagrin de le voir partir. les valises. à la folie.Les VerBes X. Il 4.

par en avoir assez. . 6. Je prends un taxi et je me rends à la préfecture de police. 5. → Ils rirent de sa naïveté et ils lui répondirent de ne pas s'inquiéter. . . → Tu fis semblant de ne rien voir et tu ne dis rien. 2. Nous 5. 1. . 1. Tu 3. Ils finis finis par lui dire ce que j’en pensais. rougir 3. Elle a dansé jusqu’à minuit. Ils eurent beaucoup d'ennuis. 3 Mettez ces phrases au passé simple. . Nous lui écrivons et nous attendons sa réponse. . Vous voyez cette querelle et vous entendez ces cris. Je fus inquiet de ne pas te voir. 2010.Les VerBes percer Je perçai annoncer Ils annoncèrent avancer Nous avançâmes Il avança Vous perçâtes Tu annonças 3 Réécrivez ces phrases au passé simple. 1. → Il mit ses bottes et il sortit. définir 4. par ne plus y prêter atttention. Ils rient de sa naïveté et ils lui répondent de ne pas s’inquiéter. par deviner ce qui se passait. Vous êtes allés au village. 4. J’ai été inquiet de ne pas te voir. Tu fais semblant de ne rien voir et tu ne dis rien. réussir 5. . choisir 6. 146 . Je 2. 2. →  →  →  →  →  →  Nous nous levâmes de bonne heure. Il 4. 3. Vous allâtes au village. Il met ses bottes et il sort. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. nous nous nous nous nous nous pâlîmes rougîmes définîmes réussîmes choisîmes avertîmes . → Vous vîtes cette querelle et vous entendîtes ces cris. Tu as logé dans une vieille ferme. 5. 6. 3. pâlir 2. → Nous lui écrivîmes et nous attendîmes sa réponse. 4. Vous 6. Le passé simple des verbes des 2e et 3e groupes 1 Complétez par le verbe finir au passé simple. Tu logeas dans une vieille ferme. Ils ont eu beaucoup d’ennuis. avertir →  →  →  →  →  →  je je je je je j’ pâlis rougis définis réussis choisis avertis . → Je pris un taxi et je me rendis à la préfecture de police. . 1. . Elle dansa jusqu'à minuit. finit finîmes finîtes finirent 2 Mettez chacun des verbes suivants aux 1res personnes du singulier et du pluriel du passé simple. . par m’avouer la vérité. par vous en aller. Nous nous sommes levés de bonne heure.

devoir 3. . (revenir – s’entretenir) Vous ne Ils rien de ces recommandations et ne un peu plus tard et s'entretinrent de rien. 147 . très agressif. avec véhémence que tu avais raison et tint me voir et me devînmes retîntes compagnie plus d’une heure. plaindre →  →  →  →  il il il il atteignit . 1. Soudain. Ils détinrent déteindre 8. (devenir – tenir) Il Nous Je Tu vint me souvins soutins de la conversation de la veille et tins devins à la rappeler à Henri. puis plonger) dans l’étude d’une pile de dossiers qu’on lui avait apportés. .Les VerBes 3 Mettez chacun des verbes suivants aux 3es personnes du singulier et du pluriel du passé simple. craignit peignit craignirent peignirent plaignit plaignirent 4 Retrouvez les infinitifs correspondant aux formes du passé simple suivantes : Ils lurent lire Je vis voir Tu cousis coudre Nous fîmes faire Elle prit prendre Vous sûtes savoir Il reçut recevoir Nous éteignîmes éteindre Je vécus vivre Elles vainquirent vaincre 5 Complétez par les verbes ci-dessous à la forme du passé simple qui convient. (retenir – se souvenir) 6. Nous mîmes mettre 4. 2. Le directeur (s’entretenir) avec moi de quelques affaires de routine. l’orage 3. Elle (aller) s’asseoir à sa place. Nous marchions (marcher) depuis un moment quand nous éclata s'entretint se plongea (se nous aperçûmes (s’apercevoir) que le ciel s’était assombri. . 5. atteindre 2. Il crut croire croître détenir lutter pouvoir 7 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses au passé simple ou à l’imparfait. puis reprit (reprendre) son ascension. tout en contemplant le paysage qui (s’étendre) autour de lui. vous souvînmes 5. Ils durent. 1. Tu pris prier Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. . 6 Cochez l’infinitif correspondant à chacune de ces formes du passé simple. Je sus suer 2. Comme il ouvrit était (éclater). 1. . craindre 3. grimpait (grimper) sur la colline. Julie qu’elle 4. ils ils ils ils atteignirent . tînmes amis et régulièrement conseil. peindre 4. (jeter) un coup d’œil dans la salle et alla (ouvrir) la porte. Il put savoir durer mimer prendre puer 6. Vous lûtes lire 7. (venir – tenir) 4. 2010. une idée lui vint (venir) tout à coup. revinrent à nouveau avec nous. Et pourquoi ne tenterait-il pas sa chance à Paris ? Il y s'étendait réfléchit (réfléchir) un moment. . jeta vit (voir) (être) à moitié pleine. 1. (soutenir – devenir) 3. (se souvenir – tenir) 2.

passé simple). 1. p. Je me souvins. aurait préféré laisser planer le doute. « La preuve que Vaux-en-Beaujolais est bien Clochemerle. des se défaisaient (se défaire. Bonjour la france. Portrait d’un bourgeois du xixe siècle (descendre. 1838. car il portait (avoir. Tu eus couru. l’avis de Gabriel Chevallier lui-même donna (donner. jusqu’en 1819. Je reconnus. passé simple) un tel succès que plusieurs com- revendiquèrent (revendiquer. imparfait) la de montre qui s'habillait (s’habiller1. Le livre munes du Beaujolais alla demandèrent eut (avoir. des souliers à boucles d’or […]. passé simple).Les VerBes 8 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses au temps indiqué. Honoré de Balzac. passé simple) de cette « défictionnisation » principal enjeu du débat). mais il ne (mettre. 1. 9 Même consigne. imparfait) parallèlement. le romancier obtenait (obtenir. imparfait) les Procès mouvementé ! Chacune des parties faisait habitants de Vaux. CPE. (demander. qui. Je me fus souvenu(e). imparfait) de ce passé simple) la préférence à Vaux-en-Beaujolais dont la cave coopérative était fait le droit de vendre son vin sous l’appellation « Cuvée Clochemerle » (car c’ (être. L’affaire (aller. Gabriel Chevallier Les juges demandèrent en réclamant un droit sur la vente de chaque bouteille de la cuvée Clochemerle. Clochemerle Clochemerle est le titre d’un roman de Gabriel Chevallier. Tu fus tombé(e) 148 . 2010. 2. tome 1. il (mettre. 249-250. Tu tombas. imparfait) là le se consola (se consoler. Tu courus. Il (porter. paru en 1934. (faire. imparfait) un pantalon bleu. imparfait) souvent […]. Le passé antérieur 1 Mettez au passé antérieur les formes suivantes. imparfait) un léger enbompoint. pour sa part. passé simple) même devant le tribunal de Villefranche. c’est que nous sommes les seuls à avoir une pissotière contre l’église […] ». où Juliénas et Vaux-en-Beaujolais (demander. deux chaînes culotte de soie. passé simple) aux juges de régler la querelle. J'eus reconnu. Il pendaient mettait (pendre. Quand bas de soie noire et des souliers à rubans dont les nœuds s'habillait mettait (s’habiller. imparfait). 1999. César Birotteau. (dire. en dernier ressort. seconde que quand il Son gilet de piqué blanc […] avait descendait Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. imparfait) état de déclarations en sa faveur disaient de Gabriel Chevallier. imparfait) pour les soirées du dimanche. qui brosse le tableau truculent d’un village du Beaujolais. imparfait) très bas sur son abdomen assez proéminent. dont la vie paisible est brusquement perturbée par la décision de la municipalité (de gauche) d’édifier une pissotière contre le mur de l’église. Attention à l’auxiliaire. Pierre Bonte. Mais sommé de choisir. passé simple) l’honneur d’avoir inspiré Gabriel Chevallier. imparfait) une il conserva (conserver. « s’habiller » signifie ici « s’habiller élégamment ».

Mettez les verbes entre parenthèses au passé simple ou au passé antérieur. dès que. 3. (achever) son repas. Rappel : le plus-que-parfait permet d’exprimer un fait antérieur à un fait passé exprimé à l’imparfait. Nous fûmes parvenu(e)s. Quand j’ (finir) d’écrire ma lettre. Nous parvînmes. eut achevé . aussitôt que. 3 Mettez les verbes entre parenthèses au passé antérieur ou au plus-que-parfait. Il se promena. avions découvert (découvrir). Quand il eut achevé avais agi avait servi (servir). on ne peut utiliser le plus-que-parfait que pour exprimer l’antériorité par rapport à l’imparfait. (se sentir) soulagé. lorsque. Vous traversâtes. j’ai ramené chez elle une petite fille qui Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Mais dans les propositions temporelles introduites par quand. Je lui ai appris ce que nous 6. Nous rejoignîmes. Lorsqu’il 7. Il me demanda où j’ 9. Ils répondirent. 2010. Ils eurent répondu. (cacher) les bijoux qu’il m’ (achever) cette lettre. Vous vous fûtes endormi(e) / endormi(e)s Ils se furent imaginés. on utilise le passé antérieur. Nous eûmes rejoint. 2. commençai (prendre) cette décision. 4. Dès que la porte 3. 1. je (commencer) à préparer leur expédition. Vous vous endormîtes. 6. eut accueilli(e) (accueillir) avec les formules d’usage. il comprit te sentis (comprendre) qu’il ne ressortirait plus. tu eurent annoncé (annoncer) leur départ. Je compris que tu 8. Après que mon hôte m’ de moi. Dès que l’antiquaire eut soulevé (soulever) le couvercle du coffre. ses enfants s’approchèrent 4. une fois que. Après qu’ils se fut refermée eus pris (se refermer). 149 avait offerts avais caché (offrir). il entreprit de me raconter ce qui s’était passé. J’avalai quelques gorgées du thé brûlant que l’on m’ 5. 2 Il se fut promené. au passé composé ou au passé simple. après que. eus fini 1. Pour exprimer l’antériorité par rapport au passé simple. s'était perdue. Elle expliqua au médecin que son mari était allé (aller) s’étendre dans sa chambre. Hier. 5. je vis (voir) qu’il conte- nait de vieux instruments de marine. (agir) différemment cette fois-là. il éclata en sanglots. Il fit. Lorsque tu 4. s'était plaint (se perdre). Il eut fait. Vous eûtes traversé.Les VerBes 3. la chaleur qui régnait dans la pièce me parut (paraître) insupportable. 5. Ils s’imaginèrent. (se plaindre) de maux de tête et qu’il 2.

. vient de partir. 5. 2 Complétez les phrases suivantes en utilisant venir de + infinitif ou le passé composé. (emménager) 7. 6. vient de passer. 4. Il y a longtemps qu’il a déménagé ? Non. (aller) 2. 1. je viens de les perdre. avec François de 2002 à 2004. 3. Il est passé. L’hiver dernier. . Faites l’élision du pronom je si nécessaire. (partir) 8. Je n’ai plus sommeil. Il y a longtemps que vous avez quitté cette entreprise ? Non. Pour celles où deux réponses sont possibles. 2010. écrivez ces deux réponses. elle vient de les achever. je ai emménagé dans un nouvel appartement. Elle est partie. (faire) ai fait 6. nous venons de lui rendre visite. as mangé viens de manger (passer) 3. nous nous sommes rencontré(e)s. nous venons de la quitter. 4. Il y a longtemps que tu as perdu tes clés ? Non. Il y a longtemps que Marie a achevé ses études ? Non. Il y a une heure. . Je ai vécu (vivre) 150 . Tu as encore faim ! Mais tu une pizza entière ! (manger) Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Il y a longtemps que tu as lu ce roman ? Non. Hier. (se rencontrer) 5. Exprimer un fait récent : venir de + infinitif 1 Répondez aux questions en utilisant venir de + infinitif.Les VerBes XII. 2. Il y a longtemps que vous avez rendu visite à Marc ? Non. . . je viens de le lire. nous sommes allé(e)s au cinéma ensemble. Je viens de faire la sieste. 1. il vient de déménager. .

j’aperçus au coin du faubourg Poissonnière. 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– le premier plan. avait connu. et gardant encore l’empreinte des doigts crochus du gamin robuste avec lequel il venait peut-être de se battre . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6 Lisez ce texte puis répondez aux questions : Un gamin de Paris Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. mais un vrai gamin de Paris ! … Cheveux rougeâtres bien ébouriffés. celle au passé composé ("j'ai compté"). interprétée par Dalida en 1974. "C'était") constituent l'arrière-plan du récit . à voir Marie qui m’a demandé de lui apporter des cours. ensuite. 2010. Puis on a un imparfait. À quel temps est la forme verbale j’aperçus ? Pourquoi a-t-on ensuite un imparfait ? "J'aperçus" est au passé simple. Tu es prêt ? me téléphoner. un nez qui n’avait jamais connu de pacte avec les vanités mondaines du mouchoir.. il faut ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– utiliser le passé composé ("ont arrêté") car il y a une indication temporelle ("depuis moins de six mois"). Nous 4. était moment présent où je parle 151 . viens 2. vient de louer pour son fils. une de ces petites figures enfantines dont l’artiste peut seul deviner la sauvage poésie. expliquez les emplois de venir de + infinitif. Un jeudi gras. [vers trois heures de l’après-midi]. avait connu venait de. Elle a perdu ses clés. « Il venait d’avoir dix-huit ans ». des dents d’une blancheur éblouissante […]. flânant sur les boulevards de Paris. vous pouvez vous reporter si nécessaire au chapitre intitulé « L’imparfait et le passé composé ») Il venait d’avoir dix-huit ans Il était beau comme un enfant Fort comme un homme C’était l’été évidemment Et j’ai compté en le voyant Mes nuits d’automne Les actions à l'imparfait ("Il était". un nez dont les doigts faisaient seuls la police . 11 novembre 1830. constituant l'arrière-plan du récit (description). Mais si elle te chercher dans un quart d’heure. C’était un gamin. Après l’avoir lu. 5 Voici le début d’une chanson célèbre. Questions : 1.. JE VIENS D’ARRÊTER DE FUMER Cette brochure est destinée aux personnes qui ont arrêté de fumer depuis moins de six mois. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. la Caricature.ch Dans le titre. aplatis çà et là. employé à l'imparfait. Il m’invite à dîner dans le studio qu’il côté de l’université. "c'était". Il a l’air en pleine forme. venait de se battre. roulés en boucle d’un côté. Et "venir de + infinitif". Bonjour Madame. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Venir + infinitif ou venir de + infinitif ? Complétez les phrases suivantes. Sophie 5. Honoré de Balzac. 3. Je venons vient de viens de le croiser. Je dort. puis. elle est destinée aussi bien aux femmes qu’aux hommes […] Source : www. puis expliquez l’usage de venir de + infinitif dans le titre puis du passé composé ont arrêté. blanchis par du plâtre. souillés de boue. Placez sur l’axe temporel ci-dessous : était. En revanche. on peut employer "venir de + infinitif" car il n'y a pas d'indication temporelle. mais aussi une bouche fraîche et gracieuse. exprime un fait récent par rapport à ces actions passées. Patrick arrive tout souriant.Les VerBes 3 Lisez ces quelques lignes. je peux revenir demain. de l’imparfait et du passé composé (pour ces deux derniers temps.stop-tabac. au milieu de la foule.

1. je vais l'essayer. – Tu vas essayer cette robe ? – Oui. Je viens d’avoir soixante-cinq ans. – Vous allez habiter à Paris ? – non. – Elle va louer son appartement à Gérard ? – Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je vais prendre ma retraite. Les transports publics sont en grève. (à son frère) Non. 1. 4 Observez le modèle puis répondez aux questions. nous n'allons pas partir demain. 2. 4. Je vais prendre un taxi. Elle va louer son appartement à son frère. nous allons habiter à Compiègne. Nous allons partir dans deux jours. elle ne va pas louer son appartement à Gérard.Les VerBes XIII. 2. Je viens d’envoyer un colis à Pierre. ils ne vont pas passer l'été chez leurs parents. – Elle va écrire cette lettre ? – Oui. – Ils vont passer l’été chez leurs parents ? – (en Suisse) Non. je vais les classer. – Les jardiniers vont couper ces arbres ? – Oui. le professeur va se fâcher. 2010. 4. Je viens de voir Sophie. 5. 3. 1. J’ai mal à la tête. / Elle va faire faillite. Je viens de commencer un régime. Notre entreprise a des difficultés. Je vais mincir. 3. 4. Emporte un sandwich : tu vas avoir faim. elle va l'écrire. il va les brûler. Elle va devoir licencier certains de ses employés. / Il va faire de l'orage. Il va déménager. 1. Ils vont se marier. – Il va brûler ces papiers ? – Oui. 3. je ne vais pas faire mes études en Angleterre. Je viens de croiser ton oncle. 3. nous n’allons pas habiter à Paris. – Vous allez classer ces dossiers ? – Oui. (Compiègne) (dans deux jours) 2. 4. Dépêchez-vous : nous allons être en retard. – Vous allez partir demain ? – Non. Je vais rester à la maison. – Tu vas faire tes études en Angleterre ? – (aux États-Unis) Non. 2. il va être content. 152 . nous sommes en retard. Je viens de rencontrer Elise et Victor. Les nuages arrivent. 5. Ils vont passer l'été en Suisse. Elle a grandi ! Elle va entrer au collège. 3 Même consigne. Il a trouvé un nouvel appartement. Il va pleuvoir. 2 Observez le modèle puis complétez. ils vont les couper. Exprimer un fait imminent : aller + infinitif 1 Complétez en utilisant aller + infinitif. 6. Je vais faire mes études aux Etats-Unis.

3. mais demain je 2. 2. guéris. mais elle va bientôt la prendre. satisfait.Les VerBes 5. 4. 5 Même consigne. XIV. forts. Quand vous 6. – Corinne est en train de prendre sa douche ? – Non. nous allons le commander. Le futur simple 1 Complétez avec le verbe être au futur. / Non. nous aurons la possibilité de voyager. mais il va bientôt le faire. mais demain vous Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. il aura une belle voiture de sport. Je suis encore occupé. mais ils vont bientôt la ranger. – Les enfants sont en train de ranger leur chambre ? – Non. 1. serons serez seras sera 4. mais nous allons bientôt l'écrire. 153 . en utilisant toujours le verbe avoir au futur simple dans la seconde partie. vous aurez tout le temps de visiter d'autres pays. mais demain nous 5. je n’aurai plus besoin de travailler. – Vincent est en train de faire ton portrait ? – Non. Quand je serai riche. en pleine forme. mais demain ils seront 2 Observez la première phrase. 2010. Ils sont encore malades. 1. puis construisez cinq autres phrases sur le même modèle. Il est encore mécontent. mais je vais bientôt l'écrire. serons riches. mais demain il serai libre. 2. 1. célèbres. Tu es encore fatigué. mais demain tu 3. Vous êtes encore inconnus. Quand ils seront riches. 4. 6. mais je vais bientôt le lire. Quand il tu auras une maison ? sera riche. Quand tu seras riche. – Vous allez commander cet article ? – Oui. – Vous êtes en train d’écrire ce livre ? – Non. ils auront les moyens d'être plus généreux. – tu es en train de lire ce roman ? – non. Quand nous 5. Nous sommes encore vulnérables. serez riches.

– Quand viendras-tu me voir ? – Je viendrai te voir dès que je pourrai 2. 5. 2010. vous 3. recevras 2. Je passerai chez le coiffeur. la sauront -tu ? ce qui s’est passé. Je demanderai une promotion. Je mettrai mon costume neuf. – Quand finirez-vous ce travail ? – Nous finirons ce travail dès que nous pourrons 3. – Quand achèteront-ils une nouvelle voiture ? – Ils Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ils saurez la vérité. 154 . – Quand lirez-vous ce livre ? – nous lirons ce livre dès que nous pourrons. Je montrerai mon efficacité. – Quand verras-tu ce film ? – Je verrai ce film dès que je pourrai 5. Je me lèverai à huit heures. 3. voir – envoyer – recevoir – devoir – vouloir – savoir 1. Si vous l’interrogez. Je soulignerai les résultats obtenus. Si je t’envoie une lettre à cette adresse. 4 Observez l’exemple puis répondez aux questions en utilisant le verbe pouvoir. 4. 7. S’ils lisent ce document. – Quand prendrez-vous des vacances ? – Nous prendrons des vacances dès que nous pourrons 5 Complétez les phrases avec les verbes ci-dessous au futur simple. achèteront une nouvelle voiture dès qu’ ils pourront 4. Je ferai un récapitulatif de mes dernières missions. formez des phrases au futur simple. Que pense-t-il ? En vous inspirant de la liste ci-dessous. 6. 1.Les VerBes 3 Charles réfléchit à ce qu’il fera demain. Je verrai le directeur. – Quand ira-t-elle au Maroc ? – Elle ira au Maroc dès qu’ elle pourra 6. 9. 2. 8. J’ irai au bureau. • me lever à huit heures • mettre mon costume neuf • passer chez le coiffeur • aller au bureau • voir le directeur • faire un récapitulatif de mes dernières missions • souligner les résultats obtenus • montrer mon efficacité • demander une promotion 1.

6. ta mère te l’ 9. 4. 5. les enfants voudront verrai aller au cinéma. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. prendre le taxi. les verbes ci-dessous. (Expression familière) 2. devrons enverra 5. à l’ombre d’un cocotier. je le 6. = Quelqu'un d'obstiné revient toujours d'une façon ou d'une autre. Je J’ partirai irai Jean Je vendrai ma boutique et j’achèterai une maison de campagne. → Vous courrez de tous côtés. le sommet du Mont Blanc. Qui vivra verra. = Seul l'avenir permettra de juger. S’il fait beau. Si tu as oublié quelque chose. Quand les poules auront des dents. 7 Henri. = On revient toujours à ses anciennes habitudes. d’abord en Inde. Je m’y et je tranquille. 2. mon jardin et je de mes arbres. vous verrez 7. vont prendre leur retraite. Complétez leurs deux projets en utilisant. le casanier. J’acquiers de l’expérience. S’il pleut. Vous courez de tous côtés. passerai cultiverai une île déserte. 6. → → →  J'acquerrai de l'expérience. Pouvez-vous expliquer ce qu’ils signifient ? 1. Qui a bu boira. Nous acquérons un terrain de 3 hectares. VOIR LE COMMENTAIRE CI-JOINT. confortablement. certainement. 3. 1. Elle meurt de faim. 6 Réécrivez ces phrases au futur simple. → → Nous acquerrons un terrain de 3 hectares. 4. S’il vient à cette soirée. . Elle mourra de faim. Ils courent très vite. il rentrera par la porte. par la poste. installerai prendrai soin Je d’un pommier. Vous mourrez d'ennui. 3. l’aventurier. Si elles sont en retard. Vous mourez d’ennui. tranquille.Les VerBes 4. 2010. au futur simple. Mais ils ne conçoivent pas celle-ci de la même façon. Si nous échouons à nos examens en juin. = Jamais. Rira bien qui rira le dernier. installer – passer – aménager – se reposer – parcourir – partir – recevoir – aller – dormir – prendre soin – chercher – cultiver Henri Je vendrai ma boutique et j’achèterai un bateau. mes enfants. seul. J’y Je dormirai recevrai l’Océan Pacifique. Ils courront très vite. nous 8. . mes tous les étés. Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. Je chercherai parcourrai j’y petits-enfants. 5. = Celui qui triomphe maintenant sera un jour à son tour puni. me reposerai 8 Ces expressions ou ces proverbes français comportent tous un verbe au futur simple. Je l’ aménagerai à l’aventure. Chassez-le par la fenêtre. elles devront travailler tout l’été. et Jean. Puis mes amis. 155 . à l’ombre Puis je jusqu’en Polynésie.

le futur simple a une valeur impérative. puis. Il y paysages. l’État français composé) de lancer de gigantesques travaux. 2. (être. 156 . près de Marseille. pour souhaiteront déplacera l’installer sur la côte. peindra rejoindra (peindre) de nouveau ces (rejoindre) en 1882. imparfait) à l’origine à quatre kilomètres de la côte. Ce nouveau barrage (permettre. et l’îlot. 11 Mettez les verbes entre parenthèses au temps de l’indicatif indiqué. futur) son caractère maritime. futur) le parking. de s’en retirer avec assez de forces pour entraîner les sédiments vers le large. Ces travaux ont (se terminer. futur) un nouveau barrage à l’embouchure de la rivière du Couesnon. Il devront Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. du pain et des fruits. (décider. détruira On (détruire. au bord de la mer. et y (susciter) la curiosité de Renoir.5 km plus loin. et il sera a décidé au continent. (être. futur) emprunter des navettes. futur) ouvert. le site commencé récemment et se termineront restera (rester. Le Mont Saint-Michel restera une île À chaque marée. futur) la digue actuelle et on la se terminera remplacera (remplacer. Paul Cézanne et le village de l’Estaque C’est en 1870 que le peintre Paul Cézanne découvre l’Estaque. futur) pas marcher Ainsi. présent) dans la baie. passé On qui se jette permettra construira (construire. tu iras au supermarché faire les courses.Les VerBes 9 Quelle est la valeur du futur simple dans ce texte ? Je te laisse vingt euros. la baie du Mont Saint-Michel qui était se remplit (se remplir. (déplacer. futur) à l’eau de mer d’entrer dans la rivière. Encore quelques dizaines de mètres. Les touristes qui ne pourront (pouvoir. futur) par un pont permettant à l’eau de circuler librement. en face du Mont Saint-Michel. 600 000 m3 de sable (devoir. au pied du Mont. entouré de prairies ! Pour préserver la beauté du site. qui l’y Dans ce texte. présent) de sédiments. Il est immédiatement séduit par la lumière et la beauté des lieux. (souhaiter. au moment du reflux. 2010. Il permet d'exprimer des ordres. on (se terminer. Ses tableaux recevra susciteront (recevoir) également Monet. futur) par un nouvel ouvrage qui Enfin. Tu achèteras du lait. Il y reviendra (revenir) par la suite à plusieurs reprises. futur) rattaché présent) maintenant tout proche. futur) être retirés. Cet après-midi. en (être. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 10 Mettez les verbes entre parenthèses au futur simple. qui est actuellement. futur) dans quelques années. futur) également aménager le lit de la rivière. (se jeter. N’oublie pas de prendre aussi des céréales. faudra (falloir. est (être. le Il sera Mont Saint-Michel retrouvera (retrouver. un petit village situé à une trentaine de kilomètres au sud d’Aix-en-Provence. futur) totalement entouré d’eau trois fois plus souvent qu’aujourd’hui. Pendant toute la durée des travaux.

aller vous elles 11.Les VerBes XV. lire j’ aurai lu elles 2. • quand on aura facilité la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale. J’ouvre le portail pour que la mère du petit Lucas ne perde pas de temps lorsqu’elle déposera (déposer. Le futur antérieur 1 Complétez en mettant les verbes au futur antérieur. Mais dans les faits. aura permis (permettre) aux femmes d’accéder à toutes les sphères de responsabilité . Quand le petit aura disparu (dire. Comment rendre les femmes libres et égales aux hommes ? En France. quand la Golf (disparaître. futur antérieur) irai à l’angle de l’impasse. futur simple) donner le bain à l’enfant. serez sorti(e) / sorti(e)s 8. je le frictionnerai habillerai (frictionner. j’ (aller. Au sortir de l’eau. • quand on aura atteint l’égalité des salaires et des carrières . futur simple) dans la grande serviette éponge bleue et je l’ 157 . des écarts flagrants subsistent. au niveau des lois. ouvrir ils il 5. futur aura dit simple) sa marmaille1 encore ensommeillée dans mes bras avant de partir au travail. atteindre vous j’ aurai vaincu 12. vaincre elle serez allé(e) / allé(e)s seront allées aura vaincu auront ouvert aura ouvert auras cousu aura cousu elle 6. 1. boire auront rendu aurons bu nous tu auras bu 10. l’égalité entre les hommes et les femmes semble une chose acquise. (faciliter) 3 Mettez les verbes entre parenthèses au futur simple ou au futur antérieur. 2010. Vie quotidienne d’une nounou à la Réunion. • quand on Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. (atteindre) • quand on aura mis fin (mettre fin) aux différences d’orientation scolaire et professionnelle entre filles et garçons . devenir vous j’ 4. Les femmes seront libres et égales aux hommes • quand on sera parvenu (parvenir) à empêcher la violence qui leur est faite quotidiennement . prendre nous aurons pris aurez atteint aurons atteint nous ils auront pris 2 Mettez les verbes entre parenthèses au futur antérieur. coudre tu serez devenu(e) / devenu(e)s serai devenu (e) ils 9. futur antérieur) au revoir de la main à sa mère. rendre j’ aurai rendu tu auras mis 3. sortir elle vous sera sortie. mettre nous auront lu aurons mis 7.

Lorsqu’il (manger. 3. futur simple) dans la chaise haute où il mangera (manger. habitation en paille ou en branches d’arbres. 2. À la Réunion. il a peut-être eu un accident. 3. futur simple) pour sa sieste qu’il fera (faire. futur simple) le jardin. à la Réunion. Ensuite. → Nous nous serons trompés de chemin. futur simple) au cliquetis de nos couverts s'installera répondront babillements du gosse assis dans sa poussette sur le bord de l’assiette. (rempoter. Vous deviendrez plus sages d’ici peu. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. → Nous aurons aménagé dans notre nouvel appartement avant Pâques.Les VerBes (habiller. On a peut-être coupé leur ligne de téléphone. Au réveil du petit. futur simple) jusqu’aux environs de onze heures. (faire. je futur simple) les orchidées ou désherberai ferai (désherber. 158 . il signifie plus généralement « maison ». rempoterai Pendant son sommeil. il signifie simplement « enfant ». → Les députés auront voté cette loi mercredi. Ma collègue prendra ses nouvelles fonctions lundi matin. 2010. → Julie sera arrivée en retard. 4. futur simple). Louis et moi. case : dans les pays tropicaux. cari : curry 3. 2. Les pirates de l’air ont peut-être détourné l’avion sur Singapour. Elle partira dans un mois. « marmaille » désigne d’ordinaire. Il désigne donc ici le petit Lucas. Éd. → On aura coupé leur ligne de téléphone. j’ irai (aller. → Ma collègue aura pris ses nouvelles fonctions lundi matin. 1. → Vous aurez oublié votre parapluie dans le train. une bande désordonnée et bruyante de jeunes enfants. À neuf heures. je l’ assiérai / assoirai (asseoir. claire tristan. 1. en langage familier. on aura mangé (s’installer. 1. futur antérieur). → Vous serez devenu(e)s plus sages d'ici peu. futur simple) étendre mon linge ou préparer le cari2 de midi tandis qu’il jouera (jouer. 4 Mettez les phrases au futur antérieur de manière à présenter les faits comme accomplis et à leur donner un caractère de plus grande certitude. de l’aube. Julie est peut-être arrivée en retard. celui que nous a donné un voisin avant de s’en aller pour la métropole. Nous aménagerons dans notre nouvel appartement avant Pâques. futur simple) pour manger le cari. Vous avez peut-être oublié votre parapluie dans le train. futur simple) dans son parc. → Elle sera partie dans un mois. et les (répondre. Nous nous sommes peut-être trompés de chemin. futur simple) le ménage de la case3. 5.→il aura eu un accident. collection « regards croisés ». 4. je le coucherai (coucher. Les députés voteront cette loi mercredi. futur simple) sa purée de chou-chou que j’ aurai réchauffée (réchauffer. 2006. 5 Transformez les phrases de manière à exprimer la supposition au moyen du futur antérieur. 5. Cependant. → Les pirates de l'air auront détourné l'avion sur Singapour. futur antérieur) dans le vieux micro-ondes. 2. Mada.

Tu 3. Il 4. Ils seraient ravis d'avoir de vos nouvelles. Formes 1 Complétez avec avoir au conditionnel présent et reliez les termes de manière à faire des phrases. de connaissances. 4. Vous 6. Hélène serait heureuse de faire sa connaissance. Vous ne le 6. C’est un examen difficile que tu serais content de réussir. 1. Elle 4. Il 8. Je Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Écrivez-leur. Je serais désolé de vous ennuyer. Le conditionnel présent 1.) contraint de prendre le vol suivant – heureux de faire sa connaissance – ravi d’avoir de vos nouvelles – désolé de vous ennuyer – libre de prendre des vacances – content de réussir 1. 2. c. une heure plus tôt. 3. J’espère que je ne vous gêne pas. son chemin. Nous 2. Amène ton frère. Sans ces obligations. J’ 2. pas. Pourvu qu’il y ait assez de place ! Sinon. 2010. de français. Tu 4 Mettez chacun des verbes au temps indiqué : 1. prendre Futur simple : Conditionnel présent : je rirai je rirais nous prendrons nous prendrions 159 . e de moi. rire Futur simple : Conditionnel présent : 2. Nous 5. Le conditionnel I. (souhaiter) (préférer) (choisir) (sortir) (savoir) (arriver) (continuer) (pouvoir) 3. b d’une omelette. nous serions libres de prendre des vacances. Je 5. (N’oubliez pas d’accorder les adjectifs qualificatifs si nécessaire. aurait aurions auriez auraient 2 Complétez avec être au conditionnel présent suivi d’un des éléments en italiques. cette solution. f de malfaiteurs. Elles 7. vous seriez contraint(e) / contraint(e)s de prendre le vol suivant. 5. te taire. 1. 3 Mettez les verbes entre parenthèses au conditionnel présent. 6. Ils aurais aurais envie besoin peur cours l’air soif a.C . par avion. d d’une nouvelle paire de chaussures. souhaiterions préférerais choisirait sortirais sauriez arriveraient continuerait pourrais vous entendre vous voir.

Les VerBes

3. venir

Futur simple : Conditionnel présent :

ils ils

viendront
viendraient

4. construire Futur simple : Conditionnel présent : 5. vouloir Futur simple : Conditionnel présent : 6. crier Futur simple : Conditionnel présent : 7. devenir Futur simple : Conditionnel présent : 8. ouvrir Futur simple : Conditionnel présent :

vous vous tu tu on on

construirez
construiriez

voudras
voudrais

criera
crierait

elle elle

deviendra
deviendrait ouvrirons

nous

nous ouvririons

5 Indiquez si la forme soulignée est au conditionnel présent ou à l’imparfait de l’indicatif. Puis donnez son infinitif. 1. Je lisais Robinson Crusoe.
imparfait de l'indicatif
lire

5. Vous feriez attention.
conditionnel présent
faire

2. Vous devriez vous reposer.
conditionnel présent

6. Elles courraient plus vite.
devoir
conditionnel présent

courir

3. Il mourrait de faim.
conditionnel présent
mourir

7. Elle faisait la cuisine.
imparfait de l'indicatif
faire

4. Elle pesait trois kilos.
imparfait de l'indicatif
peser

8. Tu acquérais ce champ pour dix mille francs.
imparfait de l'indicatif acquérir

6 Complétez le tableau ci-dessous. Infinitif trouver
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

Imparfait vous je nous tu ils il je elle
trouviez

Futur vous je nous tu ils il je elle
trouverez

Conditionnel présent vous je nous tu ils il je elle
trouveriez

réduire partager pouvoir appeler falloir faire envoyer

réduisais partagions
pouvais appelaient fallait

réduirai partagerons
pourras appelleront faudra

réduirais partagerions
pourrais appelleraient faudrait

faisais
envoyait

ferai
enverra

ferais
enverrait

160

Les VerBes

2. Emplois
1 Observez l’exemple puis réécrivez les phrases de manière à les rendre plus courtoises. Pouvez-vous compléter ce formulaire ? 1. Peux-tu ouvrir la fenêtre ? 2. Je veux une baguette pain. 3. Avez-vous du feu ? → → → → Pourriez-vous compléter ce formulaire ?
Pourrais-tu ouvrir la fenêtre ?
Je voudrais une baguette de pain.

Auriez-vous du feu ?

4. Je souhaite rester seul avec lui. 5. Pouvez-vous me passer le sel ?

→ →

Je souhaiterais rester seul avec lui. Pourriez-vous me passer le sel ?

2 Observez l’exemple, puis réécrivez les phrases de manière à transformer l’ordre en conseil. Mange moins vite. → tu devrais manger moins vite. 1. Téléphone-lui. 2. Tais-toi. → →
Tu devrais lui téléphoner.

Tu devrais te taire.

3. Travaillez davantage. 4. Dépêchez-vous. → 5. Écris à ton professeur.

→ →

Vous devriez travailler davantage.

Vous devriez vous dépêcher.

Tu devrais écrire à ton professeur.

3 Observez l’exemple puis réécrivez les phrases. On dit que le premier ministre remanie son gouvernement. → le premier ministre remanierait son gouvernement. 1. On dit que le fils de Madeleine poursuit une carrière militaire. → Le fils de Madeleine poursuivrait une carrière brillante. 2. On dit qu’on ignore le nombre exact de victimes. → On ignorerait le nombre exact de victimes. 3. On dit que le soldat porté disparu appartient à l’armée de l’air. → Le soldat porté disparu appartiendrait à l'armée de l'air. 4. On dit que son père travaille au FMI. → Son père travaillerait au FMI. 5. On dit que le président doit s’adresser aujourd’hui aux médias.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

→ Le président devrait s'adresser aujourd'hui aux médias. 6. On dit qu’une centaine de députés sont favorables à cette loi. → Une centaine de députés seraient favorables à cette loi. 4 Complétez avec les verbes en caractères italiques au conditionnel présent. être (deux fois) – avoir – écrire – habiter – imaginer – lire – inventer – découvrir – bâtir – voyager Comme j’aimerais que ma vie ressemble à celle d’Agatha Christie ! Du matin au soir, j’ romans policiers passionnants. Je j’
inventerais serais
bâtirais écrirais

des

des intrigues complexes, j’
auraient habiterais

imaginerais

des crimes terribles,
lirait voyagerais

de savantes machinations. Mes livres riche et célèbre. J’
serais

un grand succès. On les de grandes propriétés. Je

dans le monde entier. Je

dans des pays lointains. Et je d’anciennes civilisations perdues…

amoureuse d’un archéologue. Ensemble, nous découvririons

161

Les VerBes

5 Mettez les verbes entre parenthèses aux temps qui conviennent. 1. Si je (avoir) de l’argent, j’achèterais une nouvelle voiture. → Si j'avais de l'argent, j'achèterais une nouvelle voiture. 2. Elle voyagerait plus souvent si elle (avoir) le temps. → Elle voyagerait plus souvent si elle avait le temps. 3. Si sa femme (donner) naissance à un garçon, il en serait très heureux. → Si sa femme donnait naissance à un garçon, il en serait très heureux. 4. Tu serais moins fatigué si tu (dormir) huit heures par nuit. → Tu serais moins fatigué si tu dormais huit heures par nuit. 5. Si vous (connaître) Alain, vous l’aimeriez comme moi. → Si vous connaissiez Alain, vous l'aimeriez comme moi. 6. Il réussirait s’il (travailler) davantage. → Il réussirait s'il travaillait davantage. 6 Même consigne. 1. Si vous viviez à Paris, vous (voir) que tout y est plus cher que dans votre ville. → Si vous viviez à Paris, vous verriez que tout y est plus cher que dans votre ville. 2. Vous me (rendre) un grand service si vous pouviez téléphoner à mes parents. → Vous me rendriez un grand service si vous pouviez téléphoner à mes parents. 3. Si tu étais moins bavard, je te (confier) ce secret. → Si tu étais moins bavard, je te confierais ce secret. 4. Il n’(accepter) pas, si je le lui demandais. → Il n'accepterait pas, si je le lui demandais. 5. Si j’étais à votre place, je (se méfier) de lui. → Si j'étais à votre place, je me méfierais de lui. 6. Nous (pouvoir) faire ce travail si vous nous le permettiez. → Nous pourrions faire ce travail si vous nous le permettiez.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

7 Observez l’exemple puis construisez des phrases en employant au cas où suivi du conditionnel présent. J’emporte un pull. il fera peut-être froid. → J’emporte un pull au cas où il ferait froid. 1. Il prend son parapluie. Il pleuvra peut-être. → Il prend son parapluie au cas où il pleuvrait. 2. Il faut toujours être présentable chez soi. Quelqu’un arrivera peut-être à l’improviste. → Il faut toujours être présentable chez soi au cas où quelqu'un arriverait à l'improviste. 3. Nous t’avons gardé une part de gâteau. Tu passeras peut-être nous voir. → Nous t'avons gardé une part de gâteau au cas où tu passerais nous voir. 4. Vous souhaitez apprendre le chinois. Un poste se présentera peut-être à Pékin. → Vous souhaitez apprendre le chinois au cas où un poste se présenterait à Pékin.
162

Les VerBes

5. Je vais emporter une trousse de pharmacie. L’un de nous se fera peut-être mal. → Je vais emporter une trousse de pharmacie au cas où l'un de nous se ferait mal. 6. Elles ont fait des économies. Elles pourront peut-être faire ce voyage au Canada. → Elles ont fait des économies au cas où elles pourraient faire ce voyage au Canada. RemaRque : on trouvera d’autres exercices sur le conditionnel dans L’empLoi du conditionneL, p. 317.

II. Le conditionnel passé
1 Observez l’exemple, puis complétez par les verbes qui vous semblent convenir, au conditionnel passé. J’ volontiers → J’aurais volontiers acheté ce livre mais il était épuisé. 1. Je t’ 2. Nous 3. Tu 4. Elle 5. Vous 6. Ils
aurais
aurions

ce livre mais il était épuisé.

volontiers volontiers volontiers volontiers volontiers volontiers

montré
visité

ma collection de timbres mais je n’ai pas trouvé mon album. cette ville mais nous n’en avons pas eu le temps. un apéritif mais tu devais rentrer en voiture et être prudent. à cette conférence mais elle n’était pas libre. cette émission mais vous étiez trop occupés. leurs provisions avec vous mais vous ne le leur avez pas demandé.

aurais aurait auriez auraient

pris assisté écouté partagé

2 Complétez les phrases ci-dessous en utilisant le conditionnel passé. Regrets d’un jeune diplômé à la recherche d’un emploi 1. (rédiger) 2. (préparer) 3. (définir) 4. (se spécialiser) 5. (apprendre) 6. (s’engager)
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

Si j’avais su, j’ Si j’avais su, j’ Si j’avais su, j’ Si j’avais su, je Si j’avais su, j’ Si j’avais su, je ne

aurais rédigé
aurais préparé

plus soigneusement mes lettres de motivation. plus sérieusement mes entretiens d’embauche. mieux
défini

aurais

mon projet professionnel.

me serais spécialisé
aurais appris

davantage. dans une filière d’études aussi encombrée.

plusieurs langues étrangères. pas
engagé

me serais

3 Reformulez les phrases de l’exercice 2 de manière à exprimer le regret au moyen de j’aurais dû ou j’aurais pu. 1. J’aurais dû rédiger plus soigneusement mes lettres de motivation. 2. J'aurais dû préparer plus sérieusement mes entretiens d'embauche. 3. J'aurais dû mieux définir mon projet professionnel. 4. J'aurais dû me spécialiser davantage. 5. J'aurais dû apprendre plusieurs langues étrangères. 6. J'aurais dû ne pas m'engager dans une filière d'études aussi encombrée. 4 Reformulez les phrases en utilisant pouvoir ou devoir au conditionnel passé pour exprimer le reproche. 1. Tu n’es pas venu. Tu aurais pu venir. / Tu aurais dû venir. 2. Vous ne m’avez pas averti immédiatement. Vous auriez pu m'avertir immédiatement. / Vous auriez dû m'avertir [...] 3. Tu n’es pas arrivé à l’heure. Tu aurais pu arriver à l'heure. / Tu aurais dû arriver à l'heure.
163

Les VerBes

4. Vous n’avez pas pris vos clés. Vous auriez pu prendre vos clés. / Vous auriez dû prendre vos clés. 5. Tu n’as pas photocopié cette page. Tu aurais pu photocopier cette page. / Tu aurais dû photocopier cette page. 6. Vous n’avez pas apporté ces documents. Vous auriez pu apporter ces documents. / Vous auriez dû apporter [...] 5 Mettez les verbes entre parenthèses au temps et au mode indiqués. 1. Je (pouvoir) travailler sérieusement. futur simple de l’indicatif →  Je pourrai travailler sérieusement. 2. Je (pouvoir) déplacer ma voiture imparfait de l’indicatif →  Je pouvais déplacer ma voiture. 3. Je (pouvoir) t’emmener. conditionnel présent 4. Je (pouvoir) y aller. conditionnel passé →  Je pourrais t'emmener. →  J'aurais pu y aller.

6 Observez l’exemple, puis complétez avec les verbes entre parenthèses. (ouvrir) si nous t’avions entendu, nous t’ → si nous t’avions entendu, nous t’aurions ouvert la porte. 1. (dire) 2. (venir) 3. (être) 4. (croire) 5. (rattraper) 6. (pardonner) Je n’ Nous l’ S’il en avait eu envie, il
Auriez

la porte.
aurais

Si j’avais su que tu allais te mettre en colère, je ne t’
serait venu été

rien

dit

.

avec nous.

-vous jamais
aurions rattrapé

d’accord si l’on vous avait demandé votre avis ? une histoire pareille si je n’en avais été moi-même le témoin. si nous avions couru plus vite.
aurais pardonné

aurais

cru

Si tu m’avais avoué ta faute, je t’

.

7 Même consigne. 1. (réussir - tenter) Il
aurait réussi aviez lu
aurions pu

s’il

avait tenté

sa chance.
auriez
avait parlé

2. (lire - comprendre) Si vous quelle est son opinion à ce sujet. 3. (pouvoir - parler) 4. (finir - s’y mettre) Nous Tu
aurais

son livre, vous l’aider s’il nous
fini

mieux

compris

de ses problèmes.
t'y étais mis

déjà

ce travail si tu , je vous
aurais

plus tôt.
permis

5. (demander - permettre) Si vous me l’ de prendre quelques jours de congé.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

aviez demandé avions su

volontiers

6. (savoir - rendre visite) immédiatement.

Si nous

qu’il était si malade, nous lui

aurions rendu visite

8 Observez l’exemple puis complétez les phrases en utilisant le conditionnel passé. Mon frère oublie parfois ses clés. → Je vais laisser la porte ouverte au cas où mon frère aurait oublié ses clés. 1. Elle me laisse parfois un message. → Je vais écouter mon répondeur téléphonique au cas où elle m'aurait laissé un message.

2. Mon voisin récupère parfois mon courrier en mon absence. → Je vais aller voir mon voisin au cas où il aurait récupéré mon courrier en mon absence.

3. On trouve parfois mon chat dans la rue. → Je vais mettre une annonce dans le journal au cas où (l') on aurait trouvé mon chat dans la rue.
164

Les VerBes

4. Charles reçoit parfois des nouvelles de Sylvie. → Je vais appeler Charles au cas où il aurait reçu des nouvelles de Sylvie. RemaRque : on trouvera d’autres exercices sur le conditionnel dans L’empLoi du conditionneL, p. 317.

III. Les futurs dans le passé
1 Complétez les phrases inachevées. il se battra jusqu’au bout. 1. Vous reviendrez à Paris. 3. Il devra travailler plus. → → il m’assurait qu’il se battrait jusqu’au bout. Il nous avait promis que vous reviendriez à Paris. → On prévoyait que je serais présent à cette cérémonie. → Ils affirmaient qu’ ils prendraient des décisions à leur retour. Il a admis qu’ il devrait travailler plus. → Les économistes pensaient que le déficit public s'accroîtrait.

2. Je serai présent à cette cérémonie. →

4. Ils prendront des décisions à leur retour. 5. Le déficit public s’accroîtra.

2 Répondez aux questions en vous référant aux indications entre parenthèses. 1. Qu’aviez-vous dit au sujet de cet artiste ? Nous avions dit qu'il séduirait le public. 2. Qu’aviez-vous dit au sujet de cette loi ?
Nous avions dit qu'elle mettrait fin aux abus.

(séduire le public)

(mettre fin aux abus)

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Qu’aviez-vous dit au sujet de ce projet ?
Nous avions dit qu'il nuirait à l'environnement.

(nuire à l’environnement)

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Qu’aviez-vous dit au sujet de ce film ? (avoir du succès)

Nous avions dit qu'il aurait du succès. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

5. Qu’aviez-vous dit au sujet de cette société ?

(se développer rapidement)

Nous avions dit qu'elle se développerait rapidement. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

3 Transposez les phrases au passé. 1. L’agent immobilier dit qu’il nous téléphonera quand il aura reçu les clés de l’appartement.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

L’agent immobilier a dit qu'il nous téléphonerait quand il aurait reçu les clés de l'appartement. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. L’entraîneur explique à ses joueurs qu’ils vaincront quand ils auront acquis un véritable esprit d’équipe.
L'entraîneur expliquait à ses joueurs qu'ils vaincraient quand ils auraient acquis un véritable esprit d'équipe. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. La cantatrice annonce qu’elle mettra fin à sa carrière quand elle aura achevé sa tournée internationale.
La cantatrice a annoncé qu'elle mettrait fin à sa carrière quand elle aurait achevé sa tournée internationale. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Je suis sûr que mon père achètera une maison en Provence quand il aura pris sa retraite.
J'étais sûr que mon père achèterait une maison en Provence quand il aurait pris sa retraite. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

165

Il promet qu’il poursuivra l’amélioration des trottoirs et des parkings et multipliera les pistes cyclables. 166 . Il promettait ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– que. Il affirme également que. Enfin. quand on aurait revu le plan d'occupation des sols. Enfin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Le maire disait qu'il allait faire tout son possible pour rendre notre commune plus agréable et attractive.Les VerBes 4 Réécrivez ce texte en commençant par Le maire disait. il annonce qu’il s’attachera à la création d’un musée municipal destiné à sauvegarder notre mémoire collective et notre patrimoine. Il affirmait également Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– chantier une piscine et une patinoire. Le maire dit qu’il va faire tout son possible pour rendre notre commune plus agréable et attractive. il aménagera de nouveaux espaces verts et mettra en chantier une piscine et une patinoire. il aménagerait de nouveaux espaces verts et mettrait en ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– sauvegarder notre mémoire collective et notre patrimoine. il annonçait qu'il s'attacherait à la création d'un musée municipal destiné à qu'il poursuivrait l'amélioration des trottoirs et des parkings et multiplierait les pistes cyclables. 2010. quand on aura revu le plan d’occupation des sols.

1. Il est nécessaire que tu aies un ami. Il faut que vous 6. 1. voie à votre place ? allaient . Le subjonctif présent 1 Complétez avec le verbe être au subjonctif présent. 2010. → → il est nécessaire qu’elle ait un avocat. 5. → J'aimerais que tu viennes avec nous. J'aimerais que nous prenions cette route. Il faut que tu 3. → → → → Il est nécessaire que j'aie un dictionnaire. J'aimerais que tu me dises où tu vas. Tu n’as pas d’ami. → → → J'aimerais qu'ils aillent voir Versailles. Il ne sait pas la vérité ? → J'aimerais qu'il sache la vérité. Tu ne me dis pas où tu vas ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 4. Vous ne choisissez pas cette chanson ? 3. 6. J’ordonne que vous m’ ouvriez 4. Il est important que je vous vois 5. Elles n’ont pas de voiture. 3 Même consigne. persévérants. Nous ne prenons pas cette route ? 4. courageux. Cochez pour chacune d’elle la forme qui vous semble convenir. 4 Dans toutes ces phrases le verbe manquant doit être au subjonctif présent. → Il est nécessaire que nous ayons un compte bancaire. 3. Il faut qu’ils sois sois soit soyons soyez vigilant. Il faut que nous 5.D. Je n’ai pas de dictionnaire. 2. Quel dommage que François ne pourrait 2. Il faut qu’il 4. Tu ne viens pas avec nous ? 2. Il n’a pas de professeur. Il aimerait que nous lui faisons 3. → J'aimerais que vous choisissiez cette chanson. 1. Il faut que je 2. Il est nécessaire que vous ayez un bureau. Ils ne vont pas voir Versailles ? 5. Vous n’avez pas de bureau. Le subjonctif et l’impératif I. prudent. Nous n’avons pas de compte bancaire. faisions la porte. elle n’a pas d’avocat. 6. tu ne pars pas ce soir ? → Il est nécessaire qu'il ait un professeur. Voulez qu’ils y aillent peut pas te rencontrer ! puisse fassions ouvrez voies iraient 167 confiance. puis transformez les phrases. discrets. Il est nécessaire qu'elles aient une voiture. soient 2 Observez l’exemple. sages. J’aimerais que tu partes ce soir. ouvririez . 1.

