Scribd Upload a Document Top of Form

LE VODOU HAITIEN F

Search Documents Bottom of Form Explore

Pierre-Ricardo Jean... We need your email! We will never, ever spam you — we promise. We just want to ensure that you don't lose your documents. Top of Form Send Bottom of Form

/ 127 Top of Form

Bottom of Form Download this Document for Free D O M U N I C AM PU S V IRTUEL S AINT -J ÉRÔME Science des Religions Cours de second cycle L e V o d o u © DOMUNI – 2003 – version 1.0 http ://stjerome.domuni.org

Si. mais débordant de vie.Michel Philippe Lerebours D O M U N I C . avec un rictus d’allégresse. signe del’esprit qui a rencontré la matière . Vue sous cet angle. à partir de l’acquis colonial. prisonnier de ses préjugés n’était pasdisposé à l’entendre. d’une façon ou d’une autre. mais elle est aussi l’image de l’homme qui devient le centre de tout. la peinture haïtienne demeure une des plusfortes expressions de la culture de ce peuple. bafoué. est non seulement le symbole de Danbala . une certaine importance de lacomposition circulaire dans la peinture haïtienne.95 Les lignes ont également une valeur cosmique :. de courage etd’espoir. enréalité. ses propres valeurs etsa propre vision de l’univers.. mais parce que le monde occidental. ce n’est point parce qu’iln’avait rien à dire. pour marquer sa peur et ses angoisses. haute en couleurs.A travers cette peinture originale.Le vodou est loin de pouvoir offrir une explication suffisante de l’art haïtien. le peuple haïtien ne s’était pas exprimé. se lit. se rencontre dans presque tous les vèvè . signe aussi du Christ.mais Haïti a hérité aussi de plusieurs courants de civilisation. signe de Legba qui permet àl’esprit d’entrer en contact avec la matière. à l’originede ce réalisme merveilleux qui donne sa couleur particulière à la pensée et aux arts haïtiens. avant 1945. un peuple qui se raconte. éclatante de lumière. dieu fait homme.la croix devient la rencontre de l’esprit et de la matière. dans un dialogue éternel avecses lwa .l’horizontale la matière. peut-être. ce pays a eu l’énergie de créer. et pendant la longue périoded’isolement (ou plutôt de mise en quarantaine) qui lui a été imposée par les nations dites“civilisées”. toute la tragédie d’un peuple humilié.la circonférence qui.. Cette valeur symbolique de la circonférence expliquerait. le lwa-sèpan (seul capable d’en adopter laforme). comme ilne saurait tout expliquer de l’histoire et de la vie du peuple haïtien. Il est .la verticale représente l’esprit . certes. comme il vit son quotidien.

l’économie-monde s’est développée avec le système capitalisme comme tel. Le vodou face à la mondialisation Introduction Haïti est connu pour avoir été le premier pays du Tiers-monde ( avant la lettre) àlancer un défi à l’esclavage et à la colonisation dès la fin du XVIIIe siècle.AM PU S V IRTUEL S AINT -J ÉRÔME Science des Religions Cours de second cycle L e V o d o u © DOMUNI – 2003 – version 1. une tellesituation n’est nouvelle qu’en apparence. elle se situe en droite lignecomme son aboutissement direct dans la mesure où elle prétend produire une nouvelleunification du monde sur la seule base des réalités économiques. de l’esclavage et du colonialisme. Onne pourrait valablement s’interroger sur l’évolution actuelle du vodou sans se référer aucontexte contemporain de la mondialisation et revenir à l’histoire elle-même du vodou. vivante. le vodou est apparu comme une culture de résistancecontre le processus d’amnésie culturelle mis en œuvre par la traite et l’esclavage dans lesAmériques. nous vivons donc sous le même régime. sous ce rapport. système religieux africainréélaboré par intégration de divers éléments culturels repris du monde indien et européen. qui porte sous sesailes les pratiques de la conquête. Effets généraux de la mondialisation On ne s’étonne plus aujourd’hui des réactions suscitées par le phénomène demondialisation 1 : contre le nivellement culturel et la domination de l’économique.0 http ://stjerome. VODOU ET MONDIALISATION Introduction I. des 1 . Comme l’a montré Immanuel Wallerstein 2 . Or la mondialisation telle qu’elle se déploie aujourd’hui n’est pas en ruptureradicale par rapport à la conquête et à la colonisation esclavagiste . plusieurssociétés se raidissent et tentent de renforcer leur identité culturelle et nationale au point desombrer dans le fondamentalisme. et faire entrer tous les paysdans un même moule culturel. A vrai dire. Effets de la mondialisation sur le vodouIII. lavisée de faire passer la civilisation occidentale comme toute civilisation inspire les pratiquescoloniales .org 96 2. comme le vodou. en effet. Effets généraux de la mondialisationII. le racisme ou la purification ethnique. Dès le XVIe siècle.domuni. Sauf que. I.Dans sa constitution. désormais. et pour avoir sauvegardé une culture originale.