→ Il semble que tu aies eu peur. on a l’impression que… 2 Remplacez les subjonctifs présents par des subjonctifs passés de manière à exprimer un rapport d’antériorité. ? se creuse verdisse 4. . Nous regrettons que vous partiez si tôt. Complétez les phrases avec les verbes ci-dessous.Les VerBes 5 Empêcher et éviter se construisent avec le subjonctif. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Il paraît que tu as eu peur. → Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. se creuser – verdir – reconnaître – se reproduire – rendre 1. Le ministre empêche que ses services (ne) 3. rendent public un rapport sur la délinquance. → Il semble qu'ils aient eu une amende. 3. → Il semble qu'il ait eu des ennuis. II. Il semble que vous ayez eu des soucis. Je suis ravi que tu aies pu signer ce contrat. → Il semble que j’ aie eu du succès. Le subjonctif passé 1 Transformez les phrases selon le modèle. Nous regrettons que vous soyez parti(e) / parti(e)s si tôt. Il est facultatif et sa suppression ne change pas le sens de la proposition. Il paraît que j’ai eu du succès. Le jeune prince se déguise pour éviter qu’on (ne) le . 5. Ces mesures fiscales empêcheront que le déficit de l’État (ne) 5. il paraît que j’ai eu un appel téléphonique. 4. 1. c’est-à-dire un ne qui n’a pas de valeur négative. 1. RemaRque : après les verbes empêcher et éviter. on rencontre très souvent un ne « explétif » dans la proposition subordonnée. Il paraît qu’il a eu des ennuis. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. reconnaisse . Il paraît que nous avons eu une visite en notre absence. → il semble que j’aie eu un appel téléphonique. il semble que… = on dirait que. Nous devons agir pour éviter que cet incident (ne) 2. Je suis content qu’elles reconnaissent leurs torts. Je suis ravi que tu puisses signer ce contrat. Comment éviter que l’eau de la piscine (ne) se reproduise . Il paraît que vous avez eu des soucis. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 168 Je suis content qu'elles aient reconnu leurs torts. 2. RemaRque : il paraît que… = on dit que… . Il paraît qu’ils ont eu une amende. 6. 2010. c’est pourquoi il est noté entre parenthèses dans les phrases ci-dessus. → Il semble que nous ayons eu une visite en notre absence.

Il a été un ami fidèle. 3. Les enfants auront fait leurs devoirs avant de se coucher. Vous êtes fâchés qu'il ne vous ait pas cru. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. C’est vraiment dommage qu’on ne te voie pas plus souvent. Nous sommes désolés que tu n'aies pas fait ce voyage avec nous. Ils ont été des collègues sympathiques. 2. C'est vraiment dommage qu'on ne t'ait pas vu(e) plus souvent. Je demande que tu aies terminé ce devoir dans deux heures. Tu as été un partenaire fiable. → Peu importe qu'ils aient été des collègues sympathiques : on a rompu toute relation avec eux. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. 4. : on ne t’a pas fait confiance. Le locataire aura quitté l’appartement avant le 31 juillet. 2010.Les VerBes 4. Pierre aura pris son repas avant mon retour. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 6. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. → Peu importe qu'il ait été un ami fidèle : on l’a abandonné. Nous sommes désolés que tu ne fasses pas ce voyage avec nous. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. J’ai été un employé sérieux. Je me réjouis que vous vous engagiez dans cette association. → Peu importe que vous ayez été des adversaires loyaux : on a dit que vous trichiez. Je demande que le locataire ait quitté l'appartement avant le 31 juillet. Il sera parti d’ici ce soir. → Peu importe que tu aies été un partenaire fiable : on n’a pas renouvelé mon contrat. Je demande qu'il soit parti d'ici ce soir. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Vous avez été des adversaires loyaux. Je me réjouis que vous vous soyez engagé(e) / engagé(e)s dans cette association. 1. Je demande que Pierre ait pris son repas avant mon retour. Elle est heureuse que je parvienne à finir ce travail. Tu auras terminé ce devoir dans deux heures. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. 4 Réécrivez ces phrases en commençant par Je demande que. 5. → Peu importe que j’aie été un employé sérieux : on m’a licencié. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Observez l’exemple puis transformez les phrases. Vous serez revenus avant minuit. Je demande que les enfants aient fait leurs devoirs avant de se coucher. 1. Nous avons été des conseillers efficaces. Vous êtes fâchés qu’il ne vous croie pas. → Peu importe que j'aie été un collaborateur dévoué 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 169 . Je demande que vous soyez revenus avant minuit. J’ai été un collaborateur dévoué. Elle est heureuse que je sois parvenu(e) à finir ce travail. → Peu importe que nous ayons été des conseillers efficaces : on ne nous a pas écoutés. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8.

Elle ne veut pas t’accompagner. Ils ne font pas leurs exercices régulièrement. assistent 5. moins. J’ordonne qu’ils les 4. se couchent 170 . Il y a longtemps que nous ne nous sommes pas vus. Je vais au supermarché. Jacques ne me fait pas confiance. → Si nécessaire. Je souhaite que tu viennes demain. Il faut être à l’écoute de l’enfant. tu n’es pas venu depuis plusieurs jours. Qui a encore écrit sur les murs ? J’interdis qu’on 10. Le subjonctif dans les complétives (1) 1 Transformez les phrases en remplaçant il faut + infinitif par il faut que + subjonctif et en employant le subjonctif présent. 8. . tous les jours. Je voudrais que nous 6. au moins à le plus vite possible. sa blessure ne guérit pas. 3. Il est essentiel qu’il me finisse preniez voies un médecin. repérer ses difficultés et lui permettre de les exprimer. que tu repères ses difficultés et que tu lui de les exprimer. → Il faut que tu réagisses rapidement. Je tiens à ce qu’ils ceux du second. Il est nécessaire que vous 4. J’exige qu’il la sache 7. 2. → → Pourvu que sa blessure guérisse ! → → Pourvu que Jacques me fasse confiance ! Pourvu qu’ elle veuille t'accompagner ! Pourvu qu’ on vous croie ! 1. Il est temps que je 3. → Il faut que tu permettes sois à l’écoute de l’enfant. à 17 heures. Tu parles trop. prochainement. il faut que tu recoures à l’aide d’un psychologue ou d’un orthophoniste. un avocat. ailleurs que sur son cahier ! après huit heures. il faut recourir à l’aide d’un psychologue ou d’un orthophoniste. 2. Ces étudiants n’ont pas assisté aux cours du premier semestre. . Il est urgent qu’ils 5.Les VerBes III. Il ne sait toujours pas la vérité. Il faut le valoriser et l’encourager. Les enfants se couchent trop tard. 2 Complétez avec les verbes entre parenthèses au subjonctif présent. (voir) (finir) (prendre) (disparaître) (rejoindre) (croire) disparaissent rejoignes croie 3 Observez l’exemple puis complétez les phrases. Il est indispensable que tu 2. Vous arrivez souvent en retard. obéissiez écrive toujours à mes ordres. 2010. 1. Je demande que vous 9. 4. Si nécessaire. 1. On ne vous croit pas. Je veux que nous y 2. 3. Je désire que vous Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Que dois-je faire quand un enfant est en échec scolaire ? 1. J’aimerais bien que tu parles allions ensemble. Je défends qu’ils 4 Observez l’exemple puis complétez les phrases. Il vous arrive de ne pas obéir. Il faut réagir rapidement. fassent 3. nous voyions arriviez à l’heure. Il est impératif que tu nous 6. cet ouvrage. → Il faut que tu le valorises et que tu l’ encourages .

– il verra ses parents ce soir. 2. – Ma voiture démarre de plus en plus difficilement. → il est possible / impossible que nous l’ayons croisé par hasard. – Peut-il entrer ? – Mais oui. – J’ai de la fièvre. 6 Observez l’exemple. qu'il entre ! 2. – Il vaudrait mieux que vous appeliez un plombier. qu'il parte ! 3.Les VerBes 4. 5. – Peut-il partir ? – Mais oui. – nous l’avons croisé par hasard. – Il vaudrait mieux que tu demandes l'aide d'un professeur. – Nous avons manqué notre bus. Le subjonctif dans les complétives (2) 1 Observez les exemples puis complétez en mettant le verbe au subjonctif présent ou au subjonctif passé. qu'il en profite ! 4. qu'il prenne ces documents ! IV. / Il vaudrait mieux qu'il prenne des cours à domicile. – J’ai très mal à une dent. – Il vaudrait mieux que vous preniez un taxi. → → Pourvu que je me souvienne de son adresse ! Pourvu que Béatrice puisse venir ! 5 Observez l’exemple. – Peut-il en profiter ? – Mais oui. 5. – il prend cette direction → il est possible / impossible qu’il prenne cette direction. – Peut-il prendre ces documents ? – Mais oui. Béatrice ne peut pas venir. faites suivre chacune des phrases d’un conseil approprié. – il vaudrait mieux que tu ailles rapidement chez le dentiste. 4. – Peut-il y aller en voiture ? – Mais oui. 3. qu’il nous suive ! 1. qu'il y aille en voiture ! Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. – Il y a un robinet qui fuit dans notre salle de bains. puis répondez aux questions. Je pars en voyage. 1. – Il vaudrait mieux que tu voies un médecin. → il est possible / impossible qu’il voie ses parents ce soir. Il est possible que je parte en voyage. 2010. 171 . 1. – Mon fils a des difficultés en mathématiques. 5. – Peut-il nous suivre ? – Mais oui. Je ne me souviens pas de son adresse. De même. – Il vaudrait mieux que tu la conduises au garage et que tu la fasses réviser.

oublié(e)s 3. mais il n’est pas impossible qu’ils 6. Ce sportif réussira cet exploit. pas . 3. mais il semble qu’ils 4. Je suis persuadé que ces hommes sont coupables. → Êtes-vous sûr qu’il ait raison ? 1. → Je ne suis pas convaincu que les troupes ennemies franchissent la frontière. aient pu s’y rendre aujourd’hui. → Je ne suis pas certain que l'assassin revienne sur les lieux du crime. Jean-François voudra nous héberger. Je suis convaincu que les troupes ennemies franchiront la frontière. Je lui ai communiqué le code mais il n’est pas certain qu’il l’ . → Je ne suis pas certain que ce cheval remporte la course. → Êtes-vous sûr que votre voisin vende son appartement ? 6. Je suis sûr que mon voisin vend son appartement. → Je ne suis pas persuadé que ces hommes soient coupables. Il voulait passer quinze jours en Croatie mais il est peu probable qu’il en 3 Observez l’exemple puis transformez les phrases. On a annoncé cette nouvelle. aient disparu ait 2. → Êtes-vous certain que nous puissions lui faire confiance ? 4. 2010. Il est impossible que ce sportif réussisse cet exploit. Nous ne l’avons pas vu depuis des années. On lui a pris son porte-monnaie. ait eu 3. 5. Il est impossible que vous restiez là. mais il est possible qu’il ne nous ait retenu . Il est possible que on ait annoncé cette nouvelle. 2 Complétez les phrases en mettant les verbes ci-dessous au subjonctif passé. oublier – avoir – disparaître – croire – pouvoir – retenir 1. 4. 5.Les VerBes 2. le temps. → Êtes-vous convaincu que les troupes ennemies franchissent la frontière ? 5. mais il se peut qu’il ait cru en Dieu dans sa jeunesse. Vous restez là. Vous aviez rangé ces livres sur cette étagère. Je l’ai toujours connu athée. Je suis sûr qu’il a raison. → Je ne suis pas sûr que mon voisin vende son appartement. → Êtes-vous certain que ce cheval remporte la course ? 2. Il est possible que Jean-François veuille nous héberger. → Êtes-vous certain que l'assassin revienne sur les lieux du crime ? 172 . 6. Il est impossible qu’ on lui ait pris son porte-monnaie. Ils n’y sont pas allés depuis plusieurs mois. Je suis certain que l’assassin reviendra sur les lieux du crime. Je suis certain que ce cheval remportera la course. → Je ne suis pas certain que nous puissions lui faire confiance. → Je ne suis pas sûr qu’il ait raison. → Êtes-vous persuadé que ces hommes soient coupables ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je suis certain que nous pouvons lui faire confiance.

→ Tu ne crois pas qu'il dise la vérité. Attention au temps de la subordonnée. Vous ne pensez pas que ses affaires aient prospéré. 4. 6. Est-ce que vos comptables ont déjà vérifié les transactions de cette société ? Croyez-vous que vos comptables aient déjà vérifié les transactions de cette société ? 5 Observez l’exemple puis réécrivez les phrases. → nous ne pensons pas que vous vous trompiez. → Je ne pense pas que vous exagériez. Je pense que vous exagérez. 1. Ils ne pensent pas que tu aies attendu suffisamment. Est-ce qu’il a filmé cette scène avec son portable ? Pensez-vous qu’ il ait filmé cette scène avec son portable ? 6. → Je ne trouve pas que cette affaire soit très grave. Vous pensez que ses affaires ont prospéré. Tu crois qu’il dit la vérité. 2010. Est-ce que votre attitude a choqué Françoise ? Croyez-vous que votre attitude ait choqué Françoise ? 3. → Elle ne croit pas qu'on soit parvenu à arrêter les coupables. Nous croyons qu’il fait une bêtise et qu’il a tort. Je trouve que son erreur est très grave. nous pensons que vous vous trompez. → Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. 173 . Ils pensent que tu as attendu suffisamment. Est-ce qu’on a cherché à nous joindre pendant notre absence ? Pensez-vous qu’ on ait cherché à nous joindre pendant notre absence ? 4. Est-ce que nous sommes arrivés trop en avance ? Pensez-vous que nous soyons arrivés trop en avance ? 2. Je trouve que cela en vaut la peine. 2. 8. Est-ce qu’il a osé porter cette tenue à la soirée de Marc ? Croyez-vous qu’ il ait osé porter cette tenue à la soirée de Marc ? 5. 7. est-ce que gilles est allé chez le médecin ? → Pensez-vous / croyez-vous que gilles soit allé chez le médecin ? 1. Elle croit qu’on est parvenu à arrêter les coupables. → Nous ne croyons pas qu'il fasse une bêtise et qu'il ait tort. → Je ne trouve pas que cela en vaille la peine. 5.Les VerBes 4 Observez l’exemple puis reformulez les questions.

puis complétez les phrases en mettant le verbe au subjonctif passé. La visite a été annulée. Pierre et Julie ont dit du bien de moi. 1. jamais. 7. Nous sommes revenus sains et saufs. 3. 2010. 2.LES VERBES V. Il est inacceptable que sept millions de personnes en France 2. veuille écrivent à ce point. 1. Vous vous réjouissez qu’ ils soient allés rendre visite à vos parents. dises voyions 6. nous commencions sans lui. 4. C’est étrange qu’ils ne m’ 5. Il est normal qu’il t’en 4. Il a réussi à se libérer pour ton anniversaire. C’est étonnant que nous ne le 3 Complétez les phrases comme vous le souhaitez. → Je suis fâché que vous ne m’ayez pas écrit. 2 Complétez en mettant les verbes ci-dessous au subjonctif présent. L’essentiel est que ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Si vous avez besoin de quelque chose. pas. Je suis heureux que nous soyons revenus sains et saufs. Elle regrette que la visite ait été annulée. Je suis désolé que tu n'aies pas compris ma décision. Il n’a pas tenu sa promesse. Elle est partie à la retraite. 6. Le mieux est que ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Tu es furieux qu’ il n'ait pas tenu sa promesse. Nous sommes tristes qu’ elle soit partie à la retraite. tu aies participé à cette compétition. Ils sont allés rendre visite à vos parents. il soit honnête. 8. vouloir – voir – se comprendre – écrire – vivre – dire 1. L’important est que ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Vous ne m’avez pas écrit. cela m’est égal. vivent en dessous du seuil de pauvreté. 5. se comprennent . Thierry n’est toujours pas arrivé. Nous sommes contents qu’ il ait réussi à se libérer pour ton anniversaire. mais ce n’est pas très grave. tout ce que tu sais. C’est incroyable que ces deux-là 3. . Tu n’es qu’à la 25e place. Tu n’as pas compris ma décision. le plus simple est que ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 174 vous nous en fassiez la demande par écrit. Le subjonctif dans les complétives (3) 1 Observez l’exemple. Je suis ravi que Pierre et Julie aient dit du bien de moi. Cet homme peut être de droite ou de gauche. Il est important que tu lui MAÎTRISER LA GRAMMAIRE FRANÇAISE © Éditions Belin.

→ J'ai fait des économies de peur que nous manquions d'argent. Elle porte un masque. il a déménagé afin qu’on le 3. 6. Nous avons mis ce document à l’abri. Les organisateurs ont amélioré la sécurité du rallye automobile de sorte que 3 Observez l’exemple puis reliez les phrases à l’aide des conjonctions de peur que ou de crainte que. – Vous avez écrit à vos parents ? – Oui. il n'y ait plus d'accident. 3. 1. 4. (se souvenir) de la cérémonie. 2010. nous risquons de nous ennuyer. J’ai emporté quelques livres. Vous risquez d’oublier ce qui a été dit. – Vous l’avez prévenu ? – Oui. J’ai pris des notes.Les VerBes VI. (s’inquiéter) s'inquiètent pas. Nous risquons de manquer d’argent. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 2. Tu devrais brancher ton répondeur téléphonique de sorte que 3. nous leur avons écrit pour qu’ils ne 4. → J’ai emporté quelques livres de peur que nous (ne) nous ennuyions. on ait la possibilité de te laisser un message. – Elles ont pris des photos ? – Oui. 2. 1. nous l’avons prévenu pour qu’il 2. 175 . → Vous emportez quelques couvertures de peur que nous ayons froid. Le professeur parle lentement de sorte que tous les étudiants puissent le comprendre. Nous risquons d’être en retard. → Il a appelé un taxi de peur que nous soyons en retard. Quelques conjonctions suivies du subjonctif 1 Répondez aux questions en utilisant le verbe proposé entre parenthèses au subjonctif présent. Vous emportez quelques couvertures. 1. 5. elles en ont pris afin que nous nous souvenions laisse (savoir) sache ce qu’il risque. On risque de la reconnaître. → Elle porte un masque de peur qu'on la reconnaisse. Il a appelé un taxi. Nous risquons d’avoir froid. → Nous avons mis ce document à l'abri de peur qu'on le découvre. On risque de le découvrir. (laisser) tranquille. J’ai fait des économies. Le ne explétif est noté entre parenthèses. – Il a déménagé ? – Oui. → J'ai pris des notes de peur que vous oubliiez ce qui a été dit. 2 Complétez ces trois phrases comme vous le souhaitez.

sa défaite. Nous allons souvent nous promener de ce côté-là malgré l’interdiction de notre mère. Elle vous confiera son secret si vous ne le divulguez pas. (être courageux) (pleuvoir) (échouer) 3. (se lever) 5. il tremble malgré son courage. → Elle vous confiera son secret à condition que vous ne le divulguiez pas. (reconnaître) 3. → Nous ne perdons pas courage bien que nous ayons échoué hier. → Il sort bien qu'il pleuve. 3. (se terminer) 2. 2. Il n’y aura pas de conflit majeur si tu fais des compromis. 4. (être) 4. Il sort malgré la pluie. (trahir) 6. Nous ne perdons pas courage malgré notre échec d’hier. en attendant que… suivies du verbe entre parenthèses au subjonctif présent. jusqu'à ce que avant qu' notre adversaire soit reconnaisse il trop tard. jusqu’à ce que. Vous arriverez à l’heure malgré votre accident. → Il n'y aura pas de conflit majeur à condition que tu fasses des compromis. Nous pourrons faire face à cette menace si nous restons unis. le rideau se lève je revienne Nous mangeons des glaces en attendant que . (aller) Je veux envoyer ces cartes de vœux Nous nous battrons Demandez-lui pardon avant que l’année se termine . → Il nous fait toujours confiance quoique nous l'ayons trahi.Les VerBes 4 Observez l’exemple puis transformez les phrases en employant bien que ou quoique. → Nous ferons ce voyage à condition que nous en ayons les moyens. Il nous fait toujours confiance malgré notre trahison. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Vous pouvez employer le subjonctif présent ou passé selon les cas. → Vous arriverez à l'heure bien que vous ayez eu un accident. 2. 1. auprès de vous. Nous ferons ce voyage si nous en avons les moyens. (revenir) 6. → Nous allons souvent nous promener de ce côté-là quoique notre mère l'interdise. 4. → J'accepterai ce poste à condition que l'on me propose une rémunération motivante. → il tremble bien qu’il soit courageux. 5. 2010. 1. J’accepterai ce poste si l’on me propose une rémunération motivante. →  Nous nous sommes perdus bien que vous nous ayez expliqué l'itinéraire. 176 . Voici des photos de mon séjour au Tibet en attendant que Le médecin viendra vous voir à votre domicile jusqu'à ce que vous alliez 6 Reformulez ces phrases en remplaçant si par à condition que. → Nous pourrons faire face à cette menace à condition que nous restions unis. mieux. Nous nous sommes perdus malgré vos explications. (interdire) 5 Complétez avec les conjonctions avant que. 1. (avoir un accident) (expliquer l’itinéraire) 5.

(permettre) 2. au passé) sois / soit capable de faire ce travail ! . Le subjonctif dans les propositions relatives 1 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses au subjonctif présent. ait proposé C’est l’appartement le moins cher qu’on nous . (pouvoir. (proposer. au passé) 5. . (croire) 6. avec la couleur de ces murs. . au passé) 4. au présent) 2. . 1. (savoir. (avoir) 6. (intéresser. au présent) 4. (être) Je ne connais personne qui Il n’y a aucun étudiant qui Je ne vois rien qui te veuille faire ce travail. de l’expérience. Ce sont les billets d’avion les moins chers que nous C’est le mieux que je puisse ayons trouvés faire. . (connaître. puisse contenir toutes ces affaires ? croie en l'avenir de cette entreprise ? soit plus solide ? N’y aurait-il pas une valise qui Connaissez-vous quelqu’un qui Auriez-vous quelque chose qui 3 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses au temps du subjonctif indiqué. au présent) 6. 1. ait intéressé(e)s Quel est le premier roman qui vous Je suis bien le dernier qui Tu es le seul en qui nous ? 5. ayons eu confiance Tu es la jeune fille la plus jolie que je C’est le meilleur cassoulet que j’ connaisse aie . (être. (manger. . (valoir. au passé) Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. (trouver. (convenir) Existe-t-il un ticket qui nous permette soit plaise aillent ait d’entrer dans tous les musées de la ville ? agréable et sérieuse. (plaire) 4. Il n’y a que toi qui C’est le seul qui en Je suis le seul qui puisses ait valu sache mener cette enquête. au présent) 2. la peine. . 2010. (aller) 5. au passé) 3. (vouloir) 2. Voici le plus gros champignon que nous ayons ramassé . 2 Achevez ces phrases comme vous le souhaitez en utilisant les verbes proposés entre parenthèses. (avoir confiance.Les VerBes VII. (pouvoir. 1. (savoir) 3. satisfasse pleinement. 1. (satisfaire) 4. . . (être) 3. sache ses conjugaisons parfaitement. de quoi il retourne. (pouvoir) 5. au passé) 4 Même consigne. 177 . (ramasser. jamais mangé . au présent) 6. convienne Nous recherchons une personne qui Il souhaiterait trouver un poste qui lui Elles voudraient des rideaux qui Vous auriez besoin d’un vendeur qui Tu pourrais demander un emploi du temps qui te mieux. au passé) 3.

Que François ait de l'expérience. 2. → Qu'ils n'aient peur de rien est évident. Il est évident qu’ils n’ont peur de rien. Passé simple J’écoutai Je choisis Tu tombas Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 2. Le subjonctif dans les complétives en tête de phrase 1 Observez l’exemple. → Que vous soyez encore jeunes est certain. il est certain que vous êtes encore jeunes. → Que François ait de l'expérience est incontestable. c'est vraisemblable. 1. 1. → Qu'il ait essayé de nous joindre est probable. 2 Reprenez les phrases obtenues dans l’exercice 1 et transformez-les de manière à mettre en relief les complétives par dislocation gauche. 4. → Que l'on t'accepte est vraisemblable. Qu'il ait essayé de nous joindre.Les VerBes VIII. Il est incontestable que François a de l’expérience. c'est incontestable. c'est probable. 3. L’imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif 1 Complétez le tableau. Imparfait du subjonctif (que) (que) (que) (que) (qu’) (qu’) (que) (que) (que) (que) (que) (que) j'écoutasse Plus-que-parfait du subjonctif (que) (que) (que) (que) (qu’) (qu’) (que) (que) (que) (que) (que) (que) j'eusse écouté je choisisse tu tombasses tu prisses j'eusse choisi tu fusses tombé tu eusses pris Tu pris Il se leva Il vécut Nous chantâmes Nous fîmes Vous allumâtes Vous dîtes Ils décidèrent Ils devinrent il se levât il vécût nous chantassions il se fût levé il eût vécu nous eussions chanté nous fissions vous allumassiez nous eussions fait vous eussiez allumé vous dissiez ils décidassent vous eussiez dit ils eussent décidé ils devinssent ils fussent devenus 178 . Il est probable qu’il a essayé de nous joindre. Qu'ils n'aient peur de rien. 2010. puis transformez les phrases de manière à placer les propositions complétives en tête de phrase. c'est évident. Il est vraisemblable que l’on t’acceptera. Que l'on t'accepte. 3. 4.. IX.

Il serait préférable que tu sois revenu plus tôt. (participer) 2. Il veut qu’elle soit au rendez-vous à l’heure dite. 2010. → Il aurait été préférable que tu fusses revenu plus tôt. 2. 3 Complétez en employant le subjonctif plus-que-parfait. → Il eût réussi s'il eût tenté sa chance. Il est étrange qu’elle ne nous ait rien dit. 4 Réécrivez ces trois phrases en exprimant l’irréel du passé au moyen du plus-que-parfait du subjonctif dans la proposition principale et dans la proposition subordonnée.Les VerBes 2 Complétez en employant le subjonctif imparfait. Si j’avais couru plus vite. → Il était possible que vous l'eussiez vu. → Il était étrange qu'elle ne nous eût rien dit. → Il semblaient qu'ils se fussent trompés. → Il désirait qu'ils s'en souvinssent. Il exige que nous allions le voir. Il vaut mieux que nous l’ayons vu avant son départ. Il désire qu’ils s’en souviennent. 3. → Si j'eusse couru plus vite. → Il aurait fallu que tu prisses des mesures. Il ordonne qu’on lui dise la vérité. 4. Il faudrait que tu prennes des mesures. Il est possible que vous l’ayez vu. → Si vous eussiez lu son livre. 1. Si vous aviez lu son livre. (être) 4. 3. pût fût venir. (pouvoir) 3. à plusieurs reprises prendre de mes nouvelles. 2. → Il exigeait que nous allassions le voir. (venir) Je crois qu’il J’étais heureux qu’il Nous aurions regretté qu’il ne Elle s’étonnait qu’il On dit qu’il vint arrivât participa à toutes les compétitions. → Il voulut qu'elle fût au rendez-vous à l'heure dite. je l'eusse rattrapé. vous auriez mieux compris ses arguments. → Il ordonna qu'on lui dît la vérité. 5 Mettez les verbes entre parenthèses au passé simple ou à l’imparfait du subjonctif. 1. 179 . 2. 4. 1. 1. Il aurait réussi s’il avait tenté sa chance. 5. 3. (arriver) 5. 5. pas disponible. Il semble qu’ils se soient trompés. je l’aurais rattrapé. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. vous eussiez mieux compris ses arguments. → Il valait mieux que nous l'eussions vu avant son départ. si tard.

. 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. 2010.] plûtes". verbe "idolâtrer". 1997. "vous vous aperçûtes". 2ème personne du pluriel de l'imparfait du 3. Quel est l’effet produit par ce texte sur le lecteur ? La tristesse ? L’émotion ? La sympathie ? Le rire ? Justifiez votre réponse. verbe "s'apercevoir".] disse". verbe "dire". "je [. verbe "prendre". 1re personne du singulier du passé simple.]plussiez".Les VerBes 6. 1ère personne du singulier de l'imparfait du subjonctif . "je [. "je pris". (faire) 8. "je m'opiniâtrasse". "fallait-il"... verbe "aimer".. "je [.] ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "s'opiniâtrer". ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– personne du singulier du passé simple . Questions : 1. verbe "falloir". 1ère personne du singulier de l'imparfait du subjonctif . Le texte suscite le rire car l'accumulation des imparfaits du subjonctif confère à la plainte un caractère ridicule. Et que je vous idolâtrasse.] aimasse". Et qu’enfin je m’opiniâtrasse. « Complainte amoureuse ». désespérassiez". "vous vous tussiez". verbe "voir". Relevez les formes verbales et identifiez chacune d’elle : exemple : je vis.. verbe "assassiner". (loger) 7. verbe de l'imparfait du subjonctif . 1ère personne du singulier de l'imparfait du subjonctif . vous me plûtes ! De l’amour qu’en vos yeux je pris. Que vous me désespérassiez. 3ème personne du singulier de l'imparfait de l'indicatif.. "vous [. Beauté féroce.] idolâtrasse". 2ème personne du pluriel de l'imparfait du subjonctif . 1ère personne du singulier de l'imparfait du subjonctif . de rien. dès l’instant que je vous vis.. verbe "se taire". Ah ! Fallait-il que je vous vîsse. Fallait-il que vous me plussiez. Fayard. Qu’ingénument je vous le disse.. la connaissance de Pierre à cette époque. Par les bois du Djinn. 2ème personne du ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– pluriel de l'imparfait du subjonctif. verbe passé simple. (se souvenir) Je me réjouissais qu’il Nous pensons qu’il Il paraît qu’il ne logeât fit se souvint tout près de mon hôtel.. Complainte amoureuse Oui. Qui est Alphonse Allais ? Alphonse Allais est un écrivain et un humoriste français de la fin du XIXème siècle. 1ère personne du singulier ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– subjonctif .. 6 Lisez le poème ci-dessous puis répondez aux questions. "vous [. verbe voir. Pour que vous m’assassinassiez ! Alphonse Allais.. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "plaire".. 2ème personne du pluriel de l'imparfait du subjonctif . "je [. "vous [. verbe "désespérer". Qu’avec orgueil vous vous tussiez ! Fallait-il que je vous aimasse.] visse".. 1. Pourquoi le poème a-t-il pour titre « Complainte amoureuse » ? Parce que celui qui dit "je" se plaint de l'indifférence et de la cruauté de la femme dont il est amoureux. Quels sont les deux temps principalement employés dans ces vers ? Les deux temps principalement employés sont le passé simple et l'imparfait du subjonctif. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 180 .. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. 1ère ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Sur-le-champ vous vous aperçûtes. "vous [.. 2ème personne du pluriel du passé simple . verbe "plaire". 2ème personne du pluriel du ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2.] assassinassiez" .

(être .LES VERBES X. 2010. Je sais qu’il t’aime. 4. Je regrette qu’il ait disparu si rapidement. → Je reconnaissais qu'il avait eu raison. qu'il avait beaucoup neigé depuis le début du mois de décembre et que les enfants faisaient de belles glissades dans les rues du village. → Je croyais qu'il viendrait. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– MAÎTRISER LA GRAMMAIRE FRANÇAISE © Éditions Belin. → J’étais sûr qu'il se perdrait en chemin. Je crois qu’il viendra te voir. Marie m’écrit qu’il fait très froid. Je suis sûr qu’il se perdra en chemin. Il souhaite que tu ailles à sa rencontre. Tu veux que nous partions tout de suite.simultanéité ou postériorité) 2.antériorité) 4. 1.simultanéité ou postérorité) 3. qu’il a beaucoup neigé depuis le début du mois de décembre et que les enfants font de belles glissades dans les rues du village. La concordance des temps 1 Complétez. 6. (disparaître . 7. Je te promets que je serai revenu à huit heures. → Je pensais que tu étais trop jeune pour comprendre. Je pense que tu es trop jeune pour comprendre. (aller . → J’avouais que je ne l'avais pas compris. Elle me dit aussi que son grand-père va mieux et qu’il ne souffre plus. 1. → Je savais qu'il t'aimait. Elle pense qu’il sera bientôt rétabli et qu’il aura quitté son lit quand je serai de retour. → Je te promettais que je serais revenu à huit heures. (partir . 5. 2. Elle me disait aussi que son grand-père ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– allait mieux et qu'il ne souffrait plus. Je reconnais qu’il a eu raison. → J’espérais que tu aurais bientôt terminé. J’avoue que je ne l’ai pas compris. 2 Réécrivez ce texte en mettant les verbes principaux à l’imparfait. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Complétez les subordonnées en suivant les indications entre parenthèses et en utilisant le subjonctif présent ou passé. 8. Marie m’écrivait ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– qu'il faisait très froid.antériorité) 181 . 3. Vous doutez qu’il ait été capable de faire ce travail. Elle pensait qu'il serait bientôt rétabli et qu'il aurait quitté son lit quand je serais de retour. J’espère que auras bientôt terminé.

Le père d'Elise lui faisait de nombreux reproches. (futur) 6. Il veut qu’elle soit plus assidue à ses cours et que ses résultats s’améliorent. Il trouvait qu'elle ne se consacrait pas suffisamment à ses études. comme elle le souhaitait. sans un travail sérieux. (présent) 2. (imparfait) 4.simultanéité ou postériorité) 8. (imparfait) → J'imaginais qu'il s'était considérablement enrichi. comme elle le souhaitait. Il regrettait qu'elle eût manqué de rigueur durant le trimestre et qu'il fallût sans cesse lui rappeler ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– qu'elle ne pourrait devenir avocat. (imparfait) 5. Nous craignons qu’il faille revenir demain. 2010. (présent) 182 . Il était certain que nous nous reverrions. 1. Le père d’Élise lui fait de nombreux reproches. 3. ayez eu suffisamment de courage. sans un travail sérieux. on obtient : "Le père d'Elise lui faisait de nombreux reproches.simultanéité ou postériorité) 6. sans un travail sérieux. Elle ordonne que tu apprennes ce texte par coeur. Il trouvera que tu exagères. (falloir . Il pense qu’il faut qu’elle songe davantage à son avenir et qu’elle s’amuse moins. (apprendre . Il espérait que tu aurais terminé à temps. qui ne s'emploient plus à l'oral et très rarement à l'écrit. J’imagine qu’il s’est considérablement enrichi. Il est furieux que nous nous moquions de lui. Je ne suis pas sûr que vous (avoir . Il regrettait qu'elle ait manqué de rigueur durant le trimestre et qu'il ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– faille sans cesse lui rappeler qu'elle ne pourrait devenir avocat. Il croit qu’on lui veut du mal. 1. On nous apprend que vous avez été absents. → Il croira qu'on lui veut du mal. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Il pensait qu'il fallait qu'elle songe davantage à son avenir et qu'elle s'amuse moins. → Il est certain que nous reverrons. Si l'on respecte rigoureusement la concordance des temps et que l'on utilise l'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif. Il trouvait qu'elle ne se consacrait pas suffisamment à ses études. Il trouve qu’elle ne se consacre pas suffisamment à ses études. → Il espère que tu auras terminé à temps.LES VERBES 5. MAÎTRISER LA GRAMMAIRE FRANÇAISE © Éditions Belin. Il regrette qu’elle ait manqué de rigueur durant le trimestre et qu’il faille sans cesse lui rappeler qu’elle ne pourra devenir avocat. Il pensait qu'il fallait qu'elle songeât davantage à son avenir et qu'elle s'amusât moins. → Il trouvait que tu exagérais.simultanéité ou postériorité) 4 Transposez au passé. → On nous apprenait que vous aviez été absents. (se moquer .antériorité) 7. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Il voulait qu'elle soit plus assidue à ses cours et que ses résultats s'améliorent. Il voulait qu'elle fût plus assidue à ses ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– cours et que ses résultats s'améliorassent." ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Réécrivez ces phrases en mettant le verbe de la proposition principale au temps indiqué. comme elle le souhaite.

→  Ne désespérez pas ! 3. Pour réconforter des camarades. 5. 2010. vous pouvez dire : 1. →  Ayez confiance ! →  Ne vous en faites pas ! 4. Avoir confiance Aies confiance ! 3. Être à l’heure Sois à l'heure ! 2. 5. Ne pas s’en faire. Participer Participe ! Soyons à l'heure ! Soyez à l'heure ! Ayons confiance Ayez confiance ! Participons ! Participez ! 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Mets les raisins secs à gonfler dans de l'eau tiède. Traverser le boulevard. 183 . 4. 2. Descendre à la prochaine station. L’impératif 1 Conjuguez à l’impératif présent. vous pouvez dire : 1. Marcher tout droit. mettez les verbes en caractères gras à la 2e personne du singulier. On trouve le kouglof également en Allemagne et en Autriche. Pour indiquer un chemin à un camarade. Ne pas s’inquiéter. Tourner à droite. Prendre la première rue à gauche. Va ! Aller Allons ! Allez ! 5. Être plus optimiste. Dans la recette ci-dessous. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 1. Avoir confiance. Ne pas désespérer. Mettez les raisins secs à gonfler dans de l’eau tiède. →  Soyez plus optimistes ! 2. La recette du Kouglof 500 g de farine 2 dl de lait 200 g de beurre 25 g de levure de boulanger 200 g de sucre 3 œufs 125 g de raisins secs une pincée de sel un moule à kouglof 1. → Descends à la prochaine station ! → Prends la première rue à gauche ! → Traverse le boulevard ! → Tourne à droite ! → Marche tout droit ! 4 Le kouglof est une spécialité alsacienne. →  Ne vous inquiétez pas ! 3 Mettez les verbes à la 2e personne du singulier de l’impératif. C’est une sorte de brioche que l’on consomme traditionnellement au petit déjeuner. Se réveiller Réveille-toi ! 6.Les VerBes XI. 3. Savoir sa leçon Sache ta leçon ! Réveillons-nous ! Réveillez-vous ! Sachons notre leçon ! Sachez votre leçon ! 2 Mettez les verbes à la 2e personne du pluriel de l’impératif.

Les VerBes 2. ajoute les oeufs et le mélange précédent. Attends jusqu'à ce qu'elle ait bien levé. Pétris.] Saupoudre de sucre glace. 184 . Faites cuire à feu moyen (5-6) durant 45 mn.. Verse la farine dans une terrine. Lorsque la pâte se décolle. Pétrissez. le sucre et le sel. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Beurrez le moule à kouglof et posez une amande au fond de chacune de ses côtes. Attendez jusqu’à ce qu’elle ait bien levé. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Enfourne. Fais tiédir le lait. Faites tiédir le lait. Dans le reste du lait. Ajoutez les raisins secs. Versez la pâte dans le moule. Puis laisse la pâte reposer une heure dans un endroit tiède. Beurre le moule à kouglof et pose une amande au fond de chacune de ses côtes. Fais cuire [. mélange le beurre. ajoutez les œufs et le mélange précédent. 2010. incorpore la levure. Délayez la levure dans un demi-verre.. Enfournez. Saupoudrez de sucre glace. Dans le reste du lait. Verse la ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– pâte dans le moule. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. incorporez la levure. Délaie / Délaye la levure dans un demi-verre. Puis laissez la pâte reposer une heure dans un endroit tiède. Ajoute les raisins secs. mélangez le beurre. Lorsque la pâte se décolle. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Versez la farine dans une terrine. le sucre et le ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– sel.

– C’est toi qui expédies ces lettres ? – non. elle est mise en place par un autre professeur. 5. 4. elles sont expédiées par une secrétaire. – C’est toi qui mets en place cette formation ? – Non. 2010. – C’est toi qui effectues ces calculs ? – Non. (Ce vaccin – Pasteur) (Cet opéra – Bizet) (Ce film – François Truffaut) (Cette villa – Le Corbusier) . – C’est toi qui établis cet emploi du temps ? – Non. ils 2 Même consigne. il est dirigé les verbes et tournures impersonnels par un de mes collègues. – Qui a peint guernica ? – Ce tableau a été peint par Picasso. – Qui a composé Carmen ? – Cet opéra a été composé par Carmen. Le verbe aupronominaux. 6. 185 sont conçus par un styliste. Le verbe au passif 1 Observez l’exemple puis répondez aux questions. – Qui a conçu la villa Savoye à Poissy1 ? – Cette villa a été conçue par Le Corbusier. – Qui a réalisé le Dernier métro ? – Ce film a été réalisé par François Truffaut. ils sont effectués par un comptable. 1. – C’est toi qui développes ces photos ? – Non. 3. 1.E . il est établi par le directeur adjoint. 4. (Ce tableau – Picasso) (Ce roman – Victor Hugo) Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. – Qui a découvert le vaccin contre la rage ? – Ce vaccin a été découvert par Pasteur. – C’est toi qui diriges ce travail ? – Non. 2. elles sont développées par un photographe professionnel. 3. – C’est toi qui conçois ces modèles ? – Non. 5. les verbes I. 2. – Qui a écrit les Misérables ? – Ce roman a été écrit par Victor Hugo. passif.

(construire. Les verbes pronominaux 1 Cochez la bonne réponse. de tous. André Honnorat. 25 maisons ont été construites (voir) le jour en 1969. La Cité universitaire de Paris La Cité universitaire de Paris a été créée (créer. La ville 3. et. 1. a été édifiée (édifier. la Fondation Avicenne (ex-maison de l’Iran) entre 1925 et 1969. par les ennemis. Paul Appel. (recevoir – au futur) (attaquer – au plus-que-parfait) (respecter – au présent) (garder – à l’imparfait) (détruire – au conditionnel présent) (décevoir – au futur antérieur) (allumer – au conditionnel passé) (aimer – à l’imparfait) étaient gardés seraient détruites auront été déçus aurait été allumé était aimée 4 Mettez les verbes entre parenthèses au passé composé. sur un terrain de 34 hec- tares. Les récoltes 6. Il s’agit de celle des étudiants canaa vu diens. Poissy : ville de la région parisienne. L’acteur se maquille avant d’entrer en scène. également. Certaines grandes écoles. forme passive) maisons. elle répondait à son désir de restaurer le rayonnement universitaire de la France dans le monde. 1. face au parc Montsouris… Des architectes célèbres ont été choisis (choisir. Il 4. Pour réaliser son rêve. Au total. Elle incarnait à ses yeux un idéal de paix entre les peuples. le cas échéant. forme passive) pour édifier les (concevoir. dans un souci de prestige. 3 Complétez en mettant les verbes au passif au temps indiqué. La première maison ont participé (participer) au financement des constructions. II. Ils 7. Les moutons 5. et les familles Rothschild et Rockfeller. En même temps. qui a imaginé (imaginer) de la faire construire. a sollicité (solliciter) l’appui de diplomates du monde entier et le soutien de nombreux mécènes tels que l’industriel alsacien Émile Deutsch de la Meurthe. par l’orage. C’est ainsi que la maison du Brésil Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. forme passive).Les VerBes 6. par un pyromane. – Qui a assassiné le roi Henri IV en 1610 ? – Ce roi a été assassiné par Ravaillac. Verbe essentiellement pronominal Verbe pronominal à sens réfléchi Verbe pronominal à sens réciproque Verbe pronominal à sens passif 186 . Cet incendie 8. Cette institutrice serons reçus avait été attaquée est respecté par le directeur. Les enfants marchent deux par deux en se donnant la main. La dernière. de ses élèves. par le berger. (Ce roi – Ravaillac) 1. Verbe essentiellement pronominal Verbe pronominal à sens réfléchi Verbe pronominal à sens réciproque Verbe pronominal à sens passif 2. par le spectacle. au passif. a été conçue par Le Corbusier. forme passive) au lendemain de la Première Guerre mondiale. C’est André Honnorat qui était alors ministre de l’Instruction publique. aidé du recteur de l’université de Paris. Nous 2. forme passive) en 1925. 2010.

on chante. Mais c’est au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. (se réserver) du sport. Puis. des cuisiniers de renom. elle s’est évanouie ! Verbe essentiellement pronominal Verbe pronominal à sens réfléchi Verbe pronominal à sens réciproque Verbe pronominal à sens passif Verbe pronominal à sens réfléchi Verbe pronominal à sens réfléchi Verbe pronominal à sens réfléchi Verbe pronominal à sens réciproque Verbe pronominal à sens réciproque Verbe pronominal à sens réciproque Verbe pronominal à sens passif Verbe pronominal à sens passif Verbe pronominal à sens passif 4. 3. Très vite. au moins une fois par semaine. 2010. Ils se sont battus à coups de poing dans la cour de l’école. On boit. (s’imprégner) phère du lieu.Les VerBes 3. elle s’est alors orientée vers le transport de masse. 1. devenue la compagnie préférée des stars. (se consacrer) 5. Tu te lèves plus tôt. →  Lève-toi plus tôt ! →  Promenons-nous sur la plage ! →  Abrite-toi dans une cabine téléphonique ! → Battons-nous pour défendre nos droits ! 2. un moment pour faire Je pense que je devrais. Mon Dieu. Nous avions décidé de nous reposer un peu. la compagnie s’efforce de demeurer compétitive. elle a ainsi fait appel à des designers et des artistes réputés. (se demander) 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "s'équiper". Elle a d’ailleurs encore fière allure en dépit d’un certain nombre de difficultés financières. 5. plus de deux millions de Français ne se laveraient pas tous les jours… 2 Relevez les verbes pronominaux de ce texte et donnez leur infinitif. "s'efforcer". un trafic régulier s’est établi entre Paris et les grandes villes du monde. Selon un sondage récent. Les verres se vident et se remplissent. à partir des années 70 elle a choisi de donner la priorité à la rentabilité. Elle s’est imposée tout d’abord comme l’une des entreprises les plus représentatives de l’élégance et du luxe français. 4. notamment Londres et New Tork. (se reposer) 2. Air France La compagnie Air France a été créée en 1933 sur la décision du ministre de l’Air Pierre Cot. 5. "s'orienter". Elle a rénové récemment ses cabines « affaires » et « première » et reçu les uniformes qu’elle avait commandés à Christian Lacroix pour ses équipages. "s'imposer". en s’équipant de Boeing 747 et en se dotant d’une classe économique à l’usage des passagers ordinaires. 3. 187 . "se doter". Les infinitifs des verbes pronominaux qui se trouvent dans ce texte sont : "s'établir". Dans les années 50-60. Carven. Nous nous battons pour défendre nos droits. Sans renoncer à son image de marque. Nous nous promenons sur la plage. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Mettez les phrases à l’impératif. me réserver te consacrer à ce travail que quelques jours par mois. et des couturiers tels que Christian Dior. Nina Ricci. qui ont dessiné les uniformes de ses hôtesses de l’air. 1. Vous vous dépêchez de rentrer. qu’elle a pris son véritable essor. De nos jours. après sa nationalisation. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Tu t’abrites dans une cabine téléphonique. m'imprégner Je voulais revenir en arrière pour faire quelques photos et Ils regardent autour d’eux et semblent Tu croyais que tu pourrais ne se demander encore de l’atmos- où ils sont. Vous vous confiez à moi. Verbe essentiellement pronominal Verbe essentiellement pronominal Verbe essentiellement pronominal 6. 6. → Dépêchez-vous de rentrer ! → Confiez-vous à moi ! 4 Complétez les phrases avec les verbes entre parenthèses.

d’écoles… – et se sont efforcés (s’efforcer. coucher tôt. passé composé) le plus souvent à l’extérieur des villes. ils ont choisi de conserver les cités héritées des Gaulois pour en faire les capitales des provinces gallo-romaines. ce figure que qui se passe est anormal. En outre. imparfait) de l’Écosse aux confins du Moyen-Orient. (se fondre. 1. la Gaule a commencé à se romaniser. Où 4 C'est Ce ce jeune homme se mariera-t-il ? se que je pense.Les VerBes 5 Complétez par ce ou se. construction de temples. ce Ce se cache peut-être dans ce fourré. agencement méthodique autour d’un espace public central. passé composé) dans le gigantesque empire romain. C'est fait mal à la patte. qui s'est achevée (s’achever. 2010. Quand 2. il a décidé de lapin se garder de juger trop rapidement ce qu’il a fait. Ils les ont aménagées à leur façon – tracés linéraires. (se faire. Mais genre de choses se voit tous les d’abord ce qu’il s'est dit. Puis il a changé d’avis. eux. en leur offrant la citoyenneté et en créant des élites. de commerces. c’est qu’il faut souvient qu’elles soir. Quatre siècles de Pax Romana Au lendemain de la guerre des Gaules. s'est faite La colonisation de la Gaule par les Romains Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. passé composé) dans notre pays. se Ce se se sont absentées un moment. passé composé) de les relier les unes aux autres par un important réseau routier. qui (s’étendre. passé composé) en douceur. de l’an 58 avant Jésus-Christ jusqu’à l’an 400 de notre ère. Il jours. 3. pour cela qu’il boite. (s’implanter. Eric 3. se sont implantés La Pax Romana (Paix romaine) a duré quatre siècles. passé composé) à favoriser l’intégration des Gaulois. 6 Complétez par c’est ou s’est. C’est aussi durant cette période que le christianisme s'est enraciné (s’enraciner. s'est alors que la porte ouverte et qu’il introduit à l’intérieur. 188 . Les Romains se sont attachés (s’attacher. s'est 5. 1. 2. Les théâtres. de thermes. respectueux des tribus. 5. Elle passé composé) et s'étendait s'est fondue (s’urbaniser. passé composé) par la vics'est urbanisée toire des Romains sur les Gaulois. Mon chien 6. Attention aux accords du participe passé. Elle nous a laissé en héritage les racines de notre langue actuelle et celles du droit romain. c'est s'est s'est C'est encore trompé ! Comme -elle donc cachée ? dans cette cabane qu’elle s'est bizarre ! C'est pourtant si facile ! s'est C'est réfugiée. Il 4. 7 Mettez les verbes entre parenthèses aux temps qui conviennent. 6.

il s'agit de l'art contemporain et de ses relations avec la société de consommation. Sur la table. → Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. stimuler la consommation et l'investissement. Ce livre parle de la Seconde guerre mondiale et de ses conséquences économiques et sociales. Il est temps de se passer de somnifères. Ce roman parle d’un homme qui a décidé de partir vivre au Canada. Maintenant. il s'agit d'obéir / d'être raisonnable. Dans le panier. prendre une décision. il faut 2. il s'agit d'un homme qui a décidé de partir vivre au Canada. 5. métaphore – emploi – roman – rumeur – déclaration de revenus 1. Reconnaissez-vous cette figure de style ? 4. 5 Complétez en utilisant il y a. Je n’ai pas encore d’expérience. Je peux vous assurer que c’est faux. Tu as fait assez de bêtises. nous tromper. 2. → Dans ce texte. Pour lutter contre le chômage. 1. Les verbes et les tournures impersonnels 1 Complétez successivement par un nom. Il s'agit d'un premier emploi. Il s'agit d'une rumeur. Il est préférable de 2.Les VerBes III. 6 Complétez. 1. Tu as reçu une lettre.. 3. 3. un infinitif et une proposition complétive introduite par que. il s'agit de la Seconde guerre mondiale et de ses conséquences économiques et sociales. il manque. Nous avons longtemps attendu. 1. Il nous est arrivé de 3. L’éditeur va publier ce manuscrit. il s'agit d'agir / de passer à l'action. si vous le souhaitez. des éléments ci-dessous. Sur l’étagère. 3. Maintenant. 2 Complétez en utilisant la construction « il s’agit de + infinitif ». il s'agit de travailler / de te mettre au travail. il faut des mesures plus efficaces. Tu n’as pas fait grand-chose ces derniers mois. → Dans ce livre. que le gouvernement diminue les charges patronales. Ce texte parle de l’art contemporain et de ses relations avec la société de consommation. Dans ce roman. 3. Maintenant.) 1. Il s'agit de ta déclaration de revenus. 2. il reste. Il s'agit d'un roman. 3 Complétez les phrases en utilisant la construction « il s’agit de + groupe nominal ». il reste quelques fruits. (Faites l’élision de la préposition de si nécessaire. il manque des livres. 189 . et en vous inspirant. 2010. 2. 4 Transformez les phrases en utilisant il s’agit de (d’). il faut 3. Il s'agit d'une métaphore. 2. il y a une baguette de pain. 1.

de patrimoine ». même si la situation sociale des Français s’est beaucoup améliorée. et maître de conférences à la Sorbonne. entre ceux qui bénéficient de la mondialisation économique et ceux qui. explique-t-il. de l’accès à l’éducation ou de la réduction de certaines inégalités. c’est aussi protéger leurs enfants. Nous arrivons dans une heure. au niveau national. Il est défendu de marcher sur le gazon. président de l’Observatoire des inégalités. 56-60. (tournure personnelle) →  il est bon de ne rien faire (tournure impersonnelle) 1. Au cours des cinquante dernières années. qui sont particulièrement vulnérables. et les protéger. non d’un démantèlement des protections collectives et des droits sociaux ». La crise de l’État-providence en France De nos jours. la société s’est transformée. et on a même affirmé qu’il accroissait le chômage… On peut ainsi parler d’une crise continue de l’État-providence. arriver →  →  4. p. Il est clair qu’il ne le 4. Il est nécessaire de rester calme. Je reste à la maison ce soir. de travailler dans ces conditions. 8 Employez les verbes ou expressions proposés successivement dans une tournure personnelle puis dans une tournure impersonnelle. en subissent les conséquences. Je me passe volontiers de son aide. Certes.Les VerBes 7 Mettez les verbes entre parenthèses au présent de l’indicatif ou du subjonctif. Leur statut est encore trop fragile. En outre. Il arrive que l'on fasse des erreurs. au contraire. rester →  →  3. être défendu →  →  Cette réforme est nécessaire. qui se creusent entre les générations et réorienter le système social en faveur des jeunes. Mais aujourd’hui il devient urgent de réformer la solidarité nationale et de la fonder sur de nouvelles bases. être bon →  Ce gâteau est bon. Il est certain que ce nouveau procédé 3. On doit d’abord améliorer la protection sociale des catégories de la population les plus exposées aux risques sociaux : « Ceux qui n’ont ni capital ni garantie de l’emploi ont besoin d’un renforcement. se passer →  →  5. il estime qu’il est nécessaire d’établir l’équilibre. 2010. il faut permettre aux femmes de mieux concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle. Il est regrettable que vous fait dise continuiez va pas à la violence ». . être nécessaire →  →  2. d’après patrick savidan. Paul a toujours envie de faire ce qui est défendu. 190 Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. son coût et son impuissance. la vérité. sur le plan de la santé. Le fonctionnement de l’économie a changé. les critiques se multiplient à l’égard de l’État-providence. 1. Il ne reste plus que deux tranches de pain. « Les nouveaux chantiers de la solidarité » dans « fraternité ». « Il est important que nous ne nous soumettions 2. On doit aussi réduire les inégalités « de revenus. Pour Patrick Savidan. se généraliser. quatre priorités s’imposent. mars 2007. on a dénoncé son développement tentaculaire. Il se passe des choses bizarres dans cette maison. ce n’est pas nouveau. en France. Il est indispensable d’explorer de nouvelles voies. Enfin. de progression professionnelle. a dit le Premier ministre. Il est possible qu’elle 5. 9 Surlignez dans ce texte toutes les expressions signifiant l’obligation. télérama hors série. (se soumettre) (aller) (faire) (dire) (continuer) pas exprès. on l’a accusé de freiner la croissance économique et de favoriser l’inflation.