il y a déjà de nombreuses publications. nous nous contentons de citer l’ouvragede Edgar Morin et Sami Nair (1997) qui offrent une excellente synthèse critique de ce processus. aujourd’hui.-1991. 2 Wallerstein. On liraégalement avec profit Ulrich Beck (1997) ou Anthony Guiddens (1994). . No5. hier et demain ».» L’Amérique et le monde. dans la revueFutur antérieur. p. Immanuel.31-64.Sur la mondialisation.

Peut-on dire que ce mode de déploiement est irréversible et qu’il ne produit que deseffets négatifs sur les sociétés de la périphérie ? Rien n’est tout à fait assuré. Certes.org 97 chances sont en principe offertes à la reconnaissance d’une égalité véritable entre les payscomme entre tous les hommes sans distinction de race. de religion et de nationalité.domuni. les réalités politiques et économiques actuelles laissent découvrir sans peine le déploiement d’un systèmesans règles universalisables. sans direction véritable et donc anarchique.D O M U N I C AM PU S V IRTUEL S AINT -J ÉRÔME Science des Religions Cours de second cycle L e V o d o u © DOMUNI – 2003 – version 1. surtout quand onobserve les réactions culturelles suscitées par la mondialisation qui semblent conduire à unerevitalisation des cultures dites . pendantqu’on commence à réclamer une universalisation de la démocratie.0 http ://stjerome.

le travail sur les îles Philippines. Nous essaierons de montrer que.Des luttes pour l’établissement d’un régime démocratique. Il estintéressant de rappeler que c’est au cœur même de la politique d’amnésie culturelle mise en place par la traite et l’esclavage qu’une créativité culturelle originale et exceptionnelle s’estdéployée dans la Caraïbe. par Thomas Schreijack ( !999). récents (1999) . Il apparaît de plus en plus que certains pays parviennent à faire de ce processus un tremplin pour un travail de revitalisation de leurs cultures. de l’Amérique latine et de l’Afrique. de Benigno P. Il y eut tout d’abord le temps long d’une dictature qui a duré 3 Un peu partout des analyses sont développées sur les réactions culturelles à la mondialisation.les publications récentes de la revue Alternative-Sud sur l’avenir des peuples autochtones (2000). En1896 commence ce qu’on appelle une campagne « anti-superstitieuse » organisée par le clergécatholique. les rapportsentre mondialisation et cultures . 4 Nous avons développé cette problématique dans notre Barbare imaginaire ( 1988) à travers uneréflexion sur le paradigme de l’opposition entre barbare et civilisé qui a dominé pendant longtempsl’anthropologie. voir aussi nos art. en dépit desambiguïtés dont ce travail est encore entaché. naissent leschangements survenus dans les attitudes des pouvoirs publics vis-à-vis du vodou et l’abandondes pratiques inquisitoriales. noussommes seulement à un nouveau tournant. avec l’aide dugouvernement. II. Cette campagne est relayée par les Américains qui vont occuper le pays de 1915 à1934 sous le prétexte d’introduire enfin « la civilisation » dans cette société de « Noirs »enclins au despotisme et incapables de se gouverner eux-mêmes. Toutes les pratiques inquisitoriales mises en œuvre par le catholicisme en Haïti contre le vodousont fondées sur ce paradigme qu’on retrouvait aisément dans les méthodes d’intervention l’Etat auprès desvodouisants. Effets de la mondialisation sur le vodou Dès 1864. publications fondées sur des enquêtes portant sur les effets de la mondialisationdans divers pays de l’Asie. dans le cas du vodou. Beltran. l’Eglise catholique exige de ses fidèles dans toutes les paroisses le célèbreserment dit de « rejeté » par lequel le fidèle catholique déclare lui-même renoncer au vodouidentifié à un culte offert à Satan et à une « tare africaine » qui tarde à disparaître 4 . Ex :l’ouvrage collectif ed. Puis en 1941. une nouvelle phase du même processus demondialisation qui a été inauguré par la conquête et l’esclavage. des rumeurs de sorcellerie et de cannibalisme courent autour des pratiques du vodou et poussent les pouvoirs publics à se mobiliser pour éradiquer ce qui passedésormais pour une honte nationale et relègue le peuple haïtien au rang des « barbares ».traditionnelles et en tout cas à une réappropriation desressources de la mondialisation pour mieux protéger les singularités culturelles 3 .

Le vodou est alors un système culturel qui appartiendrait avant tout et en propre à la paysannerie. lequel reste liéà une condition de sousdéveloppement et d’arriération. il fallait eneffet encore obtenir des autorisations spéciales pour pratiquer le vodou. pendant qu’on le présentait comme un lieu d’expression de l’authenticitéculturelle haïtienne.D O M U N I C AM PU S V IRTUEL S AINT -J ÉRÔME Science des Religions Cours de second cycle L e V o d o u © DOMUNI – 2003 – version 1. c’est à dire qui correspondrait à son niveau de pensée.0 http ://stjerome. Ce qu’on constate enrevanche avec la nouvelle . Mais il semble plutôt que le vodou conservait encore son statut dereligion dominée. en aucun cas on ne reconnaissait le vodou comme une religion.Il faudra attendre la constitution de 1987 qui incluait les principes des droits humainsfondamentaux dans ses dispositions principales pour qu’on puisse rompre avec le régime de pénalisation du vodou.domuni.org 98 trente ans environ entre 1957 et 1986. Sous le régime dictatorial. comme le prévoyait leCode pénal depuis le XIXe siècle. et pendant lequel le vodou a été réemployé par le pouvoir politique comme moyen de contrôle idéologique des couches pauvres et surtout peuscolarisées du pays. Mais si dans différentes constitutions du pays la liberté des cultes estadmise.

économique et politique du pays. les Antilles françaises de la Caraïbe. les Etats-Unis.Ce n’est pourtant pas là qu’on peut repérer les effets principaux de la mondialisationsur le vodou. de l’Etat-nation (on peut adopter diversesnationalités). de l’identité culturelle (on se tient prêt à emprunter divers traits culturelsétrangers). . les pratiquants sont mis en condition. cela est déjà un indice d’une crise profonde quiaffecte la société dans ses fondements mêmes. Bien plus. attestent qu’un changement profond survient dans l’imaginaire du territoire(les frontières apparaissent contingentes).Dans le cas d’Haïti. se laissedécouvrir au départ dans le mouvement de transnationalisation des sociétés civiles 5 dont les besoins et les valeurs rencontrent ceux des autres peuples et ne peuvent plus être compris dansle cadre étroit de la nation. le Canada et même vers laFrance. que s’opère un véritable mouvement d’émigration vers lesBahamas. du moins tel qu’il se déploie actuellement. il s’est produit dès le début du siècle des déplacements massifs de paysans vers Cuba et vers la République Dominicaine pour le travail dans les grandes plantations de canne à sucre. reconnaît aux paysans traditionnellement marginalisés et exclus de la vie politique lestatut de citoyens à part entière.Le processus de mondialisation. pour la première fois dans l’histoire politiquedu pays.constitution de 1987 c’est l’étroite relation entre la dépénalisationdu vodou et le processus de démocratisation qui. Les migrations vers les grandes puissances ou vers des pôles dedéveloppement. sinon de se déclarer ouvertement vodouisants. dumoins de revenir avec moins d’hésitation et une plus grande conviction à ce qu’ils disent être 5 Le concept de société civile transnationale est particulièrement bien mis à profit par U. Qu’un tel mouvement migratoire représente plus de 10% de la population et parte detoutes les campagnes et de toutes les villes.Beck (1997)dans ses analyses de la globalisation ( p.Avec le phénomène migratoire. le vodou est conduit à ouvrir ses portes. Mais c’est surtout à partir des années 1970 et avec uneaccélération vers les années 1980.115-149). Il convient de ne pas perdre de vue l’inscription du vodou dans la vie sociale.