Il parle à son voisin. 1. on remplace l’infinitif ou la proposition par un nom. Jeanne prépare le repas. 1. 6.F. 9. 7. Les pirates ont coulé le navire. 10. 4. intransitif 2 Pour chacun des verbes en caractères gras. Je rêve de toi. Ce pull a rétréci au lavage. il n’est pas toujours facile de savoir si l’on a affaire à un COD ou COI. 8. → COD : COD : COD : COD : COD : des fleurs COI : COI : COI : COI : COI : sa femme un secret la vérité une erreur son amie me vous 4. 3. transitif transitif transitif transitif transitif transitif transitif transitif intransitif intransitif intransitif intransitif. Pour être certain de la construction du verbe. 3 Les verbes de cet exercice présentent une double construction. Tu avoues que tout le monde était au courant. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Il a offert des fleurs à sa femme. Le maçon a démoli la maison. dites s’il est construit avec un COD ou un COI dans la phrase où il est employé. dites s’il est transitif ou intransitif dans la phrase où il est employé. Nous croyons en lui. Nous vous signalons une erreur. → 2. Il a demandé de venir. → 5. Cette machine réduit le grain en farine. Il jure tout le temps. Vous ne me dites pas la vérité. 5. Mon père lit le journal. 2. Pour chacun d’eux. Nous repensons à cette soirée. 8. → 3. 5. intransitifs. attention : lorsque le verbe est suivi d’un infinitif ou d’une proposition. Verbes transitifs. repérez le COD et le COI. → du souci lui 191 . Les constructions verbales et l’accord du participe passé I. 2010. COD COD COD COD COD COD COD COD COD COD COI COI COI COI COI COI COI COI COI COI 7. intransitif intransitif intransitif. 3. 1. Sa fille lui cause du souci. 4. Les larmes coulent sur son visage. 2. Il tient à ce que tu assistes à cette réunion. Il parle de sa jeunesse. Il sait que tu es venu. Je démissionne demain. 6. Elle révèle un secret à son amie. ou construits avec un attribut 1 Pour chacun des verbes en caractère gras.

1. 4.Les VerBes 4 Pour chacun des verbes en caractères gras. 9. dites s’il est construit avec un COD. 8. Il passe pour intelligent. attribut du sujet attribut du sujet attribut du sujet attribut du sujet attribut du sujet attribut du COD attribut du COD attribut du COD attribut du COD attribut du COD II. Et Christine ? – Elle s'est aussi levée tôt. 5. . 4. Patrick s’est levé tôt. un COI ou un attribut. Nous le croyons capable de réussir. 1. Mon mari est parti lundi. Serge est rentré tout de suite. 10. Et ta fille ? – Elle est aussi rentrée tout de suite. Son projet semble irréalisable. De vieux chênes protègent la maison. Et Louise ? – Elle est aussi arrivée à l'heure. Je regrette de vous déranger. Philippe est aviateur. Et ta femme ? – Elle est aussi partie lundi. L’accord du participe passé 1. et s’il s’agit d’un attribut du sujet ou d’un attribut du COD. dites à quel nom ou pronom il se rapporte. 6. Et Marie ? – Elle est aussi restée à la maison. 5. Il est considéré comme quelqu’un d’important. et sa sœur ? – elle est aussi sortie il y a une heure. 7. Je suis content. Nous restons fidèles à mes engagements. Le participe passé employé avec être 1 Observez l’exemple ci-dessous puis répondez aux questions. 2010. 2. Tu renonces à ce projet ? 3. louis est sorti il y a une heure. COD COD COD COD COD COD COD COD COD COD COD COD COI COI COI COI COI COI COI COI COI COI COI COI attribut attribut attribut attribut attribut attribut attribut attribut attribut attribut attribut attribut 5 Pour chacun des attributs en caractères gras. Je trouve Louis bizarre en ce moment. Pierre est arrivé à l’heure. Je veux que tu me dises la vérité. Cette histoire est très étrange. 12. 3. 2. 1. Henri est resté à la maison. 192 Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Lise est ma sœur. Elle met ce chapeau. Cette affaire le rend triste. 3. 2. 4. 11. Il considère qu’il s’agit d’une affaire sérieuse. 5.

→ Elise et Joséphine étaient rentrées tard. Ces tableaux se seraient vendu s 4. → Nous étions revenu(e)s de l'école à pied. de cette somme d’argent. 1. 4 Complétez avec les verbe suivants au passé composé. Je me suis trompé quelquefois mais mes sœurs ne se sont jamais 3. allés couchées . 2010. → La lune s'était levée. 2. Je suis née à Lyon mais mes parents sont nés à Marseille. 193 au savon de Marseille. Françoise et son frère se déguisent pour Mardi gras. Vous devenez plus sages. → Les voyageurs étaient montés dans l'avion. Il s'est renseigné -elle -elle rentrée revenue sur les circonstances du drame. Un rayon tombe sur l’enfant endormi. → Ma mère s'était arrêtée et s'était baissée pour cueillir une fleur. Les astronautes sortent de la navette spatiale. (e)s 3. Les assiettes se sont vidé es 2. 2 000 euros. et se sont parlé . Elise et Joséphine rentrent tard. Nous nous étions contenté 5. → Les astronautes étaient sortis de la navette spatiale. → Vous étiez devenu(e)s plus sages. est monté dans sa voiture et s'est rendu est est sur les lieux du crime. Patricia s’était lavé e en quelques minutes. 1. 3. Un rayon était tombé sur l'enfant endormi. 4. « À quelle heure la victime s'est est enfui chez elle ? Où ? Le crime s'est -elle -il ?» rendue survenu ensuite ? Quand immédiatement après son retour ? Par où l’assassin -il 5 Écrivez les participes passés de ces verbes pronominaux comme il convient. 5. revenir – se renseigner – survenir – aller – s’enfuir – monter – se rendre – rentrer L’inspecteur Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Ma mère s’arrête et se baisse pour cueillir une fleur. 7.Les VerBes 2 Observez l’exemple ci-dessous puis complétez les phrases. 8. Un diplomate français s’est rendu 7. Je me suis couchée à minuit mais mes nièces se sont 3 Réécrivez ces phrases au plus-que-parfait. → Françoise et son frère s'étaient déguisés pour Mardi gras. Je suis descendu à huit heures mais mes voisines sont descendues plus tard. 6. bien après. Elle se serait perdu e dans la forêt. 1. en Chine. trompées 2. Nous revenons de l’école à pied. Je suis allé à la gare en métro mais mes amis y sont 4. Les voyageurs montent dans l’avion. Nos parents se sont rencontré . La lune se lève. en bus. s 6.

Ils avaient appelé la réception et ils s'étaient plaints.Les VerBes 2. aussi vite que possible. J’avais fait un cauchemar et je m’étais réveillé. 1. 2. un nouveau poste 3 Observez l’exemple ci-dessous puis réécrivez les phrases en remplaçant le pronom je par le pronom indiqué. → Elle avait repassé son pantalon et elle s'était habillée. (réunir – promettre) l’automne. 5. (être – souffert) (vivre) (hésiter) (courir) (disparaître) (téléphoner) 3. ai assisté a téléphoné aux obsèques du général. Il 2. (rencontrer – parler) 2. 1. J’y à ton cousin. 4. 194 . puis il leur à ta mère et nous lui leur mise en des fleurs. (rendre visite – apporter) 5. J’avais regardé un film d’Hitchcock et je m’étais endormi. Nous avions ouvert une boîte de chocolat et nous nous étions régalé(e)s. Le participe passé employé avec avoir 1 Complétez en mettant les verbes entre parenthèses au passé composé. Nous n’étions pas sûrs d’avoir raison. 4 Transformez les phrases selon le modèle suivant. J’avais ouvert une boîte de chocolat et je m’étais régalé. Il lui ses salariés. 2 Surlignez les COD. Nous avons déjà visité cet appartement. je l’ai aimée quand j’étais jeune. On lui ai aperçu a proposé ton frère. Elles avaient fini leur travail et elles s'étaient reposées. Pourquoi 6. 1. aviez regardé un film d'Hitchcock et vous vous étiez endormi(e) / endormi(e)s. J’avais fini mon travail et je m’étais reposé. 1. 2010. J’avais appelé la réception et je m’étais plaint. Cet appartement. Il leur a parlé a promis longuement. disparu -ils ? ont téléphoné hier. (interroger – signifier) examen. Il jusqu’à 97 ans. J’ai aimé cette jeune fille quand j’étais jeune. → Cette jeune fille. a beaucoup avons hésité souffert . J’avais repassé mon pantalon et je m’étais habillé. (téléphoner – proposer) Paul Le patron Le juge Nous J’ Elle a rencontré a réuni Agnès ce matin. Elle a été a vécu très malade. Vous Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. j’ 5. En retard. nous l’ avons déjà visité. 3. J’avais posé ma serviette sur le sable et je m’étais étendu. Elles ont ai couru longtemps. une augmentation pour a signifié avons apporté a interrogé avons rendu visite les suspects. 4. puis complétez en mettant les verbes entre parenthèses au passé composé. 3. Il avait fait un cauchemar et il s'était réveillé. (assister – apercevoir) 6. → nous avions posé notre serviette sur le sable et nous nous étions étendus. 6. Nous 4.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Nous avons beaucoup apprécié ces vacances. Elles ont habité cette maison pendant dix ans. (Quelles) Quelles photos a-t-elle prises ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. nous les avons beaucoup appréciées. il l'a constituée au fil des ans. (Quelle) Quelle porte ont-il ouverte ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6 Transformez les phrases selon le modèle suivant. Ces vacances. vous les avez goûtés ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Transformez les phrases selon le modèle suivant. 2. 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Quels tableaux a-t-il volés ? 1. (Quels) (Quelle) Quelle histoire avez-vous racontée ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Il a perdu ses lunettes hier au cinéma. Ils ont ouvert une porte. il a volé des tableaux. Vous avez raconté une histoire. J’ai rencontré mon mari pour la première fois chez des amis. Cette maison.Les VerBes 2. 3. 195 . Eric m’a révélé un secret inquiétant. → la jeune fille que Bruno a rencontrée est jolie. Tu as visité un manoir hanté. Sa collection de timbres. je l'ai portée l'hiver dernier. 2010. Il a constitué sa collection de timbres au fil des ans. (Quel) Quel parapluie ai-je emporté ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. → Le secret qu'Eric m'a révélé est inquiétant. il les a perdues hier au cinéma. Nous avons arraché des pages. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 5. elles l’ ont habitée pendant dix ans. Mon mari. → Le manoir que tu as visité est hanté. Vous avez goûté ces biscuits ? Ces biscuits. je l'ai rencontré pour la première fois chez des amis. (Quelles) Quelles pages avons-nous arrachées ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. J’ai porté cette robe l’hiver dernier. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Cette robe. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. Elle a emprunté des livres. J’ai emporté un parapluie. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. Elle a pris des photos. Ses lunettes. (Quels) Quels livres a-t-elle empruntés ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Bruno a rencontré une jolie jeune fille.

Ce journaliste a publié des articles intéressants. Jeanne a planté des fleurs dans ces pots. Pierre a créé des entreprises dans cette région. Que sont-elle devenues ? les pêches que tu as achetées au marché ont pourri. Ce cours m’a passionné. Mon oncle a accroché un miroir à ce mur. Marie m’a expliqué que cette affaire l’avait surpris. Que sont-elles devenues ? Les entreprises que Pierre a créées dans cette région ont disparu. → Les articles que ce journaliste a publiés sont intéressants. Cet architecte a construit une tour dans cette cité. Qu’est-il devenu ? Le miroir que mon oncle a accroché à ce mur s'est brisé. . Ce paysagiste a dessiné un parc dans cette ville. 9 Cochez les phrases correctes. Marie m’a expliqué que cette affaire l’avait surprise. → Les plats qu'il a cuisinés sont délicieux. → La nouvelle que j'ai lue est passionnante. (Plusieurs réponses sont parfois possibles). → La maison qu'ils ont louée est confortable. Anne Cette histoire m’a brisée. Marie m’a expliquée que cette affaire l’avait surprise. J’ai lu une nouvelle passionnante. Il a cuisiné des plats délicieux. J’ai acheté des pêches au marché. que représentent les pronoms personnels me et nous ? Anne ? François ? Les jumelles Lise et Line ? Ou les jumeaux Martin et Martine ? Complétez le tableau ci-dessous. Qu’est-il devenu ? (brûler) Le parc que ce paysagiste a dessiné dans cette ville a brûlé. 1. 5. Notre mère nous a téléphoné. (se faner) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. (pourrir) (se briser) (disparaître) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. a a a a a a François a a a a a a Lise et Line a a a a a a Martin et Martine a a a a a a Ce jeu nous a amusés. Qu’est-elle devenue ? La tour que cet architecte a construite dans cette cité s'est effondrée. 2. Que sont-elles devenues ? Les fleurs que Jeanne a plantées dans ces pots se sont fanées. La conférence qu’il avait tenu les avait bien ennuyée.Les VerBes 3. 1. Elle m’a plu. 4. 196 2. 6. 7 Observez l’exemple ci-dessous puis construisez des phrases sur le même modèle. Ces exercices nous ont fatiguées. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8 Dans les phrases ci-dessous. La conférence qu’il avait tenue les avait bien ennuyé. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Ils ont loué une maison confortable. (s’effondrer) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. La conférence qu’il avait tenue les avait bien ennuyés. 2010.

1. Ils auront lus le manuscrit que tu leur a envoyé. La mélodie qu’elle a entendu 7. 2. 1. Marie s’est promis Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 1. Ils se sont lancé des injures terribles. Ils auront lu le manuscrit que tu leur a envoyé. Ils se sont envoyé plusieurs messages. Cette angoisse. 197 . C’est la directrice que j’ai vu e sortir tout à l’heure. Elle s’est fait 4. Auriez-vous détruit les documents qu’il avait apporté ? Auriez-vous détruit les documents qu’il avait apportés ? Auriez-vous détruits les documents qu’il avait apportés ? 4. Henri et Geneviève m’ont raconté la soirée au Lido qu’ils se sont offert e . Où sont les dossiers que je t’ai demandé 3.Les VerBes 3. 5. 8. Cas particuliers 1 Écrivez les participes passés comme il convient. J’ai rejoint les élèves que j’avais laissé s 6. Nous nous sommes laissé 2. tenter par cette proposition. Ils se sont acheté plusieurs disques de jazz. 3. revivre. Elle s’est laissé e tomber sur le sol. 9. Elles se sont laissé 6. 3 Même consigne. travailler seuls. Henri et Geneviève se sont offert une soirée au Lido pour leurs noces d’or. 2. Je lis les messages qu’ils se sont envoyé s . Nous nous sommes fait 7. 6. maquiller par l’esthéticienne. 4. dépasser. lui allait à ravir. Je vais écouter les disques de jazz qu’ils se sont acheté s . La chaleur qu’il a fait pour tourner ce film ! ne nous a pas découragé s . de faire mieux la prochaine fois. je l’ai senti e s’emparer peu à peu de moi. envoyer. Je ne vous répéterai pas les terribles injures qu’ils se sont lancé es . des souvenirs. d’apporter. 2010. J’ai reçu siffler lui a rappelé la gerbe de fleurs que Marianne m’a fait 8. 7. 5. Ils se sont senti s 5. La jupe que ma mère s’était fait e 3. Ils auront lu le manuscrit que tu leur a envoyés. Quelle audace il a fallu 4. gronder par nos parents. 2 Même consigne. 3. 10. Ma mère s’était fait une jolie jupe.

le vélo. comme des adjectifs qualificatifs. Puis. et on l’a relié de son premier golf. autour d’une petite église et bordé d’un côté par la d’une centaine de paysans et s’appelait « Dosville ». – C’est la vie. son essor. – Et quand ces pépites sont cré ées par d’anciens de L’Oréal ? J. on l’a pourvu Les premières décennies du xxe siècle ont marqué le sommet de la réussite de Deauville. AGON. LE FIGARO. LE FIGARO. 31 août 2007.-P. la nouvelle ville est directement à Paris par une ligne de chemin de fer. se distraire aux courses ou au casino. AGON. Notre recherche est complètement ouvert intéressé es ] s e sur l’extérieur. Coco Chanel y a ouvert ensuite revenu sa première boutique en 1909. RemaRque : il s’agit dans ce texte de participes employés avec être ou avoir. qui dirige l’entreprise. Stars. Êtes-vous intéressé s] ? Jean-Paul AGON. dans les années 20. 2010. quand il l’a découvert e d’y créer une station balnéaire destiné e à devenir « le royaume de l’élégance ». qui permet d’admirer la mer sans marcher dans le sable. la natation ou la navigation de plaisance. Puis écrivez comme il convient les participes passés employés avec être ou avoir. le golf. tout en clochetons et colombages. riches héritiers et membres de familles . aussi bien que de participes passés employés seuls. Le duc de Morny. s’accordant. Directeur général de la société L’Oréal. de 1860 à 1864. 198 . – Les acquisitions vont donc contribuer à nourrir votre croissance annuelle… J. qui a disparu . le casino. venu s royales y ont afflué pour s’y reposer. propos recueillis par Gaëtan de Capèle et Florentin Collomp. – Nous avons beaucoup de respect pour Jacques Courtin-Clarins. On l’a doté d’un champ de courses. J’ai de bonnes relations avec son fils. “ Agon : « L’Oréal n’a jamais étudié autant d’acquisitions ”. en bois exotique. et en quatre ans.-P. » le figaro. l’hôtel « Royal ».Les VerBes 4 Lisez cet extrait d’un entretien du journal Le Figaro avec Jean-Paul Agon. un peu plus tard. Christian Courtin-Clarins. demi-frère de l’empereur en 1858. et nous sommes toujours e à trouver des pépites. Clarins est une très belle marque. a en effet très vite compris décidé Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. La ville est devenu e le lieu de rendez-vous de célébrités du monde entier. Deauville Deauville était à l’origine un simple village disposé mer et de l’autre par des marais. 5 Écrivez les participes passés comme il convient. e . Winston Churchill s’y est rendu pour la première fois en 1906. Nous n’avons pas l’illusion d’avoir le monopole des bonnes idées. ou s’adonner à toutes sortes de loisirs ou d’activités sportives : le tennis. et. Et si ces gens créent leur affaire. On a construit le prestigieux hôtel « Le Normandy ». pour se baigner et savourer la cuisine normande. de petites affaires nées sur une idée qu’on n’a pas eu et qui peuvent être amené à rejoindre le groupe. Il y est . le long de la plage. – On parle beaucoup d’un rachat de Clarins depuis le décès de son fondateur. LE FIGARO. c’est en gros un milliard d’euros de plus par an. – Notre croissance. Ce village était peuplé C’est sous le Second empire que ce village a pris Napoléon III. l’équitation. ils ont sûrement auparavant développé de bonnes idées chez nous. c’est le signe d’une industrie en bonne santé. Il a alors une les possibilités de l’endroit. la fameuse « Promenade des Planches ». avec le nom auquel ils se rapportent. Il a constitué e société immobilière qui a racheté né e les marais autour de Dosville.

les Alpes . un Festival du film asiatique. il mettra celui de Vauban. 2007. Éditions de fallois. comme le médecin le plus attentif. Son œuvre.Les VerBes Après la Seconde guerre mondiale. le cœur de Vauban et le plaça aux Invalides . Elle s’est le Festival du Cinéma Américain en 1975 – un festival qui a longtemps servi indépendants. en 1999. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. reste debout. il a trouvé la voie secrète de l’amour. 2010. à l’église de Bazoches en Morvan. Toutes ses villes frontières. il avait compris la légende française. On a inauguré l’accent sur son développement culturel. Vauban [1923]. Vauban les a armé es es . Vauban a fortifié Dauphiné portent toujours sa marque . et. fit prendre. . Ses bastions surveillent la plaine flamande. Il en a été touché lui-même. ses plans ont achevé les Pyrénées. à lancer les grandes productions hollywoodiennes avant de s’intéresser à des films plus des festivals musicaux. 199 . Demandez à un écolier qu’il vous écrive les noms des dix meilleurs serviteurs de l’ancienne France . et le cherchant ainsi. Nul homme n’a davantage touché cherché le cœur de sa patrie. il l’a aimé . ingénieur et architecte militaire de Louis XIV Nul homme n’a davantage marqué si fortement ceinturé es le sol de sa patrie. parmi ces dix noms. Puis on a créé 6 Même consigne. la Méditerranée les reflète. après deux siècles. plus récemment. daniel Halévy. la Catalogne et le le canal des Deux-Mers. il en a écouté les palpitations. Le maréchal de Vauban. la ville a mis donné d’une véritable politique dans ce domaine. et qu’elles restent pris dans les limites qu’il leur a donné es : le tumulte moderne se resserre et se range un instant pour passer sous ses portes sévères. Napoléon. en 1808.

Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. 4. → → J'aime sa façon de danser. J'aime ta façon de jouer. Vous avez peur de perdre votre emploi. J’aime la façon dont elles s’habillent. le participe présent et L’infinitif. 2010. La liberté m’importe plus que tout. 3. Le ménage est une corvée. J’aime la façon dont vous marchez. 1. 4 Même consigne. le gérondif I. 200 . → Être libre m'importe plus que tout. 2. 5 Observez l’exemple puis complétez. → faire du sport est bon pour la santé. Il m’a assuré avoir été trompé par les apparences. 1. → On m’a informé de sa volonté de partir à l’étranger. Il m’a expliqué s’être brûlé la main. le sport est bon pour la santé 2. 2. → On m’a informé de votre peur de perdre votre emploi. il veut partir à l’étranger. 4. À Paris. → On m’a informé de ton désir de travailler avec nous. prendre le métro est la meilleure solution. J’aime la façon dont il parle → J’aime sa façon de parler. J’aime la façon dont tu joues. Il m’a affirmé avoir toujours su ce qu’il voulait. J'aime votre façon de marcher. 4. Il m’a dit avoir été pris plusieurs fois en photo. 1. J’aime la façon dont elle danse. L’infinitif 1 Donnez la forme composée des infinitifs suivants : cacher suivre croire se tenir se souvenir →  →  →  →  →  avoir caché se moquer éteindre croître choisir ouvrir →  →  →  →  →  s'être moqué avoir suivi avoir cru s'être tenu s'être souvenu avoir éteint avoir crû avoir choisi avoir ouvert 2 Soulignez les infinitifs passifs dans les phrases suivantes : 1. → A Paris. 3 Observez le modèle puis réécrivez les phrases. → → J'aime leur façon de s'habiller. le métro est la meilleure solution. 5. Il m’a confié être suivi depuis son départ. → On dit que voyager forme la jeunesse. Tu désires travailler avec nous. 2. Faire le ménage est une corvée. → 3. On dit que les voyages forment la jeunesse.G .

Elle cherche un roman qu’elle pourrait lire pendant le voyage. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. PAS DE TRANSFORMATION POSSIBLE. Je n'ai personne à qui confier mon chien pendant mon absence. Elle se demande où aller. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Je ne sais auprès de qui ils pourraient obtenir ce renseignement. 4. Vous savez comment vous pourriez nous aider. Nous ne savons pas sur qui nous pourrions compter. 6 Mettez les subordonnées interrogatives indirectes à l’infinitif toutes les fois que c’est possible. doit être le même que celui du verbe principal. Rappel : le sujet de l’infinitif doit être le même que celui du verbe principal. Je cherche une table sur laquelle je pourrais poser ce vase. Il craint de ne pas être disponible à ce moment-là. Je connais un restaurant où je pourrais déjeuner. 2010. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– LA TRANSFORMATION N'EST PAS POSSIBLE CAR LES DEUX SUJETS SONT DIFFERENTS. → On m’a informé de son souhait d'être promue. Elle se demande où elle pourrait aller. Rappel : l’infinitif s’emploie après un pronom relatif précédé d’une préposition ou après le pronom où. 1. il cherche quelqu’un à qui il pourrait parler de ce problème. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. → il me demande comment faire. Elle souhaite être promue. Nous ne savons pas sur qui compter. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Je cherche une table sur laquelle poser ce vase. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5.Les VerBes 3. Je connais un restaurant où déjeuner. J’ai un lit où tu pourrais t’allonger un moment. On demande où il pourrait dormir. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 201 LA TRANSFORMATION N'EST PAS POSSIBLE CAR LES DEUX SUJETS SONT DIFFERENTS. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 7 Mettez les propositions subordonnées relatives à l’infinitif toutes les fois que c’est possible. LA TRANSFORMATION N'EST PAS POSSIBLE CAR LES DEUX SUJETS SONT DIFFERENTS. LE PRONOM RELATIF N'EST PAS PRECEDE D'UNE PREPOSITION. il me demande comment il pourrait faire. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Par ailleurs. → il cherche quelqu’un à qui parler de ce problème. 1. → On m’a informé de sa crainte de n'être pas disponible à ce moment-là. Je n’ai personne à qui je pourrais confier mon chien pendant mon absence. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. le sujet de l’infinitif. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. . Vous savez comment nous aider.

2010. j’ai entendu les oiseaux qui chantaient dans le jardin. Dans la phrase Modestement. quelle est la fonction de l’infinitif condamner ? L'infinitif "condamner" est complément circonstanciel de but. Nous voyons les enfants qui mangent leur goûter. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. mais l’application de mesures concrètes tarde à venir. entendre. goûter le vibrant silence des nuits d’été. Modestement. Hier. au choix. 2. Hier. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Parce qu’au-delà des discours et des idées. au vu de l’ampleur de la tâche. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. elles témoignent de la volonté de quelques-uns de ne pas perdre un temps précieux. anne-Lise roccati. Pour que demain encore l’émotion soit au bout du voyage. des initiatives se développent à travers le monde. quelle est la fonction de l’infinitif perdre ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– L'infinitif "perdre" est complément du nom "volonté". regarder. des initiatives se développent à travers le monde. 1. elles témoignent de la volonté de quelques-uns de ne pas perdre un temps précieux. proposer aux voyageurs de penser enfin autrement leurs propres loisirs. . Nous voyons les enfants manger leur goûter. Surlignez deux groupes infinitifs. Vous n’aviez donc pas entendu le bébé qui pleurait ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. les gouvernements des États multiplient les promesses. Vous n'aviez donc pas entendu le bébé pleurer ? Ecoutez les cloches sonner. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. humer le parfum salé de l’océan. certains l’ont fait ou tentent de le faire. Questions : 1. J’entends les voitures qui klaxonnent. éditorial du supplément « Voyage » du Monde du 27 septembre 2007. Je n’aime pas entendre des mouches qui bourdonnent dans la cuisine. caresser la douceur blonde du sable… Ces choses qui rendent belle la vie des hommes ne doivent pas disparaître. Dans la phrase Pour ne pas condamner le futur. Concilier tourisme et respect de l’environnement. Pour ne pas condamner le futur. Ecoutez les cloches qui sonnent. au vu de l’ampleur de la tâche. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. II. La proposition subordonnée infinitive I – Voir. il est grand temps d’agir. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. j'ai entendu les oiseaux chanter dans le jardin.Les VerBes 8 Lisez ce texte puis répondez aux questions. sentir + infinitif 1 Transformez selon le modèle suivant. associer les populations locales à des projets susceptibles de leur assurer un mieux-vivre. J'entends les voitures klaxonner. écouter. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 202 Je n'aime pas entendre des mouches bourdonner dans la cuisine. Action Respirer l’air transparent et glacé des cimes. De protocoles en sommet.

puis répondez en utilisant les verbes manger. Nous voyons les étoiles briller dans le ciel. Pierre. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Nous les voyons briller dans le ciel. le sujet de l’infinitif après l’infinitif. PHRASE 2 : TRANSFORMATION IMPOSSIBLE CAR LA SUBORDONNEE INFINITIVE COMPORTE UN COD. réciter. elle fait réciter ses leçons à François. (pousser) Les lotions capillaires les font pousser. • Ensuite. Hier. (rire) fait travailler les élèves. les clowns les clowns font rire les enfants. • Puis. Que fait-elle le soir. • D’abord. en attendant le retour des parents ? Observez le modèle. elle fait prendre un bain au bébé. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Remplacez le sujet de la proposition infinitive par un pronom. Josette regarde la pluie ruisseler le long des vitres. 203 . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. quand c’est possible. elle • Enfin. Les lotions capillaires → les cheveux. (travailler) Il les fait travailler. II – Faire + infinitif 1 Observez le modèle puis complétez. → ils les font rire. elle fait manger sa soupe à Pierre.Les VerBes 2 Reprenez les phrases obtenues dans l’exercice ci-dessus en plaçant. Vous n'aviez donc pas entendu pleurer le bébé ? Je n'aime pas entendre bourdonner des mouches dans la cuisine. (dormir) Le somnifère les fait dormir. Ecoutez sonner les cloches. les enfants. lire. 1. 1. 2010. François et Marie. Je sens la terre trembler. Le somnifère → les personnes souffrant d’insomnie. j'ai entendu chanter les oiseaux dans le jardin. fait dormir 2. Je la sens trembler. fait lire son livre à Marie. Josette la regarde ruisseler le long des vitres. J'entends klaxonner les voitures. Elle s’occupe d’un bébé et de trois enfants. font pousser 3. 2 Lise est jeune fille au pair. Le professeur → Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– b. les enfants jouent dans la cour. D’abord. . → Je laisse les enfants jouer dans la cour. 1. → Nous laissons les fruits fermenter pendant un mois à la cave. Marie.Les VerBes 3 a.Ensuite. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Rayez la mauvaise réponse.Enfin. Roland travaille seul. → Le professeur laisse Roland travailler seul. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Reprenez les phrases que vous venez d’obtenir et remplacez le COD de l’infinitif par un pronom. III Laisser + infinitif 1 Transformez les phrases selon le modèle suivant. . Pierre. Son mari la fait / rend pleurer et la fait / rend malheureuse. 1. 4. Le vin le fait / rend toujours très gai et le fait / rend rire. elle le lui fait lire. L’oiseau s’envole.Ensuite.Enfin. Reprenez les phrases construites dans l’exercice précédent et remplacez les noms bébé. elle lui fait prendre un bain. → La cuisinière laisse la sauce mijoter. . 2010. → D’abord. → Marie laisse l'oiseau s'envoler. . Ces médicaments le font / rendent dormir et font / rendent sa douleur plus supportable. 4. . elle lui fait prendre un bain. Ces shampooings font / rendent les cheveux ternes et les font / rendent tomber. D’abord. → D’abord. . RemaRque : faire + infinitif rendre + adjectif attribut du nom ou du pronom COD. 3. 3. 204 . elle fait prendre un bain au bébé.Puis elle la lui fait manger. La sauce mijote à feu doux. elle lui fait lire son livre. elle lui fait réciter ses leçons. 2. elle les lui fait réciter.Puis elle lui fait manger sa soupe. elle le lui fait prendre. 2. par des pronoms. Les fruits fermentent pendant un mois à la cave. François.

faites fondre 120 g de beurre. Vous marchez et vous chantez. pendant ce temps. incorporez en fouettant le sucre glace. toujours en mélangeant. III. → Elle regarde la télévision en tricotant. 2. Une fois les crêpes terminées. Badigeonnez-les de « beurre suzette » et repliez-les en quatre. à soupe de grand Marnier. Une crêpière. puis le lait. un sachet de sucre vanillé. arrosez les crêpes. Faire cuire la crêpe deux minutes en la retournant à mi-cuisson. 4 œufs. renouvelez l’opération. Ils entrent dans la pièce et ils se bousculent. Réécrivez la phrase suivante en formulant les ordres au moyen d’infinitifs : faites cuire la crêpe deux minutes en la retournant à mi-cuisson. 2010. préparez le « beurre suzette ». servez. un fouet. une cuillère à café de zeste de citron et d’orange et un peu de cognac. 1. ajoutez une pincée de sel. enflammez-le et versez-le sur les crêpes. à soupe de sucre glace. un sachet de sucre vanillé. 40 cl de lait. faites chauffer un peu de grand Marnier dans une casserole. Le « beurre Suzette ». récupérez le jus en penchant la poêle. râpez le zeste de deux oranges. La recette des crêpes Suzette Matériel et ingrédients pour 12 crêpes : 250 g de farine. Mélangez doucement. 6 cuil. → Vous marchez en chantant. puis déposez-la dans une assiette. une pincée de sel. 4 oranges. Il lit son journal et il boit un café. puis déposez-la dans une assiette. un chiffon. → → Ils entrent dans la pièce en se bousculant. Je me repose et j’écoute de la musique. Surlignez les propositions infinitives qui se trouvent dans cette recette. 2. 205 . placez-les dans une poêle sur une source de chaleur modérée. puis répondez aux questions. faites fondre 60 g de beurre. → Je me repose en écoutant de la musique. Versez-y une louche de pâte et agitez le manche de l’ustensile pour qu’elle soit bien répartie.Les VerBes 2 Lisez la recette ci-dessous. incorporez les jaunes d’œufs. 4 cuil. La pâte à crêpes. Nous nous promenons et nous discutons. La cuisson graissez la poêle avec un peu de beurre. Versez la farine dans un grand saladier. cognac. faites cuire la crêpe deux minutes en la retournant à mi-cuisson. 1 citron. Questions : 1. 5. 210 g de beurre. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. un saladier. ajoutez le zeste et le jus des agrumes. Pressez le jus des quatre oranges pour avoir 15 cl de liquide. et. 4. laissez reposer la pâte une heure. le beurre fondu. Nous nous promenons en discutant. Mélangez. puis la déposer dans une assiette. Le gérondif 1 Réécrivez ces phrases en utilisant un gérondif. Elle regarde la télévision et elle tricote. 3. → Il lit son journal en buvant un café.

4. Qui est cette jeune fille en train de monter dans la voiture ? – Cette jeune fille montant dans la voiture est ma fiancée. 2010. Le participe présent 1 Répondez aux questions selon le modèle. on risque d’être emporté par le courant. En vous remerciant. on le rattraperait. 1. 3. 4 Ces phrases sont incorrectes. Si on se baigne dans cette rivière. Si on grimpait sur une échelle. Comment votre fils peut-il ouvrir ce tiroir ? – il peut ouvrir ce tiroir en montant sur une chaise. 4. Dites pourquoi et corrigez-les. l'expression de mes sentiments les ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 3 Remplacez la proposition subordonnée de condition (ou hypothétique) par un gérondif. → En montant au sommet de cette colline. veuillez agréer. Qui est cette femme en train de fumer une cigarette ? – Cette femme fumant une cigarette est ma belle-sœur. on peut apercevoir notre maison. je vous prie d'agréer. mes salutations distinguées. Qui est ce jeune homme en train de réparer une mobylette ? – Ce jeune homme réparant une mobylette est mon cousin. Madame. 1. on risque d'être emporté par le courant. En vous remerciant. 2. Monsieur. Madame. En vous souhaitant un prompt rétablissement. on pourrait cueillir ces cerises. on peut apercevoir notre maison. 206 . Si on courait. Comment Jeanne peut-elle comprendre un texte aussi difficile ? – Jeanne peut comprendre un texte aussi difficile en consultant un dictionnaire. 2. on pourrait cueillir ces cerises.Les VerBes 2 Répondez aux questions en utilisant un gérondif. veuillez agréer. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– IV. l’expression de mes sentiments les meilleurs. Comment les criminels se sont-ils débarrassés du cadavre ? – Les criminels se sont débarrassés du cadavre en le jetant dans la Seine. 1. 2. En vous souhaitant un prompt rétablissement. on le rattraperait. Si on monte au sommet de cette colline. meilleurs. Comment pouvez-vous acheter d’aussi bonnes bouteilles de vin ? – Nous pouvons acheter d'aussi bonnes bouteilles de vin en demandant conseil à un oenologue. 1. mes salutations distinguées. → En courant. Comment peut-on brûler 300 calories en une heure ? – On peut brûler 300 calories en une heure en faisant du jogging. → En se baignant dans cette rivière. je vous prie d'agréer. Monsieur. → En grimpant sur une échelle. 3.

Le stéthoscope est un instrument qui permet au médecin d’écouter les bruits du corps. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Remplacez les propositions subordonnées circonstancielles par des propositions participiales. → La camomille est une plante entrant dans la composition de nombreux médicaments. 3 Ce texte comporte de nombreuses propositions relatives introduites par qui. allant d'Albert Einstein à Gandhi. et une attraction incontournable. nous avons appelé un taxi. Comme mon frère refusait de nous accompagner. Le Musée Grévin Le musée Grévin est un musée de cire. nous avons décidé d'aller nous promener au bord de la mer. ce qui le rend lourd et répétitif. le Palais des Mirages. nous avons décidé d’aller nous promener au bord de la mer.. 2 Remplacez les mots soulignés par un participe présent. Il fait partie d'un vaste ensemble comprenant également le Théâtre Grévin.. ce musée porte le nom d’Albert Grévin. Le bottier est un artisan qui fabrique des bottes et des chaussures sur mesure. Comme le temps s’éclaircissait.] ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Fondé en 1882. c’est-à-dire un musée qui expose des statues en cire qui représentent des personnages célèbres. La Coupole et le Palais des Colonnes. 2. Il est un peu l'équivalent [.Les VerBes 3. Sa collection.. le Palais des mirages. s’enrichit régulièrement de nouvelles figures..] ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Il est un peu l’équivalent du Musée de Madame Tussaud à Londres.. qui compte environ 300 personnages.. 3.. la Coupole [. Le musée Grévin [.. 4.. Le TGV est un train qui peut dépasser 320 km/h.] c'est-à-dire un musée qui expose des statues en cire représentant des personnages célèbres [. qui est une véritable institution. 4. afin de l’alléger. en passant par Jeanne d'Arc [. Fondé en 1882. qui vont d’Albert Einstein à Gandhi. Mon frère refusant de nous accompagner.. Le temps s'éclaircissant.. en passant par Jeanne d’Arc et Louis XVI. → Le TGV est un train pouvant dépasser 320 km/h. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Les avions cargos sont des avions qui transportent du matériel ou des marchandises. 2010. Sortie au bord de la mer 1. surtout pour les élèves étrangers qui visitent pour la première fois la capitale anglaise. Remplacez les mots soulignés par un participe présent.. → Les avions cargos sont des avions transportant du matériel et des marchandises. nous avons appelé un taxi. La camomille est une plante qui entre dans la composition de nombreux médicaments.] des scuptures de personnalités faisant l'actualité de l'époque. 5. Qui est cet étudiant en train de lire le code civil ? – Cet étudiant lisant le code civil est mon meilleur ami. ce musée porte le nom [. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. qui compte environ 300 personnages. 1. → Le bottier est un artisan fabriquant des bottes et des chaussures sur mesure. → Le stéthoscope est un instrument permettant au médecin d'écouter les bruits du corps. réels ou imaginaires. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 207 .] ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Il fait partie d’un vaste ensemble qui comprend également le Théâtre Grévin. le sculpteur et caricaturiste qui a créé ses premières statues – des sculptures de personnalités qui faisaient l’actualité de l’époque.] surtout pour les élèves étrangers visitant pour la première fois la capitale anglaise. Qui est cette personne en train de parler au téléphone ? – Cette personne parlant au téléphone est mon père. Sa collection.

elle baissa les yeux. La radio annonçant des averses en fin d'après-midi. fougueux et frémissant. nous avons emprunté le tien. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Comme Alexandre n’avait pas d’appareil-photo. Leurs regards se rencontrèrent et elle baissa les yeux. n'ayant jamais travaillé ensemble. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Voilà un argument déterminant pour convaincre les clients les plus réticents.Les VerBes 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6 Distinguez les participes présent et les adjectifs verbaux en cochant la bonne réponse. C’est un résultat encourageant. Personne ne voulant déjeuner au restaurant. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Réécrivez ces phrases en utilisant la forme composée du participe présent. 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Une cérémonie sera organisée en hommage aux soldats ayant pris part aux combats de la Libération. Voici la liste des étudiants qui ont demandé à participer à ce débat. j'ai acheté quelques sansdwichs. Un soldat portant un drapeau blanc ne doit pas être attaqué. Il n’était nullement surpris parce qu’il avait deviné tes intentions. nous avons emprunté le tien. il fut promu chef de bataillon. qui doit vous inciter à poursuivre vos efforts. Jeune fille lisant est un célèbre tableau de Fragonard réalisé vers 1771. Alexandre n'ayant pas d'appareil-photo. Bernard n’arrivant toujours pas. Trois ans s'étant écoulés. le concert est annulé. embarrassée. Ils ne se connaissaient guère. Le cheval se précipite vers les écuries. nous avons pris des parapluies. 6. Une cérémonie sera organisée en hommage aux soldats qui ont pris part aux combats de la libération. Ayant deviné tes intentions. il n'était nullement surpris. 5. Comme la radio annonçait des averses en fin d’après-midi. Après que trois ans se furent écoulés. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Quels sont les pays qui ont conclu une convention fiscale avec la France ? Quels sont les pays ayant conclu une convention fiscale avec la France ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. j’ai acheté quelques sandwichs. il fut promu chef de bataillon. embarrassée. 2010. 1. 4. Comme personne ne voulait déjeuner au restaurant. 208 . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Leurs regards s'étant rencontrés. Le musicien s'étant cassé le poignet. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. →  Voici les listes des étudiants ayant demandé à participer à ce débat. participe présent participe présent participe présent participe présent participe présent participe présent adjectif verbal adjectif verbal adjectif verbal adjectif verbal adjectif verbal adjectif verbal 2. Ils ne se connaissaient guère car ils n’avaient jamais travaillé ensemble. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. nous avons pris des parapluies. 1. nous avons finalement commencé le repas sans lui. Le concert est annulé car le musicien s’est cassé le poignet.

mais à qui vous devez tant de reconnaissance […] » Michel Butor. le mauvais temps vous empêchant de le faire en vous promenant dans les rues. une bouteille de champagne contient en moyenne 49 millions de bulles. comme il fallait tuer cette demi-heure. Pour chacun des participes présents du texte. puis répondez aux questions. la bulle éclate en relâchant un micro jet de champagne. longeant celles de l’agence de voyages de votre ami Durieu. traduit de l’anglais par Martine Desoille. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Les Éditions de minuit. dites s’il est employé comme adjectif ou comme verbe (c’est-à-dire comme support d’une proposition participiale). En outre. Dans Paris « Donc. longeant à votre gauche la vitrine du libraire avec ses Guides bleus de Rome et de Paris. le diamètre d’une bulle naissante est de vingt microns. 1957 p. Sous l’effet de la pression du liquide environnant. qui n’était pas tellement votre ami auparavant. » Graham Harding. City Editions. pour atteindre environ un millimètre. 2006. identifiez les quatre formes en -ant écrites en gras. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. de sorte que l'on perçoit les actions narrées moins comme des actions passées que comme des images.Les VerBes 7 Dans le texte ci-dessous. Selon le chercheur Bill Lembeck. - empêchant employé comme adjectif employé comme adjectif employé comme adjectif employé comme adjectif employé comme verbe employé comme verbe employé comme verbe employé comme verbe refaisant longeant longeant 209 . p. 2010. la Modification. 73. Quel effet vous semble produire l’abondance de participes présents dans ce texte ? Elle confère à la lecture de ce texte l'allure d'une errance monotone et labyrinthique. en cochant la réponse qui vous semble la bonne. Bulle de champagne « Dans un verre de champagne. Questions : 1. elle contribue à figer le ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– temps. 143 participe présent adjectif verbal naissante environnant gérondif (va) croissant en relâchant 8 Lisez le texte ci-dessous. refaisant en sens inverse le chemin par lequel tout à l’heure vous étiez venu de votre bureau jusqu’au Louvre. Miscellanées du vin. Celui-ci va croissant à mesure que la bulle remonte vers la surface. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. vous avez traversé l’avenue de l’Opéra et vous l’avez remontée sur le trottoir de gauche. À ces participes présents s’ajoutent une autre forme verbale en -ant ? Pouvez-vous l’identifier ? "en vous promenant" : gérondif du verbe "se promener".

Nous sommes satisfaits de ces résultats. 2010. Je trouve que ce logiciel est excessivement cher. (si). → → → il a beaucoup voyagé. tout comme le Sylvaner. Les vins d’Alsace Le Riesling.Les mots invariables 4 A . 1. Les adverbes I. C’est un bon rapport qualité-prix. Ce document nous semble assez intéressant. Emplois et places des adverbes 1 Placez les adverbes entre parenthèses à l’intérieur des phrases suivantes. Ce document nous semble intéressant. → Vous avez toujours dit le contraire. Son fils repart déjà. 3 Mettez les phrases au passé composé. (assez) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Quelle joie de se retrouver après une si longue séparation ! 3. 2. Tu es rentré tard hier soir. (trop) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. (plutôt) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Nous sommes plutôt satisfaits de ces résultats. il est souvent servi en apéritif mais s’allie aussi heureusement aux desserts et aux plats sucrés-salés. Je trouve que ce logiciel coûte cher. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Surlignez tous les adverbes qui se trouvent dans ce texte. remarquablement frais et léger. 210 . J'ai bien aimé ce film. (très) C'est un très bon rapport qualité-prix. Quant au Gewürztraminer. Quelle joie de se retrouver après une longue séparation ! Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Le Riesling est un vin sec qui se marie très bien avec les fruits de mer. Vous dites toujours le contraire. plus doux. J’aime bien ce film. le Sylvaner et le Gewürztraminer sont des vins d’Alsace particulièrement appréciés. (excessivement) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. 1. il voyage beaucoup. Son fils est déjà reparti. Tu es rentré trop tard hier soir.

il est malade. (encore) 6 Observez l’exemple puis complétez les phrases. 1. 2. Le chevalier avait déjà franchi le pont quand le dragon surgit. 5. Je ne rencontre jamais cet homme. J'ai parfaitement compris tes explications. → A peine pouvait-il soulever cet outil. Quelques difficultés d’emploi (1) 1 Précisez le sens de l’adverbe bien dans chacune de ces phrases. Il a pour contraire l'adverbe "mal". 3. "bien. → Ainsi le chevalier avait-il franchi le pont quand le dragon surgit. 2010. "bien" est ici un adverbe de manière . À peine vient-il de s’étendre sur son lit que le téléphone sonne. "bien" est ici un adverbe d'intensité et signifie "très". → À peine sommes-nous arrivés que l’orage éclate. → Nous avons beaucoup travaillé depuis notre retour et nous sommes peu sortis. Il travaille bien. 1. Nous travaillons beaucoup depuis notre retour et nous sortons peu. J'ai longtemps pensé que tu ignorais tout du fonctionnement de cet ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– appareil. À peine avons-nous fini de prendre le thé que ton cousin arrive. longtemps – désormais – parfaitement – évidemment J’ai compris tes explications. 1. 4 → Je n'ai jamais rencontré cet homme. → Encore l'accusée doit-elle prouver son innocence. Elle a eu peur de moi. Il est bien fatigué. Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? "bien" permet ici d'insister et équivaut à "donc". 2. (à peine) 4. 211 . marque un degré d'intensité moindre que "beaucoup". Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. → sans doute est-il malade. évidemment. Il pouvait soulever cet outil. (aussi) 6. L’accusée doit prouver son innocence. (sans doute) (peut-être) (ainsi) 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Observez l’exemple puis réécrivez les phrases. employé ici avec le verbe "aimer". 2. → Du moins est-il permis de le penser. Mais j'avais tort. je suivrai tes conseils. À peine sommes-nous arrivés. 4. 3. → Peut-être a-t-elle peur de moi. J’aime bien ton frère. Désormais.Les mots inVariaBLes 4. Je suivrai tes conseils. Je n’ai rien pu faire pour empêcher ce désastre. II. → Aussi n'ai-je rien pu faire pour empêcher ce désastre. Réécrivez le texte en plaçant dans chaque phrase un des adverbes en italiques. J’ai pensé que tu ignorais tout du fonctionnement de cet appareil. (du moins) 5. Mais j’avais tort. Il est permis de le penser. À peine est-elle remise des fatigues de son voyage qu'elle doit déjà repartir.

Soyons beaucoup très très beaucoup difficiles. Elle nous a cuisiné un repas 6. Ce gâteau est 4. Repose-toi un peu ! grave pour qu’on en rie. Cette expression s'emploie pour exprimer l'intention de régler rapidement une affaire. Le jeu de cet acteur est 10. Les pompiers sont arrivés 6. Tu travailles 2. Il a 5. Elle travaille 2. en retard aujourd’hui. J’ai toujours peur aussi de me tromper. moins d’argent de poche que toi. 1. Je la comprends 2. beaucoup 9. Vous êtes un peu un peu . Cet artisan est très habile. plus grave pour les classes les plus pauvres. sans faire de longs discours. Il a l’air bien 3. Je trouve qu’il a 5. qui parle peu un peu peu . 5. Cet homme me paraît assez 6. Nos pertes sont Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. délicieux. C’est un peu honnête. Maintenant. Dépêchez-vous ! un peu 3. 2010. rapidement. tard pour lui dire la vérité. pires que ce que nous avions prévu. . mieux que ce que l’on dit. il est trop bu. 1. Il mange beaucoup peu et s’amuse beaucoup . C’est trop trop . 1. trop cher. Je trouve que cet appartement est 3. confiance en lui. Pierre est quelqu’un d’ 4. beaucoup. peu. vieilli. excellent. un peu sourd. J’ai 8. Les investissements des entreprises ont progressé cette année. mais je ne peux pas du tout la parler. Vous serez trop très très contents de son travail. Grand-père est timide. Ces exercices sont vraiment 2. 1. 4 Complétez par très ou beaucoup quand c’est possible. 3. C’est très beaucoup beaucoup envie de revoir cet endroit. 4 Complétez les phrases en utilisant bien. bien beaucoup bien fatigué. J’ai comme moi. Il est complètement ivre. attentifs à l’évolution de la situation. À mon avis. Il faut lui parler peu 5. La crise sera 7. plus fort. 4. Il reçoit 4. 5 Complétez par peu ou un peu. C’est une langue difficile. Louise est paresseuse.Les mots inVariaBLes 2 Complétez par très ou trop. très. meilleur que celui-là. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 212 . trop. 6 Comment comprenez-vous cette expression ? Parlons peu mais parlons bien.

1. elle est de ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 35 h par semaine. d’une forte 4. Je ne se sens pas très bien. C’est une tenue 8. beaucoup. aussi 7. Les jeunes dépensent souvent trop pour se vêtir. 2. qui a fait Polytechnique ! . intelligent ! aussi Aussi brillant que son grand-frère. élégante que pratique. Ainsi si aussi bruyante ! Fermons les volets. Je t’ai entendu rentrer vers minuit. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– III. L'adverbe "alors" a ici une valeur temporelle. Chacune d’elles comportera au moins l’un de ces adverbes : très.Les mots inVariaBLes 7 Construisez trois phrases illustrant cette affirmation de l’économiste français Jean Fourastié : « Pour un temps de travail bien moindre la génération de mon fils consomme bien plus que celle de mon grandpère ». Il signifie "à ce moment-là". Il ne faut pas te conduire 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Il signifie "par conséquent". S’inspirant de recettes traditionnelles espagnoles. nous serons plus tranquilles. Il signifie "à ce moment-là". 2010. 5. il est aussi un bon musicien. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Cette conférence ne l’intéresse pas. par ailleurs. bien. L'adverbe "alors" exprime ici un rapport de conséquence. Les personnes âgées se soucient peu de posséder les équipements audio-visuels les plus récents. Cette affaire n’est pas aussi / si Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. d’ailleurs. Tu as tort. 3. de nos jours. précisez si l’adverbe alors a une valeur temporelle ou s’il marque un rapport de conséquence. 1. Ainsi. Quelques difficultés d’emplois (2) 1 Pour chacune des phrases suivantes. J’étais alors en train d’écrire une lettre. Il joue du piano. Je n’imagine pas de vivre ailleurs . beaucoup moins longue qu'autrefois : en France. la cuisine mexicaine témoigne influence américaine. L'adverbe "alors" a ici une valeur temporelle. par ailleurs qu’à Paris. François est très fort en mathématiques. Il signifie "par conséquent". La durée légale du temps de travail est. 3 Complétez par ailleurs. 1. Je suis d’accord avec vous. Paul travaillait comme journaliste au Monde. qu’importe ? Par ailleurs 2. grave qu’on le dit. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 5. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. je préfère rester à la maison. 1. peu. Il avait alors vingt-cinq ou vingt-six ans. il est irremplaçable. ainsi 3. parlait Zarathoustra est une œuvre majeure de Nietzsche. 2. Alors nous sommes rentrés à pied. Je ne prétends pas remplacer Robert. C’est ce que je pense. Alors. Cette rue est 6. Ici ou ailleurs . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Complétez par ainsi. Le métro était en grève. Il ne fait rien 6. D'ailleurs d'ailleurs pour cacher son ennui. 213 . trop. Henri est si L'adverbe "alors" exprime ici un rapport de conséquence. aussi ou si (deux solutions peuvent éventuellement être possibles). et du violon. un peu.

Les mots inVariaBLes 7. dont deux ont été portés à l’écran. « J’ai été amoureux fou d’une femme. huit personnes et fait une trentaine de blessés. Te voilà tiré d’affaires. C’est du moins ce qu’on m’a dit. 8. Il achetait du liège et faisait la tournée des villages du Var1. mais en effet en fait de fait 3. Le massif des Maures : petite chaîne de montagnes située dans le Var. Cette explosion a causé la mort d’ au moins un an. Je n’aurai pas de place dans cette école avant 6. 2. Oui. 6 Lisez ce texte puis répondez aux questions. J’apprends ma leçon de mathématiques. Que désignent les adverbes là-bas et ici dans ce texte ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. les confondant dans une même nostalgie amoureuse. Le printemps est la saison idéale pour visiter ce pays. J’étais à Lyon la semaine dernière pour une réunion de travail. ou "les Maures" . Ce jeune comédien a beaucoup de talent. Questions : 1. au moins 4. Il est parti en disant qu’il ne reviendrait plus. Le Var : département du sud de la France. facile ! 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "là-bas" désigne le Sud de la France : "Gonfaron". On m’a dit que Marie m’avait laissé un message sur mon répondeur. Car avec tout ce bruit autour de moi. Agustina nous sert à boire. Elle a au fait 5 Complétez par du moins ou au moins. 2. j’essaie. Enfin. ou "le Var". Et au fait 5. de fait obtenu la mutation qu’elle souhaitait depuis longtemps. J’espère. 214 . il a aimé une femme là-bas ! Et il évoque les Maures2 et la femme. le vieil homme nous dit ce que nous souhaitons entendre : « Mais que faites-vous ici ? L’Espagne est un pays terrible… Repartez chez vous. . on lui a déjà proposé plusieurs rôles importants. Mon collègue est absent depuis 5. Catherine est très heureuse. un essai trop chaud et l’automne trop pluvieux. 1. R. ce n’est pas ! cinq fruits et légumes par jour. Où se trouvent les personnages ? Ils se trouvent en Espagne. Antoine a publié une dizaine de romans policiers. Ici tout est dur… trop dur… C’est si doux les Maures en France… » © D. en effet Du moins . L’été est en effet au fait c’était sa sœur. On recommande de manger du moins au moins au moins on ne l’a plus jamais revu. 1. « Il nous raconte qu’il a vécu à Gonfaron il y a une trentaine d’années. "ici" désigne l'Espagne. Il nous parle des Maures avec passion. de fait en fait au fait tu n’as pas de nouvelles de Philippe ? 4. deux semaines. D'ailleurs 4 Choisissez la bonne réponse. 1. 2010. là-bas… » Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. On lui doit par ailleurs consacré à Agatha Christie et une pièce de théâtre.

même des épinards. [ply] [plyz] [plys] [plyz] [plys] Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ici et là si j’y suis ! » est une expression familière que l’on utilise quand on veut éloigner quelqu’un. Je prends demain l’avion pour Marseille. Philippe a réussi ce concours. dans les appartements du roi. de plus. 1. Des débris de verre jonchaient le sol là-bas 3. Je n’y vais jamais plus. À votre gauche.) là-bas 1. ni même 7. Je vais prendre un chemin plus rapide. Nous pensons que ce serait plus utile. 215 . Et à l’autre bout de la pièce. Nous achetons dans les dépôts-ventes des vêtements griffés. bien encombrant. aussi 6. 1. [ply] [plyz] [plys] 6. Nous sommes ici/ là .Les mots inVariaBLes 7 Complétez par ici. . Ce roman me plaît beaucoup plus. [ply] [plyz] [plys] 4. [ply] [plyz] [plys] 5. Il n’est plus en mesure d’assumer de telles responsabilités. un portrait du souverain à l’âge de 8 Prononcez ces phrases à haute voix et cochez la prononciation de plus qui convient. . IV. là-bas. Il n’a pas de télévision. « Va voir Elle signifie : « Va-t’en ! ». . [ply] [plyz] [plys] 7. 3. de prendre ses repas. vingt ans. 2010. Mon fils mange de tout. vous pouvez admirez un buste de la reine. Cyrille est tellement absorbé par ce jeu vidéo qu’il en oublie de radio. même aussi très bien de la flûte. C’est un des plus beaux villages de France. pas dit bonjour. Nicolas est un bon pianiste. Les adverbes tout et même 1 Complétez par même ou aussi. et. Nous nous sommes croisés ce matin : il ne m’a 4. [ply] [plyz] [plys] 2. Mon mari trouve ce meuble trop cher. 2. là. Combien font deux plus trois ? [ply] 8. et il joue 5. Tout le monde est au courant de ce qui s’est passé. (Deux réponses sont parfois possibles. . [ply] [plyz] [plys] 3. même même même usagés. Je te téléphonerai de 2. lui. et son frère 8. là-bas là 4.

3 Quelle différence de sens faites-vous entre les deux phrases ci-dessous ? 1. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Je dis 12. V.généralement. ils n’ont rien compris à cette démonstration3. Il rit joyeusement. 6. 4.Les mots inVariaBLes 2 Complétez par l’adverbe tout à la forme qui convient. toute douce. mignonne et humide.grossièrement . 3. 3. Tout tout fiers d’être félicités par le directeur. simplement dit la vérité. petite avance sur les autres concurrents. bas2. Il chante tristement. droit est ici un adverbe. Son départ est définitif. publiquement. discrètement . Il nous montre ses 9. 216 . Ils sont 2. lent – clair – général. Il travaille sérieusement. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– La phrase 1 signifie "Tous mes habits sont froissés". 2. Elle est 3. discret – secret. public. puis tournez à gauche. → → → → il joue maladroitement. 2. haut et bas sont ici des adverbes. 7. 2. 3. nouvellement. Elles sont 10.traditionnellement. nouveau. Il regarde attentivement. Mes habits sont tout froissés. 8. La phrase 2 signifie : "Mes habits sont complètement froissés". toute tout tout / toutes étonnées de te revoir après une si longue absence. mou – fou. Son travail est sérieux. Le soir. Mathieu m’a 4. Lise est une petite fille tout premières œuvres. Cette phrase signifie : « Bien qu’ils soient intelligents. libre – calme – solide. 1. Son rire est joyeux. librement . 6. universel – éternel – traditionnel. Mes habits sont tous froissés. 1. Son regard est attentif. 2010. droit1. 1. 4. toutes tout / toute tout toute tout / toute tout 7. Son sourire est malicieux. Ce linge est encore intelligents qu’ils soient. léger – grossier – premier. 2. entière s’anime. Il n’a qu’une 5. 2 Observez le modèle puis transformez les phrases. heureuse de cette nouvelle. Il part définitivement. haut ce que les autres pensent tout 11.follement. Il sourit malicieusement. la ville 6. → → → 5.calmement . universellement . Continuez 8.premièrement. Les adverbes en -ment 1 Formez les adverbes correspondant aux adjectifs suivants.solidement.secrètement. ils n’ont rien compris à cette démonstration » (voir l’expression de la concession). Son chant est triste. 5. mollement . son jeu est maladroit.éternellement . légèrement . lentement . 1.clairement .

6. Je suis profondément désolé. confusément – précisément – rigoureusement – brièvement – profondément – promptement 1. 4 Remplacez les expressions ci-dessous par un adverbe en -ment. Henri a fait méchamment irruption dans notre chambre et nous a dit bruyamment : « Les gamins. C'est rigoureusement interdit. 3. C’est justement le contraire. ennuyé ! ». Avec énergie 3. 2010. 2. énergiquement. 5. C’est strictement interdit. 217 . Il était dehors ! Vous jouez trop et vous m’avez violemment suffisamment furieux. cruellement. gracieusement.Les mots inVariaBLes 3 Remplacez dans chaque phrase l’adverbe en -ment qui s’y trouve par un adverbe ayant un sens équivalent. 4. Avec cruauté →  →  →  courageusement. Nous percevons confusément le sens de ces paroles. Je voudrais vous résumer rapidement la situation. chaleureusement. 5 Complétez les phrases avec des adverbes formés à partir des adjectifs ci-dessous. avec lenteur 1. Je n’aurais jamais pensé qu’il pouvait réagir aussi . 4.) brusque – méchant – violent – patient – bruyant – suffisant Pendant que nous attendions brusquement patiemment ton retour en faisant une partie de cartes. C'est précisément le contraire. Avec courage 5. Je suis extrêmement désolé. timidement. Je voudrais vous résumer brièvement la situation. Avec grâce 6. Nous percevons obscurément le sens de ces paroles. (N’utilisez qu’une seule fois chacun des adverbes. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Paul nous est venu en aide rapidement. Paul nous est venu en aide promptement. pris dans la liste ci-dessous. Avec chaleur 2. Avec timidité →  →  →  →  lentement.

Je suis né à Paris mais j’ai grandi en en à banlieue. De la maternelle au baccalauréat. l’océan Atlantique construire son propre bateau et faire une traversée de 3 Relevez les prépositions. de. D’un aéroport à un autre. Louis XIV est mort 1715. Il faut associer "de" et "en" dans "de château en château". ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 218 . nos enfants une langue vivante dès leur entrée à l’école primaire. New York en Paris en de classe affaires. pour 1 Complétez par les prépositions à ou de 1. 10. les ordinateurs n’existaient pas encore. Elle s’est consacrée sa famille et ses enfants. midi. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. à à Paris à la veille de la Révolution. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Il faut éviter exposer ce manuscrit trop longtemps la lumière. le prix d’une consommation ou d’une place de parking peut varier du simple au double. Il a échappé 4. Ce navigateur a décidé à la voile en solitaire. Mon grand-père a assisté de novembre que le beaujolais nouveau arrive. 1914 1918. Pour ce pays. A à de de la vie quotidienne son milieu. A Marseille dans les années 60. je déjeune dans un restaurant japonais d' deux pas à de chez moi. Il faut associer "de" et "à" dans "D'un aéroport à un autre" et dans "du simple au double" (du = de + le . Les prépositions à. La Première guerre mondiale a duré 9. J’ai la nostalgie 7. Le conférencier nous a parlé 2. « La terre dépend de 6. Il m’a offert un bijou 4. en 7. en. Les prépositions I. C’est en 5. qui dépend de mon pays et j’ai hâte à à de de 5. Quelles sont celles qu’il faut associer ? 1. de ou en. on prévoit un taux 12. uniforme.B . par. à 6. 2 Complétez par les prépositions à. Elle s’est installée 8. Il faut associer les prépositions "de" et "à" dans "De la maternelle au baccalauréat" (au = à + le). 2010. récitant des poèmes et chantant les exploits de la chevalerie. Il faudrait apprendre 9. 1. à cette époque. Matthias a participé ce tournoi d' de de tennis en 2003. inflation supérieur de la moyenne. cette cérémonie en à 3. Il a voyagé or. Les troubadours allaient de château en château. au = à + le) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. 2. 2% de à 11. l’homme. 8. Ce film a eu un grand succès ! Un million de DVD ont été vendus En deux jours ! quelle année ce chanteur a-t-il enregistré son premier disque ? à 10. un élève coûte en moyenne 102 000 euros à l’État français. l’influence à 3. la terre. » (Edgar Morin) le revoir.

Nous sommes très contents de de toi. Je suis fier de à de l’harmonie des couleurs. jouer dans la lutte contre le terrorisme. Il ne se sent pas responsable 6. à répéter toujours la même chose. Qu’il est agréable de à repasser. Est-il possible de faire cette excursion en une matinée ? à à 3. J’aime bien ce jeu. Il est bien ennuyeux de apprendre dans toutes les langues..Les mots inVariaBLes 4. « Nous voyageons de ville en ville Du Val-de-Loire au bord du Rhin On nous appelle les forains La route est notre domicile » chanson du film musical les Demoiselles de rochefort de jacques demy. Je le trouve vraiment différent 3. Ils sont favorables 8. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Complétez par la préposition de suivie d’un infinitif. savoir. qui est amusant 12.) au bord" (du = de + le . C’est une chose importante de 9. C’est une voiture agréable Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. notre nouvel appartement. Nous avons la volonté de réussir ce que nous entreprenons. Cet artiste est particulièrement sensible 5. 1. Il faut associer "de" et "en" dans "de ville en ville". et "de" et "à" dans "Du Val [. 1967. 4. 1. une meilleure répartition des charges. Ces chemises sont faciles 4. la défaite de son équipe. au = à + le). Voilà une région où il est bien difficile 10. Comment conjurer la peur de mourir ? de vous revoir. de lire les documents que l'on me donne à signer. Quelle joie de vous savoir sains et saufs ! 6. 2010. Il est important de regarder. Ce n’est pas facile vivre. à 11. à conduire. Il y a quelques semaines.. de ton succès. 7. protéger notre environnement. Il m’a fait part de son envie 5. L’ONU a un rôle important 5. Elle est triste de son départ. 6 Complétez par les prépositions à ou de. 1. Un tel comportement n’est pas digne 2. 219 . nous avons eu le plaisir 3. de 8. ne rien faire ! à 6. Je prends toujours le temps 2. comprendre ses intentions. « Merci » est un mot utile 7. 2. de son frère. de faire la connaissance de Pierre. 5 Complétez par les prépositions à ou de. à 4. J’ai l’impression → J’ai l’impression de progresser peu à peu.

Pour quel délit a-t-il été condamné ? 5. 6. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8 Complétez par les prépositions par ou pour 1. je peux bien faire ça toi ! 10. par 2. a été décorée amie Francine Weisweiller. Le cambrioleur n’est pas passé 3. Je cherche Henri pour pour mois. Créer un site internet. » Yves Duteil. 4 et 5. la crise. plusieurs caméras de surveillance. j’ai fini par par par en avoir assez et je suis parti. par le visage à appliquer deux fois jour. par lui remettre ce document. pour amitié. C’est une crème 6. cœur par pour avoir une bonne note. Voici quelques conseils pour améliorer votre recherche d’emploi. Pour ordre alphabétique. Ma sœur gagne 1 500 euros 5. lui donner la confiance en son pas pour Pour Prendre un enfant un roi Prendre un enfant dans ses bras Et pour la première fois Sécher ses larmes en étouffant de joie Prendre un enfant dans ses bras. Le suspect a été filmé 12. que je ne connaissais pas. par 4. par pour 13. « Prendre un enfant Pour et par Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Tu ne l’as pas vu hasard ? par 7. « Prendre un enfant par la main ». 8. auteur-compositeur-interprète. J’ai classé ces auteurs 11. 2. 220 . Ce sont des jeux gratuits pour les enfants. la main l’emmener vers demain. dans l’album la tarentelle. 3. La villa « Santo Sospir » à Saint-Jean-Cap Ferrat. sur la Côte d’Azur. pour par quelle raison n’es-tu pas venu ? séduire des clients rendus frileux les jeunes. pour quoi faire ? 4. 1977. J’ai commencé la porte mais la fenêtre. Les fabricants rivalisent d’imagination 14. Marie a appris sa leçon par par La préposition "pour" exprime la cause dans les phrases 2. 2010.Les mots inVariaBLes 7 Dans quelles phrases la préposition pour introduit-elle un complément circonstanciel exprimant la cause ? 1. visiter cette région. C’est un magazine réalisé 9 Même consigne. Pour Par Cocteau pour son tout vous dire. 9. Paul a eu un zéro pour être arrivé en retard au cours de mathématiques. Il est absent pour raison de santé.

L’huître 2 Complétez avec les quatre prépositions en italiques. et pour finir le Sacré-Cœur. Elle vit sous l’eau. au-devant de ses invités. Il se reproduit dans la mer. au-dessus de la gare. Nous allons mesurer la hauteur du soleil sur 5. Il a passé un mois sur 2. La girafe. 3. J’habite sous 4. Il se déplace sur la banquise Il habite dans les régions méditerranéennes. L’ours blanc Elle se fixe sur un rocher. avec un petit homme à grosse moustache qui s’appelait Laval et qui nous parlait assis ce furent des chars devant dans à une table en nous regardant avec des yeux globuleux et grondeurs. au-dessus de mes parents. Il peut chasser dans l’eau. des femmes tournaient. Elle s’abrite dans une coquille. les mains enfouies dans devant l’écran. Le maître de maison est allé devant cette île déserte. […] Je me souviens que ce furent les actualités d’abord. à Après il y eut un passage sur la mode devant Paris. l’Arc de Triomphe. Un sac de billes. Elle se rencontre dans la savane. derrière… 1 Cochez les bonnes réponses. 1. de très hautes coiffures et des chaussures à hauts talons de bois. sous. Elle vit dans la jungle. au-devant de 221 . Après sur la neige et je compris que c’étaient des tanks allemands […]. Le renard Il vit dans les arbres. 1973. des joseph joffo. 3 Pour chaque phrase. Le speaker disait qu’il l’écran deux soldats qui agitaient faisait froid mais que le moral des hommes était bon et on voyait la caméra leurs mains recouvertes de moufles blanches. Nous étions seuls ou presque et la salle immense n’était pas chauffée. 4. sur. Les prépositions dans. 2010. à – sur – dans – devant Au cinéma. sous l’Occupation Trois minutes plus tard. on les avait photographiées rues. au-dessus de la Loire depuis plus de 2000 ans. On navigue sur 3. au-dessous de l’horizon.Les mots inVariaBLes II. la musette sur nos poches. Elle se cache sous des feuilles. 2. choisissez la préposition qui convient. des monuments : la tour Eiffel. Il creuse des terriers sous la terre. Je t’attendrai devant 6. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. nous étions installés au troisième rang les genoux. elles avaient des lèvres dans noires. 1. devant.

il est 2. Je me suis assis sur un banc en face 5. Il n’est pas en haut. 2010. Il n’est pas devant. choisissez la préposition qui convient. au-devant de 4 Sur le modèle de l’exemple. derrière. en dans 4. en bas. → Le chat s'est réfugié dessous. 1. à côté de. Leur renommée date 222 . J’ai retrouvé ce document sous 8. à côté de l’église Saint-Germain-des-Prés. il est 6 Pour chaque phrase. → Paul se cache derrière. les gants sont rangés dans cette boîte. Il n’est pas dessus. Deux cafés parisiens célèbres « Le Café de Flore » et « Les Deux Magots » sont deux cafés célèbres sur de de Paris. il est dehors. de / du / des. en face de dix minutes. Le chat s’est réfugié sous le lit. en l’église. Il n’est pas dedans. sur. 2. → La voiture est garée devant. La voiture est garée devant la maison. → les gants sont rangés dedans. dans. il est 3. le quai.Les mots inVariaBLes 7. 3. sous. 1. dessous. Je t’attends dans 2. faites la transformation demandée. l’entre-deux-guerres. à l'intérieur. → Le vase est posé dessus. sur toi avant quelques jours. Le vase est posé sur la table. en. Elle reviendra Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Paul se cache derrière la porte. Il fera un discours devant ton livre. Ce nageur peut faire dix longueurs dans 7 Complétez par à / au / aux. 5 Complétez par un adverbe de sens contraire. Il est arrivé une heure devant 3. au-dessous de l’Assemblée nationale. 4. Il n’est pas à l’extérieur. 1. Ils se situent le boulevard Saint-Germain. 5. il est 4.

et préfèrent venir tôt le matin. Le personnage garçon de café lui inspira d’ailleurs des pages demeurées célèbres ! De nos jours. mais ils fréquentèrent aussi assidûment le « Café de Flore ». « L’Europe des cafés – 6. c’est dans ce café que Sartre écrivit l’Être et le néant. Cambodge.Les mots inVariaBLes Le café des « Deux Magots ». rue des Grands-Augustins. Russie. du l’Occupation. au Le philosophe Jean-Paul Sartre et sa compagne Simone de Beauvoir vinrent aussi souvent des « Deux Magots ». Ils en firent leur lieu sous de café travail et de rencontre favori. Japon. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Pays-Bas. à partir de la Seconde guerre mondiale. III. 23 juillet 2006. Emirats arabes réunis. le Monde. surtout aux au petit déjeuner. accrochées des aux aux murs. Je suis / Je vais en Irak. Iran. Je suis / Je vais aux Etats-Unis. doit son nom deux statuettes chinoises qui ornent son décor. qui devint. que l’on surnomme parfois «Les Deux Mégots ». Maroc. janvier 1936. Les prépositions devant les noms de lieux 1 Complétez par les noms de pays en italiques. Hemingway. Il fut un de en des cafés préférés écrivains et sur des artistes surréalistes. Ainsi. Je suis / Je vais au Kenya. Ensuite. le rendez-vous des existentialistes. mais aussi de Giraudoux. Italie. Brésil. allemagne – Brésil – Cambodge – Émirats arabes réunis – espagne – États-Unis – iran – irak – italie – Japon – Kenya – Maroc – Pays-Bas – Pérou – russie Allemagne. ces deux cafés accueillent encore des intellectuels. Espagne. place aux simples promeneurs et touristes ! Inspiré de Michel Braudeau. Pérou. 2010. alors Gide… Et c’est sa terrasse que Picasso s’éprit dans Dora Maar qu’il peignait guernica son atelier. PARIS : Les Deux Magots ». 223 . mais ceux-ci se tiennent le plus souvent à l’in- térieur. Prévert.

Il revient du Mans. . Il va en Asie. . Il revient d'Alsace. . 5. 2. . . Il va aux États-Unis. Mon grand-père a un chalet 3. L’Argentine est en Asie. en Amérique. J’ai travaillé plusieurs années les Flandres. . . 4 Transformez les phrases suivant le modèle. 3 Dans quel continent se trouvent les pays suivants ? 1. → → → → → il revient du Jura. 10. 4. Normandie. . 12. 3. 8. Il va dans le Jura. . 11. 2010. → Il revient du Vietnam. Bourgogne. Il va dans les Pyrénées. → → → Il revient des Etats-Unis. le Massif central. Il va à Tahiti. en Provence. . Il revient d'Asie. en Savoie. Il va en Israël. 1. Mes parents habitent 7. La Thaïlande est 2. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. → → → Il revient des Pyrénées. Le Canada est 3. . Il va en Alsace. en Amérique. il revient du Japon. Il va au Sénégal. 6. Il va en Turquie. 224 Il revient de Turquie. en Europe. Il revient du Sénégal. en Océanie. Vincent possède un vignoble 5. Il va aux Baléares. Il revient de Tahiti. en 4. . . Il revient des Baléares. La Belgique est 4. Je fais une randonnée en Anjou. 1. Je passe mes vacances dans le Lubéron.Les mots inVariaBLes 2 Complétez par les prépositions en ou dans. 9. Nous sommes allés en les Alpes. il va à Paris. . . L’Australie est 5. Il va au Vietnam. dans 2. . . 7. dans dans 8. Rouen se trouve 6. → → il revient de Paris. il va au Japon. . Il revient d'Israël. Il va au Mans.

C’est une explication qui me paraît valable. Nous avons un temps magnifique depuis que nous sommes arrivés. Puisqu’il le dit. 1.La phrase et le discours rapporté 5 A . On m’a proposé cette solution mais j’hésite. S +V S+ V S+V ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Vincent affirme qu’il serait mort si nous n’étions pas arrivés à temps. S + V ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Cécile aura vingt ans. Demain. La phrase simple et la phrase complexe 1 Repérez les sujets et les verbes en inscrivant en-dessous : S et V. S+ V S + V S+V ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Repérez les sujets (S) et les verbes (V). Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. S+V S+V ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. je suppose que c’est vrai. La phrase I. Tu dois faire attention : c’est un homme dangereux. Elle reste dehors bien qu’il pleuve et qu’il fasse froid. S+V ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. puis délimitez les différentes propositions par le signe |. S+V S + V ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. S + V S + V ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. J’ai toujours eu confiance en lui. S + V S+V ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. 1. S + V S+V S + V ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 225 . 2010.

2. 2 Répondez aux questions par Non. 2010. Elle ira à Chicago l’année prochaine.3. → → → Notre équipe ne participe pas à cette compétition. les phrases 2. 2. La phrase à la forme négative 1 Observez le modèle. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Inscrivez dans le tableau ci-dessous les propositions constituant les phrases de l’exercice 2. indépendante 'J'ai toujours eu confiance en lui" Prop. pas encore. Exercice 1 : la phrase 1 est une phrase simple. → Je ne comprends pas → → Je n'apprends pas à conduire.) 1. Elle n'ira pas à Chicago l'année prochaine. subordonnée "qui me paraît valable" "Elle reste dehors" "Tu dois faire attention" "c'est un homme dangereux" Vincent affirme "bien qu'il pleuve" "et qu'il fasse froid" "qu'il serait mort" "si nous [. 3. jamais. Notre équipe participe à cette compétition. Lise n'a pas réussi son examen. Lise a réussi son examen. 5. – Lisez-vous parfois votre horoscope ? – Non. 4. pas encore. (Il peut arriver que deux réponses soient possibles. 4. / Non. jamais.4 sont des phrases complexes. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. jamais.La pHrase et Le discours rapportÉ 3 Reprenez les phrases des exercices 1 et 2 et précisez pour chacune d’elles s’il s’agit d’une phrase simple ou d’une phrase complexe. 1. – Avez-vous déjà prévenu Benoît de notre arrivée ? – Non. les phrases 2.] à temps" II.4. pas encore. Ils ont accepté de me louer leur appartement. Prop. 6.3. – Prenez-vous souvent cette ligne de métro ? – Non. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Exercice 2 : la phrase 1 est une phrase simple . jamais ou Non.. pas encore. – Connaissez-vous Madame Guénot ? – Non. – Avez-vous déjà visité le château de Versailles ? – Non.5 sont des phrases complexes. – Vos frères sont-ils déjà arrivés ? – Non. principale "C'est une explication" Prop. pas encore. 5. 3. 226 .. puis transformez les phrases. J’apprends à conduire. Je comprends. Ils n'ont pas accepté de me louer cet appartement.

Il travaille tout le temps. il n'a coûté que 500 euros. → Vous ne cessez de critiquer. je ne connais que sa soeur. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 1. formulez la phrase négative qui lui correspond. → Je ne lis jamais ce magazine. →  Elle ne fait que manger. je ne l'aime guère.La pHrase et Le discours rapportÉ 3 Répondez aux questions en suivant l’indication entre parenthèses. 3. 2010. – Vous la voyez encore ? – Non. 5. → Tu ne cesses de dormir. →  Pierre ne fait que lire.→Mon bébé ne fait que pleurer. / Il ne ressemble guère à son père. Mon bébé pleure tout le temps. – Vous aimez cet artiste ? – Non. nous ne la voyons plus. – Marie est toujours là ? – Non. – Tu connais toute sa famille ? – Non. Il ressemble beaucoup à son père.) 1. il n'a guère progressé. → Ce vigneron n'emploie pas d'engrais chimiques ni de pesticides / n'emploie ni engrais chimiques ni pesticides. Pierre lit tout le temps. – Cet ordinateur n’a pas coûté trop cher ? – Non. elle n'est plus là. 1. Ce vigneron emploie des engrais chimiques et des pesticides. → Pierre ne cesse de lire. (Plusieurs solutions sont parfois possibles. →  Vous ne faites que critiquer. 4. → Elle ne cesse de manger. Vous critiquez tout le temps. – Cet élève a progressé ? – Non. puis construisez des phrases en utilisant l’expression ne faire que suivie de l’infinitif. → Il ne ressemble pas beaucoup à son père. 3. / Non. 2. (ne… plus) (ne… guère) (ne… que) 4. Tu dors tout le temps. 2. 6. 2. 5. Elle est contente de ses achats. 227 . → Mon bébé ne cesse de pleurer. →  Tu ne fais que dormir. 3. (ne… guère) (ne… plus) (ne… que) 4 Observez l’exemple. Elle mange tout le temps. → Elle n'est pas contente de ses achats. 5 Pour chacune de ces phrases. 4. → Il ne cesse de travailler. →  Il ne fait que travailler. je ne la vois plus. Je lis parfois ce magazine.

On n' On n' organise son travail. Je n'aime pas qu'on ne dise pas la vérité. 6 Ces phrases à la forme négative relèvent de la langue orale familière. 2010." est le contraire de "Elle en veut encore. a tout essayé. Est-ce qu’il faudrait être plus prudent ? → → Est-ce que vous ne l'avez pas déjà rencontré ? Est-ce qu'il ne faudrait pas être plus prudent ? 4.La pHrase et Le discours rapportÉ 5. Est-ce qu’il est à l’étranger ? → → est-ce qu’il n’a pas de la famille ? Est-ce qu'il n'est pas à l'étranger ? 2. Il est pas encore parti. est guère plus heureux qu’avant. Elle exagère un peu ? → Elle n'exagère pas un peu ? 3. C’est pas vrai. du point de vue du sens et du point de vue de la prononciation ? 1. 7 Quelles différences faites-vous entre ces deux phrases. 3. "Elle en veut plus. 2. 4. 9 Reformulez les questions de manière à obtenir des phrases interro-négatives. → Ce n'est pas vrai. mais en vain : est jamais trop prudent. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8 Complétez par on ou on n’. → tu n’as pas faim ? 1. a rien entendu. 2. 6. L'adverbe "plus" se prononce [ply]. Il n'est pas encore parti. Interrogation par intonation : tu as faim ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 1. Ils sont d’accord avec moi ? → Ils ne sont pas d'accord avec moi ? 4. On On n' On 2. J’ai jamais dit qu’il avait pas travaillé. Je vais t’expliquer comment 5. Interrogation par est-ce que : est-ce qu’il a de la famille ? 1. 2. Tu es marié ? → Tu n'es pas marié ? 2. a. Elle n’en veut plus. → Il n'a jamais été honnête. "Elle n'en veut plus. 4. 5. 1. Mon frère a plus jamais peur du noir. Il a toujours été honnête. → → → → Je n'ai jamais dit qu'il n'avait pas travaillé. 3. Mon frère n'a plus jamais peur du noir. Dites pourquoi. est bien chez soi. Est-ce que vous pensez vous consacrer à cette recherche ? →   Est-ce que vous ne pensez pas vous consacrer à cette recherche ? 228 . et réécrivez-les dans une langue plus soignée." signifie "Elle en veut davantage." L'adverbe "plus" se prononce [plys]. on on n' a pas réussi.". La direction a souhaité donner plus de précisions ? →   La direction n'a pas souhaité donner plus de précisions ? b. 1. J’aime pas qu’on dise pas la vérité. Est-ce que vous l’avez déjà rencontré ? 3. Tu as déjà fini ces exercices ! → Tu n'as pas encore fini ces exercices ! 6. Elle en veut plus.

3. Ni même les autres changements [. le Getty n’a pas de Raphaël et sa tentative d’acquérir la Madone aux Œillets finalement achetée par la National Gallery. A-t-elle affirmé le contraire il y a deux jours ? 3. Nul doute que ce tableau aurait pu être vendu.latribunedelart. Quels sont-ils ? Qu’est-ce qui montre qu’il ne souhaite pas les reprendre. Pensez-vous qu’il a raison ? → → Ne pensez-vous pas qu'il a raison ? 4. en deux mots. qu’il s’agissait d’une copie ancienne.que". qu’il aurait été possible de vendre parce que l’on pensait. On pouvait regarder l’œuvre avec un regard neuf et constater son évidente qualité. Il est question ici de trouver des œuvres telles que la Madone de lorette de Raphaël. grâce à des preuves documentaires indiscutables. pompiers : académiques et pompeux. 1. Orsay : le musée d’Orsay. la tribune de l’art. Dans les phrases suivantes. être déclassé.2ème argument évoqué : "les autres changements de goût qui ont pu survenir au fil des ans". il s’attache plus particulièrement à l’évolution actuelle des musées. Qu’exprime-elle ? La négation est "ne. à Chantilly.. Ni même les autres changements de goût qui ont pu survenir au cours des ans. Repérez la négation dans la première phrase. et auteur de plusieurs essais. L’original n’était-il pas conservé au Getty Museum3 ? Sauf que ce dernier tableau dut à son tour.. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3.La pHrase et Le discours rapportÉ c. d’ailleurs. Ces arguments sont déjà bien connus et utilisés. Interrogation par inversion : est-elle venue ? 1. lorsque Cecil Gould l’identifia sans aucun doute comme l’original que l’on pensait perdu depuis le xviiie siècle.1er argument évoqué : "le cas des peintres dits "pompiers" qui font aujourd'hui la gloire d'Orsay" ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– . 4.. Est-il intéressé par cette offre ? → → N’est-elle pas venue ? N'a-t-elle pas affirmé le contraire il y a deux jours ? N'est-il pas intéressé par cette offre ? 2.) Questions 1. même si on les juge de moindre valeur. Elle exprime une idée de restriction et signifie "seulement". l’histoire de ce tableau : il était considéré comme une copie jusqu’à la fin des années 1970. Elle est aujourd’hui exposée à la meilleure place dans le musée. didier rykner. qui passait naguère4 pour une bonne copie. devant l’évidence. Quelle est l’idée générale de ce texte ? L'idée générale est qu'il ne faut pas vendre les oeuvres des musées français.]. parce qu’ils sont déjà connus ? . Pourquoi les œuvres des musées français ne doivent pas être vendues Il est essentiel de disposer d’arguments indiscutables et compréhensibles par tous afin de contrer ceux qui ne voient dans les collections des musées français qu’un gros tas de billets de banques dans lequel ils s’estiment en droit de piocher librement.. a échoué." ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4.]. (didier rykner est historien d’art. Didier Rykner ne souhaite pas reprendre ces arguments.com.. Il existe plusieurs versions du tableau et l’on a d’abord pensé que celle du musée Getty pouvait être l’original. 2. naguère (langue soutenue) : il y a quelque temps. Quel nouvel argument avance-t-il ? Quels exemples cite-t-il pour l’illustrer ? Didier Rykner avance ce nouvel argument : une oeuvre que l'on croit de peu de valeur peut se révéler un authentique ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– chef-d'oeuvre. fondateur de la revue en ligne la tribune de l’art. Aimerais-tu écrire des livres de science-fiction ? →   N'aimerais-tu pas écrire des livres de science-fiction ? 10 Lisez ce texte puis répondez aux questions. Et il cite deux exemples pour l'illustrer: "La Madone de Lorette" et "La Madone aux Oeillets". www.. 2010. 2. Il ne s’agit pas de citer à nouveau le cas des peintres dits « pompiers1 » qui font aujourd’hui la gloire d’Orsay2. Il écrit : "Il ne s'agit pas de citer à nouveau le cas des ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– peintres dits "pompiers" [. Ces arguments sont déjà bien connus et utilisés. Rappelons. Encore un tableau. il n’y a pas si longtemps. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 229 . Aujourd’hui. Didier Rykner commence par évoquer des arguments déjà utilisés par ceux qui refusent que les musées français puissent vendre certaines de leurs œuvres. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.

" exprime la certitude. Elle aura beaucoup de bagages ? → → Est-ce qu'il est content de son voyage ? Est-ce qu'elle aura beaucoup de bagages ? 4. Savez-vous ce qu'il faut faire ? → Ont-ils réussi l'épreuve de philosophie ? 3 Réécrivez chaque phrase en remplaçant le pronom tu par le pronom indiqué entre parenthèses. Vous êtes allés à l’aéroport en taxi ? à tes parents ? → → Est-ce que le train a un retard de vingt minutes ? Est-ce que vous êtes allés à l'aéroport en taxi ? 6. Est-ce que vous savez ce qu’il faut faire ? → 6.entre le verbe et le pronom. Le train a un retard de vingt minutes ? 5.. Cette phrase signifie-t-elle : « Ce tableau aurait pu sans aucun doute être vendu » ou « Ce tableau aurait pu sans doute être vendu » ? Cette phrase signifie "Ce tableau aurait pu sans aucun doute être vendu". La phrase interrogative I – L’interrogation totale 1 Observez le modèle puis transformez les phrases interrogatives ci-dessous. Sais-tu ce qu’il est devenu ? → Sait-on ce qu'il est devenu ? 2. Quelle différence faites-vous entre sans aucun doute et sans doute ? "sans aucun doute" signifie "avec certitude " (dans ce texte) ou "assurément" . Est-ce que je peux partir une demi-heure plus tôt ?1 5. Il est content de son voyage ? 3. Est-ce qu’ils ont réussi l’épreuve de philosophie ? 1. Rappel : il faut insérer un -t. Tu as pensé à envoyer une carte postale à tes parents ? → Est-ce que tu as pensé à envoyer une carte postale ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Même consigne. Possèdes-tu aussi ce champ ? → Possède-t-il aussi ce champ ? 230 (on) (il) . est-ce que vous prenez du sucre ? → Prenez-vous du sucre ? → Avez-vous l'intention de rester dans ce pays ? 1. Attention : *peux-je ne se dit pas.La pHrase et Le discours rapportÉ 5. Tu es rentré hier soir ? → → est-ce que vous avez vu ce film ? Est-ce que tu es rentré hier soir ? 2. "Nul doute que. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. 2010. Relevez dans le texte une phrase interro-négative.. Est-ce que nous pouvons commencer ? → 3. Attention à bien accorder les verbes. nul doute que ce tableau aurait pu être vendu. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Vous avez vu ce film ? 1. en cas de hiatus. ou entre l’auxiliaire et le pronom. Est-ce que tu crois qu’il y a une vie après la mort ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Pouvons-nous commencer ? → → Crois-tu qu'il y a une vie après la mort ? Puis-je partir une demi-heure plus tôt ? 4. "L'original n'était-il pas conservé au Getty Museum ?" ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– III. "sans doute" signifie "probablement". Est-ce que vous avez l’intention de rester dans ce pays ? 2. 1.

→ Le prince charmant délivrera-t-il la princesse ? 5. ou entre l’auxiliaire et le pronom. à Los Angeles. avec le bicentenaire de la naissance de Napoléon et les travaux qui ont été commandés. La liberté d’expression connaît des limites. → Cela veut-il dire quelque chose ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Il mentionne aussi le musée Paul Getty. L’avion a pris feu en plein vol. « Mon père. L'administration est-elle responsable ? 2. 8. tapissier d’ameublement à Paris. Puis. As-tu renouvelé ce contrat ? → A-t-on renouvelé ce contrat ? (on) 4 Observez le modèle puis transformez les phrases interrogatives ci-dessous. explique Rémy Brazet. L’administration est responsable.La pHrase et Le discours rapportÉ 3. As-tu envie de voir ce film ? → A-t-il envie de voir ce film ? (il) 5. Regardes-tu souvent la télévision ? → Regarde-t-elle souvent la télévision ? (elle) 6. Cela veut dire quelque chose. → L'avion a-t-il pris feu en plein vol ? II – L’interrogation partielle 1 Lisez le texte ci-dessous. Aimes-tu les épinards ? → Aime-t-elle les épinards ? (elle) 4. 231 . Mais sa réputation est mondiale. → De telles différences de prix sont-elles possibles ? 3. 2010. → Votre société souhaite-t-elle améliorer la qualité de ses services ? 4. De telles différences de prix sont possibles. → → l’oiseau s’est-il envolé aussitôt ? 1. Il rappelle que Versailles doit à ses dix collaborateurs la réfection de la chambre de Marie-Antoinette. se trouve au fond d’une cour. en cas de hiatus. et souligne que les Américains peuvent être de merveilleux mécènes du patrimoine français. l’oiseau s’est envolé aussitôt. s’est fait connaître au début des années soixante en restaurant des châteaux comme Fontainebleau ou Malmaison. sa renommée a largement dépassé les frontières ». celui de Rémy Brazet. septembre-octobre 2008. Adapté de l’article « Rémy Brazet fait tapisserie » de Christian Rol. en 1968. → La liberté d'expression connaît-elle des limites ? 6. Cigale n° 22. Le prince charmant délivrera la princesse. Rappel : il faut insérer un -t. → Les États doivent-ils encadrer les marchés financiers ? 7. Comme tous les ateliers d’art.entre le verbe et le pronom. Votre société souhaite améliorer la qualité de ses services. puis répondez aux questions. Les États doivent encadrer les marchés financiers. qui a fait appel à son atelier en 1996.

1. 40. 6. Quand a-t-on fêté le bicentenaire de Napoléon ? On a fêté le bicentenaire de Napoléon en 1968. Quel est l’impact. 2010. Le coût de la non réalisation du droit à l’alimentation est incalculable. 4. et de l’emploi sont énormes. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "Quel" : déterminant interrogatif. à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’alimentation. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Relevez les mots interrogatifs dans le texte ci-dessous et précisez pour chacun d’eux s’il s’agit d’un adverbe. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Comment le père de Rémy Brazet s’est-il fait connaître ? Il s'est fait connaître en restaurant des châteaux. 5. 105. – Quand t'a-t-elle téléphoné ? / Quand vous a-t-elle téléphoné ? – Elle m’a téléphoné la semaine dernière. combien de visites médicales et d’hospitalisations. Directeur général de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture). "Combien de" / "Combien d' " : déterminant interrogatif. 232 . RemaRque : On trouvera des exercices consacrés plus particulièrement aux déterminants et pronoms interrogatifs dans Les déterminants interroGatifs. au fond d'une cour. p. 16 octobre 2007. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Formulez en langue soutenue les questions correspondant aux réponses indiquées. – Où se situe votre maison ? – Notre maison se situe à la sortie du village. tout au long de sa vie. 2.La pHrase et Le discours rapportÉ Questions : 1. Les pronoms interroGatifs. 3. Extrait de l’allocution de Jacques Diouf. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. de la carence nutritionnelle dont a souffert un enfant ? Combien d’années redoublées à l’école. puis en réalisant des travaux pour le bicentenaire de Napoléon. p. Rome. Pourquoi les Américains jouent-ils un rôle important dans la conservation du patrimoine français ? Parce qu'ils contribuent financièrement à sa restauration et son entretien. et sont de généreux mécénes. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. – Comment es-tu venu ? / Comment êtes-vous venu ? – Je suis venu en métro. – Quelle heure est-il ? – Il est huit heures. d’un pronom ou d’un déterminant. Où se trouve l’atelier de Rémy Brazet ? L'atelier de Rémy Brazier se trouve à Paris. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. combien d’occasions perdues d’accéder à un travail productif à l’âge adulte ? Ces questions ne sont que rarement posées et pourtant les coûts de la faim pour les systèmes de la santé. – Combien de temps as-tu marché ? / Combien de temps avez-vous marché ? – J’ai marché une demi-heure. de l’éducation. – Pourquoi s'embrasse-t-on le Jour de l'an sous une branche de gui ? – On s’embrasse le Jour de l’an sous une branche de gui parce que cette plante est considérée comme un symbole de prospérité.

Vous avez de nombreux projets. → Vous avez tellement de projets ! 1. Il possède de nombreux appartements. → Tu lis tellement de livres ! → Que de projets vous avez ! Que de livres tu lis ! → 2. Ils font de nombreux voyages. Pierre travaille sérieusement ! → Comme Pierre travaille sérieusement ! (comme) 4. Quelle Quelles que tableaux magnifiques ! c’est laid ! Que de Que Quel couleurs superbes ! c’est beau ! talent ! horreur ! C’est effrayant ! croûtes1 ! 1. → Ils font tellement de voyages ! → Que de voyages ils font ! 3.La pHrase et Le discours rapportÉ IV. Cette forêt est belle ! → Comme cette forêt est belle ! (comme) 2 Observez le modèle puis transformez les phrases. Vous savez beaucoup de choses ! → Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Vous savez tellement de choses ! → Que de choses vous savez ! 4. 233 . Les tableaux plaisent à l’un mais déplaisent à l’autre : complétez leurs exclamations. → Il possède tellement d'appartements ! → Que d'appartements il possède ! 3 Deux amateurs d’art visitent une exposition de peinture.) : un mauvais tableau. Cet homme est courageux ! → Que cet homme est courageux ! 1. Vous avez progressé depuis l’année dernière ! → Comme vous avez progressé depuis l'année dernière ! (que) (comme) 2. en utilisant le mot exclamatif entre parenthèses. 2010.) Le visiteur enthousiaste Oh ! quels Le visiteur mécontent Mon Dieu. une croûte (fam. Cette voiture est confortable ! → Que cette voiture est confortable ! (que) 3. La phrase exclamative 1 Transformez les phrases comme dans l’exemple. Tu lis beaucoup de livres. Ta maison me plaît ! → Que ta maison me plaît ! (que) 5. (Plusieurs solutions sont parfois possibles.

qui adorait les bijoux. « Diamond Lil ». ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Les employés sont fréquemment réunis par le directeur. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. L'Ambassade de France organisait ces soirées. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Transformez ces phrases de manière à obtenir des phrases actives. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Ce rôle était tenu par Catherine Deneuve. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Un article meilleur marché lui sera proposé par le vendeur.La pHrase et Le discours rapportÉ V. 1 Transformez ces phrases de manière à obtenir des phrases passives. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. La société Dassault construit ces avions militaires. Cette romancière a été découverte par les éditions Gallimard. Ces soirées étaient organisées par l’Ambassade de France. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 234 . Le directeur réunit fréquemment les employés. 1. 2010. était surnommée "Diamond Lil". Les éditions Gallimard ont découvert cette romancière. Ses déclarations étranges auront déconcerté le public. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Attention : le temps et le mode du verbe doivent rester les mêmes. L'actrice Mae West. Le vendeur lui proposera un article meilleur marché. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Cet article a été rédigé par des chercheurs du CNRS1. Les journaux auraient publié des sondages d’opinion peu favorables au candidat. L'Assemblée Nationale votera cette loi. p. 185. Le général a démontré l’efficacité d’une stratégie offensive. il est conseillé de faire ceux du verbe au passif. Il était connu sous le nom de M. Cette loi sera votée par l’Assemblée nationale. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Des chercheurs du CNRS ont rédigé cet article. L'efficacité d'une stratégie offensive a été démontrée par le général. La secrétaire avait déposé des lettres sur mon bureau. Catherine Deneuve tenait ce rôle. qui adorait les bijoux. On surnommait l’actrice Mae West. 1. Georges. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Le public aura été déconcerté par ses déclarations étranges. Des lettres avaient été déposées sur mon bureau par la secrétaire. Des sondages d'opinion peu favorables au candidat auraient été publiés par les journaux. La phrase passive RemaRque : avant de faire les exercices ci-dessous. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. Ces avions militaires sont construits par la société Dassault. Georges. On le connaissait sous le nom de M.

Mais il ne peut subvenir seul à celui du mobilier et des éléments de décoration : peintures. PAS DE TRANSFORMATION POSSIBLE. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 1. CNRS : Centre national de la recherche scientifique. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 1. Désormais. huisseries (nom fém. 8. Ils ont duré près de trente ans. on invite fréquemment les entreprises et les particuliers à contribuer à la restauration de ce patrimoine unique. Certes. Et les plans des jardins du château ont été tracés par le jardinier Le Nôtre. PAS DE TRANSFORMATION POSSIBLE. La fameuse galerie des Glaces a ainsi été conçue par l'architecte François Mansart. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. PAS DE TRANSFORMATION POSSIBLE. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Les travaux du château de Versailles ont été commencés en 1661 sur l'ordre de Louis XIV. On a commencé les travaux du château de Versailles en 1661 sur l’ordre de Louis XIV. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Des journalistes du "Monde" auront fait cette enquête. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. Certes. statues. Désormais. 235 .La pHrase et Le discours rapportÉ 7. plur. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. le château et son parc dépérissent. C’est pourquoi. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. les entreprises et les particuliers sont fréquemment invités à contribuer à la restauration de ce patrimoine ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– unique. Et c’est le jardinier Le Nôtre qui a tracé les plans des jardins du château. Cette enquête aura été faite par des journalistes du Monde. L’architecte François Mansart a ainsi conçu la fameuse galerie des Glaces. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 10. Cette pièce sera mise en scène par Patrick Chéreau. PAS DE TRANSFORMATION POSSIBLE. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. vases. 3 Mettez les verbes au passif chaque fois que c’est possible. l'entretien de la toiture.) : les portes et les fenêtres. Patrick Chéreau mettra en scène cette pièce. De nos jours. il est de plus en plus nécessaire de recourir au mécénat. On a appelé des artistes remarquables. des installations électriques et du chauffage. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 9. des installations électriques et du chauffage est pris en charge par l'Etat. Le château de Versailles 1. Des artistes remarquables ont été appelés. des huisseries. des huisseries1. 2010. l’État prend en charge l’entretien de la toiture. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Croyez-vous qu’il sera soutenu par 3. Grand-père était entouré par par 5. de notre secrétaire. 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. de 4. de trois strophes de quatre vers. Il sera décidé des mesures à appliquer. On nous avait recommandé de partir avec de bonnes chaussures. Les procédés d’insistance et de mise en relief 1 Surlignez les mots mis en relief. tu l’as reçue ? Tu as reçu cette lettre ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. puis reformulez les phrases de manière à obtenir des énoncés neutres. Ce professeur est respecté par 6. cet accident ! Cet accident est terrible. Marie est appréciée par 2. de ses élèves. de sa direction ? de ses petits-enfants. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 236 . On a prouvé que le plan « Alerte enlèvement » était efficace. la gymnastique ! La gymnastique m'ennuie. 2010. il l’est ! Il est honnête. Il est interdit de fumer dans les lieux publics. Honnête. Ça m’ennuie. On interdit de fumer dans les lieux publics. Les dossiers avaient été soigneusement rangés 5 Transformez ces phrases de manière à obtenir une construction passive impersonnelle. On permet aux candidats d’utiliser une calculette. Cette lettre. On décidera des mesures à appliquer. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Ce poème est composé par tous ses collègues.La pHrase et Le discours rapportÉ 4 Par ou de ? Choisissez la réponse qui vous semble préférable. Terrible. Il nous avait été recommandé de partir avec de bonnes chaussures. Il est permis aux candidats d'utiliser une calculette. 1. VI. Il a été prouvé que le plan "Alerte enlèvement" était efficace.

→ C'est parce qu'il a peur qu'il ne veut pas rester seul. J’ai retrouvé avec beaucoup d’émotion la maison de mon enfance. Je regrette qu'il ne souhaite pas me rencontrer. 6. 12. Je la trouve ravissante. en utilisant c’est … qui ou c’est … que. 8. 4. 11. J’ai rencontré Julien chez des amis. 2010. → C'est ce souvenir qui me hante encore vingt ans après. Je ne suis pas certain qu'il peut / puisse réussir. 9. 1.La pHrase et Le discours rapportÉ 5. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. → C'est en vain qu'elle s'oppose à la volonté de son père. → C'est à lui que vous devez vous adresser. je le regrette. Il ne veut pas rester seul parce qu’il a peur. 3. Ce souvenir me hante encore vingt ans après. Vous devez vous adresser à lui. Il est difficile. Tu n’as rien compris. → C'est elle qui a raison. → C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai retrouvé la maison de mon enfance. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Elle a raison. → C'est cette couleur que je préfère. → C'est chez des amis que j'ai rencontré Julien. → C'est à ce moment-là qu'il a disparu. Je trouve cette robe ravissante. Il a disparu à ce moment-là. Qu’il puisse réussir. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Mettez en relief les éléments en caractères gras. → C'est sa réaction que je ne comprends pas. Cet indice a mis les enquêteurs sur la trace de l’assassin. cette robe. je n’en suis pas certain. Je préfère cette couleur. 237 . Je ne comprends pas sa réaction. 2. 10. → C'est toi qui n'as rien compris. 7. cet exercice ! Cet exercice est difficile. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. 5. Elle s’oppose en vain à la volonté de son père. Qu’il ne souhaite pas me rencontrer. → C'est cet indice qui a mis les enquêteurs sur la trace de l'assassin.

c’est son courage. c’est de sa volonté de réussir. 2010.La pHrase et Le discours rapportÉ 3 Complétez les phrases avec les groupes nominaux en italiques. 4. Ce dont je ne doute pas. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. c’est son bonheur. 2. 238 . 3. Ce que j’admire. Ce que je souhaite. c’est son manque d'expérience. son bonheur – sa volonté de réussir – son courage – son manque d’expérience 1. Ce qui m’inquiète.