On peut dire qu’il s’est opéré un décapage progressif des préjugés qui planaient sur le vodou.instrument principal du culte vodou .D O M U N I C AM PU S V IRTUEL S AINT -J ÉRÔME Science des Religions Cours de second cycle L e V o d o u © DOMUNI – 2003 – version 1. Depuis le concile Vatican II. pendant qu’ilsreprennent d’une autre main certains des traits spécifiques au vodou comme les croyances auxrêves.le vodou apparaissait comme une source d’inspiration dans la littérature haïtienne. et surtout avec la traduction de la Bible en créole. les transes et la pratique de la glossolalie (qui consiste à parler en langues incompréhensibles). le clergéintroduit le tambour . Les Naïfs haïtiens. L’interprétation du vodou comme pure sorcellerie etcomme empire de Satan fait rage particulièrement chez les pentecôtistes. les rythmes des chantsvodou. Du côté des étrangers.le fidèle catholique cesse de se sentir étranger dans les églises. Prenons par exemple le mode d’intégration dans la liturgiecatholique de nombreux éléments tirés du vodou. sous peine de perdre touteidentité dans le pays d’accueil 6 .dans les célébrations du dimancheavec les rythmes des chants adressés traditionnellement aux dieux du vodou. déjà mis en valeur aux Etats-Unisdans les années 1950 par Dewitt Peters. la danse et surtout la peinture. Une telle situation est nouvelle et a des conséquencesimportantes sur la perception qu’on aura désormais du vodou en Haïti. En 1976.org 99 un héritage culturel dont ils ne sauraient se déprendre impunément. On peut même se demander s’il n’apparaît pas parfois le danger d’uneérosion de la spécificité du vodou.Dans le protestantisme de tendance baptiste et pentecôtiste.mais aussi les pratiques thérapeutiques qui consistent à faire appel aux rêves (comme moyensde transmission d’un savoir .0 http ://stjerome. dans lamusique.André Malraux part à la recherche des peintres de Saint Soleil et déclare que la peinturehaïtienne. ancrée sur l’imaginaire des dieux du vodou.domuni. On dirait que plus le vodou est reconnu dans l’espace public. on observe une très grande proximité des convertis avec levodou au cœur même de leur prétentions à livrer le combat contre Satan : ainsi par exemple. Bien plus avecl’emploi de la langue créole dans la liturgie.Cependant les aspects culturels et esthétiques du vodou sont davantage reconnus queles aspects religieux. c’est le dispositif descroyances et pratiques du vodou qui sert d’appui à la prédication des pasteurs et aux croisades pour obtenir des conversions. rayonnent dans la Caraïbe et en Europe. a une portée universelle. Dans les tendances dites de l’Armée céleste 7 qu’onretrouve dans le pentecôtisme. plus les pasteurs demandent de le rejeter.non seulement ils utilisent les pas de danses et des rythmes directement empruntés du vodou.

7 Sur l’Armée céleste. ce ne sont plus les pratiques rituelles comme telles. dedire son identité et de résister à l’occidentalisation. la mambo . qui porte en sous-titre “ Et si le si le vodou était une valeur ”.Le vodou semble perdre de sa force d’attraction à cause des conditions dans lesquellesvit l’individu aujourd’hui : celui-ci est déterritorialisé et apparaît comme délivré des liensfamiliaux. Le vodou libérateur .Mama Lola. par les ancêtres ou par les morts) et auxrecettes employées par les prêtres du vodou.l’ouvrage se veut une réhabilitation du vodou comme valeur qui permet à l’Haïtien d’être fidèle à son histoire. de l’héritage des dieux ou de toute dette envers eux. à 6 Voir par exemple la fine étude de Karen McCarthy Brown (1991) sur une prêtressevodou. Ce qui importera désormaisquand il se convertit au protestantisme. et sa famille à Brooklyn (New York) qui a su avec courage affronter les préjugés qui circulentcontre le vodou et parvenir à l ‘assumer publiquement. On se reportera également à l’ouvrage de JosephAugustin. on se reportera à l’article de André Corten (1998) et aux analyses qu’il proposesur la crise de la culture en Haïti dans son dernier ouvrage sur Diabolisation et mal politique (2000).prodigué par les dieux. Vodou Guy Maxi Mi Lien Download this Document for FreePrintMobileCollectionsReport Document Info and Rating . Publié à Montréal.

p.Sarahjames Ja Sections          show all« prev | next » Introduction (fr. Le contexte haïtien 1.. Place du Vodou Share & Embed Related Documents PreviousNext 1.. Place du Protestantisme en Haïti III. Place du Catholicisme II. . Michel Van Aerde op) Les auteurs TABLE DES MATIÈRES. RELIGIONS EN HAÍTI I.4 Quelques questions pour stimuler la lecture A.

p. p. 3. . p. 2. p.p. p.

p. 4. p. 5. p. p. p.p. .

p.p. 6. . p. p. p. 7. p.

9. p. 8.p. p. p. . p. p.

127 p.com/scribd facebook.More from this user PreviousNext 1.com/scribd About Press Blog Partners .com/scribd twitter. Add a Comment Top of Form Bottom of Form Upload a Document Top of Form LE VODOU HAITIEN F • • • • • • • • Search Documents Bottom of Form Follow Us! scribd.

• • • • • • • • • Scribd 101 Web Stuff Support FAQ Developers / API Jobs Terms Copyright Privacy Copyright © 2011 Scribd Inc. Language: English .