« Je préfère acheter une robe. 6. 1. Il lui assurait qu'il avait fait une grave erreur. « Je n’avais jamais rien vu d’aussi beau. 2 Transposez au style indirect les phrases qui sont au style direct. transposez au style indirect. » Il m’avoue qu'il a eu des difficultés avec ses collègues. « Vous devez travailler plus régulièrement si vous voulez réussir. « Je viendrai te voir quand j’aurai fini mon travail. « Je voudrais prendre ma voiture. » Il me dira qu'il me rappellera. 3. « Je te rapporte ton livre. » Il me promet qu'il reviendra me voir quand il aura fini son travail. style indirect. « Tu as tort de t’obstiner. » Je vous assure que je ne l'ai pas vu hier. 5. style indirect libre 1 Comme dans l’exemple. « Je ne l’ai pas vu hier. Il m’avait promis qu'il reviendrait me voir quand il aurait fini son travail. 4. Le discours rapporté I. Attention au temps des verbes de parole. » Le professeur explique aux élèves qu'ils doivent travailler plus régulièrement s'ils veulent réussir. » Je lui répète qu'il a tort de s'obstiner. « J’ai eu des difficultés avec mes collègues. 2.B . Ma sœur me dira qu'elle préfère acheter une robe. Ne pas oublier de modifier. 239 . » Ils me diront qu'ils me reprochent mon comportement. » Elle affirme qu'elle n'avait jamais rien vu d'aussi beau. 2010. « Je vous rappellerai. Style direct. » → il me dit qu’il me rapporte mon livre. » Il lui assure qu'il a fait une grave erreur. Le professeur expliquait aux élèves qu'ils devaient travailler plus régulièrement s'ils voulaient réussir. « Tu as fait une grave erreur. 5. Ma sœur m’avait dit qu'elle préférait acheter une robe. 4. si nécessaire. les pronoms et les déterminants possessifs. Il m’avoua qu'il avait eu des difficultés avec ses collègues. » Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. « Nous te reprochons ton comportement. 2. 3. 1. » Vous dites que vous voudriez prendre votre voiture.

→ Il m’ordonne d'approcher. « J’ai décidé de me marier quand j’aurai fini ma tournée. « Aujourd’hui. « Je suis allé pêcher dimanche dernier. (il ordonne que + subjonctif) (il + pronom COI + ordonne de + infinitif) → Il ordonne que tu entres. → Il leur ordonne de faire attention et d'obéir. 4. » Paul disait qu'il nagerait le lendemain. 1. » Paul disait que ce jour-là. Attention aux indications de lieu et de temps. 5. » Le chanteur confie aux journalistes qu'il a décidé de se marier quand il aura fini sa tournée. « Je vais déménager le mois prochain. 2010. 1. → il nous ordonne d’avancer. 6. il avait participé au tirage au sort.La pHrase et Le discours rapportÉ 6. Il m’ordonne : « Emportez ce dossier ! » → Il ordonne que j'emporte ce dossier. 2. la veille. il nous ordonne : « avancez ! » → il ordonne que nous avancions. il était resté au lit toute la journée. → Il m’ordonne d'emporter ce dossier. → Il t’ordonne d'entrer. 3. 2. » Paul disait qu'il allait déménager le mois suivant. « J’ai habité ici il y a deux ans. → Il vous ordonne de vous dépêcher. Il t’ordonne : « Entrez ! » Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 4. » Paul disait que. Il leur ordonne : « Faites attention et obéissez ! » → Il ordonne qu'ils fassent attention et qu'ils obéissent. « Je nagerai demain. 5 Même consigne. 6 Observez l’exemple puis transposez les phrases au style indirect. » Paul disait qu'il avait habité là deux ans auparavant. » Paul disait qu'il était allé pêcher le dimanche précédent. 3. 6. 5. je suis resté au lit toute la journée. → Il nous ordonne de lire cet article. Il nous ordonne : « Lisez cet article ! » → Il ordonne que nous lisions cet article. Il vous ordonne : « Dépêchez-vous ! » → Il ordonne que vous vous dépêchiez. j’ai participé au tirage au sort. Le chanteur confia aux journalistes qu'il avait décidé de se marier quand il aurait fini sa tournée. 240 . Il m’ordonne : « Approche ! » → Il ordonne que j'approche. « Hier.

et elle songeait à cette soirée d’autrefois. « Est-ce que je suis en retard ? » Je me demande si je suis en retard. 3. C’était Mme Forestier. lorsque son mari était au bureau. 3. changeante ! Comme il faut peu de chose pour vous perdre ou vous sauver ! 2. II. et dure. et rude. « Quand reviendra Pierre ? » Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 2. elle s’asseyait auprès de la fenêtre. Que serait-il arrivé si elle n’avait point perdu cette parure ? Qui sait ? Qui sait ? Comme la vie est singulière.La pHrase et Le discours rapportÉ 7 Voici deux extraits d’une nouvelle de Maupassant. 241 . «Pourras-tu nous accompagner à la gare ? » Je voudrais savoir si tu pourras nous accompagner à la gare. « Est-ce possible ? » On ne sait pas si c'est possible. « Pourquoi ne prenez-vous pas de congé ? » Je vous demande pourquoi vous ne prenez pas de congé. Où est caché le trésor ? » Nous nous demandons où ce trésor est caché. Mais parfois. à ce bal où elle avait été si belle et si fêtée. elle lui dirait tout. 2 Même consigne. 2010. « À quelle heure passe le facteur ? » Il demande à quelle heure le facteur passe. 2. des ménages pauvres. Pourquoi pas ? Elle s’approcha. 1. Mme Loisel semblait vieille. 4. Elle était devenue la femme forte. « Comment ont-ils fait ? » Vous demandez comment ils ont fait. toujours belle. avec les jupes de travers et les mains rouges. Jeanne. Mal peignée. certes. Surlignez les paroles rapportées au style indirect libre : 1. toujours séduisante. « Quel âge as-tu ? » Elle me demande quel âge j'ai. Or. 6. endettés pendant plus de dix ans par le remboursement d’un bijou qu’ils ont perdu lors d’un bal. comme elle était allée faire un tour aux Champs-Elysées pour se délasser des besognes de la semaine. les Loisel. Je demande quand Pierre reviendra. La Parure. 1. maintenant. elle aperçut tout à coup une femme qui promenait un enfant. 5. un dimanche. La proposition interrogative indirecte 1 Transformez les interrogations directes en propositions interrogatives indirectes. lavait à grande eau les planchers. Ce récit conte l’histoire d’un couple modeste. Et maintenant qu’elle avait payé. – Bonjour. Mme Loisel se sentit émue. Allait-elle lui parler ? Oui. elle parlait haut. toujours jeune.

« Est-ce que François a réussi cet examen ? » Vous cherchez à savoir 3 Même consigne. « Que dois-je faire ? » Il me demande ce qu'il doit faire. Monsieur ? » Un auditeur demande au député quelle est son opinion à ce sujet. 5. « Qui est-ce que tu as rencontré ? » Ils te demanderont qui tu as rencontré. 1. « Que veulent-ils exactement ? » Je demande ce qu'ils veulent exactement. « Est-il parti ? » Elle ignore s'il est parti. « Quelle est votre opinion à ce sujet. 2010. Un auditeur demandait au député quelle était son opinion à ce sujet. 5. 242 . 4. 5. 3. 2. si François a réussi cet examen. 2. « Ce musicien vous plaît-il ? » Je leur demande si ce musicien leur plaît. 4. ce que tu penses de cette affaire.La pHrase et Le discours rapportÉ 4. « Qu’est-ce qui ne va pas ? » Nous lui demandons ce qui ne va pas. 1. « Que penses-tu de cette affaire ? » Je te demande Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 4 Même consigne. 6. « Qu’est-ce qui s’est passé ? » Elles ignorent ce qui s'est passé. « Avec qui dansera-t-elle ? » Nous aimerions savoir avec qui elle dansera. « Qui est là ? » Il ne sait pas qui est là. 3. « Qu’avez-vous vu ? » Dites-moi ce que vous avez vu. 6. 1. « Qui est-ce qui vous a envoyé cette lettre ? » Je leur demande qui leur a envoyé cette lettre. Attention à la concordance des temps quand le verbe principal est au passé. « À qui avez-vous confié votre chien ? » Elles me demandent à qui j'ai confié mon chien / à qui nous avons confié notre chien. 5 Même consigne.

Elle ne sait pas qu’est-ce qu’elle fera plus tard. 6 Transposez au discours indirect. PHRASE CORRECTE. 3. Le détective cherche qui est-ce qui a assassiné Madame Dufour. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. 2010. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. PHRASE CORRECTE. Elle va voir s’ils sont revenus. Je cherche à savoir pourquoi ils ont agi ainsi. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. J’ignore s’il est encore dans son bureau. Marie a demandé à Pierre : « Comment iras-tu à la fête de l’université ? As-tu fait réparer ta voiture ? Que penses-tu emporter ? Qui t’accompagnera ? » Marie voulait savoir comment Pierre… Marie voulait savoir comment Pierre irait à la fête de l'université. ce qu'il pensait ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– emporter et qui l'accompagnerait. Dis-moi qui est cet homme. Attention à la concordance des temps. 7. Dis-moi qui cet homme est. Vous me direz quand est-ce que vous partirez. 4. 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 243 Elle ne sait pas ce qu'elle fera plus tard. 5. « Pourquoi criais-tu si fort ? » Mon père me demande pourquoi je criais si fort. Les journalistes demandèrent à l’explorateur comment son voyage s'était déroulé. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Le client demanda au banquier à quel moment il devrait revendre ses actions. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7 Quatre phrases sont incorrectes. « Par quel chemin êtes-vous passé ? » Je vous demande par quel chemin vous êtes passé. . Mon père me demandait pourquoi je criais si fort. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. « À quel moment devrai-je revendre mes actions ? » Le client demande au banquier à quel moment il devra revendre ses actions. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– PHRASE CORRECTE. Vous me direz quand vous partirez. s'il avait fait réparer sa voiture. (L'inversion du nom sujet est obligatoire dans ce cas).La pHrase et Le discours rapportÉ 2. PHRASE CORRECTE. Corrigez-les. Tu m’expliqueras comment il faut procéder. Le détective cherche qui a assassiné Madame Dufour. Je vous demandais par quel chemin vous étiez passé. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. « Comment s’est déroulé votre voyage ? » Les journalistes demande à l’explorateur comment son voyage s'est déroulé.

nous irons à Toulon. b. Louis XVI a été décapité 3. quarante ans. en 1793. une heure. je nage 6. pour pendant pendant 2. J’ai rendez-vous avec lui 4. Mes parents se sont mariés 5. du 10 septembre au 3 janvier. L’expression du temps I. Nous sommes à Lyon 4. la nuit. Qu’as-tu donc fait 3.L’expression du temps et les grands rapports logiques 6 A . tout ce temps ? quinze jours. Tous les jours. à huit heures. plusieurs jours. Tu m’attendras pendant quelques jours. 1. Nous avons parlé pendant deux heures au téléphone. J’ai perdu mon portefeuille 8. Ils ont vécu ensemble Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Ensuite. d. Pourriez-vous rappeler lundi prochain ? 3 Cochez les phrases où la préposition pendant peut être omise. sous le Second Empire. Il m’a dit qu’il partait le spectacle. pendant 5. Les enfants jouent pendant la récréation. Les prépositions 1 Reliez comme il convient. dans les années 80. 1. 244 . à cette époque. Il est mort pendant a. J’ai habité pendant plusieurs années à Rennes. Paris a été rénové 2 Complétez par pendant et pour. 2010. e. c. Vous partez pour longtemps ? pendant pendant 7. Cette exposition a eu lieu 6. Les ordinateurs n’existaient pas 2. f. Nous avons beaucoup ri pendant le spectacle.

plusieurs mois. 8. 1. Je fais du piano depuis 1975. Il a commencé à se produire en public 7. une semaine. 2010. Le match s’est terminé 2. Nous avons divorcé 5. quelques mois. Nous serons revenus 2. Nous avons passé cet examen 4. Je t’attends depuis depuis depuis la veille. quatre mois. deux jours. Éliane peut courir 50 mètres 8. depuis 8. Ne t’inquiète pas. l’âge de six ans. Elle n’était pas revenue dans ce village Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Ce film est sorti dans il y a il y a dans un mois. dix minutes. en 7. Elle a fait ce trajet en quinze jours. 1. 1. 245 . Nous n’avons plus aucune nouvelle de Julien 9. Nous le tenons informé 5. Ce navigateur a traversé l’Atlantique à la voile 5. longtemps. J’arrive dans dans trois semaines. dans 8. Il habitera avec nous 3. en en 4. 6 Complétez par il y a ou depuis. toujours. une vingtaine d’années. il y a 3. je ne tolérerai plus aucun retard de votre part. Il a écrit ce roman 3.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 4 Complétez par il y a ou dans. Nous nous verrons dans moins de huit secondes. quinze jours. Mon frère a eu un accident 7. aujourd’hui. Il s’est écoulé un mois 5. Je reviens 7. un an. l’année prochaine. Il pleuvait 2. notre dernière visite. dans un quart d’heure. Vous recevrez ces documents 6. Je serai chez mes parents 10. A partir d' depuis à partir de trois ans. vendredi. 1. à partir de 6. Ils sont en vacances à partir de à partir de un mois. Elle est partie pour l’Angleterre 4. depuis il y a depuis il y a il y a une heure devant la gare. un instant. Je la connais depuis une semaine de l’évolution de la situation. deux jours. Ils ont acheté cette maison 6. Il aura fini sa thèse 6. Vous pourrez emménager dans cet appartement 5 Complétez par dans et en. demain. un temps record. J’étudie le français 2. 7 Complétez par depuis ou à partir de. Je cherche du travail 3. Il nous rejoindra dans il y a une demi-heure. quelques jours. depuis 4. dix ans.

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 8 Répondez aux questions en utilisant depuis. Quand pourrez-vous me recevoir ? A partir du 8 février. → Il y a deux ans que j'ai décidé de déménager. / Ils ont parcouru cette distance en dix minutes. 2. Ça fait combien de temps que tu exerces ce métier ? Ça fait quinze ans. à partir de. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. 10 Répondez aux questions en utilisant l’expression ça fait. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Vous avez enseigné au Canada pendant combien de temps ? Pendant trois ans. 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 9 Réécrivez les phrases en utilisant il y a … que … . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. → Il y a plusieurs mois que je vis seul. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7.) : depuis de nombreuses années. / Ça fait trois mois que nous nous sommes séparés. en. / Je suis en Fance pour un an. / J'ai enseigné au Canada pendant trois ans. 5. À partir de quand serez-vous libre ? A partir de la semaine prochaine. 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. pendant. / Nous avons enseigné au Canada pendant trois ans. depuis des années (fam. / Je pourrai vous recevoir à partir du 8 février. Nous partageons cette propriété depuis des années1. 1. / Ça fait dix ans que je fais du piano. → Il y a trois mois qu'ils sont mariés. Je vis seul depuis plusieurs mois. / Il occupe ce poste depuis 2001. 1. 1. / Nous pourrons vous recevoir à partir du 8 février. En combien de temps ont-ils parcouru cette distance ? En dix minutes. Vous êtes en France pour combien de temps ? Pour un an. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 246 . / Je serai libre à partir de la semaine prochaine. Ça fait combien de temps que tu fais du piano ? Ça fait dix ans. / Nous avons reçu cette lettre il y a deux semaines. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. / Ça fait six mois que je cherche du travail. Depuis quand occupe-t-il ce poste ? Depuis 2001. Ils sont mariés depuis trois mois. 2010. pour. → Il y a des années que nous partageons cette propriété. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. / J'ai reçu cette lettre il y a deux semaines. / Ça fait quinze ans que j'exerce ce métier. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. il y a. / Nous sommes en France pour un an. Ça fait longtemps que tu cherches du travail ? Ça fait six mois. → Il y a quelques semaines que j'ai fait sa connaissance. Ça fait longtemps que vous vous êtes séparés ? Ça fait trois mois. J’ai fait sa connaissance il y a quelques semaines. Quand avez-vous reçu cette lettre ? Il y a deux semaines. dans. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. J’ai décidé de déménager il y a deux ans.

malgré son âge. 1. . Nous essaierons depuis mon retour. de règne. antérieur ou postérieur à celui exprimé dans la proposition principale. ainsi qu’un vaste réseau de canalisation apportant l’eau et le gaz à tous les étages. Pendant trente ans. 5. La proposition surlignée exprime un fait simultané. Malheureusement. 3. L’université de la Sorbonne a été créée sous le roi Louis IX par Robert Sorbon. Je t’appellerai de nous voir dès le film. après avoir travaillé pendant en sa maladie. Hier. à l’hiver huit heures et quart du matin. Sous le Second Empire le baron Haussmann a modernisé Paris. son confesseur. Vous le rencontrerez dès que vous serez arrivés à Paris. Il vous dévisage tandis que vous consultez son dossier. Avant 4. Nous allons lui rendre visite avant qu’il parte. Nous ne nous sommes pas parlé il y a si longtemps ! deux ans moins d’une 3. 2010. dix ans. la mer s’est transformée en banquise le long des côtes françaises. 3. 1858 1868. j’étais si fatigué que je me suis endormi 2. de (d’) – avant – avant de – après – il y a – depuis – pendant – pour – dans – en – dès 1. avant de repartir d' ici la fin de la semaine. mais ce n’est qu’ au xvie siècle qu’elle a pris le durant 2. il était presque vide. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. un mois au Brésil. l’Europe a connu un petit âge glaciaire. 1. après avoir accompagné Louis à la gare. Les subordonnées circonstancielles de temps Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. du. Ainsi. Rappel : les articles le et les se contractent avec les prépositions à et de : au. Le règne de Napoléon III s’est achevé en en 1870 par une grave défaite de l’armée française face aux Prussiens : deux jours. 1257. De après à cinquante-quatre ans en 4. Louis XIV est mort le 1er septembre 1715. aux. demi-heure. II. cinq ans. La proposition surlignée exprime un fait postérieur. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. près de 20 000 soldats français ont été tués ou blessés et 83 000 autres ont été faits prisonniers. je suis allé au cinéma. des. de 1687 à 1717. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 247 La proposition surlignée exprime un fait simultané. 1709. RemaRque : on trouvera d’autres exercices consacrés aux prépositions avant (de) et après au chapitre suivant. Quand je suis entré dans le magasin. Je n’y étais pas allé pendant pour depuis plusieurs mois. tiré de celui de son fondateur.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 11 Complétez en utilisant les prépositions en italiques. qui souhaitait que en l’accès à l’enseignement soit gratuit. 271 kms d’aqueduc et 600 kms d’égouts ont été réalisés. à Sedan. surlignez la proposition subordonnée circonstancielle de temps et précisez si elle exprime un fait simultané. Henri a été nommé à ce poste dans le service d’import-export de notre société. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– La proposition surlignée exprime un fait immédiatement antérieur. il pouvait grimper au sommet de la colline 12 Complétez par les prépositions qui conviennent. 1 Dans chacune des phrases suivantes. Elle a ouvert nom de Sorbonne.

Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. nous organiserons une fête à son retour. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 248 . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. 2010. 3 Transformez les phrases en remplaçant le groupe de mots soulignés par une proposition subordonnée circonstancielle de temps. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. il m’en informe. → Après qu’ils se sont emparés de la ville. Quand le jour s'est levé. 5. Au lever du jour. Il prend confiance en lui à mesure que ses résultats s’améliorent. Elle est tombée malade pendant son séjour à Rome. Quand tu auras obtenu ces informations. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. un incendie se déclare. La proposition surlignée exprime un fait immédiatement antérieur. tu me les transmettras. → Dès j’aurais fini d’écrire ce scénario. → Aussitôt que nous aurons reçu du courrier. il neigeait encore. Il nous a téléphoné dès qu'il est arrivé. Dans sa jeunesse. Elle est tombée malade pendant qu'elle séjournait à Rome / pendant quelle était à Rome. il m’en informait. 1. je te l’ enverrais. 4. Dès j’ai eu fini d’écrire ce scénario. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 9. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Complétez les phrases en respectant le rapport temporel entre les propositions principale et subordonnée. La proposition surlignée exprime un fait simultané. → nous organiserons une fête quand il sera revenu. 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Je lui ai donné des cours de français avant qu'il (ne) parte pour Paris. Nous nous sommes croisés comme vous reveniez de l’hôtel. Il nous a téléphoné dès son arrivée. Aussitôt que nous avions reçu du courrier. 1. → Quand tu avais obtenu ces informations. La proposition surlignée exprime un fait postérieur. La proposition surlignée exprime un fait simultané. Dès qu’elle reviendra de vacances. Quand il était jeune. 2. 5. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. Une fois qu’il a pris sa décision. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Nous n'avons pas de nouvelles de lui depuis qu'il a déménagé. La proposition surlignée exprime un fait antérieur. tu me les transmettais. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. → Une fois qu’il avait pris sa décision.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 5. nous te téléphonerons. un incendie se déclara. il n'aimait pas le jazz. je te l’ai envoyé. je l’informerai de ce qui s’est passé. 3. La proposition surlignée exprime un fait simultané. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 10. Ils s’endorment après que le train s’est remis en marche. il neigeait encore. Nous n’avons pas de nouvelles de lui depuis son déménagement. nous te téléphonions. il n’aimait que le jazz. elle me sourit. Après qu’ils se furent emparés de la ville. Il loge chez ses parents en attendant que les travaux de son appartement soient terminés. Chaque fois que nos regards se rencontrent. Je lui ai donné des cours de français avant son départ pour Paris.

avant que l’orage éclate. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. PHRASE CORRECTE. Rappel : quand le sujet de la proposition principale et le sujet de la proposition subordonnée sont les mêmes. Elles se promènent souvent le long de la rivière après qu’elles ont fini leur travail. Nous nous promènerons dans les jardins des Tuileries (II). p. 175. Vous ajouterez les légumes après avoir fait cuire la viande pendant une heure. Nous nous arrêterons pour déjeuner avant que nous passerons la frontière. 1. → Nous nous promènerons dans les jardins des Tuileries après avoir visité le Louvre. Nous avons invité Henri au restaurant (I). 2010. Nous visiterons le Louvre (I). → Je me réveille avant que le jour se lève. 3. Sophie a pris froid (I). 4. il faut utiliser avant de + infinitif. PHRASE CORRECTE. après. 1. Il logera dans cette ville 4. Il vaudrait mieux rentrer 3. il ait fini ses études. → Ils iront au cinéma après avoir terminé leurs devoirs. Rappel : avant de + infinitif – avant que + verbe au subjonctif – après + infinitif composé – après que + verbe à l’indicatif. conjonctions 249 . RemaRque : pour l’emploi des conjonctions avant que. → Je lui conseille de prendre des précautions après qu'elle m'a raconté sa mésaventure. PHRASE CORRECTE. Il faut rapporter ces livres avant que la bibliothèque ne ferme. 6. 2. Je lui conseille de prendre des précautions (II). Elle est tombée malade (II). la pluie s’arrête. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6 Complétez les phrases en utilisant avant de. → Nous avons invité Henri au restaurant avant qu'il reparte aux Etats-Unis. après que et en vous conformant à l’ordre chronologique donné entre parenthèses. → Sophie est tombée malade après avoir pris froid. Il regarde un film avant d’aller se coucher. Elle m’a vu bien 5. Elles se promènent souvent le long de la rivière après avoir fini leur travail. Ils font une partie de cartes avant que en attendant que ma jupe soit sèche. 1. Il est reparti aux États-Unis (II). jusqu’à ce que.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 4 Complétez par avant que. Elle me raconte sa mésaventure (I). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Ils iront au cinéma (II). Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. jusqu’à ce que. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Je me réveille (I). en attendant que jusqu'à ce qu' 5 Corrigez les phrases qui sont incorrectes. 5. en attendant que. en attendant que. Nous nous arrêterons pour déjeuner avant de passer la frontière. voir aussi QueLQues suivies du subjonctif. je l’aperçoive. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. ou après + infinitif composé. Je vais mettre un vieux pantalon 2. Le jour se lève (II). avant que. Ils termineront leurs devoirs (I).

"tandis qu'elle s'efforçait de trouver le sommeil" : proposition subordonnée circonstancielle introduite par "tandis que". 1. puis lentement. un épais brouillard avait enveloppé la montagne et un vent violent s’était levé. au confort oublié. Ce jour-là."puis" : adverbe . Comme il arrivait devant chez Benoît..] se calme" : proposition subordonnée circonstancielle introduite par "en attendant que". tandis qu’elle s’efforçait de trouver le sommeil.. ils se remirent en route. Autres formes d’expression du temps 1 Pour chacune de ces phrases. aux bruits des voix et des pas dans les couloirs de l’hôtel.] matin"."La guerre terminée" : proposition subordonnée participiale. "alors" : adverbe. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. défilèrent dans sa mémoire les journées écoulées dans l’isolement du refuge. . Armand ralentit : Benoît avait le même âge que lui et était le président de la Compagnie des Guides de Chamonix depuis quatre ans. "durant cinq ans" : préposition + groupe nominal . "durant la matinée" : préposition + groupe nominal.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues III. "dans le temps". 1957.. Ils décidèrent alors de gagner le refuge le plus proche. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. durant la matinée. durant cinq ans… La guerre terminée. le beau temps revenu. retour à la montagne. . "vers [. dites comment est exprimé le temps. En redescendant vers la vallée. puis la guerre les avait réunis plus intimement. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "Ce-jour-là" : groupe nominal . Ils y passèrent la nuit en attendant que l’ouragan se calme. 2 Même consigne pour les deux textes ci-dessous."une fois entrée dans sa chambre" : participe passé précédé de "une fois" . 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. . à se réhabituer aux draps. une fois entrée dans sa chambre. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 250 . 2010. 1957. Ils avaient dans le temps couru les filles ensemble. « [Brigitte] eut de la peine. . "en attendant que [. Elle regretta [la solitude des montagnes] et. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "Le lendemain" : groupe nominal . les deux alpinistes furent pris dans une tempête. » Frison-Roche. "le beau temps revenu" : proposition subordonnée participiale. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. "puis" : adverbe ."depuis quatre ans". la neige avait commencé à tomber vers huit heures du matin. Le lendemain. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2.. 1. ils s’étaient mariés puis avaient repris leur métier de guide."Comme il arrivait devant chez Benoît" : proposition subordonnée circonstancielle introduite par "comme" . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– . retour à la montagne. D’après Frison-Roche. "en redescendant" : gérondif.

B . L’expression de la cause
I. Car, en effet, tant, tellement
1 Complétez la phrase en énumérant deux raisons. Le vélo n’est pas un moyen de transport apprécié de tous car il nécessite un effort physique et n'est pas
très rapide. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Reprenez la phrase obtenue dans l’exercice 1 en remplaçant car par en effet. Attention à la ponctuation.
Le vélo n'est pas un moyen de transport apprécié de tous. En effet, il nécessite un effort physique et n'est pas très ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– rapide.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Reliez les termes de manière à obtenir des phrases cohérentes. 1. Vous devriez être vacciné 2. Son désordre me gêne 3. Ayez confiance 4. Le patron refuse de le servir 5. Ce programme va être arrêté 4 Lisez le texte puis répondez aux questions. Le symbolisme de la fève D’après l’historien grec Hérodote, qui vécut au ve siècle avant Jésus-Christ, les Égyptiens ne semaient jamais de fèves car ils pensaient que ce légume était impur. Cet interdit se retrouve dans la Grèce antique, chez les Pythagoriciens, qui voyaient dans la fève une reproduction avortée de la forme humaine, une sorte de fœtus végétal, de bébé humain en réduction. Nous partageons cette image sans le savoir. En effet, que met-on le jour des Rois dans la galette traditionnelle ? Un minuscule bébé en porcelaine – ou une fève ! Inspiré de Jacques Lacarrière, en cheminant avec Hérodote, Hachette, collection « Pluriel ». 1. Surlignez les connecteurs logiques introduisant une explication. 2. Il est également possible d’exprimer la cause au moyen d’une proposition subordonnée relative. Les deux propositions subordonnées relatives de ce texte ont été mises en caractères gras. Dites si elles expriment la cause.
La proposition subordonnée relative "qui vécut au Vième siècle avant Jésus-Christ" n'exprime pas la cause. En ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– revanche, la proposition subordonnée relative "qui voyaient dans la fève [...] en réduction" l'exprime.

• car il a effectué une opération non conforme. • car c’est une maladie mortelle. • car il est ivre. • car il peut encore s’en sortir. • car nous partageons la même chambre.

Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Reformulez les phrases en utilisant tant ou tellement. J’ai bu deux grands verres d’eau car j’avais très soif. → J’ai bu deux grands verres d’eau, tellement j’avais soif. 1. Nous revenons dans ce village chaque année car nous l’aimons beaucoup. → Nous revenons dans ce village chaque année, tant nous l'aimons / tellement nous l'aimons.
251

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues

2. Tout le monde se retourne sur son passage car elle est très belle. → Tout le monde se retourne sur son passage, tellement elle est belle / tant elle est belle. 3. Il ne parlait jamais à personne car il était très timide. → Il ne parlait jamais à personne, tellement il était timide / tant il était timide. 4. Tous les pharmaciens recommandent ce shampooing, car il est très efficace. → Tous les pharmaciens recommandent ce shampooing, tellement il est efficace / tant il est efficace. 5. J’ai dormi plus de douze heures car j’étais très fatigué. → J'ai dormi plus de douze heures, tellement j'étais fatigué / tant j'étais fatigué. 6. J’ai quitté la salle au bout d’une heure, car ce film m’ennuyait beaucoup. → J'ai quitté la salle au bout d'une heure, tellement ce film m'ennuyait / tant ce film m'ennuyait.

II. Les propositions subordonnées à l’indicatif (1)
I – Parce que, puisque, comme
1 Observez l’exemple puis réécrivez les phrases. Tu conduis lentement. Tu devrais partir un peu avant nous. → tu devrais partir un peu avant nous, parce que tu conduis lentement. 1. Ils se comprennent bien. Ils se ressemblent. → Ils se comprennent bien parce qu'ils se ressemblent. 2. Elle est sortie quelques minutes pour prendre l’air. Elle ne se sentait pas bien. → Elle est sortie quelques minutes pour prendre l'air parce qu'elle ne se sentait pas bien. 3. Nous confierons Jean-Louis à nos parents. Il est trop jeune pour faire ce voyage. → Nous confierons Jean-Louis à nos parents parce qu'il est trop jeune pour faire ce voyage. 4. L’orthographe de cet enfant est mauvaise. Il ne lit pas assez. → L'orthographe de cet enfant est mauvaise parce qu'il ne lit pas assez.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

5. Vous devez parler fort. Il n’entend pas très bien. → Vous devez parler fort parce qu'il n'entend pas très bien. 2 Cochez les phrases où parce que peut être remplacé par car. 1. C’est parce qu’il est malade que nous ne pouvons pas sortir. 2. Il travaille dur parce qu’il voudrait réussir son examen. 3. Si j’ai décidé de l’épouser c’est parce que je l’aime. 4. Pourquoi a-t-elle l’air si triste ? – Parce que son ami l’a quittée. 5. Est-ce parce qu’il est fâché qu’il ne répond plus à mes lettres ? 6. Ce n’est pas parce qu’il a froid qu’il tremble mais parce qu’il a peur. 7. Non, pas de sucre, s’il vous plaît, parce que je suis au régime. 8. Réussit-il seulement parce qu’il a de la chance ?
252

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues

3 Lisez ce texte, puis expliquez les emplois de parce que et puisque. Le capitaine jouait souvent avec Paul et Sophie : il leur expliquait tout ce qui les étonnait dans le vaisseau, comment il marchait sur l’eau, comment on l’aidait à avancer en ouvrant les voiles, et bien d’autres choses encore. Paul disait toujours : « Je serai marin quand je serai grand : je voyagerai avec le capitaine. – Pas du tout, répondait Sophie ; je ne veux pas que tu sois marin : tu resteras toujours avec moi. pauL Pourquoi ne reviendrais-tu pas avec moi sur le vaisseau du capitaine ? sophie Parce que je ne veux pas quitter maman : je resterai toujours avec elle, et toi, tu resteras avec moi, entends-tu ? pauL J’entends. Je resterai, puisque tu le veux. Comtesse de Ségur, les Malheurs de sophie, 1859. RemaRque : la Comtesse de Ségur (1799-1874) est un auteur de récits pour enfant.
La conjonction "parce que", dans la réponse de Sophie, répond à la question "pourquoi [...] ?" posée par Paul. Elle ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– introduit une cause qui est une information nouvelle pour ce dernier. En revanche, "puisque", dans la réponse de Paul, introduit une cause que celui-ci considère comme déjà connue de Sophie.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Complétez les phrases par parce que ou puisque. 1. juLiette. – Pourquoi Georges est-il absent ? malade ? Louise. –
Parce qu'
Parce qu'

il a eu un empêchement ou

(parce) qu'

il est

il est malade.

2. juLiette. – C’est vraiment dommage que Georges soit malade. marie. – Oui, 3. Louise. –
parce qu'

il se réjouissait vraiment de ce voyage. Georges est malade, nous allons lui écrire une petite carte. Qu’en penses-tu, Michel ?
parce que

Puisque

micheL. – Je pense que c’est une très bonne idée, et cela lui fera certainement plaisir.

Georges est toujours sensible à ce genre d’attentions

5 Construisez des phrases sur le modèle. (Pensez à la virgule après la subordonnée introduite par comme).
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

françois n’a pas pu venir. tu le remplaceras aujourd’hui. → Comme françois n’a pas pu venir, tu le remplaceras aujourd’hui. 1. Il faisait froid. Nous avons fait du feu dans la cheminée. →
Comme il faisait froid, nous avons fait du feu dans la cheminée.

2. Les transports publics sont en grève. Je vais prendre ma bicyclette. →
Comme les transports publics sont en grève, je vais prendre ma bicyclette.

3. Vous serez absent ce jour-là. Je vous enverrai le compte-rendu de la réunion par courrier. →
Comme vous serez absent ce jour-là, je vous enverrai le compte-rendu de la réunion par courrier.

4. Elle a l’intention de revenir. Vous pouvez vous asseoir et l’attendre ici. →
Comme elle a l'intention de revenir, vous pouvez vous asseoir et l'attendre ici.

253

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues

6 Remplacez parce que par comme selon le modèle suivant. (Pensez à la virgule après la subordonnée introduite par comme.) nous sommes restés à la maison parce qu’il pleuvait. cause → Comme il pleuvait, nous sommes restés à la maison. cause 1. Éric n’a plus beaucoup d’économies parce qu’il vient de s’acheter une nouvelle voiture. →
Comme il vient de s'acheter une nouvelle voiture, Eric n'a plus beaucoup d'économies.

2. Elle va rentrer en taxi parce qu’il est trop tard pour prendre le métro. →
Comme il est trop tard pour prendre le métro, elle va rentrer en taxi.

3. Grand-mère va devoir changer de lunettes parce que sa vue a baissé. →
Comme sa vue a baissé, grand-mère va devoir changer de lunettes.

4. Nous avons décidé de prendre moins souvent la voiture parce que le gazole a encore augmenté. →
Comme le gazole a encore augmenté, nous avons décidé de prendre moins souvent la voiture.

7 Remplacez parce que … et que … par comme … et que … 1. Je n’ai pas peur de lui parce que je le connais bien et qu’il est très gentil. → Comme
je le connais bien et qu'il est très gentil, je n'ai plus peur de lui.

2. Nous avons décidé de nous arrêter dans ce village parce qu’il commençait à neiger et que le soir tombait déjà. → Comme
il commençait à neiger et que le soir tombait déjà, nous avons décidé de nous arrêter dans ce village.

3. Nous l’avons choisi comme chef parce que nous avons confiance dans son expérience et qu’il est le plus âgé. → Comme
nous avons confiance dans son expérience et qu'il est le plus âgé, nous l'avons choisi comme chef.

4. Je ne lui ai jamais rien demandé parce qu’il me semblait très occupé et que je n’osais pas le déranger. → Comme
il me semblait très occupé et que je n'osais pas le déranger, je ne lui ai jamais rien demandé.

8 Comme n’exprime pas toujours un rapport de cause. Dans chacune des phrases suivantes, cochez la case qui vous semble correspondre à la valeur de comme.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

1. Il veut faire comme son frère. comparaison 2. Comme elle est jolie ! comparaison temps temps cause cause exclamation exclamation

3. La nuit, comme elle a peur du noir, elle laisse toujours une veilleuse allumée dans sa chambre. comparaison temps cause exclamation 4. Ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau. comparaison temps cause exclamation

5. Tout à l’heure, comme je regardais par la fenêtre de ma chambre, j’ai aperçu Marie qui sortait. comparaison temps cause exclamation 6. Comme il a beaucoup grossi, il n’entre plus dans son costume. comparaison temps cause exclamation
254

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues

II – Constructions particulières
1 Complétez en utilisant C’est que. 1. On ne le voit plus jamais. C’est que il a déménagé il y a quelques mois. 2. Il boite. C'est qu'il s'est fait une entorse en courant. 3. Elle roule les r. C'est qu'elle est russe. 4. Marguerite me téléphone tous les jours. C'est qu'elle est très angoissée. 5. La fille de Françoise refuse de dormir seule. C'est qu'elle a peur du noir. 2 Reformulez les phrases selon le modèle. si je ne crains rien, c’est parce que tu es là. → C’est parce que tu es là que je ne crains rien. 1. S’il m’en voulait, c’est parce que je ne lui avais pas dit la vérité. → C'est parce que je ne lui avais pas dit la vérité qu'il m'en voulait. 2. Si vous vous êtes perdus, c’est parce que vous n’avez pas écouté attentivement mes explications. → C'est parce que vous n'avez pas écouté attentivement mes explications que vous vous êtes perdus. 3. S’il boit, c’est parce qu’il est malheureux. → C'est parce qu'il est malheureux qu'il boit. 4. S’il ne voulait pas te prendre dans son entreprise, c’est parce qu’il te trouvait trop jeune. → C'est parce qu'il te trouvait trop jeune qu'il ne voulait pas te prendre dans son entreprise. 5. Si les policiers ne m’avaient pas interpellé, c’est peut-être parce qu’ils ne m’avaient pas vu. → C'est parce qu'ils ne m'avaient pas vu que les policiers ne m'avaient pas interpellé. 3 Surlignez dans le texte ci-dessous les mots de liaison logique exprimant la cause. Paris, 1939. Paris ne [m’] apparaît [pas] seulement comme un produit de la civilisation, mais aussi comme le producteur d’une anticivilisation, où l’homme est rabaissé au-dessous de lui-même, car Paris a ses clochards, il a [...] ses primitifs, ses hommes de l’âge de la pierre, qui depuis longtemps n’ont plus de papiers, qui n’ont même plus de nom, qui ne savent plus lire, ni écrire. La police les ramasse une première fois dans une rafle, mais n’en tire rien et puis les relâche. La police les arrête une seconde fois, mais qu’en faire ? Car ils sont définitivement sortis de la société ; ils n’ont commis aucun autre délit que celui du vagabondage, mais que peuvent-ils faire que de vagabonder ? Et la police les remet en liberté. Alors on les voit qui circulent jusque sur les boulevards, mais parfaitement étrangers à la foule qui les entoure. C’est qu’ils viennent d’ailleurs, c’est qu’ils sont d’un autre âge. C.-F. Ramuz, Paris, Paris, Gallimard, 1939, p. 131-132. 4 Lisez ce texte puis répondez aux questions. Crêpes bretonnes Il est plus facile de faire des crêpes que des galettes parce que cela demande moins de force, la pâte étant fine et légère, mais c’est aussi plus délicat parce qu’il faut une plus juste mesure dans les mouvements, une plus grande prestesse. Quand ma mère refuse de faire des crêpes tel ou tel jour, c’est parce qu’elle n’est pas en train1, trop fatiguée - ou bien que le vent est trop fort dans la cheminée, et que le feu ne chauffe pas également, ce qui fait que la crêpe est brûlée d’un côté et mollasse2 de l’autre. Or, l’honneur de la ménagère en Bretagne, ce n’est pas de réussir un ragoût ou un rôti, mais bien de faire des crêpes sans défaut.
1. être en train : être en forme. 2. mollasse : trop molle.

Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

Inspiré de Pierre Jakez Helias, le Cheval d’orgueil – Mémoires d’un Breton du pays bigoudin, Paris, Plon, 1975, p. 395.
255

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues

Questions : 1. Surlignez les conjonctions qui permettent d’exprimer la cause dans ce texte. 2. Relisez la seconde phrase, puis construisez une phrase sur le même modèle.
Quand il arrive en retard au bureau, c'est parce qu'il ne s'est pas réveillé à temps. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Observez le modèle puis formulez les phrases. a. il ne veut pas faire ce voyage. b. Cause niée : il manque d’argent. c. Vraie cause : il n’en a pas envie. → il ne veut pas faire ce voyage. Ce n’est pas parce qu’il manque d’argent, mais (parce que) cela ne l’intéresse pas. 1. a. Nous sommes rentrés plus tôt. b. Cause niée : il pleuvait c. Vraie cause : nous avions du travail. → Nous sommes rentrés plus tôt. Ce n'est pas parce qu'il pleuvait, mais (parce que) nous avions du travail. → 2. a. Je trouve mes petits-enfants adorables. b. Cause niée : je suis leur grand-mère. c. Vraie cause : ils sont vraiment très mignons. → Je trouve [...] adorables. Ce n'est pas parce que je suis [...], mais (parce qu') ils sont vraiment très mignons. →

III – Autres conjonctions
1 Complétez par les conjonctions suivantes : étant donné que, vu que, du moment que, dès lors que, sous prétexte que. (Plusieurs réponses sont parfois possibles.) 1.
Etant donné que

nous partageons les mêmes objectifs, nous pouvons nous mettre d’accord sur les actions

à envisager. 2.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

Vu que

tu n’as pas de permis, tu ne peux conduire qu’un scooter de 50 cm3.
dès lors que

3. Si votre enfant naît en France, 4.
Sous prétexte que

sa mère est française, il sera automatiquement français.

les jeunes manquent d’expérience, certains employeurs multiplient les stages et les

contrats précaires. 5. nous. 6. Elle ne va quand même pas arrêter de travailler
sous prétexte qu'

Du moment que

tu ne perturbes pas notre travail, je ne vois pas pourquoi je t’empêcherais de rester avec

il fait trop chaud !

256

9. 1. Temporel. parce qu’elle est lyrique. alchimique. 5. mystérieuse. parce qu’elle est attirante. Que pleuvent les feuilles / Que pleure le temps : les feuilles peuvent pleuvoir. parce qu’elle est séduisante. parce qu’elle est fantômatique. Ce n’est pas parce que Ce n’est pas parce que L’automne et l’hiver viendront Qu’il faut avoir peur de l’été Ce n’est pas parce que L’automne et l’hiver viendront Qu’il faut arrêter le printemps Les bourgeons éclatent La fête est là Et ma vie qui vole en éclats Mais déjà tu trembles Nos cœurs sont à nu Tu vois les hivers revenus Ce n’est pas parce que Nos mots d’amour pâliront Qu’il faut les serrer dans nos cœurs Ce n’est pas parce que Ses feuilles s’envoleront Qu’il faut arrêter le muguet Je t’ai dit : Je t’aime Un matin de mai Ces mots tu ne les dis jamais Que pleuvent les feuilles Que pleure le temps1 J’irai toujours le cœur battant Ce n’est pas parce que Les nuits recommenceront Qu’il faut avoir peur du réveil Ce n’est pas parce que L’automne et l’hiver viendront Qu’il faut arrêter le printemps « Ce n’est pas parce que ». parce qu’elle est magique. inquiétante. parce qu’elle est fascinante. Parole et musique de Guy Béart. tropiques n° 10. 11. parce qu’elle est faite avec un immense amour Brauner (peintre français d’origine roumaine proche du surréalisme). 257 . 10. passionnante. 6. 1969. 2. enchanteresse. le temps peut pleurer Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. février1944. parce qu’elle est folle. parce qu’elle est passionnée.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues Vous aimerez ma peinture : 1. 7. « Du Fantastique ». 4. 8. 3. parce qu’elle est symbolique. hermétique. parce qu’elle est nocturne. 2010.

Je l’ai d'autant moins critiquée que je pensais la même chose qu'elle. Il a d'autant moins faim qu'il a mangé un gros chou à la crème il y a une heure. Elle veut poursuivre ses études à Paris l’année prochaine. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Il faut nous dépêcher. Elle préférerait voir ce client aujourd'hui. Il a mangé un gros chou à la crème il y a une heure. Je ne l’ai pas critiquée. Il faut nous dépêcher. b. Il est inquiet d’être sans nouvelles de son fils. Ce soir. Il y a souvent des embouteillages à cette heure. surtout qu'il y a souvent des embouteillages à cette heure. je me coucherai tôt. Ce soir. 1. 258 . J’ai d'autant moins envie de sortir qu'il pleut. Je dois me lever à six heures demain matin. Elle préférerait voir ce client aujourd’hui. Il a besoin d’argent.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues III. b. 4. Elle a travaillé son français. Cette mort est tragique pour elle. 3 Exprimez la cause avec d’autant plus… que ou d’autant moins… que en complétant les débuts de phrases proposés. 3. Il projette de faire un voyage en Indonésie. a. 8. 2. 2. Il pleut. Vous ne le croyez pas. Je pensais la même chose qu’elle. Il ne veut pas assister à cette soirée. 2. Vous le croyez d'autant moins qu'il n'est pas toujours très sincère. Les propositions subordonnées à l’indicatif (2) 1 Reliez les phrases en utilisant successivement d’autant plus que et surtout que (langue familière) pour insister sur la cause. 1. Je n’ai pas envie de sortir. surtout qu'elle a un moment libre cet après-midi. Je le crains d'autant moins que je le connais depuis des années. d'autant plus qu'il y a souvent des embouteillages à cette heure. Il faut nous dépêcher. Nous le souhaitons car cela fait dix ans que nous attendons cette occasion. je me coucherai tôt. Ce soir je me coucherai tôt. 7. 6. Nous le souhaitons d'autant plus que cela fait dix ans que nous attendons cette occasion. b. Il a d'autant plus besoin d'argent qu'il projette de faire un voyage en Indonésie. Elle a un moment libre cet après-midi. Il n’est pas toujours très sincère. surtout que je dois me lever à six heures demain matin. 5. 2010. 2 Exprimez la cause avec d’autant plus que ou d’autant moins que en complétant les débuts de phrases proposés. Celui-ci l’appelle toujours régulièrement. d'autant plus qu'elle a un moment libre cet après-midi. a. Son rival y est aussi invité. Il veut d'autant moins assister à cette soirée que son rival y est aussi invité. Il est d'autant plus inquiet d'être sans nouvelles de son fils que celui-ci l'appelle toujours régulièrement. Il n’a pas faim. Je ne le crains pas car je le connais depuis des années. Elle a d'autant plus travaillé son français qu'elle veut poursuivre ses études à Paris l'année prochaine. Il était son fils unique. 1. a. Cette mort est d'autant plus tragique pour elle qu'il était son fils unique. 3. d'autant plus que je dois me lever à six heures demain matin. Elle préférerait voir ce client aujourd'hui. 3.

devenu un artisan accompli. ni les crises économiques. les ateliers Vuitton réalisent des articles spécifiques – environ 350 par an – sur la demande de personnalités de la haute société. 1. d’autant plus active qu’elle ne sera pas isolée. d’autant plus vivante. Je n’ai pas de regret d’avoir déménagé. Il te punit avec sévérité. à côté des modèles destinés au grand public. Celle-ci fut construite à Asnières. lors de l’inauguration du canal de Suez. Cet appartement est agréable. allocution de françois goulard. Mais le succès de la société tient aussi à sa capacité d’évoluer avec son temps. une multinationale prestigieuse. Elle doit. La réforme des études d’architecture est aujourd’hui en application. C’est l’impératrice Eugénie qui la première fut son ambassadrice. J'ai d'autant moins de regret d'avoir déménagé que cet appartement est agréable. L’architecture se doit d’être de son temps. Voir exprimer Les idées de proGression et de proportion. bien sûr. Il fut d’abord embauché comme apprenti par un fabricant de coffres. rois. il monta à Paris pour tenter d’y faire fortune. De nos jours. princes. Ces commandes lui font d’autant plus de publicité que ces personnalités sont plus connues. Ce n’est pas la première fois que tu désobéis. la société Vuitton a su attirer une clientèle prestigieuse qui lui a permis de faire connaître ses produits dans le monde entier. Enfin. stars passèrent commande à leur tour… Encore aujourd’hui. qui a des spécificités qui relèvent du Ministre de la culture et de la communication. 333 du livre. J’ai d'autant moins de difficulté à comprendre son anglais qu'il parle lentement. . s’intégrer dans un ensemble plus vaste où se mêlent les disciplines. entre temps. jusque là. 4. « Le 8 heures » Texte 2 : J’ajouterai quelques mots sur la formation des architectes. depuis. plus ces commandes lui font de la publicité ». Texte 1 : Je suis assez déçue de constater que comme d’habitude.La phrase « Sa volonté de réussir était d’autant plus grande qu’il était d’une famille très pauvre » exprime la cause. Je n’ai pas de difficulté à comprendre son anglais. 259 . Louis Vuitton Louis Vuitton naquit dans le Jura en 1811. c’est encore là que bat le cœur de la société. p. de la société dans laquelle elle intervient. Il me paraît souhaitable que l’enseignement de l’architecture. 2010. ministre délégué à l’enseignement supérieur et à la recherche lors de la remise d’un prix d’architecture (30 janvier 2006) Texte 3 : Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Il te punit avec d'autant plus de sévérité que ce n'est pas la première fois que tu désobéis. les journaux télévisés font preuve de parti pris.La phrase « Ces commandes lui font d’autant plus de publicité que ces personnalités sont plus connues » exprime la comparaison et la proportion. sur les bords de la Seine. Née avec le développement des moyens de transports et des voyages. ni les contrefaçons. à la fois solides et beaux. Nous l’accueillons avec d'autant plus de joie que nous ne l'avons pas vu depuis des années. Puis.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 4 Exprimez la cause en utilisant d’autant plus de + nom… que ou d’autant moins de + nom… que. 2. à côté de Paris. Forum France 2 : « Les journaux télévisés de France 2 ». Nous ne l’avons pas vu depuis des années. Cette formation s’intègre désormais dans le système européen du LMD. Il y a d’abord. elle n’a jamais cessé. C’est le vœu que je voudrais exprimer devant vous : l’architecture sera d’autant plus florissante. témoignent d’un souci de l’élégance autant que de la qualité. de la richesse de l’interdisciplinarité. et fit bâtir sa fabrique. attention . Le sens de cette phrase est : « Plus ces personnalités sont connues. ouvrit sa propre boutique. À quatorze ans. acteurs. devenue. le savoir-faire qui la caractérise. 3. Le succès de la société Vuitton peut s’expliquer de plusieurs façons. les bagages Vuitton. Bientôt. Réalisés par des artisans hautement qualifiés. de son siècle. très tôt. ni la concurrence. Sa volonté de réussir était d’autant plus grande qu’il était d’une famille très pauvre : son père était un simple meunier. Il parle lentement. Il s’agit d’un emploi totalement différent. n’a pu contrecarrer son expansion. d’innover et de s’ouvrir de nouveaux marchés. d’autant plus déçue que je suis une téléspectatrice assidue de « Télé matin » que j’apprécie beaucoup par ailleurs. n’ignore pas le reste de l’Université mais au contraire se nourrisse de l’échange. maharadjahs. Et c’est pourquoi rien. quand elle étudie ou quand elle recherche. il se mit à son compte. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Lisez ces trois textes en observant comment est employé d’autant plus (de) … que. Nous l’accueillerons avec joie.

(travailler) Il a réussi son épreuve de sciences naturelles. mais parce que je 6. 2010. soit qu’elle soit trop fière pour l’accepter. Les propositions subordonnées au subjonctif 1 Complétez en suivant les indications. soit que le jury ait été indulgent. C’est que je ne indicatif subjonctif pas comment sortir de cette situation. (avoir – vouloir. scandale en bohême) indicatif subjonctif ait 3. mais leur fils a l’air si amoureux ! indicatif subjonctif suis en Hélène la Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Non qu’il pour elle le moindre sentiment qui s’apparente à l’amour. (éprouver) mérite. indicatif subjonctif d’accord avec toi. mais tu es quand 260 . soit qu’elle n’en (avoir – être. de toutes façons. mais à ses yeux. subjonctif présent) 2 Complétez les phrases en mettant le verbe entre parenthèses à la forme qui convient. elle surpasse toutes les femmes. Ce n’est pas qu’il travaillé beaucoup mais le sujet n’était pas difficile. 1. Non qu’ils belle-fille idéale. Il a réussi son examen. puis indiquez le mode de celle-ci. soit qu’elles me (craindre – mépriser. soit qu’elles me méprisent . ait pas besoin. (être) Si je ne dis rien. (mériter) Si je le gronde. soit qu’il (avoir – être. ce n’est pas parce que je pense que. c’est qu’il le indicatif 2. soit qu’il n’ ait pas voulu venir. subjonctif éprouve Pour Sherlock Holme. 1. . (savoir) Je suis désespéré. Marine et Aurélie ne m’adressent jamais la parole. 8. 7. subjonctif passé) 2. Il est absent.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues IV. Ce n’est pas que je même en partie responsable de cet accident. Elle refuse notre aide. Irène Adler est la femme. subjonctif passé) 4. subjonctif voient indicatif 4. 5. (avoir) S’il oublie toujours quelque chose. tu ne m’écouteras pas. c’est qu’il indicatif subjonctif sais a trop à faire. soit qu’il ait eu craignent ait eu de la chance. (vouloir) Tu aurais pu faire attention. un empêchement. subjonctif présent) 3. indicatif subjonctif veuille t’accabler. (D’après Conan Doyle. (voir) Les parents de Pierre ont fini par accepter son mariage.

(par suite + dét. vu. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Je ne pense pas qu'il réussira vu son manque d'énergie. Les ménages sont plus endettés parce que les prix augmentent. grâce à 5. stéphanie. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. 2. en raison de. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Même consigne. (étant donné + dét. vent. du fait de. + nom) Toute une récolte de pommes de terre a été perdue par suite d'une inondation. + nom) Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 1. par suite de. juLiette. Crie plus fort un embouteillage sur le périphérique. + nom) Les ménages sont plus endettés étant donné l'augmentation des prix. Je suis en retard 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. 1. Les prépositions I – Grâce à. 2010. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. une bourse du gouvernement hongrois que j’ai pu venir étudier en France. – 8. nous n’avons jamais manqué de rien. Toute une récolte de pommes de terres a été perdue parce qu’il y a eu une inondation. 2 Reformulez les phrases en suivant les indications entre parenthèses. Ne parle pas trop fort qui ? du bébé qui dort.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues V. (en raison de + dét. à cause de. Le match a été reporté parce qu’il pleuvait. Tu as obtenu cette invitation 6. Je ne pense pas qu’il réussira parce qu’il manque d’énergie. (du fait de + dét. Il a pu guérir A cause de grâce à quoi ? ce nouveau médicament. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 261 . + nom) Le match a été reporté en raison de la pluie. (vu + dét. (sous prétexte de + infinitif) Cet homme a instauré la dictature dans son pays sous prétexte de rétablir l'ordre. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. – On est resté bloqué une heure dans le métro. à cause d' à cause du 3. + nom) La compagnie aérienne a annoncé qu'elle annulait ses vols en raison de la grève du personnel. La compagnie aérienne a annoncé qu’elle annulait ses vols parce que le personnel est en grève. + nom) Les finances publiques se sont détérioriées du fait du ralentissement de la croissance. C’est Grâce à grâce à son soutien. (en raison de + dét. étant donné. Cet homme a instauré la dictature dans son pays en disant qu’il voulait rétablir l’ordre. à cause du 7. 6. 1. sous prétexte de… 1 Complétez par à cause de ou grâce à. Les finances publiques se sont détériorées parce que la croissance a ralenti.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. à force de 1 Complétez les phrases par faute de suivi d’un nom sans article. + nom) Henri n'est pas venu sous prétexte d'un mal de tête affreux. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Complétez les phrases suivantes en vous servant de l’indication entre parenthèses. Je suis arrivé en retard faute d'être parti à temps. + nom) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. 1. Je ne pourrai pas regarder le match à la télévision. Florence a quitté plus tôt notre réunion en disant qu’elle avait une entrevue avec le directeur.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 2. je suis allé(e) chez le pharmacien. Il n’a pas osé dire la vérité faute de courage. Je lui téléphonais presque tous les jours parce que je ne pouvais pas le rencontrer. 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Je n’ai plus de café. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Je lui téléphonais presque tous les jours faute de pouvoir le rencontrer. Elle mange souvent au restaurant faute de savoir cuisiner. (sous prétexte de + dét. On ne peut le condamner faute de preuve. Il s'est noyé faute de savoir nager. (du thé) 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Elle devra renoncer à ce voyage faute d'argent. (un pharmacien) 4. Mon médecin était absent. (sous prétexte de + dét. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Je ne le comprends pas faute de pouvoir parler anglais. Florence a quitté plus tôt notre réunion sous prétexte d'une entrevue avec le directeur. Henri n’est pas venu en disant qu’il avait un mal de tête affreux. Faute de mieux. 4. Le gouvernement va augmenter les impôts en disant qu’il veut réduire la dette publique. Je suis arrivé en retard parce que je ne suis pas parti à temps. j'utilise un ventilateur. Faute de mieux. Il va partir à l’étranger parce qu’il ne peut pas trouver d’emploi dans son pays. 1. 2. Faute de mieux. Il s’est noyé parce qu’il ne savait pas nager. je l'écouterai à la radio. Je n’ai pas la climatisation. (un ventilateur) 2. 2 Transformez les phrases suivantes en utilisant faute de suivi d’un infinitif. je vais faire du thé. 1. 2010. Faute de mieux. (sous prétexte de + infinitif) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Le gouvernement va augmenter les impôts sous prétexte de réduire la dette publique. Je n’ai pu terminer mon devoir faute de temps. Je ne le comprends pas parce que je ne peux pas parler anglais. II – Faute de. Elle mange souvent au restaurant parce qu’elle ne sait pas cuisiner. (la radio) 262 . Il va partir à l'étranger faute de pouvoir trouver un emploi dans son pays. (L'infinitif composé permet d'exprimer l'antériorité). 4.

= J'ai très soif.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 4 Répondez aux questions en utilisant à force de suivi d’un nom sans article. 263 . 2. 3. III – Par. Comment a-t-il triomphé de son handicap ? Il a triomphé de son handicap à force de courage. 5. → Il est condamné pour meurtre. Comment est-il devenu champion du monde ? Il est devenu champion du monde à force de persévérance. Elle est malade de jalousie. Il est devenu aussi savant à force de travail. = Il est très fatigué. Il tombe de fatigue. = J'ai très chaud. pour. 6. 2010. 5. Il tombe de sommeil. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. 6 Expliquez cette expression familière : À force de crier au loup… ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Cette expression signifie "A force de donner de fausses alertes" et sous-entend : "on n'inquiète plus personne". 1. 1. 2. → Il rit de bonheur. 1. 8. 1. → Il dit cela par opportunisme. 4. Il est condamné parce qu’il a commis un meurtre. Il est vert de peur. Il rit parce qu’il est heureux. = Il a très sommeil. Il pleure parce qu’il a honte → Il pleure de honte. Il dit cela parce qu’il est opportuniste. par. 4. de 1 Expliquez les expressions ci-dessous. Tu vas grossir à force de manger autant de gâteaux. 2. Je meurs de chaud. 7. = J'ai très faim. 2. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. = Il a très peur. Il est fou de rage. Tu vas te ruiner à force de dépenser tout ton argent / à force de gaspiller tout ton argent. = Il est très en colère. 2 Remplacez les mots soulignés par un nom sans article précédé des prépositions de. 3. ou pour. Je meurs de faim. → Il rougit de plaisir. Comment est-il devenu aussi savant ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Complétez en utilisant à force de suivi d’un infinitif ou d’un groupe infinitif (= infinitif + complément). Tu vas tomber malade à force de travailler nuit et jour / à force de ne pas dormir. 3. = Elle est très jalouse. Je meurs de soif. Il rougit parce que cela lui fait plaisir.

→ Il fait cela par honnêteté. Joseph Pagnol. 11. L’élève. 4. il avait manqué son bus. pas de sortie dimanche prochain. 14. Trop isolée. 8. a été puni. Étant donné les circonstances. rassure-toi sur ce point. mais Joseph. j’ai souvent l’occasion d’observer la nature. 7. la scène se passe en Provence. grand chasseur. ne dispose que d’un vieux fusil trouvé chez un brocanteur. Elle est inquiète. 2 Lisez le texte ci-dessous puis répondez aux questions. ensuite. le père du jeune Marcel. dit mon père vexé. 8. Il est tombé en descendant les escaliers. il est possible que celle-ci explose à ses pieds.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 6. 5. Il était en retard . 13. je vais attendre un peu avant de prendre une décision. Il fait cela parce qu’il est honnête. ce qui n’est pas le cas d’une cartouche . la mère de Marcel ne veut pas que Joseph utilise ce fusil. possède un magnifique fusil très moderne. Déçue par le comportement de François. 7. nous n’avons rien à craindre. je suis sûr que tu as déjà compris 9. Marcel Pagnol. pourrais-tu me rendre un service ? 12. l’oncle Jules. cette maison ne trouve pas d’acheteur. Marie ne l’a pas invité à cette soirée. dit Joseph d’un air rassurant. → Il crie de douleur. ce ne serait pas mortel. 264 . 2010. l’oncle Jules examine cette antiquité et affirme que son système présente un certain danger : si Joseph laisse tomber une cartouche par terre. se préparent à aller à la chasse. Vivant à la campagne. parce que c’est un corps gras. tu as laissé tomber trois fois la savonnette ce matin… – D’abord. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. qui était en retard. Enfin. c’est qu’il travaille beaucoup trop. Et puis. Il tremble parce qu’il a froid. et son beau-frère. VI. dit ma mère à mi-voix. – Pourtant. Elle a refusé de nous suivre sous prétexte qu’il était trop tard. 1957. Donc. La mère de Marcel est-elle d’accord pour que Joseph utilise son vieux fusil ? Pourquoi ? Quel sentiment éprouve-telle ? Non. Puisque tu n’as rien à faire. Questions : 1. 6. on ne prend guère de précautions quand on saisit une savonnette : on sait qu’elle n’explosera pas. qui n’a aucune expérience de la chasse. une savonnette est un objet extrêmement glissant. puisque je me savonnais la tête – et aucun homme de bon sens ne ferme les yeux pour manipuler des cartouches. Il s’est fait mal en tombant du mur. il ne m’arrivera jamais de laisser tomber une cartouche. 2. la gloire de mon père. Du moment que vous êtes là. → Il tremble de froid. S’il est fatigué. l’oncle Jules. Comme tu es intelligent. Etant donné tes résultats à l’école. il faut ajouter que j’avais les yeux fermés. 3. 10. car elle pense qu'il est trop dangereux. 1. – Ça. D’autres moyens d’exprimer la cause 1 Surlignez dans chacune de ces phrases les mots exprimant la cause. Il crie parce que cela lui fait mal.

Que cherche à démontrer Joseph à sa femme ? Joseph cherche à lui démontrer qu'il ne court aucun danger.. un mot montre que sa femme sait déjà en quelle circonstance il a laissé tomber la savonnette.]) 3 . elle est exprimée par la conjonction "puisque" ( "puisque je me savonnais la ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– tête").. Dans les arguments de Joseph. 2010..L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 2. qui introduit une cause déjà connue de celui à qui l'on s'adresse.] ensuite [. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3.]" ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Il lui oppose trois arguments. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 .Enfin.Dans le premier argument. Quels mots de liaison logiques ordonnent ces arguments ? "D'abord [. elle est exprimée par les deux points ("quand on saisit une savonnette : on sait [. la cause est exprimée par la conjonction "parce que" ("parce que c'est un corps gras").] enfin [... dans le troisième argument...Dans le deuxième argument. Chacun de ces arguments comportent une relation de cause.. Quel est ce mot ? Ce mot est la conjonction "puisque". Combien d’arguments lui oppose-t-il ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. 265 . 5. Comment est exprimée cette relation dans chacun d’eux ? 1 .

pour mieux dire. nous avons allumé le chauffage. C'est pourquoi elle a pu nous accompagner. vous pouvez compter sur lui. Paul ne sentait pas bien. jeunes mères. en variant autant que possible. l’art de donner des soins aux nouveau-nés. 2 L’adverbe. Ne suit-on pas de cette façon ce qui se passe dans la nature ? Quel est maintenant l’allaitement qu’il faut choisir de préférence ? C’est sans contredit1. 2. donc 3. Elle est 10. La fenêtre de sa chambre est allumée. Du coup. la réunion n’a pas eu lieu. Les adverbes 1 Complétez au moyen des adverbes en italiques.. faudra-t-il que je vous quitte un peu avant. 11. est le lait. Il faisait très froid. l’inquiétude de ses parents. 2. sans motif grave. celui de la mère. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Surlignez les mots exprimant la conséquence. vous aurez manqué à toutes les lois de la nature. Par conséquent 6. Remplacez-le par un mot appartenant à la langue courante ou soutenue. Recommandation d’un pédiatre « Nous est-il nécessaire de dire que la seule nourriture qui convienne à l’enfant. vous aurez manqué de cœur ». Il n’était toujours pas rentré à minuit. en avons-nous longuement discuté ensemble. D'où C'est pourquoi son épuisement. J’ai un cours de danse à huit heures.C . Académie d’hygiène contre les maladies du premier âge et la mortalité des nourrissons. 12. Le directeur était absent. Rien ne peut le remplacer . dans cette phrase. 1. quelle que soit votre condition de fortune2. Elle est partie il y a une semaine . 8. Si vous ne le faites pas. que vous soyez riches ou pauvres. Elle était libre. aussi doit-on s’abstenir absolument de toute bouillie et de toute farine. 1883. donc – par conséquent – alors – ainsi – aussi – c’est pourquoi – d’où 1. votre devoir est de commencer par nourrir votre enfant. Mon entreprise m’a annoncé qu’elle allait devoir me licencier. Il est fidèle. . donc C'est pourquoi 9. Il travaille jour et nuit. imprimerie V. Alors c'est pourquoi vous ne parvenez pas à la joindre. sans nul doute. il est rentré chez lui une heure plus tôt. Ainsi Aussi D'où là. L’expression de la conséquence I. il a minci. C’est une décision importante. Je cherche 4. 7. relève de la langue familière. 2010. Elle était libre. Goupy et Jourdan. 5. elle a pu nous accompagner. 266 . et. . Il fait du sport depuis quelques mois. Paris. Aussi un autre poste. Ainsi.

. → J'avais si sommeil que je me suis endormi dans la voiture. Je me suis endormi dans la voiture. → Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 267 . 5. / Je suis tellement inquiète que je ne peux dormir.. 5. 4. → J'avais si mal que je pleurais...] 2 Reliez les propositions en utilisant si… que ou tellement… que. Je n’entre plus dans mon pantalon. / J'ai tant grossi que je [. → Il travaille tellement qu'il ne rentre jamais chez lui avant minuit. → Cet élève est si sérieux que je suis sûr qu'il réussira. Je ne peux pas dormir. → Il parle avec un accent si fort que personne ne le comprend. 2. → Elle se fâche si facilement qu'on n'ose rien lui dire. Personne ne le comprend. Il travaille beaucoup.] 4. / Nous avons tant aimé [. → Nous avons tellement aimé cet endroit que nous y sommes retournés l'été suivant.]. / Elle se fâche tellement facilement qu'on n'ose rien lui dire. Il ne rentre jamais chez lui avant minuit.. on ne peut utiliser l’adverbe très. / Tu es tellement pénible que tout le monde t'évite.On n’ose rien lui dire. → Mes soeurs se ressemblent tellement qu'on les confond tout le temps. → Il joue si bien qu'il gagne tout le temps. Mes sœurs se ressemblent beaucoup. Tout le monde t’évite. 4. 3. / Il travaille tant qu'il [.. Je suis sûr qu’il réussira..L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues II. on ne peut utiliser l’adverbe beaucoup. Rappel : avec si / tellement que. / Elle fume tant qu'elle [. Je pleurais.. → J'avais si soif que j'ai acheté une bouteille d'eau. / Il parle avec un accent tellement fort que [. Elle fume beaucoup. Les propositions subordonnées à l’indicatif 1 Reliez ces phrases par tellement… que ou tant… que. Elle se fâche très facilement. Cet élève est très sérieux. J’avais très soif. 3 Reliez les propositions en utilisant si… que ou tellement… que.. J’ai acheté une bouteille d’eau.]. 2. /J'avais tellement mal que je pleurais. Elle va tomber malade.]. 2010. 6. Nous avons dormi avec un pull. Tu es pénible. / Cet élève est tellement sérieux que je suis sûr qu'il réussira. → Je suis si inquiète que je ne peux dormir. Il joue très bien... Je suis très inquiète. Rappel : avec si / tellement que. Il parle avec un accent très fort. / Mes soeurs se ressemblent tant qu'on [. → J'ai tellement grossi que je n'entre plus dans mon pantalon. J’ai beaucoup grossi. 3. / J'avais tellement soif que j'ai acheté une bouteille d'eau.]. Nous avons beaucoup aimé cet endroit. 1. On les confond tout le temps. Il faisait très froid. J’avais très mal. 3.]. / Il faisait tellement froid que nous avons dormi avec un pull.. / J'avais tellement sommeil que je me suis endormi [.. 1. Nous y sommes retournés l’été suivant. J’avais très sommeil. Rappel : avec tellement / tant que. Il gagne tout le temps. → Il faisait si froid que nous avons dormi avec un pull. / Il joue tellement bien qu'il gagne tout le temps. on ne peut utiliser l’adverbe très. Tu es si pénible que tout le monde t'évite. 2. → Elle fume tellement qu'elle va tomber malade. 1..

que de sorte que / si bien que nous avons pu suivre son discours. 3. → Il fait tellement de bruit que les voisins se sont plaints. De sorte qu’il arriva un moment où. Puis enfin les autres jours. pourvu qu’il ne chassât pas sur les terres du prince-évêque. Il fait beaucoup de bruit. il a dépassé tout le monde. bravant la pluie. Tu as beaucoup d’ambition. 1. beau aujourd’hui efforts qu' que 4.]. et en effet personne ne disait rien. et six jours qu’il restât à la maison. Ils ne savent plus comment le dépenser. De manière que mon grand-père se détacha de plus en plus. au lieu que ce fût un jour que mon grand-père allât à la chasse. de manière à exprimer la conséquence. il a du mal à marcher droit.. 5 Complétez par les conjonctions qui conviennent. Elle se tenait toujours derrière sa fenêtre. que 6. comme entraînés à la suite des premiers. Cela m’effraie parfois. de sorte qu' / si bien qu' 2.. Ils ont beaucoup d’argent. mais encore les soirées. → Tu as tellement d'ambition que cela m'effraie parfois. puis répondez à la question. les tempêtes et les neiges. . de sorte que / si bien que 6 Relevez dans ce texte les conjonctions qui permettent d’exprimer une relation de conséquence. mais encore le jeudi. / Ils ont tant d'argent qu'ils ne savent plus [. Et encore le septième jour finit-il par y passer comme les autres. Rappel : avec tellement / tant que. il a dû vendre sa maison.. et jusque-là. / Nous avons tant de travail [. ce fut un jour qu’il resta à la maison et six jours qu’il alla à la chasse. 4. Car non seulement il passait les journées dans les bois. 2. on ne peut utiliser l’adverbe beaucoup.. → Les enfants font tellement de bêtises qu'on ne peut pas les laisser seuls. si / tellement elle croit tout ce qu’on lui dit. Les enfants font beaucoup de bêtises. On ne peut pas les laisser seuls. Puis le mardi. → Nous avons tellement de travail que nous avons renoncé à prendre des vacances. / Tu as tant d'ambition que cela m'effraie parfois. Il a parlé en anglais de sorte que / si bien que je ne l’ai pas reconnu. → Ils ont tellement d'argent qu'ils ne savent plus comment le dépenser. non seulement de ses devoirs envers Dieu. Il a fait si / tellement tant d' / tellement d' elle pouvait tout observer. non seulement le dimanche. dans les champs.]. / Les enfants font tant de bêtises que [. Les voisins se sont plaints. dans nos pays. que personne. nous avons décidé d’aller à la plage. 5. Il fait 3. Mais bientôt mon grand-père posa cet axiome. je préfère le garder dans un coffre-fort. (Plusieures solutions sont parfois possibles. ne chercha à contester.) 1. Il a beaucoup changé 5. dans les marais. Ce projet de loi a suscité 8. ou sur celles des seigneurs de Theux et des environs.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 4 Reliez les propositions avec tellement de / tant de. bu qu' 10. Ce bijou a tant de / tellement de 7. Nous avons beaucoup de travail. Nous avons renoncé à prendre des vacances.. que ce n’était pas trop puisqu’il restait assis dans son magasin les six autres jours de la semaine de se donner un peu de distraction. mon grand-père n’avait consacré à la chasse que le dimanche. personne n’avait rien à dire. Elle est 9. L’engrenage de la passion D’abord. qui.. pas même ma grand-mère. Il s’est considérablement appauvri.]. / Il fait tant de bruit que les voisins se sont plaints. mais encore de ses devoirs envers sa femme et ses enfants. le jeudi fut adjoint au dimanche. passèrent par le laminoir de cette affreuse passion. En vertu de cet axiome. Il a tellement / tant valeur naïve tant d' / tellement d' oppositions qu' le ministre a fini par y renoncer. sont plus terribles que les tempêtes. au lieu de rentrer à la 268 Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 2010.

suffisamment expérimentés pour que on vous désordonné trop j’ 4. 2. Votre enfant a trop de difficultés pour que ses professeurs acceptent de le faire passer dans la classe supérieure. 3. 4. le lièvre de mon grand-père. Il marche Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 1. Tu roules lentement nous ayons (avoir) une chance d’arriver à l’heure.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues maison. se prolongèrent de telle façon qu’il arriva souvent qu’il ne rentrait même plus à la maison pour donner de ses nouvelles à ma grand-mère et à ses enfants. 1857. je puisse y mettre une valise de plus. Ces raisins sont 3 Même consigne. assez… pour que. 1. suffisamment… pour que. Alexandre Dumas fait précéder la conjonction exprimant la conséquence d’une forte pause – un point –. 1. Ces écritures se ressemblent 2 Complétez par trop… pour que. Tu es trop trop bavarde pour que vous lui pour qu' accepte disiez confie (dire) un secret. Question : À deux reprises. puis de vin du Rhin. Maîtrisez-vous 3. Il y a assez de place dans la voiture pour que le suspect soit inculpé. Et il racontait. ce conflit dure depuis (pouvoir) espérer le résoudre rapidement. 3. Et ces veillées. 2010. il les passait à boire au cabaret. soulignent l'engrenage qui est celui de la passion. je parvienne à les distinguer. de se réchauffer au coin du feu. de se restaurer à la table de la famille. dissociant ainsi la proposition principale de la proposition subordonnée. Les enquêteurs ont suffisamment de preuves pour que 4. les soirées. 1. 4 Complétez librement les phrases. J’ai fait assez d’économies pour que nous puissions avoir une retraite tranquille. 4. (confier) cette mission. 269 . non seulement ses prouesses de la veille. suffisamment trop longtemps pour qu' on puisse pour que nous lui proposions (proposer) d’entrer Rappel : après pour que. Il fait 2. Les propositions subordonnées au subjonctif 1 Complétez avec trop… pour que. III. Alexandre Dumas. verts pour que (accepter) de partager un appartement avec toi. qui est d’un bon niveau. le sujet de la proposition principale doit être différent de celui de la proposition subordonnée. mais encore celles qu’il comptait faire le lendemain. Malheureusement. à trinquer avec ses compagnons et à raconter ses prouesses au premier venu. Quel est l’effet produit ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Ces pauses mettent en valeur le lien de conséquence. pour que le français trop pour que nous puissions vous proposer ce poste ? trop pour que je travaille dans la même pièce que lui. Elle est 2. puis de vin du pays. suffisamment… pour que et mettez le verbe entre parenthèses à la forme qui convient. Vous êtes 3. non seulement ses prouesses du jour. Il fume assez suffisamment chaud pour que tu puisses sortir sans manteau. et de ce fait. mangions nous les (manger) trop trop vite pour que nous pour que puissions (pouvoir) le suivre 2. arrosées d’abord de bière. assez… pour que. Il joue bien dans notre équipe.

Dites pourquoi et corrigez-les. Il suffit qu’il pleuve 5. Vous doutez au point que vous n’osez plus rien entreprendre. → → Avez-vous bu au point que vous soyez ivres ? Vous n'avez pas bu au point que vous soyez ivres. PHRASE CORRECTE. Vous souffrez tant qu’il faut aller chez le médecin. IV. 2. Je suis assez audacieux pour que je fasse ce voyage. Tu es assez intelligent pour que tu trouves la solution tout seul. Pour qu' elle se sente moins seule pour que je sois heureux. 1. Il est si riche qu’il peut dépenser son argent sans compter. 4. Il suffit que je m’absente quelques jours 4. Il est trop paresseux pour que nous puissions espérer une lettre de lui. Vous avez bu au point que vous êtes ivres. → → Pleut-il au point que nous devions renoncer à notre promenade ? Il ne pleut pas au point que nous devions renoncer à notre promenade. → → Souffrez-vous tant qu'il faille aller chez le médecin ? Vous ne souffrez pas tant qu'il faille aller chez le médecin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 270 Je suis assez audacieux pour faire ce voyage. . il suffit d’arriver avec cinq minutes de retard. pour que tu renonces à sortir. Il suffit d’un rien Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Pour que ce professeur se mette en colère . Tu es assez intelligent pour trouver la solution tout seul. Les propositions 1 Certaines de ces phrases sont incorrectes. 3. 1. . → → Fait-il si chaud que je doive ouvrir la fenêtre ? Il ne fait pas si chaud que je doive ouvrir la fenêtre. Il fait si chaud que je dois ouvrir la fenêtre. pour que je ne puisse plus m'endormir le soir. Il pleut au point que nous devons renoncer à notre promenade. 6 Complétez ces phrases par une proposition introduite par pour que 1. 5. 6.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 5 Observez l’exemple puis transformez les phrases suivantes. → → Est-il si riche qu'il puisse dépenser son argent sans compter ? Il n'est pas si riche qu'il puisse dépenser son argent sans compter. il suffit de lui téléphoner. → Doutez-vous au point que vous n’osiez plus rien entreprendre ? → Vous ne doutez pas au point que vous n’osiez plus rien entreprendre. pour que ma boîte aux lettres déborde. Il suffit d’une tasse de café en fin d’après-midi 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. 2010.

. 1. Très difficile. / Merveilleux. en avoir mal aux yeux. Il a des résultats suffisamment bons pour passer dans la classe supérieure. Pour arriver à l'heure ne pas dire ce qu'il sait. Il a des résultats suffisamment bons pour qu’il passe dans la classe supérieure. écrivez ne pas + infinitif. Fort. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. nous avons trop faim nous avons trop faim pour attendre l’heure du repas. Vous avez peur au point de 10. Il est assez prudent pour 5. ("en" = à cause de cela) ne plus pouvoir tenir debout. J’ai de la fièvre au point de 2. dans lesquelles la préposition à a une valeur de conséquence. / Désespérant. 1962. il suffit que vous partiez à midi. 1. C’est à s’arracher les cheveux ! 3. Ces vacances sont trop courtes pour que je me repose vraiment.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 4. être aimé. Paroles de Frank Gérald. 4. J’ai travaillé au point de 6. C’est à réveiller un mort ! 5. être heureux. vous entendre. C’est à dormir debout ! Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 9. 271 . Elle est trop sourde pour 3. Pour bénéficier de ces réductions trembler. faire ce voyage. Incroyable. ("Une douleur à se taper la tête contre les murs") Il fait trop beau pour travailler Ce serait dommage de rester enfermés Quand le soleil brille dans tous les squares Et sur les terrasses des grands boulevards « Il fait trop beau pour travailler ». Rappel : si vous voulez former la négation de l’infinitif. ("Une histoire à dormir debout") ("Un problème à s'arracher les cheveux") ("Un gâteau à tomber à la renverse") ("Un bruit à réveiller un mort") 2. Extraordinaire. et musique de Claude Bolling. . il suffit d’avoir une carte d’étudiant. Nous sommes assez riches pour 8. 2 Complétez librement avec des infinitifs. C’est à se taper la tête contre les murs ! Affreux. / Terrible. Il ne suffit pas d’être riche pour 7. Il suffit de peu de choses pour 3 Remplacez ces expressions familières. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– PHRASE CORRECTE. par un adjectif ayant un sens équivalent. 2010. / Invraisemblable. C’est à tomber à la renverse ! 4.

Rappel : les sujets de la proposition principale et de la proposition subordonnée doivent être différents. Vous rangerez vos affaires afin que tout soit en ordre à votre retour. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. L’expression du but I. 4. Nous prenons ces mesures de sorte que vous ne manquiez de rien. 4. 7. Conséquence. Le professeur de français parle lentement. de manière que nous le comprenions. 5. Ils sont partis avec une heure de retard de sorte qu’ils ont manqué leur avion. Je vais chercher les enfants à l’école → Je vais chercher les enfants à l'école pour qu'ils ne rentrent pas seuls. de crainte qu’il ne s’échappe. 1. (conduire à la gare) (raconter son voyage) → Je vais appeler un taxi pour qu’il nous conduise à la gare. But. 3. But. → Je vais faire des courses pour que nous ayons quelque chose à manger. 6. 3. 2. → Je vais téléphoner à mon plombier pour qu'il répare cette fuite. Je vais inviter Paul → Je vais inviter Paul pour qu'il nous raconte son voyage. 2010. (avoir quelque chose à manger) 3. 1. Je vais téléphoner à mon plombier. de peur qu’ils ne soient en retard. Je vous téléphonerai tous les lundis.D. Conséquence. But. 2. But. Je vais te donner une écharpe → Je vais te donner une écharpe pour que tu aies plus chaud. (réparer cette fuite) 4. Le cinéaste a filmé cette ville de telle manière qu’elle est encore plus belle qu’en réalité. pour que nous puissions nous rencontrer. 8. 2. But. Je vais appeler un taxi. Le contrat doit être formulé de telle manière que vous soyez informés de tout. J’ai loué un appartement à Paris de sorte que nous puissions y séjourner quelque temps. de façon que vous ayez régulièrement de nos nouvelles. Elle s’est habillée de telle manière qu’on ne la reconnaît plus. 272 Je vais les conduire en voiture à la gare Dites-moi quelle heure vous conviendrait Je vais l'enfermer dans une cage . Les propositions subordonnées 1 Observez le modèle puis construisez les phrases exprimant le but en utilisant pour que ou afin que. Je vais faire des courses. 3 Complétez les phrases librement. 1. (ne pas rentrer seul) 2 Dites si les propositions en caractères gras expriment la conséquence ou le but. Rappel : les sujets de la proposition principale et de la proposition subordonnée doivent être différents. Conséquence. (avoir plus chaud) 5.

3. Nous viendrons vous voir pour prendre de vos nouvelles. Corrigez-les. (les deux sujets sont les mêmes → pour + infinitif) 273 . 3. Les prépositions 1 Complétez les phrases de manière à exprimer le but au moyen d’une préposition suivie d’un infinitif. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. 2010. 1. → Nous faisons du feu dans la cheminée pour que vous puissiez vous réchauffer. Sur la plage. Je vais mettre mes géraniums au soleil. 1. → Nous faisons du feu dans la cheminée de crainte que vous (ne) preniez froid. protégez-vous afin de ne pas prendre de coup de soleil. Elle met ses bijoux dans un coffre-fort. de peur que ou de crainte que. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 4 Complétez les phrases suivantes avec une subordonnée introduite par : a. Je vais prendre un congé sabbatique pour que je suive cette formation. → Elle met ses bijoux dans un coffre-fort de peur qu'on (ne) les lui vole. pour ne pas être reconnue. → Je vais mettre mes géraniums au soleil pour qu’ils fleurissent plus vite. Nous faisons du feu dans la cheminée. Vous devez prendre ce médicament pour que vous guérissiez. (les deux sujets sont différents → pour que + subjonctif) → elle s’est déguisée pour passer inaperçue. → Ils rangent l'appartement de peur que leur mère (ne) se mette en colère. elle s’est déguisée pour qu’on ne la reconnaisse pas. 1. 5. → Je vais mettre mes géraniums au soleil de peur qu’ils (ne) jaunissent. 4. Vous devez prendre ce médicament pour guérir. 2 Ces phrases sont incorrectes. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. J’ai besoin de temps pour réfléchir à ce projet. J’aimerais bien m’étendre un peu sur le canapé pour que je dorme. → Elle met ses bijoux dans un coffre-fort afin qu'ils soient en sécurité. 2. pour que ou afin que . → Ils rangent l'appartement pour que leur mère soit contente. Variez autant que possible les prépositions. Les étudiants accumulent les crédits de manière à obtenir leur diplôme. 2. Nous sommes rentrés hier soir de façon à pouvoir vous rencontrer aujourd'hui. Je vais prendre un congé sabbatique pour suivre cette formation. Pourquoi choisis-tu la Savoie pour que tu y installes ton entreprise ? Pourquoi choisis-tu la Savoie pour y installer ton entreprise ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Transformez les phrases de manière à pouvoir utiliser une préposition suivie d’un infinitif. II. 2. Rappel : les sujets de la proposition principale et de la proposition subordonnée doivent être différents. Rappel : les sujets de la proposition principale et de la proposition subordonnée doivent être les mêmes. Ils rangent l’appartement. J'aimerais bien m'étendre un peu sur le canapé pour dormir. b.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "Pourquoi" interroge sur la cause alors que "Pour quoi" interroge sur le but. silence […] estraGon. – Si. estraGon. 5. – Je n’ai rien. 2. – Attendre Godot. en attendant godot. estraGon. → Il parle fort de manière à être entendu jusqu'au fond de la salle. quelle différence faite-vous entre pourquoi et pour quoi ? estraGon. – Il faut revenir demain. → Il travaille pour subvenir aux besoins de sa famille. Il parle fort de manière qu’on l’entende jusqu’au fond de la salle. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. – Qu’est-ce que tu as ? vLadimir. allons-nous-en loin d’ici ! vLadimir. Elles couvrent leur livres de peur qu’ils ne s’abiment. – Pourquoi ? vLadimir. Faites en sorte que ce travail soit fini à huit heures. Samuel Beckett. Il travaille pour que sa famille ne manque de rien. – Moi aussi. – Pour quoi faire ? vLadimir. 274 . estraGon. – Pas loin. – On ne peut pas. Les Éditions de Minuit. estraGon. – Moi je m’en vais. vLadimir. → Faites en sorte d'avoir fini ce travail à huit heures. si. 1952. – Où irons-nous ? vLadimir. 2010. 3. Elle souhaite rejoindre son mari afin qu’il ne soit plus seul. → Elle couvrent leurs livres de peur de les abimer. 4. → Elle souhaite rejoindre son mari pour être à ses côtés / pour ne plus le laisser seul.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 1. 4 Dans ce texte.

tu as tout avoué quand tu pouvais tout cacher : c’est bien. I. « Quand Gaspar s’approchait trop. battait des ailes et s’éloignait de quelques mètres.. de la concessionl’opposition et L’expression de . » Le Clézio. la gloire de mon père. les Malheurs de sophie. François vient d’un milieu simple... « D’ailleurs tu as été sincère. Louis est issu d’une famille aisée. → Louis est issu d'une famille aisée tandis que François vient d'un milieu simple. Mais quels destins différents ! Née il y a vingt-cinq siècles. tandis que mon père […] l’avait écouté d’un air attentif. 1. . / Nous avons grossi tandis que tu es resté mince. Je restais là. » Marcel Pagnol. Son frère a fait une carrière dans l’armée. seule. 3. 2. 4. Lui n’a rien commandé.E .]" Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. → Henri aime la ville alors que je ne suis heureux qu’à la campagne. « L’oncle Jules avait parlé toute la soirée en savant et en professeur. » ibidem. Gallimard.]") (Ou : "alors que [. Pierre s’est consacré à la musique. → Pierre s'est consacré à la musique alors que son frère a fait une carrière dans l'armée.. 3 Surlignez les phrases où quand exprime l’opposition. 275 (Ou: "tandis que [. En quelques enjambées. tandis que le soir tombait. 5. 2. « Antibes ma ville ». Comment pourrais-je penser qu’il est innocent quand je l’ai vu s’enfuir à l’arrivée de la police ? 4. Tu es resté mince. Henri aime la ville. comme un élève […]. 3. 3. les Bergers. femme actuelle n° 979. 2010. « […] quand nous nous sommes plaints. 1. la première a des origines grecques. Je ne suis heureux qu’à la campagne. l’oiseau se levait. Nous sommes retournés à Paris alors que François et Christian sont restés dans Sud. 1. C’est arrivé alors que je me trouvais chez mes parents à Antibes.]") (Ou : "alors que [. D’après Marie-Martine Gras. » Comtesse de Ségur.. d’un air ignare. J’ai pris un sandwich. 2 Surlignez les phrases qui expriment une opposition. → Nous avons grossi alors que tu es resté mince. elle nous a dit que nous étions trop difficiles.. 4. → J'ai pris un sandwich tandis que lui n'a rien commandé. 30 juin-6 juillet 2003. tandis que la seconde a dû attendre les années 20 et quelques milliardaires américains pour connaître ses années de gloire. L’expression de l’opposition 1 Reliez les propositions avec alors que ou tandis que. 2. on passe d’Antibes à Juan-les-Pins. Nous avons grossi.

RemaRque : on trouvera un exercice consacré à l’emploi de sans que et sans + infinitif dans : L’expression de L’opposition et de La concession. à l'opposé de 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 1. 3. si. est blond. offre le spectacle d'hommes et de femmes ordinaires. Si la danse classique met en scène de êtres merveilleux . lui contrairement à alors que 2. Jean. colérique et rancunier . 2010. ils sont essentiels. (Ou : "tandis qu'ils sont essentiels la danse classique. Pierre est nerveux. Jean est raisonnable. pour son avenir : il a hérité de 20 000 francs. La notion d’apesanteur1 est fondamentale dans la danse classique. quand la danse contemporaine n'en tient pas ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– compte. 276 . des princesses. Jean. quand. Pierre ne porte ni moustaches ni barbe. 5 Complétez les phrases en puisant au choix dans cette liste : mais – au contraire – à l’opposé alors que – tandis que – si à l’opposé de – contrairement à – au contraire de l’opposé – le contraire lui – quant à lui – pour sa part Deux frères 1. Pierre est plein d’utopie et d’idées philosophiques 5. des fées. ils sont essentiels. Pierre est pauvre et doit travailler pour vivre. l’aîné.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 4 Construisez des phrases opposant la danse classique et la danse moderne en utilisant alors que. Jean qui est calme et généreux. La notion d'apesanteur est fondamentale dans la danse classique. la taille.. Les danseurs classiques ont des chaussons qui leur permettent de faire des pointes. tandis que. n’a aucune inquiétude pour sa part 7. le poids et le physique du danseur n'ont aucune importance. Pierre a essayé plusieurs métiers avant de choisir celui de médecin. des princesses. est barbu. Les danseurs contemporains dansent pieds nus. 1. Les deux frères sont tout le contraire l’un de l’autre. elle. p. alors que les danseurs ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– contemporains dansent pieds nus. Dans la danse contemporaine. Dans la danse classique. SI 6. Pierre et Jean. la taille. le cadet. lement son droit. Jean qui a fait tranquil. dans ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– la danse classique. tandis que. tandis que Jean. La danse contemporaine n’en tient pas compte.. la ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– danse contemporaine. Les danseurs classiques ont des chaussons qui leur permettent de faire des pointes. Pierre. apesanteur : absence de pesanteur.des princes charmants. La danse classique met en scène des êtres merveilleux – des princes charmants. des fées… La danse contemporaine offre le spectacle d’hommes et de femmes ordinaires. D’après Maupassant. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. 324. Dans la danse contemporaine.. le poids et le physique du danseur n’ont aucune importance.") ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. est brun Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.

mais il peut changer très vite. cette forme d'enrichissement n'est pas illégale. → Elle sourit malgré son angoisse. → Il est vrai que Victor est pénible. mais est-elle morale pour autant ? → Il est vrai que cette forme d'enrichissement n'est pas illégale. 2 Observez le modèle puis réécrivez les phrases en utilisant successivement : – Certes… mais – il est vrai que… mais. Victor est pénible. 2. Louise est jeune. mais elle a déjà beaucoup d'expérience. → Il est vrai que Louise est jeune. mais elle est très utile. Notre train avait du retard mais nous sommes à l’heure à la cérémonie. 2. L’expression de la concession (1) 1 Transformez selon le modèle suivant. mais c'est un combat qui a coûté cher en vies humaines. 4. le temps est magnifique ce matin. 6. → Roland a décidé de finir ce travail aujourd'hui malgré sa fatigue. → Je ne l'apprécie pas malgré sa gentillesse. Il est gentil mais je ne l’apprécie pas. Il est vrai que cette formation est chère. mais il peut changer très vite. nous pensons tous que cet homme n'est pas coupable. 6. Tu me l’as interdit mais je le ferai. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Louise est jeune mais elle a déjà beaucoup d’expérience. 1. il fait chaud mais il garde son manteau. le temps est magnifique ce matin. Victor est pénible mais il a aussi des qualités. ils sont victorieux. → Certes. 4. mais il peut changer très vite. mais c’est un combat qui a coûté cher en vies humaines. Il pleut mais nous allons sortir. mais c'est un combat qui a coûté cher en vies humaines. → Certes. mais elle est très utile. → Certes. → → Certes.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues II. mais comment le prouver ? → Certes. mais elle a déjà beaucoup d'expérience. 3. 2010. mais comment le prouver ? → Il est vrai que nous pensons tous que cet homme n'est pas coupable. 5. 5. Elle est angoissée mais elle sourit. mais il a aussi des qualités. → Nous allons sortir malgré la pluie. Ils sont victorieux. → il est vrai que le temps est magnifique ce matin. → Je le ferai malgré ton interdiction. Roland est fatigué mais il a décidé de finir ce travail aujourd’hui. → Il est vrai qu' ils sont victorieux. → Nous sommes à l'heure à la cérémonie malgré le retard de notre train. cette formation est chère. 1. Nous pensons tous que cet homme n’est pas coupable. → il garde son manteau malgré la chaleur. Cette forme d’enrichissement n’est pas illégale mais est-elle morale pour autant ? → Certes. mais il a aussi des qualités. Cette formation est chère mais elle est très utile. mais est-elle morale pour autant ? 277 . → Certes. mais comment le prouver ? 3.

cette omniprésence n’est pas le résultat d’une expansion qui se serait déroulée à un rythme régulier depuis l’invention du procédé en 1839. 2. je dois éviter d'en manger trop souvent. les portraits photographiques se sont rapidement comptés par millions en Europe et plus encore aux ÉtatsUnis. n'hésitez pas ! 3. ces vacances au bord de la mer sont agréables. « L’introduction de la photographie dans la vie quotidienne ». 2 Complétez en utilisant même si. elle est une bonne cuisinière. c’est en outre une pratique massivement répandue dans la population. C’est un moyen de transport pratique. J’espère encore réussir.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 3 Relevez les mots exprimant un rapport de concession dans ces lignes. Même si 5. Pourtant. nous refuserions de le rencontrer. 4. → Quand bien même je le pourrais. 2010. qui s’inscrit dans l’expérience vécue de personnes encore vivantes à ce jour. n° 15. 4. Études photographiques. Elle arrive presque tous les jours en retard. 278 . nous refuserions de le rencontrer. elle rate toujours ses soufflés. Société française de la photographie. mais il fallut attendre les années 1960 pour voir les Français acheter en masse leur premier appareil photo. Même si j’adore le chocolat. → Le professeur de Béatrice ne dit rien alors qu'elle arrive tous les jours en retard. Je n’aime pas le métro. 7. 3. Rien n’est plus commun aujourd’hui que la photographie : c’est une forme d’image courante dans la presse ou sur les affiches publicitaires. III. Il est intelligent. Nous préférons y aller en taxi même si cela nous coûte plus cher. même s'il m'a trahi plus d'une fois. 6. → J'espère encore réussir alors qu'on m'a dit que c'était impossible. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Mais leur acquisition n’a commencé à devenir accessible aux couches les plus modestes de la population qu’à partir de la fin du xixe siècle. Bref. Elle espère qu’il pense à elle même s'ils vivent loin l'un de l'autre. p 61. Sylvain Maresca. → Il fait de graves erreurs alors qu'il est intelligent. tu n’as jamais gagné au loto. Certes. Je lui fais toujours confiance. 3 Transformez les phrases en remplaçant même si par quand bien même. Même si je le pouvais. Certes. → elle rate toujours ses soufflés alors qu’elle est une bonne cuisinière. tu peux toujours tenter ta chance. novembre 2004. L’introduction de la photographie dans la vie quotidienne. les premiers appareils Kodak conçus pour le grand public apparurent sur le marché américain dès 1889. je ne le ferais pas. L’expression de la concession (2) 1 Transformez selon le modèle suivant. posséder des photographies et surtout en réaliser soi-même sont des pratiques récentes : leur banalisation délimite à l’intérieur de l’histoire déjà longue de la photographie une séquence sensiblement plus courte. 2. je ne le ferais pas. → Quand bien même il reviendrait. vous avez peur. Je prends mon parapluie même s'il fait beau. → Je n'aime pas le métro alors que c'est un moyen de transport pratique. Même s’il revenait. 1. je dois songer au retour. On m’a dit que c’était impossible. Le professeur de Béatrice ne dit rien. Il fait de graves erreurs. 1. Même si Même si 8. 1.

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues

2. Même si tu avais raison, cela ne changerait rien. → Quand bien même tu aurais raison, cela ne changerait rien. 3. Même si vous n’obteniez pas ce poste, ce ne serait pas grave. → Quand bien même vous n'obtiendriez pas ce poste, ce ne serait pas grave. 4. Même vous étiez l’homme le plus riche du monde, vous ne pourriez être heureux sans amour. → Quand bien même vous seriez l'homme le plus riche du monde, vous ne pourriez être heureux sans amour. 5. Même si on lui donnait la possibilité de faire ce voyage, il refuserait. → Quand bien même on lui donnerait la possibilité de faire ce voyage, il refuserait.

IV. L’expression de la concession (3)
1 Observez le modèle, puis transformez les phrases en utilisant bien que ou quoique. nous allons sortir. il pleut. → nous allons sortir bien qu’il pleuve. 1. Je vais acheter cet appartement. Il est cher. → Je vais acheter cet appartement bien qu'il soit cher / quoiqu'il soit cher. 2. Vous pouvez le croire. Cette histoire vous paraît étrange. → Vous pouvez le croire bien que cette histoire vous paraisse étrange / quoique cette histoire vous paraisse étrange. 3. Ils vont se marier. Leurs parents le leur déconseillent. → Ils vont se marier bien que leurs parents le leur déconseillent / quoique leurs parents le leur déconseillent. 4. Je vous autorise à fumer. C’est interdit. → Je vous autorise à fumer bien que ce soit interdit / quoique ce soit interdit. 5. David aime Lise. Elle a de gros défauts. → David aime Lise bien qu'elle ait de gros défauts / quoiqu'elle ait de gros défauts.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

6. Guillaume est inquiet. Il n’y a vraiment pas de quoi. → Guillaume est inquiet bien qu'il n'y ait vraiment pas de quoi / quoiqu'il n'y ait vraiment pas de quoi. 2 Complétez par même si, quand bien même, bien que, quoique, sans que. 1.
Même si

tu n’es pas d’accord avec lui, tu dois respecter son opinion.
bien qu'

2. Nous allons faire une partie de cartes, 3. Tu travailles beaucoup 4. Il pense qu’il a raison 5.
Quand bien même
sans que quoiqu'

il soit déjà tard.

ce soit très efficace. il ait tort.

il en aurait les moyens, il renoncerait à cet achat.
bien qu'

6. Elle ne progresse guère, 7. Tu ris 8.
sans que Quand bien même

elle fasse des efforts.

je sache pourquoi. je pourrais t’accompagner, je ne le ferais pas.
279

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues

9.

Même si

c’est tout le contraire, Marielle est persuadée qu’elle s’embellit en se maquillant.
quoiqu'

10. Il a fait des études de droit

il n’ait qu’une passion : la peinture.
de L’opposition et de La concession,

RemaRque : on trouvera un exercice consacré à l’emploi de sans que dans L’expression p. 324.

« Pococuranté, en attendant le dîner, se fit donner un concerto. Candide trouva la musique délicieuse. « Ce bruit, dit Pococuranté, peut amuser une demi-heure ; mais s’il dure plus longtemps, il fatigue tout le monde, quoique personne n’ose l’avouer. » Voltaire, Candide

V. L’expression de la concession (4)
1 Complétez ces phrases librement. J’ai beau le connaître depuis longtemps → J’ai beau le connaître depuis longtemps, il me surprend toujours. 1. Il a beau travailler, il a toujours de mauvaises notes. 2. Nous avons beau courir, nous ne parvenons pas à le rattraper. 3. Ils ont beau s’aimer, ils se disputent / se querellent tout le temps. 4. J’ai beau lui dire qu’il se trompe, il ne veut rien entendre. 5. Il a beau clamer son innocence, on le croit coupable. 2 Complétez les phrases suivantes en utilisant avoir beau. Vous pouvez vous aider, si vous le souhaitez, de l’indication entre parenthèses. Attention au temps que vous employez. 1. (s’exercer) 2. (être intelligente) 3. (surveiller)
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

Il a beau s'exercer

, il n’y parvient pas.

Tu as beau être intelligente

, tu dois travailler quand même.

On avait beau le surveiller

, il s’échappait tout le temps.

4. (insister) 5.

On aura beau insister,

, il ne voudra pas nous recevoir.

J'aurais beau avoir de la patience

, je finirais toujours par me fâcher.

(avoir de la patience) 3 Observez l’exemple ci-dessous, puis transformez les phrases. elle a relu sa leçon plusieurs fois mais elle ne la sait pas. → elle a beau avoir relu sa leçon plusieurs fois, elle ne la sait pas. 1. Nous avons obtenu de bons résultats mais notre père n’est pas satisfait. → Nous avons beau avoir obtenu de bons résultats, notre père n'est pas satisfait. 2. Elle a menti mais nous lui avons pardonné. → Elle a beau avoir menti, nous lui avons pardonné.
280

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues

3. J’ai fait le plus vite possible mais j’ai manqué mon train. → J'ai beau avoir fait le plus vite possible, j'ai manqué mon train. 4. Pierre a été insupportable la dernière fois mais je l’invite quand même. → Pierre a beau avoir été insupportable, je l'invite quand même. 5. Tu as dit la vérité mais ils ne t’ont pas cru. → Tu as beau avoir dit la vérité, ils ne t'ont pas cru. 6. Elle s’est levée tôt mais elle n’est pas arrivée à l’heure. → Elle a beau s'être levée tôt, elle n'est pas arrivée à l'heure. 4 Observez, puis transformez les phrases. Attention à la négation et au temps des verbes. Même si je ne l’aimais pas, j’étais obligé de collaborer avec lui. J’avais beau ne pas l’aimer, j’étais obligé de collaborer avec lui. 1. Même s’il ne te voyait pas, il devinait que tu étais là. → Il avait beau ne pas te voir, il devinait que tu étais là. 2. Même si je ne suis pas très riche, je vis confortablement. → J'ai beau ne pas être riche, je vis confortablement. 3. Même si Philippe ne partait pas, je continuais à me faire du souci. → Philippe avait beau ne pas partir, je continuais à me faire du souci. 4. Même si les choses ne s’arrangeaient pas, je restais optimiste. → Les choses avaient beau ne pas s'arranger, je restais optimiste. 5. Même si je ne suis pas d’accord avec lui, je l’aime bien. → J'ai beau ne pas être d'accord avec lui, je l'aime bien.

« On a beau chercher, on ne trouve jamais que soi-même. » Anatole France, le Petit Pierre.

Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

281

F. L’expression de la comparaison
I. Prépositions, adverbes, propositions comparatives
1 Reliez ces différents termes pour retrouver des comparaisons que l’on rencontre fréquemment en français. 1. Il est vif 2. Elle est gaie 3. Il est rouge 4. Elle est douce 5. Il est têtu 6. Elle est bavarde 7. Elle est belle • comme un âne • comme l’éclair • comme le jour • comme une pie • comme une tomate • comme un agneau • comme un pinson.

2 Construisez des phrases en suivant l’indication entre parenthèses. Ma grand-mère continue à se lever à l’aube. elle en a l’habitude. (comme – ordre : proposition principale + proposition subordonnée) → Ma grand-mère continue à se lever à l’aube comme elle en a l’habitude. 1. Il a démissionné après deux jours. Nous le lui avions demandé. (ainsi que – ordre : proposition principale + proposition subordonnée) → → 2. Certaines serrures sont plus faciles à violer que d’autres. Nos systèmes informatiques ne présentent pas tous la même résistance aux attaques. (de même que – ordre : proposition subordonnée + proposition principale) → →
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

Il a démissionné après deux jours ainsi que nous le lui avions demandé.

De même que certaines serrures sont plus faciles à violer que d'autres, nos systèmes informatiques ne présentent pas tous la même résistance aux attaques.

3. Il te l’a écrit la semaine dernière. Il est amoureux d’une violoniste. (comme – ordre : proposition subordonnée + proposition principale) → → 4. Je t’ai apporté ce livre. Je te l’avais promis. (ainsi que – ordre : proposition principale + proposition subordonnée) → → 5. La fonction crée l’organe. Il arrive qu’une réalité nouvelle oblige à créer un mot nouveau (de même que – ordre : proposition subordonnée + proposition principale) → →
282
De même que la fonction crée l'organe, il arrive qu'une réalité nouvelle oblige à créer un mot nouveau. Je t'ai apporté ce livre ainsi que je te l'avais promis.

Comme il te l'a écrit la semaine dernière, il est amoureux d'une violoniste.

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues

3 Reprenez les phrases que vous avez construites avec de même que et réécrivez-les en utilisant de même que…, de même.
1. De même que certaines serrures sont plus faciles à violer que d'autres, de même nos systèmes informatiques ne ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– présentent pas tous la même résistance aux attaques.

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
2. De même que la fonction crée l'organe, de même il arrive qu'une réalité nouvelle oblige à créer un mot nouveau.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Observez l’exemple puis complétez librement. il tremble → il tremble comme s’il avait peur. 1. Robert est essouflé comme s'il avait couru. 2. Faites comme si je n'étais pas là. 3. Je vais rester au lit comme si j'étais malade. 4. Tu te dépêches comme si tu étais en retard. 5. Il titube comme s'il avait bu.

« Nous agissons toujours comme si quelque chose dépassait en valeur la vie humaine… mais quoi ? » Antoine de Saint-Exupéry

II. Plus (de), moins (de), autant (de), aussi
1. Plus / moins / aussi [adjectif ou adverbe] que
1 Répondez aux questions en suivant les indications données entre parenthèses. Attention à l’accord des adjectifs.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

– Cette ficelle mesure 25 cm. et celle-là ? – elle est moins longue. 1. – Ce manuscrit date de 1890. Et celui-là ? –
Il est plus récent.

(long ; –) (récent ; +)

2. – Cette valise pèse 14 kg. Et celle-là ? –
Elle est aussi lourde.

(lourd ; =)

3. – Ce document est passionnant. Et celui-là ? – Il est moins intéressant.

(intéressant ; –)

2 Établissez des comparaisons en vous appuyant sur les indications données entre parenthèses. Attention à l’accord des adjectifs. 1. François – son frère
François est plus courageux que son frère.

(courageux ; +)

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
283

L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues

2. Elle – Marie

(grand ; –)

Elle est moins grande que Marie. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

3. Je – toi

(optimiste ; =)

Je suis aussi optimiste que toi. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

4. Vos enfants – ceux de ma sœur

(discipliné ; +)

Vos enfants sont plus indisciplinés que ceux de ma soeur. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

5. Elles – nous

(heureux ; =)

Elles sont aussi heureuses que nous. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

3 Complétez en suivant l’indication donnée entre parenthèses. 1. Il travaille bien. → Il travaille 2. Lise court vite. →
Lise court moins vite que

(+)
mieux que

l’année dernière. (−) sa camarade. (=) toi. (+) avant. (−) les autres concurrents.

3. Vincent vient souvent. →
Vincent vient aussi souvent que

4. Tu conduis prudemment. →
Tu conduis plus prudemment qu'

5. Elles s’entraînent depuis longtemps. →
Elles s'entraînent depuis moins longtemps que

4 Même consigne. 1. Crie 2. Articule 3. Parle
plus fort
mieux moins vite

! ! !

(fort ; +) (bien ; +) (vite ; −)

5 Lisez ce texte puis répondez aux questions.
Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin, 2010.

Selon l’Insee, les femmes préfèrent les hommes grands Les femmes préféreraient les grands. Brutal, ce constat ponctue une étude publiée, vendredi 13 juin, par l’Insee dans sa très sérieuse revue economie et statistique (n° 361). Le sociologue Nicolas Herpin y énumère tous les handicaps sociaux que devrait surmonter un individu de sexe masculin n’ayant pas la chance de dépasser 1,70 m. [Selon lui], la « mise en couple » serait plus précoce pour les grands. Parmi les 30-39 ans, un quart des plus de 1,80 m vivent en célibataire, alors que c’est le cas de 40 % des moins d’1,70 m. L’écart est plus important au-dessous de 30 ans et se maintient au-dessus de 40 ans. « La taille des hommes exerce des effets nets sur la vie en couple et ces effets ne sont pas liés au milieu social », affirme le sociologue, qui considère que les « petits » sont tenus à l’écart de l’ascenseur social. Plus souvent diplômés, ceux qui dépassent 1,80 m mènent de plus belles carrières professionnelles – hormis dans la fonction publique où le recrutement s’effectue par le biais des concours – et accèdent plus facilement aux responsabilités. « Les hommes de petite taille apparaissent comme un moins bon parti que ceux de grande taille si l’on s’en tient aux espoirs de carrière au moment de la “mise en couple” », résume Nicolas Herpin, qui précise que rien ne laisse entrevoir chez eux une moindre aptitude à vivre en couple. Au contraire. Jean-Michel Normand, le Monde, 14 juin 2003
284

1. Fabrice a moins de cours que moi ? – Non. → Marion a autant de frères que de soeurs. 3. (=) 3. 285 . quels avantages les hommes de grande taille ont-ils sur les hommes de petite taille ? Les hommes de grande taille se "mettent en couple" plus tôt que les hommes de petite taille et font de meilleures ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– carrières. 1. → Lise a autant de robes que de pantalons. en suivant l’indication entre parenthèses. Georges a passé moins d' plus de moins de argent que prévu. Plus de / moins de / autant de [nom] que 1 Complétez. J’ai deux chiens et quatre chats. sport que nous le devrions. Marion a trois frères et trois sœurs. années à l’étranger que moi. il a autant de cours que toi. temps libre qu’elle veut.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues Questions : 1. 1. 3 À partir des éléments qui vous sont donnés. – Jean a pris plus de photos que moi ? – non. → J'ai moins de chiens que de chats. Sylvie a acheté plus de disques que moi ? – Non. Paul a trois stylos rouges et deux stylos bleus. Il a 2. 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. « une moindre aptitude à vivre en couple » : pourquoi le journaliste a-t-il écrit « moindre » et non pas « plus petite » ? Parce que le comparatif de "petit" est "plus petit" quand l'adjectif a un sens concret et "moindre" quand il a un sens ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– abstrait. moins d' (−) (+) (−) (=) (−) autant de 2 Répondez aux questions. D’après cet article. Nous faisons 4. elle a plus de valises que toi. Nathalie a plus de courrier que moi ? – Non. en suivant l’indication entre parenthèses. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. → Paul a plus de stylos rouges que de stylos bleus. construisez des phrases en utilisant plus de … que de …. J’ai fait 3. (−) (+) Non. 2010. 2. Elle a 5. Lise a quatre robes et quatre pantalons. (−) (−) 2. elle a moins de courrier que toi. 4. il a pris moins de photos que toi. autant de … que de …. moins de … que de …. fautes à cette dictée que vous. Hélène a moins de valises que moi ? – Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. elle a acheté moins de disques que toi.

Elle est 12. Victor en sait 5. que François. (+) (−) 2. → Cette conférence m'intéresse plus que l'autre. Il fait 11. beau qu’hier. toi. Il a plu aujourd’hui 6.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 5. autant… que. → Vous vous reposez moins que vous le devriez. jolie que sa sœur. 7. (+) (+) → Nous apprécions plus la montagne que la mer. (−) (=) (+) 1. Mon oncle a six neveux et trois nièces. chaud qu’hier. Il est 10. (−) 4. [Verbe] plus / moins / autant … que 1 Observez l’exemple. → Il pleut plus que l'année dernière. Vous vous reposez. → J'ai moins marché qu'hier. / J'ai marché moins qu'hier. Nous apprécions la montagne. → Il travaille moins qu'avant. / Il n'a pas grossi autant qu'on le dit. Pierre aime Marie 8. autant autant autant que toi sur ce sujet. autant 7. J’ai des problèmes tout aussi aussi autant autant que je le souhaite. 3. (=) 3. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. triste que moi. Ce réalisateur a tourné dix mauvais films et cinq bons films. 286 . → Nous voyageons à l'étranger autant que nous le pouvons. Il pleut. / Nous apprécions la montagne plus que la mer. → Ce réalisateur a tourné plus de mauvais films que de bons films. Cette conférence m’intéresse. 6. 8. gaie que charmante. que charmante. puis construisez des phrases en utilisant plus… que. Il n’a pas grossi. moins… que. Je vais au cinéma 2. Il fait 4. 6. Elle est 3. 2 Complétez par aussi ou autant. 1. 7. Il travaille. qu’hier. J’ai marché. → Mon oncle a plus de neveux que de nièces. J’aime le rouge. → Il n'a pas autant grossi qu'on le dit. Elle est gaie aussi aussi aussi aussi souvent que lui. 2010. Je peux bénéficier de ce service 9. Nous voyageons à l’étranger. → J’aime plus le rouge que le violet.

. et qu'elles mettent en oeuvre encore aujourd'hui. « Ma joie n’était ni aussi grande ni autant de aussi franche que de que je me l’étais promis.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 3 Complétez par aussi. Toutes deux sont d'accord sur ce point : les femmes ne font pas de meilleurs chefs que les hommes. et gardent toujours une certaine distance par rapport à leur travail. il exprime simplement la quantité dans "Autant de caractéristiques qu'elles ont développées [. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– alors que Véronique Cayla pense qu'elles font des chefs différents. aussi… que. autant que. 13 octobre 2005. Véronique Cayla Directrice générale du centre national de la cinématographie. Il est plus sain de rester une personne entière […] que d’exister uniquement à travers son activité. Nicole Rosa emploie à deux reprises le déterminant autant de. nature féminine : elles participent seulement d'une tactique que les femmes ont élaborée au fil des siècles pour ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. En revanche. aussi ennemis nous. Dans cette phrase. dossier établi par Anne Vidalie. Cependant. et font ensuite. toi. Or le sens du commandement et le goût du pouvoir n’ont pas de sexe. elles misent sur le charme. » Nicole Rosa Fondatrice de la société d’assurance Compagnie des femmes. comment les femmes dirigent-elles les entreprises en comparaison des hommes ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. elles cherchent davantage le consensus que les hommes. la souplesse. […] En revanche. la douceur. à garder une certaine distance par rapport à la sphère professionnelle. l’intuition. Et dont elles n’ont plus besoin une fois qu’elles ont conquis le pouvoir. autant de … que de. à Deauville. Questions 1. Cet acquis culturel volera en éclats quand il y aura autant de femmes que d’hommes aux plus hautes responsabilités. les femmes mettent en œuvre des tactiques différentes de celles de leurs congénères masculins pour arriver aux postes de direction. elle. dans un monde dominé par les hommes. Toutes les deux ont-elles exactement la même vision de la nature féminine ? Non. autant que autant de sacrifices pour si peu ! 4 Lisez le texte et répondez aux questions. Celui-ci exprime-t-il toujours une relation de comparaison ? Le déterminant "autant de" exprime une relation de comparaison dans la proposition "quand il y aura autant de ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– femmes que d'hommes aux plus hautes responsabilités". pour survivre. Tout d’abord. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 287 . la Vie en fleur 2. D’après Véronique Cayla et Nicole Rosa. 2010. Tu gagnes 5. « Elles font des chefs différents parce qu’elles ne fonctionnent pas de la même manière. Voici les réponses de deux d’entre elles. Les femmes font-elles de meilleurs chefs ? les femmes font-elles de meilleurs chefs ? le magazine L’Express a posé cette question à un certain nombre de femmes peu avant l’ouverture du premier forum des femmes pour l’économie et la société. s’occuper de l’éducation de ses enfants oblige à relativiser les choses. » Anatole France. » « Les femmes font-elles de meilleurs chefs ? ». Nicole Rosa. des chefs assez comparables. Je pouvais lire sur son visage 3. l’express. parce qu'elles sont plus souples que les hommes souplesse que pour mieux gravir les échelons. le 13 octobre 2005. en définitive. leur vision de la nature féminine n'est pas tout à fait la même. les qualités de ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– souplesse et de douceur auxquelles recourent les femmes dans la sphère professionnelle ne sont pas inhérentes à la conquérir le pouvoir. 1. Vous avez fait autant d' tristesse que pitié. affirme qu'elles n'usent de cette ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. il est employé après une énumération et en résume les différents termes. Qu’elles en aient conscience ou non. autant de.. Mathieu a 4. « Les femmes ne font pas de meilleurs chefs. Certaines sont faites pour diriger parce qu’elles possèdent les qualités nécessaires. autant de … que. mais il n’est pas courageux.] pour ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– survivre". Rares sont celles qui trouvent du plaisir dans l’autoritarisme. Autant de caractéristiques qu’elles ont développées au fil des siècles pour s’adapter. Car pour Véronique Cayla. […] Ensuite. C’est à mes yeux une bonne chose.

Histoire naturelle. Ses théories ont influencé. 177. à Paris. 288 . (important) des îles de la Méditerranée. Au début des années 60. Passionné par les mathématiques et la botanique. réputé – âgé – expérimenté Un grand savant du xviiie siècle : Buffon Né en septembre 1707 en Bourgogne. le moins (de) 1 Complétez les phrases avec les adjectifs entre parenthèses. d’Europe. Mais je peins les personnes mieux. Attention aux accords. Victor travaille 3. (beau) 6. cinq ans plus tard. p. bien peintre. qu’elle. La seconde candidate a été . (grand) 500 000 voyageurs transitent chaque jour par la gare du Nord. (cher) 4. le meilleur 4. le meilleur que l’année dernière. Ils ont relations du monde. N’oubliez pas les accords. Marie peint mieux mieux bien Ce sont de bons camarades. Il est même les paysages. 1. Darwin. mis au superlatif. Nice fut l’un des foyers artistiques 2 Complétez avec les adjectifs en italiques. entre autres. Puis. 6. Il est d’Europe. On lui doit un monumental ouvrage de sciences naturelles. RemaRque : on trouvera un exercice sur l’emploi du subjonctif dans les propositions subordonnées relatives suivant un superlatif dans Le subjonctif dans Les propositions reLatives. Le noir te va . Jean va te présenter à l’une de ses toujours eu les meilleures bonnes/meilleures collaboratrices. la plus montagneuse 2. mis au comparatif ou au superlatif. Mais je trouve que le bleu te va encore la meilleure 5. 2010. Georges Buffon est l’un des savants du xviiie les plus réputés siècle. Pierre et Marie s’entendent 2. (célèbre) conquête que l’homme ait jamais faite » ? les plus célèbres Le grand Prix de Monaco est l’une des épreuves monde de Formule I. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. La gare du Nord est la plus grande gare d’Europe et la troisième du monde par l’importance de son trafic. Elle est un meilleurs bon élève de sa classe. (montagneux) La Corse est 3. il a obtenu la charge d’Intendant du Jardin du Roi – ce qui lui a valu quelques jalousies de la part de certains scientifiques plus âgés et plus expérimentés que lui. (fréquenté) 8. Ils travaillent ensemble depuis dix ans. prenons le chemin le moins fréquenté les plus créatifs . 1. en trente-six volumes. le moins cher. 3 Complétez avec l’adjectif bon ou l’adverbe bien à la forme qui convient. Le plus (de). du championnat du 7.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues III. C’est elle qui a obtenu score. il est entré à vingt-six ans à l’Académie des scien- ces – à une époque où il était plus fréquent de s’engager dans une carrière de magistrat. le plus important Le parc nucléaire de la France produit 70 à 80 % de son énergie. Qui a écrit que le cheval était « la plus belle 5. (créatif) Pour être tranquilles. Mes portraits sont bien que les siens. Comparez les prix et trouvez le trajet .

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– IV. Inspiré de « La bataille du vin français en Chine » de Marie Visot et de « Les ambitions affichées de la viticulture chinoise » de Bernard Burtschy. des œufs. il faut être attentif au temps de cuisson : plus la quenelle est grosse. de mieux en mieux. "C'est la moindre des choses" est une formule de courtoisie qui signifie "c'est tout naturel". plus 6. et ses exportations vers la Chine. 2 Complétez en vous inspirant de l’indication donnée entre parenthèses. elle achète de plus en plus. à base d’écrevisses. « La quenelle de Lyon ». "je vous en prie". il se porte. Un fait paraît significatif : il y a de moins en moins de vins français dans les avions des compagnies asiatiques. Plus je te connais. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. chiliens. Pour l’instant. californiens. (croire) (comprendre) (aimer) (se porte) (dépenser) (réussir) ils en dépensent. 2. Exprimer les idées de progression et de proportion 1 Surlignez les expressions exprimant un accroissement progressif ou une diminution progressive. ont fortement diminué durant les vingt dernières années. C'est dans ce placard qu'il y a le plus de place.. En outre. 2. la Chine s’est donné pour objectif d’être dans les dix ans parmi les plus gros producteurs mondiaux. la France est encore son partenaire privilégié. mieux Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. le véritable [défi] des amateurs est d’arriver à 60 %.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 4 Expliquez ces deux expressions : 1. du blanc de volaille ou de la chair tendre de brochet. Le vin français en Chine La Chine est devenu un importateur très sérieux sur le marché international du vin. [. bien une formule qui s'emploie pour reprocher à quelqu'un d'avoir manqué à la plus élémentaire courtoisie. plus elle restera gonflée. Ils voteront pour le candidat qui leur causera le moins de désagréments. C’est la moindre des choses. 1. moins vous réussirez. 3 Lisez le texte puis répondez à la question. comme vers l’ensemble de l’Asie. 9 août 2008. Dans le plus simple appareil. Premier consommateur d’Asie (en nombre de bouteilles). Moins vous travaillerez. 289 . 2010. Traditionnellement. voire 100 %. on la sert recouverte de la célèbre sauce de Nantua. le figaro Magazine. 3 juin 2006. moins 3. Ou ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Construisez deux phrases avec le plus de et le moins de. je t'aime. plus la quenelle gonfle et. Une recette simple. plus 4. plus elle gonfle. 1. moins on le croit. Plus il ment. plus la cuisson doit durer longtemps. je la comprends. faite de semoule de blé dur. Plus ils gagnent de l’argent. 1. 5. mais pour combien de temps ? Elle subit la concurrence des vins australiens. 2. le figaro Madame. du beurre frais. plus la cuisson dure longtemps. Pour que les quenelles restent bien gonflées. La quenelle de Lyon La fameuse quenelle lyonnaise apparaît vers 1830. "nu". après une maturation de vingt-quatre heures. "Dans le plus simple appareil" signifie "très peu vêtu". Plus cette enfant grandit.] Une quenelle doit gonfler à 40 % .. et certains de ses vins sont déjà compétitifs. suivis d’un nom. Moins il travaille. à laquelle on incorpore.

se précisait. plus la quenelle gonfle. 1939. plus la cuisson doit durer longtemps. 2010. mais qu’on peut venir aussi à Paris pour y apprendre Paris. C. c’est elle . J’étais venu à Paris suivre des cours : sans doute pourrais-je compter sur mes doigts le nombre de fois qu’il m’est arrivé de m’asseoir dans un des auditoires de la Sorbonne. qui ne délivre aucun diplôme. devenait de jour en jour plus familière et plus proche. Ramuz. le narrateur a pensé qu'il ne se consacrerait qu'à ses études parce que Paris lui ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– semblait une ville hostile et étrangère. Au début de son séjour à Paris. 259. qui vous appelle. C’est qu’on peut venir à Paris pour « apprendre » tout court. Il y a l’enseignement de l’école. mais il y a l’enseignement de la vie. Questions : 1. plus Paris me semblait hostile ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– et étranger. 290 . c’est à l’enseignement de l’école que je croyais avoir affaire . plus je croyais n'avoir affaire qu'à lui.-F. → La quenelle gonfle d'autant plus que la cuisson dure plus longtemps. [Au début de mon séjour]. Bilan d’un séjour à Paris J’étais venu à Paris pour six mois . notamment pour distinguer : d’autant plus/moins… que dans l’expression de la cause.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues Question : Observez le modèle puis réécrivez la phrase en utilisant d’autant plus … que … plus … Plus la quenelle est grosse. c'est à l'enseignement de l'école que je croyais avoir affaire . par céder. je croyais d’autant plus n’avoir affaire qu’à lui que Paris [me semblait] plus hostile et plus étranger. qui vous entoure. qu’il ne se consacrerait qu’à ses études ? Surlignez le passage où se trouve exactement la réponse à cette question. Réécrivez ce passage en utilisant plus … plus … Au début de mon séjour. 4 Lisez le texte puis répondez aux questions. mais qui est là. p. avec quelques absences. et d’autant plus / moins… que… plus / moins dans l’expression de la comparaison. J’étais venu à Paris pour préparer une thèse. plus de douze ans. j’y suis resté. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– RemaRque : on peut se reporter également au texte intitulé « Louis Vuitton » qui clôt L’expression de La cause. Gallimard. qui ne convoque pas à heure fixe. p. elle me quittait . cette vie de Paris qui ne prétend rien enseigner. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Mais peu à peu l’école s’éloignait. tandis que grandissait. qui ne s’inquiète pas de vous. et aux sollicitations de laquelle on finit. Paris. elle disparaissait à l’horizon avec son horaire et ses disciplines . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. sans trop le savoir. → la cuisson doit durer d’autant plus longtemps que la quenelle est plus grosse. au début de son séjour à Paris. je n’en ai jamais écrit une ligne. 48. Pourquoi le narrateur de ce récit a-t-il pensé. Plus la cuisson dure longtemps. ce n’est pas moi qui m’éloignais et la quittais.

2. Si nous parvenons à réaliser ce projet. Si c’est elle qui a peint ce tableau. . Si tu ne peux pas venir. (se mettre) 2. 2010. 7. . (avoir) quelques jours de congé en avril. 1. (avoir) Si tu n’es pas du même avis que lui. on Si la température est à zéro degré. Si vous venez à Paris. Si son train a du retard. 2. obtenaient pourraient (pouvoir) les 291 . si tu voulais un jour le rencontrer. 1. il serait heureux de te recevoir. 1. (aller) te voir en Italie.Si vous 2. préviens-moi. Je préparais moi-même le repas si j'en avais le temps. l’eau Si je m’absente quelques jours. nous vous en informerons. j’ 4. repose-toi un peu. confie affaire à un triangle isocèle si le triangle a deux côtés égaux. Si le temps le permet. je lui prêtais volontiers une petite somme. 10. 3. le futur ou l’impératif). (geler) 4. 8. L’expression de l’hypothèse I.G . . Les subordonnées de condition (1) 1 Complétez ces phrases (vous pouvez utiliser le présent de l’indicatif. téléphonez-moi. (confier) 5. mon chien à la voisine. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Elle mettait ses bêtes à l’abri 4. . 3 Complétez les phrases avec des propositions subordonnées commençant par si. 5. Si elle va mieux demain. je vous l’ achèterais (acheter) (se sentir) pas bien demain. vous aurez une bonne note. il faudrait irais (falloir) vous rendre à l’hôpital. (risquer) 3. il Si on ne respecte pas le règlement. 4. 6. ils reporter à l’année prochaine. Si tu as fini ce travail. je On a se met risque gèle immédiatement en colère. si l'orage menaçait S'il n'avait pas assez d'argent 5. 4 Observez le modèle puis mettez les verbes entre parenthèses au temps qui convient. Si vous avez déjà vu ce film. nous l'attendrons. une amende de cent euros. elle restait au coin du feu. S’ils n’ (obtenir) pas de crédit pour faire ces travaux cette année. elle a vraiment du talent. nous pouvons aller en voir un autre. j'irai lui rendre visite. 3. 1. j'irai skier demain matin. Si vous ne 3. . je venais l’aider. 2 Mettez les verbes entre parenthèses au présent. S'il faisait trop froid S'il avait besoin de moi . Si j’ souhaitiez vous sentiez avais (souhaiter) un jour vendre votre appartement. 9. Si vous avez bien appris vos leçons.

elle pourrait bénéficier d'une réduction. Si tu avais su (lire) ce livre. (porter) des robes longues. Elle se dépêche comme si tu préfères t’en occuper toi-même. 6. nous (arriver) à ce moment là. nous t’aurions encouragé à persévérer. 4. (réussir). (être) pas perdus. il était mécontent. comme si. Il me traite 6. avions emporté (emporter) notre boussole. elle aurait pu nous servir d'interprète. il ne le montrerait pas. il n’en ferait qu’à sa tête. Si vous aviez lu 2. je lui dirais la vérité. Même si comme si Même si sauf si / même si elle a des ennuis. 5. (se rencontrer). . Je me chargerai de ce travail. Il rit 3. elle était en retard. 4. 5. Les subordonnées de condition (2) Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Si nous 3. Si j’étais à votre place. Nous pouvons prendre cette route. 3. sauf si 7. je ne lui (écouter) mes conseils. 2. Si notre appartement était plus grand. Si elle parlait anglais . 6 Observez le modèle puis mettez les verbes au temps qui convient si tu avais bu avant de partir tu aurais moins soif. un autre chemin. 9. Si elle savait mieux cuisiner. (savoir) la vérité plus tôt. il était malade. .L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 5 Complétez les phrases 1. Il est très pâle 8. vous auriez beaucoup aurais appris (apprendre). je me marierais avec elle. ils le feraient immédiatement. 7 Observez l’exemple puis mettez les verbes au temps qui convient Si tu avais rencontré des difficultés. tu serait pourrais serions (pouvoir) faire ce voyage. je n'aurais pas hésité à lui demander de m'aider. . vous aurions porté aurait réussi étais arrivé(e) vous seriez rencontré(e)s 8 Observez l’exemple. nous ne (obéir). . 1. ne te décourage pas. 2010. il ne (être) pas dans une telle situation. Si les fraises étaient mûres.) 1. nous t’aurions emmené. Même s' comme si comme s' j’étais à son service. on pourrait en cueillir pour le dessert. 1. tu rencontres un jour des obstacles. que nous ne connaissons pas. S’ils pouvaient te proposer un poste. tout allait bien. Si j’ 3. Si nous 4. vous souhaitez rentrer par 10. 2. elle m'aurait invité à déjeuner chez elle. Si j’en avais le courage. 1. (Rappel : si + il(s) → s’il(s). 3. 292 . nous aurions pu vous héberger. sauf si vous vouliez l’en empêcher. . Elle ne me téléphone jamais 2. . c'est ce que je ferais. Si votre fille avait moins de douze ans. sauf si. II. elle pas fait avions vécu avait écouté (vivre) à cette époque. Si elle n’était pas si occupée. S’il m’ avais pas avait obéi gaspillé (gaspiller) tes économies. 1 Complétez par même si. puis complétez avec des verbes au conditionnel passé si tu n’étais pas malade. (faire) confiance. Si tu n’ 2. 4. Si j’étais plus jeune. Si elle 5.

appelez-moi à ce numéro. 3. 3 Réécrivez les phrases en remplaçant si par à condition que. sauf s’il pleut d’ici le mois prochain. sauf si le ciel est couvert.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 2 Observez le modèle puis complétez les phrases en utilisant la conjonction selon que … ou (que). 2. 2. Elle accepte de te recevoir si votre entretien ne dure pas plus d’une heure. → J'ai prévu de visiter le musée Delacroix. Ils ne pourront pas vous embaucher avant Noël. sauf s’il a un empêchement de dernière minute. Vous pourrez vous baigner si le temps le permet. que lui dirons-nous ? → A supposer qu'il vienne. 4. → Ils ne pourront pas vous embaucher avant Noël. → Au cas où vous passeriez par Bordeaux. Selon que vous voyagez seul ou en couple . à moins que tu aies une autre idée. Il viendra vous chercher à la gare. Si vous passez par Bordeaux. le tarif est différent. → Nous pique-niquerons pendant le trajet. Rappel : à condition que + subjonctif. 6. 4 Réécrivez les phrases en remplaçant sauf si par à moins que. → Nous irons nous promener dans la forêt à condition qu'il fasse beau. J’ai prévu de visiter le musée Delacroix. sauf si l’un de leurs employés part avant la fin de son contrat. 5 Réécrivez les phrases en remplaçant si par la conjonction proposée entre parenthèses. Tu peux aller voir tes camarades si tu as fini tes devoirs. Nous pique-niquerons pendant le trajet. Nous irons nous promener dans la forêt s’il fait beau. François t’aidera si tu fais des efforts. 3. 1. S’il vient. à moins qu'il pleuve d'ici le mois prochain. (Attention : à moins que + subjonctif) 1. La récolte ne sera pas très bonne. → Il viendra vous chercher à la gare. → La récolte ne sera pas très bonne. il ne vous traite pas de la même façon → il ne vous traite pas de la même façon selon que vous êtes riche ou pauvre. que lui dirons-nous ? 2. sauf si tu préfères manger au restaurant. → Tu peux aller voir tes camarades à condition que tu aies fini tes devoirs. appelez-moi à ce numéro. sauf si tu as une autre idée. 3. Nous verrons des étoiles filantes. → Elle accepte de te recevoir à condition que votre entretien ne dure pas plus d'une heure. à moins que tu préfères manger au restaurant. 2. à moins que le ciel soit couvert. → François t'aidera à condition que tu fasses des efforts. Le trajet dure plus ou moins longtemps selon que l'on prend le bus ou le métro. 1. → Nous verrons des étoiles filantes. 293 (à supposer que) (au cas où) . → Vous pourrez vous baigner à condition que le temps le permette. Vous travaillez plus ou moins efficacement selon que vous serez reposés ou pas. 1. 2010. 5. à moins qu'il ait un empêchement de dernière minute. 5. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 4. à moins que l'un de leurs employés parte avant la fin de son contrat.

elle réussit toujours ses examens. Nous essayerons de lui parler de vous si nous pouvons le rencontrer. elle est toujours (travailler) sérieusement ou pas.] et que [.. si tant est que nous puissions le rencontrer. 2. D’après le titre. Jean se rend toujours à (pouvoir) venir ou pas. pourquoi ne nous a-t-il pas avertis de son absence ? (en admettant que) 6. → Je veux bien te prêter ce livre à condition que tu le rendes avant lundi. il est content. à de graves conséquences… D’après l’article « Le scénario catastrophe de la grippe aviaire. Questions : 1. (si tant est que) 7. Que vous puisse brille (briller) ou qu’il pleuve (pleuvoir). Si nous sommes près de lui. il est content. Je veux bien te prêter ce livre si tu me le rends avant lundi. → Nous essayerons de lui parler.. le Monde. ce sont une vingtaine d’individus qui sont touchés. 6 Lisez puis répondez aux questions. → (pour peu que) Elle est vraiment susceptible. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2.] que [. (à condition que) 4. S’il est parti en voyage. (avoir) tort ou raison. (pourvu que) 5. Le temps que les autorités prennent conscience de la situation.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 3. les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. Si on n’est pas de son avis. vous mettrez environ une demi-heure. Ensuite ? Des chercheurs français et italiens publient.. Le scénario catastrophe de la grippe aviaire. Qu’elle 6.» La Fontaine. p. il faut s’attendre. vous devez vous comporter poliment. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7 Complétez les phrases avec les verbes entre parenthèses. « Selon que vous serez puissant ou misérable. Le premier homme infecté par la nouvelle souche virale demeure quelques jours sans symptômes . il transmet la maladie à deux de ses proches.7 personne et que les pouvoirs publics restent inactifs. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 27 janvier 2007. Quelles sont les conjonctions qui permettent d’exprimer l’hypothèse dans ces lignes ? "Si [. Qu’il 3. à moins que… LE VIRUS A de sous-type H5N1 mute et s’humanise un jour d’octobre. Que vous 4. pourquoi ne nous a-t-il pas avertis de son absence ? → En admettant qu'il soit parti en voyage. 1. Que tout souriante. dans la revue Plos Medicine. que chaque porteur infecte à son tour en moyenne 1..] " (voir les conjonctions surlignées dans le texte). d’après eux. Pour peu qu'on ne soit pas de son avis. (prendre) le métro ou le taxi. ait (aller) bien ou qu’elle (avoir) des soucis. « Les Animaux malades de la peste ». 294 . 162 et Le conditionneL passé. → Pourvu que nous soyons près de lui. 5. elle se met dans une colère noire. Si le virus part d’Hanoï en octobre. 164.. à Hanoï (Vietnam). un modèle de propagation par le trafic aérien d’une pandémie de grippe aviaire. preniez aille travaille ayez RemaRque : on trouvera des exercices avec au cas où dans Le conditionneL présent. Que le soleil son bureau en vélo. Elle est vraiment susceptible. p. cela m’est égal. que pouvez-vous déduire de la suite de l’article ? Nous pouvons en déduire que le scénario catastrophe décrit dans l'article ne se produira pas nécessairement. elle se met dans une colère noire. à moins que… » de Stéphane Foucart.. 2010.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– L'usine fermerait. Il faut qu'il dorme davantage. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. tes enfants seraient bilingues. la région s’appauvrirait. sinon nous serions beaucoup trop nombreux. vous auriez vu le soleil couchant. sinon nous manquerons notre rendez-vous. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Rentrez avant minuit. il l’aurait fait. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 295 Rentrez avant minuit. Nous irions à Venise. nous logerions chez mes cousins. s’il l’avait voulu. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2 Réécrivez les phrases en utilisant l’adverbe sinon. tes enfants seraient bilingues. sinon le professeur va se fâcher ! 4. Obéis ! si tu n’obéis pas. nous logerions chez mes cousins. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. 2010. Heureusement que mes neveux sont partis. Nous devons nous dépêcher. elle s'ennuierait moins. si nous le pouvions. Si l’usine fermait. Taisez-vous. S’il avait eu une voiture. a. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. il l’aurait fait. Il aurait eu une voiture. conditionnel conditionnel présent présent b. Béatrice aurait un travail. sinon vous risquez de ne plus avoir de métro. Si nous allions à Venise. 1. S’il ne dort pas davantage. sinon je vais me mettre en colère ! Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. la région s'appauvrirait. il aurait pu visiter les alentours. Obéis. il aurait pu visiter les alentours. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Heureusement que mes neveux sont partis. Taisez-vous! Si vous ne vous taisez pas. Tu vivrais en Angleterre. Si tu vivais en Angleterre. 4. conditionnel conditionnel passé passé 1. Si vous ne rentrez pas avant minuit. Nous devons nous dépêcher. je vais me mettre en colère. nous serions beaucoup trop nombreux. Vous seriez allés vous promener sur la plage. Si nous ne nous dépêchons pas. elle s’ennuierait moins. vous risquez de ne plus avoir de métro. nous viendrions te voir immédiatement. nous le pourrions. . nous viendrions te voir immédiatement. il l’aurait voulu. Si vous étiez allés vous promener sur la plage.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues III. sinon il sera vite épuisé. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Si Béatrice avait un travail. nous manquerons notre rendez-vous. il sera vite épuisé. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. vous auriez vu le soleil couchant. Les autres moyens d’exprimer l’hypothèse 1 Observez les exemples puis réécrivez les phrases. le professeur va se fâcher. S’ils n’étaient pas partis. Il faut qu’il dorme davantage.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2.L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 3 Remplacez. nous sommes payés à la fin de chaque mois. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Vous n'arriverez pas à temps à moins de prendre un taxi. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4 Complétez avec les prépositions qui conviennent. sauf 5. je n’y verrais rien. 5 Pour chaque phrase. en cas d' 8. un contretemps. vous pouvez prendre ce médicament trois fois par jour. j’aurais averti la police. et vous reconnaîtrez que j’ai raison. Ils ont le droit d’étudier à l’université à condition qu’ils aient le baccalauréat. dites comment est exprimée l’hypothèse. Il sera malheureux à moins que vous ne restiez près de lui. L'hypothèse est exprimée au moyen d'un adjectif apposé. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Nous l’emmenons à condition qu’elle paie son voyage. Tu peux faire cette randonnée à condition que tu aies de bonnes chaussures de marche. je serai là à dix heures. L'hypothèse est exprimée au moyen d'un gérondif. LA TRANSFORMATION EST IMPOSSIBLE CAR LES DEUX SUJETS SONT DIFFERENTS. Sans A moins d' son aide. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Appelez-moi immédiatement Sans urgence. à moins de – en cas de – sauf – sans 1. je n’y serais jamais parvenu. 1. LA TRANSFORMATION EST IMPOSSIBLE CAR LES DEUX SUJETS SONT DIFFERENTS. vous rendre à Mulhouse la semaine prochaine. avis contraire du médecin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Sauf exception. L’alarme se déclenche incendie. Je te rejoindrai à midi. Tu peux faire cette randonnée à condition d'avoir de bonnes chaussures de marche. 2010. Seul. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. en cas d' 3. Réfléchissez. Ils ont le droit d'étudier à l'université à condition d'avoir le baccalauréat. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. L'hypothèse est exprimée au moyen d'une proposition indépendante juxtaposée dont le verbe est à l'impératif. 7. L'hypothèse est exprimée au moyen d'une proposition indépendante juxtaposée. il n’aurait pas osé se lancer dans une telle aventure. à moins que je sois en retard. Vous devrez. vous pouvez avoir une vue magnifique. nouvelles de toi pendant plus d’une semaine. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. En montant sur cette colline. lunettes. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. 1. 2. Il nous demande de le suivre : nous refusons tout net. 6. Vous n’arriverez pas à temps à moins que vous ne preniez un taxi. L'hypothèse est exprimée au moyen d'un nom précédé de la préposition "sauf". toutes les fois que vous le pouvez. Je te rejoindrai à midi à moins d'être en retard. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 296 . les conjonctions de subordination par les prépositions correspondantes suivies de l’infinitif. 4. Sans Sauf contrordre.

L'hypothèse est exprimée au moyen d'une proposition indépendante juxtaposée. Avec plus de courage. Vous auriez des enfants. autrement. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– L'hypothèse est exprimée au moyen d'une proposition indépendante juxtaposée à la tournure interrogative. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7. L'hypothèse est exprimée au moyen de l'adverbe "autrement" (qui signifie ici "si Paul ne m'avait pas accompagné").L’expression du temps et Les Grands rapports LoGiQues 6. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– L'hypothèse est exprimée au moyen d'un participe passé apposé. 2010. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 8. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 9. L'hypothèse est exprimée au moyen d'un groupe nominal précédé de la préposition "avec". ce chien aurait erré misérablement dans la campagne. Le roi changeait-il de résidence. Paul m’a accompagné . 10. 297 . je me serais perdu. il aurait réussi. Abandonné. toute la cour déménageait avec lui. vous seriez moins libres.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 1. elle devint un espace à explorer et à conquérir. « Quiconque1 est maître de la mer a un (grand) pouvoir Mais plus tard. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. venus de la Scandinavie. L’accord de l’adjectif 1 Accordez les adjectifs entre parenthèses. elle devint un espace à explorer et à conquérir. 27 juin 2005. sur la terre". Les Français se passionnent pour les sports (nautique) et les De nos jours. courants marins . ministre du roi Louis XIII. "Quiconque est maître de la mer a un grand pouvoir ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– sur la terre ». affirme le cardinal de Richelieu. courants (marin) – et sa biodiversité est (remarquable). Ils protestent aussi vigoureusement contre ceux qui salissent ou parades des grands vaisseaux de la marine à voile. venus de la Scandinavie. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Au Moyen Âge.vent. encombrent le littoral. les côtes sont devenues un lieu touristique. savent-ils que la mer est encore une source de richesses inépuisable(s) ? Elle offre de nombreuses ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– (énergétique) – vent. les côtes sont devenues un lieu (touristique). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. les Français se représentaient la mer comme un monde obscur. 298 . Inspiré de Jacques Duquesne.les Vikings. gaz. (maléfique). ministre du roi Louis XIII. au xviie siècle. pétrole. Les Français se passionnent pour les sports nautiques et les ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 2010. « Mer Patrie ».Exercices supplémentaires 7 A . elle était la route favorite des envahisseurs . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– De plus.et sa biodiversité est remarquable. De nos jours. l’express. affirme le cardinal de Richelieu. (redoutable). ressources énergétiques . gaz. maléfique. De plus. Mais plus tard. les Français se représentaient la mer comme un monde (obscur). elle était la route (favori) des envahisseurs – les Vikings. Ils protestent aussi vigoureusement contre ceux qui salissent ou ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– encombrent le littoral. quiconque : celui qui. Au Moyen Âge. parades des (grand) vaisseaux de la marine à voile. redoutable. au XVIIème siècle. pétrole. savent-ils que la mer est encore une source de richesses (inépuisable) ? Elle offre de (nombreux) ressources Cependant. Cependant. Les Français et la mer 1.

dès huit heures. 2010. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. c’est que le beurre (utilisé) était (médiocre) et a coulé lors de la cuisson. blanches. Comment reconnaître un bon croissant 1. 24-25 septembre 2005. Si sa couleur est (crème) ou (blanchâtre). beige. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Si elle est grasse et huileuse. (pâteux) et (compact). Un départ en vacances au début du xxe siècle Le lendemain matin. presque brillante. c'est que le beurre utilisé était médiocre et a coulé lors de la cuisson. (beige). 5. Il présente un (petit) goût de malt. elle n’a pas cuit correctement. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 299 . froment. Si elle est (gras) et (huileux). presque (brillant). (blanc). sous un feuilleté très croustillant. et déjà (revêtu) du costume des vacances : culottes Le lendemain matin. froment. Elle est uniformément (mou). elle n'a pas cuit correctement. cette pâtisserie est (plat). la mie est aérée. dès huit heures. et déjà revêtus du costume des vacances : culottes ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Si sa couleur est crème ou blanchâtre. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Elle est uniformément molle. présente une croûte bien (doré). un (bon) équilibre entre le goût du beurre et les arômes de Il présente un petit goût de malt. (souple). Il est à la fois (croustillant) et (fondant). Elle n’a pas une (léger) odeur de beurre et elle est trop (sucré). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Comment reconnaître un mauvais croissant 1. Il est (dodu). Quand elle est (mauvais).exercices suppLÉmentaires 2 Accordez les adjectifs et les participes passés employés comme adjectifs entre parenthèses. pâteuse et compacte. présente une croûte bien dorée. de toile écrue et chemises à manches courtes. 3 Accordez les adjectifs et les participes passés entre parenthèses. sous un feuilleté très (croustillant). nous étions (prêt). de toile (écru) et chemises à manches (court). cette pâtisserie est plate. « À la recherche du croissant perdu ». ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Il est à la fois croustillant et fondant. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. À l’intérieur. mais ornées de cravates bleues. Il est dodu. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. souple. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. A l'intérieur. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– D’après Emmanuelle Maisonneuve. une légère acidité. un bon équilibre entre le goût du beurre et les arômes de ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Il est façonné en quart de lune. Attention aux adjectifs de couleur. Il est (façonné) en quart de lune. Quand elle est mauvaise. le figaro. Elle n'a pas une légère odeur de beurre et elle est trop sucré. une (léger) acidité. mais (orné) de cravates (bleu). la mie est (aéré). nous étions prêts.

tu as toi-même l'air si sérieux que je ne sais plus si je dois être contente ou fâchée.. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– – Je suis (enchanté). qui ouvrait de (grand) yeux (noir) sous un bonnet (bleu). nous allons bien nous amuser.. Quant à la petite soeur. ils rêvent de vivre à Paris. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– et nos espadrilles à semelles de corde. dit Innocent à sa soeur. Mais quoi ? Mais. Tu dis cela drôlement ! Comme si tu étais inquiet ou triste. et une casquette bleu marine. Je suis enchantée. C'est un grand bonheur pour nous . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– innocent Puisque je te dis que je suis (gai) . finalement.exercices suppLÉmentaires Ces vêtements étaient l’ouvrage de ma mère : on avait acheté dans un (grand) magasin nos casquettes à (long) visière. la gloire de mon père. je t’assure. Je suis très gai. 5 Accordez les adjectifs et les participes passés entre parenthèses.. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Quant à la (petit) sœur. 1957. elle paraissait inquiète parce qu'elle avait compris (comme font les chats) que nous allions quitter la maison. leurs parents les autorisent à partir. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 300 Puisque je te dis que je suis gai . c’est ta (sot) figure qui m’ennuie. et une ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– casquette (bleu marine). – Je suis très (gai). C’est un (grand) bonheur pour nous . "Tu n'as pas l'air d'être contente. avec deux grandes poches plaquées. tandis que ma mère était jeune et belle dans une robe blanche à petites fleurs rouges qu'elle avait merveilleusement réussie. De charmants enfants innocent et sa sœur simplicie s’ennuient dans leur Bretagne natale. avec deux (grand) poches (plaqué). Mais l’inquiétude. répondit Simplicie d’une voix (lugubre) . mais… ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– – Mais quoi ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– – Mais… tu as toi-même l’air si (sérieux) que je ne sais plus si je dois être (content) ou (fâché).. . Mon père portait un veston [. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– simpLicie Tu dis cela drôlement ! Comme si tu étais (inquiet) ou (triste). Ces vêtements étaient l'ouvrage de ma mère : on avait acheté dans un grand magasin nos casquettes à longue visiè- re et nos espadrilles à semelles de corde. dit Innocent à sa sœur. reprit tristement Innocent. bientôt. c'est ta sotte figure qui m'ennuie. mais. qui ouvrait de grands yeux noirs sous un bonnet bleu. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Marcel Pagnol. tandis que ma mère était (jeune) et (beau) dans une robe (blanc) à (petit) fleurs (rouge) qu’elle ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– avait merveilleusement réussie. Mon père portait un veston […].]. répondit Simplicie d'une voix lugubre . elle paraissait (inquiet) parce ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– qu’elle avait compris (comme font les chats) que nous allions quitter la maison. les gagne… « Tu n’as pas l’air d’être (content). les enfants laissent éclater leur joie.. 2010.. je t'assure. nous allons bien nous ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– amuser. reprit tristement Innocent.

ta figure ? tes petits yeux verts ! un nez coupant comme un couteau. et choisi une organisation volontairement décentralisée pour favoriser l’initiative et la responsabilité personnelle. tes cheveux épais et huileux. tes cheveux (épais) et (huileux). Tout le monde connaît le fameux : « Garçon ! Et un Ricard ! ». ta… C’est par jalousie que tu parles. Le groupe prône une consommation responsable et soutient de nombreuses initiatives de prévention de l’alcoolisme. aux slogans percutants. de réglisse et de plantes de Provence que l’on sert le plus souvent à l’apéritif.. à lèvres épaisses. tu bâillerais rien qu’à te regarder.. Le groupe Pernod-Ricard Le pastis Ricard est une des boissons françaises les plus populaires. des épaules. Pernod-Ricard a su s’adapter aux évolutions de la société contemporaine en investissant dans des domaines clés. Mais c’est à partir de 1975... tes oreilles (aplati). 301 du succès à Paris. tes épaules sans cou et ta (gros) taille. Allied Domecq… La réussite de Ricard. – Le domaine de la santé. des joues creuses. la société Ricard et le groupe Pernod-Ricard ont toujours été soutenus par des campagnes publicitaires d’envergure. des oreilles d’âne. avec tes petits yeux noirs. sur le marché mondial. qu’elle a pu atteindre une dimension internationale. je te le promets […] ! » ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– La Comtesse de Ségur. toi. Il s’agit d’un mélange alcoolisé à base d’anis. des épaules… ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– innocent Ta. tient en partie à l’ouverture d’esprit qui a toujours présidé à leur développement. . à Marseille. Tu auras pointu comme une aiguille . Si tu voyais la tienne.exercices suppLÉmentaires simpLicie Si tu voyais la tienne. Irish Distillers. ta bouche Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Plus récemment. 6 Surlignez dans les trois premiers paragraphes les adjectifs et les participes passés employés comme adjectifs. un menton finissant en pointe. en Méditerranée. a toujours considéré que la diversité culturelle était un atout.]".. en 1966. s’est développée rapidement au lendemain de la Seconde guerre mondiale. Laisse-moi tranquille . vite populaires. Pampryl. Ta. ta. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– simpLicie Elle est (joli). Le groupe Pernod-Ricard est actuellement l’un des groupes leaders dans la production de boissons alcoolisées et non alcoolisées. et plusieurs sociétés productrices de whisky : Campbell Distillers. ta. toi. Il a acquis entre autres Orangina. un menton finissant en pointe. Par ailleurs. de l’Institut océanographique Paul Ricard sur l’île des Embiez. tes oreilles aplaties. plus particulièrement. une bouche sans lèvres. Son inventeur est Paul Ricard. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– (pointu) comme une aiguille . allongé d’eau. ma figure est cent fois mieux que la tienne. tu bâillerais rien qu'à te regarder. ta figure ? tes (petit) yeux (vert) ! un nez (coupant) comme un couteau. 1862. les Deux nigauds. ta. et non un handicap. 2010. ta bouche ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– à lèvres (épais). ton nez (gras) en trompette. des joues (creux). Tu auras du ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– succès à Paris. puis répondez aux questions. un (long) cou. tes épaules sans cou et ta grosse taille. ton nez gras en trompette.. un Ricard »… Enfin. avec tes (petit) yeux (noir). Le groupe est l’un des acteurs principaux de la protection du milieu marin depuis la fondation. productrice de ce pastis. grâce à sa fusion avec une société concurrente. né dans les années 50. une bouche sans lèvres. ma figure est cent fois mieux que la tienne. dans les dernières décennies. La société Ricard. des cheveux Elle est jolie. C'est par jalousie que tu parles. des cheveux ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– (crépu). – Le domaine de la recherche biologique et écologique. des oreilles d'âne. les médias ont diffusé avec succès : « Sous le soleil. ainsi que des travaux de recherche sur la dépendance alcoolique. Pernod-Ricard. un long cou. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– innocent Laisse-moi (tranquille) . puis de Pernod-Ricard. Celui-ci en a mis au point la formule en 1932. Ses filiales bénéficient d’une grande autonomie. je te le promets [. crépus. Pernod.

de la santé et de la recherche biologique et écologique. le cœur envahie (serré). étreignit (passé simple du verbe étreindre. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. (difforme). Guy de Maupassant. des plantes. quelque (déterminant indéfini singulier) = un. 1. ils découvrirent un (ceint3) tout entier d’une muraille bleue sanglante écarlates (nouveau) golfe rouge ceint (sanglant) de granit (rouge). Une Vie. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 7 Écrivez correctement les adjectifs entre parenthèses. cornus (cornu). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Les activités de Pernod-Ricard dans ce domaine passent d’abord par l’Espace Paul Ricard. le vent Hauts rongeur surprenantes (surprenant) modelées (rongeur) et la brume de mer. (envahi) d’un besoin d’aimer devant cette beauté des choses. 2010. des monuments.exercices suppLÉmentaires – Enfin. ronds (rond). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. tortus fantastiques (crochu). surprenants difformes imprévus (fantastique). 3e personne du singulier) = serra. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. Questions : 1. Et dans la mer (bleu) ces roches (écarlate) se reflétaient. (imprévu). Le groupe investit dans les domaines de la création artistique. rue Royale à Paris. des oiseaux mar démesurés pétrifiée (démesuré). nouveau Et soudain. des figures (modelé) par le temps. chapitre V. des clochetons. Qu’est-ce que le pastis Ricard ? C'est une boisson alcoolisée à base d'anis. des diables Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. (pétrifié) par le vouloir de quelque1 dieu serré extravagant Jeanne ne parlait plus. ces (surprenant) rochers semblaient des arbres. qui expose et promeut les jeunes talents contemporains. crochus (mince). de réglisse et de plantes de Provence que l'on boit en général à l'apéritif. et elle prit la main de Julien qu’elle étreignit2. tout un peuple monstrueux (monstrueux). sortant de ce chaos. Un paysage célèbre de Corse : les Calanche de Piana et le golfe de Porto C’étaient des pics. une ménagerie de cauche(extravagant). (tortu). des bêtes. Quel genre de recherches fait-on dans un institut océanographique ? Dans quel but ? On y étudie le milieu marin dans le but de le préserver. Par qui a-t-il été inventé ? Il a été inventé par Paul Ricard. Comment la société Ricard a-t-elle pu atteindre une dimension internationale ? Elle a pu atteindre une dimension internationale grâce à sa fusion avec la société Pernod en 1975. puis du groupe Pernod-Ricard ? Elle est due à leur ouverture d'esprit et à certains choix faits par Pernod-Ricard (diversité culturelle et décentralisation). des colonnes. 2. Montrez que le groupe joue un rôle de mécène dans la société contemporaine. minces (Haut) jusqu’à trois cents mètres. ceint (participe passé du verbe ceindre) = entouré. À quoi est due la réussite de la société Ricard. la création artistique. des moines en robe. des hommes. 1883 302 .

de mer..]. le Petit Poucet. Grâce à lui. le une pacha Mehemet Ali. Arrivée de la première girafe en France En 1826. Le pont d’Avignon Le un le pont Saint-Bénézet. décide d’offrir de girafe au roi Charles X. Et au construire un palais somptueux et s’y établirent. fort dissolues : très relâchées. Charles Perrault. avec deux gardiens. Il fut longtemps le seul pont permettant de traverser Rhône entre Lyon et la xiv e mer. l' au milieu palier1. siècle. On embarque aussi trois vaches. papes y firent les / des Le pont fut entièrement détruit en 1226. avant d’être définitivement brisé par successives du Rhône au xviie siècle. bien qu’ une « Girafe du Roi » accoste à Marseille. Étrange… Le le un matin du 16 avril. 2. 4 m de large. mais de mœurs fort dissolues2. 2 Dans la phrase ci-dessous. car ron 25 litres de lait par jour. il écarta bête sans y prendre garde et descendit 303 . à Avignon.. car il aimait avec excès le jeu. Voyageurs. 1. Question : Pourquoi les articles peuvent-ils être omis dans la phrase : « Voyageurs. Il mesurait à l’origine 920 m de long. surlignez les articles qui ont une valeur générique. D’après Ariane Chottin. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 4 Même consigne.B . Vacarme n°8. surtout le jeu [. 3 Complétez par l’article défini ou indéfini. vice-roi d’Égypte. du docteur Bernard Rieux sortit de son cabinet et buta sur la rat mort. débonnaire : bon jusqu’à la faiblesse. on n’a encore jamais vu Le girafe en France ! On la fait monter sur l' bateau. 2010. Il y avait une fois un jeune seigneur nommé Federigo. Les articles 1 Complétez par l’article qui convient et justifiez votre choix. puis reconstruit quelques années plus tard. printemps 1999. deux antilopes et deux chevaux. Sur le moment. Et la animal doit boire envivache souffre du mal voyage se déroule sans incident. À un cette date. bien fait. Prosper Mérimée. beau. lorsque Louis VIII assiécrues gea la ville. Il a été construit au le siècle. puis répondez à la question. le vin et les femmes. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Complétez par l’article défini ou indéfini. et comportait 22 arches. commerçants et industriels y affluèrent » ? Parce qu'il s'agit d'une énumération. commerçants et industriels y affluèrent. federigo. courtois et débonnaire1. Avignon les se développa rapidement. Il était une fois un bûcheron et une bûcheronne qui avaient sept enfants. est xiie pont bien connu : c’est « pont d’Avignon ».

Il a c. Marie a b. Agnès a courage. quand c’est nécessaire. un b. courage que sa sœur. Ce musicien a c. Ce musicien a beaucoup de un un mal à faire cet exercice. Ton frère. Devant réaction La Le du vieux M. il fallait donc qu’on eût apporté2 celui-ci dehors. La de la Emmanuelle Laborit. du un 2. homme d’ talent. Ce musicien est d. J’ai poussé des cris. 1. Michel restait entière. 1947. 4. on emploie la forme du subjonctif passé : « ait apporté ». rats dans farce. À la fin. il s’agit du palier qui se trouve devant la porte du cabinet de Rieux. a. lui. ou de vrais cris. Il a besoin d’ c. le Cri de la mouette. elle constituait un scandale. Mais arrivé dans ses pas pour avertir le le la rue. courage exceptionnel. prudence. a. c. talent. Albert Camus. cet exercice lui donne tête. a. La la pensée lui vint que ce rat n’était pas à sa place et il retourna sur la concierge. 2010. de présence de ce rat mort lui avait paru seulement bizarre tandis que. peur. Il faut avoir c. Il a assez d’ d Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. artiste de talent évident. L' bonheur. 6 Complétez. 3e personne du plus-que-parfait du subjonctif du verbe « apporter ». il sentit mieux ce que sa découverte avait d’insolite. palier premier étage. a. du Il n’y avait pas Bref. ou mal.exercices suppLÉmentaires escalier. mal à la b. fièvre. 1994. par l’article qui convient. Agnès a plus de d. est 5. argent ne fait pas de la le b. la Peste. Marie a beaucoup de fièvre de Marie est encore élevée. Il a du prudence est essentielle si tu veux réussir. courage. mal fou à faire cet exercice. 1. et probablement mort. Tu manques de d. fièvre. rats dans du de une la n’y avait pas le maison. Il a trop de un d. La prudence. mais parce que je Non parce que j’avais faim ou commençais à vouloir « parler ». Michel. mal à faire cet exercice. 304 . forte fièvre. pour position de ce dernier était d’ailleurs catégorique : il docteur eut beau l’assurer qu’il y en avait un sur la concierge. Robert Laffont. la conviction de M. il s’agissait d’ maison. talent. une c. du b. a. Il a de l' argent. Dans la langue courante. La sœur d’Agnès n’a pas autant de 3. et soif. une grande prudence. Ce musicien a 6. a Agnès a b. argent argent pour vivre. beaucoup de cris. Marie a d. 7 Même consigne. 2.

Il s'agit ici de l'article défini contracté pluriel (= de + les) car le verbe "se souvenir" se construit avec la préposition "de". triste état. berenGer – Ah non. 10 Lisez. et qu’il aimait de besoin d’ ruine cette maison plutôt que de me la céder. 1999. sans compter jours de du la semaine. 1897. vous trouvez ? fatigue. 9 Même consigne. – Vous êtes dans berenGer.. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. mon ami. jean. à cause bureau. en semaine. jean. – Vous puez l' mal alcool ! la aux berenGer. vous bâillez. Émile Zola. . Justifiez l’emploi de la devant liberté. – Dans un un triste état. […] Il ajouta. C’était ne sais quel commerce. avec maître de cette maison et qu’il pouvait en faire ce qu’il voulait. jeunesse ! souviens-toi des souffrances que tes pères ont endurées. – J’ai un peu jean. la Corne de corail. – Je ne suis pas aveugle. c’est pareil. « Librio ». pour conquérir la liberté dont tu jouis à cette heure. 1959 1. qu’il était le homme vulgaire. c’est moins fréquent. sommeil. 1943. Albin Michel. lettre à la jeunesse. et donc identifiée. avoir la gueule de bois (fam. c’est vrai ! les dimanches matin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 305 On emploie l'article défini "la" car le nom "liberté" désigne ici une notion connue de tous. rhinocéros.) : avoir mal à la tête après avoir trop bu. puis répondez aux questions. enrichi dans je argent. se renversa sur son fauteuil et un répéta : « Non. Parce que le nom "jeunesse" est ici mis en apostrophe. L' homme mit les pouces dans les emmanchures de son gilet. grands Marcel Brion. – J’ai un petit peu jean. vous êtes mort de cheveux. Vous tombez de berenGer. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Justifiez l’emploi de des devant souffrances et terribles batailles. heureux de me montrer qu’il n’avait pas mieux laisser tomber en airs. Jeunesse.exercices suppLÉmentaires 8 Même consigne. Eugène Ionesco. Pourquoi n’y a-t-il pas d’article devant le nom « jeunesse » ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Questions : 1. je ne louerai pas cette maison ». 2010. je ne vendrai pas. – Tous les gueule de bois1. des terribles batailles où ils ont dû vaincre.

C . a. b. 2. Il se rend fréquemment dans la région de Toulouse. → Il s'y rend fréquemment. 5. Tu as envie de manger de la purée ? → Tu en as envie ? c. Tu veux manger de la purée ? → Tu le veux ? d. Béatrice pense qu’elle pourra nous accompagner à Paris. Béatrice songe à nous accompagner à Paris. Nous nous demandons s’il n’est pas trop tard pour agir. Les pronoms y. → Les taux des crédits immobiliers y sont à présent revenus. 1. Tu consens à manger de la purée ? → Tu y consens ? 3. Êtes-vous sûr qu’il vous dira ce qui s’est passé ? → Êtes-vous sûr qu'il vous le dira ? c. a. 2 Réécrivez ces phrases en utilisant les pronoms y. → Béatrice le pense. Tu as envie de manger de la purée ? → Tu as envie d'en manger ? b. → Nous nous le demandons. → Je vous le propose. 1. → Cela en dépend. → Béatrice y songe. 2. en ou le neutre de manière à ce que ces pronoms reprennent les mots soulignés. 4. en ou le neutre. Cela dépend du temps qu’il fait. Je vous propose de me rejoindre à dix heures. en. a. Tenez-vous à ce qu’il vous dise ce qui s’est passé ? → Y tenez-vous ? Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. 2010. Les taux des crédits immobiliers sont à présent revenus à leur niveau du mois de septembre. Combien y a-t-il de cases à cocher sur une grille de loto ? → Combien y en a-t-il à cocher sur une grille de loto ? 6. Croyez-vous qu’il vous dira ce qui s’est passé ? → Le croyez-vous ? d. le neutre 1 Remplacez les mots soulignés par les pronoms y. Êtes-vous sûr qu’il vous dira ce qui s’est passé ? → En êtes-vous sûr ? b. 306 .

et non pas une personne. 2010. « Des lieux de convivialité ». venu en étranger. 3 Complétez ce texte par les pronoms qui conviennent. 48. Lisez le texte puis répondez aux questions. Gallimard. collèges.exercices suppLÉmentaires c. fait de théâtres. parce qu’il n’y utilise et n’en voit que ce qui est destiné à l’étranger. .. de préférence. une enquête de l’Insee concluait que 82 % des Français n’étaient jamais entrés dans un musée. Entourez tous les pronoms y et en du texte et précisez oralement ce que représente chacun d’eux. Réécriture de la première phrase : → 4 En 1967. sans compter a fait une incursion au moins une fois dans l’année. numéro hors série « Les plus beaux musées de Paris ». scolaires : les élèves des écoles. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. une enquête de l'Insee le concluait. Démocratisation des musées français. Il faut du temps pour distinguer com- ment il est fait et de quoi il est fait . y en avoir visité un au cours de leur vie. lycées. L’étranger qui n’y est que de passage reste constamment séparé de lui. puis réécrivez la première phrase en remplaçant les mots soulignés par le pronom qui convient. C.]. L’auteur a écrit : « L’étranger qui n’y est que de passage reste constamment séparé de lui » ? Pourquoi aurait-il dû. géo.Il aurait dû employer "en" au lieu de "lui" car le pronom représente la ville de Paris. On obtient cette phrase : "Je dois le dire. d. de cafés. sept sur dix déclaraient les scolaires1. Aujourd’hui. de restaurants. Je dois dire qu’il faut de longs mois pour commencer à connaître Paris [. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– . Ramuz. → Béatrice en parle." . p. En 1967. 2008. 1. Questions : 1. 2. employer le pronom en au lieu du pronom personnel tonique lui précédé de la préposition de ? Réécrivez la phrase en utilisant en.-F. Remplacez « qu’il faut de longs mois pour commencer à connaître Paris » par le pronom qui convient. qui n’existe que par l’argent qu’on est tenu d’y dépenser et où l’étranger trouve largement de quoi occuper ses journées et ses nuits.Réécriture de la phrase : "L'étranger qui n'y est que de passage en reste constamment séparé". ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. → Béatrice parle de nous y accompagner. il repart en étranger. Christine Coste. Béatrice parle de nous accompagner à Paris. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 307 Il faut utiliser le pronom "le" neutre. Et près d’un sur deux. 1939.. mais d’où. Béatrice parle de nous accompagner à Paris. Paris. Il y a tout un Paris factice et « touristique ». on peut même y passer toute sa vie sans s’en douter.

Lorsqu’elle a quitté l’Autriche et sa famille. sûre de son charme. l’impératrice Marie-Thérèse. Elle accueille avec chaleur les pélerins et visiteurs. tels que le duc de Lauzun ou le comte de Fersen. Ce nom évoque à la fois les œufs dont . Mais l’entreprise familiale s’est considérablement agrandie. 2. Tout commence en 1888 lorsque Victor Poulard et sa femme. Elle met au point quelque 700 recettes. le nom de la Mère Poulard est indissociable de celui du Mont Saint-Michel. l’auberge de la Mère Poulard existe toujours. « Les Jardins secrets de Marie-Antoinette ». C’était encore presque une enfant. Marie-Antoinette 1. a tenu une place très importante dans sa vie. est très appréciée. Marie-Antoinette n’avait pas quatorze ans. on l’appelle affectueusement la « Mère Poulard ». Le manque d’allure de Louis XVI. le Point. Les pronoms relatifs 1 Complétez par les pronoms relatifs simples qui conviennent. 2010. sensible. D’après Evelyne Lever.D. inspirée de la gastronomie normande. curieuse. Une figure célèbre du Mont Saint-Michel : la Mère Poulard Depuis plus d’un siècle. ravie d’épouser le jeune prince français 4. Marie-Antoinette est partie. sa rudesse. dont . un hôtel. merveilleusement légère. un fin cordon bleu : une très bonne cuisinière. Mais elle n’a pas trouvé en Louis XVI un mari dont dont elle ne savait rien. elle puisse être fière. qui aimait plaire et qui était déjà qui l’attendait à la cour de France. et il n’est pas rare qu’elle offre le gîte et le couvert aux plus pauvres. ne l’avait pas prévenue de ce Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Annette est un fin cordon bleu1 et sa cuisine. très différente de celle de Vienne. Le comte de Fersen. plus particulièrement. Elle possède d’autres établissements. et une fabrique de 2 Même consigne. Aujourd’hui. 6. en fran- çais. non loin du restaurant. 5. ouvrent une auberge dans la Grande Rue du Mont. en 1770. dont elle préférait la compagnie à celle de son mari. 3. 17 janvier 2007. une enfant insouciante. Mais Annette est aussi une femme de cœur. 308 . 1. C’est pourquoi. la rend bientôt célèbre. qui dont celle d’une omelette délicieuse. Elle a sans doute été attirée par des hommes plus séduisants. biscuits. C’est le seul homme qu' elle ait jamais aimé et qui l’ait aimée. Annette. Sa mère. n° 1757. désigne une mère prend grand soin de ses enfants. son goût pour les travaux mécaniques l’ont humiliée et exaspérée. elle fait sa fameuse omelette et l’expression familière « mère poule » qui qui .

Nous avons assisté à la cérémonie au cours de lequel tu as été décoré. C’est le poème 2. On traverse un grand parc au milieu 12. C’est un mal contre 9. auxquelles 11. 2010. duquel 8. 309 . Voilà les raisons pour 3. vous vous sentez exposés ? laquelle lesquelles desquelles lequel auxquels 6. je suis assis est confortable.exercices suppLÉmentaires 3 Complétez par les pronoms relatifs composés qui conviennent. nous souhaiterions avoir votre avis. Quels sont les risques 7. La table sur. Le fauteuil dans 5. je ne peux pas répondre. Indiquez les heures pendant lesquelles auxquels tu as posé ce vase est bancale. on ne peut rien. 1. se trouve un étang. nous devons nous adapter. vous avez travaillé. je voyage sont charmantes. Tu me poses des questions Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. laquelle auquel je pensais. Ce sont des événements 10. Les jeunes filles à côté 4.

mêle fiction et documentaire. cela me fait rire. 310 . Ils consomment en moyenne 35 kg de poisson par an. Mais ils ne veulent plus se donner la peine de préparer le poisson. halieutique (adj. vous évoquez. Le film Océans de Jacques Perrin. Pour pêcher une espèce. Pour rien. Ils en consomment en moyenne 35 kg par an. En outre. Mais ils ne veulent plus se Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Les océans en danger 1. ou demandent à ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Observez le modèle puis complétez par les pronoms personnels qui conviennent. numéro spécial « Objectif Terre ». C’est pourquoi ils préfèrent acheter le poisson déjà cuisiné. il faut intensifier l’aquaculture.) : de la pêche. des millions de poissons sont rejetés à l’eau. 1. 3. 2 Réécrivez ce texte en utilisant les pronoms personnels qui conviennent de manière à éliminer les répétitions du mot « poisson ». ça s’épuise quand on autres. faire découvrir le monde marin. chez un traiteur. les gère mal. il ont bien conscience. Les Français et le poisson Les Français aiment beaucoup le poisson. 2010.E . cela fait sourire. 1. Chaque année. Les pronoms 1 Rétablissez les pronoms personnels qui ont été supprimés. qui permettra de les produire massivement et d’éviter de détruire dans les prochaines décennies. Scientifiques et professionnels en en avaient fait leur terrain de chasse. La saison de pêche suivante. me met en colère. Chaque fois que vous l' leur poissonnier de le préparer pour qu'ils n'aient plus qu'à le cuire. on ramasse vingt ressources. Chaque fois que nous en discutons. des scientifiques missionnés en Alaska ont mentionné le nom d’une embouchure grouillant de milliers de saumons. Jacques Perrin les en ramasse et détruit tout sur son passage. Les Français aiment beaucoup le poisson. Leur première priorité est de développer la pêche sélective afin d’éviter les captures inutiles. en vivent et ceux qui l' demande : « Quelles sont les méthodes de la pêche intensive ? ». À des journalistes qui explique : « Elle lui Il a pour objectif de nous exploitent. cela 2. morts ou presque. Aujourd’hui. chez un traiteur. C'est pourquoi ils préfèrent l'acheter déjà cuisiné. C’est pourquoi ils travaillent à les y apporter des solutions. pour protéger les espèces menacées. entretien avec Jacques Perrin. sorti en 2010. les gros bateaux n’y a plus le moindre saumon à cet endroit ». D’après « Sauver la mer : un impératif humanitaire ». Un autre exemple ? Il y a cinq ou six ans. Or. la raréfaction des ressources halieutiques1 est de plus en plus préoccupante. ou demandent à leur poissonnier de préparer le poisson pour qu’ils n’aient plus qu’à cuire le poisson. De fait. Chaque fois que j’y pense. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– donner la peine de le préparer. les hommes qui 2. l’express. 22 décembre 2006. On parle de la mer comme d’une ressource.

4 Réécrivez les phrases en remplaçant les mots soulignés par les pronoms personnels qui conviennent. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Henri lui a dit qu'il allait les accompagner à l'école. Ces pionniers ont pour nom Michel Barland. 3. quels noms reprennent les pronoms en caractère gras ? Les origines du surf en France Hiver 1957 : un groupe d’Américains s’installent à Biarritz pour tourner l’adaptation du roman d’Hemingway le soleil se lève aussi. et Dick Zanuck. cela la les t' fait pleurer.exercices suppLÉmentaires 3. Portrait d’une voix : vingt-trois entretiens 1952-1987. Les journalistes accusent le gouvernement d’avoir fait échouer la libération des otages. L’année suivante. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5. La surprise passée. embarrasse. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6 Rétablissez les pronoms relatifs et les pronoms démonstratifs qui ont été supprimés. ce a souffert ce cœur de jeune fille sous cette armure ? Pour se mettre à la place d’un être d’exception qui vécut longtemps avant nous. Electrisé par les vagues basques. cela réfléchis. Rott fabrique les premières planches françaises. Mais combien essaient de se figurer fut réellement sa passion. le pronom "ils" reprend "Ces pionniers" (et donc les cinq noms propres énumérés auparavant). Le Premier Ministre propose d’augmenter les contributions au développement de l’Afrique. le pronom "celui-ci" reprend "Dick Zanuck" (le nom propre le plus ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– proche dans la phrase qui précède) . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. le premier surfclub ouvre sur la Côte des Basques. Parmi eux. que ce qu' ce qu' que a éprouvé. Elle leur permet d'en produire à plus bas prix. Matthieu Noli. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Georges Hennebutte. Peter Viertel le réalisateur. rue de Rivoli. amuse. tout près d’ici. Jo Moraiz. le fils du producteur. Marguerite Yourcenar. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Henri a dit à sa femme qu’il allait accompagner les enfants à l’école. Aux XVIIIème et XIXème siècles. Aux xviiie et xixe siècles. 1. cela songent. 2002. pour visualiser les images les textes ou les pierres nous ont livrées. ils les ont amenés aux Antilles. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Dans ce texte. 2010. les planteurs de cannes à sucre ont amené des esclaves noirs aux Antilles. deux Californiens. Les journalistes l'accusent de l'avoir fait échouer. Gallimard. quelques intrépides se lancent. le surf français est né. Le pronom "eux" reprend le nom "Américains" . Chaque fois que tu y y en parle. Dès 1958. Pour comprendre Jeanne d’Arc Des milliers de personnes passent chaque jour devant la statue dorée de Jeanne d’Arc. Joël de Rosnay et Jacky Rott. Biarrots : habitants de Biarritz. celui-ci fait venir une planche de Californie et se jette à l’eau devant des Biarrots1 ébahis. il faut se plier en esprit à certaines disciplines celles qui n’ont d’analogie qu’avec des grands mystiques […]. Il propose de les augmenter. L’arrivée du numérique permet aux cinéastes de produire des films à plus bas prix. Quelques centaines peut-être la regardent un instant. Chaque fois qu’ils 5. . 311 . « Vagues et vogue du surf » le Point. Encore une année et ils organisent le premier Championnat de France : en trois ans. 19 juillet 2007 1. Chaque fois que Lucie 4.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Ce château existe pour de vrai. quelques-uns dans mon coeur autour de Mauriac. solitaire. 312 . on en discute! Je ne suis pas ennemi du colloque. je veux qu’on le sache! Je veux en faire profiter les autres! Et si. (Mon château) est sombre. Pourquoi est-il impossible de remplacer les mots imprimés en caractères gras par le pronom il ? Combourg Le romantisme a peuplé de fantômes les châteaux du Moyen Âge et depuis nous avons tous (un château) Le romantisme a peuplé de fantômes les châteaux du Moyen Age et depuis nous en avons tous un ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– dans les oubliettes de notre imagination.. vous-mêmes. un autre. mais. solitaire. de quoi allons-nous parler ? Eh bien. (quelques écrivains) dans mon cœur autour de Mauriac. moi. 198. et comme par hasard. « Parler pour ne rien dire ». j’aurais été (un ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– autre homme).. Il y a pas mal d'écrivains dans ma Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Parler pour ne rien dire Mesdames et messieurs… Je vous signale tout de suite que je vais parler pour ne rien dire. mesdames et messieurs. Mais. c’est trop facile! Vous voudriez que je fasse comme tous ceux qui n’ont rien à dire et qui le gardent pour eux ? Eh bien non ! Mesdames et messieurs. eh bien.exercices suppLÉmentaires 7 Réécrivez les phrases en remplaçant les mots entre parenthèses par les pronoms qui conviennent. 2010. Il y a pas mal d’écrivains dans ma ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– vie. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– D’après Denis Tillinac. j'aurais été Ce château existe pour de vrai. Matière à rire. c'est Combourg. Sans lui. Le mien est sombre. ses quatre tours sont cernées de landes et ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– de taillis. Son fantôme marche avec une jambe de bois. sans François-René de Chateaubriand. l'âme française serait à la fois moins féminine et plus futile. me direz-vous. ses quatre tours sont cernées de landes et de taillis. on en parle. Après les avoir lues. Plon. « Combourg ». avant que j'y aille est l'inventeur du romantisme français. celui qui m' en a fait rêver dans les oubliettes de notre imagination. Oh ! je sais ! Vous pensez : « s’il n’a rien à dire… il ferait mieux de se taire! Evidemment ! Mais c’est trop facile! . si on en parle pour ne rien dire. Sans (Chateaubriand) l’âme française serait à la fois moins féminine et plus futile. c’est Combourg. sans François-René de Chateaubriand. de rien! De rien! Raymond Devos. et comme par hasard (l’écrivain) qui m’a fait rêver (de ce ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– château) avant que j’aille (dans ce château) est l’inventeur du romantisme français. Plon. répondez aux questions. vous n’avez rien à dire. Dictionnaire amoureux de la france. lorsque je n’ai rien à dire. mais. en Bretagne. p. en Bretagne. Son fantôme marche avec une jambe de bois. Le récit de ses ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– vacances d’enfant puis d’adolescent dans ce manoir inaugure notre littérature moderne. Le récit de ses vie. 1991 vacances d'enfant puis d'adolescent dans ce manoir inaugure notre littérature moderne. 8 Ces lignes sont extraites d’un célèbre sketch de l’humoriste Raymond Devos (1922-2006). 2008.

ceux qui rien. à l’exception des pronoms en et le. Il signifie "cela" ( = "qu'ils n'ont rien à dire"). attribué à la langue basque des origines mythiques. on ( = "les gens". C’est une langue les qui fascine. ce – y – certains – la – on – qui (3 fois) – une – les – en – d’autres La langue basque Les linguistes s’interrogent depuis longtemps sur la langue basque. moi. il. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 9 Complétez avec les pronoms ci-dessous. eux.exercices suppLÉmentaires . dans "on le sache"). Que représentent les pronoms en et le dans les lignes 8 à 13 ? Le pronom "le" (ligne 7) est un pronom neutre. "on en discute"). en. se. Il signifie "cela" (= "que je n'ai rien à dire"). ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Le pronom "le" (ligne 8) est un pronom neutre. Il signifie "de cela" (= "du fait que je n'ai rien à dire"). 313 . Le pronom "en" (ligne 9 ) est également un pronom neutre. 2010. Tandis que landide. et classez-les ci-dessous. me ce / c' . ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Le pronom "en" (lignes 10 et 12) est un pronom neutre. elle fait partie des rares ce on langues non indo-européennes de ce continent et présente la particularité d’être une langue isolée. Pronom personnel Pronom démonstratif Pronom relatif Pronom indéfini Pronom interrogatif je. vous. Ils la considèrent comme la plus ancienne d’Europe. le. ce mystérieux continent englouti d'autres ont vu une survivance de la langue de l’At- qui . C’est qui Certains explique qu’ en a parfois. dans le passé. une ont fait des 72 langues originelles créées par Dieu pour punir les hommes y d’avoir construit la Tour de Babel. En outre. on (= "nous" dans "on en parle".Questions : 1. Relevez les différents pronoms qui apparaissent dans ce texte. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. les autres quoi 2. depuis l’Antiquité. hante l’imagination de l’Occident. Il signifie "de cela" ( = "du fait que vous n'avez rien à dire").

2010. Emmener / amener qn : J’emmène les enfants à la piscine / chez le médecin. il y a Nicolas Mariage. de nos jours. Puis. (connaître) les thés de la maison Mariage Frères. stimule (stimu(utiliser) d’abord. en France. J’apporte du champagne à georges. À l’origine. Les temps de l’indicatif 1 Mettez les verbes entre parenthèses au présent de l’indicatif. leur maillot de bain. J’ emmènerai Louise avec moi. Vincent chez son camarade. Nous 3. au xvii siècle. toujours célèbre aujourd’hui. Dans notre pays. Emporter / apporter qc : J’emporte cette boîte à l’école / chez toi. de ses successeurs. Aussi. 1. Le thé a (dire) qu’il arrive navires hollandais de la Compagnie des Indes orientales. Et c’est aussi à cette époque que l’Italien Francesco Procopio (ouvrir) le premier café de la capitale : le Procope. (futur) (plus-que-parfait) (présent) (passé composé) (imparfait) (passé simple) avaient emporté emportons avez emmené emportais emmenai 3 Même consigne. des fleurs à notre mère ta fille à l’école demain ? (passé composé) (plus-que-parfait) (futur) 314 avions apporté emmèneras . ta boussole. connait / connaît e ouvre 3. J’ 2. Ils m’ 2. ler) l’esprit. importé de Chine par les (penser) alors qu’il (avoir) de nombreuses vertus thérapeutiques : on guérit (purifier) le sang. parcourt 2 Mettez le verbe qui convient au temps indiqué. On purifie améliore (arriver) en Europe au début du pense xviie siècle. un pique-nique. et même qu’il utilise dit (guérir) les affections du foie. 1. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. on vendent conquiert reste (conquérir) peu à peu toutes les couches sociales. 2. c’est comme une médecine qu’on l’ comme le cacao et le café. Emmener qn : J’emmène les enfants. Tu 6. en 1854. Édouard et Henri Mariage. qui. dans les rues de Paris.F. (améliorer) la vue. le thé France. Dès le xviie (entendre) les cris des marchands ambulants qui (vendre) de petits noirs. En Angleterre. Tout le monde. Vous 5. il effet. c’est le café qui siècle. en France. un riche négociant. alors qu’en (rester) longtemps une boisson réservée à l’élite. Nous 4. deux créent (créer) la maison Mariage Frères à Paris. Les Français et le thé 1. en devient entend (devenir) rapidement la boisson la plus populaire. Emporter qc : J’emporte cette boîte. Tu ont apporté des livres. J’amène les enfants à leur mère. au temps de Louis XIV (parcourir) les Indes orientales à la recherche des thés les plus rares. les élèves au cinéma. Ils 3.

Chez les flamands. Elle (tenir) à la main un mouchoir roulé en boule. » Georges Simenon. Lorsqu'ils eurent pris place sur les gradins. ils assistaient à un spectacle étonnant. Mon oncle (lire) le journal que Marie (être) debout à côté de lui. b. l’affaire saint-fiacre. Dès que j'eus terminé mon travail. Dès que j’avais fini mon travail. à la gare. « Il faisait (faire) chaud. elle 2. L’atmosphère du café était (être) grise. 2. hier. au futur et au futur antérieur . b. au passé simple et au passé antérieur. j’allais au cinéma. Nous suis arrivé(e) (arriver). en gare de Givet. (être) telle qu’il l’avait vue à Paris [. 2. a. nous sommes amusés (s’amuser) 6 Complétez les phrases en mettant les verbes entre parenthèses à l’imparfait ou au passé simple. ils assistèrent à un spectacle étonnant. b. a. 5 Complétez les phrases en mettant les verbes entre parenthèses à l’imparfait ou au passé composé.exercices suppLÉmentaires 4. Lorsqu’ils avaient pris place sur les gradins. Quand il avait gagné un peu d’argent. mes cousins comme des fous. tu décollas. a. b. Tu sais. en dépit des lampes électriques. Ce jour-là. Quand je (faire) comme si elle ne me voyait se trouvait venait suis entré(e) (se trouver) dans le salon. Quand il eut gagné un peu d'argent. juste en face de son compartiment. 4. Quand tu avais chargé ton équipement à bord de l’appareil. 315 . à La Rochelle.]. Cela m’ 3. Thierry 5. ai passé étaient (passer) l’été chez ma tante. je suis revenu(e) lisait était a fait ai parlé (revenir) plus tard que d’ordinaire. j’ a rassuré(e) (venir) (voir) pas. 2010. Je t’ 6. il le dépensa aussitôt. » (être) Anna Peeters. Quand je (être) déjà là. a. il le dépensait aussitôt.. 1. Elle (entrer). b. a dit (parler) au téléphone avec le médecin. 1. les enfants ? (passé simple) (futur antérieur) (présent) 4 Réécrivez les phrases en mettant les verbes : a. […] (avoir) le nez rouge et Elle Georges Simenon. la première personne qu’il fut avait (voir). « Quand Maigret vit était tenait descendit (descendre) du train. J’ Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 3. Vous m’ apporta aurai emmené amènerez un cadeau à son frère.. 1. j'allai au cinéma. Quand tu eus chargé ton équipement à bord de l'appareil. Il m’ allait (dire) de ne pas m’inquiéter et que Louis (rassurer) (aller) se rétablir rapidement. tu décollais. Il de lui apporter.

que sa mère (tenir) par la main » Georges Simenon.exercices suppLÉmentaires 3. 2010. l’affaire saint-fiacre. et le commissaire se dirigeait (s’aviser) soudain qu’il (se diriger) vers la maison du régisseur. « Maigret achevait (achever) son petit déjeuner quand. l’affaire saint-fiacre. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 316 . le fusil à l’épaule. « Quelqu’un s'avisa marchait (marcher) devant Maigret. » Georges Simenon. par la fenêtre. il tenait vit (voir) arriver l’enfant de chœur. 4.

Si nous étions plus riches nous ferions ce voyage en Afrique. Elle dépend tellement de l’environnement végétal qu’on ne saurait vraiment parler d’élevage. Vous devriez faire attention. 3. Les analystes affirmaient que la croissance serait de 2. avons des ancêtres communs – comme Toumaï. en passant par les glaciers qui reliaient la Mongolie et l’Alaska ! D’après Béatrice Quentin. 7. 6. et je vivrais heureux. « Le miel une friandise vieille d’au moins 3000 ans ». comme le chimpanzé. 3 Lisez le texte suivant puis répondez aux questions. certains de nos ancêtres Homo sapiens seraient eux aussi partis d’Afrique. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– • Conseil • Situation imaginaire • Futur dans le passé • Information incertaine • Demande courtoise • Hypothèse Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. déjà en bateau !). après une période de glaciation. puis l’Australie (eh oui. du coup. En fait. les verbes sont tantôt à l’indicatif tantôt au conditionnel. ou "peut". Dans ce texte. Plus près de nous. 2 Quel est le sens de saurait dans le texte ci-dessous ? L’apiculture – étymologiquement. N’oubliez pas de fermer la porte à clé au cas où vous quitteriez l’appartement. Le conditionnel permet d'exprimer les faits considérés comme incertains tandis que l'indicatif est utilisé pour les faits ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– que l'on considère comme certains. 21 septembre 2007. Claire Gatinois. C’est sur ce continent que la plupart des ossements préhumains (australopithèques) et humains (Homo habilis) ont été trouvés. Questions : 1. 8. qui. Pourriez-vous avancer un peu ? 5. à pied. et qui a vécu il y a sept millions d’années.G . enfin. Nous aurions même 99 % de gènes communs ! Où est né le premier homme ? En Afrique. Les premières remontent à l’Antiquité. l’Europe et. auraient remplacé les populations qui y vivaient. Le mystère de nos origines D’où venons-nous ? et comment avons-nous évolué pour devenir les sapiens du XXième siècle ? L’homme descend-il du singe ? Non. 2. mais on ne sait pas où exactement. Expliquez pourquoi. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 317 . « Le mystère de nos origines – Qui est notre ancêtre ? ». 1. J’habiterais une île au milieu de l’océan.25 % pour l’année 2005. que l’on a découvert en 2001 au Tchad. et. Nous avons investi le Proche-Orient et la Chine. Mais pour faciliter la récolte du miel. mais les grands singes. L’emploi du conditionnel 1 Reliez chaque phrase à la valeur du conditionnel qui lui correspond. 12. p. Nous voudrions visiter cet appartement. les Amériques. il y a 800 000 ans. le Monde. a été obligé de se déplacer ! Certains Homo erectus ont ainsi commencé à voyager. pour découvrir le monde. sous les cocotiers. à la suite de divers changements climatiques. 4. Surlignez les verbes au conditionnel. 2. « culture des abeilles » – passionne 80 000 apiculteurs en France. nous descendons tous d’une petite population d’Afrique. gourmandise très prisée. il y a environ 120 000 ans. l’homme a imaginé de construire des ruches. L’ennemi aurait franchi la frontière. Et pourquoi a-t-il voyagé ? Pour suivre le gibier. et nous. le Monde. vers l’Asie puis l’Europe. "saurait" a le sens ici de "pourrait". 16 août 2005. 2010. les hommes.

le roi de Pologne leur aurait permis de confectionner le « Hörnchen » (« petite corne » en allemand). C’est que Ficelle a emporté tout ce qu’elle pensait pouvoir lui être utile en cas de catastrophe. où règne un désordre impressionnant ! Elle ironise : « Je n’aurais jamais cru que tes valises pouvaient contenir tout cet attirail. Qui a inventé le croissant ? D’après la légende la plus répandue.. dès le xvie siècle. "on pourrait" : irréel du présent (l'hypothèse est exprimée par le gérondif "En revendant"). Quel est le mode utilisé dans le dernier paragraphe ? Pourquoi le conditionnel n’est-il plus employé ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5 Surlignez tous les verbes au conditionnel. Pourtant. » ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Maintenant.. entre autres. (On rend compte d'une légende. dont elle espère se servir : « ah ! je voudrais bien que nous le fassions. Fantômette et ses amies Ficelle et Boulotte sont à bord de l’Anthéor. levés avant l’aube. 24-25 septembre 2005. les boulangers.) Le mode utilisé est l'indicatif. le croissant serait né en Autriche en 1683. une pâtisserie rappelant le symbole du drapeau ottoman. Elle s’apprête à embarquer à bord d’un bateau de croisière. justifiez l’emploi de celui-ci. on pourrait acheter l’anthéor. la première. Voici un résumé du début de Fantômette contre la main jaune. parue dans les années 60-70. Questions : 1. l’Anthéor. d’un canot et d’une boussole. Pourquoi le conditionnel est-il utilisé dans les trois premiers paragraphes ? ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. c’est au cafetier viennois Kolschisky que l’on devrait l’invention du croissant en 1683. Elle s’est équipée. Mais avant de partir. auraient pu donner l’alerte et la sauver. pour chacun d’eux. son équipage et sa cargaison. Demande courtoise. l’aurait introduit à la cour du roi de France. D’après Alexandra Bardini. nous savons que. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 318 . Elle adore vivre des moments extraordinaires et rêve de faire naufrage. né de ville inconnue ». qui permet d'exprimer des faits considérés comme réels ("nous savons que [. pour pouvoir utiliser mon matériel… » Souhait. » "Je n'aurais jamais cru" : irréel du passé (est sous-entendu : "si je l'avais pas vu") . « Croissant. L’ingénieur Coquetier a prévenu Fantômette que quelque chose allait arriver sur le navire. des pâtisseries d’un aspect assez semblable ont existé en France : « quarante gâteaux en croissant » ont été ainsi servis à l’occasion d’un banquet offert par la reine de France à Paris en 1549. en revendant tout ça. ce naufrage.]"). lors du siège de Vienne par les Turcs. Fantômette entre dans la cabine de Ficelle. Une aventure de Fantômette fantômette est l’héroïne d’une série de romans d’aventures pour enfants de georges Chaulet. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. il était évanoui.exercices suppLÉmentaires 4 Lisez le texte puis répondez aux questions. Fantômette a participé à un concours et gagné un voyage en Sicile. 2010. Kolschisky aurait récupé des sacs de café laissés par les Turcs lors de leur départ précipité et aurait imaginé de servir ce café accompagné d’une pâtisserie en forme de croissant. Pour immortaliser cet exploit. Mais selon une autre version. Mais ce n’est pas pour effrayer la jeune héroïne. elle téléphone à l’hôpital pour prendre des nouvelles de l’ingénieur Coquetier. Le conditionnel est utilisé pour exprimer des faits considérés comme incertains. puis. "Tu devrais" suivi d'un infinitif : ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– conseil . le figaro. Alors que l’ennemi s’apprêtait à attaquer la ville par surprise en pleine nuit. 1. qui a été blessé la veille par des malfaiteurs : « allô ? Pourriez-vous me dire si l’ingénieur Coquetier a repris connaissance ? Quand on vous l’a amené. C’est Marie-Antoinette qui. Surlignez les verbes au conditionnel. Le croissant serait arrivé en France au xviiie siècle. tu devrais monter un bazar. 2. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. en 1770.

Quand Ficelle se réveille le lendemain matin. son bonnet à pompon. Futur dans le passé (après le verbe principal "pensais" qui est à l'imparfait). qui parvient à reprendre les commandes du navire. La nuit tombe. » ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 5.exercices suppLÉmentaires 4. Ficelle est très déçue : « tu aurais pu me prévenir. 319 . elle aperçoit trois hommes. s’exclame-t-elle. les passagers s’endorment. Hypothèse introduite par "au cas où". tout est rentré dans l’ordre : « Oh ! la baie de Palerme ! nous sommes déjà en sicile ! Je ne pensais pas que nous irions si vite… ». qui ne la quitte jamais : « Je garde cet appareil avec moi pour le cas où nous ferions naufrage [. Seule Fantômette veille. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 6. Ce sont des pirates qui attaquent le bateau et le détournent ! Elle se lance alors résolument à leur poursuite et secourt l’équipage. Et elle a pris.. Mais Fantômette la détrompe.. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. Elle a revêtu son costume d’aventurière : sa cape. un appareil-photo. 2010. Cependant. son masque noir.]. Elle lui explique que le bateau doit faire une escale en Sardaigne pour y subir des réparations. Soudain. tout est calme. également. au moins ! J’aurais fait des photos mirifiques ! ah ! tu n’es pas chic ! » ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Quel dommage d’avoir manqué une telle aventure ! "Tu aurais pu" suivi d'un infinitif : reproche . "J'aurais fait" : irréel du passé (sous entendu : "Si tu m'avais prévenue"). et lui raconte les événements de la nuit.

2010. En économie. reveniez (SUBJ. là-bas. (IND. quand on leur demande s’ils pensent que la concurrence est une bonne chose. (refuser) 14.) 26. qu’il pose des limites aux « parachutes dorés ». (pouvoir) 16. de retour dans deux jours.H . rien. Les Français et le libéralisme Les Français sont volontiers sceptiques à l’égard du libéralisme. (rendre) 13.) J’ai reçu l’assurance que la mairie Il est indispensable que nous Il paraît que tu Pensez-vous qu’il Qu’il fais (IND. aurons reçu Le comité se réunira après que nous lise (SUBJ. Il faut éviter que cet argent ne se perde (SUBJ. qu’il combatte le terrorisme. (se perdre) et on ne lui fera plus de reproche. que vous . . Dans tous les domaines. (rendre visite) 2.) / aille (SUBJ.) très souvent. (aller) 20.) n’importe quoi. sa proposition hier.) .) .) Vous avez tout fait pour que votre fils Il boit un café pendant que nous Tu es la seule qui ne Qu’il obéisse (SUBJ. (se sentir) 8. (s’améliorer) 3. puissions (SUBJ. croie (SUBJ. par exemple. qu’il lutte contre le réchauffement climatique ou qu’il prévienne les épidémies… 320 .) dise (SUBJ. revienne (SUBJ. En effet. (SUBJ. (faire) 17. (recevoir) 10. (obéir) 27. avons vu(e) (IND. (IND.) sois .) 2 Relevez dans ce texte les verbes au subjonctif et expliquez pour chacun d’eux l’emploi de ce mode. téléphonons (IND. (procéder) 15. (revenir) 6. ait (SUBJ. pas très bien. (SUBJ.) au relogement des personnes expropriées.) sait (IND.) va (IND. leur emploi.) J’espère que le temps Il est impératif que vous Vous nous écrirez quand vous s'améliorera (IND. (avoir) 7.) / sache (SUBJ. (être) 28.) C’est inacceptable que l’on Il est surpris que tu le chauffage alors qu’il fait si froid.) réussisse Nous allons nous remettre au travail en attendant que vous nous rejoigniez (SUBJ. vraiment. éteigne (SUBJ.) . Et de manière générale. preniez (SUBJ.) Il est possible que je C’est étonnant qu’on ne lui Je suis désolée qu’il 29. (échouer) 21.) guère de talent. (arriver) 5. ils attendent de plus en plus que l’État intervienne.) Je veux bien te prêter ce livre à condition que tu me le aies refusé (SUBJ. L’important est que nous lui rendions visite (SUBJ.) procédera . ils ne sont pas certains que les gains de l’économie de marché puissent compenser les perdants – ceux qui perdent. (prendre) 4. (falloir – revenir) demain. rendes (SUBJ. (croire) 18. te joindre en cas d’urgence. L’emploi du subjonctif 1 Complétez les phrases en mettant les verbes entre parenthèses à l’indicatif ou au subjonctif. à son examen l’été dernier ne m’étonne pas. (réussir) 24. (dire) 30. Ils souhaitent ainsi qu’il prenne des mesures pour empêcher les paradis fiscaux de se développer. (voir) 23. (téléphoner) 25.) (IND. ils répondent souvent qu’ils n’en sont pas convaincus. ces médicaments. (lire) 11.) Il semble que personne ne le ait échoué (SUBJ. cette lettre s’il ne me croit pas. (rejoindre) 22.) mieux ? .) arriverez Dépêche-toi de ranger ta chambre avant que ta mère Il parvient à vivre de sa plume bien qu’il n’ Rentrez plus tôt si vous ne La vérité est qu’il Qu’il ment vous sentez (IND. (mentir) 9.) (IND.) faille (SUBJ. (éteindre) 12. (savoir) Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin.) Je suis certaine que nous t’ hier soir.) toutes les informations. 1.) rien.

Actuellement. dit-on. "puissent" : ce subjonctif s'explique par la forme négative de la principale "ils ne sont pas certains" . À leurs yeux. Qui osera toucher au bac ? Et si l’on supprimait le bac ? On n’abat pas. Même en 1968. "prenne". Jusqu’à maintenant. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. qui puissent répondre à la mondialisation et atténuer ses effets. inscrit au tableau des fiertés nationales au même titre que le Tour de France ou les châteaux de la Loire. 5-11 juin 2003 Ce subjonctif dans une proposition subordonnée relative s'explique par le fait que la principale comporte "la seule". il marque le point final du programme. ce qui constitue. "corresponde" : il faut mettre le subjonctif dans les complétives dépendant de "il semble" ("il semble que" + SUBJ.exercices suppLÉmentaires Il semble d’ailleurs que cette demande croissante d’État corresponde à une tendance au niveau international. ont voulu glisser dans l’examen une dose de contrôle continu. CNDP). "prévienne" . "intervienne" : il ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– faut mettre le subjonctif dans les complétives dépendant du verbe "attendre" ("attendre que" + SUBJ. Plusieurs ministres. réussie par 81. mais sans succès. "pose". Ce texte est une version remaniée de l’article « Qui osera toucher au bac ? » de Claire Chartier. un record. ce monument historique. c’est s’attacher à entreprendre la révision de l’identité culturelle du corps enseignant et des détenteurs de la culture ». il faut mettre le subjonctif dans les complétives dépendant du verbe ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– "souhaiter" ("souhaiter que" + SUBJ. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Justifiez l’emploi du subjonctif dans la dernière phrase du texte. on n’annula pas l’épreuve. l’express n° 2709. « Vouloir réformer. année où les correcteurs se montrèrent plus que cléments.).) . 321 . certes.3 % des candidats. et constitue la seule forme d’évaluation qui permette d’assurer une égalité de traitement et garantisse le caractère national de l’épreuve. 2010. Et c’est un fait : le bac demeure la référence pour beaucoup d’enseignants en panne de repères. "combatte". ce dernier rite initiatique. "puissent" : ce subjonctif dans une proposition subordonnée relative s'explique ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– par le fait que l'antécédent ("de nouveaux moyens d'intervention") désigne un objet dont l'existence est incertaine. la plupart des États cherchent une alternative au libéralisme et réfléchissent à de nouveaux moyens d’intervention. Mais on peut tenter d’en revoir l’architecture.) . encore aujourd’hui. "lutte". dont il conditionne le contenu. prévient le chercheur Georges Solaux (le Baccalauréat. les changements apportés ont été minimes : on s’est contenté de simplifier ici ou là les filières et les options.

Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. pour le moment. géométrie. Nous ne lui avons rien dit. pourtant. bien que. J’ai réservé deux places au théâtre du Châtelet. D’après « Les systèmes éducatifs européens : étude comparée ». Cependant. Et le baccalauréat a ses équivalents : l’abitur allemand. en réalité. Tu as réussi à faire de belles photos 6. et sur le fond. même s’il n’est pas obligatoire pour passer au lycée. certains optent pour la centralisation. de la concessionl’opposition et L’expression de 1 Complétez par avoir beau. de manière semblable. sur l’utilité du redoublement. On note aussi certaines similitudes entre les diplômes. font le choix de la décentralisation. septembre 2004. Tout d’abord. C’est incroyable. l’on s’interroge : peut-on envisager une harmonisation. on peut passer la soirée ailleurs. 1. entamer une formation professionnelle ou entrer dans la vie active. ou le rôle de la notation… qui sont des questions essentielles. J’ Bien qu' Même si posé là il y a cinq minutes ! si tu préfères. malgré. il ait beaucoup plus de pouvoir que moi. Je l’ai 4. sciences. Il est encore prématuré d’envisager un système scolaire européen unique. soit. Ils ne s’accordent pas. la nécessité de l’orientation précoce. s’étalant sur neuf à dix années et permettant d’acquérir et d’approfondir les enseignements fondamentaux : lecture. des différents systèmes éducatifs ? En apparence. opérations et problèmes. à l’échelle de l’Europe. pourtant 2. 5. 322 . la sélection à l’entrée de l’université. tu penses que tu es capable réussir. 2010. présentent des choix très variables. même si. en Suède et en Angleterre. Cependant . avoir dormi douze heures cette nuit. les systèmes éducatifs européens semblent suffisamment proches pour que cela soit possible. 1. Il est toujours un bel homme 2 Lisez le texte ci-dessous puis répondez aux questions. la possibilité de s’engager sur l’une de ces trois voies : continuer des études générales. compréhension. règles d’orthographe et de grammaire. mais (plusieurs solutions sont parfois possibles). il me semble qu’il se doute de quelque chose. langue vivante. Et tous ne perçoivent pas de la même façon la rivalité entre privé et public. le Bachillerato espagnol ou les a-levels britanniques. Le brevet français de fin de troisième1 peut être rapproché du certificat qui. cependant. mieux vaut te renseigner avant d’entreprendre quoi que ce pourtant 8. géographie. rédaction. contrairement à ce certificat. 7. la lettre des parents n° 234. Mais malgré / en dépit de le mauvais temps. à l’opposé. histoire. Je ne trouve pas ce document.I . Ils traduisent en effet des conceptions tout à fait différentes de l’éducation et de la société. les systèmes scolaires européens divergent profondément. tandis que d’autres. La troisième : la classe de troisième (dernière classe du collège). marquent l’aboutissement d’une période de deux ou trois ans consacrée à la préparation dans le supérieur. qui. bien qu' 10. une harmonisation à grande échelle. 9. J’ai décidé de le rencontrer malgré / en dépit de l’antipathie que j’éprouve à son égard. Tu n’as fait aucune faute. En outre. par exemple. arts… Ensuite. tous proposent une formation obligatoire longue. il ne m’impressionne pas. à l’issue de cette période. je me sens encore fatiguée. 3. il ait beaucoup vieilli. Tu m’avais ai beau dit que tu n’avais rien compris à cet exercice. Une harmonisation des systèmes éducatifs européens est-elle envisageable ? À l’heure de l’ouverture européenne et du développement des besoins d’équivalences internationales des diplômes. Ces divergences de fond rendent impossible. tous offrent aux élèves. clôt les études au collège.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. En outre. Mettez en évidence la structure du texte. Le bois n’y trouve plus de débouchés suffisants..]"). 2. ne s'accordent pas sur le choix ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– de la centralisation ou de la décentralisation. « C’est tout le contraire ». il est fortement concurrencé par des matériaux plus modernes tels que le béton. Valeurs actuelles n° 3543 du 22 octobre 2004.. la France n’exploite guère que la moitié de sa richesse forestière. "Cependant" exprime la concession. "C'est tout l'opposé. le plastique ou le PVC. la seconde. le 26 décembre. Cette crise résulte d’une mauvaise exploitation de la forêt. Conclusion (dernière phrase). et ne perçoivent pas de la même manière la rivalité entre public et privé. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3 Même consigne. 2010. on note certaines similitudes entre les diplômes. la première. Dans ce contexte difficile. Alors qu’elle possède seize millions d’hectares et se place au troisième rang des pays les plus boisés d’Europe.. de la Bretagne à l’Alsace. Dans le bâtiment et les travaux publics. 1ère partie : des systèmes éducatifs européens en apparence proches ("En ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– apparence [. derrière la Finlande et la Suède. D’autres choisissent de délocaliser leur production dans les pays de l’Est. enquête de Marie de Greef-Madelin. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. L’opinion publique est convaincue que la forêt française est surexploitée. Mais c’est tout le contraire.. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Deux tempêtes ont ravagé la forêt française en 1999. Elles ont détruit près d’un million d’hectares et désorganisé l’industrie du bois en provoquant un afflux de production en même temps qu’une baisse dramatique des prix. sa consommation s’est beaucoup réduite durant les dernières décennies : le papier recyclé représente désormais 50 % de la production. Remplacez le nom contraire par un nom de même sens. les 27 et 28 décembre. il est certain que l’industrie du bois est de moins en moins. En définitive. d'après ce texte.]"). Cependant. une harmonisation de ces systèmes est-elle envisageable dans un proche avenir ? Non. 4.exercices suppLÉmentaires Questions : 1. La phrase commençant par la conjonction alors que exprime-t-elle l’opposition ou la concession ? La concession. De nombreuses scieries disparaissent. pour la France. La crise de l’industrie française du bois. 3. Introduction (1ère phrase). la main d’œuvre moins chère et le coût du transport moins élevé. Pourquoi les systèmes éducatifs européens diffèrent-ils profondément en dépit de leurs ressemblances ? Ils divergent sur des questions telles que le redoublement ou le rôle de l'évaluation. Expliquez l’emploi de l’adverbe cependant. Questions : 1." ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 323 . les divergences entre les systèmes sont encore trop importantes pour qu'on puisse envisager ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– de les harmoniser prochainement. Voir le commentaire ci-joint. dans le Sud-Ouest. Quels sont les points communs qui unissent les systèmes éducatifs européens ? Tous proposent une formation obligatoire de 9 à 10 ans consacrée aux enseignements fondamentaux et trois grandes ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– orientations possibles à l'issue de cette formation. 2ème partie : des divergences réelles ("En réalité [. « La forêt en mal d’avenir ». en Hongrie ou en Roumanie où le bois est abondant et de très bonne qualité. Elles partent notamment en Pologne. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 1. il existe une crise structurelle de l’industrie française du bois bien antérieure à cette catastrophe. une ressource économique. Et dans la papeterie.

la conjonction sans que. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Henri part mais je n’ai pas pu lui dire au revoir. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 2. Maîtriser la graMMaire française © Éditions Belin. 5 Même consigne. Il conduit la voiture de son père sans avoir de permis. et s’obtient ainsi : avoir / être à l’infinitif + participe passé. lorsque ce n’est pas possible. 1. 2010. Il joue mais il ne fait pas de bruit. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Il dit et fait n’importe quoi mais vous ne vous y opposez pas. Il dit et fait n'importe quoi sans que vous vous y opposiez. Tu assisteras à cette réunion sans intervenir. Nous agissons mais nous n’avons pas pris de précaution. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 4. Rappel : la forme composée de l’infinitif (dite « infinitif passé ») permet d’exprimer une action déjà accomplie. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Rappel : on ne peut employer sans + infinitif si le verbe de proposition principale et le verbe de la subordonnée ont des sujets différents. Nous agissons sans avoir pris de précaution. ou. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Il joue sans faire de bruit.exercices suppLÉmentaires 4 Transformez les phrases en utilisant la préposition sans suivi d’un infinitif. 324 . Henri part sans que j'aie pu lui dire au revoir. Tu assisteras à cette réunion mais tu n’interviendras pas. 1. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 3. Elle lisait cet article mais elle ne me le disait pas. Il rit mais nous ne savons pas pourquoi. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Elle lisait cet article sans me le dire. Il rit sans que nous sachions pourquoi. Il conduit la voiture de son père mais il n’a pas de permis.